CONCEPTION ET IMPLANTATION DES SI PROJET : GESTION DU FOYER DE L ENIT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONCEPTION ET IMPLANTATION DES SI PROJET : GESTION DU FOYER DE L ENIT"

Transcription

1 CONCEPTION ET IMPLANTATION DES SI PROJET : GESTION DU FOYER DE L ENIT DESPOSITO Antony MALO Andy SIMUTOGA Clément - 1 -

2 Introduction :... 3 CYCLE DE VIE :... 3 Analyse de l existant :... 3 Interprétation :... 3 Règles de gestion :... 4 MCD : MODELE CONCEPTUEL DES DONNEES :... 5 Dictionnaire des données épurées :... 5 Dépendances fonctionnelles :... 6 Matrices des dépendances :... 6 Graphe Entité/Association :... 7 MCT : MODELE CONCEPTUEL DE TRAITEMENT :... 8 MCT : Graphe de flux :... 8 MCT : Diagramme de communication :... 9 MCT : Graphe final...10 MOT : MODELE OPERATIONNEL DE TRAITEMENT :

3 Introduction : Ce rapport de conception et implantation des Systèmes d Informations est réalisé au cours du semestre 9*. Le projet se propose de modéliser le SI de la gestion du Foyer de l ENIT. Nous allons donc voir ici une analyse du SI existant. A partir de cela, nous élaborerons les modèles conceptuels de ce projet. CYCLE DE VIE : Analyse de l existant : L objectif de ce projet est de visualiser le fonctionnement du Système d Informations (SI) du Foyer de l ENIT. Ce SI permet uniquement de gérer les commandes d un client au sein du Foyer de l ENIT. Il faut savoir que les clients peuvent être des élèves, comme des professeurs ou encore des personnes faisant partie de l ENIT. Le SI permettant de gérer les commandes des clients est une base de données tournant sous serveur local. Pour utiliser cette base de données, les codages PHP et SQL ont été utilisés. Le «programme» permettant ceci a été créé afin de faciliter les élèves à réaliser différentes actions. La page HTML d Accueil leur permet plusieurs choix : Commande : permet à l élève de réaliser sa commande ; Banque : permet les retraits, les dépôts et les transferts de fonds ; Stock : permet de consulter les stocks des articles ; Accès administrateur : seul les responsables du Foyer y ont accès. Elle permet de modifier les prix, ajouter des clients, etc Interprétation : A partir de cette analyse, nous pouvons constater : Les données d un client sont stockées sur une base de données SQL ; Les données personnelles d un compte ne peuvent être modifiées par une quelconque personne, il faut être responsable du Foyer ; Un client peut débiter ou créditer son solde ; Le stock est géré UNIQUEMENT par les responsables du Foyer ; Chaque client est libre d acheter ce qui lui plaît

4 Règles de gestion : RG1 : Pour passer une commande, un client doit posséder un compte. RG2 : Chaque compte est créé par un responsable foyer. RG3 : Pour être créé, un compte doit disposer d un nom de client et d un numéro de compte. RG4 : Une commande est réalisée par un client et concerne un ou plusieurs produits. A chaque commande sont rattaché un numéro, une date et un montant. RG5 : Pour valider une commande le client doit disposer de suffisamment d argent sur son compte. RG6 : Le client peut consulter les dernières commandes passées sur son compte. RG7 : Le compte d un client ne peut pas être débiteur. RG8 : Le client peut retirer de l argent tant que le solde de son compte le lui permet

5 MCD : MODELE CONCEPTUEL DES DONNEES : Dictionnaire des données épurées : On peut voir ici que le fournisseur ou les commandes ici ne sont pas traités dans ce dictionnaire. Effectivement, ces données ne sont pas prises en compte dans le SI de la gestion du Foyer de l ENIT. Les éléments CA sont des éléments «calculés». On peut voir que SOL_C est calculé. En effet, celuici est calculé en fonction des débits et des crédits réalisés par les clients et des commandes réalisées par ce dernier ; MON_CO est le prix total d une commande réalisée par un client ; STO_A est le stock disponible d un article qui sera lui modifié par le Responsable du Foyer et modifié via les commandes d un client

6 Dépendances fonctionnelles : Matrices des dépendances : - 6 -

7 Graphe Entité/Association : - 7 -

8 MCT : MODELE CONCEPTUEL DE TRAITEMENT : MCT : Graphe de flux : 0 : Arrivée du client au foyer 1 : Consultation du solde 2 : Commande 3 : Dépôt 4 : Retrait 5 : Consultation du stock 6 : Réponse consultation du stock 7 : Récupération produit commandé 8 : Remplissage des stocks 10 : Mise à jour du solde 11 : Mise à jour du stock - 8 -

9 MCT : Diagramme de communication : : Arrivée du client au foyer 1 : Consultation du solde 2 : Commande 3 : Dépôt 4 : Retrait 5 : Consultation du stock 6 : Réponse consultation du stock 7 : Récupération produit commandé 8 : Remplissage des stocks 10 : Mise à jour du solde 11 : Mise à jour du stock - 9 -

10 MCT : Graphe final

11 MOT : MODELE OPERATIONNEL DE TRAITEMENT :

TD N 1 : Digramme cas d utilisation. Diagramme de séquences

TD N 1 : Digramme cas d utilisation. Diagramme de séquences TD N 1 : Digramme cas d utilisation & Diagramme de séquences Exercice n 1 : Déterminer les cas d'utilisation d'un distributeur de billets. On considère les scénarios où un client désire retirer de l'argent

Plus en détail

Etude de cas N 1 : Société Charlemagne

Etude de cas N 1 : Société Charlemagne Analyse et Conception des Systèmes d Information (ACSI) Etude de cas N 1 : Société Charlemagne COLIN Alan Date : 2009 UNIVERSITE NANCY 2 INSTITUT UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE 2ter boulevard Charlemagne

Plus en détail

Projet Echange de Données

Projet Echange de Données 2013 Projet Echange de Données M2MIAGE ETUDIANTS : CAO ZHENGYI, GUO LIYU, WANG YUE SOMMAIRE Netcheque... 2 1. Description du projet netchèque... 2 Contexte... 2 Fontionnement... 2 Acteurs identifies :...

Plus en détail

Analyse des besoins logiciels

Analyse des besoins logiciels Analyse des besoins logiciels Encadrement et supervision Annie Danzart Jean-Claude Moissinac Equipe de développement Mohamed Anouar Benaissa anouar@benaissa.net Anthony Rabiaza rabiaza@enst.fr Déva Pajaniaye

Plus en détail

MEMBRES 2015 BROCHURE. Ce dont vous bénéficiez. avec un abonnement annuel de 8,00! 1.476,15 par mois et par affiliation.

MEMBRES 2015 BROCHURE. Ce dont vous bénéficiez. avec un abonnement annuel de 8,00! 1.476,15 par mois et par affiliation. www.werbeturbo.net 2015 BROCHURE MEMBRES WERBETURBO.NET la régie publicitaire révolutionnaire Ce dont vous bénéficiez avec un abonnement annuel de 8,00! Le premier Shop Discount & réseau social associé

Plus en détail

Choix du sujet. Examples : on line shop. Examples : on line shop. Modélisation d application web. UML: Unified modeling Language. Amazon.

Choix du sujet. Examples : on line shop. Examples : on line shop. Modélisation d application web. UML: Unified modeling Language. Amazon. Choix du sujet UML: Unified modeling Language - Modeling of web applications - Modélisation d application web On line Fitness Shop TD 1-11/09/2008 Diagrammes de cas d utilisation Luigi DILILLO - LIRMM

Plus en détail

MERISE. Modélisation et Conception de Systèmes d Information

MERISE. Modélisation et Conception de Systèmes d Information MERISE Modélisation et Conception de Systèmes d Information Intro L'analyse des données constitue le point de passage obligé de toute conception d'application mettant en oeuvre un SGBDR La méthode MERISE,

Plus en détail

LE BILAN FONCTIONNEL

LE BILAN FONCTIONNEL LE BILAN FONCTIONNEL Le bilan fonctionne est établi à partir du bilan comptable avant affectation du résultat. Il est un outil d'analyse de l'entreprise. 1. LES OBJECTIFS DE L ANALYSE FONCTIONNELLE DU

Plus en détail

Le Modèle Conceptuel de Données - MCD

Le Modèle Conceptuel de Données - MCD Le Modèle Conceptuel de Données - MCD Contenu LE MODELE CONCEPTUEL DE DONNEES - MCD... 1 I. INTRODUCTION... 2 A. POSITIONNEMENT DU MODELE DANS L ANALYSE DES DONNEES... 2 B. DEFINIR LA MODELISATION... 2

Plus en détail

Checklist pour éventuelle utilisation incorrecte du crédit de caisse.

Checklist pour éventuelle utilisation incorrecte du crédit de caisse. Circulaire P11905 FEB187551 Published CORP 2013-004 Checklist pour éventuelle utilisation incorrecte du crédit de caisse. La checklist ci-dessous permet à l'entrepreneur de vérifier s'il utilise correctement

Plus en détail

Gérer sa trésorerie. Fiche. au quotidien. Sage 100 Trésorerie Version 16. Déroulement des étapes à suivre pour gérer sa trésorerie quotidienne.

Gérer sa trésorerie. Fiche. au quotidien. Sage 100 Trésorerie Version 16. Déroulement des étapes à suivre pour gérer sa trésorerie quotidienne. Gérer sa trésorerie Fiche au quotidien Déroulement des étapes à suivre pour gérer sa trésorerie quotidienne. Sage 100 Trésorerie Version 16 Sommaire Introduction... 3 Etapes préalables... 4 L incorporation

Plus en détail

1 Introduction à la comptabilité des entreprises et à la lecture des états financiers 1.1 Préambule : la formation des comptes annuels

1 Introduction à la comptabilité des entreprises et à la lecture des états financiers 1.1 Préambule : la formation des comptes annuels 1 Introduction à la comptabilité des entreprises et à la lecture des états financiers 1.1 Préambule : la formation des comptes annuels L objectif principal de ce premier chapitre est de vous initier à

Plus en détail

S.G.B.D.R. Système de Gestion de Bases de Données Relationnel. analyse/mysql/php

S.G.B.D.R. Système de Gestion de Bases de Données Relationnel. analyse/mysql/php S.G.B.D.R Système de Gestion de Bases de Données Relationnel analyse/mysql/php Mise en situation Quand mettre en place un SGBDR beaucoup de données à traiter des données souvent mises à jour Exemple de

Plus en détail

Rapport de Projet Vincent Sallé - Steven Thillier - Jeremy Torres Le deviseur Cs2icar Cs2i 9 avril 2012

Rapport de Projet Vincent Sallé - Steven Thillier - Jeremy Torres Le deviseur Cs2icar Cs2i 9 avril 2012 Rapport de Projet Vincent Sallé - Steven Thillier - Jeremy Torres Le deviseur Cs2icar Cs2i 9 avril 2012 VS - ST - JT Adresse électronique : jrmy.torres@gmail.com Cs2i Sommaire Étude préalable 2 Contexte

Plus en détail

AURELIE Gestion Commerciale Mode d emploi pour achats

AURELIE Gestion Commerciale Mode d emploi pour achats 1/ But :... 3 2/ Procédure d achat :... 3 3/ Pré-requis :... 3 4/ Génération des prévisionnels de commandes fournisseurs :... 3 4.1/ Comment y aller?... 3 4.2/ Les filtres :... 3 4.3/ Calculs et conditions

Plus en détail

ils entretiennent entre eux des flux, ils partagent des perceptions sur l environnement

ils entretiennent entre eux des flux, ils partagent des perceptions sur l environnement Les modèles de Flux Introduction L analyse systémique fournie une modélisation de l organisation échangeant et transformant des flux Cette modélisation du S.I. reste trop générale Il faut découper l organisation

Plus en détail

COMPTABILITÉ DES ACTIVITÉS COMMERCIALES

COMPTABILITÉ DES ACTIVITÉS COMMERCIALES COMPTABILITÉ DES ACTIVITÉS COMMERCIALES TVA, PERTES SUR CLIENTS Rémy Bucheler Exercices Rémy Bucheler Jean-Marc Ducrest Antoine Melo LES CAHIERS FORMATION Cette collection aborde des matières complexes

Plus en détail

M o d è l e C o n c e p t u e l d e s T r a i t e m e n t s f u t u r

M o d è l e C o n c e p t u e l d e s T r a i t e m e n t s f u t u r M o d è l e C o n c e p t u e l d e s T r a i t e m e n t s les évolutions entre système actuel et système se traduisent au niveau d un MCT par : le déplacement d'activités entre opérations la modification

Plus en détail

I. Configuration des devises

I. Configuration des devises Documentation V6.2 «Configuration des comptes et taxes pour les clients ou fournisseurs à l étranger» Septembre 2015 Cette documentation a pour but de vous expliquer, pas à pas, la démarche à suivre afin

Plus en détail

Les sites statiques et dynamiques : PHP et SQL

Les sites statiques et dynamiques : PHP et SQL Les sites statiques et dynamiques : PHP et SQL Introduction Dans cet exposé, nous traiterons dans un première partie, de la création de pages web statiques et dynamiques. La deuxième partie sera consacrée

Plus en détail

ESTINATION FORMATION Un aller simple vers le savoir-faire INITIATION A L ANALYSE ET A LA CONCEPTION DE BASE DE DONNEES

ESTINATION FORMATION Un aller simple vers le savoir-faire INITIATION A L ANALYSE ET A LA CONCEPTION DE BASE DE DONNEES ESTINATION FORMATION INITIATION A L ANALYSE ET A LA CONCEPTION DE BASE DE DONNEES AVANT PROPOS Ce support de cours est un outil personnel, il ne constitue pas un guide de référence. C'est un outil pédagogique

Plus en détail

Gestion du parc informatique matériel et logiciel de l Ensicaen. Rapport de projet. Spécialité Informatique 2 e année. SAKHI Taoufik SIFAOUI Mohammed

Gestion du parc informatique matériel et logiciel de l Ensicaen. Rapport de projet. Spécialité Informatique 2 e année. SAKHI Taoufik SIFAOUI Mohammed 6, bd maréchal Juin F-14050 Caen cedex 4 Spécialité Informatique 2 e année Rapport de projet Gestion du parc informatique matériel et logiciel de l Ensicaen SAKHI Taoufik SIFAOUI Mohammed Suivi ENSICAEN

Plus en détail

Qu est ce qu un Système d Information

Qu est ce qu un Système d Information Introduction Qu est ce qu un Système d Information Système = ensemble auto-réglable et interagissant avec l environnement qui fonctionne en vue d un objectif précis environnement entrées sorties régulation

Plus en détail

1 Modélisation d une base de données pour une société de bourse

1 Modélisation d une base de données pour une société de bourse IN306 : Corrigé SID Christophe Garion 18 octobre 2010 Ce document est un corrigé succinct de l examen du module IN306. 1 Modélisation d une base de données pour une société de bourse Une

Plus en détail

Devoir de Génie Logiciel. Le jeu de Monopoly

Devoir de Génie Logiciel. Le jeu de Monopoly Devoir de Génie Logiciel Le jeu de Monopoly Benoît Moulin / Julien Van Den Bossche Groupe 3.2 Benoît Moulin/Julien Van Den Bossche Page 1 sur 34 Sommaire 1. Capture des besoins fonctionnels.page 3 2. Description

Plus en détail

Introduction à la Comptabilité Générale des Entreprises

Introduction à la Comptabilité Générale des Entreprises Introduction à la Comptabilité Générale des Entreprises Structure du cours Introduction à la comptabilité Comptabilité générale et comptabilité analytique: Objectifs, définition et champ d action Du patrimoine

Plus en détail

1. Les opérations décrites relèvent-elles de la comptabilité de l entreprise Georges?

1. Les opérations décrites relèvent-elles de la comptabilité de l entreprise Georges? 1. Les opérations décrites relèvent-elles de la comptabilité de l entreprise Georges? 1) Achat à crédit d un pont élévateur au fournisseur Sogem Il s agit de l'acquisition d une immobilisation nécessaire

Plus en détail

BILAN FONCTIONNEL. Pour répondre au mieux à cette préoccupation, nous étudierons les points suivants :

BILAN FONCTIONNEL. Pour répondre au mieux à cette préoccupation, nous étudierons les points suivants : BILAN FONCTIONNEL Avoir une activité, générer des résultats, nécessite des moyens de production que l'on évalue en étudiant la structure de l'entreprise. L'étude de la structure financière va permettre

Plus en détail

Dossier I Découverte de Base d Open Office

Dossier I Découverte de Base d Open Office ETUDE D UN SYSTEME DE GESTION DE BASE DE DONNEES RELATIONNELLES Définition : Un SGBD est un logiciel de gestion des données fournissant des méthodes d accès aux informations. Un SGBDR permet de décrire

Plus en détail

MEMOIRE DE PROJET DE FIN D ETUDES POUR L OBTENTION DU DIPLOME DE LA MAITRISE

MEMOIRE DE PROJET DE FIN D ETUDES POUR L OBTENTION DU DIPLOME DE LA MAITRISE Ministère de l Enseignement Supérieur Université du 7 Novembre à Carthage MEMOIRE DE PROJET DE FIN D ETUDES POUR L OBTENTION DU DIPLOME DE LA MAITRISE Filière : Informatique Appliquée Titre Organisme :

Plus en détail

Techniques des prévisions de ventes

Techniques des prévisions de ventes Techniques des prévisions de ventes Introduction Les techniques des prévisions de ventes servent à : Anticiper, à éviter les risques et à maitriser au mieux l avenir dans un contexte concurrentiel. PLAN

Plus en détail

Introduction aux Bases de Données

Introduction aux Bases de Données Introduction aux Bases de Données I. Bases de données I. Bases de données Les besoins Qu est ce qu un SGBD, une BD Architecture d un SGBD Cycle de vie Plan du cours Exemples classiques d'applications BD

Plus en détail

Présentation générale

Présentation générale SHERLOCK S GESTION La Gestion de la caisse Présentation générale Version 01/2009 1/11 1-LES OUTILS DE GESTION DE CAISSE... 3 2-SHERLOCK S GESTION... 3 3-SHERLOCK S OFFICE SERVER... 4 4-LES OPÉRATIONS DE

Plus en détail

Création d un serveur Web Sous Windows 2000 Pro / Server / XP Pro

Création d un serveur Web Sous Windows 2000 Pro / Server / XP Pro Création d un serveur Web Sous Windows 2000 Pro / Server / XP Pro 1 Introduction IIS (Internet information service) est un composant Windows qui prend en charge le service Web (http) et FTP. Le serveur

Plus en détail

Le modèle conceptuel des données

Le modèle conceptuel des données Le modèle conceptuel des données 1 Objectif du MCD Décrire les données du SI, indépendamment de tout choix d'implantation physique. 1. Le dictionnaire des données Inventaire exhaustif des données du domaine

Plus en détail

COMPTES ET CLASSES IUT GRENOBLE FEVRIER 2013. OLIVIER PARENT 06.16.71.46.72 oparent@seedsolutions.fr

COMPTES ET CLASSES IUT GRENOBLE FEVRIER 2013. OLIVIER PARENT 06.16.71.46.72 oparent@seedsolutions.fr COMPTES ET CLASSES IUT GRENOBLE FEVRIER 2013 OLIVIER PARENT 06.16.71.46.72 oparent@seedsolutions.fr Vocabulaire : Débiter un compte signifie inscrire une somme au débit de ce compte Créditer un compte

Plus en détail

Chapitre 5. Calculs financiers. 5.1 Introduction - notations

Chapitre 5. Calculs financiers. 5.1 Introduction - notations Chapitre 5 Calculs financiers 5.1 Introduction - notations Sur un marché économique, des acteurs peuvent prêter ou emprunter un capital (une somme d argent) en contrepartie de quoi ils perçoivent ou respectivement

Plus en détail

Étude de cas : gestion d un garage

Étude de cas : gestion d un garage Étude de cas : gestion d un garage Description du thème : Réalisation de divers travaux pour la gestion d un garage Mots-clés : Niveau : Domaine(s) : Type(s) de ressource : Objectifs : Séance(s) développée(s)

Plus en détail

Licence 2 STPI. TP de gestion de production Tous documents autorisés

Licence 2 STPI. TP de gestion de production Tous documents autorisés Licence 2 STPI TP de gestion de production Tous documents autorisés I Diagramme PERT 1. A partir du tableau suivant, réaliser le diagramme des évènements par la méthode PERT à la date au plus tard jour

Plus en détail

Nouvelle génération de distributeurs d argent (ATM)

Nouvelle génération de distributeurs d argent (ATM) Nouvelle génération de distributeurs d argent (ATM) Cahier de charges 11 février 2010 1 Préface Ce document est un cahier de charge pour la réalisation d un logiciel de contrôle pour un distributeur de

Plus en détail

Thibault Denizet. Introduction à SSIS

Thibault Denizet. Introduction à SSIS Thibault Denizet Introduction à SSIS 2 SSIS - Introduction Sommaire 1 Introduction à SQL Server 2008 Integration services... 3 2 Rappel sur la Business Intelligence... 4 2.1 ETL (Extract, Transform, Load)...

Plus en détail

Présentation des principaux diagrammes UML du projet Dolibarr

Présentation des principaux diagrammes UML du projet Dolibarr BAHWI Technologie Sujet Document dolibarr_v1.11.doc Version 1.1 Objet Présentation des principaux diagrammes UML du projet Dolibarr Auteur Date Description Version Guiom POLAERT 07/04/05 Création du document

Plus en détail

Site Web de paris sportifs

Site Web de paris sportifs HENAUD Benoît Numéro d auditeur 05-39166 Version V1.2 Date de mise à jour 31/03/2008 1/21 Table des matières 1. Objectif du document... 3 2. Présentation... 3 2.1. Présentation du projet... 3 2.2. Situation

Plus en détail

ENREGISTREMENTS COMPTABLES DES FLUX RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L'ENTREPRISE

ENREGISTREMENTS COMPTABLES DES FLUX RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L'ENTREPRISE ENREGISTREMENTS COMPTABLES DES FLUX RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L'ENTREPRISE Rappels des cours précédents : Tout flux réel ou financier doit être enregistré en comptabilité. Les enregistrements

Plus en détail

Systèmes d information. Modélisation des systèmes d'information Partie 3 : modèle organisationnel des traitements

Systèmes d information. Modélisation des systèmes d'information Partie 3 : modèle organisationnel des traitements Systèmes d information Modélisation des systèmes d'information Partie 3 : modèle organisationnel des traitements Introduction Le but : Au niveau conceptuel des traitements, on : définit les actions des

Plus en détail

SPECIFICATIONS TECHNIQUES : Gestion des Médicaments et des commandes de médicaments

SPECIFICATIONS TECHNIQUES : Gestion des Médicaments et des commandes de médicaments SPECIFICATIONS TECHNIQUES : Gestion des Médicaments et des commandes de médicaments Développement d une application en web/ client lourd en C# permettant la gestion des médicaments et des commandes de

Plus en détail

Outils et Méthodes de Génie Logiciel. IUT A de Lille I, Dept Informatique, G. Grimonprez, J.Marengo

Outils et Méthodes de Génie Logiciel. IUT A de Lille I, Dept Informatique, G. Grimonprez, J.Marengo OMGL 1 Outils et Méthodes de Génie Logiciel 1 Introduction De l énoncé d un besoin utilisateur à une spécification opérationnelle 2 Les étapes de développement d une application Recensement des besoins

Plus en détail

[2016][AA1] Consignes

[2016][AA1] Consignes [2016][AA1] Consignes Consignes pour le bilan architecture d'août 2014 {EPITECH.} 2016_AA1_Consignes.docx Description du document Titre [2016][AA1] Consignes Date 07/12/2014 Auteur Responsable E-Mail Julien

Plus en détail

BOUYGUES TELECOM ENTREPRISES - CLOUD

BOUYGUES TELECOM ENTREPRISES - CLOUD BOUYGUES TELECOM ENTREPRISES - CLOUD PARTIE CLIENT Version 1.4. 21/06/2013 Partie client Page 1 Sommaire 1 FONCTIONS CLES DU PORTAIL 3 1.1 Pré-requis d utilisation des services Cloud 3 1.2 Principes de

Plus en détail

Lauro Kevin Lopes-Vicente Vincent Wallner Jean

Lauro Kevin Lopes-Vicente Vincent Wallner Jean Table des matières I- Étude préalable... 2 1) Description approfondie du sujet... 2 2) Étude et comparaison à l'existant... 2 a) Easyfoyou.fr... 2 b) Stockiteasy.fr... 3 c) CalusPlus... 3 3) Contraintes

Plus en détail

WINGOGEFAC COMPTABILITE & GESTION

WINGOGEFAC COMPTABILITE & GESTION WINGOGEFAC COMPTABILITE & GESTION DÉVELOPPÉ PAR SOFTOFFICE SPRL WWW.SOFTOFFICE.BE TABLE DES MATIERES : I. INTRODUCTION 1.1. ENVIRONNEMENT ET SYSTEME D'EXPLOITATION 1.2. HARDWARE 1.3. OUTILS DE DEVELOPPEMENT

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION WEBEDI IXPATH

GUIDE D UTILISATION WEBEDI IXPATH Guide d utilisation WebEDI IXPath Page 1 sur 20 GUIDE D UTILISATION WEBEDI IXPATH SOMMAIRE 1. Objet... 2 2. Introduction... 2 3. Processus d échange entre OCP et un fournisseur... 4 4. Exploitation WebEDI

Plus en détail

Concevoir une base de données

Concevoir une base de données Concevoir une base de données http://vanconingsloo.be/les-cours/bureautique/access/concevoir-une-base-de-donnees En fonction de vos besoins, il existe deux façons de travailler. Si vous souhaitez créer

Plus en détail

COMPTABILITE GENERALE PARTIE II

COMPTABILITE GENERALE PARTIE II COMPTABILITE GENERALE PARTIE II (*) WWW.SEGBM.NET 1 LES NOTIONS DE BASE D UNE COMPTABILITE EN PARTIE DOUBLE I-Le fonctionnement des comptes Un compte est la plus petite unité d'enregistrement d'une opération

Plus en détail

igold Manager est une solution de reporting puissante et dynamique, favorisant la visualisation de votre activité.

igold Manager est une solution de reporting puissante et dynamique, favorisant la visualisation de votre activité. 1 2 Présentation igold Manager igold Manager est une solution de reporting puissante et dynamique, favorisant la visualisation de votre activité. Il permet d afficher une synthèse des informations nécessaire

Plus en détail

SUITES ET SÉRIES GÉOMÉTRIQUES

SUITES ET SÉRIES GÉOMÉTRIQUES SUITES ET SÉRIES GÉOMÉTRIQUES Sommaire 1. Suites géométriques... 2 2. Exercice... 6 3. Application des suites géométriques aux mathématiques financières... 7 4. Vocabulaire... 7 5. Exercices :... 8 6.

Plus en détail

ENREGISTREMENT COMPTABLE DE LA TVA

ENREGISTREMENT COMPTABLE DE LA TVA ENREGISTREMENT COMPTABLE DE LA TVA I- La comptabilisation de la tva collectée C est une facture normale. Pour indiquer la TVA collectée, le fournisseur utilise le compte 44571 TVA collectée. II- TVA déductible

Plus en détail

CONCEPTION Support de cours n 3 DE BASES DE DONNEES

CONCEPTION Support de cours n 3 DE BASES DE DONNEES CONCEPTION Support de cours n 3 DE BASES DE DONNEES Auteur: Raymonde RICHARD PRCE UBO PARTIE III. - LA DESCRIPTION LOGIQUE ET PHYSIQUE DES DONNEES... 2 A. Les concepts du modèle relationnel de données...

Plus en détail

Cegid Business Restaurant

Cegid Business Restaurant CegidBusinessRestaurant Cegid Business Restaurant Encaissement Gérer efficacement tous les aspects de votre métier Facturation Avec Cegid Business Restaurant, dotez-vous d un véritable système d information

Plus en détail

CALCUL ET INTERPRETATION DES SOLDES

CALCUL ET INTERPRETATION DES SOLDES CALCUL ET INTERPRETATION DES SOLDES LE CALCUL DES SOLDES DES COMPTES EN T Le SOLDE d un compte correspond à la différence entre les sommes enregistrées au débit et au crédit de ce compte. Exemple : On

Plus en détail

Introduction. Première connexion

Introduction. Première connexion Introduction L'objectif de ce document est de présenter la prise en main de Dolibarr version 3.6.1 pour une entreprise fictive nommée FORMATION. L'entreprise FORMATION dispose d'une activité de négoce

Plus en détail

FRANCOISE Rémi BTS SIO 2012-2013 DECO FER FORGE FERRONNERIE. Lycée de la cci

FRANCOISE Rémi BTS SIO 2012-2013 DECO FER FORGE FERRONNERIE. Lycée de la cci BTS SIO Lycée de la cci FRANCOISE Rémi 2012-2013 DECO FER FORGE FERRONNERIE Nom du tuteur : FRANCOISE Emmanuel Qualité : CEO BTS SIO 2011/2012 Septembre 2012 TABLE DES MATIERES 1. INTRODUCTION ET PRESENTATION...

Plus en détail

ACSI-BDD Rapport Projet Groupe B2. Sommaire

ACSI-BDD Rapport Projet Groupe B2. Sommaire Sommaire INTRODUCTION...2 1 Présentation du sujet... 3 1.1 Rôle de Com'Et dans la vie étudiante locale...3 1.2 Les services aux étudiants...3 1.3 Les services aux associations...4 1.4 Fonctionnement général...4

Plus en détail

Sauvegarde des bases SQL Express

Sauvegarde des bases SQL Express Sauvegarde des bases SQL Express Sauvegarder les bases de données avec SQL Express Dans les différents articles concernant SQL Server 2005 Express Edition, une problématique revient régulièrement : Comment

Plus en détail

Systèmes d information et bases de données (niveau 1)

Systèmes d information et bases de données (niveau 1) Systèmes d information et bases de données (niveau 1) Cours N 1 Violaine Prince Plan du cours 1. Bibliographie 2. Introduction aux bases de données 3. Les modèles 1. Hiérarchique 2. Réseau 3. Relationnel

Plus en détail

Travaux dirigés de base de données Module I4

Travaux dirigés de base de données Module I4 Travaux dirigés de base de données Module I4 Chronologie des séances de travaux dirigés et des travaux préparatoires. Les travaux préparatoires sont à établir sur des feuilles séparées. Ils peuvent être

Plus en détail

C est quoi le SWAT? Les équipes décrites par James Martin s appellent SWAT : Skilled With Advanced Tools.

C est quoi le SWAT? Les équipes décrites par James Martin s appellent SWAT : Skilled With Advanced Tools. 1- RAD Quelle sont les avantages que apporte la méthode RAD à l entreprise? Une méthode RAD devrait, d après son auteur, apporter trois avantages compétitifs à l entreprise : Une rapidité de développement

Plus en détail

Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement. I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation

Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement. I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation A. Le cycle d exploitation L activité de l unité commerciale

Plus en détail

Conception d applications et modélisation de base de données

Conception d applications et modélisation de base de données Conception d applications et modélisation de base de données Projet 2014 Miage CFA L3 Melanie Herschel, Alexandra Roatiş Equipe LaHDaK - LRI Université Paris Sud 1 / 10 Objectifs Application de concepts

Plus en détail

Méthode MERISE : Niveau Conceptuel COURS DE BASES DE DONNEES. Méthode MERISE : Niveau Logique. Méthode MERISE : Niveau Physique

Méthode MERISE : Niveau Conceptuel COURS DE BASES DE DONNEES. Méthode MERISE : Niveau Logique. Méthode MERISE : Niveau Physique Méthode MERISE : Niveau Conceptuel Réponse à la question : QUOI? COURS DE BASES DE DONNEES Luc Bouganim Qu est ce qu on va gérer comme données, comment sont elles organisées Modèle Conceptuel de Données

Plus en détail

ENREGISTREMENTS COMPTABLES RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L ENTREPRISE

ENREGISTREMENTS COMPTABLES RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L ENTREPRISE ENREGISTREMENTS COMPTABLES RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L ENTREPRISE Rappels des cours précédents : Tout flux réel ou financier doit être enregistré en comptabilité. Les enregistrements se font

Plus en détail

INF 1250 Introduction aux bases de données TRAVAIL PRATIQUE 2

INF 1250 Introduction aux bases de données TRAVAIL PRATIQUE 2 INF 1250 Introduction aux bases de données Module 3 Le langage SQL TRAVAIL PRATIQUE 2 TRAVAIL PRATIQUE 2 Étude de cas Université Le Savoir LA SITUATION En tant qu associé de l entreprise Professionnels

Plus en détail

Compte rendu de PHP MySQL : création d un formulaire de base de données

Compte rendu de PHP MySQL : création d un formulaire de base de données REVILLION Joris Décembre 2009 3EI Compte rendu de PHP MySQL : création d un formulaire de base de données Objectifs : Le principal objectif de ce cours est de découvrir et de nous familiariser avec le

Plus en détail

Le tableau de financement

Le tableau de financement 1 ORGANISATION COMPTABLE Le tableau de financement Par Abderraouf YAICH Très souvent, le chef d entreprise s étonne des évolutions disconcordantes de ses résultats qui enregistrent une augmentation de

Plus en détail

L ESSENTIEL DU DIAGNOSTIC FINANCIER

L ESSENTIEL DU DIAGNOSTIC FINANCIER BÉATRICE ROCHER-MEUNIER L ESSENTIEL DU DIAGNOSTIC FINANCIER Cinquième édition LES ESSENTIELS DE LA FINANCE Groupe Eyrolles, 2012 ISBN : 978-2-212-54894-5 Sommaire Introduction 9 Chapitre 1 Le bilan comptable

Plus en détail

WordPress : Guide à l édition

WordPress : Guide à l édition WordPress : Guide à l édition WordPress : Guide à l édition... 1 Présentation... 2 1. Accès au site... 2 2. Le tableau de bord... 2 3. Editez les contenus... 4 Quelle est la différence entre les pages

Plus en détail

SOMMAIRE INTRODUCTION

SOMMAIRE INTRODUCTION SOMMAIRE INTRODUCTION...2 I. L ETUDE PREALABLE...3 1. La problématique...3 2. Les objectifs...3 3. L étude de l existant...4 4. Les limites de l existant...4 5. L approche de solution...4 II. L ETUDE DETAILLEE...5

Plus en détail

TD McGood 2004. McGood. Mastère 2004 1

TD McGood 2004. McGood. Mastère 2004 1 McGood Mastère 2004 1 McGood Une petite entreprise familiale de restauration rapide, avec des produits de terroir (McGood), voudrait cesser de tenir sa comptabilité à la main (écriture des opérations comptables

Plus en détail

ACCÉDER. aux services. Brochure d information sur les services, les offres du Groupe La Poste et leurs accès aux gens du voyage

ACCÉDER. aux services. Brochure d information sur les services, les offres du Groupe La Poste et leurs accès aux gens du voyage ACCÉDER aux services Brochure d information sur les services, les offres du Groupe La Poste et leurs accès aux gens du voyage 1 Souhaitant faciliter la relation avec tous ses clients, le Groupe La Poste

Plus en détail

Analyse Financie re. 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière. Table des matières

Analyse Financie re. 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière. Table des matières Analyse Financie re 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière Table des matières Chapitre 2 : Analyse du bilan, L approche fonctionnelle... 2 I. Introduction... 2 II. La conception

Plus en détail

3 ) Les limites de la création monétaire

3 ) Les limites de la création monétaire 3 ) Les limites de la création monétaire Si un banquier n a besoin que de son stylo pour créer de la monnaie, on peut se demander ce qui empêche une création infinie de monnaie. En fait, la création monétaire

Plus en détail

Structurer ses données : les tableaux. Introduction à la programmation

Structurer ses données : les tableaux. Introduction à la programmation Structurer ses données : les tableaux Introduction à la programmation Plan du document Introduction Introduire la notion de type Types primitifs Types composés Tableaux de type primitif Page 2 Notion de

Plus en détail

Cas de synthèse n 1 : Société BIGFLASH SA Bilan d ouverture, journal, grand-livre et balance

Cas de synthèse n 1 : Société BIGFLASH SA Bilan d ouverture, journal, grand-livre et balance Enoncé Cas de synthèse n 1 : Société BIGFLASH SA Bilan d ouverture, journal, grand-livre et balance En date du 1 er juillet N, la société BIGFLASH reprend l activité de distribution de produits de luxe

Plus en détail

Introduction à l'analyse et à la modélisation des processus. Eric Papet Co-fondateur SSII DEV1.0 Architecte Logiciel & Sécurité Lead Auditor 27001

Introduction à l'analyse et à la modélisation des processus. Eric Papet Co-fondateur SSII DEV1.0 Architecte Logiciel & Sécurité Lead Auditor 27001 Introduction à l'analyse et à la modélisation des processus Eric Papet Co-fondateur SSII DEV1.0 Architecte Logiciel & Sécurité Lead Auditor 27001 Les composants d'une méthode d'analyse La conception d'un

Plus en détail

Manuel d utilisation de la Centrale de Stock Irris

Manuel d utilisation de la Centrale de Stock Irris Manuel d utilisation de la Centrale de Stock Irris Plan du document : I.Qu est-ce qu une Centrale de Stock?... 2 1. Définition... 2 2.Principe... 2 II.Lancement de la centrale... 3 1. Configuration...

Plus en détail

Modélisation des données

Modélisation des données Modélisation des données Le modèle Entité/Association Le MCD ou modèle Entité/Association est un modèle chargé de représenter sous forme graphique les informations manipulées par le système (l entreprise)

Plus en détail

Service Utilisateur Concept, configuration et bonnes pratiques

Service Utilisateur Concept, configuration et bonnes pratiques Service Utilisateur Concept, configuration et bonnes pratiques Référence : 11241 Version N : 1.0 Créé le : 10 mai 2011 Créé par : Thibault CUISY Téléphone : 0811 65 60 02 Sommaire 1. Conventions... 3 2.

Plus en détail

Présentation... 2 Mise en place... 2. Fiche Article... 2 Commande Client... 3 Commande Fournisseur... 4. Gestion de la contremarque...

Présentation... 2 Mise en place... 2. Fiche Article... 2 Commande Client... 3 Commande Fournisseur... 4. Gestion de la contremarque... Sommaire Présentation... 2 Mise en place... 2 Fiche Article... 2 Commande Client... 3 Commande Fournisseur... 4 Gestion de la contremarque... 5 Suivi... 5 Etat... 7 Remarques... 8 Copyright WaveSoft 1/8

Plus en détail

Projet : Rédaction du plan de test

Projet : Rédaction du plan de test Projet : Rédaction du plan de test Dans le cadre de votre projet, veuillez présenter pour le vendredi 9 janvier votre plan de test. Ce document retracera l ensemble des actions réalisées ou à réaliser

Plus en détail

Gestion des unités de transformation : outils de gestion. Guide des apprenants sur la gestion des unités de transformation : outils de gestion

Gestion des unités de transformation : outils de gestion. Guide des apprenants sur la gestion des unités de transformation : outils de gestion Gestion des unités de transformation : outils de gestion Guide des apprenants 1 Ce module a été conçu avec l appui financier de la Commission de l Union Européenne Guide des apprenants sur la gestion des

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE MODÈLE CONCEPTUEL DES TRAITEMENTS MODÈLE ORGANISATIONNEL DES TRAITEMENTS

GUIDE PRATIQUE MODÈLE CONCEPTUEL DES TRAITEMENTS MODÈLE ORGANISATIONNEL DES TRAITEMENTS GUIDE PRATIQUE MODÈLE CONCEPTUEL DES TRAITEMENTS MODÈLE ORGANISATIONNEL DES TRAITEMENTS D. ALESSANDRA - Guide pratique de Merise Page 1/11 Présentation théorique de Merise Objectifs Définir, analyser,

Plus en détail

COMPTE DE RESULTAT BILAN

COMPTE DE RESULTAT BILAN COMPTE DE RESULTAT COMPTE DE RESULTAT Par définition, il permet de déterminer le résultat financier d une date à une autre. Il résulte de la différence entre les recettes et les dépenses réalisées pendant

Plus en détail

Analyse financière détaillée

Analyse financière détaillée Analyse financière détaillée L analyse financière détaillée réintègre le cadre comptable de la comptabilité générale. En particulier les hypothèses introduites dans l analyse sommaire sont levées. Cela

Plus en détail

les GDT dans le Système d Information informatisé Muriel Pinel Laurent Tabourot

les GDT dans le Système d Information informatisé Muriel Pinel Laurent Tabourot les GDT dans le Système d Information informatisé Muriel Pinel Laurent Tabourot Introduction Le Système d Information Les fonctions du SI Un système d information collecte diffuse, transforme et stocke

Plus en détail

GSGCOM GESTION COMMERCIALE

GSGCOM GESTION COMMERCIALE GUENAOUI SOFT Bureau d'etudes et de Conseils en Informatique GSGCOM GESTION COMMERCIALE Adresse : 12 Cité Guermah Rue Dahman ali koléa 42400 W. Tipaza Site Web : www.gsoftdz.com Tél. : 068 18 35 91 E-mail

Plus en détail

Cours Microsoft. Cours en ligne Analyste programmeur Microsoft. Académie Libre info@academielibre.fr

Cours Microsoft. Cours en ligne Analyste programmeur Microsoft. Académie Libre info@academielibre.fr Cours Microsoft Cours en ligne Analyste programmeur Microsoft Académie Libre info@academielibre.fr Programme général du Cours Microsoft Module 1 Les bases de la programmation Unité 1 Introduction à la

Plus en détail

ORGANISME DE PLACEMENT COLLECTIF DE TYPE A

ORGANISME DE PLACEMENT COLLECTIF DE TYPE A ANNEXE A ORGANISME DE PLACEMENT COLLECTIF DE TYPE A HYPOTHÈSES RELATIVES AUX EXEMPLES N o 1 À N o 4 : Le prix à la date de l opération est de 10 $ la part pour le Fonds d actions et de 11 $ la part pour

Plus en détail

4. Faites un tableur, calculant la somme qu il faut payer à la douane pour l importation de plusieurs voitures occasion sachant que :

4. Faites un tableur, calculant la somme qu il faut payer à la douane pour l importation de plusieurs voitures occasion sachant que : 1. Dans une banque il y a des clients qui peuvent avoir plus d un compte. Chaque type de compte a un taux d intérêt constant. Les types sont : compte courant, compte d épargne, compte de crédit etc. Faire

Plus en détail

Compta & Gestion Commerciale Ligne OpenLine

Compta & Gestion Commerciale Ligne OpenLine 1 Compta & Gestion Commerciale Ligne OpenLine Guided initiation PREMIERE PARTIE Démarche 2 Création de la société Paramétrage de base PGI Les stocks Le processus vente Le processus achat La création de

Plus en détail

Dossier G16 - L'Organisation du traitement de l'information Comptable

Dossier G16 - L'Organisation du traitement de l'information Comptable Dossier G16 - L'Organisation du traitement de l'information Comptable L'objectif de la comptabilité financière est de produire des informations de synthèse de qualité à destination de différents utilisateurs.

Plus en détail