Electrification de. Dossier Projet. l école d Issaogo. La Fondation Akuo s engage à soutenir le projet d électrification de l école

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Electrification de. Dossier Projet. l école d Issaogo. La Fondation Akuo s engage à soutenir le projet d électrification de l école"

Transcription

1 Dossier Projet Electrification de l école d Issaogo La Fondation Akuo s engage à soutenir le projet d électrification de l école d Issaogo au Burkina Fasso, projet porté par les élèves et professeurs du club Solidaires du lycée professionnel Martin Luther King, rejoints par le lycée professionnel E.Branly, à Lyon en France. Le club Solidaires du lycée professionnel Martin Luther King regroupe les élèves et professeurs désireux de mettre leurs compétences au profit d un projet de solidarité internationale. C est dans ce cadre que des relations étroites furent tissées avec le village d Issaogo au Burkina Fasso et son association de développement locale Nongbzanga, ce partenariat ayant déjà donné lieu à première intervention du club en 2006 par la mise en œuvre d une pompe à eau. En partenariat avec l association Nongbzanga, élèves et professeurs du des lycées MLK et E.Branly ambitionnent aujourd hui d électrifier l école par le biais d une installation solaire associée à un dispositif de stockage. L électrification de l école est en effet une condition indispensable à une meilleure scolarisation des enfants mais aussi à la mise en place d un programme de cours du soir pour l alphabétisation des adultes. Par ailleurs, la mise à disposition d une source d énergie électrique permettra la mise en place ultérieure d équipements modernes tels que des ordinateurs. L association Nongbzanga a désigné plusieurs responsables chargés de la maintenance du système solaire, qui seront formés par les professeurs et élèves. Ce projet fait l objet d une véritable concertation et d un échange entre les villageois d Issaogo organisés en association, accueillant les élèves et leur faisant découvrir leur culture, et les élèves des sections électrotechniques des deux lycées mettant en application leurs apprentissages professionnels pour la réalisation d un projet d électrification à petite échelle. Ainsi, outre un projet humanitaire, il s agit également d un véritable projet pédagogique initiant les élèves français aux valeurs citoyennes et solidaires et à la mise en œuvre de solutions d énergie renouvelable. Ce projet s inscrivant dans le cadre de nos missions d aide au développement par l accès aux énergies renouvelables, d accès à l éducation et d éducation aux problématiques de développement durable, la Fondation Akuo s engage au financement du projet à hauteur de 24%.

2 Ecole d Issaogo Le projet d électrification de l école d Issaogo est un projet porté par le club Solidaires du lycée professionnel de Marthin Luther King rejoint par le lycée E.Branly, tous deux situés à Lyon, et l association locale de développement du village, Nongbzanga, structure très dynamique et ayant déjà réalisée de nombreux projets pour l amélioration des conditions de vie des villageois. Bénéficiaires du projet Les 200 élèves de l école d Issaogo et leurs 4 professeurs et les 200 adultes que l école pourra accueillir pour des cours du soir lorsque l école sera électrifiée. Présentation des acteurs Le Club Solidaires du lycée professionnel Martin Luther King Le lycée professionnel Martin Luther King, comprenant 280 élèves étudiant l électrotechnique, accueille un club Solidaires, crée à l initiative de 3 professeurs afin de réunir les élèves volontaires souhaitant participer à un projet de solidarité internationale. Ils sont aujourd hui accompagnés par le lycée E.Branly, un autre lycée professionnel de Lyon. C est dans le cadre de ce club que des partenariats se sont progressivement développés avec le village d Issaogo. Avec l aide des habitants regroupés au sein de l association Nongbzanga, le club est ainsi intervenu une première fois au village en 2006, installant une pompe à eau facilitant l accès à l eau pour les villageois. A la suite de cette action les élèves, mais aussi les adultes ont tissé des liens qui sont restés très forts. Depuis, des enseignants sont retournés à plusieurs reprises au village, et le responsable de Nongbzanga, Idrissa Ouedraogo, s est rendu au lycée en Octobre 2012 pour rencontrer les élèves. C est lors de cette rencontre que le projet d installation solaire pour l école fut décidé, et c est fort de cette expérience que le club a souhaité de nouveau s impliquer dans un projet solidaire.

3 Association locale Nongbzanga: Face à toutes les difficultés qu ils rencontrent (malnutrition, manque de soins, analphabétisme, problème d accès à l eau ), les villageois d Issaogo ont décidé d être les principaux acteurs de leur développement et, pour se faire, ont créé une association villageoise en 1994 : Nongbzanga. Bien organisés et très volontaires, les membres de l association ont depuis entrepris de nombreuses actions améliorant leur vie quotidienne ; - Construction d un dispensaire inauguré en 2008 ou 2 infirmiers assurent des soins médicaux, assistés d une accoucheuse et d un médecin auxiliaire (auparavant les villageois devaient parcourir plus de 10 km pour accéder aux soins) - Création de 5 forages d eau (dont un crée par le club Solidaires du lycée MLK) - Diffusion de techniques de fertilisation biologique des sols, notamment par la mise en place de fosses à fumier - Création d une retenue d eau pour la saison sèche pour abreuver les bêtes et permettre la création de jardins potagers - Mise en place d un programme culturel par la création d un Centre d Echanges Culturels pour le Développement et d une troupe de danse traditionnelle - Reboisement de 20 ha de forêt pour lutter contre la désertification et sensibilisation à cet enjeu avec le Fonds canadien de soutien à la lutte contre la désertification Par ailleurs, l association participe à valoriser la place de la femme et des jeunes dans la société villageoise en favorisant leur accès aux formations, aux équipements et aux programmes de développement ainsi que leurs prises de participation dans les décisions du village. L association a notamment été récompensée dans ses actions par les autorités burkinabaises qui leur a remis les honneurs pour leurs initiatives de protection de l environnement.

4 Présentation du contexte - Localisation Issaogo est un village totalement enclavé au Nord Est du Burkina Fasso de 6000 habitants. Le climat semi-aride est très contrasté, marqué par une saison de fortes pluies de Mai à Septembre et une saison sèche le reste de l année. C est lors de cette saison sèche qu il est nécessaire de trouver des solutions pour faciliter l accès à l eau, enjeu vital pour les habitants et l agriculture. Issaogo - Contexte socio-économique Sur les 6000 habitants, on compte 97% de Mossis vivant principalement d agriculture, 2% de Peuhls qui sont des éleveurs du Nord sédentarisés et 1% de Marinsés, peuple de commerçants. Les habitants vivent avec très peu de ressources. Les cultures sont majoritairement destinées à l autoconsommation, l excédent de production étant revendu sur le marché du village. Issaogo est caractérisé par un enclavement important : il n y a aucun accès routier et très peu d infrastructures, d où un isolement sensible par rapport aux projets de développement nationaux. La nourriture ne manque généralement pas mais les sources de nourriture sont peu variées et les habitants souffrent généralement de malnutrition.

5 Objectifs du projet Objectif général : Apporter l électricité à l école d Issaogo via une installation solaire avec batteries et lampes économes en énergie, permettant d améliorer la qualité de l enseignement des enfants (offrant notamment les conditions d installation de postes informatiques), mais permettant aussi la mise en place de cours du soir pour l alphabétisation des adultes. Objectif pédagogique pour les lycéens français : L objectif pédagogique de ce projet pour les élèves des lycées professionnels est de les initier aux valeurs citoyennes et solidaires en leur donnant l occasion de mettre à contribution leurs compétences professionnelles au profit des autres. En effet, il est important pour les professeurs de sensibiliser ses jeunes sur le profond écart sanitaire et économique qui sépare le continent européen du continent africain. Par ailleurs, cette démarche offre aux élèves la chance de s impliquer dans un projet ayant du sens, mais aussi d appliquer concrètement leurs connaissances et de se former à l installation de panneaux photovoltaïques. Dans les ateliers du lycée des élèves de la section électrotechnique impliqués dans le projet s initient sur un kit solaire Au cours de leur séjour les élèves effectueront et rendront compte des visites effectuées : - Au CSPS : centre de santé et de promotion sociale (pharmacie, maternité, dispensaire). - Au jardin pédagogique de l école - Au centre culturel du village - A la radio associative de Kaya (village voisin d Issaogo), radio au service de la population informant et sensibilisant la population dans les domaines de la santé, de l éducation, de la culture et du droit des femmes.

6 Moyens et outils Le projet se déroulera sur 10 jours et mobilisera 10 élèves (5 élèves du lycée E.Branly, 5 élèves du lycée MLK) accompagnés de 3 adultes. Ce projet se décline en 5 tâches principales : - Acquisition et pose de 2 panneaux solaires et d une batterie solaire stationnaire étanche permettant l éclairage des salles de classe pendant la nuit et la tenue de cours du soir d alphabétisation - Installation d éclairage dans les trois salles de cours de l école - Installation de l éclairage sur la façade de l école - Formation de techniciens locaux à la maintenance des batteries et de l installation dans sa globalité. En amont ce projet permettra aux élèves de réaliser l étude concrète d une installation solaire. Celle-ci peut se résumer en différents points : L analyse des besoins électriques de l école et dimensionnement de l installation solaire et du système de stockage nécessaire. Etude et tests de l installation photovoltaïque (ces tests seront réalisés à l aide d un kit attribué par la région Rhône-Alpes). Réalisation d un dossier de maintenance à l usage des villageois. Préparation d un kit de maintenance (gants isolants, outillage, visserie ) Une participation financière minime sera demandée aux bénéficiaires afin d assurer la pérennité des installations (remplacement des batteries, des ampoules etc ) Caractéristiques techniques de l installation solaire : - 2 panneaux solaires d une puissance de 135W chacun - Batterie d une puissance de 12V, représentant 1100Wh d autonomie pour une consommation journalière estimée à 1002 Wh, permettant couvrir au total les besoins de 27 lampes basse consommation (11W) pendant 3 h/jour pour les salles intérieures et 10h/jour pour l éclairage de l extérieur Synergies et effets multiplicateurs crées Un indicateur de réussite du projet sera le succès de la mise en place de cours d alphabétisation pour les adultes et la mise en place d équipements plus modernes pour l école. L amélioration de l éducation au village sera, nous l espérons, un facteur de développement important pour ses habitants.

ELECTRIFICATION D UN DISPENSAIRE DE BROUSSE. Kotopunga. (Nord Bénin) ONG : Lumières Partagées

ELECTRIFICATION D UN DISPENSAIRE DE BROUSSE. Kotopunga. (Nord Bénin) ONG : Lumières Partagées ELECTRIFICATION D UN DISPENSAIRE DE BROUSSE Kotopunga (Nord Bénin) ONG : Lumières Partagées 1 Présentation de l ONG L association Lumières Partagées Lumières Partagées est une association loi 1901 à but

Plus en détail

Humanlaya 8 impasse des prunellas 31410 Longages 22 34 16 26 -! contact@humanlaya.fr DESPAS : 06 82 36 23 16

Humanlaya 8 impasse des prunellas 31410 Longages 22 34 16 26 -! contact@humanlaya.fr DESPAS : 06 82 36 23 16 Humanlaya 8 impasse des prunellas 31410 Longages! 06 22 34 16 26 -! contact@humanlaya.fr! Nathalie DESPAS : 06 82 36 23 16 Raison d être d Humanlaya Association de loi 1901, reconnue d utilité générale,

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SPONSORING BAILLEURS DE FONDS PRIVES

DOSSIER DE DEMANDE DE SPONSORING BAILLEURS DE FONDS PRIVES DOSSIER DE DEMANDE DE SPONSORING BAILLEURS DE FONDS PRIVES 1. Structure-Contexte : Ce projet est proposé par le Contrat de Développement Local du Faucigny, en Haute-Savoie. Le CLD est un organe consultatif,

Plus en détail

EDUCATION ET EGALITE DES CHANCES POUR TOUS LES ENFANTS

EDUCATION ET EGALITE DES CHANCES POUR TOUS LES ENFANTS EDUCATION ET EGALITE DES CHANCES POUR TOUS LES ENFANTS LE MODELE «ECOLES AMIES DES ENFANTS» La thématique de l éducation au cœur de notre mandat L UNICEF a initié dès 2002 le modèle «Ecoles Amies des Enfants»

Plus en détail

Rapport de mission. Mission de suivi du Président du ROPPA, Représentant des OSC Africaines au sein du Comité de Pilotage du projet GAFSP

Rapport de mission. Mission de suivi du Président du ROPPA, Représentant des OSC Africaines au sein du Comité de Pilotage du projet GAFSP Rapport de mission Mission de suivi du Président du ROPPA, Représentant des OSC Africaines au sein du Comité de Pilotage du projet GAFSP Rwanda du 26 août au 02 septembre 2012 ROPPA avec l appui technique

Plus en détail

LAN D ACTION DE ÉVELOPPEMENT DURABLE

LAN D ACTION DE ÉVELOPPEMENT DURABLE LAN D ACTION DE ÉVELOPPEMENT DURABLE 013-2015 Table des matières M p E 03 Message du président et chef de la direction 04 Contexte 06 Actions 15 Annexe 1 : Tableau synoptique du plan d action de développement

Plus en détail

Radio communautaire Fakara Jginda"

Radio communautaire Fakara Jginda Radio communautaire Fakara Jginda" par Groupe 4- Supervision: Hubert Ouaga Équipe: - Amadou Bokoye - André Bihindi - Dembélé Bakary (rapporteur) - Hadiza Yayé - Gaya Yacouba - Nadège Boko (rapporteur)

Plus en détail

PROGRAMME D ACTION 2013-2018 EAU POTABLE. Aides financières Rhône Méditerranée Corse. Établissements publics de coopération intercommunale

PROGRAMME D ACTION 2013-2018 EAU POTABLE. Aides financières Rhône Méditerranée Corse. Établissements publics de coopération intercommunale PROGRAMME D ACTION 2013-2018 Aides financières Rhône Méditerranée Corse EAU POTABLE Collectivités locales Établissements publics de coopération intercommunale PROTECTION DES CAPTAGES D EAU POTABLE Mettre

Plus en détail

Atelier Régional sur l Accès aux Services Energétiques - ECREEE. Accra, Octobre 2011

Atelier Régional sur l Accès aux Services Energétiques - ECREEE. Accra, Octobre 2011 Atelier Régional sur l Accès aux Services Energétiques - ECREEE Accra, 24-26 Octobre 2011 Bref aperçu sur les Energies renouvelables et l efficacité énergétique au Burkina Faso Eng. Mamadou OUEDRAOGO Direction

Plus en détail

Le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire. Le 25 novembre 2013

Le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire. Le 25 novembre 2013 Le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire Le 25 novembre 2013 Une définition commune du gaspillage alimentaire dans le cadre du pacte national de lutte contre le gaspillage Gaspillage

Plus en détail

ZANZAN 5/5 V - INFORMATION ET COMMUNICATION. Emissions radiophoniques

ZANZAN 5/5 V - INFORMATION ET COMMUNICATION. Emissions radiophoniques ZANZAN 5/5 Une étude CAP a été réalisée en 2001 ; 15 Animatrices Rurales et leur Coordonnatrice ont été formées à la méthode MARP ; 40 formateurs des ASC membres du personnel de la santé (15 médecins et

Plus en détail

DEFINITION. Un volet sportif (formation, performance, pratique sans but compétitif ) Un volet éducatif (valeurs, accompagnement scolaire )

DEFINITION. Un volet sportif (formation, performance, pratique sans but compétitif ) Un volet éducatif (valeurs, accompagnement scolaire ) PROJET ASSOCIATIF DEFINITION Le projet associatif définit le cadre du plan stratégique à mettre en place (ou plan de développement). Il correspond à l expression d ambitions sur plusieurs années (saisons,

Plus en détail

EDUCATEURS SANS FRONTIERES SAINT-ORENS PROJET DE CONSTRUCTION D UN PUITS A AGOVOUDOU, TOGO

EDUCATEURS SANS FRONTIERES SAINT-ORENS PROJET DE CONSTRUCTION D UN PUITS A AGOVOUDOU, TOGO EDUCATEURS SANS FRONTIERES SAINT-ORENS PROJET DE CONSTRUCTION D UN PUITS A AGOVOUDOU, TOGO SOMMAIRE 1. Educateurs Sans Frontières Saint-Orens...3 1.1. Présentation de l association...3 1.2. Nos buts...3

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. service d auto-partage de véhicules sans permis

DOSSIER DE PRESSE. service d auto-partage de véhicules sans permis DOSSIER DE PRESSE service d auto-partage de véhicules sans permis AUTONOME DÉPLACEMENT LE FAVORISER Mécènes et partenaires : APEI de Thionville 89, chemin du Coteau CS 20461 57100 Thionville Tél: 03 82

Plus en détail

Une mission humanitaire à Madagascar

Une mission humanitaire à Madagascar Une mission humanitaire à Madagascar Interview d un jeune étudiant parti en mission à Madagascar A l occasion de la course contre la faim, nous avons correspondu avec un jeune homme de 23 ans qui a accepté

Plus en détail

PRÉSENTATION DE NOTRE ASSOCIATION VERGERS D AFRIQUE. Par Chantal Bernatchez et Sophie Bordeleau, ing.

PRÉSENTATION DE NOTRE ASSOCIATION VERGERS D AFRIQUE. Par Chantal Bernatchez et Sophie Bordeleau, ing. PRÉSENTATION DE NOTRE ASSOCIATION VERGERS D AFRIQUE Par Chantal Bernatchez et Sophie Bordeleau, ing. Septembre 2016 Notre mission Notre mission Vergers d Afrique vise à améliorer la qualité de vie des

Plus en détail

Projet de création d une école associative

Projet de création d une école associative Projet de création d une école associative Tafita - SOLEDAM Solidarité avec les Enfants Démunis d Ampefy Madagascar Coordonnées de l association Siège social Association Tafita-SOLEDAM 31 rue de la Chaize

Plus en détail

OFFRE DE L ASSOCIATION ECOCENE DANS LE CADRE DE L ANIMATION DES TEMPS PERISCOLAIRES 2014-2015

OFFRE DE L ASSOCIATION ECOCENE DANS LE CADRE DE L ANIMATION DES TEMPS PERISCOLAIRES 2014-2015 OFFRE DE L ASSOCIATION ECOCENE DANS LE CADRE DE L ANIMATION DES TEMPS PERISCOLAIRES 2014-2015 ECOCENE, association loi 1901 Maison Leroy, 6 place JB Bareille, 64000 PAU 05.59.32.12.36 info@ecocene.fr www.ecocene.fr

Plus en détail

LUTTE CONTRE LES PIRES FORMES DETRAVAIL DES ENFANTS DANS LA CACAOCULTURE EN COTE D IVOIRE : ACTIONS REALISEES EN ET PERSPECTIVES

LUTTE CONTRE LES PIRES FORMES DETRAVAIL DES ENFANTS DANS LA CACAOCULTURE EN COTE D IVOIRE : ACTIONS REALISEES EN ET PERSPECTIVES RÉPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE Union Discipline Travail LUTTE CONTRE LES PIRES FORMES DETRAVAIL DES ENFANTS DANS LA CACAOCULTURE EN COTE D IVOIRE : ACTIONS REALISEES EN 2013 2014 ET PERSPECTIVES Présenté

Plus en détail

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE > EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE IDENTITE DE L ENTREPRISE Mairie de Brignac 56 430 Brignac SIREN : 156 448 922 Numéro de client : 456-D PERIMETRE Nombre de sites étudiés 2 Votre Empreinte Carbone Energétique

Plus en détail

Le Fond Local d Initiatives Jeunes Règlement 2014

Le Fond Local d Initiatives Jeunes Règlement 2014 Le Fond Local d Initiatives Jeunes Règlement 2014 Le F.L.I.J. est un dispositif d aide aux jeunes porté par l association Cambrésis Ressources en partenariat avec la Direction territoriale de Cambrai pour

Plus en détail

PILES SOLIDAIRES 2017 MODALITÉS DE PARTICIPATION - 2 -

PILES SOLIDAIRES 2017 MODALITÉS DE PARTICIPATION - 2 - PILES SOLIDAIRES 2017 MODALITÉS DE PARTICIPATION - 2 - Piles solidaires Piles solidaires Piles solidaires est une action menée conjointement par l éco-organisme Screlec, dans le cadre de son programme

Plus en détail

GENERALISATION DES COMITÉS DE GESTION D ECOLES AU BURKINA FASO

GENERALISATION DES COMITÉS DE GESTION D ECOLES AU BURKINA FASO L E NOUVEL ENVIRONNEMENT A D MINISTRATIF GENERALISATION DES COMITÉS DE GESTION D ECOLES AU BURKINA FASO DESCRIPTION DE L ADMINISTRATION LOCALE Information sur le CVD Dans les communes rurales, il est crée

Plus en détail

Un potager dans mon école Fiche pédagogique

Un potager dans mon école Fiche pédagogique CANTON DE VARILHES PAYS DE FOIX PAYS DE TARASCON Association pour le Développement du Pays de Foix Haute Ariège PAYS D AUZAT-VICDESSOS DONEZAN VALLEES D AX Un potager dans mon école Fiche pédagogique Fiche

Plus en détail

Action Communiterre Sherbrooke Ouest, Montréal, Québec, H4A 3L5

Action Communiterre Sherbrooke Ouest, Montréal, Québec, H4A 3L5 Action Communiterre A Fiche no Nom de l organisme : Type : Coordonnées : Région: Adresse : Action Communiterre Téléphone : 514 484-0223 Télécopieur : 514 484-4277 Courriel : Site Internet : Nom : Fonction

Plus en détail

Mission du mois de juillet 2013 Chef de projet prévention en milieu scolaire

Mission du mois de juillet 2013 Chef de projet prévention en milieu scolaire Mission du mois de juillet 2013 Chef de projet prévention en milieu scolaire Cette mission, du mois de juillet 2013, s est inscrite dans la continuité de celle menée au mois d avril 2013 qui consistait

Plus en détail

FISEA FONDS D INVESTISSEMENT ET DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES EN AFRIQUE

FISEA FONDS D INVESTISSEMENT ET DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES EN AFRIQUE FISEA FONDS D INVESTISSEMENT ET DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES EN AFRIQUE PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L EMPLOI EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE Créé en 2009, le Fonds d investissement et de soutien aux entreprises

Plus en détail

Appel à projets 2015 «MEDIAS CITOYENS EN MEDITERRANEE» E RDossier de demande de subvention

Appel à projets 2015 «MEDIAS CITOYENS EN MEDITERRANEE» E RDossier de demande de subvention Appel à projets 2015 «MEDIAS CITOYENS EN MEDITERRANEE» E RDossier de demande de subvention Cet appel à projets entend favoriser l expression d une parole libre, démocratique et solidaire des citoyens Méditerranéens

Plus en détail

Colloque 2005 Achats responsables. Séquence 19 : La restauration collective

Colloque 2005 Achats responsables. Séquence 19 : La restauration collective Séquence 19 : La restauration collective Intervenants Introduction : Patrick POUSSARD, Directeur de la restauration municipale de Vertou, Administrateur de l Association Nationale des Directeurs de Restaurants

Plus en détail

World café / Les co-bénéfices des PCET

World café / Les co-bénéfices des PCET World café / Les co-bénéfices des PCET Comment une collectivité peut-elle faire de son Plan climat-énergie territorial (PCET) un projet fédérateur sur le climat et l énergie mais également un outil permettant

Plus en détail

Dossier de presse. Un nouvel outil pour les acteurs du développement durable et de l éducation à La Réunion :

Dossier de presse. Un nouvel outil pour les acteurs du développement durable et de l éducation à La Réunion : Dossier de presse Un nouvel outil pour les acteurs du développement durable et de l éducation à La Réunion : www.education-arer.org L éducation au développement durable «L'éducation à l'environnement pour

Plus en détail

Ensemble, mobilisons les citoyens pour la transition énergétique!

Ensemble, mobilisons les citoyens pour la transition énergétique! 1 Ensemble, mobilisons les citoyens pour la transition énergétique! Face à l urgence climatique, les territoires se mobilisent pour répondre aux enjeux des crises climatique et énergétique. Les citoyens

Plus en détail

Programme de formation : «Coordonner et dynamiser un conseil local de santé mentale»

Programme de formation : «Coordonner et dynamiser un conseil local de santé mentale» 1 Programme de formation : «Coordonner et dynamiser un conseil local de santé mentale» Actuellement, plus de 100 Conseils locaux de santé mentale (Clsm) sont opérationnels dont plus de la moitié ont une

Plus en détail

Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination»

Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination» 79 Axe prioritaire 3 Lutter contre la pauvreté et promouvoir l inclusion Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination» Priorité

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU RESPECT DES ENGAGEMENTS

OBSERVATOIRE DU RESPECT DES ENGAGEMENTS ANTONY A GAUCHE 69, rue Mirabeau 92160 ANTONY fdgantony@gmail.com antonyagauche.fr Le 24 février 2014 1 Êtes-vous prêts à soutenir la création d'un OBSERVATOIRE DU RESPECT DES ENGAGEMENTS qui serait présent

Plus en détail

Accompagner au plus près les acteurs du développement du nord-ouest guyanais pour améliorer le cadre de vie des populations

Accompagner au plus près les acteurs du développement du nord-ouest guyanais pour améliorer le cadre de vie des populations Accompagner au plus près les acteurs du développement du nord-ouest guyanais pour améliorer le cadre de vie des populations Candidature LEADER OUEST GUYANE 2014-2020 présentée par le GAL Ouest Guyanais

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU COMITE DE PILOTAGE AGENDA 21 DU 15 JUIN 2011 A LA SALLE DES FETES DU PONT ST MAMET

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU COMITE DE PILOTAGE AGENDA 21 DU 15 JUIN 2011 A LA SALLE DES FETES DU PONT ST MAMET COMPTE RENDU DE LA REUNION DU COMITE DE PILOTAGE AGENDA 21 DU 15 JUIN 2011 A LA SALLE DES FETES DU PONT ST MAMET Etaient présents : Claude FEDOU Jean-Pierre ANDRE Lucienne PONET Fabien PIERROT Youenn HUON

Plus en détail

Forum de la micro-entreprise «Femme, crée ton emploi»

Forum de la micro-entreprise «Femme, crée ton emploi» Forum de la micro-entreprise «Femme, crée ton emploi» M O B I L I S AT I O N D E L A S S E M B L E E D E P O LY N E S I E F R A N C A I S E 3 E M E T E M P S F O R T E N F A V E U R D E L A P R O M O T

Plus en détail

La sensibilisation des jeunes dans le Département du Rhône : un enjeu majeur

La sensibilisation des jeunes dans le Département du Rhône : un enjeu majeur La sensibilisation des jeunes dans le Département du Rhône : un enjeu majeur Danielle CHUZEVILLE Vice-présidente aux collèges et au Conseil général des jeunes Conseil général du Rhône Maëlys GUETTE Martin

Plus en détail

Dossier de presse réunion auto-entrepreneur Tarascon, mardi 15 février 2011, MDE du Pays d Arles

Dossier de presse réunion auto-entrepreneur Tarascon, mardi 15 février 2011, MDE du Pays d Arles La maison de l emploi du Pays organise une réunion publique sur le statut auto-entrepreneur Tarascon CONTACT : François DELORT Chargée de mission développement de l emploi et création d activité economie@mdepaysdarles.fr

Plus en détail

Appel à projets 2014 Photovoltaïque en autoconsommation

Appel à projets 2014 Photovoltaïque en autoconsommation Appel à projets 2014 Photovoltaïque en autoconsommation Cahier des charges des études de faisabilité préalables Version 4 Aout 2014 1 1 - Rappel de l appel à projets... 3 1.1 - Objet... 3 1.2 - Bénéficiaires...

Plus en détail

Le Centre Pilote La main à la pâte de Metz-Montigny

Le Centre Pilote La main à la pâte de Metz-Montigny Le Centre Pilote La main à la pâte de Metz-Montigny L IMPLANTATION D UN NOUVEAU CENTRE PILOTE Un nouvel élan de la Maison pour la science en Moselle Depuis plus de dix ans, l opération La main à la pâte

Plus en détail

ÉLECTRICITÉ. les ecogestes. Le saviez-vous?

ÉLECTRICITÉ. les ecogestes. Le saviez-vous? ecogestes ÉLECTRICITÉ ÉCLAIRAGE Bien choisir l emplacement de son poste de travail : placé perpendiculairement aux fenêtres, il bénéficie au mieux de la lumière naturelle. Éteindre les lampes : Y penser

Plus en détail

2013-2015. Table de concertation Lutte contre la pauvreté et l exclusion sociale Domaine-du-Roy 2013-2015. Plan d action local

2013-2015. Table de concertation Lutte contre la pauvreté et l exclusion sociale Domaine-du-Roy 2013-2015. Plan d action local Table de concertation Lutte contre la pauvreté et l exclusion sociale Domaine-du-Roy 2013-2015 2013-2015 Mandat : Avec la concertation des acteurs du territoire et des actions novatrices, répondre aux

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITE POUR LA SOLARISATION D UNE PISCINE DE PLEIN AIR

ETUDE DE FAISABILITE POUR LA SOLARISATION D UNE PISCINE DE PLEIN AIR Schéma guide pour établir un cahier des charges d étude ETUDE DE FAISABILITE POUR LA SOLARISATION D UNE PISCINE DE PLEIN AIR DENOMINATION DE L'OPERATION Précisez Objet - Lieu Maître d ouvrage : Personne

Plus en détail

La Communauté de Communes de l Arpajonnais et la Direction Régionale des Affaires Culturelles de l Ile de France,

La Communauté de Communes de l Arpajonnais et la Direction Régionale des Affaires Culturelles de l Ile de France, La Communauté de Communes de l Arpajonnais et la Direction Régionale des Affaires Culturelles de l Ile de France, Dans le cadre du programme de résidences-mission d'artistes à des fins d'action culturelle

Plus en détail

Guide d intervention technique des agents des collèges

Guide d intervention technique des agents des collèges > AGIR AU CŒUR DE VOS VIES LE RESPECT AU SENS PROPRE dans mon collège Guide d intervention technique des agents des collèges 1 SOMMAIRE LE MOT DU PRÉSIDENT 4 OBJECTIFS DU GUIDE 5 1. PRINCIPES ET ENGAGEMENTS

Plus en détail

Robin des Watts énergie solidaire

Robin des Watts énergie solidaire Réaliser des économies d énergie chez nous afin de financer des projets pour améliorer les conditions de vie de populations défavorisées Écoles de Pont-Bochet & Adrien-Jeandin Ouâda Burkina Faso Carte

Plus en détail

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE > EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE IDENTITE DE L ENTREPRISE Mairie de Brignac 56 430 Brignac SIREN : 156 448 922 Numéro de client : 456-D PERIMETRE Nombre de sites étudiés 2 EDF Direction Commerce Origine

Plus en détail

Mise en garde : il est important de préciser que les contrats de service civique ne relèvent pas des dispositions du code du travail.

Mise en garde : il est important de préciser que les contrats de service civique ne relèvent pas des dispositions du code du travail. LE SERVICE CIVIQUE Mars 2010 Eléments de contexte En 2006, le service civil volontaire était créé suite à la suppression du service militaire afin de développer le sentiment de cohésion sociale auprès

Plus en détail

Le Volontariat national au Burkina Faso. Tous engagés, Tous à y gagner

Le Volontariat national au Burkina Faso. Tous engagés, Tous à y gagner Le Volontariat national au Burkina Faso Tous engagés, Tous à y gagner Plan de la présentation 1. Notre histoire 2. Notre mission et objectif 3. Notre statut 4. La loi sur le volontariat national au Burkina

Plus en détail

CAPE Académie de Nantes Mardi 20 novembre 2012 FAL 44

CAPE Académie de Nantes Mardi 20 novembre 2012 FAL 44 CAPE Académie de Nantes Mardi 20 novembre 2012 FAL 44 1. Présentation Le Collectif des associations partenaires de l école publique (CAPE) regroupe une vingtaine d organisations, qui militent pour une

Plus en détail

Rapport de résultats et d impact

Rapport de résultats et d impact Rapport de résultats et d impact «L énergie solaire pour soutenir l éducation des enfants des écoles de Blengoua et Gonido» Une salle de classe éclairée à Gonido Pays : Lieu d intervention : Mali Début

Plus en détail

PLAN DE DÉPLACEMENTS URBAINS À PIED, EN BUS, À VÉLO, OU EN VOITURE... QUEL TRANSPORT POUR DEMAIN?

PLAN DE DÉPLACEMENTS URBAINS À PIED, EN BUS, À VÉLO, OU EN VOITURE... QUEL TRANSPORT POUR DEMAIN? À PIED, EN BUS, À VÉLO, OU EN VOITURE... QUEL TRANSPORT POUR DEMAIN? pour quoi faire? Le Plan de Déplacements Urbains (PDU) se définit par la diminution du trafic automobile, le développement des transports

Plus en détail

Création et maintien d une structure type orphelinat

Création et maintien d une structure type orphelinat Création et maintien d une structure type orphelinat Ce rapport a été spécialement réalisé pour vous faire comprendre les tenants et les aboutissants de la création d un orphelinat au Népal. Un compte-rendu

Plus en détail

[Diagnostic] Les musiques actuelles, une filière dynamique et structurée en Pays de la Loire

[Diagnostic] Les musiques actuelles, une filière dynamique et structurée en Pays de la Loire DÉCLARATION COMMUNE D INTENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DES MUSIQUES ACTUELLES EN PAYS DE LA LOIRE ÉTAT - DRAC des Pays de la Loire, Région des Pays de la Loire, Centre National de la Chanson des Variétés

Plus en détail

2008-2018 : réduire, c est agir! 2008-2018 : réduire, c est agir!

2008-2018 : réduire, c est agir! 2008-2018 : réduire, c est agir! Un plan d élimination des déchets pour l Isère Les élus du Conseil général ont approuvé le 13 juin 2008 le Plan d élimination des déchets ménagers et assimilés de l Isère. Elaboré après une très large

Plus en détail

JESS, le web-documentaire

JESS, le web-documentaire JESS, le web-documentaire Journal de l économie sociale et solidaire Rhône Ain Loire Ardèche Bourg-en-Bresse Hte-Savoie Annecy Lyon Chambéry Saint-Etienne Grenoble Valence Drôme Privas Isère Savoie Dossier

Plus en détail

Le territoire des îles Wallis et Futuna

Le territoire des îles Wallis et Futuna Le territoire des îles Wallis et Futuna présente le Colloque UNE AGRICULTURE DURABLE AU SERVICE DE LA POPULATION À Wallis et Futuna Le colloque Une agriculture durable au service de la population (ADSP)

Plus en détail

Vers un Plan Climat Energie pour la Martinique

Vers un Plan Climat Energie pour la Martinique Vers un Plan Climat Energie pour la Martinique Session plénière finale Étude réalisée par EXPLICIT Programme d actions partenariales Fort de France, le 10 décembre 2007 L engagement des acteurs locaux

Plus en détail

Dossier de présentation

Dossier de présentation COLLOQUE AGRICULTURES FAMILIALES ET DEVELOPPEMENT DES TERRITOIRES LA-BAS ET ICI 27 novembre 2015 LEMPDES Dossier de présentation CERAPCOOP Centre de Ressources et d Appui pour la coopération internationale

Plus en détail

1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions

1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions 1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions 2. Comment impliquer les usagers de vos bâtiments publics dans les économies d énergie? Usagers des bâtiments publics, communes, partagez

Plus en détail

SECURISATION ELECTRIQUE GRENELLE INTERDEPARTEMENTAL 21 JANVIER 2011

SECURISATION ELECTRIQUE GRENELLE INTERDEPARTEMENTAL 21 JANVIER 2011 SECURISATION ELECTRIQUE GRENELLE INTERDEPARTEMENTAL 21 JANVIER 2011 CONTEXTE : Évolution des consommations et objectifs attendus A partir de la consommation électrique globale du département prévue en

Plus en détail

COPROPRIÉTAIRES SOYEZ COPRO-ACTIFS! Un accompagnement sur-mesure pour une gestion durable des copropriétés

COPROPRIÉTAIRES SOYEZ COPRO-ACTIFS! Un accompagnement sur-mesure pour une gestion durable des copropriétés COPROPRIÉTAIRES SOYEZ COPRO-ACTIFS! Un accompagnement sur-mesure pour une gestion durable des copropriétés Chef de file en matière d habitat depuis plus de 30 ans, la Communauté urbaine du Grand Nancy

Plus en détail

Agenda 22 de La Rochelle:

Agenda 22 de La Rochelle: NOTE n 7 - Fondation Jean-Jaurès / Observatoire de l innovation locale - 19 août 2013 - page 1 de La Rochelle: innover dans la prise en compte du Maxime Bono* * Maire de La Rochelle, président de la Communauté

Plus en détail

Anticiper l obligation légale d accessibilité

Anticiper l obligation légale d accessibilité La démarche Destination pour Tous Ville de Bordeaux «Ville pilote» pour la mise en œuvre du nouveau label Destination pour Tous Accessibilité pour tous Anticiper l obligation légale d accessibilité La

Plus en détail

Journée technique Le jeudi 23 avril 2015 à SAINT-FLOUR (15) Photos Bois Energie 15 et Méthanisation

Journée technique Le jeudi 23 avril 2015 à SAINT-FLOUR (15) Photos Bois Energie 15 et Méthanisation Journée technique Le jeudi 23 avril 2015 à SAINT-FLOUR (15) Photos Bois Energie 15 et Méthanisation Bois énergie : la vente de chaleur en régie pour une collectivité Montage d un projet de réseau de chaleur,

Plus en détail

Maire. objectifs. 4 grands axes, le mot du. Chers Pisciacaises, Chers Pisciacais, Karl Olive

Maire. objectifs. 4 grands axes, le mot du. Chers Pisciacaises, Chers Pisciacais, Karl Olive Bienvenue à le mot du Maire Chers Pisciacaises, Chers Pisciacais, Notre jeunesse pisciacaise a désormais un lieu bien à elle où elle va pouvoir vivre ses passions, découvrir un nombre important d activités

Plus en détail

Et si vous passiez au verre?

Et si vous passiez au verre? Attention, les sacs noirs contenant du verre ne sont plus collectés! Contact : Alexa BADIN - Responsable communication 05.45.05.22.52 / abadin@calitom.com ZE La Braconne - 16600 MORNAC / Tel 05 45 65 82

Plus en détail

FSP Codéveloppement Mali. Ministère malien de l Economie et des Finances et Ministère français des Affaires Etrangères AFD 29 mars 2006

FSP Codéveloppement Mali. Ministère malien de l Economie et des Finances et Ministère français des Affaires Etrangères AFD 29 mars 2006 FSP Mali Ministère malien de l Economie et des Finances et Ministère français des Affaires Etrangères AFD 29 mars 2006 L immigration malienne en France Quelques ordres de grandeur 4 millions de maliens

Plus en détail

Les graines de l espoir Agro-écologie communautaire, protection de la biodiversité, formation et éducation en Inde

Les graines de l espoir Agro-écologie communautaire, protection de la biodiversité, formation et éducation en Inde Les graines de l espoir Agro-écologie communautaire, protection de la biodiversité, formation et éducation en Inde Siège social 20 rue Rochechouart - 75 009 Paris Tel : 01.48.78.33.26 Antenne 1 rue jouxt

Plus en détail

CONFERENCE. LA PRATIQUE DE L EXCISION: UNE REALITE EN SUISSE AUSSI? Mardi, 11 mai Auditoire Auguste Tissot, CHUV, Lausanne

CONFERENCE. LA PRATIQUE DE L EXCISION: UNE REALITE EN SUISSE AUSSI? Mardi, 11 mai Auditoire Auguste Tissot, CHUV, Lausanne CONFERENCE LA PRATIQUE DE L EXCISION: UNE REALITE EN SUISSE AUSSI? Mardi, 11 mai 2010 - Auditoire Auguste Tissot, CHUV, Lausanne PRESENTATION: PROGRAMME DE SOUTIEN AUX INITIATIVES LOCALES DE LUTTE CONTRE

Plus en détail

Des villes mobilisées pour le droit des femmes

Des villes mobilisées pour le droit des femmes LA VILLE QU ON AIME POUR VIVRE ENSEMBLE Des villes mobilisées pour le droit des femmes kit municipales lavillequonaime.fr La liberté et la dignité des femmes. Ce n est pas l engagement d une journée. Ce

Plus en détail

Pourquoi un contrat territorial :

Pourquoi un contrat territorial : 1 Pourquoi un contrat territorial : Pour répondre aux dispositions réglementaires de la Loi Grenelle 1 classant les 3 captages du Val (Theuriet, Bouchet, le Gouffre) parmi les 507 captages prioritaires

Plus en détail

Projets Solaires photovoltaïques

Projets Solaires photovoltaïques PROJET SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE VIABLE EN MILIEU RURAL Christèle ADEDJOUMON 04 JUIN 2009 1 PLAN PREMIERE PARTIE : Le problème de la maintenance des kits solaires photovoltaïques en milieu rural dispersé

Plus en détail

Expérience du CEAS en matière d agro-écologie au Burkina Faso

Expérience du CEAS en matière d agro-écologie au Burkina Faso Expérience du CEAS en matière d agro-écologie au Burkina Faso Présenté par OUEDRAOGO Relwendé Marc Ingénieur Agronome Assistant au chef de Département Agro-Ecologie et Environnement L Association Centre

Plus en détail

NOROIT : La première entreprise s installe sur le nouveau Village d Artisans-TPE de Loire-Atlantique

NOROIT : La première entreprise s installe sur le nouveau Village d Artisans-TPE de Loire-Atlantique Communiqué de presse 26 mai 2010 NOROIT : La première entreprise s installe sur le nouveau Village d Artisans-TPE de Loire-Atlantique Présenté à l occasion de son inauguration en septembre 2009, le premier

Plus en détail

Projet Educatif Territorial. Dossier de presse

Projet Educatif Territorial. Dossier de presse Projet Educatif Territorial Dossier de presse Vendredi 18 mars 2016 14h École élémentaire Victor Hugo Contact : Véronique Marizier-Bouhelier Directrice de la Communication et des Relations publiques Tél

Plus en détail

L UTILISATION RATIONNELLE DE L ENERGIE UNE ETAPE ESSENTIELLE COMPLEMENTAIRE AU PHOTOVOLTAÏQUE

L UTILISATION RATIONNELLE DE L ENERGIE UNE ETAPE ESSENTIELLE COMPLEMENTAIRE AU PHOTOVOLTAÏQUE L UTILISATION RATIONNELLE DE L ENERGIE UNE ETAPE ESSENTIELLE COMPLEMENTAIRE AU PHOTOVOLTAÏQUE 1. DEFINITION L Utilisation Rationnelle de l Energie (URE) fait le choix des solutions qui s accompagnent de

Plus en détail

LA JOURNÉE MAROCAINE DU TOURISME RESPONSABLE. Tous acteurs d un tourisme responsable

LA JOURNÉE MAROCAINE DU TOURISME RESPONSABLE. Tous acteurs d un tourisme responsable LA JOURNÉE MAROCAINE DU TOURISME RESPONSABLE Tous acteurs d un tourisme responsable 2 Crédit photos : Avec Jamal au Bivouac Oasis Mille et Une Nuits - Ouled Driss Pablo Ramón/NATIVE Hotels (10) - Kasbah

Plus en détail

Journées nationales des SCUIO Université Lille 3 1er et 2 décembre 2005

Journées nationales des SCUIO Université Lille 3 1er et 2 décembre 2005 1 Journées nationales des SCUIO Université Lille 3 1er et 2 décembre 2005 Exposé : Docteur Robert DELMAS Président Société Médical d Orientation Scolaire et Professionnelle Président de l'association Nationale

Plus en détail

Projet d AFESEMA avec enfants à Madagascar

Projet d AFESEMA avec enfants à Madagascar Projet d AFESEMA avec enfants à Madagascar Table des matières Présentation de l'association... 3 A propos du partenaire... 3 Missions... 4 Projet : enfance/ jeunes... 4 Informations sur le projet... 4

Plus en détail

Appel à projets Solidarité Internationale 2015

Appel à projets Solidarité Internationale 2015 Appel à projets Solidarité Internationale 2015 Contexte Dès 1992, le Conseil départemental a mis en place une politique d accompagnement des initiatives locales de solidarité internationale qui s est traduite

Plus en détail

BAROMÈTRE 2015 de la coopération et de la solidarité internationale dans le Jura

BAROMÈTRE 2015 de la coopération et de la solidarité internationale dans le Jura BAROMÈTRE 2015 de la coopération et de la solidarité internationale dans le Jura Réalisé par Maria COMANESCU Engagée en service civique au CERCOOP F-C 10/06/2016 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 1. RECENSER

Plus en détail

Stratégie économique pour la Francophonie

Stratégie économique pour la Francophonie XV e Conférence des chefs d État et de gouvernement des pays ayant le français en partage Dakar (Sénégal), les 29 et 30 novembre 2014 Stratégie économique pour la Francophonie Préambule : La Francophonie

Plus en détail

SYNTHESE DE LA STRATEGIE NATIONALE DE RELANCE DE LA FILIERE CAFE

SYNTHESE DE LA STRATEGIE NATIONALE DE RELANCE DE LA FILIERE CAFE SYNTHESE DE LA STRATEGIE NATIONALE DE RELANCE DE LA FILIERE CAFE Objectif général L objectif général de ce programme de développement est d atteindre une production de qualité, de 1000 tonnes de café marchand,

Plus en détail

Amiens Métropole a missionné En Savoir Plus

Amiens Métropole a missionné En Savoir Plus Vous souhaitez une intervention sur l environnement et le développement durable? Une large gamme d animations est proposée par Amiens Métropole dans son livret «Animations et programmes pédagogiques environnement

Plus en détail

Compte-rendu atelier Eco-assainissement

Compte-rendu atelier Eco-assainissement Compte-rendu atelier Eco-assainissement 14 au 16 Septembre 2010 à N Djamena : Atelier d accompagnement des acteurs humanitaires et d échange d expérience «Opérationnalisation des projets d Assainissement

Plus en détail

CDT Béarn-Pays basque Une organisation à géométrie variable et un management collaboratif pour faire face aux enjeux du e-tourisme

CDT Béarn-Pays basque Une organisation à géométrie variable et un management collaboratif pour faire face aux enjeux du e-tourisme CDT Béarn-Pays basque Une organisation à géométrie variable et un management collaboratif pour faire face aux enjeux du e-tourisme N I C O L A S G R A E F F [n.graeff@tourisme64.com] Manager du pôle e-tourisme,

Plus en détail

FICHE DE BONNE PRATIQUE

FICHE DE BONNE PRATIQUE FICHE DE BONNE PRATIQUE Programme d actions à l intention des jeunes exposés à la délinquance Action de remobilisation pour prévenir le basculement dans la délinquance PARCOURS CITOYEN Nature du porteur

Plus en détail

Management des risques

Management des risques ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SECTEUR SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL Management des risques Conseil - Formation - Information Partageons plus que l assurance Dans un environnement en évolution

Plus en détail

KAMDEM KAMDEM MAXIME

KAMDEM KAMDEM MAXIME ENERGIES RENOUVELABLES ET DEVELOPPEMENT DE LA REGION DE L OUEST CAMEROUN KAMDEM KAMDEM MAXIME http://www.kamdem.blogspot.com 1 I. Définition et avantages des énergies renouvelables II. Le secteur de l

Plus en détail

PROJET DE CONSTRUCTION D UNE CANTINE SCOLAIRE DANS LE VILLAGE DE DZEGBAKONDJI AU TOGO DANS LA PREFECTURE DE L AVE AU SUD OUEST DU TOGO

PROJET DE CONSTRUCTION D UNE CANTINE SCOLAIRE DANS LE VILLAGE DE DZEGBAKONDJI AU TOGO DANS LA PREFECTURE DE L AVE AU SUD OUEST DU TOGO PROJET DE CONSTRUCTION D UNE CANTINE SCOLAIRE DANS LE VILLAGE DE DZEGBAKONDJI AU TOGO DANS LA PREFECTURE DE L AVE AU SUD OUEST DU TOGO INTITULE DU PROJET : CANTINE SCOLAIRE «SOLIMH» LIEU DU PROJET : DZEGBAKONDJI

Plus en détail

CONVENTION. Entre LE MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE LA SNCF

CONVENTION. Entre LE MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE LA SNCF CONVENTION Entre LE MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE ET LA SNCF Pour le développement de l éducation à la sécurité et la citoyenneté dans les transports

Plus en détail

créer de l emploi dans les territoires

créer de l emploi dans les territoires 3 créer de l emploi dans les territoires 3 Créer de l emploi dans les territoires L Économie sociale et solidaire trouve sa force dans les territoires : quartiers urbains, zones rurales, bassins industriels

Plus en détail

POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE DE LA VILLE DE COWANSVILLE

POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE DE LA VILLE DE COWANSVILLE POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE DE LA VILLE DE COWANSVILLE Ville de Cowansville 2012 Coordination et rédaction : Virginie Hébert Comité de suivi : Stéphanie Côté, Isabelle Gariépy, Martine Proteau Améliorer

Plus en détail

a l'origine : Cooperative Bruxelloise Ecologique Economique et Sociale Contact

a l'origine : Cooperative Bruxelloise Ecologique Economique et Sociale Contact Cooperative Bruxelloise Ecologique Economique et Sociale BEES coop est un projet de supermarché coopératif, participatif et à but non lucratif. Il s'agit d'une initiative portée par des citoyens désireux

Plus en détail

Notre engagement volontaire pour la stratégie nationale pour la biodiversité. Vertdéco. Devenir «Jardinier, développeur de biodiversité» Avril 2013

Notre engagement volontaire pour la stratégie nationale pour la biodiversité. Vertdéco. Devenir «Jardinier, développeur de biodiversité» Avril 2013 Notre engagement volontaire pour la stratégie nationale pour la biodiversité Vertdéco Avril 2013 Devenir «Jardinier, développeur de biodiversité» Notre organisme et la biodiversité Vertdéco - une entreprise

Plus en détail

AGENCE DE L ENERGIE DES LYCEENS

AGENCE DE L ENERGIE DES LYCEENS AGENCE DE L ENERGIE DES LYCEENS Créer un bureau d études au sein du lycée pour la maîtrise des énergies, de l eau et la qualité environnementale du bâtiment Appel à candidature 2015 Ouvert aux classes

Plus en détail

«Green solidarity my way» Amérique du sud novembre 2011 mars 2012

«Green solidarity my way» Amérique du sud novembre 2011 mars 2012 «Green solidarity my way» Amérique du sud novembre 2011 mars 2012 Dans le cadre de l association «Voyager solidairement» de l Université Panthéon-Assas Paris II 1 «Voyager solidairement» La démarche Etudiantes

Plus en détail