L école maternelle et le socle commun de connaissances et de compétences

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L école maternelle et le socle commun de connaissances et de compétences"

Transcription

1 L école maternelle et le socle commun de connaissances et de compétences Animation pédagogique Mise en œuvre du LPC 87

2 Un principe majeur! L école maternelle n est pas un palier du socle commun de connaissances et de compétences. MAIS, elle en débute les apprentissages.

3 Les missions de l école maternelle Une mission éducative Une mission pédagogique Une mission de prévention de la difficulté scolaire

4 Une mission éducative «L objectif de l école maternelle est d apprendre à l enfant à reconnaître ce qui le distingue des autres et à se faire reconnaître comme personne, à vivre avec les autres dans une collectivité organisée par des règles, à comprendre ce qu est l école et quelle est sa place dans l école.»

5 qui suppose de apprendre les règles de civilité et les principes d un comportement conforme à la morale : découvre les richesses et les contraintes du groupe apprend à dialoguer avec ses pairs et les adultes met en œuvre les règles communes de politesse et de civilité apprend à respecter les personnes et les biens Se conforme aux règles dictées par l adulte développer son autonomie apprend à coopérer apprend à prendre des responsabilités apprend à faire preuve d initiative aider le jeune enfant à comprendre ce qu est l école comprend progressivement la spécificité de l école: ce qu on y fait, ce qui est attendu, ce qu on y apprend et pourquoi on l apprend acquiert progressivement les postures d élèves : décentration, attention, effort et persévérance

6 qui permet de construire La compétence 6 les compétences sociales et civiques La compétence 7 l autonomie et l initiative

7 Une mission pédagogique «L école maternelle a pour finalité d aider chaque enfant, selon des démarches adaptées, à devenir autonome et à s approprier des connaissances et des compétences afin de réussir au cours préparatoire les apprentissages fondamentaux.»

8 qui suppose de Mettre en œuvre l intégralité d un programme décliné en six domaines d enseignement : S approprier le langage Découvrir l écrit Devenir élève Agir et s exprimer avec son corps Découvrir le monde Percevoir, sentir, imaginer, créer selon des démarches qui soutiennent le développement moteur, sensoriel, affectif et intellectuel, en répondant aux besoins spécifiques des jeunes enfants.

9 qui permet de construire La compétence 1 la maîtrise de la langue française La compétence 3 les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique La compétence 4 la maîtrise des techniques usuelles de l information et de la communication La compétence 5 la culture humaniste

10 Une mission de prévention «L école maternelle a un rôle essentiel dans le repérage et la prévention des déficiences et des troubles, rôle qu elle doit assumer pleinement, en particulier pour les troubles spécifiques du langage.»

11 Ce qui suppose de Observer régulièrement Mesurer leurs progrès et leurs acquis Proposer au plus tôt l aide personnalisée en direction des élèves fragiles Faire appel au RASED, à la PMI, au service de promotion de la santé dans le cas de difficultés persistantes Établir une relation de confiance avec les parents

12 qui permet de renseigner un livret scolaire de manière précise créer des liens intra-cycle définir des parcours d apprentissages progressifs rendre opératoire la liaison inter-cycles harmoniser les pratiques selon le principe de continuité pédagogique transmettre les informations sur les acquis des élèves au nom de l individualisation des parcours

13 Conclusion L école maternelle est une école à part entière qui doit se distinguer des autres structures d accueil et d éducation des jeunes enfants. Elle est partie intégrante du système éducatif, même si elle n est pas obligatoire. Elle doit être l école de l exigence dans ce qu elle met en œuvre pour l acquisition des connaissances et des compétences indispensables à la réussite des élèves. Elle a donc une part de responsabilité dans l acquisition des connaissances et des compétences du socle commun. C est une responsabilité d autant plus lourde que l école maternelle accueille environ 99% des enfants âgés de 3 à 5 ans.

Le cahier de vie en maternelle Animation pédagogique 2011-2012

Le cahier de vie en maternelle Animation pédagogique 2011-2012 Le cahier de vie en maternelle Animation pédagogique 2011-2012 Cette animation pédagogique a été préparée à partir du site du CRDP/IUFM de l Académie de Montpellier- Banque de séquences didactiques. Intérêt

Plus en détail

PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE

PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE B.O. n 3 du 19 juin 2008 HORS SERIE Maternelle : AGIR ET S EXPRIMER AVEC SON CORPS Compétences visées (Cv) Se repérer et se déplacer dans l espace. Adapter ses actions

Plus en détail

Lycée français de Bilbao. Christine VALETTE et Sandrine GRASLAND

Lycée français de Bilbao. Christine VALETTE et Sandrine GRASLAND Lycée français de Bilbao Christine VALETTE et Sandrine GRASLAND Le dispositif mis en place Le bilan Dispositif 9h30 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi GP CE1 - Lecture GP PS - Vocabulaire GP MS - Vocabulaire

Plus en détail

Préparer la classe outils méthodologiques

Préparer la classe outils méthodologiques Préparer la classe outils méthodologiques Formation du 19 novembre 2008 Dijon CRDP Enseigner. Concevoir. Anticiper. Planifier. Ce qui implique : Des choix philosophiques Des obligations institutionnelles

Plus en détail

Le web dans la formation des enseignants

Le web dans la formation des enseignants Fatiha Mamache amamache@ushb.dz USTHB Avril 2013 Plan Introduction Pourquoi parle-t-on de formation des enseignants du supérieur? Comment accueillir et encadrer les enseignants débutants? L université

Plus en détail

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique Projet d école 2014-2018 Guide méthodologique 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 LES TEXTES DE REFERENCES... 4 LES ETAPES D ELABORATION DU PROJET D ECOLE... 4 ETAPE 1 : BILAN DU PROJET, DIAGNOSTIC... 5 1. LE

Plus en détail

Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques- :

Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques- : L évaluation des Mathématiques en Lycée Professionnel Quelle est la place de l évaluation dans une séquence de mathématiques en Lycée professionnel? Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques-

Plus en détail

Le socle commun et le livret personnel de compétences

Le socle commun et le livret personnel de compétences Le socle commun et le livret personnel de compétences Le socle commun de connaissances et de compétences L article 9 de la loi du 23 avril 2005 d orientation et de programme pour l avenir de l école en

Plus en détail

Cycle 2. Cned - Académie en ligne

Cycle 2. Cned - Académie en ligne Cycle 2 Cycle 2 Manuel Auteur Emmanuelle Rodriguez Professeure des écoles Coordonnateur de l équipe rédactionnelle Pascal Lalanne Inspecteur de l éducation nationale Expert Martine Safra Inspectrice générale

Plus en détail

En quoi les nouveaux programmes pour l'école maternelle sont-ils nouveaux?

En quoi les nouveaux programmes pour l'école maternelle sont-ils nouveaux? En quoi les nouveaux programmes pour l'école maternelle sont-ils nouveaux? Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l éducation nationale Toulouse 28 mars 2015 JOURNEE ACADEMIQUE AGEEM «Nouveaux programmes»?

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION Titre de notre projet : L'estime de soi la clé de la réussite de nos jeunes (adultes en devenir). L'école Assomption se familiarise avec le concept de l'estime de soi.

Plus en détail

Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle

Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle Bien accueillir les enfants et leurs parents est une des clefs essentielle, pour qu à l école maternelle,

Plus en détail

FICHE 1 BILAN DU PROJET D ÉCOLE 2007-2010. Objectifs

FICHE 1 BILAN DU PROJET D ÉCOLE 2007-2010. Objectifs FICHE 1 BILAN DU PROJET D ÉCOLE 2007-2010 AES PÉDAGOGIQUES TRAVAIL EN ÉQUIPE Constats de départ en 2007 Nécessité de développer les compétences de : *mise en pratique des règles de vie commune (élaboration

Plus en détail

Dispositif : da01 - Animations pédagogiques. Module da-01 : 01 - Apprentissages coopératifs en maternelle

Dispositif : da01 - Animations pédagogiques. Module da-01 : 01 - Apprentissages coopératifs en maternelle Dispositif : da01 - Animations pédagogiques Identifiant : 13D0906003 Inscription : Public désigné, ne pas s'inscrire Objectifs généraux : Maîtrise de la langue, Mathématiques et culture scientifique, culture

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique

Plus en détail

Cahier des charges académique - déclinaison 1 er degré - PAF 2014/2015

Cahier des charges académique - déclinaison 1 er degré - PAF 2014/2015 Cahier des charges - déclinaison 1 er degré - PAF 2014/2015 R0 : Accueil, accompagnement et formation des nouveaux enseignants à la culture professionnelle commune aux métiers du professorat et de l'éducation

Plus en détail

BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 «Horaires et programmes d enseignement de l école primaire»

BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 «Horaires et programmes d enseignement de l école primaire» Horaires et Programmes EPS à l école primaire BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 «Horaires et programmes d enseignement de l école primaire» Les programmes 2008 s appuient sur le Socle commun de connaissances

Plus en détail

Collège français d Ibiza 07800 IBIZA ILES BALEARES Espagne

Collège français d Ibiza 07800 IBIZA ILES BALEARES Espagne 1 Collège français d Ibiza 07800 IBIZA ILES BALEARES Espagne Madame, Monsieur, chers parents, Vous avez le projet d inscrire votre enfant au collège français d Ibiza et nous vous remercions de l intérêt

Plus en détail

Il se sent plus à l aise dans un environnement de travail, plus propice à l apprentissage et qui renforce l estime de soi.

Il se sent plus à l aise dans un environnement de travail, plus propice à l apprentissage et qui renforce l estime de soi. L élève - Est valorisé par l utilisation d un outil technologique haut de gamme - Peut travailler seul et à son rythme. Il se sent plus à l aise dans un environnement de travail, plus propice à l apprentissage

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

Document réalisé par Laëtitia Kadur d après le travail de l équipe enseignante d Exideuil De la TPS au CM2 Année scolaire 2013-2014 En juin 2014 avait lieu la projection du film d animation «Les trois

Plus en détail

HORAIRES DES ECOLES ELEMENTAIRES DE LA NOUVELLE- CALEDONIE

HORAIRES DES ECOLES ELEMENTAIRES DE LA NOUVELLE- CALEDONIE Enseignement primaire de la Nouvelle-Calédonie Délibération n 191 du 13 janvier 2012 Annexes de la délibération Directrice Pédagogique 2 HORAIRES DES ECOLES ELEMENTAIRES DE LA NOUVELLE- CALEDONIE HORAIRES

Plus en détail

Mise en œuvre du livret personnel de compétences

Mise en œuvre du livret personnel de compétences Mise en œuvre du livret personnel de compétences Sommaire 1. Pourquoi un livret personnel de compétences? 2. Qu est-ce que le livret personnel de compétences? 3. Comment valider une compétence? 4. Livret

Plus en détail

COLLEGE SAINT-HUBERT Avenue Charle-Albert, 9 1170 Bruxelles Téléphone : 02 660 19 40 www.collegesaint-hubert.be

COLLEGE SAINT-HUBERT Avenue Charle-Albert, 9 1170 Bruxelles Téléphone : 02 660 19 40 www.collegesaint-hubert.be COLLEGE SAINT-HUBERT Avenue Charle-Albert, 9 1170 Bruxelles Téléphone : 02 660 19 40 www.collegesaint-hubert.be PROGRAMME GENERAL Le collège Saint-Hubert est un établissement d enseignement secondaire

Plus en détail

L emploi du temps à l école maternelle

L emploi du temps à l école maternelle Groupe école maternelle L emploi du temps à l école maternelle Groupe g Groupe école maternelle / commission gestion du temps / I.BURIGNAT, E.TRESALLET, V.DARGES, H.LELOUP, A.SEVESTRE 1 Groupe école maternelle

Plus en détail

PROJET DE LOI SUR L ECOLE. Propositions d amendements de la Fédération Française des Dys

PROJET DE LOI SUR L ECOLE. Propositions d amendements de la Fédération Française des Dys Paris, le 12 février 2013 Troubles cognitifs spécifiques Troubles des apprentissages PROJET DE LOI SUR L ECOLE Propositions d amendements de la Fédération Française des Dys Le projet de loi pour la refondation

Plus en détail

Programme d E.P.S. de l Ecole

Programme d E.P.S. de l Ecole Programme d E.P.S. de l Ecole Primaire CONNAISSANCE DU MILIEU SCOLAIRE Ecu 1.2.3.4 F.S.S.E.P LILLE 2 L.MICHEL-connaissance des milieux FSSEP Université Lille 2 1 SOMMAIRE PRESENTATION DU Eduscol.education.fr

Plus en détail

Projet éducatif. Ordre secondaire

Projet éducatif. Ordre secondaire Projet éducatif Ordre secondaire Décembre 2010 Photographie de Philip Bastarache Le Séminaire de Sherbrooke... notre histoire Monseigneur Antoine Racine, premier évêque de Sherbrooke, crée le Séminaire

Plus en détail

Rentrée 2014 : L évaluation par compétences en accompagnement personnalisé

Rentrée 2014 : L évaluation par compétences en accompagnement personnalisé rue de Kerichen - BP 62506-29225 Brest Cedex 02 - Tél 02 98 80 88 00 - Fax 02 98 80 88 07 www.lycee-vauban-brest.ac-rennes.fr Rentrée 2014 : L évaluation par compétences en accompagnement personnalisé

Plus en détail

Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ PROJET PEDAGOGIQUE FORMATION AIDE-SOIGNANT 2013-2014

Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ PROJET PEDAGOGIQUE FORMATION AIDE-SOIGNANT 2013-2014 Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ PROJET PEDAGOGIQUE FORMATION AIDE-SOIGNANT 2013-2014 Alexandra CURT - Estelle GARCIA - Formatrices Sylvie CLARY - Directrice 1 - LE PROJET PEDAGOGIQUE...

Plus en détail

Inspection de l Education Nationale Circonscription de Chinon. Celui dont on a besoin Qui nous rassemble Qui nous ressemble

Inspection de l Education Nationale Circonscription de Chinon. Celui dont on a besoin Qui nous rassemble Qui nous ressemble Inspection de l Education Nationale Circonscription de Chinon Celui dont on a besoin Qui nous rassemble Qui nous ressemble Sommaire Introduction I. Projet, enjeu de réussite II. Problématique 1. Un outil

Plus en détail

Le webclasseur orientation, un outil support du parcours de découverte des métiers et des formations

Le webclasseur orientation, un outil support du parcours de découverte des métiers et des formations Le webclasseur orientation, un outil support du parcours de découverte des métiers et des formations Le cadre Le cadre PDMF -Parcours de Découverte des Métiers et des Formations Mis en place en 2008, généralisé

Plus en détail

Compétences visées à partir des besoins prioritaires des élèves : Élèves, cours, cycle(s) concernés : Durée prévue : Démarche pédagogique retenue :

Compétences visées à partir des besoins prioritaires des élèves : Élèves, cours, cycle(s) concernés : Durée prévue : Démarche pédagogique retenue : COMPETENCE 1 : LA MAITRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE Maternelle : S approprier le CP/CE1 : Français Cycle 3 : Français CP/CE1 : Comprendre et utiliser des énoncés simples de la vie quotidienne COMPETENCE

Plus en détail

Le Programme de formation L éducation préscolaire. Information aux parents

Le Programme de formation L éducation préscolaire. Information aux parents Le Programme de formation L éducation préscolaire Information aux parents Septembre 2000 Votre enfant entre à la maternelle cette année. Cette première étape du parcours scolaire, que l'on appelle aussi

Plus en détail

Conférence de rentrée maternelle 2014

Conférence de rentrée maternelle 2014 Conférence de rentrée maternelle 2014 Circonscription de Montmorency 7 octobre 2014 Isabelle Goubier-Sène, IEN Refondation de l école Rythmes scolaires lundi mardi mercredi jeudi vendredi 8h30 Disponibilité

Plus en détail

L école maternelle. Quelques repères historiques. Christian LAJUS-IEN Préélémentaire LANDES

L école maternelle. Quelques repères historiques. Christian LAJUS-IEN Préélémentaire LANDES L école maternelle Quelques repères historiques L histoire de l école maternelle: des repères Pour mieux cerner ses enjeux éducatifs, sociaux, culturels et professionnels. Pour mieux comprendre les ruptures

Plus en détail

Énoncé de valeurs éthiques

Énoncé de valeurs éthiques Énoncé de valeurs éthiques Les valeurs de L inis L inis adhère à des valeurs communes qui le guident dans la réalisation de ses projets pédagogiques et artistiques. Reconnaissant que les étudiants sont

Plus en détail

AVENIR jeunes : dispositif régional d insertion professionnelle des 16-25 ans. Participation au colloque du 7 avril 2011

AVENIR jeunes : dispositif régional d insertion professionnelle des 16-25 ans. Participation au colloque du 7 avril 2011 AVENIR jeunes : dispositif régional d insertion professionnelle des 16-25 ans Participation au colloque du 7 avril 2011 Le Service Public Régional d insertion et de Formation Professionnelles Les principes

Plus en détail

Sommaire. - Programmes 2008 et document d accompagnement. - Dessin, graphisme écriture et développement de l enfant

Sommaire. - Programmes 2008 et document d accompagnement. - Dessin, graphisme écriture et développement de l enfant Graphisme Ecriture - Bibliographie et sources Sommaire - Programmes 2008 et document d accompagnement - Dessin, graphisme écriture et développement de l enfant - Le graphisme : stades chez le jeune enfant,

Plus en détail

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 C O M P E T E N C E 7 : L A U T O N O M I E, L I N I T I A T I V E. D après Ph Meirieu. Année scolaire 2011/2012 http://www.meirieu.com/index.html

Plus en détail

Projet pédagogique d école

Projet pédagogique d école Au carrefour du cadre institutionnel de l Education Nationale et de l idéologie des Servites de Marie, voici les choix pédagogiques de l équipe éducative pour les élèves du 1 er degré de l ensemble scolaire

Plus en détail

UN MONDE D ENGAGEMENT

UN MONDE D ENGAGEMENT UN MONDE D ENGAGEMENT PROJET ÉDUCATIF Le collège Édouard-Montpetit est un établissement d enseignement supérieur public et laïc qui fait partie du réseau des collèges d enseignement général et professionnel

Plus en détail

Comment présenter le livret de compétences aux familles?

Comment présenter le livret de compétences aux familles? Séminaire Évaluation Comment présenter le livret de compétences aux familles? Introduction Dans la perspective d une acquisition effective des compétences attendues à la fin de l école maternelle relatives

Plus en détail

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI ()

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () I. Se donner une compréhension de ce qu est ou pourrait être le socle. A. Une lecture critique de ces 50

Plus en détail

Diriger une école maternelle

Diriger une école maternelle Diriger une école maternelle E.HAYOT IEN Toul Mai 2012 D après les travaux de l IEN maternelle 83 DIRIGER? Etre le chef? Prendre des décisions? Avoir du pouvoir? Juger? Contrôler? Commander? Animer? Coordonner?

Plus en détail

Cycle 3 cycle de consolidation

Cycle 3 cycle de consolidation Cycle 3 cycle de consolidation Des pistes de réflexion Les progressions L'évaluation L'anticipation des passages de classe Le cycle 3 (CM1,CM2,6eme) Le cycle 3, qui relie désormais les deux dernières années

Plus en détail

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Germain Duclos Psychoéducateur et orthopédagogue FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Image tirée sur Google 3 Le décrochage scolaire pose le problème de la motivation scolaire chez plusieurs

Plus en détail

Comment organiser une séance d EPS

Comment organiser une séance d EPS Comment organiser une séance d EPS Ce qui est important pour l élève c est de : - comprendre quand il réussit quelle procédure reproductible a été utilisée et isolée pour cette procédure - apprendre pour

Plus en détail

CHARTE DE L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L ETRANGER (EFE)

CHARTE DE L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L ETRANGER (EFE) 1 CHARTE DE L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L ETRANGER (EFE) Préambule Les établissements scolaires membres du réseau de l enseignement français à l étranger dispensent un enseignement à programme français ouvert

Plus en détail

PROGRAMME PERSONNALISE DE REUSSITE EDUCATIVE (PPRE)

PROGRAMME PERSONNALISE DE REUSSITE EDUCATIVE (PPRE) PROGRAMME PERSONNALISE DE REUSSITE EDUCATIVE (PPRE) SOMMAIRE 1. PPRE IA 27 (page 2 et 3) Document usuel pour tout PPRE de l élémentaire. 2. Fiches PPRE Passerelle Volet école (page 4) Volet collège (page

Plus en détail

Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS)

Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS) Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS) INSPECTION ACADEMIQUE DU VAR / MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES DU VAR PROJET PERSONNALISE DE SCOLARISATION ANNEXE 1 : ASPECTS SCOLAIRES A compléter

Plus en détail

Le lycée d enseignement général et technologique. La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième!

Le lycée d enseignement général et technologique. La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième! Le lycée d enseignement général et La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième! 1 Enseignement supérieur Terminale générale Baccalauréat général ES-L-S Terminale Baccalauréat

Plus en détail

LES BÉNÉFICES RELIÉS À L APPRENTISSAGE DE LA MUSIQUE DOCUMENT DE TRAVAIL. Préparé par le

LES BÉNÉFICES RELIÉS À L APPRENTISSAGE DE LA MUSIQUE DOCUMENT DE TRAVAIL. Préparé par le LES BÉNÉFICES RELIÉS À L APPRENTISSAGE DE LA MUSIQUE DOCUMENT DE TRAVAIL Préparé par le GROUPE DE COMPÉTENCE «MUSIQUE» CONSEIL RÉGIONAL DE LA CULTURE SLSJ DÉCEMBRE 2008 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES..

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

LES BÉNÉFICES RELIÉS À L APPRENTISSAGE DE LA MUSIQUE DOCUMENT DE TRAVAIL. Préparé par le

LES BÉNÉFICES RELIÉS À L APPRENTISSAGE DE LA MUSIQUE DOCUMENT DE TRAVAIL. Préparé par le LES BÉNÉFICES RELIÉS À L APPRENTISSAGE DE LA MUSIQUE DOCUMENT DE TRAVAIL Préparé par le GROUPE DE COMPÉTENCE «MUSIQUE» CONSEIL RÉGIONAL DE LA CULTURE SLSJ DÉCEMBRE 2008 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES..

Plus en détail

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts»

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» «Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» Objectifs généraux : - favoriser les liens entre la connaissance et la sensibilité - développer le dialogue entre

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

Jeux de coopération et langage: Utiliser les jeux de coopération au service des apprentissages langagiers à l école maternelle

Jeux de coopération et langage: Utiliser les jeux de coopération au service des apprentissages langagiers à l école maternelle Animation Pédagogique Direction des services départementaux de l Éducation nationale du Loir-et-Cher Groupe Jeux de coopération et langage: Utiliser les jeux de coopération au service des apprentissages

Plus en détail

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires Mai 2013 - direction générale de l enseignement scolaire La loi d orientation, de programmation pour la refondation

Plus en détail

Pilotage pédagogique, management et amélioration du climat scolaire

Pilotage pédagogique, management et amélioration du climat scolaire Pilotage pédagogique, management et amélioration du climat scolaire Roselyne TABORISKY, chargée de formation au Centre académique d Aide aux Écoles et aux Établissements (C.A.A.E.E.) de l académie de Versailles

Plus en détail

Questions à se poser pour concevoir, tenir et évaluer une activité de formation en milieu de travail

Questions à se poser pour concevoir, tenir et évaluer une activité de formation en milieu de travail Questions à se poser pour concevoir, tenir et évaluer une activité de formation en milieu de travail Présentation en soutien au webinaire réalisé dans le cadre de la Semaine québécoise des adultes en formation

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Scénario TUIC. Titre du scénario

Scénario TUIC. Titre du scénario Titre du scénario Approche du nombre et des quantités C1-C2 Objectifs pédagogiques : Compétence attendue à la fin de l'école maternelle : - associer le nom des nombres connus avec leur écriture chiffrée

Plus en détail

Former et évaluer par compétences

Former et évaluer par compétences Former et évaluer par compétences Marie-Blanche MAUHOURAT Frédéric THOLLON IGEN Groupe des sciences physiques et chimiques fondamentales et appliquées De l école à l Université, de bac-15 à bac + 8 Un

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

REFERENTIEL de. FORMATION de L ARBITRE DEPARTEMENTAL

REFERENTIEL de. FORMATION de L ARBITRE DEPARTEMENTAL UNE PROPOSITION concernant un : REFERENTIEL de FORMATION de L ARBITRE DEPARTEMENTAL CONSTRUIRE UN REFERENTIEL? La construction d un référentiel de formation permet la mise en place d une approche de formation

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI DE SCOLARITE EN SEGPA RELEVE DE COMPETENCES

LIVRET DE SUIVI DE SCOLARITE EN SEGPA RELEVE DE COMPETENCES Académie d Aix-Marseille Année scolaire LIVRET DE SUIVI DE SCOLARITE EN SEGPA RELEVE DE COMPETENCES NOM : Prénom : Livret de suivi de scolarité en SEGPA Préambule à l attention des enseignants L objectif

Plus en détail

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième 1 1 Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale

Plus en détail

Suivi de l aide personnalisée C I R C O N S C R I P T I O N A J A C C I O I I -

Suivi de l aide personnalisée C I R C O N S C R I P T I O N A J A C C I O I I - Suivi de l aide personnalisée C I R C O N S C R I P T I O N A J A C C I O I I - A S H Les modalités de repérage Ajaccio II - ASH Trois grands types de repérage pour mettre en œuvre l aide personnalisée

Plus en détail

LIVRET DE COMPÉTENCES A L ÉCOLE MATERNELLE

LIVRET DE COMPÉTENCES A L ÉCOLE MATERNELLE NOM : Prénom Date de naissance : LIVRET DE COMPÉTENCES A L ÉCOLE MATERNELLE Classe de toute petite section Année scolaire Nom et adresse de l école Nom des enseignants Classe de petite section Classe de

Plus en détail

Le Programme Personnalisé de Réussite Éducative Le PPRE est proposé aux élèves des cycles II et III de l école élémentaire qui éprouvent des difficultés résistant à la différenciation pédagogique À tout

Plus en détail

LA DEMARCHE COMPETENCE

LA DEMARCHE COMPETENCE LA DEMARCHE COMPETENCE Chapitre 6 : Les actions de la Démarche Compétence Chapitre 6 : Les actions de la Démarche Compétence... 1 6.1. Évaluation des compétences... 2 6.1.1 Mesure des écarts entre compétences

Plus en détail

Pourquoi exploiter les jeux mathématiques A l école élémentaire? (Au cycle 2)

Pourquoi exploiter les jeux mathématiques A l école élémentaire? (Au cycle 2) Pourquoi exploiter les jeux mathématiques A l école élémentaire? (Au cycle 2) 1 Les programmes 2008 : cycle 2 - introduction L apprentissage des mathématiques développe l imagination, la rigueur et la

Plus en détail

La politique de l école

La politique de l école La politique de l école Socialiser pour développer le langage. 1. Définition : L autonomie de la parole L école et ses partenaires : familles intervenants réguliers ou ponctuels liens avec le pré-scolaire

Plus en détail

L élève présentant des besoins éducatifs particuliers. Guide du parcours à destination des professionnels

L élève présentant des besoins éducatifs particuliers. Guide du parcours à destination des professionnels L élève présentant des besoins éducatifs particuliers Guide du parcours à destination des professionnels La difficulté scolaire et la commande d inclusion La déclaration de Salamanque de 1994 a proclamé

Plus en détail

Livret scolaire. [Prénom] [Nom] Né(e) le [jj/mm/aaaa]

Livret scolaire. [Prénom] [Nom] Né(e) le [jj/mm/aaaa] Livret scolaire Né(e) le [Académie] [École] [Adresse] [Code postal] [Ville] CP CM1 CE1 CM2 CE2 6 e [Logo/Visuel de l établissement] [Téléphone] [Courriel] 5 e 4 e 3 e Année scolaire [aaaaaaaa] Bilan des

Plus en détail

Stage RésoLP 2012. Isabelle LYONNET LP L.LABE -Lyon

Stage RésoLP 2012. Isabelle LYONNET LP L.LABE -Lyon Stage RésoLP 2012 Isabelle LYONNET LP L.LABE -Lyon Celui qui acquiert les compétences définies par le programme à chaque niveau du cursus et dans chaque APSA :la «C.A.» avec son versant «moteur» et son

Plus en détail

Les coins jeux. à l Ecole Maternelle. Un outil au service des apprentissages...

Les coins jeux. à l Ecole Maternelle. Un outil au service des apprentissages... Les coins jeux à l Ecole Maternelle Un outil au service des apprentissages... 1 L enfant et le jeu JEU: du latin jocus : amusement et ludus : jeu 2 "le jeu, c est le travail de l'enfant, c est son métier,

Plus en détail

EXERCER LE ROLE DE TUTEUR EN ENTREPRISE Faciliter l intégration de nouveaux collaborateurs dans l entreprise 2 jours 14 heures

EXERCER LE ROLE DE TUTEUR EN ENTREPRISE Faciliter l intégration de nouveaux collaborateurs dans l entreprise 2 jours 14 heures PUBLIC Tout salarié expérimenté dans ses fonctions et amené à accueillir et accompagner tout nouvel arrivant dans l entreprise (salarié en contrat d apprentissage, en contrat ou période de professionnalisation,

Plus en détail

Le Programme de formation. Le premier cycle du primaire. Information aux parents

Le Programme de formation. Le premier cycle du primaire. Information aux parents Le Programme de formation Le premier cycle du primaire Information aux parents Septembre 2000 En septembre prochain, votre enfant sera au premier cycle du primaire, c'est-à-dire qu'il ou elle entrera en

Plus en détail

Coaching RelationCare

Coaching RelationCare Coaching RelationCare Les fondamentaux Notre formation associe les approches les plus récentes en matière de coaching individuel et d équipe, de systémique, de connaissances dans les neurosciences, de

Plus en détail

«L ESSENTIEL DU SERVICE»

«L ESSENTIEL DU SERVICE» PROGRAMME DE FORMATION «L ESSENTIEL DU SERVICE» Apprenez les bases essentielles aux métiers de la restauration ou enrichissez vos connaissances pour les transmettre à vos équipes. AM Conseil & Formation

Plus en détail

ACCORD DE PARTENARIAT. «Un chemin, une école» RENAZE

ACCORD DE PARTENARIAT. «Un chemin, une école» RENAZE ACCORD DE PARTENARIAT «Un chemin, une école» RENAZE Article Préambule : L éducation nationale, l USEP et la Fédération Française de Randonnée pédestre par une convention nationale affirment : La nécessité

Plus en détail

Faire apprendre Piloter Accompagner les évolutions

Faire apprendre Piloter Accompagner les évolutions Projet de Circonscription BASSE-TERRE En déclinaison du projet Académique, la circonscription se fixe comme objectif, d améliorer la réussite des élèves. Il s agit de donner à chaque élève une formation

Plus en détail

Dispositif de Formations de formateurs RÉUSSIR SON PARCOURS

Dispositif de Formations de formateurs RÉUSSIR SON PARCOURS Dispositif de Formations de formateurs 1 RÉUSSIR SON PARCOURS Vous souhaitez : Devenir formateur permanent ou occasionnel Obtenir une certification de formateur Vous perfectionner dans votre métier Réaliser

Plus en détail

Institut de FORMATION

Institut de FORMATION Institut de FORMATION plaquette.indd 1 28/11/2012 20:52:47 edito L INSTITUT DE FORMATION J.LEPERCQ Fondé en 1946, l institut de formation est un établissement situé dans le centre ville, à taille humaine

Plus en détail

Projet projets PROJET D ECOLE projets d écoles

Projet projets PROJET D ECOLE projets d écoles Projet projets PROJET D ECOLE projets d écoles Le mot projet est souvent employé dans le vocabulaire usuel ou dans celui de l éducation avec des sens différents. 1) le mot projet dans le champ usuel Littré

Plus en détail

Agir et s exprimer avec son corps

Agir et s exprimer avec son corps Agir et s exprimer avec son corps LES JEUX COLLECTIFS À L ÉCOLE MATERNELLE Mercredi 10 décembre 2014 ANDREU Sophie, CPC 9 ème BOTHUA Alexandre, CPC 10 ème BREYTON Maryline, CPC 9 ème Déroulé de la formation

Plus en détail

L innovation dans le champ de la documentation : un vade-mecum : «Apprendre ensemble à l ère numérique»

L innovation dans le champ de la documentation : un vade-mecum : «Apprendre ensemble à l ère numérique» documentation : un vade-mecum, documentation : un vade-mecum : «Apprendre ensemble à l ère numérique» 1 I Pourquoi, pour quoi, comment innover? L innovation n est pas une fin en soi elle existe depuis

Plus en détail

Apprendre à porter secours Cycle 3

Apprendre à porter secours Cycle 3 Apprendre à porter secours Cycle 3 «Tout individu a droit à la vie à la liberté et à la sécurité de sa personne» Article 3 de la déclaration des Droits de l Homme Pourquoi cet enseignement Un maillon reste

Plus en détail

Le concept inédit de formation sur-mesure

Le concept inédit de formation sur-mesure Le concept inédit de formation sur-mesure Les formations innovantes Allor permettent aux cadres, managers et dirigeants d optimiser leur efficacité professionnelle (Organisation, communication, etc.) et

Plus en détail

1 ère partie. Isabelle MICHEL CPAIEN 2014

1 ère partie. Isabelle MICHEL CPAIEN 2014 1 ère partie Isabelle MICHEL CPAIEN 2014 Cahiers de vie collectif ou cahier de vie de la classe, cahier mémoire de la classe Cahier de vie individuel et personnalisé «Support pour les apprentissages, il

Plus en détail

DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES

DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES I - ANALYSE DE SITUATION DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES STRUCTURES PEDAGOGIQUES : 21 divisions LV1 : anglais, allemand, russe allemand section européenne en 4 ème et 3 ème. LV2 : anglais,

Plus en détail

Grilles d évaluations

Grilles d évaluations Grilles d évaluations 1) Quelques définitions Evaluer (De Ketele 1 ) signifie : Recueillir un ensemble d informations suffisamment pertinentes, valides et fiables Et examiner le degré d adéquation entre

Plus en détail

ECOLE MATERNELLE GRANGE BRUYERE 39 avenue Maréchal Foch 69110 Sainte-Foy-lès-Lyon

ECOLE MATERNELLE GRANGE BRUYERE 39 avenue Maréchal Foch 69110 Sainte-Foy-lès-Lyon ECOLE MATERNELLE GRANGE BRUYERE 39 avenue Maréchal Foch 69110 Sainte-Foy-lès-Lyon tel : 04 78 25 28 11 (entre 11h30 et 13h30 ou après 16h30) Sommaire : *Les horaires *Les programmes *L école au quotidien

Plus en détail

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Gard développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Le L accueil du jeune enfant en situation de handicap la Charte www.mon-enfant.fr www.caf.fr Un partenariat essentiel Selon les

Plus en détail

L accompagnement personnalisé

L accompagnement personnalisé L accompagnement personnalisé Anne Burban IGEN Maths Orléans le 30 Mars 2011 1 Objectifs de la présentation Apporter un éclairage théorique sur l accompagnement personnalisé en tant qu enseignement d un

Plus en détail

Refondation de l école

Refondation de l école Refondation de l école IEN : L. De Cecco Lundi 11 novembre 2013 1 Souvenez-vous... 1975 et le collège unique de René Haby Loi sur le handicap de juin 1975 1978 rénovation de la formation des maîtres de

Plus en détail