Sommaire RESUME... 3 SYNTHESE... 4 INTRODUCTION LA PROBLEMATIQUE ET LES FINALITES DU DOCUMENT... 9

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sommaire RESUME... 3 SYNTHESE... 4 INTRODUCTION... 7 1. LA PROBLEMATIQUE ET LES FINALITES DU DOCUMENT... 9"

Transcription

1 2013 Infirmière clinicienne spécialisée : éléments de cadrage pur les missins, la frmatin et l empli [Tapez le cntenu encadré. Un encadré est un supplément autnme dans le dcument principal. Il est suvent aligné à gauche u à drite de la page, u situé en haut u en bas. Utilisez l nglet Outils de dessin pur mdifier la mise en frme de la zne de texte encadrée.]

2

3 Smmaire RESUME... 3 SYNTHESE... 4 INTRODUCTION LA PROBLEMATIQUE ET LES FINALITES DU DOCUMENT LA PRATIQUE AVANCEE : ENJEU, MISSIONS ET PRINCIPES LA SPECIALISATION [PRATIQUE AVANCEE] : PROPOSITIONS ET PERSPECTIVES D EMPLOI LES ACTEURS CLES DU DISPOSITIF D INFIRMIERES CLINICIENNES SPECIALISEES [DE PRATIQUE AVANCEE] LES PROFESSIONNELS DE SANTE : IDENTIFIER LES BESOINS DE SANTE ET LES COMPETENCES PROFESSIONNELLES L ARS : IDENTIFIER LES BESOINS DE SANTE ET LES COMPETENCES PROFESSIONNELLES LES UNIVERSITES : FORMER DES PROFESSIONNELS AUX COMPETENCES REQUISES LES EMPLOYEURS : SITUER LES PROFESSIONNELS DE PRATIQUE AVANCEE DANS L ORGANISATION DES SOINS...31 CONCLUSION...35 SIGLES...36 REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES...47 ANNEXES...51 GROUPES DE TRAVAIL, TECHNIQUE, DE LECTURE...65

4

5 Résumé Les prblèmes auxquels est cnfrnté ntre système de santé bligent à des transfrmatins majeures des mdèles prfessinnels. Ces transfrmatins devrnt répndre aux évlutins des besins de santé et d accès aux sins des ppulatins, aux changements démgraphiques, à la pénurie durable dans les métiers dits sensibles, dnt au premier plan celui des infirmiers et aux impératifs écnmiques. Au niveau internatinal, de nmbreux pays se snt déjà engagés dans cette vie. Plusieurs schémas de pratiques et de frmatins chabitent aux niveaux réginal et natinal. A l initiative de l Agence réginale de santé (ARS) et après échanges avec la cnférence des dyens des facultés de santé de l Ile-de-France, en assciant des prfessinnels de santé et des emplyeurs, ce dcument prpse un nuveau mdèle d rganisatin pur créer la fnctin d infirmière clinicienne spécialisée. Il s appuie sur celui de «pratique avancée», et vise à répndre de manière chérente et adaptée aux besins. Le cntenu du dcument est centré sur les infirmières mais les différents éléments snt transpsables aux autres métiers paramédicaux. Il rappelle les missins des infirmières et les principes de la pratique avancée, prpse une déclinaisn cncrète des missins des acteurs clés du dispsitif que snt les prfessinnels de santé, l ARS, les universités et les emplyeurs et identifie les marges de manœuvre réginales et ce qui relève des prérgatives natinales. Mts clés : infirmière, pratique avancée, clinique, spécialiste, paramédical, master. Ce dcument est centré sur les infirmières. Les différents éléments snt transpsables à d autres prfessins paramédicales : métiers de la rééducatin et médictechniques. Le dcument prte plus spécifiquement sur les activités cliniques. Il devra être intégré à une réflexin plus glbale de «l universitarisatin» des métiers paramédicaux et plus généralement des métiers de la santé. Nvembre

6 Synthèse Les prblèmes auxquels est cnfrnté ntre système de santé bligent à des transfrmatins majeures des mdèles prfessinnels. Ces transfrmatins devrnt répndre aux évlutins des besins de santé et d accès aux sins des ppulatins, aux changements démgraphiques, à la pénurie durable dans les métiers dits sensibles, dnt au premier plan celui d infirmier, et aux impératifs écnmiques. Au niveau internatinal, de nmbreux pays se snt déjà engagés dans cette vie. Plusieurs schémas de pratiques et de frmatins chabitent aux niveaux réginal et natinal. A l initiative de l Agence réginale de santé (ARS) et après échanges avec la cnférence des dyens des facultés de santé de l Ile-de-France, en assciant des prfessinnels de santé et des emplyeurs, ce dcument prpse un nuveau mdèle d rganisatin pur créer la fnctin d infirmière clinicienne spécialisée. Il s appuie sur celui de «pratique avancée», et vise à répndre de manière chérente et adaptée aux besins. Chacun des acteurs a une respnsabilité sciale quant à la santé des ppulatins et l ffre en prfessinnels pur y répndre : - l ARS : identifier les besins en cmpétences pur répndre aux besins de santé et d accès aux sins et en réaliser le suivi ; - les universités : frmer des prfessinnels répndant aux cmpétences attendues (masters et dctrats) et accmpagner leur dévelppement prfessinnel cntinu ; - les emplyeurs : prpser des emplis chérents, en termes d activités et de rémunératin, avec les niveaux de cmpétence et de qualificatin identifiés ; amélirer et adapter les rganisatins pur la prise en charge ntamment de patients atteints de pathlgies chrniques ; - les prfessinnels de santé : s impliquer, innver et prmuvir les pratiques émergeantes, se frmer et participer à la frmatin des pairs dans la gestin des sins cmplexes. Ces acteurs snt eux-mêmes multiples (7 facultés de médecine en Île-de- France) : en l absence de cadrage, le risque est que chacun des acteurs dévelppe ses prpres prjets sans crdinatin. Au niveau natinal, la respnsabilité sciale sera de préciser les missins des prfessinnels, d authentifier les besins de ces nuvelles cmpétences et leurs recnnaissances. Les bjectifs pursuivis dans ce travail snt de : - dnner des rientatins pur articuler les besins de santé et les cmpétences prfessinnelles nécessaires, les missins, les frmatins et l empli des prfessinnels de pratique avancée ; - cntribuer à une chérence réginale entre satisfactin des besins de santé et d accès aux sins, d ffres de frmatin et d ptimisatin de l utilisatin des cmpétences prfessinnelles ; - cntribuer à l ptimisatin de la répartitin des activités entre différents prfessinnels de santé des secteurs public, privé et libéral ; - cntribuer à l attractivité et la fidélisatin des prfessinnels paramédicaux dans le métier en prpsant des perspectives de carrière ; - garantir un haut niveau de qualificatin et de cmpétences pur une ffre de sins de qualité répndant aux besins des persnnes et de leur enturage dans le cadre du Dévelppement prfessinnel cntinu (DPC). 4

7 La réglementatin en vigueur relative aux prfessins paramédicales ne permet pas, d une façn générale, la prise en cmpte des grades universitaires pur l exercice prfessinnel, ni l accès à des pstes à respnsabilité crrespndants et/u des emplis spécifiques. Aussi, dans le cadre d une apprche pragmatique, il s agit de prpser deux rientatins : une démarche chérente et cmplémentaire entre les différents acteurs au niveau réginal, tut en garantissant à chacun le respect de ses prérgatives et des pistes d évlutin au niveau natinal. Les enjeux snt dubles et se situent à la fis dans le champ des besins de santé et de celui des prfessinnels. Les principes retenus : - tute infirmière ayant une activité clinique est une infirmière «clinicienne» ; - la pratique avancée est un terme générique qui désigne deux rôles : infirmière clinicienne, infirmière «praticienne». Dans un suci de simplificatin, de clarté et cmpte tenu des besins du cntexte français, un seul rôle purrait être retenu en France : «infirmière clinicienne spécialisée» cmprenant des activités dérgatires à la réglementatin en vigueur (ex. transfert d activités médicales) ; - la pratique avancée est une spécialisatin dans un dmaine clinique. Elle intervient après la frmatin initiale d infirmière ; - la pratique avancée est centrée sur les activités de sins de santé (clinique, etc.). Elle ne se substitue pas à la fnctin «management, gestin» mais en est cmplémentaire. Les principes de pratique avancée divent être adaptés au cntexte français. Les prpsitins, perspectives d empli et cnditins d exercice snt de nature à furnir des éléments cncrets et pragmatiques et de cntribuer à la chérence de l évlutin des nuveaux mdes de pratique. Prpsitins : - dénminatin du rôle de pratique avancée en le nmmant : infirmière clinicienne spécialisée [en ] cmprenant des activités dérgatires à la réglementatin en vigueur (ex. dépistage, diagnstic médical, prescriptin de médicaments etc.) ; - dévelppement des cmpétences dans la cntinuité de celles des infirmières généralistes et inscriptin dans le prcessus licence-masterdctrat (LMD) ; - identificatin des frmatins au grade master par une dénminatin cmmune (ex. Master sciences infirmières spécialité : santé de la persnne âgée, santé mentale et psychiatrie) ; - gradatin dans la prgressin de la frmatin en master crrespndant à deux années de frmatin : la première année (M1) a une vcatin généraliste ; la secnde année (M2) est spécialisée dans un dmaine relatif aux besins de sins de la ppulatin ; - sélectin des étudiants, intégrant les acquis (ex. de l expérience, académiques), est définie par un jury ; - identificatin et précisin des missins d infirmière clinicienne spécialisée. Les cmpétences snt décrites dans différents travaux (ex. sciétés savantes) ; - identificatin des cnnaissances, méthdes et technicité inhérentes à la spécialisatin à maîtriser ; - inscriptin des pratiques dans le champ réglementaire ; 5

8 - inscriptin du master, seln les cas et les thématiques, dans une Unité de frmatin et de recherche (UFR) de santé ; - c-respnsabilité et c-cnstructin des enseignements et des validatins par des universitaires et des infirmiers spécialisés dans le dmaine. Perspectives d emplis : - activités dans des établissements sanitaires, médicsciaux, mixtes établissement et institut de frmatin et/u université, des réseaux de santé, des services de préventin, des Organisatins nn guvernementales (ONG), des cllectivités territriales (ex. chefs de prjets) ; - activités de piltage et animatin, de recherche. Cnditins d exercice : - dispser du titre d infirmière diplômée d Etat et, seln l année d btentin, du diplôme du grade Licence) ; - dispser de titres d infirmière clinicienne spécialisée recnnus au niveau natinal (grade master) ; - respecter les nrmes d exercice et des cmpétences révisées péridiquement afin d être tujurs en phase avec l état de la pratique ; - tenir cmpte de l influence de l envirnnement scial, plitique, écnmique et technique ; - dispser d une li u autre mécanisme réglementaire régissant l exercice prfessinnel d infirmière clinicienne spécialisée [de pratique avancée]. La pratique avancée n est pas une fin en si, mais un levier de changement pur amélirer la qualité des sins avec un ajustement des missins et des cmpétences des prfessinnels de santé aux besins de la ppulatin. Elle ffre également une pssibilité de nuvelles répartitins des activités entre prfessinnels de santé et s intègre dans la médecine de parcurs. L évaluatin systématique de «pratique avancée» et de «nuveaux métiers» est nécessaire pur faire évluer la frmatin en fnctin des besins émergents. Ce système ne peut fnctinner que s il y a une véritable recnnaissance en termes de diplômes, d emplis et de rémunératin, ce qui implique une révisin du cadre d empli au niveau natinal. 6

9 Intrductin Les réalités du cntexte sanitaire aux niveaux internatinal et natinal snt bien identifiées et nécessitent des transfrmatins majeures des mdèles prfessinnels. Elles snt relatives ntamment aux évlutins des besins de santé et d accès aux sins des ppulatins, démgraphiques, à la pénurie durable dans les métiers dits sensibles, dnt au premier plan celui d infirmier, aux cntingences écnmiques. Parmi les répnses figure la mise à dispsitin de prfessinnels paramédicaux avec de hauts niveaux de cmpétences. Ces derniers snt de nature à répndre aux besins de santé de la ppulatin de plus en plus diversifiés et cmplexes mais aussi aux prblématiques d attractivité et de fidélisatin des prfessinnels. Plusieurs schémas de pratiques et de frmatins chabitent aux niveaux réginal et natinal. A l initiative de l ARS et après échanges avec la cnférence des dyens des facultés de santé de l Ile-de-France, en assciant des prfessinnels de santé et des emplyeurs, ce dcument prpse un nuveau mdèle d rganisatin pur répndre de manière chérente et adaptée aux besins de santé des ppulatins. Il s agit de s appuyer sur l existant et dans une démarche prspective d innver pur faire évluer les missins des prfessinnels. Les prpsitins devrnt également, pur leur pérennité et une équité sur le territire français, truver des relais au niveau natinal. Au niveau réginal, la respnsabilité sciale et écnmique pur répndre aux besins de santé incmbe aux différents acteurs que snt : l Agence réginale de santé (ARS), les universités, les emplyeurs, les prfessinnels de santé. Les missins des différents acteurs snt les suivantes : - l ARS : identifier les besins en cmpétences pur répndre aux besins de santé et d accès aux sins et en réaliser le suivi ; - les universités : frmer des prfessinnels répndant aux cmpétences attendues (masters et dctrats) et accmpagner leur dévelppement prfessinnel cntinu ; - les emplyeurs : prpser des emplis chérents, en termes d activités et de rémunératin, avec les niveaux de cmpétence et de qualificatin identifiés ; amélirer et adapter les rganisatins pur la prise en charge ntamment de patients atteints de pathlgies chrniques ; - les prfessinnels de santé : s impliquer, innver et prmuvir les pratiques émergeantes, se frmer et participer à la frmatin des pairs dans la gestin des sins cmplexes. Ces acteurs snt eux-mêmes multiples (7 facultés de médecine en Île-de- France) : en l absence de cadrage, le risque est que chacun des acteurs dévelppe ses prpres prjets sans crdinatin. 7

10 Au niveau natinal, la respnsabilité sciale sera de préciser les missins des prfessinnels, d authentifier les besins de ces nuvelles cmpétences et leurs recnnaissances. Le cntenu du dcument s appuie sur les travaux et expériences, les cnnaissances existantes (définitins et littérature internatinales), une enquête auprès de médecins de différentes spécialités, une étude réginale, et des recmmandatins natinales et internatinales. Il n a pas vcatin à détailler les cmpétences requises, les cntenus pédaggiques, les mdalités pratiques de frmatin et de management. Il décline de façn pragmatique les respnsabilités de chacun des acteurs et leur cmplémentarité. La première partie prte sur la prblématique et les finalités de ces nuveaux emplis. La deuxième cncerne les définitins et les enjeux de la pratique avancée. La dernière partie est cnsacrée aux missins des acteurs clés du changement. 8

11 1. La prblématique et les finalités du dcument L ffre de sins est le prduit de l histire, rganisée essentiellement pur la gestin des pathlgies aigües et centrée sur le système hspitalier. Des prfessinnels nt des niveaux d interventin peu diversifiés et des pratiques relativement clisnnées (peu d interdisciplinarité). Les cntraintes médicécnmiques snt imprtantes et incnturnables. La transitin épidémilgique est en curs, mdifiant l ffre structurelle (territires de santé, réseaux, parcurs de santé ). Il cnvient de permettre aux prfessinnels d adapter leurs missins à cette nuvelle cnfiguratin. Cela cncerne à la fis les niveaux d interventin et les périmètres d activité des prfessinnels de santé. Une gradatin des niveaux d interventin des prfessinnels de santé est rganisée dans de nmbreux pays afin d ptimiser l ffre de sins de santé. Le terme de «pratique avancée» qualifie les niveaux de cmpétences acquis et les missins crrespndantes, après la frmatin initiale, au grade de master, vire de dctrat, dans le champ de la clinique. Il est cmmunément admis au niveau internatinal et de plus en plus répandu en France. Les infirmiers suhaitant acquérir un grade de master nt des prfils différents : - étudiants en frmatin en sins infirmier (référentiel 2009), titulaires d un grade de licence et qui suhaitent pursuivre leur cursus dès l btentin de ce grade ; - prfessinnels frmés avant la réingénierie de leur diplôme, dtés d une expérience prfessinnelle plus u mins lngue et/u qui nt bénéficié de frmatins cntinues (ex. Diplômes d université ) ; - prfessinnels ayant btenu, avant leur frmatin initiale u au curs de leur exercice prfessinnel, un grade universitaire (allant de la licence au dctrat dans diverses disciplines : bilgie, scilgie ). Actuellement, dans le cntexte français, des masters snt accessibles aux infirmiers et se dévelppent sans leur être exclusivement réservés (ex. santé publique, médecine de la duleur, addictlgie, scilgie, anthrplgie, philsphie et éthique...). Un cnstat s impse : les besins de frmatin, ntamment pur les dmaines d exercices cliniques, s accrissent et les demandes des prfessinnels s accentuent. Des universités apprtent des répnses, en prpsant des masters spécifiques «sciences infirmières», à leur initiative et en cllabratin avec des prfessinnels et/u des établissements hspitaliers. Parmi les prjets cnnus et ceux qui émergent, au niveau réginal, il apparaît que plusieurs universités prpsent des masters en santé mentale et psychiatrie. Des prjets prtent également sur le sujet âgé, la cancérlgie. Le cntexte d «universitarisatin» des frmatins des prfessins paramédicales cnduit également à mener une réflexin prspective sur les évlutins et l rganisatin du système de santé. Le mdèle d accès à l université pur les prfessinnels paramédicaux qui se dessine en France est une duble certificatin pur la frmatin initiale, par l acquisitin du diplôme prfessinnel d exercice et d un grade universitaire (ex. Diplôme d Etat d infirmier et grade de Licence). Le diplôme prfessinnel est délivré par le Ministère de la santé et le 9

12 grade universitaire par le Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche. Les différentes spécialisatins recnnues (Infirmier anesthésiste diplômé d Etat (IADE), infirmier de blc pératire diplômé d Etat (IBODE), infirmière puéricultrice diplômée d Etat (IPDE) se feraient sur le même schéma, sit le diplôme d exercice et un grade de master. Mais d autres spécialisatins émergeantes seraient certifiées uniquement par un grade universitaire. La réglementatin en vigueur relative aux prfessins paramédicales ne permet pas, d une façn générale, la prise en cmpte des grades universitaires pur l exercice prfessinnel, ni l accès à des pstes à respnsabilité crrespndants et/u des emplis spécifiques. Aussi, dans le cadre d une apprche pragmatique, il s agit de prpser deux rientatins : une démarche chérente et cmplémentaire entre les différents acteurs au niveau réginal, tut en garantissant à chacun le respect de ses prérgatives et des pistes d évlutin au niveau natinal. Par exemple, le dispsitif des infirmières cliniciennes spécialisées [de pratique avancée] permet de répndre aux besins actuels de santé, de faciliter l accès aux sins encre inégal au plan natinal et d anticiper des évlutins prévisibles. Les bjectifs pursuivis dans ce travail snt de : - dnner des rientatins pur articuler les besins de santé et les cmpétences prfessinnelles nécessaires, les missins, les frmatins et l empli des prfessinnels de pratique avancée ; - cntribuer à une chérence réginale entre satisfactin des besins de santé et d accès aux sins, d ffres de frmatin et d ptimisatin de l utilisatin des cmpétences prfessinnelles ; - cntribuer à l ptimisatin de la répartitin des activités entre différents prfessinnels de santé des secteurs public, privé et libéral ; - cntribuer à l attractivité et la fidélisatin des prfessinnels paramédicaux dans le métier, en prpsant des perspectives de carrière ; - garantir un haut niveau de qualificatin et de cmpétences pur une ffre de sins de qualité répndant aux besins des persnnes et de leur enturage dans le cadre du Dévelppement prfessinnel cntinu (DPC). Il répnd à de nmbreux enjeux, que ce sit en termes de santé, de cmpétences et de besins de prfessinnels pur une ffre de sins graduée. Les enjeux peuvent être regrupés en : 1) Besins de santé : - l accès aux sins de prximité pur les ppulatins, dans différents secteurs (hspitalier, médic-scial, ambulatire) et seln une gradatin (ex. premier recurs, spécialités, sur-spécialités dans des services de référence) ; 10

13 - la prise en cmpte de l évlutin de la démgraphie médicale, particulièrement dans des disciplines médic-chirurgicales ne permettant pas actuellement u à myen terme de répndre aux besins de santé de la ppulatin (ex. phtalmlgie, cardilgie). Elle est à envisager sus différents aspects : le nmbre de persnnes, le temps médical dispnible, etc. ; - le dévelppement de certaines activités, plutôt dans le secteur hspitalier (ex. pathlgies cmplexes et prises en charge de deuxième recurs) et d autres en ambulatire (ex. chirurgie) ; - l adaptatin aux évlutins majeures, différentes seln les spécialités, prtant pur certaines sur des actes techniques relativement simples à réaliser, dnc transférables, u de plus en plus sphistiqués, mbilisant davantage de temps médical et pur d autres, sur le suivi diversifié de patients atteints de pathlgies chrniques multiples et assciées (ex. cnsultatins à visée de dépistage, de diagnstic et/u de surveillance et d éducatin) ; - la prise en cmpte de dnnées épidémilgiques : vieillissement de la ppulatin, dévelppement des pathlgies chrniques versus pathlgies aiguës, addictins, santé mentale. 2) Prgressin des prfessinnels de santé : - la définitin et la recnnaissance des cmpétences en fnctin des besins de santé identifiés, à partir des dnnées épidémilgiques, des évlutins des thérapeutiques, des technlgies et des mdalités de prise en charge requérant des pratiques et des savirs élargis et diversifiés, parfis très spécifiques mais surtut évlutifs ; - l identificatin des besins en pratique avancée et leur valrisatin dans les dmaines tels que la santé des persnnes âgées, la santé mentale et la psychiatrie, les sins d urgence et les sins intensifs, la santé des jeunes (ex. enfants, adlescents, médecine sclaire et universitaire) la santé au travail, le suivi et l accmpagnement de persnnes dépendantes (atteintes de maladies chrniques, y cmpris le cancer ) ; - la recnnaissance des missins aux différents niveaux d interventin, d autnmie et de respnsabilité. 2. La pratique avancée : enjeu, missins et principes Dans le cntexte français il existe une gradatin de l ffre de sins infirmiers mais elle est limitée. Les missins décrites dans la réglementatin régissant l exercice 11

14 prfessinnel 1 s appliquent à tutes les infirmières, quel que sit leur niveau de frmatin et/u de cmpétence (généraliste vs spécialisées, pratique avancée). Elles diffèrent par les niveaux d interventin, de cmplexité des situatins gérées, u d autnmie dans la gestin des situatins, de prise de décisin et de respnsabilité. A l issue de la frmatin initiale en dehrs des tris spécialisatins déjà citées (IADE, IBODE, puéricultrice), d autres spécialisatins dans un dmaine des sins infirmiers snt effectives. Dans ces situatins, les mdalités d acquisitin de cnnaissances (diplômes d université, diplômes interuniversitaires, certificats délivrés par des assciatins, etc.) et/u d expérience (ex. infirmier référent duleur, équipes mbiles en gérntlgie) snt diversifiées. Il est pssible de réaliser des actes dérgatires dans le cadre du dispsitif des cpératins entre prfessinnels de santé. La ntin de pratique avancée est mdélisée au niveau internatinal. Aussi, il est pssible de la décrire en termes de missins, de frmatin, de cnditins et de mdalités d exercice. Elle s inscrit dans un cntexte natinal singulier qu il cnvient de prendre en cnsidératin. Un enjeu : le cntinuum entre missins, frmatin, empli La pratique avancée située au grade master s inscrit dans un cntinuum allant de la frmatin initiale au dctrat (cursus Licence-Master-Dctrat (LMD)). Les missins, les activités, les niveaux d interventin, de prise de décisin et de respnsabilité divent crrespndre au niveau de frmatin préalablement défini, validé et évalué à un rythme régulier. La cmplémentarité et l articulatin entre besins en cmpétences prfessinnelles, frmatin et empli divent être clairement identifiées par chacun des acteurs. Par exemple, le référentiel de frmatin dit s appuyer sur les cmpétences nécessaires, pur remplir les missins, identifiées par l ARS ; les emplis divent crrespndre aux cmpétences et aux niveaux de frmatin. L ensemble s inscrit dans un prcessus itératif et cnstitue une bucle d apprentissage rganisatinnel. 1 Décret n du 11 février 2002 relatif aux actes prfessinnels et à l'exercice de la prfessin d'infirmier ; Décret n du 29 ju illet 2004 relatif aux parties IV et V (dispsitins réglementaires) du cde de la santé publique et mdifiant certaines dispsitins de ce cde 12

15 Figure 1. Interactin entre missins, cmpétences, frmatin et empli EXERCICE PROFESSIONNELS DE SANTE MISSIONS ET COMPETENCES ARS Ministère de la santé Besins de sins et de services Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche EMPLOI EMPLOYEURS FORMATION UNIVERSITES Les missins des infirmières Elles snt définies dans la réglementatin régissant l exercice prfessinnel (cf. décret d actes 2 ) : - dispenser des sins infirmiers ; - prmuvir la santé des ppulatins ; - prévenir les maladies, les incapacités et les handicaps ; - dévelpper et transmettre les cnnaissances ; - rganiser les sins [la prise en charge] pur une persnne u un grupe de persnnes ; - assurer le tutrat des étudiants. Les missins s appliquent à tutes les infirmières, quel que sit leur niveau de frmatin et/u de cmpétence (généraliste vs pratique avancée). Elles différent par les niveaux d interventin, de cmplexité des situatins gérées, d autnmie dans la gestin des situatins, de prise de décisin et de respnsabilité. 2 Articles R à R Décret n du 29 juillet 2004 relatif aux pa rties IV et V (dispsitins réglementaires) du cde de la santé publique et mdifiant certaines dispsitins de ce cde. 13

16 La définitin de référence de la pratique avancée est : «L infirmière de pratique avancée, u infirmière spécialiste : experte, est une infirmière diplômée d Etat u certifiée qui a acquis les cnnaissances thériques et le savir-faire nécessaires aux prises de décisins cmplexes, de même que les cmpétences cliniques indispensables à la pratique avancée de sn métier, pratiques dnt les caractéristiques snt déterminées par le cntexte dans lequel l infirmière sera autrisée à exercer. Une frmatin de base de niveau maîtrise (Master s Degree) est recmmandée» (CII, 2008) 3. La terminlgie varie en fnctin des auteurs mais tus recuvrent les éléments suivants dans une perspective de sins infirmiers. Les dmaines de pratiques snt : - clinique, [lrs de situatins cmplexes] sus-entend l évaluatin de l état et de la situatin de la persnne et de sn enturage, dans une perspective de sins infirmiers ; - cnseil, cnsultatin [dans le sens de dnner et prendre des cnseils] aux bénéficiaires des sins, aux pairs, à d autres prfessinnels de santé ; - leadership [au sens d animatin d équipe] pur initier les «bnnes pratiques cliniques», la démarche qualité étant l'élément clé ; - enseignement, frmatin [au sens de transmissin des savirs] facilitant l apprentissage des patients, des étudiants, des pairs, et d autres prfessinnels de santé ; - recherche impliquant une veille dcumentaire, l utilisatin des résultats de recherche, la participatin et la réalisatin de travaux. 3 CII 2008 (Cnseil Internatinal des Infirmières) 14

17 Tableau 1. Dmaines d exercice et niveaux d interventin en fnctin des grades universitaires (dans le champ de la clinique). Les niveaux d interventins prpsés dans le tableau snt cumulatifs et prgressifs. Dmaines Diplôme d Etat Master 2 Dctrat Licence [généraliste] [pratique avancée] [pratique avancée] Clinique Situatins fréquentes peu cmplexes Situatins cmplexes et spécialisées Pssibilité d activités de : diagnstic médical, prescriptins de thérapeutiques, prescriptin et interprétatin d examens, dépistage, rientatin Situatins cmplexes et spécialisées et situatins émergentes Pssibilité d activités de : diagnstic médical, prescriptins de thérapeutiques, prescriptin et interprétatin d examens, dépistage, rientatin Cnseil, cnsultatin, cpératin Cnseils aux patients et leur enturage Cnseil aux prfessinnels placés sus leur respnsabilité (ex. aidessignants, auxiliaires de puériculture) Cllabratin avec d autres prfessinnels Cnseils aux patients et leur enturage, aux infirmières généralistes, aux pairs, aux autres prfessinnels de santé Applicatin des prtcles de cpératin intégrés à la pratique de la spécialité Cllabratin avec les différents intervenants Cllabratin avec les différents intervenants ntamment les patients et leur enturage, les puvirs publics et les plitiques mandatés Leadership Identificatin des besins de sins Cntributin à la prmtin du métier d infirmière Représentatin des persnnes, familles usagers du système de santé Identificatin des besins en frmatin des prfessinnels de santé Cntributin au dévelppement de la pratique avancée et à la recherche et de la cmmunicatin. 15

18 Cntributin au dévelppement de la pratique avancée Ressurce pur les sins et la prmtin de la santé Cmmunicatins Enseignement, frmatin Enseignement et frmatin des étudiants en frmatin initiale, aux pairs, aux patients Enseignement et frmatin des patients, des étudiants en frmatin initiale, des prfessinnels généralistes et de pratique avancée en fnctin des la spécialité, Veille scientifique Enseignement et frmatin des prfessinnels généralistes et de pratique avancée en fnctin dans la spécialité Enseignement de la discipline sciences infirmières : épistémlgie, méthdes Veille scientifique Recherche Initiatin à la recherche et à l utilisatin des dnnées scientifiques dans la pratique Evaluatin des pratiques curantes et des résultats de sins Publicatins Repérage et mise en œuvre des innvatins issues de la recherche Evaluatin des pratiques curantes et des situatins cmplexes et des résultats de sins Maîtrise des méthdes et de l utilisatin des dnnées scientifiques Participatin à des recherches Prductin de savirs Cllabratins interdisciplinaires Publicatins Directin de recherche en péride transitire puis directin de recherche sus réserve de l btentin d une habilitatin pur diriger des recherches (HDR) Publicatins 16

19 Principes : - tute infirmière ayant une activité clinique est une infirmière «clinicienne» ; - la pratique avancée est un terme générique qui désigne deux rôles :, qui exerce dans le même champ réglementaire que l infirmière généraliste (cf. frmatin initiale) mais avec un niveau de cmpétence plus élevé et généralement dans un dmaine plus restreint ; Infirmière «praticienne», qui exerce dans le même champ réglementaire que l infirmière généraliste et a, par dérgatin aux cnditins légales d exercice, des activités relevant du champ médical (diagnstic de pathlgies, prescriptins de thérapeutiques, prescriptin et interprétatin d examens, dépistage, rientatin etc.). A ce jur, ces pratiques snt partiellement incluses dans des prtcles de cpératin entre prfessinnels de santé 4, avec des actes dérgatires. Ces derniers ne cncernent qu un dmaine restreint de la pratique avancée. Dans un suci de simplificatin, de clarté et cmpte tenu des besins du cntexte français, un seul rôle purrait être retenu en France : celui d infirmière «praticienne» cmprenant des activités dérgatires à la réglementatin en vigueur (ex. dépistage, diagnstic médical, prescriptin de médicaments, etc.), mais en adptant la dénminatin «infirmière clinicienne spécialisée» ; - la pratique avancée est une spécialisatin dans un dmaine clinique. Elle intervient après la frmatin initiale d infirmière (cf. fig. 2) ; - la pratique avancée est centrée sur les activités de sins de santé (clinique, etc.). Elle ne se substitue pas à la fnctin «management, gestin», mais en est cmplémentaire. 4 Cf. article 51 de la Li n du 21 juillet prtant réfrme de l hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territires. Cdifié dans le Cde de la santé publique : articles L4011-1, L4011-2, L

20 Figure 2. Organisatin de pratique avancée et nuveaux métiers. Evlutin prfessinnelle dans le champ de la clinique à partir d un métier existant Spécialisatin (pratique avancée) Créatin de nuveaux métiers Nuveaux métiers Grade universitaire Dctrat - IADE - IBODE - IPDE - Santé des persnnes âgées - Santé mentale et psychiatrie -. Passerelles Définir les nuveaux métiers puvant être exercés avec un grade de Master Master 2 Accès via d autres frmatins Accès après la Licence u VAE Accès après la Licence, VAE Infirmière généraliste Infirmière généraliste Définir les nuveaux métiers puvant être exercés avec un grade de Licence Licence (Diplôme prfessinnel) Cmmentaire : un dispsitif simple permettant l rganisatin prfessinnelle seln qu il s agit d une pratique avancée, sit l évlutin d un métier existant, sit la créatin d un nuveau métier. Par ailleurs, d autres mdalités de dévelppement des cmpétences peuvent exister, fndées sur l expérience et des frmatins (cntinue, DU, DIU, etc.). 18

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer Maisn pur l Autnmie et l Intégratin des malades d Alzheimer «L enjeu est de mettre fin au désarri des familles qui ne savent à qui s adresser et qui snt perdues dans de nmbreux dispsitifs mal articulés

Plus en détail

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 34, Avenue Carnt - B.P. 185-63006 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 FICHE DE POSTE IDENTIFICATION DU POSTE N de l empli : Cntractuel Intitulé du pste : Chargé de missin FC FILIERE

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX CAHIER DES CHARGES OBJET : PRESTATION DE CONSEIL EN ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE DANS LE CADRE DE LA RECONFIGURATION DE LA PHARMACIE A USAGE INTERIEUR DE L HOPITAL FOCH I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique?

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique? ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service infrmatique u service technique? Lrs de la mise en place d un système d infrmatin gégraphique, une questin se pse suvent

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif CAHIER DES CHARGES Cnsultatin expert en investissement participatif Date de publicatin : 06/04/2014 Date de reprt des candidatures : 10/01/2014 à 13h00 Le présent cahier des charges a pur bjet une missin

Plus en détail

LA FONCTION ET SON CONTEXTE

LA FONCTION ET SON CONTEXTE Prfil de fnctin : Analyste-prgrammeur LA FONCTION ET SON CONTEXTE Intitulé de la fnctin Analyste-prgrammeur Grade : analyste-prgrammeur Rang : 100/4i Département auquel se rattache la fnctin : Dévelppement

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education 1 MINISTERE DE L EDUCATION Institut Natinal des Sciences de l Educatin Prjet de cpératin relatif au dévelppement des stratégies visant à réduire le taux d échecs et d abandns dans l enseignement de base

Plus en détail

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des rganismes de frmatin assurant la frmatin préparatire à l habilitatin électrique Le présent dcument a été rédigé par une cmmissin inter-ctr et appruvé par les

Plus en détail

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1 DSP cmpétences prfessinnelles régin NPC Grupe de travail n 1 Identificatin des mdalités de mise en œuvre pératinnelle par les pérateurs futurs délégataires Questin : Eléments de répnse Exemples : 2 Faciliter

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques Fiche de prjet pur les institutins publiques Infrmatins pratiques Nm de l institutin publique ayant intrduit le prjet: SPF Technlgie de l'infrmatin et de la Cmmunicatin (Fedict). Nm du prjet : egv Mnitr

Plus en détail

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires)

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires) Le dispsitif de qualificatin OPQIBI pur les audits énergétiques (réglementaires) (01/12/14) 1. Rappel du cntexte réglementaire Depuis le 1 er juillet 2014, cnfrmément à la Li n 2013-619 du 16 juillet 2013

Plus en détail

ALL Arts, Lettres, Langues. Information Communication Culture

ALL Arts, Lettres, Langues. Information Communication Culture Niveau : MASTER année Dmaine : Mentin : ALL Arts, Lettres, Langues Infrmatin Cmmunicatin Culture M2 Spécialité : Master 2 Recherche, «Cmmunicatin et médiatins» 120 ES Vlume hraire étudiant : 100 h 38 h

Plus en détail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail Sécurisatin de l empli Dcument de travail pur la 2 ème séance de négciatin du 12 ctbre Lutter cntre la précarité sur le marché du travail Il existe déjà beaucup de flexibilité en France, et à côté des

Plus en détail

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes :

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes : BTS MUC CCF Finalités et bjectifs E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE Cefficient 4 Cette épreuve permet d évaluer les aptitudes du candidat à prendre en respnsabilité des activités curantes

Plus en détail

ANIMATION D UNE SESSION DE FORMATION INTER

ANIMATION D UNE SESSION DE FORMATION INTER Sessin Interentreprises «Cnstruire et négcier l accrd d entreprise Frmatin & GPEC» - suite Réfrme FPC 5 mars ANIMATION D UNE SESSION DE FORMATION INTER «METTRE EN PLACE UN ACCORD D'ENTREPRISE FORMATION/COMPETENCES»

Plus en détail

INC Retraite 6 mai 2015. Actualités des Missions Réseau Déléguées

INC Retraite 6 mai 2015. Actualités des Missions Réseau Déléguées INC Retraite 6 mai 2015 Actualités des Missins Réseau Déléguées Enjeux: Les missins réseau déléguées : un nuveau levier pur ptimiser Amélirer la maîtrise des acticités Maintenir la cntinuité de service,

Plus en détail

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale Chap 10 : L évaluatin et la valrisatin du ptentiel de l équipe cmmerciale I. L évaluatin du ptentiel de l équipe A. Les enjeux de l évaluatin Les enjeux : Pur l évaluateur : Faire le bilan de l année :

Plus en détail

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB)

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB) Charte de l Assciatin Suisse de Prtage des Bébés (ASPB) 1. Rôle et missin L ASPB est une assciatin à but nn lucratif et indépendante de tutes marques,qui suhaite prmuvir un prtage respectueux du dévelppement

Plus en détail

Intitulé Ingénieur diplômé de l Ecole Centrale de Lille, spécialité Génie Industriel et Entrepreneurial (Ingénieur Manager Entrepreneur)

Intitulé Ingénieur diplômé de l Ecole Centrale de Lille, spécialité Génie Industriel et Entrepreneurial (Ingénieur Manager Entrepreneur) Répertire Natinal des Certificatins Prfessinnelles Résumé descriptif de la certificatin Intitulé Ingénieur diplômé de l Ecle Centrale de Lille, spécialité Génie Industriel et Entrepreneurial (Ingénieur

Plus en détail

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 1 ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 2 CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL SOMMAIRE PREAMBULE OBJET DES GROUPES DE TRAVAIL CREATION ET DISSOLUTION

Plus en détail

Titre II / Chapitre 1I : Faciliter l accès au soins de premier recours

Titre II / Chapitre 1I : Faciliter l accès au soins de premier recours Titre II / Chapitre 1I : Faciliter l accès au sins de premier recurs Article 18 : Généralisatin du tiers-payant Cmmuniqué du Ministère Purqui le Guvernement prend-il cette mesure? De nmbreux Français renncent

Plus en détail

La direction de l Évaluation, études et prospectives

La direction de l Évaluation, études et prospectives Inspectin générale Directeur général adjint : Denis IMHOFF Adjintes : Agnès BACHELOT-JOURNET, directrice de l audit interne et Dcteur Claude DUCOS-MIERAL, directrice Évaluatins, études et prspectives Adresse

Plus en détail

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES A) CHAMP D'ACTIVITÉ Le titulaire du BTS Management des unités cmmerciales a pur perspective de prendre la respnsabilité de tut u partie d'une unité cmmerciale

Plus en détail

Contrat de gestion du FOREM

Contrat de gestion du FOREM Cntrat de gestin du FOREM 2011-2016 TABLE DES MATIÈRES Identificatin des Parties... 5 Préambule... 5 TITRE I Dispsitins générales... 7 Article 1. Définitins... 7 Article 2. Objet du Cntrat... 10 Article

Plus en détail

Association Savoirs solidaires en Santé Page 1 sur 8

Association Savoirs solidaires en Santé Page 1 sur 8 Charte éditriale & éthique de Savirs solidaires en Santé à l usage des persnnes cntribuant à la platefrme interactive et cllabrative de l assciatin Assciatin Savirs solidaires en Santé Page 1 sur 8 Persnnes

Plus en détail

PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP»

PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP» Département de la frmatin et de la sécurité Service de l'enseignement Departement für Bildung und Sicherheit Dienststelle für Unterrichtswesen PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP» 2 Table

Plus en détail

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS Cnsultatin : Sutien à la réalisatin du plan de cmmunicatin du Pôle PASS Page 1 1 > INTRODUCTION 1.1 > PRESENTATION DES ACTEURS Le Pôle de cmpétitivité Parfums Arômes Senteurs Saveurs (PASS) représente

Plus en détail

CACES ou autorisation de conduite?

CACES ou autorisation de conduite? ntre réussite : vus faire réussir CACES u autrisatin de cnduite? pur être autrisé à cnduire un charit élévateur Sit le salarié passe un certificat «cariste» CACES = Certificat d Aptitude à la Cnduite En

Plus en détail

Marché public de prestations intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE DANS LE CADRE DE LA CONSTRUCTION D UNE DECHETERIE A PLAISANCE DU TOUCH (31)

Marché public de prestations intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE DANS LE CADRE DE LA CONSTRUCTION D UNE DECHETERIE A PLAISANCE DU TOUCH (31) Syndicat Mixte DECOSET 6 bis avenue des Pyrénées BP 39 31242 L Unin Cedex Tel : 05.62.89.03.41 Fax : 05.62.89.03.40 Curriel : cntact@decset.fr Marché public de prestatins intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES Fnctin : Chef de Divisin Cntrôle des pératins Financières Versin : 3 Nvembre 2014 FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES DÉPARTEMENT : Département Opérateurs DIVISION : Divisin

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

Parc urs. Séminaire d accueil (0,5 jour) Gestion des organisations. Management et communication. Gestion de production. Amélioration continue QSE

Parc urs. Séminaire d accueil (0,5 jour) Gestion des organisations. Management et communication. Gestion de production. Amélioration continue QSE MANAGER INTERMEDIAIRE GESTION DE PROJET GESTION DES ORGANISATIONS RH ET DROIT SOCIAL QSE MANAGEMENT ET COMMUNICATION AMELIORATION CONTINUE GESTION DE PRODUCTION Séminaire d accueil (0,5 jur) Gestin des

Plus en détail

OUTILS DE FINANCEMENT CITOYENS POUR LES

OUTILS DE FINANCEMENT CITOYENS POUR LES INTERREG ----- OUTILS DE FINANCEMENT CITOYENS POUR LES PROJETS DE DEVELOPPEMENT TERRITORIAL ----- Dépôt début Mars 2013 Validatin Sept 2013 DECEMBRE 2012 1 LE CONTEXTE GENERAL Les entreprises de l Ecnmie

Plus en détail

Institut de Formation Aide-Soignant

Institut de Formation Aide-Soignant Institut de Frmatin Aide-Signant Centre Hspitalier 96 Rue des capucins BP 148 41200 ROMORANTIN LANTHENAY Tél secrétariat : 02-54-88-34-41 emails : ecleas@ch-rmrantin.fr NOTICE EXPLICATIVE CONCOURS AIDE

Plus en détail

«Enrichir l Organisation par les Hommes» CYCLE «LE MANAGEMENT DE PROJET ; SAVOIRS FAIRE ET SAVOIR ETRE»

«Enrichir l Organisation par les Hommes» CYCLE «LE MANAGEMENT DE PROJET ; SAVOIRS FAIRE ET SAVOIR ETRE» «Enrichir l Organisatin par les Hmmes» CYCLE CYCLE : Le management de prjet «LE MANAGEMENT DE PROJET ; SAVOIRS FAIRE ET SAVOIR ETRE» METHODOLOGIE ET OUTILS PRATIQUES EN GESTION DE PROJET Du 27 juin au

Plus en détail

CONSULTATION POUR LE CHOIX D UNE MUTUELLE DE COMPLEMENTAIRE SANTE AU BENEFICE DES SALARIES DU CDTO CAHIER DES CHARGES

CONSULTATION POUR LE CHOIX D UNE MUTUELLE DE COMPLEMENTAIRE SANTE AU BENEFICE DES SALARIES DU CDTO CAHIER DES CHARGES CONSULTATION POUR LE CHOIX D UNE MUTUELLE DE COMPLEMENTAIRE SANTE AU BENEFICE DES SALARIES DU CDTO CAHIER DES CHARGES Le présent cahier des charges définit le périmètre de la prestatin attendue, en vue

Plus en détail

PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Toulois et chargée de mission en économie et gestion option vente

PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Toulois et chargée de mission en économie et gestion option vente PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Tulis et chargée de missin en écnmie et gestin ptin vente Sus le piltage de Christine Françis IEN Définir PFMP :.. Vus

Plus en détail

Centre de santé René-Laborie Audiens

Centre de santé René-Laborie Audiens Centre de santé René-Labrie Audiens CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre d un nuveau cncept Cahier des charges : Mise en œuvre d un nuveau cncept Smmaire 1 Cntexte 3 2 Descriptin de l existant 3 Descriptin

Plus en détail

Dossier de Presse. 1 ier guide Interactif pour créateurs et entrepreneurs

Dossier de Presse. 1 ier guide Interactif pour créateurs et entrepreneurs Dssier de Presse 1 ier guide Interactif pur créateurs et entrepreneurs «Une applicatin innvante accmpagnée par les leaders du marché» www.e-parcurs.fr (Micrsft, Gan Assurances, Cegid, Accr Services France,

Plus en détail

Division des Statistiques du Commerce Extérieur

Division des Statistiques du Commerce Extérieur Fnctin : Chef de Service Statistiques des Imprtatins Versin : FONCTION : CHEF DE SERVICE STATISTIQUES DES IMPORTATIONS DEPARTEMENT : DIVISION : SERVICE : RESPONSABLE HIERARCHIQUE : RESPONSABLE FONCTIONNEL

Plus en détail

CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE

CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE Décembre 2014 1 SOMMAIRE CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS LE MARCHE UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE UNE DEMARCHE STRATEGIQUE INSCRITE DANS LA DUREE LE

Plus en détail

DIRECTION DES PROJETS ET DE L ACCOMPAGNEMENT AU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES JuiLLET 2015 TITRE DE L ACTION :

DIRECTION DES PROJETS ET DE L ACCOMPAGNEMENT AU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES JuiLLET 2015 TITRE DE L ACTION : PROJET DE GESTION LOCATIVE de bureaux a usage prfessinnel DE LA MAISON DE L ENTREPRISE DIRECTION DES PROJETS ET DE L ACCOMPAGNEMENT AU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES JuiLLET 2015 TITRE DE L ACTION : «EXPLOITATION

Plus en détail

MASTERS LABELLISES PARISTECH FONDS D AIDES AUX ÉTUDIANTS PARISTECHT

MASTERS LABELLISES PARISTECH FONDS D AIDES AUX ÉTUDIANTS PARISTECHT MASTERS LABELLISES PARISTECH FONDS D AIDES AUX ÉTUDIANTS PARISTECHT P T 0 LA FONDATION PARISTECH Une fndatin dédiée à l enseignement supérieur et à la recherche Créée le 10 avril 2010 pur cntribuer au

Plus en détail

à la section préparatoire aux épreuves de sélection de la formation conduisant au Diplôme d Etat D INFIRMIER 2015/2016

à la section préparatoire aux épreuves de sélection de la formation conduisant au Diplôme d Etat D INFIRMIER 2015/2016 NOTICE D'INSCRIPTION à la sectin préparatire aux épreuves de sélectin de la frmatin cnduisant au Diplôme d Etat D INFIRMIER 2015/2016 INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS Centre Hspitalier «La Palmsa»

Plus en détail

Chap I : Economie d'entreprises

Chap I : Economie d'entreprises Chap I : Ecnmie d'entreprises Au sens large, le terme entreprise s'utilise pur des prjets uniques mais d'apparence risquée u difficile (par exemple, un grand vyage u une recherche scientifique), car il

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL D ÉVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE APPEL D OFFRES

CONSEIL NATIONAL D ÉVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE APPEL D OFFRES Cnseil Natinal d Évaluatins de la Frmatin Prfessinnelle CONSEIL NATIONAL D ÉVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE APPEL D OFFRES ÉVALUATION DES PRATIQUES D INGENIERIE DE FORMATION EN ENTREPRISE ET

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL de MASTER

DIPLOME NATIONAL de MASTER DIPLOME NATIONAL de MASTER En c-habilitatin entre : Université Paris Ouest-Nanterre La Défense Université Paris-Sud Université Pierre et Marie Curie Université Paris-Dauphine Ecle Plytechnique Supélec

Plus en détail

VERSION au 09 01 2014. Projet du CNOSF pour le sport français. Une ambition : «Passer d une nation de sportifs à une nation sportive»

VERSION au 09 01 2014. Projet du CNOSF pour le sport français. Une ambition : «Passer d une nation de sportifs à une nation sportive» VERSION au 09 01 2014 Prjet du CNOSF pur le sprt français Une ambitin : «Passer d une natin de sprtifs à une natin sprtive» Une clé : «Rénver le mdèle sprtif français» Faire du sprt un élément central

Plus en détail

Questionnaire aux Scop de la communication préalablement au Congrès des 10 et 11 avril 2014

Questionnaire aux Scop de la communication préalablement au Congrès des 10 et 11 avril 2014 Questinnaire aux Scp de la cmmunicatin préalablement au Cngrès des 10 et 11 avril 2014 Le 5 nvembre 2013, la fédératin des Scp de la cmmunicatin a demandé par curriel aux cpératives adhérentes de remplir

Plus en détail

MISSIONS COMMERCIALES

MISSIONS COMMERCIALES DEVELOPPEMENT ET OBJECTIFS MISSIONS COMMERCIALES Prcédure et bjectifs Le but d'une missin cmmerciale est de distribuer et prmuvir les prduits u services d'une entreprise. Les démarches à suivre snt les

Plus en détail

BIEN CHOISIR SON CA. En appliquant les règles que vous propose l Ordre des comptables agréés du Québec, vous gagnerez sur trois plans :

BIEN CHOISIR SON CA. En appliquant les règles que vous propose l Ordre des comptables agréés du Québec, vous gagnerez sur trois plans : BIEN CHOISIR SON CA PROCÉDURE PROPOSÉE AUX DEMANDEURS DE SERVICES POUR LES APPELS D OFFRES DE SERVICES AUPRÈS DE COMPTABLES AGRÉÉS Il est de plus en plus curant dans le mnde des affaires de prcéder à des

Plus en détail

Programme Eau, Climat et Développement pour l'afrique. Termes de référence pour le recrutement d un Expert Socio/agro-économiste

Programme Eau, Climat et Développement pour l'afrique. Termes de référence pour le recrutement d un Expert Socio/agro-économiste Prgramme Eau, Climat et Dévelppement pur l'afrique Termes de référence pur le recrutement d un Expert Sci/agr-écnmiste Dans le cadre de l élabratin de l étude sur l intégratin des impacts du changement

Plus en détail

PREAMBULE ARTICLE 1 ARTICLE 2

PREAMBULE ARTICLE 1 ARTICLE 2 Prtcle d Accrd sur les bjectifs en matière d Egalité Prfessinnelle et de mixité entre les Hmmes et les Femmes et les mesures permettant de les atteindre. Le présent accrd d entreprise ayant pur bjet l

Plus en détail

Nom de la maison de santé REGLEMENT INTERIEUR DE LA SOCIETE

Nom de la maison de santé REGLEMENT INTERIEUR DE LA SOCIETE Nm de la maisn de santé REGLEMENT INTERIEUR DE LA SOCIETE PREAMBULE Le présent règlement intérieur fixe les cnditins de travail cllabratif des assciés et les mdalités pratiques de fnctinnement interne

Plus en détail

APPEL A PROJETS TOURISTIQUES INNOVANTS 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE

APPEL A PROJETS TOURISTIQUES INNOVANTS 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE APPEL A PROJETS TOURISTIQUES INNOVANTS 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE I. Intitulé de vtre prjet II. Infrmatins sur le prteur de prjet Structure : Nm u dénminatin sciale : Frme juridique : Date de créatin

Plus en détail

POLITIQUE DE REMUNERATION

POLITIQUE DE REMUNERATION ASSET MANAGEMENT POLITIQUE DE REMUNERATION (UCITS ET AIF) INTRODUCTION En applicatin avec les textes suivants : En tant que sciété de gestin de fnds UCITS Règlement CSSF 10-4 prtant transpsitin de la directive

Plus en détail

Description d une offre de formation

Description d une offre de formation Descriptin d une ffre de frmatin Date de mise à jur : 03/03/15 CONDUCTEUR DE LIGNE DE PRODUCTION EN INDUSTRIE ALIMENTAIRE (H/F) Identificatin interne (bligatire) cde HACORD :INALCL cde REM : 4512201 cncrdance

Plus en détail

BUSINESS RISK MANAGEMENT

BUSINESS RISK MANAGEMENT BUSINESS RISK MANAGEMENT Démarche générale Méthde FEDICT Quick-Win Date Auteur Versin 24/8/26 A. Huet - A. Staquet V1. Table des matières 1 OBJECTIF DU DOCUMENT...2 2 DÉFINITIONS...2 3 PRINCIPE... 3 4

Plus en détail

- culture - tourisme - sport - actions sociales

- culture - tourisme - sport - actions sociales NOTICE de demande de subventin - culture - turisme - sprt - actins sciales Le dssier de demande de subventin a été créé dans le but d harmniser les subventins accrdées par la COMPA (Cmmunauté de Cmmunes

Plus en détail

L évaluation L évaluation externe Questions Questions / / réponses

L évaluation L évaluation externe Questions Questions / / réponses L évaluatin L évaluatin externe externe uestins uestins / / répnses répnses Les symbles utilisés dans le texte : 1.1 1.1 Les questins snt classées par thème et snt numértées dans le thème. Face à ce symble,

Plus en détail

Fiche action N 7 : Le logement des personnes défavorisées

Fiche action N 7 : Le logement des personnes défavorisées Prgramme lcal de l habitat de la Cmmunauté de Cmmunes des Pays de Rhône et Ouvèze Fiche actin N 7 : Le lgement des persnnes défavrisées ENJEUX - Fluidifier les parcurs résidentiels des persnnes défavrisées

Plus en détail

RÈGLEMENT DE PARTICIPATION DES BOURSES "COOPÉRATIVES CITOYENNES"

RÈGLEMENT DE PARTICIPATION DES BOURSES COOPÉRATIVES CITOYENNES RÈGLEMENT DE PARTICIPATION DES BOURSES "COOPÉRATIVES CITOYENNES" L'Agence pur l'entreprise et l'innvatin (AEI) met en œuvre un nuveau dispsitif de sutien aux prjets de cpératives cityennes. Dès septembre

Plus en détail

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS Date de créatin : 1 er nvembre 2007 Date de dernière mise à jur : 19 nvembre 2012 Services Impliqués : Départements gestin, Directin générale, DCCI Objet

Plus en détail

FORMATION OBSERVANCE

FORMATION OBSERVANCE FORMATION OBSERVANCE OBJECTIFS Sensibiliser les participants à la prblématique de l bservance Cmprendre la prblématique de nn bservance Cmment bâtir un prgramme d Observance Echanger avec des prfessinnels

Plus en détail

Projets petite enfance enfance

Projets petite enfance enfance 17/5/10 Réunin petite enfance éléments préparatires page 1/5 Prjets petite enfance enfance Cmité de suivi schéma fil d échanges : Rappel des champs relatifs à la préparatin du Cntrat Enfance Jeunesse (CEJ)

Plus en détail

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel Terrain de jeu Analgie au sprt prfessinnel USO : US Oynnax Rugby : management dans le sprt Le 9 décembre 2009, Olivier Nier, entraîneur de l USO, Pr D2 de rugby, réalisait dans le cadre d une cnférence

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION «EXPERTS COMPTABLES ET AVOCATS»

CATALOGUE DE FORMATION «EXPERTS COMPTABLES ET AVOCATS» CATALOGUE DE FORMATION «EXPERTS COMPTABLES ET AVOCATS» APS Frmatin 15 Rue de Ngent 51100 REIMS Tel : 03.26.82.84.84 / Fax : 03.26.82.58.23 www.apscnsult.fr CONTEXTE Dans l Entreprise, le rôle de l Expert-Cmptable

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

UNION EUROPEENNE Fonds Social Européen. Département de Seine-Maritime. Accompagnement Socioprofessionnel Renforcé en Association Intermédiaire

UNION EUROPEENNE Fonds Social Européen. Département de Seine-Maritime. Accompagnement Socioprofessionnel Renforcé en Association Intermédiaire UNION EUROPEENNE Fnds Scial Eurpéen Département de Seine-Maritime Accmpagnement Sciprfessinnel Renfrcé en Assciatin Intermédiaire 2012/2013 Accmpagnement Sciprfessinnel Renfrcé en Assciatin Intermédiaire

Plus en détail

MAITRISE UNIVERSITAIRE D ETUDES AVANCEES EN MEDECINE DENTAIRE

MAITRISE UNIVERSITAIRE D ETUDES AVANCEES EN MEDECINE DENTAIRE MAITRISE UNIVERSITAIRE D ETUDES AVANCEES EN MEDECINE DENTAIRE N.B. : Le masculin est utilisé au sens générique; il désigne autant les femmes que les hmmes ARTICLE 1 OBJET 1. La Faculté de médecine de l

Plus en détail

FORMATION INTERENTREPRISES SECURITE ENVIRONNEMENT 2015 Département de la Marne

FORMATION INTERENTREPRISES SECURITE ENVIRONNEMENT 2015 Département de la Marne FORMATION INTERENTREPRISES SECURITE ENVIRONNEMENT 2015 Département de la Marne En partenariat avec la CCI de Reims Epernay Versin A - janvier 2015 INTERACTIONS ET ENTREPRISE Cnseil I Audit I Frmatin 39

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information) DOD-CENTER RFI Demande d infrmatin ESOP Réf. : RFI_ESOP_DemandeInfrmatin.dcx Page 1/6 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request Fr Infrmatin) RFI20120001 SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 1.1.

Plus en détail

CHARTE DE QUALITE DE LA PROFESSION DE PRESTATAIRE DE DISPOSITIFS MEDICAUX

CHARTE DE QUALITE DE LA PROFESSION DE PRESTATAIRE DE DISPOSITIFS MEDICAUX CHARTE DE QUALITE DE LA PROFESSION DE PRESTATAIRE DE DISPOSITIFS MEDICAUX PREAMBULE La présente charte a pur bjectif d'expser les principes essentiels devant dicter la cnduite prfessinnelle des furnisseurs

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale T1 1999 T4 1999 T3 2000 T2 2001 T1 2002 T4 2002 T3 2003 T2 2004 T1 2005 T4 2005 T3 2006 T2 2007 T1 2008 T4 2008 T3 2009 T2 2010 T1 2011 T4 2011 T3 2012 T2 2013 Accmpagner le muvement de désintermédiatin

Plus en détail

Accueil des personnes âgées en clinique privée : Agir pour la santé des plus âgés

Accueil des personnes âgées en clinique privée : Agir pour la santé des plus âgés La santé en actins Accueil des persnnes âgées en clinique privée : Agir pur la santé des plus âgés Ce n est un secret pur persnne, le vieillissement de la ppulatin Française s accélère. Si 1 Français sur

Plus en détail

Project Portfolio Management

Project Portfolio Management Revue Cmparative des Référentiels en Prtfli Management PMI & MP Tls&Tip Frum 15 28 Janvier Mars 2013 Kickff 2013 - Management de prjet 3D Prject Prtfli Management Prject Prtfli Management Revue Cmparative

Plus en détail

CONVENTION DEPARTEMENTALE POUR LA LUTTE CONTRE LE TRAVAIL ILLEGAL DANS LE SECTEUR DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS DU DEPARTEMENT DE L ARDÈCHE

CONVENTION DEPARTEMENTALE POUR LA LUTTE CONTRE LE TRAVAIL ILLEGAL DANS LE SECTEUR DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS DU DEPARTEMENT DE L ARDÈCHE CONVENTION DEPARTEMENTALE POUR LA LUTTE CONTRE LE TRAVAIL ILLEGAL DANS LE SECTEUR DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS DU DEPARTEMENT DE L ARDÈCHE Le Préfet de l Ardèche, Le Prcureur de la République près

Plus en détail

GUIDE D ENTRETIEN POUR LA PHASE 1

GUIDE D ENTRETIEN POUR LA PHASE 1 GUIDE D ENTRETIEN POUR LA PHASE 1 DE DESCRIPTION DE L EXISTANT Avant-prps : Le terme «infrastructure» cuvre les vlets suivants : 1. Vlet applicatif, bases de dnnées, plates-frmes infrmatiques 2. Vlets

Plus en détail

Bourse Étienne-Beauclair Banque Nationale

Bourse Étienne-Beauclair Banque Nationale La Burse Étienne-Beauclair Banque Natinale Burse d' excellence destinée aux persnnes ayant une déficience visuelle pur la réalisatin de prjets nvateurs 15 000 $ Dépsez vs candidatures entre Le 15 décembre

Plus en détail

ITIL V3. Les principes de la conception des services

ITIL V3. Les principes de la conception des services ITIL V3 Les principes de la cnceptin des services Créatin : janvier 2008 Mise à jur : janvier 2010 A prps A prps du dcument Ce dcument de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

GUIDE DU CANDIDAT REPRESENTANT EN ASSURANCE DE DOMMAGES DES PARTICULIERS. Préparation aux examens de l AMF. Pour : DESJARDINS ASSURANCES GENERALES

GUIDE DU CANDIDAT REPRESENTANT EN ASSURANCE DE DOMMAGES DES PARTICULIERS. Préparation aux examens de l AMF. Pour : DESJARDINS ASSURANCES GENERALES GUIDE DU CANDIDAT REPRESENTANT EN ASSURANCE DE DOMMAGES DES PARTICULIERS Préparatin aux examens de l AMF Pur : DESJARDINS ASSURANCES GENERALES Prfesseur : Jacques Bélanger 04-2012 TABLE DES MATIÈRES I.

Plus en détail

Obligations des employeurs par seuils d effectifs de l entreprise. Toutes entreprises confondues

Obligations des employeurs par seuils d effectifs de l entreprise. Toutes entreprises confondues Obligatins des emplyeurs par seuils d effectifs de l entreprise Tutes entreprises cnfndues Affichages bligatires Déclaratin et cmmunicatin à caractère péridique : Déclaratins et cmmunicatins à caractère

Plus en détail

Réforme de la politique de la ville «quartiers, engageons le changement»

Réforme de la politique de la ville «quartiers, engageons le changement» Réfrme de la plitique de la ville «quartiers, engagens le changement» Prpsitins pur une plitique glbale et ambitieuse de slidarité territriale - Janvier 2013 - Page 1 Analyse cntextuelle C est dans les

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Directin générale de l ffre de sins Sus-directin de la régulatin de l ffre de sins Bureau du premier recurs (R2) Jcelyn Vidn-Buthin Tél. 01 40 56 64 86 jcelyn.vidn-buthin@sante.guv.fr

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Directin des cmmunicatins Mise à jur : 15 mai 2014 Entrée en vigueur : 13 janvier 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. MISE EN CONTEXTE... 3 2. CHAMPS D APPLICATION... 3 3. FONDEMENTS

Plus en détail

Gestion de la rémunération et de la masse salariale

Gestion de la rémunération et de la masse salariale Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ Gestin de la rémunératin et de la masse salariale Cpyright 2009 CXP. 1 All rights reserved. Reprductin r distributin f this dcument, in any frm, is expressly prhibited

Plus en détail

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger Fiche sur les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger Préambule Cette fiche cncerne les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger. En effet, Éducatin internatinale cnsidère maintenant

Plus en détail

Projet «Pour une Europe sociale, apprenons la MOC»

Projet «Pour une Europe sociale, apprenons la MOC» Prjet «Pur une Eurpe sciale, apprenns la MOC» Synthèse des échanges du cllectif cityen Plusieurs réunins nt eu lieu, entre juillet 2009 et juin 2010 en régin Nrd Pas de Calais, autur du prjet «Pur une

Plus en détail

Fiche programme Bureau Aquitaine Europe. Le programme Jeunesse en action 2007 2013. Jeunesse

Fiche programme Bureau Aquitaine Europe. Le programme Jeunesse en action 2007 2013. Jeunesse Fiche prgramme Bureau Aquitaine Eurpe Le prgramme Jeunesse en actin 2007 2013 Jeunesse Le prgramme eurpéen Jeunesse en Actin sutient des prjets à but nn lucratif à l intentin de jeunes âgés de 15 à 28

Plus en détail

Termes de références Projet de recherche sur le français dans l espace arabofrancophone

Termes de références Projet de recherche sur le français dans l espace arabofrancophone Termes de références Prjet de recherche sur le français dans l espace arabfrancphne L'Organisatin internatinale de la Francphnie (OIF) et l'agence universitaire de la Francphnie (AUF) lancent un appel

Plus en détail

Pour l étude d un logiciel documentaire : o Mener une réflexion technique sur les ressources d un logiciel documentaire : Caractériser le logiciel

Pour l étude d un logiciel documentaire : o Mener une réflexion technique sur les ressources d un logiciel documentaire : Caractériser le logiciel IDENTIFICATION Intitulé de l Unité de frmatin : Biblithécaire - Frmatin Niveau d études : C & D technique et prfessinnelle Intitulé du curs : Infrmatique Réseaux Gestin Nmbre de crédits ECTS : dcumentaire

Plus en détail

Catalogue de formation des meilleures pratiques de la gestion des services informatiques

Catalogue de formation des meilleures pratiques de la gestion des services informatiques SPÉCIALISTE DE LA PRODUCTION INFORMATIQUE CONSULTING FORMATION SOFTWARE INFOGÉRANCE ITIL au cœur de ns méthdes Frt de sn expertise de la prductin et de la gestin des services infrmatiques depuis plus de

Plus en détail

Certificat. Conformité Bancaire : Compliance. (CCB) Cadre réglementaire et risques

Certificat. Conformité Bancaire : Compliance. (CCB) Cadre réglementaire et risques Certificat Cnfrmité Bancaire : Cmpliance (CCB) Cadre réglementaire et risques Certificat Cnfrmité Bancaire : Cmpliance (CCB) Cadre réglementaire et risques Enjeu et cntexte : Une cnnaissance pintue et

Plus en détail

Changement de régime fiscal des Mutuelles et des IP : remarques d ordre actuariel

Changement de régime fiscal des Mutuelles et des IP : remarques d ordre actuariel Changement de régime fiscal des Mutuelles et des IP : remarques d rdre actuariel Jurnées d études du SACEI et de l IA Deauville, jeudi 20 septembre 2012 Nrbert Gautrn ngautrn@galea-asscies.eu Smmaire 1.

Plus en détail

Colloque 07-05-2015 Rapport de l'atelier 1

Colloque 07-05-2015 Rapport de l'atelier 1 Cllque 07-05-2015 Rapprt de l'atelier 1 P.1 MON PLAN D'URGENCE COMMUNAL: À QUEL NIVEAU EN EST-IL ET COMMENT CONCRÈTEMENT LE FAIRE AVANCER? QUESTION 1: COMMENT ÉTABLIR UN ÉTAT DES LIEUX DE MON PLAN D URGENCE

Plus en détail