Code de sécurité (Projet) (chapitre Bâtiment)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Code de sécurité (Projet) (chapitre Bâtiment)"

Transcription

1 Code de sécurité (Projet) (chapitre Bâtiment) présentation RTHQ 4 décembre 2012

2 Plan de la présentation I - II - Législation actuelle pour les bâtiments occupés Futur Code de sécurité III - Structure du Code de sécurité chapitre Bâtiment IV - Contenu du projet

3 I- Législation actuelle Loi sur la sécurité dans les édifices publics Règlement sur la sécurité dans les édifices publics et Code du bâtiment Québec 1976 et Codes nationaux du bâtiment - Canada (CNB) 1980 à 1990 (avec les modifications Québec). Application Bâtiments définis comme édifices publics dans la Loi sur la sécurité dans les édifices publics. L'exception des petits bâtiments. Les maisons de rapport de plus de deux étages et de huit logements. Exclut les copropriétés

4 Législation actuelle Application de la réglementation Un ou des codes ou règlements s'applique(nt) à chaque édifice public selon la Loi sur la sécurité dans les édifices en fonction de la date de construction du bâtiment Il y a peu d'exigences dans cette réglementation concernant les obligations concernant l'entretien, le maintien en bonne condition du bâtiment, l'évacuation ou la prévention des incendies. Responsabilités Les propriétaires doivent respecter la réglementation

5 Législation actuelle Loi sur le bâtiment (7 nov. 2000) Le Code de construction (7 nov. 2000), chapitre Bâtiment, vise les entrepreneurs et les concepteurs des bâtiments assujettis. Il est difficile de faire appliquer les exigences du Code de construction lorsque le bâtiment a plus de 5 ans. Tous les édifices à logements sont assujettis, à l'exception de ceux de 2 étages et moins, ou de moins de 9 logements. Une unité d'habitation détenue en copropriété est un logement. Le Code de sécurité, chapitre Bâtiment - À venir

6 Législation actuelle Limitations de la réglementation actuelle Ne vise pas les copropriétés construites avant nov Aucune exigence concernant la prévention des incendies (usage du bâtiment) Aucune exigence concernant l'entretien du bâtiment

7 Législation actuelle Modifications apportées à la Loi sur le bâtiment B-1pour permettre l'adoption du Code de sécurité - chapitre Bâtiment Articles : 193 : Une municipalité peut édicter une norme identique ou plus contraignante que celle contenue dans le Code de sécurité. 145 : Une municipalité ou un de ses employés, dans le cadre de l'application d'une norme identique à une norme contenue dans le Code de sécurité, ne peut être poursuivi en justice en raison d'un acte officiel accompli de bonne foi dans l'exercice de ses fonctions.

8 Législation actuelle Modifications apportées à la Loi sur le bâtiment B-1 pour permettre l'adoption du Code de sécurité - chapitre Bâtiment Articles : 111 : La mission de la Régie a été élargie pour inclure le soutien des municipalités dans l'application de toute norme identique à une norme contenue dans le Code de sécurité.

9 II - Futur Code de sécurité, chapitre Bâtiment Objectif : La Régie adopte un Code de sécurité dans le but d'assurer la sécurité de toute personne qui accède à un bâtiment ou à un équipement destiné à l'usage du public. Il vise également le voisinage de ces bâtiments, équipements et installations.

10 II - Futur Code de sécurité, chapitre Bâtiment Le Code de sécurité, chapitre Bâtiment : Visera les propriétaires, les copropriétaires, les syndicats de copropriétés, les occupants ou les utilisateurs. Sera un complément au Code de construction, chapitre Bâtiment. S'harmonisera avec les autres chapitres du Code de sécurité. Deviendra la norme de référence pour les municipalités.

11 Application Une municipalité pourra intervenir dans tous les bâtiments incluant ceux assujettis à la réglementation provinciale si elle adopte une réglementation identique. La municipalité peut aussi adopter des exigences plus contraignantes. Seule une municipalité, selon la réglementation qu'elle adoptera, pourra intervenir dans les petits bâtiments tel que : édifices à bureaux de 2 étages et moins commerces de moins de 300 m 2 édifices à logements de moins de 9 logements ou de 2 étages et moins.

12 III - Structure du Code de sécurité chapitre Bâtiment Chapitre VIII SECTION I - Interprétation SECTION II - Application SECTION III - Dispositions applicables à tous les bâtiments selon l année de construction SECTION IV - Dispositions plus contraignantes applicables à certains bâtiments

13 III - Structure du Code de sécurité chapitre Bâtiment - projet Chapitre VIII (suite) SECTION V - Dispositions liées à la protection incendie adoptées par renvoi au Code national de prévention des incendies SECTION VI - Dispositions relatives à l entretien des façades et des parcs de stationnement SECTION VII - Dispositions pénales SECTION VIII - Dispositions finales

14 Section I - Interprétation Nouvelles définitions requises : pour l'application du Code de sécurité aux bâtiments, quelle que soit l'année de leur construction ou de leur transformation. pour les bâtiments destinés à recevoir des aînés - résidences privées pour aînés.

15 Section II - Application La loi vise tous les bâtiments Les équipements destinés à l usage du public définis par le Code (tente, gradins, scène..) Toutes les résidence privés pour aînés visées par le MSSS

16 Code de Sécurité, Bâtiment Section II - Application Exemptions : bâtiment abritant un seul usage petits bâtiments établissements industriels bâtiments abritants plus d'un usages certains petits bâtiments précédemment exemptés application des parties 3, 4 et 5 du CNPI

17 Section III - Dispositions applicables à tous les bâtiments selon l année de construction Les Codes de construction ou règlements de construction en vigueur lors de la construction ou de la modification du bâtiment doivent être respectés par le propriétaire ou l'occupant. Pour les exigences ayant pour objectif : la sécurité la santé la protection des bâtiments contre l'incendie et les dommages structuraux Sous réserve des dispositions plus contraignantes prévues à la section IV

18 Section III - Dispositions applicables à tous les bâtiments selon l année de construction Année de construction avant 1976 S-3, r. 4 entre le 1 déc.1976 et le 24 mai 1984 S-3, r. 2 entre le 25 mai 1984 et le 17 juillet 1986 Norme applicable CNB 1980 mod. Québec entre le 18 juillet 1986 et le 10 nov CNB 1985 mod. Québec entre le 11 nov et le 6 nov entre le 7 nov et le 16 mai 2008 après le 17 mai 2008 Sous réserve des dispositions plus contraignantes prévues à la section IV CNB 1990 mod. Québec CNB 1995 mod. Québec CNB 2005 mod. Québec

19 Section IV - Dispositions plus contraignantes applicables à certains bâtiments Les bâtiments visés : Habitations (logements, hôtels, motels, externats, maisons de chambres) (usage du groupe C) Établissements de soins (hôpitaux, CHSLD, résidences supervisées) (usage du groupe B)

20 Division IV - Dispositions plus contraignantes applicables à certains bâtiments Bâtiments construits avant 2000 : Le système de détection et d'alarme incendie doit être amélioré pour répondre aux dispositions du CNB 1995 modifié, à l'exception des exigences concernant le niveau acoustique requis dans la chambre d'un logement.

21 Division IV - Dispositions plus contraignantes applicables à certains bâtiments Le système de détection et d'alarme incendie : Niveaux de pression acoustique - Avertisseur sonore 85 dba à l'entrée du logement (porte fermée) (habitation) 75 dba dans une chambre ne faisant pas partie d'un logement (habitation)

22 Code de Sécurité, Bâtiment Division IV - Dispositions plus contraignantes applicables à certains bâtiments Le système de détection et d'alarme incendie : Relié à une centrale de surveillance selon les exigences CNB 1995 modifié Québec - pour les Résidences privées pour aînés (habitation ou résidence supervisée) Détecteur de fumée devront être installés dans les chambres des habitations destinées à des personnes âgées de type maison de chambres

23 Code de Sécurité, Bâtiment Division IV - Dispositions plus contraignantes applicables à certains bâtiments Le système de détection et d'alarme incendie : Installation d'un système d'alarme lorsque plus de 10 personnes dorment dans une habitation destinée à des personnes âgées (exception maison unifamiliale)

24 Division IV - Dispositions plus contraignantes applicables à certains bâtiments Avertisseurs de fumée : Dans un logement, les avertisseurs de fumée doivent être installés : à chaque étage du logement. sur tout étage d un logement où se trouvent des chambres, il doit y avoir un avertisseur de fumée entre les chambres et le reste de l étage; toutefois, si les chambres sont desservies par un corridor, l avertisseur de fumée doit être installé dans ce corridor.

25 Division IV - Dispositions plus contraignantes applicables à certains bâtiments Les avertisseurs de fumée doivent être électriques et interconnectés lorsque le Code en vigueur lors de la construction ou de la transformation du bâtiment l'exigeait. Les avertisseurs de fumée peuvent fonctionner à pile lorsque : lors de la construction ou de la transformation du bâtiment, les avertisseurs électriques n étaient pas requis par le Code en vigueur; ou ajoutés en vertu des exigences plus contraignantes seulement.

26 Code de Sécurité, Bâtiment Division IV - Dispositions plus contraignantes applicables à certains bâtiments Résidences privés pour aînés Habitation de type unifamilial ou de type maison de chambres (usage du groupe C) lorsqu'un système de détection et d'alarme n'est pas requis Avertisseurs de fumée doivent être: connecté en permanence à un circuit électriques Inter connectés et relié à des avertisseurs visuels installé dans les : - corridors - chambres - aires de vie communes

27 Code de Sécurité, Bâtiment Division IV - Dispositions plus contraignantes applicables à certains bâtiments Résidences privés pour aînés de type Résidence supervisée (usage du groupe B) lorsqu'un système de détection et d'alarme n'est pas requis Avertisseurs de fumée doivent être: connecté en permanence à un circuit électriques type photoélectrique Inter connectés et relié à des avertisseurs visuels installé dans les : - corridors - chambres - aires de vie communes relié à une centrale de surveillance

28 Division IV - Dispositions plus contraignantes applicables à certains bâtiments Les avertisseurs de fumée doivent être : Remplacés 10 ans après la date de fabrication indiquée sur le boîtier. S'il n'y a pas de date sur le boîtier, l'avertisseur doit être remplacé sans délai.

29 Division IV - Dispositions plus contraignantes applicables à certains bâtiments Autres dispositions plus contraignantes pour les bâtiments construits avant mai 1984 : Séparation coupe-feu Plancher 30 minutes de résistance au feu ou selon CNB 1980 Dispositif d'obturation selon le CNB 1980 Suites d'habitation isolées selon le CNB 1980 ou 30 min. Aires communicantes selon le CNB 1980 Chambres de patients des établissements de soins aménagées selon la sous-section du CNB 1980

30 Code de Sécurité, Bâtiment Division IV - Dispositions plus contraignantes applicables à certains bâtiments Résidence pour privée pour aînés- Habitation destinée à des personnes âgées de type unifamilial Moyens d'évacuation pour les chambres d'aînés au sous-sol

31 Section V - CNPI Dispositions liées à la protection incendie Adoption du Code national de prévention des incendies 2010 avec les modifications Québec Assurer les liens avec les autres chapitres du Code de sécurité (électricité, appareils de levage, produits pétroliers, gaz, etc.)

32 Division V - CNPI Exemples de modifications Québec Les mots «conformément au CNB» sont remplacés par «conformément aux exigences en vigueur lors de la construction ou de la transformation». Les mots «conformément au CNB» sont remplacés par «conformément aux exigences en vigueur lors de la construction ou de la transformation, ou le cas échéant, aux dispositions plus contraignantes applicables à certains bâtiments prévues à la section IV du chapitre VIII du Code de sécurité».

33 Section VI - Dispositions relatives à l'entretien des façades et des parcs de stationnement Domaine d'application Entretien Condition dangereuse Vérification de routine Vérification approfondie du caractère sécuritaire Registre Présence d'une condition dangereuse

34 Section VI - Façades Application Façades de 5 étages ou plus hors sol Entretien Façades entretenues pour prévenir l'apparition de conditions dangereuses Condition dangereuse Un élément peut, de façon imminente, se détacher ou s effondrer et causer des blessures aux personnes.

35 Section VI - Façades Vérification du caractère sécuritaire des façades Tous les 5 ans, le propriétaire doit obtenir un rapport de vérification d'un spécialiste attestant que : Registre les façades sont sans condition(s) dangereuse(s); ou s il y a présence de condition(s) dangereuse(s) : les recommandations pour corriger les défauts Recueil de tous les rapports de vérifications, la description de tous les travaux de réparation.

36 Section VI - Façades Lors de la présence d'une condition dangereuse, le propriétaire doit : Mettre en place des mesures d'urgence Prévenir la Régie Fournir un échéancier des travaux Faire les réparations nécessaires Obtenir un rapport de vérification confirmant le caractère sécuritaire des façades

37 Section VI - Parcs de stationnement Application Parcs de stationnement souterrains ou aériens avec dalle en béton dont une surface de roulement ne repose pas sur le sol. Entretien Parcs de stationnement entretenus pour prévenir l'apparition de conditions dangereuses Condition dangereuse Une des composantes du parc de stationnement peut, de façon imminente, tomber ou s effondrer et causer des blessures aux personnes.

38 Section VI - Parcs de stationnement Vérification annuelle Le propriétaire doit faire les vérifications indiquées. Vérification du caractère sécuritaire du parc de stationnement Tous les 5 ans, le propriétaire doit obtenir un rapport de vérification d'un spécialiste attestant que : le parc ne présente aucune condition dangereuse; ou s il y a présence de condition(s) dangereuse(s), les recommandations pour corriger les défauts.

39 Section VI - Parcs de stationnement Registre Lors de la présence d'une condition dangereuse le propriétaire doit : Mettre en place des mesures d'urgence Prévenir la Régie Fournir un échéancier des travaux Faire les réparations nécessaires Obtenir un rapport de vérification confirmant le caractère sécuritaire du parc de stationnement

40 Section VII Dispositions finales Entrée en vigueur différée de certaines exigences plus contraignantes 1 an 3 ans 5 ans

41 FIN Merci de votre attention

Façades, stationnements, tours d eau - Loi 122 - Samedi 26 avril 2014 CHÂTEAU ROYAL Laval

Façades, stationnements, tours d eau - Loi 122 - Samedi 26 avril 2014 CHÂTEAU ROYAL Laval Façades, stationnements, tours d eau - Loi 122 - Samedi 26 avril 2014 CHÂTEAU ROYAL Laval Inspection obligatoire du caractère sécuritaire des façades et stationnements étagés LOI 122 Avelino De Andrade

Plus en détail

Code de sécurité (Projet) (Chapitre Bâtiment) ATPIQ 46 e Colloque annuel Rivière-du-Loup 6 et 7 octobre 2011

Code de sécurité (Projet) (Chapitre Bâtiment) ATPIQ 46 e Colloque annuel Rivière-du-Loup 6 et 7 octobre 2011 Code de sécurité (Projet) (Chapitre Bâtiment) ATPIQ 46 e Colloque annuel Rivière-du-Loup 6 et 7 octobre 2011 Plan de présentation I - Législation actuelle pour les bâtiments occupés II - Futur Code de

Plus en détail

SÉCURITÉ INCENDIE. L Annuelle des inspecteurs des CS 30 octobre par Mathieu Tremblay, ingénieur

SÉCURITÉ INCENDIE. L Annuelle des inspecteurs des CS 30 octobre par Mathieu Tremblay, ingénieur L Annuelle des inspecteurs des CS 30 octobre 2014 par Mathieu Tremblay, ingénieur PLAN DE LA PRÉSENTATION Code de sécurité chapitre Bâtiment Domaine d application Exigences visant à améliorer la sécurité

Plus en détail

L ANNUELLE DES INSPECTEURS DE CS. Une présentation de Guy Robichaud, ingénieur à la Direction de l expertise technique

L ANNUELLE DES INSPECTEURS DE CS. Une présentation de Guy Robichaud, ingénieur à la Direction de l expertise technique L ANNUELLE DES INSPECTEURS DE CS Une présentation de Guy Robichaud, ingénieur à la Direction de l expertise technique Octobre 2012 PLAN DE LA PRÉSENTATION Structure réglementaire Contenu du projet de règlement

Plus en détail

SÉCURITÉ INCENDIE. COLLOQUE DES GESTIONNAIRES TECHNIQUES 14 mars par Mathieu Tremblay et Guy Robichaud

SÉCURITÉ INCENDIE. COLLOQUE DES GESTIONNAIRES TECHNIQUES 14 mars par Mathieu Tremblay et Guy Robichaud COLLOQUE DES GESTIONNAIRES TECHNIQUES 14 mars 2014 par Mathieu Tremblay et Guy Robichaud PLAN DE LA PRÉSENTATION Structure réglementaire québécoise Code de sécurité chapitre Bâtiment Code national de prévention

Plus en détail

Nouveautés. CNB 2010 modifié Québec. Chapitre Bâtiment Code de Construction. Séance d information Association canadienne alarme incendie Novembre 2015

Nouveautés. CNB 2010 modifié Québec. Chapitre Bâtiment Code de Construction. Séance d information Association canadienne alarme incendie Novembre 2015 Nouveautés Chapitre Bâtiment Code de Construction CNB 2010 modifié Québec Séance d information Association canadienne alarme incendie Novembre 2015 Nouveautés au CNB 2010 mod. Québec Le règlement modifiant

Plus en détail

CIRCULAIRE 82-100 DU 13 DECEMBRE 1982

CIRCULAIRE 82-100 DU 13 DECEMBRE 1982 CIRCULAIRE 82-100 DU 13 DECEMBRE 1982 relative à la sécurité des personnes en cas de travaux de réhabilitation ou d amélioration des bâtiments d habitation existants LE MINISTRE D ETAT, MINISTRE DE L INTERIEUR

Plus en détail

Code de Sécurité (Projet) (Chapitre Bâtiment) BOMA Québec

Code de Sécurité (Projet) (Chapitre Bâtiment) BOMA Québec Code de Sécurité (Projet) (Chapitre Bâtiment) BOMA Québec 13 mars 2012 Plan Présentation I - Législation actuelle pour les bâtiments occupés II - Futur Code de sécurité III - Structure du Code de sécurité

Plus en détail

SYSTÈMES D ALARME INCENDIE DANS LES HLM EXISTANTS OCTOBRE 2016

SYSTÈMES D ALARME INCENDIE DANS LES HLM EXISTANTS OCTOBRE 2016 OCTOBRE 2016 PLAN DE LA PRÉSENTATION CODES ET RÈGLEMENTATION (survol) APPLICATION DE LA RÈGLEMENTATION DANS LE PARC DE HLM DESCRIPTION D UN SYSTÈME D ALARME INCENDIE VOS RESPONSABILITÉS DÉMARCHE TYPE 2

Plus en détail

Problématique reliée à la construction des séparations coupe-feu pour les propriétés de la rue Guillaume-Cheval

Problématique reliée à la construction des séparations coupe-feu pour les propriétés de la rue Guillaume-Cheval Problématique reliée à la construction des séparations coupe-feu pour les propriétés de la rue Guillaume-Cheval Service de l aménagement du territoire et de l environnement Ville de Mont-Saint-Hilaire

Plus en détail

Programme. Informations concernant la SES

Programme. Informations concernant la SES DET 2015 «Installations de détection d'incendie» et «Installations sprinklers» Kurt Girschweiler, responsable de la ligne de produits incendie, évacuation, gaz Siemens Schweiz AG, président de l'association

Plus en détail

Mécanismes de verrouillage de porte

Mécanismes de verrouillage de porte Mécanismes de verrouillage de porte Chapitre Bâtiment Code de Construction CNB 2010 modifié Québec Séance d information Association canadienne alarme incendie Novembre 2015 Mécanismes de verrouillage de

Plus en détail

Plan d action favorisant l intégration des personnes vivant avec une incapacité ou un handicap Page 2

Plan d action favorisant l intégration des personnes vivant avec une incapacité ou un handicap Page 2 !" #$#%&!# Sanctionné le 17 décembre 2004, le projet de loi n o 56 modifie substantiellement la Loi assurant l'exercice des droits des personnes handicapées en vigueur depuis 1978, et la rebaptise en y

Plus en détail

LA PROTECTION INCENDIE Guide pratique à l intention des universités. Le Code de construction et le Code de sécurité du Québec

LA PROTECTION INCENDIE Guide pratique à l intention des universités. Le Code de construction et le Code de sécurité du Québec LA PROTECTION INCENDIE Guide pratique à l intention des universités Numéro 1 Aon Parizeau Inc. Le Code de construction et le Code de sécurité du Québec Dans ce bulletin Introduction Le Code de construction

Plus en détail

RÈGLEMENT NO 564. Le préambule ci-dessus fait partie intégrante du présent règlement.

RÈGLEMENT NO 564. Le préambule ci-dessus fait partie intégrante du présent règlement. 2010-08-159 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC DRUMMOND MUNICIPALITÉ DE SAINT-FÉLIX-DE-KINGSEY RÈGLEMENT NO 564 RÈGLEMENT NUMÉRO 564 CONCERNANT LA CRÉATION D'UN PROGRAMME DE REVITALISATION D UNE PARTIE DU TERRITOIRE

Plus en détail

L installa)on des gicleurs dans les résidences pour aînés

L installa)on des gicleurs dans les résidences pour aînés L installa)on des gicleurs dans les résidences pour aînés (réglementa)on, financement et inspec)on) Lise Veilleux conseillère technique en bâ1ment, Régie du bâ1ment du Québec Suivez et partagez le colloque

Plus en détail

Chapitre Bâtiment du Code de sécurité (CBCS) Association Canadienne Alarme Incendie (ACAI) 14 novembre 2013

Chapitre Bâtiment du Code de sécurité (CBCS) Association Canadienne Alarme Incendie (ACAI) 14 novembre 2013 Chapitre Bâtiment du Code de sécurité (CBCS) Association Canadienne Alarme Incendie (ACAI) 14 novembre 2013 Plan de la présentation 1. Mandat de la Régie du bâtiment- secteur bâtiment 2. Législation antérieure

Plus en détail

VADEMECUM INCENDIE. Références réglementaires

VADEMECUM INCENDIE. Références réglementaires VADEMECUM INCENDIE Ce document a pour objet d aider les directrices et directeurs d école à mettre en œuvre les obligations qui sont les leurs en matière de sécurité incendie. Références réglementaires

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL «ARTICLE 29» SUR LA PROTECTION DES DONNÉES

GROUPE DE TRAVAIL «ARTICLE 29» SUR LA PROTECTION DES DONNÉES GROUPE DE TRAVAIL «ARTICLE 29» SUR LA PROTECTION DES DONNÉES 00065/2010/FR WP 174 Avis 4/2010 sur le code de conduite européen de la FEDMA relatif à l exploitation de données à caractère personnel dans

Plus en détail

LOGEMENT BIGÉNÉRATION

LOGEMENT BIGÉNÉRATION LOGEMENT BIGÉNÉRATION PERMIS DE CONSTRUCTION REQUIS : 150$ (sans agrandissement) 150 $ + 3,50 $ par tranche de 1 000 $ du coût du projet (si agrandissement) CHAPITRE 15 OCCUPATIONS DOMESTIQUES 15.1 RÈGLE

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 317 RELATIF À LA PRÉVENTION INCENDIE. ATTENDU l article 62 de la Loi sur les compétences municipales (L.R.Q., c. C-47.

RÈGLEMENT NUMÉRO 317 RELATIF À LA PRÉVENTION INCENDIE. ATTENDU l article 62 de la Loi sur les compétences municipales (L.R.Q., c. C-47. MUNICIPALITÉ E SAINT-DENIS-DE LA BOUTEILLERIE PROVINCE DE QUÉBEC RÈGLEMENT NUMÉRO 317 RELATIF À LA PRÉVENTION INCENDIE ATTENDU l article 62 de la Loi sur les compétences municipales (L.R.Q., c. C-47.1);

Plus en détail

FICHE SYNTHÈSE R.C.A.2V.Q. 143

FICHE SYNTHÈSE R.C.A.2V.Q. 143 FICHE SYNTHÈSE ARRONDISSEMENT DES RIVIÈRES QUARTIER DUBERGER-LES SAULES ZONES VISÉES : 22218MB, 22226CB ET 22501IA MODIFICATION AU RÈGLEMENT R.C.A.2V.Q. 4 RESPONSABLE : CHRISTIAN LEPAGE Projet de modification

Plus en détail

ANNEXE «B» En plus des usages autorisés par ailleurs, est (sont) spécifiquement autorisé(s) :

ANNEXE «B» En plus des usages autorisés par ailleurs, est (sont) spécifiquement autorisé(s) : ANNEXE «B» Zone C06H C06H. REGLEMENTATION PARTICULIERE APPLICABLE A LA ZONE C06H Réglementation applicable à l'ensemble de la zone C06H: C06H.0.1 L usage H01H11 (Habitation unifamiliale isolée) L usage

Plus en détail

BRUIT ET REGLEMENTATION

BRUIT ET REGLEMENTATION BRUIT ET REGLEMENTATION Jusqu à la publication de la loi n 92-1444 du 31 décembre 1992 (codifiée dans le code de l environnement), le bruit n était pas réglementé par un texte général mais par un ensemble

Plus en détail

La formation au risque d incendie, un enjeu d entreprise

La formation au risque d incendie, un enjeu d entreprise La formation au risque d incendie, un enjeu d entreprise t. +33 (0) 1 47 17 63 03 39 rue Louis Blanc 92038 PARIS LA DEFENSE Cedex ffmi@ffmi.asso.fr www.ffmi.asso.fr Sommaire de l intervention La FFMI,

Plus en détail

Municipalité de Sainte-Cécile-de-Milton

Municipalité de Sainte-Cécile-de-Milton Province de Québec Municipalité de régionale de Comté de La Haute-Yamaska Municipalité de Sainte-Cécile-de-Milton RÈGLEMENT 491-2011 RÈGLEMENT FIXANT LES MODALITÉS DE LA PRISE EN CHARGE PAR LA MUNICIPALITÉ

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC Loi sur la Régie de l assurance maladie du Québec (L.R.Q., c. R-5, a. 14 et a. 15 ; 2007, c. 21, a. 9 et a. 11) SECTION I DISPOSITIONS GÉNÉRALES

Plus en détail

CODE DE LA CONSTRUCTION ET DE L'HABITATION (Partie Réglementaire - Décrets en Conseil d'état)

CODE DE LA CONSTRUCTION ET DE L'HABITATION (Partie Réglementaire - Décrets en Conseil d'état) CODE DE LA CONSTRUCTION ET DE L'HABITATION (Partie Réglementaire - Décrets en Conseil d'état) Titre II Sécurité et protection contre l'incendie Chapitre Ier : Protection contre l'incendie - Classification

Plus en détail

PARLEMENT EUROPÉEN ***I POSITION DU PARLEMENT EUROPÉEN. Document législatif consolidé. 21 septembre 2000 1998/0327(COD) PE1

PARLEMENT EUROPÉEN ***I POSITION DU PARLEMENT EUROPÉEN. Document législatif consolidé. 21 septembre 2000 1998/0327(COD) PE1 PARLEMENT EUROPÉEN 1999 2004 Document législatif consolidé 21 septembre 2000 1998/0327(COD) PE1 ***I POSITION DU PARLEMENT EUROPÉEN arrêtée en première lecture le 21 septembre 2000 en vue de l adoption

Plus en détail

Vu le paragraphe 3º de l article 89 de la Charte de la Ville de Montréal (L.R.Q., chapitre C-11.4);

Vu le paragraphe 3º de l article 89 de la Charte de la Ville de Montréal (L.R.Q., chapitre C-11.4); VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT 08-048 RÈGLEMENT AUTORISANT LA CONSTRUCTION ET L OCCUPATION D UN ENSEMBLE RÉSIDENTIEL, COMMERCIAL ET INDUSTRIEL SITUÉ SUR LE QUADRILATÈRE DÉLIMITÉ PAR LE BOULEVARD RENÉ-LÉVESQUE,

Plus en détail

Centre Scientifique et Technique de la Construction

Centre Scientifique et Technique de la Construction Tableau 1 Exigences thermiques à respecter en Région wallonne pour les bâtiments neufs ( 1 ). max. K35 max. E w 80 max. E spec 130 kwh/m² Dispositif de Limitation du risque de surchauffe bureaux et de

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES Edition Chronologique PARTIE PERMANENTE Administration Centrale DÉCRET N 75-205 pris pour l'application de l'article 43 de la loi n o 71-575 du 16 juillet 1971 portant organisation

Plus en détail

Nouvelles réglementations sur l air l RAA et RDOCÉCA

Nouvelles réglementations sur l air l RAA et RDOCÉCA Nouvelles réglementations r sur l air l au Québec : RAA et RDOCÉCA CA Michel Goulet, directeur Direction des politiques de la qualité de l atmosphère Ministère du Développement durable, de l Environnement

Plus en détail

RÈGLEMENT 2011-025 Concernant la Protection et la Prévention des Incendies de la Municipalité de Saint-Lucien * Modifié par 2015-058 le 04-11-2015

RÈGLEMENT 2011-025 Concernant la Protection et la Prévention des Incendies de la Municipalité de Saint-Lucien * Modifié par 2015-058 le 04-11-2015 RÈGLEMENT 2011-025 Concernant la Protection et la Prévention des Incendies de la Municipalité de Saint-Lucien * Modifié par 2015-058 le 04-11-2015 Considérant qu'il est opportun et avantageux pour la Municipalité

Plus en détail

Des environnements facilitants pour une société universelle. Présentation de la politique d accessibilité universelle de la Ville de Granby

Des environnements facilitants pour une société universelle. Présentation de la politique d accessibilité universelle de la Ville de Granby Des environnements facilitants pour une société universelle Présentation de la politique d accessibilité universelle de la Ville de Granby par Patrice Faucher Mise en contexte de l adoption de la politique

Plus en détail

LOGEMENT AU SOUS-SOL

LOGEMENT AU SOUS-SOL LOGEMENT AU SOUS-SOL PERMIS DE CONSTRUCTION REQUIS : 150$ CHAPITRE 15 OCCUPATIONS DOMESTIQUES 15.1 RÈGLE GÉNÉRALE Les occupations domestiques sont autorisées comme usage complémentaire aux habitations

Plus en détail

données à caractère personnel (ci-après LVP), en particulier l'article 29 ; Avis n 26/2010 du 22 septembre 2010

données à caractère personnel (ci-après LVP), en particulier l'article 29 ; Avis n 26/2010 du 22 septembre 2010 1/9 Avis n 26/2010 du 22 septembre 2010 Objet: Projet d Arrêté royal relatif aux règles de fonctionnement des jeux de hasard automatiques dont l exploitation est autorisée dans les établissements de jeux

Plus en détail

2. CONDITIONS RELATIVES AUX UNITÉS ACCRÉDITÉES PAR LA SCHL

2. CONDITIONS RELATIVES AUX UNITÉS ACCRÉDITÉES PAR LA SCHL 1. CONDITIONS GÉNÉRALES a) L enregistrement de l entrepreneur et de chacune des unités à un programme de garantie de maison neuve est requis. b) Au niveau des prix de revente, le droit de premier refus

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE NOUVELLE CALEDONIE PROVINCE SUD

REPUBLIQUE FRANCAISE NOUVELLE CALEDONIE PROVINCE SUD REPUBLIQUE FRANCAISE NOUVELLE CALEDONIE PROVINCE SUD ASSEMBLEE DE PROVINCE AMPLIATIONS : N 10 2002/APS COM DEL...1 Du 13 mars 2002 Congrès...1 Gouvernement...1 APS...40 SGPS...2 SAPS...1 TRESORIER...1

Plus en détail

SECTION I GÉNÉRALITÉS

SECTION I GÉNÉRALITÉS Canada Province de Québec Municipalité Régionale de Comté de Rimouski-Neigette Municipalité de Saint-Narcisse-de-Rimouski RÈGLEMENT NUMÉRO 248 RÈGLEMENT CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME ATTENDU QUE le

Plus en détail

CHAPITRE 2 - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES UD

CHAPITRE 2 - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES UD CHAPITRE 2 - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES UD Caractère de la zone : Cette zone UD recouvre des secteurs d'habitat peu dense, réservés notamment à l habitat individuel et aux activités compatibles avec

Plus en détail

Vous avez besoin d'un permis????

Vous avez besoin d'un permis???? Vous avez besoin d'un permis???? Voici ce qu'il faut savoir! Permis de construction Toute personne qui désire construire, reconstruire, remplacer, implanter ou agrandir une construction principale ou accessoire

Plus en détail

FOURNITURE D UN SERVICE DE REMORQUAGE ET DE FOURRIÈRE DE VÉHICULES ROUTIERS POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY

FOURNITURE D UN SERVICE DE REMORQUAGE ET DE FOURRIÈRE DE VÉHICULES ROUTIERS POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE D UN SERVICE DE REMORQUAGE ET DE FOURRIÈRE DE VÉHICULES ROUTIERS POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY SP-11-21 La Ville de Châteauguay demande des soumissions pour la fourniture d un service de remorquage

Plus en détail

CHAPITRE 19 NORMES DE CONSTRUCTION

CHAPITRE 19 NORMES DE CONSTRUCTION 19.1 Généralités... 367 19.1.1 Administration du règlement de construction... 367 19.2 Normes relatives à la construction de bâtiments... 367 19.2.1 Fondation... 367 19.2.2 Matériaux de fondation... 368

Plus en détail

Projet de loi n o 149 (2001, chapitre 14) Loi sur les réserves naturelles en milieu privé

Projet de loi n o 149 (2001, chapitre 14) Loi sur les réserves naturelles en milieu privé DEUXIÈME SESSION TRENTE-SIXIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 149 (2001, chapitre 14) Loi sur les réserves naturelles en milieu privé Présenté le 31 octobre 2000 Principe adopté le 6 décembre 2000 Adopté

Plus en détail

Circulaire électorale n 9 Le CHSCT

Circulaire électorale n 9 Le CHSCT UNSA-territoriaux 21, rue Jules Ferry 93 177 Bagnolet Cedex elections@unsa-territoriaux.org 06 17 43 57 96 Circulaire électorale n 9 Le CHSCT Nous avons moins de trois semaines pour faire en sorte que

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DU PERSONNEL CADRE

POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DU PERSONNEL CADRE 3.5 POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DU PERSONNEL CADRE 1.0 DISPOSITIONS GÉNÉRALES Cette politique détermine certaines règles de gestion applicables au personnel cadre et portant sur les aspects suivants

Plus en détail

POLITIQUE & PROCÉDURE. APPROUVÉE PAR : Résolution no 2013-01-045 Date : 2013-01-21

POLITIQUE & PROCÉDURE. APPROUVÉE PAR : Résolution no 2013-01-045 Date : 2013-01-21 POLITIQUE & PROCÉDURE P-16-2013 TITRE : POLITIQUE DE SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL N o : P-16-2013 APPROUVÉE PAR : Résolution no 2013-01-045 Date : 2013-01-21 DATE EN VIGUEUR : 2013-01-21 politique nouvelle

Plus en détail

Guide de gestion des bâtiments Respect de la conformité au Code de prévention des incendies

Guide de gestion des bâtiments Respect de la conformité au Code de prévention des incendies Guide de gestion des bâtiments Respect de la conformité au Code de prévention des incendies Connaître votre rôle dans l'exécution des inspections du système de protection contre l'incendie normes et les

Plus en détail

FONCIERE 7 INVESTISSEMENT Société Anonyme au capital de 1 120 000 euros Siège social : 2 rue de Bassano 75016 - PARIS 486 820 152 RCS PARIS

FONCIERE 7 INVESTISSEMENT Société Anonyme au capital de 1 120 000 euros Siège social : 2 rue de Bassano 75016 - PARIS 486 820 152 RCS PARIS FONCIERE 7 INVESTISSEMENT Société Anonyme au capital de 1 120 000 euros Siège social : 2 rue de Bassano 75016 - PARIS 486 820 152 RCS PARIS RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES PROCEDURES

Plus en détail

DIVISION 212 VEILLE A LA PASSERELLE ET QUART A LA MACHINE

DIVISION 212 VEILLE A LA PASSERELLE ET QUART A LA MACHINE Affaires Maritimes DIVISION 212 VEILLE A LA PASSERELLE ET QUART A LA MACHINE Edition du 7 NOVEMBRE 1996, parue au J.O. le 20 NOVEMBRE 1996 A jour des arrêtés suivants : Date de signature Date de parution

Plus en détail

Introduction à la SST

Introduction à la SST Introduction à la SST Révision: mars 2013 Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines 0 Objectif de la présentation Donner une introduction générale sur le domaine de

Plus en détail

RÈGLEMENT NO

RÈGLEMENT NO PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-ONÉSIME-D IXWORTH M.R.C. DE KAMOURASKA RÈGLEMENT NO 03-2016 RÈGLEMENT NUMÉRO 03-2016 RELATIF À LA PRÉVENTION INCENDIE ATTENDU l article 62 de la Loi sur les compétences

Plus en détail

SUR rapport du Comité exécutif, il est, PROPOSÉ PAR: Aglaia Revelakis

SUR rapport du Comité exécutif, il est, PROPOSÉ PAR: Aglaia Revelakis PROVINCE DE QUEBEC VILLE DE LAVAL MISE EN GARDE : Cette codification a été préparée uniquement pour la commodité du lecteur et n a aucune valeur officielle. Aucune garantie n est offerte quant à l exactitude

Plus en détail

Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme

Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme DEUXIÈME SESSION TRENTE-NEUVIÈME LéGISLATURE Projet de loi n o 47 Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme Présentation Présenté par M. Laurent Lessard Ministre des Affaires municipales,

Plus en détail

DIRECTIVE CONCERNANT LES EXIGENCES RELATIVES À LA SÉCURITÉ LORS DE LA TENUE D'UN RASSEMBLEMENT À L'UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE

DIRECTIVE CONCERNANT LES EXIGENCES RELATIVES À LA SÉCURITÉ LORS DE LA TENUE D'UN RASSEMBLEMENT À L'UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE DIRECTIVE CONCERNANT LES EXIGENCES RELATIVES À LA SÉCURITÉ LORS DE LA TENUE D'UN RASSEMBLEMENT À L'UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE APPROUVÉ PAR : Comité de direction RÉSOLUTION : DATE : CD-98-37-11 2 mars 1998

Plus en détail

ETUDE D IMPACT PROJET DE LOI. ratifiant l ordonnance n 2015-1288 du 15 octobre 2015 portant simplification et modernisation du droit de la famille

ETUDE D IMPACT PROJET DE LOI. ratifiant l ordonnance n 2015-1288 du 15 octobre 2015 portant simplification et modernisation du droit de la famille ETUDE D IMPACT PROJET DE LOI ratifiant l ordonnance n 2015-1288 du 15 octobre 2015 portant simplification et modernisation du droit de la famille NOR : JUSC1525240L/Bleue-1 14 janvier 2016 SOMMAIRE Introduction...

Plus en détail

Politique relative à l installation des panneaux sur les terres de la Couronne page 2/23

Politique relative à l installation des panneaux sur les terres de la Couronne page 2/23 OBJET : POLITIQUE RELATIVE À L'INSTALLATION DES PANNEAUX SUR LES TERRES DE LA COURONNE Numéro de la politique : CLM 010 2003 Numéro de référence AC : 600 00 0018 Date d'entrée en vigueur : le 1 ier août

Plus en détail

REGLEMENT-TAXE RELATIF À LA MISE EN ŒUVRE DE CERTAINS ACTES ET TRAVAUX SOUMIS À PERMIS D'URBANISME ET À PERMIS DE LOTIR

REGLEMENT-TAXE RELATIF À LA MISE EN ŒUVRE DE CERTAINS ACTES ET TRAVAUX SOUMIS À PERMIS D'URBANISME ET À PERMIS DE LOTIR REGLEMENT-TAXE RELATIF À LA MISE EN ŒUVRE DE CERTAINS ACTES ET TRAVAUX SOUMIS À PERMIS D'URBANISME ET À PERMIS DE LOTIR Date de la délibération du conseil communal du 27 juin 2013. Visé par le Ministère

Plus en détail

Instructions de montage, de fonctionnement et de maintenance pour

Instructions de montage, de fonctionnement et de maintenance pour Instructions de montage, de fonctionnement 1/7 Instructions de montage, de fonctionnement et de maintenance pour les interrupteurs à flotteur JOLA SMR/../..././Ex-.. I M2 Ex ia I Mb ou II 2/1 G Ex ia IIC

Plus en détail

SERVICE PUBLIC FEDERAL FINANCES

SERVICE PUBLIC FEDERAL FINANCES SERVICE PUBLIC FEDERAL FINANCES 14 JUIN 2005. Arrêté royal relatif au marché des rentes ALBERT II, Roi des Belges, A tous, présents et à venir, Salut. (M.B. 30 juin 2005) Vu l'arrêté loi du 18 mai 1945

Plus en détail

Escaliers mécaniques et trottoirs roulants Informations et recommandations relatives aux améliorations en matière de sécurité et d accessibilité

Escaliers mécaniques et trottoirs roulants Informations et recommandations relatives aux améliorations en matière de sécurité et d accessibilité Escaliers mécaniques et trottoirs roulants Informations et recommandations relatives aux améliorations en matière de sécurité et d accessibilité 8200 escaliers mécaniques et trottoirs roulants (source

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 216 28 décembre 2008. S o m m a i r e

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 216 28 décembre 2008. S o m m a i r e MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 3199 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 216 28 décembre 2008 S o m m a i r e Règlement grand-ducal du 19 décembre

Plus en détail

Circulaire de base No 119

Circulaire de base No 119 BANQUE DU LIBAN Circulaire de base No 119 Adressée aux banques Veuillez trouver ci-joint une copie de la Décision de base No. 9957 du 21 juillet 2008, relative à l évaluation de l adéquation des fonds

Plus en détail

PROCÉDURE EN CAS DE TEMPÊTE DE NEIGE OU DE VERGLAS

PROCÉDURE EN CAS DE TEMPÊTE DE NEIGE OU DE VERGLAS PROCÉDURE EN CAS DE TEMPÊTE DE NEIGE OU DE VERGLAS Texte adopté par le Comité exécutif de l'université Laval à sa séance du 23 novembre 2004 (CE-2004-523) La présente procédure vise à préciser les lignes

Plus en détail

Identification des dangers et évaluation des risques en SST (DIRECTIVE)

Identification des dangers et évaluation des risques en SST (DIRECTIVE) Encadrements administratifs Identification des dangers et évaluation des risques en SST (DIRECTIVE) Date d'entrée en vigueur: 09/06/12 Date de fin: Commentaire: Service émetteur: Capital humain Service

Plus en détail

GCR Garantie de construction résidentielle Programme d inspection

GCR Garantie de construction résidentielle Programme d inspection GCR Garantie de construction résidentielle Programme d inspection Vision Le programme d inspection de la Garantie de construction résidentielle (GCR) vise à assurer que les nouvelles constructions résidentielles

Plus en détail

SPF Intérieur. A Monsieur (Madame) le Gouverneur de la Province. Monsieur (Madame) le Gouverneur,

SPF Intérieur. A Monsieur (Madame) le Gouverneur de la Province. Monsieur (Madame) le Gouverneur, CIRCULAIRE MINISTERIELLE DU 9 AOUT 2007 RELATIVE A L'ORGANISATION DES SECOURS SELON LE PRINCIPE DE L'AIDE ADEQUATE LA PLUS RAPIDE DANS LA PROVINCE COMPLETEE PAR LA CIRCULAIRE MINISTERIELLE DU 1 er FEVRIER

Plus en détail

VILLE DE VAL-D OR RÈGLEMENT 2005-22 REFONDU VERSION NON OFFICIELLE

VILLE DE VAL-D OR RÈGLEMENT 2005-22 REFONDU VERSION NON OFFICIELLE VILLE DE VAL-D OR RÈGLEMENT 2005-22 REFONDU VERSION NON OFFICIELLE Règlement concernant les colporteurs ou les vendeurs itinérants et les commerçants nonrésidents. PRÉAMBULE ATTENDU le pouvoir accordé

Plus en détail

TÂCHES PRINCIPALES ET OPTIONNELLES

TÂCHES PRINCIPALES ET OPTIONNELLES ANNEXE AUX STATUTS DE SECURITE RIVIERA TÂCHES PRINCIPALES ET OPTIONNELLES Sont définies ci-après, les tâches principales et optionnelles découlant des buts principaux de l association de communes "Sécurité

Plus en détail

Les droits et obligations liés aux activités numériques. Le correspondant Informatique et Libertés D1-5

Les droits et obligations liés aux activités numériques. Le correspondant Informatique et Libertés D1-5 Les droits et obligations liés aux activités numériques Le correspondant Informatique et Libertés D1-5 La loi du 6 janvier 1978 dite «loi Informatique et Libertés» a été profondément remanié suite à la

Plus en détail

LA SIMPLIFICATION DU COMPTE PENIBILITE

LA SIMPLIFICATION DU COMPTE PENIBILITE LA SIMPLIFICATION DU COMPTE PENIBILITE Suite à 2 décrets de simplification du compte pénibilité parus au Journal Officiel du 31 Décembre 2015 : suppression de la fiche individuelle remplacée par une simple

Plus en détail

Éditeur officiel du Québec À jour au 1er janvier 2016 Ce document a valeur officielle.

Éditeur officiel du Québec À jour au 1er janvier 2016 Ce document a valeur officielle. Éditeur officiel du Québec À jour au 1er janvier 2016 Ce document a valeur officielle. chapitre R-12, r. 1 Règlement d'application de la Loi sur le régime de retraite des fonctionnaires Loi sur le régime

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO DEUX CENT SEPT (207) RÈGLEMENT CONCERNANT LA PRÉVENTION DES INCENDIES

RÈGLEMENT NUMÉRO DEUX CENT SEPT (207) RÈGLEMENT CONCERNANT LA PRÉVENTION DES INCENDIES PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-PAULIN RÈGLEMENT NUMÉRO DEUX CENT SEPT (207) RÈGLEMENT CONCERNANT LA PRÉVENTION DES INCENDIES ATTENDU que le conseil de la Municipalité de Saint-Paulin souhaite

Plus en détail

PROVINCE DU QUÉBEC MRC DU HAUT SAINT-FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DE LA PATRIE

PROVINCE DU QUÉBEC MRC DU HAUT SAINT-FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DE LA PATRIE PROVINCE DU QUÉBEC MRC DU HAUT SAINT-FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DE LA PATRIE Règlement numéro 82-15 Règlement 82-15 concernant les avertisseurs de fumée ATTENDU QU il est démontré que l installation d avertisseurs

Plus en détail

(Ordonnance sur l accréditation et la désignation, OAccD) Objet; but de l accréditation et de la désignation

(Ordonnance sur l accréditation et la désignation, OAccD) Objet; but de l accréditation et de la désignation Ordonnance sur le système suisse d accréditation et la désignation de laboratoires d essais et d organismes d évaluation de la conformité, d enregistrement et d homologation (Ordonnance sur l accréditation

Plus en détail

Considérant qu un avis de motion du présent règlement a été donné à la séance régulière du Conseil municipal, le 1 er septembre 2009;

Considérant qu un avis de motion du présent règlement a été donné à la séance régulière du Conseil municipal, le 1 er septembre 2009; Province de Québec MRC d Acton Municipalité d Upton Codification administrative Dernière mise à jour : 02.05.2012 RÈGLEMENT NUMÉRO 2009-196 Règlement établissant un Programme de revitalisation à l intérieur

Plus en détail

G / Bail forma diag perf

G / Bail forma diag perf G / Bail forma diag perf Arrêté du 3 mai 2007 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments existants à usage principal d habitation proposés à la location en France métropolitaine

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT GEORGE WESTON LIMITÉE

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT GEORGE WESTON LIMITÉE CHARTE DU COMITÉ D AUDIT de GEORGE WESTON LIMITÉE TABLE DES MATIÈRES 1. RESPONSABILITÉS DU COMITÉ... 1 2. MEMBRES DU COMITÉ... 1 3. PRÉSIDENT DU COMITÉ... 2 4. DURÉE DU MANDAT DE CHAQUE MEMBRE... 2 5.

Plus en détail

Guide concernant la sécurité lors d événements

Guide concernant la sécurité lors d événements 1 Guide concernant la sécurité lors d événements Service de la prévention des incendies de la MRC de Témiscamingue Le 28 février, 2013 2 TABLE DES MATIÈRES Avant-propos.. 3 1. Buts. 5 2. Rôles et responsabilités.

Plus en détail

DELIBERATION relative à la protection contre les risques d incendie et de panique dans les établissements recevant du public

DELIBERATION relative à la protection contre les risques d incendie et de panique dans les établissements recevant du public République Française * * * ASSEMBLEE DE PROVINCE AMPLIATIONS : N 29-2000 /APS COM DEL... 1 Du 18 octobre 2000 Congrès... 1 Gouvernement...1 APS...40 SGPS... 2 SAPS... 1 TRESORIER... 1 DPFD... 4 Directions...

Plus en détail

Vu l article 80 de l annexe C de la Charte de la Ville de Montréal (L.R.Q., chapitre C-11.4);

Vu l article 80 de l annexe C de la Charte de la Ville de Montréal (L.R.Q., chapitre C-11.4); VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT RCG 07-031-2 RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LA MESURE DE LA CONSOMMATION DE L'EAU DANS LES BÂTIMENTS UTILISÉS EN PARTIE OU EN TOTALITÉ À DES FINS NON RÉSIDENTIELLES (RCG

Plus en détail

CONSIDÉRANT l entrée en vigueur du schéma de couverture de risques en sécurité incendie de la MRC de Témiscamingue le 27 août 2010;

CONSIDÉRANT l entrée en vigueur du schéma de couverture de risques en sécurité incendie de la MRC de Témiscamingue le 27 août 2010; RÈGLEMENT #589 RELATIVEMENT À LA PRÉVENTION INCENDIE CONSIDÉRANT l entrée en vigueur du schéma de couverture de risques en sécurité incendie de la MRC de Témiscamingue le 27 août 2010; CONSIDÉRANT QUE

Plus en détail

JORF n 0125 du 31 mai 2014. Texte n 14. ORDONNANCE Ordonnance n 2014-559 du 30 mai 2014 relative au financement participatif NOR: FCPX1406454R

JORF n 0125 du 31 mai 2014. Texte n 14. ORDONNANCE Ordonnance n 2014-559 du 30 mai 2014 relative au financement participatif NOR: FCPX1406454R Le 1 juin 2014 JORF n 0125 du 31 mai 2014 Texte n 14 ORDONNANCE Ordonnance n 2014-559 du 30 mai 2014 relative au financement participatif NOR: FCPX1406454R Le Président de la République, Sur le rapport

Plus en détail

Normes de référence en matière de mesures. anti-incendie pour les installations présentes sur. le site de l'expo 2005

Normes de référence en matière de mesures. anti-incendie pour les installations présentes sur. le site de l'expo 2005 DIRECTIVES DE L'EXPO 2005 A L'INTENTION DES PARTICIPANTS OFFICIELS GL4-4 Normes de référence en matière de mesures anti-incendie pour les installations présentes sur le site de l'expo 2005 (novembre 2003)

Plus en détail

Mesures de prévention à appliquer pendant la production et la diffusion d un spectacle Diffusion et tournée : grilles 13 à 18

Mesures de prévention à appliquer pendant la production et la diffusion d un spectacle Diffusion et tournée : grilles 13 à 18 Objectif du producteur : éliminer les dangers durant la diffusion du spectacle. Grille 13 : Tournée : planification des représentations L EMPLOYEUR (producteur) COCHER REMARQUES 13.1 Établit une liste

Plus en détail

Changements au Code national du bâtiment et à la procédure. Inspecteurs

Changements au Code national du bâtiment et à la procédure. Inspecteurs Changements au Code national du bâtiment et à la procédure Inspecteurs SOMMAIRE Changements à la procédure Des fermes de toit d ingénierie Solives de plancher d ingénierie et/ou colonnes de bois d ingénierie

Plus en détail

Code l environnement, notamment les articles L.596-1 et suivants

Code l environnement, notamment les articles L.596-1 et suivants RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON N/Réf. : CODEP-LYO-2014-001331 Lyon, le 13/01/2015 Madame la directrice EDF Site de Creys-Malville BP 63 38510 MORESTEL Objet : Contrôle des installations nucléaires

Plus en détail

Politique d utilisation des biens de l école Polyvalente des Îles

Politique d utilisation des biens de l école Polyvalente des Îles École Polyvalente des Îles 030, chemin de la Martinique L Étang-du-Nord (Québec) G4T 3R7 Tél. : (418) 986-5511 Téléc. : (418) 986-6791 Courriel : mireillercyr@csdesiles.qc.ca Site Internet : www.csdesiles.qc.ca

Plus en détail

IMMIGRATION. Immigration

IMMIGRATION. Immigration 97 IMMIGRATION L immigration est une responsabilité fédérale, bien que quelques provinces aient conclu des accords sur l immigration. Ces accords fédérauxprovinciaux, appelés Programme des candidats des

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. EXTRAIT DES DÉCISIONS DE LA COMMISSION PERMANENTE Séance du 17 juillet 2009 DOSSIER N 2009 C07 A 31 106

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. EXTRAIT DES DÉCISIONS DE LA COMMISSION PERMANENTE Séance du 17 juillet 2009 DOSSIER N 2009 C07 A 31 106 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Politique : - Ressources humaines Programme : Opération : EXTRAIT DES DÉCISIONS DE LA COMMISSION PERMANENTE Séance du 17 juillet 2009 DOSSIER N 2009 C07 A 31 106 Objet : Frais de déplacement

Plus en détail

TABLES DES MATIÈRES CHAPITRE XIII DISPOSITIONS RELATIVES AUX DROITS ACQUIS

TABLES DES MATIÈRES CHAPITRE XIII DISPOSITIONS RELATIVES AUX DROITS ACQUIS TABLES DES MATIÈRES CHAPITRE XIII DISPOSITIONS RELATIVES AUX DROITS ACQUIS Section I Dispositions relatives aux usages dérogatoires...3 476. Domaine d application...3 477. Définition d un usage dérogatoire...3

Plus en détail

Protocole (n 2) sur l'application des principes de subsidiarité et de proportionnalité (Lisbonne, 13 décembre 2007)

Protocole (n 2) sur l'application des principes de subsidiarité et de proportionnalité (Lisbonne, 13 décembre 2007) Protocole (n 2) sur l'application des principes de subsidiarité et de proportionnalité (Lisbonne, 13 décembre 2007) Légende: Protocole (n 2) sur l'application des principes de subsidiarité et de proportionnalité,

Plus en détail

ASSOCIATION USEFULL GAMING. 4 Chemin de la Grenouillère 91620 LA VILLE DU BOIS

ASSOCIATION USEFULL GAMING. 4 Chemin de la Grenouillère 91620 LA VILLE DU BOIS ASSOCIATION USEFULL GAMING 4 Chemin de la Grenouillère 91620 LA VILLE DU BOIS Genèse de la création de l association Souhaitant crée une structure a vocation esportive*, il a été décidé par les membres

Plus en détail

Athlétisme Canada Politique du Programme d aide aux athlètes (PAA) 2015-2016 Profil paralympique

Athlétisme Canada Politique du Programme d aide aux athlètes (PAA) 2015-2016 Profil paralympique Athlétisme Canada Politique du Programme d aide aux athlètes (PAA) 2015-2016 Profil paralympique 1. Description générale du programme et objectif Le programme d aide aux athlètes (PAA) est un programme

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC PAROISSE DE SAINT-CÔME ADOPTION DU RÈGLEMENT # 470-2010

PROVINCE DE QUÉBEC PAROISSE DE SAINT-CÔME ADOPTION DU RÈGLEMENT # 470-2010 PROVINCE DE QUÉBEC PAROISSE DE SAINT-CÔME ADOPTION DU RÈGLEMENT # 470-2010 AYANT POUR EFFET D AJOUTER DES DISPOSITIONS RELATIVES À L USAGE COMPLÉMENTAIRE FERMETTE. M. Jocelyn Breault, maire, mentionne

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES APPLICABLES AUX DEMENAGEMENTS ADMINISTRATIFS, INDUSTRIELS, AUX OPERATIONS DE TRANSFERTS ET DE MANUTENTIONS

CONDITIONS GENERALES APPLICABLES AUX DEMENAGEMENTS ADMINISTRATIFS, INDUSTRIELS, AUX OPERATIONS DE TRANSFERTS ET DE MANUTENTIONS CONDITIONS GENERALES APPLICABLES AUX DEMENAGEMENTS ADMINISTRATIFS, INDUSTRIELS, AUX OPERATIONS DE TRANSFERTS ET DE MANUTENTIONS CHAPITRE I - DISPOSITIONS GENERALES ARTICLE 1 QUALIFICATION DU CONTRAT -

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO Règlement amendant le règlement relatif à la construction numéro , tel qu amendé, de façon à :

RÈGLEMENT NUMÉRO Règlement amendant le règlement relatif à la construction numéro , tel qu amendé, de façon à : PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE VAUDREUIL-SOULANGES VILLE DE RIGAUD RÈGLEMENT NUMÉRO 274-03-2016 Règlement amendant le règlement relatif à la construction numéro 274-2010, tel qu amendé, de façon à : - Mettre

Plus en détail

Projet de loi n o 122 (2010, chapitre 28) Loi modifiant la Loi sur le bâtiment concernant principalement la modernisation des normes de sécurité

Projet de loi n o 122 (2010, chapitre 28) Loi modifiant la Loi sur le bâtiment concernant principalement la modernisation des normes de sécurité PREMIÈRE SESSION TRENTE-NEUVIÈME LéGISLATURE Projet de loi n o 122 (2010, chapitre 28) Loi modifiant la Loi sur le bâtiment concernant principalement la modernisation des normes de sécurité Présenté le

Plus en détail

Décret n. Relatif à certains fluides frigorigènes et aux gaz à effet de serre fluorés. NOR :

Décret n. Relatif à certains fluides frigorigènes et aux gaz à effet de serre fluorés. NOR : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie Décret n du Relatif à certains fluides frigorigènes et aux gaz à effet de serre fluorés. NOR : Publics concernés :

Plus en détail