PLU d ETEL. Diagnostic MINEA. Alain Mausset - Jean-Pierre Ferrand

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PLU d ETEL. Diagnostic MINEA. Alain Mausset - Jean-Pierre Ferrand"

Transcription

1 PLU d ETEL Diagnostic MINEA Alain Mausset - Jean-Pierre Ferrand Juin 2006

2 Etel, le port sur la Ria du même nom 7 Etel possède une position clé à l embouchure de la Ria 8 La Ria d Etel, un site plus qu exceptionnel 9 L une des plus petites communes du Morbihan 10 Des documents d urbanisme un peu anciens 11 Etel est une commune du littoral 12 Une commune sous pression d études et d immobilier 13 Etel, une insolation élevée et des vents du sud-ouest 14 Une géologie très homogène 15 Une urbanisation implantée sur un relief en cirque ouvert vers l ouest 16 Une hydrographie faible en dehors de la Ria et de la rivière du Sac h 17 Un territoire majoritairement urbanisé 18 Un milieu maritime riche pour la pêche à pied 19 Un milieu terrestre réduit mais bien présent près du Sac h 20 Une population qui a diminué depuis 30 ans mais qui se stabilise 21 Une croissance de l habitat qui ne compense pas la perte de population 22 Etel a encore une vocation de ville active 23 La pêche, un glorieux passé et une actualité encore bien présente 24 L activité commerciale actuelle d Etel se répartit sur quatre sites 25 Carte des commerces et des services 26 Un centre commercial et des services du quotidien, le pôle mairie-église 27 Sommaire du chapitre A. Mausset - J.-P. Ferrand - Minea

3 Un pôle port avec des poissonneries, la coop, des cafés et de la restauration 28 Rue de la Libération, une rue principale entre deux pôles trop longue 29 Un pôle artificiel, celui de la Pl. St Louis et du Bd Charles de Gaulle 30 L activité touristique pourrait mieux faire, le potentiel est là 31 Etel est aujourd hui un port de plaisance important 32 Des activités existantes et en devenir sur la communauté de communes 33 Le secteur ostréicole est un atout pour la Ria 34 Le secteur agricole n est presque plus plus représenté à Etel 35 Des équipements administratifs très présents 36 Des équipements scolaires au rayonnement régional 37 Un bon niveau en équipements sociaux 38 Un niveau faible en équipements culturels 39 Un très bon niveau en équipements sportifs 40 Une vie associative riche et dynamique 41 Un niveau moyen en équipements touristiques 42 Etel est une commune maritime très urbanisée 43 La rive gauche de la rivière de Sac h 44 Une occupation urbaine qui s est faite à partir du port 45 Le port d origine, des constructions isolées 46 Une façade portuaire, aujourd hui peu attirante, d aspect industriel 47 L aspect industriel du port, c est l identité d Etel 48 Sommaire du chapitre A. Mausset - J.-P. Ferrand - Minea

4 En continuité du port traditionnel, le port de plaisance 49 La façade devant le plan d eau du Pradic 50 Le terrain de football et le gymnase du Pradic 51 Le pôle nautique, un développement certain 52 La façade littorale sur la Ria, c est la richesse d Etel 53 Des infrastructures routières non hierarchisées et peu claires 54 Des quais et un littoral trop encombrés de voitures 55 Les déplacements autres qu automobiles 56 Les piétons et les cyclistes n ont pas encore une place de choix 57 Le réseau d eau potable est intercommunal 58 Pas de risques industriels et un seul risque naturel 59 Peu de servitudes contraignantes 60 Passer du diagnostic aux orientations 61 Etel possède aujourd hui une image de puissance et de courage 62 Etel, conjugue mémoire et avenir 63 Le domaine de la pêche amateur est dynamique sur le Morbihan 64 Les savoirs de la pêche et de la sécurité en mer sont présents sur Etel 66 La plaisance motorisée est bien implantée sur Etel 67 La voile et le kayak sont aussi des activités en expansion 68 Certains choix antérieurs sont regrettables 69 Beaucoup trop de résidences secondaires et trop peu de logements aidés 70 Sommaire du chapitre A. Mausset - J.-P. Ferrand - Minea

5 Le long de la Ria, des terrains sont riches de potentialités 71 Des forces déjà en bien présence peuvent orienter fortement le PLU 72 Plus sur les hauteurs de l est, il reste d importants espaces non construits 73 L Est d Etel est indissociable de l Ouest d Erdeven 74 L urbanisation d Erdeven : deux secteurs séparés par une coupure d urbanisation 75 Coupure d urbanisation entre l ouest d Erdeven et le centre bourg 76 Donner à Erdeven et à Etel un aménagement d ensemble cohérent 77 Etendre l urbanisation d Etel vers l Est 78 De beaux espaces sont présents à cheval sur Etel et sur Erdeven 79 Mieux choisir les vocations des autres zones NA des POS 80 Pour Etel, ce ne sont donc pas les atouts qui manquent 81 Mais pour Etel, il y a aussi des obstacles 82 L environnement, c est à la fois des patrimoines et un comportement 83 Sommaire du chapitre A. Mausset - J.-P. Ferrand - Minea

6 «Etel» : la Barre d Etel An intel : le bras de mer «Je suis ce que je serai demain.» «L identité n est pas un héritage, mais une création. Elle nous crée, et nous la créons constamment. Et nous ne la connaîtrons que demain. Mon identité est plurielle et diverse [ ]. J essaie d élever l espoir comme on élève un enfant. Pour être ce que je veux, et non ce que l on veut que je sois». Mahmoud Darwich, poète palestinien, interview dans Le Monde du 12 fév A. Mausset - J.-P. Ferrand - Minea

7 Etel, le port sur la Ria du même nom Dans le Morbihan, Etel est une commune de Bretagne Sud, à mi-chemin entre Lorient et Auray. Au Centre du grand site dunaire Gâvres-Quiberon, Etel fait partie de la Communauté de communes de la Ria d Etel avec Belz, Erdeven et Locoal Mendon. La commune adhère au Syndicat du Pays d Auray dont le Scot est en cours d étude. La commune est proche de centres touristiques et urbains importants : Carnac : 14 km Auray : 20 km Quiberon : 26 km Lorient : 30 km Vannes : 38 km A. Mausset - J.-P. Ferrand - Minea

8 Etel possède une position clé à l embouchure de la Ria RD 781 Le port d Etel est implanté très près de l embouchure de la Ria,même si Etel n en détient pas le territoire qui dépend d Erdeven et de Plouhinec.Cette position est intéressante pour le port car sa navigation ne pertube pas l écologie de la rivière d Etel. La rivière est en eau profonde au droit d Etel avec souvent plus de 15 m de profondeur jusqu au Pont Lorois. Le seul problème, pour la navigation, est celui de la Barre qui se forme à l embouchure. C est un banc de sable mobile qui provoque un rouleau, par gros temps, à l entrée de la Ria. Un sémaphore en rive droite, côté Plouhinec, gère les entrées et sorties des bateaux de la Ria. La Ria, l océan et la coupure de la rivière du Sac h, au nord d Etel, n autorisent que des accès routiers limités en provenance du nord-est, avec les RD 16 et RD 105. Cette situation place Etel dans une position comparable à celle d une presqu île. A. Mausset - J.-P. Ferrand - Minea

9 La Ria d Etel, un site plus qu exceptionnel La position juste à l embouchure de la Ria permet à Etel de profiter de trois types de rivages : la Ria, l océan et la rivière. La Ria lui a permis de développer un port particulièrement à l abri même si la «Barre» à l embouchure en perturbe l entrée par mauvais temps. Une plage qui se prolonge sur Erdeven le long de la Ria et un plan d eau, celui du Pradic, fermé par une digue, donnent à la commune deux sites de baignade dont l un, Le Pradic, est particulièrement sécurisé. La rivière du Sac h, quand à elle, offre des paysages plus doux et plus proches de ceux de l intérieur. A. Mausset - J.-P. Ferrand - Minea

10 L une des plus petites communes du Morbihan Superficie de la commune : 175 ha Population : en 1999 : hab, en 2004 : hab. Longueur du littoral sur la Ria : 1,8 km Longueur du littoral rivière du Sac h : 2 km Nombre de résidences principales : 1006 Nombre de résidences secondaires : 521 A. Mausset - J.-P. Ferrand - Minea

11 Des documents d urbanisme un peu anciens Carte du POS scannée +limite commune Le POS actuel est l héritage de documents antérieurs : POS approuvé le 7 mars 1980 POS modifié le 14 février 1983 POS mis à jour (ZIF) le 14 février 1983 POS révisé le 27 mars 1985 POS modifié le 9 mars 1988 POS modifié le 27 septembre 1990 POS modifié le 7 février 1992 POS révisé le 27 février 1995 POS modifié le 27 octobre 1999 Le POS actuel, seul document d urbanisme contractuel et opposable au tiers, gère les usages des sols. Il a prévu de combler tous les espaces non construits sur l Est de la commune. Ces terrains, classés en zone NAa, sont donc destinés à être construits. Certains se prolongent avec un zonage NAb sur la commune voisine, d Erdeven. Pour ces derniers, seuls des plans d ensemble à cheval sur Etel et Erdeven donneront une cohérence à des projets. A. Mausset - J.-P. Ferrand - Minea

12 Etel est une commune du littoral La proximité de l océan donne à la commune un statut de «commune du littoral». Il donne à Etel des règles spécifiques en matière d urbanisation et de protection des espaces proches du littoral. Mais ce n est pas tout, en effet Etel ne doit oublier qu elle entre dans une notion de développement équilibré d un territoire qui est bien plus vaste que le sien. Aujourd hui, l attraction des communes du littoral est très grande, mais il ne faudrait pas que cela se fasse au détriment des communes situées plus à l intérieur des terres. Le concept «d extension limitée» doit être rigoureusement appliqué, mais pour Etel, le cas de figure est différent. Les choix de développement doivent porter essentiellement sur la création d entreprises et de résidences principales dans le cadre des options du SCOT du Pays d Auray. L objectif pour Etel est double. Il s agit de redonner à la commune plus d emplois et de retrouver sa population. La vraie réussite, pour Etel et pour les communes voisines, serait de créer un pôle d emplois à l échelle du Pays d Auray et d accueillir une nouvelle population lui permettant d atteindre le seuil de habitants à moyen terme et plus de ultérieurement au lieu des habitants (2004). Etel a eu habitants, il y a quelques décennies. A. Mausset - J.-P. Ferrand - Minea

13 Une commune sous pression d études et d immobilier La municipalité d Etel a fait réaliser de nombreuses études, sur le commerce, la restructuration du centre et du port, le tourisme, etc. A la demande du Syndicat du Pays d Auray, une importante étude de programmation est par ailleurs en cours (2006). Elle porte sur la réalisation d un pôle nautique et sur la recherche de programmes d activités liées à des entreprises ou à des équipements du domaine de la mer. De nombreux promoteurs veulent construire à Etel. Ils proposent soit des immeubles en façade de Ria, soit des lotissements stéréotypés et fortement consommateurs d espaces implantés plus à l intérieur des terres. Le PADD et le PLU devront faire la synthèse et la cohérence de ces études puis en faciliter la mise en place au niveau du foncier et des règlements d utilisation des sols. A. Mausset - J.-P. Ferrand - Minea

14 Normales Précipitations en mm Normales Temperatures en mm Etel, une insolation élevée et des vents du sud-ouest Le climat d Etel présente les caractéristiques d une station de la frange littorale morbihannaise, avec une pluviométrie relativement faible (environ 760 mm par an), une insolation élevée (un peu plus de 2000 heures par an), une faible amplitude thermique sur l année et un régime des vents montrant une forte représentation des vents de secteur sud-ouest, puis de nord-est. On notera que l ensoleillement diminue rapidement vers l intérieur des terres, phénomène particulièrement apparent en périodes anticycloniques où le ciel est en général dégagé au-dessus d Etel alors que des bancs de cumulus se forment par convexion en cours de journée à quelques kilomètres en arrière. Corrélativement, au fond de la rivière d Etel, la pluviométrie augmente, puisqu elle atteint déjà 930 mm à Landévant. En ce qui concerne le vent, les données utilisées sont celles de la station de Lorient - Lann-Bihoué, qui se trouve dans une situation comparable et reflète, comme à Etel, l importance du régime de brises avec le basculement caractéristique entre sud-ouest et nordest. La végétation du milieu dunaire, qui comporte de nombreuses espèces méditerranéennes et atlantiques, témoigne de l existence d une sécheresse estivale parfois très marquée. Diverses plantes ne peuvent survivre que grâce à des dispositifs d adaptation à l aridité. A. Mausset - J.-P. Ferrand - Minea

15 Une géologie très homogène La commune d Etel se situe dans le complexe métamorphique du Morbihan littoral. Le sous-sol de la commune est uniquement constitué de granit. Cette roche affleure en micro-falaises sur les promontoires du littoral et donne des sols souvent peu profonds. Au sud de la ville, des placages sableux correspondent à la partie la plus interne du massif dunaire d Erdeven. Ils surmontent le socle granitique. L épaisseur de la couche sableuse augmente en direction de la barre. La largeur du massif dunaire est à ce niveau un peu supérieure à un kilomètre. A. Mausset - J.-P. Ferrand - Minea

16 Une urbanisation implantée sur un relief en cirque ouvert vers l ouest Le relief de la commune se présente sous la forme d une échine peu élevée (point culminant à 16 m seulement) orientée nord-ouest sud-est. Les pentes sont doucement inclinées vers la rivière du Sac h, au nord, et vers le bras principal de la rivière d Etel, à l ouest. La rivière du Sac h est un bras de mer étroit, peu profond et sinueux, bordé par de petites falaises rocheuses et dont les ramifications (étangs du Sac h et du Bignac) ont favorisé l implantation d un moulin à marée. Le bras principal de la ria d Etel, quant à lui, présente au droit de la commune un tracé relativement rectiligne. Le rivage y montre une alternance de promontoires rocheux et d anses sablo-vaseuses. Parcouru de forts courants de marée, la Ria débouche brusquement dans l océan à 1,5 km à l aval du port, après avoir traversé le massif dunaire de Plouhinec - Erdeven. La Barre d Etel se forme à l embouchure. Il est à noter que la profondeur de la rivière d Etel est importante entre le port d Etel et Pont-Lorois, puisqu elle dépasse localement une quinzaine de mètres, et que l on y trouve des tombants rocheux d un intérêt écologique exceptionnel. La partie la plus interne du territoire, au contact d Erdeven dans le secteur de Croix Izan, présente l aspect d un plateau d une hauteur moyenne de 12 à 15 m, qui se poursuit jusqu au-delà du bourg d Erdeven. Partie basse qui pourrait risquer une submersion marine RETOUR SOMMAIRE SUIVANT AER POS A. Mausset - J.-P. Ferrand - Minea

17 Une hydrographie faible en dehors de la Ria et de la rivière du Sac h La rivière du Sac h au nord de la commune matérialise la limite entre les communes d Etel et de Belz. La rivière est coupée par un moulin à marée et remonte, vers Erdeven, selon une orientation est ouest, perpendiculaire à la Ria. Un ruisseau, au sud de la commune, prend sa source dans un étang près de Keranroué. Il est busé à sa traversé du Bd Charles de Gaulle jusqu au littoral. Un autre ru serpente d est en ouest et provoque de petites zones marécageuses dans l îlot délimité par les rues de Penester, Pierre Loti et Amiral Schwerer. Il disparait à l approche de l étang du Pradic tout en ayant matérialisé des zones humides sur son parcours. Le Ré d Etel A. Mausset - J.-P. Ferrand - Minea

18 Un territoire majoritairement urbanisé Avec son territoire exigu et fortement urbanisé, la commune d Etel est pauvre en milieux naturels. Ceuxci présentent cependant un intérêt notable. La commune est bordée à l ouest par le tronc principal du ré d Etel, et au nord par le bras de mer du Sac h, qui s achève, à l aval, par un étang à marée. A. Mausset - J.-P. Ferrand - Minea

19 Un milieu maritime riche pour la pêche à pied La rivière d Etel, dont la largeur est ici d environ 250 m à marée basse, présente au niveau d Etel un substrat sableux à sablo-graveleux vers l aval. L estran est recouvert à l extrême sud de la commune par un remarquable herbier à zostère marine et renferme une faune très riche, notamment des bancs de coquillages. Ce qui explique que ce secteur soit bien connu des pêcheurs à pied. Plus au nord, les fonds comportent des secteurs rocheux, avec des tombants qui hébergent une faune fixée exceptionnellement variée et abondante, faisant de ce site l un des plus remarquables du littoral français pour la faune sous-marine. Cette richesse s explique par la turbidité de l eau, qui empêche le développement de la végétation algale en profondeur, ainsi que par l abondante production planctonique de la rivière d Etel, qui transite dans ce secteur à chaque cycle de marée. Le bras de mer du Sac h, étroit, peu profond et envasé, présente des caractéristiques très différentes tout en participant lui aussi à l écosystème global de la rivière d Etel. Ces espaces maritimes sont fréquentés par de nombreux oiseaux, faciles à observer (goélands, mouettes rieuses, sternes, aigrettes, hérons, grands cormorans...) ou plus discrets (limicoles de diverses espèces, tadornes, martins-pêcheurs, etc). A. Mausset - J.-P. Ferrand - Minea

20 Un milieu terrestre réduit mais bien présent près du Sac h Etel possède sur son territoire un petit fragment de l arrière-dune d Erdeven, dont la végétation est ici altérée par les activités humaines. La végétation de la dune fixée est très appauvrie et on trouve ponctuellement quelques espèces de la dune mobile, telles que l oyat. La présence de ce milieu est intéressante et participe fortement à l identité paysagère, puisqu elle crée des espaces ouverts. A l est de la rivière du Sac h, les pointements rocheux sont couronnés de petits massifs de lande sèche à ajonc d Europe et à bruyère cendrée. Cette végétation montre une floraison spectaculaire au printemps (ajoncs) puis en été (bruyère). Sur les terres plus riches à l abandon, ainsi que dans les haies, le fourré à prunellier prédomine. Cette végétation est assez banale mais abrite des espèces intéressantes en sous-étage (iris fétide, arum, garance voyageuse...) ainsi que de fortes populations de passereaux nicheurs. Les nombreux murets de pierres sèches ainsi que les talus hébergent une végétation riche et attrayante (mousses, fougères...) ainsi que de nombreuses espèces animales, par exemple des lézards verts et des murailles, favorisés également par l important ensoleillement. Les milieux humides sur le domaine terrestre sont rares à Etel et ne présentent pas d intérêt marqué, mais ils participent à la diversité floristique, faunistique et paysagère du territoire. Du fait de leur rareté à l échelle locale, ils méritent d être strictement protégés, en particulier le long du petit ruisseau du Ré d Etel. A. Mausset - J.-P. Ferrand - Minea

21 Une population qui a diminué depuis 30 ans mais qui se stabilise Population (hab) Evolution de la population Population (hab) Etel compte, en 2004, habitants. Ce chiffre diminue sensiblement depuis plusieurs années avec un solde migratoire positif ( 0,23%/an) qui n arrive pas à compenser le solde naturel très fortement négatif (- 0,93 %/an). La population d Etel vieillit du fait de l installation sur la commune de retraités au fort pouvoir d achat, provoquant une hausse des prix de l immobilier et une fuite des populations jeunes, accentuant de ce fait la baisse du taux de natalité Années Le déséquilibre des tranches d âge s accroît fortement depuis 1985, date à laquelle les 4 tranches d âge ( 0-19, 20-39, 40-59, + de 60 ans ) étaient réparties uniformément autour de 25 % chacune. Aujourd hui, la population de plus de 60 ans représente 40 % des habitants d Etel, ce qui est fort comparée à la moyenne départementale de 24,5 % et nationale de 21%. % de population Evolution de la population par tranche d'age % 0-19 ans % ans % ans % 60 et + Sur son territoire de 1,75 km², Etel compte hab / km². Ce chiffre, plus fort que la moyenne régionale ou nationale (111 hab/km²), s explique par le fait que la commune, très peu étendue, est essentiellement urbaine. Il est faible par rapport à des communes urbaines. En période estivale, on estime que la population double, ce qui est peu par rapport à des stations balnéaires. La stagnation de la population permanente et son veillissement inquiètent la municipalité qui oriente ses objectifs pour contrecarrer ces tendances Années A. Mausset - J.-P. Ferrand - Minea

22 Une croissance de l habitat qui ne compense pas la perte de population 1800 Evolution du parc immobilier En 2004, le nombre de logements était de dont 62,8 % de résidences principales, 32,5 % de résidences secondaires, 4,7 % de logements vacants. Nombre de logements Années Répartition des types de logements Résidence principale Résidence secondaire logement vacant Total logement L évolution est à la hausse mais les nouveaux logements sont destinés surtout aux résidences secondaires. En effet, le nombre de residences principales ne varie pratiquement pas depuis 1965, mise à part une très légère augmentation entre 1982 et Il s ensuit une très nette variation des répartitions en type de logements. Le taux de résidences principales chute, alors que celui des résidences secondaires augmente constamment. On assiste à Etel, à une décohabitation régulière depuis Le nombre d habitants par résidence principale est passé de 3,3 en 1962 à 2,1 en Les familles avec enfants ne restent pas sur la commune alors que les couples de retraités s installent. Les jeunes partent faire des études ailleurs et ne reviennent pas, entre autres, faute de logements. % Logement 100,0 90,0 80,0 70,0 60,0 50,0 40,0 % Résidence Principale % Résidence secondaire % Logement Vacant 71,2 % des habitants sont propriétaires de leur logement. Le nombre de logements sociaux en 1999 s élèvait à 48, soit 3 % du parc de logements. Il a augmenté de 21 % jusqu en 2004 ( 58 log, 3,6 % du parc de logement ). Ce qui ne compense pas la montée des résidences secondaires. 30,0 20,0 10,0 0, Années A. Mausset - J.-P. Ferrand - Minea

23 Etel a encore une vocation de ville active Les actifs ne représentent que 33% de la population contre une moyenne départementale de 43% et nationale de 45%. Cette proportion faible est due à la forte présence de retraités s installant sur le littoral breton. La répartition en catégories socioprofessionnelles calque bien le modèle national avec, certes, un écart pour les artisans-commerçants-chefs d entreprises (11% à Etel, 6,4% en France) et les ouvriers (23,3% à Etel, 27,1% en France). Ces chiffres reflètent l absence d entreprises industrielles sur la commune qui emploieraient des salariés. Les résidents sont artisans, commerçants, restaurateurs. Le taux de chômage de 19,5 % beaucoup plus élevé que sur le département (11,5 %) traduit le déclin du secteur de la pêche (sardine et thon) et des dérivés industriels (conserverie) très florissants jusqu au milieu du 20ème siècle. Etel compte 336 résidents travaillant hors de la commune, à l inverse, 238 non résidents se rendent à Etel pour y travailler. ZA Belz A. Mausset - J.-P. Ferrand - Minea

24 La pêche, un glorieux passé et une actualité encore bien présente Après un passé glorieux de pêche à la sardine au cours de la seconde moitié du 19ème siècle et l essor de la pêche au thon au début du 20ème siècle, le port d Etel décline en même temps que l activité de pêche un peu après la guerre. La criée est fermée en 1963, les 7 conserveries implantées sur la commune ferment les unes après les autres. La célèbre conserverie «le Bayon» resistera jusqu en En 1999, les bateaux des pêcheurs étellois étaient déjà immatriculés à Lorient. En 2001, le Groupement des Pêcheurs Etellois est contraint de fermer ses portes devant la diminution de la flottille. Les pêcheurs intègrent alors le Groupement des Pêcheurs Artisans Lorientais (GPAL). Actuellement, 2 pêcheurs indépendants étellois résident à Etel. Mais Etel, c est beaucoup de pêcheurs amateurs! Toutes les pêches s y pratiquent, à pied, à partir des quais, en barque sur la Ria ou au large... A. Mausset - J.-P. Ferrand - Minea

25 L activité commerciale actuelle d Etel se répartit sur quatre sites La dispersion des commerces sur Etel est importante. Elle est sans justification spécifique ou fonctionnelle. Cependant, l histoire de la création de la ville-port possède de sa propre logique : c est un site portuaire fonctionnel sur la Ria complété par un centre de bourg sur un point haut. Ce type de schéma est commun sur le Morbihan et sur le littoral de Bretagne. Les quatre sites sont : le pôle Mairie-Eglise le pôle Port la rue de la Libération entre la mairie et le port l angle Nord-Est du plan d eau du Pradic Pôle Port Pôle Pradic Pôle Libération Pôle Mairie-Eglise A. Mausset - J.-P. Ferrand - Minea

26 Source : Territoire en Mouvement - Jan 2005 Restauration, bar, hotellerie Loisirs, commerces balnéaires Commerces de proximité, alimentaire.. Administration, scolarité Carte des commerces et des services ETEL D EN HAUT ET ETEL D EN BAS Les Alimentation activités commerciales : 16 de la commune sont regroupées sur la rue On note une distinction entre la partie basse et haute. La Supérette partie basse : 1regroupe la majorité des commerces à vocation touristi La partie haute regroupe les «commerces ordinnaires», d alimentation, les Equipement administrations. de la personne : 13 Soins : 10 LE TOURISME Les activités touristiques se concentrent en front de mer avec des amé gaux Maison qui impliquent Loisirs un : réaménagement 23 conséquent : Le muséee des thoniers. Le Assurances, port de plaisance. Banques(5), Agences Immobilières : 12 L ancienne criée (servant aux animations festives), l office de tourisme la Automobile mer sur le port. : La 1 salle des fêtes. Les restaurants qui remontent vers le centre. Le bassin du Pradic puis la plage de Pradic. L école de voile et le gymnase. Le camping municipal (275 emplacements). Le secteur sportif au nord. Les commerces sur Etel se regroupent sur la rue de la Libération, le port, et la place Saint-Louis. La distance de 400 m entre le pôle Mairie et le port est trop grande. La distance entre le Shopi, la place Saint-Louis et la Mairie est plus faible. LES ETABLISSSEMENTS SCOLAIRES Etel se caractérise par la présence de nombreux établissements scolai lège et lycée, à proximité du front de mer, mais fermés en période estiv Le manque de supérette sur le pôle mairie est réel. Le stationnement fait aussi défaut. Sur le port, le stationnement omniprésent gêne l animation et le confort des piétons. ENJEUX EVITER UN CLIVAGE ENTRE LE CENTRE ETELOIS ET L RISTIQUE ET SAISONNIER ET CONSERVER UN LIEN FO RUE DE LA LIBERATION ET LE PORT EVITER QUE LE PORT D ETEL NE DEVIENNE UNIQUEM TION TOURISTIQUE» MAIS CONSERVE DES ACTIVITES TROUVER Ch0 Ch1 DES Ch2 SYNERGIES AER Ch5 Ch6 ENTRE Ch7 TOURISME ET ETAB D ENSEIGNEMENT ETEL - ETUDE D AMENAGEMENT, DE CIRCULATION ET DE STATIONNEMENT DU PORT ET DU CENTRE VILLE - DIA A. Mausset - J.-P. Ferrand - Minea TERRITOIRES EN MOUVEMENT VANNES < HORIZ

27 Un centre commercial et des services du quotidien, le pôle mairie-église Avec la partie haute de la rue de la Libération, c est la centralité de tous les jours pour les résidents d Etel avec des services et des petits commerces. Une construction récente dans un immeuble de qualité offre en rez-de-chaussée des boutiques : le Bayon. Ces commerces ne trouvent pas preneur à ce jour pour des raisons de coût du loyer et de manque de stationnement. Une pharmacie et des commerces alimentaires, ainsi que le marché du mardi matin, animent bien le secteur. Le pôle Mairie - Eglise souffre cependant d un déficit de stationnement lisible et confortable, alors que la voiture y est omniprésente. L école maternelle va déménager vers le collège, près du Pradic. A. Mausset - J.-P. Ferrand - Minea

28 Un pôle port avec des poissonneries, la coop, des cafés et de la Le pôle du port concentre la majorité des cafés et des restaurants d Etel, deux poissonneries importantes et la coopérative maritime «le Comptoir de la Mer». Ces commerces correspondent bien à la vocation du site. L Office du tourisme a trouvé sa place, bien qu implanté à l envers d un accueil des visiteurs et surtout, mal localisé pour donner des informations générales sur la Ria et sur Etel. L aménagement historique du port a été réalisé au coup par coup avec comme priorité le fonctionnel. Toutes les constructions en avant des rues de la Glacière et du 8 mai sont venues en remblais sur le port au fur et à mesure des besoins. C est, en particulier vrai pour la nouvelle criée qui s est implantée en remblai sur le cœur du port. Cet état de fait ne correspond donc pas à des critères esthétiques de petit port de pêche traditionnel. Etel se range plutôt, aujourd hui, du côté des friches portuaires que de Sauzon! Mais c est son identité, c est même plus fort et c est certainement moins courant A. Mausset - J.-P. Ferrand - Minea

29 Rue de la Libération, une rue principale entre deux pôles trop longue 400 m Sur un linéaire de près de 400 mètres, entre l église et le port, la rue de la Libération offre ponctuellement des boutiques, dont des restaurants et des bars, surtout vers le port en en partie basse. Quelques activités artisanales s y sont aussi implantées. La dimension de la voie est étroite si bien que la présence de stationnements et le passage des automobiles, bien qu à sens unique, réduisent les trottoirs à leur plus simple expression. Des tentatives de piétonnisation n ont rien démontré, d autant plus que la longueur de la rue entre les deux pôles est bien trop grande. Des projets d aménagement qualitatif sont en cours d étude. A. Mausset - J.-P. Ferrand - Minea

Une façade portuaire, aujourd hui peu attirante, d aspect industriel

Une façade portuaire, aujourd hui peu attirante, d aspect industriel Une façade portuaire, aujourd hui peu attirante, d aspect industriel Le port d Etel, limité par des quais côté Ria et par un front urbain continu, est souvent occupé par des cafés ou des restaurants. Devant

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME Département de la Loire-Atlantique (44) Commune de La Plaine sur Mer PLAN LOCAL D URBANISME Réunion publique de concertation 14 janvier 2013 Les étapes de l élaboration du PLU Prescription (DCM) 11/06/2009

Plus en détail

Montvalezan La Rosière

Montvalezan La Rosière Montvalezan La Rosière Elaboration du Plan Local d Urbanisme Réunion publique n 2 Synthèse du diagnostic Février 2015 1 Déroulement 1. Rappel de la démarche 2. Les enjeux identifiés par thématique 3. Synthèse

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Département du Morbihan Commune de l Ile aux Moines Plan Local d Urbanisme Pièce n 2 : Projet d Aménagement et de Développement Durable Vu pour être annexé à la délibération du 19 mars 2014 Le Maire, Dossier

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME PHASE DIAGNOSTIC & ETAT INITIAL DE

PLAN LOCAL D URBANISME PHASE DIAGNOSTIC & ETAT INITIAL DE RÉUNION PUBLIQUE -LE - PLAN LOCAL D URBANISME PHASE DIAGNOSTIC & ETAT INITIAL DE L ENVIRONNEMENT Commune de MENTON - Alpes-Maritimes 1 DIAGNOSTIC TERRITORIAL & ARTICULATION AVEC LES AUTRES PLANS ET PROGRAMMES

Plus en détail

COMMUNE DE BEAUZAC. Projet 6. Mai 2013. Réf : 37051

COMMUNE DE BEAUZAC. Projet 6. Mai 2013. Réf : 37051 COMMUNE DE BEAUZAC PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES Projet 6 Mai 2013 Réf : 37051 Le Plan Local d Urbanisme est l expression du projet urbain de la commune de Beauzac et constitue ainsi

Plus en détail

Mavilly-Mandelot. Présentation du PADD. Elaboration du Plan Local d Urbanisme. Jeudi 24 octobre 2013

Mavilly-Mandelot. Présentation du PADD. Elaboration du Plan Local d Urbanisme. Jeudi 24 octobre 2013 Mavilly-Mandelot 2 Elaboration du Plan Local d Urbanisme Présentation du PADD Jeudi 24 octobre 2013 LES ETAPES DE L ELABORATION PHASE 1 DIAGNOSTIC PHASE 2- PROJET COMMUNAL PHASE 3- ZONAGE ET REGLEMENT

Plus en détail

VIII - Les dynamiques d évolution et les enjeux de développement

VIII - Les dynamiques d évolution et les enjeux de développement VIII - Les dynamiques d évolution et les enjeux de développement A ce stade de son développement, les dynamiques et les enjeux sur la commune sont multiples. Ils concernent à la fois des enjeux de développement

Plus en détail

acérola - plessis-grammoire

acérola - plessis-grammoire acérola - plessis-grammoire oap aménagement Le secteur d Acérola se situe au cœur de la commune du Plessis-Grammoire et couvre une surface d environ 5 hectares au coeur du tissu urbain. Il est délimité

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME 2- PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE

PLAN LOCAL D URBANISME 2- PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE Département de la Saône et Loire Commune de CIEL PLAN LOCAL D URBANISME 2- PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE PREAMBULE LES TEXTES Article L110 du Code de l Urbanisme Le territoire français

Plus en détail

Livre blanc des territoires girondins Diagnostic Contribution de la commune de Lacanau

Livre blanc des territoires girondins Diagnostic Contribution de la commune de Lacanau Livre blanc des territoires girondins Diagnostic Contribution de la commune de Lacanau Dans le cadre du diagnostic réalisé par les services du Conseil départemental sur le territoire médocain, la commune

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30

RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30 RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30 Le déroulement de la soirée 1. Qu est-ce qu un PLUi? 2. Etat des lieux du territoire 3. Temps d échanges

Plus en détail

Commission Populations - Equipements

Commission Populations - Equipements Commission Populations - Equipements Synthèse du diagnostic stratégique Septembre 2010 Document de travail usage et diffusion soumis à l accord du SEBB Commission populations équipements synthèse du diagnostic

Plus en détail

Le projet d aménagement et de développement durable

Le projet d aménagement et de développement durable 5 Améliorer l accessibilité des territoires en diversifiant les modes de déplacement et réaménager le cadre de vie Les transformations de la ville, et plus spécifiquement encore ses extensions périphériques,

Plus en détail

Diagnostic et état initial de l environnement!

Diagnostic et état initial de l environnement! 1! Le contenu du SCOT! Phase 1! Diagnostic et état initial de l environnement! Prospective (scénarios)! Phase 2! Phase 3! Phase 4! Elaboration du Plan d Aménagement et de Développement Durable (PADD)!

Plus en détail

Conservatoire de l'espace littoral et des rivages lacustres

Conservatoire de l'espace littoral et des rivages lacustres Septembre 2007 Le site littoral de la Côte Sauvage de Quiberon Beg en Aud. Porh Gwenn. Port Bara. Kerniscob. Beg er Goalennec. Zone du site du et des travaux de l OGS. St-Pierre-Quiberon. Quiberon Pointe

Plus en détail

6. JARJAYES - les besoins et pistes d actions

6. JARJAYES - les besoins et pistes d actions 6. JARJAYES - les besoins et pistes d actions Besoins identifiés par la commune : 1. sécuriser le carrefour des Tancs (peu de visibilité) et l accès à l arrêt de bus (le long de la RD942 très circulée)

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION DE RENNES METROPOLE Commune de Bourgbarré Plan Local d Urbanisme Orientations d Aménagement et de Programmation Révision approuvée par DCM du 10/05/2011 Modification n 1 approuvée

Plus en détail

Aimez la. à Sathonay-Camp

Aimez la. à Sathonay-Camp Aimez la à Sathonay-Camp ÉDITO Sathonay est une ville où il fait bon vivre. Son esprit village caractéristique offre une qualité de vie remarquable aux portes de la 2 e agglomération de France. Le quartier

Plus en détail

SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE

SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE LIVRET I SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE 5 Sommaire I SYNTHESE page 5 II REACTUALISATION FEVRIER 2006 : DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE page 18 III DIAGNOSTIC

Plus en détail

MOUSSY LE VIEUX 2 PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE URBANISME. FARHI ALEXANDRINE Impasse de la Forge 77550 REAU

MOUSSY LE VIEUX 2 PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE URBANISME. FARHI ALEXANDRINE Impasse de la Forge 77550 REAU MOUSSY LE VIEUX 2 PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE. URBANISME FARHI ALEXANDRINE Impasse de la Forge 77550 REAU Tél. 01 60 60 87 98 Fax. 01 60 60 82 55 Présent document émis le 29 Décembre

Plus en détail

LA MAISON DE LA BARTHE

LA MAISON DE LA BARTHE NOUVEL ESPACE MUNICIPAL LA MAISON DE LA BARTHE La nature en cœur de ville DOSSIER DE PRESSE Dossier de Ouverture presse décembre mars 2014 2013 www.dax.fr www.dax.fr SOMMAIRE Le poumon vert du cœur de

Plus en détail

Prévoir ensemble l avenir de Pont-du-Château avec le «PLAN LOCAL d URBANISME»

Prévoir ensemble l avenir de Pont-du-Château avec le «PLAN LOCAL d URBANISME» Prévoir ensemble l avenir de Pont-du-Château avec le «PLAN LOCAL d URBANISME» La lettre d information municipale n 7 de mars 2005 vous a présenté et expliqué le pourquoi du Plan Local d Urbanisme (PLU).

Plus en détail

3-Projet d Aménagement et Développement Durables. PLU révisé approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 17 décembre 2013

3-Projet d Aménagement et Développement Durables. PLU révisé approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 17 décembre 2013 3-Projet d Aménagement et Développement Durables PLU révisé approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 17 décembre 2013 PADD- PLU révisé approuvé par délibération du CM Espace Ville 1 SOMMAIRE

Plus en détail

Diagnostic démographique d socio-économique

Diagnostic démographique d socio-économique Diagnostic démographique d et socio-économique conomique Plan Local d d Urbanisme de Guengat Les habitants L habitat Les activités économiques et l emploi Les équipements et services Les transports Conception

Plus en détail

III. Le Projet d Aménagement et de Développement Durable

III. Le Projet d Aménagement et de Développement Durable III. Le Projet d Aménagement et de Développement Durable Ces interrogations ont servi de base à la formulation d un projet de vie communale exprimé au travers du PADD. Elaboré selon un objectif général

Plus en détail

COMMUNE DE CHORGES (département des Hautes-Alpes) PLAN D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD)

COMMUNE DE CHORGES (département des Hautes-Alpes) PLAN D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD) COMMUNE DE CHORGES (département des Hautes-Alpes) PLAN D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD) LE PADD : projet d aménagement et de développement durable Il définit les orientations d urbanisme

Plus en détail

III ANALYSE DE L ENVIRONNEMENT : ETAT INITIAL DU SITE APPROCHE PAYSAGERE

III ANALYSE DE L ENVIRONNEMENT : ETAT INITIAL DU SITE APPROCHE PAYSAGERE III ANALYSE DE L ENVIRONNEMENT : ETAT INITIAL DU SITE APPROCHE PAYSAGERE Situation - Relief - Hydrographie Située en périphérie Nord-Ouest de l agglomération de Limoges, cette commune s incline globalement

Plus en détail

Un lieu de vie : Ecole maternelle du Foulon (4 classes), quartier résidentiel. Un espace ressource: Principal captage d eau potable des Vallons de la

Un lieu de vie : Ecole maternelle du Foulon (4 classes), quartier résidentiel. Un espace ressource: Principal captage d eau potable des Vallons de la 1 2 3 Un lieu de vie : Ecole maternelle du Foulon (4 classes), quartier résidentiel. Un espace ressource: Principal captage d eau potable des Vallons de la Tour. Un espace naturel et récréatif: La Bourbre,

Plus en détail

Grand jeu. Quels noms pour les lieux du futur écoquartier de Guérande?

Grand jeu. Quels noms pour les lieux du futur écoquartier de Guérande? Grand jeu Maison neuve Quels noms pour les lieux du futur écoquartier de Guérande? Plus de renseigements sur www.ville-guerande.fr Rubriques : Vivre / Urbanisme / L écoquartier Maison Neuve PROJET D ÉCOQUARTIER

Plus en détail

LEXIQUE ET CROQUIS ILLUSTRATIFS

LEXIQUE ET CROQUIS ILLUSTRATIFS LEXIQUE ET CROQUIS ILLUSTRATIFS PLU de Bayonne : le règlement (dernière modification : modification n 8) 1 PLU de Bayonne : le règlement (dernière modification : modification n 8) 2 TITRE 4 LEXIQUE ET

Plus en détail

Les investissements touristiques 2011-2013 dans le Calvados

Les investissements touristiques 2011-2013 dans le Calvados Les investissements touristiques 2011-2013 dans le Calvados Méthodologie Avant propos et Méthodologie Les résultats présentés dans ce document proviennent de l étude sur les Investissements touristiques

Plus en détail

Plan local d'urbanisme

Plan local d'urbanisme Direction Tél. : 05 46 30 34 générale 00 Fax : 05 46 30 34 09 des www.agglo-larochelle.fr services techniques contact@agglo-larochelle.fr Service Études Urbaines Plan local d'urbanisme Pièce N 3 Saint

Plus en détail

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret UNE VOIRIE POUR TOUS Se déplacer autrement dans les petites et moyennes agglomérations 15 novembre 2011 CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL DIAGNOSTIC DU PROJET D AMENAGEMENT DU BORD DE MARNE

DOCUMENT DE TRAVAIL DIAGNOSTIC DU PROJET D AMENAGEMENT DU BORD DE MARNE DOCUMENT DE TRAVAIL DIAGNOSTIC DU PROJET D AMENAGEMENT DU BORD DE MARNE DE GALZAIN Lothaire élève ingénieur paysagiste en 4 ème année à Agrocampus Ouest juin 2015 PREAMBULE Ce document a été réalisé dans

Plus en détail

Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011

Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011 Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011 1. La ville centre de Colmar 2. Les villes couronnes 3. Les pôles pluri-communaux 4. Les pôles secondaires 5. Les villages 6. En zone

Plus en détail

Mimizan-Plage. Résidence de Tourisme. Littoral des Landes (40)

Mimizan-Plage. Résidence de Tourisme. Littoral des Landes (40) Mimizan-Plage Résidence de Tourisme Littoral des Landes (40) Mimizan, une station balnéaire idéale Surnommée «la Perle de la Côte d Argent», Mimizan est l une des plus importantes stations balnéaires de

Plus en détail

Pour le Tremblay-sur-Mauldre, deux autres interlocuteurs. L élaboration du PLU

Pour le Tremblay-sur-Mauldre, deux autres interlocuteurs. L élaboration du PLU DOSSIER SPÉCIAL PLAN LOCAL D URBANISME LE TREMBLAY-SUR-MAULDRE 9 ÉLABORATION DU PLU Photo OLIPROD Dans le bulletin municipal de 2011, nous vous avons présenté ce qu était le PLU (Plan Local d Urbanisme)

Plus en détail

Saint Germain les Vergnes. Note d'enjeux. mars 2011

Saint Germain les Vergnes. Note d'enjeux. mars 2011 Saint Germain les Vergnes Note d'enjeux /07/2010 Table des matières 1.Préambule : présentation de la commune...3 1.Avertissement...3 2.Situation, localisation...3 2.Dimension sociale...4 1.Démographie

Plus en détail

Guide de découverte de Quiberon accessible à tous 2013

Guide de découverte de Quiberon accessible à tous 2013 Guide de découverte de Quiberon accessible à tous 2013 Auteur F. Henry 19 février 2013 Sommaire 1/ L Office du tourisme Horaires d ouverture page 1 Nos services page 2 Animations page 2/3 2/ Patrimoine

Plus en détail

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN DOSSIER de PRESSE AGENDA Juin 2015 >PROJET : La Commune Nouvelle Dossier de Presse : VIE PRATIQUE >Pourquoi une commune nouvelle entre Les Avenières et Veyrins-Thuellin? Les communes des Avenières et de

Plus en détail

Le Centre nautique nantais

Le Centre nautique nantais Le Centre nautique nantais Nantes, ville nautique Ville de fond d estuaire, au débouché de la Loire, à la confluence de l Erdre et de la Sèvre nantaise, Nantes s est, au fil de son histoire, forgée une

Plus en détail

Rencontres communales de Frédéric SANCHEZ sur le secteur «Quevillon»

Rencontres communales de Frédéric SANCHEZ sur le secteur «Quevillon» Jeudi 2 avril 2015 Rencontres communales de Frédéric SANCHEZ sur le secteur «Quevillon» Frédéric Sanchez, Président de la Métropole Rouen Normandie se déplace sur les communes de Hautot-sur-Seine, Hénouville,

Plus en détail

Site Natura 2000 FR5300059 SIC n 56059 Pointe du Talud, étangs du Loc h et de Lannénec. Natura 2000

Site Natura 2000 FR5300059 SIC n 56059 Pointe du Talud, étangs du Loc h et de Lannénec. Natura 2000 Site Natura 2000 FR5300059 SIC n 56059 Pointe du Talud, étangs du Loc h et de Lannénec Natura 2000 Réunion du groupe de travail n 1: Usages actuels dans le périmètre Natura 2000 et en particulier à proximité

Plus en détail

TOME 0 «RESUMES NON TECHNIQUES» DE L ETUDE D IMPACT ET DE L ETUDE DE DANGERS. Dossier de demande de renouvellement et. rubriques 2510 et 2515 des ICPE

TOME 0 «RESUMES NON TECHNIQUES» DE L ETUDE D IMPACT ET DE L ETUDE DE DANGERS. Dossier de demande de renouvellement et. rubriques 2510 et 2515 des ICPE Dossier de demande de renouvellement et rubriques 2510 et 2515 des ICPE TOME 0 «RESUMES NON TECHNIQUES» DE L ETUDE D IMPACT ET DE L ETUDE DE DANGERS Carrière de granite du Thym Commune de Moutier-Rozeille

Plus en détail

Annexe : Le Document d Aménagement Commercial

Annexe : Le Document d Aménagement Commercial Annexe : Le Document d Aménagement Commercial Février 2014 67 SITUATION DES ZONES D'AMÉNAGEMENT COMMERCIAL CARTE 9 AGAPE Agence d urbanisme et de développement durable Lorraine Nord 68 DOO du SCoT Nord

Plus en détail

Canet en Roussillon. Plan Local d Urbanisme. Projet d aménagement et de développement durable

Canet en Roussillon. Plan Local d Urbanisme. Projet d aménagement et de développement durable Canet en Roussillon Plan Local d Urbanisme Pascal Fourcade Jean-Marie Garcia Plasticien de l Environnement D.E. Paysagiste Urbaniste CORINNE NIFAUT Architecte DPLG Projet d aménagement et de développement

Plus en détail

Tramayes Aménagement du secteur des écorces

Tramayes Aménagement du secteur des écorces Tramayes Aménagement du secteur des écorces Juillet 2010 URBICAND - Paysage Conseil - SJA Ingénierie - ICT Sommaire L essentiel du diagnostique Présentation des Scénarii CHAPITRE 1 : Présentation des Scenarii

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME ORIENTATIONS D AMENAGEMENT

PLAN LOCAL D URBANISME ORIENTATIONS D AMENAGEMENT CHANTEPIE PLAN LOCAL D URBANISME ORIENTATIONS D AMENAGEMENT Révision Approuvée par DCM du 25 février 2013 2 FEV 2013 CHANTEPIE - ORIENTATIONS D AMENAGEMENT AGENCE DBW SOMMAIRE Chapitre 1 Les entrées de

Plus en détail

REVISION DU PLU D ARCUEIL COMPTE RENDU DE L ATELIER PLU «ARCUEIL, UNE VILLE A TAILLE HUMAINE» DU 28 MAI 2015

REVISION DU PLU D ARCUEIL COMPTE RENDU DE L ATELIER PLU «ARCUEIL, UNE VILLE A TAILLE HUMAINE» DU 28 MAI 2015 REVISION DU PLU D ARCUEIL COMPTE RENDU DE L ATELIER PLU «ARCUEIL, UNE VILLE A TAILLE HUMAINE» DU 28 MAI 2015 Lieu : Hôtel de Ville Les intervenants : Max Staat Maire adjoint au Développement et renouvellement

Plus en détail

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous?

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? L INSEE EN BREF L Insee en bref Le recensement de la population À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? La population des 36 680 communes françaises Quelles régions

Plus en détail

Parc des Jalles. [Blanquefort]. [Parempuyre]. [Le Taillan-Médoc] [Eysines]. [Bruges]. [Bordeaux-Nord] [Saint-Médard-en-Jalles].

Parc des Jalles. [Blanquefort]. [Parempuyre]. [Le Taillan-Médoc] [Eysines]. [Bruges]. [Bordeaux-Nord] [Saint-Médard-en-Jalles]. . Orientations d aménagement urbain. Les sites de projet F. [Blanquefort]. [Parempuyre]. [Le Taillan-Médoc] [Eysines]. [Bruges]. [Bordeaux-Nord] [Saint-Médard-en-Jalles]. [Haillan] Une vallée inondable

Plus en détail

Commune de Cuers Révision du Plan d Occupation des Sols Elaboration du PLU Projet d aménagement et de développement durables

Commune de Cuers Révision du Plan d Occupation des Sols Elaboration du PLU Projet d aménagement et de développement durables Commune de Cuers Révision du Plan d Occupation des Sols Elaboration du PLU Projet d aménagement et de développement durables REUNION PUBLIQUE // 17 DECEMBRE 2014 Urbaniste : Cabinet Luyton / BET Environnement

Plus en détail

Enquête publique sur le SCoT et le Document d Aménagement Commercial

Enquête publique sur le SCoT et le Document d Aménagement Commercial 1 Enquête publique sur le SCoT et le Document d Aménagement Commercial Le Syndicat Mixte du SCoT du Pays du Mans, a arrêté son projet de Schéma de Cohérence Territoriale en comité syndical le 9 Avril 2013.

Plus en détail

LE QUARTIER DE GARE Un atout à valoriser! Conférence Permanente du Développement Territorial Région wallonne

LE QUARTIER DE GARE Un atout à valoriser! Conférence Permanente du Développement Territorial Région wallonne LE QUARTIER DE GARE Un atout à valoriser! Conférence Permanente du Développement Territorial Région wallonne La gare, une chance pour la ville ou le village qui l accueille Groupe SNCB Souvent proche du

Plus en détail

GOLFE DU MORBIHAN (56) IMMOBILIER LMNP

GOLFE DU MORBIHAN (56) IMMOBILIER LMNP GOLFE DU MORBIHAN (56) LES ÎLES DU MORBIHAN - Résidence de TOURISME IMMOBILIER LMNP un EMPLACEMENT EXCEPTIONNEL BADEN, LA COMMUNE AUX 4 ÎLES A mi-chemin entre les deux pôles urbains de Vannes, ville d

Plus en détail

Principes de déclinaison réglementaire des approches. Patrimoine bâti, et paysages urbains. Partenaires Associés. 07Juin 2012

Principes de déclinaison réglementaire des approches. Patrimoine bâti, et paysages urbains. Partenaires Associés. 07Juin 2012 Principes de déclinaison réglementaire des approches Patrimoine bâti, et paysages urbains Partenaires Associés 07Juin 2012 PATRIMOINE BATI ET PAYSAGES URBAINS TERRITOIRE Repérage patrimoine bâti et paysages

Plus en détail

Louis-Étienne Doré CMM. Cadre de référence administratif du Parc-plage du Grand Montréal. Trame verte et bleue du Grand Montréal.

Louis-Étienne Doré CMM. Cadre de référence administratif du Parc-plage du Grand Montréal. Trame verte et bleue du Grand Montréal. Louis-Étienne Doré CMM Cadre de référence administratif du Parc-plage du Grand Montréal Trame verte et bleue du Grand Montréal Michel Lajoie Septembre 2013 TABLE DES MATIÈRES Mise en contexte...4 Le Parc-plage

Plus en détail

PROJET TCSP BUS «GARE VIOTTE - TEMIS» : LANCEMENT DE L ENQUÊTE PUBLIQUE

PROJET TCSP BUS «GARE VIOTTE - TEMIS» : LANCEMENT DE L ENQUÊTE PUBLIQUE Transports PROJET TCSP BUS «GARE VIOTTE - TEMIS» : LANCEMENT DE L ENQUÊTE PUBLIQUE Dès 2017, la ligne de bus n 3 du réseau Ginko circulera avec une fréquence forte en site propre entre la gare Viotte et

Plus en détail

Projet d Aménagement et de Développement Durable

Projet d Aménagement et de Développement Durable Département de Saône-et-Loire Commune de TRAMAYES Projet d Aménagement et de Développement Durable Pièce n 2 Vu pour être annexé à notre délibération en date de ce jour LE MAIRE, Vu pour être annexé à

Plus en détail

PLAN DE REFERENCE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE Commune de Plougonvelin (29)

PLAN DE REFERENCE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE Commune de Plougonvelin (29) PLAN DE REFERENCE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE Commune de Plougonvelin (29) Phase 3 : Orientations et scénarios d aménagement Avril 2012 Maître d Ouvrage: COMMUNE DE PLOUGONVELIN Rue des Martyrs 29217 PLOUGONVELIN

Plus en détail

VILLE DE SAINT-MAIXENT L ECOLE PROJET DE REVITALISATION DU CENTRE-BOURG. COMITE DE PILOTAGE N 1 Mercredi 13 mai 2015

VILLE DE SAINT-MAIXENT L ECOLE PROJET DE REVITALISATION DU CENTRE-BOURG. COMITE DE PILOTAGE N 1 Mercredi 13 mai 2015 VILLE DE SAINT-MAIXENT L ECOLE PROJET DE REVITALISATION DU CENTRE-BOURG COMITE DE PILOTAGE N 1 Mercredi 13 mai 2015 L APPEL A MANIFESTATION D INTERET Rappel de la démarche Un programme concernant les communes

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES Recherche d un candidat pour la réouverture d un restaurant à Bussière-Galant bourg

APPEL A CANDIDATURES Recherche d un candidat pour la réouverture d un restaurant à Bussière-Galant bourg 28 mai 2015 Bussière-Galant APPEL A CANDIDATURES Recherche d un candidat pour la réouverture d un restaurant à Bussière-Galant bourg Mairie de Bussière-Galant Le Bourg 87230 BUSSIERE-GALANT Tél. : 05 55

Plus en détail

ETUDE URBAINE ET PAYSAGERE PRE-OPERATIONNELLE DU CŒUR DE LANSLEVILLARD, DU QUARTIER DE LA MAIRIE ET DE LA RUE ST ROCH

ETUDE URBAINE ET PAYSAGERE PRE-OPERATIONNELLE DU CŒUR DE LANSLEVILLARD, DU QUARTIER DE LA MAIRIE ET DE LA RUE ST ROCH CAHIER DES CHARGES Commune de Lanslevillard MAI 2013 ETUDE URBAINE ET PAYSAGERE PRE-OPERATIONNELLE DU CŒUR DE LANSLEVILLARD, DU QUARTIER DE LA MAIRIE ET DE LA RUE ST ROCH SOMMAIRE 1/ Modalités d intervention

Plus en détail

Rénovation du centre-ville de Jeumont Les balades urbaines

Rénovation du centre-ville de Jeumont Les balades urbaines Dossier de presse Rénovation du centre-ville de Jeumont Les balades urbaines Contact presse Marie DRUCKE marie.drucke@amvs.fr 06.80.20.79.75 1 Le projet en quelques mots Un projet urbain au service du

Plus en détail

SCoTEMS Démarche / Contexte

SCoTEMS Démarche / Contexte SCoTEMS Démarche / Contexte EMS : Communauté de Communes Eure Madrie Seine 23 communes 30 000 habitants 1 Le SCoTEMS Démarche entamée en 2006 Le SCoTa été validé le 28 septembre 2010 Rapport de Présentation

Plus en détail

Les parcs, jardins et espaces naturels de Gestel

Les parcs, jardins et espaces naturels de Gestel Septembre 2008 Les parcs, jardins et espaces naturels de Gestel TYPES D ESPACES NOM QUARTIER NUMERO Parc urbain Domaine du Lain Centre ville 20 Espace sportif Parc des sports Centre ville 21 Espace sportif

Plus en détail

QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image. ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN. 7 avril 2009

QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image. ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN. 7 avril 2009 ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN 7 avril 2009 Objectifs de l enquête Définir les caractéristiques des clientèles touristiques du Limousin : motivations, profils et comportements Mesurer leur

Plus en détail

- BEAUCOURT ANALYSE DE LA CONSOMMATION DES ESPACES NATURELS, AGRICOLES ET FORESTIERS

- BEAUCOURT ANALYSE DE LA CONSOMMATION DES ESPACES NATURELS, AGRICOLES ET FORESTIERS - BEAUCOURT ANALYSE DE LA CONSOMMATION DES ESPACES NATURELS, AGRICOLES ET FORESTIERS 1. Évolution de la tache urbaine Cette analyse est basée sur le travail réalisé par la Direction Régionale de l Environnement,

Plus en détail

Développer SEs PROJETS

Développer SEs PROJETS Développer SEs PROJETS chefs d entreprises ET SALARIés, CHOISISSEZ LES OLONNES, Un CADRE DE VIE PRIVIléGIé pour toute la famille UN PÔLE économique dynamique RELIé PAR LE TGV ET LA FIBRE OPTIQUE UNE VILLE

Plus en détail

LE PLAN LOCAL D URBANISME

LE PLAN LOCAL D URBANISME LE PLAN LOCAL D URBANISME PRESENTATION DU 4 février 2009 Conseil Municipal LE DOCUMENT ACTUEL: LE POS PLAN D OCCUPATION DES SOLS: Issu de la Loi d Orientation Foncière du 30 Décembre 1967, les POS fixe

Plus en détail

Synthèse fréquentation nationale Bilan début de saison et perspectives estivales 2015

Synthèse fréquentation nationale Bilan début de saison et perspectives estivales 2015 Synthèse fréquentation nationale Bilan début de saison et perspectives estivales 2015 30 juin 2015 Principaux enseignements - Bilan du début de saison : une bonne dynamique générale, particulièrement marquée

Plus en détail

Comment monter un dossier de demande de mouillages collectifs?

Comment monter un dossier de demande de mouillages collectifs? Comment monter un dossier de demande de mouillages collectifs? guide de rédaction à l usage des demandeurs de mouillages collectifs Vous souhaitez mettre en place des installations légères pour le mouillage

Plus en détail

DEAUVILLE. Projet d aménagement. Presqu île de la Touques

DEAUVILLE. Projet d aménagement. Presqu île de la Touques DEAUVILLE Projet d aménagement Presqu île de la Touques www.deauville.fr Document d information numéro 6 Juillet 2011 La presqu île, perspective 2015 Le long de la Touques et du quai de la Gare, se dessinent

Plus en détail

Evaluation économique des espaces naturels protégés :

Evaluation économique des espaces naturels protégés : Evaluation économique des espaces naturels protégés : application à quelques services écosystémiques de l estuaire de la Charente Thomas Binet, Vertigo Conseil Isabelle Mercier, Conservatoire du littoral

Plus en détail

Fiche communale BOURG LES VALENCE

Fiche communale BOURG LES VALENCE Fiche communale BOURG LES VALENCE Synthèse de l entretien en commune du 30 juin 2011 CARACTERISTIQUES GENERALES DE LA COMMUNE La ville de Bourg les Valence est traversée par différents axes de communication

Plus en détail

Ifs - Centre. Portraits de quartiers en veille active. de Caen la mer. AUCAME Caen Normandie. IRIS* CONCERNÉ : Ifs centre

Ifs - Centre. Portraits de quartiers en veille active. de Caen la mer. AUCAME Caen Normandie. IRIS* CONCERNÉ : Ifs centre Quartier situé sur la commune de IFS 2 977 habitants en 2011, soit 1,3 % de la mer solida territ rités oriales ui n 2015 J O RVATO I RE Portraits de quartiers en veille active de la mer BSE Au sortir de

Plus en détail

Les données urbaines

Les données urbaines Les données urbaines Pour les études de faisabilité, le STIF a chargé l Institut d Aménagement et d Urbanisme d Ile-de- France (IAU IdF), d analyser et d'estimer les évolutions urbaines possibles du territoire

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Plan Local d Urbanisme 2 ème Révision approuvée le 15 décembre 2005 1 ère Modification et Révision simplifiées approuvées le 21 décembre 2006 2 ème Modification approuvée le 20 mars 2009 3 ème MODIFICATION

Plus en détail

ATELIER COMMERCE ATELIER DEMOGRAPHIE

ATELIER COMMERCE ATELIER DEMOGRAPHIE ATELIER COMMERCE 1. La vitalité des centres-villes et centres-bourgs ruraux Difficulté de restauration mises aux normes Préserver le commerce local Maintien de l artisanat et des services Maintien du lien

Plus en détail

3 Orientations d aménagement PLAN LOCAL D URBANISME. Communauté Urbaine de Strasbourg. Dossier approuvé. Commune de VENDENHEIM Département du Bas-Rhin

3 Orientations d aménagement PLAN LOCAL D URBANISME. Communauté Urbaine de Strasbourg. Dossier approuvé. Commune de VENDENHEIM Département du Bas-Rhin Communauté Urbaine de Strasbourg Commune de VENDENHEIM Département du Bas-Rhin PLAN LOCAL D URBANISME 3 Orientations d aménagement Dossier approuvé Février 2009 Service de la Planification Urbaine de la

Plus en détail

PLAN LOCAL D'URBANISME

PLAN LOCAL D'URBANISME DEPARTEMENT DU CALVADOS COMMUNE DE LANTHEUIL PLAN LOCAL D'URBANISME PROJET D'AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE SETUPENVIRONNEMENT 41, avenue de la Côte de Nacre BP 5112 14 079 CAEN Cedex 05 Tél :

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU PORT. Horaires d ouverture du pont de Kérino

GUIDE PRATIQUE DU PORT. Horaires d ouverture du pont de Kérino GUIDE PRATIQUE DU PORT Horaires d ouverture du pont de Kérino 2015 FONCTIONNEMENT DU BASSIN A FLOT Le port de Vannes est un bassin à flot, maintenu à une profondeur minimum de 2.10 mètres par une porte

Plus en détail

MOBILITÉ. n 4. ENQUÊTE MÉNAGES DÉPLACEMENTS DE L AGGLOMÉRATION TOURANGELLE Réalisée par :

MOBILITÉ. n 4. ENQUÊTE MÉNAGES DÉPLACEMENTS DE L AGGLOMÉRATION TOURANGELLE Réalisée par : dequestions Janvier 2010 MOBILITÉ n 4 Comment et pourquoi se déplacent les habitants? Des différences selon les communes? ENQUÊTE MÉNAGES DÉPLACEMENTS DE L AGGLOMÉRATION TOURANGELLE Réalisée par : Comment

Plus en détail

Icade inaugure la résidence «Auguste RODIN» Mardi 12 juillet 2011

Icade inaugure la résidence «Auguste RODIN» Mardi 12 juillet 2011 Icade inaugure la résidence «Auguste RODIN» Mardi 12 juillet 2011 LE TERRAIN : Localisation : Située au sud-ouest de Rennes, la commune de Saint-Jacques de la Lande pénètre largement intrarocade et se

Plus en détail

La zone correspond à la partie centrale du Carré.

La zone correspond à la partie centrale du Carré. La zone correspond à la partie centrale du Carré. Il s agit d une zone en cours d urbanisation, destinée à recevoir des équipements publics ou privés, des activités tertiaires ou de bureaux ainsi que des

Plus en détail

DRAVEIL élabore son PLU

DRAVEIL élabore son PLU DRAVEIL élabore son PLU Réunion publique de quartier DANTON -LA VILLA DOMAINE DE VILLIERS Plan Local d Urbanisme VILLE DE DRAVEIL 10 JUIN 2010 La ville dans son contexte Situation géographique 19kmausuddeParis

Plus en détail

Guide. déplacements. des. Quiberon. Belle-Île VANNES

Guide. déplacements. des. Quiberon. Belle-Île VANNES Guide des déplacements Bougez en Pays d Auray lorient LORIENT VANNES Auray vannes Quiberon Belle-Île édition 2014 LE TIRE-BOUCHON AURAY QUIBERON Du 14 Juin au 14 Septembre Détendez-vous, un train c est

Plus en détail

Résidence. Citronnelle. île de la Réunion. contact@outremer-residences.fr. www.outremer-residences.fr

Résidence. Citronnelle. île de la Réunion. contact@outremer-residences.fr. www.outremer-residences.fr Résidence Citronnelle île de la Réunion contact@outremer-residences.fr www.outremer-residences.fr 1- -2 Résidence Citronnelle 51, rue Desbassyns 97490 Sainte-Clotilde Ile de la Réunion Sommaire LA RéUNiON,

Plus en détail

PONT DE RUNGIS, LE GRAND PARI DE L URBAIN

PONT DE RUNGIS, LE GRAND PARI DE L URBAIN Projet de Fin d Études PONT DE RUNGIS, LE GRAND PARI DE L URBAIN Déployer un espace urbain, aujourd hui contraint et enclavé par des fonctions métropolitaines PARTENAIRE Société du Grand Paris Catherine

Plus en détail

lié au tourisme en Poitou-Charentes tourisme 29 000 emplois salariés liés à la fréquentation touristique

lié au tourisme en Poitou-Charentes tourisme 29 000 emplois salariés liés à la fréquentation touristique tourisme tourisme L emploi lié au en Poitou-Charentes 29 000 emplois salariés liés à la fréquentation touristique En Poitou-Charentes, le tourisme génère un peu plus de 29 000 emplois salariés au plus

Plus en détail

ANALYSE URBAINE INSERTION INTERCALAIRE RAPPORT DE PRÉSENTATION

ANALYSE URBAINE INSERTION INTERCALAIRE RAPPORT DE PRÉSENTATION INSERTION INTERCALAIRE ANALYSE URBAINE ZPPAUP Montpellier Gambetta Clemenceau Figuerolles Rapport de présentation Juillet 2006 Page 21 ANALYSE URBAINE Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Plan Local d Urbanisme Mode d emploi Ville de Mâcon Direction du Développement et de l Urbanisme Le PLU : mode d emploi Le dossier du P.L.U. est composé de 5 pièces. Il est disponible et consultable à

Plus en détail

Développer SEs PROJETS

Développer SEs PROJETS Développer SEs PROJETS chefs d entreprises ET SALARIés, CHOISISSEZ LES OLONNES, Un CADRE DE VIE PRIVIléGIé pour toute la famille UN PÔLE économique dynamique RELIé PAR LE TGV ET LA FIBRE OPTIQUE UNE VILLE

Plus en détail

Plan de prévention des risques littoraux (PPRL) de la petite mer de Gâvres. Réunion Publique à Port-Louis DDTM56/SPACES/PRN

Plan de prévention des risques littoraux (PPRL) de la petite mer de Gâvres. Réunion Publique à Port-Louis DDTM56/SPACES/PRN Plan de prévention des risques littoraux (PPRL) de la petite mer de Gâvres Réunion Publique à Port-Louis DDTM56/SPACES/PRN 12 octobre 2015 Plan de prévention des risques littoraux Introduction Les littoraux

Plus en détail

CAP SUR LE VIEUX-SAINT-JEAN 2011-2017. Un vent de jeunesse souffle sur le Vieux-Saint-Jean!

CAP SUR LE VIEUX-SAINT-JEAN 2011-2017. Un vent de jeunesse souffle sur le Vieux-Saint-Jean! CAP SUR LE VIEUX-SAINT-JEAN 2011-2017 Un vent de jeunesse souffle sur le Vieux-Saint-Jean! Le réaménagement de la rue Richelieu permettra la cohabitation harmonieuse des activités résidentielles, commerciales

Plus en détail

Lettre infos Chantier

Lettre infos Chantier Lettre infos Chantier Septembre 2012 Après les travaux d amélioration de 301 logements réalisés par Atlantique Habitations au Moulin du Bois, c est maintenant l espace public qui bénéficie de travaux de

Plus en détail

MALAIN PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE DOCUMENT N 2

MALAIN PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE DOCUMENT N 2 MALAIN PLAN LOCAL D URBANISME PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE DOCUMENT N 2 Arrêté par délibération du Conseil Municipal du Approuvé par délibération du Conseil Municipal du Conseil - Développement

Plus en détail

Sources : Observations de terrain, Etude paysagère sur le belvédère de la Côte de Grâce, D.R.E.A.L. Basse-Normandie, mars 2010.

Sources : Observations de terrain, Etude paysagère sur le belvédère de la Côte de Grâce, D.R.E.A.L. Basse-Normandie, mars 2010. 3. Paysages Sources : Observations de terrain, Etude paysagère sur le belvédère de la Côte de Grâce, D.R.E.A.L. Basse-Normandie, mars 2010. 3.1. Les paysages vus par les peintres Dès le XVIII ème siècle,

Plus en détail