Diagnostic Territorial Partagé

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Diagnostic Territorial Partagé"

Transcription

1 Édition 2013 Diagnostic Territorial Partagé Emploi Formation Bassin d emploi de la Meuse du Nord CCI MEUSE Copyright : Conseil Général de la Meuse Crédit photos : Guillaume RAMON

2 Préambule Un document ciblé sur le bassin d emploi de la Meuse du Nord Depuis sa création en 2006, la Maison de l Emploi Meusienne élabore et diffuse chaque année le diagnostic territorial partagé emploi/formation du département. Cette mission obligatoire s inscrit dans l axe 1 de son cahier des charges (Arrêté du ). Pour l année 2013, nous avons souhaité établir avec nos partenaires, un document spécifique dédié au bassin d emploi de la Meuse du Nord, à la demande de l UT 55 de la DIRECCTE. Outil d aide à la décision, ce document doit permettre d apporter une vision éclairée de la situation socioéconomique de ce bassin d emploi, de montrer ses spécificités et d en identifier les enjeux à court et moyen termes pour l emploi, la formation et les compétences. Un travail partenarial Afin de remplir cette mission, la Maison de l Emploi a associé les représentants du Conseil Général, de Pôle Emploi, du Conseil Régional, de l Urssaf Lorraine, de l UT 55 de la DIRECCTE, des chambres consulaires afin de construire une feuille de route partagée. Des groupes de travail thématiques (démographie, économie/emploi, emploi/insertion/formation) ont été mis en place afin de réunir les contributions et analyses de chacun des experts dans leurs champs de compétences respectifs. Grâce au partage de la méthode et des objectifs de travail auprès des partenaires du territoire, une dynamique a été instaurée autour de cette mission. Un diagnostic "prétexte à l action" Face à un contexte économique fragilisé, l analyse partagée de ce bassin vise à : anticiper les mutations économiques et leurs impacts sur l emploi et les compétences, identifier les écarts entre ressources disponibles et ses besoins en ressources humaines à venir au regard des évolutions économiques, renforcer la sécurisation des parcours des actifs en emploi et en insertion en adaptant leurs formations aux besoins des entreprises. Ceci sera en lien direct avec le Comité de Coordination Territorial Emploi/ Formation Professionnelle (CCTEFP), piloté par la DIRECCTE et la Région Lorraine, avec le concours de Pôle Emploi et du Conseil Général. Ce diagnostic fait l objet de présentations qui permettent de croiser les regards et d enrichir les réflexions autour des thématiques et problématiques étudiées. Notre finalité est bien de développer une stratégie commune et de dégager des pistes d actions. Pour ce faire, il s avère nécessaire de renforcer la mobilisation des partenaires et de créer des synergies entre chacun (élus, institutionnels, opérateurs de l économie, de l emploi, de l insertion et de la formation). Denis CORDONNIER Florent FIORINI Jean-Louis LECERF Président de la Maison de l'emploi meusienne Directeur Territorial de Pôle Emploi Meuse Responsable de l'unité Territoriale Meuse DIRECCTE Lorraine Diagnostic Territorial Partagé Emploi/Formation Meuse du Nord

3 Remerciements Coordination Le Diagnostic Territorial Partagé Emploi/Formation est le fruit des contributions des partenaires emploi/ formation du territoire dont la coordination est assurée par la Maison de l Emploi Meusienne, complétées par des données bibliographiques. Membres du comité technique Mme Laurence BOMONT, Correspondante Statistiques Régional, Urssaf Lorraine, M.Bruno BOSCHIERO, Responsable des études économiques à la Chambre d Agriculture Meuse, Mme Véronique CHODORGE, Directeur Maison de l Emploi Meusienne, M. Alain DUTERTE, Directeur Chambre de Métiers et de l Artisanat Meuse, M. Thomas FURDIN, Chargé de l observation au service insertion et emploi du Conseil Général Meuse, M.Yann-Eric HEINTZ, Adjoint à la Direction Territoriale Pôle Emploi Meuse, M.Jean MUNIER et Mme Claire GUINY, Chargés de mission Aménagement et Urbanisme, Service Habitat et Prospective, Direction des Territoires, Conseil Général Meuse, M.Benoît PALISSON, Animateur des partenariats territoriaux, Conseil Régional de Lorraine, M. Bruno SCHMITT, Chargé de l observation DIRECCTE - Unité Territoriale Meuse, Mme Émilie VICHARD, Chargée d études, Chambre de Commerce et d Industrie de la Meuse. Avec les contributions des organismes suivants Association pour l Emploi et la Formation en Agriculture (ADEFA), Centre d Information et d Orientation Nord Meuse (CIO), Comité Départemental du Tourisme (CDT), Conseil Général, Direction de l Économie et du Tourisme, Délégation Territoriale des Services à la Personne, Mission Locale Nord Meuse. Avec l'appui du service Communication de la CCI de la Meuse pour la mise en page finalisée du document. Nous tenons à remercier l'ensemble des partenaires qui ont contribué à enrichir ce diagnostic. Diagnostic Territorial Partagé Emploi/Formation Meuse du Nord 1

4 Sommaire I. TERRITOIRES ET DÉMOGRAPHIE : un vieillissement de la population inéluctable et des actifs tournés vers l'extérieur... page 3 A. Rebond démographique et population vieillissante... page 4 a. Une attractivité résidentielle après plusieurs années de baisse de population...page 4 b. Un clivage démographique Est / Ouest...page 4 c. Un vieillissement de la population légèrement supérieur à la moyenne régionale...page 6 d. Revenus moyens et inégalités plus importantes que la moyenne régionale...page 7 B. Moins de qualifications élevées et des actifs fortement tournés vers l'extérieur... page 9 a. Déficit de professions supérieures et sous-représentations de diplômes élevés (niveau IV et plus)...page 9 b. Deux tiers des actifs travaillent hors de leur commune de résidence...page 10 c. Plus de travailleurs frontaliers...page 11 II. TERRITOIRE ÉCONOMIE ET EMPLOI : un tissu composé de petites entreprises diversifiées et réparties sur le bassin... page 13 A. L'implantation des activités économiques sur le bassin autour des services, de l'agriculture et du commerce... page 14 a. Un nombre prédominant d'établissements salariés dans les services et le commerce...page 14 b. Une concentration plus importante de l'emploi salarié dans l'industrie agro-alimentaire et l'hébergement-restauration...page 16 c. L'agriculture bien ancrée sur le bassin...page 17 d. L'artisanat regroupe 1/8 des actifs du bassin...page 19 e. L'emploi militaire concentré dorénavant sur ce bassin...page 21 B. Une conjoncture difficile et une précarisation du marché du travail... page 22 a. Un nouveau ralentissement de l'emploi salarié...page 22 b. Les offres déposées à Pôle Emploi concentrées dans trois grands domaines de métiers : les services à la personne et à la collectivité, le commerce et l'hôtellerie-restauration...page 26 c. Domaines de métiers "en tension", qui offrent des opportunités d'emploi à court ou moyen terme...page 28 C. Le développement de filières clés... page 29 a. Six filières clés...page 29 b. Les Services à la Personne : un enjeu pour ce territoire...page 29 III. TERRITOIRE, EMPLOI ET INSERTION : une précarisation grandissante des publics éloignés de l'emploi... page 31 A. Des difficultés d'accès à l'emploi et à la formation... page 31 a. Une hausse du nombre de demandeurs d'emploi, mais limitée par rapport au niveau régional...page 31 b. Les jeunes confrontés à des difficultés d'insertion...page 34 c. La levée des freins à l insertion socioprofessionnelle : un enjeu prioritaire pour des publics bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active éloignés de l emploi...page 35 B. Des dispositifs et des outils contribuant à favoriser l insertion professionnelle... page 37 a. Lutte contre les freins liés à la mobilité...page 37 b. Tremplin vers l'emploi et la formation...page 37 IV. TERRITOIRE ET FORMATION : répondre aux besoins du marché du travail et sécuriser les parcours... page 39 A. La formation initiale sur le bassin d'éducation et de formation Nord Meusien : une offre diversifiée jusqu'au Bac +2 mais restreinte au-delà... page 39 a. Les lycéens choisissent à 53% la voie générale...page 39 b. La voie professionnelle : un large choix du CAP au BTS...page 39 c. Une offre de formation réduite au-delà du Bac +2...page 43 B. La formation professionnelle continue à destination des demandeurs d'emploi : un nouveau pilotage pour répondre aux besoins économiques d'aujourd'hui et de demain et sécuriser les parcours des actifs... page 43 a. L'offre de formation du Conseil Régional : un pilotage territorialisé pour mieux répondre aux enjeux locaux...page 43 b. Pôle Emploi : des achats de formation visant à satisfaire les besoins immédiats du marché du travail...page 45 Synthèse des forces et faiblesses - menaces et opportunités pour ce bassin... page 46 Synthèse et axes de travail pour le territoire... page 47 Bibliographie... page 48 Diagnostic Territorial Partagé Emploi/Formation Meuse du Nord 2

5 I. TERRITOIRE ET DÉMOGRAPHIE : un vieillissement de la population inéluctable et des actifs tournés vers l'extérieur Répartition de la population au 1 er janvier 2013 Le bassin d emploi de la Meuse du Nord, composé de 13 cantons, 13 communautés de communes regroupe 255 communes et couvre un territoire de km 2 pour 31 habitants km 2. Il est caractérisé par : la présence d un pôle urbain et sa périphérie et de nombreuses petites communes, une frange Est attirée vers le Sillon Lorrain, une frange Nord-Est qui bénéficie d une proximité transfrontalière, une frange Ouest, faiblement peuplée. Une majeure partie du bassin demeure classée en zone de revitalisation rurale (ZRR) et comporte une zone urbaine sensible (ZUS). Diagnostic Territorial Partagé Emploi/Formation Meuse du Nord 3

6 A. Rebond démographique et population vieillissante a. Une attractivité résidentielle après plusieurs années de baisse de la population Le bassin d emploi semble regagner une attractivité résidentielle après plusieurs années de baisse de sa population. Cette dynamique devrait se poursuivre à l horizon 2030 d après les projections de l INSEE (rebond de 6% de la population, soit la deuxième plus forte progression potentielle en Lorraine (après Commercy). Ce bassin exerce une attractivité importante sur les habitants des secteurs de Metz, Thionville et Briey (CESEL, données extraites SITECO 2013). Évolution de la population sur les trois bassins d'emploi en Meuse Nombre d'habitants (au 1 er janvier) Bar-le-Duc Commercy Verdun MEUSE Source : INSEE, RP1968 à 1990 dénombrements, RP1999 et RP2010 exploitations principales Il s agit du bassin le plus grand et le plus peuplé du département. Il représente 3,8% de la population Lorraine et 45% de la population du Département. Au premier janvier 2010, ce bassin d emploi compte habitants, soit + 0,3% par rapport à 1999 alors que le nombre d habitants ne cessait de décroître depuis plus de quarante ans. Une évolution positive récente de la population est due aux soldes naturel et migratoire qui sont redevenus positifs à partir de Variation annuelle moyenne de la population en % 1968 à à à à à ,4-0,6-0,4-0,1 +0,3 due au solde naturel en % +0,5 +0,2 +0,3 +0,1 +0,2 due au solde apparent des entrées sorties en % -0,9-0,8-0,6-0,6 +0,2 Taux de natalité en % 16,9 14,2 13,9 12,4 12,2 Taux de mortalité en % 12,1 12,2 11,2 11,0 10,5 Source : INSEE, RP1968 à 1990 dénombrements, RP1999 et RP2009 exploitations principales - État civil Toutefois, cette évolution est plus importante sur la façade Est du bassin, traduisant ainsi un clivage démographique Est/Ouest, marqué aussi au niveau du département (INSEE Loraine. Meuse : un clivage démographique est/ouest qui se confirme. n 212, mars 2010). b. Un clivage démographique Est/Ouest Ce sont les communes de la façade Nord Est du bassin qui gagnent le plus d habitants. La carte (ci-après) montre une évolution positive de la population plus importante sur le territoire Est du bassin bien qu il reste surtout marqué sur les Communautés de Communes de Spincourt, Damvillers et Montmédy. Située au Nord du Département de la Meuse, la frange Est du bassin bénéficie de l attractivité du Sillon Lorrain (comme le Sud Est du Département) enrichie par celles des pays limitrophes (Luxembourg et Belgique) pour le Nord du Bassin. Territoire à dominance rurale, Verdun constitue la ville la plus peuplée et attractive (pôle urbain) avec habitants, suivie des communes d Etain (3 825) > de Stenay (2 897) > de Montmédy (2 442) > de Clermont en Argonne (1 602) > de Spincourt (863). La majorité des communes sont petites. Diagnostic Territorial Partagé Emploi/Formation Meuse du Nord 4

7 Évolution de la population de 1999 à 2009 sur le bassin d'emploi de la Meuse du Nord L ouest du Nord Meusien est moins attractif que le reste du territoire en termes de population. A noter également que les principaux bourgs ne sont pas nécessairement ceux qui attirent de la population sur les territoires. L évolution démographique des communes du bassin, comme du département de la Meuse permet de dégager deux tendances qui s opposent. Sur la façade Est, la population se renouvelle et augmente avec l arrivée de jeunes couples avec enfants en provenance des départements voisins, à la recherche d un cadre de vie qui correspond à leurs attentes et à un foncier attractif. A l inverse, à l Ouest, la population diminue au fil des années. Les jeunes quittent le territoire, d où un solde négatif et la diminution des naissances ne permet par de dégager un solde naturel positif. La dispersion de la population et de l habitat sur le territoire engendre des problèmes importants de mobilité et de transports. En effet, l offre de service, bien qu étendue, mais centrée dans les pôles urbains, ne peut répondre à l ensemble de la demande. L allongement des distances à parcourir entraîne une forte dépendance des personnes vis-à-vis de leurs véhicules personnels. Les ménages ne disposant pas de moyens de locomotion (absence de permis de conduire, incapacité à conduire, contraintes financières ), sont dépendantes des transports publics ou des systèmes de solidarité. L absence de véhicule personnel concourt à créer localement des situations d isolement, voire d exclusion. Diagnostic Territorial Partagé Emploi/Formation Meuse du Nord 5

8 c. Un vieillissement de la population légèrement supérieur à la moyenne régionale La pyramide des âges à projection 2030 réalisée par l INSEE, laisse entrevoir un vieillissement inéluctable de la population avec une augmentation importante pour les soixante-cinq ans et plus sur la zone d emploi de Verdun. A l horizon 2030, l âge moyen de la population de cette zone d emploi passerait de 40,3 à 43,5 ans, contre 43,3 ans en Lorraine. La part des plus de 80 ans par rapport aux ans serait de 13,6% contre 12,1% en Lorraine. Les travaux de l INSEE montrent des tendances similaires pour le département : une diminution du nombre de jeunes ; une augmentation des personnes âgées de 65 ans et plus. Source : INSEE A noter, que contrairement à la Région (-3,3%), la part des jeunes est en augmentation par rapport à 1999 (+4,1%). La part des personnes âgées de 50 ans et plus, a augmenté de 6,1%, mais est inférieure de deux points à celle de la région. La part des ménages seuls a augmenté 3,7 points en dix ans. Toutefois si l augmentation est plus importante chez les hommes, la part de femmes seules demeure supérieure de 4,7 points à celles des hommes. Diagnostic Territorial Partagé Emploi/Formation Meuse du Nord 6

9 FAM T1 - Ménages selon la structure familiale Nombre de ménages Population des ménages 2009 % 1999 % Ensemble Ménages d'une personne , , hommes seuls , , femmes seules , , Autres ménages sans famille , Ménages avec famille(s) dont la famille principale est : , , un couple sans enfant , , un couple avec enfant(s) , une famille monoparentale , , Source : INSEE, RP1999 et RP2009 exploitations complémentaires Les projections de l INSEE portant sur le département montrent que ces tendances vont s accentuer d ici à 2030 (augmentation du nombre de personnes seules et des familles monoparentales). La problématique majeure sera donc celle de la diminution et du vieillissement de la population, engendrant un risque de contraction de la ressource humaine disponible sur le bassin au regard des besoins des entreprises. d. Revenus moyens et inégalités plus importantes que la moyenne régionale Une faible part des ménages du territoire est imposable, ce qui sous-entend une population en "fragilité" économique. Diagnostic Territorial Partagé Emploi/Formation Meuse du Nord 7

10 La zone d'emploi de Verdun est au 13 ème rang pour les revenus moyens et les inégalités y sont légèrement plus importantes que la moyenne régionale. Source : Données extraites SITECO, CESEL Revenus et inégalités (2009) Revenu net moyen déclaré Ecart interdécile Verdun ,1 Lorraine Province ,2 Proportion du nombre de foyers imposables par rapport au nombre de foyers fiscaux SAL T1 - Salaire net moyen (en euros) selon la catégorie socioprofessionnelle en 2010 Ensemble Temps complet Temps non complet Temps complet Femmes Hommes Ensemble 11,5 11,9 9,8 11,1 12,5 Cadres 20,9 20,6 23,8 17,7 22,4 Professions intermédiaires 13,6 13,7 12,7 13,1 14,3 Employés 9,2 9,8 8,1 9,3 10,8 Ouvriers qualifiés 10,7 10,7 10,3 9,6 10,8 Ouvriers non qualifiés 8,9 9,0 8,3 8,4 9,2 Source : Tableaux standards, poste principal non annexe INSEE, DADS - Fichier salariés au lieu de résidence Diagnostic Territorial Partagé Emploi/Formation Meuse du Nord 8

11 Le niveau de revenu des Meusiens est un des plus faibles de la région (source : Insee et DGFIP, dispositif Revenus fiscaux localisés des ménages, 2010). Sur ce bassin, nous notons que quelque soit la catégorie socioprofessionnelle, il existe une différence de salaire entre homme et femme en faveur des hommes. Cette différence s élève à 21% pour les cadres à temps complet. B. Moins de qualifications élevées et des actifs fortement tournés vers l'extérieur a. Déficit de professions supérieures et sous-représentations de diplômes élevés (niveau IV et plus) La zone d emploi de Verdun est la 11 ème pour la part des diplômés du supérieur dans sa population (15% contre 20% en moyenne). Leur proportion a augmenté de 5 points en 10 ans, contre une hausse de 10 points en moyenne en Lorraine (Source : CESEL, SITECO 2013) % 1999 % Ensemble Agriculteurs exploitants , ,3 Artisans, commerçants, chefs d'entreprise , ,9 Cadres et professions intellectuelles supérieures , ,9 Professions intermédiaires , ,2 Employés ,1 Ouvriers , ,1 Retraités Autres personnes sans activité professionnelle ,4 Source : INSEE, RP1999 et RP2009 exploitations complémentaires Le poids des cadres et des professions intermédiaires est supérieur de 5.1 points en région. La part des exploitants agricoles de 2.5 %, bien qu en diminution par rapport à 1 999, est supérieure à la moyenne régionale. Les actifs ayant un emploi selon le diplôme le plus élevé Diplôme le plus élevé Ensemble Poids (%) Femmes (%) Bac +3 et au-delà ,5 51,8 Bac ,3 Bac techno ou pro, BP, BT, BEC, BEI, BEH, capacité en droit ,1 38,9 Bac général ou équivalent ,2 53,2 CAP, BEP, brevet compagnon ,2 33,8 BEPC, brevets (complémentaires, collèges) ,9 48,4 CEP ,2 60,2 Aucun diplôme ,8 38,5 Ensemble ,3 Source : INSEE - MOBPRO - Fichier mobilités professionnelles (domicile - lieu de travail) Réalisation : OREFQ - Tableau de bord territorial Alors que 48,7% des actifs ont un diplôme de niveau IV ou plus en Région, ils ne sont que 42.8% sur le bassin. A l inverse, le Nord Meusien est surreprésenté par le niveau V : 35.2% contre 31,1%. Diagnostic Territorial Partagé Emploi/Formation Meuse du Nord 9

12 b. Deux tiers des actifs travaillent hors de leur commune de résidence ACT T4 - Lieu de travail des actifs de 15 ans ou plus ayant un emploi qui résident dans la zone 2009 % 1999 % Ensemble Travaillent : dans la commune de résidence , ,4 dans une commune autre que la commune de résidence , ,6 située dans le département de résidence , ,4 située dans un autre département de la région de résidence , ,8 située dans une autre région en France métropolitaine , située dans une autre région hors de France métropolitaine (Dom, Com, étranger) , ,4 Source : INSEE, RP1999 et RP2009 exploitations complémentaires Pour près d un tiers des travailleurs, le domicile et le lieu de travail sont localisés dans la même commune. En conséquence, la population doit majoritairement être mobile pour travailler, puisque 63% travaillent hors commune de résidence. Ce constat rejoint l étude réalisée par l INSEE (publiée en janvier 2013 : déplacements domicile travail dans la Meuse : peu de concurrence à la voiture). A l instar du reste de la France, dans la Meuse, le véhicule motorisé, reste le mode de transport dominant pour se rendre sur son lieu de travail. Proportion de personnes travaillant à l'extérieur de la Meuse Les territoires Nord et Est sont concernés par une dynamique à la fois transfrontalière pour une large majorité mais également par l attractivité du Sillon Lorrain sur le territoire. Hormis le cœur même du territoire Nord Meusien, une part importante de la population active travaille hors de la Meuse. Les cantons qui comptent plus d 1/3 des actifs travaillant hors Meuse, sont de 3 ordres : les cantons marqués par le travail frontalier (Stenay, Montmédy et Spincourt) ; les cantons tournés vers le Sillon Lorrain (Spincourt, Etain, Fresnes) ; le canton de Clermont, plus attiré vers la Marne. Diagnostic Territorial Partagé Emploi/Formation Meuse du Nord 10

13 Cette analyse est à mettre en parallèle avec les évolutions démographiques constatées sur la frange Nord Est du bassin. L augmentation de la population est notamment liée à un «recul» d habitants du Sillon Lorrain pour des raisons de coût de l habitat. Si ce phénomène se poursuit, la part d actifs travaillant hors de la Meuse ne pourra que s accroître. Ces territoires sont donc économiquement résidentiels (ce qui implique un nécessaire développement des services de proximité). Déplacement domicile - travail (département de la Meuse) c. Plus de travailleurs frontaliers En Lorraine, l emploi frontalier occupe actifs. Depuis 1990, leur nombre a plus que triplé en Lorraine (+211%). Ils représentent aujourd hui près d un actif sur dix résidant dans la région. Depuis 2000, cette dynamique est essentiellement tirée par le Luxembourg, où Lorrains travaillent quotidiennement. Si l on additionne les pertes d emploi (industrie, agriculture et construction), ce sont postes perdus en 12 ans. Sur l ensemble de ces pertes, 5,2% ont été compensées dans les services non-marchand (qui ont crées postes), 7,2% dans les services marchands ( postes) et 53,6% dans les nouveaux emplois frontaliers ( emplois). 34% de ces pertes, soit emplois n ont pas été compensées. Plus qu une variable d ajustement, l emploi frontalier a été le principal amortisseur face aux difficultés du marché de l emploi lorrain lors de la dernière décennie, même si depuis la crise, il croisse moins vite (SITECO 2013, CESEL). Frontaliers lorrains par lieu de résidence Bassin d'emploi Actifs occupés ayant entre 15 et 64 ans Nombre d'actifs occupés travaillant à l'étranger Poids des actifs occupés travaillant à l'étranger Longwy Briey Toul Nancy ,7% 13,2% 0,2% 0,4% Pont-à-Mousson Lunéville ,9% 0,2% Meuse du Nord Meuse du Sud ,8% 0,2% Bassin sidérurgique Metz Bassin Houillier Sarrebourg % 6,2% 15,3% 0,7% Épinal St Dié Remiremont Vosges de l'ouest ,2% 0,3% 0,2% 0,2% Diagnostic Territorial Partagé Emploi/Formation Meuse du Nord 11

14 Meurthe et Moselle Meuse Moselle Vosges ,1% 4% 15,1% 0,2% Lorraine ,4% Source : INSEE, recensement de population 2009 (Tableau extrait : Publication Pôle Emploi, Repères et analyses, les frontaliers lorrains, novembre 2013) Alors que résidents du Nord Meusien travaillent hors du département, ce sont plus de actifs qui exercent leur activité dans les pays limitrophes au bassin (Luxembourg et Belgique), soit 8,8% des actifs occupés. Ce chiffre est en évolution constante. Il s agit d un enjeu majeur de développement aussi bien en termes de développement économique que de perspectives partenariales transfrontalières. Les bassins d emploi les moins éloignés des frontières concentrent la majorité des frontaliers lorrains. Le travail frontalier du bassin d emploi de la Meuse du Nord est bien une spécificité qui le caractérise. Toutefois, les mouvements des actifs du bassin du Nord vers les bassins d emploi du Sud pourraient s accroître avec des projets créateurs d emploi (SAFRAN, projet CIGEO ). Profil des travailleurs frontaliers du bassin de la Meuse du Nord Actifs qui résident dans la zone Travaillent à l'étranger Total des actifs en emploi résidant dans la zone dont femmes ,3 Catégorie socioprofessionnelle Niveau de diplôme Secteur d'activité Mode de transport principal le plus souvent utilisé pour aller travailler Agriculteurs exploitants Artisans, commerçants et chefs d'entreprise Cadres et professions intellectuelles supérieures Professions intermédiaires Employés Ouvriers I et II III IV V VI Agriculture, sylviculture et pêche Industrie manufacturière, industries extractives et autres Construction Commerce, transports et services divers Administration publique, enseignement, santé et action sociale Pas de transport Marche à pied Deux roues Voiture, camion, fourgonnette Transports en commun Source : INSEE, recensement - Fichier mobilités professionnelles (domicile - lieu de travail) Réalisation : OREFQ - Tableau de bord territorial s s % 0,4 1,3 5, ,4 58,4 7,4 12,6 22,6 37,1 20,4 1 32,9 14,4 40,9 10,8 0,5-0,5 96,8 2,3 S agissant du profil des travailleurs frontaliers de ce bassin, majoritairement issus de la catégorie socioprofessionnelle des ouvriers (58,4%), les travailleurs frontaliers ont à 57,5% un niveau de formation V et infra, contre 42,5% un niveau égal et supérieur au bac (niveau IV et plus).les emplois occupés sont en majorité dans les secteurs du Commerce, du transport et des services divers (40,9%) et d industrie manufacturière, industries extractives et autres (32.9%). Diagnostic Territorial Partagé Emploi/Formation Meuse du Nord 12

15 II. TERRITOIRE, ÉCONOMIE ET EMPLOI : un tissu composé de petites entreprises diversifiées et réparties sur le bassin Données structurelles Sur ce bassin d emploi, les services, le commerce, l agriculture, l industrie agro-alimentaire et l emploi public occupent une place prépondérante en matière d emploi. Le tissu économique du bassin d emploi de la Meuse du Nord est composé à 93% de petites entreprises (- de 10 salariés). On dénombre au premier trimestre 2013, établissements employeurs (40% services, 25% commerce, 13% dans la construction et 12% dans l industrie). Ces établissements sont générateurs de emplois salariés (30% dans les services, 24% dans l industrie, 21% dans le commerce). De 2005 à 2013, le nombre d établissement employeurs reste un peu près constant (1 669 vs 1 631). L agriculture quant à elle génère plus de Equivalent Temps Plein pour 467 établissements. Données conjoncturelles Le taux de chômage de la zone d emploi (nouveau découpage INSEE depuis 2010) a fortement augmenté atteignant 12.6% au deuxième trimestre 2013, bien plus élevé que celui de la Région (11%) et du Département (11,1%) et dépassant pour la première fois celui du bassin de Commercy. Depuis 2005, 720 emplois ont été perdus sur ce bassin (industrie : -340 ; services :-310 ; construction : -170 ; commerce : -160). A noter que les emplois relevant de la santé humaine et de l action sociale gagnent 280 emplois sur cette période. Depuis 2008, l emploi salarié sur ce bassin a connu trois cycles : forte baisse en 2009, reprise en 2010, puis un nouveau ralentissement depuis fin 2011, sauf pour le commerce. Les offres d emploi enregistrées par Pôle Emploi sont en diminution et se concentrent sur trois principaux domaines d activité. Le recours à l intérim, variable d ajustement de l emploi est en recul sur 2012 de 12,8% alors qu il est en recul de 9% pour le département. La présence de différents pôles d activité dynamisent ce bassin d emploi : Verdun et sa périphérie, avec des pôles économiques importants : présence de zones industrielles et d entreprises structurantes et un dynamisme commercial, Stenay, Étain, l Argonne, avec la présence d entreprises structurantes pour ce territoire, Marville / Montmédy, avec une zone d activité importante. Enfin, il est à souligner la présence de différents projets à caractères économiques et touristiques : le projet de centrale photovoltaïque sur la base de Marville, la redynamisation de la ZA des Souhesmes, le tourisme de mémoire et l attractivité liée au Centenaire de la Première Guerre Mondiale. Des liens nécessaires seront établir avec les projets Madine et CIGEO. Après avoir évoqué la situation structurelle et conjoncturelle de ce bassin, il est proposé un focus sur les filières identifiées avec un potentiel économique. Diagnostic Territorial Partagé Emploi/Formation Meuse du Nord 13

16 A. L implantation des activités économiques sur le bassin autour des services, de l agriculture et du commerce a. Un nombre prédominant d établissements salariés dans les services et le commerce Les établissements du secteur marchand exercent leur activité principalement dans le domaine des services et du commerce (63%). La répartition des établissements par grand secteur est proche de celle observée pour l ensemble du département de la Meuse. Pour le bassin de la Meuse du Nord, comme pour le département, la proportion d établissements relevant des services est plus faible qu au plan régional. En revanche, la proportion d établissements relevant de l industrie et de la construction est plus importante qu au plan régional. Répartition du nombre d'établissements par grands secteurs Source : Urssaf Lorraine Emploi - Sources et notions : Source des données : base sequoia Urssaf Acoss Notions retenues : Établissements relevant du secteur privé concurrentiel Rappel : le secteur privé concurrentiel Ensemble des secteurs d activité économique à l exception : - des administrations publiques, - de l éducation non marchande (établissements relevant de l État ou des collectivités locales), - de la santé non marchande - de l emploi par les ménages de salariés à domicile. A noter Pour le secteur de l agriculture, faible couverture des Urssaf par rapport à la Mutualité Sociale Agricole (MSA). Cette dernière est présente dans le domaine des industries agro-alimentaires, des activités forestières, du commerce de gros et des services financiers, pour lesquels la couverture des Urssaf n est donc pas totale. Effectifs salariés : nombre de salariés de l établissement ayant un contrat de travail au dernier jour du trimestre. Chaque salarié compte pour un, indépendamment de sa durée de travail. Masse salariale : ensemble des rémunérations sur lesquelles reposent le calcul des cotisations. Diagnostic Territorial Partagé Emploi/Formation Meuse du Nord 14

17 Évolution de 2005 à 2013 du nombre d'établissements employeurs NACE 17 Nombre d'établissements Secteur d'activité 1T2005 1T2013 MEUSE DU NORD Évolution 2013/2005 Évolution 2013/2012 INDUSTRIE ,5-3,9 C1 Industries agro-alimentaires ,6-6,7 C3 Équipements électriques, électroniques, informatiques ,7-0,7 C5 Autres produits industriels ,4-2,8 DE Industries extractives, énergie, eau ,6-2,1 FZ CONSTRUCTION ,1 0 GZ COMMERCE ,6 1,1 SERVICES ,1-4,4 HZ Transports ,6-2,4 IZ Hébergement et restauration ,4-4,5 KZ Activtés financières et d'assurance ,2 0,8 LZ Activités immobilières ,8 MN Activités scientifiques et techniques : soutien et services administratifs ,3-7 RU Autres activités de services ,6-2,2 OQ Organismes de sécurité sociale, enseignement, santé humaine et action sociale ,2-1,1 AUTRES 5 5 ns TOTAL MEUSE DU NORD ,3-2,2 Nace 17 C2, C4 et JZ non présentées en raison du respect du secret statistique Source : Urssaf Lorraine Le nombre d'établissements diminue sur la période dans les mêmes proportions en Meuse du Nord et en Meuse. En revanche, le nombre d'établissements progresse en Lorraine sur cette même période. Par secteur d'activité, on note pour l'industrie, une baisse du nombre d'établissements dans les mêmes proportions en Meuse du Nord, Meuse et Lorraine. Pour la construction, une baisse du nombre d'établissements en Meuse du Nord contre une progression en Meuse et Lorraine. Pour le commerce, progression sur les 3 niveaux, avec une progression plus marquée en Lorraine. Pour le transport : forte baisse pour les 3 niveaux, mais plus marquée en Meuse du Nord. Hébergement-restauration : plus forte augmentation du nombre d'établissements en Meuse du Nord qu'au plan départemental et régional. Diagnostic Territorial Partagé Emploi/Formation Meuse du Nord 15

18 Répartition des effectifs salariés par grands secteurs Source : Urssaf Lorraine Le poids de l emploi salarié dans le commerce est plus important en Meuse du Nord que pour l ensemble du département et se rapproche du niveau Lorrain : le commerce concentre 21% de l emploi salarié marchand dans le bassin contre 17% en Meuse et en Lorraine. Le poids de l emploi salarié dans l industrie est moins important en Meuse du Nord que pour l ensemble du département, mais est identique au niveau Lorrain : l industrie concentre 24% de l emploi salarié industriel dans le bassin contre 29% en Meuse. b. Une concentration plus importante de l emploi salarié dans l industrie agro-alimentaire et l hébergement-restauration Le poids de l emploi salarié dans l industrie agro-alimentaire et dans l hébergement restauration est plus marqué en Meuse du Nord que pour l ensemble du département de la Meuse. A contrario, l emploi salarié est proportionnellement moins significatif sur le bassin dans les activités regroupant les autres produits industriels et dans l intérim. Diagnostic Territorial Partagé Emploi/Formation Meuse du Nord 16

19 Concentration des secteurs d'activité (comparaison Meuse du Nord / Département Meuse) Source : Urssaf Lorraine Note de lecture : La part des salariés du bassin de la Meuse du Nord dans l industrie agro-alimentaire est 33% supérieure à la part des salariés dans ce secteur pour le département de la Meuse. c. L agriculture bien ancrée sur le bassin (source : Chambre d'agriculture via MSA et ADEFA) Activité agricole dans le Nord meusien en 2012 Type d'activité Nb étab. en 2012 Nb ETP en 2012 Nb d'emplois en cours au 31/12 Production agricole Forêt Jardin, pêche, chasse et artisans ruraux Collecte, transformation Services et administration Ensembles Nord Meusien Département de la Meuse Source : CCMSA / TBE 2012, TDB APCA 2012 L activité agricole représente 467 établissements, se plaçant ainsi derrière les services (627 établissements salariés). Ce secteur représente ETP (équivalent temps plein) se plaçant, juste derrière l emploi salarié des services (4 030), le commerce (2 790) et la construction (1 410). Diagnostic Territorial Partagé Emploi/Formation Meuse du Nord 17

20 Source : Chambre d'agriculture de la Meuse Avec hectares de surface agricole utile, l arrondissement de Verdun recouvre 47 % de la superficie agricole du département et 54 % des surfaces en herbe, il regroupe 49 % des exploitations agricoles, 51 % des actifs agricoles et 57 % des bovins. Comparé au département dans son ensemble, l agriculture du nord meusien est plus qu ailleurs orientée vers l élevage. Les élevages de bovins laitiers ou non laitiers représentent 71 % des exploitations : 6 % de plus que la moyenne meusienne. L'INDUSTRIE LAITIÈRE : UN ATOUT MAJEUR DU BASSIN 60 % des vaches laitières et 50 % des vaches allaitantes meusiennes sont localisées dans les élevages du nord meusien. Les productions hors-sol y sont également bien représentées avec 61 % des porcins et 64 % des volailles. Les élevages laitiers regroupent 47 % des exploitations (38 % pour le département). La densité laitière (production de lait par hectare de surface agricole) est particulièrement forte dans les cantons de Damvillers, Spincourt, Stenay, Etain et Varennes en Argonne UTA (unités de travail annuel) sont présentes sur les exploitations agricoles en 2010 : 1872 UTA familiales, 313 UTA salariées et 26 UTA des entreprises de travaux agricoles et/ou CUMA. En 10 ans, entre 2000 et 2010, l emploi agricole a reculé de 16 % pour l ensemble des UTA. C est la baisse de l emploi familial qui explique ce recul : les effectifs salariés sont restés constants sur la période. L industrie laitière est bien présente dans le nord meusien avec les fromageries BEL à Cléry-le-Petit, Henry Hutin à Dieue-sur-Meuse et Lacto Serum France à Verdun. Depuis 2008, l entreprise INEOS associée aux coopératives agricoles locales a investi dans une unité de trituration des graines de colza et dans la fabrication de biodiesel. L Union Laitière de la Meuse qui collecte le lait auprès de 800 producteurs a également investi dans une unité de traitement du lait qui permet à la fois de limiter les volumes transportés et de segmenter la fourniture des produits laitiers destinés aux fromageries. Tous ces investissements dans l agroalimentaire et l agro-industrie participent au développement de la valeur ajoutée issue des filières agricoles. Aujourd hui, si le nord meusien est toujours caractérisé par une bonne dynamique de la production laitière, les organisations agricoles sont mobilisées pour assurer et organiser la pérennité de cette production à l heure de la fin des quotas et dans un contexte de forte restructuration de la production. C est tout l enjeu du maintien de systèmes d exploitation qui reposent sur la polyculture élevage avec coexistence de la production laitière et d un atelier de grandes cultures plus ou moins développé. LES MESURES EN FAVEUR DU DÉVELOPPEMENT DE L'EMPLOI SALARIÉ FACE AUX DIFFICULTÉS DE RECRUTEMENT SUR LES EXPLOITATIONS D'ÉLEVAGE Dans ces exploitations de polyculture élevage, les besoins de main d œuvre liés aux astreintes spécifiques de l élevage sont importants. L installation des jeunes agriculteurs n est pas suffisante pour couvrir ces besoins. La mise en commun de moyens et un recours accru à la main d œuvre salariée seront nécessaires. La réflexion initiée dans le cadre du projet d excellence agricole a proposé de mettre en place une action spécifique en faveur du développement de l emploi salarié sur les exploitations d élevage. Diagnostic Territorial Partagé Emploi/Formation Meuse du Nord 18

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 Activités juridiques, comptables,

Plus en détail

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006 Eléments de diagnostic territorial en Zone d emploi Décembre 2006 Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Eléments de diagnostic territorial : zone d emploi de La zone d emploi de TOULOUSE La zone d emploi

Plus en détail

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais CPRDFP Document d orientation État 1/5 ARTISANAT 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais 1.1 Panorama des métiers de l artisanat Les coiffeurs, les

Plus en détail

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud PROVENCE-ALPES-COTE D'AZUR 17 rue Menpenti 13387 MARSEILLE CEDEX 1 Tél. : 4 91 17 57 57 Fax : 4 91 17 59 59 http://www.insee.fr TERRITOIRE CA POLE AZUR PROVENCE 5 communes, 2 chefs lieux de cantons, unité

Plus en détail

Panorama. de l économie sociale et solidaire

Panorama. de l économie sociale et solidaire Panorama de l économie sociale EN FRANCE ET DANS LES RÉGIONS Réalisée par l Observatoire National de l Economie Sociale et Solidaire, cette nouvelle édition du «Panorama de l économie sociale en France

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

N 15 - juillet 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane. Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié

N 15 - juillet 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane. Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié Pages économiques et sociales des Antilles-Guyane N 15 - juillet 2012 Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié En 2009, en Guyane, 3

Plus en détail

Bédarrides. Le Pontet. Vedène. Avignon. Morièreslès-Avignon. Châteaurenard

Bédarrides. Le Pontet. Vedène. Avignon. Morièreslès-Avignon. Châteaurenard CA du Grand PROVENCE-ALPES-COTE D'AZUR 17 rue Menpenti 13387 MARSEILLE CEDEX 10 Tél. : 04 91 17 57 57 Fax : 04 91 17 59 59 http://www.insee.fr Territoire Cartographie de la zone 13 communes, 4 chefs-lieux

Plus en détail

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous?

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? L INSEE EN BREF L Insee en bref Le recensement de la population À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? La population des 36 680 communes françaises Quelles régions

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants

La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants Emploi... La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants La Basse-Normandie, première Silver région inaugurée en France, en janvier 2014, figure parmi les 7 régions françaises les plus attractives

Plus en détail

Le diagnostic territorial emploi formation: propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie

Le diagnostic territorial emploi formation: propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie : propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie Les ateliers régionaux de l orientation tout au long de la vie Amiens, le 23 novembre 2010 Sommaire Le diagnostic territorial, de quoi parle-t-on?

Plus en détail

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire Contexte régional Créé en 2010 par l Atelier Centre de ressources régional de l économie sociale et solidaire et la Chambre régionale

Plus en détail

FICHE SIGNALETIQUE. Cœur de Flandre. 1. Profil Territoire. 2 Profil Fiscal

FICHE SIGNALETIQUE. Cœur de Flandre. 1. Profil Territoire. 2 Profil Fiscal FICHE SIGNALETIQUE Pays Cœur de Flandre Consultable sur www.sigale.nordpasdecalais.fr Le pays a été reconnu le 9 mars 2004 et le premier contrat a été signé le 15 décembre 2004. Il comporte 45 communes

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012)

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Février 2014 DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES MOUVEMENTS D EMPLOI D DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Délégation au DéveloppementD Économique, à l Emploi, à la Formation

Plus en détail

POURQUOI INSTALLER DE NOUVEAUX

POURQUOI INSTALLER DE NOUVEAUX POURQUOI INSTALLER DE NOUVEAUX AGRICULTEURS? ELEMENTS DE CONTEXTE L ENJEU DU RENOUVELLEMENT DE LA POPULATION ACTIVE AGRICOLE Les installations ne permettent pas aujourd hui de compenser les départs en

Plus en détail

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Synthèse Contrat d Objectifs Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Rédaction Christiane LAGRIFFOUL () Nadine COUZY (DR ANFA

Plus en détail

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? Près de 3 demandeurs d emploi sur 5 sont couverts par l Assurance chômage

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? Près de 3 demandeurs d emploi sur 5 sont couverts par l Assurance chômage éclairages ÉTUDES ET ANALYSES N 5 AVRIL 213 QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? L Unédic a réalisé une étude pour approfondir la compréhension de la population des allocataires

Plus en détail

Portrait économique du secteur des activités immobilières

Portrait économique du secteur des activités immobilières Portrait économique du secteur des activités immobilières Branche professionnelle de l immobilier Service Observatoires AGEFOS PME 187, quai de Valmy 75010 PARIS agefos-pme.com Portrait économique de la

Plus en détail

Tableau de bord de la Population des chefs d exploitations agricoles et des chefs d entreprise agricoles en 2012

Tableau de bord de la Population des chefs d exploitations agricoles et des chefs d entreprise agricoles en 2012 Direction des Etudes des Répertoires et des Statistiques TABLEAU DE BORD septembre 2013 Tableau de bord de la Population des chefs d exploitations agricoles et des chefs d entreprise agricoles en 2012

Plus en détail

Les salariés de l économie sociale et solidaire

Les salariés de l économie sociale et solidaire L'Économie sociale et solidaire Les salariés de l économie sociale et solidaire L'EMPLOI SALARIÉ L ESS, un employeur déterminant de l économie régionale 20 Relative précarité de l emploi dans l ESS 22

Plus en détail

Description des variables de la base de données. a. Attractivité démographique pour les différents types de population

Description des variables de la base de données. a. Attractivité démographique pour les différents types de population Description des variables de la base de données a. Attractivité démographique pour les différents types de population Sources : Recensements de 1962 à 2006 et Clap 2007 - a01_popmoy62, a01_popmoy68, a01_popmoy75,

Plus en détail

Repères & Analyses Études

Repères & Analyses Études Décembre 2013 - Hors série service études, veille et prospective Repères & Analyses Études Direction régionale Nord - Pas de Calais Sommaire Dynamisme économique Analyse Chiffres clés Démographie des établissements

Plus en détail

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE pour l année 2014 Janvier 2014 1/12 Situation financière de l Assurance chômage pour l année 2014 14 janvier 2014 Cette note présente la prévision de la situation

Plus en détail

Le Bas-Rhin, locomotive de la région ALCA*?

Le Bas-Rhin, locomotive de la région ALCA*? Le, locomotive de la région ALCA*? * Alsace, Champagne-Ardenne, Lorraine Sources : Insee Pôle emploi-dares (STMT) Urssaf-Acoss A l échelle de la France métropolitaine, la region ALCA représente : 10,6

Plus en détail

Diplômes et insertion professionnelle

Diplômes et insertion professionnelle Diplômes et insertion professionnelle Béatrice Le Rhun, Pascale Pollet* Les conditions d accès à l emploi des jeunes qui entrent sur le marché du travail varient beaucoup selon le niveau de diplôme. Les

Plus en détail

BMO 2015 REPÈRES & ANALYSES AVRIL 2015 ENQUÊTE SUR LES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE EN LORRAINE PÔLE EMPLOI LORRAINE, ÉTUDES ET STATISTIQUES

BMO 2015 REPÈRES & ANALYSES AVRIL 2015 ENQUÊTE SUR LES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE EN LORRAINE PÔLE EMPLOI LORRAINE, ÉTUDES ET STATISTIQUES BMO 215 ENQUÊTE SUR LES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE EN LORRAINE REPÈRES & ANALYSES AVRIL 215 PÔLE EMPLOI LORRAINE, ÉTUDES ET STATISTIQUES BMO LORRAINE / 215 2 BMO 215 ENQUÊTE SUR LES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE

Plus en détail

Le taux de création et de survie des entreprises par zone d emploi

Le taux de création et de survie des entreprises par zone d emploi Thème : Société de la connaissance et développement socio-économique Orientation : S adapter aux changements structurels de l économie et répondre aux défis de la mondialisation Le taux de création et

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention Synthèse Les ouvriers non qualifiés de la manutention assurent le chargement, le déchargement, le tri, l emballage et l expédition de marchandises. Ils sont

Plus en détail

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes Quadrat-Études 45 rue de Lyon, Paris 12 ème Contact : Laurent POUQUET Tél : 17551427-6 82 69 25 94 laurent.pouquet@quadrat-etudes.fr Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des

Plus en détail

Diagnostic régional emploi-formation

Diagnostic régional emploi-formation GREF Bretagne Diagnostic régional emploi-formation Contribution à l'élaboration du Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles Mai 2011 Contrat de projets Etat-Région Sommaire

Plus en détail

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement Profil économique VILLE DE MONTRÉAL Arrondissement de Rivière-des-Prairies Pointe-aux-Trembles chômage mploi logement établissements d affaires localisation de l emploi revenus d emploi professions main-d

Plus en détail

ECONOMIE SOCIALE : BILAN DE L EMPLOI EN 2012

ECONOMIE SOCIALE : BILAN DE L EMPLOI EN 2012 27 JUIN 2013 ECONOMIE SOCIALE : BILAN DE L EMPLOI EN 2012 EN COOPERATION AVEC L ACOSS-URSSAF ET LA CCMSA Cécile BAZIN Liza MARGUERITTE Noël TADJINE Guillaume PREVOSTAT - Jacques MALET L économie sociale,

Plus en détail

Les salariés du transport et de la logistique

Les salariés du transport et de la logistique Les salariés du transport et de la logistique Les salariés du secteur Transport-Logistique sont essentiellement des hommes (82%), exerçant un métier d ouvrier (68%), qualifié pour la plupart. Globalement,

Plus en détail

à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011

à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011 observatoire régional #41 Synthèse régionale août 2014 à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011 2 899 diplômés de M2 professionnel

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

Bilan 2008 & perspectives 2009. Surmonter la crise, préparer la reprise

Bilan 2008 & perspectives 2009. Surmonter la crise, préparer la reprise Bilan 2008 & perspectives 2009 Surmonter la crise, préparer la reprise Dossier de presse 3 0 j u i n 2 0 0 9 Contacts presse - Agence Hopscotch Marion Paisant T : 01 58 65 00 45 mpaisant@hopscotch.fr Pauline

Plus en détail

SERVICES AUX PERSONNES

SERVICES AUX PERSONNES Pays du Grand Beauvaisis Fiche sectorielle Edition 2013 SERVICES AUX PERSONNES Définition du secteur Les services à la personne regroupent l ensemble des services contribuant au mieux-être des citoyens

Plus en détail

Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne

Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne Mendès France Croix Bonneau - Bourderies auriers Mairie de Chantenay Plessis Cellier - Roche Maurice Boucardière - MallèveJean Macé Salorges - Cheviré - zone portuaire E QUARTIER Sainte- Anne, contrasté,

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

A22 - Conforter l attractivité du Doubs afin de développer un tissu de TPE / PME / PMI performantes et créatrices d emplois

A22 - Conforter l attractivité du Doubs afin de développer un tissu de TPE / PME / PMI performantes et créatrices d emplois Objectifs à atteindre à long terme (jusqu à 2017) - Assurer une couverture haut débit pour l ensemble des zones d activités retenues dans le cadre du schéma des ZAE - Augmenter le nombre de bénéficiaires

Plus en détail

L emploi lié au tourisme dans le Territoire de Belfort

L emploi lié au tourisme dans le Territoire de Belfort Chiffres clés 1 207 emplois en moyenne sur l année 2011 dans le Territoire de Belfort*. Soit 850 emplois en équivalent temps plein (dont plus de 700 en zone urbaine). 2,4 % de l emploi total du département.

Plus en détail

Montvalezan La Rosière

Montvalezan La Rosière Montvalezan La Rosière Elaboration du Plan Local d Urbanisme Réunion publique n 2 Synthèse du diagnostic Février 2015 1 Déroulement 1. Rappel de la démarche 2. Les enjeux identifiés par thématique 3. Synthèse

Plus en détail

PARIS 18-19-20. Présentation du territoire

PARIS 18-19-20. Présentation du territoire Population totale du territoire 587 259 Présentation du territoire Poids dans le département 26,1% Nombre de communes 3 Source : Insee, RP2011 / exploitation principale Evolution de l'emploi salarié par

Plus en détail

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc Activité Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc PNR Monts d Ardèche 1-Dynamique du marché Caractéristiques du secteur d activité et perspectives (au niveau national)

Plus en détail

COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE

COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE 4 MAI 2004 LA SITUATION DE L EMPLOI ET DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE EN REGION D ILE-DE-FRANCE

Plus en détail

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Un tissu d entreprises en mutation Edition 2012 Septembre 2012 1 SOMMAIRE I. Caractéristiques des Très Petites Entreprises du BTP en

Plus en détail

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE pour les années 2014 et 2015 Mai 2014 1/14 Situation financière de l Assurance chômage pour les années 2014 et 2015 22 mai 2014 Cette note présente la prévision

Plus en détail

L emploi en production agricole

L emploi en production agricole agir ensemble L emploi en production agricole Chiffres 2011 - Département d Ille-et-Vilaine La brochure est téléchargeable sur les sites de la MSA : www.msaportesdebretagne.fr et de l AEF : www.ille-et-vilaine.anefa.org

Plus en détail

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015 Conseil Economique, Social & Environnemental Régional Point d actualité Séance plénière 2 février 2015 Rapporteur général : Jean-Jacques FRANCOIS, au nom du Comité de Conjoncture CONTEXTE GÉNÉRAL A la

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas de Calais. L artisanat de la région. Nord - Pas de Calais

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas de Calais. L artisanat de la région. Nord - Pas de Calais Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas de Calais L artisanat de la région Nord - Pas de Calais Éditorial...5 I. État et évolution de l artisanat du Nord-Pas de Calais... 7 1. 46 341

Plus en détail

9,8 % de l emploi 2,1 millions de salariés 203 000 établissements employeurs

9,8 % de l emploi 2,1 millions de salariés 203 000 établissements employeurs DONNÉES AU 31/12/2006 SOURCE INSEE-CLAP 1 - DÉCEMBRE 2008 Panorama de l'économie sociale EN FRANCE ET DANS LES RÉGIONS Ce document est la première publication réalisée par l Observatoire national de l

Plus en détail

FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE

FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE Bobigny Mardi 1 er mars 2011 1 SOMMAIRE INTRODUCTION. p. 3 1. L EMPLOI DES JEUNES.. p. 4 Développer l alternance Financer l augmentation

Plus en détail

NOGENT-SUR-MARNE. Présentation du territoire

NOGENT-SUR-MARNE. Présentation du territoire Population totale du territoire 430 808 NOGENT-SUR-MARNE Présentation du territoire Poids dans le département 32,3% Source : Insee, RP2011 / exploitation principale Nombre de communes 16 Evolution de l'emploi

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses Octobre 200 N 069 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques LES MÉTIERS EN 2009 seuls quelques métiers résistent à la dégradation du marché

Plus en détail

Diagnostic territorial MD3E

Diagnostic territorial MD3E Diagnostic territorial MD3E Données de cadrage & Focus sur les 15-29 ans face aux perspectives d emploi Territoire MD3E (Zone d emploi d Evreux) Observatoire MD3E Contact : Stéphanie Queval s.queval@md3e.fr

Plus en détail

Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2014

Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2014 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2012-T1 2012-T2 2012-T3 2012-T4 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2014 Quelles perspectives d'emploi pour

Plus en détail

L EVOLUTION DES FORMES D EMPLOI : SYNTHESE DU RAPPORT

L EVOLUTION DES FORMES D EMPLOI : SYNTHESE DU RAPPORT 1 RAPPORT DU CONSEIL D ORIENTATION POUR L EMPLOI 8 AVRIL 2014 L EVOLUTION DES FORMES D EMPLOI : SYNTHESE DU RAPPORT LES «FORMES D EMPLOI : DES REALITES TRES DIVERSES ET EN PLEINE EVOLUTION, QUI DESSINENT

Plus en détail

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS Edition 2014 SOMMAIRE Editorial de Monsieur le préfet. 1 Le pacte est au service des entreprises et des ménages 2-3

Plus en détail

Le secteur de la logistique

Le secteur de la logistique Mai 2014 Le secteur de la logistique Service Etudes CCI Indre Le secteur de la logistique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR DE LA LOGISTIQUE EN FRANCE

Plus en détail

les évolutions récentes

les évolutions récentes DE L ADEUS les évolutions récentes dans le BAS-RHIN : des territoires plus spécialisés et plus interdépendants 92 DéCEMBRE 2012 TRANSVERSAL Illustration : ADEUS, 2012 Depuis le milieu des années 1970,

Plus en détail

En 2011, la baisse du nombre d'exploitants est modérée, comme en 2010

En 2011, la baisse du nombre d'exploitants est modérée, comme en 2010 >> les exploitants Année 2011 - N 6 - novembre 2012 Les exploitants ORNE - données 2011 5 914 exploitants recensés, -96 en un an Les chefs d'exploitation à titre exclusif, principal ou secondaire sont

Plus en détail

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs?

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs? Fiche pratique A qui s adresse l'emploi d'avenir? Quels employeurs? Quel type de contrat de travail? Quelle durée de contrat dans le cas du CDD? Quels engagements? Quel suivi? Quel financement du contrat?

Plus en détail

Cahier de l OPEQ n 136 Avril 2007. OPEQ Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon BP 537

Cahier de l OPEQ n 136 Avril 2007. OPEQ Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon BP 537 LA PROFESSION D AMBULANCIER EN CHAMPAGNE-ARDENNE Cahier de l OPEQ n 136 Avril 2007 OPEQ Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon BP 537 51011 Châlons en Champagne

Plus en détail

Artiscope. Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 2013 (2ème Semestre 2013 - Année 2013)

Artiscope. Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 2013 (2ème Semestre 2013 - Année 2013) Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre Juin 214 Artiscope Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 213 (2ème Semestre 213 - Année 213) La révision

Plus en détail

SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL

SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL Etat du tissu associatif et bilan de l emploi du secteur non lucratif en 2013 En bref Le Centre de ressources DLA (CRDLA) du champ social, médico-social et santé poursuit son

Plus en détail

ÉDITORIAL. Chiffres Clés. 29% des emplois. 11% des établissements employeurs de la région

ÉDITORIAL. Chiffres Clés. 29% des emplois. 11% des établissements employeurs de la région ÉDITORIAL Les mutations environnementales, économiques et sociales n ont de cesse et depuis quelques années nous ressentons que cette vitesse d évolution tend à devenir exponentielle Que sera demain? Cette

Plus en détail

Commission départementale de financement de l économie C.D.F.E

Commission départementale de financement de l économie C.D.F.E Commission départementale de financement de l économie C.D.F.E Préfecture de Vaucluse 6 février 2015 L ordre du jour Eléments de la conjoncture PACA Analyse de la situation économique en Vaucluse Présentation

Plus en détail

Commission Populations - Equipements

Commission Populations - Equipements Commission Populations - Equipements Synthèse du diagnostic stratégique Septembre 2010 Document de travail usage et diffusion soumis à l accord du SEBB Commission populations équipements synthèse du diagnostic

Plus en détail

- Document d analyse - MARS 2012 OBSERVATOIRE DES SERVICES À LA PERSONNE DES CHIFFRES-CLÉS SUR L EMPLOI ET LA FORMATION

- Document d analyse - MARS 2012 OBSERVATOIRE DES SERVICES À LA PERSONNE DES CHIFFRES-CLÉS SUR L EMPLOI ET LA FORMATION - Document d analyse - MARS 2012 OBSERVATOIRE DES SERVICES À LA PERSONNE DES CHIFFRES-CLÉS SUR L EMPLOI ET LA FORMATION PRÉAMBULE Le secteur des services à la personne a connu une croissance très rapide

Plus en détail

Dares Analyses. Les bas salaires en France entre 1995 et 2011

Dares Analyses. Les bas salaires en France entre 1995 et 2011 Dares Analyses OCTObre 2012 N 068 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Les bas salaires en France entre 1995 et 2011 En 2011, sur 22,3 millions de

Plus en détail

5 DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE

5 DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE 5 DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ATOUTS Une situation géographique centrale dans l Est parisien en plein essor Un taux d emploi relativement important FAIBLESSES Une inadéquation entre les emplois et la population

Plus en détail

Avec près des deux tiers des

Avec près des deux tiers des Les Dossiers de l Observatoire Régional du Tourisme n 42 - mars 2012 Le poids économique de l hôtellerie de plein air en Pays de la Loire Plus de 600 campings Un chiffre d affaires annuel de 230 millions

Plus en détail

Analyses et Perspectives

Analyses et Perspectives Analyses et Perspectives Economie Agricole Février 213 N 133 Regards sur les installations d agriculteurs entre 1997 et 21 L observatoire national des installations et transmissions s inscrit dans un cycle

Plus en détail

Contrairement à une formation classique, le dispositif

Contrairement à une formation classique, le dispositif Repères HORS SERIE EMPLOI FORMATION n 21 - Juillet 2014 Les parcours VAE en Haute-Normandie Contrairement à une formation classique, le dispositif de la Validation des Acquis de l Expérience offre des

Plus en détail

Le pacte de responsabilité et de solidarité

Le pacte de responsabilité et de solidarité Le pacte de responsabilité et de solidarité Direccte CENTRE Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi Qu est ce que le pacte de responsabilité

Plus en détail

Contrat de plan Régional de Développement des Formations Professionnelles 2011-2015. Diagnostic Régional Emploi Formation Midi-Pyrénées

Contrat de plan Régional de Développement des Formations Professionnelles 2011-2015. Diagnostic Régional Emploi Formation Midi-Pyrénées Contrat de plan Régional de Développement des Formations Professionnelles 2011-2015 Diagnostic Régional Emploi Formation Midi-Pyrénées Mai 2011 Contrat de plan Régional de Développement des Formations

Plus en détail

Inégalités de salaires et de revenus, la stabilité dans l hétérogénéité

Inégalités de salaires et de revenus, la stabilité dans l hétérogénéité Inégalités de salaires et de revenus, la stabilité dans l hétérogénéité Gérard Cornilleau Des inégalités contenues, des classes moyennes fragiles Le débat sur les salaires n est plus aujourd hui dominé

Plus en détail

Les retraités non salariés agricoles

Les retraités non salariés agricoles Les retraités non salariés agricoles Patrick Le Bourhis et Céline Perraud* Au 1 er janvier 25, 1,9 million de personnes bénéficient d un avantage vieillesse auprès du régime des non-salariés agricoles,

Plus en détail

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP L intérim dans le secteur du BTP Septembre 2005 Sommaire Introduction page 3 I Données de cadrage du secteur du BTP page 4 A) Evolution du nombre de intérimaires et du taux de recours à l intérim pages

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Janvier 211 15 1 5-5 -1-15 -2 - -3-35 21 22 23 24 26 27 28 29 21 211 Série dessaisonalisée

Plus en détail

«Extrait du cahier de l OPEQ n 148»

«Extrait du cahier de l OPEQ n 148» «Extrait du cahier de l OPEQ n 148» LE CONTEXTE ECONOMIQUE DU PRF 2006-2007 PREQUALIFICATION, QUALIFICATION, ACCES A L EMPLOI En 2007, l emploi salarié privé en région tend à la hausse sur l ensemble des

Plus en détail

A. Secteur des services aux entreprises

A. Secteur des services aux entreprises A. Secteur des services aux entreprises 1 Services Aux Entreprises I. Diagnostic sectoriel Services Aux Entreprises 1. Contexte des entreprises Démographie des entreprises 382 417 499 286 1845 1838 1271

Plus en détail

Édition avril 2014. Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS. Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France!

Édition avril 2014. Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS. Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France! Édition avril 2014 Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS 2014 Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France! éditorial L artisanat du bâtiment demeure cette année encore

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 6 juin 2014 AGEN

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 6 juin 2014 AGEN Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du 6 juin 2014 AGEN 5 années de croissance perdues 1 850 Volume de la production nationale en milliard d'euros constants (valeur 2005) 1 800 1 750 1 700

Plus en détail

LA SECONDE PARTIE DE CARRIÈRE : COMPARAISON HOMMES/FEMMES

LA SECONDE PARTIE DE CARRIÈRE : COMPARAISON HOMMES/FEMMES LA SECONDE PARTIE DE CARRIÈRE : COMPARAISON HOMMES/FEMMES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2014-11 MARS 2014 Situation professionnelle des femmes et des hommes cadres selon la génération Opinion des femmes

Plus en détail

Revenu agricole 2013 : une année délicate pour les productions céréalières

Revenu agricole 2013 : une année délicate pour les productions céréalières Agreste Champagne-Ardenne n 4 - Juillet 2015 Réseau d information comptable agricole En 2013, le Résultat Courant Avant Impôt (RCAI) moyen des exploitations agricoles champardennaises couvertes par le

Plus en détail

L intergénérationnel, un enjeu pour tous

L intergénérationnel, un enjeu pour tous www.limousin.gouv.fr 1 2 L intergénérationnel, un enjeu pour tous 3 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE SYNTHESE page 4 CONTEXTE page 6 Le contrat de génération en Limousin L appui-conseil au contrat de génération

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015 PREFET DE LA REGION MIDI-PYRENEES DOCUMENT D ORIENTATION Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des formations professionnelles 2011-2015 Direction régionale des entreprises,

Plus en détail

Le marché du travail en Belgique en 2012

Le marché du travail en Belgique en 2012 1 Le marché du travail en Belgique en 2012 Le marché du travail en Belgique en 2012 1. Le statut sur le marché du travail de la population de 15 ans et plus Un peu moins de la moitié de la population de

Plus en détail

Les diplômes. Session 2012

Les diplômes. Session 2012 note d information 13.05 AVRIL À la session 2012, 557 600 diplômes de l enseignement des niveaux IV et V ont été délivrés en France, dont 90 % par le ministère de l éducation nationale. 40 % de ces diplômes

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CESER

CONTRIBUTION DU CESER CONTRIBUTION DU CESER à l élaboration du Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Cette contribution a été élaborée par la Commission «Éducation Formation» qui a tenu quatre

Plus en détail

BREF Thématique L EMPLOI DES SENIORS EN ILE-DE-FRANCE

BREF Thématique L EMPLOI DES SENIORS EN ILE-DE-FRANCE BREF Thématique N 25 mai 2011 Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi d Ile de France L EMPLOI DES SENIORS EN ILE-DE-FRANCE LES PRINCIPAUX

Plus en détail

Dares. Analyses L ÉVOLUTION DES MÉTIERS EN FRANCE DEPUIS VINGT-CINQ ANS

Dares. Analyses L ÉVOLUTION DES MÉTIERS EN FRANCE DEPUIS VINGT-CINQ ANS Dares Analyses SEPTEMBRE 2011 N 066 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L ÉVOLUTION DES MÉTIERS EN FRANCE DEPUIS VINGT-CINQ ANS En vingt-cinq ans,

Plus en détail

DIAGNOSTIC TERRITORIAL POUR L EMPLOI ET LA FORMATION

DIAGNOSTIC TERRITORIAL POUR L EMPLOI ET LA FORMATION DIAGNOSTIC TERRITORIAL POUR L EMPLOI ET LA FORMATION PAYS D ANCENIS - 29 Ce diagnostic territorial pour l emploi et la formation vise à construire une vision partagée actualisée du Pays d'ancenis. Dans

Plus en détail

Synthèse du portrait prospectif approfondi de la branche des cabinets d avocats

Synthèse du portrait prospectif approfondi de la branche des cabinets d avocats Synthèse du portrait prospectif approfondi de la branche des cabinets d avocats Observatoire des Métiers des Professions Libérales 52-56, rue Kléber - 92309 LEVALLOIS-PERRET Cedex Tél. 01 46 39 38 77 -

Plus en détail

La Région Poitou-Charentes, Repères économiques

La Région Poitou-Charentes, Repères économiques La Région Poitou-Charentes, Repères économiques Décembre 2006 Poitou-Charentes en France et en Europe 26 000 km² (4,7 % de la superficie française) 1,69 millions d habitants (2,8 % de la population française)

Plus en détail

Comment les entreprises anticipent-elles le vieillissement de l emploi?

Comment les entreprises anticipent-elles le vieillissement de l emploi? Emploi 3 Comment les entreprises anticipent-elles le vieillissement de l emploi? François Brunet* Inévitablement les générations nombreuses du baby-boom nées entre 1946 et 1973 s approchent de l âge légal

Plus en détail

Ifs - Centre. Portraits de quartiers en veille active. de Caen la mer. AUCAME Caen Normandie. IRIS* CONCERNÉ : Ifs centre

Ifs - Centre. Portraits de quartiers en veille active. de Caen la mer. AUCAME Caen Normandie. IRIS* CONCERNÉ : Ifs centre Quartier situé sur la commune de IFS 2 977 habitants en 2011, soit 1,3 % de la mer solida territ rités oriales ui n 2015 J O RVATO I RE Portraits de quartiers en veille active de la mer BSE Au sortir de

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE de PRINTEMPS Lundi 22 juin 2009 Rapport Moral du Président GAUTHIER

ASSEMBLEE GENERALE de PRINTEMPS Lundi 22 juin 2009 Rapport Moral du Président GAUTHIER ASSEMBLEE GENERALE de PRINTEMPS Lundi 22 juin 2009 Rapport Moral du Président GAUTHIER Mesdames, Messieurs, Avant d introduire mon rapport moral, je tiens à renouveler mes remerciements à l ensemble des

Plus en détail