LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE"

Transcription

1 LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE AFPA AUVERGNE V.04/06

2 Sommaire OBJECTIF du LIVRET D APPUI TECHNIQUE...2 LE TUTORAT DANS LA LOI...3 CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION DES TUTEURS EN ENTREPRISE...4 FICHE SIGNALETIQUE DU TUTEUR...8 FICHE SIGNALETIQUE DU TUTORE...9 Regroupement n Visite Conférence téléphonique n Regroupement Visite Conférence téléphonique n Regroupement Visite Conférence téléphonique n Regroupement BILAN DU CURSUS...29 OBJECTIF DU LIVRET D APPUI TECHNIQUE AFPA Auvergne LIVRET APPUI TECHNIQUE TUTEUR 2/31

3 Le livret d appui technique est un outil de communication entre le tuteur et le formateur de tuteur. Il permet : De planifier les différentes étapes de la formation, De suivre les apprentissages du tuteur, De noter ce qui est abordé dans les regroupements, De noter les questionnements qui seront traités lors des visites et /ou des conférences téléphoniques De permettre au tuteur de s auto évaluer, d émettre des suggestions, de formaliser sa pratique dans le domaine de la fonction tutorale. Le livret de suivi sera mis à jour régulièrement par le tuteur, seul ou avec l aide, si nécessaire, des personnes ressources identifiées. LE TUTORAT DANS LA LOI Le rôle du tutorat est d accroître la qualité et l efficacité des actions conduites dans le cadre des dispositifs de formation professionnelle. Les partenaires sociaux signataires des accords nationaux interprofessionnels des 20 septembre et 5 décembre 2003, ont exprimé leur attachement au développement du tutorat. L expérience montre que l existence d un tutorat est de nature à favoriser la qualité et l efficacité des actions de formations conduites pendant le contrat. AFPA Auvergne LIVRET APPUI TECHNIQUE TUTEUR 3/31

4 La loi du 4 mai 2004 relative à la formation professionnelle tout au long de la vie et au dialogue social, ne rend pas obligatoire la présence d un tuteur, mais des accords de branche peuvent l inclure dans leurs priorités et en faire un préalable à la signature d un contrat de professionnalisation. Le salarié en période de professionnalisation peut être suivi par un tuteur dans les mêmes conditions que les salariés en contrat de professionnalisation. Dans le cas d un contrat de travail temporaire, l entreprise utilisatrice peut désigner un tuteur, les missions d accueil, d information et d organisation de la formation lui sont confiées pendant les périodes de mise à disposition. Conditions : Le tuteur désigné par l employeur est un salarié volontaire, qualifié, justifiant d une expérience professionnelle de deux ans minimum dans une qualification ou un secteur d activité en rapport avec l objectif de professionnalisation. L employeur peut être tuteur s il remplit les conditions de qualification et d expérience. Le tuteur ne peut exercer simultanément des fonctions de tutorat à l égard de plus de deux salariés en contrat de professionnalisation. L employeur ne peut assurer de tutorat à l égard de plus de deux salariés en contrat de professionnalisation. Missions : Si l employeur a nommé un tuteur, celui-ci peut participer aux différentes étapes du contrat de professionnalisation : élaboration du programme, bilan, validation de la formation. Il est notamment chargé : - d accueillir, d informer et de guider les bénéficiaires des contrats de professionnalisation ; - d organiser dans l entreprise l activité des salariés en contrat de professionnalisation afin de faciliter l acquisition des savoir-faire professionnels ; - d assurer la liaison avec les organismes chargés des actions d évaluation et d accompagnement ainsi que des enseignements généraux, professionnels et technologiques à l extérieur de l entreprise. CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION DES TUTEURS EN ENTREPRISE 1. L importance du développement de la fonction tutorale dans les contrats et périodes de professionnalisation Le tutorat : AFPA Auvergne LIVRET APPUI TECHNIQUE TUTEUR 4/31

5 - doit permettre non seulement de qualifier 1, mais également de «professionnaliser» c est à dire de renforcer l insertion ou la réinsertion professionnelle durable des personnes en parcours de professionnalisation. - doit mettre l accent sur la personnalisation des parcours, c est à dire sur la capacité à flexibiliser les durées de formation et à déterminer le bon «chaînage» des séquences de formation (dans l entreprise, en organisme de formation ) en fonction des connaissances et des compétences des bénéficiaires - doit permettre au Tuteur de se professionnaliser. 2. Les principes de la formation des tuteurs a. La formation de tuteur est une formation ouverte La formation fait alterner des regroupements collectifs de tuteur, des séquences d accompagnement individualisé et des actions de suivi à distance. Cette succession de différents temps pédagogiques compose un parcours d appui technique au tuteur, dans la durée, pendant l accomplissement de sa fonction tutorale. Le formateur doit se considérer comme un facilitateur de la mise en œuvre d une fonction tutorale effective : il répond aux questions spécifiques posées par le tuteur et adapte en permanence sa réponse formative au contexte de l entreprise comme à celui du parcours de professionnalisation. Il incite le tuteur à identifier les freins qui entravent le déroulement de sa fonction tutorale et l aide à trouver des réponses pour réduire ces freins. b. La formation de tuteurs est une formation individualisée La formation prend en compte le niveau de connaissance du tuteur et sa pratique de la fonction tutorale. c. La formation de tuteurs est une formation outillée Le tuteur dispose d un outil : «les Tableaux de bord du Tuteur». Cet outil lui permet de s engager dans un processus d auto formation accompagnée. Les Tableaux de bord du Tuteur permettent au tuteur de distinguer les différents domaines d activités de sa fonction et d organiser sa «conduite de projet» tutoral. Les outils lui permettent également de construire son plan de professionnalisation en situation de travail et d évaluer les impacts de ce plan de professionnalisation. d. La formation vise à faire du tuteur un acteur à part entière du parcours de professionnalisation, à parité d estime avec l organisme de formation Pour répondre aux objectifs des contrats et périodes de professionnalisation, le tuteur doit s affirmer plus que jamais comme «la clé de voûte» du parcours de professionnalisation. Il est à la fois acteur de professionnalisation et garant que l ensemble du parcours répond bien. 3. Les fonctions du tuteur 5 domaines d activités du tutorat de professionnalisation visent chacun une finalité particulière. 1 par l acquisition d un diplôme ou d un titre professionnel, d une qualification professionnelle reconnue par les CPNE ou d une qualification professionnelles reconnus dans les classifications d une convention collective de branche AFPA Auvergne LIVRET APPUI TECHNIQUE TUTEUR 5/31

6 Domaines d activités Finalités Domaine d activité N 1 Participation à la conception du parcours de professionnalisation et adaptation à la situation de la personne Participer à la définition des enjeux et des objectifs du parcours de professionnalisation du salarié Domaine d activité N 2 Intégration du salarié à son nouvel environnement professionnel Créer les conditions d une intégration professionnelles réussie dans l entreprise ou dans la nouvelles équipe de travail Domaine d activité N 3 Transmission de compétences professionnelles en situation de travail Permettre au salarié de conjuguer qualification et professionnalisation et d accéder à une véritable «formation en situation de travail» Domaine d activité N 4 Coordination des acteurs du parcours de professionnalisation Garantir la cohérence interne du parcours de professionnalisation Domaine d activité N 5 Participation à l évaluation des acquis du parcours de professionnalisation Favoriser le développement d une évaluation participative entre les acteurs du parcours de professionnalisation AFPA Auvergne LIVRET APPUI TECHNIQUE TUTEUR 6/31

7 La formation de tuteurs doit permettre d expliciter chacun de ces domaines d activité et d outiller le tuteur pour qu il puise adapter chaque domaine d activité à la situation spécifique de son entreprise. 4. Développer la mise en œuvre de véritables compétences tutorales L objectif principal consiste à permettre le développement de compétences tutorales effectivement pratiquées. La formation de tuteurs se situe dans le cadre d un dispositif plus global visant à mieux reconnaître la fonction tutorale et à lui permettre de se déployer, dans toute son étendue, selon les contextes et besoins des entreprises et des situations professionnelles. A. Mieux reconnaître la fonction tutorale et les compétences spécifiques qu elle requiert. La réussite de la professionnalisation dépend, pour une large part, de la capacité à mobiliser des compétences tutorales, pendant tout le parcours de professionnalisation. La formation des tuteurs doit contribuer à renforcer la fonction tutorale, de façon à : - Permettre l exercice de pratiques tutorales effectives - Viser à mieux reconnaître la fonction tutorale comme élément indispensable à la réussite de parcours Pour que le tuteur, qui est un salarié de l entreprise, puisse jouer pleinement son rôle dans le parcours de professionnalisation, il faut qu il dispose d une légitimité incontesté, au sein de l entreprise comme vis à vis du salarié en professionnalisation et de l organisme de formation. La reconnaissance de la formation suivie par le tuteur et davantage encore la reconnaissance du rôle joué par le tuteur constituent ainsi des éléments forts de motivation et de stimulation de «vocations tutorales». B. Proposer aux entreprises et aux tuteurs qui le souhaitent une démarche de certification des compétences tutorales. Pour mieux valoriser la fonction tutorale et conjointement à la démarche de formation des tuteurs, il est mis en œuvre un dispositif de certification des compétences tutorales qui répond à la fois au besoin de reconnaissance du tuteur et à la valorisation de l investissement de l employeur en matière de formation du tuteur. Cf. certificat de compétences du titre professionnel «Encadrant technique d insertion» délivré par le Ministère des Affaires Sociales. C. Inscrire la démarche de formation des tuteurs dans un objectif de développement de la qualité des parcours de professionnalisation et de reconnaissance des compétences tutorales. La formation des tuteurs doit : favoriser, pendant le parcours de formation du tuteur, le recueil de preuves extraites des situations tutorales effectivement pratiquées : - mise en œuvre de protocoles d accueil et d intégration, - plan de professionnalisation en situation de travail, - fiches évaluatives des progressions professionnelles des salariés en professionnalisation - tableau de coordination des acteurs agissant dans le cadre du parcours de professionnalisation.. AFPA Auvergne LIVRET APPUI TECHNIQUE TUTEUR 7/31

8 mettre en place une véritable démarche de suivi- accompagnement de façon à ce que le tuteur soit en capacité d exercer de réelles compétences (susceptibles d être prouvées) qui peuvent faire l objet d une certification. FICHE SIGNALETIQUE DU TUTEUR Nom Prénom Entreprise Adresse Poste occupé Fonction tutorale exercée depuis le Nombre de personnes tutorées Nom du formateur Site de rattachement du formateur Nom et fonction des personnes ressources AFPA Auvergne LIVRET APPUI TECHNIQUE TUTEUR 8/31

9 FICHE SIGNALETIQUE DU TUTORE Nom Prénom Adresse Lieu de travail Poste occupé Nom du tuteur Poste occupé Formations antérieures Expériences professionnelles Nom et fonction des personnes ressources Nature du contrat Date de début prévu le : Date de fin prévue le AFPA Auvergne LIVRET APPUI TECHNIQUE TUTEUR 9/31

10 Durée du contrat (en mois) Durée hebdomadaire (en heures) Horaires Poste de travail occupé Nom de l organisme de formation Adresse de l organisme de formation Nom du formateur AFPA Auvergne LIVRET APPUI TECHNIQUE TUTEUR 10/31

11 Schéma d organisation de la Formation de tuteurs ouverte et à distance 1er Regroupement (1 jour) 1ère visite en entreprise ( ½ jour) 4ème regroupement (1/2 jour) 1ère conférence téléphonique Formateur Personnes ressources dans l entreprise Responsables hiérarchiques 2ème Regroupement (1/2 jour) 2ème visite en entreprise ( ½ jour) 3ème visite en entreprise ( ½ jour) 3ème conférence téléphonique 2ème conférence téléphonique 3ème regroupement (1/2 jour) 9 Auvergne v5/10/06 REGROUPEMENT N 1 Date du regroupement Animé par Lieu Horaires Fonction Objectifs pédagogiques du regroupement n 1 Objectifs Niveau Résultats AFPA Auvergne LIVRET APPUI TECHNIQUE TUTEUR 11/31

12 - permettre au tuteur d avoir une vision claire de l étendue et des enjeux de la fonction tutorale Atteint Partiellement atteint Non atteint A revoir - évaluer les acquis professionnels du salariés - accompagner le projet professionnel du salarié - établir des relations avec le ou les acteurs de la formation - comprendre les enjeux et les mécanismes de la professionnalisation - participer activement à la définition du parcours de professionnalisation - manager l intégration et l accueil du salarié - transférer les méthodes d entretien de la motivation pour le salarié en professionnalisation Rappel des différents niveaux de maîtrise visés : 1 : a les connaissances de base ; 2 : doit savoir faire sous contrôle hiérarchique ; 3 : doit savoir faire seul ; 4 : a l expertise POINTS ABORDES Thèmes Points abordés oui Non Insuffis ant Niveau d approche Bon Présentation de la formation Objectif du regroupement Trop détaillé Présentation des 5 domaines d activités de la fonction tutorale Identification des freins à la mise en place de la AFPA Auvergne LIVRET APPUI TECHNIQUE TUTEUR 12/31

13 fonction tutorale dans l entreprise Apport de réponses pour lever ces freins Développement du domaine d activités N 1 Développement du Domaine d activités N 2 Participation active à l individualisation du parcours de professionnalisation Analyse des acquis du salarié en situation de travail Participation à la détermination du bon chaînage : formation externe, formation interne, formation en situation de travail Cadrage du rôle du tuteur au regard des autres acteurs de la professionnalisation Définition d un protocole d accueil et d intégration Consultation du livret ressources A l issue du regroupement Quelles questions vous posez-vous par rapport à votre mission de tuteur? Complétez l identification des freins qui entravent le déroulement de votre fonction de tuteur? Quelles aides attendez-vous pour trouver des réponses pour réduire ces freins? Que vous a apporté le regroupement? Prévoyez la formalisation du protocole d accueil et d intégration. AFPA Auvergne LIVRET APPUI TECHNIQUE TUTEUR 13/31

14 Prévoyez la formalisation du plan de professionnalisation en situation de travail. VISITE 1 Date de la visite Horaires Difficultés rencontrées Suggestions Objectifs Résultats atteint Partiellement atteint Non atteint A revoir -Mettre en oeuvre le plan de professionnalisation avec l organisme de formation et la répartition des rôles entre le tuteur et le formateur et du salarié en professionnalisation AFPA Auvergne LIVRET APPUI TECHNIQUE TUTEUR 14/31

Cahier des charges à destination des organismes de formation des tuteurs en entreprises ******* Contrats et périodes de Professionnalisation

Cahier des charges à destination des organismes de formation des tuteurs en entreprises ******* Contrats et périodes de Professionnalisation Cahier des charges à destination des organismes de formation des tuteurs en entreprises ******* Contrats et périodes de Professionnalisation AGEFOS PME Guadeloupe Juillet 09 Cdc OF Tuteurs en entreprises

Plus en détail

ACCORD DU 13 JUIN 2012

ACCORD DU 13 JUIN 2012 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3212 Accords nationaux ENTREPRISES DE TRAVAIL TEMPORAIRE Personnels intérimaires

Plus en détail

Transmettre l expérience des seniors grâce au tutorat

Transmettre l expérience des seniors grâce au tutorat Transmettre l expérience des seniors grâce au tutorat Cette fiche s attachera surtout à décrire une modalité particulière de transmission des compétences : le tutorat. Ou comment un salarié expérimenté

Plus en détail

CQP TUTEUR(TRICE) EN ENTREPRISE

CQP TUTEUR(TRICE) EN ENTREPRISE CQP TUTEUR(TRICE) EN ENTREPRISE DEFINITION ET DESCRIPTION DE LA CERTIFICATION Le (la) tuteur (trice) est un salarié d une entreprise du secteur TMC qui, indépendamment de son poste et de sa fonction, possède

Plus en détail

ACCORD DU 12 JANVIER 2015

ACCORD DU 12 JANVIER 2015 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3245 Convention collective nationale IDCC : 1501. RESTAURATION RAPIDE ACCORD

Plus en détail

Module «tutorat» Séquence 1, unité 1.3 : Les principaux aspects réglementaires de la formation professionnelle des jeunes

Module «tutorat» Séquence 1, unité 1.3 : Les principaux aspects réglementaires de la formation professionnelle des jeunes Module «tutorat» Séquence 1, unité 1.3 : Les principaux aspects réglementaires de la formation professionnelle des jeunes 1 Les publics et leur statut Dans les entreprises de l automobile, le tutorat peut

Plus en détail

d assistant de service social

d assistant de service social Institut Régional du du Travail Travail Social Social Champagne-Ardenne Champagne-Ardenne acteur de la solidarité et de la citoyenneté Champagne-Ardenne Diplôme d Etat d assistant de service social g g

Plus en détail

NOUVEAUX FORFAITS DE PRISE EN CHARGE, PAR L OPCA-TP, DES CONTRATS ET PERIODES DE PROFESSIONNALISATION

NOUVEAUX FORFAITS DE PRISE EN CHARGE, PAR L OPCA-TP, DES CONTRATS ET PERIODES DE PROFESSIONNALISATION N 90 - FORMATION N 12 En ligne sur www.fntp.fr / extranet le 25 juillet 2005 ISSN 1769-3985 NOUVEAUX FORFAITS DE PRISE EN CHARGE, PAR L OPCA-TP, DES CONTRATS ET PERIODES DE PROFESSIONNALISATION Le 7 juillet

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE FORMATIONS :

PROJET PEDAGOGIQUE FORMATIONS : PROJET PEDAGOGIQUE FORMATIONS : Tuteur de proximité : les bases Tuteur de proximité : l approfondissement Tuteur référent Maître d apprentissage Formation labellisée par UNIFAF au titre de la CPNE de la

Plus en détail

(** Se reporter au référentiel des compétences attendues pour chaque module de formation)

(** Se reporter au référentiel des compétences attendues pour chaque module de formation) FORMATION AU TUTORAT Le tuteur a pour fonctions, dans l environnement professionnel : D organiser l accueil et le parcours de l apprenant au sein de l institution. De favoriser la co-construction avec

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3031 Convention collective nationale IDCC : 897. PERSONNEL DES SERVICES INTERENTREPRISES DE MÉDECINE DU TRAVAIL ACCORD

Plus en détail

Validation Acquis Expérience

Validation Acquis Expérience FORMATION CONTINUE Théodore MONOD CPSA COMBOURG CENTRE DE PROMOTION SOCIALE AGRICOLE Validation Acquis Expérience La validation des acquis de l expérience, c'est: 1- La possibilité pour une personne d

Plus en détail

ACCORD SUR LE MAINTIEN DANS L EMPLOI DES SENIORS DANS LA VENTE A DISTANCE

ACCORD SUR LE MAINTIEN DANS L EMPLOI DES SENIORS DANS LA VENTE A DISTANCE ACCORD SUR LE MAINTIEN DANS L EMPLOI DES SENIORS DANS LA VENTE A DISTANCE Entre La Fédération nationale du personnel d encadrement des industries chimiques et connexes Branche VAD CFE/CGC, la Fédération

Plus en détail

Guide pratique De l ENTRETIEN PROFESSIONNEL

Guide pratique De l ENTRETIEN PROFESSIONNEL Guide pratique De l ENTRETIEN PROFESSIONNEL Guide pratique «Entretien professionnel 1 SOMMAIRE 1. Contexte... 4 2. Qu est-ce que l entretien professionnel?... 5 3. Quelle périodicité?... 7 4. Quels sont

Plus en détail

Coordonnées du stagiaire : Nom Diplôme préparé Coordonnées du professeur référent : Nom Lycée. Tél.

Coordonnées du stagiaire : Nom Diplôme préparé Coordonnées du professeur référent : Nom Lycée. Tél. Coordonnées du stagiaire : Diplôme préparé Coordonnées du professeur référent : Lycée Dates de stage Coordonnées du tuteur entreprise : Entreprise CHARTE REGIONALE D ACCUEIL Une procédure d organisation

Plus en détail

Accord collectif national de la branche Caisse d Epargne sur l amélioration des Conditions de Travail.

Accord collectif national de la branche Caisse d Epargne sur l amélioration des Conditions de Travail. Accord collectif national de la branche Caisse d Epargne sur l amélioration des Conditions de Travail. 1 ère partie :! Evaluation de la charge! Mesure et maitrise du temps de travail! Espaces d autonomie!

Plus en détail

1 Notions et définitions

1 Notions et définitions 1 Notions et définitions 1 Qu est-ce que le tutorat? Le tutorat est la transmission de compétences par une personne expérimentée, le «tuteur» à un apprenant le «tutoré», pendant une période limitée dans

Plus en détail

EXPERTS COMPTABLES CCN 3020 IDCC 787 Pour toutes les actions débutant le 01/01/2015

EXPERTS COMPTABLES CCN 3020 IDCC 787 Pour toutes les actions débutant le 01/01/2015 2015 CCN 3020 IDCC 787 Pour toutes les actions débutant le 01/01/2015 1 2 3 4 5 Compte Personnel de Formation ATTENTION : CES CRITÈRES SONT SUSCEPTIBLES D'ETRE MODIFIÉS EN COURS D'ANNÉE Les demandes de

Plus en détail

Identifier les compétences et élaborer le plan de formation Guide pratique. Employeurs. + métiers de l événement. + études + conseil

Identifier les compétences et élaborer le plan de formation Guide pratique. Employeurs. + métiers de l événement. + études + conseil Identifier les compétences et élaborer le plan de formation Guide pratique Employeurs ingénierie + numérique + études + conseil + métiers de l événement ingénierie + numérique + études + conseil + métiers

Plus en détail

COURTAGE D ASSURANCES

COURTAGE D ASSURANCES COURTAGE D ASSURANCES et/ou REASSURANCES CCN 3110 IDCC 2247 Pour toutes les actions débutant le 01/01/ 1 2 3 4 5 ATTENTION : CES CRITÈRES SONT SUSCEPTIBLES D'ETRE MODIFIÉS EN COURS D'ANNÉE Les demandes

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3244 Convention collective nationale IDCC : 1505. COMMERCE DE DÉTAIL DES FRUITS

Plus en détail

NORME EXIGENCES 1. SYSTÈME DE GESTION DE LA

NORME EXIGENCES 1. SYSTÈME DE GESTION DE LA S Ces normes et les exigences qui s y rattachent servent de cadre aux collèges de l Ontario en vue d évaluer le degré de conformité de leurs mécanismes d assurance de la qualité. Ces normes et ces exigences

Plus en détail

ACTEURS DU DÉPARTEMENT DE LA HAUTE SAVOIE

ACTEURS DU DÉPARTEMENT DE LA HAUTE SAVOIE ACTEURS DU DÉPARTEMENT DE LA HAUTE SAVOIE Thonon les Bains Saint Julien en Genevois Bonneville ANNECY Chamonix Mont Blanc 91 Adresse : 31 avenue de Loverchy- 74000 ANNECY Mail contact dispositif Senior

Plus en détail

Dispositif C : Actions d'intermédiation avec les employeurs du secteur marchand ou non marchand

Dispositif C : Actions d'intermédiation avec les employeurs du secteur marchand ou non marchand Dispositif C : Actions d'intermédiation avec les employeurs du secteur marchand ou non marchand Objectif spécifique 3.9.1.2 Mobiliser des employeurs et des entreprises dans les parcours d insertion La

Plus en détail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION LE GUIDE

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION LE GUIDE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION LE GUIDE Toutes les informations essentielles pour préparer son alternance à l IAE Toulouse Aspects juridiques Aspects pédagogiques Aspects financiers Aspects administratifs

Plus en détail

CHARTE QUALITÉ DES SERVICES D AIDE À DOMICILE

CHARTE QUALITÉ DES SERVICES D AIDE À DOMICILE RAPPORT AU CONSEIL GENERAL Direction Générale des Services Direction de la Solidarité 81 CHARTE QUALITÉ DES SERVICES D AIDE À DOMICILE Par délibération du 2 juillet 2007, notre assemblée a adopté son schéma

Plus en détail

CHARTE de TUTORAT. Rédaction : C.Muller, 2012 (en concertation avec les cadres et tuteurs de stage) Page 1/8

CHARTE de TUTORAT. Rédaction : C.Muller, 2012 (en concertation avec les cadres et tuteurs de stage) Page 1/8 CHARTE de TUTORAT Rédaction : C.Muller, 2012 (en concertation avec les cadres et tuteurs de stage) Page 1/8 Sommaire 1. LE TUTORAT : DEFINITION ET PRINCIPES.... 3 2. ENGAGEMENTS DES DIFFERENTS ACTEURS...

Plus en détail

Conseiller, Consultant, Responsable Formation. 180 h 192 h h h 420 h 372 h

Conseiller, Consultant, Responsable Formation. 180 h 192 h h h 420 h 372 h Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : Volume horaire étudiant : Formation dispensée en : Sciences Humaines et Sociales Education et Formation Conseiller, Consultant, Responsable Formation

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3018 Convention collective nationale IDCC : 1486. BUREAUX D ÉTUDES TECHNIQUES, CABINETS D INGÉNIEURS-CONSEILS ET SOCIÉTÉS

Plus en détail

«FORMATION PROFESSIONNELLE»

«FORMATION PROFESSIONNELLE» MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3117 Convention collective nationale IDCC : 843. BOULANGERIE-PÂTISSERIE (Entreprises

Plus en détail

Formation linguistique des migrants

Formation linguistique des migrants Centre de Ressources POLITIQUE DE LA VILLE 2014 Formation linguistique des migrants Coordinateurs et formateurs : cinq stages pour acquérir des méthodes et améliorer sa pratique www.crpve91.fr 1 Sommaire

Plus en détail

EXEMPLAIRE D INFORMATION

EXEMPLAIRE D INFORMATION Nom et prénom de l étudiant : PORTFOLIO DE L ÉTUDIANT EN MASSO-KINESITHERAPIE EXEMPLAIRE D INFORMATION Référent Stage de l IFMK : Nom ENSEIGNANT Tél 03 83 51 83 33 email enseignant@kine-nancy.eu PROMOTION

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3261 Convention collective nationale IDCC : 1611. ENTREPRISES DE LOGISTIQUE DE

Plus en détail

Créer son entreprise Développer son activité

Créer son entreprise Développer son activité Créer son entreprise Développer son activité L Offre de 2ème semestre 2013 1 Envie d indépendance? De créer votre entreprise? BGE, spécialiste de la création d entreprise depuis plus de 30 ans, vous accompagne.

Plus en détail

Charte de l alternance. Les clés d un apprentissage réussi dans le réseau CCCA-BTP

Charte de l alternance. Les clés d un apprentissage réussi dans le réseau CCCA-BTP Charte de l alternance Les clés d un apprentissage réussi dans le réseau CCCA-BTP ENTREPRISE Je soussigné(e) représentant(e) de l entreprise en qualité de Accueil Je fais connaître l organisation de mon

Plus en détail

Formations des tuteurs en région Champagne-Ardenne

Formations des tuteurs en région Champagne-Ardenne Formations des tuteurs en région Champagne-Ardenne Développer la fonction tutorale au service de l insertion professionnelle PREAMBULE L Etat et la Région, dans le cadre du contrat de plan, ont réaffirmé

Plus en détail

Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination»

Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination» 79 Axe prioritaire 3 Lutter contre la pauvreté et promouvoir l inclusion Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination» Priorité

Plus en détail

NOR : MTSA0731551C. Principes généraux

NOR : MTSA0731551C. Principes généraux MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Circulaire interministérielle DGAS/SD 4A n o

Plus en détail

Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales

Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales Les missions de la CAPEB (régionale et départementale) Le positionnement de la fonction emploi-rh Le référentiel

Plus en détail

Propreté & pratiques tutorales

Propreté & pratiques tutorales Les enquêtes de l Observatoire de la Propreté n 3 Synthèse Juillet 2009 Propreté & pratiques tutorales Les enquêtes de l Observatoire de la Propreté n 3 Synthèse Juillet 2009 Quatre ans après le lancement

Plus en détail

Le tutorat. 1. Définition du tutorat

Le tutorat. 1. Définition du tutorat Mars 2013 Le tutorat Dans un contexte d intégration à l emploi des jeunes de plus en plus difficile, la mise en place de dispositifs d accompagnement, notamment d accompagnement individuel revêt une importance

Plus en détail

CQP «Ouvrier qualifié en construction d ouvrages paysagers»

CQP «Ouvrier qualifié en construction d ouvrages paysagers» CQP «Ouvrier qualifié en construction d ouvrages paysagers» PRINCIPES POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA FORMATION ET DE L EVALUATION A DESTINATION DES PRESTATAIRES DE LA FORMATION ET DE L EVALUATION Présenté

Plus en détail

Règlement d'admission

Règlement d'admission Règlement d'admission concernant la formation d'éducateur spécialisé 1. Définition de la profession et du contexte de l intervention des éducateurs spécialisés Selon l arrêté du 20 Juin 2007 relatif au

Plus en détail

Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat de moniteur-éducateur NOR : MTSA0755914A

Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat de moniteur-éducateur NOR : MTSA0755914A Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat de moniteur-éducateur NOR : MTSA0755914A La garde des sceaux, ministre de la justice, le ministre du travail, des relations sociales et de la solidarité,

Plus en détail

Accord de mobilité Groupe Caisse des Dépôts

Accord de mobilité Groupe Caisse des Dépôts Accord de mobilité Groupe Caisse des Dépôts Accord de mobilité groupe Caisse des Dépôts 1 SOMMAIRE Préambule... 3 Chapitre 1 LES PRINCIPES DE LA MOBILITE DANS LE GROUPE... 4 Article 1 La priorité aux candidatures

Plus en détail

Références en ligne. Deux outils régionaux pour valoriser les compétences 2 9 m a r s 2 0 1 2

Références en ligne. Deux outils régionaux pour valoriser les compétences 2 9 m a r s 2 0 1 2 Références en ligne Deux outils régionaux pour valoriser les compétences 2 9 m a r s 2 0 1 2 Pour tout renseignement : Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie Centre Documentation de La

Plus en détail

L entretien professionnel. les clés pour le réussir

L entretien professionnel. les clés pour le réussir L entretien professionnel les clés pour le réussir L essentiel à retenir. Redéfini par la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale, l entretien

Plus en détail

GUIDE DU TUTORAT PREAMBULE

GUIDE DU TUTORAT PREAMBULE FEDERATION FRANCAISE DE LA BIJOUTERIE, JOAILLERIE, ORFEVRERIE, DU CADEAU DES DIAMANTS, PIERRES ET PERLES ET ACTIVITES QUI S Y RATTACHENT GUIDE DU TUTORAT PREAMBULE Démarche de mise en place d une charte

Plus en détail

Mise en place du certificat de spécialisation restauration collective : outil d appui pour les travaux d ingénierie

Mise en place du certificat de spécialisation restauration collective : outil d appui pour les travaux d ingénierie Mise en place du certificat de spécialisation restauration collective : outil d appui pour les travaux d ingénierie 1- Création du certificat de spécialisation (CS) 2- Outil d appui pour la mise en place

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3333 Convention collective nationale IDCC : 2198. ENTREPRISES DE VENTE À DISTANCE

Plus en détail

LIVRET REFERENTIEL. Spécialité perfectionnement sportif. Mention Tennis. du Diplôme d Etat de la jeunesse, de l éducation populaire et du sport

LIVRET REFERENTIEL. Spécialité perfectionnement sportif. Mention Tennis. du Diplôme d Etat de la jeunesse, de l éducation populaire et du sport LIVRET REFERENTIEL Spécialité perfectionnement sportif Mention Tennis du Diplôme d Etat de la jeunesse, de l éducation populaire et du sport Avril 2012 1 2 INTRODUCTION Le ministère des sports est engagé

Plus en détail

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : Politique de gestion des ressources humaines COTE : DP 2005-01 APPROUVÉE PAR : Le Conseil d administration EN VIGUEUR LE : 22 juin 2005 RESPONSABLE DE L APPLICATION

Plus en détail

COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI de la Branche professionnelle Sanitaire, Sociale et Médico- Sociale privée à but non lucratif

COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI de la Branche professionnelle Sanitaire, Sociale et Médico- Sociale privée à but non lucratif COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI de la Branche professionnelle Sanitaire, Sociale et Médico- Sociale privée à but non lucratif Formation au Tutorat Cahier des charges pour la labellisation des

Plus en détail

Un parcours de formation en 2 étapes

Un parcours de formation en 2 étapes Un parcours de formation en 2 étapes Aujourd hui Formation de base «Les fondamentaux du Service Civique et du rôle du tuteur.» Approfondissement 1 ou 2 modules thématiques parmi : Dans quelques temps 1.Réussir

Plus en détail

LIVRET DE L ALTERNANCE

LIVRET DE L ALTERNANCE LIVRET DE L ALTERNANCE DEJEPS / BPJEPS Stagiaire : Structure d accueil : Tuteur : L alternance, une logique de formation : Les BPJEPS et les DEJEPS sont des diplômes d état construits autour du principe

Plus en détail

AU SERVICE DE VOTRE ENTREPRISE POUR L EMPLOI ET LA FORMATION

AU SERVICE DE VOTRE ENTREPRISE POUR L EMPLOI ET LA FORMATION AU SERVICE DE VOTRE ENTREPRISE POUR L EMPLOI ET LA FORMATION Un conseil de proximité centré sur vos besoins en compétences Nos conseillers sont à votre service pour concevoir des solutions adaptées à vos

Plus en détail

SOMMAIRE 1. OBJECTIFS DE L ACCORD-CADRE... 3

SOMMAIRE 1. OBJECTIFS DE L ACCORD-CADRE... 3 Accord cadre régional pour développer l emploi et les compétences et sécuriser les parcours d insertion dans les structures de l insertion par l activité économique d Aquitaine 2015-2017 CAHIER DES CHARGES

Plus en détail

Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ

Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ PROJET PEDAGOGIQUE FORMATION AIDE-SOIGNANT 2015-2016 Alexandra CURT - Claire EMERIT - Estelle GARCIA Formatrices Sylvie CLARY - Directrice L équipe

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE A LA PERIODE DE STAGE EN ENTREPRISE

CONVENTION RELATIVE A LA PERIODE DE STAGE EN ENTREPRISE CONVENTION RELATIVE A LA PERIODE DE STAGE EN ENTREPRISE des Etudiants de BTS Stage obligatoire et évalué Entre l entreprise ci-dessous désignée : NOM de l entreprise (ou l organisme) d accueil : «entreprise»

Plus en détail

DOSSIER D ENGAGEMENT ET DE SUIVI DANS LE CADRE DE L EMPLOI D AVENIR

DOSSIER D ENGAGEMENT ET DE SUIVI DANS LE CADRE DE L EMPLOI D AVENIR DOSSIER D ENGAGEMENT ET DE SUIVI DANS LE CADRE DE L EMPLOI D AVENIR Ce document a pour objet de retracer l ensemble des étapes du parcours de l emploi d avenir, aussi bien du point de vue du suivi du jeune

Plus en détail

Cahier des Charges de Prestations dans le cadre du Plan Défi Biotech Santé Axe 2 : Ressources humaines et management des PME

Cahier des Charges de Prestations dans le cadre du Plan Défi Biotech Santé Axe 2 : Ressources humaines et management des PME Cahier des Charges de Prestations dans le cadre du Plan Défi Biotech Santé Axe 2 : Ressources humaines et management des PME Fiche Action 5 : Management des ressources humaines (RH) 1 SOMMAIRE I. PLAN

Plus en détail

GROUPEMENT D'EMPLOYEURS POUR L'INSERTION ET LA QUALIFICATION. Livret [ ] d accueil du tuteur

GROUPEMENT D'EMPLOYEURS POUR L'INSERTION ET LA QUALIFICATION. Livret [ ] d accueil du tuteur 41 GROUPEMENT D'EMPLOYEURS POUR L'INSERTION ET LA QUALIFICATION [ ] Livret [ ] d accueil du tuteur 41 Bienvenue GROUPEMENT D'EMPLOYEURS POUR L'INSERTION ET LA QUALIFICATION au GEIQ 41 Vous êtes tuteur

Plus en détail

Démarche qualité en EHPAD. Y. Wolmark Hôpital Bretonneau (Paris 18)

Démarche qualité en EHPAD. Y. Wolmark Hôpital Bretonneau (Paris 18) Démarche qualité en EHPAD Y. Wolmark Hôpital Bretonneau (Paris 18) LA QUALITE Aptitude à satisfaire les besoins exprimés ou implicites des utilisateurs La qualité des soins OMS Garantir à chaque patient

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Educateur de Jeunes Enfants

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Educateur de Jeunes Enfants A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Educateur de Jeunes Enfants 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail

DPEA Management des projets urbains durables 2015/2016

DPEA Management des projets urbains durables 2015/2016 STAGES Année universitaire 2015-2016 CONVENTION DE STAGE DPEA Management des projets urbains durables 2015/2016 ENTRE D UNE PART : L ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D ARCHITECTURE DE MONTPELLIER REPRÉSENTÉE

Plus en détail

La VAE au Cnam. La certification des acquis de l expérience. 09/04/2008 Cnam - DNF - Service Compétences et Validation 1

La VAE au Cnam. La certification des acquis de l expérience. 09/04/2008 Cnam - DNF - Service Compétences et Validation 1 La VAE au Cnam La certification des acquis de l expérience 09/04/2008 Cnam - DNF - Service Compétences et Validation 1 La VAE, c est Le droit individuel de demander à : «faire valider les acquis de son

Plus en détail

DISPOSITIF DE LA FORMATION OUVERTE ET A DISTANCE DES ENSEIGNANTS DE L EDUCATION NATIONALE : DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE A L INNOVATION PEDAGOGIQUE

DISPOSITIF DE LA FORMATION OUVERTE ET A DISTANCE DES ENSEIGNANTS DE L EDUCATION NATIONALE : DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE A L INNOVATION PEDAGOGIQUE DISPOSITIF DE LA FORMATION OUVERTE ET A DISTANCE DES ENSEIGNANTS DE L EDUCATION NATIONALE : DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE A L INNOVATION PEDAGOGIQUE Zine-Eddine SEFFADJ Maître de conférence Chargé des

Plus en détail

Rappel du contexte et des enjeux

Rappel du contexte et des enjeux LE TUTORAT L objectif majeur de la nouvelle réglementation est de favoriser le maintien en emploi et le recrutement de salariés âgés, grâce à des actions innovantes définies au sein des branches et des

Plus en détail

Emplois d avenir. et de suivi

Emplois d avenir. et de suivi Emplois d avenir Dossier d engagement et de suivi Sommaire 1. Engagements tripartites initiaux 4 2. Livret de suivi pendant l emploi d avenir 8 > Phase d intégration : bilan d intégration > Phase de stabilisation

Plus en détail

Devenir tuteur d entreprise : les clefs de la réussite

Devenir tuteur d entreprise : les clefs de la réussite Devenir tuteur d entreprise : les clefs de la réussite Devenir tuteur d entreprise : les clefs de la réussite FORSANE Patricia BERTEAU : GPEC@forsane.com 240 rue des mésanges 44240 SUCE SUR ERDRE tel.

Plus en détail

Les contrats de professionnalisation dans le Master 2 Diagnostic économique des organisations et pilotage de la performance

Les contrats de professionnalisation dans le Master 2 Diagnostic économique des organisations et pilotage de la performance Pour investir dans l avenir en redonnant un nouveau souffle aux effectifs, en renforçant la compétitivité, en poursuivant le développement de l entreprise. Pour favoriser le développement de compétences

Plus en détail

CHARTE POUR LE RECRUTEMENT ET LE SUIVI DES PERSONNELS CONTRACTUELS (CDD) A L INSERM

CHARTE POUR LE RECRUTEMENT ET LE SUIVI DES PERSONNELS CONTRACTUELS (CDD) A L INSERM CHARTE POUR LE RECRUTEMENT ET LE SUIVI DES PERSONNELS CONTRACTUELS (CDD) A L INSERM Objectifs et champ d application de la charte L Inserm a souhaité se doter d une charte recensant les bonnes pratiques

Plus en détail

Accord portant mise en œuvre du tutorat intérimaire du 13 juin 2012

Accord portant mise en œuvre du tutorat intérimaire du 13 juin 2012 Accord portant mise en œuvre du tutorat intérimaire du 13 juin 2012 Entre les soussignés : PRISME, Syndicat des Professionnels de l Intérim, Services et Métiers de l Emploi Et D une part, Les organisations

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Année universitaire 2014/2015. Licence professionnelle Gestion des Ressources Humaines

LICENCE PROFESSIONNELLE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Année universitaire 2014/2015. Licence professionnelle Gestion des Ressources Humaines IUT Nantes Licence professionnelle Gestion des Ressources Humaines GUIDE DU TUTEUR I.U.T. 3 rue du Maréchal Joffre B.P. 34103 44041 Nantes Cedex 1 Responsable pédagogique de la licence : Yvan BAREL Tél.

Plus en détail

MON COMPTE PERSONNEL DE FORMATION. Les salariés au cœur de leur parcours de formation

MON COMPTE PERSONNEL DE FORMATION. Les salariés au cœur de leur parcours de formation MON COMPTE PERSONNEL DE FORMATION Les salariés au cœur de leur parcours de formation Loi du 5 mars 2014 9 janvier 2015 Un compte personnel de formation pour tout salarié et demandeur d emploi dès 16 ans

Plus en détail

Les CQP de la Plasturgie. Claude LOMBARD du

Les CQP de la Plasturgie. Claude LOMBARD du Les CQP de la Plasturgie Claude LOMBARD du Les différentes certifications professionnelles Diplômes et titres délivrés par l Etat Délivrés par l Etat Titres à finalité professionnelle Délivrés le plus

Plus en détail

Sciences de Gestion Spécialité : RESSOURCES HUMAINES ET COMMUNICATION

Sciences de Gestion Spécialité : RESSOURCES HUMAINES ET COMMUNICATION Sciences de Gestion Spécialité : RESSOURCES HUMAINES ET COMMUNICATION Classe de terminale de la série Sciences et Technologie du Management et de la Gestion PRESENTATION GENERALE 1. La spécialité «Ressources

Plus en détail

SENIOR INNOV : un nouvel élan pour les cadres seniors Cahier des charges pour un dispositif de formation-action

SENIOR INNOV : un nouvel élan pour les cadres seniors Cahier des charges pour un dispositif de formation-action SENIOR INNOV : un nouvel élan pour les cadres seniors Cahier des charges pour un dispositif de formation-action 29-10-2013 1 SOMMAIRE 1. LES ENJEUX ET FONDAMENTAUX DU PROJET page 3 2. LES OBJECTIFS ET

Plus en détail

Validation des acquis de l expérience Guide pratique. Outils. + métiers de l événement. + études + conseil. ingénierie + numérique

Validation des acquis de l expérience Guide pratique. Outils. + métiers de l événement. + études + conseil. ingénierie + numérique Validation des acquis de l expérience Guide pratique Outils ingénierie + numérique + études + conseil + métiers de l événement ingénierie + numérique + études + conseil + métiers de l événement www.fafiec.fr

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL DU CENTRE CAHIER DES CHARGES

CONSEIL REGIONAL DU CENTRE CAHIER DES CHARGES 1 CONSEIL REGIONAL DU CENTRE DIRECTION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE ET DE L APPRENTISSAGE 9, rue Saint-Pierre Lentin 45041 ORLEANS CEDEX CAHIER DES CHARGES Réalisation d un plan régional de

Plus en détail

Source : CCCA-BTP, édition du 4 mars 2011

Source : CCCA-BTP, édition du 4 mars 2011 1 LE MAÎTRE D APPRENTISSAGE 2 LE MAÎTRE D APPRENTISSAGE QUEL EST LE RÔLE DU MAÎTRE D APPRENTISSAGE? Le maître d apprentissage est au cœur du dispositif de la formation alternée et de sa réussite. Il a

Plus en détail

Dossier de Presse. Défense Mobilité 7 Avril 2011 CONTACTS PRESSE

Dossier de Presse. Défense Mobilité 7 Avril 2011 CONTACTS PRESSE Dossier de Presse Défense Mobilité 7 Avril 2011 CONTACTS PRESSE Défense Mobilité - Séverine Petitgas - 01 57 24 80 95 severine.petitgas@defense.gouv.fr Publicis Consultants - Cécile Draunet - 01 44 82

Plus en détail

CHARTE DU RÉSEAU VERVIÉTOIS D INTERVENANTS EN MATIÈRE D ASSUÉTUDES EN

CHARTE DU RÉSEAU VERVIÉTOIS D INTERVENANTS EN MATIÈRE D ASSUÉTUDES EN CHARTE DU RÉSEAU VERVIÉTOIS D INTERVENANTS EN MATIÈRE D ASSUÉTUDES EN MILIEU SCOLAIRE ET EXTRA-SCOLAIRE, (CONVENTION DE PARTENARIAT) 1. PRESENTATION DU RESEAU VERVIETOIS ET DE SES OBJECTIFS Le réseau Verviétois

Plus en détail

APPEL D OFFRES ET CAHIER DES CHARGES DU PRESTATAIRE CO-TRAITANT

APPEL D OFFRES ET CAHIER DES CHARGES DU PRESTATAIRE CO-TRAITANT APPEL D OFFRES ET CAHIER DES CHARGES DU PRESTATAIRE CO-TRAITANT PROGRAMME INITIATIVE POUR L EMPLOI DES JEUNES PILOTÉ PAR LA MISSION LOCALE DU BASSIN CARCASSONNAIS Le programme opérationnel national pour

Plus en détail

FORMATION PREPARATOIRE AU D.E.A.V.S Suite à la réforme du 14 mars 2007

FORMATION PREPARATOIRE AU D.E.A.V.S Suite à la réforme du 14 mars 2007 ACTION ET FORMATION POUR L AIDE AU MAINTIEN A DOMICILE 97, rue Pelleport - 75 020 PARIS - Tél. : 01.40.31.11.96 Fax : 01.40.31.12.00. - e-mail : secretariat@afpam.fr FORMATION PREPARATOIRE AU D.E.A.V.S

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Guide à l'intention des membres de jurys. de validation des acquis de l'expérience

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Guide à l'intention des membres de jurys. de validation des acquis de l'expérience MINISTERE CHARGE DES AFFAIRES SOCIALES Diplôme d Etat d éducateur spécialisé Guide à l'intention des membres de jurys de validation des acquis de l'expérience 1 / 26 Notice explicative Vous allez prochainement

Plus en détail

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective dans le secteur des Centres Relation Client Action collective au profit des entreprises adhérentes

Plus en détail

CQP dans l industrie l du médicamentm

CQP dans l industrie l du médicamentm La démarche d CQP dans l industrie l du médicamentm Emmanuelle Garassino Leem Directeur adjoint Affaires industrielles, sociales et de la formation 30 septembre 2010 Le Leem Organisation professionnelle

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET PRÉFET DE LA RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR DIRECCTE PROVENCE-ALPES-COTE D AZUR POLE ENTREPRISES, EMPLOI ET ECONOMIE SERVICE DES ENTREPRISES DEPARTEMENT REDRESSEMENT ECONOMIQUE Marseille, le 19 avril

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel BÂTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS ACCORD DU 30 JUIN 2015 RELATIF AU STATUT

Plus en détail

Critères de prise en charge interprofessionnels 2017

Critères de prise en charge interprofessionnels 2017 DES SERVICES QUI CHANGENT LA FORMATION ( Applicables à partir du 1er janvier 2017) FINANCER LA FORMATION Critères de prise interprofessionnels 2017 1 CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION (CDD OU CDI) Jeune

Plus en détail

CQP FORMATEUR(TRICE) INTERNE

CQP FORMATEUR(TRICE) INTERNE CQP FORMATEUR(TRICE) INTERNE DEFINITION ET DESCRIPTION DE LA CERTIFICATION Le (la) formateur (trice) interne analyse la demande, conçoit, organise et assure des actions de formation interne pour adultes

Plus en détail

Critères de prise en charge interprofessionnels 2016

Critères de prise en charge interprofessionnels 2016 DES SERVICES QUI CHANGENT LA FORMATION ( Applicables à partir du 1er juillet 2016) FINANCER LA FORMATION Critères de prise interprofessionnels 2016 1 CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION (CDD OU CDI) Personne

Plus en détail

TUTEURS ET MAITRES D APPRENTISSAGE. Promotion 2016

TUTEURS ET MAITRES D APPRENTISSAGE. Promotion 2016 TUTEURS ET MAITRES D APPRENTISSAGE Promotion 2016 Responsable de Centre d activité : Hélène BAGNIS. hélene-bagnis@irts-pacacorse.com 04 91 76 99 51 Secrétariat Centre d activité : Céline QUINTELLA Céline-quintella@irts-pacacorse.com

Plus en détail

mode d emploi LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION Co-investissez avec vos salariés et professionnalisez vos équipes CPF ENTREPRISES DE 10 SALARIÉS ET +

mode d emploi LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION Co-investissez avec vos salariés et professionnalisez vos équipes CPF ENTREPRISES DE 10 SALARIÉS ET + LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION Co-investissez avec vos salariés et professionnalisez vos équipes VOILÀ, D'ICI ON A UNE BELLE VUE D ENSEMBLE Montages financiers 1 5 0 h Projet formation CPF ENTREPRISES

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel BÂTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS ACCORD DU 29 JUIN 2016 RELATIF À LA STRATÉGIE

Plus en détail

Devenir tuteur d entreprise : les clefs de la réussite

Devenir tuteur d entreprise : les clefs de la réussite Devenir tuteur d entreprise : les PIERRE CHAMBE CONSEIL Pierre Chambe : conseil@pierrechambe.com 78 avenue Paul Doumer 75116 PARIS tel. : 0611776777 de 875 à 2640 Formation financée à 100% par le FAFIEC,

Plus en détail

FORMATIONS 2016. Santé et sécurité au travail. Formations animées. par la Carsat Centre Ouest

FORMATIONS 2016. Santé et sécurité au travail. Formations animées. par la Carsat Centre Ouest FORMATIONS Santé et sécurité au travail animées par la 37, avenue du Président René Coty Principe de participation Afin de suivre dans les meilleures conditions d efficacité les stages suivants, une formation

Plus en détail

Les Formations en Alternance

Les Formations en Alternance Les Modalités Pédagogiques L alternance, le plus court chemin vers l emploi Les Formations en Alternance Envie de poursuivre vos études en alternant formation et emploi? L alternance, une opportunité à

Plus en détail

Cahier des charges 2015

Cahier des charges 2015 Cahier des charges 2015 Les Ateliers RH Contact : Mylène PILLONETTO-ONDET Conseiller en Formation Tel : 0473319595 mpillonetto@agefos-pme.com AGEFOS PME Auvergne 1/9 Sommaire 1. Présentation d AGEFOS PME

Plus en détail