Projet de services au public. Pays du Centre Ouest Bretagne. Septembre 2006

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projet de services au public. Pays du Centre Ouest Bretagne. Septembre 2006"

Transcription

1 Projet de services au public Pays du Centre Ouest Bretagne Septembre 2006 Nolwenn COLIN - Chargée de mission Services au public Pays Centre Ouest Bretagne Cité administrative - 6 rue Joseph Pennec - BP ROSTRENEN Tél Fax

2 SOMMAIRE I. Le contexte d'élaboration du projet de services territorial du Pays du Centre Ouest Bretagne A. Une volonté politique forte et partagée d'accueil de nouvelles populations La charte de développement Le Contrat de Pays Le programme LEADER B. Un contexte national favorable La conférence nationale des services publics en milieu rural et la charte du 23 juin La circulaire du 2 août La circulaire du 19 mai C. Le contexte territorial Une population peu dense Vers un tournant des tendances démographiques? Une organisation administrative éclatée Une solidarité renforcée par l'intercommunalité...12 II. Méthodologie du schéma de services...14 A. La notion de services au public...14 B. Déroulement de la démarche "services au public" Mise en place d'un comité de pilotage Quatre temps forts...15 III. Definition du projet de services...17 Se former...17 Travailler...19 Accueillir les enfants...21 Acceder aux services publics...22 Communiquer...24 Se loger...26 Se soigner...27 Se divertir se cultiver

3 Dès la première charte de développement, en 1992, les services occupent une place privilégiée dans les priorités du Pays du Centre Ouest Bretagne. Une étude consacrée à la mise en oeuvre d une politique de services en Centre Ouest Bretagne a été réalisée pour le compte de la Préfecture de Région de Bretagne, le Secrétariat Général des Affaires Régionales et la Région Bretagne sous la maîtrise d ouvrage de la Chambre Régionale de Commerce et d Industrie. Plusieurs priorités sont identifiées comme le logement locatif et la rénovation des bourgs, l'accueil des entreprises, les transports collectifs et le maintien d'une population jeune et ont guidé le contenu des différents contrats (Contrats de pays, Programme Régional d'aménagement du territoire) signés par le GALCOB puis en 1999 par le Pays du Centre Ouest Bretagne. Près de 15 ans après ce travail, le Conseil Régional de Bretagne propose d'engager une démarche sur les services à la population. L'appel à candidature de la Région attire toute l'attention du Pays qui voit à travers cette démarche, la possibilité d'approfondir les problématiques sur les services au public. En 2005, cinq Pays pilotes sont retenus par la Région dont celui du Centre Ouest Bretagne. Le schéma de services, conduit par un comité de pilotage, est constitué d'un inventaire de l'offre par thème de tous les services aux habitants et d'une analyse des besoins inventoriés des différentes populations. Le diagnostic de l'offre de services est mené grâce à la mise à disposition d'une stagiaire par le Conseil Régional. L'analyse des besoins a pu être menée par l'octroi d'une enveloppe de allouée par la Région et complétée par les fonds LEADER +. Ce projet de services repose sur le schéma de services. "Il détermine les priorités des services à prendre en compte dans un certain nombre de domaines, ou sur certains thèmes, et procède aux choix stratégiques à moyen terme qui doivent orienter l'action" 1. Elus, membres du conseil de développement, bénévoles d'associations, professionnels ont été sollicités pour mener cette réflexion globale à l'échelle du Pays. 1 LEURQUIN Bernard, 2003, "Guide Repères méthodologiques La vocation de services des Pays", Association Pour la Fondation des Pays, 153p

4 I. LE CONTEXTE D'ELABORATION DU PROJET DE SERVICES TERRITORIAL DU PAYS DU CENTRE OUEST BRETAGNE A. UNE VOLONTE POLITIQUE FORTE ET PARTAGEE D'ACCUEIL DE NOUVELLES POPULATIONS L'élaboration du projet de services répond à une volonté politique forte et partagée des élus du Pays du Centre Ouest Bretagne. Les problématiques de services à la population s'inscrivent en effet dans les priorités des documents stratégiques du Pays. 1. LA CHARTE DE DEVELOPPEMENT La charte de développement du Pays date de Elle comprend comme l'indique la LOADDT de 1999, un diagnostic du territoire, les enjeux de développement et la présentation de la stratégie territoriale élaborée par les acteurs locaux. Les bases du projet de développement durable du Centre Ouest Bretagne reposent sur un objectif stratégique " Faire de nos ressources naturelles, humaines, culturelles et économiques, des richesses pour un développement durable " et cinq principes d'actions : Fonder le projet de territoire sur la valorisation de ses atouts Reconnaître la spécificité du territoire Concilier besoins des acteurs du territoire et vision à long terme Concilier développement et expérimentation Associer l'ensemble des acteurs au développement du Pays Son projet s'articule autour de 3 axes de développement majeurs : Développer une politique d'accueil et de services ambitieuse Valoriser les ressources du territoire Enrichir la cohésion territoriale La politique d'accueil et de services est au cœur de la stratégie de développement. Des objectifs prioritaires sont clairement identifiés. Il s'agit : D'améliorer les liaisons de communication (réseau routier, ferré, aérien, nouvelles technologies, transport collectif) internes au Pays et les liaisons vers l'extérieur. D'organiser les services à l'échelle du Centre Ouest Bretagne c'est-à-dire faciliter l'accès aux services publics, structurer les services destinés aux demandeurs d'emploi à l'échelle du territoire, développer les services de la petite enfance, de la jeunesse, des personnes âgées, développer l'offre de formation et la coordonner à l'échelle du Pays

5 De développer les possibilités de résidence grâce à une politique de l'habitat concertée et adaptée au territoire. De favoriser la création et la transmission d'entreprises commerciales, artisanales et agricoles De promouvoir la qualité de vie en Centre Ouest Bretagne Le schéma de services mené en partenariat avec le Conseil Régional en 2005 et 2006 confirme les axes prioritaires identifiés dans le cadre de la charte. Le projet de services présenté s'inscrit donc dans les ambitions du projet de développement durable du Pays. 2. LE CONTRAT DE PAYS Dans la perspective de la contractualisation avec le Conseil Régional de Bretagne, de nombreux acteurs du territoire ont été mobilisés pour réactualiser nos orientations ou vocations ainsi que nos priorités. Lors de l'assemblée générale du GIP du 29 juin 2005, tout en affirmant notre volonté de contribuer au développement équilibré de l ensemble régional, nous avons retenu deux vocations principales pour le Pays. Etre un pays pilote, exemplaire pour le développement durable en milieu rural Etre un Pays d accueil de populations (jeunes, salariés, entrepreneurs, personnes dépendantes ) autour des valeurs de solidarités du COB (accueil, intégration, réseaux, identité, ouverture). Pour atteindre ces objectifs, trois priorités ont été arrêtées : Maintenir et développer les services à la population (services publics, services de proximité, activités culturelles) Améliorer les conditions de création, transmission, reprise et de développement des activités économiques pour le maintien et la création d emplois ainsi que promouvoir le COB en tant que territoire à vivre et à entreprendre Développer l offre de logements en quantité et en qualité en portant une attention particulière au logement des jeunes Ces éléments qui constituent la trame de notre projet de pays sont le cadre de référence du plan d actions de notre nouveau contrat de Pays ( ) signé avec le Conseil Régional de Bretagne le 10 janvier

6 3. LE PROGRAMME LEADER + Depuis 1992, le GALCOB puis le Pays du Centre Ouest Bretagne a été retenu pour la mise en place du programme européen LEADER. Le dernier programme se déroulant sur la période portait sur la thématique de " l'accueil de nouveaux acteurs locaux et de nouvelles entreprises" et était orienté sur les publics jeunes. Cette exigence fait suite aux constats de dégradation du solde naturel, du déficit des jeunes ans. Les publics privilégiés dans ce programme étaient donc les jeunes entrepreneurs, les populations jeunes et les jeunes ménages. L'orientation du programme LEADER+ s'inscrit donc dans la stratégie globale de la charte. Le programme s'articule autour de trois axes : Promouvoir le Pays Centre Ouest Bretagne pour attirer de nouvelles populations et développer des activités, Accueillir ces activités, ces populations et les accompagner lors de l'installation, Après installation, se donner les moyens de les intégrer durablement sur le territoire. L'évaluation à mi-parcours, réalisée en 2005 a mis en évidence l'intérêt d'un tel programme sur le Centre Ouest Bretagne. Il a permis de "passer de l'idée au projet et du projet à la concrétisation" notamment en ce qui concerne les services de petite enfance et d'enfance - jeunesse, de transports collectifs, de services culturels (ex : mise en place d'arts & COB) Une évaluation de l'ensemble de ce programme est prévue courant de l'année Les problématiques de services à la population sont traitées de manière approfondie dans les documents stratégiques du Pays ce qui témoigne d'une volonté politique affirmée et pérenne. Le projet de services, en cohérence avec cette stratégie, ne peut négliger l'investissement important des élus sur cette thématique et se doit d'être aussi ambitieux et porteur de développement. B. UN CONTEXTE NATIONAL FAVORABLE 1. LA CONFERENCE NATIONALE DES SERVICES PUBLICS EN MILIEU RURAL ET LA CHARTE DU 23 JUIN 2006 La création de la conférence nationale des services publics en milieu rural, annoncée par le Premier Ministre le 17 novembre 2004 à l occasion du congrès des maires et présidents de communautés de France, répond aux principes de concilier l adaptation des structures, - 6 -

7 indispensable à leur efficacité, et l obligation d un dialogue transparent et responsable avec les élus locaux. La conférence a pour vocation de mener des réflexions portant sur l ensemble de l offre de services dans les territoires ruraux. Cette mission recouvre l offre de services publics, mais aussi l offre des différents services à la personne, en réponse à des attentes qui s expriment aujourd hui de plus en plus directement. Menés sur une période de neuf mois environ jusqu en octobre 2005, les travaux de la conférence ont débouché sur la charte sur l'organisation des services publics et aux publics en milieu rural du 23 juin LA CIRCULAIRE DU 2 AOUT 2005 La circulaire du 2 août 2005 confie aux préfets une mission de concertation locale visant à réaliser un diagnostic de l offre de services, à analyser et quantifier les besoins des usagers et à formuler des propositions d évolution à court et moyen termes. Dans cette phase de diagnostic, le Pays du Centre Ouest Bretagne a été considéré en tant que tel : les trois départements ont intégré le diagnostic du Pays en annexe des documents départementaux. 3. LA CIRCULAIRE DU 19 MAI 2006 Le rôle des Préfets de département dans la stratégie des services publics et au public dans les territoires est renforcé. Chaque territoire doit se doter d'un projet territorial de services qui peut déboucher sur un contrat. Cette démarche intègre les projets de réorganisation des opérateurs et contribue à l'amélioration de l'accessibilité et à la qualité du service. Il est précisé que le projet peut s'inscrire dans le cadre du volet territorial des contrats de projets Etat-Région. Les services de l'etat ont manifesté l'intérêt que le projet de services mentionné dans cette circulaire soit envisagé à l'échelle tri-départementale du Pays du Centre Ouest Bretagne. C. LE CONTEXTE TERRITORIAL 1. UNE POPULATION PEU DENSE Le Pays du Centre Ouest Bretagne est caractérisé par une faible densité de population, avec une moyenne de 33 habitants au km² contre 106 pour la France métropolitaine. Plusieurs pôles de services maillent le Pays : Carhaix-Plouguer qui est le centre urbain le plus important avec 7648 habitants en 1999, Gourin (4464 habitants en 1999), Châteauneuf-du- Faou (3599 habitants en 2006) et Rostrenen (3397 habitants en 2006)

8 2. VERS UN TOURNANT DES TENDANCES DEMOGRAPHIQUES? Le recensement général de la population effectué en 2004, 2005, 2006 et 2007 concerne 87 communes sur les 108 du Centre Ouest Bretagne soit 80,5 % des communes. 14 communes ont été recensées en 2004 dont seulement deux communes de la partie morbihannaise ; 18 en 2005 avec une prédominance de communes costarmoricaines ; 25 en 2006 réparties sur les trois départements. 30 en 2007 réparties sur les trois départements. Les quatre recensements provisoires concernent : 95 % des communes morbihannaises du Centre Ouest Bretagne, représentant 97 % de la population recensée en 1999, 80 % des communes costarmoricaines, représentant 78 % de la population recensée en 1999, 73 % des communes finistériennes, représentant 84 % de la population du Centre Finistère en L'évolution annuelle moyenne 38 enregistrent une baisse de population. 13 de ces communes enregistrent une baisse inférieure à -0,5 % par an. 33 de ces communes enregistrent une baisse comprise entre 0 et -1 %. 5 communes connaissent une perte d'habitants plus prononcée avec une baisse supérieure à 1% par an. Il s'agit de Plouguernével, avec une baisse de 2.9% par an, Saint Nicodème, Poullaouen, Plounévez-Quintin et Tréogan. 43 communes enregistrent une évolution comprise entre 0 et + 2,5 % par an. Parmi ces communes, 37 enregistrent une hausse supérieure à 0,1 % par an dont 14 se singularisent par une hausse supérieure à 1 % : Bulat Pestivien, La Feuillée, Botmeur, Lannédern, Kergloff, Saint Igeaux, Paule Lennon, Saint Thois, Laz, Lescouet-Gouarec, Saint Connec, Coray, et Saint Caradec-trégomel. 6 communes connaissent une stricte stabilité d'évolution de population. Les communes connaissant une évolution comprise entre -0.1 et 0.1, soit une quasi stabilité, sont au nombre de 17. Ces communes, compte tenu de l'évolution quasi nulle de leur population, ont été regroupées sur la carte suivante

9 Evolution de la population depuis 1999 BOLAZEC FEUILLEE (LA) BULAT-PESTIVIEN BOTMEUR PLOURAC'H PLUSQUELLEC SAINT-CONNAN LOQUEFFRET POULLAOUEN DUAULT SAINT-NICODEME LANRIVAIN SAINT-GILLES-PLIGEAUX PLOUNEVEZEL LANNEDERN COLLOREC TREBRIVAN MAEL-CARHAIX CLOITRE-PLEYBEN (LE) KERGLOFF MOUSTOIR (LE) LANDELEAU PLONEVEZ- CLEDEN-POHER DU-FAOU SAINT-NICOLAS-DU-PELEM CORLAY SAINT-MARTIN-DES-PRES PLOUNEVEZ-QUINTIN SAINT-IGEAUX SAINTE-TREPHINE SAINT-MAYEUX GOUEZEC SAINT-THOIS LENNON SAINT-HERNIN CHATEAUNEUF-DU-FAOU SPEZET LAZ PAULE PLOURAY PLOUGUERNEVEL LANISCAT ROSTRENEN PERRET LESCOUET-GOUAREC SAINT-GILLES-VIEUX-MARCHE CAUREL MUR-DE-BRETAGNE SAINT-CONNEC CORAY SAINT (LE) SAINT-TUGDUAL PLOERDUT LANGOELAN Source : INSEE, Janvier Réalisation : Pays COB, JAnvier GUISCRIFF FAOUET (LE) CROISTY (LE) LANVENEGEN KERNASCLEDEN MESLAN BERNE 9 Limites communales Evolution annuelle moyenne en pourcentage inférieur à -1 % de -1 % à -0.2 % stabilité (-0.1 % à 0.1 %) de 0.2 % à 1 % de 1 % à 2 % de 2,.1 % à 2,5 % commune non recensée

10 Evolution de la population du Centre Ouest Bretagne A partir des recensements provisoires de ces trois dernières années, il est possible d'estimer le taux d'évolution moyen annuel sur la période Ce calcul est basé sur le nombre total d'habitants des communes concernées par les quatre derniers recensements. Le taux étant calculé à partir de trois années, nous avons pris comme année de référence Nombre total Différence d'habitants dans les Evolution Evolution Année de par communes communes annuelle annuelle recensemen rapport à recensées recensées moyenne moyenne t provisoire 1999 en en VA (%) VA Enquête 1999 annuelle , ,7-0, ,9-0, ,9 0,12 TOTAL ,9-0,03 (année de référence : 2007) Source : INSEE, 2006 ; Réalisation : Pays COB Le nombre total d'habitants dans les communes recensées ces trois dernières années est de habitants contre en Le Pays du Centre Ouest Bretagne a donc perdu 216 habitants depuis 1999 soit 31 habitants par an. Bien sûr, ce chiffre est à manipuler avec précaution puisque toutes les communes n'ont pas été recensées la même année. En revanche il constitue un indicateur supplémentaire démontant un renversement des tendances démographiques. On constate, que les communes recensées en 2007 connaissent une augmentation de leur population. Ce taux est supérieur au scénario haut publié par l'insee en La baisse de la population est donc moins forte que ce que prévoyait le scénario "optimiste" de l'insee (- 0.36% par an). Ces données sont à comparer avec le taux d'évolution de la population entre 1990 et 1999 qui était de -0.7% par an. 2 INSEE, 2002, Projections démographiques Trois scénarios pour la Bretagne et ses pays, 86p. 10

11 Evolution de la population par départements Total Finistère Total Côtes d'armor Total Morbihan Population 1999 Population Enquêtes annuelles Différence en VA Evolution en % Taux évolution annuel moyen Evolution annuelle moyenne en % ,17% 1,003 0,3% ,219% 0,997-0,3% ,4% 0,998-0,2% On constate que l'évolution est positive dans la partie centre finistère du territoire, tandis que les Côtes d'armor et le Morbihan connaissent une évolution négative, bien que celleci soit faible -0,3 % et 0,2 %). LES TROIS SCENARIOS DE L'INSEE A L'HORIZON DE Scénario bas Scénario central Scénario haut Nombre d'habitants Evolution moyenne annuelle -0.91% -0.59% -0.36% Source : INSEE, 2002 Par ailleurs, le recensement de 2006, qui concerne 25 communes du Centre Ouest Bretagne, se démarque par une quasi-stabilité de la population (baisse moyenne de seulement 2 habitants par an). Il nous faut attendre les prochains recensements pour s'assurer de la pérennité de cette tendance démographique. 3. UNE ORGANISATION ADMINISTRATIVE ECLATEE Le Pays, étendu sur trois départements (Côtes d'armor, Finistère, Morbihan) et trois souspréfectures (Châteaulin, Guingamp, Pontivy), doit multiplier la rencontre des acteurs pour réaliser son projet de services, puisque la plupart des administrations et services publics sont organisés à l'échelle départementale. La CECCOB 3, créée en 1992 par arrêté interpréfectoral, a accompagné la démarche et facilité les échanges avec les administrations et le Pays. C'est l'interlocuteur privilégié du Pays Centre Ouest Bretagne sur les problématiques des services publics. 3 Cellule de Coordination des actions de l'etat en Pays du Centre Ouest Bretagne 11

12 4. UNE SOLIDARITE RENFORCEE PAR L'INTERCOMMUNALITE Le territoire du Centre Ouest Bretagne est constitué de 108 communes regroupées en 10 communautés de communes. LE COB, LES COMMUNES ET COMMUNAUTES DE COMMUNES N Monts d'arrée Callac Yeun Elez Région de Pleyben Poher Kreiz Breizh Pays de Corlay Haute Cornouaille Guerlédan Pays du Roi Morvan Commune Communautés de communes Réalisation : Pays COB, mars 2007 Côtes d'armor Finistère Morbihan 12

13 LES COMPETENCES EN MATIERE DE SERVICES AU PUBLIC DES COMMUNAUTES DE COMMUNES, AU 1ER MARS 2007 CCRP CCMA CCYE CCHC CCP CCPRM CCKB CCPC CCCA CCPG Développement économique Consolidation et le développement du commerce et de l'artisanat * * * * * * Réalisation de structures immobilières d'accueil des entreprises * * * * * * * Soutien au maintien des derniers commerces dans leur catégorie * * * * * * * Politique du logement social OPAH * * * * * * * Soutien aux actions pour l'adaptation ou la création de logements des personnes âgées * * Actions permettant de développer et gérer l'offre locative * * * * Politique logement social * * * * * FJT / Résidence jeunes travailleurs * * * Transport collectif Petite enfance - enfance - jeunesse Transport à la demande * * * Transport scolaire * * * Services de la petite enfance (RAM, Maison de l'enfance, garde à horaire atypique) * * * * Contrat enfance, temps libre et éducatif local * * * * * Services enfance jeunesse * * * * Loisirs de la petite enfance, enfance, jeunesse * * * * Culture - Loisirs-Sports Equipements sportifs, culturels, de loisirs * * * * * Animations sportives, culturelles, de loisirs * * * * Mise en place du réseau "Internet", cybercommunes * * * * Services publics Locaux de services publics (gendarmerie ou maison des services publics) * * * * Assainissement non collectif * * * * * Collecte, élimination et valorisation des déchets ménagers et assimilés et/ou zone de stockage * * * * * * * * Actions en commun pour la défense, le maintien et le développement des services publics et privés * Autres services au public Mise en œuvre de services permettant le maintien à domicile des personnes âgées * * Actions en matière d'insertion, emploi, formation * * * La plupart des communautés de communes du Pays Centre Ouest Bretagne mènent des politiques actives en matière d'accueil de populations dans le but de répondre aux nouveaux besoins. Les compétences les plus souvent assurées sont celles qui relèvent de la politique du logement social (construction et gestion de logements sociaux, logements destinés pour les personnes âgées, pour les jeunes, ou les populations défavorisées). Les politiques d'enfance et jeunesse sont inscrites dans le cadre de contrats signés avec la CAF. Seule une communauté de communes n'y fait pas référence. 13

14 Les communautés de communes se sont également engagées dans la rénovation et la modernisation ou la création d'équipements sportifs, culturels, de loisirs de qualité : piscine, base nautique, école de musique Quelques unes d'entre elles ont opté pour la compétence transport qui est définie soit par le transport souple à la demande ou la gestion du transport scolaire. Certaines ont également des compétences en matière de services publics comme par exemple la gestion des locaux de gendarmerie. La gestion des ordures ménagères et de l'assainissement non collectif sont plus fréquentes. Enfin, une préoccupation majeure consiste à maintenir les commerces et services de proximité dans les communes. II. METHODOLOGIE DU SCHEMA DE SERVICES A. LA NOTION DE SERVICES AU PUBLIC Les services au public ont pour mission de répondre aux besoins spécifiques de chacune des catégories de la population. Ils se trouvent intimement liés à la personne et à ses besoins quotidiens. Ils doivent donc être en corrélation étroite et en interdépendance avec la population. La communication, les services aux entreprises, l'emploi et l'insertion, l'aide au logement, la santé, l'action sociale, les commerces et services marchands, la culture, les loisirs, les services publics s'inscrivent dans cette notion. De nombreux acteurs sont concernés par le schéma de services : les services de l'etat, des collectivités locales, les établissements publics et parapublics, les entreprises privées et publiques, les associations, les professions libérales. Le tableau ci-dessous résume l'étendue des champs pris en compte dans ce schéma. SE FORMER TRAVAILLER COMMUNIQUER ET HABITER DOMAINES ENSEIGNEMENT ET FORMATION EMPLOI ET INSERTION ACCUEIL DES ENFANTS TRANSPORTS LOGEMENT INFORMATION ET COMMUNICATION SERVICES Ecoles - Collèges - Lycées Enseignement supérieur Formation pour adultes ANPE - Assedic Missions locales - Insertion Développement économique Assistantes maternelles Structures de garde Structures d'encadrement Transport collectif Logement : informations et démarches Accès multimédia Couverture ADSL Téléphonie mobile 14

15 SE SOIGNER SE DIVERTIR CONSOMMER ACCEDER AUX SERVICES PUBLICS SANTE Médecins - Dentistes - Infirmiers - Kinésithérapeutes Pharmacies - Etablissements de santé AIDE AUX Etablissements d'accueil - Services de maintien à PERSONNES AGEES domicile Services d'information LOISIRS ET CULTURE Equipements de loisirs COMMERCE ET Commerce et artisanat - Services bancaires - ARTISANAT Commerce alimentaire DEMARCHES ADMINISTRATIVES Services administratifs Trésoreries - Action et protection sociale - Accès au droit - Services de gendarmerie, SDIS - Services postaux Equipement B. DEROULEMENT DE LA DEMARCHE "SERVICES AU PUBLIC" 1. MISE EN PLACE D'UN COMITE DE PILOTAGE Au sein du GIP, un comité de pilotage assure le suivi et fixe les orientations de la mission sur les services. Il est constitué de représentants du Pays, des communautés de communes, des Conseils Généraux, du Conseil Régional, de l Etat et de membres du conseil de développement. Jusqu'à présent, il se réunit une fois par trimestre. 2. QUATRE TEMPS FORTS 4 temps fort ont rythmé la réalisation du schéma de services : L'inventaire des services L'expression des besoins La rencontre avec les opérateurs publics La comparaison entre l'offre et la demande ou la recherche des priorités du schéma de services L'inventaire des services Le Pays du Centre Ouest Bretagne est retenu comme Pays pilote sur les questions des services par le Conseil Régional de Bretagne. La phase d'inventaire des services a donc été réalisée par Anne Laure GUINOISEAU, stagiaire mise à disposition par Conseil Régional sur la période de juin à octobre Le suivi de cette phase est assuré par un comité de pilotage régional qui réunit des représentants de l Etat, des Conseils Généraux, du Conseil Economique et Social Régional, des 5 Pays pilotes, de l Insee et du Conseil Régional. L'inventaire des services se décline en plusieurs étapes : La définition des domaines et des services concernés par le diagnostic, Le recensement de la présence ou non des services dans chaque commune auprès des interlocuteurs identifiés, La cartographie des services. 15

16 L'expression des besoins Cette phase d'expression des besoins se déroule du mois de janvier 2006 au mois de mars Les besoins ont été analysés en privilégiant les publics cibles suivants : jeunes (15-30 ans), familles, seniors, personnes en difficulté. L'approche qualitative Dans un premier temps, il s'agit de repérer les structures accueillant les publics cibles sur l'ensemble du territoire. Des rencontres par petits groupes sont par la suite organisées pour aborder les problématiques de services à la population. Parallèlement, un guide d'entretien permettant de structurer ces échanges est réalisé en interne. L'approche quantitative Pour compléter cette analyse, un questionnaire recensant l'ensemble des services a été distribué. Cet outil permet de confirmer les tendances par des données quantitatives. Environ 130 questionnaires ont pu être traité. Rencontre intergénérationnelle Le croisement des approches qualitative et quantitative a été présenté le 17 mars 2006 et discuté lors d'une rencontre intergénérationnelle où les différents groupes cibles ont pu confronter leur point de vue. Suite à cet échange, un bilan de la phase d'expression des besoins est effectué et validé par le comité de pilotage du Pays. La rencontre avec les opérateurs publics Le comité de pilotage "Services au public" du Pays a rencontré les opérateurs publics pour comprendre l'organisation des services de l'etat en Centre Ouest Bretagne et connaître leurs projets dans le but d'échanger sur les modalités d'une réflexion et concertation commune. Le Pays, en association avec les services de l'etat, a donc reçu les représentants des services suivants : La Poste, la Trésorerie Générale, l'inspection d'académie, les services fiscaux, l'anpe, les ASSEDIC, la DDASS, l'urcam, EDF Gaz de France et la DDE Les réunions se sont déroulées au printemps La recherche des priorités du schéma de services Suite à ces trois premières étapes, la comparaison entre l'offre et la demande a été menée. Il s'agit d'identifier les domaines prioritaires du schéma de services, les pôles de services du Pays et d'analyser l accessibilité des services. Lors du comité de pilotage du 31 mai 2006, les axes de travail prioritaires pour la mission services au public sont définis et validés. 16

17 III. DEFINITION DU PROJET DE SERVICES SE FORMER ATOUTS Un enseignement primaire jugé de qualité et de proximité La restructuration de nombreuses écoles primaires publiques (LEADER+ et PRAT) La présence de l'enseignement du second degré sur l'ensemble du territoire (1 collège par canton) Formation supérieure : Présence d'un BTS (lycée agricole du Nivot (29)) OPPORTUNITES La création récente d'un CIO COB qui devrait permettre de recenser l'ensemble des formations dispensées dans le Centre Ouest Bretagne. L'obtention de la Région de champs de formations professionnelles sur le COB spécifiques à nos besoins et générateurs d'emploi La création récente de la Maison Professionnelle sur le COB en application avec la politique du Conseil Régional FAIBLESSES Le nord et l'est du territoire concentrent les communes sans école publique Le nombre de fermetures de classes du premier degré est supérieur au nombre d'ouvertures Un turn-over des maîtres d'écoles important L'information et l'orientation des jeunes scolarisés sont peu accessibles : un seul CIO situé à Carhaix-Plouguer La carte scolaire du lycée n'est pas favorable à la fréquentation des établissements du COB. Les communes morbihannaises sont rattachées aux lycées extérieurs au COB La diversité de la formation supérieure est réduite d'où le départ des étudiants vers les villes universitaires Absence d'afpa sur le territoire Quelle intégration pour les élèves en situation de handicap? MENACES L'impression de détérioration du service d'éducation : réduction du nombre de postes d'enseignants et de para-scolaires, baisse de la diversité des options au collège et lycée 17

18 ENJEUX ET OBJECTIFS Dimension interdépartementale : Mettre en place une meilleure articulation des parcours de formation à l'échelle du COB notamment pour les lycées Maintenir un système éducatif qui respecte le principe d'égalité des chances et d'accessibilité du service : Offrir des conditions d'accueil de qualité aux enseignants en poursuivant les efforts importants des collectivités en matière de réhabilitation des écoles dans le but de conserver ce service de proximité Développer un partenariat durable avec les Inspections d'académie et le Rectorat pour pérenniser un nombre suffisant de postes d'enseignants sur le COB et encourager le maintien d'options au collège Envisager avec les conseils généraux d'apporter des modifications aux transports scolaires pour limiter la durée de transport aux élèves du COB Diversifier la formation continue : Accompagner et soutenir les actions favorisant la mise en place de formation supérieure et continue sur le territoire (logique de filière de formation) 18

19 TRAVAILLER Accès à l'emploi Insertion Développement économique ATOUTS La création de Point Accueil Emploi par les communautés de communes pour assurer une proximité de service aux demandeurs d'emploi Les Points Informations Jeunesse présents sur la CC Poher et CC Pays du Roi Morvan La présence d'associations intermédiaires sur le COB L'association IDEE est compétente pour assurer la "pédagogie active vers l'emploi" La présence d'une Mission Locale COB : obtention de modules de formation adaptée à la population L'implantation des services sociaux des conseils généraux sur les 3 départements La commission emploi-formation-insertion du Pays contribue au lien entre les acteurs et les financeurs Des antennes permanentes de chambre d'agriculture implantées dans le Pays dans chaque département Des antennes permanentes de CCI et de Chambre des Métiers à Carhaix L'existence d'outils spécifiques de développement économique (plate forme d'initiative locale, PLATO, Breizh ar Galon, Arts et COB, Triskell.) La commission économique du Pays FAIBLESSES Les découpages ASSEDIC et ANPE ne coïncident pas dans la partie costarmoricaine du COB : les demandeurs d'emplois doivent se rendre à Saint-Brieuc et Loudéac pour leurs démarches. Les CC du Kreiz Breizh, et l'ouest de la CC du Pays du Roi Morvan sont globalement à plus de 30 minutes d'une ANPE et de l'assedic Le développement de l'emploi précaire Une offre d'emplois qualifiés insuffisante La part élevée de bénéficiaires de minima sociaux dans le COB Absence de chantiers d'insertion sur la partie costarmoricaine Difficulté accrue en terme de mobilité Développer des partenariats entre les associations intermédiaires et les services sociaux départementaux L'absence d'antennes permanentes de la CCI et de la chambre des métiers dans la partie 22 et 56. Les difficultés rencontrées par les salariés pour trouver un logement décent L'absence de centre de formalités des entreprises dans la partie 22 et 56 19

20 OPPORTUNITES La mise en place d'un SPEL COB : application des politiques de l'etat et prise en compte des spécificités de notre territoire La création de l'alef COB (2006) : - rapprochement des jeunes et des entreprises, - recrutement, fidélisation des salariés, formation, - gestion des ressources humaines MENACES Interrogation quant à l'évolution de l'emploi dans les domaines de l'agriculture et de industrie agro-alimentaire ENJEUX ET OBJECTIFS Dimension interdépartementale : Faciliter les démarches administratives des demandeurs d'emplois Poursuivre l'accompagnement auprès des porteurs de projets Poursuivre les actions de promotion du territoire Assurer une articulation optimale entre les nouvelles instances de formation et d'accès à l'emploi (MFP, SPEL, Pays, ) 20

Axes stratégiques ANNEXE 2

Axes stratégiques ANNEXE 2 Contrat de Ville de l agglomération Bergeracoise Axes stratégiques ANNEXE 2 Validés par le Comité de Pilotage du 29 janvier 2015 1 PILIER DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET EMPLOI ORIENTATIONS STRATÉGIQUES Orientation

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale - nombre de ressources (ETP) mutualisées Exemples d indicateurs de résultat - couverture des besoins en services par type de handicap - couverture des besoins et répartition des places d hébergement -

Plus en détail

Le Plan Départemental d'action

Le Plan Départemental d'action Le Plan Départemental d'action pour le Logement des Personnes Défavorisées DE LA RÉGION AQUITAINE DE LA GIRONDE Gironde gironde.fr le PDALPD de la Gironde 2008-2010 Ce plan est co-piloté par l Etat et

Plus en détail

Appel à propositions d'actions pour le Plan Local Pour L'Insertion et l'emploi de La Rochelle. Année 2014 ANNEXE 1

Appel à propositions d'actions pour le Plan Local Pour L'Insertion et l'emploi de La Rochelle. Année 2014 ANNEXE 1 Appel à propositions d'actions pour le Plan Local Pour L'Insertion et l'emploi de La Rochelle Année 2014 ANNEXE 1 THEME 1 Cahier des charges de la relation entreprise. MISSION DE PROSPECTION ET PLACEMENT

Plus en détail

Le diagnostic Partagé,

Le diagnostic Partagé, Le diagnostic Partagé, un outil au service du projet Territorial enfance jeunesse Les Guides Pratiques Introduction Parce que nous sommes dans un monde complexe, Définitions, enjeux, méthodologie Phase

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour l organisation des territoires FICHE ACTION N 17-3

Plus en détail

Compétence obligatoire "développement économique"

Compétence obligatoire développement économique Compétences statutaires et 24/07/2013 Création, aménagement, entretien et gestion de zones d'activités industrielle, commerciale, tertiaire, artisanale, touristique, portuaire ou aéroportuaire qui sont

Plus en détail

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Les 3 objectifs de la formation 1 - La construction des compétences et des capacités qui relèvent du : cœur de métier ; cadre

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour les personnes âgées FICHE ACTION N 22 Répondre aux

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Lorraine 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Nouvelles tendances de localisation de population et des activités sur le territoire I - Artisanat et territoire 1. Les artisans sont présents sur tout le

Plus en détail

Population recensée depuis Population en 99

Population recensée depuis Population en 99 EVOLUTION DE LA POPULATION DU PAYS CENTRE OUEST BRETAGNE Le recensement général de la population effectué en 2004, 2005, 2006 et 2007 concerne 87 communes sur les 108 du Centre Ouest Bretagne soit 80,5

Plus en détail

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 Document créé le 22/02/2011 Direction de l Education RHONE ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 En proposant aux collectivités territoriales de négocier et de signer les Contrats

Plus en détail

CHARTE DE L'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL LIE AU LOGEMENT

CHARTE DE L'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL LIE AU LOGEMENT PLAN DEPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DEFAVORISEES DEPARTEMENT DE LA LOIRE CHARTE DE L'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL LIE AU LOGEMENT Les mesures d'accompagnement Social Lié au Logement (A.S.L.L.)

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

La formation interministérielle

La formation interministérielle 1 La formation interministérielle La formation interministérielle mise en œuvre par la DGAFP s organise autour des trois axes suivants : La formation interministérielle déconcentrée dont les acteurs principaux

Plus en détail

Politiques d accueil des territoires de projets et Agendas 21 : Mise en évidence des complémentarités et des bonnes pratiques

Politiques d accueil des territoires de projets et Agendas 21 : Mise en évidence des complémentarités et des bonnes pratiques Politiques d accueil des territoires de projets et Agendas 21 : Mise en évidence des complémentarités et des bonnes pratiques Contribution Réseau Rural Français Groupe de travail «Politique d accueil et

Plus en détail

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap.

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. D é l é g a tion d é p a rtementale ardéchoise Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. Rhône-Alpes-Auvergne,

Plus en détail

Note de contexte relative aux propositions de modifications du plan de développement Programme Leader Terres Romanes en Pays Catalan

Note de contexte relative aux propositions de modifications du plan de développement Programme Leader Terres Romanes en Pays Catalan Note de contexte relative aux propositions de modifications du plan de développement Programme Leader Terres Romanes en Pays Catalan Terres Romanes en Pays Catalan est porteur, en partenariat avec le Pnr

Plus en détail

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE CAFE DD n 6 : Cohésion sociale entre les populations, les territoires et les générations L atelier se déroule à la brasserie au «Cœur de Saint-Brice» de 19 h à 21 h. COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION CONTINUE 2015-2016. GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE

OFFRE DE FORMATION CONTINUE 2015-2016. GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE OFFRE DE FORMATION CONTINUE 205-206 GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE SOMMAIRE THÉMATIQUE COORDINATION Le Groupe d Appui Départemental (GAD) du Gard, instance

Plus en détail

Texte Référent du Plan Régional d Action

Texte Référent du Plan Régional d Action L'Education à l'environnement vers un Développement Durable : une démarche partagée Ce texte est entendu comme référent éthique pour les acteurs de l EEDD en Pays de la Loire. Il donne les grandes lignes

Plus en détail

Délégation interministérielle à la famille

Délégation interministérielle à la famille Délégation interministérielle à la famille Circulaire Interministérielle DIF/DGAS/DGS/DGESCO/ DGER/DGEFP No 2006-556 du 22 décembre 2006 relative à la mise en place de plates-formes de formation aux métiers

Plus en détail

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime Contribution écrite de la Caisse d Allocations Familiales de Seine Maritime La loi n 2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine fixe les principes de la nouvelle

Plus en détail

La Ministre de la Culture et de la Communication Le Secrétaire d Etat au Patrimoine et à la Décentralisation culturelle Le Ministre Délégué à la Ville

La Ministre de la Culture et de la Communication Le Secrétaire d Etat au Patrimoine et à la Décentralisation culturelle Le Ministre Délégué à la Ville La Ministre de la Culture et de la Communication Le Secrétaire d Etat au Patrimoine et à la Décentralisation culturelle Le Ministre Délégué à la Ville 19 Juin 2000 à Madame et Messieurs les Préfets de

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

Construire une identité professionnelle : Identités professionnelles et compétences

Construire une identité professionnelle : Identités professionnelles et compétences Construire une identité professionnelle : Identités professionnelles et compétences -> Synthèse des écrits des participants lors de l'animation d'accolades 3 questions : - Comment améliorer les pratiques

Plus en détail

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM.

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. Direction du Développement Economique et Emploi Artois Comm. Le 4 juin 2010 ARTOIS COMM. PRESENTATION D ARTOIS COMM. LES CARACTERISTIQUES DU TERRITOIRE : La Communauté

Plus en détail

ESPACE DE RENCONTRE AVEC L OEUVRE D ART. Cahier des charges relatif à l aménagement et au fonctionnement. Préambule

ESPACE DE RENCONTRE AVEC L OEUVRE D ART. Cahier des charges relatif à l aménagement et au fonctionnement. Préambule ESPACE DE RENCONTRE AVEC L OEUVRE D ART Cahier des charges relatif à l aménagement et au fonctionnement Préambule Le rectorat de l académie de Lille et la direction régionale des affaires culturelles du

Plus en détail

Enjeux du développement durable. Faire reculer la pauvreté et rompre avec la précarité

Enjeux du développement durable. Faire reculer la pauvreté et rompre avec la précarité 4 Action sociale Fiche Axe 3 Garantir la cohésion sociale, l'accès à la ville pour tous, intégrer les habitants et améliorer la qualité de vie Enjeux du développement durable Faire reculer la pauvreté

Plus en détail

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale PREFET DU CANTAL Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale Réunion territoriale - Arrondissement d Aurillac autour du VIVRE ENSEMBLE à la Préfecture d Aurillac Vendredi 17 octobre

Plus en détail

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Direction de l Economie Service des Projets d Entreprises Conseil régional Juin 2013 MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Le développement à l'international

Plus en détail

Les grands axes du Programme National pour l Alimentation

Les grands axes du Programme National pour l Alimentation Les grands axes du Programme National pour l Alimentation Une politique publique de l'alimentation Art.L.230-1. du code rural : La politique publique de l'alimentation vise à assurer à la population l'accès,

Plus en détail

Des Plans Habitat en Entreprise?

Des Plans Habitat en Entreprise? Des Plans Habitat en Entreprise? Concept et opportunité Journées Territoires Habitat Entreprises 20 & 21 novembre 2008 Une expérimentation interne Étudier la transposabilité des démarches de PDE aux problématique

Plus en détail

MAISON DE L EMPLOI PERIGORD NORD

MAISON DE L EMPLOI PERIGORD NORD MAISON DE L EMPLOI PERIGORD NORD 2015 1 ORDRE DU JOUR Rapport d activité 2014 Les comptes 2014 Orientations & Budget prévisionnel 2015 Questions diverses 2 LE TERRITOIRE DE COMPETENCES 3 RAPPORT D'ACTIVITE

Plus en détail

Accompagner les Emplois Vie Scolaire (EVS) en Contrat d'avenir (CAV) et Contrat d'accompagnement dans l'emploi (CAE) G U I D E

Accompagner les Emplois Vie Scolaire (EVS) en Contrat d'avenir (CAV) et Contrat d'accompagnement dans l'emploi (CAE) G U I D E G U I D E à l usage des Chefs d établissement, des Inspecteurs de l'education nationale, des Directeurs d'école et des Tuteurs Accompagner les Emplois Vie Scolaire (EVS) en Contrat d'avenir (CAV) et Contrat

Plus en détail

Projet de loi d orientation et de programmation pour l adaptation de la société au vieillissement

Projet de loi d orientation et de programmation pour l adaptation de la société au vieillissement Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère délégué aux personnes âgées et à l autonomie Projet de loi d orientation et de programmation pour l adaptation de la société au vieillissement Réunion

Plus en détail

L Académie Orléans-Tours Représentée par Marie REYNIER Recteur, Chancelier des universités

L Académie Orléans-Tours Représentée par Marie REYNIER Recteur, Chancelier des universités L Éducation Nationale, partenaire des entreprises de votre région Entre L Académie Orléans-Tours Représentée par Marie REYNIER Recteur, Chancelier des universités Et La Fédération des Entreprises de Propreté

Plus en détail

Itinéraire de formation. Politique de développement touristique. Délégation régionale Basse-Normandie. www.calvados-tourisme.com

Itinéraire de formation. Politique de développement touristique. Délégation régionale Basse-Normandie. www.calvados-tourisme.com 2015 Itinéraire de formation Politique de développement touristique Délégation régionale Basse-Normandie www.calvados-tourisme.com ITINÉRAIRES POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE CODE ITINÉRAIRE ITSUN

Plus en détail

LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL AU REGARD DU DEVELOPPEMENT DURABLE

LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL AU REGARD DU DEVELOPPEMENT DURABLE LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL AU REGARD DU DEVELOPPEMENT DURABLE Le développement durable relève aujourd'hui du droit public : Traité d'amsterdam pour l Europe, et pour la France, LOADDT, Loi d'orientation

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

Mesdames et Messieurs les recteurs d'académie

Mesdames et Messieurs les recteurs d'académie Ministère de la cohésion sociale, de l'emploi et du logement Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche Ministère de la santé et des solidarités Ministère de l'agriculture

Plus en détail

Contrat Territorial Emploi Formation Est Lyonnais Plan d'actions 2011

Contrat Territorial Emploi Formation Est Lyonnais Plan d'actions 2011 Enjeu 1 Une meilleure prise en compte des données économiques du au profit de la gestion locale de l'emploi Piloter le dispositif Securise'RA oui Année 2011 Commission RH Pas de financement Représentants

Plus en détail

Groupe d Action Local (G.A.L) «Pays SUD : une terre d accueil, des montagnes de Services»

Groupe d Action Local (G.A.L) «Pays SUD : une terre d accueil, des montagnes de Services» Groupe d Action Local (G.A.L) «Pays SUD : une terre d accueil, des montagnes de Services» PROGRAMME LEADER 2007-2013 2013 LEADER 2007-2013 : une terre d accueil, des montagnes de services 1 Présentation

Plus en détail

05 novembre 2015 IREV - Lille

05 novembre 2015 IREV - Lille 05 novembre 2015 IREV - Lille 1. OBJECTIFS GENERAUX Objectifs généraux Objectifs généraux Présenter le club d entreprises FACE MEL, ses actions et spécificités Présenter notre méthodologie de développement

Plus en détail

CONVENTION de PARTENARIAT entre

CONVENTION de PARTENARIAT entre CONVENTION de PARTENARIAT entre La Direction des services départementaux de l Education Nationale de Haute- Savoie L Union Sportive de l Enseignement du Premier degré de Haute-Savoie La Fédération des

Plus en détail

TABLEAU DE SUIVI DES CONVENTIONS INTERMINISTERIELLES

TABLEAU DE SUIVI DES CONVENTIONS INTERMINISTERIELLES Convention Objectif stratégique Objectif opérationnel BOP Indicateur Valeur cible nationale Résultat régional 2013 Observations Priorisation des jeunes résidents des ZUS dans les entrées sur le dispositif

Plus en détail

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse M e r c r e d i 1 e r O c t o b r e 2 0 1 4 Dossier de presse Signature du Contrat Enfance Jeunesse Départemental par Solange BERLIER, Vice- Présidente du Conseil général, chargée de la petite enfance,

Plus en détail

Référence à l Axe de la Charte du Pays : Faire de la qualité de vie un atout du développement durable

Référence à l Axe de la Charte du Pays : Faire de la qualité de vie un atout du développement durable Contrat de territoire2007 203 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour le logement et lutter globalement contre la vacance FICHE

Plus en détail

COPIL rythmes scolaires Mercredi 16 avril 2014

COPIL rythmes scolaires Mercredi 16 avril 2014 COPIL rythmes scolaires Mercredi 16 avril 2014 Ville de La Charité-sur-Loire Centre Social Municipal Une volonté politique éducative et sociale forte pour un projet éducatif de territoire de qualité La

Plus en détail

CHARTE DES CONSEILS CITOYENS

CHARTE DES CONSEILS CITOYENS CHARTE DES CONSEILS CITOYENS La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine prévoit la création de Conseils Citoyens sur les territoires de la géographie prioritaire dans le cadre des nouveaux

Plus en détail

Axe 5 : Agir pour les solidarités

Axe 5 : Agir pour les solidarités N de la mesure : 5.4.1 Axe 5 : Agir pour les solidarités Action 5.4 : Soutenir les familles pour renforcer leur rôle éducatif Pilote : Finalité 1 Permettre aux familles de concilier vie professionnelle

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et Entrepreneuriat

Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et Entrepreneuriat Promotion / Enquête à mois du diplôme Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et Entrepreneuriat Objectif de cette licence professionnelle : Former des

Plus en détail

Le Projet institutionnel. (Un avenir assuré = notre ambition)

Le Projet institutionnel. (Un avenir assuré = notre ambition) VIVRE ENSEMBLE Mutuelle d Aide aux Personnes Handicapées Mentales Siège Social : 5 rue de Breuvery 78100 St Germain en Laye Tél. : 01 34 51 38 80 - Fax : 01 39 73 75 72 e-mail : direction@vivre-ensemble.fr

Plus en détail

Enseignement et formation

Enseignement et formation TERRITOIRE Enseignement et formation Un réseau éducatif dense marqué par l importance de l enseignement Il existe un lien étroit entre la répartition spatiale des équipements d enseignement et la localisation

Plus en détail

PLAN D'ACTION REGIONAL DES FORMATIONS OUVERTES ET A DISTANCE EN BRETAGNE

PLAN D'ACTION REGIONAL DES FORMATIONS OUVERTES ET A DISTANCE EN BRETAGNE PLAN D'ACTION REGIONAL DES FORMATIONS OUVERTES ET A DISTANCE EN BRETAGNE 1. CONTEXTE REGIONAL Le développement de nouvelles modalités d accès à la formation et plus particulièrement le développement de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Les dates clés de la Coddem

DOSSIER DE PRESSE. Les dates clés de la Coddem 6 ème séance plénière lundi 14 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE La commission départementale de la démographie médicale : l instance incontournable en Lot-et-Garonne pour mettre en place un nouvel exercice

Plus en détail

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale PREFET DU CANTAL Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale Réunion territoriale - Arrondissement de Saint- Flour autour du VIVRE ENSEMBLE au lycée agricole Louis MALLET Mardi 21 octobre

Plus en détail

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif? Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?» Jeudi 21 mars 2013, Maison du sport français (PARIS) Discours

Plus en détail

OUTIL DE VEILLE SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE DE L'AGGLOMERATION TOULOUSAINE CONSOMMATION DE L'ESPACE EXERCICE 2003

OUTIL DE VEILLE SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE DE L'AGGLOMERATION TOULOUSAINE CONSOMMATION DE L'ESPACE EXERCICE 2003 Agence d Urbanisme et d Aménagement du Territoire Toulouse Aire Urbaine OUTIL DE VEILLE SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE DE L'AGGLOMERATION TOULOUSAINE CONSOMMATION DE L'ESPACE EXERCICE 2003 Décembre 2003

Plus en détail

L offre d accueil collectif des enfants de moins de six ans

L offre d accueil collectif des enfants de moins de six ans Mois AAAA En bref L objectif de cette fiche est de donner une vision chiffrée du nombre d établissements collectifs d accueil de jeunes enfants (les structures monoaccueil et multi-accueil) et de montrer

Plus en détail

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 OUVERTURE DU SEMINAIRE : Bernard Amsalem, Vice-président du CNOSF Etat de l avancée des travaux depuis le dernier séminaire Rappel

Plus en détail

Un GSI plénier est prévu en juin 2001 au cours duquel devra être présenté un document élaboré à partir des travaux du groupe de travail.

Un GSI plénier est prévu en juin 2001 au cours duquel devra être présenté un document élaboré à partir des travaux du groupe de travail. Contrats éducatifs locaux missions et la formation des coordonnateurs de cel Réflexions du groupe de travail relevant du groupe de suivi interministériel des cel 1. Informations L'outil informatique de

Plus en détail

Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) Éléments de cadrage sur les politiques éducatives enfance - jeunesse

Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) Éléments de cadrage sur les politiques éducatives enfance - jeunesse départementale de la cohésion sociale (DDCS) Éléments de cadrage sur les politiques éducatives enfance - jeunesse Les politiques éducatives locales enfance, jeunesse Les accueils de loisirs sans hébergement

Plus en détail

N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique

N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique PDRH Mesure 121 : «Modernisation des exploitations agricoles» C. Dispositifs régionaux complémentaires d aides à la modernisation 121 C4.

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Atelier participatif. Cette journée est l occasion d échanger les points de vue et de définir les contours de ce projet de territoire.

Atelier participatif. Cette journée est l occasion d échanger les points de vue et de définir les contours de ce projet de territoire. Atelier participatif DOSSIER DE PRESSE Rénovation énergétique de l habitat en Cornouaille Organisé par l Espace Info Energie de Quimper Cornouaille Développement 7 novembre 2014 à Ergué Gabéric Dans le

Plus en détail

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE I. Public cible de l appel à projets Un appel à projets est

Plus en détail

PRÉFET DE LA DORDOGNE. Cadre général et calendrier de dépôt

PRÉFET DE LA DORDOGNE. Cadre général et calendrier de dépôt PRÉFET DE LA DORDOGNE Cadre général et calendrier de dépôt La génèse Le PEDT se situe dans une lignée d'actions publiques relatives à l aménagement du temps de l enfant, nées il y a presque 30 ans. La

Plus en détail

Rapport de planification stratégique

Rapport de planification stratégique Comité sectoriel de la main-d œuvre du commerce de l alimentation Rapport de planification stratégique Décembre 2009 Comité sectoriel de main-d'oeuvre de l'industrie du caoutchouc du Québec 2035, avenue

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail

Les principaux partenaires de la Maison de Services sont :

Les principaux partenaires de la Maison de Services sont : SIVOM du Canton de Riaillé 5 communes, de la Communauté de Communes du Pays d Ancenis (29 communes), regroupées en SIVOM, au Nord du Pays d Ancenis Les services du SIVOM» Coordination des cinq bibliothèques

Plus en détail

Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8

Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8 Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8 ACTION DE LUTTE CONTRE LA DÉSCOLARISATION ET L EXCLUSION Objectifs de l action Accompagner les dispositifs de prévention de la déscolarisation. Mettre en place

Plus en détail

Le Pacte territoire santé en région Haute-Normandie

Le Pacte territoire santé en région Haute-Normandie Le Pacte territoire santé en région Haute-Normandie Synthèse des réunions des conférences de territoire (Rouen-Elbeuf : 04 mars 2013, Dieppe : 05 mars 2013, Le Havre : 06 mars 2013, Evreux-Vernon : 08

Plus en détail

Lancement des schémas territoriaux des services aux familles

Lancement des schémas territoriaux des services aux familles Dossier de presse Lancement des schémas territoriaux des services aux familles 7 février 2014 Contact presse francois.coen@famille.gouv.fr 1. UNE MOBILISATION SANS PRÉCÉDENT Le gouvernement a annoncé en

Plus en détail

Douzième réunion de la commission de la transparence sur les dispositifs d'aide de l'etat à l'insertion et à l'accompagnement dans l'emploi

Douzième réunion de la commission de la transparence sur les dispositifs d'aide de l'etat à l'insertion et à l'accompagnement dans l'emploi Communiqué de presse Saint-Denis Le 19 février 2015 Douzième réunion de la commission de la transparence sur les dispositifs d'aide de l'etat à l'insertion et à l'accompagnement dans l'emploi Dominique

Plus en détail

Conférence régionale de santé et de l autonomie (CRSA)

Conférence régionale de santé et de l autonomie (CRSA) Conférence régionale de santé et de l autonomie (CRSA) Historique : d abord il y eut la conférence régionale de santé Conférences Régionales de Santé (CRS) installées par les ordonnances du 24 avril 1996

Plus en détail

Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré

Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré à destination des chefs d établissements, des formateurs, des professeurs

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

LE FINANCEMENT. MSPD Eric Fretillere Conseil Régional de l Ordre des Médecins d Aquitaine CDOM 47Page 1

LE FINANCEMENT. MSPD Eric Fretillere Conseil Régional de l Ordre des Médecins d Aquitaine CDOM 47Page 1 LE FINANCEMENT Il ne faut pas se le cacher, le financement est une difficulté et de nombreuses maisons médicales dans les 10 dernières années, qui fonctionnaient de manière satisfaisante, sont «décédées»

Plus en détail

I Actions menées par la CRMA LR au titre du développement économique : DévEco Conseil

I Actions menées par la CRMA LR au titre du développement économique : DévEco Conseil Le rapport du Conseil régional a pour objet de présenter le programme d actions 2015 en faveur des entreprises artisanales, mené par : - la CRMA LR (Chambre régionale de Métiers et de l'artisanat) et développé

Plus en détail

CADRE SOCIO EDUCATIF

CADRE SOCIO EDUCATIF PAGE 1 SUR 7 Rédacteur Vérificateur(s) Approbateur(s) Nom Véronique MATHIEU Eric LE GOURIERES Michel SENIMON Fonction Cadre socio éducatif Coordonnateur Général des Activités de Soins Directeur du Personnel,

Plus en détail

Pour un observatoire interministériel cartographique et statistique

Pour un observatoire interministériel cartographique et statistique direction départementale de l Équipement et de l Agriculture Cantal Aurillac, le 17 décembre 2009 Note à l attention de Monsieur le Préfet service de la connaissance et du développement des territoires

Plus en détail

N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION

N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION 1 1 La coordination NEA2 Coordination «Economie» Coordination «Environnement» Coordination «Social» Chef de file Coordination technique transnationale

Plus en détail

Conseiller en insertion professionnelle

Conseiller en insertion professionnelle Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 05/01/2016. Fiche formation Conseiller en insertion professionnelle - N : 0076831 - Mise à jour : 07/12/2015 Conseiller en insertion

Plus en détail

Intervention URIOPSS 19.05.2011

Intervention URIOPSS 19.05.2011 Intervention URIOPSS 19.05.2011 1 2 Le deuxième schéma de l accueil de la petite enfance 29 juillet 2004 : Premier schéma adopté conjointement par la CAF et le Conseil général 11 avril 2005 : signature

Plus en détail

Guide méthodologique #TousPrêts

Guide méthodologique #TousPrêts Guide méthodologique pour l animation autour de l Euro 2016 de football et l ensemble des grands événements sportifs internationaux organisés en France #TousPrêts 2 1. Pourquoi l État intervient-il sur

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES FIXANT LES NORMES DE QUALITE AUX ORGANISMES PARTICIPANT AU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE L ORIENTATION EN PICARDIE

CAHIER DES CHARGES FIXANT LES NORMES DE QUALITE AUX ORGANISMES PARTICIPANT AU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE L ORIENTATION EN PICARDIE CAHIER DES CHARGES FIXANT LES NORMES DE QUALITE AUX ORGANISMES PARTICIPANT AU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE L ORIENTATION EN PICARDIE 1 Exposé des motifs L orientation est un droit et un enjeu majeur pour

Plus en détail

FICHE DE PROFIL DE POSTE

FICHE DE PROFIL DE POSTE FICHE DE PROFIL DE POSTE POSTE : Agent de développement sportif et/ou socio-sportif de secteur ou de bassin d activité CONVENTION COLLECTIVE : CCNS GROUPE : 1 METIER : Agent de développement Comité STRUCTURE

Plus en détail

Assises de l ErE-DD à l école 2010-2011 - Tableau de synthèse du premier groupe de travail institutionnel secondaire - 16/12/10

Assises de l ErE-DD à l école 2010-2011 - Tableau de synthèse du premier groupe de travail institutionnel secondaire - 16/12/10 Pistes de travail > 3 catégories d'obstacles : Temps Moyens - Coordination De quoi s'agit-il Solutions/leviers existants Solutions/leviers à créer/f. évoluer Institutions concernées TEMPS (directeur) Bénévolat

Plus en détail

Dossier d'inscription

Dossier d'inscription URCPIE DE FRANCHE-COMTÉ Formation Animateur spécialiste en EDD* DEJEPS* Développement de projets territoires et réseaux un métier * EDD : Environnement et Développement Durable DEJEPS : Diplôme d'état

Plus en détail

9 Synthèse des recommandations

9 Synthèse des recommandations 9 Synthèse des recommandations Ce chapitre synthétise sous forme de tableaux les recommandations de l évaluation à mi parcours. Il distingue les recommandations transversales issues de l analyse de la

Plus en détail

DOSSIER POUR LE RENOUVELLEMENT D AGREMENT DU RELAIS ASSISTANTS MATERNELS. Adresse :

DOSSIER POUR LE RENOUVELLEMENT D AGREMENT DU RELAIS ASSISTANTS MATERNELS. Adresse : DOSSIER POUR LE RENOUVELLEMENT D AGREMENT DU RELAIS ASSISTANTS MATERNELS DE Adresse : SOMMAIRE I BILAN DE LA PERIODE D AGREMENT DU AU 1. LE RELAIS 2. LE PERSONNEL DU RELAIS 3. L EMPLOI DU TEMPS DE L ANIMATEUR

Plus en détail

ACCES AU LOGEMENT SOCIAL : GARANTIR L EGALITE

ACCES AU LOGEMENT SOCIAL : GARANTIR L EGALITE Analyse et recueil des bonnes pratiques Accès au logement social : garantir l égalité Janvier 2011 1. Nature de l action La Ville d Aubervilliers développe une politique de prévention des discriminations,

Plus en détail