CAHIER DES CHARGES RELATIF A L AUTORISATION D EXPLOITATION DES SERVICES DU COURRIER POSTAL

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CAHIER DES CHARGES RELATIF A L AUTORISATION D EXPLOITATION DES SERVICES DU COURRIER POSTAL"

Transcription

1 AUTORITE DE REGLEMENTATION REPUBLIQUE TOGOLAISE DES SECTEURS DE POSTES ET DE Travail Liberté Patrie TELECOMMUNICATIONS CAHIER DES CHARGES RELATIF A L AUTORISATION D EXPLOITATION DES SERVICES DU COURRIER POSTAL CHAPITRE 1: OBJET ET DEFINITIONS Article 1 er : Objet Le présent cahier des charges fait partie intégrante de l'autorisation attribuée à.. Il détermine et fixe les droits et obligations régissant les activités des opérateurs du secteur postal. L opérateur a pour mission d'exploiter commercialement le service du courrier postal, au niveau national et international, dans le respect des dispositions de la réglementation et des conditions définies au présent cahier des charges. Les activités de l'opérateur doivent répondre aux besoins des utilisateurs dans les meilleures conditions économiques et sociales pour la collectivité. Elles doivent concourir à assurer un service postal universel, à garantir les intérêts des utilisateurs et le respect du secret des correspondances, à créer les conditions d'une concurrence effective du marché des services postaux et à maintenir les intérêts de la sécurité publique. Article 2 : Définitions Les termes employés dans le présent cahier des charges ont la signification ci-après : L Administration : le Ministre chargé des postes et l'autorité de Réglementation selon les attributions qui leurs sont accordées par la loi. L'Autorisation : l'autorisation n accordée au titulaire par arrêté n./memept/cab en date du. La loi : il s'agit de la loi n du 15 mars 1999 sur les services postaux, modifiée par la loi n du 12 septembre2002 et ses textes d application. Le service : le service du courrier postal. Adopté le 19 février 2003

2 Le service postal universel : une offre au public, sur l'ensemble du territoire national, d'un service postal minimum, d'une qualité spécifiée, à un prix abordable et ce, dans le respect des principes d'égalité, de continuité et d'universalité. Lettre : tout message écrit et adressé à une tierce personne par voie postale. Le Titulaire : tout opérateur à qui la licence est attribuée. La boîte aux lettres : boîte logée dans un bureau de poste ou à tout autre endroit, destinée à recevoir les lettres que le client expédie par voie postale. La boîte postale : boîte logée dans un bureau de poste par laquelle le destinataire reçoit ses envois. U. P. U : Union Postale Universelle. CHAPITRE 2 SERVICE DU COURRIER Article 3 : Services visés Sous réserve des exceptions prévues par la loi, le Titulaire a, au Togo, le droit d'exploiter commercialement le transport de : - lettres dont le poids n'excède pas deux (2) kilogrammes ; - paquets dont le poids n excède pas trois (3) kilogrammes ; - colis postaux d un poids maximum de vingt (20) kilogrammes. Le Titulaire définit la gamme de ses services en fonction des besoins des utilisateurs et met en œuvre les moyens de nature à satisfaire les objectifs de qualité de service et les obligations de service postal universel, le cas échéant. Le paiement par l'expéditeur des frais de transport des objets de correspondance confiés au Titulaire peut être effectué au moyen de timbres-poste, tel que défini par la loi, ou par tout autre moyen défini contractuellement entre elle et l usager. Article 4: Services postaux obligatoires Pour des raisons d'intérêt général, le Ministre chargé des postes peut, par arrêté, rendre obligatoire, après avis de l'autorité de Réglementation, la fourniture par le Titulaire, de prestations nouvelles. Cet arrêté fixe les conditions d'exécution de ces services, ainsi que les compensations financières fournies par l'état afin de permettre au Titulaire d assurer l'équilibre économique de ces services. Article 5 : Services ouverts à la concurrence Sauf en ce qui concerne les prestations de service postal universel et les services postaux obligatoires prévus à l'article 6 ci-dessus, le Titulaire définit librement l'étendue et les modalités d'offre des services qu'il propose, quand ceux-ci relèvent d'un domaine ouvert à la concurrence. Adopté le 19 février

3 Tout nouveau service offert au public est porté à la connaissance de l'autorité de Réglementation dans un délai d'un mois avant sa mise en service. Le Titulaire offre ces services dans le respect des règles nationales et internationales applicables. Les modalités de répartition de charges entre les différentes catégories de services fournis par le Titulaire ne doivent pas porter atteinte aux règles de la libre concurrence. Article 6 : Interruption de services Lorsqu'en raison de circonstances exceptionnelles échappant au contrôle du Titulaire, les services publics sont interrompus ou perturbés, celui-ci prend les dispositions nécessaires en vue de rétablir le service dans les meilleurs délais. Dans ce cas, il peut temporairement limiter l'accès à certains services. Il communique au Ministre chargé des postes et à l'autorité de Réglementation les mesures prises à cet effet et les informe de leur mise en œuvre. Article 7 : Emission de timbres-poste La conception, la fabrication et l'émission de timbres-poste relève de la compétence exclusive de l' État. En conséquence, cette activité ne peut s'exercer que sur convention avec l 'État. CHAPITRE 3 : INTERCONNEXION ET CO-UTILISATION DE BOITES POSTALES Article 8 : Position dominante La Société des Postes du Togo ( SPT) est l'opérateur historique public des services postaux. Elle jouit d'une position dominante sur le marché conformément à la loi. La SPT, à ce titre, est tenue de conclure avec le Titulaire autorisé à exploiter les services postaux, et qui en fait la demande, un accord d'interconnexion et de co-utilisation de boîtes postales. Ces accords définissent et fixent les conditions générales, techniques et tarifaires de façon non discriminatoire, auxquelles la SPT s'engage à acheminer le trafic postal en provenance et à destination des réseaux d'autres exploitants autorisés, nationaux et étrangers. Article 9 : Obligation d'interconnexion Dans le cadre des accords d'interconnexion, le Titulaire est tenu d'offrir, dans des conditions non discriminatoires, des segments de ses services postaux en vue de l'interconnexion de réseaux postaux dans les conditions suivantes : - si un autre opérateur de services postaux en fait la demande et ne se trouve pas dans une position dominante sur le marché ; - si le refus de ces services entrave considérablement le jeu de la concurrence. Adopté le 19 février

4 Cependant, le Titulaire peut refuser la prestation d'un service partiel s'il ne peut garantir les exigences essentielles, le fonctionnement normal de ses équipements, ou s il n'a plus de capacités disponibles. Article 10 : Co-utilisation de boîtes postales Dans le cadre des accords de co-utilisation de boîtes postales, le Titulaire est tenu, dans des conditions non discriminatoires, de permettre à d'autres sociétés de services postaux, sur leur demande, l'utilisation de ses boîtes postales. Le Titulaire ne peut refuser la demande de co-utilisation si elle est raisonnable au regard, d'une part, des besoins du demandeur, d'autre part, de ses capacités à les satisfaire. Article 11 : Publication Le Titulaire publie un catalogue décrivant une offre technique et tarifaire d interconnexion et de co-utilisation des boîtes postales soumis à l approbation de l Autorité de Réglementation. Article 12 : Information Les co-contractants soumettent les accords d'interconnexion et de co-utilisation de boîtes postales qu'ils concluent à l approbation de l Autorité de Réglementation. CHAPITRE 4 : CONFIDENTIALITE Article 13 : Principe Le Titulaire est tenu de veiller au respect du secret des correspondances. Il lui est interdit, sauf dans les cas prévus par la loi : - d'ouvrir un objet de correspondance et, - d'en révéler le contenu. Article 14 : Contrôle douanier Le Titulaire soumet au contrôle douanier, dans les conditions prévues par les Actes de l'union Postale Universelle, les envois frappés de prohibition à l'importation, passibles de droits ou taxes perçus par le service des douanes ou soumis à des restrictions ou formalités à l'entrée. Il soumet également au contrôle douanier les envois frappés de prohibition à l'exportation, passibles de droits ou taxes perçus par le service des douanes ou soumis à des restrictions ou formalités à la sortie. Les fonctionnaires des douanes ont accès aux centres de tri pour y rechercher, en présence des agents des postes, les envois, clos ou non, d'origine intérieure ou extérieure, à l'exception des envois en transit, renfermant ou paraissant renfermer des objets de la nature de ceux visés au présent article. Il ne peut, en aucun cas, être porté atteinte au secret des correspondances sauf dans les cas prévus par la loi. Adopté le 19 février

5 Article 15: Responsabilités 1- Lettres et paquets ordinaires Le Titulaire n'est tenu à aucune indemnité pour perte de lettres et de paquets ordinaires. 2- Colis postaux, et envois recommandés La perte, la détérioration et la spoliation de colis postaux et envois recommandés donne droit au profit de l'expéditeur à une indemnisation proportionnelle au poids et dont les montants sont ceux fixés par les Actes de l' UPU. Le Titulaire est valablement libéré de cette responsabilité par la remise contre décharge des colis et envois recommandés à leurs destinataires ou à leurs fondés de pouvoir et des autres objets recommandés par leur remise contre décharge, soit au destinataire, soit à une personne attachée à son service ou demeurant avec lui. 3- Envois avec valeur déclarée Le Titulaire est responsable, jusqu'à concurrence d'une somme fixée par les Actes de l' UPU, sauf le cas de perte par force majeure, des valeurs insérées dans les lettres et colis postaux et régulièrement déclarées. Il est valablement libéré de cette responsabilité par la remise contre décharge des envois avec valeur déclarée au destinataire ou à son fondé de pouvoir. Article 16 : Subrogation du Titulaire Le Titulaire, lorsqu'il a remboursé le montant des valeurs déclarées non parvenues à destination, est subrogé dans tous les droits du propriétaire. Celui-ci est tenu de faire connaître au Titulaire, au moment où il effectue le remboursement, la nature des valeurs, ainsi que toutes les circonstances qui peuvent faciliter l'exercice utile de ces droits. Article 17 : Prescription Les réclamations concernant les objets de correspondance et colis postaux de toute nature ne sont recevables, quels qu'en soient l'objet et le motif, que dans le délai d'un an à compter du lendemain du jour de dépôt de l'envoi. Au delà de ce délai, aucune réclamation n'est recevable. CHAPITRE 5 : RELATIONS INTERNATIONALES Article 18: Services postaux internationaux Le Titulaire assure, dans les meilleures conditions de coût et d'efficacité, l'exploitation des services du courrier postal, dans les relations internationales, et l'exécution sur le territoire national de services de courrier au profit des services postaux étrangers ou des autres opérateurs avec lesquels il a conclu des accords. Adopté le 19 février

6 Il est autorisé à conclure directement tout accord nécessaire à l'exploitation de ces services. Il négocie directement avec ses partenaires l'ouverture de nouvelles liaisons ou services, leurs conditions d'exploitation et les principes de leur comptabilisation. Il tient l'autorité de Réglementation informée des accords qu'il conclut et des dispositions qu'il prend en ces domaines. Dans les relations avec les autres services postaux, le Titulaire respecte les règles définies par les Actes de l' UPU. Article 19 : Coopération internationale Pour l'établissement ou l'exploitation de ses services, le Titulaire peut prendre toutes participations financières dans les organismes partenaires ou créer des filiales dans les conditions prévues à l'article 18 du présent cahier des charges. Article 20 : Suspension des relations Dans les échanges internationaux, lorsqu'un pays n'assure pas régulièrement le transfert des fonds nécessaires pour solder les transactions, le Titulaire est en droit d'interrompre, après accord du Ministre chargé des postes, les services correspondants, selon les règles applicables à ces échanges. Le Ministre chargé des postes notifie par arrêté motivé tout refus des propositions du Titulaire. CHAPITRE 6 : REGLES COMPTABLES ET TARIFICATION Article 21: Comptabilité générale Le Titulaire tient une comptabilité selon les principes comptables applicables au Togo. Article 22 : Comptabilité analytique Le Titulaire tient, dans sa comptabilité interne, des comptes séparés pour chacun des services autorisés. Les comptes relatifs aux services libres établissent une nette distinction entre ceux qui font partie du service postal universel et ceux qui n'en font pas partie. Cette comptabilité interne se fonde sur l'application cohérente des principes de comptabilité analytique qui peuvent être objectivement justifiés. Elle doit permettre de procéder à des analyses de coûts afin d'apprécier, par zone géographique desservie par le Titulaire, la contribution aux résultats des différents produits ou services ainsi que d'évaluer les coûts d'interconnexion et de co-utilisation de boîtes postales. Adopté le 19 février

7 Article 23 : Services internationaux Le Titulaire assure la maîtrise et la responsabilité des opérations de comptabilité liées à l'exploitation des services internationaux, de même que celles relatives aux compensations des créances réciproques et aux règlements des soldes des comptes correspondants. Article 24 : Tarifs des services nationaux ouverts à la concurrence Le Titulaire fixe librement les tarifs des services, des produits et de toutes prestations ouverts à la concurrence. Il veille à l'équilibre économique et à la rentabilité de son offre de services et à l'absence de toute subvention croisée issue du secteur réservé qui fausserait la concurrence. Ces tarifs sont communiqués à l'autorité de Réglementation avant leur mise en application. L Autorité de Réglementation peut, sur justifications, demander leur réaménagement. CHAPITRE 7 : PRESENCE POSTALE Article 25 : Implantation du réseau Le Titulaire constitue, développe et exploite sur l'ensemble du territoire, un réseau d'installations et de dessertes destiné à fournir l'ensemble des services pour lesquels la présente Autorisation lui a été donnée. Le réseau est constitué : - de bureaux de poste et autres points de vente ou de distribution où les utilisateurs de services de courrier postal opèrent librement.; - d' équipements en libre-service ; - de services à domicile. Le Titulaire détermine les formes de sa présence sur le territoire en tenant compte notamment des évolutions démographiques, sociales et économiques, des besoins des utilisateurs et des projets d'aménagement envisagés, de ses obligations au titre du service postal universel et de prestations de services postaux. Article 26: Conditions d'accès Dans ses points de vente, le Titulaire prend toute mesure facilitant et organisant les conditions d'accès à ses différentes prestations. Il met notamment à la disposition du public, de manière précise et accessible, toutes les informations relatives à la localisation, à l'utilisation et au développement de ses services. Il met à la disposition de ses utilisateurs, en fonction de leurs besoins et de ses possibilités d'exploitation, les moyens et équipements permettant d'utiliser les services qu'il offre. Adopté le 19 février

8 Article 27 : Ouverture du réseau Dans le but d'offrir aux utilisateurs un large éventail de prestations annexes à ses prestations propres, d'assurer la polyvalence de son réseau et d'en garantir le développement, le Titulaire peut, soit dans son domaine d'activité, soit hors de ce domaine : - ouvrir l'accès de son réseau à ses filiales. Cette mise à disposition se réalise dans le cadre de conventions qui précisent notamment les conditions de rémunération du Titulaire ; - conclure avec d'autres partenaires des accords de distribution ou de prestations de services. CHAPITRE 8 : RELATIONS AVEC LES UTILISATEURS Article 28 : Qualité de service Le Titulaire veille à assurer la meilleure qualité de service, conformément à la réglementation en vigueur. Cette qualité de service fait l'objet de contrôles périodiques par l'autorité. Le Titulaire fixe les horaires d'ouverture au public, l'implantation des points de vente et définit les conditions de fourniture de ses produits et services, en tenant compte notamment des besoins des utilisateurs. Il veille à ce que le développement des nouvelles technologies dans les domaines d'activités couverts par lui favorise l'exercice de la liberté de communication, tout en préservant les garanties essentielles concernant la vie privée des utilisateurs. En particulier, il prend toute mesure pour assurer ou faire assurer par ses agents le secret des correspondances et la protection de la vie privée. Dans le cas où le Titulaire serait amené à proposer un de ses services par l'intermédiaire d'un autre réseau de distribution que le sien, la convention qu'il conclut avec le gestionnaire de ce réseau précise les conditions dans lesquelles sont assurées les relations avec la clientèle. Article 29 : Délai d'acheminement Les normes de qualité prévues à l'article 28 du présent cahier des charges visent en particulier les délais d'acheminement ainsi que la régularité et la fiabilité des services postaux. Les délais d'acheminement sont calculés de bout en bout selon la formule "j+n", j représentant la date de dépôt et n, le nombre de jours ouvrables qui s'écoulent entre cette date et la remise au destinataire de l'objet qui lui est destiné. Les normes de service à atteindre par le Titulaire sont les suivantes : Courrier ordinaire - local : J+1 - régional : J+2 - national : J+3 La norme de fiabilité est fixée à 90 %. Adopté le 19 février

9 Courrier express - local : J+0 - régional : J+1 - national : J+2 La norme de fiabilité est fixée à 95%. Article 30 : Informations aux utilisateurs Le Titulaire met à la disposition des utilisateurs, de manière précise et accessible, toutes les informations utiles sur les prestations offertes, notamment les conditions générales de vente ou de fourniture des produits et services ainsi que leur mode d'accès, les tarifs et les plans d acheminement du courrier. Il prend toute mesure en vue d'une large diffusion de ces informations, notamment par affichage dans les bureaux de poste et les points de vente. S agissant des services de courrier express, le Titulaire est tenu de fournir aux clients les informations relatives à la distribution de leurs envois. Toute modification apportée aux conditions d'offre des produits et services doit être portée à la connaissance de l'autorité de Réglementation pour approbation avant l entrée en vigueur de la modification. Article 31 : Restriction des services Lorsque, pour des raisons techniques, le Titulaire est contraint de restreindre de façon durable, ou de suspendre les services habituellement offerts, il en informe le plus rapidement possible le Ministre chargé des postes, l'autorité de Réglementation, les autorités locales et les utilisateurs. Article 32 : Règlement des différends entre les utilisateurs et le Titulaire En cas de différend entre un utilisateur et le Titulaire, le litige est porté devant l'autorité de Réglementation pour conciliation. En cas d'échec de la conciliation, les parties peuvent saisir les juridictions nationales compétentes. Article 33 : Règlement des différends entre opérateurs En cas de différend entre le Titulaire et un autre opérateur de services postaux, le litige est porté devant l'autorité de Réglementation pour arbitrage. La décision s'impose aux parties qui peuvent interjeter appel auprès de la chambre administrative de la Cour d'appel. Article 34 : Concertation Le Titulaire développe une concertation active avec les organisations représentant les utilisateurs dans le cadre de structures nationales, régionales et locales. Il organise des consultations régulières en vue de recueillir l'avis des utilisateurs sur l'évolution des besoins et la meilleure façon de les satisfaire. Adopté le 19 février

10 CHAPITRE 9 : DISPOSITIONS COMMUNES Article 35: Défense nationale et sécurité publique Le Titulaire prend, conformément aux directives du Ministre chargé des postes, toute mesure rendue nécessaire par des exigences de défense nationale et de sécurité publique. A ce titre, il : - effectue toute opération considérée comme indispensable à la continuité de l'action gouvernementale; - assure la sécurité des envois qui lui sont confiés; - protège ses installations contre toute agression lorsque ces envois se trouvent encore dans ses locaux. D'une manière générale, il exécute toute mission nécessaire au maintien des activités essentielles de la nation. A cet effet, il met en œuvre les moyens demandés par les autorités gouvernementales et leurs représentants territoriaux dans le cadre des plans de secours. Article 36 : Exigences particulières En cas de nécessité liée à la défense nationale et à la sécurité publique, le service peut être interrompu sur ordre de l Administration dans les conditions fixées par la législation en vigueur. Article 37 : Recherche et développement Le Titulaire élabore et conduit des programmes de recherche destinés à faire bénéficier les utilisateurs des progrès techniques et à assurer la compétitivité de ses activités. Ces études, recherches et développement couvrent, en particulier, les domaines de la manipulation et du traitement des objets, de la reconnaissance des formes, du traitement des images, du courrier électronique, de la monnaie électronique et, plus généralement, des techniques de communication. CHAPITRE 10 : RELATIONS DU TITULAIRE AVEC L'ADMINISTRATION Article 38 : Organisation générale Le Titulaire est seul responsable vis-à-vis de l'administration du bon fonctionnement de son réseau et du respect des obligations liées à l'autorisation dont il bénéficie. Article 39: Obligation d'information vis-à-vis de l'autorité de Réglementation Le Titulaire se conforme à son obligation d'information à l'égard de l'autorité de Réglementation, conformément à la loi et au présent cahier des charges. Il fournit à Adopté le 19 février

11 l Autorité de Réglementation, à tout moment et sur sa demande, tout document jugé utile pour les besoins des activités de l Autorité de Réglementation. En outre, il est tenu de communiquer notamment : - les renseignements statistiques du trafic du courrier à la fin de chaque trimestre ; - les états financiers certifiés de sa société, quatre mois après la clôture de l exercice, soit le 30 avril au plus tard; - la grille tarifaire ainsi que les plans d acheminement en cas de modification. Article 40: Contrôle Le Titulaire doit coopérer avec les représentants autorisés de l'autorité de Réglementation dans leurs activités d'enquête et de contrôle du respect de la loi et des dispositions du présent cahier des charges. Ainsi, aux fins de l exercice de ses fonctions en vertu de la loi et sous réserve des dispositions de celle- ci, l Autorité de Réglementation, ou toute personne ayant son mandat, peut, sans préavis, avoir accès aux locaux, points de vente, installations, livres comptables et autres documents du Titulaire durant les heures normales d ouverture des bureaux. Article 41: Modification et amendement Le présent cahier des charges peut faire l'objet d'une modification ou d'un amendement avant le terme de l'autorisation, soit d un commun accord entre les parties, soit unilatéralement par le Ministre pour des raisons d intérêt général. Article 42: Durée et renouvellement de l'autorisation La durée de l'autorisation est de 5 ans renouvelable. Lors du renouvellement, des modifications, y compris la durée de l'autorisation, pourront être apportées au présent cahier des charges. Toutefois, ces modifications éventuelles doivent être décidées d'un commun accord entre l'administration et le Titulaire. Article 43 : Sanctions En cas d'inobservation des dispositions du présent cahier des charges, le Titulaire sera soumis aux sanctions prévues par la loi et ses textes d'application. Fait à Lomé le Pour le Titulaire Le Directeur Général Pour l'autorité de Réglementation Le Directeur Général Adopté le 19 février

Autorité de Réglementation des secteurs de Postes et de Télécommunications

Autorité de Réglementation des secteurs de Postes et de Télécommunications MINISTERE DE L EQUIPEMENT, DES MINES ET DES POSTES ET TELECOMMUNICATIONS ------------------ CABINET ARRETE N 002/MEMPT/CAB RELATIF AUX CONDITIONS DE DELIVRANCE DES AUTORISATIONS D EXPLOITATION DES SERVICES

Plus en détail

Autorité de régulation : un organe formel chargé de réguler et de réglementer les activités du secteur des postes.

Autorité de régulation : un organe formel chargé de réguler et de réglementer les activités du secteur des postes. Aérogramme : une correspondance-avion constituée d une feuille de papier convenablement pliée et collée sur tous les côtés. La mention «Aérogramme» doit figurer au recto et aucun objet ou papier ne doit

Plus en détail

Supprimer la dernière phrase

Supprimer la dernière phrase DECRET N 85-397 DU 3 AVRIL 1985 RELATIF A L'EXERCICE DU DROIT SYNDICAL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Modifié par : - Décret n 85-1230 du 23 novembre 1985 (J.O. du 24 novembre 1985) ; - Décret

Plus en détail

ANNEXE À LA DECISION N 000179/MPT/SG/DPE DU 07 OCT

ANNEXE À LA DECISION N 000179/MPT/SG/DPE DU 07 OCT ANNEXE À LA DECISION N 000179/MPT/SG/DPE DU 07 OCT. 2003 PORTANT DESIGNATION ET ATTRIBUTIONS DU FOURNISSEUR LOCAL PROVISOIRE D ACCES AU SEGMENT SPATIAL CAHIER DES CHARGES Cahier des charges de CAMTEL comme

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES Edition Chronologique PARTIE PERMANENTE Administration Centrale DÉCRET N 75-205 pris pour l'application de l'article 43 de la loi n o 71-575 du 16 juillet 1971 portant organisation

Plus en détail

RÉGIME PROFESSIONNEL OBLIGATOIRE DE PRÉVOYANCE (RPO) *

RÉGIME PROFESSIONNEL OBLIGATOIRE DE PRÉVOYANCE (RPO) * Annexes RPO (2.8) RÉGIME PROFESSIONNEL OBLIGATOIRE DE PRÉVOYANCE (RPO) * Article 1er - Objet Le présent règlement définit les garanties prévues par l'article 1-26 de la Convention Collective Nationale

Plus en détail

Sénégal. Code des investissements

Sénégal. Code des investissements Code des investissements Loi n 2004-06 du 6 février 2004 [NB - Loi n 2004-06 du 6 février 2004 portant Code des investissements Modifiée par la loi n 2012-32 du 31 décembre 2012] Titre 1 - Définitions

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DEFINISSANT LES CONDITIONS D INSTALLATION ET D'EXPLOITATION DE STATION TERRIENNE PAR UN OPERATEUR DISPOSANT D UNE LICENCE

CAHIER DES CHARGES DEFINISSANT LES CONDITIONS D INSTALLATION ET D'EXPLOITATION DE STATION TERRIENNE PAR UN OPERATEUR DISPOSANT D UNE LICENCE CAHIER DES CHARGES DEFINISSANT LES CONDITIONS D INSTALLATION ET D'EXPLOITATION DE STATION TERRIENNE PAR UN OPERATEUR DISPOSANT D UNE LICENCE I OBJET Le présent cahier des charges définit les conditions

Plus en détail

14ème legislature. Texte de la question. Texte de la réponse

14ème legislature. Texte de la question. Texte de la réponse Powered by TCPDF (www.tcpdf.org) http://www2.assemblee-nationale.fr/questions/detail/14/qe/81439 14ème legislature Question N : 81439 De Mme Marie-Christine Dalloz ( Les Républicains - Jura ) Question

Plus en détail

AVIS DE L'IBPT CONCERNANT LES OPERATEURS PUISSANTS SUR LE MARCHE NATIONAL D'INTERCONNEXION. 02/02/2001

AVIS DE L'IBPT CONCERNANT LES OPERATEURS PUISSANTS SUR LE MARCHE NATIONAL D'INTERCONNEXION. 02/02/2001 AVIS DE L'IBPT CONCERNANT LES OPERATEURS PUISSANTS SUR LE MARCHE NATIONAL D'INTERCONNEXION. INTRODUCTION 02/02/2001 1. L'article 7 de la Directive 97/33/CE du Parlement européen et du Conseil du 30 juin

Plus en détail

Téléréseau de Bussivision

Téléréseau de Bussivision Commune de Bussigny Téléréseau T. 021 706 12 20 F. 021 706 11 89 telereseau@bussigny.ch Conditions générales pour le raccordement et l utilisation du Téléréseau de Bussivision Rue St-Germain 1 Case postale

Plus en détail

Convention de prestation de services ou d assistance

Convention de prestation de services ou d assistance Convention de prestation de services ou d assistance Entre : La communauté de communes «Saint-Germain Seine et Forêts», située en l Hôtel de Ville de Saint-Germain-en-Laye, 16 rue de Pontoise - 78100 Saint-Germain-en-Laye

Plus en détail

DATE D'ENTRÉE EN VIGUEUR : 2015-05-17 TARIF INTERNATIONAL RÈGLE AC : 0080

DATE D'ENTRÉE EN VIGUEUR : 2015-05-17 TARIF INTERNATIONAL RÈGLE AC : 0080 DATE D'ENTRÉE EN VIGUEUR : 2015-05-17 TARIF INTERNATIONAL RÈGLE AC : 0080 TITRE/APPLICATION 70 PERTURBATIONS D HORAIRE A) GÉNÉRALITÉS 1) HORAIRES NON GARANTIS LES HEURES ET LES TYPES D'APPAREILS INDIQUÉS

Plus en détail

Avion : surbooking, annulation et retard

Avion : surbooking, annulation et retard Avion : surbooking, annulation et retard Les passagers qui subissent un refus d'embarquement (surbooking), une annulation du vol et un retard important ont des droits. Voici ce qu'il faut savoir pour faire

Plus en détail

Vu le règlement n 360/2012 de la Commission européenne du 25 avril 2012 relatif aux aides dites de minimis,

Vu le règlement n 360/2012 de la Commission européenne du 25 avril 2012 relatif aux aides dites de minimis, Convention relative au versement d une Subvention d Investissement en faveur du Groupe Hospitalier du Centre Alsace à COLMAR pour l installation de 18 nouvelles places d EHPAD transférées du Centre Départemental

Plus en détail

Association pour le dépistage du cancer colorectal dans le Haut-Rhin ADECA 68 STATUTS

Association pour le dépistage du cancer colorectal dans le Haut-Rhin ADECA 68 STATUTS Association pour le dépistage du cancer colorectal dans le Haut-Rhin ADECA 68 STATUTS 1 Titre premier Constitution Objet Siège Durée de l'association Article 1 : Constitution et dénomination Entre toutes

Plus en détail

Togo. Loi sur les services postaux

Togo. Loi sur les services postaux Loi sur les services postaux Loi n 99-004 du 15 mars 1999 [NB - Loi n 99-004 du 15 mars 1999 sur les services postaux modifiée par la loi n 2002-023 du 12 septembre 2002] Chapitre 1 - Dispositions générales

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Avis CNC 2016/XX - Application des critères de taille visés aux articles 15 et 15/1 du C.Soc.

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Avis CNC 2016/XX - Application des critères de taille visés aux articles 15 et 15/1 du C.Soc. COMMISSION DES NORMES COMPTABLES Avis CNC 2016/XX - Application des critères de taille visés aux articles 15 et 15/1 du C.Soc. Projet d'avis du 13 janvier 2016 I. Généralités 1. La loi du 18 décembre 2015

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE Les présentes conditions générales de vente s appliquent, sans restriction ni réserve à l ensemble des ventes conclues par la SARL DOVRE FRANCE auprès d acheteurs professionnels

Plus en détail

Tout sinistre doit faire l objet d une déclaration à l aide d un imprimé type dont un exemplaire est en ligne sur le site de la CFE-CGC

Tout sinistre doit faire l objet d une déclaration à l aide d un imprimé type dont un exemplaire est en ligne sur le site de la CFE-CGC Notice d information La solidarité est une force Le contrat Responsabilité Civile Défenseur Juridique est proposé par la MACIF société d assurance mutuelle à cotisations variables Entreprise régie par

Plus en détail

DÉCRET n 2000-087 /PRES/PM/MC/MCIA ------------ portant définition des conditions. ------------ services de télécommunications.

DÉCRET n 2000-087 /PRES/PM/MC/MCIA ------------ portant définition des conditions. ------------ services de télécommunications. BURKINA FASO DÉCRET n 2000-087 /PRES/PM/MC/MCIA ------------ portant définition des conditions Unité- Progrès -Justice générales d'interconnexion des réseaux et ------------ services de télécommunications.

Plus en détail

ASSOCIATION STATUTS. Edition septembre 2015. (annule et remplace les précédents statuts)

ASSOCIATION STATUTS. Edition septembre 2015. (annule et remplace les précédents statuts) ASSOCIATION STATUTS Edition septembre 2015 (annule et remplace les précédents statuts) Modifications marquées par un trait vertical gras en marge gauche : Page 2 - Article 5 : précision sur la commune

Plus en détail

L habilitation à siéger dans des instances consultatives (Articles L 141-3 et R.141-21 à R141-26 du code de l environnement)

L habilitation à siéger dans des instances consultatives (Articles L 141-3 et R.141-21 à R141-26 du code de l environnement) 1 L habilitation à siéger dans des instances consultatives (Articles L 141-3 et R.141-21 à R141-26 du code de l environnement) L agrément d association de protection de l environnement permet d être appelé

Plus en détail

Conditions Générales pour le Développement de Logiciels et la Fourniture de Services par MSC.Software SARL

Conditions Générales pour le Développement de Logiciels et la Fourniture de Services par MSC.Software SARL Conditions Générales pour le Développement de Logiciels et la Fourniture de Services par MSC.Software SARL (EMEA_Service_T&C s_fr_default_avril2011_version) 1 INTRODUCTION. Les présentes conditions générales

Plus en détail

La Poste en mutation

La Poste en mutation UNIVERSITÉ PANTHÉON-ASSAS PARIS II Année universitaire 2008-2009 Travaux Dirigés - Master 1 DROIT PUBLIC DE L ÉCONOMIE I Cours de Mme la Professeure Martine LOMBARD Distribution du 15 au 20 décembre 2008

Plus en détail

CONTRAT DE LICENCE D'UTILISATION DE LOGICIEL

CONTRAT DE LICENCE D'UTILISATION DE LOGICIEL CONTRAT DE LICENCE D'UTILISATION DE LOGICIEL PREAMBULE VTC SOLUTIONS, SARL au capital de 2.000 euros, dont le siège social est situé 27 rue Nicolo à Paris (75116), immatriculée au Registre du Commerce

Plus en détail

CIRCULAIRE N 01/02 (annule et remplace la circulaire n 01/00)

CIRCULAIRE N 01/02 (annule et remplace la circulaire n 01/00) Rabat, le 11 mars 2002 CIRCULAIRE N 01/02 (annule et remplace la circulaire n 01/00) RELATIVE A LA RELATION ENTRE LES SOCIETES DE BOURSE ET LEUR CLIENTELE DANS LE CADRE DE L ACTIVITE D INTERMEDIATION Aux

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES RELATIF A L AUTORISATION D EXPLOITATION DES SERVICES FINANCIERS POSTAUX

CAHIER DES CHARGES RELATIF A L AUTORISATION D EXPLOITATION DES SERVICES FINANCIERS POSTAUX AUTORITE DE REGLEMENTATION REPUBLIQUE TOGOLAISE DES SECTEURS DE POSTES ET DE Travail Liberté Patrie TELECOMMUNICATIONS ----------- --------------------- CAHIER DES CHARGES RELATIF A L AUTORISATION D EXPLOITATION

Plus en détail

CONTRAT D HYPOTHÈQUE MOBILIÈRE SUR L UNIVERSALITÉ DES BIENS MEUBLES TABLE DES MATIÈRES

CONTRAT D HYPOTHÈQUE MOBILIÈRE SUR L UNIVERSALITÉ DES BIENS MEUBLES TABLE DES MATIÈRES CONTRAT D HYPOTHÈQUE MOBILIÈRE SUR L UNIVERSALITÉ DES BIENS MEUBLES TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 4 0.00 INTERPRÉTATION... 5 0.01 Terminologie... 5 0.01.01 Activités... 5 0.01.02 Biens en Stock... 5

Plus en détail

CHARTE DES DROITS ET LIBERTES DE LA PERSONNE ACCUEILLIE

CHARTE DES DROITS ET LIBERTES DE LA PERSONNE ACCUEILLIE CHARTE DES DROITS ET LIBERTES DE LA PERSONNE ACCUEILLIE (arrêté du 8 septembre 2003 relatif à la charte des droits et libertés de la personne accueillie mentionnée à l article L.311-4 du code de l action

Plus en détail

Autorité de régulation des télécommunications 1/5

Autorité de régulation des télécommunications 1/5 Décision n 00 813 de l Autorité de régulation des télécommunications en date du 28 juillet 2000 établissant pour 2001 la liste des opérateurs exerçant une influence significative sur le marché du service

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 20 DECEMBRE 2007 DELIBERATION N CR-07/05.389 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Stratégie d'accompagnement des entreprises en croissance : Programme de développement des investissements internationaux

Plus en détail

EVOLUTION D UN LOGICIEL DE PRISE DE RENDEZ-VOUS

EVOLUTION D UN LOGICIEL DE PRISE DE RENDEZ-VOUS CAISSE D'ALLOCATIONS FAMILIALES DE LA VENDEE EVOLUTION D UN LOGICIEL DE PRISE DE RENDEZ-VOUS CAHIER DES CLAUSES AMINISTRATIVES PARTICULIERES (CCAP) Marché n 3/2014 Marché à Procédure Adaptée passé en application

Plus en détail

Ordonnance sur les services de télécommunication

Ordonnance sur les services de télécommunication Ordonnance sur les services de télécommunication (OST) Modification du [projet du 13.02.2014] Le Conseil fédéral suisse arrête: I L'ordonnance du 9 mars 2007 sur les services de télécommunication 1 est

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE PARTENARIAT

CONDITIONS GENERALES DE PARTENARIAT CONDITIONS GENERALES DE PARTENARIAT Version en date du 09/09/2009 ENTRE LES SOUSSIGNÉES : La société OVH, société par actions simplifiée, au capital de 500.000 Euros, immatriculée au RCS de Roubaix - Tourcoing

Plus en détail

Loi N du 04 janvier 2006 portant Code des Postes

Loi N du 04 janvier 2006 portant Code des Postes Code des Postes Loi N 2006-01 du 04 janvier 2006 portant Code des Postes EXPOSE DES MOTIFS Le secteur postal connaît actuellement des mutations liées notamment aux avancées technologiques, à l émergence

Plus en détail

Conditions générales d utilisation Spreading Apps

Conditions générales d utilisation Spreading Apps Conditions générales d utilisation Spreading Apps PRÉAMBULE Les présentes Conditions Générales d'utilisation (CGU) ont pour objet de régir les relations contractuelles entre la société Spreading Apps éditeur

Plus en détail

Registre national des crédits aux particuliers. Article 20

Registre national des crédits aux particuliers. Article 20 Section 3 Registre national des crédits aux particuliers Article 20 Le code de la consommation est ainsi modifié : 1. - La section 1 du chapitre III du titre III du livre III est intitulée : «dispositions

Plus en détail

LOISIRS CONDITIONS GENERALE DE VENTE SUR LE SITE INTERNET DE L AGOSPAP

LOISIRS CONDITIONS GENERALE DE VENTE SUR LE SITE INTERNET DE L AGOSPAP LOISIRS CONDITIONS GENERALE DE VENTE SUR LE SITE INTERNET DE L AGOSPAP 1 Préambule... 1 2 Les ouvrants droit... 2 3 Disponibilité de la commande... 2 4 Les ETAPES pour passer commande... 2 5 Modalités

Plus en détail

Conditions particulières

Conditions particulières Conditions particulières relatives au comptage et au rachat par les Services industriels de Lausanne (SiL) de l énergie électrique refoulée par des installations de production raccordées au réseau de distribution

Plus en détail

Contrat d accès au réseau de distribution d électricité (dénommé ci-après Contrat d accès )

Contrat d accès au réseau de distribution d électricité (dénommé ci-après Contrat d accès ) Contrat d accès au réseau de distribution d électricité (dénommé ci-après Contrat d accès ) Référence du contrat : Entre : Code EAN-GLN : Siège social : Numéro d entreprise : Numéro de TVA : Représenté

Plus en détail

JORF n 0214 du 15 septembre 2010 page 16665 texte n 26

JORF n 0214 du 15 septembre 2010 page 16665 texte n 26 JORF n 0214 du 15 septembre 2010 page 16665 texte n 26 Convention-cadre nationale relative au contrôle, à titre expérimental, des arrêts maladie des fonctionnaires territoriaux par les caisses primaires

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC Loi sur la Régie de l assurance maladie du Québec (L.R.Q., c. R-5, a. 14 et a. 15 ; 2007, c. 21, a. 9 et a. 11) SECTION I DISPOSITIONS GÉNÉRALES

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DE LA PREFECTURE DE LA SEINE-MARITIME. Recueil spécial n 45 d'octobre 2007. du 9 octobre 2007

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DE LA PREFECTURE DE LA SEINE-MARITIME. Recueil spécial n 45 d'octobre 2007. du 9 octobre 2007 PREFECTURE DE LA SEINE-MARITIME RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DE LA PREFECTURE DE LA SEINE-MARITIME Recueil spécial n 45 d'octobre 2007 du 9 octobre 2007 DIRECTION DE L ACTION ECONOMIQUE ET DE LA SOLIDARITE

Plus en détail

REUTILISATION DES INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LES ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA LOIRE-ATLANTIQUE REGLEMENT GENERAL

REUTILISATION DES INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LES ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA LOIRE-ATLANTIQUE REGLEMENT GENERAL REUTILISATION DES INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LES ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA LOIRE-ATLANTIQUE REGLEMENT GENERAL Préambule La réutilisation des informations publiques La réutilisation des informations

Plus en détail

Annexe : Les archives du Conseil constitutionnel

Annexe : Les archives du Conseil constitutionnel Annexe : Les archives du Conseil constitutionnel Source : Services du Conseil constitutionnel Édition du 12 octobre 2011 Annexe : Les archives du Conseil constitutionnel... 1 - Code du patrimoine - Partie

Plus en détail

CCITT E.140 SERVICE TÉLÉPHONIQUE AVEC OPÉRATRICE RÉSEAU TÉLÉPHONIQUE ET RNIS EXPLOITATION, NUMÉROTAGE, ACHEMINEMENT ET SERVICE MOBILE

CCITT E.140 SERVICE TÉLÉPHONIQUE AVEC OPÉRATRICE RÉSEAU TÉLÉPHONIQUE ET RNIS EXPLOITATION, NUMÉROTAGE, ACHEMINEMENT ET SERVICE MOBILE UNION INTERNATIONALE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS CCITT E.140 COMITÉ CONSULTATIF (08/92) INTERNATIONAL TÉLÉGRAPHIQUE ET TÉLÉPHONIQUE RÉSEAU TÉLÉPHONIQUE ET RNIS EXPLOITATION, NUMÉROTAGE, ACHEMINEMENT ET SERVICE

Plus en détail

Tableau comparatif entre : L Ordonnance n 2015-899 du 23 juillet 2015 relative aux marchés publics

Tableau comparatif entre : L Ordonnance n 2015-899 du 23 juillet 2015 relative aux marchés publics Tableau comparatif entre : L Ordonnance n 2015-899 du 23 juillet 2015 relative aux marchés publics Et Le Décret n 2016-360 du 25 mars 2016 relatif aux marchés publics Page 1 sur 154 Ordonnance n 2015-899

Plus en détail

Guide du client pour les services de colis Modification n O 5 En vigueur le 20 octobre 2014

Guide du client pour les services de colis Modification n O 5 En vigueur le 20 octobre 2014 Guide du client pour les services de colis Modification n O 5 En vigueur le 20 octobre 2014 La présente modification fait partie de votre convention des services de colis conclue avec Postes Canada et

Plus en détail

ASSOCIATION INTERNATIONALE DES HAUTES JURIDICTIONS ADMINISTRATIVES

ASSOCIATION INTERNATIONALE DES HAUTES JURIDICTIONS ADMINISTRATIVES ASSOCIATION INTERNATIONALE DES HAUTES JURIDICTIONS ADMINISTRATIVES XIIe Congrès Istanbul du 03 au 07 mai 2016 LES MODES ALTERNATIFS DE REGLEMENT DES DIFFERENDS EN MATIERE ADMINISTRATIVE Les procédures

Plus en détail

Loi n 02-01 du 22 Dhou El Kaada 1422 correspondant au 5 février 2002 relative à l'électricité et à la distribution du gaz par canalisations.

Loi n 02-01 du 22 Dhou El Kaada 1422 correspondant au 5 février 2002 relative à l'électricité et à la distribution du gaz par canalisations. Loi n 02-01 du 22 Dhou El Kaada 1422 correspondant au 5 février 2002 relative à l'électricité et à la distribution du gaz par canalisations. Le Président de la République, Vu la Constitution, notamment

Plus en détail

4 Le délai légal maximal de six mois dont dispose la CP pour. 5 Le montant minimum de la mise en gage de la PLP ou du

4 Le délai légal maximal de six mois dont dispose la CP pour. 5 Le montant minimum de la mise en gage de la PLP ou du 2 CAISSE DE PREVOYANCE DES FONCTIONNAIRES DE POLICE ET DE LA PRISON DIRECTIVE DU COMITE DE LA CP CONCERNANT L'APPLICATION DES ARTICLES 30a A 30g ET 83a DE LA LPP (accession à la propriété du logement au

Plus en détail

Mmes et MM les Directeurs Mmes et MM les Agents comptables Mmes et MM les Présidents. Aide-ménagère à domicile Barèmes 2016.

Mmes et MM les Directeurs Mmes et MM les Agents comptables Mmes et MM les Présidents. Aide-ménagère à domicile Barèmes 2016. N 2016 / 002 09/02/2016 Origine : Direction de la gestion des risques et de l action sociale Contact : Département ASS A : Mmes et MM les Directeurs Mmes et MM les Agents comptables Mmes et MM les Présidents

Plus en détail

GUIDE ADMINISTRATIF À L'INTENTION DES BÉNÉVOLES ET DES EMPLOYÉ.E.S DE L ASSOCIATION DES THÉÂTRES FRANCOPHONES DU CANADA

GUIDE ADMINISTRATIF À L'INTENTION DES BÉNÉVOLES ET DES EMPLOYÉ.E.S DE L ASSOCIATION DES THÉÂTRES FRANCOPHONES DU CANADA GUIDE ADMINISTRATIF À L'INTENTION DES BÉNÉVOLES ET DES EMPLOYÉ.E.S DE L ASSOCIATION DES THÉÂTRES FRANCOPHONES DU CANADA Mise en place en mai 2006 Révision en date du 31 mars 2012 telle qu adoptée par l

Plus en détail

Contrat d assurance vie et prestations funéraires Conditions générales

Contrat d assurance vie et prestations funéraires Conditions générales Pleins Services Obsèques Sépulture Contrat d assurance vie et prestations funéraires Conditions générales Pleins Services Obsèques Sépulture Nature du contrat : Pleins Services Obsèques Sépulture est

Plus en détail

SENAT PROJET DE LOI. relatif à l'information et à la protection des consommateurs dans le domaine de certaines opérations de crédit.

SENAT PROJET DE LOI. relatif à l'information et à la protection des consommateurs dans le domaine de certaines opérations de crédit. PROJET DE LOI adopté le 21 décembre 1977 N 90 SENAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1977-1978 PROJET DE LOI relatif à l'information et à la protection des consommateurs dans le domaine de certaines opérations

Plus en détail

INDICATEURS DE SUIVI DE LA QUALITE DE SERVICE DE REGAZ

INDICATEURS DE SUIVI DE LA QUALITE DE SERVICE DE REGAZ INDICATEURS DE SUIVI DE LA QUALITE DE SERVICE DE REGAZ GUIDE DE LECTURE DES TABLEAUX DE BORD MENSUELS Version 1 du 1 er juillet 2009 Page 1 Préambule Le tarif ATRD3, entré en vigueur le 1 er juillet 2009,

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES SOLUTIONS DE MESSAGERIE COLLABORATIVE OFFRE CORPORATE

CONDITIONS PARTICULIERES SOLUTIONS DE MESSAGERIE COLLABORATIVE OFFRE CORPORATE CONDITIONS PARTICULIERES SOLUTIONS DE MESSAGERIE COLLABORATIVE OFFRE CORPORATE Définitions : Dernière version en date du 13 Juin 2011 Activation du Service : L activation du Service intervient à compter

Plus en détail

CONDITIONS GENREALES DE VENTE site topengo-boutique.fr ARTICLE 1 - CHAMP D'APPLICATION. 1-1 Conditions Générales de Vente

CONDITIONS GENREALES DE VENTE site topengo-boutique.fr ARTICLE 1 - CHAMP D'APPLICATION. 1-1 Conditions Générales de Vente CONDITIONS GENREALES DE VENTE site topengo-boutique.fr ARTICLE 1 - CHAMP D'APPLICATION 1-1 Conditions Générales de Vente Les présentes Conditions Générales de Vente s'appliquent, sans restriction ni réserve

Plus en détail

Le règlement intérieur de chaque direction précise l organisation du travail retenue en référence à la présente circulaire.

Le règlement intérieur de chaque direction précise l organisation du travail retenue en référence à la présente circulaire. Annexe Ne sont pas soumis aux dispositions de l arrêté relatif à l organisation du temps de travail dans les directions départementales interministérielles et, par conséquent, aux dispositions de la présente

Plus en détail

EXTRAIT DE LA DECISION DU BUREAU N 64/2003 RELATIVE A L'ACCES DU PUBLIC AUX DOCUMENTS DU COMITE DES REGIONS

EXTRAIT DE LA DECISION DU BUREAU N 64/2003 RELATIVE A L'ACCES DU PUBLIC AUX DOCUMENTS DU COMITE DES REGIONS UNION EUROPEENNE Comité des régions PROCEDURE DE DEMANDE ECRITE DE DOCUMENTS EXTRAIT DE LA DECISION DU BUREAU N 64/2003 RELATIVE A L'ACCES DU PUBLIC AUX DOCUMENTS DU COMITE DES REGIONS Quand un document

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES OBJET DU MARCHE : Fourniture, installation, formation et maintenance d'un logiciel «multicollectivités» de gestion et de suivi d'entretien d'un parc de

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE SANTÉ ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE SANTÉ ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ SANTÉ ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ SECRÉTARIAT D ÉTAT À LA SANTÉ Direction générale de l offre de soins Sous-direction de la régulation de l offre de soins Note

Plus en détail

Convention relative à la prévention du surendettement dans le cadre du Fonds de Solidarité pour le Logement

Convention relative à la prévention du surendettement dans le cadre du Fonds de Solidarité pour le Logement Convention pour la prévention du surendettement (dépenses) Convention relative à la prévention du surendettement dans le cadre du Fonds de Solidarité pour le Logement Entre d une part, le Département des

Plus en détail

DPEA Management des projets urbains durables 2015/2016

DPEA Management des projets urbains durables 2015/2016 STAGES Année universitaire 2015-2016 CONVENTION DE STAGE DPEA Management des projets urbains durables 2015/2016 ENTRE D UNE PART : L ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D ARCHITECTURE DE MONTPELLIER REPRÉSENTÉE

Plus en détail

"Services": les services définis sur le site Internet ou dans les présentes Conditions;

Services: les services définis sur le site Internet ou dans les présentes Conditions; Conditions générales services en ligne OBPI A. GENERALITES 1. Définitions Au sens des présentes conditions générales, on entend par : " Compte Mon OBPI": l environnement accessible pour les titulaires

Plus en détail

TITRE I : LES MISSIONS

TITRE I : LES MISSIONS STATUTS DU DÉPARTEMENT DE LA FORMATION CONTINUE Annexe 4 à la délibération n 39/10 du 23 juillet 2010 TITRE I : LES MISSIONS TITRE II : ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT TITRE III : RÉVISION DES STATUTS -

Plus en détail

Chapitre 2 Conditions d accès au réseau ferré national

Chapitre 2 Conditions d accès au réseau ferré national Chapitre 2 Conditions d accès au réseau ferré national 2. Conditions d accès au réseau ferré national 2.1. Introduction Le réseau ferré national est constitué de l ensemble des lignes ferroviaires du territoire

Plus en détail

«Marché public de fournitures et de Services informatiques» Mise en concurrence adaptée. CCP en date du 02 mai 2011

«Marché public de fournitures et de Services informatiques» Mise en concurrence adaptée. CCP en date du 02 mai 2011 «Marché public de fournitures et de Services informatiques» Mise en concurrence adaptée CCP en date du 02 mai 2011 Date limite de réception des offres : 06 juin 2011 à 17H00-1 - ARTICLE 1 OBJET DU MARCHE

Plus en détail

Les droits et obligations liés aux activités numériques. Le correspondant Informatique et Libertés D1-5

Les droits et obligations liés aux activités numériques. Le correspondant Informatique et Libertés D1-5 Les droits et obligations liés aux activités numériques Le correspondant Informatique et Libertés D1-5 La loi du 6 janvier 1978 dite «loi Informatique et Libertés» a été profondément remanié suite à la

Plus en détail

Elle apporte également bon nombre d'éléments d'analyse très intéressants quant à cette taxe. Lecture commentée. I. Contexte

Elle apporte également bon nombre d'éléments d'analyse très intéressants quant à cette taxe. Lecture commentée. I. Contexte L'arrêt de principe du Conseil d'etat sur la taxe sur la distribution gratuite à domicile d'imprimés non adressés : il ne s'agit pas d'un octroi, et, de plus Sylvie Bollen - Juillet 2004 Ce 24 juin 2004,

Plus en détail

RÈGLEMENT DE RACCORDEMENT, D UTILISATION DU RESEAU, DE FOURNITURE ET DE REPRISE D ENERGIE ELECTRIQUE (du 18 juin 2010)

RÈGLEMENT DE RACCORDEMENT, D UTILISATION DU RESEAU, DE FOURNITURE ET DE REPRISE D ENERGIE ELECTRIQUE (du 18 juin 2010) Commune de Cortaillod République et canton de Neuchâtel RÈGLEMENT DE RACCORDEMENT, D UTILISATION DU RESEAU, DE FOURNITURE ET DE REPRISE D ENERGIE ELECTRIQUE (du 18 juin 2010) COMMUNE DE CORTAILLOD RÈGLEMENT

Plus en détail

DECISION N /PCR/ARTEL/09/ Fixant les tarifs d interconnexion sur le marché des télécommunications en République gabonaise

DECISION N /PCR/ARTEL/09/ Fixant les tarifs d interconnexion sur le marché des télécommunications en République gabonaise DECISION N /PCR/ARTEL/09/ Fixant les tarifs d interconnexion sur le marché des télécommunications en République gabonaise LE CONSEIL DE REGULATION DES TELECOMMUNICATIONS, Vu l ordonnance n 45/71 du 23

Plus en détail

LOI N 2004-006 du 26 juillet 2004. portant réorganisation et fonctionnement du. Conseil de Discipline Budgétaire et Financière CHAPITRE PREMIER

LOI N 2004-006 du 26 juillet 2004. portant réorganisation et fonctionnement du. Conseil de Discipline Budgétaire et Financière CHAPITRE PREMIER LOI N 2004-006 du 26 juillet 2004 portant réorganisation et fonctionnement du Conseil de Discipline Budgétaire et Financière (JO n 2921 du 09.08.04, p.2702) DISPOSITIONS GENERALES CHAPITRE PREMIER Article

Plus en détail

Conditions générales de vente et d'utilisation

Conditions générales de vente et d'utilisation Conditions générales de vente et d'utilisation Les tarifs varient selon les dispositions législatives ou réglementaires en vigueur ainsi s3 toulouse malgré des mises à jour systématiquement ne peut être

Plus en détail

Conférence Citoyenne Ondes, santé, société

Conférence Citoyenne Ondes, santé, société 0 Conférence Citoyenne Ondes, santé, société Philippe Distler, Directeur Général de l ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes) Dimanche 26 avril 2009 1 Plan de la présentation

Plus en détail

Charte du contrôle de l ACP secteur assurance

Charte du contrôle de l ACP secteur assurance Juin 2010 Charte du contrôle de l ACP secteur assurance Instituée par l ordonnance n 2010-76 du 21 janvier 2010, l Autorité de contrôle prudentiel (ACP) est une autorité administrative indépendante adossée

Plus en détail

RÈGLEMENT N 24/2002/CM/UEMOA fixant les conditions d'accès des transporteurs aériens de l'uemoa aux liaisons aériennes intracommunautaires

RÈGLEMENT N 24/2002/CM/UEMOA fixant les conditions d'accès des transporteurs aériens de l'uemoa aux liaisons aériennes intracommunautaires RÈGLEMENT N 24/2002/CM/UEMOA fixant les conditions d'accès des transporteurs aériens de l'uemoa aux liaisons aériennes intracommunautaires.------------------ LE CONSEIL DES MINISTRES DE L'UNION ÉCONOMIQUE

Plus en détail

Chapitre premier : Des dispositions générales

Chapitre premier : Des dispositions générales REPUBLIQUE DU NIGER Fraternité-Travail-Progrès ORDONNANCE N 2011-22 du 23 février 2011 Portant Charte d accès à l information publique et aux documents administratifs LE PRESIDENT DU CONSEIL SUPREME POUR

Plus en détail

CONVENTION DU GROUPEMENT D ETABLISSEMENTS GRETA DE L ACADEMIE DE GRENOBLE

CONVENTION DU GROUPEMENT D ETABLISSEMENTS GRETA DE L ACADEMIE DE GRENOBLE CONVENTION DU GROUPEMENT D ETABLISSEMENTS GRETA DE L ACADEMIE DE GRENOBLE Il est constitué entre les établissements publics locaux d enseignement relevant de l Education nationale suivants : -. (nom, siège)

Plus en détail

SECTION 2 AUTRES DOCUMENTS ADMINISTRATIFS [DB

SECTION 2 AUTRES DOCUMENTS ADMINISTRATIFS [DB SECTION 2 AUTRES DOCUMENTS ADMINISTRATIFS [DB 13K242] Références du document 13K242 Date du document 10/08/98 2. Les procédures purement fiscales (imposition, taxation, redressement) s'appliquent indépendamment

Plus en détail

Le transport et la distribution de la presse par La Poste (1) qu'il faut unir, mais sans les confondre avec les aides à la presse.

Le transport et la distribution de la presse par La Poste (1) qu'il faut unir, mais sans les confondre avec les aides à la presse. Le transport et la distribution de la presse par La Poste (1) La liberté d'écrire n'a de réalité que si elle est accompagnée de la liberté de lire. Concernant la presse, La Poste est l'opérateur, principal

Plus en détail

LA MONDIALE STA- TUTS

LA MONDIALE STA- TUTS LA MONDIALE STA- TUTS STATUTS DE LA MONDIALE Statuts approuvés lors de l'assemblée générale extraordinaire du 4 juin 2010 TITRE 1. CONSTITUTION ET OBJET DE LA SOCIéTé Article 1 er Formation et dénomination

Plus en détail

TARIF D HONORAIRES DES HUISSIERS DE JUSTICE

TARIF D HONORAIRES DES HUISSIERS DE JUSTICE TARIF D HONORAIRES DES HUISSIERS DE JUSTICE SECTION I CLASSES DES PROCÉDURES Dans le présent règlement, les classes de procédures auxquelles il est référé correspondent à : CLASSE 1 CLASSE 2 i. Une procédure

Plus en détail

STATUTS DE L'ASSOCIATION DES PARENTS D ÉLÈVES DE L ÉTABLISSEMENT LIBERTÉ

STATUTS DE L'ASSOCIATION DES PARENTS D ÉLÈVES DE L ÉTABLISSEMENT LIBERTÉ Association des Parents d'élèves de l Etablissement Liberté B.P. 910 Bamako MALI : 44.98.01.80 - : 44.98.01.97 : apeel@libertebko.org - : www.libertebko.org STATUTS DE L'ASSOCIATION DES PARENTS D ÉLÈVES

Plus en détail

DM - Dominica DMA. Recueil des colis postaux en ligne Dominica Postal Service

DM - Dominica DMA. Recueil des colis postaux en ligne Dominica Postal Service Service de base 1 Limite de poids maximale 1.1 Colis de surface (kg) 20 1.2 Colis-avion (kg) 20 2 Dimensions maximales admises 2.1 Colis de surface 2.1.1 2m x 2m x 2m (ou 3m somme de la longueur et du

Plus en détail

FSMA_2016_09 du 9/06/2016

FSMA_2016_09 du 9/06/2016 FSMA_2016_09 du 9/06/2016 La présente communication porte sur les contrats d assurance Incendie Risques simples Habitation qui sont proposés par les entreprises d assurances pour des habitations situées

Plus en détail

STATUTS AMICALE DU PERSONNEL DES HOPITAUX UNIVERSITAIRES DE STRASBOURG

STATUTS AMICALE DU PERSONNEL DES HOPITAUX UNIVERSITAIRES DE STRASBOURG STATUTS AMICALE DU PERSONNEL DES HOPITAUX UNIVERSITAIRES DE STRASBOURG Article 1 Dénomination Inscription Il existe une association qui se dénomme «AMICALE DU PERSONNEL DES HOPITAUX UNIVERSITAIRES DE STRASBOURG».

Plus en détail

L environnement juridique de l établissement public local d enseignement (EPLE)

L environnement juridique de l établissement public local d enseignement (EPLE) L environnement juridique de l établissement public local d enseignement (EPLE) ESENESR 12 décembre 2013 Marie-Cécile LAGUETTE, chef de service, adjointe au directeur des affaires juridiques à la direction

Plus en détail

LES ARRÊTÉS de DÉLÉGATIONS de FONCTIONS et de SIGNATURES du MAIRE. Généralités Règles communes à toutes les délégations

LES ARRÊTÉS de DÉLÉGATIONS de FONCTIONS et de SIGNATURES du MAIRE. Généralités Règles communes à toutes les délégations LES ARRÊTÉS de DÉLÉGATIONS de FONCTIONS et de SIGNATURES du MAIRE Fiche 2 Base réglementaire : (voir annexe fiche 2) Délégations aux adjoints et conseillers municipaux : o CGCT : article L. 2122-18 Délégations

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF Texte adopté par le Sénat. Texte adopté par l Assemblée nationale. Proposition de loi relative à l exploitation

TABLEAU COMPARATIF Texte adopté par le Sénat. Texte adopté par l Assemblée nationale. Proposition de loi relative à l exploitation - 17 - TABLEAU COMPARATIF Proposition de loi relative à l exploitation numérique des livres indisponibles du XX e siècle Proposition de loi relative à l exploitation numérique des livres indisponibles

Plus en détail

RÈGLEMENT 840.11.1 d'application de la loi sur le logement du 9 septembre 1975 (RLL)

RÈGLEMENT 840.11.1 d'application de la loi sur le logement du 9 septembre 1975 (RLL) Adopté le 17.01.2007, entrée en vigueur le 01.03.2007 - Etat au 01.09.2015 (en vigueur) RÈGLEMENT 840.11.1 d'application de la loi sur le logement du 9 septembre 1975 (RLL) du 17 janvier 2007 LE CONSEIL

Plus en détail

LA SEPARATION DES ORDONNATEURS ET DES COMPTABLES

LA SEPARATION DES ORDONNATEURS ET DES COMPTABLES LA SEPARATION DES ORDONNATEURS ET DES COMPTABLES Grand principe du droit de la comptabilité publique, la séparation des ordonnateurs et des comptables remonte, comme les principes de droit budgétaire,

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR CHAMP D APPLICATION PREVENTION ET SECURITE

REGLEMENT INTERIEUR CHAMP D APPLICATION PREVENTION ET SECURITE REGLEMENT INTERIEUR CHAMP D APPLICATION Conformément à la loi, le présent règlement intérieur précise certaines dispositions relatives à l'hygiène et la sécurité et fixe les règles de discipline en rappelant

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION

REGLEMENT DE CONSULTATION ACHAT DE FOURNITURES BUREAU PAPETERIE REGLEMENT DE CONSULTATION Marché en procédure adaptée MAITRE DE L'OUVRAGE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIN DE NEUFCHATEAU 2 bis rue François de Neufchâteau - 88300

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES D AFFAIRES

CONDITIONS GÉNÉRALES D AFFAIRES CONDITIONS GÉNÉRALES D AFFAIRES de la société KEYSTONE S.A. pour l achat et l utilisation de matériel iconographique, images et photos, infographies et de vidéo A) GÉNÉRALITÉS 1. KEYSTONE AG, sise à la

Plus en détail

Préambule. I- Définition d une organisation représentative. II- Les locaux et l affichage

Préambule. I- Définition d une organisation représentative. II- Les locaux et l affichage FNEC FP Droit syndical dans la fonction publique Modification du décret n 82-447 du 28 mai 1982 - Ce qui change Mise à jour de la fiche publiée dans l IJR n 20 et commentaires Rappel des textes Fonction

Plus en détail

1. Conditions Générales de Vente

1. Conditions Générales de Vente 1. Conditions Générales de Vente Les Conditions Générales de Vente régissent les relations commerciales entre LES CASSE-PIEDS et son Client (le «Client»), qui déclare les accepter sans réserve. Toutes

Plus en détail

Vu le code des postes et télécommunications, et notamment son article L. 36 7 ;

Vu le code des postes et télécommunications, et notamment son article L. 36 7 ; Avis n 00 1026 de l Autorité de régulation des télécommunications en date du 4 octobre 2000 sur les décisions tarifaires de France Télécom n 00 090 relative à la commercialisation des contrats "Ligne Locale"

Plus en détail

Annexe n 8 : Le modèle de convention-type de droit commun portant attribution de subvention FEDER

Annexe n 8 : Le modèle de convention-type de droit commun portant attribution de subvention FEDER Annexe n 8 : Le modèle de convention-type de droit commun portant attribution de subvention FEDER SERVICE UNIQUE RESPONSABLE.. CONVENTION N Portant attribution d une subvention FEDER au titre du Programme

Plus en détail