4 ème journée de la. Société Algérienne du Glaucome Dr A.ACHELI Pr O.Ouhadj Pr M.T.Nouri CHU Beni Messous

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "4 ème journée de la. Société Algérienne du Glaucome 2012. Dr A.ACHELI Pr O.Ouhadj Pr M.T.Nouri CHU Beni Messous"

Transcription

1 4 ème journée de la Société Algérienne du Glaucome 2012 Dr A.ACHELI Pr O.Ouhadj Pr M.T.Nouri CHU Beni Messous

2 INTRODUCTION Glaucome et cataracte sont deux maladies oculaires distinctes mais sont fréquemment associées. Leur incidence est élevée à la soixantaine et augmente avec l âge. La chirurgie filtrante favorise l aggravation d une cataracte débutante. L augmentation de l épaisseur cristallinienne réduit peu à peu la voie trabéculaire de filtration. Les chirurgies combinées cataracte glaucome occupent une place de plus en plus importante dans la prise en charge simultanée des patients atteints à la fois d opacification du cristallin et de glaucome

3 INTRODUCTION Quand faut il préférer une chirurgie combinée à une chirurgie séquentielle? En cas de chirurgie séquentielle, quel est le geste à pratiquer en premier? la cataracte ou le glaucome? En cas de chirurgie combinée, quelle technique privilégier? Faut il utiliser des anti mitotiques?

4 L EXTRACTION ISOLÉE DU CRISTALLIN glaucome chronique à angle étroit, avec un blocage pupillaire relatif induit par un gros cristallin. Si la baisse de la PIO insuffisante, on peut envisager secondairement une chirurgie filtrante.

5 INCONVENIENTS Les pics pressionnels qui surviennent durant les 6 heures qui suivent la chirurgie* ; Ils sont dangereux sur un nerf optique fragile dans 10 à 37 % des cas**. Il y a 28 à 40% de perte de contrôle tensionnel à 2 ans malgré une baisse initiale de 5 mm HG***. * Pohjalainen T, Vesti E, Uusitalo RJ, Laatikainen L. Phacoemulsification and intraocular lens implantation in eyes with open glaucoma. Acta Ophtalmol Scand, 2001 ; 79 : ** Merkur A, Damji KF, Mintsiouliis G, Hodge WG. Intraocular pressure decrease after phacoemulsification in patients with pseudoexfoliation syndrome. J Cataract Refract Surg, 2001; 27: *** ] Hayashi K, Hayachi H, Nakao F, Hayachi F. Effect of cataract surgery on intraocular pressure control in glaucoma patients. J Cataract Refract Surg, 2001; 27:

6 CHIRURGIE FILTRANTE* Glaucome mal équilibré Champ visuel très altéré :menace le point de fixation Cataracte peu dense. Cataracte peu dense. * Denis P. La cataracte chez le glaucomateux. J Fr Ophtalmol., 2003 ; 26, 5,

7 INCONVENIENTS Les opacités cristalliniennes sont majorées dans 30 à 40 % des cas *, rendant plus difficile l accès au fond d œil et l interprétation du champ visuel. L opération de la cataracte altère le fonctionnement de la bulle dans 20 à 40 % des cas à 3 ans, surtout chez les sujets jeunes (moins de 50 ans) et si la phacoexérèse est réalisée < de 6 mois après la chirurgie filtrante **. 30] Casson R, Rahman R,Salmon JF. Phacoémulsification with intra ocular lens implantation after trabéculectomie. J Glaucoma, 2002;11: [31] Halikiopoulos D, Moster MR, Azuara Blanco A, et al. The outcome of the functioning filter after subsequent cataract extraction. Ophthalmic Surg Lasers, 2001; 32:

8 CHIRURGIE COMBINEE Cataracte au stade chirurgical ; Glaucome non contrôlé par les collyres ; Observance insuffisante ; Antécédents médicamente ux qui contre indiquent les principales familles de médicaments anti glaucomateux Cataracte peu dense.

9 COMBINEE: QUELLE TECHNIQUE? La phacotrabéculectomie est supérieure à l extraction extra capsulaire manuelle associée à une trabéculectomie

10 TECHNIQUE PHACO/EEC rapidité récupération visuelle contrôle pressionnel à court et long terme * d inflammation post opératoire d athalamie décollement choroïdien** * Friedman DS, Jampel HD, Lubomski LH, et al. Surgical strategies for coexisting glaucoma and cataract Ophtalmology 2002; **Tezel G, Kolker AE, Kass MA, Wax MB. Comparative results of combined procedures for glaucoma and cataract :I. Extracapsular cataract extraction versus phacoemulsification and foldable versus rigid intraocular lenses. Ophtalmic Surg Lasers, 1997; 28: ** Kosmin AS, Wishart PK, Ridges PJG. Long term intraocular pressure control after cataract extraction with trabeculectomy: Phacoemulsification versus extracapsular technique. J Cataract Refract Surg, 1998; 24:

11 QUELLE TECHNIQUE DE CHIRURGIE COMBINÉE? Un site commun ou deux séparés peu de différences le traitement anti glaucomateux résiduel, moins lourd si deux sites sont crées * Péritomie conjonctivale avis divergent selon les habitudes des chirurgiens plus de Seidel et de fuite conjonctivale lorsqu on fait une désinsertion au limbe avec charnière au fornix ** *Shingleton BJ. Price RS, O'Donoghue MW, Goyal S. Comparison of 1 site versus 2 site phacotrabeculectomy. J Cataract Retract Surg 2006; 32: ** Shingleton BJ, Chaudhry IM, O Donoghue MW, Baylus S, King RJ, Chaudhry MB. Phacotrabeculectomy. Limbus based versus fornix based conjunctival flaps in fellow eyes. Ophthalmology,1999;106:

12 QUELLE TECHNIQUE DE CHIRURGIE COMBINEE? Phacosclérectomie Phacotrabéculectomie Phaco minitrabéculectomie à sutures ajustables Résultats chirurgicaux équivalents

13 FAUT IL UTILISER LES ANTI MITOTIQUES? Controversée à cause du risque accru d hypotonie, maculopathie hypotonique et du risque infectieux. Cependant, la Mitomycine C avec la combinée entraine une baisse significative de la PIO, comme l a démontré Cohen* et al sur 72 yeux suivis pendant 12 mois, une forte dose de Mitomycine C (0.5mg /ml pendant 5 mn) a permis une baisse moyenne de la PIO de 7.7mmm contre 3.1 dans le groupe placebo. Cohen JS, Greff LI, Novack GD, Wind BE. A placebo controled, double masked evaluation of Mitomycin C in combined glaucoma and cataract procedures. Ophthalmology,1996;103:

14 FAUT IL UTILISER LES ANTI MITOTIQUES? Facteurs de risque de cicatrisation selon l EGS*: Age<50ans Race noire Durée du traitement topique>3ans Nombre de collyres>2 Chirurgie filtrante antérieure Antécédents d uvéite ou de traumatisme Glaucome néovasculaire. *European Glaucoma Society. Terminology and guidelines for glaucoma. 3 rd ed. Savona, Italie: Dogma; 2008 [http://www.eugs.org/eng/egs_guidelines.asp].

15 SUIVI POST OPERATOIRE Le suivi doit être rigoureux; Tonus oculaire; La bulle de filtration; Needling si fibrose de la bulle +/ injection d anti mitotiques*. * Broadway DC, Bloom PA, Bunce C, Thiagarajan M, Khaw PT. Needle revision of falling and failed trabéculectomie with adjunctive 5 fluorouracile: survival analysis. Ophthalmology 2004:

16 CONCLUSION L amélioration des techniques de micro chirurgie conduit de nombreux chirurgiens à opérer cataracte et glaucome dans un seul temps. Cela permet une récupération visuelle plus rapide et une plus grande satisfaction du patient.

17 CONCLUSION Tout patient glaucomateux traité médicalement qui présente une baisse d acuité visuelle secondaire à une cataracte justifiant l extraction du cristallin, en particulier si risque visuel en cas de pic pressionnel, une observance insuffisante ou un traitement médical contre indiqué, est une indication à la chirurgie combinée.

18 REFERENCES Rainer G, Kiss B, Dallinger S, et al. Effect of small incision cataract surgery on ocular blood flow in cataract patients. J Cataract Refract Surg. 1999; 25: Pohjalainen T, Vesti E, Uusitalo RJ, Laatikainen L. Phacoemulsification and intraocular lens implantation in eyes with open glaucoma. Acta Ophtalmol Scand, 2001 ; 79 : Merkur A, Damji KF, Mintsiouliis G, Hodge WG. Intraocular pressure decrease after phacoemulsification in patients with pseudoexfoliation syndrome. J Cataract Refract Surg, 2001; 27: Hayashi K, Hayachi H, Nakao F, Hayachi F. Effect of cataract surgery on intraocular pressure control in glaucoma patients. J Cataract Refract Surg, 2001; 27: Yamagami S, Araie M, Mori M, Mishima K. Posterior chamber intraocular lens implantation in filtered or non filtered glaucoma eyes. Jpn J Ophtahalmol, 1994; 38: 71 9.

19 Denis P. La cataracte chez le glaucomateux. J Fr Ophtalmol., 2003 ; 26, 5, Park HJ, Weitzman M, Caprioli J. Temporal corneal phacoémulsification combined with superior trabéculectomie. Arch Ophthalmol, 1997;115: Caprioli J, Park HJ, Weitzman M. Temporal corneal phacoémulsification combined with superior trabéculectomie: a controlled study. Trans Am Ophthalmol Soc, 1996;94: Shields MB. Another reevaluation of combined cataract and glaucoma surgery. Am J Ophthalmol, 1993; 115: Casson R, Rahman R,Salmon JF. Phacoémulsification with intra ocular lens implantation after trabéculectomie. J Glaucoma, 2002;11: Halikiopoulos D, Moster MR, Azuara Blanco A, et al. The outcome of the functioning filter after subsequent cataract extraction. Ophthalmic Surg Lasers, 2001; 32: Mietz H, Andressen A, welsandt G, Krieglstein GK. Effect of cataract surgery on intraocular pressure in eyes with previous trabeculectom. Gaefes Arch Clin Exp Ophthalmol,2001;239:763 9 Shingleton BJ, O'Donoghue MW, Hall PE. Results of phacoemulsification in eyes with preexisting glaucome filter. J. Catacat Refract Surg. 2003; 29: Deborlav A, Vass C, Menapace R, et al. Long term effect of phacoemulsification on intraocular pressure alter trabeculectomy. J. Cataract retract Surg. 2002; 28:

Ophtalmologie. Conférences scientifiques. Le traitement chirurgical de la cataracte et du glaucome coexistants

Ophtalmologie. Conférences scientifiques. Le traitement chirurgical de la cataracte et du glaucome coexistants Ophtalmologie Conférences scientifiques MC MAI 2004 Volume 2, numéro 5 COMPTE RENDU DES CONFÉRENCES SCIENTIFIQUES DU DÉPARTEMENT D OPHTALMOLOGIE ET DES SCIENCES DE LA VISION, FACULTÉ DE MÉDECINE, UNIVERSITÉ

Plus en détail

BALO K.P., TALABE M. Les jeunes glaucomateux togolais. J. Fr. d ophtalmol., 1994 ; 17 : 668-673. BECHETOILLE A. Des origines à demain In BECHETOILLE A. glaucomes, Japperenard, Angers, 1987, 5-38. BECHETOILLE

Plus en détail

Malgré l avènement des dernières

Malgré l avènement des dernières : quand faut-il opérer? Résumé : Malgré l enrichissement de notre arsenal thérapeutique médical depuis vingt ans, il est encore souvent nécessaire de proposer une intervention chirurgicale hypotonisante.

Plus en détail

Le glaucome du myope. O. Ouhadj. C.H.U. Béni-Messous Alger

Le glaucome du myope. O. Ouhadj. C.H.U. Béni-Messous Alger Le glaucome du myope O. Ouhadj C.H.U. Béni-Messous Alger Introduction Rapports complexes entre myopie et glaucome Myopie faible et moyenne : pas de pb Myopie forte : 6 8 dioptries LA 26 mm Myopie forte

Plus en détail

Dossier. Question 1 Quel est le diagnostic le plus probable? Question 2 Quel bilan clinique effectuez-vous?

Dossier. Question 1 Quel est le diagnostic le plus probable? Question 2 Quel bilan clinique effectuez-vous? Dossier 1 Monsieur P, 40 ans, consulte pour une baisse d acuité visuelle bilatérale, prédominant à gauche. Dans les antécédents médicochirurgicaux du patient, on note une greffe bipulmonaire il y a 2 ans,

Plus en détail

La CPTS au laser Diode présente plusieurs avantages comparé aux autres techniques de cyclodestruction.

La CPTS au laser Diode présente plusieurs avantages comparé aux autres techniques de cyclodestruction. Le cycloaffaiblissement par photocoagulation transsclérale au laser diode (CPTS) est l une des principales ressources dont on dispose pour le traitement des formes rebelles de glaucome La CPTS au laser

Plus en détail

Résultats fonctionnels après chirurgie filtrante dans le glaucome à angle ouvert à un stade avancé

Résultats fonctionnels après chirurgie filtrante dans le glaucome à angle ouvert à un stade avancé Résultats fonctionnels après chirurgie filtrante dans le glaucome à angle ouvert à un stade avancé Dr S.Khimoud Dr F.Mazari Dr H.Zemour Dr A.Chachoua Dr I.Derder Pr L.Chachoua INTRODUCTION Le glaucome

Plus en détail

DEMANDEZ À VOTRE MÉDECIN COMMENT UNE NOUVELLE TECHNOLOGIE POUR LE TRAITEMENT DU GLAUCOME POURRAIS CHANGER VOTRE VIE. Commercialisé au Canada par

DEMANDEZ À VOTRE MÉDECIN COMMENT UNE NOUVELLE TECHNOLOGIE POUR LE TRAITEMENT DU GLAUCOME POURRAIS CHANGER VOTRE VIE. Commercialisé au Canada par DEMANDEZ À VOTRE MÉDECIN COMMENT UNE NOUVELLE TECHNOLOGIE POUR LE TRAITEMENT DU GLAUCOME POURRAIS CHANGER VOTRE VIE Commercialisé au Canada par LA TECHNOLOGIE La technologie a toujours joué un rôle important

Plus en détail

IVT de CORTICOIDES et GLAUCOME UN COUPLE SOUS HAUTE PRESSION. Pr GAROUT Pr KARAOUAT

IVT de CORTICOIDES et GLAUCOME UN COUPLE SOUS HAUTE PRESSION. Pr GAROUT Pr KARAOUAT IVT de CORTICOIDES et GLAUCOME UN COUPLE SOUS HAUTE PRESSION Pr GAROUT Pr KARAOUAT Voie d administration des corticoïdes Collyres Injection s/conjonctivale Injection peribulbaire IVT Voie systémique LE

Plus en détail

Cataracte & Chirurgie de la Cataracte

Cataracte & Chirurgie de la Cataracte Cataracte & Chirurgie de la Cataracte Qu est ce que la Cataracte? On trouve à l intérieur de l œil de tous les animaux une lentille appelée cristallin. Il s agit d une structure volumineuse, disposée au

Plus en détail

La surface oculaire constitue une

La surface oculaire constitue une Le glaucome et la surface oculaire, un mariage difficile Résumé : Les traitements du glaucome et de l hypertonie oculaire (HTO) sont associés à de nombreuses modifications de la surface Réciproquement,

Plus en détail

Avis 17 octobre 2012

Avis 17 octobre 2012 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 17 octobre 2012 DEXAFREE 1 mg/ml, collyre en solution B/30 unidoses de 0,4 ml (CIP : 34009 374 776 8-0) Laboratoire THEA DCI Code ATC (année) Motif de l examen Liste(s)

Plus en détail

PRINCIPES DE LA TRABECULOPLASTIE SELECTIVE (SLT) 2 octobre 2010 Romuald DARIEL HIA Laveran

PRINCIPES DE LA TRABECULOPLASTIE SELECTIVE (SLT) 2 octobre 2010 Romuald DARIEL HIA Laveran PRINCIPES DE LA TRABECULOPLASTIE SELECTIVE (SLT) 2 octobre 2010 Romuald DARIEL HIA Laveran Principes du Nd YAG Nd YAG Laser à milieu actif solide Cristal de Grenat d Ytrium Aluminium Dopé en Néodyme remplace

Plus en détail

GLAUCOME. Les traitements non-médicamenteux du glaucome en questions. Docteur Yves Lachkar

GLAUCOME. Les traitements non-médicamenteux du glaucome en questions. Docteur Yves Lachkar GLAUCOME Les traitements non-médicamenteux du glaucome en questions Docteur Yves Lachkar Professeur au collège de Médecine des Hôpitaux de Paris Chef du service d ophtalmologie et directeur de l Institut

Plus en détail

L'ophtalmologie est la branche de la médecine chargée du traitement des maladies de l'oeil et de ses annexes. C'est une spécialité médicochirurgicale.

L'ophtalmologie est la branche de la médecine chargée du traitement des maladies de l'oeil et de ses annexes. C'est une spécialité médicochirurgicale. DEFINITION DES PATHOLOGIES ET DES INTERVENTIONS [OPHTALMOLOGIE]. Présentation de l'ophtalmologie : L'ophtalmologie est la branche de la médecine chargée du traitement des maladies de l'oeil et de ses annexes.

Plus en détail

La Catarate. Définition. Epidémiologie

La Catarate. Définition. Epidémiologie La Catarate La Catarate Définition La cataracte est une affection se traduisant par une opacification du cristallin de l œil, qui est normalement transparent. Elle peut toucher la totalité du cristallin

Plus en détail

Glaucome. Glaucome. Définition

Glaucome. Glaucome. Définition Glaucome Glaucome Définition Relativement fréquent, le glaucome est une maladie de l œil caractérisée par une augmentation de la pression à l intérieur de l œil. Cette augmentation de pression est le plus

Plus en détail

Actualités sur les conservateurs

Actualités sur les conservateurs 7 ème journée de la Société Algérienne du Glaucome Session: surface oculaire et glaucome 3 octobre 2015 Actualités sur les conservateurs D r Muriel Poli Hôpital Édouard Herriot, Hôpital Lyon Sud LYON Conservateur

Plus en détail

Options chirurgicales dans le cas d un glaucome

Options chirurgicales dans le cas d un glaucome Options chirurgicales dans le cas d un glaucome Le glaucome est défini comme une augmentation de pression dans l œil (appelée pression intraoculaire ou PIO) qui cause une dégénérescence du nerf optique

Plus en détail

Le glaucome chronique à angle ouvert, encore

Le glaucome chronique à angle ouvert, encore glaucome chronique 240 - GLAUCOME CHRONIQUE Ce qu il faut savoir 1. Connaître la définition, la physiopathologie et l épidémiologie du glaucome chronique. 2. Enumérer les principales causes de glaucome

Plus en détail

Philippe GERMAIN Centre ophtalmologique Kléber Lyon

Philippe GERMAIN Centre ophtalmologique Kléber Lyon Philippe GERMAIN duction in Centre ophtalmologique Kléber Lyon Les baisses pressionnelles sont importantes Pic (%) diurne duction in Creux (%) diurne Analogues PG 31-33 28-29 ß-bloquants 27 26 2- agonistes

Plus en détail

J Conrath F Devin, C Morel, B Morin Centre Monticelli Paradis, Marseille

J Conrath F Devin, C Morel, B Morin Centre Monticelli Paradis, Marseille J Conrath F Devin, C Morel, B Morin Centre Monticelli Paradis, Marseille Sud Rétine, 3 édition, 7-8 novembre 2014 Disclosures: Alimera Allergan Bayer Novartis Chirurgie filtrante: des complications rar(issim)es

Plus en détail

LASER SLT LORS DES ECHECS SCLERECTOMIE PROFONDE R.GAROUT - F.KARAOUAT

LASER SLT LORS DES ECHECS SCLERECTOMIE PROFONDE R.GAROUT - F.KARAOUAT LASER SLT LORS DES ECHECS SCLERECTOMIE PROFONDE R.GAROUT - F.KARAOUAT HCA Alger service ophtalmologie HCA Alger INTRODUCTION SPNP ou trabéculectomie ab-externo = chirurgie filtrante non perforante décrite

Plus en détail

Guide pour les Glaucomes II ème Edition

Guide pour les Glaucomes II ème Edition Guide pour les Glaucomes II ème Edition ISBN: 88-87434-33-6 Editrice DOGMA S.r.l. Via Cadorna Pal. 3B 17100 Savona - Italy Imprimé en Février 2004 Copyright European Glaucoma Society - 2003 Il est interdit

Plus en détail

Instructions d utilisation

Instructions d utilisation Instructions d utilisation Lentilles intraoculaires acryliques hydrophobes, destinées à une implantation dans le sac capsulaire. Ces instructions d utilisation sont également disponibles au format électronique

Plus en détail

Antibioprophylaxie en chirurgie oculaire

Antibioprophylaxie en chirurgie oculaire Recommandations mai 2011 RECOMMANDATIONS Antibioprophylaxie en chirurgie oculaire Sommaire L infection nosocomiale en chirurgie oculaire 2 Objectif de l antibioprophylaxie 2 Patients à risque 3 Recommandations

Plus en détail

* : «APPAREIL QUI SERT A MESURER LA PRESSION D UN FLUIDE DANS UN ESPACE CLOS»

* : «APPAREIL QUI SERT A MESURER LA PRESSION D UN FLUIDE DANS UN ESPACE CLOS» PREAMBULE Les tonomètres, permettent la mesure de la PIO, d une manière indirecte. * Le Tonomètre de Goldmann datant de 1954 règne en maître absolu jusqu à nos jours,en Europe,aux Etats Unis, et dans le

Plus en détail

Information générale de la Société Française d'ophtalmologie

Information générale de la Société Française d'ophtalmologie 1 Information générale de la Société Française d'ophtalmologie La chirurgie réfractive a pour but de corriger les anomalies de vision optique, de façon à améliorer l acuité visuelle sans correction et

Plus en détail

Qu est ce qu un implant?

Qu est ce qu un implant? Qu est ce qu un implant? L implant fait partie à part entière de l opération de la cataracte : il est indispensable de remplacer le cristallin naturel par un implant de façon à retrouver une vision nette,

Plus en détail

Introduction. L ophtalmologie à l ECN

Introduction. L ophtalmologie à l ECN Introduction. L ophtalmologie à l ECN Statistiques ECN Depuis 2004, il n y a eu que 3 années «sans ophtalmologie» à l ECN. Toutes les autres années la spécialité était présente, soit sous forme de question

Plus en détail

Astigmatisme et micro-incision

Astigmatisme et micro-incision 10 119 P. LEVY Clinique Saint-Roch, MONTPELLIER. levy.34@free.fr L e temps où la préoccupation principale, voire unique, du chirurgien était l ablation du cristallin est révolu. Le concept de chirurgie

Plus en détail

Glaucome et chirurgie réfractive R,GAROUT F,KARAOUAT HCA ALGER

Glaucome et chirurgie réfractive R,GAROUT F,KARAOUAT HCA ALGER Glaucome et chirurgie réfractive R,GAROUT F,KARAOUAT HCA ALGER 5éme congres Societe Algerienne du Glaucome Alger Hotel El Djazair 9 Novembre 2013 INTRODUCTION La chirurgie réfractive attire de plus en

Plus en détail

LA CHIRURGIE DE LA CATARACTE. Comment se déroule la chirurgie de la cataracte?

LA CHIRURGIE DE LA CATARACTE. Comment se déroule la chirurgie de la cataracte? LA CHIRURGIE DE LA CATARACTE Comment se déroule la chirurgie de la cataracte? Une intervention de routine En France, plus de 500 000 chirurgies de la cataracte sont réalisées chaque année. L intervention

Plus en détail

OPHTALMOLOGIE IFSI Pathologies du vieillissement CATARACTE

OPHTALMOLOGIE IFSI Pathologies du vieillissement CATARACTE OPHTALMOLOGIE IFSI Pathologies du vieillissement CATARACTE CATARACTE : DEFINITION Opacifica'on totale ou par'elle du cristallin Mécanisme de vieillissement du cristallin Évolution du cristallin avec l

Plus en détail

OEIL ET DIABÈTE. S POMMIER Sve Pr RIDINGS

OEIL ET DIABÈTE. S POMMIER Sve Pr RIDINGS OEIL ET DIABÈTE S POMMIER Sve Pr RIDINGS Ref: Pr Philippe Gain, Dr Gilles Thuret RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE 1- Généralités dans les pays à haut niveau de vie, d une des principales causes de cécité légale

Plus en détail

Traitement antiglaucomateux. grossesse. O. Ouhadj, N. Chouchaoui, M.T. Nouri. C.H.U. Béni-Messous, Alger

Traitement antiglaucomateux. grossesse. O. Ouhadj, N. Chouchaoui, M.T. Nouri. C.H.U. Béni-Messous, Alger Traitement antiglaucomateux et grossesse O. Ouhadj, N. Chouchaoui, M.T. Nouri C.H.U. Béni-Messous, Alger Introduction Pendant la grossesse : tt médicament administré par voie générale ou topique effet

Plus en détail

GLAUCOME CHRONIQUE. Rappels physiopathologiques OBJECTIFS. Item 82

GLAUCOME CHRONIQUE. Rappels physiopathologiques OBJECTIFS. Item 82 Item 82 GLAUCOME CHRONIQUE Anna Francoz, Pr Alain Bron Service d ophtalmologie, CHU de Dijon, France alain.bron@chu-dijon.fr RR OBJECTIFS DIAGNOSTIQUER un glaucome chronique. ARGUMENTER l attitude thérapeutique

Plus en détail

La cataracte est l opacification de tout ou partie

La cataracte est l opacification de tout ou partie cataracte 58 - CATARACTE Ce qu il faut savoir 1. Connaître les signes d appel d une cataracte 2. Connaître les étiologies et pouvoir orienter le bilan clinique et paraclinique. 3. Pouvoir expliquer au

Plus en détail

Améliorez votre vision!

Améliorez votre vision! Information pour les patients Améliorez votre vision! Une orientation sur les implants de lentilles asphériques et à filtre de lumière bleue en cas de cataracte we care for you La cataracte qu est-ce que

Plus en détail

TRAITEMENT DES TROUBLES VISUELS

TRAITEMENT DES TROUBLES VISUELS TRAITEMENT DES TROUBLES VISUELS w w w. c l v r. f r LE CENTRE LASER VISION ROOSEVELT - CLVR - À LA POINTE DE LA TECHNOLOGIE Le CLVR est un centre de soins exclusivement dédié à la pratique de la chirurgie

Plus en détail

LA RÉFRACTION OBJECTIFS

LA RÉFRACTION OBJECTIFS CHU Dr Benbadis Constantine le 12/04/2011 Service d Ophtalmologie/Module d ophtalmologie. Dr Z.Berkani-Kitouni :Maître de conférences, Chef de Service. LA RÉFRACTION OBJECTIFS : 1- Savoir définir l œil

Plus en détail

Quand une diplopie s installe en post-opératoire. Christine Costet Nice

Quand une diplopie s installe en post-opératoire. Christine Costet Nice Quand une diplopie s installe en post-opératoire Christine Costet Nice Quand une diplopie s installe en post-opératoire En pratique Les cas évidents post op immédiats Mécaniques? Tous les cas plus «sournois»

Plus en détail

JMV. Affections cécitantes curables

JMV. Affections cécitantes curables JMV Affections cécitantes curables AMBLYOPIE L Amblyopie C est une insuffisance de la vision, parfois congénitale ou acquise dans les premiers mois de la vie. La forme la plus courante unilatérale - résulte

Plus en détail

Efficacité, Sécurité des Anneaux Intra-Cornéens (ICR) Ferrara pour Kératocône (KC).

Efficacité, Sécurité des Anneaux Intra-Cornéens (ICR) Ferrara pour Kératocône (KC). S. Leroux Les Jardins 1,2, F. Poisson,2 G. Leroux les Jardins, 3. 1-Cabinet Paris. 2-CHNO des Quinze Vingts, Paris, 3-Chef de clinique-assistant, Groupe hospitalier Cochin Hôtel Dieu, Paris. SFO 2012 PAS

Plus en détail

Prise en charge des dysplasies et carcinomes in situ de la surface oculaire au CHT de Nouvelle-Calédonie

Prise en charge des dysplasies et carcinomes in situ de la surface oculaire au CHT de Nouvelle-Calédonie Prise en charge des dysplasies et carcinomes in situ de la surface oculaire au CHT de Nouvelle-Calédonie Congrès de la SFO Mai 2011 M. Le Loir (Brest), E. Mancel (Nouméa), L.W. Hirst (Brisbane) Dysplasie

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 17 novembre 2010. OZURDEX 700 microgrammes, implant intravitréen avec applicateur B/1 (CIP : 494 071-1)

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 17 novembre 2010. OZURDEX 700 microgrammes, implant intravitréen avec applicateur B/1 (CIP : 494 071-1) COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 17 novembre 2010 OZURDEX 700 microgrammes, implant intravitréen avec applicateur B/1 (CIP : 494 071-1) Laboratoire ALLERGAN France S.A.S. Dexamethasone Liste I Médicament

Plus en détail

CREATION DE 3 CENTRES DE FORMATION OPHTALMOLOGIQUE AU CAMEROUN

CREATION DE 3 CENTRES DE FORMATION OPHTALMOLOGIQUE AU CAMEROUN CREATION DE 3 CENTRES DE FORMATION OPHTALMOLOGIQUE AU CAMEROUN Centre de LAGDO Centre de KOLOFATA Centre de KOUSSERI Projet 2009 Ophtalmo Sans Frontières 1 2 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION 4 PROGRAMME

Plus en détail

OACR : Quel traitement au SAU en attendant l ophtalmo? Cédric CLEOPHAX Symposium DAU-SMUR Poissy Avril 2007

OACR : Quel traitement au SAU en attendant l ophtalmo? Cédric CLEOPHAX Symposium DAU-SMUR Poissy Avril 2007 OACR : Quel traitement au SAU en attendant l ophtalmo? Cédric CLEOPHAX Symposium DAU-SMUR Poissy Avril 2007 Rationnel «Vraie urgence ophtalmologique» «Time is rétine». Difficulté d avis spécialisé 24h/24,

Plus en détail

Importance du design des implants intra oculaires dans la prévention de l opacification de la capsule postérieure chez le chien opéré de cataracte

Importance du design des implants intra oculaires dans la prévention de l opacification de la capsule postérieure chez le chien opéré de cataracte Importance du design des implants intra oculaires dans la prévention de l opacification de la capsule postérieure chez le chien opéré de cataracte P.F. ISARD 1 *, K. BARRIE 2 AND A. REGNIER 3 1 Centre

Plus en détail

Atteintes ophtalmologiques cécitantes dans le cadre de l activité professionnelle. Pr Ridings E. Granget CHU Timone

Atteintes ophtalmologiques cécitantes dans le cadre de l activité professionnelle. Pr Ridings E. Granget CHU Timone Atteintes ophtalmologiques cécitantes dans le cadre de l activité professionnelle Pr Ridings E. Granget CHU Timone Glaucome chronique GLAUCOME Le terme de glaucome représente un ensemble d affections oculaires

Plus en détail

Pas de compromis. Acri.LISA le seul implant multifocal de correction de la presbytie véritablement adapté à la micro-incision

Pas de compromis. Acri.LISA le seul implant multifocal de correction de la presbytie véritablement adapté à la micro-incision Pas de compromis le seul implant multifocal de correction de la presbytie véritablement adapté à la micro-incision le seul implant multifocal véritablement MICS pour des incisions de 1,5 mm La première

Plus en détail

Le Laser Blended Vision

Le Laser Blended Vision Zoom sur La chirurgie de la presbytie avec le logiciel Laser Blended Vision (LBV) Principe, mode d emploi et résultats n Dans la pratique de la chirurgie réfractive, le traitement de la presbytie représente

Plus en détail

Pr. JF Korobelnik Service d ophtalmologie Hôpital Pellegrin

Pr. JF Korobelnik Service d ophtalmologie Hôpital Pellegrin Pr. JF Korobelnik Service d ophtalmologie Hôpital Pellegrin CAS CLINIQUE OPH 1 Une femme de 62 ans vient consulter pour troubles visuels au niveau de l œil droit. La padente raconte avoir déjà eu une baisse

Plus en détail

Peut-on implanter une lentille intraoculaire multifocale après photoablation cornéenne?

Peut-on implanter une lentille intraoculaire multifocale après photoablation cornéenne? 1 D. GATINEL Fondation Ophtalmologique A. de Rothschild, CEROC, PARIS. gatinel@aol.com Peut-on implanter une lentille intraoculaire multifocale après photoablation cornéenne? L implantation d une lentille

Plus en détail

Maladies de l œil et syndrome de Down: Une mise à jour

Maladies de l œil et syndrome de Down: Une mise à jour Maladies de l œil et syndrome de Down: Une mise à jour Dr David Tabibian, Prof. Farhad Hafezi Service d Ophtalmologie, Département des Neuroscience Cliniques, Hôpitaux Universitaires de Genève Correspondence

Plus en détail

Les aberrations sphériques

Les aberrations sphériques Les aberrations sphériques en question S? D. GATINEL sphérique est définie en optique géométrique par une L aberration différence de puissance réfractive entre les rayons réfractés près et loin de l axe

Plus en détail

Instructions d utilisation

Instructions d utilisation Instructions d utilisation Lentilles intraoculaires acryliques monofocales réfractives hydrophiles stériles préchargées destinées à une implantation dans le sac capsulaire Ces instructions d utilisation

Plus en détail

LA CHIRURGIE DE LA PRESBYTIE ; QU EN EST-IL EN 2009? Alors que la chirurgie réfractive dans le but de corriger une anomalie de la réfraction (myopie,

LA CHIRURGIE DE LA PRESBYTIE ; QU EN EST-IL EN 2009? Alors que la chirurgie réfractive dans le but de corriger une anomalie de la réfraction (myopie, LA CHIRURGIE DE LA PRESBYTIE ; QU EN EST-IL EN 2009? F. Malecaze, Professeur des Universités en Ophtalmologie, Service d Ophtalmologie, Hôpital Purpan, Place du Dr Baylac, 31059 TOULOUSE Cedex, Tél : 05

Plus en détail

Les haptiques de nombreuses lentilles PMMA disposent d orifices servant à faciliter la fixation sclérale.

Les haptiques de nombreuses lentilles PMMA disposent d orifices servant à faciliter la fixation sclérale. INSTRUCTIONS D UTILISATION LENTILLES MONOFOCALES RÉFRACTIVES EN PMMA HYDROPHILE ET HYDROPHOBE DESTINÉES À L IMPLANTATION DANS UN SAC CAPSULAIRE / LENTILLES PMMA 91A DESTINÉES À L IMPLANTATION DANS UNE

Plus en détail

Lasik or not Lasik? Arbre décisionnel de la chirurgie de la myopie présenté en partie à la Safir en mai 2014 (Paris)

Lasik or not Lasik? Arbre décisionnel de la chirurgie de la myopie présenté en partie à la Safir en mai 2014 (Paris) Lasik or not Lasik? Arbre décisionnel de la chirurgie de la myopie présenté en partie à la Safir en mai 2014 (Paris) Dr Michael Assouline* Introduction L évolution des pratiques de chirurgie réfractive

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CAMPAGNE NATIONALE D INFORMATION, DE PREVENTION DES FACTEURS DE RISQUE DU GLAUCOME. BUSduGLAUCOME

DOSSIER DE PRESSE CAMPAGNE NATIONALE D INFORMATION, DE PREVENTION DES FACTEURS DE RISQUE DU GLAUCOME. BUSduGLAUCOME DOSSIER DE PRESSE CAMPAGNE NATIONALE D INFORMATION, DE PREVENTION DES FACTEURS DE RISQUE DU GLAUCOME 1/LE GLAUCOME EN CHIFFRES X Epidémiologie Première cause de cécité absolue en France + 1 Million de

Plus en détail

Lentilles spéciales. 11,00 Toutes possibilités par 0,05. 10,10 à 11,30 7,30 à 10,55 par 0,05. Toutes possibilités (standard : + 1,00)

Lentilles spéciales. 11,00 Toutes possibilités par 0,05. 10,10 à 11,30 7,30 à 10,55 par 0,05. Toutes possibilités (standard : + 1,00) Lentille Page Laboratoire LS - pa,25 d pa,50 d AX 38 L C S pa,25 11,00 toutes possibilités pa,05 Enfant - Mégalo-cornée - Greffe de cornée Déformation cornéenne AX TI / TE / BI 39 L C S pa,25 11,00 pa,05

Plus en détail

Risque thrombo-embolique chez l'obèse

Risque thrombo-embolique chez l'obèse Risque thrombo-embolique chez l'obèse Pierre Albaladejo Charles Marc SAMAMA pierre.albaladejo@hmn.aphp.fr Loi de santé publique du 09 août 2004 Recommandations pour la Pratique Clinique (RPC) Prévention

Plus en détail

Conventionné secteur 1. Téléphone:05 49 56 12 83 En ligne 24/24h sur: www.rdvnet.net/roger.coulibaly

Conventionné secteur 1. Téléphone:05 49 56 12 83 En ligne 24/24h sur: www.rdvnet.net/roger.coulibaly CABINET MEDICAL 14 Rue de Tréguel Beaulieu 86000 POITIERS Docteur COULIBALY Roger Ophtalmologiste Conventionné secteur 1 Consultations sur rendez-vous Téléphone:05 49 56 12 83 En ligne 24/24h sur: www.rdvnet.net/roger.coulibaly

Plus en détail

L opération de la cataracte. Des réponses à vos questions

L opération de la cataracte. Des réponses à vos questions L opération de la cataracte Des réponses à vos questions Qu est-ce que la cataracte? Quel objectif? Cette brochure vous donne toutes les informations utiles concernant l opération de la cataracte. Définition

Plus en détail

Centre Iéna Vision. Centre de Consultation, d Explorations et de Soins Ophtalmologiques

Centre Iéna Vision. Centre de Consultation, d Explorations et de Soins Ophtalmologiques Centre Iéna Vision Centre de Consultation, d Explorations et de Soins Ophtalmologiques Les technologies les plus récentes, Les spécialistes hautement qualifiés au service de vos yeux 37, rue Galilée 75116

Plus en détail

L implant multifocal diffractif intra-cornéen. Une innovation de rupture pour la correction chirurgicale de la presbytie.

L implant multifocal diffractif intra-cornéen. Une innovation de rupture pour la correction chirurgicale de la presbytie. L implant multifocal diffractif intra-cornéen Une innovation de rupture pour la correction chirurgicale de la presbytie Janvier 2013 Dr. Gilbert Cohen Jean-Christophe Robert 06 17 45 28 99 06 15 65 23

Plus en détail

REVUE DES IMPLANTS INTRA-OCULAIRES

REVUE DES IMPLANTS INTRA-OCULAIRES REVUE DES IMPLANTS INTRA-OCULAIRES Maryline JEHL-RAVE CHU de BESANCON Implants intra-oculaires (IIO) Définition : DMS destinés à être implantés à l intérieur du globe oculaire par voie chirurgicale Le

Plus en détail

12 PANORAMA. Figure 1 Simulation de la vision selon l astigmatisme.

12 PANORAMA. Figure 1 Simulation de la vision selon l astigmatisme. L astigmatisme est le plus souvent généré par la géométrie torique de la cornée, en particulier de sa face antérieure. Il est plus rarement d origine cristallinienne, par irrégularité de la forme ou de

Plus en détail

Chapitre 2 : Chirurgies réfractives

Chapitre 2 : Chirurgies réfractives Chapitre 2 : Chirurgies réfractives 1. Techniques d examen... 2 1.1 Aberrométrie (voir chapitre cornée)... 2 1.2. Topographie cornéenne (voir chapitre cornée)... 2 2. Chirurgies incisionnelles... 2 3.1.

Plus en détail

La correction de la presbytie chez un emmétrope représente une des missions

La correction de la presbytie chez un emmétrope représente une des missions REVUES GENERALES Rubrique 1 D. GATINEL Conduite à tenir devant une demande de chirurgie réfractive chez l emmétrope presbyte La correction de la presbytie chez un emmétrope représente une des missions

Plus en détail

ACTUALITÉ DES TRAITEMENTS PHYSIQUES ANTI-GLAUCOMATEUX. Eric SELLEM (Centre Ophtalmologique Kléber Lyon)

ACTUALITÉ DES TRAITEMENTS PHYSIQUES ANTI-GLAUCOMATEUX. Eric SELLEM (Centre Ophtalmologique Kléber Lyon) ACTUALITÉ DES TRAITEMENTS PHYSIQUES ANTI-GLAUCOMATEUX Eric SELLEM (Centre Ophtalmologique Kléber Lyon) PNEUMOTRABÉCULOPLASTIE TRABÉCULOPLASTIE SÉLECTIVE CYCLOCOAGULATION AUX U.S. -I- LA PNEUMOTRABÉCULOPLASTIE

Plus en détail

Activité scientifique et recherche :

Activité scientifique et recherche : L INSTITUT DE L ŒIL Notre Mission: L Institut de l Œil de Montréal a pour mission d offrir à chaque patient, une évaluation individuelle de l état de santé de ses yeux, qui tient compte de l ensemble de

Plus en détail

TROUBLES DE LA REFRACTION. Dr.BENLARIBI.M

TROUBLES DE LA REFRACTION. Dr.BENLARIBI.M TROUBLES DE LA REFRACTION Dr.BENLARIBI.M Introduction - Définition La réfraction oculaire : _ l ensemble des déviations que subit un rayon lumineux lors de sa traversée du système dioptrique oculaire,

Plus en détail

Encore plus intuitif

Encore plus intuitif Encore plus intuitif Nouveau design de l interface pour une meilleure clarté et facilité d utilisation. Avec un laser 100% intégré Mis à jour compatible avec le Stellaris PC existant. Pédale sans fil intégrant

Plus en détail

Les premières utilisations d ultrasons

Les premières utilisations d ultrasons Place de la biométrie par échographie mode B RÉSUMÉ : La biométrie guidée par le mode B est née de la biométrie en mode A, qui doit être aujourd hui délaissée. La biométrie guidée par le mode B permet

Plus en détail

Les différentes options chirurgicales intra oculaires pour les patients atteints de presbytie Dr Christian Ferremi MD, PRCS(C) CPRO 2015

Les différentes options chirurgicales intra oculaires pour les patients atteints de presbytie Dr Christian Ferremi MD, PRCS(C) CPRO 2015 Les différentes options chirurgicales intra oculaires pour les patients atteints de presbytie Dr Christian Ferremi MD, PRCS(C) CPRO 2015 Implication financière Actionnaire de la Clinique d ophtalmologie

Plus en détail

Comité de la Société canadienne de glaucome sur la collaboration entre les professions en matière de soins du glaucome S11

Comité de la Société canadienne de glaucome sur la collaboration entre les professions en matière de soins du glaucome S11 Modèle de collaboration entre les professions en matière de soins aux patients atteints de glaucome et à ceux qui représentent des cas suspects de glaucome Comité de la Société canadienne de glaucome sur

Plus en détail

MISE AU POINT SUR LES IMPLANTS INTRAOCULAIRES

MISE AU POINT SUR LES IMPLANTS INTRAOCULAIRES MISE AU POINT SUR LES IMPLANTS INTRAOCULAIRES MONOFOCAUX UTILISES DANS LE TRAITEMENT CHIRURGICAL DE LA CATARACTE Avril 2008 Afssaps 143/147 boulevard Anatole France 93285 Saint-Denis Tél : 01 55 87 30

Plus en détail

COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS. AVIS DE LA COMMISSION 04 avril 2007 CONCLUSIONS

COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS. AVIS DE LA COMMISSION 04 avril 2007 CONCLUSIONS COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION 04 avril 2007 Nom : Modèles et références retenus : Fabricant : Demandeur : Données disponibles : Service Attendu (SA) : Indications

Plus en détail

Tristan BOURCIER PUPH, Service d Ophtalmologie, Pôle SMOH, Nouvel Hôpital Civil, Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, Université de Strasbourg

Tristan BOURCIER PUPH, Service d Ophtalmologie, Pôle SMOH, Nouvel Hôpital Civil, Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, Université de Strasbourg Cataracte Tristan BOURCIER PUPH, Service d Ophtalmologie, Pôle SMOH, Nouvel Hôpital Civil, Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, Université de Strasbourg Définition La cataracte se définit comme l'opacification

Plus en détail

Bureau de la SMG. Président Pr.Khalid ZAGHLOUL. 1 er Vice Président Pr. Karim REDA. Secrétaire Général Dr.SM EZZOUHAIRI

Bureau de la SMG. Président Pr.Khalid ZAGHLOUL. 1 er Vice Président Pr. Karim REDA. Secrétaire Général Dr.SM EZZOUHAIRI Bureau de la SMG Président Pr.Khalid ZAGHLOUL 1 er Vice Président Pr. Karim REDA Secrétaire Général Dr.SM EZZOUHAIRI 2 ème Vice Président Pr. Hicham TAHRI Trésorier Pr.Mohammed BENHARBIT Secrétaire Général

Plus en détail

Kératocônes (KC) : Amélioration de la Réhabilitation visuelle des KC après Anneaux Intra-Cornéens(ICR

Kératocônes (KC) : Amélioration de la Réhabilitation visuelle des KC après Anneaux Intra-Cornéens(ICR Kératocônes (KC) : Amélioration de la Réhabilitation visuelle des KC après Anneaux Intra-Cornéens(ICR s) avec les lentilles Cornéo-sclérales SPOT (LAO) Dr. Solange Leroux Les Jardins 1, 2 Dr. Guillaume

Plus en détail

ET LA CHIRURGIE RÉFRACTIVE? Dr Bijan Farpour novembre 2009

ET LA CHIRURGIE RÉFRACTIVE? Dr Bijan Farpour novembre 2009 ET LA CHIRURGIE RÉFRACTIVE? Dr Bijan Farpour novembre 2009 Chirurgie Réfractive Correction de: Myopie Hypermétropie Astigmatisme Historique J. Barraquer : le kératomleusis années 50 en Colombie Historique

Plus en détail

CHIRURGIE DE LA CATARACTE

CHIRURGIE DE LA CATARACTE CHAPITRE 5 CHIRURGIE DE LA CATARACTE Une cataracte est définie comme l opacification du cristallin dans l œil (figure 5.1). Il y a environ 40 millions de personnes aveugles dans le monde et la cataracte

Plus en détail

La chirurgie de la cataracte

La chirurgie de la cataracte La chirurgie de la cataracte Qu'est-ce que la cataracte? Le cristallin de l'œil humain fonctionne comme la lentille d'une caméra. Il est situé derrière la pupille, et sa fonction consiste à focaliser les

Plus en détail

SOFARTHRO.com. Chirurgie du canal carpien: techniques endoscopiques CTRS versus chirurgie à ciel ouvert (à propos de 100 cas) Pas de conflit d interêt

SOFARTHRO.com. Chirurgie du canal carpien: techniques endoscopiques CTRS versus chirurgie à ciel ouvert (à propos de 100 cas) Pas de conflit d interêt Chirurgie du canal carpien: techniques endoscopiques CTRS versus chirurgie à ciel ouvert (à propos de 100 cas) Pas de conflit d interêt N.Alidrissi, J.North, M.Elyaacoubi, A.Elbardouni, MS.berrada, D.Bledea,

Plus en détail

SEMIOLOGIE DES TROUBLES DE L APPAREIL OCULAIRE

SEMIOLOGIE DES TROUBLES DE L APPAREIL OCULAIRE Enseignement de sémiologie 2 ème année Pharmacie Pr. Jean-Pierre DUBOIS Département de médecine générale Université Claude Bernard LYON I SEMIOLOGIE DES TROUBLES DE L APPAREIL OCULAIRE Mars 2008 Les troubles

Plus en détail

TROUBLES DE LA REFRACTION

TROUBLES DE LA REFRACTION TROUBLES DE LA REFRACTION DR DEGDEG LAZHAR Rappels Dioptre = surface séparant 2 milieux transparents d indices différents Œil = succession de dioptres sphériques Dioptre cornéen 40 D Dioptre cristallinien

Plus en détail

Notes sur les technologies de la santé en émergence

Notes sur les technologies de la santé en émergence Numéro 126 juillet 2014 Numéro 126 juillet 2014 Notes sur les technologies de la santé en émergence La chirurgie de la cataracte au laser femtoseconde Sommaire La chirurgie de la cataracte au laser femtoseconde

Plus en détail

Les techniques chirurgicales au laser

Les techniques chirurgicales au laser Les techniques chirurgicales au laser Evolution dans le temps des techniques laser : La chirurgie réfractive peut corriger rapidement et avec une très grande sécurité différents types de troubles de la

Plus en détail

Glaucome. contrôler ma vue. je fais. pratiq santé. 110 esplanade du Général de Gaulle - 92 931 La Défense Cedex - RCS Nanterre 440 313 104

Glaucome. contrôler ma vue. je fais. pratiq santé. 110 esplanade du Général de Gaulle - 92 931 La Défense Cedex - RCS Nanterre 440 313 104 Glaucome ENVI-2012-10-311 - HCP Groupe ʻʻ je fais contrôler ma vue ʻʻ pratiq santé 110 esplanade du Général de Gaulle - 92 931 La Défense Cedex - RCS Nanterre 440 313 104 Je m informe : le glaucome, une

Plus en détail

Référentiel métier / Compétences du chirurgien en chirurgie ophtalmologique

Référentiel métier / Compétences du chirurgien en chirurgie ophtalmologique e-mémoires de l'académie Nationale de Chirurgie, 2009, 8 (4) : 04-09 4 Référentiel métier / Compétences du chirurgien en chirurgie ophtalmologique Pr Catherine Creuzot-Garcher, CHU Dijon, présidente du

Plus en détail

CONCLUSIONS COMMISSION NATIONALE D EVALUATION. istent INJECT, micro-stent de pontage trabéculaire

CONCLUSIONS COMMISSION NATIONALE D EVALUATION. istent INJECT, micro-stent de pontage trabéculaire COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA CNEDiMTS 21 juillet 2015 CONCLUSIONS istent INJECT, micro-stent de pontage trabéculaire Demandeur : GLAUKOS

Plus en détail

La cataracte chez le patient âgé. Texte mis en ligne en accès libre

La cataracte chez le patient âgé. Texte mis en ligne en accès libre Collège National des Enseignants en Gériatre en Gériatre Item 58 La cataracte chez le patient âgé h l i â é Texte mis en ligne en accès libre g avec l autorisation du CNEG et de Masson Chapitre extrait

Plus en détail

Pour ceux qui se sont lancés

Pour ceux qui se sont lancés Du Femto Lasik à la Femto Cataracte 15 jours avec le Z8 Dr Thierry Delayre* Introduction Les exigences croissantes sur la qualité du résultat réfractif en chirurgie de la cataracte incitent à utiliser

Plus en détail

LE GLAUCOME. Questions et réponses en vue d une chirurgie. Pour vous, pour la vie

LE GLAUCOME. Questions et réponses en vue d une chirurgie. Pour vous, pour la vie LE GLAUCOME Questions et réponses en vue d une chirurgie Pour vous, pour la vie Cette brochure contient des informations générales sur la chirurgie que vous devrez subir. Votre chirurgien pourra vous donner

Plus en détail

Lentille Semi-Sclérale

Lentille Semi-Sclérale Kératocônes DMP Post Greffe Post Chirurgie ROSE K2 XL Lentille Semi-Sclérale TM Lentille Semi-Sclérale ROSE K2 XL Indications Pour Kératocône, Dégénérescence Marginale Pellucide (DMP), Post Greffe, Post

Plus en détail

INTRODUCTION. Champ visuel normal Champ visuel déjà altéré en périphérie

INTRODUCTION. Champ visuel normal Champ visuel déjà altéré en périphérie INTRODUCTION Le glaucome est une maladie de l'oeil qui entraîne une atteinte irréversible du nerf optique et une perte progressive du champ visuel. Il est lié le plus souvent à une élévation de la pression

Plus en détail