Travail de nuit et travail posté

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Travail de nuit et travail posté"

Transcription

1 Référence Référence : : Version : Date : Travail de nuit et travail posté DOSSIER Sommaire : I. Introduction II. Qu entend-on par travail de nuit et travail posté? III. IV. Rythmes biologiques Effets sur la santé A. Dette de sommeil B. Troubles gastro-intestinaux C. Excès de poids et syndrome métabolique D. Maladies cardiovasculaires E. Troubles neuropsychiques F. Cancers G. Troubles chez la femme V. Effets sur la vie familiale et sociale VI. VII. VIII. Conseils A. Au niveau de l organisation du travail B. Au niveau individuel Réglementation A. Analyse des risques B. Mesures de prévention C. Surveillance de la santé Sources Dr Dominique COPPE, Conseiller en prévention Médecin du travail Cellule scientifique Commission scientifique Page 1 sur 8

2 I. Introduction 28 % de la population active en Europe travaille à horaires irréguliers. 20 % de ces travailleurs abandonnent ce type de travail après un temps relativement court, 10 % s y adaptent sans problème et 70 % l assument avec certaines difficultés. II. Qu entend-on par travail de nuit et travail posté? Selon l arrêté royal du 16 juillet 2004, relatif à certains aspects du travail de nuit et du travail posté liés au bien-être des travailleurs lors de l exécution de leur travail, est considéré comme un travail de nuit tout travail presté habituellement entre 20H et 6H, sauf si les prestations se situent exclusivement entre 6H et minuit les prestations débutent habituellement à partir de 5H Le travail posté est un mode d organisation du travail en équipe, entraînant pour les travailleurs la nécessité d accomplir un travail à des heures différentes sur une période donnée de jours ou de semaines, selon un certain rythme (rotatif, continu, discontinu). III. Rythmes biologiques La physiologie de l homme, comme celle de tout être vivant, est organisée sous forme de cycles et de rythmes (rythme cardiaque, respiratoire, cycle veille-sommeil, ). Elle alterne des phases d activité et des phases de repos, selon un rythme régulier. Il existe des rythmes ultradiens, de cycle inférieur à 24H (ex : cycle du sommeil), infradiens, de cycle supérieur à 24H (ex : cycle menstruel) ou circadiens, de 24H. Le corps humain est soumis à de nombreux rythmes circadiens : courbe de température corporelle, pulsations cardiaques, pression artérielle, activité électrique cérébrale, sécrétion de cortisol, de mélatonine, Les rythmes biologiques sont des rythmes génétiques, mais ils sont synchronisés avec l environnement naturel (succession jour-nuit, lumière, ) et social (travail, repas, vie familiale et sociale, ). Ils permettent de réaliser les meilleures performances le jour et la récupération la nuit. L homme est donc fait pour être actif le jour et au repos la nuit. Le travail de nuit ou posté provoque une importante perturbation de ces rythmes biologiques qui ne pourront jamais être totalement inversés. Le travailleur de nuit est donc confronté à une double contrainte : travailler en phase de désactivation nocturne, ce qui impose de plus grands efforts, et se reposer en phase d activation diurne. Cette situation est la source d effets négatifs sur la santé du travailleur. Page 2 sur 8

3 IV. Effets sur la santé A. Dette de sommeil La durée du sommeil diurne est toujours moindre que celle du sommeil nocturne. Dans le sommeil diurne, le sommeil lent qui répare la fatigue physique est conservé et le sommeil paradoxal (le rêve) qui répare la fatigue intellectuelle est raccourci. Le sommeil diurne est aussi morcelé par le rythme de la faim et des sécrétions gastriques. Source : L endormissement plus long, les réveils plus fréquents, la durée totale du sommeil plus courte et la qualité du sommeil altérée font que le travailleur de nuit et le travailleur posté (surtout au poste du matin) sont constamment en dette de sommeil. Les troubles du sommeil liés au travail de nuit ou posté, appelés Shift Work Sleep Disorder (SWSD) se caractérisent par : une fatigue chronique, une somnolence excessive ; une diminution de la vigilance ; une diminution des performances. Ces effets augmentent le risque, en gravité et en fréquence, d accidents de travail et d accidents sur le chemin du travail. B. Troubles gastro-intestinaux 2 à 5 fois plus fréquents chez les travailleurs de nuit ou postés, les troubles gastrointestinaux sont liés au fait que les repas pendant la nuit sont absorbés en période de désactivation des sécrétions gastriques. De plus, le travailleur de nuit ou posté boit souvent beaucoup de boissons excitantes (café, thé, boisson énergisante, ), absorbe plus d épices pour «réveiller» l appétit et/ou fume beaucoup, ce qui agresse la muqueuse gastrique. Les plaintes les plus fréquentes sont : constipation, diarrhée, gastrite, colite, ulcère gastroduodénal. Page 3 sur 8

4 C. Excès de poids et syndrome métabolique Plusieurs études ont montré une relation entre la croissance de l index de masse corporelle (BMI) et le nombre d années de travail posté. L obésité est liée aux troubles du comportement alimentaire : grignotage, horaires de repas irréguliers, repas rapides déséquilibrés, abus de boissons sucrées, L excès de poids et la dette de sommeil favoriseraient l apparition du syndrome métabolique, à savoir l association entre obésité, hypertension artérielle (HTA), diabète de type II, excès de triglycérides et excès de cholestérol LDL (mauvais cholestérol). La prévalence du diabète de type II est 2 fois plus élevée chez les travailleurs postés et augmente également avec le nombre d années de travail posté. D. Maladies cardiovasculaires Selon des études scandinaves, le travail posté augmenterait de 40 % le risque de présenter un problème cardiovasculaire, de type HTA ou infarctus du myocarde. Cette augmentation du risque cardiovasculaire s explique par la plus grande fréquence d autres facteurs de risques chez les travailleurs de nuit ou postés : HTA, tabagisme, obésité, stress, cholestérol, E. Troubles neuropsychiques Les symptômes les plus fréquemment rencontrés sont une absence d énergie (asthénie), de l irritabilité, de l anxiété, du stress, de la dépression, des troubles de la mémoire et de la concentration. Une conduite addictive plus fréquente chez les travailleurs postés, telle que l abus de médicaments ou de substances stimulantes pour travailler la nuit, de somnifères ou de tranquillisants pour dormir le jour, d alcool ou de drogue, ne fera qu aggraver ces symptômes. F. Cancers Depuis 2007, le travail posté est repris dans la liste des agents «probablement cancérigènes» (groupe 2A dans la classification IARC OMS). Le travail posté augmente le risque de cancers hormono-dépendants (sein, endomètre, prostate) et colorectaux, après 15 à 30 années d ancienneté dans ce régime de travail. La mélatonine, dont la sécrétion est réduite dans le travail de nuit, présente des propriétés anticancéreuses et exerce un contrôle sur la production d hormones sexuelles. Le manque de mélatonine, associé à des facteurs génétiques, expliquerait cette cancérogénicité. G. Troubles chez la femme En plus des risques de cancer du sein et de l endomètre, le travail posté peut provoquer des troubles du cycle menstruel, une diminution de la fécondité et des troubles du déroulement de la grossesse : fausse couche, accouchement prématuré, faible poids du bébé à la naissance. Page 4 sur 8

5 V. Effets sur la vie familiale et sociale Chez le travailleur de nuit, les horaires de travail et les horaires socio-familiaux sont désynchronisés, ce qui entraîne un sentiment de malaise et d isolement. En famille, le travailleur de nuit doit interrompre son sommeil diurne s il veut participer aux repas, aux tâches ou aux responsabilités familiales. Les contraintes plus importantes dans l organisation de la vie familiale peuvent être mal supportées et conduire à l éclatement du couple et/ou de la famille. En société, le travailleur de nuit a tendance à restreindre ses contacts sociaux. Les activités collectives sont difficiles à réaliser et il se replie souvent sur des loisirs individuels. VI. Conseils A. Au niveau de l organisation du travail Sens horaire de rotation des postes, c.à.d. matin, après-midi, nuit. Rotation rapide des postes (pas plus de 3 ou 4 jours consécutifs). Gestion des pauses (régularité du roulement, éviter les changements d horaires, les changements d équipe). Éclairage adapté du poste de travail (bien éclairer le poste de nuit pour diminuer l endormissement). Varier les tâches (travail physique, travail intellectuel). B. Au niveau individuel S accorder au moins 7H de repos au lit (même si on ne dort pas), quelque soient les pauses. Maintenir des horaires de lever et de coucher les plus réguliers possibles. Favoriser l exposition à la lumière en début de prestation de nuit. Éviter l exposition à la lumière en fin de prestation de nuit. Dormir dans une chambre sombre et calme (tentures, débrancher téléphone et sonnette, boules Quiès, ). Faire des siestes pour combattre la somnolence et la dette de sommeil : 20 minutes l après-midi, quelques minutes pendant le temps de repos prévu lors du travail de nuit si possible (entre 2H et 6H du matin). Maintenir une alimentation équilibrée et des horaires de repas réguliers. Éviter l abus d excitants, de somnifères, d alcool. Page 5 sur 8

6 Pratiquer un exercice physique le plus régulièrement possible. VII. Réglementation L Arrêté Royal du 16 juillet 2004, relatif à certains aspects du travail de nuit et du travail posté liés au bien-être des travailleurs lors de l exécution de leur travail (MB 09/08/2004), aborde la protection des travailleurs de nuit et postés en matière de sécurité et de santé. A. Analyse des risques L employeur doit effectuer une analyse des risques de tout travail de nuit et travail posté, en tenant compte : des risques inhérents au travail de nuit ou posté ; des activités de nuit qui comportent des risques particuliers ou des tensions physiques ou mentales pour le travailleur. Il doit donc reconnaître ces activités et pour cela, il doit évaluer : les causes et le degré de la diminution de vigilance du travailleur (ex : utilisation de substances neurotoxiques, gaz, solvants, tâches monotones, répétitives ou tâches qui exigent une attention soutenue, ) ; les causes et le degré de l augmentation de l activation biologique (ex : travaux lourds exigeant des efforts physiques importants, manutention manuelle de charges lourdes, travail dans la chaleur ou le froid excessif, travail qui exige une attention soutenue ou des efforts visuels rapides, ). B. Mesures de prévention Si l analyse des risques révèle que des activités de nuit comportent des risques particuliers ou des tensions physiques ou mentales, l employeur doit prendre les mesures suivantes : assurer la surveillance de santé adaptée aux risques constatés ; aménager les postes de travail en fonction des critères ergonomiques ; réduire ces risques au niveau le plus bas possible. Les mesures à prendre sont soumises à l avis préalable du CPPT et font partie du plan global de prévention. C. Surveillance de la santé Tous les travailleurs de nuit et postés sont soumis à la surveillance de santé du fait qu ils exercent une activité à risque défini. Page 6 sur 8

7 Cette surveillance de santé comprend : une évaluation de santé préalable à toute affectation à un travail de nuit ou posté ; une évaluation de santé périodique, tous les 3 ans, ou tous les ans si le CPPT le demande, si l analyse des risques n a pas révélé d autres risques que ceux inhérents au travail de nuit ou posté. Les travailleurs de 50 ans et plus peuvent demander à bénéficier de l évaluation de santé périodique tous les ans. une évaluation de santé périodique tous les ans si l analyse des risques a révélé des risques particuliers ou des tensions physiques ou mentales. VIII. Sources Arrêté Royal du 16 juillet 2004 relatif à certains aspects du travail de nuit et du travail posté liés au bien-être des travailleurs lors de l exécution de leur travail. Moniteur belge [en ligne], , p Disponible sur le Web : < Clés pour La réglementation du travail de nuit et la réduction de ses inconvénients [en ligne]. Bruxelles : SPF Emploi, Travail et Concertation sociale, Disponible sur le Web : < Travail de nuit Travail posté. Preventactua, 2004, n 16, p Vous travaillez à horaires irréguliers Voici des conseils pour mieux vivre. Comité interprovincial de médecine préventive. BARTHE, B. Aménager le travail de nuit et en horaires atypiques à partir de l analyse du travail. In : Actes du Colloque SSST, Namur, HANSEZ, I. La flexibilité du temps de travail : focus sur le bien-être au travail. Le travail de nuit. In : Comment développer une politique de bien-être au travail? Namur : Congrès interprovincial francophone des comités à la promotion du travail, vendredi 8 octobre LEOPOLD. Travail de nuit Travail posté. La semaine santé, sécurité au travail [en ligne]. SMIT. Disponible sur le Web : < LEVI, F. Cancérogénicité du travail posté. In : Impacts du travail de nuit et des horaires atypiques. Namur : Grande journée 2009, 7 mai NOEL, S. La morbidité du travail à horaires irréguliers. Santé conjuguée [en ligne], janvier 2010, n 51, p Disponible sur le W eb : < NOEL, S., KERKHOFS, M. Travail posté, vigilance et santé [en ligne]. Charleroi : CHU André Vésale. Laboratoire du sommeil, Disponible sur le Web : < Page 7 sur 8

8 REITLER, I. Du dépistage des troubles du sommeil en médecine du travail aux conseils aux travailleurs exposés au travail posté. In : Impacts du travail de nuit et des horaires atypiques. Namur : Grande journée 2009, 7 mai Page 8 sur 8 SPMT Siège social Quai Orban, à 4020 Liège T F

Module 1.1. : Maîtriser son équilibre de vie.

Module 1.1. : Maîtriser son équilibre de vie. Noter le titre de la séquence au tableau. Faire un rappel de l approche systémique de la séance précédente pour expliquer l objectif général de la séquence 2. Objectif général de la séquence : être capable

Plus en détail

Troubles du sommeil En avez-vous assez des nuits blanches?

Troubles du sommeil En avez-vous assez des nuits blanches? Troubles du sommeil En avez-vous assez des nuits blanches? Charles M. Morin, Ph.D. Chaire de recherche du Canada sur les troubles du sommeil Professeur et Directeur, Centre d étude des troubles du sommeil

Plus en détail

Sommeil d or. Spheria Val de France, sur mesure. la mutuelle. www.prevention-sante.com. www.prevention-sante.com

Sommeil d or. Spheria Val de France, sur mesure. la mutuelle. www.prevention-sante.com. www.prevention-sante.com Le sommeil Guide Prévention MUTUELLE SPHERIA VAL DE FRANCE Service Prévention Tél. : 02 38 78 74 00 e-mail : prevention@svf.fr Pour en savoir plus sur les actions menées par le service prévention, rendez-vous

Plus en détail

TRAVAIL PAR QUARTS ET SANTÉ DES TRAVAILLEURS

TRAVAIL PAR QUARTS ET SANTÉ DES TRAVAILLEURS TRAVAIL PAR QUARTS ET SANTÉ DES TRAVAILLEURS 1 1. Comment le travail par quarts affecte-t-il les travailleurs? Les risques liés à ce rythme de travail semblent se développer graduellement, au fil des années,

Plus en détail

Impacts du manque de sommeil Myriam Kerkhofs PhD Laboratoire de Sommeil CHU de Charleroi

Impacts du manque de sommeil Myriam Kerkhofs PhD Laboratoire de Sommeil CHU de Charleroi Journées Nationales de Médecine du Travail Charleroi 28 & 29 novembre 2013 Impacts du manque de sommeil Myriam Kerkhofs PhD Laboratoire de Sommeil CHU de Charleroi Durées de sommeil. 24h /24h 7/7 Obligations

Plus en détail

Plan de la présentation. Mise en contexte Approche et contenu du PNAGF Extraits du module 4 Avenir du PNAGF

Plan de la présentation. Mise en contexte Approche et contenu du PNAGF Extraits du module 4 Avenir du PNAGF Plan de la présentation Mise en contexte Approche et contenu du PNAGF Extraits du module 4 Avenir du PNAGF 2 Contexte : bilan routier et véhicules lourds Année Décès: accidents impliquant un véhicule lourd

Plus en détail

MODULE 1 SANTE ET EQUILIBRE DE VIE

MODULE 1 SANTE ET EQUILIBRE DE VIE 1.1 MAITRISER SON EQUILIBRE DE VIE 1.1.1 ADOPTER UN RYTHME BIOLOGIQUE COHERENT Définition biorythmes ou rythmes biologiques : C est une suite de variations du fonctionnement de l organisme, régulières

Plus en détail

Marquez des points, dormez bien! Découvrez toutes les solutions pour retrouver un bon sommeil. score + 7 800 pts. reunica-interim.

Marquez des points, dormez bien! Découvrez toutes les solutions pour retrouver un bon sommeil. score + 7 800 pts. reunica-interim. Marquez des points, dormez bien! Découvrez toutes les solutions pour retrouver un bon sommeil. score + 7 800 pts reunica-interim.com Regles du jeu Vous avez traversé toutes les épreuves de la journée avec

Plus en détail

seulement en une absence de maladie ou d infirmité.

seulement en une absence de maladie ou d infirmité. La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d infirmité. Préambule à la Constitution de l Organisation Mondiale de la

Plus en détail

Le sommeil. des seniors

Le sommeil. des seniors Le sommeil des seniors 1 Le sommeil évolue avec l âge... Outre son vieillissement naturel, il est susceptible d être modifié par de multiples facteurs : maladies, médicaments, modifications du rythme de

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil L essentiel en un coup d œil Un bon sommeil est essentiel pour mener une vie saine et équilibrée. Un trouble dans le cycle du sommeil peut perturber le rythme d une vie et devenir rapidement ingérable,

Plus en détail

RYTHMES BIOLOGIQUES. Définir la notion de rythme biologique. Rythmes sociaux. Réunions repas. Rythmes professionnels

RYTHMES BIOLOGIQUES. Définir la notion de rythme biologique. Rythmes sociaux. Réunions repas. Rythmes professionnels B1 RYTHMES BIOLOGIQUES Activité 1 Définir la notion de rythme biologique 1- Surligner la définition de rythme biologique. Les différents rythmes humains Ce sont des phénomènes biologiques naturels qui

Plus en détail

LE SOMMEIL. 1/3 de notre vie...

LE SOMMEIL. 1/3 de notre vie... LE SOMMEIL 1/3 de notre vie... Siège Social et Administratif : ANNECY SANTE AU TRAVAIL 12 quai de la Tournette 74000 ANNECY - Tél : 04 50 45 13 56 - Fax : 04 50 45 91 09 Site web : www.ast74.fr e-mail

Plus en détail

Document de référence. Le travail de nuit

Document de référence. Le travail de nuit Document de référence Le travail de nuit Table des matières Introduction 2 Définition 2 Principaux impacts 2 Stratégies pour le travailleur 3 Stratégies pour l employeur 4 Conclusion 4 Ressources 4 DOCUMENT

Plus en détail

Les rythmes de vie, les écrans et la qualité du sommeil à l'adolescence

Les rythmes de vie, les écrans et la qualité du sommeil à l'adolescence Les rythmes de vie, les écrans et la qualité du sommeil à l'adolescence Christine Cannard Dr en Psychologie, Ingénieur de recherche INSERM Laboratoire de Psychologie et NeuroCognition (CNRS UMR 5105) Structure

Plus en détail

Sommeil et l'âge : physiologie et pathologie

Sommeil et l'âge : physiologie et pathologie Sommeil et l'âge : physiologie et pathologie Dr Katerina Espa Cervena Laboratoire du sommeil Contenu Aperçue général: structure et régulation du sommeil Sommeil et l âge : physiologie (structure et régulation

Plus en détail

RYTHMES DE L ENFANT en maternelle. 13/10/2010 Rythmes de l'enfant. J BENOIT

RYTHMES DE L ENFANT en maternelle. 13/10/2010 Rythmes de l'enfant. J BENOIT RYTHMES DE L ENFANT en maternelle Quelques définitions (1) «Un rythme est un phénomène qui se reproduit à l identique au bout d un temps prévisible, et peut ainsi être caractérisé par une période». Sa

Plus en détail

Connaître son sommeil

Connaître son sommeil Connaître son sommeil Le sommeil occupe le tiers de notre vie à 60 ans, on a dormi 20 ans, dont 5 ans de rêves! Dormir n est pas une perte de temps Le sommeil est un état physiologique périodique de l

Plus en détail

Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit sans autorisation.

Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit sans autorisation. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Clermont- Ferrand pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit,

Plus en détail

LE SOMMEIL. un guide pratique et informatif. c est toujours par le sommeil que les grandes choses commencent. que savez-vous sur?

LE SOMMEIL. un guide pratique et informatif. c est toujours par le sommeil que les grandes choses commencent. que savez-vous sur? vous propose un guide pratique et informatif que savez-vous sur? LE SOMMEIL c est toujours par le sommeil que les grandes choses commencent Christian BOBIN en partenariat avec LE SOMMEIL Tout au long

Plus en détail

Séance : Le travail posté

Séance : Le travail posté Séance : Le travail posté Objectifs : Définir les différents horaires postés et les risques qui leur sont attachés 1. Point sur la situation : Document 1 : Travail décalé : risque pour la santé Une étude

Plus en détail

SYNTHÈSE DE LA REUNION du 10/01/2014

SYNTHÈSE DE LA REUNION du 10/01/2014 SYNTHÈSE DE LA REUNION du 10/01/2014 Thème du jour : «Sophrologie et sommeil chez les personnes âgées» Présenté par Mireille BARREAU et Clémence PEIX LAVALLEE. Sophrologues formées à l Académie de Sophrologie

Plus en détail

>PREVENTION DE LA PENIBILITE

>PREVENTION DE LA PENIBILITE >PREVENTION DE LA PENIBILITE DIAGNOSTIC ET PRÉVENTION DES FACTEURS LIES AUX HORAIRES ATYPIQUES Diapositives issues des présentations des Pr SIX, professeur émérite d ergonomie de l université de Lille

Plus en détail

Le Travail de nuit. Tout travail effectué entre 21h et 6h du matin est considéré comme travail de nuit CONSEILS D HYGIÈNE DE VIE

Le Travail de nuit. Tout travail effectué entre 21h et 6h du matin est considéré comme travail de nuit CONSEILS D HYGIÈNE DE VIE CONSEILS D HYGIÈNE DE VIE Organiser sa vie familiale et sociale sans écourter son. La double journée est dangereuse TRAVAIL DE NUIT, EFFETS SUR LA SANTE Manger équilibré aux heures traditionnelles. Éviter

Plus en détail

La fatigue au volant: un problème majeur de santé publique

La fatigue au volant: un problème majeur de santé publique La fatigue au volant: un problème majeur de santé publique Charles M. Morin, PhD Chaire de recherche du Canada (Troubles du sommeil) Professeur et Directeur, Centre d étude des troubles du sommeil Sommaire

Plus en détail

Des rythmes scolaires à l aménagement des rythmes de vie de l enfant:

Des rythmes scolaires à l aménagement des rythmes de vie de l enfant: Des rythmes scolaires à l aménagement des rythmes de vie de l enfant: Comment comprendre la journée de l enfant à Chavigny, articuler au mieux tous les différents temps de vie, pour lui offrir un environnement

Plus en détail

PATHOLOGIE DU SOMMEIL

PATHOLOGIE DU SOMMEIL PATHOLOGIE DU SOMMEIL Le 17 octobre 2015 Expert: Animateur: Dr Olivier CARRE Dr Pierre DUPONT Cas Clinique n 1 * Mr Olepsie Marc, âgé de 39 ans, vous consulte pour une fatigue générale * Prof: informaticien

Plus en détail

Mise en oeuvre des nouveaux rythmes scolaires. Les apports de la chronobiologie et de la chronopsychologie

Mise en oeuvre des nouveaux rythmes scolaires. Les apports de la chronobiologie et de la chronopsychologie Mise en oeuvre des nouveaux rythmes scolaires Les apports de la chronobiologie et de la chronopsychologie Les apports de la chronobiologie et la chronopsychologie L activité d'un organisme est soumise

Plus en détail

Hygiène de vie et travail de nuit

Hygiène de vie et travail de nuit Hygiène de vie et travail de nuit Réglementation travail de nuit Tout travail effectué entre 21h00 et 6h00 du matin est considéré comme travail de nuit. Article L. 3122-29 du Code du travail Article L.

Plus en détail

Programme du soir. 150 Yacht Club de Genève mardi 8 février Sommeil et course au large. Processus S et C 11/01/11.

Programme du soir. 150 Yacht Club de Genève mardi 8 février Sommeil et course au large. Processus S et C 11/01/11. 150 Yacht Club de Genève mardi 8 février 2011 Sommeil et course au large Dr. Philippe Kehrer Médecin directeur Centre de médecine du sommeil et de l éveil Genève Le sommeil sa structure Programme du soir

Plus en détail

Qu est-ce que le syndrome d apnées du sommeil?

Qu est-ce que le syndrome d apnées du sommeil? Qu est-ce que le syndrome d apnées du sommeil? Lorsque vous êtes atteint de SAHOS (syndrome d apnées hypopnées obstructives du sommeil), votre sommeil est caractérisé par des pauses respiratoires répétées

Plus en détail

Prise de poids et troubles du sommeil : Cause ou conséquence?

Prise de poids et troubles du sommeil : Cause ou conséquence? Prise de poids et troubles du sommeil : Cause ou conséquence? 1, 2, 4,Laurie Isacco 1, 3, 4, Fabienne Mougin1, 2, 4 1 UPFR des Sports, 2 EA 3920, 3 EA 4660, 4 Plateforme EPSI 25000 Besançon, France. Dormir

Plus en détail

Yolanda SEBAN Avril 2014

Yolanda SEBAN Avril 2014 Yolanda SEBAN Avril 2014 Il est naturel de se sentir déprimé parfois, mais si cette humeur maussade perdure jour après jour, et cause un sentiment persistant de tristesse et de perte d intérêt, cela peut

Plus en détail

AMENAGEMENT DU TEMPS SCOLAIRE PRISE EN COMPTE DES RYTHMES BIOLOGIQUES DE L ENFANT G. GIRON

AMENAGEMENT DU TEMPS SCOLAIRE PRISE EN COMPTE DES RYTHMES BIOLOGIQUES DE L ENFANT G. GIRON AMENAGEMENT DU TEMPS SCOLAIRE et PRISE EN COMPTE DES RYTHMES BIOLOGIQUES DE L ENFANT G. GIRON Première partie : Sens et enjeux Qu appelle-t-on «rythmes chronobiologiques»? Ce sont les rythmes qui mettent

Plus en détail

Troubles du sommeil de l adulte Q43. Psychiatrie adulte Module D Pr Jean Louis Senon Année Universitaire

Troubles du sommeil de l adulte Q43. Psychiatrie adulte Module D Pr Jean Louis Senon Année Universitaire Troubles du sommeil de l adulte Q43 Psychiatrie adulte Module D Pr Jean Louis Senon Année Universitaire 2002-2003 Plans et objectifs Sommeil normal, stades du sommeil Examen d un trouble du sommeil Dyssomnies

Plus en détail

Privation de sommeil et performances

Privation de sommeil et performances Privation de sommeil et performances Professeur Damien DAVENNE Université STAPS de Caen, INSERM ERI27 Dans la continuité de l exposé précédent, je vais évoquer les conséquences d une privation de sommeil.

Plus en détail

Étude sur les rythmes de l enfant. Juin 2002

Étude sur les rythmes de l enfant. Juin 2002 Étude sur les rythmes de l enfant Juin 2002 1 Aménagement du temps de l Enfant " Comme pour la nourriture du corps, celle de l esprit demande, pour être digérée, des repas raisonnables, séparés par des

Plus en détail

Insomnies? Eléments pour le diagnostic et le traitement

Insomnies? Eléments pour le diagnostic et le traitement Insomnie ou Insomnies? Eléments pour le diagnostic et le traitement Définition (s) de l insomnie Objective (SRP) : diminution de la durée habituelle du sommeil et/ou atteinte de la qualité de celui-ci

Plus en détail

Régulations circadienne et homéostasique du sommeil

Régulations circadienne et homéostasique du sommeil Régulations circadienne et homéostasique du sommeil DIU Veille-Sommeil Novembre 2005 Processus de régulation 3 processus: - circadienne (processus C) - homéostasie (accumulation d une dette de sommeil)

Plus en détail

Le sommeil du sujet vieillissant

Le sommeil du sujet vieillissant Le sommeil du sujet vieillissant Dr Voisin Thierry Neuro-Gériatre Unité Cognitivo-comportementale SSR Neuro-Locomoteur Equipe mobile de Gériatrie CHU Toulouse Pourquoi une telle question? Environ 40% des

Plus en détail

Les Maladies Non Transmissibles (Île Maurice) Dr M. R. Aumeerally Medecine d Urgence Santé Publique et Épidémiologie ( Bordeaux) NCD Coordinator

Les Maladies Non Transmissibles (Île Maurice) Dr M. R. Aumeerally Medecine d Urgence Santé Publique et Épidémiologie ( Bordeaux) NCD Coordinator Les Maladies Non Transmissibles (Île Maurice) Dr M. R. Aumeerally Medecine d Urgence Santé Publique et Épidémiologie ( Bordeaux) NCD Coordinator Vers une mode de vie plus saine Adopting A Healthy Lifestyle

Plus en détail

Unité d Ergonomie Faculté de Médecine Pitié-Salpêtrière 91, bd de l Hôpital Paris cedex 13

Unité d Ergonomie Faculté de Médecine Pitié-Salpêtrière 91, bd de l Hôpital Paris cedex 13 Unité d Ergonomie Faculté de Médecine Pitié-Salpêtrière 91, bd de l Hôpital 75 634 Paris cedex 13 www.ergonomie.chups.jussieu.fr DIPLÔME D ERGONOMIE ET DE PHYSIOLOGIE DU TRAVAIL o p t i o n 3 Ergonomie

Plus en détail

Effet du travail en horaires atypiques : mécanismes chronobiologiques et pistes de prévention

Effet du travail en horaires atypiques : mécanismes chronobiologiques et pistes de prévention Effet du travail en horaires atypiques : mécanismes chronobiologiques et pistes de prévention Laurence Weibel neurobiologiste - chronobiologiste Les faits Une sinistralité augmentée Sécurité au travail:

Plus en détail

Recommandations nationales sur le travail posté

Recommandations nationales sur le travail posté CHRONOBIOLOGIE ET TRAVAIL 06 03 2015 Recommandations nationales sur le travail posté Sandrine Launois-Rollinat, MCU PH slaunois@chu-grenoble.fr Université Grenoble Alpes Laboratoire HP2, INSERM U1042 Laboratoire

Plus en détail

Sommeil-Insomnie: Guide

Sommeil-Insomnie: Guide Sommeil-Insomnie: Guide Docteur Isabelle CIBOIS-HONNORAT Adresse du site : www.docvadis.fr/dr.ciboishonnorat Ne pas dormir, c'est épuisant. les médicaments ne sont la plupart du temps pas une bonne solution;

Plus en détail

Ai-je un problème de sommeil? Bien dormi? Vous avez un vrai problème de sommeil si, au moins trois fois par semaine, vous :

Ai-je un problème de sommeil? Bien dormi? Vous avez un vrai problème de sommeil si, au moins trois fois par semaine, vous : Bien dormi? Ai-je un problème de sommeil? Pour une partie non négligeable de la population, bien dormir et se réveiller parfaitement reposé est un rêve inaccessible. Selon les estimations, un Belge sur

Plus en détail

SOMMEIL ET MÉDECINE GÉNÉRALE

SOMMEIL ET MÉDECINE GÉNÉRALE SOMMEIL ET MÉDECINE GÉNÉRALE «Malgré les immenses progrès réalisés dans la compréhension des mécanismes du sommeil, il reste, aujourd hui encore, à s interroger sur le véritable daltonisme des sensations

Plus en détail

Le rythme jour-nuit, le sommeil et les écrans à l'adolescence

Le rythme jour-nuit, le sommeil et les écrans à l'adolescence Le rythme jour-nuit, le sommeil et les écrans à l'adolescence Christine Cannard Dr en Psychologie, Ingénieur de recherche INSERM Laboratoire de Psychologie et NeuroCognition (CNRS UMR 5105) Structure Fédérative

Plus en détail

Quels sont d après vous les principes d une bonne hygiène de vie?

Quels sont d après vous les principes d une bonne hygiène de vie? L hygiène de vie. Quels sont d après vous les principes d une bonne hygiène de vie? Objectif: A la fin de la séquence, les JSP seront capables individuellement de: Enumérer les principes d une bonne hygiène

Plus en détail

Les Insomnies de l adulte. Dr MF Mateo Champion CHITS Toulon 12/12/06

Les Insomnies de l adulte. Dr MF Mateo Champion CHITS Toulon 12/12/06 Les Insomnies de l adulte Dr MF Mateo Champion CHITS Toulon 12/12/06 Epidémiologie 20 à 40 % de la population adulte souffre d insomnie au moins une fois dans sa vie 10 à 15% souffrent d insomnie chronique

Plus en détail

LE SOMMEIL SES PERTURBATIONS

LE SOMMEIL SES PERTURBATIONS FATIGUE AU REVEIL MIGRAINE MATINALE SOMMEIL NON REPARATEUR LE SOMMEIL SES PERTURBATIONS SOMNOLENCE DIURNE DERESSION TROUBLE DE L HUMEUR TROUBLE DE LA CONCENTRATION TROUBLE DE LA MEMOIRE CENTRE DU SOMMEIL

Plus en détail

VASCULAIRES et ce, au moins aux périodes clés de la vie de la femme : - Première contraception - Grossesse - Ménopause

VASCULAIRES et ce, au moins aux périodes clés de la vie de la femme : - Première contraception - Grossesse - Ménopause Les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de mortalité chez la femme dans le monde occidental. C est la raison pour laquelle il faut favoriser : 1 la PRÉVENTION CARDIOVASCULAIRE CHEZ LA FEMME.

Plus en détail

L étude des rythmes et de l attention scolaire

L étude des rythmes et de l attention scolaire L étude des rythmes et de l attention scolaire I. Définitions et rôles de l attention -Notre cerveau reçoit beaucoup d informations. -Toutes ces informations n arrivent pas à la conscience. -Le cerveau,

Plus en détail

Insomnie la clinique

Insomnie la clinique Insomnie la clinique FMC de Châteauroux Par le Dr Maryse TUILLAS (CHRU de Limoges) La Gourmandine Villedieu-sur-Indre 13 octobre 2011 DEFINITION Avant tout subjective Sommeil perçu comme: Difficile à obtenir

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Introduction Chapitre 1. Croissance et maturation... 11

TABLE DES MATIÈRES. Introduction Chapitre 1. Croissance et maturation... 11 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 9 Chapitre 1. Croissance et maturation... 11 1 Croissance... 11 1.1. Croissance osseuse... 14 1.2. Croissance musculaire... 16 1.3. Croissance du tissu adipeux... 17

Plus en détail

QUELQUES REPERES CONCERNANT LES RYTHMES BIOPSYCHOLOGIQUES DE L'ENFANT

QUELQUES REPERES CONCERNANT LES RYTHMES BIOPSYCHOLOGIQUES DE L'ENFANT QUELQUES REPERES CONCERNANT LES RYTHMES BIOPSYCHOLOGIQUES DE L'ENFANT D A P R E S U N A R T I C L E D E H. M O N T A G N E R, L E S R Y T H M E S M A J E U R S D E L ' E N F A N T, I N F O R M A T I O

Plus en détail

SOMMEIL GUIDE DU RÔLE, CONSEILS & SOLUTIONS PRÉVENTION SANTÉ

SOMMEIL GUIDE DU RÔLE, CONSEILS & SOLUTIONS PRÉVENTION SANTÉ GUIDE DU SOMMEIL RÔLE, CONSEILS & SOLUTIONS SIÈGE SOCIAL ET ADMINISTRATIF : 12, quai de la Tournette CS 90417-74013 ANNECY CEDEX Tél: 04 50 45 13 56 - Fax: 04 50 45 74 40 LE SOMMEIL occupe près d un tiers

Plus en détail

Les Jeudis de l Europe Lyon 26 avril 2012

Les Jeudis de l Europe Lyon 26 avril 2012 ARP Association pour la Recherche en Psychiatrie LES INSOMNIES Les Jeudis de l Europe Lyon 26 avril 2012 Dr Thierry FAIVRE Unité de Sommeil Clinique Lyon-Lumière 69330 Meyzieu 1 Le sommeil normal 2 Temps

Plus en détail

PROTOCOLE TRAVAIL DE NUIT

PROTOCOLE TRAVAIL DE NUIT Référentiel protocole infirmier proposé par le groupe interrégional ISTNF/DIRECCTE/SST B. QUESTIONNAIRE À REMPLIR PAR LE SALARIÉ EN SALLE D ATTENTE PROTOCOLE TRAVAIL DE NUIT (ENTRETIEN DE NUIT) ESTI =

Plus en détail

Le sommeil, j en rêve!

Le sommeil, j en rêve! Le sommeil, j en rêve! Cette brochure vise à vous informer sur les troubles du sommeil en contexte de cancer. Elle vous donne certains conseils afin d améliorer la qualité du sommeil. Cette dernière est

Plus en détail

L épilepsie, le sommeil et mes études

L épilepsie, le sommeil et mes études L épilepsie, le sommeil et mes études Steve Gibbs, neurologue Centre d études avancées en médecine du sommeil Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal Université de Montréal Dimanche le 4 juin 2017 Le sommeil

Plus en détail

Vous a vez d it i t c hro r nobio i lo l g o ie i e? Sandrine GRUAU

Vous a vez d it i t c hro r nobio i lo l g o ie i e? Sandrine GRUAU Vous avez dit chronobiologie? Sandrine GRUAU «BIORYTHMES» À L ÉCOLE 1. Quelques définitions 2. Les différents rythmes et leur durée 3. L école à quels rythmes? - Rythme circadien : le sommeil - Rythmes

Plus en détail

Item 61 : Troubles nutritionnels chez le sujet âgé

Item 61 : Troubles nutritionnels chez le sujet âgé Item 61 : Troubles nutritionnels chez le sujet âgé Collège des Enseignants de Nutrition Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...2 SPECIFIQUE :...2 I Généralités... 3 II Diagnostic

Plus en détail

LE SOMMEIL ET SES TROUBLES

LE SOMMEIL ET SES TROUBLES Association de personnes cérébrolésées, de leurs familles et des aidants Réunion à Saint Luc le 15 décembre 2007 LE SOMMEIL ET SES TROUBLES Par le Prof. Geneviève Aubert Neurologue Cliniques Universitaires

Plus en détail

Usage rationnel des anxiolytiques sédatifs- hypnotiques. 1. Troubles du sommeil

Usage rationnel des anxiolytiques sédatifs- hypnotiques. 1. Troubles du sommeil Usage rationnel des anxiolytiques sédatifs- hypnotiques 1. Troubles du sommeil FARM 22 F. Van Bambeke endormissement Structure du sommeil Sommeil léger Structure du sommeil Structure du sommeil Sommeil

Plus en détail

Le sommeil, un art de vivre

Le sommeil, un art de vivre Le sommeil, un art de vivre Qu est ce qu un bon sommeil? Un bon sommeil doit être réparateur et préparer à une bonne journée, en pleine forme et détendu. Un endormissement naturel 30 minutes après le coucher,

Plus en détail

Les dangers de l apnée du sommeil

Les dangers de l apnée du sommeil Les dangers de l apnée du sommeil Découvrez les risques et les conséquences que peuvent avoir l apnée du sommeil sur votre santé ainsi que les dangers qu elle représente! 1/5 Bien que peu connu du grand

Plus en détail

LE SOMMEIL : UN ALLIÉ POUR VOTRE SANTÉ

LE SOMMEIL : UN ALLIÉ POUR VOTRE SANTÉ CAMPAGNE DE PRÉVENTION DES TROUBLES DU SOMMEIL 2016 LE SOMMEIL : UN ALLIÉ POUR VOTRE SANTÉ Retrouvez ici des résultats de l enquête ainsi que des informations sur les principaux troubles du sommeil : La

Plus en détail

Rythmes de vie et Rythmes scolaires de l élève

Rythmes de vie et Rythmes scolaires de l élève Rythmes de vie et Rythmes scolaires de l élève Eléments de Chronobiologie et de Chronopsychologie Vouneuil sur Vienne Mardi 10 septembre 2013 La chronobiologie se propose d étudier les changements quantitatifs

Plus en détail

Plan de cours. généralités. 1. Le sommeil: définitions et. 2. Physiologie du sommeil 3. Hygiène du sommeil

Plan de cours. généralités. 1. Le sommeil: définitions et. 2. Physiologie du sommeil 3. Hygiène du sommeil Le sommeil VIDEO Plan de cours 1. Le sommeil: définitions et généralités 2. Physiologie du sommeil 3. Hygiène du sommeil 2 Plan de cours 1. Le sommeil: définition et généralités 2. Physiologie du sommeil

Plus en détail

Psychologie et théorie des apprentissages

Psychologie et théorie des apprentissages Formation PE1 Année scolaire 2006-2007 13-14 novembre 2006 (CM5) Psychologie et théorie des apprentissages Leslie Amiot-Roulet ATER de Psychologie, IUFM La Rochelle leslie.amiot-roulet@poitou-charentes.iufm.fr;

Plus en détail

Hygiène de vie et horaires atypiques Garder la forme, l'énergie, préserver sa santé et son bien-être

Hygiène de vie et horaires atypiques Garder la forme, l'énergie, préserver sa santé et son bien-être Hygiène de vie et horaires atypiques Garder la forme, l'énergie, préserver sa santé et son bien-être Formation présentielle Cette formation est disponible en intra-établissement seulement Réf. rc86 Selon

Plus en détail

Stress, sommeil et performance :

Stress, sommeil et performance : Forum de l Entrepreneuriat 30 novembre 2016 Stress, sommeil et performance : quelles interactions et nouvelles ressources pour (ré)concilier équilibre et efficacité? Cécile HENRY Sophrologue www.mycupoftime.com

Plus en détail

lyondellbasell.com Dormez-Vous Assez?

lyondellbasell.com Dormez-Vous Assez? Dormez-Vous Assez? Nous connaissons tous les bienfaits d une bonne nuit de sommeil Le sommeil est l'une des activités les plus importantes à respecter pour prendre soin de notre corps. Il permet à notre

Plus en détail

PSYCHOTROPES, SOMMEIL ET APNEE

PSYCHOTROPES, SOMMEIL ET APNEE Docteur DIDI Roy, Docteur MALTAVERNE, Docteur EYNAUD, C. CHALAZON (Interne) 15 ème Journée Nationale du Sommeil Vendredi 27 Mars 2015 PSYCHOTROPES, SOMMEIL ET APNEE Pr. B.BONIN (Président d honneur) LESUEUR

Plus en détail

Influence du ramadan vécu sur la vigilance au travail chez les professionnels de santéau Maroc

Influence du ramadan vécu sur la vigilance au travail chez les professionnels de santéau Maroc Influence du ramadan vécu sur la vigilance au travail chez les professionnels de santéau Maroc INTRODUCTION Changement des habitudes de vie - jeûne diurne avec décalage des horaires de repas - veillées

Plus en détail

ACTION DE SENSIBILISATION ET DE PREVENTION DANS LE TRANPORT ROUTIER

ACTION DE SENSIBILISATION ET DE PREVENTION DANS LE TRANPORT ROUTIER ACTION DE SENSIBILISATION ET DE PREVENTION DANS LE TRANPORT ROUTIER PAR L EQUIPE SANTE TRAVAIL DE L AHI 33 Mme ESPIGA Marjorie, IST Dr BRUN Nancy, médecin du travail Journées du CISME 22-23 Octobre 2013

Plus en détail

LE SOMMEIL. La journée on est actif (on travaille, on sort, on fait des activités ), et la nuit,

LE SOMMEIL. La journée on est actif (on travaille, on sort, on fait des activités ), et la nuit, LE SOMMEIL Pourquoi a-t-on besoin de dormir?. Pour se reposer, pour recharger nos batteries. Le sommeil est indispensable à la vie. Si on ne dormait pas on finirait par s épuiser. Pourquoi dort-on la nuit?

Plus en détail

CHRONOBIOLOGIE ET TRAVAIL Cas Cliniques. Sandrine Launois-Rollinat, MCU PH

CHRONOBIOLOGIE ET TRAVAIL Cas Cliniques. Sandrine Launois-Rollinat, MCU PH CHRONOBIOLOGIE ET TRAVAIL 06 03 2015 Cas Cliniques Sandrine Launois-Rollinat, MCU PH slaunois@chu-grenoble.fr Université Grenoble Alpes Laboratoire HP2, INSERM U1042 Laboratoire du Sommeil, CHU de Grenoble

Plus en détail

M.T. NOURI H. DOUAGUI CHU Béni-Messous

M.T. NOURI H. DOUAGUI CHU Béni-Messous M.T. NOURI H. DOUAGUI CHU Béni-Messous Le GPAO est une maladie cécitante classée en 2ème position par l OMS, après la DMLA dans les pays développés, après la cataracte dans les pays moins développés, cela

Plus en détail

PARTIE 1 L ALIMENTATION AU QUOTIDIEN POUR LES PERSONNES ACTIVES

PARTIE 1 L ALIMENTATION AU QUOTIDIEN POUR LES PERSONNES ACTIVES Présentation Remerciements XIII XV PARTIE 1 L ALIMENTATION AU QUOTIDIEN POUR LES PERSONNES ACTIVES 1 Élaborer un régime alimentaire riche en énergie 3 Définir un plan d attaque 4 Ne vous contentez pas

Plus en détail

Diabète et grossesse

Diabète et grossesse Diabète et grossesse I. Définition du diabète gestationnel Le diabète gestationnel (DG) est un trouble de la tolérance glucidique de gravité variable, survenant ou diagnostiqué pour la première fois pendant

Plus en détail

Les plus : Plus de temps pour bricoler, s occuper des enfants Plus d'avantages financiers Plus d'autonomie dans l organisation de mon travail

Les plus : Plus de temps pour bricoler, s occuper des enfants Plus d'avantages financiers Plus d'autonomie dans l organisation de mon travail Le travail en horaires décalés + - Les plus : Plus de temps pour bricoler, s occuper des enfants Plus d'avantages financiers Plus d'autonomie dans l organisation de mon travail Les moins : Moins de vie

Plus en détail

Un bon sommeil, un allié des saines habitudes de vie 1

Un bon sommeil, un allié des saines habitudes de vie 1 Un bon sommeil, un allié des saines habitudes de vie 1 Plan de présentation 2 Le sommeil Les rythmes Les besoins de sommeil Les méthodes d investigation Stades de sommeil Fonctions du sommeil Objectifs

Plus en détail

Effets de la consommation de substances psychotropes sur la performance humaine. Psychotropes & performances

Effets de la consommation de substances psychotropes sur la performance humaine. Psychotropes & performances Impacts du travail de nuit et des horaires atypiques Namur 7 mai 2009 Effets de la consommation de substances psychotropes sur la performance humaine Myriam Dr en Psychologie Laboratoire de sommeil & Laboratoire

Plus en détail

Sommeil aux soins critiques Sommeil aux soins critiques Objectifs: Document préparé par Marie-Pier Lehoux, CSI Danielle Renaud, IMD Automne 2010

Sommeil aux soins critiques Sommeil aux soins critiques Objectifs: Document préparé par Marie-Pier Lehoux, CSI Danielle Renaud, IMD Automne 2010 1 2 Sommeil aux soins critiques Document préparé par Marie-Pier Lehoux, CSI Danielle Renaud, IMD Automne 2010 Sommeil aux soins critiques Objectifs: Se familiariser avec la physiologie du sommeil Connaître

Plus en détail

Plan de la présentation. Mise en contexte Approche et contenu du PNAGF Extraits du module 4

Plan de la présentation. Mise en contexte Approche et contenu du PNAGF Extraits du module 4 Plan de la présentation Mise en contexte Approche et contenu du PNAGF Extraits du module 4 2 Comité directeur du PNAGF Transports Canada (TC) Federal Motor Carrier Safety Administration (FMCSA) Alberta

Plus en détail

Quel est votre besoin de sommeil?

Quel est votre besoin de sommeil? Quel est votre besoin de sommeil? Dormez-vous assez? l Selon vous, quel est votre temps de sommeil vous permettant d être reposé? l Au quotidien, combien de temps dormez vous les nuits de semaine? l Les

Plus en détail

Le sommeil de l enfant. Coach la Vie - Nathalie Favre

Le sommeil de l enfant. Coach la Vie - Nathalie Favre Le sommeil de l enfant Le sommeil de l enfant Le sommeil La fatigue Les ressources Questionnaire de «SOMNOL-ENFANCE»! pour le dépistage de la somnolence excessive chez l'enfant (Dr G Pérémarty, 2008).

Plus en détail

Contre-indications éventuelles

Contre-indications éventuelles Travail de nuit et posté Contre-indications éventuelles CONTRE-INDICATIONS EVENTUELLES (RELATIVES) CONTRE-INDICATIONS EVENTUELLES (ABSOLUES) GASTRO-INTESTINAL - Troubles digestifs tels que indigestion

Plus en détail

Dormir, ça sert à quoi? Z ZZ. Adolescents et sommeil : conseils et trucs pratiques. Centre de promotion de la santé

Dormir, ça sert à quoi? Z ZZ. Adolescents et sommeil : conseils et trucs pratiques. Centre de promotion de la santé Dormir, ça sert à quoi? Adolescents et sommeil : conseils et trucs pratiques Z ZZ Centre de promotion de la santé F-2510 GRM : 30008444 (REV.09-2016) 2 3 Z ZZ Dormir Bon pour la santé, pour le corps et

Plus en détail

Qu est-ce qu un facteur de risque?

Qu est-ce qu un facteur de risque? Edito Cette enquête est le fruit d une collaboration exemplaire de l Union Régionale des Médecins Libéraux et de l Union Régionale des Caisses d Assurance Maladie de Corse. Elle témoigne de la volonté

Plus en détail

Insomnie et troubles du sommeil. PharmaGenève

Insomnie et troubles du sommeil. PharmaGenève Insomnie et troubles du sommeil L insomnie et les troubles du sommeil touchent une grande partie de la population à un moment ou à un autre de la vie et en font donc l un des thèmes médicaux les plus discutés

Plus en détail

7- AGIR EN MATIERE DE SANTE, SECURITE, BIEN-ETRE AU TRAVAIL

7- AGIR EN MATIERE DE SANTE, SECURITE, BIEN-ETRE AU TRAVAIL 7- AGIR EN MATIERE DE SANTE, SECURITE, BIEN-ETRE AU TRAVAIL REFERENCES FORMATION JOURS PAGES OG 2013 7 003 OG 2013 7 004 Le délégué à la sécurité, partenaire des salariés en matière de santé, sécurité,

Plus en détail

Questionnaire ronflement et qualité de sommeil

Questionnaire ronflement et qualité de sommeil Questionnaire ronflement et qualité de sommeil Date du questionnaire : NOM : Prénom : Date de naissance : Sexe : Masculin Féminin Quel est le motif principal de consultation? Ronflement Troubles du sommeil

Plus en détail

Récupérer après un objectif. Les techniques...

Récupérer après un objectif. Les techniques... Récupérer après un objectif Les techniques... Présentation Johan PELLETERET Profesionnel: Diplome d état de masseur kinésithérapeute 2009 Thérapie manuelle du sport 2011 Licence STAPS Entrainement Sportif

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION HDJ

DOSSIER D INSCRIPTION HDJ DOSSIER D INSCRIPTION HDJ Fiche de renseignements administratifs page 1 Fiche d Activités physiques et loisirs page 2 Contrat Education nutritionnelle pages 1 à 2 Dossier médical (à remplir par les parents)

Plus en détail

QUE TON ALIMENT SOIT TON MÉDICAMENT AVANTAGES DES ALIMENTS VÉGÉTAUX LES FIBRES DIMINUENT LE RISQUE DE CONSEILS DE BASE

QUE TON ALIMENT SOIT TON MÉDICAMENT AVANTAGES DES ALIMENTS VÉGÉTAUX LES FIBRES DIMINUENT LE RISQUE DE CONSEILS DE BASE NutritioN Nutrition AVANTAGES DES ALIMENTS VÉGÉTAUX Pas de cholésterol Riche en fibres Moins de calories Beaucoup de substances bio-actives LES FIBRES DIMINUENT LE RISQUE DE Cancer du colon Troubles de

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE. Sommeil et Rythme de vie : Le sommeil dans tous ses états

CONFERENCE DE PRESSE. Sommeil et Rythme de vie : Le sommeil dans tous ses états 9 ème JOURNEE NATIONALE DU SOMMEIL CONFERENCE DE PRESSE 10 mars 2009 Sommeil et Rythme de vie : Le sommeil dans tous ses états JOURNEE NATIONALE DU SOMMEIL 2009 Mercredi 18 mars Pr Joël PAQUEREAU Président

Plus en détail

SOMMAIRE. Page 4 PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX - CONFERENCE. Page 5 LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX ET LE DOCUMENT UNIQUE NIVEAU 1

SOMMAIRE. Page 4 PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX - CONFERENCE. Page 5 LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX ET LE DOCUMENT UNIQUE NIVEAU 1 AJOUT CATALOGUE SOMMAIRE SANTE ET TRAVAIL Page 3 ÉTUDE DIAGNOSTIC DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Page 4 PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX - CONFERENCE Page 5 LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX ET LE DOCUMENT UNIQUE

Plus en détail