FICHE N 13 "PLANTES ATTRACTIVES DES AUXILIAIRES"

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FICHE N 13 "PLANTES ATTRACTIVES DES AUXILIAIRES""

Transcription

1 FICHE N 13 "PLANTES ATTRACTIVES DES AUXILIAIRES" Les auxiliaires Dans le milieu naturel, tous les animaux et végétaux possèdent des parasites et des prédateurs. Les populations des différents organismes se régulent ainsi entre elles. Les animaux phytophages (ou autres ravageurs se développant au dépend des plantes) sont considérés comme nuisibles dans les zones entretenues. Dans ces zones, il est possible qu une espèce nuisible pullule du fait de l absence de ces prédateurs ou parasites naturels. Ces organismes, prédateurs et parasites naturels des ravageurs, protègent les Source : Loiret Nature Environnement végétaux en régulant les populations de nuisibles : ce sont des auxiliaires. Un nombre important d auxiliaires sont des insectes, mais il existe également des auxiliaires chez les acariens, araignées, batraciens, reptiles, oiseaux, mammifères. Ils agissent selon 2 modes d action : - les prédateurs qui se nourrissent des ravageurs. Chez les insectes, les larves sont en général les plus voraces. L efficacité est immédiate et il y a peu de spécificité. - les parasitoïdes dont la larve se développe à l intérieur et au détriment du ravageur (ponte à proximité ou dans le ravageur). L action est plus lente et spécifique. Chrysope (Chrysoperla carnea) L adulte frêle, vert pâle, avec des ailes transparentes en toit et de longues antennes, des yeux saillants dorés s alimente avec du pollen et du nectar ; les larves gris-vert équipées de fortes mandibules leur permettant d attraper pucerons, mais aussi acariens, thrips et autres proies (jusqu à 50 pucerons par jour). Chrysope adulte Larve de Chrysope Source : INRA Coccinelle (Adalia bipunctata ou septempunctata) Le plus célèbre des auxiliaires. Aussi bien les larves que les adultes se nourrissent exclusivement de pucerons (jusqu à 60 par jour). Coccinelle adulte Larve de coccinelle Syrphe (Episyrphus balteatus) Le syrphe est un diptère et se caractérise par ses couleurs bigarées jaune et noir qui le font ressembler à une guêpe. L adulte butineur est pollinisateur, son vol est caractéristique : saccadé ou stationnaire. Sa larve diaphane dévore chaque jour 40 à 50 pucerons. Larve de syrphe Syrphe adulte

2 Guêpe parasitoïde (Aphidius sp.) Cette petite guêpe (4 à 5 mm) très mobile est un parasitoïde qui pond ses œufs dans le corps d autres insectes vivants (pucerons, chenilles jusqu à 30 par jour). Aphidius adulte Source : Krister Hall Le carabe Ce coléoptère chasse la nuit les limaces, et s abrite le jour sous des tas de feuilles, de morceaux de bois, de pierre La mésange bleue Cet oiseau insectivore se nourrit de pucerons, de chenilles Carabe- Carabe Source : Joël Valentin Les abeilles et autres insectes pollinisateurs sont considérés comme des auxiliaires. Ils assurent une bonne santé et stabilité du milieu. Comment favoriser les auxiliaires? Source : Loiret Nature Environnement Les proies des auxiliaires doivent rester présentes pour que les auxiliaires s installent et se maintiennent.le but est de maintenir les populations de nuisibles sous le seuil de tolérance. Diversité végétale Dans tous les systèmes écologiques, la stabilité est plus importante lorsque la diversité est grande.ainsi, une diversité végétale importante limite la prolifération d insectes indésirables et de maladies. En effet, ces derniers étant souvent spécifiques à une famille végétale, leur propagation est donc plus limitée et difficile dans un mélange d espèces végétales.la diversité des espèces plantées permet également d apporter «le gîte et le couvert» à un plus grand nombre d insectes auxiliaires qui sont généralement peu spécifiques vis-à-vis de leurs proies. Plantes attractives Certaines espèces végétales attirent plus que d autres les insectes et acariens auxiliaires de par leur capacité à abriter une grande diversité d insectes, proies ou hôtes potentiels. Plantes relais Certaines plantes, appelées plantes relais, hébergent des phytophages spécifiques, ce qui va permettre d attirer les auxiliaires sans risques de propagation des nuisibles vers les autres plantes.

3 Les auxiliaires vont pouvoir effectuer leur cycle en toute tranquillité et recoloniser régulièrement les autres cultures (exemple : la capucine est abondamment colonisée par les pucerons et chenilles). La présence de ces plantes dispersées au sein de l aménagement permet ainsi de maintenir une population d auxiliaires importante qui va exercer une pression de prédation forte sur les nuisibles présents sur les autres végétaux. Les plantes attractives d auxiliaires Auxiliaires Proies Famille végétale Acariens Acariens phytophages, prédateurs thrips - Euphorbiacées : Ricin Mouches, moucherons, Araignées pucerons, thrips, acariens, divers insectes suceurs - Astéracées (composées) : cosmos Chrysopes Coccinelles Hémérobes Hyménoptères parasites (ichneumons, braconides ) Prédateurs du sol (millepattes, carabes ) Punaises prédatrices Syrphes (larves prédatrices) Trichogrammes Acariens, psylles, aleurodes, œufs de lépidoptères, cochenilles, thrips, pucerons Pucerons Pucerons, acariens Altises, charançons, chenilles diverses, cochenilles, mouches diverses, pucerons, taupins Carabes : nymphes de chenilles, limaces ; Mille-pattes : gastéropodes Acariens, psylles, pucerons, petites chenilles, thrips Pucerons Lépidoptères ravageurs (pyrales ), carpocapse des pommes - Apiacées (ombellifères) : aneth, angélique, carotte sauvage, panais sauvage, coriandre, fenouil - Astéracées (composées) : achillée millefeuille, camomilles, chrysanthème des moissons, doronic, centaurées, marguerites, souci - Autres : bourrache, eschscholtzia, capucine - Apiacées : angélique - Astéracées : aster, tanaisie - Autres : volubilis, aubergine, pelargonium odorant - Astéracées (composées) : aster - Autres : aubergine, volubilis - Apiacées : aneth, angélique, carotte sauvage, panais sauvage, fenouil, coriandre - Labiacées : menthe - Autres : anthémis - Légumineuses : trèfle violet - Légumineuses : toutes - Autres : molène - Apiacées: aneth, angélique, carotte sauvage, panais sauvage, coriandre, fenouil - Astéracées : achillée millefeuille, camomille, chrysanthème des moissons, doronic, centaurées, marguerites, souci, aster, œillet d inde, laiteron, pissenlit, séneçon - Légumineuse : mélilot blanc - Crucifères : moutarde blanche - Polygonacées : sarrasin - Autres : phacélie, véroniques, aubergine, volubilis - Autres : phacélie Des arbres et arbustes peuvent également jouer ce rôle. Parmi ceux-ci, on peut citer le buis, le chêne pédonculé, le cornouiller mâle et sanguin, l érable champêtre, le laurier-tin, le lierre, l aulne, le nerprun alaterne, le noisetier, le tilleul, la viorne

4 Maintien des auxiliaires Il est important de constituer des zones de plantation dense et persistante avec des plantes pérennes, vivaces ou arbustives moins appétantes que les annuelles et permettant le maintien des auxiliaires grâce à l abri qu elles fournissent, lors de mauvaises conditions et en hiver. De même, certains arbustes et autres plantes à tiges creuses ou remplies de moelle hébergent certains auxiliaires. Il est aussi possible de mettre en place des abris pour ces auxiliaires en créant des tas de bois, des tas de pierres, des nichoirs à oiseaux, des hôtels à insectes ). Dans de nombreux cas, ce sont les larves de Hôtel à insecte Source : site Adalia square Nichoir à oiseaux Source : site aujardin.info l espèce qui sont auxiliaires alors que les adultes se nourrissent avec les fleurs : pollen et nectar. Il faut donc créer un habitat favorable au maintien des adultes avec des végétaux à floraison précoce (doronic, œillet d inde ) et tardive (aster), à floraison étalée (centaurées, souci ), à fructification hivernale Il faut favoriser les plantes locales qui ont leur cortège d auxiliaires présents. Il faut donc diversifier les espèces végétales, source de biodiversité animale, diversifier les habitats (haies, bandes florales, adventices, stations refuges, plantes relais, abris ) et y associer des plantes attractives des auxiliaires pour maintenir un bon équilibre naturel et prévenir ou combattre les attaques de certains indésirables dans les espaces verts. Les végétaux installés doivent correspondre aux contraintes environnementales du lieu (climat, sol ), leur bon état sanitaire leur permettra d être moins sensibles aux ravageurs et maladies. Les lâchers des auxiliaires Pour participer à la lutte contre les ravageurs, il est également possible d introduire des auxiliaires : - Soit en transférant des auxiliaires à partir d autres parcelles où ils sont en nombre. - Soit en réalisant des lâchers d auxiliaires commercialisés. Il existe de types de lâchers : Lâcher inondatif : Les auxiliaires élevés en grandes quantités sont lâchés dans l espace vert. Ils ne s installent pas durablement ; il faudra donc le renouveler en fonction des attaques des ravageurs ; par exemple des lâchers d acariens prédateurs d autres acariens. Lâcher inoculatif : Sachet d acariens prédateurs Serres de Salon de Provence Source : FREDON Paca Les auxiliaires sont introduits progressivement dans la culture. Par exemple, la guêpe parasitoïde Torimus sinensis est utilisée contre le cynips du châtaignier. La mise en place (la dose, la fréquence, le stockage) est à soigner pour assurer une efficacité intéressante. Fiche réalisée en 2010 par la FREDON Poitou-Charentes, dans le cadre de la démarche Charte Terre saine "Votre commune sans pesticides" Cette fiche a été mise à jour pour le Parc naturel régional du Luberon dans le cadre d un appel à projet de l Agence de l eau Rhône Méditerranée et Corse sur le thème de la réduction de l usage des pesticides en zones non agricoles par la FREDON Paca en mai 2012 Sources bibliographiques : Le guide du jardin bio Potager, verger, ornement, J.P. Thorez & B. Lapouge-Déjean, Mens, Terre Vivante, 2009 Pucerons, mildiou, limaces - prévenir, identifier, soigner bio, J.P. Thorez, Mens, Terre Vivante, 2008

5

Les arbres et arbustes

Les arbres et arbustes Les arbres et arbustes A quoi servent les arbres et les arbustes pour les auxiliaires? Les auxiliaires volants nécessaires au contrôle des populations de nuisibles tels que les chrysopes, les syrphes,

Plus en détail

AMENAGEMENT «D UN JARDIN REFUGE» POUR LA BIODIVERSITE

AMENAGEMENT «D UN JARDIN REFUGE» POUR LA BIODIVERSITE AMENAGEMENT «D UN JARDIN REFUGE» POUR LA BIODIVERSITE Subvention FLIP Pays Cœur de Flandre JUIN 2010 Association Lestrem Nature Page 1 Objectifs du projet : - Créer et aménager une zone de refuge pour

Plus en détail

La protection biologique au jardin

La protection biologique au jardin La protection biologique au jardin Nous retiendrons comme définition celle de l Organisation Internationale de lutte biologique : utilisation par l homme, d ennemis naturels tels que des prédateurs, des

Plus en détail

A toi de jouer. En t aidant des panneaux de l exposition «Les Insectes Jardiniers», réponds aux questions sur ce petit peuple de l herbe.

A toi de jouer. En t aidant des panneaux de l exposition «Les Insectes Jardiniers», réponds aux questions sur ce petit peuple de l herbe. Suis le guide Coccie! Bienvenue dans le jardin de Coccie, notre apprentie jardinière. Elle se balade souvent dans le jardin pour y rencontrer les autres insectes qui y vivent. Elle sera ton guide pour

Plus en détail

au potager auxiliaires Comment protéger naturellement son jardin des ravageurs? En fondamentaux

au potager auxiliaires Comment protéger naturellement son jardin des ravageurs? En fondamentaux fondamentaux auxiliaires au potager Une larve de coccinelle en pleine dégustation de son mets préféré : le puceron. Comment protéger naturellement son jardin des ravageurs? En privilégiant par tous les

Plus en détail

Les Alternatives au Désherbage de synthèse.

Les Alternatives au Désherbage de synthèse. Les Alternatives au Désherbage de synthèse. Les outils de jardin : o Binette, grattoir, racloir et serfouette. (Les Inédits et Revex) o Les petits outils pour massif. (Les Inédits et Revex) o Désherbeur

Plus en détail

La lutte biologique agricole UNE FUSION DES MÉTHODES CLASSIQUES, INONDANTES ET DE CONSERVATION

La lutte biologique agricole UNE FUSION DES MÉTHODES CLASSIQUES, INONDANTES ET DE CONSERVATION La lutte biologique agricole UNE FUSION DES MÉTHODES CLASSIQUES, INONDANTES ET DE CONSERVATION Que faisions-nous avant d avoir des pesticides chimiques? Nous morcelions un espace dans un écosystème naturel,

Plus en détail

Bordures de champs. et biodiversité (1)

Bordures de champs. et biodiversité (1) Bordures de champs et biodiversité (1) Une richesse insoupçonnée Sur un territoire, les haies hébergent : 30 % des plantes sauvages 75 % espèces de mammifères pour leur mise bas 70 % espèces de passereaux

Plus en détail

Abeilles solitaires / Osmies

Abeilles solitaires / Osmies Coccinelles Chrysopes Larve Forficules Syrphes Abeilles solitaires / Osmies briques creuses remplies d un mélange de glaise et de paille. (L'osmie ou l'abeille maçonne est une abeille solitaire qui fait

Plus en détail

Accueillir. c est facile! des. auxiliaires. au jardin

Accueillir. c est facile! des. auxiliaires. au jardin Accueillir des auxiliaires au jardin c est facile! Limaces, pucerons, vers blancs Le jardin est un petit paradis pour tous ces petits animaux dits «ravageurs». Mais il abrite aussi une petite faune qui

Plus en détail

L hôtel à insectes au jardin... Introduction

L hôtel à insectes au jardin... Introduction comment fabriquer son hôtel à insectes... Un document conçu et réalisé par Julien Nadreau, Jardinier du Jardins des Aures et membre du RJSM, dans le cadre du projet EUGO Introduction Quand les travaux

Plus en détail

Planète Jardin Annexe 4 : Récapitulatif des différents parcours des animaux

Planète Jardin Annexe 4 : Récapitulatif des différents parcours des animaux Planète Jardin Annexe 4 : Récapitulatif des différents parcours des animaux Une journée de coccinelle Dès les premiers rayons du soleil, la coccinelle sort de l hôtel à insectes où elle passe la nuit,

Plus en détail

Chancre à Nectria. Prophylaxie La suppression des rameaux porteurs de chancres est indispensable à la réduction

Chancre à Nectria. Prophylaxie La suppression des rameaux porteurs de chancres est indispensable à la réduction rédigé par Stéphane LAMARCHE - FREDON Pays de la Loire A C T U A L I T E S Ce bulletin est rédigé sur la base d observations provenant de vergers situés en Loire-Atlantique, Maine-et-Loire et en Sarthe.

Plus en détail

Les plantes qui éloignent ou tuent les insectes.

Les plantes qui éloignent ou tuent les insectes. Les plantes qui éloignent ou tuent les insectes. Le solanum nigrum et le datura stramonium attirent les doryphores qui y pondent leurs oeufs, les oeufs éclosent et les jeunes larves se nourrissent immédiatement

Plus en détail

UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES

UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES On a tendance à négliger l'aide apportée par les insectes et animaux utiles qui sont de véritables auxiliaires du jardinier. On désigne par auxiliaires, tous les

Plus en détail

Utiliser des bandes florales contre les ravageurs : où en sommes-nous? Josée Boisclair agr., M.P.M., entomologiste

Utiliser des bandes florales contre les ravageurs : où en sommes-nous? Josée Boisclair agr., M.P.M., entomologiste Utiliser des bandes florales contre les ravageurs : où en sommes-nous? Josée Boisclair agr., M.P.M., entomologiste Aperçu Contexte «un petit marteau» dans un coffre à outils de lutte intégrée Impacts des

Plus en détail

Lutte biologique en Zones Non Agricoles. OPTILIM - Certificat individuel - APP collectivités

Lutte biologique en Zones Non Agricoles. OPTILIM - Certificat individuel - APP collectivités Lutte biologique en Zones Non Agricoles 1 Contre les Ravageurs On appelle lutte biologique les méthodes de lutte qui utilisent des ennemis naturels vivants pour réguler les populations de ravageurs ou

Plus en détail

Bulletin de santé du végétal

Bulletin de santé du végétal Bulletin de santé du végétal N du 30 juillet 05 Etat sanitaire des cultures Cultures Ravageurs Rosier Acariens Buis Pyrale Auxiliaires Maladies / virus / bactériose Nb de parcelles observées Oïdium Photinia

Plus en détail

Liste de compagnonnage

Liste de compagnonnage Liste de compagnonnage Ail COMPAGNONS: laitue, épinard, carotte, betterave. ENNEMIS: haricot, pois (toutes les légumineuses). Artichaut COMPAGNONS: tomate, aubergine et zucchini. Asperge COMPAGNONS: radis,

Plus en détail

RECHERCHE & DEVELOPPEMENT R&D-O2. mélange noé. pollinisateurs sauvages. crédit photo : Nova-Flore

RECHERCHE & DEVELOPPEMENT R&D-O2. mélange noé. pollinisateurs sauvages. crédit photo : Nova-Flore RECHERCHE & DEVELOPPEMENT R&D-O2 mélange noé pollinisateurs sauvages La préservation des pollinisateurs est un enjeu majeur pour la nature et l homme. CONTEXTE Rôle des pollinisateurs Le rôle écologique

Plus en détail

Dans le cas de la semaine sans pesticide, les enfts reçoivent un feuillet annonçant l évènement pour amorcer la discussion.

Dans le cas de la semaine sans pesticide, les enfts reçoivent un feuillet annonçant l évènement pour amorcer la discussion. Mon potager sans pesticide Pré requis: Mettre à la disposition du prof un élément déclencheur (ex: flyer semaine ss pesticide) Discussion en classe avec le professeur autour de la semaine sans pesticide,

Plus en détail

Mon carnet de. fiches pratiques. pour un jardin accueillant!

Mon carnet de. fiches pratiques. pour un jardin accueillant! Mon carnet de fiches pratiques pour un jardin accueillant! Dicton : «La Nature n est pas au service de l Homme! C est l Homme qui est au service de la Nature. Car l un peut vivre et exister sans l autre,

Plus en détail

Jardiner écologique sans pesticide Éric et Tina Masson

Jardiner écologique sans pesticide Éric et Tina Masson Jardiner écologique sans pesticide Éric et Tina Masson Groupe Eyrolles, 2008, ISBN 978-2-212-12254-1 Sommaire Avant-propos... 1 Partie 1 Les moyens bio-techniques 1 La loupe... 7 2 Les panneaux chromatiques

Plus en détail

Vers une démarche de Protection intégrée pour les cultures ornementales d extérieur. Agnès LANGLOIS AREXHOR Seine Manche

Vers une démarche de Protection intégrée pour les cultures ornementales d extérieur. Agnès LANGLOIS AREXHOR Seine Manche Vers une démarche de Protection intégrée pour les cultures ornementales d extérieur Agnès LANGLOIS AREXHOR Seine Manche 1 La PBI en cultures ornementales Historique Début 1990 : premières introductions

Plus en détail

Les abeilles et l homme

Les abeilles et l homme Leurs Vie et Contribution Le rôle du Jardinier Les abeilles et l homme Leur Disparition : Le Syndrome d Effondrement des Abeilles Les abeilles vivent en essaim (abeilles sauvages) ou ruche (abeilles domestiques)

Plus en détail

L'essentiel de la semaine SOMMAIRE :

L'essentiel de la semaine SOMMAIRE : L'essentiel de la semaine Comme les semaines précédentes, un temps couvert accompagné d averses éparses est annoncé pour les prochains jours. Salade : vigilance maladies, Poireau : vol de teigne en cours

Plus en détail

On connaît bien les nichoirs pour les oiseaux du jardin mais l on s'intéresse depuis peu aux insectes. Or certains d entre eux sont très utiles

On connaît bien les nichoirs pour les oiseaux du jardin mais l on s'intéresse depuis peu aux insectes. Or certains d entre eux sont très utiles L hôtel à insectes que vous découvrez ici a été réalisé par des enfants des Rousses, des Crozets et de Saint-Lupicin dans le cadre d un travail mené tout au long de l année scolaire 2013-2014 sur la problématique

Plus en détail

Des invités utiles : Les auxiliaires

Des invités utiles : Les auxiliaires Des invités utiles : Les auxiliaires Les auxiliaires sont tous les animaux qui vont, par leurs actions de prédation, vous permettre de limiter fortement toutes les petites bêtes qui en veulent à vos arbres

Plus en détail

Des invités utiles : Les auxiliaires

Des invités utiles : Les auxiliaires Des invités utiles : Les auxiliaires Les auxiliaires sont tous les animaux qui vont, par leurs actions de prédation, vous permettre de limiter fortement toutes les petites bêtes qui en veulent à vos arbres

Plus en détail

Créer une terre d'accueil. pour nos pollinisateurs dans notre jardin

Créer une terre d'accueil. pour nos pollinisateurs dans notre jardin Créer une terre d'accueil pour nos pollinisateurs dans notre jardin Pourquoi? Déclin des abeilles Systèmes agricoles en cause, uniformisation des milieux, produits phytosanitaires et engrais chimiques

Plus en détail

Noémie Gagnon Lupien (CETAB+), Jean Duval (CETAB+) et Pierre Jobin (Ferme du Haut Vallon)

Noémie Gagnon Lupien (CETAB+), Jean Duval (CETAB+) et Pierre Jobin (Ferme du Haut Vallon) Noémie Gagnon Lupien (CETAB+), Jean Duval (CETAB+) et Pierre Jobin (Ferme du Haut Vallon) L'utilisation de bandes ou de couvre-sol floraux en verger pour attirer les auxiliaires est étudiée depuis une

Plus en détail

Des aménagements pour favoriser la biodiversité fonctionnelle en verger

Des aménagements pour favoriser la biodiversité fonctionnelle en verger Des aménagements pour favoriser la biodiversité fonctionnelle en verger Panorama à partir de quelques cas d étude dans différents pays SIMON Sylvaine INRA, UE695 Unité Expérimentale Recherche Intégrée

Plus en détail

. Une abeille pèse à vide 80 à 100 mg ; charge maximum d'une abeille : 70 mg!. Une reine pond jusqu'à 2000 oeufs par jour, par an et

. Une abeille pèse à vide 80 à 100 mg ; charge maximum d'une abeille : 70 mg!. Une reine pond jusqu'à 2000 oeufs par jour, par an et . Une abeille pèse à vide 80 à 100 mg ; charge maximum d'une abeille : 70 mg!. Une reine pond jusqu'à 2000 oeufs par jour, 130 000 par an et 500 000 dans sa vie. L'abeille d'été vit en moyenne 20 à 35

Plus en détail

Méthodes alternatives aux produits phytosanitaires

Méthodes alternatives aux produits phytosanitaires PRATIQUES N 4 Méthodes alternatives aux produits phytosanitaires Définition générale de la pratique Coccinelle à 7 points (Adalia 7-puntata) et cadavres de pucerons. Les enjeux d avenir de l agriculture

Plus en détail

GESTION DES INSECTES ET DES ACARIENS DES CULTURES MARAICHERES SOUS ABRIS

GESTION DES INSECTES ET DES ACARIENS DES CULTURES MARAICHERES SOUS ABRIS GESTION DES INSECTES ET DES ACARIENS DES CULTURES MARAICHERES SOUS ABRIS Philippe RYCKEWAERT CIRAD / PRAM CONTEXTE insectes et acariens ravageurs (+ viroses transmises) : frein au rendement des cultures

Plus en détail

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL Horticulture et pépinière n 3 du 19-05-2014 Dernières observations en Horticulture Maladies présentes dans la région OIDIUM L Oïdium se rencontre, essentiellement sur plantes

Plus en détail

Comment jardiner sans pesticides?

Comment jardiner sans pesticides? Comment jardiner sans pesticides? Avec le soutien du Ministre wallon de l Environnement Adalia vous lance un défi... JARDINEZ SANS PESTICIDES Les actions menées par l asbl Adalia ont pour objectif la réduction

Plus en détail

Les insectes bénéfiques et les ravageurs de coton qu?ils contrôlent

Les insectes bénéfiques et les ravageurs de coton qu?ils contrôlent Publié sur TECA (http://teca.fao.org) Les insectes bénéfiques et les ravageurs de coton qu?ils contrôlent RÉSUMÉ: Ce petit livret donne un aperçu des insectes bénéfiques et des insectes ravageurs qui peuvent

Plus en détail

3 parcelles de pois d hiver et 21 parcelles de pois de printemps ont fait l objet d observations pour la réalisation de ce bulletin.

3 parcelles de pois d hiver et 21 parcelles de pois de printemps ont fait l objet d observations pour la réalisation de ce bulletin. Bulletin de santé du végétal Pois protéagineux BSV Pois Protéagineux N N 14 14 du 19 au 25 juin 2013 3 parcelles de pois d hiver et 21 parcelles de pois de printemps ont fait l objet d observations pour

Plus en détail

Melon. Lutte biologique contre les acariens tétranyques

Melon. Lutte biologique contre les acariens tétranyques Melon Lutte biologique contre les acariens tétranyques 212 Laurent CAMOIN, Chambre d agriculture des Bouches-du-Rhône Claire GOILLON, Anthony GINEZ, APREL Anne-Isabelle LACORDAIRE, Marion GUILLOT, Julien

Plus en détail

Du vert dans. la ville

Du vert dans. la ville Du vert dans la ville Ce document constitue une version «allégée» (des photos supprimées et/ou compressées) de l exposé présenté par le Centre Paul Duvigneaud asbl, le 11/09/2013, dans le cadre de la formation

Plus en détail

Sommaire du bulletin. N avril Tableau synthétique des observations. P2. 2. Actualités phytosanitaires.

Sommaire du bulletin.  N avril Tableau synthétique des observations. P2. 2. Actualités phytosanitaires. N 111-6 avril 2016 Sommaire du bulletin 1. Tableau synthétique des observations. P2 2. Actualités phytosanitaires. P3 Plantes en pot : agastache, aster, begonia, bidens, dahlia, fuchsia, geranium, helichrysum,

Plus en détail

MILLEPERTUIS Hypericum perforatum. PISSENLIT Taraxacum officinale. Période de floraison > Juin à Juillet. Dimensions > 75cm 50cm.

MILLEPERTUIS Hypericum perforatum. PISSENLIT Taraxacum officinale. Période de floraison > Juin à Juillet. Dimensions > 75cm 50cm. MILLEPERTUIS Hypericum perforatum Période de floraison > Juin à Juillet Dimensions > 75cm 50cm souvent utilisée en médecine. Le pollen à profusion est facilement accessible pour tous les insectes butineurs.

Plus en détail

Techniques de lutte alternatives contre les maladies et les ravageurs

Techniques de lutte alternatives contre les maladies et les ravageurs 13 Techniques de lutte alternatives contre les maladies et les ravageurs OBJECTIF Comprendre le principe de la lutte alternative et savoir disposer des outils pour la mettre en place. La mise en place

Plus en détail

Utiliser des bandes florales contre les ravageurs : où en sommes-nous? Josée Boisclair agr., M.P.M., entomologiste

Utiliser des bandes florales contre les ravageurs : où en sommes-nous? Josée Boisclair agr., M.P.M., entomologiste Utiliser des bandes florales contre les ravageurs : où en sommes-nous? Josée Boisclair agr., M.P.M., entomologiste Aperçu Contexte «un petit marteau» dans un coffre à outils de lutte intégrée Impacts des

Plus en détail

Planter une haie et des arbres champêtres en zone céréalière

Planter une haie et des arbres champêtres en zone céréalière Planter une haie et des arbres champêtres en zone céréalière Les haies sont de véritables alliées pour les agriculteurs et ont toutes leur place dans les campagnes. Elles jouent de nombreux rôles pour

Plus en détail

Si tu aimes le soleil

Si tu aimes le soleil Fiche 1 Le soleil fait la grasse matinée 1 Si tu aimes le soleil (sur l air de Si tu aimes le soleil) Si tu aimes le soleil, Frappe des mains. Eil, eil! Si tu aimes le soleil, Frappe des mains. Eil, eil!

Plus en détail

Quel paysage au service de la protection biologique des cultures légumières?

Quel paysage au service de la protection biologique des cultures légumières? 4 ième Rencontres du végétal 16 et 17 Janvier 2007 Angers Quel paysage au service de la protection biologique des cultures légumières? Maarten van Helden, ENITA Bordeaux, UMR Santé Végétale Guillaume Pain,

Plus en détail

Fraise. Drosophila suzukii. N 17 13 septembre 2012. Le BSV Fraise - Framboise concerne les régions Aquitaine et Limousin :

Fraise. Drosophila suzukii. N 17 13 septembre 2012. Le BSV Fraise - Framboise concerne les régions Aquitaine et Limousin : N 17 13 septembre 2012 S O M M A I R E Fraise Drosophila suzukii Pucerons Aleurodes Duponchelia fovealis Thrips Punaises Acariens Noctuelles terricoles Anthracnose Oïdium Framboise Stades Culture hors-sol

Plus en détail

Questionnaire «jardin»

Questionnaire «jardin» Questionnaire «jardin» Pour commencer et afin de mieux vous connaitre, indiquez nous l usage (ou les usages) de votre jardin : - Ornemental, surface =. - Potager, surface = - Fruitier, surface =.. 1. Généralités

Plus en détail

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL RESEAU DE SURVEILLANCE BIOLOGIQUE DU TERRITOIRE 2016 LORRAINE BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL Edition LORRAINE ARBORICULTURE N 2 EDITION DU 03 MARS 2016 RETROUVEZ LE BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL SUR LE WEB

Plus en détail

Moyens de lutte contre les maladies et les ravageurs

Moyens de lutte contre les maladies et les ravageurs Moyens de lutte contre les maladies et les ravageurs La prévention avant tout Un potager bien organisé, qui respecte les besoins des plantes sera en meilleure santé et plus résistant qu un potager où les

Plus en détail

AU JARDIN D ORNEMENT...9

AU JARDIN D ORNEMENT...9 N 2 erratum annule et remplace le précédent - 24 septembre 2014 Le bulletin de santé du végétal (BSV) est un document gratuit d information sur l état sanitaire des cultures et des zones non agricoles

Plus en détail

Cette exposition a été réalisée grâce au soutien financier de l Etat et de la Région Rhône-Alpes

Cette exposition a été réalisée grâce au soutien financier de l Etat et de la Région Rhône-Alpes Cette exposition a été réalisée grâce au soutien financier de l Etat et de la Région Rhône-Alpes grâce au soutien de nos partenaires scientifiques et techniques Laboratoire d interactions plantes-insectes

Plus en détail

Les exploitations agricoles IP-SUISSE soutiennent la biodiversité avec des vergers hautes tiges

Les exploitations agricoles IP-SUISSE soutiennent la biodiversité avec des vergers hautes tiges des vergers hautes tiges Pic vert Rougequeve a front blanc Verger au printemps Chardonneret élégant Huppe fasciée Les vergers hautes tiges, qui requièrent un entretien conséquent, sont des éléments qui

Plus en détail

BONNES PRATIQUES. Environnement. Plan Maya. un bon plan pour protéger nos abeilles

BONNES PRATIQUES. Environnement. Plan Maya. un bon plan pour protéger nos abeilles BONNES PRATIQUES Environnement Plan Maya un bon plan pour protéger nos abeilles Abeille sauvage Les abeilles sont source de vie 3 Comment préserver les abeilles? 4 Devenir une commune ou une province «Maya»

Plus en détail

LES PURINS, INFUSIONS ET DECOCTION DE PLANTES

LES PURINS, INFUSIONS ET DECOCTION DE PLANTES LES PURINS, INFUSIONS ET DECOCTION DE PLANTES Recettes indispensables pour le jardinage biologique Le purin s'obtient par macération plus ou moins prolongée de plantes dans un récipient (éviter le métal),

Plus en détail

La coccinelle adaliabipunctata

La coccinelle adaliabipunctata La coccinelle adaliabipunctata Présentation Classification Description Polymorphisme Larve indigène ou asiatique? Coccinelle indigène ou asiatique? Cycle de vie Alimentation Le puceron Effets négatifs

Plus en détail

Le jardinage biologique

Le jardinage biologique Fiche Refuges LPO Le jardinage biologique Plus de 13 millions de personnes pratiquent le jardinage amateur sur près de 2% du territoire français. Cette pratique a une influence non négligeable sur la nature

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. pour la. préservation. insectes. des. pollinisateurs.

GUIDE PRATIQUE. pour la. préservation. insectes. des. pollinisateurs. GUIDE PRATIQUE pour la préservation insectes des pollinisateurs www.cg47.fr édito Nous, conseillers généraux jeunes, membres de la commission Environnement, avons été élus au sein des collèges de notre

Plus en détail

Les plantes mellifères

Les plantes mellifères Les plantes mellifères Semez ces plantes qui produisent un suc ou nectar qui appâte les pollinisateurs. Ces derniers, après s être repus et s être couverts de pollen, iront féconder d autres fleurs au

Plus en détail

La permaculture, un mouvement qui repose sur une éthique

La permaculture, un mouvement qui repose sur une éthique La permaculture, un mouvement qui repose sur une éthique La permaculture est née dans les années 1970 à l initiative de deux australiens, Bill Mollisson et David Holmgren, qui cherchaient à mettre en place

Plus en détail

Jardins et espaces verts Nord Pas-de-Calais

Jardins et espaces verts Nord Pas-de-Calais B U L L E T I N D E S A N T É D U V É G É T A L Jardins et espaces verts N 3 24 avril 2014 Hyponomeute sur fusain : l attaque peut être ponctuellement forte Pucerons : les populations peuvent être importantes

Plus en détail

SIECTOM Coteaux Béarn Adour Tél : Site internet : siectom.jimdo.com

SIECTOM Coteaux Béarn Adour Tél : Site internet : siectom.jimdo.com SIECTOM Coteaux Béarn Adour Tél : 05.59.04.89.26 E-mail : siectom.coteaux@orange.fr Site internet : siectom.jimdo.com 1. Le paillage : Tous les outils mécaniques (grosse fourche, motoculteur ) détruisent

Plus en détail

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL Zones non agricoles ÉDITION MIDI-PYRÉNÉES N 4 1 juin 216 S MARRONNIER PLATANE ALBIZIA TILLEUL BUIS ROSIER Fin du vol de G1 de mineuse et début du vol de G2 à Toulouse. Dégâts

Plus en détail

Nichoirs à insectes. Domaines du socle commun de connaissances, de compétences et de culture Concernés :

Nichoirs à insectes. Domaines du socle commun de connaissances, de compétences et de culture Concernés : Nichoirs à insectes Enjeux Assurer la présence des insectes dans nos jardins. Difficulté technique : moyenne Niveau : à partir du cycle 3 Domaines du socle commun de connaissances, de compétences et de

Plus en détail

Le mot auxiliaire s applique à tous les animaux qui aident le jardinier dans son travail. Pour l essentiel, ce sont des prédateurs spécialisés qui

Le mot auxiliaire s applique à tous les animaux qui aident le jardinier dans son travail. Pour l essentiel, ce sont des prédateurs spécialisés qui Le mot auxiliaire s applique à tous les animaux qui aident le jardinier dans son travail. Pour l essentiel, ce sont des prédateurs spécialisés qui mangent leurs proies, ou les sucent ou qui les parasitent.

Plus en détail

GÎTES A INSECTES. Un peu de biodiversité dans nos jardins et nos espaces verts

GÎTES A INSECTES. Un peu de biodiversité dans nos jardins et nos espaces verts GÎTES A INSECTES -SESIE- Société d Expertise et de Sensibilisation aux Insectes et leur Environnement Un peu de biodiversité dans nos jardins et nos espaces verts Présentation réalisée par Maximilien QUIVRIN

Plus en détail

Mineuse du marronnier

Mineuse du marronnier rédigé par Noémie JACQUEMIN - FREDON Pays de la Loire A C T U A L I T E S Point sur le réseau de piégeage Tordeuse de l œillet Vols en cours Pyrale du buis Papillons et chenilles actives Mineuse du marronnier

Plus en détail

INSECTES AUXILIAIRES, LES ALLIÉS DU JARDINIER

INSECTES AUXILIAIRES, LES ALLIÉS DU JARDINIER INSECTES AUXILIAIRES, LES ALLIÉS DU JARDINIER Nombre d insectes sont les amis du jardinier. Ce sont des auxiliaires, qui aideront à réguler les populations de ravageurs et polliniseront vos fleurs et légumes.

Plus en détail

PRODUCTIONS HORTICOLES n 9 du 19 juin 2015

PRODUCTIONS HORTICOLES n 9 du 19 juin 2015 PRÉFET DE LA REGION BOURGOGNE DRAAF - SRAl Pour les horticulteurs mi juin correspond à la ligne de partage entre la fin de la campagne de printemps et la mise en culture des productions pour l automne.

Plus en détail

Les compétences du laboratoire de la FREDON de Picardie

Les compétences du laboratoire de la FREDON de Picardie Les compétences du laboratoire de la FREDON de Picardie Les compétences entomologiques Ordre d Insectes Niv d identification Cultures concernées Collembola ou famille Aphididae (pucerons) Ailés et aptères

Plus en détail

Aéroport Lyon Saint Exupéry. Synthèse

Aéroport Lyon Saint Exupéry. Synthèse Analyse de grains de pollens 2007-2008 Aéroport Lyon Saint Exupéry Synthèse Contexte Dans le cadre de son programme Environnement et Biodiversité, l'aéroport Lyon Saint Exupéry a développé un suivi environnemental

Plus en détail

Le biocontrôle est-il récent? Est-ce un concept à la mode? La PBI, pionnier du biocontrôle existe depuis 40 années. Utilisation des auxiliaires

Le biocontrôle est-il récent? Est-ce un concept à la mode? La PBI, pionnier du biocontrôle existe depuis 40 années. Utilisation des auxiliaires Le biocontrôle est-il récent? Est-ce un concept à la mode? La PBI, pionnier du biocontrôle existe depuis 40 années. Utilisation des auxiliaires Le biocontrôle en France a commencé sur tomate dans les années

Plus en détail

Des arbres et haies en grandes cultures, Quels intérêts pour ces SIE?

Des arbres et haies en grandes cultures, Quels intérêts pour ces SIE? Journée thématique du réseau rural sur la biodiversité fonctionnelle en grandes cultures 8/11/2016 Des arbres et haies en grandes cultures, Quels intérêts pour ces SIE? La Mission haies est soutenue par

Plus en détail

N juillet 2017

N juillet 2017 N 39 27 juillet 2017 Ce bulletin est destiné aux jardiniers amateurs. Il s appuie sur les observations réalisées par les observateurs des filières arboriculture fruitière, maraîchage, olivier, tomates

Plus en détail

Connaître les principaux nuisibles du jardin

Connaître les principaux nuisibles du jardin Connaître les principaux nuisibles du jardin LES ALEURODES : Ce sont de petites mouches blanches et collantes qui adorent la chaleur et s en prennent aux tomates, cucurbitacées, choux, fraisiers et aux

Plus en détail

L'essentiel de la semaine SOMMAIRE : SALADE :

L'essentiel de la semaine SOMMAIRE : SALADE : BSV n 24 du 10 septembre 2015 L'essentiel de la semaine Salade : toujours quelques chenilles et pucerons selon les parcelles. Endive : mouche de l endive : aucune capture. Chou : toujours quelques chenilles

Plus en détail

Projet biodiversité L HOTEL A INSECTES DE L ECO-ECOLE DES BOSQUETS

Projet biodiversité L HOTEL A INSECTES DE L ECO-ECOLE DES BOSQUETS Projet biodiversité L HOTEL A INSECTES DE L ECO-ECOLE DES BOSQUETS Un hôtel à insectes, à quoi ça sert? Ca sert à plusieurs choses : - à offrir un abri destiné à attirer les insectes, les retenir et leur

Plus en détail

Nous vous présentons quelques arbres

Nous vous présentons quelques arbres Nous avons observé les arbres pendant toutes cette année. Nous en connaissons quelques uns. Nous avons appris qu ils étaient vivants, fragiles et qu il fallait les protéger. Nous avons appris aussi qu

Plus en détail

A sperge. Maraîchage. Languedoc Roussillon. N Juin 2015

A sperge. Maraîchage. Languedoc Roussillon. N Juin 2015 N 11 10 Juin 2015 Maraîchage Languedoc Roussillon A sperge Publication de la Chambre Régionale d Agriculture du Languedoc-Roussillon Directeur de publication : Denis Carretier Rédacteur en chef : Christel

Plus en détail

Lutte contre la pyrale du buis et la chenille processionnaire du pin

Lutte contre la pyrale du buis et la chenille processionnaire du pin Lutte contre la pyrale du buis et la chenille processionnaire du pin Présentation de la biologie et des moyens de lutte par Jean-Claude MARTIN, animateur du programme entomologie appliquée pour la protection

Plus en détail

Produits et traitements alternatifs

Produits et traitements alternatifs asso-layanan.fr Produits et traitements alternatifs 4 types de préparation : Le contenant ne sera jamais en fer pour éviter une oxydation qui perturberait les éléments présents. L usage de l eau de pluie

Plus en détail

Bulletin de santé du végétal

Bulletin de santé du végétal Bulletin de santé du végétal N - 26 septembre 2013 Zones non agricoles Champagne-Ardenne N 4-30 avril 2014 Champagne-Ardenne AU SOMMAIRE CETTE SEMAINE : 1. Evolution de la végétation 2. Evolution des auxiliaires

Plus en détail

MONTÉRÉGIE OUEST - BILAN DE SAISON 2016

MONTÉRÉGIE OUEST - BILAN DE SAISON 2016 MONTÉRÉGIE OUEST - BILAN DE SAISON 2016 M.A.P.A.Q. Montérégie-Ouest, Club Producteurs Sud-Ouest, Paul-Émile Yelle consultant en pomiculture. Faits saillants de la saison 2016 : Épisodes de grêle dans certaines

Plus en détail

LES PLANTES QUE NOS ABEILLES PREFERENT AU FIL DES SAISONS

LES PLANTES QUE NOS ABEILLES PREFERENT AU FIL DES SAISONS LES PLANTES QUE NOS ABEILLES PREFERENT AU FIL DES SAISONS Page 1 A LA FIN DE L HIVER Apiculteur.wordpress.com Lejardindenanny2.overblog.com Abeilles et Fleurs N 734 Par temps doux, Le pollen du noisetier

Plus en détail

BILAN DE LA CAMPAGNE 2014

BILAN DE LA CAMPAGNE 2014 BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL CORSE ZONES NON AGRICOLES n 1 8 février 2015 A retenir Une pression particulièrement faible des champignons à mettre en relation avec des précipitations faibles et un automne

Plus en détail

Pyrale du concombre, Diaphania nitidalis

Pyrale du concombre, Diaphania nitidalis Ce Bulletin de Santé du Végétale répertorie les bioagresseurs qui ont été observés sur concombres au cours du mois de Juin. Les suivis ont été réalisés dans 7 parcelles : 5 à Cacao et 2 à Saint-Laurent-du-Maroni

Plus en détail

Formation Jardinage. 3-Les Ravageurs

Formation Jardinage. 3-Les Ravageurs Formation Jardinage 3-Les Ravageurs Sujets abordés Formation Jardinage 3 Les insectes bénéfiques Les insectes ravageurs Les maladies des plantes Recettes d insecticides, de fongicides et de stimulants

Plus en détail

LES INFUSIONS Plante Préparation Usage

LES INFUSIONS Plante Préparation Usage LES INFUSIONS Ail infuser 150 g d'ail frais grossièrement - Contre les aphydés, chenilles, asticots, acariens, escargots et la rouille. Remèdes naturels Tanaisie Absinthe Basilic Chataire infuser 150 g

Plus en détail

BILAN DE CAMPAGNE BILAN CLIMATIQUE BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL CORSE BILAN DE CAMPAGNE A retenir SOMMAIRE

BILAN DE CAMPAGNE BILAN CLIMATIQUE BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL CORSE BILAN DE CAMPAGNE A retenir SOMMAIRE BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL CORSE ZONES NON AGRICOLES BILAN DE CAMPAGNE 2014 Hors-Série A retenir Une pression particulièrement faible des champignons à mettre en relation avec des précipitations faibles

Plus en détail

Observations P as d évolution observée pour le moment.

Observations P as d évolution observée pour le moment. FREDON PDL FREDON PDL rédigé par Stéphane LAMARCHE - FREDON Pays de la Loire A C T U A L I T E S Tavelure Risque de contaminations secondaires. Ce bulletin est rédigé sur la base d observations provenant

Plus en détail

Flore Végétaux. Problème soulevé : Comment les organismes vivants traversent-ils les saisons? Thème : Peuplement d un milieu - page 1

Flore Végétaux. Problème soulevé : Comment les organismes vivants traversent-ils les saisons? Thème : Peuplement d un milieu - page 1 Identifier chacune des saisons sur les photos. Colorier en fonction de l image en couleur projetée. Construire un tableau de comparaison montrant les différences observées au niveau de la flore (les végétaux)

Plus en détail

PIN. ZONE NON AGRICOLE n 2 7 mai 2014 BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL CORSE. A retenir SOMMAIRE. Processionnaire du pin Thaumetopoea pytiocampa EV - JA

PIN. ZONE NON AGRICOLE n 2 7 mai 2014 BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL CORSE. A retenir SOMMAIRE. Processionnaire du pin Thaumetopoea pytiocampa EV - JA BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL CORSE ZONE NON AGRICOLE n 2 7 mai 2014 A retenir Processionnaire du pin : Processions en cours Pyrale du buis : Premières mention en Corse Charançon rouge du palmier : reprise

Plus en détail

La prophylaxie, élément clé de la protection des vergers

La prophylaxie, élément clé de la protection des vergers Sommaire PROPHYLAXIE La prophylaxie, élément clé de la protection des vergers La prophylaxie vise à prévenir l apparition ou la propagation des ennemis des cultures. A ce titre, elle entre pleinement dans

Plus en détail

Détection et piégeage des insectes ravageurs

Détection et piégeage des insectes ravageurs PRODUITS AGRICOLES Détection et piégeage des insectes ravageurs Pièges à phéromones sexuelles Panneaux englués jaunes et bleus Le positionnement du piège peut influencer la prise de multiples façons. Sa

Plus en détail

Les méthodes de luttes : De la protection «systématique» à la Protection Intégrée (P.B.I.)

Les méthodes de luttes : De la protection «systématique» à la Protection Intégrée (P.B.I.) Les méthodes de luttes : De la protection «systématique» à la Protection Intégrée (P.B.I.) Protection Biologique Intégrée Lutte phytosanitaire De la lutte «systématique» à la lutte raisonnée La lutte «systématique»

Plus en détail

Le monde végétal. Pourquoi de la botanique? 29/07/2011

Le monde végétal. Pourquoi de la botanique? 29/07/2011 Botanique apicole, miel et pollen Rucher-école du Sud Luxembourg Avril 2011 Pourquoi de la botanique? Le monde végétal Les produits de la ruche sont issus exclusivement des végétaux supérieurs (plantes

Plus en détail

Les alternatives aux pesticides dans vos jardins. Jeudi 4 juin 2015 Versonnex

Les alternatives aux pesticides dans vos jardins. Jeudi 4 juin 2015 Versonnex Les alternatives aux pesticides dans vos jardins Jeudi 4 juin 2015 Versonnex Les pesticides? Substance chimique ayant pour but de tuer des êtres vivants pest-: insecte ou plante nuisible/ parasite -cide:

Plus en détail

4 agents principaux dans le bio contrôle

4 agents principaux dans le bio contrôle Les stratégies de biocontôle visent à la gestion des équilibres des populations de bio-agresseurs, plutôt qu à leur éradication, par l emploi de méthodes de protection des végétaux favorisant l utilisation

Plus en détail