AVIS. Sur la stratégie immobilière du centre hospitalier universitaire (CHU) de Nantes.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AVIS. Sur la stratégie immobilière du centre hospitalier universitaire (CHU) de Nantes."

Transcription

1 Séance du 18 septembre 2013 Cnseil de l immbilier de l État AVIS Sur la stratégie immbilière du centre hspitalier universitaire (CHU) de Nantes. Vu le décret n du 28 ctbre 2011 mdifiant le décret n du 16 ctbre 2006 instituant le Cnseil de l'immbilier de l'état ; Vu la li de prgrammatin n du 3 aût 2009 relative à la mise en œuvre du Grenelle de l envirnnement ; Vu la li n du 12 juillet 2010 prtant engagement natinal pur l envirnnement ; Vu la circulaire du ministre du budget, des cmptes publics et de la fnctin publique du 26 décembre 2008 relative au recensement du parc immbilier et aux rientatins pur l évlutin du parc immbilier des pérateurs et des rganismes divers de l État ; Vu la circulaire du ministre du budget, des cmptes publics et de la fnctin publique du 26 décembre 2008 relative à l immbilier des pérateurs et rganismes divers de l exerçant leurs missins en matière d enseignement supérieur ; Vu la circulaire du Premier ministre du 16 janvier 2009 relative à la plitique immbilière de l État, prtant ntamment sur le recensement et la gestin dynamique du patrimine détenu u ccupé par les pérateurs de l État ; Vu la circulaire interministérielle du 5 juin 2013 relative à la mise en place du cmité interministériel de la perfrmance et de la mdernisatin de l ffre de sins hspitaliers (COPERMO) Vu le dcument de présentatin des traitements statistiques de l bservatire des cûts de la cnstructin hspitalière prduit par l Agence Natinale d Appui à la Perfrmance (ANAP) en 2011 ; Vu le dssier de présentatin de la stratégie immbilière du centre hspitalier universitaire du CHU de Nantes du 18 septembre 2013 ; Après avir prcédé à l auditin de Mme Christiane COUDRIER, Directrice générale du CHU de Nantes accmpagnée de Mme Cécile JAGLIN-GRIMONPEZ, Directeur du Plan et de M. Eric MANŒUVRIER, Directeur du Pôle Activité et Dévelppement, en présence de Mme Marie-Sphie DESAULLE, Directrice générale de l ARS Pays-de-Lire, lrs de la séance du 18 septembre 2013 ;

2 2 Cnseil de l immbilier de l État Cnsidérant que le centre hspitalier universitaire de Nantes s attache à remplir les tris principales missins dévlues aux hôpitaux universitaires : les sins, la recherche et l enseignement ; Que le CHU prpse une ffre de prestatins médicales et chirurgicales curantes et hautement spécialisées, des alternatives à l hspitalisatin cmplète (activités ambulatires, télémédecine, activités en réseaux) et assure l accueil des malades en urgence ; que sa capacité d accueil était en 2012 de lits et 436 places ; que sn activité de sins représentait ntamment pur cette même année jurnées d hspitalisatin, venues u actes externes, passages aux urgences, séances pératires et naissances ; que l établissement a été certifié par la haute autrité de santé en 2010 ; que les tris quarts des patients hspitalisés au CHU viennent de Lire-Atlantique dnt plus de la mitié de l agglmératin nantaise ; Que depuis plus de vingt ans, le CHU de Nantes s investit dans la recherche bimédicale et que ses effrts lui nt permis d être aujurd hui cnsidéré cmme un des dix CHU «frt chercheur» ; que 37 M nt été mbilisés en 2012 pur cette activité qui s est traduite par plus de 800 publicatins, le dépôt de 10 brevets, 3 marques, 1 lgiciel et la déclaratin de 10 nuvelles cllectins bilgiques ; Que le département des instituts de frmatin du CHU cmprend 11 instituts et écles qui accueillent chaque année plus d un millier d étudiants ; que tris facultés de médecine, de pharmacie et d'dntlgie snt implantées sur le cmplexe hspital-universitaire de l Hôtel- Dieu ; Cnsidérant que le CHU de Nantes est le premier emplyeur de la régin avec persnnes emplyées, dnt de persnnels médicaux et de persnnels praticiens ; Cnsidérant que le CHU de Nantes a cnnu en 2007 une crise extrêmement frte avec une situatin budgétaire très dégradée (31,5 millins d eurs de déficit) et une activité en stagnatin ; que ce cnstat a cnduit à l'élabratin d'un cntrat de retur à l'équilibre financier ; Que l'bjectif de retur à l'équilibre a été atteint au terme du cntrat à la fin 2011 ; qu à cette date, l encurs de la dette s établissait à 31,8 % du ttal des prduits de l établissement pur un rati d indépendance financière de 57,2 % ; Que l activité est en cnstante augmentatin depuis 2007 : + 7% en 2008, +1,3% en 2009, + 6,3 % en 2010, +2,43% en 2011 et +1,89% au 31 aût 2012 ; Cnsidérant que les charges d explitatin du CHU représentaient 785 M en 2012 dnt 459 M de dépenses de persnnel, 174 M de charges à caractère médical, 57 M de charges à caractère hôtelier et général et 93 M d amrtissements, prvisins, charges financières et exceptinnelles ; que les dépenses d investissement s établissaient à 78,7 M ; Cnsidérant que le patrimine immbilier affecté aux sins représente m² de surface dans œuvre (SDO) pur une capacité d accueil de plus de lits et places dnt lits et 176 places en médecine, chirurgie, bstétrique (MCO) ; Situé au centre de Nantes, l hôpital de l Hôtel-Dieu cmpte 827 lits de curt séjur et héberge le Samu, le service des urgences et le centre 15. Le bâtiment principal mis en service en 1967, étant frappé d un avis défavrable à l explitatin par la cmmissin de sécurité depuis 1997, le CHU a engagé des travaux de mise en sécurité incendie pur un

3 3 Cnseil de l immbilier de l État mntant de 15 M. L hôpital mère-enfant (300 lits) est également implanté sur le site de l Hôtel-Dieu. Il regrupe les services de gynéc-bstétrique et ceux destinés aux sins de l'enfant. Les bâtiments hspitaliers du site représentent m² SDO. Situé au nrd-uest de la ville de Nantes, sur la cmmune de Saint-Herblain, l'hôpital Guillaume et René Laënnec cmpte 489 lits et places de curt séjur, médicaux et chirurgicaux. Implanté sur 49 hectares, cet établissement crucifrme de m² a été mis en service en Il cnstitue le secnd site médic-chirurgical du CHU de Nantes. Implanté sur un site de 17 hectares au sud de la ville de Nantes, l'hôpital Saint-Jacques est un ensemble hspitalier de 972 lits et ffre une superficie de m² SDO. Il regrupe les services de rééducatin fnctinnelle, de psychiatrie et de gériatrie ainsi que le plateau lgistique du CHU de Nantes ( m² SDO). Deux des édifices snt des mnuments histriques. Depuis sa mise en service en 1904, l'hôpital Bellier (135 lits et places) a bénéficié de plusieurs rénvatins. En 2003, les lcaux existants nt été restructurés et une extensin a été réalisée prtant la surface de l établissement à m² SDO. Le centre ambulatire nantais de gérntlgie clinique y a uvert ses prtes en Située au Nrd-Ouest de la ville de Nantes, la maisn Beauséjur (117 lits) accueille au lng curs des persnnes âgées dépendantes physiquement et/u psychiquement pur des sins de lngue durée. Le bâtiment mis en service en 1999 ffre une superficie de m² SDO. Située à une quinzaine de kilmètres du centre ville de Nantes, la résidence de la Seilleraye accueille pur de lngs séjurs u de manière permanente, des persnnes âgées physiquement u psychiquement dépendantes. Ouverte en 1976, la structure pssède une capacité de 192 lits de type «établissement d'hébergement pur persnnes âgées dépendantes» (Ehpad) pur une surface de m². Le CHU dispse également de près de m² SDO répartis sur une quinzaine de sites pur des activités d hôpital de jur. Cnsidérant que les services administratifs dispsent également de quatre implantatins à prximité de l Hôtel-Dieu qui représentent m² SDO ; Cnsidérant que la surface des bâtiments des facultés de médecine, de pharmacie et d'dntlgie implantées sur le site de l Hôtel-Dieu est d envirn m² et que les lcaux des écles et instituts du site Saint-Jacques représentent m² SDO ; Cnsidérant que cette situatin immbilière pénalise le CHU dans l accmplissement de ses missins : Les activités de sins snt dispersées au sein de l'agglmératin nantaise et les dublns qui en déculent, entraînent des surcûts de fnctinnement imprtants ; La multiplicatin des sites cnsacrés à la recherche nuit à l efficacité des équipes. Les tris sites principaux, l Hôtel-Dieu, l hôpital Guillaume et René Laënnec et l hôpital Saint-Jacques snt saturés ; Ces hôpitaux nécessitent d imprtantes pératins de rénvatin et ne répndent plus aux exigences hôtelières actuelles, à l évlutin des nrmes de sécurité et au besin crissant d espaces techniques et tertiaires. Les surcûts de fnctinnement liés à la mauvaise adaptatin du bâti et la part des investissements cnsacrés à des travaux de maintenance lurde et de mise aux nrmes

4 4 Cnseil de l immbilier de l État bèrent l investissement prductif dans de nuveaux prjets, nécessaire au dévelppement de l activité du CHU et à la cnslidatin de sn psitinnement ; Que ces handicaps se traduisent par un manque de lisibilité et d attractivité de l ffre du CHU et que cette situatin est, d autant plus critique sur le plan écnmique, que le CHU est cnfrnté à une frte cncurrence du secteur privé dans l agglmératin nantaise, les cliniques regrupées et recnstruites au curs des dix dernières années dispsant d une hôtellerie et de cnditins d accueil mdernes ; Cnsidérant que le cût de la remise aux nrmes de l Hôtel Dieu et de l hôpital Laënnec est estimé aujurd hui, au regard des nuvelles nrmes et des audits menés à 541 M ; que, ces travaux ne permettraient pas au CHU de se rérganiser dans ses murs ù il est difficile d ptimiser l ergnmie des pstes de travail et des parcurs de sins et d y dévelpper des activités attractives et bien rémunérées ; que le cnstat péré en 2003 de bâtiments cûteux et inadaptés a été depuis régulièrement actualisé et cnfirmé dans un rapprt de l'inspectin générale des affaires sciales (IGAS) de 2011 ; Cnsidérant que le CHU de Nantes a arrêté en 2004, dans le cadre de l élabratin de sn prjet d établissement , un plan directeur immbilier à quinze ans ( ) qui vise à apprter des répnses aux handicaps dnt suffre l rganisatin des activités médicales du CHU ; que ce schéma directeur appruvé par l Agence Réginale de l Hspitalisatin en mars 2005, prévit la recnstructin, sur le site de l Ile de Nantes, de la ttalité des activités de curt séjur du CHU de Nantes, aujurd hui situées sur les sites Hôtel-Dieu et Laënnec ; que la réalisatin de cette pératin est prévue en deux phases : A l hrizn 2023 : transfert de la ttalité du curt séjur adulte, uverture de l Institut de Recherche en Santé (IRS) 2020 ; A partir de 2025 : transfert des activités Femme, Mère et enfant, du SAMU-SMUR-CESU qui nt bénéficié d investissements au début des années 2000 ; Le prjet prévit également l implantatin de l Institut de cancérlgie de l Ouest (ICO) réunissant le centre de lutte cntre le cancer et les activités cancérlgiques du CHU ; Cnsidérant que les sites du centre ville de Nantes (Hôtel-Dieu et siège scial du CHU) et de Saint-Herblain (hôpital Laënnec) sernt fermés à l issue du transfert de leurs activités dans le nuvel hôpital de l ile de Nantes ; que l hôpital Saint-Jacques qui héberge une plate-frme lgistique et des activités de sins spécialisées en gériatrie et psychiatrie sera cnservé ; que les activités de recherche et de frmatin sernt partagées entre le nuvel hôpital et les structures actuelles implantées à prximité de l hôpital de l Hôtel-Dieu ; Cnsidérant que le CHU a élabré sn prjet en étrite cllabratin avec la Missin natinale d appui à l'investissement Hspitalier (MAINH) puis de l Agence Natinale d appui à la perfrmance des établissements de santé et médic-sciaux (ANAP) ; Que le chix du site a été péré à la suite de l analyse de six scénarii seln des critères de chérence, de faisabilité et d impact écnmique ; Que le lng travail d études entamé en 1999 a abuti à un accrd de principe pur le regrupement de tutes les activités de curt séjur sur l Ile Nantes à l hrizn 2020 délivré en février 2010 par la ministre de la santé et des sprts ;

5 5 Cnseil de l immbilier de l État Que cet accrd était cnditinné par un ajustement du dimensinnement capacitaire du prjet et l actualisatin du plan glbal de financement pluriannuel intégrant la situatin financière du CHU, sa capacité d autfinancement et la participatin des cllectivités lcales à ce dssier ; Que le 16 juillet 2013, le Cmité de la perfrmance et de mdernisatin de l'ffre de sins (Cperm) ayant validé le dssier cmplété par le CHU, la ministre des affaires sciales et de la Santé a dnné sn accrd pur le lancement du prjet de regrupement des activités MCO du CHU sur le site unique de l'île de Nantes ; Cnsidérant que le prjet immbilier s inscrit dans le cadre d un prjet médical répndant aux perspectives démgraphiques, au vieillissement de la ppulatin ligérienne, à l innvatin technlgique et au dévelppement des pathlgies chrniques et repsant sur quatre axes majeurs : Un prjet de campus hspital-universitaire intégrant sins, enseignement et recherche ; Un basculement ambitieux vers les prises en charge ambulatires, qui cnstituernt 64% des séjurs, malgré l imprtance des activités lurdes dévelppées au CHU ; Une réductin dès l uverture du nmbre de lits d hébergement cnventinnel (le prjet prévit une diminutin de 350 lits et la créatin de 96 places, la capacité cible étant arrêtée à 1112 lits et 272 places), anticipant sur la réductin des durées myennes de séjur et inscrivant le CHU dans une plitique partenariale frte au sein de sa cmmunauté hspitalière de territire. L bjectif à hrizn 2025 est d atteindre un rati de 65% de séjurs en ambulatire, alrs que le rati actuel est de 40 %. L anticipatin sur une diminutin encre plus imprtante du nmbre de lits dans l avenir, permise par une cnceptin innvante autrisant la scissin de certains éléments du bâti. Cnsidérant que le CHU de Nantes a saisi l pprtunité de ce prjet pur repenser de manière systématique les mdes de prises en charge et les mdes de fnctinnements des activités de curt séjur ; que les différents espaces de la future cnstructin snt rganisés en fnctin des parcurs patients et des prises en charge ; que la cnceptin de cet util immbilier innvant est guidée par des critères d efficience et d évlutivité : Le cœur de l hôpital est cnstitué d un plateau technique et accueille les patients en urgence et en hspitalisatin de sins critiques En façade ville snt rganisés les sins ambulatires, uverts sur le territire et adaptés aux prises en charge chrniques Les hébergements cnventinnels snt séparés du plateau technique et de l ambulatire de manière à puvir être recnvertis pur les besins hspitaliers u en vue de la cessin future des bâtiments. La séparatin des lcaux de nature différente dit réduire les cûts de cnstructin, le cût des surfaces très techniques étant limité au seul plateau technique ; L intégratin de la technlgie nécessaire à la mise en œuvre des principes de l hôpital numérique dit permettre le partage des dnnées, la traçabilité des patients fragiles et des matériels rares, l autmatisatin des fnctins techniques et lgistiques ainsi que la réductin des surfaces d archives ; Une cnceptin mdulaire basée sur une standardisatin systématique des lcaux de même nature et le respect de principes techniques favrisera le rempli des lcaux et leur adaptatin ;

6 6 Cnseil de l immbilier de l État La cnceptin du bâtiment seln des critères envirnnementaux dit abutir à la réductin de l empreinte éclgique du CHU ; Cnsidérant qu il est attendu de ce prjet des écnmies de gestin favrisant la bnne santé financière du CHU dans la durée ; Que la standardisatin des lcaux et des tailles d unité, l autmatisatin des prcessus techniques et lgistiques, l éliminatin des dublns persistants entre les deux sites du CHU dit permettre des écnmies d explitatin significatives, à hauteur de 30 M crrespndant à la fis à l ptimisatin des effectifs et à une gestin plus ptimale des sites. ; Que la rénvatin de l hôtellerie et de l util de prductin mderne permettant des prises en charge cmplètes sur un même site, divent renfrcer l attractivité de la structure pur ses patients, cmme pur ses persnnels ; Cnsidérant que le prjet cnsiste à cnstruire un bâtiment neuf d une surface de m² SDO (pur un prgramme de m² de surface utile dimensinné en fnctin des prjectins réalisées cnjintement par le CHU et l ARS) sur un terrain permettant la réalisatin d envirn m² pur l ensemble du prjet hspitalier et l Institut de cancérlgie de l Ouest ( m²) ; Cnsidérant que le site du futur hôpital est au cœur d un prjet urbain de 90 hectares destiné à accueillir également des établissements de recherche et des équipements universitaires ; que le CHU de Nantes a signé le 24 juin 2013 avec Nantes Métrple, un prtcle d accrd pur la réalisatin du prjet de centre hspitalier ; Qu il est prévu que Nantes Métrple cède au CHU un terrain de 10 hectares dévelppés sur tris îlts, Nantes Métrple, se chargeant en lien étrit avec le CHU, de la viabilisatin du terrain, de la desserte et de l accessibilité du site ; Que Nantes Métrple est prpriétaire pur mitié de ce fncier et a engagé le transfert de prpriété pur l autre mitié auprès de Réseau ferré de France (RFF) et du Grand prt maritime de Nantes-Saint-Nazaire ; Que le prtcle prévit en échange du terrain viabilisé dnt les services du Dmaine nt estimé la valeur à 40 M, la remise à Nantes Métrple des prpriétés du CHU crrespndant au site actuel de l hôpital de l Hôtel-Dieu, y cmpris les immeubles Deurbrucq et de Turville dnt la valeur vénale ttale a été estimée par un prestataire privé à 43 M ; que les signataires du prtcle nt cnsidéré que le différentiel de valeur était cmpensé par le prtage financier supprté par Nantes Métrple du fait de la durée des pératins nécessaires à la libératin des implantatins actuelles du CHU ; Cnsidérant que le prjet d investissement pur le CHU (hrs IRS 2020) est estimé tutes dépenses cnfndues, en valeur fin de chantier, à 976 M ; que ce cût cmprend 133 M de frais d études et de cnceptin, 497 M de travaux, des prvisins pur 20 M aléas et 217 M d actualisatin des prix, ainsi que 108 M de cût d acquisitin de mbilier et d équipements ; Que le plan de financement repse sur un autfinancement du CHU de 324 M, 185 M de subventins, 40M d emprunt aidé et 467 m d emprunts ; Que la cessin prgressive entre 2015 et 2025 du site de l hôpital Laënnec dnt la valeur est estimée à 31,5 M est intégrée dans la part d autfinancement du prjet ;

7 7 Cnseil de l immbilier de l État Cnsidérant que le CHU, en attendant le déménagement des services de curt séjur à l'hrizn , cnduit parallèlement des actins de mdernisatin pur résrber sn déficit de psitinnement par rapprt à la cncurrence qui suscite une perte d attractivité tant vis-à-vis des patients que du persnnel de certaines de ses activités ; Que le CHU de Nantes a décidé dans le cadre de sn schéma directeur ( ) la mise en œuvre d un nuveau plateau technique médic-chirurgical (PTMC) qui dit permettre dès 2013, la rérganisatin de l ensemble des services médic-techniques lurds de l établissement seln un cncept de regrupement et de mutualisatin ; Que les 65 M d investissement de cette pératin vnt ntamment permettre la créatin d une unité de chirurgie ambulatire regrupée et une réductin capacitaire de 78 lits ; Que le CHU va pursuivre dans cette vie et rganiser ses services pur renfrcer prgressivement sn ffre de sins ambulatire et diminuer sn activité cnventinnelle et préfigurer ainsi sn rganisatin future qui ne purra être ptimale qu à cmpter du transfert dans le nuvel hôpital ; Que le CHU prjette une pératin de démlitin du centre actuel de médecine physique et de réadaptatin et de 2 bâtiments de psychiatrie de l hôpital Saint-Jacques et recnstructin sur le site d un bâtiment neuf de m² SDO pur y accueillir les activités du centre actuel de médecine physique et de réadaptatin ; que le cût de l investissement, mbilier inclus, est estimé à 66 M ; que la livraisn est envisagée pur avril 2020 ; Que le CHU étudie également un prjet de recnstructin de sa cuisine centrale ( repas par an) ; que le mntant de cet investissement est estimé à 25 M ; Cnsidérant que le CHU de Nantes fait partie des quinze établissements à avir participé à une enquête de la Cnférence des directeurs généraux de CHU permettant d établir un état cmparatif de l entretien de leur parc immbilier pur l exercice 2008 ; Qu il ressrt de cette étude que le cût myen rapprté au m² des dépenses intégrant les charges de grs entretien renuvellement (GER), les charges énergies (chauffage, électricité, eau, hrs blanchisserie), les charges d'entretien maintenance réalisées en interne et en externe s établit à 52 TTC/ m² pur l ensemble des établissements et que celui de Nantes était légèrement inférieur à cette myenne avec 48 TTC/ m² ; Que les services du pôle lgistique et technique du CHU nt prcédé à une analyse précise de ces résultats qui permet d expliquer certains écarts par des différences de périmètre de dépenses mais qui met également en évidence la nécessité d pérer une distinctin entre lits de curts séjurs et lits de lngs séjurs pur une meilleure explitatin des résultats ; Cnsidérant qu un diagnstic «accessibilité» de l ensemble du patrimine du CHU de NANTES été réalisé en 2010 seln une méthdlgie permettant d évaluer le niveau de cnfrmité des différents sites hspitaliers suivant les types de handicaps ; que l explitatin de cette étude est en curs et qu un calendrier détaillé est élabré pur atteindre fin 2017 un niveau d accessibilité égal u supérieur à 50% par type de handicap dans chaque bâtiment cncerné ; que dans la perspective de la réalisatin du prjet Ile de Nantes, un budget initial de 5 M a été allué à un plan de mise en accessibilité prgressive sur 5 ans ; Les représentants du CHU de Nantes et de l ARS Pays-de-Lire ayant été entendus en leurs explicatins,

8 8 Cnseil de l immbilier de l État Le Cnseil, après en avir délibéré lrs de sa séance du 18 septembre 2013 fait les bservatins suivantes, 1. Le Cnseil salue l effrt de ratinalisatin engagé par le CHU de Nantes, dnt la stratégie immbilière vise à cncilier un prjet médical ambitieux avec une maîtrise de ses cûts écnmiques et cnduit au regrupement de ses implantatins et à la cessin de ses biens désaffectés. 2. Le Cnseil prend acte que le chix de regruper l ensemble des activités MCO sur un immeuble à cnstruire plutôt que de prcéder pur un cût mindre, à la réhabilitatin de ses sites actuels se justifie par l insuffisante adaptabilité du bâti pur répndre aux besins d un hôpital cntemprain, par les nuisances qu engendreraient des travaux réalisés en site ccupés et par les nmbreux avantages, y cmpris écnmiques, attendus d un site unique. Il bserve que l IGAS a validé ce raisnnement dans un rapprt paru en 2011 et que le COPERMO a cnfirmé la pertinence de l investissement en juillet Le Cnseil exprime le suhait que des dispsitifs adaptés sient mis en place pur garantir la meilleure adéquatin pssible entre immeuble et besins des services, au mment de sa livraisn et après sa mise en service, cmpte-tenu du temps nécessaire à l abutissement des grands prjets hspitaliers. Dans cette perspective, le Cnseil suligne l intérêt de la démarche cnjinte du CHU et de l ARS qui nt cnduit des travaux prspectifs prtant sur les besins de santé du territire et les évlutins pssibles de l ffre de sins et qui, mesurant les limites de ces prjectins, nt intégré dans le cahier des charges fnctinnel du prjet, des mesures cnservatires permettant la transfrmatin des lcaux jusque dans leur prpriété. Le Cnseil suhaite que pendant les phases de cnceptin, réalisatin et d explitatin de l immeuble, l ANAP accmpagne le CHU de Nantes dans la cncrétisatin de ces dispsitins expérimentales et que l agence prduise un rapprt de retur d expérience à l issue de chacune des étapes clé du prjet. 4. Le Cnseil suhaite attirer l attentin du CHU sur l imprtance du chix du prjet architectural et de sn maître d œuvre pur la réussite du prjet hspitalier. Il bserve que les règles de cnstitutin d un jury n abutissent pas nécessairement à dnner la majrité des vix aux futurs utilisateurs des lcaux et qu il imprte de faire de la fnctinnalité un critère de chix déterminant du prjet de façn à éviter le risque d un geste architectural a priri séduisant mais inadapté et néreux. 5. Le Cnseil nte que le site retenu pur la cnstructin du futur hôpital répnd aux rientatins du schéma réginal d rganisatin des sins et que le chix de cette implantatin a été péré après une analyse cmparative de six scénarii seln des critères de chérence, de faisabilité et d impact écnmique. Si le Cnseil perçit l intérêt d implanter le nuvel hôpital dans un envirnnement dynamique à prximité d établissements de recherche et d équipements universitaires, il bserve cependant qu il s inscrit dans le cadre d un prjet urbain de grande ampleur dnt l abutissement est indispensable à la réussite du prjet hspitalier qui en sera le principal mteur. Si le Cnseil nte que Nantes Métrple, dans le prtcle d accrd signé avec le CHU, s engage sur «l accessibilité du site, pur tus les mdes de déplacements et les usages du futur hôpital», il bserve que l accessibilité du site et plus particulièrement les franchissements des deux bras de la Lire qui séparent l Ile-de-Nantes de sn centre ville histrique et des accès aux principaux axes rutiers cnstituent un défi de taille cnsidérable.

9 9 Cnseil de l immbilier de l État Par ailleurs, le Cnseil s interrge sur la prtée juridique de ce prtcle d accrd et remarque que celui-ci ne précise pas les dispsitins applicables en cas de nn-respect des engagements mutuels par l une des parties. Il engage la tutelle à inclure dans sn dispsitif de suivi de l pératin, un pint cncernant l avancement des travaux cnnexes d infrastructures indispensables à l activité du futur hôpital de l Ile-de-Nantes de façn à gérer au mieux les cnséquences d éventuelles évlutins du prjet urbain et de sn calendrier de mise en œuvre. 6. Le Cnseil attire l attentin du CHU sur l imprtance de la qualité de la liaisn entre l actuel site de l Hôtel-Dieu et le futur hôpital et s interrge sur l impact d un temps de trajet lng entre facultés et hôpital au regard du prjet de cmplexe hspital-universitaire sur lequel se fnde le prjet. 7. S agissant de l acquisitin du terrain viabilisé de l Ile-de-Nantes et de la cessin de l actuel Hôtel-Dieu, le Cnseil s étnne que le calcul réalisé à partir des différentes évaluatins et estimatins abutisse à un échange du fncier sans sulte entre le CHU et Nantes Métrple. Il invite le CHU à faire vérifier l équilibre de l pératin par des experts indépendants, préalablement à la rédactin des actes de cessin. 8. Le Cnseil nte que le prduit attendu de la vente du site de l hôpital Laënnec représente 10% de la part d autfinancement du prjet et que la cessin est envisagée en plusieurs phases s étalant entre 2015 et Il encurage le CHU à entreprendre des démarches auprès des cllectivités lcales en amnt de la prcédure de cessin et à slliciter en tant que de besin, des experts en valrisatin et en négciatin pur garantir la cnclusin de cette vente aux meilleures cnditins. 9. Le Cnseil relève que le CHU, sans attendre la livraisn du nuvel hôpital, met en œuvre les éléments clés de sn prjet médical, préfigurant ainsi l rganisatin future de l activité MCO. Il suligne l intérêt de cette démarche de cnduite prgressive du changement qui ffre de meilleures garanties d apprpriatin des multiples mutatins en curs, par le persnnel et les usagers des services. 10. Le Cnseil salue l implicatin des services lgistiques du CHU dans les travaux de parangnnage inter-chu relatifs aux cûts d explitatin et en particulier dans l analyse des résultats. Il encurage les services à pursuivre dans cette vie dans la perspective d une meilleure cmpréhensin et maîtrise de ces prpres cûts. Il recmmande d intégrer cette dimensin explitatin dès la cnceptin du futur immeuble et suggère que l ANAP accmpagne à titre expérimental, le CHU dans une apprche par cût glbal de sn prjet de nuvel hôpital. Pur le Cnseil, sn Président Jean-Luis DUMONT

AVIS. Sur la stratégie immobilière du centre hospitalier régional universitaire de Toulouse

AVIS. Sur la stratégie immobilière du centre hospitalier régional universitaire de Toulouse 2014-02 Séance du 12 février 2014 Cnseil de l immbilier de l État AVIS Sur la stratégie immbilière du centre hspitalier réginal universitaire de Tuluse Vu le décret n 2011-1388 du 28 ctbre 2011 mdifiant

Plus en détail

AIDE EMPLOI POUR L ENTREPRENARIAT SOCIAL

AIDE EMPLOI POUR L ENTREPRENARIAT SOCIAL AIDE EMPLOI POUR L ENTREPRENARIAT SOCIAL REFERENCES JURIDIQUES : - Règlement (CE) N 1998/2006 de la cmmissin eurpéenne en date du 15 décembre 2006 cncernant les aides de minimis - Règlement (CE) n 1535/2007

Plus en détail

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer Maisn pur l Autnmie et l Intégratin des malades d Alzheimer «L enjeu est de mettre fin au désarri des familles qui ne savent à qui s adresser et qui snt perdues dans de nmbreux dispsitifs mal articulés

Plus en détail

Ministère des Affaires Sociales et de la Santé

Ministère des Affaires Sociales et de la Santé Ministère des Affaires Sciales et de la Santé Directin Générale de l Offre de Sins Sus-directin du piltage de la perfrmance des acteurs de l ffre de sins Bureau de l efficience des établissements de santé

Plus en détail

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1)

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1) Cmpte rendu grupes de travail sur émergence des questins évaluatives (Atelier qualificatin cllective 1) Objectifs : Identificatin des questins évaluatives (tris au maximum) et les myens qui divent être

Plus en détail

TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX

TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX 1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE Pur satisfaire au mieux le cnsmmateur, il faut une fnctin cmmerciale bien structurée. 1.1 EXEMPLE En général plusieurs

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX CAHIER DES CHARGES OBJET : PRESTATION DE CONSEIL EN ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE DANS LE CADRE DE LA RECONFIGURATION DE LA PHARMACIE A USAGE INTERIEUR DE L HOPITAL FOCH I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

Plus en détail

2. L application territoriale de ce principe de neutralité carbone

2. L application territoriale de ce principe de neutralité carbone PREMIER MINISTRE MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE SECRETARIAT D ETAT A L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE DÉLÉGATION INTERMINISTÉRIELLE À L AMÉNAGEMENT

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES Midi-Pyrénées Innvatin Agence réginale de l innvatin 31685 Tuluse Cedex Objet de la cnsultatin : Accmpagnement dans l élabratin

Plus en détail

Extrait du site Internet www.isere.fr / Partenaires / Guides des aides. Conseil général de l Isère Aides aux collectivités Dotation départementale

Extrait du site Internet www.isere.fr / Partenaires / Guides des aides. Conseil général de l Isère Aides aux collectivités Dotation départementale Extrait du site Internet www.isere.fr / Partenaires / Guides des aides Cnseil général de l Isère Aides aux cllectivités Dtatin départementale ASSAINISSEMENT Le Cnseil général de l'isère a décidé de faire

Plus en détail

FICHE DE POSTE CONTEXTE ET DEFINITION. Bordeaux, le 13 avril 2015

FICHE DE POSTE CONTEXTE ET DEFINITION. Bordeaux, le 13 avril 2015 Brdeaux, le 13 avril 2015 FICHE DE POSTE Empli repère CCN : Intitulé de pste : CONSEILLER NIVEAU II Référent Garantie Jeunes CONTEXTE ET DEFINITION La Garantie Jeunes est une des mesures nuvelles issues

Plus en détail

Coalition énergie et construction durable

Coalition énergie et construction durable RÉALISATION D UN CONCEPT D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DANS UN CADRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POUR LE BÂTIMENT DE MOISSON MONTRÉAL CONCEPT PRÉPARÉ PAR L ENSEMBLE DES PROFESSIONNELS MEMBRES DU COMITÉ EXPERTS

Plus en détail

Réunion de concertation du Fonds social européen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris

Réunion de concertation du Fonds social européen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris Réunin de cncertatin du Fnds scial eurpéen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris Atelier 3 «Prmuvir l inclusin sciale et lutter cntre la pauvreté» 1. Cntexte général a. Les rientatins cmmunautaires La crise

Plus en détail

Appel A Projets du C2TR Note de présentation

Appel A Projets du C2TR Note de présentation Appel A Prjets du C2TR Nte de présentatin PREAMBULE Le prjet C2TR est né de la vlnté de la Régin Picardie et de l Etat de créer, à partir des besins exprimés par un industriel, AEROLIA, une plate-frme

Plus en détail

PLAN REGIONAL DE LUTTE CONTRE LE DECROCHAGE SCOLAIRE ET LES SORTIES SANS QUALIFICATION

PLAN REGIONAL DE LUTTE CONTRE LE DECROCHAGE SCOLAIRE ET LES SORTIES SANS QUALIFICATION CONSEIL REGIONAL RHONE-ALPES Délibératin n 08.01.106 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL PLAN REGIONAL DE LUTTE CONTRE LE DECROCHAGE SCOLAIRE ET LES SORTIES SANS QUALIFICATION Le Cnseil réginal en sa réunin

Plus en détail

Diagnostic des stratégies et outils de communication des territoires du Val d Adour et d Armagnac Cahier des charges

Diagnostic des stratégies et outils de communication des territoires du Val d Adour et d Armagnac Cahier des charges Prjet de Cpératin : Renfrcer les démarches participatives au service du dévelppement durable» Diagnstic des stratégies et utils de cmmunicatin des territires du Val d Adur et d Armagnac Cahier des charges

Plus en détail

Cadre de référence des Contrats de quartier

Cadre de référence des Contrats de quartier Cadre de référence des Cntrats de quartier Validé par le Cnseil administratif lrs de sa séance du 12 février 2014 Dcument élabré par la directin du Département de la chésin sciale et de la slidarité, sus

Plus en détail

Règlement CORDEE TPE 2011-2013 du Pays Sud Charente

Règlement CORDEE TPE 2011-2013 du Pays Sud Charente Règlement CORDEE TPE 2011-2013 du Pays Sud Charente Objectifs Sutenir un prjet territrial cllectif sur le territire Sud Charente favrisant le maintien et le dévelppement de services marchands de prximité

Plus en détail

CARIF-OREF Bretagne, Centre et Pays de la Loire

CARIF-OREF Bretagne, Centre et Pays de la Loire CARIF-OREF Bretagne, Centre et Pays de la Lire Enquête auprès des publics du SPRO Synthèse Décembre 2014 CARIF-OREF Bretagne, Centre et Pays de la Lire Enquête auprès des publics du SPRO 6, rue Gurvand

Plus en détail

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs MSc avec prjet supervisé en marketing Lignes directrices à l intentin des étudiants et prfesseurs Le prjet supervisé Avec mémire u avec prjet supervisé, la M. Sc. en gestin mène, au chix de chacun, à des

Plus en détail

DEDELIBERATION N CR 06-15

DEDELIBERATION N CR 06-15 1 CR 06-15 DEDELIBERATION N CR 06-15 DU 13 FEVRIER 2015 Plitique culturelle Evlutin du sutien réginal à la restauratin du patrimine bâti. LE CONSEIL REGIONAL D ILE-DE-FRANCE VU le règlement (UE) n 651/2014

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION

DEMANDE D INFORMATION Dcument Réf. : RFI_REFAB_20091230_v0.2.dc Demande d infrmatin SPAI Page 1/10 DEMANDE D INFORMATION SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 2. PÉRIMÈTRE DE L INFORMATION... 3 2.1. CONTEXTE GÉNÉRAL...

Plus en détail

Guide des MOOC à l UL

Guide des MOOC à l UL Guide des MOOC à l UL Infrmatins pur les enseignants Page SOMMAIRE Qu est-ce qu un MOOC? Quelle différence entre un MOOC et un curs en ligne? Sur quelle platefrme héberger sn MOOC? J ai un prjet de MOOC

Plus en détail

Fiche Liaison I.E.N./Ecoles N 2005/2006-01

Fiche Liaison I.E.N./Ecoles N 2005/2006-01 Premier Degré Circnscriptin d Olrn-Sainte-Marie http://www.ac-brdeaux.fr/primaire/64/lrn/ Olrn, le 3O aût 2005 Fiche Liaisn I.E.N./Ecles N 2005/2006-01 Au terme de ces vacances d été qui, je l espère nt

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL CQP ANIMATEUR PÉRISCOLAIRE

RÉFÉRENTIEL CQP ANIMATEUR PÉRISCOLAIRE RÉFÉRENTIEL CQP ANIMATEUR PÉRISCOLAIRE CQP Animateur Périsclaire Versin au 11/07/2013 Rappel : Extrait annexe IV: Cnventin cllective Mdalités de créatin d'un CQP, cntenu du cahier des charges : le titre

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2014. Modèles de tumeurs spontanées chez l animal pour la recherche translationnelle en cancérologie

APPEL A PROJETS 2014. Modèles de tumeurs spontanées chez l animal pour la recherche translationnelle en cancérologie APPEL A PROJETS 2014 Mdèles de tumeurs spntanées chez l animal pur la recherche translatinnelle en cancérlgie L'ITMO Cancer de l alliance natinale pur les sciences de la vie et de la santé (AVIESAN) en

Plus en détail

DATE ET HEURE LIMITE DE REMISE DES OFFRES : 15 juillet 2015 VILLE DE CREIL. Pôle urbanisme et aménagement

DATE ET HEURE LIMITE DE REMISE DES OFFRES : 15 juillet 2015 VILLE DE CREIL. Pôle urbanisme et aménagement Pôle urbanisme et aménagement Directin de la vie écnmique de l aménagement et du dévelppement de la cité Place Françis Mitterrand, B.P. 76 60109 CREIL Cedex Tél. MISSION : 03 44 29 DE 50 MAITRISE 56 D

Plus en détail

NATIXIS PRESENTE SON PLAN STRATEGIQUE 2014/2017

NATIXIS PRESENTE SON PLAN STRATEGIQUE 2014/2017 Paris, le 13 nvembre 2013 NATIXIS PRESENTE SON PLAN STRATEGIQUE 2014/2017 NEW DEAL, UN PLAN DE TRANSFORMATION REUSSI : UNE ENTREPRISE RENTABLE ET SOLIDE FINANCIEREMENT AVEC DES FRANCHISES FORTES NEW FRONTIER,

Plus en détail

territoire où les EC sont où les EC sont «sous représentés» Dont nb adhérents +10 1440 517 44

territoire où les EC sont où les EC sont «sous représentés» Dont nb adhérents +10 1440 517 44 Assistance à maitrise d uvrage (AMO) du «Prjet expérimental de sécurisatin des parcurs prfessinnels pur les métiers de la cmptabilité» Cahier des charges PRESENTATION DU PROJET Le cntexte du prjet Le prjet

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION FONDS SOCIAL D AIDE AUX APPRENTI-E-S

REGLEMENT D INTERVENTION FONDS SOCIAL D AIDE AUX APPRENTI-E-S REGLEMENT D INTERVENTION FONDS SOCIAL D AIDE AUX APPRENTI-E-S Le dispsitif du Fnds Scial d Aide aux Apprenti-e-s, entre dans le cadre d une véritable stratégie pur la sécurisatin du parcurs des Apprenti-e-s.

Plus en détail

Renseignements concernant la contrefaçon des billets de banque au Canada et ses effets sur les victimes et la société

Renseignements concernant la contrefaçon des billets de banque au Canada et ses effets sur les victimes et la société Renseignements cncernant la cntrefaçn des billets de banque au Canada et ses effets sur les victimes et la sciété Table des matières 1. Le rôle de la Banque du Canada dans la prspérité écnmique du Canada...

Plus en détail

Contribution au groupe de travail Rénovation des logements : du diagnostic à l usage. Créons ensemble la «carte vitale du logement»

Contribution au groupe de travail Rénovation des logements : du diagnostic à l usage. Créons ensemble la «carte vitale du logement» Siège scial 12, rue des Crdelières 75013 PARIS T: 01 53 91 03 03 F: 01 53 91 04 44 citemetrie@citemetrie.fr S.A.R.L. au capital de 14 300 Siret n 350 662 862 00043 Cde NAF 7112B Cntributin au grupe de

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS Plan pluriannuel d accessibilité de Li sur l accessibilité pur les persnnes handicapées de l Ontari (LAPHO) 2014-2021 Plan pluriannuel d accessibilité de LAPHO Table des matières Applicatin 1 Intrductin

Plus en détail

Programme Eau, Climat et Développement pour l'afrique. Termes de référence pour le recrutement d un Expert Socio/agro-économiste

Programme Eau, Climat et Développement pour l'afrique. Termes de référence pour le recrutement d un Expert Socio/agro-économiste Prgramme Eau, Climat et Dévelppement pur l'afrique Termes de référence pur le recrutement d un Expert Sci/agr-écnmiste Dans le cadre de l élabratin de l étude sur l intégratin des impacts du changement

Plus en détail

PAYS DES LANDES DE GASCOGNE

PAYS DES LANDES DE GASCOGNE Michelle KLEIN Cnsultants SYNTHESE Réf : SYNT_LANDES DE GASCOGNE GTEC Versin : V1.1 Date : 05 nvembre 2010 PAYS DES LANDES DE GASCOGNE Etude sur les ressurces humaines sur le territire du Pays des Landes

Plus en détail

Coopération interdépartementale Haut-Rhin/Bas-Rhin Les exécutifs des deux Conseils Généraux examinent le projet du 3 e rapport commun

Coopération interdépartementale Haut-Rhin/Bas-Rhin Les exécutifs des deux Conseils Généraux examinent le projet du 3 e rapport commun Dssier de Presse Cpératin interdépartementale Haut-Rhin/Bas-Rhin Les exécutifs des deux Cnseils Généraux examinent le prjet du 3 e rapprt cmmun Lundi 17 septembre 2007 de 14 h 30 à 16 h salle de l Assemblée

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Jeudi 10 avril 2014

DOSSIER DE PRESSE. Jeudi 10 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE Jeudi 10 avril 2014 Perspectives d évlutin du réseau cnsulaire Nrd de France : un établissement public unique avec des délégatins territriales frtes et respnsables. Plan de cpératin 2014-2020

Plus en détail

Résultats du Groupe BPCE au 3 e trimestre 2009 et pour les 9 premiers mois

Résultats du Groupe BPCE au 3 e trimestre 2009 et pour les 9 premiers mois Résultats du Grupe BPCE au 3 e trimestre 2009 et pur les 9 premiers mis Retur à la rentabilité de Natixis et du Grupe BPCE au 3 e trimestre : Bénéfice net de 447 millins d eurs Bnnes perfrmances pératinnelles

Plus en détail

Fiche conseil LA FRANCHISE. Ce qu il faut savoir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil LA FRANCHISE. Ce qu il faut savoir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : LA FRANCHISE Ce qu il faut savir? Fiche cnseil Ns fiches cnseils nt pur bjectif de vus aider à mieux appréhender les ntins : Certifié ISO 9001 Cmptables Fiscales Juridiques, Sciales, de Gestin Réf. : DEV/O/FC/065/11-11/VBU

Plus en détail

Développement Durable et Énergies Renouvelables

Développement Durable et Énergies Renouvelables Dévelppement Durable et Énergies Renuvelables Vus êtes artisan, cmmerçant, prfessin libérale, rganisme de lgements sciaux, cllectivité lcale, assciatin, entreprise, agriculteur, prpriétaire de lcaux prfessinnels

Plus en détail

ANNEXE 4 REGLEMENT FINANCIER

ANNEXE 4 REGLEMENT FINANCIER ANNEXE 4 REGLEMENT FINANCIER Le règlement financier de la Fédératin Française de Canë-Kayak (FFCK) s inscrit dans l ensemble des dispsitins législatives et réglementaires s appliquant aux assciatins en

Plus en détail

Audits énergétiques Entreprises Règlementation et perspectives Méthodologie Février15

Audits énergétiques Entreprises Règlementation et perspectives Méthodologie Février15 Audits énergétiques Entreprises Règlementatin et perspectives Méthdlgie Février15 Présentatin générale Qui smmes-nus? Bureau d études techniques Energies renuvelables et Maitrise de l Energie Actinnariat

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif CAHIER DES CHARGES Cnsultatin expert en investissement participatif Date de publicatin : 06/04/2014 Date de reprt des candidatures : 10/01/2014 à 13h00 Le présent cahier des charges a pur bjet une missin

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique?

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique? ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service infrmatique u service technique? Lrs de la mise en place d un système d infrmatin gégraphique, une questin se pse suvent

Plus en détail

NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE

NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE LA FORMATION PROFESSIONNELLE POUR LA SECURISATION DES PERSONNES ET LA COMPETITIVITE DES ENTREPRISES 8 Juillet 2013 Les participants à la grande cnférence sciale

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes :

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes : BTS MUC CCF Finalités et bjectifs E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE Cefficient 4 Cette épreuve permet d évaluer les aptitudes du candidat à prendre en respnsabilité des activités curantes

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE APPEL A PROJET AUX ASSOCIATIONS : MISE EN PLACE DU DISPOSITIF CITESLAB. SUR LES 14 QUARTIERS PRIORITAIRES DE FORT-DE-France

NOTE DE CADRAGE APPEL A PROJET AUX ASSOCIATIONS : MISE EN PLACE DU DISPOSITIF CITESLAB. SUR LES 14 QUARTIERS PRIORITAIRES DE FORT-DE-France 1 NOTE DE CADRAGE APPEL A PROJET AUX ASSOCIATIONS : MISE EN PLACE DU DISPOSITIF CITESLAB SUR LES 14 QUARTIERS PRIORITAIRES DE FORT-DE-France Date limite de dépôts des dssiers : 24 juillet 2013 à 12h00

Plus en détail

L efficacité est-elle soluble dans la formation?

L efficacité est-elle soluble dans la formation? L efficacité est-elle sluble dans la frmatin? Diagnstic, enjeux et perspectives du cncept d efficacité en frmatin 10 e Université d Hiver de la Frmatin prfessinnelle Arles, 23 janvier 2008 Françis-Marie

Plus en détail

VERS UN ECO-QUARTIER : CHARTE DE DEVELOPPEMENT DURABLE ET GRILLE D EVALUATION DES PROJETS POUR L ECO-QUARTIER BAUDENS A BOURGES

VERS UN ECO-QUARTIER : CHARTE DE DEVELOPPEMENT DURABLE ET GRILLE D EVALUATION DES PROJETS POUR L ECO-QUARTIER BAUDENS A BOURGES VERS UN ECO-QUARTIER : CHARTE DE DEVELOPPEMENT DURABLE ET GRILLE D EVALUATION DES PROJETS POUR L ECO-QUARTIER BAUDENS A BOURGES PIERRE BALLAIRE, CONSEIL GENERAL DU CHER, CATHERINE CHARLOT-VALDIEU, ASSOCIATION

Plus en détail

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires)

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires) Le dispsitif de qualificatin OPQIBI pur les audits énergétiques (réglementaires) (01/12/14) 1. Rappel du cntexte réglementaire Depuis le 1 er juillet 2014, cnfrmément à la Li n 2013-619 du 16 juillet 2013

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

Orientations pour l appel à projets Recherche translationnelle en cancérologie - INCa DGOS

Orientations pour l appel à projets Recherche translationnelle en cancérologie - INCa DGOS Orientatins pur l appel à prjets Recherche translatinnelle en cancérlgie - INCa DGOS Les rientatins prpsées pur l appel 2011 snt les suivantes : l appel à prjets libres cuvre tus les champs de la recherche

Plus en détail

Feuilles de soins papier ou électroniques? Les pratiques des médecins et des professionnels de santé

Feuilles de soins papier ou électroniques? Les pratiques des médecins et des professionnels de santé Pint d infrmatin 22 ctbre 2009 Feuilles de sins papier u électrniques? Les pratiques des médecins et des prfessinnels de santé L an dernier 1, les caisses d Assurance Maladie nt reçu plus de 1,1 milliard

Plus en détail

Maintenir le statu quo de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (et de ses règlements) pour les employeurs des groupes prioritaires I et II.

Maintenir le statu quo de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (et de ses règlements) pour les employeurs des groupes prioritaires I et II. Annexe : Les recmmandatins patrnales Préventin Rendre bligatire la créatin d un cmité de santé et sécurité du travail par emplyeur pur le secteur public et par établissement pur le secteur privé (plus

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

CHARTE DE QUALITE POUR L ACCOMPAGNEMENT DES SALARIES RECRUTES EN CONTRATS AIDES DE L EDUCATION NATIONALE

CHARTE DE QUALITE POUR L ACCOMPAGNEMENT DES SALARIES RECRUTES EN CONTRATS AIDES DE L EDUCATION NATIONALE Directin Départementale du Travail, de l Empli et de la Frmatin Prfessinnelle de l ARIEGE CHARTE DE QUALITE POUR L ACCOMPAGNEMENT DES SALARIES RECRUTES EN CONTRATS AIDES DE L EDUCATION NATIONALE La présente

Plus en détail

Premiers retours sur la mise en œuvre de l offre de services 100% web dans le cadre de l accompagnement guidé dématérialisé des demandeurs d emploi

Premiers retours sur la mise en œuvre de l offre de services 100% web dans le cadre de l accompagnement guidé dématérialisé des demandeurs d emploi Premiers returs sur la mise en œuvre de l ffre de services 00% web dans le cadre de l accmpagnement guidé dématérialisé des demandeurs d empli CCE du 9 juillet 04 A l issue du dialgue scial mené au niveau

Plus en détail

Document d information

Document d information Dcument d infrmatin Dépôt du rapprt du Bureau du vérificateur général sur la vérificatin de gestin de l Administratin de la Chambre Au sujet de la vérificatin Prtée La vérificatin avait pur but d examiner

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE nnecy, le 8 juillet 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE Mercredi 8 juillet 2015 : Cmité syndical du SYNE Réseau très haut débit en fibre ptique départemental : Le chix de la sciété TUTOR pur expliter le réseau public

Plus en détail

Plan d accessibilité pluriannuel (2014-2021)

Plan d accessibilité pluriannuel (2014-2021) Intrductin Ce plan pluriannuel expse les grandes lignes de la stratégie des Services à l enfance Grandir ensemble pur prévenir et éliminer les bstacles à l accessibilité afin de répndre aux exigences actuelles

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE SUR LE CONTENU CO 2 DU KWh PAR USAGE EN FRANCE

NOTE DE CADRAGE SUR LE CONTENU CO 2 DU KWh PAR USAGE EN FRANCE NOTE DE CADRAGE SUR LE CONTENU CO 2 DU KWh PAR USAGE EN FRANCE 14 janvier 2005 1. Le cntexte Le calcul du cntenu en carbne de l électricité représente en France un enjeu imprtant pur l évaluatin des actins

Plus en détail

Réhabilitation des institutions financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience Africaine

Réhabilitation des institutions financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience Africaine Public Disclsure Authrized N. 131 janvier 2000 Public Disclsure Authrized Public Disclsure Authrized Réhabilitatin des institutins financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience

Plus en détail

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T.

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. Mdifié en juillet 2014, ce dcument prpse des pssibilités de travail avec Icnit. Fichier surce : http://dsden02.ac-amiens.fr/tnp/tnp_internet/dssiers_tnp/activites_classe_mbile/ent/missin_tuic_02_ent_2012.pdf

Plus en détail

Les Magasins Généraux ont été conçus, à l origine, avec la mission de contribuer à désengorger le trafic du Port de Djibouti.

Les Magasins Généraux ont été conçus, à l origine, avec la mission de contribuer à désengorger le trafic du Port de Djibouti. 1. Préambule Les Magasins Généraux nt été cnçus, à l rigine, avec la missin de cntribuer à désengrger le trafic du Prt de Djibuti. Une nuvelle étape, dans la ratinalisatin des prcédures de transprt, supprtée

Plus en détail

Procédure de Gestion de la présence au travail et du Retour au travail adapté

Procédure de Gestion de la présence au travail et du Retour au travail adapté Prcédure de Gestin de la présence au travail et du Retur au travail adapté déculant de la plitique intégrée en santé, sécurité et bien-être au travail (2012) DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES TABLE DES

Plus en détail

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016 APPEL À COMMUNICATIONS Cllque internatinal sur la mesure des prduits culturels numériques 9 au 11 mai 2016 Date limite de sumissin : 29 ctbre 2015 Cntexte La transfrmatin numérique des mdes de créatin,

Plus en détail

Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de

Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de Prgramme réginal de sutien au dévelppement et à la cnslidatin des rganismes de frmatin spécialisée (préparatire u de lisir) en arts de la Côte- Nrd À jur le 29 juin 2015 Table des matières Intrductin...

Plus en détail

Caractérisation des activités Etude des circuits financiers SYNTHESE. Schéma d Aménagement et de gestion des eaux de la Dore.

Caractérisation des activités Etude des circuits financiers SYNTHESE. Schéma d Aménagement et de gestion des eaux de la Dore. Caractérisatin des activités Etude des circuits financiers Schéma d Aménagement et de gestin des eaux de la Dre Synthèse SYNTHESE SYNTHESE I. CONTEXTE ET OBJECTIFS DE L ETUDE L étude vise à répndre à l

Plus en détail

ARGUMENTAIRE. Evolution des contrats CSM 2012

ARGUMENTAIRE. Evolution des contrats CSM 2012 ARGUMENTAIRE Evlutin des cntrats CSM Préambule Ce dcument vient cmpléter ce qui a été cmmuniqué dans l Actualité Fédérale n 31 du 5 janvier. Il a pur bjectif d apprter les répnses et les explicatins aux

Plus en détail

FORUM DU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL

FORUM DU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL DOSSIER DE PRESSE FORUM DU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL 18 ET 19 MAI 2010 PARC ÉLAN, ALENÇON Une première en France 6 mdules de frmatin sur deux jurs 130 agents de la cllectivité frmés Pur une cnduite

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES «Développement d une ingénierie sur les métiers du numérique et les référentiels de formation correspondants»

CAHIER DES CHARGES «Développement d une ingénierie sur les métiers du numérique et les référentiels de formation correspondants» CAHIER DES CHARGES 1 «Dévelppement d une ingénierie sur les métiers du numérique et les référentiels de frmatin crrespndants» 1ère étape du prjet «GPEC filière numérique» sur le bassin de Caen A. LE CONTEXTE

Plus en détail

DR IDF CSP Service Partenariats 21/08/2012 Si vous avez des questions, merci d écrire à : csppartenaria.75980@pole-emploi.fr

DR IDF CSP Service Partenariats 21/08/2012 Si vous avez des questions, merci d écrire à : csppartenaria.75980@pole-emploi.fr LA PROCEDURE D AGREMENT - FAQ SOMMAIRE DEFINITION... 2 Qu est ce que l agrément?... 2 DELIVRANCE DE L AGREMENT... 2 Qui délivre l agrément?... 2 PUBLIC... 2 Pur quel public?... 2 SIAE ET AGREMENT... 2

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information) DOD-CENTER RFI Demande d infrmatin ESOP Réf. : RFI_ESOP_DemandeInfrmatin.dcx Page 1/6 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request Fr Infrmatin) RFI20120001 SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 1.1.

Plus en détail

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien Cohorte 2012-2013

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien Cohorte 2012-2013 PLAN DE FORMATION Frmatin : Le rôle du superviseur au qutidien Chrte 2012-2013 1. Prblématiques ayant engendré le besin de frmatin Dans le passé, n recherchait des superviseurs cmpétents au plan technique.

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE Cessin de matériel infrmatique réfrmé à titre gracieux aux enfants cnfiés au Département Depuis 2006, la cmmissin permanente a appruvé une décisin cédant à titre gracieux aux cmmunes de mins de 1500 habitants

Plus en détail

DEMANDE D AIDE D INVESTISSEMENT POUR LES LIEUX DE VIE COLLECTIFS

DEMANDE D AIDE D INVESTISSEMENT POUR LES LIEUX DE VIE COLLECTIFS Ce dcument est une aide à la cnstitutin du dssier de demande d aide financière et cmplète les circulaires qui définissent le champ d applicatin des prjets financés par la Carsat Sud-Est : - CNAV N 2010-45

Plus en détail

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION Cntenu 1. Origine... 2 2. Apprche... 2 3. Dmaine... 2 4. Pints de départ... 3 4.1. Cnventin sectrielle... 3 4.2. De Service Level Agreement vers Cnventin... 3 4.3. Seln le mdèle «cnsensus»... 3 4.4. Basées

Plus en détail

PRESENTATION DU DISPOSITIF DE SOUTIEN REGIONAL AUX MUSIQUES ACTUELLES ET AMPLIFIEES N 45-11 ADOPTE EN SEANCE DU CONSEIL REGIONAL DU 8 AVRIL 2011

PRESENTATION DU DISPOSITIF DE SOUTIEN REGIONAL AUX MUSIQUES ACTUELLES ET AMPLIFIEES N 45-11 ADOPTE EN SEANCE DU CONSEIL REGIONAL DU 8 AVRIL 2011 PRESENTATION DU DISPOSITIF DE SOUTIEN REGIONAL AUX MUSIQUES ACTUELLES ET AMPLIFIEES N 45-11 ADOPTE EN SEANCE DU CONSEIL REGIONAL DU 8 AVRIL 2011 Définitin du champ des musiques actuelles et amplifiées

Plus en détail

INC Retraite 6 mai 2015. Actualités des Missions Réseau Déléguées

INC Retraite 6 mai 2015. Actualités des Missions Réseau Déléguées INC Retraite 6 mai 2015 Actualités des Missins Réseau Déléguées Enjeux: Les missins réseau déléguées : un nuveau levier pur ptimiser Amélirer la maîtrise des acticités Maintenir la cntinuité de service,

Plus en détail

COMMUNAUTE HOSPITALIERE DE TERRITOIRE

COMMUNAUTE HOSPITALIERE DE TERRITOIRE COMMUNAUTE HOSPITALIERE DE TERRITOIRE Cmmunauté Hspitalière de Territire Le persnnel en danger Les représentants du persnnel nt enfin pu avir cnnaissance du cntenu de la cnventin de CHT entre Hyères, Brignles

Plus en détail

Réunion des entreprises d énergies renouvelables

Réunion des entreprises d énergies renouvelables Discurs de Mme Séglène Ryal Ministre de l Éclgie, du Dévelppement durable et de l Énergie Paris, le vendredi 16 janvier 2015 Réunin des entreprises d énergies renuvelables Mesdames et Messieurs, les chefs

Plus en détail

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES A) CHAMP D'ACTIVITÉ Le titulaire du BTS Management des unités cmmerciales a pur perspective de prendre la respnsabilité de tut u partie d'une unité cmmerciale

Plus en détail

APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014

APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014 DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014 APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP Bpifrance PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT 1 TYPE DE PROCEDURE Marché privé, passé en appel

Plus en détail

Objectifs du module 1 : «Conception de dispositifs de formation et scénarios pédagogiques recourant aux TIC»

Objectifs du module 1 : «Conception de dispositifs de formation et scénarios pédagogiques recourant aux TIC» Objectifs du mdule 1 : «Cnceptin de dispsitifs de frmatin et scénaris pédaggiques recurant aux TIC» Ce mdule vise à amener l apprenant à cncevir et à gérer un dispsitif de frmatin recurant à divers scénaris

Plus en détail

Pourquoi Investir au Maroc

Pourquoi Investir au Maroc Purqui Investir au Marc. Le Marc a pté une écnmie libérale, diversifiée et uverte sur l extérieur, il ffre aux investisseurs les cnditins de succès, grâce à ses ptentialités écnmiques et ses ressurces

Plus en détail

Fiche action N 7 : Le logement des personnes défavorisées

Fiche action N 7 : Le logement des personnes défavorisées Prgramme lcal de l habitat de la Cmmunauté de Cmmunes des Pays de Rhône et Ouvèze Fiche actin N 7 : Le lgement des persnnes défavrisées ENJEUX - Fluidifier les parcurs résidentiels des persnnes défavrisées

Plus en détail

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1 DSP cmpétences prfessinnelles régin NPC Grupe de travail n 1 Identificatin des mdalités de mise en œuvre pératinnelle par les pérateurs futurs délégataires Questin : Eléments de répnse Exemples : 2 Faciliter

Plus en détail

Biens sans maitre / Biens abandonnés

Biens sans maitre / Biens abandonnés Biens sans maitre / Biens abandnnés Bases juridiques Biens abandnnés : CGCT : L.2243-1 à L.2243-4 Biens sans maître et vacants : Cde civil : art.713 / CGPPP : L.1123-1 et suivants / Circulaire du 8.3.06

Plus en détail

I. Mission du Département et Contexte

I. Mission du Département et Contexte TERMES DE REFERENCE Titre : Recrutement d un cnsultant natinal pur le dévelppement de la stratégie natinale de gestin de la pêcherie thnière. Département : Prgramme Marin Prjet : MG0940.01 Tuna Fisheries

Plus en détail

Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 * * *

Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 * * * Cmmuniqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 Le Crédit Agricle relève les défis Il s appuie sur le leadership de ses banques de prximité et des métiers qui leur snt assciés Il renfrce sa slidité financière

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education 1 MINISTERE DE L EDUCATION Institut Natinal des Sciences de l Educatin Prjet de cpératin relatif au dévelppement des stratégies visant à réduire le taux d échecs et d abandns dans l enseignement de base

Plus en détail

Extrait Projet Associatif AEHM 2005 Site internet. PROJET ASSOCIATIF. Extrait à destination du site internet.

Extrait Projet Associatif AEHM 2005 Site internet. PROJET ASSOCIATIF. Extrait à destination du site internet. Extrait Prjet Assciatif AEHM 2005 Site internet. PROJET ASSOCIATIF Extrait à destinatin du site internet. 2005 1 Extrait Prjet Assciatif AEHM 2005 Site internet. Identité de l Assciatin L Assciatin Eurpéenne

Plus en détail

DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU ROYAUME-UNI

DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU ROYAUME-UNI AIGUISEZ VOTRE APPROCHE DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU Vus êtes: ROYAUME-UNI A LONDRES LE JEUDI 3 DECEMBRE 2009 - Distributeur - E-cmmerçant - Respnsable e-cmmerce - Respnsable d agence

Plus en détail

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN Appruvé par le Cmité de directin du Cégep de Saint-Jérôme en nvembre 2014 TABLE DES MATIERES 1. ÉNONCÉ... 3 2. OBJECTIFS...

Plus en détail

STAGES ETUDIANTS A L INTERNATIONAL

STAGES ETUDIANTS A L INTERNATIONAL STAGES ETUDIANTS A L INTERNATIONAL en lien avec la prcédure natinale «rganisatin des stages étudiants à l internatinal» (Cdificatin : PROC FO MO 01 V2) Objectifs du stage Ce stage est réalisé en 2 ème

Plus en détail