Green Tilleur. Le chanvre est-il un produit de choix pour la construction neuve de demain? Journée «chanvre & construction» - 04/02/2014

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Green Tilleur. Le chanvre est-il un produit de choix pour la construction neuve de demain? Journée «chanvre & construction» - 04/02/2014"

Transcription

1 Green Tilleur Le chanvre est-il un produit de choix pour la construction neuve de demain? Journée «chanvre & construction» - 04/02/2014

2 Présentation du projet Green Tilleur Caractéristiques du béton chaux-chanvre Mise en œuvre du béton chaux-chanvre dans le projet Green Tilleur (ossature noyée) Retour d expérience du projet Green Tilleur Table des matières

3 Présentation du projet

4 Le projet est un ensemble de logements composé de un immeuble de 3 appartements à front de voirie ; 4 maisons unifamiliales groupées 2 par 2 à l'arrière de la parcelle. Le chantier a commencé au début de l'année Budget total de construction : HTVA. Cet exposé se concentre sur les maisons car le chanvre n est pas utilisé pour l immeuble. Présentation du projet

5 Immeuble façade Nord Immeuble façade Sud Présentation du projet

6 Maisons façade Nord Maisons façade Sud Présentation du projet

7 Souhaits du maître d ouvrage qui ont guidé la conception : Bâtiments intégrés au site (écrin de verdure) Convivialité mais également privatisation Construction durable en tous sens (3 piliers : social économique écologique) Indépendance vis-à-vis des énergies fossiles (gaz, mazout) Présentation du projet

8 Présentation du projet

9 Pourquoi 2 groupes de 2 maisons mitoyennes? C est un compromis entre bâtiment isolé et mitoyen! Avantages des bâtiments mitoyens : Plus compact -> avantage thermique -> avantage économique Avantage des bâtiments isolés : Prise de lumière latérale Sensation d espace autour du bâtiment Présentation du projet

10 Un décalage est réalisé entre deux maisons accolées de façon à créer : À l avant, un auvent abritant les portes d entrée et favorisant les échanges entre familles A l arrière, une privatisation des terrasses Présentation du projet

11 Présentation du projet A l étage se trouvent 3 chambres et 2 salles de bains.

12 La maison est organisée sur des demi-niveaux, de façon à suivre la pente naturelle du terrain. Présentation du projet

13 Les pièces de vie et les chambres sont orientées préférentiellement au Sud pour profiter de l'ensoleillement et de la vue sur le jardin. Les espaces d'utilisation plus temporaire tels que le hall d'entrée, les wc et les salles de bain sont orientés au Nord et faiblement vitrés. Présentation du projet

14 Cette disposition donne aux façades Nord un aspect plutôt fermé Tandis que les façades Sud s ouvrent largement sur le jardin et sur la vallée. Gestion de la surchauffe

15 Parties enterrées (caves, vides ventilés) et dalles du rez-de-chaussée béton (coulé en place, maçonnerie et hourdis) Système constructif

16 Parties hors sol (façades, toitures, planchers et cloisons intérieurs) ossature bois Système constructif

17 Façades avec bardage : 22 cm de cellulose + 5 cm de fibres de bois Toitures : 30 cm de cellulose Isolation

18 Façades avec enduit : 30 cm de béton chaux-chanvre Isolation

19 Plancher du rez-de-chaussée : 14 cm de polyuréthane projeté Isolation

20 Selon la règlementation belge Selon la règlementation française Green Tilleur PEB 2014 (valeur max) Green Tilleur RT 2012 (valeur max) Niveau K Niveau Ew Bbio? 84 Es 55 kwh/m².an 130 kwh/m².an Cpe 65 kwh.m²an 65 kwh/m².an Surchauffe Indicateur orange - Tic? - Département Ardennes Altitude < 400 m² SHON = 135 m² Performance énergétique

21 En été, limitation de la surchauffe En hiver, pénétration maximale de chaleur Gestion de la surchauffe

22 L inertie stocke la chaleur Gestion de la surchauffe

23 Le night-cooling évacue la chaleur excédentaire Gestion de la surchauffe

24 Le projet est lauréat de l appel à projets «Bâtiments Exemplaires Wallonie 2012» Mettre en avant des construction durables (minimisation des consommations d énergie et d eau, utilisation de matériaux écologiques, prise en compte du facteur humain et du cadre bâti, architecture de qualité, flexibilité, rentabilité, etc.). Distinctions

25 Le projet est lauréat de l appel à projets «Soutien au développement de filières de matériaux durables de construction en Wallonie» favoriser le développement de filières de production et de distribution de matériaux durables en Wallonie. Distinctions

26 Le béton chaux-chanvre : caractéristiques

27 Béton «classique» : Granulats cailloux et sable Liant ciment Eau Béton de chaux-chanvre : Granulats chènevotte (chanvre) Liant mélange (principalement chaux aérienne) Eau Qu est ce que le béton chaux-chanvre?

28 La chènevotte est la partie ligneuse (le bois) de la tige de chanvre (la partie centrale). Qu est ce que le béton chaux-chanvre?

29 Liant : Tradical PF 70 Qu est ce que le béton chaux-chanvre?

30 Dosage : 1 m³ 165 kg 400 l Qu est ce que le béton chaux-chanvre?

31 Caractéristiques : Densité Conductivité thermique d = kg/m³ λ = 0,07 W/m.K Capacité thermique massique c = 1600 J/kg.K Réaction au feu Matériau inerte, non émissif (sans COV) classe A (Euroclass) Bilan CO 2 séquestration de 135 kg CO 2 eq/m³ Qu est ce que le béton chaux-chanvre?

32 Le béton chaux-chanvre : mise en œuvre

33 16 cm 30 cm Ossature bois noyée

34 Montage ossature bois Cuisines : coffrage perdu Cuisines : techniques à noyer Préparation

35 Maisons 1 et 2 : coffrage panneaux Maisons 1 et 2 : coffrage panneaux Préparation

36 Maisons 3 et 4 : coffrage roseaux Maisons 3 et 4 : coffrage roseaux Préparation

37 Projection

38 Projection

39 Résultat

40 Résultat

41 Couche d accroche Enduit intérieur

42 Couche d accroche Enduit extérieur

43 Enduit de finition à venir au printemps 2014 Enduit extérieur

44 Le béton chaux-chanvre : retour d expérience

45 + Association ISOLATION + INERTIE Qualités de régulation HYGROTHERMIQUE Matériau NATUREL et NEUTRE Matière première produite LOCALEMENT (chanvre Belge) Adapté à la FINITION souhaitée (enduit aspect naturel) Pourquoi avoir choisi le béton chaux-chanvre?

46 - ISOLATION thermique plus faible que les autres isolants COUT plus élevé que les autres isolants Gestion de l ETANCHEITE à l air plus délicate Peu d ENTREPRISES compétentes Mais pourquoi ne pas en avoir mis partout?

47 Façade béton chaux-chanvre + enduit Façade cellulose + bardage - Enduit intérieur à la chaux - Béton chaux-chanvre 30 cm + ossature bois 16 cm - Enduit extérieur à la chaux - Plaque de plâtre - Laine de bois + chevrons 6 cm - Panneau OSB - Cellulose + ossature bois 22 cm - Panneau de fibres de bois - Bardage en bois Comparaison des 2 types de façade

48 Façade béton chaux-chanvre + enduit Façade cellulose + bardage U = 0,24 W/m²K U = 0,17 W/m²K Comparaison : isolation

49 Avec prime Sans prime Façade béton chaux-chanvre + enduit Façade cellulose + bardage TOTAL Enduit intérieur 330 /m² 40 /m² TOTAL Plaque de plâtre 270 /m² 25 /m² Béton chaux-chanvre 30 cm Coffrages Ossature 6/16 Enduit extérieur 450 /m³ 135 /m² 30 /m² 65 /m² 60 /m² Chevron 6 cm Fibres de bois 6 cm Panneau OSB Ossature 6/22 Cellulose 22 cm 15 /m² 12 /m² 20 /m² 70 /m² 18 /m² TOTAL Enduit intérieur 225 /m² 40 /m² Panneau DWD Lattage et bardage bois 20 /m² 90 /m² Béton chaux-chanvre 30 cm 60 /m² Coffrages 0 /m² Ossature 6/16 65 /m² Enduit extérieur 60 /m² 200 /m³ (prix hors TVA) Comparaison : coût

50 Façade béton chaux-chanvre + enduit Inertie thermique moyenne Façade cellulose + bardage Inertie thermique faible Comparaison : inertie

51 Façade béton chaux-chanvre + enduit Inertie thermique moyenne Façade cellulose + bardage Inertie thermique faible L inertie thermique est évaluée à l aide de deux paramètres : La diffusivité thermique et l effusivité thermique. Plus c est élevé mieux c est Plus c est faible mieux c est Plus c est élevé mieux c est Densité d (kg/m³) Capacité thermique c (J/kgK) Conductivité thermique λ (W/mK) Diffusivité thermique α (10-7 m²/s) Effusivité thermique ξ (J/m²Ks 1/2 ) Fibres de bois ,038 3,6 63 Béton chaux-chanvre ,07 1,3 191 Béton classique ,1 1, Comparaison : inertie

52 Façade béton chaux-chanvre + enduit Façade cellulose + bardage oui non Comparaison : régulation humidité

53 Façade béton chaux-chanvre + enduit Façade cellulose + bardage Béton chaux-chanvre non étanche à l air L étanchéité à l air est réalisée grâce au panneau OSB L étanchéité est réalisée via l enduit intérieur Comparaison : étanchéité à l air

54 Conclusion

55 Le béton de chaux-chanvre présente des avantages dont les principaux sont la régulation d humidité et l aspect naturel mais également des désavantages comme le niveau d isolation et le coût. Il s agit d un produit qui peut être très intéressant pour certains projets mais son utilisation doit être étudiée au cas par cas. Conclusion

56 Merci pour votre attention

Le chanvre et la chaux

Le chanvre et la chaux Le chanvre et la chaux enduit, mortier & béton CHANVRIBAT granulat de chanvre TRADICAL 70 chaux aérienne pouzzolanique pour béton et mortier TRADICHANVRE liant chaux aérienne pour enduit chanvre les produits

Plus en détail

ECO Conception dans la maison. Bio détérioration des Surfaces. Matériaux isolants ECO nomie d énergie

ECO Conception dans la maison. Bio détérioration des Surfaces. Matériaux isolants ECO nomie d énergie ECO Matériaux dans la maison: ECO Conception dans la maison ECO Bétons Bio détérioration des Surfaces ECO Matériaux isolants Matériaux isolants ECO nomie d énergie Rencontres innovation du 25 octobre 2007

Plus en détail

Après différents essais, c est en 1994 qu apparaissent les premiers essais de mélanges à base d chanvre non traité et de liant à base de chaux.

Après différents essais, c est en 1994 qu apparaissent les premiers essais de mélanges à base d chanvre non traité et de liant à base de chaux. LES ENDUITS CHANVRE ET CHAUX UN PRODUIT RECENT EN ISOLATION L utilisation du chanvre pour la correction thermique des habitations est une chose relativement récente : c est vers 1985 que la Chanvrière

Plus en détail

RESISTANCE AU FEU ET ISOLATION THERMIQUE

RESISTANCE AU FEU ET ISOLATION THERMIQUE RESISTANCE AU FEU ET ISOLATION THERMIQUE Réaliser de façon simple et économique un mur coupe-feu qui répond également aux exigences thermiques actuelles, ainsi qu à toutes les exigences techniques des

Plus en détail

SOLUTION POUR MUR A OSSATURE EN BOIS. Mur A ossature EN bois avec parement crepis ou revetement ventile

SOLUTION POUR MUR A OSSATURE EN BOIS. Mur A ossature EN bois avec parement crepis ou revetement ventile SOLUTION POUR MUR A OSSATURE EN BOIS Mur A ossature EN bois avec parement crepis ou revetement ventile LES TRAVAUX D ISOLATION DANS LA PRATIQUE Selon leur degré de préfabrication, les parois en ossature

Plus en détail

JCE 22 Mai 2012 BATI NEUF. André POUGET

JCE 22 Mai 2012 BATI NEUF. André POUGET BATI NEUF André POUGET Sommaire Retours d expérience Deux dates qui comptent : 1974, 2012 L offre «boite à bâtis» Hit-parade BBC : Bâti Bien Conçu Balcons autrement Et les baies? Effets induits Sommaire

Plus en détail

WOLWELANGE RUE DE L EGLISE MAISONS UNIFAMILIALES JUMELÉES

WOLWELANGE RUE DE L EGLISE MAISONS UNIFAMILIALES JUMELÉES WOLWELANGE RUE DE L EGLISE MAISONS UNIFAMILIALES JUMELÉES PLAN DE SITUATION NO. MAISON CLASSES ÉNERGÉTIQUES NOMBRE CH. À C. Surface utile d habitation * Surface terrain Prix TTC ** 9a A / A / A 3 124,10

Plus en détail

L isolation acoustique dans les habitations à ossature en bois

L isolation acoustique dans les habitations à ossature en bois L isolation acoustique dans les habitations à ossature en bois Une construction à ossature en bois offre de multiples avantages, tels que, par exemple, la rapidité de réalisation, le poids réduit sur les

Plus en détail

La solution de référence pour l isolation acoustique des cloisons légères en neuf et en rénovation

La solution de référence pour l isolation acoustique des cloisons légères en neuf et en rénovation 1 La solution de référence pour l isolation acoustique des cloisons légères en neuf et en rénovation i s o l a n t s & s y s t è m e s La technique utilisée Les cloisons légères associent laine minérale,

Plus en détail

Logement certifié. Date : 03/02/2016. Signature :

Logement certifié. Date : 03/02/2016. Signature : Logement certifié Rue : Impasse des Eaux n : 35 CP : 5100 Localité : Jambes Certifié comme : Maison unifamiliale Date de construction : Inconnue Performance énergétique La consommation théorique totale

Plus en détail

Dossier d encodage logiciel PEB Résidentiel exercice R.2. Version logiciel 3.5.2 - RW. Septembre 2012

Dossier d encodage logiciel PEB Résidentiel exercice R.2. Version logiciel 3.5.2 - RW. Septembre 2012 Dossier d encodage logiciel PEB Résidentiel exercice R.2 Version - RW Septembre 2012 2/57 SOMMAIRE 1. Préambule... 3 2. Bâtiment exemple étudié... 4 3. Projet pré-encodé... 10 3.1 DÉLIMITATION DU VOLUME

Plus en détail

isolant Fibra Ouate Economique et écologique Ouate de cellulose et fibres naturelles pour l isolation thermique et naturelle des bâtiments

isolant Fibra Ouate Economique et écologique Ouate de cellulose et fibres naturelles pour l isolation thermique et naturelle des bâtiments isolant Fibra Ouate Economique et écologique Ouate de cellulose et fibres naturelles pour l isolation thermique et naturelle des bâtiments Rien ne se perd... Tout se transforme... Le respect de l'environnement

Plus en détail

Travaux de la rénovation

Travaux de la rénovation GITE DES TROIS MAISONS Travaux de la rénovation RESERVATIONS : Tél./fax : 03.29.60.86.12 78, chemin des champs Bernard 88400 XONRUPT LONGEMER gite3maisons@free.fr Face Sud Ouest Photos extérieur s AVANT

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : La PEB en 2015 : Comment l appliquer? Bruxelles Environnement Exemple 3 : Rénovation de bureaux Thomas LECLERCQ - Manuel da CONCEIÇÃO NUNES MATRIciel Objectif de la présentation

Plus en détail

Conception et mise en oeuvre de bâtiments industriels conformes aux exigences de sécurité contre l incendie Y. Martin CSTC 26 avril 2016

Conception et mise en oeuvre de bâtiments industriels conformes aux exigences de sécurité contre l incendie Y. Martin CSTC 26 avril 2016 Conception et mise en oeuvre de bâtiments industriels conformes aux exigences de sécurité contre l incendie Y. Martin CSTC 26 avril 2016 Contenu de la présentation 1. Objet de la 2. Cadre réglementaire

Plus en détail

La résistance thermique

La résistance thermique La résistance thermique À l inverse des métaux, les isolants ne conduisent pas la chaleur mais lui opposent, au contraire, une résistance. Plus cette résistance est forte, plus l'isolation thermique est

Plus en détail

x

x HABITAT BOIS ILLUSTRATION NON CONTRACTUELLE 14 14 ILLUSTRATIONS NON CONTRACTUELLES 20 20 6.96 6.444 0.4 x 0.5 3.14 3.00 2.624 3 x 2.15 ILLUSTRATION NON CONTRACTUELLE 20 20 6.96 6.444 3.14 3.00 2.624 1

Plus en détail

LES MURS D'UNE MAISON

LES MURS D'UNE MAISON LES MURS D'UNE MAISON 2. Quel est la fonction de service assurée par les MURS d'une maison? Résister aux... Bloc Béton Manufacturé Béton cellulaire Coffrage en béton Métal Brique creuse en terre cuite

Plus en détail

A VENDRE Prix: CHF 865 000. Chalet Les Mosses I

A VENDRE Prix: CHF 865 000. Chalet Les Mosses I Prix: CHF 865 000 Les Mosses COMBINEZ SKI ALPIN POUR FAMILLE, SKI DE FONDS, RAQUETTES, RANDONNEES ET VTT DANS UN CADRE ENCHANTEUR Le village des Mosses est situé à 19 km au nord-est de la commune d Aigle,

Plus en détail

Toiture en pente existante (30 et 35 ) Toiture plate neuve. Toiture plate existante. ext. ext. int. ext. int. int. T-EXI T-BOI-PLA-340

Toiture en pente existante (30 et 35 ) Toiture plate neuve. Toiture plate existante. ext. ext. int. ext. int. int. T-EXI T-BOI-PLA-340 Toiture en pente existante (30 et 3 ) T-EXI-30-347 Toiture plate neuve T-BOI-PLA-340 Bat Avant : T14 Valeur U= 0.13 W / m².k Bat Avant : T13 Bat Arrière : T7 et T16 Valeur U= 0.13 W / m².k Tuiles Lattage

Plus en détail

Systèmes constructifs bois et thermique d hiver. Sylvain Boulet - FCBA

Systèmes constructifs bois et thermique d hiver. Sylvain Boulet - FCBA Systèmes constructifs bois et thermique d hiver Sylvain Boulet - FCBA 1 Programme RT Bois «Aide à la conception technique et règlementaire, adaptée au choix de solutions constructives bois» Suite de l

Plus en détail

PSD EN MORBIHAN LE PROJET. Octobre - Décembre 2013

PSD EN MORBIHAN LE PROJET. Octobre - Décembre 2013 PSD EN MORBIHAN Octobre - Décembre 2013 - Le projet - La mise en place - Les réglages - La mise en route et les résultats après 6 mois - Ce qu il reste à faire LE PROJET La maison est neuve et principalement

Plus en détail

AUTUN Saint Pantaleon

AUTUN Saint Pantaleon AUTUN Saint Pantaleon Réhabilitation de 102 logements Bâtiments 53-54 1. Le programme et les objectifs 2. La nature des travaux 3. L'approche financière 4. L'eau chaude sanitaire solaire 5. Les performances

Plus en détail

DOSSIER ESQUISSE. Eco-rénovation des ETS Van Brabant Rue de Gaêt, 25-1320 L Ecluse. Commune de Beauvechain Place Communale, 3 1320 Beauvechain

DOSSIER ESQUISSE. Eco-rénovation des ETS Van Brabant Rue de Gaêt, 25-1320 L Ecluse. Commune de Beauvechain Place Communale, 3 1320 Beauvechain DOSSIER ESQUISSE Elévation sur cour Elévation rue de Gaêt RELEVE situation existante élévations Elévation rue de Schoor RELEVE situation existante plans RDC - R+1 RDC R+1 Coupe DD Coupe CC Coupe AA RELEVE

Plus en détail

Atelier inter promotion COBBAC - REBBAC Présentation du projet : Structure multi-accueil «Pomme de Reinette» La Rochette - Savoie

Atelier inter promotion COBBAC - REBBAC Présentation du projet : Structure multi-accueil «Pomme de Reinette» La Rochette - Savoie Atelier inter promotion COBBAC - REBBAC Présentation du projet : Structure multi-accueil «Pomme de Reinette» La Rochette - Savoie LE CONTEXTE La Communauté de Communes La Rochette-Val Gelon : Créée en

Plus en détail

Données administratives. Rue : Avenue Pierre Holoffe N : 21 Boîte : - CP : 1342 Localité : Limelette Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Avenue Pierre Holoffe N : 21 Boîte : - CP : 1342 Localité : Limelette Type de bâtiment : CP : 1342 Localité : Limelette Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Non disponible (+/- 1900) Année de construction :

Plus en détail

Surélévations et extensions en bois

Surélévations et extensions en bois Organisé par la guidance technologique éco construction et développement durable de la Région de Bruxelles Capitale subsidiée par l Institut Bruxellois pour la Recherche et l Innovation (InnovIRIS) Surélévations

Plus en détail

SWISS KRONO BOARD - UN LARGE CHOIX D OSB

SWISS KRONO BOARD - UN LARGE CHOIX D OSB - UN LARGE CHOIX D OSB Les OSB sont des panneaux ou dalles constitués de lamelles de bois orientées, utilisés majoritairement dans la construction de maisons individuelles, immeubles à ossature bois ou

Plus en détail

contact@maisonbois-ossature.com Nous vous accompagnons et vous conseillons tout au long de votre projet de construction à Ossature Bois

contact@maisonbois-ossature.com Nous vous accompagnons et vous conseillons tout au long de votre projet de construction à Ossature Bois contact@maisonbois-ossature.com IACOB Consulting 7 rue Gustave Flaubert 33700 MERIGNAC 817 802 796 00018 RCS Bordeaux N APE 7022Z Nous vous accompagnons et vous conseillons tout au long de votre projet

Plus en détail

Une longère en pierre du XVIIIème Plomeur (29) Restauration d une maison individuelle

Une longère en pierre du XVIIIème Plomeur (29) Restauration d une maison individuelle RÉSEAU BRETON Bâtiment Durable CENTRE DE RESSOURCES TECHNIQUES RETOUR D EXPERIENCE Une longère en pierre du XVIIIème Plomeur (29) Restauration d une maison individuelle Respect du patrimoine et du principe

Plus en détail

SOLUTION PLANCHER DE COMBLES NON PRATICABLES CHARPENTES DE TOIT EN PLANCHE ET GRENIERS (FAUX-COMBLES) NON UTILISÉS

SOLUTION PLANCHER DE COMBLES NON PRATICABLES CHARPENTES DE TOIT EN PLANCHE ET GRENIERS (FAUX-COMBLES) NON UTILISÉS SOLUTION PLANCHER DE COMBLES NON PRATICABLES CHARPENTES DE TOIT EN PLANCHE ET GRENIERS (FAUX-COMBLES) NON UTILISÉS LES TRAVAUX D ISOLATION DANS LA PRATIQUE 1 DÉROULEMENT D UN CHANTIER Le spécialiste en

Plus en détail

CHATEAU EINHARTZHAUSEN. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) BETON DE CHANVRE PROJETE (Lot n 11)

CHATEAU EINHARTZHAUSEN. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) BETON DE CHANVRE PROJETE (Lot n 11) CCTP lot 11 Béton de chanvre Réaménagement rez-de-chaussée château Einhartzhausen Phalsbourg 1 CHATEAU EINHARTZHAUSEN PROPRIETE VILLE DE PHALSBOURG Réaménagement rez-de-chaussée Cahier des Clauses Techniques

Plus en détail

ECO-MATÉRIAU. Chaux et chanvre. dans les murs. Photos : Technichanvre sauf mention contraire

ECO-MATÉRIAU. Chaux et chanvre. dans les murs. Photos : Technichanvre sauf mention contraire Chaux et chanvre dans les murs Photos : Technichanvre sauf mention contraire 68 Rénovation chanvre et chaux en Poitou-Charentes. La dalle chaux-chanvre a été couverte de tomettes, les murs enduits en chaux-chanvre.

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Enveloppe thermique. Total isolation : 80 mm Bloc Béton Cellulaire. Tourcoing le 28/10/11

Enveloppe thermique. Total isolation : 80 mm Bloc Béton Cellulaire. Tourcoing le 28/10/11 Enveloppe thermique a- Plancher bas : U = 0,25 W/m 2 K - Dalle béton sur pieux, e = 200 mm - Résilient acoustique 20 mm - Complexe plancher chauffant : isolant PSE 60 mm - Complexe plancher chauffant :

Plus en détail

ENERPHIT : ANALYSE ECONOMIQUE D UNE RENOVATION DE MAISON INDIVIDUELLE

ENERPHIT : ANALYSE ECONOMIQUE D UNE RENOVATION DE MAISON INDIVIDUELLE LA MAISON PASSIVE LA MAISON PASSIVE ENERPHIT : ANALYSE ECONOMIQUE D UNE RENOVATION DE MAISON INDIVIDUELLE AVRIL 2016 La Maison Passive France 110 rue Réaumur - 75002 Paris 01 45 08 13 35 www.lamaisonpassive.fr

Plus en détail

la Halle Pajol à Paris : un bâtiment pilote et manifeste en termes de développement durable Françoise-Hélène Jourda, architecte

la Halle Pajol à Paris : un bâtiment pilote et manifeste en termes de développement durable Françoise-Hélène Jourda, architecte la Halle Pajol à Paris : un bâtiment pilote et manifeste en termes de développement durable Françoise-Hélène Jourda, architecte Jourda Architectes Paris HALLE PAJOL Anciennes messageries de la ville de

Plus en détail

Chantier rue Huberti à Schaerbeek évolution chhronologique 22/02/2011 > 15/11/2011

Chantier rue Huberti à Schaerbeek évolution chhronologique 22/02/2011 > 15/11/2011 (1) : façade à rue avant transformation (22/02) (2) : façade côté jardin avant transformation (22/02) Page 1 sur 113 (3) : démolition du carrelage sur stabilisé (22/02) (4) : à gauche, tranchée pour le

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCE. ATTENTION : Ce dossier ressource est utilisé aux épreuves EP1-A et EP2. Il doit être rendu avec le sujet à chaque fin d épreuve.

DOSSIER RESSOURCE. ATTENTION : Ce dossier ressource est utilisé aux épreuves EP1-A et EP2. Il doit être rendu avec le sujet à chaque fin d épreuve. DOSSIER RESSOURCE Composition du dossier : -Dossier de plans : pages 2 à 6 -Extrait du descriptif : page 7 -Documentation technique : pages 8 à 15 N du candidat : ATTENTION : Ce dossier ressource est utilisé

Plus en détail

Isolation pour bâtiments agricoles et de stockage

Isolation pour bâtiments agricoles et de stockage Isolation 3 ème édition Avril 2015 Isolation pour bâtiments agricoles et de stockage ISOLATION DURABLE POUR BÂTIMENTS AGRICOLES ET DE STOCKAGE Mousse rigide PIR à haut rendement, valeur lambda à partir

Plus en détail

Centre Scientifique et Technique de la Construction http://www.cstc.be Centre Scientifique et Technique de la Construction http://www.cstc.

Centre Scientifique et Technique de la Construction http://www.cstc.be Centre Scientifique et Technique de la Construction http://www.cstc. Eléments de structure et détails de construction ti Partie 3: Les planchers L. Firket CSTC Isolation thermique Etanchéité à l air 1 Contenu 1. Isolation thermique 2. Nœuds constructifs 4. Conclusions 2

Plus en détail

Les enseignements du chantier expérimental de Montholier Jura

Les enseignements du chantier expérimental de Montholier Jura Les enseignements du chantier expérimental de Montholier Jura Aix en Provence Assises de la construction Paille - PACA 19 octobre 2007 Pour permettre à des techniques encore confidentielles de devenir

Plus en détail

Maisons & extensions à ossature bois

Maisons & extensions à ossature bois Maisons & extensions à ossature bois Professionnel du bois implanté dans le Nord la France puis plus 40 ans, et en tant que fabricant, nous maîtrisons les rnières techniques construction pour réaliser

Plus en détail

école mairie église Grand Rue

école mairie église Grand Rue MANOM LE SITE école mairie église Grand Rue A B B C A C A B B C A C Coupe AA Coupe BB Coupe CC Calcul thermique PHPP Composition de la toiture Composition des murs et dalle basse Valeurs U des parois

Plus en détail

MIGRATION DE VAPEUR D'EAU

MIGRATION DE VAPEUR D'EAU MIGRATION DE VAPEUR D'EAU Maison individuelle (toutes époques de construction) OBJET L air ambiant contient naturellement de l eau sous forme de vapeur. Sa quantité varie en fonction de la température

Plus en détail

construction d une maison individuelle à Draveil

construction d une maison individuelle à Draveil construction d une maison individuelle à Draveil études préliminaires mai 2013 avec un budget réduit,des contraintes de PLU fortes, imaginer une maison hors d eau, hors d air... proposition 01 : maison

Plus en détail

REHABILITATION DES IMMEUBLES SIS 19 rue des Plantes Paris Selon les objectifs du Plan Climat de la Ville de Paris

REHABILITATION DES IMMEUBLES SIS 19 rue des Plantes Paris Selon les objectifs du Plan Climat de la Ville de Paris REHABILITATION DES IMMEUBLES SIS 19 rue des Plantes Paris 75014 Selon les objectifs du Plan Climat de la Ville de Paris 1. Présentation de la résidence : 1 - Note de présentation VF L opération se situe

Plus en détail

Le Chanvre dans la Vallée de la Drôme. Présentation du projet de filière production, transformation et commercialisation de chanvre drômois

Le Chanvre dans la Vallée de la Drôme. Présentation du projet de filière production, transformation et commercialisation de chanvre drômois Le Chanvre dans la Vallée de la Drôme Présentation du projet de filière production, transformation et commercialisation de chanvre drômois I. Origine du projet Le projet de la friche Vicat Un écoparc d

Plus en détail

FEO Areso - Ecobatir n 30 Inventerre 6 1/5

FEO Areso - Ecobatir n 30 Inventerre 6 1/5 Fiche élément d ouvrage N 30 Terre paille sur structure bois 1 Cadre Maître d'ouvrage Maître d ouvrage privé Conception Auto conception Réalisation Auto construction collective : RAH Inventerre scop a

Plus en détail

PONCEBLOC. Système constructif homogène. Bloc thermique à isolation rapportée. PonceBloc 20 (1) (mm) hauteur 250 hauteur 300 (1) Suivant région

PONCEBLOC. Système constructif homogène. Bloc thermique à isolation rapportée. PonceBloc 20 (1) (mm) hauteur 250 hauteur 300 (1) Suivant région 20 Bloc thermique à isolation rapportée PonceBloc 20 (1) (mm) hauteur 250 hauteur 300 (1) Suivant région Dimension du bloc standard 500 x 200 x 250 500 x 200 x 300 ( L x ép. x h en mm) Résistance mécanique

Plus en détail

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Quelques rappels sur la RT2012 et le projet de RT2020. RT2012 et RT2020 :

Plus en détail

Un corps de ferme transformé en 3 logements performants

Un corps de ferme transformé en 3 logements performants Cas pratique Un corps de ferme transformé en 3 logements performants «Cinq années passées au Sénégal, dont deux ans en pleine brousse en tant que volontaire du progrès pour le Service National, ça laisse

Plus en détail

Construction durable

Construction durable Depuis 90 ans à votre service... Construction durable selon les normes pour habitations passives www.linden.be www.pamaflex.eu Bilan énergétique dans une maison classique 1. Pertes par les murs et les

Plus en détail

Centre Scientifique et Technique de la Construction

Centre Scientifique et Technique de la Construction Tableau 1 Exigences thermiques à respecter en Région wallonne pour les bâtiments neufs ( 1 ). max. K35 max. E w 80 max. E spec 130 kwh/m² Dispositif de Limitation du risque de surchauffe bureaux et de

Plus en détail

Rt 5. L isolant Thermo-réfléchissant. Isolation Maximum... Épaisseur Minimum! 10.2. www.thermosulit.be. Système de recouvrements plats

Rt 5. L isolant Thermo-réfléchissant. Isolation Maximum... Épaisseur Minimum! 10.2. www.thermosulit.be. Système de recouvrements plats 0. L isolant Thermo-réfléchissant Rt 5 m²k/w (Rapport CIM 0/007) Système de recouvrements plats Isolation Maximum... Épaisseur Minimum! www.thermosulit.be Découvrez Thermosulit Thermosulit 0. est un isolant

Plus en détail

Une offre unique sur le marché au coeur des Landes de Gascogne

Une offre unique sur le marché au coeur des Landes de Gascogne Des maisons bois écologiques : Les Maisons seront entièrement réalisées en ossature bois en pins des Landes. Trois types de maisons sont proposés. Toutes seront à Très Hautes Performances Energétiques.

Plus en détail

Une isolation simple et efficace :

Une isolation simple et efficace : Une isolation simple et efficace : tirer profit de vos murs creux Introduction Votre habitation fait peut-être partie du million de maisons belges munies de murs creux non isolés. Saviez-vous qu un mur

Plus en détail

Les matériaux biosourcés c'est maintenant!

Les matériaux biosourcés c'est maintenant! Les matériaux biosourcés c'est maintenant! POITIERS, LE 8 NOVEMBRE 2012 Catherine HERRERO Direction Régionale de l'environnement, de l Aménagement et du Logement Poitou-Charentes www.poitou-charentes.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Présentation de la filière chanvre en Auvergne et des utilisations dans le bâtiment

Présentation de la filière chanvre en Auvergne et des utilisations dans le bâtiment 1 Présentation de la filière chanvre en Auvergne et des utilisations dans le bâtiment Delphine KOFFI, FR CIVAM Auvergne Patrick VALLAT, SARL Avenir de la Rénovation Brivardoise Avec le concours financier

Plus en détail

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Toiture réhabilitation Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Toiture réhabilitation Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Toiture réhabilitation Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT Page 1/8 Transfert d'humidité à travers les parois : Note de synthèse Paroi Simulée

Plus en détail

recyclé OUATE DE CELLULOSE naturel N ouvelles r esponsabilités pour la terre www.nrgaia.eu durable économique confort isolant bien-être protecteur

recyclé OUATE DE CELLULOSE naturel N ouvelles r esponsabilités pour la terre www.nrgaia.eu durable économique confort isolant bien-être protecteur OUATE DE CELLULOSE bien-être sain recyclé économique confort protecteur naturel durable isolant N ouvelles r esponsabilités pour la terre www.nrgaia.eu Golbey FABRICATION FRANÇAISE La Monnerie Le Montel

Plus en détail

Maison ossature bois 70 m² habitable

Maison ossature bois 70 m² habitable Maison ossature bois 70 m² habitable Notre société, constituée de véritables professionnels travaillant depuis plusieurs années dans le domaine du bois et la construction bois, a constitué un pool de

Plus en détail

L isolation acoustique un projet concret

L isolation acoustique un projet concret L isolation acoustique un projet concret Philippe Broigniez Dia Design Alsemberg au sud de Bruxelles, dans un cadre de campagne magnifique entre la Senne et la Forêt de Soignes, presque un sanctuaire Copyright

Plus en détail

LE BATI ANCIEN, LE PATRIMOINE ET L ENERGIE

LE BATI ANCIEN, LE PATRIMOINE ET L ENERGIE Quelles recommandations d intervention pour le bâti ancien grenoblois? LE BATI ANCIEN, LE PATRIMOINE ET L ENERGIE Bâti ancien et développement durable -ANVPAH- 15 décembre 2010 Ville de Grenoble Contexte

Plus en détail

2010-2011. Livre-photos de la construction de l écocentre Pierre et Terre. Suivez pas à pas la construction de ce bâtiment écologique...

2010-2011. Livre-photos de la construction de l écocentre Pierre et Terre. Suivez pas à pas la construction de ce bâtiment écologique... 2010-2011 Livre-photos de la construction de l écocentre Pierre et Terre Suivez pas à pas la construction de ce bâtiment écologique... L association Pierre et Terre L écocentre Pierre et Terre Créée en

Plus en détail

ANCIENNE FERME BOUSVAL

ANCIENNE FERME BOUSVAL ANCIENNE FERME BOUSVAL Lieu : Bousval Typologie : Ferme, architecture vernaculaire DATE DE CONSTRUCTION : 1403 DATE DE RENOVATION : 2007-2009 Surface chauffee : 543 m² BESOIN DE CHAUFFAGE : 32 kwh/m².an

Plus en détail

Assortiment pour créer des toitures en pente

Assortiment pour créer des toitures en pente Isolation 7 ème édition Mars 2015 Assortiment pour créer des toitures en pente ISOLATION DURABLE POUR TOITURES PLATES ET LÉGÈREMENT INCLINÉES l Mousse rigide PIR à haut rendement, valeur lambda à partir

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

H C Habitat Eco Constructif 26600 Pont de l Isère

H C Habitat Eco Constructif 26600 Pont de l Isère H C Habitat Eco Constructif 26600 Pont de l Isère Présentation & Dossier technique 1 Historique Les Américains, grand constructeurs de maisons à ossature bois ont découvert l ossature acier dans la maison

Plus en détail

Le panneau argile CLAYTEC est un panneau destiné à la construction sèche intérieure en

Le panneau argile CLAYTEC est un panneau destiné à la construction sèche intérieure en 5.2 Panneaux argile 3 2 4 5 Composition du mur mesures Produits CLAYTEC Panneau argile D= 20 et 25 mm 09.004 et 09.002 CLAYTEC e. K. 475 Viersen Ausgabe 07-202 gültig 2 Monate, danach siehe www.claytec.de

Plus en détail

Projet de 5 villas individuelles

Projet de 5 villas individuelles Projet de 5 villas individuelles À St-Pierre-de-Clages Prix à partir de : CHF 635 000.- Descriptif, 5 villas individuelles de 4.5 pièces d'une surface brute habitable d'env. 133 m2 avec environ 440 m2

Plus en détail

Maison ABCD+ Cécile Robin/Lafarge

Maison ABCD+ Cécile Robin/Lafarge 1 sur 5 28/09/2012 15:00 L'ASSOCIATION LES MEMBRES ET LES COLLÈGES DOSSIERS THÉMATIQUES ACTUALITÉS Accueil» Dossiers Thématiques» Chantiers et Références» Maison ABCD+ : une maison de ville positive Réglementaire

Plus en détail

be.passive présente une maison 68 be.passive 19

be.passive présente une maison 68 be.passive 19 be.passive présente une maison texte photos 68 be.passive 19 Une échelle de Jacob dans un intérieur d ilot be.passive 19 69 maison privée rue de la senne 55 1000 Bruxelles privé architecte Amandine Sellier

Plus en détail

Présentation du Béton de Chanvre dans la Construction / Rénovation

Présentation du Béton de Chanvre dans la Construction / Rénovation Présentation du Béton de Chanvre dans la Construction / Rénovation Bureau d Etudes de Maîtrise d Oeuvre sommaire La perfo au natu rm rel ance 1Qu est ce que le chanvre? 2 Le stockage du Carbone 3 Les solutions

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive à haute performance energétique : détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive à haute performance energétique : détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive à haute performance energétique : détails techniques Bruxelles Environnement EXEMPLE DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE ET DURABLE: BATEX [120] RUE DU VERGER Thomas

Plus en détail

Jeu de formes. Architecture BOIS Hors-Série 28

Jeu de formes. Architecture BOIS Hors-Série 28 Jeu de formes Assise sur des fondations en béton, cette construction poteaux-poutres en épicéa lamellé-collé joue sur les effets du bois et de la pierre. L enchevêtrement des volumes, entre le rez-de-chaussée

Plus en détail

DIFFUTHERM - Table des matières

DIFFUTHERM - Table des matières DIFFUTHERM - Table des matières Isolation extérieure à crépir 4 Bien isoler avec les produits en fibres de bois Pavatex Utilisation dans la construction en bois 6 à Instructions de pose pour le charpentier

Plus en détail

2011 AGRANDISSEMENT D'UNE HABITATION et AMENAGEMENT D'UN GITE VAL MARAVEL

2011 AGRANDISSEMENT D'UNE HABITATION et AMENAGEMENT D'UN GITE VAL MARAVEL 2011 AGRANDISSEMENT D'UNE HABITATION et AMENAGEMENT D'UN GITE 26310 VAL MARAVEL Chantier en cours Maître d'ouvrage privé Avant projet Chantier en cours Complète 185 000 H.T (extension) / 53 000 H.T (gîte)

Plus en détail

Nombre de m 2 / colis. Nombre de colis/ palette

Nombre de m 2 / colis. Nombre de colis/ palette FIREROCK Panneau rigide mono densité revêtu d une feuille d aluminium. le + produit : protection des murs d adossement, résistance à la température et sécurisation de la cheminée. CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Plus en détail

Les pompes à chaleur

Les pompes à chaleur Les pompes à chaleur Journée d étude consacrée aux agriculteurs, relais du soleil Virton, 17 décembre 2008 G. FALLON Energie Facteur 4 asbl - Chemin de Vieusart 175-1300 Wavre Tél: 010/23 70 00 - Site

Plus en détail

ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE

ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE Rapport réalisé par ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE Réhabilitation et extension de la maison Bailleul à Toulouse ville, Maison Bailleul

Plus en détail

Les Terrasses d Arcolia ZAC du Chaperon Vert à Arcueil 53 logements en accession sociale à la propriété dont 30 en location-accession et commerces

Les Terrasses d Arcolia ZAC du Chaperon Vert à Arcueil 53 logements en accession sociale à la propriété dont 30 en location-accession et commerces Les Terrasses d Arcolia ZAC du Chaperon Vert à Arcueil 53 logements en accession sociale à la propriété dont 30 en location-accession et commerces Page 1 Expansiel Promotion Groupe Valophis, est une Coopérative

Plus en détail

Plancher Portée maxi Epaisseur 1 file d étais du plancher 150+140 dan/m 2 (h+e en cm)

Plancher Portée maxi Epaisseur 1 file d étais du plancher 150+140 dan/m 2 (h+e en cm) TERRASSE ACCESSIBLE. > LES EXIGENCES Mécanique Thermique Sous-face Feu Mise en œuvre charges courantes Up maxi Ψ maxi dan / m W/m.K W/m.K + 10 X X apparente X 1 file d étais manutention en hauteur > LES

Plus en détail

le verger des morasses 30 appartements dans un cadre idyllique à martigny

le verger des morasses 30 appartements dans un cadre idyllique à martigny 30 appartements dans un cadre idyllique à martigny pour toute information sur la promotion 21.04.2015 schaer saudan architectes av.du grand-st-bernard 63 1920 martigny tel : 027 722 01 65 info@schaersaudan.ch

Plus en détail

CHAMONIX 59 M2. La micro maison pour un maxi confort. Copyright

CHAMONIX 59 M2. La micro maison pour un maxi confort. Copyright 1 Sommaire 1. SOMMAIRE 2. DISTRIBUTION INTERIEURE 3. CARACTERISTIQUES GENERALES 4. DESCRIPTIF 5. ELEVATIONS AVANT, ARRIERE ET COTES 2 DISTRIBUTION INTERIEURE RDC MEZZANINE 3 DISTRIBUTION INTERIEURE 4 DISTRIBUTION

Plus en détail

Bâtiment économe en énergie et lieu référent des actions de préservation des vergers

Bâtiment économe en énergie et lieu référent des actions de préservation des vergers LA MAISON DES VERGERS - DAMASSINE Bâtiment économe en énergie et lieu référent des actions de préservation des vergers Maître d ouvrage Communauté d Agglomération du Pays de Montbéliard Contact : emmanuel.rho@agglo-montbeliard.fr

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. LE SYSTEME STDB.Therm

FICHE TECHNIQUE. LE SYSTEME STDB.Therm FICHE TECHNIQUE LE SYSTEME STDB.Therm C est un système destiné à l isolation thermique & la protection au feu des sous faces de plancher par application en «fond de coffrage» ou «en rapporter sous dalle».

Plus en détail

CLOISONS - Système CARROBRIC

CLOISONS - Système CARROBRIC ISOPHON - CARROPHON Cloison à Hautes Performances acoustiques monobloc Points forts n Haute performance acoustique (jusqu à db) n Monobloc n Incombustible (MO/A) n Très haute dureté n Imputrescible Applications

Plus en détail

La construction bois en 8 questions

La construction bois en 8 questions 13_17 les 8 questions_fr 6/07/11 18:40 Page 13 TOUT SAVOIR La construction bois en 8 questions Si l essor de la maison en bois se confirme, elle n en suscite pas moins des interrogations récurrentes, dont

Plus en détail

Construction d une maison individuelle passive à Hochfelden

Construction d une maison individuelle passive à Hochfelden RETOUR D EXPÉRIENCES Construction d une maison individuelle passive à Hochfelden DURANT LES TRAVAUX Crédit photo : Agence KMO Crédit photo : Agence KMO À Réception du projet Acteurs du projet Maître d

Plus en détail

Le Domaine des Ormes

Le Domaine des Ormes Le Domaine des Ormes LimeiL Brevannes TVA 7 % * *réservée aux accèdants sous condition de ressources Réalisation : cefimmo.com Du studio au 4 pièces Services & Loisirs PRésentAtion de la ville Limeil Brévannes

Plus en détail

Correction des ponts thermiques D après les études réalisées par l Université de Cergy-Pontoise.

Correction des ponts thermiques D après les études réalisées par l Université de Cergy-Pontoise. 20 RT+ Correction des ponts thermiques D après les études réalisées par l Université de Cergy-Pontoise. Toitures ψ = 0,03 W/m.K Plancher intermédiaire ψ = 0,30 W/m.K PLANELLE EN PONCE DE 5 CM Plancher

Plus en détail

MEGEVE 79 M2. La micro maison pour un maxi confort. Copyright

MEGEVE 79 M2. La micro maison pour un maxi confort. Copyright 1 Sommaire 1. SOMMAIRE 2. DISTRIBUTION INTERIEURE 3. CARACTERISTIQUES GENERALES 4. DESCRIPTIF 5. ELEVATIONS AVANT, ARRIERE ET COTES 2 DISTRIBUTION INTERIEURE RDC 3 DISTRIBUTION INTERIEURE MEZZANINE 4 DISTRIBUTION

Plus en détail

Poliez-Pittet - Parcelle 520. Descriptif technique

Poliez-Pittet - Parcelle 520. Descriptif technique Entreprise générale Schmalz Patrick Rte de Bottens 5 - cp 64-1053 Cugy Tél. 021/881.58.12 Fax 021/881.58.13 Natel 079/447.35.52 - eg.schmalz.p@bluewin.ch Poliez-Pittet - Parcelle 520 Descriptif technique

Plus en détail

Tutoriel. Plan de démonstration: Comparaison de trois types de parois en rénovation thermique. Rénovation : ITE (Isolation par l extérieur) :

Tutoriel. Plan de démonstration: Comparaison de trois types de parois en rénovation thermique. Rénovation : ITE (Isolation par l extérieur) : Tutoriel Plan de démonstration: Comparaison de trois types de parois en rénovation thermique Rénovation : ITE (Isolation par l extérieur) : Composition de l existant: Plaque de plâtre BA 13 (1,25 cm) Polystyrène

Plus en détail

Physique du Bâtiment Caractéristiques thermi -ques dynamiques

Physique du Bâtiment Caractéristiques thermi -ques dynamiques Déphasage et amortissement Définitions Thermique dynamique Etude thermique dans laquelle les paramètres de calcul sont variables. Par exemple : les températures extérieure (données météorologiques) et

Plus en détail

habitat individuel - 1 er prix

habitat individuel - 1 er prix habitat individuel - 1 er prix La maison dans les arbres St Sulpice de Royan (17) Située sur un terrain fortement boisé, la commande du maître d ouvrage consistait à réaliser une «maison dans les arbres»

Plus en détail

SCCV CLOS BENARD 3/5 rue du Clos Bénard 93300 AUBERVILLIERS DESCRIPTIF SOMMAIRE

SCCV CLOS BENARD 3/5 rue du Clos Bénard 93300 AUBERVILLIERS DESCRIPTIF SOMMAIRE DESCRIPTIF SOMMAIRE Votre appartement à AUBERVILLIERS PRESENTATION GENERALE L immeuble sera composé : D un bâtiment de 96 logements disposés en quatre cages R+4 et R+5 autour d un patio central, dont la

Plus en détail

LES NORMES ÉNERGÉTIQUES RENFORCÉES, LA SOLUTION. 061 53 12 16 I www.thomas-piron.eu

LES NORMES ÉNERGÉTIQUES RENFORCÉES, LA SOLUTION. 061 53 12 16 I www.thomas-piron.eu LES NORMES ÉNERGÉTIQUES RENFORCÉES, LA SOLUTION 061 53 12 16 I www.thomas-piron.eu 2 BÂTISSEZ L ESPRIT TRANQUILLE Chers candidats bâtisseurs, Au travers de cette brochure, nous souhaitons parfaire votre

Plus en détail

La Communauté de Communes montre l exemplel LA MAISON A ENERGIE POSITIVE

La Communauté de Communes montre l exemplel LA MAISON A ENERGIE POSITIVE La Communauté de Communes montre l exemplel LA MAISON A ENERGIE POSITIVE Objectif Encourager la construction de bâtiments «exemplaires» sur le Pays des Herbiers : - consommant très peu d énergie - utilisant

Plus en détail