Hypothèques. Directives pour l octroi de prêts garantis par gages immobiliers. Valable au 1er juillet 2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Hypothèques. Directives pour l octroi de prêts garantis par gages immobiliers. Valable au 1er juillet 2015"

Transcription

1 Hypothèques Directives pour l octroi de prêts garantis par gages immobiliers Valable au 1er juillet 2015

2 Fondation de prévoyance ASMAC Kollerweg 32 Case postale 389 CH-3006 Berne N Téléphone: N Fax: Internet:

3 Table des matières 1. Principe 4 2. Requête 4 3. Octroi du prêt 4 4. Types de prêts 5 5. Taux d intérêt 5 6. Amortissements 6 7. Versement du prêt 6 8. Frais 6 9. Valeur de gage Obligation d entretien Résiliation Changement de propriétaire Modification des directives 8

4 1. Principe La Fondation de prévoyance ASMAC octroie, dans le cadre des ressources financières à disposition et sur requête, des prêts hypothécaires (maison familiale, propriété par étage), à des conditions attractives. La Fondation de prévoyance ASMAC n octroie pas de crédit de construction. 2. Requête Au moyen du formulaire de requête établi par la Fondation de prévoyance ASMAC, le requérant doit fournir toutes les informations personnelles et relatives à l objet ainsi qu au financement et à la charge financière prévisible. L agence de la Fondation de prévoyance ASMAC décidera quant à l octroi du prêt. Il n y a pas de droit légal à l octroi d un prêt hypothécaire. 3. Octroi du prêt Le montant minimal pour l octroi d un prêt est de CHF lors de la requête. Le montant maximal pour l octroi d un prêt comprend CHF Aucun financement n est accordé sur les objets à valeur affective. Montant maximal dont jusqu à 80 pour cent de la valeur de gage ou du prix d achat lors de l acquisition 70 pour cent en hypothèque de 1er rang 10 pour cent en hypothèque de 2e rang (avec obligation d amortissement dans les cinq ans) Le capital propre minimal de 20 pour cent doit être financé en espèces et/ou au moyen des fonds du pilier 3a. La charge engendrée par les frais des intérêts hypothécaires, d entretien et de maintenance de l objet immobilier ne doit pas dépasser 35 pour cent du revenu total du ménage. Le calcul du revenu net total des emprunteurs s effectue en ajoutant 50 pour cent du revenu le plus faible sur le revenu le plus élevé. Lors d octroi d hypothèques aux personnes ayant atteint l âge de 55 ans, les tranches d amortissement contractuelles sont définies, si nécessaire, de manière à ce que, à l âge de 65 ans, le gage ne dépasse pas 50 pour cent de la valeur de gage et que la viabilité soit garantie par rapport aux revenus futurs (rentes). L octroi de prêts se limite aux objets immobiliers situés en Suisse. Hypothèques (valable au 1er juillet 2015) 4

5 4. Types de prêts Le prêt sera accordé sous forme d hypothèques Libor trimestrielles en francs suisses, d hypothèques à taux variable ou d hypothèques à taux fixe. Une combinaison des types de prêts dans le cadre des variantes mentionnées cidessus est possible. La conversion d une hypothèque Libor en francs suisses en une hypothèque à taux fixe peut être effectuée pour la fin d un trimestre. 5. Taux d intérêt Les taux d intérêts actuels pour tous les types de prêts sont publiés sur le site internet de la Fondation de prévoyance ASMAC. Les taux d intérêts des hypothèques Libor sont fixés par l agence, moyennant en plus une marge, sur la base du Libor trimestriel en francs suisses (London Interbank Offered Rate). La base du taux d intérêt minimal du Libor trimestriel en francs suisses ne doit pas être inférieure à zéro pour cent lors de cette action. Hypothèques Libor Hypothèques à taux variable Hypothèques à taux fixe Instance compétente Les taux d intérêts sont adaptés trimestriellement aux valeurs actuelles sur le marché. Les taux d intérêts peuvent être adaptés dans un délai de trois mois aux valeurs actuelles sur le marché. Les taux d intérêts sont déterminés aux valeurs actuelles sur le marché à la date d échéance. Agence de la Fondation de prévoyance ASMAC. L intérêt commence à courir dès l octroi du prêt. Les taux hypothécaires sont dus trimestriellement à l échéance du terme, respectivement au 31 mars, 30 juin, 30 septembre et 31 décembre. Hypothèques (valable au 1er juillet 2015) 5

6 6. Amortissements Hypothèque de 2e rang Amortissement dans les cinq ans maximum. Hypothèque à taux variable et Libor Hypothèque à taux fixe Les amortissements volontaires peuvent être effectués en tenant compte d un délai de résiliation de trois mois. Un amortissement du prêt est exclu pendant la durée du prêt. Les versements des amortissements sont, à partir de l âge de 55 ans, établis de manière à ce que le gage ne dépasse pas 50 pour cent de la valeur de gage de la propriété du logement lorsque le demandeur de crédit atteint l âge de 65 ans. Pour les débiteurs solidaires, la limite du gage est réduite à 50 pour cent dès que la première personne atteint l âge limite. 7. Versement du prêt Le prêt sera disponible dès l octroi de la garantie. L établissement de nouveaux droits de gage ou le transfert des garanties sont à la charge du requérant, ceci à l exception de l inscription de la Fondation de prévoyance ASMAC au registre des créanciers. Le prêt n est accordé qu en cas de droit de mise en gage libre de tout antécédent de nantissement. Le versement du prêt est effectué au 1er d un mois. 8. Frais L examen d une requête coûte CHF 300. En cas de refus d octroi, aucune indemnité n est due. 9. Valeur de gage La valeur de gage est fixée par la Fondation de prévoyance ASMAC et contrôlée périodiquement. Sur demande et à charge de l emprunteur, une expertise actualisée de la valeur vénale est à fournir à la Fondation de prévoyance ASMAC. Lors d octroi du prêt, le montant de la valeur de gage est communiqué à l emprunteur. La Fondation de prévoyance ASMAC calcule la déduction de dévalorisation de l immeuble à raison d un pour cent de la valeur de gage par année. Hypothèques (valable au 1er juillet 2015) 6

7 10. Obligation d entretien L immeuble doit être suffisamment assuré contre les incendies et dégâts élémentaires. Les propriétaires par étage doivent en supplément assurer la partie commune de l immeuble prise en considération lors de l octroi du prêt. La couverture d assurance suffisante doit être maintenue. L emprunteur est tenu d entretenir correctement l objet de gage. Lors de propriétés par étage, l entretien des parties communes de la copropriété est à effectuer d entente avec tous les copropriétaires. Des modifications ou démolitions ayant pour effet une diminution de valeur ne peuvent être effectuées qu avec l accord de la Fondation de prévoyance ASMAC. 11. Résiliation La Fondation de prévoyance ASMAC peut exiger le remboursement immédiat du prêt dans les cas suivants: l objet mis en gage est insuffisamment assuré; l objet mis en gage diminue considérablement dans sa valeur ou son entretien est négligé; l objet mis en gage est mis en vente aux enchères; le débiteur ou propriétaire du gage est mis en faillite ou en cas de sursis concordataire; en cas de modification de l affectation de l immeuble ou de la propriété par étage sans accord de la Fondation de prévoyance ASMAC; si, lors de propriété par étage, l obligation du règlement de la copropriété concernant l engagement d une administration et si l augmentation du fonds de rénovation et de réserve ne sont pas effectuées, ou si la copropriété est supprimée; l amortissement convenu n est pas réalisé; les intérêts dus ne sont pas versés dans les délais impartis. Pour les hypothèques à taux fixe également et dans les cas mentionnés ci-dessus, une résiliation sans délai peut être entreprise et un remboursement peut être exigé. Les hypothèques à taux variable ainsi que les hypothèques Libor en francs suisses peuvent être résiliées, par chaque partie, en observant un délai de trois mois à la fin d un mois au moyen d une lettre recommandée. Lors de la vente de l immeuble / de la propriété par étage, la résiliation peut être effectuée, par écrit, à la date du transfert de propriété. Pour ce faire, l emprunteur doit obligatoirement soumettre un projet du contrat d achat et remettre par la suite une copie du contrat d achat signé. Pour les hypothèques à taux fixe et pendant la durée contractuelle du prêt, les remboursements partiels ne sont pas possibles, pour autant que ce ne soit réglé différemment dans le contrat. Hypothèques (valable au 1er juillet 2015) 7

8 Une résiliation anticipée est permise uniquement lors de la vente de l immeuble / de la propriété par étage, et, dans ce cas-là, une indemnité de résiliation anticipée est à verser; celle-ci est calculée de la manière suivante: durée jusqu à la fin de l échéance multipliée par la différence entre l intérêt contractuel et le taux d intérêt actuel d une hypothèque à taux fixe et à durée identique. Sur demande, l affectation de l immeuble ou de la propriété par étage peut être modifiée temporairement (par exemple lors de prise de domicile temporaire à l étranger). La Fondation de prévoyance ASMAC en fixe la durée. En cas de décès de l emprunteur ou après un divorce avec transfert de l objet grevé, une vérification du financement est effectuée dans tous les cas. 12. Changement de propriétaire Lors d un changement de propriétaire, chaque hypothèque est considérée comme étant résiliée à la date du transfert. 13. Modification des directives La Fondation de prévoyance ASMAC se réserve le droit d adapter les directives en tout temps. Hypothèques (valable au 1er juillet 2015) 8

CONDITIONS COMPLÉMENTAIRES POUR LES RENTES VIAGÈRES DIFFÉRÉES

CONDITIONS COMPLÉMENTAIRES POUR LES RENTES VIAGÈRES DIFFÉRÉES Édition 2015 CONDITIONS COMPLÉMENTAIRES POUR LES RENTES VIAGÈRES DIFFÉRÉES SOMMAIRE 1. Termes 2 1.1 Période de rente 2 1.2 Réserve mathématique d inventaire 2 1.3 Réserve mathématique suffisante 2 1.4

Plus en détail

Propriété immobilière. Nous vous aidons avec une hypothèque

Propriété immobilière. Nous vous aidons avec une hypothèque Propriété immobilière Nous vous aidons avec une hypothèque Conditions générales La Caisse de pensions CFF propose des hypothèques aux personnes privées pour l achat de propriétés immobilières. Tous les

Plus en détail

RÈGLEMENT DE PRÉVOYANCE 2015

RÈGLEMENT DE PRÉVOYANCE 2015 Caisse de pensions des bouchers (proparis Fondation de prévoyance arts et métiers Suisse) RÈGLEMENT DE PRÉVOYANCE 2015 Première partie: plan de prévoyance S5, S5U Le présent plan de prévoyance entre en

Plus en détail

Conditions générales Edition Prêts hypothécaires

Conditions générales Edition Prêts hypothécaires Conditions générales Edition 01.07.2013 Prêts hypothécaires Sommaire A. Généralités 5 B. Prêts et garanties 5 C. Intérêts 7 D. Dénonciation 7 Tarif applicable aux prêts hypothécaires 9 3 Conditions générales

Plus en détail

la construction d une nouvelle installation de transbordement du TC,

la construction d une nouvelle installation de transbordement du TC, Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Office fédéral des transports OFT Division Financement Numéro de référence : Votre référence : Notre référence

Plus en détail

4 Le délai légal maximal de six mois dont dispose la CP pour. 5 Le montant minimum de la mise en gage de la PLP ou du

4 Le délai légal maximal de six mois dont dispose la CP pour. 5 Le montant minimum de la mise en gage de la PLP ou du 2 CAISSE DE PREVOYANCE DES FONCTIONNAIRES DE POLICE ET DE LA PRISON DIRECTIVE DU COMITE DE LA CP CONCERNANT L'APPLICATION DES ARTICLES 30a A 30g ET 83a DE LA LPP (accession à la propriété du logement au

Plus en détail

L acquisition d un logement en propriété au moyen de la prévoyance professionnelle. Encouragement à la propriété du logement

L acquisition d un logement en propriété au moyen de la prévoyance professionnelle. Encouragement à la propriété du logement L acquisition d un logement en propriété au moyen de la prévoyance professionnelle Encouragement à la propriété du logement Encouragement à la propriété du logement L acquisition d un logement en propriété

Plus en détail

TITRE I : TERMINOLOGIE

TITRE I : TERMINOLOGIE Version juin 2013 RÈGLEMENT DES PRÊTS À CONSENTIR PAR LE FONDS DU LOGEMENT DES FAMILLES NOMBREUSES DE WALLONIE (FONDS AB) À DES PROPRIÉTAIRES POUR LA RÉHABILITATION ET LA RESTRUCTURATION DE BIENS IMMOBILIERS

Plus en détail

Swiss Life Premium Immo. Investissez dans des biens immobiliers suisses haut de gamme offrant des rendement stables

Swiss Life Premium Immo. Investissez dans des biens immobiliers suisses haut de gamme offrant des rendement stables Swiss Life Premium Immo Investissez dans des biens immobiliers suisses haut de gamme offrant des rendement stables Swiss Life Premium Immo vous offre de bonnes opportunités de rendement. Swiss Life Premium

Plus en détail

DIRECTIVES RELATIVES À LA PERCEPTION DE L IMPÔT À LA SOURCE 2012

DIRECTIVES RELATIVES À LA PERCEPTION DE L IMPÔT À LA SOURCE 2012 DIRECTIVES RELATIVES À LA PERCEPTION DE L IMPÔT À LA SOURCE 2012 1. Personnes soumises à l impôt à la source A teneur des articles 108 ss de la loi fiscale du 10 mars 1976 (LF), les personnes suivantes

Plus en détail

Téléréseau de Bussivision

Téléréseau de Bussivision Commune de Bussigny Téléréseau T. 021 706 12 20 F. 021 706 11 89 telereseau@bussigny.ch Conditions générales pour le raccordement et l utilisation du Téléréseau de Bussivision Rue St-Germain 1 Case postale

Plus en détail

FICHE DE RENSEIGNEMENT POUR L ENCOURAGEMENT À LA PROPRIÉTÉ DU LOGEMENT

FICHE DE RENSEIGNEMENT POUR L ENCOURAGEMENT À LA PROPRIÉTÉ DU LOGEMENT FICHE DE RENSEIGNEMENT POUR L ENCOURAGEMENT À LA PROPRIÉTÉ DU LOGEMENT Art. 1 Dispositions générales 1. Dispositions réglementaires 2. Utilisation des fonds de prévoyance pour la propriété du logement

Plus en détail

Plusieurs possibilités de rachat sont à votre disposition afin d'améliorer vos prestations de prévoyance

Plusieurs possibilités de rachat sont à votre disposition afin d'améliorer vos prestations de prévoyance Version 30.03.2017 Rachat facultatif Plusieurs possibilités de rachat sont à votre disposition afin d'améliorer vos prestations de prévoyance : Cotisations d'épargne volontaires (cotisations des employés)

Plus en détail

Ordonnance sur l émission de lettres de gage

Ordonnance sur l émission de lettres de gage Ordonnance sur l émission de lettres de gage (OLG) 1 211.423.41 du 23 janvier 1931 (Etat le 1 er mars 2009) Le Conseil fédéral suisse, vu la loi fédérale du 25 juin 1930 sur l émission de lettres de gage

Plus en détail

NORMES DE SAINES PRATIQUES COMMERCIALES ET FINANCIÈRES

NORMES DE SAINES PRATIQUES COMMERCIALES ET FINANCIÈRES NORMES DE SAINES PRATIQUES COMMERCIALES ET FINANCIÈRES RÈGLEMENT ADMINISTRATIF N O 5 DE LA SOAD Guide de travail : Module sur les prêts commerciaux Février 2005 3. Gestion du risque de crédit : Prêts commerciaux

Plus en détail

Notice explicative sur l encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle

Notice explicative sur l encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle Notice explicative sur l encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle La loi fédérale sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité (LPP)

Plus en détail

DIRECTION D ADMINISTRATION DES AFFAIRES

DIRECTION D ADMINISTRATION DES AFFAIRES Vous trouverez ci - joint le formulaire de demande ainsi qu un règlement en vue de l obtention d un prêt pour l achat ou la construction d un logement. Le formulaire et les différents documents requis

Plus en détail

Adopté par le Conseil de Fondation le 5 décembre Entré en vigueur le 1 er janvier 2014.

Adopté par le Conseil de Fondation le 5 décembre Entré en vigueur le 1 er janvier 2014. Règlement d encouragement à la propriété du logement de la CAP - Fondation de prévoyance intercommunale de droit public de la Ville de Genève, des Services Industriels de Genève et des communes genevoises

Plus en détail

ENTENTE CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE LAVAL ENTRE:

ENTENTE CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE LAVAL ENTRE: CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE LAVAL ENTENTE ENTRE: DE LAVAL, personne morale de droit public légalement constituée (S.Q. 1965, c. 89), ayant son siège au 1, Place du Souvenir, à Chomedey, en les

Plus en détail

Plan complémentaire I de la Caisse de pensions Poste

Plan complémentaire I de la Caisse de pensions Poste Plan complémentaire I de la Caisse de pensions Poste valable dès le 1 er août 2013 Sont valables pour les personnes assurées dans le plan complémentaire I le règlement de prévoyance de la Caisse de pensions

Plus en détail

COORDINATION DES REGIMES METROPOLITAINS ET CALEDONIENS DE SECURITE SOCIALE

COORDINATION DES REGIMES METROPOLITAINS ET CALEDONIENS DE SECURITE SOCIALE COORDINATION DES REGIMES METROPOLITAINS ET CALEDONIENS DE SECURITE SOCIALE Décembre 2002 11, rue de la Tour des Dames - 75436 Paris cedex 09 - Tél. 01 45 26 33 41 - Fax 01 49 95 06 50 - www.cleiss.fr 2

Plus en détail

Plan social destiné au personnel sous CCT

Plan social destiné au personnel sous CCT Plan social destiné au personnel sous CCT Novembre 2015 Sommaire Chapitre 1: Généralités, champ d'application 4 1 Aperçu 4 2 Principes 4 3 Champ d'application et durée de validité 4 Chapitre 2: Modification

Plus en détail

Assurance vie. Vous souhaitez devenir propriétaire : mettez tous les atouts de votre côté

Assurance vie. Vous souhaitez devenir propriétaire : mettez tous les atouts de votre côté Vous souhaitez devenir propriétaire : mettez tous les atouts de votre côté Sommaire 5 Du rêve à la réalité... Mettez tous les atouts de votre côté! 8 Etape n 1 Etablissez un budget réaliste 9 Etape n

Plus en détail

Rachat facultatif (plan de prévoyance de la police cantonale)

Rachat facultatif (plan de prévoyance de la police cantonale) Version 30.03.2017 Rachat facultatif (plan de prévoyance de la police cantonale) Plusieurs possibilités de rachat sont à votre disposition afin d'améliorer vos prestations de prévoyance : Cotisations d'épargne

Plus en détail

Comptabilité et révision des fonds en faveur de la formation professionnelle selon l art. 60 LFPr

Comptabilité et révision des fonds en faveur de la formation professionnelle selon l art. 60 LFPr Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation SEFRI Comptabilité et révision des fonds en faveur de la formation

Plus en détail

REGLEMENT. Subvention pour le redéveloppement des commerces et du logement dans les noyaux commerciaux

REGLEMENT. Subvention pour le redéveloppement des commerces et du logement dans les noyaux commerciaux Article 1er Définitions REGLEMENT Subvention pour le redéveloppement des commerces et du logement dans les noyaux commerciaux Les termes suivants sont définis comme suit dans le cadre de l application

Plus en détail

Règlement Commission pour les questions de prestations. Valable dès le 1er janvier 2013

Règlement Commission pour les questions de prestations. Valable dès le 1er janvier 2013 Règlement Commission pour les questions de prestations Valable dès le 1er janvier 2013 Pour améliorer la lisibilité de ce texte, nous renonçons à mentionner la forme féminine. Fondation de prévoyance ASMAC

Plus en détail

Avenant relatif au cautionnement entre le Conseil fédéral et la fondation «Switzerland Innovation»

Avenant relatif au cautionnement entre le Conseil fédéral et la fondation «Switzerland Innovation» Ce texte est une version provisoire. La version définitive qui sera publiée sous www.droitfederal.admin.ch fait foi. Avenant relatif au cautionnement entre le Conseil fédéral Approuvé par le Conseil fédéral

Plus en détail

Le certificat de la caisse de pension facile à comprendre!/

Le certificat de la caisse de pension facile à comprendre!/ Le certificat de la caisse de pension facile à comprendre!/ A première vue, le certificat de la caisse de pension ressemble à une jungle de chiffres et de termes techniques. En fait, il n est pas si difficile

Plus en détail

2 / B. 10.049 é Loi sur les banques (garantie des dépôts). Modification. Version corrigée du dépliant 10.049-2-2 (ne concerne que la page 8)

2 / B. 10.049 é Loi sur les banques (garantie des dépôts). Modification. Version corrigée du dépliant 10.049-2-2 (ne concerne que la page 8) Conseil national Session de printemps 0 0.049 é Loi sur les banques (garantie des dépôts). Modification Version corrigée du dépliant 0.049-- (ne concerne que la page 8) e-parl.0.0 :49 - - Projet du du

Plus en détail

L encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle (EPL)

L encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle (EPL) Fiche d information (valable dès le 1.1.2007) L encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle (EPL) Le présent document ne résume que les dispositions légales les plus

Plus en détail

Réunion d information Septembre 2014

Réunion d information Septembre 2014 Caisse d assurance du corps enseignant bernois (CACEB) Unterdorfstrasse 5, Case postale, 3072 Ostermundigen Téléphone 031 930 83 83 Réunion d information Septembre 2014 Thèmes 1. Introduction Généralités

Plus en détail

Règlement-cadre de prévoyance de la Caisse fédérale de pensions PUBLICA (RCPP)

Règlement-cadre de prévoyance de la Caisse fédérale de pensions PUBLICA (RCPP) Règlement-cadre de prévoyance de la Caisse fédérale de pensions PUBLICA (RCPP) du 6 mars 05 La Commission de la caisse, vu l art., al., let. g, de la loi fédérale du 0 décembre 006 régissant la Caisse

Plus en détail

Plan de prévoyance 189

Plan de prévoyance 189 valable dès le 1er janvier 2016 Plan de prévoyance 189 SUVA Validité Ce plan de prévoyance est valable dès le 01.01.2016 pour les personnes assurées, selon convention d adhésion séparée, auprès de la Fondation

Plus en détail

Encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle (ELP)

Encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle (ELP) Personalvorsorgestiftung der Ärzte und Tierärzte Fondation de prévoyance pour le personnel des médecins et vétérinaires Fondazione di previdenza per il personale dei medici e veterinari Encouragement à

Plus en détail

du 21 janvier Le Département de la Justice,

du 21 janvier Le Département de la Justice, 1..11 Directives relatives au placement de la fortune des institutions de prévoyance en faveur du personnel non inscrites dans le registre de la prévoyance professionnelle (Abrogées le 4 décembre 01) du

Plus en détail

Vice-présidence au financement Direction de la gestion des produits financiers

Vice-présidence au financement Direction de la gestion des produits financiers GUIDE DES PROCESSUS ADMINISTRATIFS AVEC LES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Vice-présidence au financement Direction de la gestion des produits financiers Mai 2016 Table des matières GUIDE DES PROCESSUS ADMINISTRATIFS

Plus en détail

Vu le règlement n 360/2012 de la Commission européenne du 25 avril 2012 relatif aux aides dites de minimis,

Vu le règlement n 360/2012 de la Commission européenne du 25 avril 2012 relatif aux aides dites de minimis, Convention relative au versement d une Subvention d Investissement en faveur du Groupe Hospitalier du Centre Alsace à COLMAR pour l installation de 18 nouvelles places d EHPAD transférées du Centre Départemental

Plus en détail

Versement anticipé EPL, ou le rêve de devenir propriétaire

Versement anticipé EPL, ou le rêve de devenir propriétaire Versement anticipé EPL, ou le rêve de devenir propriétaire Date: 27.04.2015 Auteur: Sources: Marc Sigrist Ordonnance sur l encouragement à la propriété du logement (OEPL) Loi fédérale sur la prévoyance

Plus en détail

allégements fiscaux Service de l économie, du logement et du tourisme (SELT) Promotion économique

allégements fiscaux Service de l économie, du logement et du tourisme (SELT) Promotion économique Service de l économie, du logement et du tourisme (SELT) Promotion économique Nestlé, Vevey Alain Herzog / EPFL allégements fiscaux création, implantation et développement d entreprises EE TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

BANQUE GOFFIN SA i

BANQUE GOFFIN SA i 1. Formules de crédit générales: mensualité: oui amortissement constant : non terme fixe sans reconstitution: non ouverture de crédit: non prêt tremplin: non prêt vert non BANQUE GOFFIN SA i www.goffinbank.be

Plus en détail

Règlement régissant les mesures d'assainissement

Règlement régissant les mesures d'assainissement Règlement régissant les mesures d'assainissement Entrée en vigueur: 1 er janvier 2013 Adopté par: le Conseil de fondation, le 5 septembre 2012 TABLE DES MATIERES Page 1. CONDITIONS REQUISES... 3 2. COMPÉTENCE...

Plus en détail

Les crédits immobiliers : nature, objet du financement et durée des crédits proposés

Les crédits immobiliers : nature, objet du financement et durée des crédits proposés L identité du prêteur Le prêteur est l établissement de crédit, c est-à-dire la banque, qui vous accorde le prêt : CA INDOSUEZ WEALTH (FRANCE), Société Anonyme au capital de 82.949.490 euros, dont le siège

Plus en détail

Règlement sur la constitution de réserves etde provisions de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle

Règlement sur la constitution de réserves etde provisions de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle Règlement sur la constitution de réserves etde provisions de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle (Édition de juillet 2015) 2 Règlement sur la constitution de réserves et

Plus en détail

RÈGLEMENT DE RACCORDEMENT, D UTILISATION DU RESEAU, DE FOURNITURE ET DE REPRISE D ENERGIE ELECTRIQUE (du 18 juin 2010)

RÈGLEMENT DE RACCORDEMENT, D UTILISATION DU RESEAU, DE FOURNITURE ET DE REPRISE D ENERGIE ELECTRIQUE (du 18 juin 2010) Commune de Cortaillod République et canton de Neuchâtel RÈGLEMENT DE RACCORDEMENT, D UTILISATION DU RESEAU, DE FOURNITURE ET DE REPRISE D ENERGIE ELECTRIQUE (du 18 juin 2010) COMMUNE DE CORTAILLOD RÈGLEMENT

Plus en détail

Tarifs des prestations

Tarifs des prestations Tarifs des prestations 06 Contact Pour contacter l agence la plus proche + (0)800 87 87 88 0 Crédit Agricole Financements (Suisse) SA Nous nous engageons à vous simplifier la vie au quotidien en vous présentant

Plus en détail

RÉGIE DES RENTES DU QUÉBEC. Régime de retraite simplifié. Guide. de la déclaration annuelle de renseignements

RÉGIE DES RENTES DU QUÉBEC. Régime de retraite simplifié. Guide. de la déclaration annuelle de renseignements RÉGIE DES RENTES DU QUÉBEC Régime de retraite simplifié Guide de la déclaration annuelle de renseignements 2014 Table des matières Présentation générale du guide... 1 Principaux changements en 2014...

Plus en détail

Examen final. Conseiller/ère financier avec brevet fédéral. 6ème session Planification financière pour ménages. Cas d étude no 1

Examen final. Conseiller/ère financier avec brevet fédéral. 6ème session Planification financière pour ménages. Cas d étude no 1 Examen final Conseiller/ère financier avec brevet fédéral 6ème session Planification financière pour ménages privés Cas d étude no 1 Examen oral du 23. / 25. mai 2012 Experts principaux: Urs Büchler &

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CRÉDIT AVEC GARANTIE HYPOTHECAIRE POUR BUTS PROFESSIONELS. ... Durée souhaitée :.. ans

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CRÉDIT AVEC GARANTIE HYPOTHECAIRE POUR BUTS PROFESSIONELS. ... Durée souhaitée :.. ans SA CENTRALE KREDIETVERLENING Société anonyme fondée en 1956 Agréée par le SPF Économie n 00539 Banque d épargne Siège social : Mannebeekstraat 33, 8790 Waregem Tél. : 056/62.92.23 Fax : 056/61.10.79 E-mail

Plus en détail

POLITIQUE D ACCEPTATION EN MATIERE DE CREDIT FORTIS INSURANCE BELGIUM Octroi de crédit par le biais du canal du courtage

POLITIQUE D ACCEPTATION EN MATIERE DE CREDIT FORTIS INSURANCE BELGIUM Octroi de crédit par le biais du canal du courtage POLITIQUE D ACCEPTATION EN MATIERE DE CREDIT FORTIS INSURANCE BELGIUM Octroi de crédit par le biais du canal du courtage 1. Objectif de l octroi de crédit Fortis Insurance Belgium propose des crédits hypothécaires

Plus en détail

LE SURENDETTEMENT DES PARTICULIERS

LE SURENDETTEMENT DES PARTICULIERS NOTE D'INFORMATION N 134 À substituer à la note d information n 119 LE SURENDETTEMENT DES PARTICULIERS La première loi «relative à la prévention et au règlement des difficultés liées au surendettement

Plus en détail

FINANCEMENT IMMOBILIER

FINANCEMENT IMMOBILIER hypotheque24.ch, membre du groupe PréviaConsult, CP 185, 1630 Bulle FINANCEMENT IMMOBILIER Edition 2017 Votre propre logement Vous avez trouvé le logement de vos rêves? Ou peut-être ne songez-vous que

Plus en détail

vu les articles 31, alinéa 1, chiffre 1 et 42, alinéa 1 de la Constitution cantonale ; sur la proposition du Conseil d Etat,

vu les articles 31, alinéa 1, chiffre 1 et 42, alinéa 1 de la Constitution cantonale ; sur la proposition du Conseil d Etat, Consultation Projet Loi du 8 RPT octobre II 00 Avant-projet de loi sur le traitement du personnel de la scolarité obligatoire (y c. école enfantine) et de l enseignement secondaire du deuxième degré général

Plus en détail

MINICA. Assurance-maladie obligatoire pour soins de base GALENOS

MINICA. Assurance-maladie obligatoire pour soins de base GALENOS MINICA Assurance-maladie obligatoire pour soins de base (selon la Loi fédérale sur l assurance-maladie du 18 mars 1994, LAMal) Les dénominations personnelles et fonctionnelles contenues dans le présent

Plus en détail

Plan complémentaire I de la Caisse de pensions Poste

Plan complémentaire I de la Caisse de pensions Poste Plan complémentaire I de la Caisse de pensions Poste valable dès le 1 er janvier 2018 Sont valables pour les personnes dans le plan complémentaire I le règlement de prévoyance de la Caisse de pensions

Plus en détail

Plan complémentaire II de la Caisse de pensions Poste

Plan complémentaire II de la Caisse de pensions Poste Plan complémentaire II de la Caisse de pensions Poste valable dès le 1 er janvier 2018 Sont valables pour les personnes assurées dans le plan complémentaire II le règlement de prévoyance de la Caisse de

Plus en détail

I. Contexte ch. 1-7 Entreprises de révision soumises à la surveillance de l Etat faisant l objet d un contrôle annuel

I. Contexte ch. 1-7 Entreprises de révision soumises à la surveillance de l Etat faisant l objet d un contrôle annuel Autorité fédérale de surveillance en matière de révision ASR Circulaire 1/2010 concernant le reporting des entreprises de révision soumises à la surveillance de l Etat à l intention de l Autorité de surveillance

Plus en détail

Liste d annonce des salaires pour l année 2014 Contrat n.

Liste d annonce des salaires pour l année 2014 Contrat n. Confidentiel À toutes les études affiliées Berne, le 5 décembre 2013/aln Liste d annonce des salaires pour l année 2014 Contrat n. Madame, Monsieur, Pour être en mesure de boucler l année en cours et débuter

Plus en détail

Société mère Rapport de gestion

Société mère Rapport de gestion 1 Société mère Rapport de gestion Principales activités Arla Foods amba exerce des activités laitières au Danemark et achète du lait auprès de ses associés-coopérateurs dans sept pays. Le lait collecté

Plus en détail

OBJET DE L ENQUÊTE Données selon la Circ.-FINMA 08/14 «Reporting prudentiel banques».

OBJET DE L ENQUÊTE Données selon la Circ.-FINMA 08/14 «Reporting prudentiel banques». Reporting prudentiel Base individuelle/base consolidée COMMENTAIRES I. CARACTÉRISTIQUES DE L ENQUÊTE BUT DE L ENQUÊTE Le reporting prudentiel permet à l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers

Plus en détail

LES CREDITS HYPOTHECAIRES DU CREDIT FONCIER

LES CREDITS HYPOTHECAIRES DU CREDIT FONCIER PROSPECTUS N 17 Valable à compter du 01.07.2016 Ce prospectus est soumis aux dispositions du Code de droit économique LES CREDITS HYPOTHECAIRES DU CREDIT FONCIER 1 QUALITE DE L EMPRUNTEUR ET OPERATION

Plus en détail

Assurance d interruption. Plan de prévoyance 94

Assurance d interruption. Plan de prévoyance 94 Plan de prévoyance 94 Fondation de prévoyance ASMAC Kollerweg 32 Case postale 389 CH-3005 Berne N Téléphone +41 31 350 46 00 N Fax +41 31 350 46 01 Internet http://www.fondation-asmac.ch Email info@fondation-asmac.ch

Plus en détail

CONTRAT DE RÉSIDENCE

CONTRAT DE RÉSIDENCE CONTRAT DE RÉSIDENCE PARTIES CONTRACTANTES Le présent contrat est conclu entre d une part, le Home Médicalisé LA LORRAINE SA, Pré-Rond 11-12, Case postale 376, 2022 Bevaix ci-après l institution et d autre

Plus en détail

Préavis N 12-2015 au Conseil communal

Préavis N 12-2015 au Conseil communal Municipalité Préavis N 12-2015 au Conseil communal Immeuble sis ch. du Montillier 7 Reconduction et modification du droit de superficie Responsabilité(s) du dossier : Direction des domaines, gérances et

Plus en détail

Un revenu catégoriel : les revenus fonciers (cours)

Un revenu catégoriel : les revenus fonciers (cours) Un revenu catégoriel : les revenus fonciers (cours) Table des matières Table des matières... 2 Introduction... 3 I Définition des revenus fonciers... 4 Les revenus imposables... 4 Les revenus exonérés...

Plus en détail

Règlement sur l imputation des frais

Règlement sur l imputation des frais Règlement sur l imputation des frais valable dès 1.1.2018 Table des matières DISPOSITIONS GÉNÉRALES 3 Art. 1 Fondements 3 FRAIS ADMINISTRATIFS ORDINAIRES 3 Art. 2 Frais à caractère personnel 3 Art. 3 Prestations

Plus en détail

RÈGLEMENT 840.11.1 d'application de la loi sur le logement du 9 septembre 1975 (RLL)

RÈGLEMENT 840.11.1 d'application de la loi sur le logement du 9 septembre 1975 (RLL) Adopté le 17.01.2007, entrée en vigueur le 01.03.2007 - Etat au 01.09.2015 (en vigueur) RÈGLEMENT 840.11.1 d'application de la loi sur le logement du 9 septembre 1975 (RLL) du 17 janvier 2007 LE CONSEIL

Plus en détail

D.17. EMPRUNTS, DETTES FINANCIÈRES, TRÉSORERIE ET ÉQUIVALENTS DE TRÉSORERIE

D.17. EMPRUNTS, DETTES FINANCIÈRES, TRÉSORERIE ET ÉQUIVALENTS DE TRÉSORERIE RAPPORT DE GESTION, ÉTATS FINANCIERS ET INFORMATIONS FINANCIÈRES COMPLÉMENTAIRES 3 D.17. EMPRUNTS, DETTES FINANCIÈRES, TRÉSORERIE ET ÉQUIVALENTS DE TRÉSORERIE La situation financière du Groupe a évolué

Plus en détail

Intérêts et conditions de la Banque WIR

Intérêts et conditions de la Banque WIR et conditions de la Banque WIR Payer et épargner Conditions Le système WIR simple et transparent Contribution au réseau 2% sur rentrées en WIR Prix du paquet WIR pour PME 12.50 CHF p. m. Contenu du paquet

Plus en détail

Plusieurs possibilités de rachat sont à votre disposition afin d'améliorer vos prestations de prévoyance :

Plusieurs possibilités de rachat sont à votre disposition afin d'améliorer vos prestations de prévoyance : Version 01.01.2016 Rachat facultatif Plusieurs possibilités de rachat sont à votre disposition afin d'améliorer vos prestations de prévoyance : Cotisations d'épargne volontaires (cotisations des employés)

Plus en détail

«Un apport de 100 K est valorisé 350 K au bout de 12 ans, et génère 22 K de revenus annuels à partir de la 13 ème année»

«Un apport de 100 K est valorisé 350 K au bout de 12 ans, et génère 22 K de revenus annuels à partir de la 13 ème année» Avec Pointco Capital, assurez-vous un véritable complément de retraite grâce à un investissement performant dans la pierre S T R I C T L Y P R I V A T E A N D C O N F I D E N T I A L «Un apport de 100

Plus en détail

Vos contacts GUIDE DE L EMPLOYEUR. Régime de Prévoyance. Salariés non cadres de la production agricole relevant de l Accord National du 10 juin 2008

Vos contacts GUIDE DE L EMPLOYEUR. Régime de Prévoyance. Salariés non cadres de la production agricole relevant de l Accord National du 10 juin 2008 Vos contacts Si vous souhaitez obtenir des renseignements complémentaires sur ces garanties, n hésitez pas à prendre contact pour tous renseignements ou questions relatives : aux prestations d incapacité

Plus en détail

... p p p p p. 12. garantie de l Etat. prime d acquisition. prime d épargne. subvention d intérêt

... p p p p p. 12. garantie de l Etat. prime d acquisition. prime d épargne. subvention d intérêt garantie de l Etat... p. 3 prime d acquisition... p. 5 prime d épargne... p. 8 subvention d intérêt... p. 9 bonification d intérêt... p. 12 Edition 07/2013 garantie de l Etat Qu est-ce qu une garantie

Plus en détail

002 Le bail commercial

002 Le bail commercial Le bail commercial Note Ce dossier s adresse aux indépendants, dirigeants de petites et moyennes entreprises, ainsi qu à leurs conseillers. Les termes abordés ont été volontairement vulgarisés et simplifiés,

Plus en détail

Morgins Tourisme. Taxes de séjour et d hébergement : mode d emploi. Morgins Tourisme +41 (0)24 477 23 61 touristoffice@morgins.ch. www.morgins.

Morgins Tourisme. Taxes de séjour et d hébergement : mode d emploi. Morgins Tourisme +41 (0)24 477 23 61 touristoffice@morgins.ch. www.morgins. Morgins Tourisme Taxes de séjour et d hébergement : mode d emploi www.morgins.ch Morgins Tourisme +41 (0)24 477 23 61 touristoffice@morgins.ch 2 Morgins Tourisme - Taxes de séjour et d hébergement : mode

Plus en détail

REGLEMENT D ATTRIBUTION DE LOGEMENTS COMMUNAUX

REGLEMENT D ATTRIBUTION DE LOGEMENTS COMMUNAUX REGLEMENT D ATTRIBUTION DE LOGEMENTS COMMUNAUX Article 1 Champ d application Le présent règlement sʹapplique à tous les logements offerts en location par la commune au sens de l article 26 du Code bruxellois

Plus en détail

PRÊTS IMMOBILIERS PROPOSÉS PAR LES CAISSES AFFILIÉES À LA CAISSE FÉDÉRALE DE CRÉDIT MUTUEL

PRÊTS IMMOBILIERS PROPOSÉS PAR LES CAISSES AFFILIÉES À LA CAISSE FÉDÉRALE DE CRÉDIT MUTUEL INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR LES CRÉDITS IMMOBILIERS ET HYPOTHÉCAIRES PROPOSÉS PAR LE CRÉDIT MUTUEL Page 1 Prêteur : Caisse de Crédit Mutuel affiliée à la Caisse Fédérale de Crédit Mutuel, 34 rue du Wacken,

Plus en détail

Aide-mémoire Encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle Pour votre sécurité sociale

Aide-mémoire Encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle Pour votre sécurité sociale Aide-mémoire Encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle Pour votre sécurité sociale Encouragement à la propriété du logement La prévoyance professionnelle offre

Plus en détail

PRÊTS IMMOBILIERS PROPOSÉS PAR LES CAISSES AFFILIÉES À LA CAISSE FÉDÉRALE DE CRÉDIT MUTUEL

PRÊTS IMMOBILIERS PROPOSÉS PAR LES CAISSES AFFILIÉES À LA CAISSE FÉDÉRALE DE CRÉDIT MUTUEL INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR LES CRÉDITS IMMOBILIERS ET HYPOTHÉCAIRES PROPOSÉS PAR LE CRÉDIT MUTUEL Page 1 Prêteur : Caisse de Crédit Mutuel affiliée à la Caisse Fédérale de Crédit Mutuel, 34 rue du Wacken,

Plus en détail

Swiss Life FlexSave Junior Plan. Préparez l avenir de votre enfant

Swiss Life FlexSave Junior Plan. Préparez l avenir de votre enfant Swiss Life FlexSave Junior Plan Préparez l avenir de votre enfant Garantissez un avenir exempt de soucis financiers à votre enfant Swiss Life Flex Save Junior Plan 3 Quoi de plus beau que d accompagner

Plus en détail

Par voie électronique Département fédéral de l intérieur 3003 Berne. Berne, le 18 mars 2016

Par voie électronique Département fédéral de l intérieur 3003 Berne. Berne, le 18 mars 2016 Par voie électronique Département fédéral de l intérieur 3003 Berne Berne, le 18 mars 2016 Réponse à la consultation sur la révision partielle de la loi fédérale sur les prestations complémentaires à l

Plus en détail

Proposition pour l International Health Plan (IHP)

Proposition pour l International Health Plan (IHP) Proposition pour l International Health Plan (IHP) Le présent formulaire doit être rempli par le proposant ou son représentant légal. Il convient de répondre de manière complète à toutes les questions

Plus en détail

Ce prêt est destiné à financer la construction d un établissement pour enfants sourdsaveugles, 116 avenue de la Libération à Poitiers.

Ce prêt est destiné à financer la construction d un établissement pour enfants sourdsaveugles, 116 avenue de la Libération à Poitiers. - CARACTERISTIQUES DU PRET - ANNEXE OBJET : Ce prêt est destiné à financer la construction d un établissement pour enfants sourdsaveugles, 116 avenue de la Libération à Poitiers. ARTICLE 1 : LE DEPARTEMENT

Plus en détail

2, rue Mercier, 2985 Luxembourg, Luxembourg Fax: +352 29 29 42 670. Code d'identification national: (s'il est connu)

2, rue Mercier, 2985 Luxembourg, Luxembourg Fax: +352 29 29 42 670. Code d'identification national: (s'il est connu) Union européenne Publication du Supplément au Journal officiel de l Union européenne 2, rue Mercier, 2985 Luxembourg, Luxembourg Fax: +352 29 29 42 670 E-mail: ojs@publications.europa.eu Informations et

Plus en détail

Ordonnance du DFE sur les coopératives d habitation du personnel de la Confédération

Ordonnance du DFE sur les coopératives d habitation du personnel de la Confédération Ordonnance du DFE sur les coopératives d habitation du personnel du 19 mai 2004 Le Département fédéral de l économie, vu l art. 60, al. 1, de l ordonnance du 26 novembre 2003 encourageant le logement à

Plus en détail

ACCORD INSTITUANT UN PLAN D EPARGNE RETRAITE COLLECTIF (PERCO)

ACCORD INSTITUANT UN PLAN D EPARGNE RETRAITE COLLECTIF (PERCO) ACCORD INSTITUANT UN PLAN D EPARGNE RETRAITE COLLECTIF (PERCO) Conscients de l intérêt pour les membres du personnel de la BRED et de ses filiales qui le souhaitent de se constituer une épargne avec l

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION DE SOLIDARITÉ SPÉCIFIQUE (ASS) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION DE SOLIDARITÉ SPÉCIFIQUE (ASS) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION DE SOLIDARITÉ SPÉCIFIQUE (ASS) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION DE SOLIDARITÉ SPÉCIFIQUE (ASS) Chômeur de longue durée, l allocation de solidarité peut prendre le relais de l allocation

Plus en détail

Description du certificat de prévoyance

Description du certificat de prévoyance Description du certificat de prévoyance 1a 1b 2 3 4 5 6 7 8 2 1 er janvier 2017 Description du certificat de prévoyance de la caisse de pension PKG La liste ci-après décrit les différentes rubriques du

Plus en détail

PROPOSITIONS LÉGISLATIVES CONCERNANT LES RÉGIMES DE PENSION AGRÉÉS COLLECTIFS LOI DE L IMPÔT SUR LE REVENU

PROPOSITIONS LÉGISLATIVES CONCERNANT LES RÉGIMES DE PENSION AGRÉÉS COLLECTIFS LOI DE L IMPÔT SUR LE REVENU 1 PROPOSITIONS LÉGISLATIVES CONCERNANT LES RÉGIMES DE PENSION AGRÉÉS COLLECTIFS LOI DE L IMPÔT SUR LE REVENU 1. (1) Le sous-alinéa 6(1)a)(i) de la Loi de l impôt sur le revenu est remplacé par ce qui suit

Plus en détail

Remarques préliminaires. Procédure de conciliation (art. 35 DFP : 100 à 1'000 points) Association des juges et procureurs bernois (AJPB)

Remarques préliminaires. Procédure de conciliation (art. 35 DFP : 100 à 1'000 points) Association des juges et procureurs bernois (AJPB) Association des juges et procureurs bernois (AJPB) Directives de l AJPB sur la fixation des émoluments judiciaires et des avances de frais en procédure civile devant l autorité de conciliation et le tribunal

Plus en détail

Exemplaire Client. Mandat d'arbitrage Cardif sur contrat d'assurance vie ou de capitalisation

Exemplaire Client. Mandat d'arbitrage Cardif sur contrat d'assurance vie ou de capitalisation Exemplaire Client Mandat d'arbitrage Cardif sur contrat d'assurance vie ou de capitalisation Entre M elle, M me, M Demeurant Né(e) le à Souscripteur (si contrat individuel) Adhérent (si contrat collectif)

Plus en détail

Informations précontractuelles

Informations précontractuelles Allianz Suisse Société d Assurances sur la Vie SA Informations précontractuelles Chère cliente, cher client, Nous vous remercions de l intérêt que vous portez à nos assurances vie. La loi sur le contrat

Plus en détail

Valable à partir du 1 er janvier 2005. Etat: 1 er janvier 2012. 318.107.03 f CTDP 1.12

Valable à partir du 1 er janvier 2005. Etat: 1 er janvier 2012. 318.107.03 f CTDP 1.12 Circulaire concernant la prise en charge des taxes et droits sur l acheminement postal des lettres et des colis ainsi que sur le trafic des paiements postaux (CTDP) Valable à partir du 1 er janvier 2005

Plus en détail

Ordonnance sur l encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle

Ordonnance sur l encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle Ordonnance sur l encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle (OEPL) 831.411 du 3 octobre 1994 (Etat le 1 er janvier 2008) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 30c,

Plus en détail

Règlement de placement Du 5 décembre 2013 (état au 13 janvier 2017)

Règlement de placement Du 5 décembre 2013 (état au 13 janvier 2017) Du 5 décembre 2013 (état au 13 janvier 2017) TABLE DES MATIERES 1. OBJET 4 2. ORGANISATION ET PROCESSUS DE L ADMINISTRATION DE LA FORTUNE 4 3. ALLOCATION STRATEGIQUE DES ACTIFS 6 4. RESERVE DE FLUCTUATION

Plus en détail

Ordonnance sur l encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle

Ordonnance sur l encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle Ordonnance sur l encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle (OEPL) 831.411 du 3 octobre 1994 (Etat le 1 er janvier 2017) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 30c,

Plus en détail

CREDIT HYPOTHECAIRE AVEC UNE DESTINATION IMMOBILIERE

CREDIT HYPOTHECAIRE AVEC UNE DESTINATION IMMOBILIERE Liste des tarifs ajoutée au prospectus numéro 13 Tarifs valables à partir du 02-05-2017 I. TARIFS CREDIT HYPOTHECAIRE AVEC UNE DESTINATION IMMOBILIERE Prêt à tempérament avec garantie hypothécaire Prêt

Plus en détail

SEQUENCE D ELABORATION DES PRODUITS DU SAGE BIEVRE VALIDATION FINALE

SEQUENCE D ELABORATION DES PRODUITS DU SAGE BIEVRE VALIDATION FINALE Syndicat Mixte du Bassin Versant de la Bièvre Marché Public à procédure adaptée de services Article 28 du Code des Marchés Publics SEQUENCE D ELABORATION DES PRODUITS DU SAGE BIEVRE VALIDATION FINALE Acte

Plus en détail

Règlement concernant l encouragement à la propriété du logement

Règlement concernant l encouragement à la propriété du logement Règlement concernant l encouragement à la propriété du logement du 27 janvier 2010 Le Conseil d administration de la Caisse de pensions de la République et Canton du Jura (ci-après : la Caisse), vu les

Plus en détail

Editorial. Mai 2008. Chère assurée, cher assuré, Dans ce 7 e bulletin vous trouverez les informations suivantes:

Editorial. Mai 2008. Chère assurée, cher assuré, Dans ce 7 e bulletin vous trouverez les informations suivantes: Mai 2008 Bulletin N o 7 Fonds de prévoyance de l association vaudoise des organismes privés pour enfants, adolescents et adultes en difficulté et de l association vaudoise des travailleurs de l éducation

Plus en détail