I. La région Centre 3. A) La région Centre : un espace économiquement attractif soumis à la conjoncture de crise 5

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "I. La région Centre 3. A) La région Centre : un espace économiquement attractif soumis à la conjoncture de crise 5"

Transcription

1 Présentation de la région Centre au 1 er janvier 2010

2 Sommaire 2 I. La région Centre 3 A) La région Centre : un espace économiquement attractif soumis à la conjoncture de crise 5 B) La région Centre : un pôle de formation et de recherche innovant qui doit améliorer sa compétitivité 7 C) La région Centre : un territoire orienté vers les objectifs de préservation du patrimoine et de développement durable 9 II. Les départements de la région Centre 10 A) Le département du Cher Un territoire inégalement occupé marqué par un important déficit démographique Une économie principalement tournée vers l'agriculture Un bassin d'emploi départemental disparate et faiblement attractif 12 B) Le département de l'eure-et-loir Un département doté d'une démographie positive à l'implantation contrastée Une activité économique diversifiée Une situation de l'emploi préoccupante 14 C) Le département de l'indre Un territoire à dominante rurale touché par un déficit démographique Une économie départementale affectée par les restructurations économiques Un département faiblement attractif en termes d'emplois 17 D) Le département de l'indre-et-loire Un département attractif Une économie départementale dynamique et diversifiée Un département concerné par la dégradation du marché de l'emploi qui reste cependant dynamique 20 E) Le département du Loir-et-Cher Un territoire rural composé de trois aires urbaines idéalement réparties Un tissu économique diversifié et attractif Un marche de l'emploi vieillissant et difficilement renouvelé 23 F) Le département du Loiret Le Loiret : un département attractif L'hétérogénéité des secteurs d'activité dans le Loiret Un département touché par les restructurations qui reste cependant dynamique 25 2

3 I. La région Centre La région Centre est un territoire composé de 6 départements (Loiret, Indre-et-Loire, Eure-et-Loire, Loir-et-Cher, Cher, Indre), regroupant 185 cantons et communes sur une superficie de km² ce qui la place au cinquième rang national. La région s appuie sur un réseau dense et équilibré de villes moyennes et de deux agglomérations plus importantes (Tours et Orléans). Les 32 pays, les 8 agglomérations et les 3 parcs naturels régionaux maillent la région en «territoires de projet» homogènes. La région Centre est structurée en trois grands espaces régionaux aux caractéristiques démographiques et économiques contrastées. Le Nord régional (Beauce, Montargois, Perche, Drouais) est marqué par deux grandes tendances antagonistes. Il est à la fois un espace agricole de grandes cultures, mais aussi un espace péri-urbain tourné vers la région parisienne. L'Axe ligérien (Val de Loire, Vendomois, Touraine du Nord) est, quant à lui, doté d'un espace naturel et culturel classé au patrimoine de l'humanité par l'unesco, dont la préservation est notamment soutenue par le CPER interrégional Plan Loire Grandeur Nature. Il s'agit également d'un espace attractif qui concentre une grande partie de la population et des activités économiques régionales. Enfin, le Sud régional (Berry, Sologne, Touraine du Sud) est touché par un déclin démographique et est confronté à une mutation difficile de ses bassins d emploi, fortement marqués par l'économie industrielle. Ces trois espaces sont desservis par un réseau routier et ferroviaire important. Néanmoins, certains territoires sont encore pénalisés du fait de l'absence de liaisons ferroviaires avec la capitale régionale, ou de liaisons rapides avec des axes principaux. Les agglomérations de Tours et d'orléans sont dotées d'étoiles ferroviaires qui apparaissent sous utilisées au regard du potentiel de report modal lié au développement péri-urbain. Les deux aéroports 3

4 d intérêt régional connaissent, quant à eux, une forte croissance de leur activité. Le Contrat de Projet État- Région (CPER) , prévoit la modernisation de la ligne ferroviaire POLT (Paris-Orléans- Limoges-Toulouse), ainsi que la ligne Dourdan-La Membrolle (liaison entre l'île-de-france et l'eure-et- Loir). De même, ce programme s'est fixé comme objectif la réouverture du trafic voyageurs sur la ligne Chartres-Orléans et souhaite développer les transports collectifs urbains afin d'harmoniser la desserte de l'ensemble des populations de la région. La population légale en région Centre au 1 er janvier 2007, s'élève à habitants, soit une progression de habitants par an. La population de la région Centre représente 4% de la population métropolitaine. La progression de cette population au cours des dernières années résulte d'un excédent des naissances sur les décès. A noter qu'en 2008, le nombre des naissances s'élève à un niveau jamais observé depuis plus de 25 ans. La répartition de la population n'est pas homogène et il existe des disparités nord/sud. Ainsi, les départements de l'indre-et-loire et du Loiret apparaissent comme les plus peuplés, au regard des départements du Cher, de l'indre et du Loir-et-Cher. Les principales villes de la région Centre sont par ordre d'importance : Tours, Orléans, Bourges, Châteauroux, Blois, Chartres, Dreux et Romoranthin-Lanthenay. La densité démographique régionale reste faible par rapport à la surface de ce territoire (65,5 habitants/km 2 ). Une grande partie de la population se concentre dans les zones urbaines et notamment dans les villes chefs-lieux de département. Les écarts de développement se creusent alors entre les agglomérations et les territoires les plus ruraux. La population de la région souffre d'un vieillissement qui est notamment caractérisé par le départ des jeunes actifs. 4

5 A) La région Centre: un espace économiquement attractif soumis à la conjoncture de crise Le taux d'activité en région Centre est généralement plus élevé que la moyenne nationale avec 70,4% d'actifs contre 68,7% au plan national. Cependant, l'offre d'emploi est globalement moins qualifiée. 46% des emplois salariés sont concentrés sur l'axe ligérien (agglomérations de Tours et d'orléans). Toutefois la conjoncture économique actuelle a entraîné une hausse du taux de chômage dans l'ensemble de la région: 7,8% pour le 1 er semestre de l'année 2009, contre 8,7% en France métropolitaine. Les départements de la région enregistrent un taux de chômage inférieur à la moyenne nationale, mais voient le nombre de leurs demandeurs d'emploi augmenter. Au total, le Centre a perdu 0,8% de ses emplois salariés en Cette tendance affecte particulièrement le secteur industriel, et ce dans tous les départements de la région. A noter que les équipementiers automobiles sont les plus touchés par les pertes d'emploi (- 8 % en un an). Malgré cette situation économique, il est important de souligner que la région Centre reste la deuxième région productrice d'énergie avec les quatre centrales nucléaires de Dampierre-en-Burly (Loiret), Chinon (Indre-et-Loire), Belleville-sur-Loire (Cher), Saint-Laurent-des-Eaux (Loir-et-Cher), et les trois barrages du groupe EDF d'eguzon (Indre). Quant aux autres secteurs économiques, la région Centre est la sixième région industrielle de France et la neuvième région en terme de croissance du secteur tertiaire. La proportion des industries performantes est particulièrement significative dans les domaines de la pharmacie, de la cosmétique, des équipements automobiles, de l électronique et des équipements électriques. L implantation de nombreuses entreprises internationales révèle une forte attractivité de la région, qui s'explique notamment par une stabilité sociale et un bon niveau de qualification technique. Le produit intérieur brut (PIB) de la région Centre s'élève à 66,3 milliards en 2007 et enregistre une croissance de 2 % par an (hors inflation). Avec un PIB qui représente 3,5 % du PIB national, le Centre se situe à la neuvième position des régions françaises. Les secteurs d'activité qui dégagent les plus fortes valeurs ajoutées, sont les activités immobilières et financières, les services aux entreprises, le commerce, la construction, et les industries de biens intermédiaires. En région Centre, le PIB par habitant est passé de en 1990 à en Malgré cette augmentation nominale, le Centre rétrograde de la cinquième à la dixième place des régions de métropole. Si les grands secteurs industriels sont distribués de façon plutôt équilibrée sur le territoire, on observe d'importantes disparités départementales. Par ailleurs, les agglomérations ainsi que la région parisienne constituent les principaux pôles d emplois générant d importantes migrations quotidiennes. Suite à deux années de croissance exceptionnelle, le secteur du bâtiment s'oriente à la baisse à partir de l'été Avec un net recul de la construction de logement, l'activité du bâtiment fléchit de 2 %. Dans le secteur des travaux publics, l'activité diminue de 5 %. Cette situation conjoncturelle se traduit, pour l'essentiel, par une baisse du niveau d'emploi intérimaire. 5

6 Le secteur du commerce et de l artisanat constitue une force économique incontestable (11, 5% de la population active régionale) qui fait du Centre le dixième exportateur national, avec une progression de 21% de l'excédent commercial entre 2007 et En revanche, la faiblesse du nombre de créations d entreprises (11 ème rang national) et le vieillissement des dirigeants constituent une menace sur l emploi dans la région. En effet on enregistre en 2008 une baisse de 1,5 % du taux de création d'entreprises. Selon l'insee, les revenus des ménages en région Centre sont plus élevés qu en province. La moitié des individus fait partie d un ménage disposant d un revenu mensuel par unité de consommation de plus de 1 317, soit 2,8 % de plus que le niveau de vie médian de province. Un habitant de la région sur dix vit cependant avec moins de 788 par mois, c est-à-dire sous le seuil de pauvreté. A noter que le niveau de vie médian est plus élevé en milieu urbain. En lien avec la détérioration du marché du travail, l'année 2008 marque le retour à la hausse du nombre de bénéficiaires des minima sociaux 1.. La région Centre enregistre une augmentation du nombre de bénéficiaires des minima sociaux de 2 % par rapport à l'année Il s'agit d'une très forte progression au vu de la moyenne nationale qui enregistre seulement une hausse de 0,3 %. En réaction au contexte actuel de crise économique mondiale, l'état a mis en œuvre un plan de relance de l'économie, visant à soutenir l'activité par l'investissement. Cela s'est traduit, pour la région Centre, par une affectation de l'ordre de 250 millions dédiés à des investissements. A ce jour, 130 millions ont été affectés au titre du programme d'investissements publics et ont notamment permis de réaliser l'électrification de la ligne ferroviaire Bourges - Saincaize dans le Cher. Le programme de soutien exceptionnel à l'activité économique et à l'emploi a notamment permis l'augmentation des moyens alloués au financement des petites et moyennes entreprises. Enfin, le programme intitulé «effort exceptionnel en faveur du logement et de la solidarité», a notamment permis 1 Minima sociaux: RMI (revenu minimum d'insertion), API (allocation parents isolés), AAH (allocation adultes handicapés). 6

7 la réhabilitation de 512 logements étudiants sur le campus universitaire d'orléans-la Source dans le Loiret. Le plan de relance en région Centre vise des projets précis classés par thématiques (aménagement du territoire, culture, santé, éducation...). Cette méthode permet ainsi de garantir la réalisation complète des projets ciblés par le plan de relance. L'objectif premier de cette planification est de relancer les dépenses publiques engagées précédemment afin de créer ou de sauvegarder des emplois et par conséquent de futurs consommateurs. Les investissements sont prioritairement destinés aux universités, à la santé, au patrimoine et à la justice, et en second plan aux transports. La santé économique des entreprises régionales décline, notamment dans les secteurs de la confection, de la construction automobile et de l'industrie du bois. L'État a ainsi prévu de renforcer le programme d'aide aux entreprises en difficulté. Celui-ci prend notamment la forme de l'établissement public OSEO chargé du soutien à l'innovation et à la croissance des PME. B) La région Centre: un pôle de formation et de recherche innovant qui doit améliorer sa compétitivité En 2005, la région Centre compte environ étudiants dans l enseignement supérieur, dont dans les deux universités pluridisciplinaires de Tours (24 000) et d Orléans (16 000). Les étudiants de la région Centre représentent une faible proportion par rapport à la moyenne métropolitaine. En effet sur l'ensemble de la population scolarisée, on compte seulement 11,2% d'étudiants dans l'enseignement supérieur contre 15,3% en France. Ce déficit est notamment créer par le pôle d'attraction que représente la région Ile-de-France. Etudiants par disipline en pour les universités de la région Centre Droit et sciences politiques 13,00% 13% 12% Sciences et Techniques des Activités physiques 2,00% Sciences 2% économiques, Administration Économique Droit et et sciences sociale politiques humaines 3,00% Lettres 13,00% et sciences Pharmacie Lettres et sciences humaines Sciences et T echniques et des vie Activités techniques, 26,00% sciences Sciences, 31,00% sciences 13% Sciences, sciences techniques, sciences nature Médecine et odontologie 26% physiques nature et vie 12,00% Sciences économiques, Médecine et odontologie 3% Administration Économique et sociale Pharmacie 31% 7

8 La région Centre offre des enseignements universitaires variés qui sont localisés essentiellement dans les universités de Tours et d'orléans. L'Université tourangelle François-Rabelais possède des antennes dans les villes de Blois et Chinon. L'Université d'orléans a, elle aussi des antennes dans les villes de Chartes, Châteauroux, Issoudun et Bourges. L'antenne de Bourges, créée sur l'ancien site de Giat Industries, accueille depuis 2008 l'extension de l'ensi (École Nationale Supérieure d'ingénieurs) et intégrera à la rentrée 2009, l'annexe de la faculté de droit de l'université d'orléans. En 2004, le Pôle Université Centre Val de Loire (PUCVL) a été créé en vue d'améliorer l'attractivité des universités de la région Centre. A l'origine, le PUCVL avait pour finalité de renforcer le partenariat entre les services de l'état et les universités de Tours et d'orléans dans le domaine des expertises et des études. Le partenariat a été étendu dans la perspective de formalisation du Pôle de Recherche et d'enseignement Supérieur (PRES) qui doit s'affirmer comme un acteur majeur de l'innovation et de la compétitivité. Il doit associer les deux universités et renforcer les liens avec les grands organismes de recherche nationaux présents sur le territoire régional (BRGM, CEA, CNRS, INRA, CEMAGREF, INSERM, IRD). La région Centre figure parmi les régions françaises où l offre de soins est la moins développée, notamment dans les zones rurales, avec une densité médicale inférieure de 20% à la moyenne nationale. Le CPER prévoit le développement de l'offre de soin qui prendra notamment la forme de l'extension de la faculté de médecine de Tours. Dans le même sens, le numerus clausus du concours de première année de médecine a été élargi de 31 places par rapport à 2007 et permet chaque année à 227 étudiants de venir grossir les rangs des médecins de la région Centre. Les parcours d'insertion professionnelle font l'objet de résultats positifs puisque les jeunes diplômés de l'enseignement supérieur et les sortants du secondaire parviennent sans trop de difficultés à trouver un 8

9 emploi. Le nombre d'élèves quittant l'enseignement secondaire sans qualification s'est stabilisé et se situe en-dessous de la moyenne nationale. En 2008, l'insertion des anciens apprentis a été marquée par une notable amélioration. La région Centre attire désormais plus de jeunes diplômés qu'elle n'en perd. Cette mobilité se traduit par le retour des jeunes partis effectuer leurs études dans une autre région 2. Seul bémol, les formations courtes sont privilégiées par rapport aux études dans le supérieur. En effet, le taux de poursuite dans l'enseignement supérieur continue à baisser, malgré une meilleure réussite aux examens. Le Centre doit donc multiplier ses efforts en matière de formation afin de devenir un territoire plus attractif et plus compétitif. La région Centre est un territoire attractif qui compte trois pôles de compétitivité sur les soixante et onze répartis sur l'ensemble du territoire national. La Cosmetic Valley, implanté dans l'agglomération de Chartres est un pôle de compétitivité santé-beauté-bien être. L'agglomération de Tours accueille le pôle S2E2 (sciences et systèmes de l'énergie électrique) qui a pour objectif d'optimiser la consommation de l'énergie de sa production à son utilisation. Le troisième pôle est implanté dans l'agglomération d'orléans. Il s'agit d'elastopôle. Ce pôle procède au rapprochement des forces scientifiques, industrielles et universitaires de la filière caoutchouc et polymère, en vue d'améliorer la performance de ces matériaux et de créer des emplois. C) La région Centre: un territoire orienté vers les objectifs de préservation du patrimoine et de développement durable Le Centre rassemble un riche patrimoine architectural et culturel. Il s'agit notamment des châteaux de la Loire et des différents édifices cultuels tels que les cathédrales de Chartes et de Bourges, classées au Patrimoine mondial de l'unesco, ainsi que les cathédrales de Blois et d'orléans. La région compte plus de 500 monuments, musées ou sites ouverts au public. Le Val de Loire classé au patrimoine mondial de l'unesco, les trois Parcs Naturels Régionaux (Brenne, Loire Anjou Touraine et le Perche) et la Sologne (plus grand site européen continental Natura 2000) offrent à la région Centre un environnement naturel de grande qualité. Ce patrimoine régional a permis de soutenir le développement touristique dans l'hôtellerie et la restauration, principalement en zones rurales. Les zones rurales profitent en particulier au secteur agricole. Avec ha de surface agricole utile (SAU), soit 61% du territoire régional, la région Centre est, par sa superficie, la deuxième région agricole française et la première région européenne en matière de production céréalières. Le secteur agricole est en restructuration continue, ce qui se traduit par la présence d'exploitations de plus en plus grandes mais de moins en moins nombreuses. En 2007, la région Centre ne compte plus que Diagnostic territorial du PASER Centre , p.11. 9

10 exploitations, moitié moins que vingt ans auparavant. L'année 2008 a été marquée par une baisse du prix de productions céréalières et par une forte augmentation des charges agricoles. Le secteur agricole est soumis à la réforme de la Politique Agricole Commune. L'accord signé le 20 novembre 2008, prévoit notamment d'encourager les systèmes de production durable tels que l'agriculture biologique, l'utilisation de protéines végétales, la gestion de l'eau, la gestion de la biodiversité. La récente loi n du 3 août 2009 sur le Grenelle de l'environnement fixe les mêmes objectifs. En région Centre, la production de bio-énergies passe notamment par la valorisation de la biomasse 3. Le «Grand projet pôle d'efficacité énergétique» du CPER , prévoit l'installation d'une unitépilote industrielle de bio-carburants de seconde génération par voie thermochimique 4 sur le site de la sucrerie-distillerie coopérative d'artenay, dans le Loiret. La région Centre est également pourvue d'autres énergies renouvelables tel que l'éolien, l'énergie photovoltaïque, la méthanisation ou encore la géothermie. Le Centre est doté d'un patrimoine naturel et culturel de qualité, qu'il faut préserver des risques de dégradation de l'environnement. Il peut s'agir de risques naturels, telles que les inondations, ou de risques industriels notamment liés à l'implantation de 1800 installations classées dans la région. Enfin, le Centre doit veiller au risque de pollution atmosphérique en raison notamment de son positionnement central au regard des infrastructures routières. II. Les départements de la région Centre A) Le département du Cher 1. Un territoire inégalement occupé marqué par un important déficit démographique Au 1 er janvier 2007, le Cher compte habitants, sur une superficie de km², soit une densité de population de 44 habitants au km². La population est répartie de manière inégale sur l'ensemble du territoire. Elle se concentre au long de l'axe ligérien et dans le prolongement de la diagonale du Loir-et-Cher (Blois-Romorantin-Vierzon-Bourges). Cette tendance reste partagée par les départements limitrophes (Indre et Loir-et-Cher) qui forment le sud régional. 3 Ressources agricoles et forestières transformées en bio-carburants. 4 Transformation de la biomasse en bio-carburants par l'action de la chaleur et sous pression. 10

11 La population du Cher est majoritairement regroupée dans l'agglomération de Bourges et, dans une moindre mesure, dans les villes de Vierzon, Saint-Amand-Montrond et Aubigny. En 2006, six habitants du Cher sur dix vivent dans les espaces urbains. Ceux-ci prennent notamment la forme de : - 3 aires urbaines (Bourges, Vierzon, Saint- Amand-Montrond) ; - 4 pôles ruraux (Aubigny, Sancerre, Saint Florent sur Cher, Avord) ; - plusieurs pôles de services (Lignières, Baugy...). La présence de ces (modestes) espaces urbains ne fait pas obstacle au fait que le Cher est un des départements les moins urbanisés de la région Centre, avec 64% de sa population vivant en zone urbaine contre une moyenne régionale de 73%. La population du Cher est une des plus faible de la région Centre. De 1999 à 2006, le taux de croissance de la population est à nouveau positif. Cependant, le solde naturel du département reste négatif, c'est-à-dire que le nombre des décès est supérieur à celui des naissances. Le solde migratoire est, quant à lui, positif et permet d'inverser dans une moindre mesure le phénomène de déficit démographique rencontré dans le département du Cher. A l appui de ces tendances démographiques, l'insee estime que le Cher risque de perdre habitants par rapport à sa population actuelle, sur une période de 25 ans. Cette projection traduit également le vieillissement de la population du Cher, dont l'impact sera modéré par rapport aux autres départements de la région. 2. Une économie principalement tournée vers l'agriculture En 2007, le Cher est doté d'une économie représentative de la région Centre. Il regroupe établissements sur son territoire, soit 13 % du parc régional. Le secteur agricole est le plus implanté, il représente 24,5 % des activités du territoire. 11

12 Le commerce et les services aux entreprises sont moins développés, même si en 2008, le secteur commercial et la construction ont connu le plus de création d'entreprises. A noter également que le taux de création d'entreprises reste cependant inférieur à la moyenne régionale, notamment en ce qui concerne les services. Il faut souligner que les entreprises créées sont en majorité pérennes, notamment dans le secteur commercial avec une longévité qui dépasse la moyenne régionale. Ainsi, dans le département du Cher, huit entreprises sur dix survivent plus de trois ans. Le Cher est correctement pourvu en petits commerces mais reste en-dessous de la moyenne régionale dans le domaine des services à la personne dans le secteur sanitaire et social. Les services de proximité en matière de santé et d'éducation ne sont pas correctement répartis sur l'ensemble du territoire. Cette tendance se traduit notamment par un déficit du nombre de médecins dans le département (un médecin spécialiste pour habitants). La logique de filières est peu développée et n'est pas instruite dans un cadre départemental. Il serait donc souhaitable de proposer des stratégies aux entreprises en vue de promouvoir le pôle aéronautique, la filière bois, ainsi que l'industrie du luxe et de la maroquinerie. 3. Un bassin d'emploi départemental disparate et faiblement attractif Le Cher regroupe 12 % des emplois régionaux, mais reste un département marqué par une agriculture prédominante qui prend le pas sur les activités de service et le secteur industriel. Les années 2000 à 2005 enregistrent une baisse de l'emploi autour des villes de Bourges et d'aubigny-sur-nère, tandis que les aires urbaines de Vierzon et Saint-Amand-Montrond conservent leur bassin d'emploi. Par ailleurs, le département est concerné par les restructurations de défense. Au cours des dix dernières années, ce sont plus de emplois de l'industrie de défense sur environ , qui ont disparu. Au 1 er trimestre de l'année 2009, le département du Cher enregistre le taux de chômage le plus élevé de la région avec 8,2 %, contre 7,8 % pour la moyenne régionale. Cette tendance se traduit par un taux d'activité faible par rapport aux autres départements de la région. Aux côtés de l'indre, le Cher est le département qui enregistre les revenus salariaux les moins élevés. En effet le revenu salarial annuel médian s'élève à contre pour la moyenne régionale. Les revenus salariaux les plus faibles se centralisent dans la ville de Saint-Amand-Montrond et dans une grande partie de l'extrême sud régional. Les restructurations de défense ont libéré de vastes emprises militaires et industrielles, permettant ainsi de réaliser d'importantes reconversions. Ainsi, le site de Lahitolle appartenant à GIAT industries et au Ministère de la Défense, accueil aujourd'hui l'ensi de Bourges, le Centre national des risques industriels, 12

13 le Centre de mécanique et de matériaux, le pôle de recherche et de transfert de technologie des «capteursautomatismes» et le Centre national de recherche et de technologie sur la «Propulsion du futur». Ce pôle technologique doit devenir à terme le site majeur de l'enseignement supérieur, de la recherche, du transfert de technologie du Cher. L'implantation de ces sites constitue de véritables atouts de développement économique et social pour le bassin d'emploi de Bourges, ainsi que pour le département. B) Le département de l'eure-et-loir 1. Un département doté d'une démographie positive à l'implantation contrastée Au 1 er janvier 2007, l'eure-et-loir compte habitants sur une superficie de km². La population du département a augmenté de 3,47 % depuis le dernier recensement de Avec une densité de population de 73,7 habitants au km², l'eure-et-loir est le troisième département de la région Centre, derrière le Loiret et l'indre-et-loire. Bien que positive, l'évolution démographique du département cache des contrastes importants selon les territoires. Ainsi, à l'est du département, dans la zone d'influence directe de Paris, bénéficie de l'arrivée conséquente d'une nouvelle population poussée hors de l'île-de-france par la pression démographique et à la recherche d'un cadre de vie plus provincial. Les agglomérations de Chartres et de Dreux, desservies en transports et en infrastructures, sont au cœur des bassins de vie les mieux pourvus. A l'ouest, le Perche s'est revitalisé depuis la création du Parc naturel régional en 1998, et notamment grâce à l'arrivée d'une population plus touristique et aisée, en quête d'une résidence secondaire. Le centre et le sud du département connaissent une évolution moins favorable, du fait de problèmes d'accessibilité. Ainsi, Châteaudun enregistre un solde 13

14 démographique quasiment nul. Situé au sud-ouest du bassin parisien, l'eure-et-loir est partagé entre deux tendances différentes. Tourné vers l'attractivité économique de la région Île-de-France, ce département est dans le même temps un territoire à dominante rurale. En effet, l'eure-et-loir est composé de deux régions naturelles que sont la Beauce et le Perche, ainsi qu'une région intermédiaire constituée par le Thymerais et le Drouais. 2. Une activité économique diversifiée L'Eure-et-Loir, qui conserve l'image du «grenier à blé de France», dispose d'une agriculture moderne et performante. Avec 77 % de son territoire utilisé par l'agriculture, le département conserve sa vocation agricole traditionnelle. En 2008, le département compte exploitants agricoles, dont sont bénéficiaires des aides de la Politique Agricole Commune (PAC). La réforme de la PAC représente donc une inquiétude pour les agriculteurs qui craignent le retour à une économie de marchés dérèglementée. Particulièrement sinistré quant à la qualité de ses ressources en eau, l'eure-et-loir travaille aux côtés des agriculteurs à la réalisation d'une déclinaison locale du quatrième programme d'actions nitrates. Les villes de Chartres et Dreux concentrent 75 % de l'emploi industriel du département. Cette activité est largement tournée vers l'exportation et place l'eure-et-loir en deuxième position, derrière le Loiret s'agissant des exportations régionales. Le département est doté de filières industrielles d'excellence, telles que l'électricité, l'électronique (Ets CORDON ELECTRONICS), la chimie, la plasturgie, l'industrie automobile (VALEO SYSTEMES THERMIQUES), la pharmacie (NOVO NORDISK), l'agroalimentaire (EBLY) et le conditionnement (SEALED AIR). Néanmoins la conjoncture économique actuelle ne permet pas de rester positif quant au développement et à la survie des entreprises de ce secteur. Implanté en Eure-et Loire, le pôle de compétitivité Cosmetic Valley est le premier pôle français de l'industrie de la beauté et du bien-être. Ce pôle de compétitivité est composé de grands établissements, tels que Guerlain, Paco Rabanne, Lolita Lempicka, JC de Castelbajac, Jean-Paul Gauthier, Christian Dior... Le secteur tertiaire concentre 66,5 % des emplois du département. Il est principalement représenté dans les zones urbaines de Chartres et Dreux, sous la forme de grandes enseignes (MMA, AG2R). 3. Une situation de l'emploi préoccupante La situation de l'emploi connaît une dégradation tant au niveau des entreprises que sur le marché du travail. En effet, le taux de chômage qui s'élevait à 6,2 % au premier trimestre 2008, a atteint les 8 % 14

15 au premier trimestre L'augmentation du nombre de chômeurs est notamment causée par la multiplication des restructurations industrielles (VALEO SYSTEMES THERMIQUES), la fermeture de sites (OUEST INJECTION, FLEXTRONICS, MAFLOW) ainsi que par les réductions d'effectifs (PAULSTRA, JAEGER). Le site de l'armée de Terre à Chartres va lui aussi subir une restructuration et perdra 141 personnes d'ici Le recours au chômage partiel s'est fortement accru, notamment dans les entreprises qui relèvent de la filière automobile. Ainsi, heures de chômage partiel ont été enregistrées en décembre 2008, contre heures en décembre Ce recours au chômage partiel s est encore amplifié en janvier La situation de l'emploi en Eure-et-Loir devient donc préoccupante, malgré l'impulsion économique du bassin parisien. S'agissant de la formation des futurs actifs, celle-ci reste limitée en matière d'enseignement supérieur (IUT de Chartres), tandis qu'elle se développe à travers les formations courtes, notamment dispensées par les centres de formation en apprentissage (CFA). C) Le département de l'indre 1. Un territoire à dominante rurale touché par un déficit démographique Le département de l'indre compte 247 communes, dispersées sur une superficie de km². Avec seulement habitants au 1 er janvier 2007, l'indre est le département le moins peuplé de la région Centre. Il abrite 9,5 % de la population régionale et compte seulement deux communes de plus de habitants : Châteauroux (chef-lieu de département) et Issoudun. Le reste du département est peu peuplé, notamment du fait de la faible attractivité en termes d'emploi. Enfin, la densité de population ne dépasse pas les 34 habitants au km² (densité la plus faible de la région). Châteauroux est desservie par un important réseau de communication (réseau autoroutier et réseau ferroviaire), complété par l'aéroport Châteauroux-Déols, qui font de cette ville une plate-forme économique. 15

16 Situé dans le sud régional, l'indre est un territoire en majeur partie rural, composé de quatre régions naturelles qui sont le Parc Naturel Régional de la Brenne, la Champagne Berrichonne, le Boischaut Nord et le Boischaut Sud. A ces paysages, vient s'ajouter un patrimoine culturel important. Le département de l'indre est, entre autres, doté du Château de Valençay et de la maison de George Sand à Nohant... Ce territoire jouit, grâce à cette richesse culturelle, d'une certaine attractivité touristique. Enfin, l'environnement du département doit être protégé face aux risques industriels, existants du fait de la présence de 300 installations classées pour la protection de l'environnement soumises à autorisation et près de soumises à déclaration. 2. Une économie départementale affectée par les restructurations économiques Le département de l'indre étant un territoire à dominante rurale, l'agriculture y occupe encore une place importante. L'activité agricole concerne 9% de la population active et s'étend sur près de 70% de la superficie du département. L'agriculture de l'indre se distingue par la qualité de ses produits souvent labellisés (AOC, IGP). Cependant, il faut noter que le département qui compte exploitants agricoles professionnelles, a perdu près de 40% de ses exploitations en quinze ans. Le département n'est cependant pas dominé par un secteur d'activité particulier. Au 1 er janvier 2009, on compte établissements, dont 743 industries dans les domaines de la métallurgie, l'agroalimentaire (HARRY'S), l'aéronautique (AEROCAST et EUROPE AVIATION), les équipementiers automobiles (MÖLLERTECH SAS et MONTUPET SA), le textile (Atelier LOUIS VUITTON), la chimie et la logistique (MEADWESTVACO EMBALLAGE). La majorité de ce tissu industriel est composée de petites et moyennes unités dépendantes de donneurs d'ordres extérieurs au département. La croissance du nombre d'établissements stagne, puisque l'indre enregistre le plus faible taux de création d'entreprises de la région Centre. 16

17 Depuis la crise profonde du textile et de la confection dans les années 1990, le département continue chaque année de perdre ses emplois industriels. Le secteur tertiaire devient le plus porteur en matière de création d'emplois (60,4 % des actifs en 2004). Enfin, la tertiairisation de l'économie du département devrait s'accroître avec l'implantation du pôle tertiaire dans l'espace Colbert. Avec un tissu économique tributaire des grands groupes internationaux et un nombre relativement faible de pépinières d'entreprises, l'indre doit développer les implantations nouvelles afin d'éviter «l'asphyxie» économique. 3. Un département faiblement attractif en terme d'emplois Le département de l'indre enregistre le taux d'activité le plus faible de la région Centre, avec seulement 52 % d'actifs de plus de 15 ans résidant sur le territoire. Cœur économique de l'indre, Châteauroux concentre 47 % des emplois du département. Les 53 % restant sont répartis sur les zones d'emploi d'argenton-sur-creuse, d'issoudun et de La Châtre. Depuis ces dernières années, l'indre enregistre une baisse de son taux de chômage. Cette tendance a notamment été justifiée par l'implantation en 2005, du centre d'appel Armatis-Centre dans les anciens locaux de la SEITA à Châteauroux. Cependant, le département n'a pas été épargné par la crise économique puisque le taux de chômage est passé de 5,8% au premier semestre 2008, à 7,8% au premier semestre Plusieurs usines ont en effet fermé leur portes, tel que PASQUIER AUGA en août Les conventions signées entre partenaires sociaux prévoient de remédier à ces pertes d'emplois. Toutefois, la situation de l'emploi dans l'indre demeure préoccupante, avec l'annonce de plusieurs mesures judiciaires, de chômage partiel et de réduction d'effectifs notamment dans le domaine de la sous-traitance automobile (MÖLLERTECH SAS et MONTUPET SA). Les implantations militaires de Châteauroux-Déols (517 ème régiment du Train) et de Neuvy-Pailloux (12 ème Brigade de Soutien du Matériel), sont visées par un contrat de restructuration de site de défense. La mise en oeuvre de se contrat sera rendue effective d'ici La fermeture du site de Châteauroux- Déols va entraîner la perte de emplois. Le départ de l'armée de terre, qui est le sixième employeur dans le département, représente une perte lourde tant au niveau économique que démographique. Enfin, en terme de formation, l'enseignement supérieur se résume au Centre d'etudes Supérieures, implanté à Châteauroux qui est une antenne délocalisée de l'université d'orléans. 17

18 D) Le département de l'indre-et-loire 1. Un département attractif L'Indre-et-Loire jouit d'une position géographique privilégiée, entre le bassin parisien et les influences de l'arc atlantique. Le département fait l'objet d'un réel dynamisme démographique et compte habitants, au 1 er janvier 2007, sur une superficie de km². Les prévisions démographiques pour les prochaines décennies restent favorables sur ce territoire, selon l'insee. Cette tendance démographique est à relativiser, puisque l'agglomération tourangelle concentre 54 % de la population totale du département, ainsi que 56 % des entreprises et 70 % des emplois. Cette agglomération bénéficie donc d'un fort pouvoir d'attraction territoriale au détriment d'autres territoires du département. L'agglomération de Tours (chef-lieu de département) est, en effet, située à 237 km de Paris, sur un carrefour de voies ferrées (ligne de TGV), de routes et d'autoroutes (A10 / A85). Cette agglomération est la première de la région Centre avec En matière de politique d'aménagement du territoire, l'indre-et-loire est soumis à des contraintes importantes, qui prennent notamment la forme des risques naturels et industriels. Ainsi, 29 zones d'activité sont exposées au risque d'inondation dans les communes bordées par la Loire, le Cher, l'indre, la Vienne ou la Creuse. Les 49 communes inondables du Val de Loire sont maintenant dotées d'un plan de prévention des risques (PPRI) qui met fin à l'extension de l'urbanisation dans les zones à risque. A terme avec les PPRI du Val de l'indre, du Val du Cher, du Val de Creuse et du Val de Vienne, 116 communes seront dotées d'un PPRI. Les risques industriels font également de l'indre-et-loire, un territoire vulnérable. Avec 270 établissements soumis à autorisation, 1 centre nucléaire de production d'électricité et 14 établissements relevant de la directive SEVESO, les autorités locales doivent faire preuve de la plus 18

19 grande vigilance en matière de gestion des risques. 2. Une économie départementale dynamique et diversifiée A l'image des autres départements de la région Centre, l'indre-et-loire est doté d'un secteur agricole aux activités diversifiées qui compte plus de exploitations agricoles. L'agriculture occupe 56 % du territoire et près de 5 % des actifs du département. Le Val de Loire, de Nantes à Blois, constitue la troisième grande région viticole française. L'agriculture tourangelle connaît les mêmes changements que l'ensemble de l'agriculture régionale. Ces modifications se traduisent par des restructurations et une volonté d'amélioration de la qualité des produits. L'agriculture tourangelle contribue à l'accueil et à l'animation touristique (gîtes, chambres d'hôtes, auberges). Elle participe de plus, à la protection de l'environnement ainsi qu'à la gestion des paysages dans le cadre des Contrats Territoriaux d'exploitation. Avec plus de salariés et près de établissements, l'industrie et l'artisanat de production occupent, en 2008, un peu plus de 20 % des salariés privés de la Touraine. Le département se caractérise par la présence d'industries d'envergure internationale, telles que S.K.F (roulements à bille), MICHELIN et HUTCHINSON SNC. Certaines de ces sociétés sont intégrés au pôle de compétitivité S2E2 qui est implanté à Tours. L'industrie de l'indre-et-loire se développe autour de filières diversifiées. Il s'agit de la métallurgie, du secteur du caoutchouc et des matières plastiques, de la fabrication des équipements électriques et électroniques, de la production d'énergie, de l'industrie chimique et pharmaceutique, ainsi que des industries du papier-carton et de l'imprimerie. Près de 30 % des salariés de l'industrie tourangelle sont employés par des filiales de groupes à capitaux internationaux. La diversité des activités industrielles est appuyée par la création de pôle de recherche en termes de technologies avancées, dans l'automatisme, d'intelligence artificielle, ou encore de santé-beauté-bien-être (pôle de compétitivité Cosmetic Valley). Les plus grands établissements sont répartis dans les zones urbaines, tandis que les pôles ruraux regroupent une grande partie des PME. Le tourisme est une activité importante dans l'économie locale. Cette activité génère un chiffre d'affaires de plus de 400 millions par an. Elle s'appuie sur trois piliers majeurs, que sont la richesse du patrimoine culturel et architectural (39 châteaux,76 monuments religieux et 54 musées), l'attrait des paysages (diversité des terroirs) et les infrastructures d'accueil du tourisme d'affaires (Centre international de congrès «Le Vinci»). Le département accueil chaque année touristes, créant ainsi emplois saisonniers. Le tourisme dans l'indre-et-loire doit cependant faire face à une baisse de fréquentation, dont la perte économique est renforcée par la courte durée des séjours. Il est ainsi souhaitable de renforcer la valorisation du patrimoine de la Touraine afin de maintenir et d'accroître son attractivité. 19

20 L'agglomération de Tours a permis le développement de l'activité tertiaire du département avec plus de 70 % des emplois dans ce secteur. Le commerce, les services en matière de santé et d'action sociale, les services aux entreprises, les transports, l'administration et l'éducation constituent les activités principales. La création d'un certain nombre d'activités a été permise grâce à l'extension des pôles de recherche publics (CEA, INRA et université) et au développement des services liés aux technologies de l'information. Le secteur tertiaire permet de compenser les pertes d'emploi du secteur industriel dans l'indre-et-loire. 3. Un département concerné par la dégradation du marché de l'emploi qui reste cependant dynamique Le département de l'indre-et-loire a été également touché par la dégradation du marché du travail avec un taux de chômage de 6,3 % au premier trimestre 2008, qui s'élève à 7,8 % au premier trimestre Après avoir été longtemps préservé avec une moyenne inférieure aux résultats nationaux, le département se caractérise aujourd'hui par une forte hausse des demandeurs d'emploi. L'Indre-et-Loire affiche en effet, une progression de demandeurs d'emploi de 18,6 % en mai 2009 par rapport à mai Cette croissance est proche de la moyenne nationale (18,1 %) mais inférieure à la moyenne régionale (20,1 %) offres d'emplois ont été déposées à Pôle Emploi au cours du mois de mai Ce qui équivaut à une baisse de 27,6 % par rapport à mai L'essentiel des offres reste de courte durée. Il serait souhaitable de poursuivre les démarches de communication sur l'outil Pôle Emploi, afin de voir se multiplier les offres de travail. E) Le département du Loir-et-Cher 1. Un territoire rural composé de trois aires urbaines idéalement réparties Au cœur de la région Centre et à proximité du bassin parisien, le Loir-et-Cher bénéficie d'une situation privilégiée. Le tissu urbain du département est composé de trois villes moyennes, idéalement réparties sur le territoire: Blois au centre, Vendôme au nord et Romorantin-Lanthenay au sud. Les 288 autres communes du département sont de petites tailles et reflètent le caractère rural du Loir-et-Cher, dont la densité de population ne dépasse pas les 50 habitants au km². Au 1 er janvier 2007 on compte habitants. L'augmentation de la population est principalement due aux apports migratoires. Le Loir-et-Cher est concerné par un vieillissement important de sa population. En effet 25 % des habitants du département ont plus de 60 ans contre 20,3 % au plan national. L'État se doit de renforcer le nombre des structures médicalisées destinées aux personnes âgées et dépendantes, afin de subvenir à la demande croissante dans le département. 20

Enseignement et formation

Enseignement et formation TERRITOIRE Enseignement et formation Un réseau éducatif dense marqué par l importance de l enseignement Il existe un lien étroit entre la répartition spatiale des équipements d enseignement et la localisation

Plus en détail

Près de 1.000 entreprises supplémentaires, plus de 1.000 emplois nouveaux

Près de 1.000 entreprises supplémentaires, plus de 1.000 emplois nouveaux Artiscope Région Centre Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat (1 er semestre 2011) Près de 1.000 entreprises supplémentaires, plus de 1.000 emplois nouveaux Données clés : avec 991 entreprises

Plus en détail

Appareil productif. Spécialisations. Un noyau urbain dynamique

Appareil productif. Spécialisations. Un noyau urbain dynamique Social Ménages-logements Démographie Infrastructures-déplacements Morphologie Spécialisations Si le secteur tertiaire, commerces et services, regroupe plus de 70% des emplois du département 31,la tradition

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

Rhône-Alpes. Céreq, avril 2003. 1

Rhône-Alpes. Céreq, avril 2003. 1 Rhône-Alpes En Rhône-Alpes, l industrie joue toujours un rôle moteur dans l économie régionale. Composé de filières très diversifiées qui se sont constituées sur un socle d industries lourdes, ce tissu

Plus en détail

A. Les déplacements. 1. La mobilité. Partie 3 Infrastructures et déplacements. A - Contexte national

A. Les déplacements. 1. La mobilité. Partie 3 Infrastructures et déplacements. A - Contexte national A. Les déplacements 1. La mobilité A - Contexte national Avec les enjeux liés à l'environnement et au changement climatique, les déplacements sont au cœur des préoccupations : indispensable à nos modes

Plus en détail

OUTIL DE VEILLE SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE DE L'AGGLOMERATION TOULOUSAINE CONSOMMATION DE L'ESPACE EXERCICE 2003

OUTIL DE VEILLE SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE DE L'AGGLOMERATION TOULOUSAINE CONSOMMATION DE L'ESPACE EXERCICE 2003 Agence d Urbanisme et d Aménagement du Territoire Toulouse Aire Urbaine OUTIL DE VEILLE SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE DE L'AGGLOMERATION TOULOUSAINE CONSOMMATION DE L'ESPACE EXERCICE 2003 Décembre 2003

Plus en détail

L ARTISANAT EN REGION CENTRE

L ARTISANAT EN REGION CENTRE L ARTISANAT EN REGION CENTRE 1 842 communes 2 457 516 habitants (est. 1.1.2) 32 813 entreprises artisanales employant 9 113 salariés (eff. moyen : 2,7) Dreux Nogent le Rotrou CHARTRES Châteaudun Pithiviers

Plus en détail

L industrie en Ile-de-France Principaux indicateurs régionaux

L industrie en Ile-de-France Principaux indicateurs régionaux L industrie en Ile-de-France Principaux indicateurs régionaux Les chiffres clés de la région Ile-de-France (au 31/12/2010) : - PIB : 572 milliards d euros (30% du PIB national) - Nombre d emplois industriels

Plus en détail

LA SEINE-ET-MARNE, Des enjeux et des actions. Congrès des Maires vendredi 12 octobre 2012 Disneyland Paris, Hôtel New York

LA SEINE-ET-MARNE, Des enjeux et des actions. Congrès des Maires vendredi 12 octobre 2012 Disneyland Paris, Hôtel New York LA SEINE-ET-MARNE, Des enjeux et des actions Le territoire de la Seine-et-Marne 85 km Le plus grand département francilien : 5 915 km² Des infrastructures développées : 4 autoroutes (A4, A5, A6, A104)

Plus en détail

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015 Conseil Economique, Social & Environnemental Régional Point d actualité Séance plénière 2 février 2015 Rapporteur général : Jean-Jacques FRANCOIS, au nom du Comité de Conjoncture CONTEXTE GÉNÉRAL A la

Plus en détail

La Région Poitou-Charentes, Repères économiques

La Région Poitou-Charentes, Repères économiques La Région Poitou-Charentes, Repères économiques Décembre 2006 Poitou-Charentes en France et en Europe 26 000 km² (4,7 % de la superficie française) 1,69 millions d habitants (2,8 % de la population française)

Plus en détail

Les PME à l international en région Centre-Val de Loire 27/01/15

Les PME à l international en région Centre-Val de Loire 27/01/15 Les PME à l international en région Centre-Val de Loire Le partenariat Une étude en partenariat avec Connaître les spécificités des PME exportatrices de la région Centre-Val de Loire 2 Le contexte éléments

Plus en détail

Population LA VILLE ET L HOMME

Population LA VILLE ET L HOMME Saint-Jean-de-la-Ruelle constate aujourd hui une diminution de sa population. Ce phénomène est le résultat conjugué d un solde migratoire négatif la croissance urbaine touche à présent les communes les

Plus en détail

CPER 2007-2013 ANNEXE FINANCIERE : PARTICIPATIONS DES PARTENAIRES SIGNATAIRES DU CPER PRG LOLF Ministère / programme LOLF / Thématique ETAT REGION Départements Autres collectivités TOTAL TOTAL GENERAL

Plus en détail

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE

SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE LIVRET I SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE 5 Sommaire I SYNTHESE page 5 II REACTUALISATION FEVRIER 2006 : DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE page 18 III DIAGNOSTIC

Plus en détail

Artiscope. Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 2013 (2ème Semestre 2013 - Année 2013)

Artiscope. Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 2013 (2ème Semestre 2013 - Année 2013) Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre Juin 214 Artiscope Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 213 (2ème Semestre 213 - Année 213) La révision

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mars 2013 COMMENTAIRE DE LA CGPME Le 22 février dernier, la Commission européenne a rendu son verdict. Dans ses prévisions d hiver, elle estime à 0,1 % la croissance française pour

Plus en détail

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE MINISTERE DELEGUE A LA COHESION SOCIALE ET A LA PARITE V E I L L E S T A T I S T I Q U E service des droits des femmes et de l'égalité V E I L L E S T A T I S T I Q U E LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

Plus en détail

La région Nord-Pas-de-Calais

La région Nord-Pas-de-Calais La région Nord-Pas-de-Calais A Quelle est l identité de ma région? Quelles sont ses activités? 1 La région Nord-Pas-de-Calais en France 1 2 Les chiffres-clés de la région Nord-Pas-de-Calais Nord-Pas-de-Calais

Plus en détail

Accompagnement de la deuxième phase de la démarche de prospective territoriale «Savoie 2040»

Accompagnement de la deuxième phase de la démarche de prospective territoriale «Savoie 2040» Accompagnement de la deuxième phase de la démarche de prospective territoriale «Savoie 2040» 1 Programme de l après-midi 1. Pourquoi cette démarche? 2. Approche systémique de la Savoie 3. Les travaux en

Plus en détail

B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION

B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION Un niveau de fécondité élevé Le recul démographique du bassin havrais ne s explique pas par un manque de vitalité de sa démographie «naturelle». En effet,

Plus en détail

Le tableau de bord. Ré g i o n Ce n t r e. de l observatoire régional de l habitat et du foncier de la région Centre. Édition octobre 2009.

Le tableau de bord. Ré g i o n Ce n t r e. de l observatoire régional de l habitat et du foncier de la région Centre. Édition octobre 2009. O bservatoire R H F égional abitat oncier Ré g i o n Ce n t r e Cher - Eure-et-Loir - Indre Indre-et-Loire - Loir-et-Cher - Loiret Le tableau de bord de l observatoire régional de l habitat et du foncier

Plus en détail

Commission Populations - Equipements

Commission Populations - Equipements Commission Populations - Equipements Synthèse du diagnostic stratégique Septembre 2010 Document de travail usage et diffusion soumis à l accord du SEBB Commission populations équipements synthèse du diagnostic

Plus en détail

La mobilisation des acteurs publics pour la reconversion d un site industriel : l exemple de Matra à Romorantin

La mobilisation des acteurs publics pour la reconversion d un site industriel : l exemple de Matra à Romorantin La mobilisation des acteurs publics pour la reconversion d un site industriel : l exemple de Matra à Romorantin Atelier organisé par l Institut de gestion publique du développement économique (IGPDE) -

Plus en détail

Pau et le Grand Pau vivent plutôt bien leur éloignement aux grands centres de décision.

Pau et le Grand Pau vivent plutôt bien leur éloignement aux grands centres de décision. Les enjeux du territoire Le développement de Pau, de son agglomération et maintenant du Grand Pau rappelle celui de villes, d agglomérations et d aires urbaines sensiblement comparables, avec des logiques

Plus en détail

Les services aux personnes âgées dans la région Centre. Avertissement

Les services aux personnes âgées dans la région Centre. Avertissement INSEE Centre - 06/2004 1/32 Les services aux personnes âgées dans la région Centre Avertissement Les territoires «Pays» qui font l objet de l analyse présentée dans ce document correspondent, dans la quasi-majorité,

Plus en détail

LA SITUATION ECONOMIQUE DE LA CORSE FIN 1 ER SEMESTRE 2012

LA SITUATION ECONOMIQUE DE LA CORSE FIN 1 ER SEMESTRE 2012 LA SITUATION ECONOMIQUE DE LA CORSE FIN 1 ER SEMESTRE 2012 La Corse devrait conserver sa première place pour la croissance avec un taux de 1 % contre 0,5 % pour l ensemble de la France. En 2011, le taux

Plus en détail

Le Caducée. Résidence Etudiante et Jeunes Actifs

Le Caducée. Résidence Etudiante et Jeunes Actifs Le Caducée Résidence Etudiante et Jeunes Actifs Présentation de Tours 3 Présentation du programme 6 Terrain et environnement 9 Situation 10 Tours est une cité dont la préservation du patrimoine est une

Plus en détail

Panneaux de particules et panneaux de fibres

Panneaux de particules et panneaux de fibres de particules et panneaux de fibres De création récente puisque la première usine de fabrication de panneaux de particules a été construite en France en 1953, cette industrie a connu un essor remarquable.

Plus en détail

Investissement au Maroc

Investissement au Maroc Investissement au Maroc Pourquoi le Maroc La compétitivité des coûts A seulement 14 km de l Europe, le Maroc se positionne comme une plateforme compétitive à l export: o Des charges salariales réduites

Plus en détail

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2001 Ce profil est appuyé par les données issues du recensement de Statistique Canada pour les années 1991, 1996 et 2001. UNE POPULATION HAUTEMENT

Plus en détail

La nature, excellence et base économique de l agglomération

La nature, excellence et base économique de l agglomération 3491-INTERIEUR_ANGERS_thème 25/09/03 12:27 Page 14 Thème 1 La nature, excellence et base économique Thème 1 Le Projet d agglomération 2015 Angers, laboratoire de l économie du futur Les performances économiques

Plus en détail

ORLY-SUR-MORIN PLU PROJET D'AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES ÉTUDES

ORLY-SUR-MORIN PLU PROJET D'AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES ÉTUDES ORLY-SUR-MORIN PLU PROJET D'AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES ÉTUDES Document Établi le 25 juillet 2013 La Loi Engagement National pour l'environnement a défini le contenu du Projet d'aménagement

Plus en détail

440 hectares 2 milliards d euros

440 hectares 2 milliards d euros EUROSITY EUROSITY, UNE PLATEFORME SINO-EUROPéENNE UNIQUE EN EUROPE Une plateforme innovante de coopération industrielle, commerciale et académique, d une ampleur sans précédent, entre la France et la Chine,

Plus en détail

L emploi en Rhône-Alpes : la prépondérance des commerces et services et une nette orientation industrielle

L emploi en Rhône-Alpes : la prépondérance des commerces et services et une nette orientation industrielle 3) SYSTEME PRODUCTIF Avec un secteur des commerces et services développé, Rhône-Alpes conserve un tissu industriel important. Les efforts déployés dans la recherche et développement lui permettent de se

Plus en détail

Phase 1: Elaboration du diagnostic

Phase 1: Elaboration du diagnostic Élaboration du SCOT du Pays Santerre Haute Somme Phase 1: Elaboration du diagnostic Fiche N 3: Economie et commerce 1. Les grandes caractéristiques socio-économiques de la population La population active

Plus en détail

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc Bilan économique Bilan économique 2009 BASSIN D EMPLOI VENDÉE EST Après une année 2009 éprouvante, l économie vendéenne semble enfin s engager sur le chemin de la reprise Après avoir débuté dans un climat

Plus en détail

Sauveterre-de-Guyenne. Eléments d'analyse et enjeux Organisation économique du territoire. PLU Phase 1 - diagnostic

Sauveterre-de-Guyenne. Eléments d'analyse et enjeux Organisation économique du territoire. PLU Phase 1 - diagnostic SauveterredeGuyenne Eléments d'analyse et enjeux Organisation économique du territoire PLU Phase 1 diagnostic Agglomération bordelaise Libourne CastillonlaBataille SteFoylaGrande Bergerac SauveterredeGuyenne

Plus en détail

du Massif du Jura Enjeux perspectives Commissariat à l Aménagement

du Massif du Jura Enjeux perspectives Commissariat à l Aménagement Schéma interrégional d aménagement & de de développement du Massif du Jura & perspectives Enjeux perspectives Commissariat à l Aménagement du Massif du Jura Le territoire Massif du Jura Arc montagneux

Plus en détail

LES ESPACES PRODUCTIFS

LES ESPACES PRODUCTIFS LES ESPACES PRODUCTIFS fiche d objectifs/ Plan détaillé Quels sont les principaux espaces productifs français? Comment fonctionnent-ils et évoluent-ils face à la mondialisation? Respectent-ils le développement

Plus en détail

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Au premier semestre, les importations diminuent (-1,2%), tandis que les exportations sont

Plus en détail

Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS

Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS Le scénario de référence L'étude WETO (World energy, technology and climate policy outlook) présente

Plus en détail

I. R. E. F ÉLECTRICITÉ - ÉLECTRONIQUE

I. R. E. F ÉLECTRICITÉ - ÉLECTRONIQUE Observatoire Régional de la Formation et de l'emploi (ORFE) I. R. E. F ÉLECTRICITÉ - ÉLECTRONIQUE Date de mise en ligne : Janvier 29 INDICATEURS DE LA RELATION EMPLOI FORMATION Conception, méthodologie

Plus en détail

EMPLOI. Un recul toujours fort des effectifs industriels

EMPLOI. Un recul toujours fort des effectifs industriels EMPLOI 39 L emploi salarié franc-comtois recule de 0,2% en 2006. La hausse des effectifs dans les services et la construction ne suffit pas à compenser la baisse dans l industrie. Le nombre de salariés

Plus en détail

L immobilier dans l économie

L immobilier dans l économie ETUDE EN BREF Janvier 29 L immobilier dans l économie Avec 2 % de la valeur ajoutée en 27 et 45 % de l investissement, l immobilier a une place prépondérante dans l économie française. Phénomène nouveau?

Plus en détail

Roissy, un hub performant au service d une métropole mondiale et du territoire nationale.

Roissy, un hub performant au service d une métropole mondiale et du territoire nationale. Roissy, un hub performant au service d une métropole mondiale et du territoire nationale. Introduction : L aéroport de Roissy est un hub mondial c est-à-dire une plateforme aéroportuaire qui permet la

Plus en détail

Le devenir des entreprises artisanales 5 ans après leur installation

Le devenir des entreprises artisanales 5 ans après leur installation Le devenir des 5 ans après leur installation Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre Octobre 2013 Afin de mieux connaître l évolution des nouvellement créées, l INSEE a mis en place un

Plus en détail

c est stratégique pour votre entreprise

c est stratégique pour votre entreprise EN TOURAINE parce qu un bon emplacement c est stratégique pour votre entreprise EN TOURAINE parce que la fluidité d un réseau de communication c est vital pour votre développement EN TOURAINE parce que

Plus en détail

PROVENCE-ALPES-CÔTE-D AZUR UNE PRODUCTION CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE REGION

PROVENCE-ALPES-CÔTE-D AZUR UNE PRODUCTION CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE REGION PROVENCE-ALPES-CÔTE-D AZUR UNE PRODUCTION CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE REGION SOMMAIRE TERRITOIRE... 3 ACTIVITES ECONOMIQUES... 4 EMPLOI... 5 ENSEIGNEMENT- FORMATION - APPRENTISSAGE... 6 INTERNATIONAL...

Plus en détail

SEMINAIRE DU 17 JUIN 2010

SEMINAIRE DU 17 JUIN 2010 SCOT sur le périmètre de la Conférence du Pays du Saint-Quentinois SEMINAIRE DU 17 JUIN 2010 Présentation des grandes lignes du diagnostic et de l él état initial de l environnementl Le contenu du SCOT

Plus en détail

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Nouvelles tendances de localisation de population et des activités sur le territoire I - Artisanat et territoire 1. Les artisans sont présents sur tout le

Plus en détail

Sommaire. Sommaire... 2. Introduction... 4. Présentation de Kasserine... 5. Analyse descriptive... 5. 1. Infrastructure... 5

Sommaire. Sommaire... 2. Introduction... 4. Présentation de Kasserine... 5. Analyse descriptive... 5. 1. Infrastructure... 5 Sommaire Sommaire... 2 Introduction... 4 Présentation de Kasserine... 5 Analyse descriptive... 5 1. Infrastructure... 5 1.1. Part des routes classées... 5 1.2. Taux de raccordement au réseau d assainissement...

Plus en détail

I. R. E. F BANQUE ET ASSURANCES

I. R. E. F BANQUE ET ASSURANCES Observatoire Régional de la Formation et de l'emploi (ORFE) I. R. E. F BANQUE ET ASSURANCES Date de mise en ligne : Janvier 29 INDICATEURS DE LA RELATION EMPLOI FORMATION Conception, méthodologie : Marie-Béatrice

Plus en détail

FICHE - 2 - Étalement urbain et consommation d'espace

FICHE - 2 - Étalement urbain et consommation d'espace page 1/5 Étalement Urbain et espace agricole En région centre, ce sont environ 6 600 ha d'espaces agricoles qui sont consommés par an, dont 3 100 ha artificialisés pour le développement urbain. Le Loir

Plus en détail

L automobile dans l espace européen et français

L automobile dans l espace européen et français L automobile dans l espace européen et français Fin 2004, l industrie automobile emploie 2,54 millions de salariés 1 dans l Union européenne des 25. Ces salariés se répartissent pour 1,12 million dans

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES INVESTISSEMENTS TOURISTIQUES EN PACA

TABLEAU DE BORD DES INVESTISSEMENTS TOURISTIQUES EN PACA TABLEAU DE BORD DES INVESTISSEMENTS TOURISTIQUES EN PACA RESUME DE L EDITION 2013 DONNEES 2012 Le Tableau de bord des investissements touristiques en France a été mis en place en 2006 par Atout France.

Plus en détail

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales Quinzième inventaire Édition 2013 La production d électricité d origine renouvelable dans le monde Collection chiffres et statistiques Cet inventaire a été réalisé par Observ ER et la Fondation Énergies

Plus en détail

PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON

PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON 1 OPERATION DE RESTRUCTURATION DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE (ORAC) Depuis le 22 novembre 2010, une opération

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 15 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes La voiture L EGT 2010 marque une rupture de tendance importante par rapport aux enquêtes précédentes, en ce qui concerne les

Plus en détail

NOM DU PROJETPLAN LOCAL DD'URBANISME SOUS-TITRE EVENTUEL PUYOO(65) SERVICECOMMUNE P.A.D.D.

NOM DU PROJETPLAN LOCAL DD'URBANISME SOUS-TITRE EVENTUEL PUYOO(65) SERVICECOMMUNE P.A.D.D. PAYS (SI NECESSAIRE) NOM DU CLIENT SERVICECOMMUNE 'AUREILHANE PUYOO(65) DE GENOS NOM DU PROJETPLAN LOCAL DD'URBANISME SOUS-TITRE EVENTUEL (faire en sorte que le Titre vienne se poser sur la forme ci dessous

Plus en détail

Révision générale du plan local d urbanisme

Révision générale du plan local d urbanisme Révision générale du plan local d urbanisme Qu est ce qu un plan local d urbanisme? Le PLU est un outil d'aménagement et de gestion de l'espace qui permet de planifier, maîtriser et ordonner l'organisation

Plus en détail

Promouvoir l'agriculture familiale pour résoudre les grands défis contemporains

Promouvoir l'agriculture familiale pour résoudre les grands défis contemporains Promouvoir l'agriculture familiale pour résoudre les grands défis contemporains MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Le secteur agricole est

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

Chiffres clés de l assurance transport 2010 réalisés par l ABAM

Chiffres clés de l assurance transport 2010 réalisés par l ABAM Chiffres clés de l assurance transport 2010 réalisés par l ABAM Contenu Contenu... 1 1. Facultés... 2 2. CMR... 3 3. Corps fluviaux... 4 4. Corps maritimes... 5 5. Conclusion... 5 Le 8 juin 2011, l Association

Plus en détail

Population et ménages

Population et ménages PRÉFÈTE DU CHER Direction départementale des Territoires Population et ménages 1/19 Une population vieillissante qui diminue depuis 1990 Repères (données INSEE-RP 2007 et 2012) Cher Centre -Val de Loire

Plus en détail

L année a incontestablement été marquée par l impact de

L année a incontestablement été marquée par l impact de Une année marquée par l'impact de Lille 2004 L année a incontestablement été marquée par l impact de «Lille 2004 - Capitale européenne de la culture». Cet évènement a eu des répercussions très importantes

Plus en détail

Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine

Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine Contact : Fabien LALLEMENT - 05 57 14 27 13 Avril 2012 Sommaire 1. Périmètre de l analyse... Page 1 2. Définition des termes utilisés...

Plus en détail

Tests de sensibilité des projections aux hypothèses démographiques et économiques : variantes de chômage et de solde migratoire

Tests de sensibilité des projections aux hypothèses démographiques et économiques : variantes de chômage et de solde migratoire CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 16 décembre 2014 à 14 h 30 «Actualisation des projections» Document N 5 Document de travail, n engage pas le Conseil Tests de sensibilité des projections

Plus en détail

PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION. Monument Historique. Place de la République 72000 LE MANS

PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION. Monument Historique. Place de la République 72000 LE MANS PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION Monument Historique Place de la République 72000 LE MANS 01 PRÉSENTATION DE LA VILLE Le Mans Paris Rennes Nantes Le Mans À seulement 50 minutes

Plus en détail

Projet de création d hôtel Zone Industrielle de l Omois (Château- Thierry) Mai 2008

Projet de création d hôtel Zone Industrielle de l Omois (Château- Thierry) Mai 2008 Projet de création d hôtel Zone Industrielle de l Omois (Château- Thierry) Mai 2008 Sommaire 1. Contexte géographique et économique 2. Marché hôtelier de l Aisne 3. Analyse du site 4. Hypothèses de développement

Plus en détail

LES FRANÇAIS VOYAGENT DE PLUS EN PLUS

LES FRANÇAIS VOYAGENT DE PLUS EN PLUS LES FRANÇAIS VOYAGENT DE PLUS EN PLUS Nelly GOUIDER En, chaque personne résidant sur le territoire métropolitain a effectué en moyenne près de six voyages à plus de kilomètres de son domicile au cours

Plus en détail

La construction de maisons individuelles en Champagne-Ardenne en 2012

La construction de maisons individuelles en Champagne-Ardenne en 2012 DREAL Champagne- Ardenne Juin 2014 OBSERVATION ET STATISTIQUES Le logement en chiffres La construction de maisons individuelles en Champagne-Ardenne en 2012 En 2012, 2 191 permis ont été délivrés en Champagne-Ardenne

Plus en détail

Evolution du nombre de logements neufs et anciens acquis à l'aide d'un PTZ en Isère entre 1999 et 2009

Evolution du nombre de logements neufs et anciens acquis à l'aide d'un PTZ en Isère entre 1999 et 2009 L accession à la propriété en Isère aidée par un PTZ L accession à la propriété en Isère aidée par un PTZ ADIL DE L ISERE 2 boulevard Maréchal Joffre 38000 GRENOBLE 04 76 53 37 30 Page 1 Une hausse de

Plus en détail

COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE

COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE 12 nov. 2014 COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE Elu référent : Luc Rémond Le 12 novembre 2014 Voreppe Hôtel de ville Sommaire de l intervention 1. Chiffres-clé sur les déplacements

Plus en détail

Les marchés de l'immobilier résidentiel entre crise du logement et crise de la construction

Les marchés de l'immobilier résidentiel entre crise du logement et crise de la construction Les marchés de l'immobilier résidentiel entre crise du logement et crise de la construction Jean-Claude Driant Lab Urba Université Paris Est Séminaire du GERI Mobilitas - le 26 mars 2015 Crise du logement?

Plus en détail

SITUATION FINANCIERE PREVISION POUR LES ANNEES 2015 ET 2016 DE L ASSURANCE CHOMAGE. Octobre 2015

SITUATION FINANCIERE PREVISION POUR LES ANNEES 2015 ET 2016 DE L ASSURANCE CHOMAGE. Octobre 2015 SITUATION FINANCIERE DE L ASSURANCE CHOMAGE PREVISION POUR LES ANNEES 2015 ET 2016 Octobre 2015 Cette note présente la prévision de la situation financière de l Assurance chômage pour les années 2015 et

Plus en détail

Éléments de diagnostic sur la pauvreté et l inclusion sociale en Champagne-Ardenne

Éléments de diagnostic sur la pauvreté et l inclusion sociale en Champagne-Ardenne Éléments de diagnostic sur la pauvreté et l inclusion sociale en Champagne-Ardenne Laurence Bloch Directrice Régionale, Insee Champagne-Ardenne La pauvreté : mieux la comprendre pour mieux agir Le prix

Plus en détail

EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN

EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN LE DÉPARTEMENT La stratégie d intervention du Fonds Social Européen pour 2014-2020 vise à corriger les déséquilibres structurels

Plus en détail

L hôtellerie de tourisme en 2008

L hôtellerie de tourisme en 2008 Ministère de l économie, des finances et de l emploi Direction du Tourisme N 2008 2 Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques Mars 2008 L hôtellerie de tourisme

Plus en détail

Principaux partenaires de la CCI Paris Ile-de-France dans la filière des rencontres et événements d affaires

Principaux partenaires de la CCI Paris Ile-de-France dans la filière des rencontres et événements d affaires Principaux partenaires de la CCI Paris Ile-de-France dans la filière des rencontres et événements d affaires ATOUT France ATOUT FRANCE, né du rapprochement en 2009 d ODIT FRANCE et de Maison de la France

Plus en détail

IV - BESOINS EN MATIÈRE DE

IV - BESOINS EN MATIÈRE DE IV - BESOINS EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT, D AMÉNAGEMENT DE L ESPACE, ET D ENVIRONNEMENT - 86 - IV. BESOINS ET PROJETS Aménagement de l'espace La commune a souhaité revoir ses projets d'aménagement en considérant

Plus en détail

3 avril 2015 Préfecture49/Secrétariat de la Commission départementale d'aménagement Commercial

3 avril 2015 Préfecture49/Secrétariat de la Commission départementale d'aménagement Commercial Composition du dossier de demande d'autorisation d'exploitation commerciale dans le cadre du permis de construire valant autorisation d'exploitation commerciale (Article R752-6 du Code de Commerce) 1 -

Plus en détail

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en La production de crédits nouveaux à l habitat, en croissance quasi continue depuis 1996 1, a atteint un niveau historiquement élevé en, avec des taux de

Plus en détail

Plan régional de soutien à l économie

Plan régional de soutien à l économie Plan régional de soutien à l économie Le 23 mars 2009 La crise financière mondiale qui s est déclarée à l été 2008 se double d une crise économique et sociale. L onde de choc de ce phénomène a des effets

Plus en détail

table ronde La part de la production locale dans la restauration collective

table ronde La part de la production locale dans la restauration collective LA RÉUNION, TERRE D AVENIR table ronde La part de la production locale dans la restauration collective dossier de presse 12 décembre 2014 table ronde - enjeux et perspectives Préambule La Réunion est riche

Plus en détail

Espace-test maraichage bio Les Prés d'amont (41)

Espace-test maraichage bio Les Prés d'amont (41) Thème Territoire Fiche-bonne pratique Sol Blois Référence : 41_S_01 Date : janvier 2013 Espace-test maraichage bio Les Prés d'amont (41) http://www.centre.developpement-durable.gouv.fr/ 1 Historique/Contexte

Plus en détail

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Direction de l Economie Service des Projets d Entreprises Conseil régional Juin 2013 MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Le développement à l'international

Plus en détail

EXONERATION FISCALE ET SOCIALE DES HEURES SUPPLEMENTAIRES

EXONERATION FISCALE ET SOCIALE DES HEURES SUPPLEMENTAIRES EXONERATION FISCALE ET SOCIALE DES HEURES SUPPLEMENTAIRES Rapport présenté par Madame Claudie PAYET, au nom de la Commission de l emploi et des affaires sociales et adopté au Bureau du 28 juin 2007, selon

Plus en détail

LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL AU REGARD DU DEVELOPPEMENT DURABLE

LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL AU REGARD DU DEVELOPPEMENT DURABLE LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL AU REGARD DU DEVELOPPEMENT DURABLE Le développement durable relève aujourd'hui du droit public : Traité d'amsterdam pour l Europe, et pour la France, LOADDT, Loi d'orientation

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

Economie, emploi, services à la population

Economie, emploi, services à la population Elaboration de la charte fondatrice du PNR du Doubs Horloger Economie, emploi, services à la population Partage du diagnostic 9 juillet 2015 LE CADRE DE TRAVAIL Objectifs : Partager / compléter et spatialiser

Plus en détail

Programme européen Objectif 2 dans la région Centre

Programme européen Objectif 2 dans la région Centre Programme européen Objectif 2 dans la région Centre Document unique de programmation Diagnostic PRÉFECTURE DE LA RÉGION CENTRE Sommaire! Avertissement! Présentation Le maillage territorial La démographie

Plus en détail

L embauche et le maintien des ressources humaines en milieu rural : principales problématiques

L embauche et le maintien des ressources humaines en milieu rural : principales problématiques Emploi Québec Mauricie L embauche et le maintien des ressources humaines en milieu rural : principales problématiques Août 2003 Plan de la présentation Introduction : la toile de fond Le contexte économique

Plus en détail

Conférence Sociale Régionale pour l Emploi. Vendredi 23 janvier 2008

Conférence Sociale Régionale pour l Emploi. Vendredi 23 janvier 2008 Conférence Sociale Régionale pour l Emploi Vendredi 23 janvier 2008 Premier axe: Soutenir les entreprises pour faire face à la conjoncture Fiche 1 Accélération des investissements régionaux - La Région

Plus en détail

Synthèse de l étude des marchés locaux de l'habitat dans la Manche

Synthèse de l étude des marchés locaux de l'habitat dans la Manche Synthèse de l étude des marchés locaux de l'habitat dans la Manche Le contexte Selon le dernier recensement de l INSEE, avec une population de 492 563 habitants au 1er janvier 2006, la population du département

Plus en détail

III. Le Projet d Aménagement et de Développement Durable

III. Le Projet d Aménagement et de Développement Durable III. Le Projet d Aménagement et de Développement Durable Ces interrogations ont servi de base à la formulation d un projet de vie communale exprimé au travers du PADD. Elaboré selon un objectif général

Plus en détail

Chiffres clés de l'europe

Chiffres clés de l'europe Sommaire 1 L économie et les finances... 1 1.1 Le PIB... 1 1.2 La production économique... 3 1.3 Les dépenses du PIB et les investissements... 5 1.4 La productivité de la main-d œuvre... 6 2 La population

Plus en détail

addrn La demande d emploi localisée au 31 mars 2008 Zone d emploi de Saint-Nazaire agence pour le développement durable de la région nazairienne

addrn La demande d emploi localisée au 31 mars 2008 Zone d emploi de Saint-Nazaire agence pour le développement durable de la région nazairienne addrn La demande d emploi localisée au 31 mars 2008 Zone d emploi de Saint-Nazaire agence pour le développement durable de la région nazairienne Sommaire Introduction 5 1.1 Une baisse de la demande d

Plus en détail