AVIS. Sur la stratégie immobilière du centre hospitalier universitaire (CHU) de Nantes.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AVIS. Sur la stratégie immobilière du centre hospitalier universitaire (CHU) de Nantes."

Transcription

1 Séance du 18 septembre 2013 Cnseil de l immbilier de l État AVIS Sur la stratégie immbilière du centre hspitalier universitaire (CHU) de Nantes. Vu le décret n du 28 ctbre 2011 mdifiant le décret n du 16 ctbre 2006 instituant le Cnseil de l'immbilier de l'état ; Vu la li de prgrammatin n du 3 aût 2009 relative à la mise en œuvre du Grenelle de l envirnnement ; Vu la li n du 12 juillet 2010 prtant engagement natinal pur l envirnnement ; Vu la circulaire du ministre du budget, des cmptes publics et de la fnctin publique du 26 décembre 2008 relative au recensement du parc immbilier et aux rientatins pur l évlutin du parc immbilier des pérateurs et des rganismes divers de l État ; Vu la circulaire du ministre du budget, des cmptes publics et de la fnctin publique du 26 décembre 2008 relative à l immbilier des pérateurs et rganismes divers de l exerçant leurs missins en matière d enseignement supérieur ; Vu la circulaire du Premier ministre du 16 janvier 2009 relative à la plitique immbilière de l État, prtant ntamment sur le recensement et la gestin dynamique du patrimine détenu u ccupé par les pérateurs de l État ; Vu la circulaire interministérielle du 5 juin 2013 relative à la mise en place du cmité interministériel de la perfrmance et de la mdernisatin de l ffre de sins hspitaliers (COPERMO) Vu le dcument de présentatin des traitements statistiques de l bservatire des cûts de la cnstructin hspitalière prduit par l Agence Natinale d Appui à la Perfrmance (ANAP) en 2011 ; Vu le dssier de présentatin de la stratégie immbilière du centre hspitalier universitaire du CHU de Nantes du 18 septembre 2013 ; Après avir prcédé à l auditin de Mme Christiane COUDRIER, Directrice générale du CHU de Nantes accmpagnée de Mme Cécile JAGLIN-GRIMONPEZ, Directeur du Plan et de M. Eric MANŒUVRIER, Directeur du Pôle Activité et Dévelppement, en présence de Mme Marie-Sphie DESAULLE, Directrice générale de l ARS Pays-de-Lire, lrs de la séance du 18 septembre 2013 ;

2 2 Cnseil de l immbilier de l État Cnsidérant que le centre hspitalier universitaire de Nantes s attache à remplir les tris principales missins dévlues aux hôpitaux universitaires : les sins, la recherche et l enseignement ; Que le CHU prpse une ffre de prestatins médicales et chirurgicales curantes et hautement spécialisées, des alternatives à l hspitalisatin cmplète (activités ambulatires, télémédecine, activités en réseaux) et assure l accueil des malades en urgence ; que sa capacité d accueil était en 2012 de lits et 436 places ; que sn activité de sins représentait ntamment pur cette même année jurnées d hspitalisatin, venues u actes externes, passages aux urgences, séances pératires et naissances ; que l établissement a été certifié par la haute autrité de santé en 2010 ; que les tris quarts des patients hspitalisés au CHU viennent de Lire-Atlantique dnt plus de la mitié de l agglmératin nantaise ; Que depuis plus de vingt ans, le CHU de Nantes s investit dans la recherche bimédicale et que ses effrts lui nt permis d être aujurd hui cnsidéré cmme un des dix CHU «frt chercheur» ; que 37 M nt été mbilisés en 2012 pur cette activité qui s est traduite par plus de 800 publicatins, le dépôt de 10 brevets, 3 marques, 1 lgiciel et la déclaratin de 10 nuvelles cllectins bilgiques ; Que le département des instituts de frmatin du CHU cmprend 11 instituts et écles qui accueillent chaque année plus d un millier d étudiants ; que tris facultés de médecine, de pharmacie et d'dntlgie snt implantées sur le cmplexe hspital-universitaire de l Hôtel- Dieu ; Cnsidérant que le CHU de Nantes est le premier emplyeur de la régin avec persnnes emplyées, dnt de persnnels médicaux et de persnnels praticiens ; Cnsidérant que le CHU de Nantes a cnnu en 2007 une crise extrêmement frte avec une situatin budgétaire très dégradée (31,5 millins d eurs de déficit) et une activité en stagnatin ; que ce cnstat a cnduit à l'élabratin d'un cntrat de retur à l'équilibre financier ; Que l'bjectif de retur à l'équilibre a été atteint au terme du cntrat à la fin 2011 ; qu à cette date, l encurs de la dette s établissait à 31,8 % du ttal des prduits de l établissement pur un rati d indépendance financière de 57,2 % ; Que l activité est en cnstante augmentatin depuis 2007 : + 7% en 2008, +1,3% en 2009, + 6,3 % en 2010, +2,43% en 2011 et +1,89% au 31 aût 2012 ; Cnsidérant que les charges d explitatin du CHU représentaient 785 M en 2012 dnt 459 M de dépenses de persnnel, 174 M de charges à caractère médical, 57 M de charges à caractère hôtelier et général et 93 M d amrtissements, prvisins, charges financières et exceptinnelles ; que les dépenses d investissement s établissaient à 78,7 M ; Cnsidérant que le patrimine immbilier affecté aux sins représente m² de surface dans œuvre (SDO) pur une capacité d accueil de plus de lits et places dnt lits et 176 places en médecine, chirurgie, bstétrique (MCO) ; Situé au centre de Nantes, l hôpital de l Hôtel-Dieu cmpte 827 lits de curt séjur et héberge le Samu, le service des urgences et le centre 15. Le bâtiment principal mis en service en 1967, étant frappé d un avis défavrable à l explitatin par la cmmissin de sécurité depuis 1997, le CHU a engagé des travaux de mise en sécurité incendie pur un

3 3 Cnseil de l immbilier de l État mntant de 15 M. L hôpital mère-enfant (300 lits) est également implanté sur le site de l Hôtel-Dieu. Il regrupe les services de gynéc-bstétrique et ceux destinés aux sins de l'enfant. Les bâtiments hspitaliers du site représentent m² SDO. Situé au nrd-uest de la ville de Nantes, sur la cmmune de Saint-Herblain, l'hôpital Guillaume et René Laënnec cmpte 489 lits et places de curt séjur, médicaux et chirurgicaux. Implanté sur 49 hectares, cet établissement crucifrme de m² a été mis en service en Il cnstitue le secnd site médic-chirurgical du CHU de Nantes. Implanté sur un site de 17 hectares au sud de la ville de Nantes, l'hôpital Saint-Jacques est un ensemble hspitalier de 972 lits et ffre une superficie de m² SDO. Il regrupe les services de rééducatin fnctinnelle, de psychiatrie et de gériatrie ainsi que le plateau lgistique du CHU de Nantes ( m² SDO). Deux des édifices snt des mnuments histriques. Depuis sa mise en service en 1904, l'hôpital Bellier (135 lits et places) a bénéficié de plusieurs rénvatins. En 2003, les lcaux existants nt été restructurés et une extensin a été réalisée prtant la surface de l établissement à m² SDO. Le centre ambulatire nantais de gérntlgie clinique y a uvert ses prtes en Située au Nrd-Ouest de la ville de Nantes, la maisn Beauséjur (117 lits) accueille au lng curs des persnnes âgées dépendantes physiquement et/u psychiquement pur des sins de lngue durée. Le bâtiment mis en service en 1999 ffre une superficie de m² SDO. Située à une quinzaine de kilmètres du centre ville de Nantes, la résidence de la Seilleraye accueille pur de lngs séjurs u de manière permanente, des persnnes âgées physiquement u psychiquement dépendantes. Ouverte en 1976, la structure pssède une capacité de 192 lits de type «établissement d'hébergement pur persnnes âgées dépendantes» (Ehpad) pur une surface de m². Le CHU dispse également de près de m² SDO répartis sur une quinzaine de sites pur des activités d hôpital de jur. Cnsidérant que les services administratifs dispsent également de quatre implantatins à prximité de l Hôtel-Dieu qui représentent m² SDO ; Cnsidérant que la surface des bâtiments des facultés de médecine, de pharmacie et d'dntlgie implantées sur le site de l Hôtel-Dieu est d envirn m² et que les lcaux des écles et instituts du site Saint-Jacques représentent m² SDO ; Cnsidérant que cette situatin immbilière pénalise le CHU dans l accmplissement de ses missins : Les activités de sins snt dispersées au sein de l'agglmératin nantaise et les dublns qui en déculent, entraînent des surcûts de fnctinnement imprtants ; La multiplicatin des sites cnsacrés à la recherche nuit à l efficacité des équipes. Les tris sites principaux, l Hôtel-Dieu, l hôpital Guillaume et René Laënnec et l hôpital Saint-Jacques snt saturés ; Ces hôpitaux nécessitent d imprtantes pératins de rénvatin et ne répndent plus aux exigences hôtelières actuelles, à l évlutin des nrmes de sécurité et au besin crissant d espaces techniques et tertiaires. Les surcûts de fnctinnement liés à la mauvaise adaptatin du bâti et la part des investissements cnsacrés à des travaux de maintenance lurde et de mise aux nrmes

4 4 Cnseil de l immbilier de l État bèrent l investissement prductif dans de nuveaux prjets, nécessaire au dévelppement de l activité du CHU et à la cnslidatin de sn psitinnement ; Que ces handicaps se traduisent par un manque de lisibilité et d attractivité de l ffre du CHU et que cette situatin est, d autant plus critique sur le plan écnmique, que le CHU est cnfrnté à une frte cncurrence du secteur privé dans l agglmératin nantaise, les cliniques regrupées et recnstruites au curs des dix dernières années dispsant d une hôtellerie et de cnditins d accueil mdernes ; Cnsidérant que le cût de la remise aux nrmes de l Hôtel Dieu et de l hôpital Laënnec est estimé aujurd hui, au regard des nuvelles nrmes et des audits menés à 541 M ; que, ces travaux ne permettraient pas au CHU de se rérganiser dans ses murs ù il est difficile d ptimiser l ergnmie des pstes de travail et des parcurs de sins et d y dévelpper des activités attractives et bien rémunérées ; que le cnstat péré en 2003 de bâtiments cûteux et inadaptés a été depuis régulièrement actualisé et cnfirmé dans un rapprt de l'inspectin générale des affaires sciales (IGAS) de 2011 ; Cnsidérant que le CHU de Nantes a arrêté en 2004, dans le cadre de l élabratin de sn prjet d établissement , un plan directeur immbilier à quinze ans ( ) qui vise à apprter des répnses aux handicaps dnt suffre l rganisatin des activités médicales du CHU ; que ce schéma directeur appruvé par l Agence Réginale de l Hspitalisatin en mars 2005, prévit la recnstructin, sur le site de l Ile de Nantes, de la ttalité des activités de curt séjur du CHU de Nantes, aujurd hui situées sur les sites Hôtel-Dieu et Laënnec ; que la réalisatin de cette pératin est prévue en deux phases : A l hrizn 2023 : transfert de la ttalité du curt séjur adulte, uverture de l Institut de Recherche en Santé (IRS) 2020 ; A partir de 2025 : transfert des activités Femme, Mère et enfant, du SAMU-SMUR-CESU qui nt bénéficié d investissements au début des années 2000 ; Le prjet prévit également l implantatin de l Institut de cancérlgie de l Ouest (ICO) réunissant le centre de lutte cntre le cancer et les activités cancérlgiques du CHU ; Cnsidérant que les sites du centre ville de Nantes (Hôtel-Dieu et siège scial du CHU) et de Saint-Herblain (hôpital Laënnec) sernt fermés à l issue du transfert de leurs activités dans le nuvel hôpital de l ile de Nantes ; que l hôpital Saint-Jacques qui héberge une plate-frme lgistique et des activités de sins spécialisées en gériatrie et psychiatrie sera cnservé ; que les activités de recherche et de frmatin sernt partagées entre le nuvel hôpital et les structures actuelles implantées à prximité de l hôpital de l Hôtel-Dieu ; Cnsidérant que le CHU a élabré sn prjet en étrite cllabratin avec la Missin natinale d appui à l'investissement Hspitalier (MAINH) puis de l Agence Natinale d appui à la perfrmance des établissements de santé et médic-sciaux (ANAP) ; Que le chix du site a été péré à la suite de l analyse de six scénarii seln des critères de chérence, de faisabilité et d impact écnmique ; Que le lng travail d études entamé en 1999 a abuti à un accrd de principe pur le regrupement de tutes les activités de curt séjur sur l Ile Nantes à l hrizn 2020 délivré en février 2010 par la ministre de la santé et des sprts ;

5 5 Cnseil de l immbilier de l État Que cet accrd était cnditinné par un ajustement du dimensinnement capacitaire du prjet et l actualisatin du plan glbal de financement pluriannuel intégrant la situatin financière du CHU, sa capacité d autfinancement et la participatin des cllectivités lcales à ce dssier ; Que le 16 juillet 2013, le Cmité de la perfrmance et de mdernisatin de l'ffre de sins (Cperm) ayant validé le dssier cmplété par le CHU, la ministre des affaires sciales et de la Santé a dnné sn accrd pur le lancement du prjet de regrupement des activités MCO du CHU sur le site unique de l'île de Nantes ; Cnsidérant que le prjet immbilier s inscrit dans le cadre d un prjet médical répndant aux perspectives démgraphiques, au vieillissement de la ppulatin ligérienne, à l innvatin technlgique et au dévelppement des pathlgies chrniques et repsant sur quatre axes majeurs : Un prjet de campus hspital-universitaire intégrant sins, enseignement et recherche ; Un basculement ambitieux vers les prises en charge ambulatires, qui cnstituernt 64% des séjurs, malgré l imprtance des activités lurdes dévelppées au CHU ; Une réductin dès l uverture du nmbre de lits d hébergement cnventinnel (le prjet prévit une diminutin de 350 lits et la créatin de 96 places, la capacité cible étant arrêtée à 1112 lits et 272 places), anticipant sur la réductin des durées myennes de séjur et inscrivant le CHU dans une plitique partenariale frte au sein de sa cmmunauté hspitalière de territire. L bjectif à hrizn 2025 est d atteindre un rati de 65% de séjurs en ambulatire, alrs que le rati actuel est de 40 %. L anticipatin sur une diminutin encre plus imprtante du nmbre de lits dans l avenir, permise par une cnceptin innvante autrisant la scissin de certains éléments du bâti. Cnsidérant que le CHU de Nantes a saisi l pprtunité de ce prjet pur repenser de manière systématique les mdes de prises en charge et les mdes de fnctinnements des activités de curt séjur ; que les différents espaces de la future cnstructin snt rganisés en fnctin des parcurs patients et des prises en charge ; que la cnceptin de cet util immbilier innvant est guidée par des critères d efficience et d évlutivité : Le cœur de l hôpital est cnstitué d un plateau technique et accueille les patients en urgence et en hspitalisatin de sins critiques En façade ville snt rganisés les sins ambulatires, uverts sur le territire et adaptés aux prises en charge chrniques Les hébergements cnventinnels snt séparés du plateau technique et de l ambulatire de manière à puvir être recnvertis pur les besins hspitaliers u en vue de la cessin future des bâtiments. La séparatin des lcaux de nature différente dit réduire les cûts de cnstructin, le cût des surfaces très techniques étant limité au seul plateau technique ; L intégratin de la technlgie nécessaire à la mise en œuvre des principes de l hôpital numérique dit permettre le partage des dnnées, la traçabilité des patients fragiles et des matériels rares, l autmatisatin des fnctins techniques et lgistiques ainsi que la réductin des surfaces d archives ; Une cnceptin mdulaire basée sur une standardisatin systématique des lcaux de même nature et le respect de principes techniques favrisera le rempli des lcaux et leur adaptatin ;

6 6 Cnseil de l immbilier de l État La cnceptin du bâtiment seln des critères envirnnementaux dit abutir à la réductin de l empreinte éclgique du CHU ; Cnsidérant qu il est attendu de ce prjet des écnmies de gestin favrisant la bnne santé financière du CHU dans la durée ; Que la standardisatin des lcaux et des tailles d unité, l autmatisatin des prcessus techniques et lgistiques, l éliminatin des dublns persistants entre les deux sites du CHU dit permettre des écnmies d explitatin significatives, à hauteur de 30 M crrespndant à la fis à l ptimisatin des effectifs et à une gestin plus ptimale des sites. ; Que la rénvatin de l hôtellerie et de l util de prductin mderne permettant des prises en charge cmplètes sur un même site, divent renfrcer l attractivité de la structure pur ses patients, cmme pur ses persnnels ; Cnsidérant que le prjet cnsiste à cnstruire un bâtiment neuf d une surface de m² SDO (pur un prgramme de m² de surface utile dimensinné en fnctin des prjectins réalisées cnjintement par le CHU et l ARS) sur un terrain permettant la réalisatin d envirn m² pur l ensemble du prjet hspitalier et l Institut de cancérlgie de l Ouest ( m²) ; Cnsidérant que le site du futur hôpital est au cœur d un prjet urbain de 90 hectares destiné à accueillir également des établissements de recherche et des équipements universitaires ; que le CHU de Nantes a signé le 24 juin 2013 avec Nantes Métrple, un prtcle d accrd pur la réalisatin du prjet de centre hspitalier ; Qu il est prévu que Nantes Métrple cède au CHU un terrain de 10 hectares dévelppés sur tris îlts, Nantes Métrple, se chargeant en lien étrit avec le CHU, de la viabilisatin du terrain, de la desserte et de l accessibilité du site ; Que Nantes Métrple est prpriétaire pur mitié de ce fncier et a engagé le transfert de prpriété pur l autre mitié auprès de Réseau ferré de France (RFF) et du Grand prt maritime de Nantes-Saint-Nazaire ; Que le prtcle prévit en échange du terrain viabilisé dnt les services du Dmaine nt estimé la valeur à 40 M, la remise à Nantes Métrple des prpriétés du CHU crrespndant au site actuel de l hôpital de l Hôtel-Dieu, y cmpris les immeubles Deurbrucq et de Turville dnt la valeur vénale ttale a été estimée par un prestataire privé à 43 M ; que les signataires du prtcle nt cnsidéré que le différentiel de valeur était cmpensé par le prtage financier supprté par Nantes Métrple du fait de la durée des pératins nécessaires à la libératin des implantatins actuelles du CHU ; Cnsidérant que le prjet d investissement pur le CHU (hrs IRS 2020) est estimé tutes dépenses cnfndues, en valeur fin de chantier, à 976 M ; que ce cût cmprend 133 M de frais d études et de cnceptin, 497 M de travaux, des prvisins pur 20 M aléas et 217 M d actualisatin des prix, ainsi que 108 M de cût d acquisitin de mbilier et d équipements ; Que le plan de financement repse sur un autfinancement du CHU de 324 M, 185 M de subventins, 40M d emprunt aidé et 467 m d emprunts ; Que la cessin prgressive entre 2015 et 2025 du site de l hôpital Laënnec dnt la valeur est estimée à 31,5 M est intégrée dans la part d autfinancement du prjet ;

7 7 Cnseil de l immbilier de l État Cnsidérant que le CHU, en attendant le déménagement des services de curt séjur à l'hrizn , cnduit parallèlement des actins de mdernisatin pur résrber sn déficit de psitinnement par rapprt à la cncurrence qui suscite une perte d attractivité tant vis-à-vis des patients que du persnnel de certaines de ses activités ; Que le CHU de Nantes a décidé dans le cadre de sn schéma directeur ( ) la mise en œuvre d un nuveau plateau technique médic-chirurgical (PTMC) qui dit permettre dès 2013, la rérganisatin de l ensemble des services médic-techniques lurds de l établissement seln un cncept de regrupement et de mutualisatin ; Que les 65 M d investissement de cette pératin vnt ntamment permettre la créatin d une unité de chirurgie ambulatire regrupée et une réductin capacitaire de 78 lits ; Que le CHU va pursuivre dans cette vie et rganiser ses services pur renfrcer prgressivement sn ffre de sins ambulatire et diminuer sn activité cnventinnelle et préfigurer ainsi sn rganisatin future qui ne purra être ptimale qu à cmpter du transfert dans le nuvel hôpital ; Que le CHU prjette une pératin de démlitin du centre actuel de médecine physique et de réadaptatin et de 2 bâtiments de psychiatrie de l hôpital Saint-Jacques et recnstructin sur le site d un bâtiment neuf de m² SDO pur y accueillir les activités du centre actuel de médecine physique et de réadaptatin ; que le cût de l investissement, mbilier inclus, est estimé à 66 M ; que la livraisn est envisagée pur avril 2020 ; Que le CHU étudie également un prjet de recnstructin de sa cuisine centrale ( repas par an) ; que le mntant de cet investissement est estimé à 25 M ; Cnsidérant que le CHU de Nantes fait partie des quinze établissements à avir participé à une enquête de la Cnférence des directeurs généraux de CHU permettant d établir un état cmparatif de l entretien de leur parc immbilier pur l exercice 2008 ; Qu il ressrt de cette étude que le cût myen rapprté au m² des dépenses intégrant les charges de grs entretien renuvellement (GER), les charges énergies (chauffage, électricité, eau, hrs blanchisserie), les charges d'entretien maintenance réalisées en interne et en externe s établit à 52 TTC/ m² pur l ensemble des établissements et que celui de Nantes était légèrement inférieur à cette myenne avec 48 TTC/ m² ; Que les services du pôle lgistique et technique du CHU nt prcédé à une analyse précise de ces résultats qui permet d expliquer certains écarts par des différences de périmètre de dépenses mais qui met également en évidence la nécessité d pérer une distinctin entre lits de curts séjurs et lits de lngs séjurs pur une meilleure explitatin des résultats ; Cnsidérant qu un diagnstic «accessibilité» de l ensemble du patrimine du CHU de NANTES été réalisé en 2010 seln une méthdlgie permettant d évaluer le niveau de cnfrmité des différents sites hspitaliers suivant les types de handicaps ; que l explitatin de cette étude est en curs et qu un calendrier détaillé est élabré pur atteindre fin 2017 un niveau d accessibilité égal u supérieur à 50% par type de handicap dans chaque bâtiment cncerné ; que dans la perspective de la réalisatin du prjet Ile de Nantes, un budget initial de 5 M a été allué à un plan de mise en accessibilité prgressive sur 5 ans ; Les représentants du CHU de Nantes et de l ARS Pays-de-Lire ayant été entendus en leurs explicatins,

8 8 Cnseil de l immbilier de l État Le Cnseil, après en avir délibéré lrs de sa séance du 18 septembre 2013 fait les bservatins suivantes, 1. Le Cnseil salue l effrt de ratinalisatin engagé par le CHU de Nantes, dnt la stratégie immbilière vise à cncilier un prjet médical ambitieux avec une maîtrise de ses cûts écnmiques et cnduit au regrupement de ses implantatins et à la cessin de ses biens désaffectés. 2. Le Cnseil prend acte que le chix de regruper l ensemble des activités MCO sur un immeuble à cnstruire plutôt que de prcéder pur un cût mindre, à la réhabilitatin de ses sites actuels se justifie par l insuffisante adaptabilité du bâti pur répndre aux besins d un hôpital cntemprain, par les nuisances qu engendreraient des travaux réalisés en site ccupés et par les nmbreux avantages, y cmpris écnmiques, attendus d un site unique. Il bserve que l IGAS a validé ce raisnnement dans un rapprt paru en 2011 et que le COPERMO a cnfirmé la pertinence de l investissement en juillet Le Cnseil exprime le suhait que des dispsitifs adaptés sient mis en place pur garantir la meilleure adéquatin pssible entre immeuble et besins des services, au mment de sa livraisn et après sa mise en service, cmpte-tenu du temps nécessaire à l abutissement des grands prjets hspitaliers. Dans cette perspective, le Cnseil suligne l intérêt de la démarche cnjinte du CHU et de l ARS qui nt cnduit des travaux prspectifs prtant sur les besins de santé du territire et les évlutins pssibles de l ffre de sins et qui, mesurant les limites de ces prjectins, nt intégré dans le cahier des charges fnctinnel du prjet, des mesures cnservatires permettant la transfrmatin des lcaux jusque dans leur prpriété. Le Cnseil suhaite que pendant les phases de cnceptin, réalisatin et d explitatin de l immeuble, l ANAP accmpagne le CHU de Nantes dans la cncrétisatin de ces dispsitins expérimentales et que l agence prduise un rapprt de retur d expérience à l issue de chacune des étapes clé du prjet. 4. Le Cnseil suhaite attirer l attentin du CHU sur l imprtance du chix du prjet architectural et de sn maître d œuvre pur la réussite du prjet hspitalier. Il bserve que les règles de cnstitutin d un jury n abutissent pas nécessairement à dnner la majrité des vix aux futurs utilisateurs des lcaux et qu il imprte de faire de la fnctinnalité un critère de chix déterminant du prjet de façn à éviter le risque d un geste architectural a priri séduisant mais inadapté et néreux. 5. Le Cnseil nte que le site retenu pur la cnstructin du futur hôpital répnd aux rientatins du schéma réginal d rganisatin des sins et que le chix de cette implantatin a été péré après une analyse cmparative de six scénarii seln des critères de chérence, de faisabilité et d impact écnmique. Si le Cnseil perçit l intérêt d implanter le nuvel hôpital dans un envirnnement dynamique à prximité d établissements de recherche et d équipements universitaires, il bserve cependant qu il s inscrit dans le cadre d un prjet urbain de grande ampleur dnt l abutissement est indispensable à la réussite du prjet hspitalier qui en sera le principal mteur. Si le Cnseil nte que Nantes Métrple, dans le prtcle d accrd signé avec le CHU, s engage sur «l accessibilité du site, pur tus les mdes de déplacements et les usages du futur hôpital», il bserve que l accessibilité du site et plus particulièrement les franchissements des deux bras de la Lire qui séparent l Ile-de-Nantes de sn centre ville histrique et des accès aux principaux axes rutiers cnstituent un défi de taille cnsidérable.

9 9 Cnseil de l immbilier de l État Par ailleurs, le Cnseil s interrge sur la prtée juridique de ce prtcle d accrd et remarque que celui-ci ne précise pas les dispsitins applicables en cas de nn-respect des engagements mutuels par l une des parties. Il engage la tutelle à inclure dans sn dispsitif de suivi de l pératin, un pint cncernant l avancement des travaux cnnexes d infrastructures indispensables à l activité du futur hôpital de l Ile-de-Nantes de façn à gérer au mieux les cnséquences d éventuelles évlutins du prjet urbain et de sn calendrier de mise en œuvre. 6. Le Cnseil attire l attentin du CHU sur l imprtance de la qualité de la liaisn entre l actuel site de l Hôtel-Dieu et le futur hôpital et s interrge sur l impact d un temps de trajet lng entre facultés et hôpital au regard du prjet de cmplexe hspital-universitaire sur lequel se fnde le prjet. 7. S agissant de l acquisitin du terrain viabilisé de l Ile-de-Nantes et de la cessin de l actuel Hôtel-Dieu, le Cnseil s étnne que le calcul réalisé à partir des différentes évaluatins et estimatins abutisse à un échange du fncier sans sulte entre le CHU et Nantes Métrple. Il invite le CHU à faire vérifier l équilibre de l pératin par des experts indépendants, préalablement à la rédactin des actes de cessin. 8. Le Cnseil nte que le prduit attendu de la vente du site de l hôpital Laënnec représente 10% de la part d autfinancement du prjet et que la cessin est envisagée en plusieurs phases s étalant entre 2015 et Il encurage le CHU à entreprendre des démarches auprès des cllectivités lcales en amnt de la prcédure de cessin et à slliciter en tant que de besin, des experts en valrisatin et en négciatin pur garantir la cnclusin de cette vente aux meilleures cnditins. 9. Le Cnseil relève que le CHU, sans attendre la livraisn du nuvel hôpital, met en œuvre les éléments clés de sn prjet médical, préfigurant ainsi l rganisatin future de l activité MCO. Il suligne l intérêt de cette démarche de cnduite prgressive du changement qui ffre de meilleures garanties d apprpriatin des multiples mutatins en curs, par le persnnel et les usagers des services. 10. Le Cnseil salue l implicatin des services lgistiques du CHU dans les travaux de parangnnage inter-chu relatifs aux cûts d explitatin et en particulier dans l analyse des résultats. Il encurage les services à pursuivre dans cette vie dans la perspective d une meilleure cmpréhensin et maîtrise de ces prpres cûts. Il recmmande d intégrer cette dimensin explitatin dès la cnceptin du futur immeuble et suggère que l ANAP accmpagne à titre expérimental, le CHU dans une apprche par cût glbal de sn prjet de nuvel hôpital. Pur le Cnseil, sn Président Jean-Luis DUMONT

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer Maisn pur l Autnmie et l Intégratin des malades d Alzheimer «L enjeu est de mettre fin au désarri des familles qui ne savent à qui s adresser et qui snt perdues dans de nmbreux dispsitifs mal articulés

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX CAHIER DES CHARGES OBJET : PRESTATION DE CONSEIL EN ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE DANS LE CADRE DE LA RECONFIGURATION DE LA PHARMACIE A USAGE INTERIEUR DE L HOPITAL FOCH I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

Plus en détail

Coalition énergie et construction durable

Coalition énergie et construction durable RÉALISATION D UN CONCEPT D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DANS UN CADRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POUR LE BÂTIMENT DE MOISSON MONTRÉAL CONCEPT PRÉPARÉ PAR L ENSEMBLE DES PROFESSIONNELS MEMBRES DU COMITÉ EXPERTS

Plus en détail

Programme Eau, Climat et Développement pour l'afrique. Termes de référence pour le recrutement d un Expert Socio/agro-économiste

Programme Eau, Climat et Développement pour l'afrique. Termes de référence pour le recrutement d un Expert Socio/agro-économiste Prgramme Eau, Climat et Dévelppement pur l'afrique Termes de référence pur le recrutement d un Expert Sci/agr-écnmiste Dans le cadre de l élabratin de l étude sur l intégratin des impacts du changement

Plus en détail

Développement Durable et Énergies Renouvelables

Développement Durable et Énergies Renouvelables Dévelppement Durable et Énergies Renuvelables Vus êtes artisan, cmmerçant, prfessin libérale, rganisme de lgements sciaux, cllectivité lcale, assciatin, entreprise, agriculteur, prpriétaire de lcaux prfessinnels

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif CAHIER DES CHARGES Cnsultatin expert en investissement participatif Date de publicatin : 06/04/2014 Date de reprt des candidatures : 10/01/2014 à 13h00 Le présent cahier des charges a pur bjet une missin

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique?

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique? ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service infrmatique u service technique? Lrs de la mise en place d un système d infrmatin gégraphique, une questin se pse suvent

Plus en détail

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes :

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes : BTS MUC CCF Finalités et bjectifs E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE Cefficient 4 Cette épreuve permet d évaluer les aptitudes du candidat à prendre en respnsabilité des activités curantes

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires)

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires) Le dispsitif de qualificatin OPQIBI pur les audits énergétiques (réglementaires) (01/12/14) 1. Rappel du cntexte réglementaire Depuis le 1 er juillet 2014, cnfrmément à la Li n 2013-619 du 16 juillet 2013

Plus en détail

Procédure de Gestion de la présence au travail et du Retour au travail adapté

Procédure de Gestion de la présence au travail et du Retour au travail adapté Prcédure de Gestin de la présence au travail et du Retur au travail adapté déculant de la plitique intégrée en santé, sécurité et bien-être au travail (2012) DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES TABLE DES

Plus en détail

DEMANDE D AIDE D INVESTISSEMENT POUR LES LIEUX DE VIE COLLECTIFS

DEMANDE D AIDE D INVESTISSEMENT POUR LES LIEUX DE VIE COLLECTIFS Ce dcument est une aide à la cnstitutin du dssier de demande d aide financière et cmplète les circulaires qui définissent le champ d applicatin des prjets financés par la Carsat Sud-Est : - CNAV N 2010-45

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

INC Retraite 6 mai 2015. Actualités des Missions Réseau Déléguées

INC Retraite 6 mai 2015. Actualités des Missions Réseau Déléguées INC Retraite 6 mai 2015 Actualités des Missins Réseau Déléguées Enjeux: Les missins réseau déléguées : un nuveau levier pur ptimiser Amélirer la maîtrise des acticités Maintenir la cntinuité de service,

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information) DOD-CENTER RFI Demande d infrmatin ESOP Réf. : RFI_ESOP_DemandeInfrmatin.dcx Page 1/6 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request Fr Infrmatin) RFI20120001 SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 1.1.

Plus en détail

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES A) CHAMP D'ACTIVITÉ Le titulaire du BTS Management des unités cmmerciales a pur perspective de prendre la respnsabilité de tut u partie d'une unité cmmerciale

Plus en détail

Fiche action N 7 : Le logement des personnes défavorisées

Fiche action N 7 : Le logement des personnes défavorisées Prgramme lcal de l habitat de la Cmmunauté de Cmmunes des Pays de Rhône et Ouvèze Fiche actin N 7 : Le lgement des persnnes défavrisées ENJEUX - Fluidifier les parcurs résidentiels des persnnes défavrisées

Plus en détail

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1 DSP cmpétences prfessinnelles régin NPC Grupe de travail n 1 Identificatin des mdalités de mise en œuvre pératinnelle par les pérateurs futurs délégataires Questin : Eléments de répnse Exemples : 2 Faciliter

Plus en détail

Demande d Information : Solution de messagerie et outils collaboratifs pour l État

Demande d Information : Solution de messagerie et outils collaboratifs pour l État La Directin Interministérielle des Systèmes d Infrmatin et de Cmmunicatin en cllabratin avec le Service des Achats de l État Demande d Infrmatin : Slutin de messagerie et utils cllabratifs pur l État 1

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education 1 MINISTERE DE L EDUCATION Institut Natinal des Sciences de l Educatin Prjet de cpératin relatif au dévelppement des stratégies visant à réduire le taux d échecs et d abandns dans l enseignement de base

Plus en détail

Recommandations de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain au gouvernement du Canada en vue du budget fédéral 2016

Recommandations de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain au gouvernement du Canada en vue du budget fédéral 2016 Recmmandatins de la Chambre de cmmerce du Mntréal métrplitain au guvernement du Canada en vue du budget fédéral 2016 Juillet 2015 1 Préambule La Chambre de cmmerce du Mntréal métrplitain (la Chambre) cmpte

Plus en détail

RÈGLEMENT DE PARTICIPATION DES BOURSES "COOPÉRATIVES CITOYENNES"

RÈGLEMENT DE PARTICIPATION DES BOURSES COOPÉRATIVES CITOYENNES RÈGLEMENT DE PARTICIPATION DES BOURSES "COOPÉRATIVES CITOYENNES" L'Agence pur l'entreprise et l'innvatin (AEI) met en œuvre un nuveau dispsitif de sutien aux prjets de cpératives cityennes. Dès septembre

Plus en détail

2 ) LA RESIDENCE URBAINE DE FRANCE

2 ) LA RESIDENCE URBAINE DE FRANCE CHARTE de REFERENCEMENT Bureaux d études techniques Sciétés et adresses : IMMOBILIERE 3F : 159, rue Natinale 75638 Paris Cedex 13 RSF : 3, allée de la Seine 94200 Ivry sur Seine RUF : 32 curs du Danube

Plus en détail

DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU ROYAUME-UNI

DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU ROYAUME-UNI AIGUISEZ VOTRE APPROCHE DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU Vus êtes: ROYAUME-UNI A LONDRES LE JEUDI 3 DECEMBRE 2009 - Distributeur - E-cmmerçant - Respnsable e-cmmerce - Respnsable d agence

Plus en détail

La direction de l Évaluation, études et prospectives

La direction de l Évaluation, études et prospectives Inspectin générale Directeur général adjint : Denis IMHOFF Adjintes : Agnès BACHELOT-JOURNET, directrice de l audit interne et Dcteur Claude DUCOS-MIERAL, directrice Évaluatins, études et prspectives Adresse

Plus en détail

Chap I : Economie d'entreprises

Chap I : Economie d'entreprises Chap I : Ecnmie d'entreprises Au sens large, le terme entreprise s'utilise pur des prjets uniques mais d'apparence risquée u difficile (par exemple, un grand vyage u une recherche scientifique), car il

Plus en détail

1 M-02 Le matériel de transport

1 M-02 Le matériel de transport 1 Objectif Ce qu il faut retenir Cette fiche décrit les cntraintes qui prtent sur le matériel rulant pur les transprts, qu il s agisse des véhicules prpres aux établissements u des véhicules utilisés par

Plus en détail

Marché public de prestations intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE DANS LE CADRE DE LA CONSTRUCTION D UNE DECHETERIE A PLAISANCE DU TOUCH (31)

Marché public de prestations intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE DANS LE CADRE DE LA CONSTRUCTION D UNE DECHETERIE A PLAISANCE DU TOUCH (31) Syndicat Mixte DECOSET 6 bis avenue des Pyrénées BP 39 31242 L Unin Cedex Tel : 05.62.89.03.41 Fax : 05.62.89.03.40 Curriel : cntact@decset.fr Marché public de prestatins intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE

Plus en détail

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS Cnsultatin : Sutien à la réalisatin du plan de cmmunicatin du Pôle PASS Page 1 1 > INTRODUCTION 1.1 > PRESENTATION DES ACTEURS Le Pôle de cmpétitivité Parfums Arômes Senteurs Saveurs (PASS) représente

Plus en détail

Projets petite enfance enfance

Projets petite enfance enfance 17/5/10 Réunin petite enfance éléments préparatires page 1/5 Prjets petite enfance enfance Cmité de suivi schéma fil d échanges : Rappel des champs relatifs à la préparatin du Cntrat Enfance Jeunesse (CEJ)

Plus en détail

POLITIQUE DE REMUNERATION

POLITIQUE DE REMUNERATION ASSET MANAGEMENT POLITIQUE DE REMUNERATION (UCITS ET AIF) INTRODUCTION En applicatin avec les textes suivants : En tant que sciété de gestin de fnds UCITS Règlement CSSF 10-4 prtant transpsitin de la directive

Plus en détail

CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE

CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE Décembre 2014 1 SOMMAIRE CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS LE MARCHE UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE UNE DEMARCHE STRATEGIQUE INSCRITE DANS LA DUREE LE

Plus en détail

9 DECEMBRE 2008. La réunion d ouverture s est tenue devant une assistance estimée à 50 personnes.

9 DECEMBRE 2008. La réunion d ouverture s est tenue devant une assistance estimée à 50 personnes. 1 CONCERTATION SUR LE PROLONGEMENT DU T1 DE NOISY-LE-SEC A VAL DE FONTENAY COMPTE RENDU SYNTHETIQUE REUNION DE FONTENAY SOUS BOIS 9 DECEMBRE 2008 La réunin d uverture s est tenue devant une assistance

Plus en détail

CONSULTATION POUR LE CHOIX D UNE MUTUELLE DE COMPLEMENTAIRE SANTE AU BENEFICE DES SALARIES DU CDTO CAHIER DES CHARGES

CONSULTATION POUR LE CHOIX D UNE MUTUELLE DE COMPLEMENTAIRE SANTE AU BENEFICE DES SALARIES DU CDTO CAHIER DES CHARGES CONSULTATION POUR LE CHOIX D UNE MUTUELLE DE COMPLEMENTAIRE SANTE AU BENEFICE DES SALARIES DU CDTO CAHIER DES CHARGES Le présent cahier des charges définit le périmètre de la prestatin attendue, en vue

Plus en détail

-------oooooo------- CADRE DES TERMES DE REFERENCE POUR LES PROPOSITIONS DE CHAQUE VILLE

-------oooooo------- CADRE DES TERMES DE REFERENCE POUR LES PROPOSITIONS DE CHAQUE VILLE PROJET DE GESTION ECOLOGIQUEMENT RATIONNELLE DES DECHETS MUNICIPAUX ET DANGEREUX POUR REDUIRE LES EMISSIONS DE POLLUANTS ORGANIQUES PERSISTANTS NON INTENTIONNELS -------------- CADRE DES TERMES DE REFERENCE

Plus en détail

LES PROVISIONS TABLE DES MATIERES

LES PROVISIONS TABLE DES MATIERES LES PROVISIONS Objectif(s) : Pré-requis : Mdalités : Distinctin et classificatin des différentes prvisins, Objectif des prvisins pur risques et charges, Caractéristiques et traitements cmptables. Classificatin

Plus en détail

Groupe ERAMET. MODIFICATION CGT - Rajouter avenant 1 et 2 Paris le 18 octobre 2012. Préambule. 1. Salariés bénéficiaires

Groupe ERAMET. MODIFICATION CGT - Rajouter avenant 1 et 2 Paris le 18 octobre 2012. Préambule. 1. Salariés bénéficiaires Grupe ERAMET Accrd Cmpte Epargne Temps Grupe MODIFICATION CGT - Rajuter avenant 1 et 2 Paris le 18 ctbre 2012 Préambule La Directin du Grupe ERAMET et les Organisatins Syndicales nt suhaité cmpléter les

Plus en détail

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 1 ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 2 CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL SOMMAIRE PREAMBULE OBJET DES GROUPES DE TRAVAIL CREATION ET DISSOLUTION

Plus en détail

APPEL A PROJETS. «Soutien aux structures d aide à la maturation de projets innovants en vue de la création d entreprises»

APPEL A PROJETS. «Soutien aux structures d aide à la maturation de projets innovants en vue de la création d entreprises» APPEL A PROJETS «Sutien aux structures d aide à la maturatin de prjets innvants en vue de la créatin d entreprises» Date d uverture : 7 mars 2014 Date limite de dépôt : 12 mai 2014 16h00 Validatin des

Plus en détail

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 34, Avenue Carnt - B.P. 185-63006 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 FICHE DE POSTE IDENTIFICATION DU POSTE N de l empli : Cntractuel Intitulé du pste : Chargé de missin FC FILIERE

Plus en détail

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB)

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB) Charte de l Assciatin Suisse de Prtage des Bébés (ASPB) 1. Rôle et missin L ASPB est une assciatin à but nn lucratif et indépendante de tutes marques,qui suhaite prmuvir un prtage respectueux du dévelppement

Plus en détail

Note de transition - Impact du passage aux nouvelles normes comptables sur le bilan consolidé au 1er janvier 2004

Note de transition - Impact du passage aux nouvelles normes comptables sur le bilan consolidé au 1er janvier 2004 Nte de transitin - Impact du passage aux nuvelles nrmes cmptables sur le bilan cnslidé au 1er janvier 2004 Cette nte a pur bjectif d expliquer les effets de la transitin des nrmes cmptables belges aux

Plus en détail

Changement de régime fiscal des Mutuelles et des IP : remarques d ordre actuariel

Changement de régime fiscal des Mutuelles et des IP : remarques d ordre actuariel Changement de régime fiscal des Mutuelles et des IP : remarques d rdre actuariel Jurnées d études du SACEI et de l IA Deauville, jeudi 20 septembre 2012 Nrbert Gautrn ngautrn@galea-asscies.eu Smmaire 1.

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques Fiche de prjet pur les institutins publiques Infrmatins pratiques Nm de l institutin publique ayant intrduit le prjet: SPF Technlgie de l'infrmatin et de la Cmmunicatin (Fedict). Nm du prjet : egv Mnitr

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

Ville de Bordeaux. Prix de l Innovation Associative. Règlement de participation

Ville de Bordeaux. Prix de l Innovation Associative. Règlement de participation Ville de Brdeaux Prix de l Innvatin Assciative Règlement de participatin Article 1 : Cnditins d admissin Peuvent faire acte de candidature les assciatins dmiciliées à Brdeaux u tut autre assciatin dnt

Plus en détail

OUTILS DE FINANCEMENT CITOYENS POUR LES

OUTILS DE FINANCEMENT CITOYENS POUR LES INTERREG ----- OUTILS DE FINANCEMENT CITOYENS POUR LES PROJETS DE DEVELOPPEMENT TERRITORIAL ----- Dépôt début Mars 2013 Validatin Sept 2013 DECEMBRE 2012 1 LE CONTEXTE GENERAL Les entreprises de l Ecnmie

Plus en détail

Retour à la rentabilité opérationnelle et résultat net de 4,4 M

Retour à la rentabilité opérationnelle et résultat net de 4,4 M Retur à la rentabilité pératinnelle et résultat net de 4,4 M 28-02-2007 Retur à la rentabilité pératinnelle et résultat net de 4,4 M Chiffre d affaires : 36,3 M en hausse de 71% Résultat net de 12% du

Plus en détail

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS Date de créatin : 1 er nvembre 2007 Date de dernière mise à jur : 19 nvembre 2012 Services Impliqués : Départements gestin, Directin générale, DCCI Objet

Plus en détail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail Sécurisatin de l empli Dcument de travail pur la 2 ème séance de négciatin du 12 ctbre Lutter cntre la précarité sur le marché du travail Il existe déjà beaucup de flexibilité en France, et à côté des

Plus en détail

Gestion de la rémunération et de la masse salariale

Gestion de la rémunération et de la masse salariale Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ Gestin de la rémunératin et de la masse salariale Cpyright 2009 CXP. 1 All rights reserved. Reprductin r distributin f this dcument, in any frm, is expressly prhibited

Plus en détail

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel Terrain de jeu Analgie au sprt prfessinnel USO : US Oynnax Rugby : management dans le sprt Le 9 décembre 2009, Olivier Nier, entraîneur de l USO, Pr D2 de rugby, réalisait dans le cadre d une cnférence

Plus en détail

Guide pour la rédaction d une Spécification Technique de Besoin (STB)

Guide pour la rédaction d une Spécification Technique de Besoin (STB) Manuel Guide pur la rédactin d une Spécificatin Technique de Besin SP2_MA _ Date créatin : 23/09/08 Page 1 sur 8 Guide pur la rédactin d une Spécificatin Technique de Besin (STB) Ce dcument est un guide

Plus en détail

Réforme de la politique de la ville «quartiers, engageons le changement»

Réforme de la politique de la ville «quartiers, engageons le changement» Réfrme de la plitique de la ville «quartiers, engagens le changement» Prpsitins pur une plitique glbale et ambitieuse de slidarité territriale - Janvier 2013 - Page 1 Analyse cntextuelle C est dans les

Plus en détail

Centre de santé René-Laborie Audiens

Centre de santé René-Laborie Audiens Centre de santé René-Labrie Audiens CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre d un nuveau cncept Cahier des charges : Mise en œuvre d un nuveau cncept Smmaire 1 Cntexte 3 2 Descriptin de l existant 3 Descriptin

Plus en détail

1 er Concours Créateurs/jeunes entreprises. Dossier de Presse. Pépinière d entreprises de Cœur d Estuaire

1 er Concours Créateurs/jeunes entreprises. Dossier de Presse. Pépinière d entreprises de Cœur d Estuaire Pépinière d entreprises de Cœur d Estuaire 1 er Cncurs Créateurs/jeunes entreprises Dssier de Presse A l ccasin du premier anniversaire de la Pépinière d entreprises de Cœur d Estuaire, la Cmmunauté de

Plus en détail

PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET

PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET OBJET : La fédératin départementale Sarthe Nature Envirnnement (SNE) suhaite dévelpper un site Internet. Celui-ci ayant pur but de diffuser du cntenu rganisé. Ce

Plus en détail

Cadre d intervention des aides versées aux employeurs d apprentis : Création d une aide au recrutement à compter du 1 er juillet 2014

Cadre d intervention des aides versées aux employeurs d apprentis : Création d une aide au recrutement à compter du 1 er juillet 2014 Cadre d interventin des aides versées aux emplyeurs d apprentis : Créatin d une aide au recrutement à cmpter du 1 er juillet 2014 Adpté par délibératin 15.03.21.19 du 20.03.2015 et abrgeant les délibératins

Plus en détail

APPEL A PROJETS TOURISTIQUES INNOVANTS 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE

APPEL A PROJETS TOURISTIQUES INNOVANTS 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE APPEL A PROJETS TOURISTIQUES INNOVANTS 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE I. Intitulé de vtre prjet II. Infrmatins sur le prteur de prjet Structure : Nm u dénminatin sciale : Frme juridique : Date de créatin

Plus en détail

Financement des investissements Page 1 sur 6

Financement des investissements Page 1 sur 6 Financement des investissements Page 1 sur 6 Une UC a tujurs besin d investir que ce sit pur : - Remplacer du matériel bslète (ex : investir dans l util infrmatique) - Augmenter sa capacité de vente (ex

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Directin générale de l ffre de sins Sus-directin de la régulatin de l ffre de sins Bureau du premier recurs (R2) Jcelyn Vidn-Buthin Tél. 01 40 56 64 86 jcelyn.vidn-buthin@sante.guv.fr

Plus en détail

Intitulé Ingénieur diplômé de l Ecole Centrale de Lille, spécialité Génie Industriel et Entrepreneurial (Ingénieur Manager Entrepreneur)

Intitulé Ingénieur diplômé de l Ecole Centrale de Lille, spécialité Génie Industriel et Entrepreneurial (Ingénieur Manager Entrepreneur) Répertire Natinal des Certificatins Prfessinnelles Résumé descriptif de la certificatin Intitulé Ingénieur diplômé de l Ecle Centrale de Lille, spécialité Génie Industriel et Entrepreneurial (Ingénieur

Plus en détail

MISSIONS COMMERCIALES

MISSIONS COMMERCIALES DEVELOPPEMENT ET OBJECTIFS MISSIONS COMMERCIALES Prcédure et bjectifs Le but d'une missin cmmerciale est de distribuer et prmuvir les prduits u services d'une entreprise. Les démarches à suivre snt les

Plus en détail

- culture - tourisme - sport - actions sociales

- culture - tourisme - sport - actions sociales NOTICE de demande de subventin - culture - turisme - sprt - actins sciales Le dssier de demande de subventin a été créé dans le but d harmniser les subventins accrdées par la COMPA (Cmmunauté de Cmmunes

Plus en détail

BUSINESS RISK MANAGEMENT

BUSINESS RISK MANAGEMENT BUSINESS RISK MANAGEMENT Démarche générale Méthde FEDICT Quick-Win Date Auteur Versin 24/8/26 A. Huet - A. Staquet V1. Table des matières 1 OBJECTIF DU DOCUMENT...2 2 DÉFINITIONS...2 3 PRINCIPE... 3 4

Plus en détail

L évaluation L évaluation externe Questions Questions / / réponses

L évaluation L évaluation externe Questions Questions / / réponses L évaluatin L évaluatin externe externe uestins uestins / / répnses répnses Les symbles utilisés dans le texte : 1.1 1.1 Les questins snt classées par thème et snt numértées dans le thème. Face à ce symble,

Plus en détail

Appel à projets régional. «100 rénovations de logements basse énergie 2009 2010» MODALITES

Appel à projets régional. «100 rénovations de logements basse énergie 2009 2010» MODALITES 1/ Cntexte et bjectif Appel à prjets réginal «100 rénvatins de lgements basse énergie 2009 2010» MODALITES En matière de lgement, le gisement d écnmies d énergies étant principalement dans l habitat existant,

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Infrmatique Business & High Technlgy Chapitre 7 : Supply Chain Management (SCM) Smmaire Intrductin... 1 Finalités de SCM... 1 Les

Plus en détail

Dossier de Presse. 1 ier guide Interactif pour créateurs et entrepreneurs

Dossier de Presse. 1 ier guide Interactif pour créateurs et entrepreneurs Dssier de Presse 1 ier guide Interactif pur créateurs et entrepreneurs «Une applicatin innvante accmpagnée par les leaders du marché» www.e-parcurs.fr (Micrsft, Gan Assurances, Cegid, Accr Services France,

Plus en détail

Créer un outil pour les non-professionnels de la statistique : Récit d une expérience

Créer un outil pour les non-professionnels de la statistique : Récit d une expérience Créer un util pur les nn-prfessinnels de la statistique : Récit d une expérience Stéphane HERAULT cntact@adscience.fr I. INTRODUCTION Dcteur en Bilgie-Santé, les quelques années pendant lesquelles j ai

Plus en détail

FOCUS : LES SYSTÈMES D INFORMATION

FOCUS : LES SYSTÈMES D INFORMATION Une autre apprche pur un enjeu stratégique Les systèmes d infrmatin, qui innervent l entreprise et qui impactent de manière sensible sn fnctinnement, cnstituent encre suvent un dmaine «réservé aux experts»,

Plus en détail

BIEN CHOISIR SON CA. En appliquant les règles que vous propose l Ordre des comptables agréés du Québec, vous gagnerez sur trois plans :

BIEN CHOISIR SON CA. En appliquant les règles que vous propose l Ordre des comptables agréés du Québec, vous gagnerez sur trois plans : BIEN CHOISIR SON CA PROCÉDURE PROPOSÉE AUX DEMANDEURS DE SERVICES POUR LES APPELS D OFFRES DE SERVICES AUPRÈS DE COMPTABLES AGRÉÉS Il est de plus en plus curant dans le mnde des affaires de prcéder à des

Plus en détail

Auto-saisine. La maîtrise foncière Avis du Conseil de Développement de Saint-Etienne Métropole. Version 2.0

Auto-saisine. La maîtrise foncière Avis du Conseil de Développement de Saint-Etienne Métropole. Version 2.0 Cnseil de Dévelppement Aut-saisine La maîtrise fncière Avis du Cnseil de Dévelppement de Saint-Etienne Métrple Versin 2.0 Rapprteurs : Marc Bnneville et Jérôme Tardy Assemblée Générale du 5 mai 2009 1

Plus en détail

Démarche d'observation de la société de l'information en région Provence Alpes Côte d'azur. Atelier thématique n 1 :

Démarche d'observation de la société de l'information en région Provence Alpes Côte d'azur. Atelier thématique n 1 : Observatire Réginal de la sciété de l infrmatin Démarche d'bservatin de la sciété de l'infrmatin en régin Prvence Alpes Côte d'azur Atelier thématique n 1 : Les PME de la Régin Prvence-Alpes-Côte d'azur

Plus en détail

Parc urs. Séminaire d accueil (0,5 jour) Gestion des organisations. Management et communication. Gestion de production. Amélioration continue QSE

Parc urs. Séminaire d accueil (0,5 jour) Gestion des organisations. Management et communication. Gestion de production. Amélioration continue QSE MANAGER INTERMEDIAIRE GESTION DE PROJET GESTION DES ORGANISATIONS RH ET DROIT SOCIAL QSE MANAGEMENT ET COMMUNICATION AMELIORATION CONTINUE GESTION DE PRODUCTION Séminaire d accueil (0,5 jur) Gestin des

Plus en détail

Qualité de service. Business Together with Microsoft Online Services

Qualité de service. Business Together with Microsoft Online Services Cnventin de Services Applicatins Managées Qualité de service Business Tgether with Micrsft Online Services La présente annexe spécifie les engagements de qualité de service applicables au service «Business

Plus en détail

Les prix de l électricité en France : évolutions passées et perspectives

Les prix de l électricité en France : évolutions passées et perspectives Les prix de l électricité en France : évlutins passées et perspectives A l heure ù la Cmmissin Eurpéenne vient de publier un rapprt cmplet sur les prix de l énergie en Eurpe, présentant leur évlutin sur

Plus en détail

Locallife Leader de l édition d annuaires locaux en ligne, Présent en France depuis octobre 2008

Locallife Leader de l édition d annuaires locaux en ligne, Présent en France depuis octobre 2008 Paris, Nvembre 2008 Lcallife Leader de l éditin d annuaires lcaux en ligne, Présent en France depuis ctbre 2008 Dssier de Presse Lcallife en bref La recherche d infrmatins lcales et le référencement naturel

Plus en détail

Logisticien Responsable Construction H/F Guinée Conakry

Logisticien Responsable Construction H/F Guinée Conakry C Lgisticien Respnsable Cnstructin H/F Guinée Cnakry L ASSOCIATION ALIMA The Alliance fr Internatinal Medical Actin (ALIMA) est une rganisatin médicale internatinale, fndée en 2009. ALIMA a pur bjectif

Plus en détail

COMPLEXE AQUATIQUE COUVERT

COMPLEXE AQUATIQUE COUVERT COMPLEXE AQUATIQUE COUVERT VISITE DE PRESSE MARDI 15 OCTOBRE 2013 15H00 Grand Cahrs - 72, rue Wilsn, 46000 Cahrs - www.grandcahrs.fr Service Cmmunicatin - tel : + 33 (0)5 65 20 89 07 - fax : +33 (0)5 65

Plus en détail

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des rganismes de frmatin assurant la frmatin préparatire à l habilitatin électrique Le présent dcument a été rédigé par une cmmissin inter-ctr et appruvé par les

Plus en détail

UNION EUROPEENNE Fonds Social Européen. Département de Seine-Maritime. Accompagnement Socioprofessionnel Renforcé en Association Intermédiaire

UNION EUROPEENNE Fonds Social Européen. Département de Seine-Maritime. Accompagnement Socioprofessionnel Renforcé en Association Intermédiaire UNION EUROPEENNE Fnds Scial Eurpéen Département de Seine-Maritime Accmpagnement Sciprfessinnel Renfrcé en Assciatin Intermédiaire 2012/2013 Accmpagnement Sciprfessinnel Renfrcé en Assciatin Intermédiaire

Plus en détail

Réunion sur les enjeux agricoles et alimentaires en Afrique de l Ouest :

Réunion sur les enjeux agricoles et alimentaires en Afrique de l Ouest : Initiative cnjinte de la Présidence française de l UE et de la Cmmissin de la CEDEAO Réunin sur les enjeux agricles et alimentaires en Afrique de l Ouest : La plitique agricle réginale de l Afrique de

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 1.0-28/10/2009 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL D ÉVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE APPEL D OFFRES

CONSEIL NATIONAL D ÉVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE APPEL D OFFRES Cnseil Natinal d Évaluatins de la Frmatin Prfessinnelle CONSEIL NATIONAL D ÉVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE APPEL D OFFRES ÉVALUATION DES PRATIQUES D INGENIERIE DE FORMATION EN ENTREPRISE ET

Plus en détail

Nom de la maison de santé REGLEMENT INTERIEUR DE LA SOCIETE

Nom de la maison de santé REGLEMENT INTERIEUR DE LA SOCIETE Nm de la maisn de santé REGLEMENT INTERIEUR DE LA SOCIETE PREAMBULE Le présent règlement intérieur fixe les cnditins de travail cllabratif des assciés et les mdalités pratiques de fnctinnement interne

Plus en détail

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale Chap 10 : L évaluatin et la valrisatin du ptentiel de l équipe cmmerciale I. L évaluatin du ptentiel de l équipe A. Les enjeux de l évaluatin Les enjeux : Pur l évaluateur : Faire le bilan de l année :

Plus en détail

APPEL À PROJETS A.S.T.R.E. 2015 Action de Soutien à la Technologie et à la Recherche en Essonne PROJETS DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT

APPEL À PROJETS A.S.T.R.E. 2015 Action de Soutien à la Technologie et à la Recherche en Essonne PROJETS DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT CONSEIL GÉNÉRAL DE L ESSONNE Directin de l innvatin et du dévelppement des territires APPEL À PROJETS A.S.T.R.E. 2015 Actin de Sutien à la Technlgie et à la Recherche en Essnne PROJETS DE RECHERCHE ET

Plus en détail

Vu le code Général des Collectivités Territoriales, et notamment les articles L.5214-27 et L.5721-1 et suivant,

Vu le code Général des Collectivités Territoriales, et notamment les articles L.5214-27 et L.5721-1 et suivant, REPUBLIQUE FRANÇAISE -------------------------- DEPARTEMENT LANDES EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE D YCHOUX NOMBRE DE MEMBRES Afférents au Cnseil Municipal En exercice

Plus en détail

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger Fiche sur les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger Préambule Cette fiche cncerne les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger. En effet, Éducatin internatinale cnsidère maintenant

Plus en détail

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015 Vente de Capacités de Stckage de gaz Prduit & Quantité Prpsée SEDIANE NORD 120 90 JUIN 2015 1 TWh sur le Grupement Sediane Nrd. Type de prduit Capacité Nminale de Stckage : vlume dnnant drit à des capacités

Plus en détail

CONDITIONS CLÉS À REMPLIR : règlement définitif sur les contrôles préventifs de l alimentation humaine Aperçu

CONDITIONS CLÉS À REMPLIR : règlement définitif sur les contrôles préventifs de l alimentation humaine Aperçu La FDA ffre cette traductin à titre de service pur l audience internatinale. Nus espérns que cette traductin vus sera utile. En dépit des effrts furnis par l Administratin pur que la traductin sit la plus

Plus en détail

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement 3 jours

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement 3 jours 1 Cnventin de frmatin : référencement internet. adifc Cnventin de frmatin N 20110550 Frmatin au référencement 3 jurs Signature bligatire : ADIFCO, sarl au capital de 10 000, SIREN 451 292 544, RCS Dijn,

Plus en détail

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

Formation Référencement / SEO e-commerce

Formation Référencement / SEO e-commerce Page 1 sur 5 28 bd Pissnnière 75009 Paris T. +33 (0) 1 45 63 19 89 cntact@ecmmerce-academy.fr http://www.ecmmerce-academy.fr/ Frmatin Référencement / SEO e-cmmerce Optimisez et amélirer vtre visibilité

Plus en détail

CHARTE DE QUALITE DE LA PROFESSION DE PRESTATAIRE DE DISPOSITIFS MEDICAUX

CHARTE DE QUALITE DE LA PROFESSION DE PRESTATAIRE DE DISPOSITIFS MEDICAUX CHARTE DE QUALITE DE LA PROFESSION DE PRESTATAIRE DE DISPOSITIFS MEDICAUX PREAMBULE La présente charte a pur bjectif d'expser les principes essentiels devant dicter la cnduite prfessinnelle des furnisseurs

Plus en détail