- 1 - RESUME. Institut Claudius Regaud, rue du Pont Saint-Pierre TOULOUSE cedex.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "- 1 - RESUME. Institut Claudius Regaud, 20-24 rue du Pont Saint-Pierre 31052 TOULOUSE cedex."

Transcription

1 ETUDE METAL3 Page 1 / 5 RESUME Titre de l essai pronostique afin d identifier parmi les patientes présentant un cancer du sein métastatique celles qui bénéficient d une 3 ième ligne de chimiothérapie en terme de survie globale. Titre abrégé MétaL 3 Promoteur, rue du Pont Saint-Pierre Investigateur- Coordonateur Méthodologiste - Statisticien Nombre de centres participants Florence Dalenc MD, PhD, rue du Pont Saint-Pierre Thomas Filleron PhD, rue du Pont Saint-Pierre 15 centres investigateurs L équipe Cancer Biomédecine et Santé (CAN-BIOS), dirigée par le Dr C Julian Reynier en collaboration avec le Dr J Mancini - La Timone - Marseille : Cette équipe analysera les questionnaires «satisfaction patientes et oncologues» et «regret scale». Autres Équipes impliquées La plate forme Qualité de vie (labellisée et soutenue par la Ligue contre le Cancer et le Cancéropole Grand Est), coordonnée par le Dr Franck Bonnetain - Centre Georges François Leclerc Dijon : développe une base de questionnaires de QDV, de santé perçue et de satisfaction des soins, ainsi qu une recherche méthodologique de «transfert». Elle sera impliquée dans l étude ancillaire 1. Dr Delphine Berchery Toulouse : pour l étude médico-économique (étude ancillaire 2). Indications Cancer du sein métastatique débutant une troisième ligne de chimiothérapie Rationnel Le principal objectif des traitements successifs pour un cancer du sein métastatique (CSM) est d allonger la survie globale (SG) tout en respectant au maximum la qualité de vie. En 3 ième ligne, la prescription d une chimiothérapie (CT) ne repose pas sur des - 1 -

2 ETUDE METAL3 Page 2 / 5 études cliniques prospectives, les chances de réponse sont faibles et la question du bénéfice en termes de contrôle des symptômes, de qualité de vie et de SG est débattue, en particulier du fait de l hétérogénéité des CSM les rendant +/- rapidement évolutifs et +/- sensibles aux CT. Par contre, en raison d un état général et de fonctions biologiques parfois altérés, la toxicité est fréquente. A cela, il faut ajouter une dimension humaine mais aussi médico-économique et il faut également tenir compte de la préférence des patientes. Des études rétrospectives, monocentriques et par conséquent affectées par plusieurs biais, ont été réalisées pour mesurer l impact d une 3 ième ligne de CT. Elles fournissent des éléments pour la réflexion et retrouvent comme facteurs associés au temps jusqu à progression (TTP) et à la SG : le grade SBR initial, le délai entre primo-traitement et rechute métastatique, les réponses ou le TTP en 1 ère et 2 ième ligne. Nous proposons de conduire une étude prospective chez des patientes qui vont recevoir une 3 ième ligne de CT pour un CSM, avec pour principal objectif d identifier les patientes ayant un bénéfice de ce traitement en termes de SG, à l aide d un score établi à partir de critères cliniques, histologiques mais aussi biologiques «classiques» et «innovants» (compte de cellules tumorales circulantes), tous mesurables avant l introduction de la 3 ième ligne puis de valider ce score sur une 2 ième cohorte. Retombées attendues : A ce jour, il est éthiquement impossible de réaliser une étude prospective comparant chimiothérapie versus pas de chimiothérapie pour déterminer les patientes présentant un CSM, capables de bénéficier ou pas d une 3ième ligne en terme de SG. La création d un score fondé sur des paramètres «classiques» et «innovants», mesurables avant toute décision, pourrait guider les cliniciens, en accord avec la patiente, dans leurs décisions : - de proposer ou pas un traitement, - ou de les orienter de façon préférentielle vers des thérapeutiques innovantes. Objectif principal Identifier de façon prospective, les patientes qui bénéficient de l administration d une 3 ième ligne de chimiothérapie en terme de Survie Globale (SG), à l aide d un score établi à partir de critères objectifs, cliniques, histologiques et biologiques mesurables avant l introduction de la 3 ième ligne (première cohorte). Il s agira ensuite de valider ce score sur une deuxième cohorte. Objectifs secondaires Décomposer la SG par type de décès : ceux liés au cancer et ceux liés à une autre cause dont la toxicité des traitements de chimiothérapie, Étudier les facteurs cliniques et biologiques associés au temps jusqu à progression (TTP), Étudier les corrélations entre les paramètres initiaux cliniques, biologiques et l apparition de toxicités liées à la chimiothérapie, Etudier la corrélation entre l apparition d une réponse objective (RO) d une part et le TTP ainsi que la SG d autre part, Etude de qualité de vie : temps jusqu à détérioration définitive de la QdV (QLQ-PAL15), - 2 -

3 ETUDE METAL3 Page 3 / 5 Evaluation de la satisfaction ou non des patientes (échelle satisfaction patiente) au mode de décision thérapeutique et évolution de cette satisfaction dans le temps (décision regret scale), Evaluation de la satisfaction ou non des oncologues médicaux vis-à-vis de la prise de décision thérapeutique (questionnaire satisfaction oncologue) Plan de l étude Étude de facteurs pronostiques, prospective et multicentrique, comportant deux cohortes : - Une cohorte d apprentissage : construction du score, - Une cohorte de validation : validation du score. Critères d inclusion 1. Femmes âgées de 18 ans ou plus 2. OMS 0 à 4 3. Cancer du sein métastatique 4. Progression après 2 lignes de chimiothérapie, avec décision de traitement par chimiothérapie de troisième ligne par l investigateur 5. Maladie évaluable 6. Histologie : carcinome mammaire quelque soit le type histologique, le grade, l expression des récepteurs hormonaux et de HER-2 7. Patiente capable de remplir le questionnaire EORTC PAL Patiente affiliée à un régime de sécurité sociale 9. Information de la patiente et signature du consentement éclairé. Critères de non inclusion 1. Antécédents d autre(s) cancer(s) potentiellement métastatique(s) 2. Femme qui participe à un essai thérapeutique de troisième ligne de chimiothérapie 3. Femme enceinte ou susceptible de l être ou en cours d allaitement 4. Personnes privée de liberté ou sous tutelle 5. Impossibilité de se soumettre au suivi médical de l essai pour des raisons diverses dont sociales ou psychiques. Traitements Troisième ligne de chimiothérapie dont les modalités précises sont laissées au choix de l investigateur. Critères de jugement principal Le critère de jugement principal est la survie globale. Elle est définie par le délai entre la date d inclusion et la date de décès ou la date des dernières nouvelles (Données Censurées) Critères de jugement secondaire Risques compétitifs en fonction du type de décès : - Liés à la progression de la maladie, - Liés à la toxicité, - Autres Causes. Temps jusqu à progression selon les critères RECIST Qualité de vie : Questionnaire EORTC QLQ-C15 PAL Toxicité définie selon les critères NCI-CTC V4.0 Satisfaction des patientes : échelle de satisfaction + Décision regret scale Satisfaction des oncologues : échelle de satisfaction - 3 -

4 ETUDE METAL3 Page 4 / 5 Nombre de Sujets Nécessaires : En se basant sur l étude de 15 variables, et en considérant la règle de 10 événements par variables (Concato, 1995), il faudrait 150 décès dans la cohorte d apprentissage. Dans les études rétrospectives, la médiane de SG pour une population non sélectionnée varie entre 8 et 13 mois. Sous ces hypothèses, l inclusion de 180 patientes sur deux ans, permet d observer ces événements entre 36 et 46 mois. La cohorte de validation inclura 90 patientes supplémentaires. Analyse Statistiques 270 patientes au total seront incluses en deux cohortes : - cohorte d apprentissage : 180 patientes, - cohorte de validation : 90 patientes. Analyses Statistiques : Score Pronostique La construction du score sera réalisée sur la cohorte d apprentissage selon les guidelines publiés (Royston, 2010). Le modèle à risque proportionnel de Cox et une procédure «Backward» seront utilisés pour la sélection des variables. Les coefficients de régression associés à chaque modalité des différentes variables seront utilisés pour déterminer le score pronostique. Les statistiques C Harell et D Royston permettront d évaluer la capacité discriminante du score. Celui-ci sera appliqué à la cohorte de validation afin de vérifier sa capacité discriminante. Études ancillaires Étude ancillaire 1 : qualité de vie relative à la santé (Franck Bonnetain, plateforme de recherche clinique QdV & cancer) - Valeur pronostique de la QdV avant traitement de 3 ième ligne et étude de l apport de la QdV au score pronostique construit, - Étude de l impact des toxicités sur la QdV, - Validation de la définition du temps jusqu à détérioration définitive de la QdV dans cette situation. Étude ancillaire 2 : Étude médico-économique (Delphine Berchery, Institut Claudius Regaud) - Évaluation des coûts directs (médicaux et non médicaux), de la 3 ième ligne de chimiothérapie et des complications induites. L évaluation des coûts se fera du point de vue du payeur, l assurance maladie, - Analyse coût-efficacité, - Analyse coût-utilité. Durée de l étude - Janvier 2012 : début des inclusions - Janvier 2015 : fin des inclusions (2 ans d inclusion pour la 1 ère cohorte, n = 180 et 1 an pour la 2 ième cohorte, n= 90. Il n'y a pas d'arrêt des inclusions entre la 1 ère et la 2 ème cohorte) - Janvier 2016 : analyse de la cohorte d apprentissage - Janvier 2017 : validation du score (cohorte validation) Soit une durée globale de 5 ans (3 ans d inclusion + 2 ans de suivi) - 4 -

5 ETUDE METAL3 Page 5 / 5 Examens et Suivis TYPES D EAMENS Recueil consentement éclairé signé Histoire de la maladie, antécédents, traitements antérieurs Examen clinique (taille, poids, indice de Karnofsky) Caractéristiques anatomopathologiques de la tumeur primitive et d une métastase si biopsie réalisée Evaluation tumorale selon RECIST1.1 si applicable (1) Test de grossesse sanguin BILAN D INCLUSION DANS LES 4 SEMAINES J-8 AVANT DEBUT TRAITEMENT INCLUSION PERIODE DE TRAITEMENT A L ARRET DE LA 3IEME LIGNE DE CT BILAN DE SUIVI TOUS LES 2 MOIS (6) (5) NFP (2) (2) (2) LDH, ASAT, ALAT, PAL, Gamma- GT, Bilirubine totale et directe, calcémie, protidémie, albuminémie, créatininémie (2) (2) (2) Prélèvement CTC (3) Toxicités (NCI-CTC v4), pathologies, traitements concomitants Questionnaire Qualité vie (échelle QLQ-PAL 15) (4) Questionnaire Satisfaction patiente Questionnaire Satisfaction Oncologue (5) Questionnaire «Regret scale» (7) Livret patiente Recueil données médico-économiques (8) Recueil des données médicoéconomiques. (1) toutes les 8 à 9 semaines (2) le rythme des bilans biologiques est laissé à la discrétion de chaque investigateur (3) prélèvement de sang périphérique pour comptage des CTCs sera réalisé dans les 8 jours précédant le début de la 3ième ligne de chimiothérapie dans un tube de 10 ml CellSaver et acheminé dans les 96 heures à l Institut Curie (4) tous les mois pendant les 4 premiers mois puis tous les deux mois jusqu à progression effective de la maladie (5) Si arrêt de la 3eme ligne de CT pour une autre raison que la progression. Le questionnaire sera donné tous les deux mois jusqu à progression effective de la maladie métastatique (6) Suivi tous les 2 mois +/- 15 jours après la progression de la maladie métastatique à l issu de la 3eme ligne de CT, jusqu au suivi maximal de 2 ans pour chaque patiente par rapport à la date d inclusion. (7) Le questionnaire «regret scale» sera remis à la patiente dans l éventualité où elle retirerait son consentement alors qu elle poursuit la 3ième ligne de CT. (8) tous les mois pendant les 4 premiers mois puis tous les deux mois jusqu à la fin effective de la 3eme ligne de chimiothérapie - 5 -

RENCONTRES DE SENOLOGIE 2014

RENCONTRES DE SENOLOGIE 2014 RENCONTRES DE SENOLOGIE 2014 Etude PHACS : modèle de recherche clinique en réseau : pistes à suivre C BERNARD-MARTY, F DALENC 18/12/2014 Etude PHACS Objectif principal : Évaluer les corrélations entre

Plus en détail

SYNOPSIS PROTOCOLE UC-0102/1203 GRT02

SYNOPSIS PROTOCOLE UC-0102/1203 GRT02 SYNOPSIS PROTOCOLE UC-0102/1203 GRT02 A) IDENTIFICATION DE L ESSAI CLINIQUE NUMERO DE CODE DU PROTOCOLE PROMOTEUR : UC-0102/1203 GRT02 VERSION ET DATE : version 1.1 du 12 septembre 2012 TITRE DE L ESSAI

Plus en détail

ETUDE MAPAM 01. Mastectomie thérapeutique avec conservation de l étui cutané et de la plaque aréolo-mamelonnaire.

ETUDE MAPAM 01. Mastectomie thérapeutique avec conservation de l étui cutané et de la plaque aréolo-mamelonnaire. Page 1 / 6 TITRE DE L ESSAI cutané et de la plaque aréolo-mamelonnaire. ACRONYME MAPAM 01 TYPE D ETUDE : Phase III CODE PROMOTEUR 14 SEIN 10 N ID-RCB 2014-A01028-39 PROMOTEUR INVESTIGATEUR COORDONNATEUR

Plus en détail

RESUME. Coordinateur: Pr. François Dreyfus. Investigateur Principal: Dr. Andréa Toma

RESUME. Coordinateur: Pr. François Dreyfus. Investigateur Principal: Dr. Andréa Toma Etude de phase II comparant le Traitement par Lenalidomide (Revlimid ) ou Lenalidomide (Revlimid ) et Epoetin beta (Neorecormon ) dans les Syndromes Myélodysplasiques de risque faible ou int-1 selon l

Plus en détail

SYNOPSIS PROTOCOLE UC- 0140/1308

SYNOPSIS PROTOCOLE UC- 0140/1308 SYNOPSIS PROTOCOLE UC- 0140/1308 A) IDENTIFICATION DE L ETUDE CLINIQUE NUMERO DE CODE DU PROTOCOLE PROMOTEUR : UC-0140/1308 VERSION ET DATE: VERSION DU 08 SEPTEMBRE 2014 TITRE DE L ESSAI: Etude de phase

Plus en détail

Portail d'information des acteurs de santé ville-hôpital

Portail d'information des acteurs de santé ville-hôpital CANCÉROLOGIE ProInfosCancer Portail d'information des acteurs de santé ville-hôpital en Paca et Corse GORTEC 2014-04 : OMET Etude de phase II randomisée multicentrique de traitement systémique et radiothérapie

Plus en détail

PRODIGE 35 - PANOPTIMOX

PRODIGE 35 - PANOPTIMOX PRODIGE 35 - PANOPTIMOX Phase II randomisée dans le cancer pancréatique métastatique évaluant le FOLFIRINOX +/- LV5FU2 en entretien et le FIRGEM en 1ère ligne Phase : II Type d'essai : Interventionnel

Plus en détail

Evaluation de l apport diagnostique de la scintigraphie à la métaiodobenzylguanidine marquée à l Iode 123 (MIBG)

Evaluation de l apport diagnostique de la scintigraphie à la métaiodobenzylguanidine marquée à l Iode 123 (MIBG) Peut-on mieux sélectionner les patients insuffisants cardiaques ayant une indication à un défibrillateur automatique implantable (DAI) en prévention primaire? Evaluation de l apport diagnostique de la

Plus en détail

Protocole CHEOPS. Eudract n

Protocole CHEOPS. Eudract n Protocole CHEOPS Eudract n 2015-000401-39 ESSAI MULTICENTRIQUE DE PHASE II RANDOMISÉ ÉVALUANT L INTÉRET DE L AJOUT D UN INHIBITEUR NON STÉROIDIEN DE L AROMATASE A LA NAVELBINE MÉTRONOMIQUE PER OS CHEZ

Plus en détail

ETUDE CANTO Etude des toxicités chroniques des traitements anticancéreux chez les patientes porteuses de cancer du sein localisé

ETUDE CANTO Etude des toxicités chroniques des traitements anticancéreux chez les patientes porteuses de cancer du sein localisé ETUDE CANTO Etude des toxicités chroniques des traitements anticancéreux chez les patientes porteuses de cancer du sein localisé Dr Fabrice André, Investigateur-coordinateur AG SEIN - Réunion du 12 octobre

Plus en détail

Objectif principal. Objectifs secondaires. Résumé / Schéma de l'étude. Phase : III. Type d'essai : Interventionnel. Etat de l'essai : Ouvert

Objectif principal. Objectifs secondaires. Résumé / Schéma de l'étude. Phase : III. Type d'essai : Interventionnel. Etat de l'essai : Ouvert GFPC 01-2013 Essai randomisé, évaluant deux stratégies thérapeutiques de deuxième ligne associant le carboplatine et l'étoposide par rapport au topotécan, chez des patients ayant un cancer bronchique à

Plus en détail

SYNOPSIS PROTOCOLE AFU-GETUG 20

SYNOPSIS PROTOCOLE AFU-GETUG 20 SYNOPSIS PROTOCOLE AFU-GETUG 20 A) IDENTIFICATION DE L ESSAI CLINIQUE NUMERO DE CODE PROMOTEUR : UC-0160/1003 AFU-GETUG 20 VERSION ET DATE : VERSION N 5.0 16 NOVEMBRE 2011 TITRE DE L ESSAI : Etude de phase

Plus en détail

FREGAT - Cohorte interventionnelle sur des patients porteurs

FREGAT - Cohorte interventionnelle sur des patients porteurs FREGAT - Cohorte interventionnelle sur des patients porteurs d'un cancer œso-gastrique nouvellement diagnostiqués et naïfs de tout traitement Responsable(s) : Mariette Christophe Date de modification :

Plus en détail

6 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE

6 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE 6 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE Niort, le 20 mars 2014 8 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE Actualités en RADIOTHERAPIE Laurianne COLSON (Poitiers) La radiothérapie postopératoire

Plus en détail

Caroline Elie URC Paris Centre Hôpital Necker

Caroline Elie URC Paris Centre Hôpital Necker Qu est-ce qu un pronostic? Principes des études pronostiques Caroline Elie URC Paris Centre Hôpital Necker Chez un homme de 50 ans, fumeur, traité pour une hypercholestérolémie, et à 15 jours d un infarctus

Plus en détail

Journée Nationale des Innovations Hospitalières

Journée Nationale des Innovations Hospitalières STIC 2004 : Évaluation Médico-Économique de la Technique de Ganglion Sentinelle comparée au Curage Ganglionnaire dans les Cancers du Sein opérables d Emblée Sandrine Baffert Économiste de la santé Institut

Plus en détail

I) Lecture rapide. Plan. Facteurs pronostiques des cancers avancés du pancréas. Analyse multifactorielle et score prédictif de survie

I) Lecture rapide. Plan. Facteurs pronostiques des cancers avancés du pancréas. Analyse multifactorielle et score prédictif de survie Facteurs pronostiques des cancers avancés du pancréas. Analyse multifactorielle et score prédictif de survie Dr Anthony GONCALVES 1 Dr Julien MANCINI 2 goncalvesa@marseille.fnclcc.fr julien.mancini@univmed.fr

Plus en détail

SYNOPSIS ESSAI PC ANGERS GFPC

SYNOPSIS ESSAI PC ANGERS GFPC SYNOPSIS ESSAI PC ANGERS GFPC 01-2013 Titre Promoteur Investigateur Coordonnateur Centres participants Justification de l'étude Etude randomisée comparant le carboplatine-étoposide au topotécan chez les

Plus en détail

Formulaire de consentement et procédure de consentement* Aptitude du ou des investigateurs (dont les CV)

Formulaire de consentement et procédure de consentement* Aptitude du ou des investigateurs (dont les CV) Comité de Protection des Personnes Catégorie de recherche : REGION I.. Numèro CPP de la recherche : Un protocole du promoteur x adresse., présenté par le Dr, Service de.., CHU de. N identification : 2015-..

Plus en détail

EFEMERIS - Cohorte de femmes enceintes en Haute-Garonne: effet de l'exposition aux différents médicaments sur le nouveau-né

EFEMERIS - Cohorte de femmes enceintes en Haute-Garonne: effet de l'exposition aux différents médicaments sur le nouveau-né EFEMERIS - Cohorte de femmes enceintes en Haute-Garonne: effet de l'exposition aux différents médicaments sur le nouveau-né Responsable(s) : Damase-Michel Christine, SERVICE DE PHARMACOLOGIE CLINIQUE UNITE

Plus en détail

EVALUATION DE L IMPACT DE L INFORMATION DES FEMMES SUR LA PRISE EN CHARGE THERAPEUTIQUE DU FIBROME UTERIN

EVALUATION DE L IMPACT DE L INFORMATION DES FEMMES SUR LA PRISE EN CHARGE THERAPEUTIQUE DU FIBROME UTERIN EVALUATION DE L IMPACT DE L INFORMATION DES FEMMES SUR LA PRISE EN CHARGE THERAPEUTIQUE DU FIBROME UTERIN 1/13 ENQUETE PROSPECTIVE Juin 2014 Juin 2015 2/13 SOMMAIRE 1- Résumé de l enquête P 3 Justification

Plus en détail

Traitements conservateurs des tumeurs urothéliales vésicales infiltrant le muscle

Traitements conservateurs des tumeurs urothéliales vésicales infiltrant le muscle Traitements conservateurs des tumeurs urothéliales vésicales infiltrant le muscle Dr Chevreau IUC Dr Bachaud IUC Dr Bordier Clinique Pasteur Toulouse Objectifs : Guérison Qualité de vie Alternative à la

Plus en détail

PAC GETUG PROTOCOLE GETUG 15/0403

PAC GETUG PROTOCOLE GETUG 15/0403 PAC GETUG PROTOCOLE GETUG 15/0403 N EudraCT 2004-001984-22 Essai randomisé de phase III comparant l association traitement hormonal + docétaxel au traitement hormonal seul dans les cancers de la prostate

Plus en détail

Immunothérapie, TIL, Ad-IFN, mélanome. Pr Brigitte Dréno, UF Cancéro-Dermatologie, CHU de Nantes. Un seul centre : Nantes

Immunothérapie, TIL, Ad-IFN, mélanome. Pr Brigitte Dréno, UF Cancéro-Dermatologie, CHU de Nantes. Un seul centre : Nantes Annexe 1 : Résumé Titre de l étude Mots clés Promoteur de l étude Investigateur principal (si étude monocentrique) Nombre de centres prévus Planning de l étude Design de l étude Objectifs de l étude Nombre

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 10 février 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 10 février 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 10 février 2010 ERBITUX 5 mg/ml, solution pour perfusion B/1 flacon de 20 ml (CIP : 570 750 8) B/1 flacon de 100 ml (CIP : 570 752 0) MERCK LIPHA SANTE cetuximab Code

Plus en détail

Valeur pronostique des variations pondérales des femmes traitées pour un cancer du sein à un stade précoce

Valeur pronostique des variations pondérales des femmes traitées pour un cancer du sein à un stade précoce Valeur pronostique des variations pondérales des femmes traitées pour un cancer du sein à un stade précoce Sophie Therondel Roca Xavier Durando MD PhD Vendredi 24 septembre 2010 Introduction Cancer du

Plus en détail

Dr Julien Mancini, LERTIM, Faculté de Médecine, Université de la Méditerranée

Dr Julien Mancini, LERTIM, Faculté de Médecine, Université de la Méditerranée Modèle de Cox Dr Julien Mancini julien.mancini@univmed.fr Laboratoire d Enseignement et de Recherche sur le Traitement de l Information Médicale Faculté de Médecine de Marseille, Université de la Méditerranée

Plus en détail

INTRODUCTION. Gonadotoxicité des traitements systémiques Obligation légale : Décret décembre 2006

INTRODUCTION. Gonadotoxicité des traitements systémiques Obligation légale : Décret décembre 2006 Etude PRESAGE : Etude pilote de faisabilité de PRéservation de la fertilité par Stimulation ovarienne associée à du tamoxifène et congelation ovocytaire ou embryonnaire avant chimiothérapie pour cancer

Plus en détail

Introduction aux plans expérimentaux

Introduction aux plans expérimentaux Licence 3 Semestre 5 Initiation à la recherche dans le domaine des Sciences et Techniques de la Réadaptation Introduction aux plans expérimentaux Laure HUOT laure.huot@chu-lyon.fr Unité de Recherche Clinique,

Plus en détail

Objectif principal. Objectifs secondaires. Résumé / Schéma de l'étude. Phase : III. Type d'essai : Interventionnel. Thème spécifique : Sujets Agés

Objectif principal. Objectifs secondaires. Résumé / Schéma de l'étude. Phase : III. Type d'essai : Interventionnel. Thème spécifique : Sujets Agés PRODIGE 34 - ADAGE Etude de phase III randomisée évaluant la chimiothérapie adjuvante après résection d'un adenocacinome colique de stade III chez les patients de 70 ans et plus Phase : III Type d'essai

Plus en détail

Le parcours sein DR VÉRONIQUE LORGIS DR ISABELLE DESMOULINS

Le parcours sein DR VÉRONIQUE LORGIS DR ISABELLE DESMOULINS Le parcours sein DR VÉRONIQUE LORGIS DR ISABELLE DESMOULINS La première consultation Patiente adressée par le médecin traitant Par le radiologue Venue d elle-même Adressée par un service Par le chirurgien

Plus en détail

Nessima Yelles URC Paris Nord 05/12/2014

Nessima Yelles URC Paris Nord 05/12/2014 Nessima Yelles URC Paris Nord 05/12/2014 Protocoles Le contenu des protocoles est fixé par arrêté, selon le type de recherche (classification) 2 Classification réglementaire de la recherche clinique en

Plus en détail

Amandine FAUQUEMBERGUE URC Paris Nord 28/11/2014. Protocoles. Le contenu des protocoles est fixé selon le type de recherche (classification)

Amandine FAUQUEMBERGUE URC Paris Nord 28/11/2014. Protocoles. Le contenu des protocoles est fixé selon le type de recherche (classification) Amandine FAUQUEMBERGUE URC Paris Nord 28/11/2014 Protocoles Le contenu des protocoles est fixé selon le type de recherche (classification) 2 1 Recherche clinique Interventionnelle Non interventionnelle

Plus en détail

DEMOGRAPHIE IDENTIFICATION DU CENTRE INVESTIGATEUR

DEMOGRAPHIE IDENTIFICATION DU CENTRE INVESTIGATEUR Initiales du patient : - Inclusion Code : Page 1 DEMOGRAPHIE Sexe : 1 Masculin 2 Féminin Date de naissance : - - 19 IDENTIFICATION DU CENTRE INVESTIGATEUR Etablissement : Investigateur : CRITERES D INCLUSION

Plus en détail

RESUME. Etude de phase III randomisée, multicentrique, en double aveugle. Numéro EudraCT :

RESUME. Etude de phase III randomisée, multicentrique, en double aveugle. Numéro EudraCT : Sintra-Rev : Etude clinique multicentrique de phase III en double aveugle randomisée testant le Lénalidomide contre un placebo dans les SMD d IPSS faible ou intermédiaire 1 avec del 5q et anémie non dépendante

Plus en détail

Gwénaël Le Jaouen - CHU de Saint Etienne

Gwénaël Le Jaouen - CHU de Saint Etienne MERRI 2008 Période exportée: 2002-2006 Score = Coefficient de position + Coefficient de revue valeur 4 3 2 1 2 revue Cat A Cat B Autre catégorie valeur 4 2 1 Valeur du point : 1478 Non Applicable: et l

Plus en détail

French Breast Cancer Intergroup-UNICANCER (UCBG) Protocol n UC-0140/1505 Id-RCB n : 2015-A

French Breast Cancer Intergroup-UNICANCER (UCBG) Protocol n UC-0140/1505 Id-RCB n : 2015-A French Breast Cancer Intergroup-UNICANCER (UCBG) Protocol n UC-0140/1505 Id-RCB n : 2015-A005528-41 Etude multicentrique prospective évaluant l impact du test génomique EndoPredict (EPClin) sur la décision

Plus en détail

Mise en place d études cliniques au Sud

Mise en place d études cliniques au Sud Mise en place d études cliniques au Sud EricOuattara, MD, PhD ISPED, Inserm U1219 Eric.Ouattara@isped.u-bordeaux2.fr Plan 1. Etudes en recherche clinique : Epidémiologie descriptive Etudes observationnelles

Plus en détail

SYNOPSIS DU PROTOCOLE Lung ART N CSET 2006/1202

SYNOPSIS DU PROTOCOLE Lung ART N CSET 2006/1202 SYNOPSIS DU PROTOCOLE Lung ART N CSET 2006/1202 Essai de phase III comparant une radiothérapie médiastinale conformationnelle post-opératoire à l absence de radiothérapie après chirurgie complète chez

Plus en détail

Général. Identification

Général. Identification MENUI - Etude longitudinale sur des enfants atteints d'énurésie nocturne isolée : étude sur la sécurité d'emploi de Minirinmelt en situation réelle de prescription Responsable(s) : Niez Philippe, Laboratoire

Plus en détail

Peut-on ne pas proposer de traitement adjuvant chez une femme âgée présentant un cancer «à risque»?

Peut-on ne pas proposer de traitement adjuvant chez une femme âgée présentant un cancer «à risque»? Peut-on ne pas proposer de traitement adjuvant chez une femme âgée présentant un cancer «à risque»? D. GEDOUIN Rennes, le 12 juin2015 CAS CLINIQUE Madame L Paulette, née le 23/04/1929 (86 ans), ancienne

Plus en détail

Analyse du processus d annonce GUIDE DE REMPLISSAGE DU QUESTIONNAIRE DOSSIER-PATIENT

Analyse du processus d annonce GUIDE DE REMPLISSAGE DU QUESTIONNAIRE DOSSIER-PATIENT Analyse du processus d annonce GUIDE DE REMPLISSAGE DU QUESTIONNAIRE DOSSIER-PATIENT Critères d inclusion des patients Inclusion Patient âgé d au moins 18 ans Patient atteint d un nouveau cancer découvert

Plus en détail

SYNOPSIS PROTOCOLE RUBY

SYNOPSIS PROTOCOLE RUBY A) IDENTIFICATION DE L ESSAI SYNOPSIS PROTOCOLE RUBY NUMERO DE CODE PROMOTEUR : UC-0105/1501 EUDRACT N : 2015-000580-14 VERSION & DATE : Version n 2.0 Juin 2015 TITRE DE L ESSAI: Etude de phase II évaluant

Plus en détail

SYNOPSIS PROTOCOLE UC-0140/1404

SYNOPSIS PROTOCOLE UC-0140/1404 SYNOPSIS PROTOCOLE UC-0140/1404 A) IDENTIFICATION DE L ETUDE CLINIQUE NUMERO DE CODE DU PROTOCOLE PROMOTEUR: CARMINA04 - UC-0140/1404 VERSION ET DATE: V2.0 DU 22 DECEMBRE 2014 TITRE DE L ESSAI : Etude

Plus en détail

Cohorte NADEGE. Thomas APARICIO. Service de Gastroentérologie Hôpital Avicenne, Bobigny

Cohorte NADEGE. Thomas APARICIO. Service de Gastroentérologie Hôpital Avicenne, Bobigny Cohorte NADEGE Thomas APARICIO Service de Gastroentérologie Hôpital Avicenne, Bobigny thomas.aparicio@avc.aphp.fr Cours intensif de cancérologie digestive, FFCD-PRODIGE, 6 avril 2012 Pourquoi une cohorte

Plus en détail

SYNOPSIS ETUDE FLIRT

SYNOPSIS ETUDE FLIRT SYNOPSIS ETUDE FLIRT Nom de l Etude N EudraCT Titre de l Etude Phase de Development Produits à l Etude FLIRT 2014-000128-22 ETUDE RANDOMISEE DE PHASE III EVALUANT DEUX STRATEGIES D ADMINISTRATION DU RITUXIMAB

Plus en détail

Unité Fonctionnelle de Recherche Clinique et de Biostatistique, CHU Limoges 2. Unité Fonctionnelle de Recherche Clinique d Hématologie, CHU Limoges 4

Unité Fonctionnelle de Recherche Clinique et de Biostatistique, CHU Limoges 2. Unité Fonctionnelle de Recherche Clinique d Hématologie, CHU Limoges 4 Validation de l Index Pronostic International des Lymphomes du Manteau (MIPI) dans le cadre de la cohorte de la Structure Régionale de Référence des Lymphomes du Limousin, France, 1987-2009 B. Marin 1,

Plus en détail

Essais cliniques : Cancer de la prostate

Essais cliniques : Cancer de la prostate Essais cliniques : Cancer de la prostate Sommaire des protocoles Page Adénocarcinome de la prostate - GETUG - 17 Étude randomisée multicentrique comparant une radiothérapie adjuvante immédiate associée

Plus en détail

BACLOVILLE Investigateur coordonnateur Responsable Scientifique Méthodologistes Unité de Recherche Clinique Cochin-Necker Promoteur

BACLOVILLE Investigateur coordonnateur Responsable Scientifique Méthodologistes Unité de Recherche Clinique Cochin-Necker Promoteur BACLOVILLE Traitement de l alcoolisme Essai thérapeutique pragmatique randomisé, en double insu pendant un an en milieu ambulatoire du baclofène versus placebo Investigateur coordonnateur Pr Philippe Jaury

Plus en détail

Une étude de phase III sur Avastin donne des résultats positifs lors de cancer de l ovaire de stade avancé

Une étude de phase III sur Avastin donne des résultats positifs lors de cancer de l ovaire de stade avancé Communiqué de presse Bâle, le 25 février 2010 Une étude de phase III sur Avastin donne des résultats positifs lors de cancer de l ovaire de stade avancé Roche (SIX: RO, ROG; OTCQX: RHHBY) a annoncé aujourd

Plus en détail

Plateforme de recherche clinique «Qualité de Vie et Cancer» Michel VELTEN (CPS Strasbourg)

Plateforme de recherche clinique «Qualité de Vie et Cancer» Michel VELTEN (CPS Strasbourg) Plateforme de recherche clinique «Qualité de Vie et Cancer» Bilan à 3 ans Michel VELTEN (CPS Strasbourg) pour le Bureau : P. Auquier, F. Guillemin, F. Bonnetain, M. Mercier, T. Apostolidis, C. Binquet,

Plus en détail

Analyse des évènements indésirables suspectés à la suite d une vaccination contre la grippe pandémique (H1N1) 2009 en Suisse

Analyse des évènements indésirables suspectés à la suite d une vaccination contre la grippe pandémique (H1N1) 2009 en Suisse Analyse des évènements indésirables suspectés à la suite d une vaccination contre la grippe pandémique (H1N1) 2009 en Suisse Annonces issues de la banque de données PaniFlow du 10 novembre au 11 décembre

Plus en détail

Le Système d Information du Réseau des essais de Phase Précoce du Grand Sud Ouest CBRC

Le Système d Information du Réseau des essais de Phase Précoce du Grand Sud Ouest CBRC Le Système d Information du Réseau des essais de Phase Précoce du Grand Sud Ouest CBRC 2014 1 Vos Interlocuteurs ICR et GSO Institut Claudius Regaud Bureau des Essais Cliniques Jean-Pierre DELORD Muriel

Plus en détail

Attitudes envers les essais randomisés en cancérologie selon le vécu préalable

Attitudes envers les essais randomisés en cancérologie selon le vécu préalable Attitudes envers les essais randomisés en cancérologie selon le vécu préalable Dr Julien Mancini julien.mancini@univmed.fr - Aix-Marseille Université, Faculté de Médecine, LERTIM - UMR 912 (SE4S), équipe

Plus en détail

http://sfr.larhumatologie.fr/recherche/promoteurs/lescohortes/archive...

http://sfr.larhumatologie.fr/recherche/promoteurs/lescohortes/archive... 1 sur 5 27/10/2010 17:08 ANNEXE V CONSTITUTION DE LA BIOTHEQUE 1. Les prélèvements sanguins Ces prélèvements seront effectués chez tous les patients Ces prélèvements comporteront : * 90 ml de sang prélevé

Plus en détail

Roche obtient l homologation par la FDA de l association Avastin plus chimiothérapie dans le traitement du cancer avancé du col de l utérus

Roche obtient l homologation par la FDA de l association Avastin plus chimiothérapie dans le traitement du cancer avancé du col de l utérus Communiqué de presse Bâle, 15 août 2014 Roche obtient l homologation par la FDA de l association Avastin plus chimiothérapie dans le traitement du cancer avancé du col de l utérus Avastin est le premier

Plus en détail

Le cancer du sein. Page 1/4 - Le cancer du sein. 08/10/2015 - Par INCA. Page 1 / 10

Le cancer du sein. Page 1/4 - Le cancer du sein. 08/10/2015 - Par INCA. Page 1 / 10 08/10/2015 - Par INCA Le cancer du sein En France, le cancer du sein est la première cause de mortalité chez les femmes de 35 à 55 ans. Du diagnostic aux traitements, ce dossier vous permet de tout savoir

Plus en détail

Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum

Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum Dr Servagi Vernat Stéphanie, Radiothérapeute CHRU Besançon 20 mars 2015 Pas

Plus en détail

Chimiothérapie première des cancers du sein et expérience de l hôpital Saint Louis

Chimiothérapie première des cancers du sein et expérience de l hôpital Saint Louis Chimiothérapie première des cancers du sein et expérience de l hôpital Saint Louis M. Espié, J Lehman Che, A de Roquancourt, C. Cuvier, E. Bourstyn, L. Cahen-Doidy, C. de Bazelaire,M. Maylin, M. Marty,

Plus en détail

Méthodologie et outils statistiques : bases épidémiologiques

Méthodologie et outils statistiques : bases épidémiologiques Méthodologie et outils statistiques : bases épidémiologiques Dr Roch Giorgi roch.giorgi@ap-hm.fr LERTIM, Faculté de Médecine, Université de la Méditerranée, Marseille, France http://cybertim.timone.univ-mrs.fr

Plus en détail

Cancer bronchique du non-fumeur BioCAST IFCT Sébastien Couraud CHU de Lyon

Cancer bronchique du non-fumeur BioCAST IFCT Sébastien Couraud CHU de Lyon Cancer bronchique du non-fumeur (CBNF): l essai l BioCAST IFCT 1002 Sébastien Couraud CHU de Lyon 2 Définition = Fumeurs Non-Fumeur (never smoker) Moins de 100 cigarettes dans la vie Ex-Fumeur (former

Plus en détail

Variables de substitution de la survie globale ("surrogate endpoints")

Variables de substitution de la survie globale (surrogate endpoints) 13 ème journée annuelle Réseau Oncocentre Variables de substitution de la survie globale ("surrogate endpoints") Ph Bertrand Blois, décembre 2015 Critères de jugement : Survie Globale OS Critère reflétant

Plus en détail

Particularité de la recherche clinique en cancérologie. Dr Dominique GENET

Particularité de la recherche clinique en cancérologie. Dr Dominique GENET Particularité de la recherche clinique en cancérologie Dr Dominique GENET La recherche clinique en cancérologie Pourquoi les essais thérapeutiques? Mieux comprendre le cancers et leur histoire naturelle

Plus en détail

SYNOPSIS GETUG-AFU 19

SYNOPSIS GETUG-AFU 19 UNICANCER GETUG SYNOPSIS GETUG-AFU 19 A) IDENTIFICATION DE L ESSAI CLINIQUE NUMERO DE CODE DU PROTOCOLE PROMOTEUR : UC-0160/0903 GETUG-AFU 19 VERSION ET DATE : VERSION FR 6.0 9 JUILLET 2012 TITRE DE L

Plus en détail

Thérapies ciblées en cancérologie digestive chez le sujet âgé. Laetitia Dahan CHU Timone Marseille

Thérapies ciblées en cancérologie digestive chez le sujet âgé. Laetitia Dahan CHU Timone Marseille Thérapies ciblées en cancérologie digestive chez le sujet âgé Laetitia Dahan CHU Timone Marseille Principe de prise en charge: Questions non résolues 1 ère étape: faut-il traiter le cancer? - ATCD, comorbidités

Plus en détail

Tumeurs digestives rares : quelles sont les avancées?

Tumeurs digestives rares : quelles sont les avancées? Tumeurs digestives rares : quelles sont les avancées? T Lecomte Tours, le 18 juin 2010 Définition d une tumeur rare Incidence : moins de 6 / 100 000 Prévalence : moins de 50 / 100 000 Moins de 3 000 nouveaux

Plus en détail

Résumé PREPARE. Version n 1.0 du 25/11/2015 N IB ID-RCB n 2015-A

Résumé PREPARE. Version n 1.0 du 25/11/2015 N IB ID-RCB n 2015-A PLACE DE L INTERVENTION GÉRIATRIQUE CHEZ LES SUJETS AGÉS TRAITÉS POUR UN CANCER ESSAI DE PHASE III Version n 1.0 du 25/11/2015 N IB 2015-08 ID-RCB n 2015-A01417-42 Coordonnateur Pr Pierre-Louis SOUBEYRAN

Plus en détail

Cancer de la vessie et chimiothérapie néoadjuvante. Nadine Houédé Institut Bergonié Bordeaux

Cancer de la vessie et chimiothérapie néoadjuvante. Nadine Houédé Institut Bergonié Bordeaux Cancer de la vessie et chimiothérapie néoadjuvante Nadine Houédé Institut Bergonié Bordeaux Cas clinique (1) Patient âgé de 62 ans, ancien directeur d hôpitaux ATCD Péritonite avec colostomie de décharge

Plus en détail

Outils méthodologiques et astuces pour la thèse de médecine Les principes de base en épidémiologie

Outils méthodologiques et astuces pour la thèse de médecine Les principes de base en épidémiologie Outils méthodologiques et astuces pour la thèse de médecine Les principes de base en épidémiologie Juliana Ramiandrisoa, Interne de Santé Publique Dr Laetitia Huiart, USM, CHU Mais, quelle est la question??

Plus en détail

L IPILIMUMAB POUR TRAITER LES RECHUTES RÉSULTATS PRÉLIMINAIRES D UN ESSAI DE POST- ALLOGREFFE: PHASE I/IB

L IPILIMUMAB POUR TRAITER LES RECHUTES RÉSULTATS PRÉLIMINAIRES D UN ESSAI DE POST- ALLOGREFFE: PHASE I/IB L IPILIMUMAB POUR TRAITER LES RECHUTES POST- ALLOGREFFE: RÉSULTATS PRÉLIMINAIRES D UN ESSAI DE PHASE I/IB D après la communication orale de M.S. Davids, abstract #O141 EBMT 2015 22-25 Mars 2015 Rédigé

Plus en détail

Règlement. pour la certification de centres du sein. Ligue suisse contre le cancer / Société suisse de sénologie

Règlement. pour la certification de centres du sein. Ligue suisse contre le cancer / Société suisse de sénologie Règlement pour la certification de centres du sein Ligue suisse contre le cancer / Ce règlement est rédigé en allemand, français et italien. En cas de contradictions, c est la version allemande qui fait

Plus en détail

ETUDE ORACLE. ObservatoiRe des modalités de prescription de l Audc dans la prise en charge des ChoLEstases COMITÉ SCIENTIFIQUE

ETUDE ORACLE. ObservatoiRe des modalités de prescription de l Audc dans la prise en charge des ChoLEstases COMITÉ SCIENTIFIQUE ObservatoiRe des modalités de prescription de l Audc dans la prise en charge des ChoLEstases ETUDE ORACLE COMITÉ SCIENTIFIQUE Pr JP. Bronowicki Pr O. Chazouillères Pr S. Erlinger Dr H. Hagège Dr B. Hanslik

Plus en détail

SYNOPSIS EFFADOL-K. Version n 1.1 du 08/09/2016. Cet essai est soutenu par la Ligue Contre le Cancer et l Institut National du Cancer (INCa)

SYNOPSIS EFFADOL-K. Version n 1.1 du 08/09/2016. Cet essai est soutenu par la Ligue Contre le Cancer et l Institut National du Cancer (INCa) SYNOPSIS EFFADOL-K EVALUATION DE L EFFICACITE D UN PROGRAMME D EDUCATION THERAPEUTIQUE POUR AIDER LE PATIENT ATTEINT DE CANCER A MIEUX GERER SA DOULEUR Version n 1.1 du 08/09/2016 Cet essai est soutenu

Plus en détail

SYNOPSIS PROTOCOLE N AFU-GETUG 25 / UC_0160/1406

SYNOPSIS PROTOCOLE N AFU-GETUG 25 / UC_0160/1406 SYNOPSIS PROTOCOLE N AFU-GETUG 25 / UC_0160/1406 A) IDENTIFICATION DE L ESSAI CLINIQUE NUMERO DE CODE PROMOTEUR : AFU-GETUG 25 / UC_0160/1406 VERSION (N ET DATE) : V3.0_23.08.16 TITRE DE L ESSAI : Etude

Plus en détail

Formation Recherche Clinique OncoBasseNormandie 02/12/2013 SCREENING/INCLUSION. Alexandra LECONTE ARC Coordinatrice - Centre François Baclesse

Formation Recherche Clinique OncoBasseNormandie 02/12/2013 SCREENING/INCLUSION. Alexandra LECONTE ARC Coordinatrice - Centre François Baclesse Formation Recherche Clinique OncoBasseNormandie 02/12/2013 SCREENING/INCLUSION Alexandra LECONTE ARC Coordinatrice - Centre François Baclesse PERIODE DE SCREENING Screening = 1 ère Etape = sélection des

Plus en détail

Centre d'investigation Clinique - Epidémiologie Clinique Antilles Guyane

Centre d'investigation Clinique - Epidémiologie Clinique Antilles Guyane Centre d'investigation Clinique - Epidémiologie Clinique Antilles Guyane CIE 802 Inserm / DGOS Fiche de synthèse d un projet de recherche Nom du rédacteur : Antoine Adenis Date de création du document

Plus en détail

Facteurs prédictifs. Facteurs prédictifs. Anatomie Pathologique Facteurs prédictifs, apport des signatures génomiques

Facteurs prédictifs. Facteurs prédictifs. Anatomie Pathologique Facteurs prédictifs, apport des signatures génomiques Anatomie Pathologique Facteurs prédictifs, apport des signatures génomiques Dr Delphine Loussouarn Anatomie Pathologique, CHU Nantes 5 ème journée inter-régionale gynécologie et sénologie, 11 mai 2012

Plus en détail

Actualités en pathologies mammaires

Actualités en pathologies mammaires Actualités en pathologies mammaires 7 ème Journée d Actualité et d Enseignement en Radiothérapie Amiens, Samedi 5 novembre 2016 Dr Julien Prades Sommaire Signatures moléculaires : aide à la décision thérapeutique?

Plus en détail

Glioblastome : Radiothérapie en association au bevacizumab Essais de phases III - 2014. Kim CAO CORP 06.11.2014

Glioblastome : Radiothérapie en association au bevacizumab Essais de phases III - 2014. Kim CAO CORP 06.11.2014 Glioblastome : Radiothérapie en association au bevacizumab Essais de phases III - 2014 Kim CAO CORP 06.11.2014 AVAglio RTOG 0825 Contexte : quels enjeux? 1 ère tumeur cérébrale maligne chez l adulte, classification

Plus en détail

FACTEURS PRONOSTIQUES DU CANCER DU SEIN

FACTEURS PRONOSTIQUES DU CANCER DU SEIN FACTEURS PRONOSTIQUES DU CANCER DU SEIN DESC de chirurgie viscérale Poitiers 2004 Katy WELSCHBILLIG CHU d Angers Intérêt d identifier les facteurs pronostiques Définition des populations à haut risque

Plus en détail

CIRCUIT DU MALADE DANS LE PSORIASIS. Marie Beylot-Barry Michel Le Maître

CIRCUIT DU MALADE DANS LE PSORIASIS. Marie Beylot-Barry Michel Le Maître CIRCUIT DU MALADE DANS LE PSORIASIS Marie Beylot-Barry Michel Le Maître Patrick R 45 ans Psoriasis depuis l âge de 25 ans A eu des traitements locaux multiples > 250 séances de PUVA et UVB Essai de Soriatane

Plus en détail

EVALUATION DE LA PRISE EN CHARGE DU FIBROME UTERIN

EVALUATION DE LA PRISE EN CHARGE DU FIBROME UTERIN EVALUATION DE LA PRISE EN CHARGE DU FIBROME UTERIN 2 juin 2014-5 juin 2015 Enquête réalisée par l association Fibrome Info France Avec la collaboration des hôpitaux partenaires de l association et la participation

Plus en détail

GYNECO ONCOGER. Version n 1 du 26/12/2012

GYNECO ONCOGER. Version n 1 du 26/12/2012 Place d une évaluation gériatrique standardisée dans la prise en charge des patientes âgées de 75 ans et plus atteintes d un premier cancer du sein localisé : Comparaison de deux stratégies, avant la chirurgie

Plus en détail

MEDI-G-315 Médecine factuelle et pronostic

MEDI-G-315 Médecine factuelle et pronostic MEDI-G-315 Médecine factuelle et pronostic Prof Thierry Berghmans MEDI-G-315 1 Comment prédire le pronostic d un patient? MEDI-G-315 2 Facteur pronostique vs facteur prédictif Facteur pronostique Facteur

Plus en détail

Etude SCLERADEC II. Numéro EudraCT : 2014-003023- 22. Investigateur principal: Pr Brigitte GRANEL (bgranel@ap- hm.fr)

Etude SCLERADEC II. Numéro EudraCT : 2014-003023- 22. Investigateur principal: Pr Brigitte GRANEL (bgranel@ap- hm.fr) 1 Etude SCLERADEC II ÉVALUATION DE L EFFICACITE DE L INJECTION SOUS- CUTANÉE DE LA FRACTION VASCULAIRE STROMALE AUTOLOGUE D ORIGINE ADIPEUSE AU NIVEAU DES DOIGTS CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS DE SCLÉRODERMIE

Plus en détail

Les stratégies d utilisation de l information pronostique pour prescrire une chimiothérapie dans le cancer du sein sont-elles coût-efficaces?

Les stratégies d utilisation de l information pronostique pour prescrire une chimiothérapie dans le cancer du sein sont-elles coût-efficaces? Les stratégies d utilisation de l information pronostique pour prescrire une chimiothérapie dans le cancer du sein sont-elles coût-efficaces? Julia Bonastre et Serge Koscielny Introduction Le taux de rechute

Plus en détail

Traitement anti-tuberculeux guidé par la biologie moléculaire : un essai clinique randomisé, multicentrique, national : FAST-TB

Traitement anti-tuberculeux guidé par la biologie moléculaire : un essai clinique randomisé, multicentrique, national : FAST-TB Traitement anti-tuberculeux guidé par la biologie moléculaire : un essai clinique randomisé, multicentrique, national : FAST-TB 1 CO-INVESTIGATEUR COORDONNATEUR Dr Nathalie De Castro (Saint-Louis) MÉTHODOLOGIE

Plus en détail

Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez

Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez Généralités Epidémiologie Incidence 7800 nouveaux cas par an (1) 70-80 ans Prédominance masculine Bilan pré thérapeutique TDM TAP Echoendoscopie + biopsie si réalisable

Plus en détail

SYNOPSIS PROTOCOLE N UC-0107/1604

SYNOPSIS PROTOCOLE N UC-0107/1604 SYNOPSIS PROTOCOLE N UC-0107/1604 A) IDENTIFICATION DE L ESSAI CLINIQUE NUMERO DE CODE PROMOTEUR : UC-0107/1604 VERSION (N ET DATE) : 1.0 DU 25/04/2016 TITRE DE L ESSAI : Etude de phase III randomisée

Plus en détail

13/03/15. Rationnel. Rationnel. Innovations en radiothérapie dans le cancer du sein : radiothérapie per-opératoire

13/03/15. Rationnel. Rationnel. Innovations en radiothérapie dans le cancer du sein : radiothérapie per-opératoire Innovations en radiothérapie dans le cancer du sein : radiothérapie per-opératoire CORP 12 mars 2015 Sophie GUILLERM Service de Radiothérapie du Pr Hennequin Hôpital Saint Louis Rationnel >75% des rechutes

Plus en détail

Annick Alpérovitch Directeur de recherche émérite, UPMC-Inserm-U708 Neuroépidémiologie

Annick Alpérovitch Directeur de recherche émérite, UPMC-Inserm-U708 Neuroépidémiologie Recherche épidémiologique sur la maladie d'alzheimer : quelques questions d'éthique Annick Alpérovitch Directeur de recherche émérite, UPMC-Inserm-U708 Neuroépidémiologie P. 1 Les études cas-témoin L un

Plus en détail

Quel suivi. pour un risque élevé. de rechute systémique?

Quel suivi. pour un risque élevé. de rechute systémique? Quel suivi pour un risque élevé de rechute systémique? Christelle LEVY Déclaration d intérêts GSK Novartis Roche Pas de conflit d intérêt pour cette présentation contexte les recommandations des sociétés

Plus en détail

Apport de l oncogénétique en cancérologie digestive

Apport de l oncogénétique en cancérologie digestive Apport de l oncogénétique en cancérologie digestive Objectifs pédagogiques Quels patients doivent faire l objet d une prise en charge oncogénétique? Quelles sont les modalités de cette prise en charge?

Plus en détail

Rationnel. Au cours de la cirrhose, il existe

Rationnel. Au cours de la cirrhose, il existe Impact de l anticoagulation à dose préventive par héparine de bas poids moléculaire sur la morbi-mortalité chez des patients cirrhotiques Child B : essai randomisé multicentrique CHILD B ENOX Armelle Poujol-Robert

Plus en détail

FDRK: Feuille de route cancer du colon - Cohorte de patients atteints d'un cancer colorectal

FDRK: Feuille de route cancer du colon - Cohorte de patients atteints d'un cancer colorectal FDRK: Feuille de route cancer du colon - Cohorte de patients atteints d'un cancer colorectal Responsable(s) : Abenhaim Lucien, INSERM U657 Date de modification : 16/07/2013 Version : 2 ID : 6922 Général

Plus en détail

GENEPSO : Gène Étude Prospective Sein Ovaire

GENEPSO : Gène Étude Prospective Sein Ovaire GENEPSO : Gène Étude Prospective Sein Ovaire - Cohorte de sujets portant une mutation des gènes BRCA: prédispositions génétiques aux cancers du sein et de l'ovaire Head : Fourme Emmanuelle Noguès Catherine,

Plus en détail

Thierry Passeron, MD, PhD Président de la Délégation à la Recherche Clinique et l Innovation

Thierry Passeron, MD, PhD Président de la Délégation à la Recherche Clinique et l Innovation Délégation à la Recherche Clinique et à l Innovation Thierry Passeron, MD, PhD Président de la Délégation à la Recherche Clinique et l Innovation Je déclare n avoir aucun conflit d intérêt La Recherche

Plus en détail

ANRS THILAO (THird Line Antiretroviral Optimization)

ANRS THILAO (THird Line Antiretroviral Optimization) ANRS 12269-THILAO (THird Line Antiretroviral Optimization) Renforcement de l observance et traitement à base de darunavir et raltegravir chez des adultes infectés par le VIH-1 en échec virologique de deuxième

Plus en détail

ICL Centre Alexis Vautrin, Vandoeuvre-les-Nancy, France 2

ICL Centre Alexis Vautrin, Vandoeuvre-les-Nancy, France 2 Utilisation en pratique courante d Agents Stimulants l Erythropoïèse chez 2310 patients cancéreux au regard des recommandations des sociétés savantes : Une sous-analyse de l étude française ORHEO Auteurs

Plus en détail

Essais cliniques : Voies Aérodigestives et ORL

Essais cliniques : Voies Aérodigestives et ORL Essais cliniques : Voies Aérodigestives et ORL Sommaire des protocoles Page Carcinome des voies aérodigestives supérieures - GORTEC 2004-01 - IMRT Étude randomisée de phase 3 comparant la radiothérapie

Plus en détail