TRANSPORTS DANS LE CADRE DE LA PEDAGOGIE SPECIALISEE CONTRAT. entre

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TRANSPORTS 2013-2014 DANS LE CADRE DE LA PEDAGOGIE SPECIALISEE CONTRAT. entre"

Transcription

1 TRANSPORTS DANS LE CADRE DE LA PEDAGOGIE SPECIALISEE CONTRAT entre Société de transports / Société organisatrice des transports (ci-après : le transporteur) : Nom : Adresse : Représentée par : Institution / Ecole Nom : Adresse : Représentée par : Les parties au présent contrat conviennent et approuvent les termes fixés comme suit : 1

2 PRÉAMBULE A la suite de l'entrée en vigueur, le 1 er janvier 2008, de la Réforme de la péréquation financière et de la répartition des tâches entre la Confédération et les cantons (RPT), l AI ne finance plus le domaine de la pédagogie spécialisée, y compris les transports. Suite à une analyse du financement des transports scolaires, il s est avéré nécessaire d harmoniser les nombreuses et différentes pratiques tarifaires. A cet effet, le Groupe de travail RPT «Organisation et mise en œuvre» a donné au sous-groupe «Transport» le mandat suivant : - proposer un nouveau système de tarification pour les transports scolaires des écoles spécialisées, - expérimenter le nouveau mode de tarification par le biais d un projet-pilote auquel des membres du sous- GT «Transport» participent. Le projet a débuté à la rentrée scolaire Il est piloté et suivi par le Service de l enseignement spécialisé et de l appui à la formation (SESAF). A la teneur actuelle du projet de Loi sur la pédagogie spécialisée, il revient au SESAF de financer les transports et, partant, de fixer le système tarifaire avec un nouveau dispositif d organisation et de gestion des transports. I. OBJET Le présent contrat a pour objet de régler les relations entre «le transporteur» et «l institution/école» afin d organiser le transport des élèves en situation de handicap, sous le contrôle de l Etat de Vaud, par son Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC), le Service de l enseignement spécialisé et de l appui à la formation (ci-après : SESAF). II. OBLIGATIONS DU TRANSPORTEUR 1. Le transporteur s engage à effectuer le transport des enfants qui relèvent de la pédagogie spécialisée. A cet effet, il collabore avec l institution/école. 2. Le transporteur s engage à transporter les enfants conformément à ce qui est prévu sous le chiffre IV du présent contrat. 3. Le transporteur est responsable de la sécurité des enfants qu il transporte ainsi que de celle des véhicules utilisés dans le cadre de cette activité. 4. Le transporteur déclare se conformer à toutes les dispositions légales ou règlementaires applicables au transport de voyageur, à la circulation routière et au travail. En particulier, le transporteur doit être au bénéfice d une assurance de responsabilité civile couvrant les transports professionnels et des autorisations nécessaires à l exercice de son activité. 5. Le transporteur s assure de l honorabilité professionnelle des chauffeurs. Lors de leur engagement, le transporteur demande un extrait du casier judiciaire et le conserve. Le transporteur s engage à ne pas embaucher des chauffeurs pour les transports scolaires si le casier judiciaire mentionne une condamnation pénale liée à la conduite en état d ébriété ou liée à un comportement répréhensible envers un mineur. Le transporteur reste attentif aux éventuelles condamnations de cet ordre pendant l engagement de ses chauffeurs. 6. Le transporteur garantit que tous ses chauffeurs sont au bénéfice d un permis de conduire professionnel et que ses véhicules sont affectés au transport professionnel de personnes. 7. Le transporteur s engage à respecter les dispositions contractuelles relatives à l'égalité ou à la promotion de l'égalité de traitement entre hommes et femmes, notamment en matière de conditions salariales. 8. Le transporteur respecte les dispositions relatives à la protection de l'environnement, ainsi que celles en matière de lutte contre les nuisances sonores, la protection des eaux, la protection de l'air et la gestion des déchets. 2

3 III. OBLIGATIONS DE L INSTITUTION/ÉCOLE 1. L institution/école collabore avec le transporteur dans l organisation des transports. En principe, toutes les courses d un élève sont attribuées au même transporteur. 2. Pour les élèves/jeunes qui nécessitent une prise en charge particulière, les institutions/écoles veillent à ce que le transport soit organisé soit conformément au protocole interne, soit par un médecin attestant les recommandations émanant d un physiothérapeute ou d un ergothérapeute. Ces informations doivent être transmises au transporteur pour que les élèves/jeunes concernés soient correctement transportés. 3. L institution/école paie le transporteur sur la base de la tarification prévue sous le chiffre V du présent contrat, après la prise en compte des modifications demandées ressortant du contrôle des factures mensuelles. Les montants indûment facturés ou dus pour les mois précédents sont à créditer ou débiter par le transporteur rétroactivement sur la facture du mois suivant, pour toute la période concernée. a. Contrôle mensuel : type véhicule choisi, nombre d élèves, annulation transport individuel (avant 17h), absence élève (+5 jours), inscription horaire (arrivée/départ domicile, école, adresse complète), exceptions avec commentaires. b. Bimestriel/Trimestriel : vérification nombre kilomètres et durée de chaque tournée, selon Twixroute. IV. ORGANISATION DES TRANSPORTS 1. Le transport des élèves s effectue dans le cadre des déplacements suivants : a) Tournées scolaires Aller : depuis le domicile/lieu de prise en charge convenu du 1 er élève, le plus éloigné, jusqu à l institution/école ; Retour : depuis l institution/école jusqu au domicile/lieu de prise en charge convenu du dernier élève, le plus éloigné. b) Activités scolaires sportives et de loisirs Aller : lieu d activité convenu/école/institution ou depuis le domicile/lieu de prise en charge du 1 er élève, le plus éloigné, jusqu à l institution/école ; Retour : lieu d activité convenu/école/institution jusqu au domicile/lieu de prise en charge convenu du dernier élève, le plus éloigné. 2. Ce contrat ne s applique pas aux courses médico-thérapeutiques. Celles-ci ne sont pas financées par l Etat de Vaud (ergothérapie, physiothérapie, visite médicale, etc.). 3. Les tournées sont organisées par le transporteur avec la collaboration de l institution/école de manière à regrouper un maximum d enfants domiciliés à proximité les uns des autres. A ce titre, ils utilisent le planificateur de route, défini aux points V.3 et VII ci-dessous, en appliquant les options «Temps/coûts (CO 2 ) route optimisée» et «Privilégier l autoroute». 3

4 V. TARIF ET MODE D APPLICATION 1. Tarif Les tarifs suivants s appliquent pour les transports selon le type de véhicule. Le transporteur facture la TVA en sus des prix indiqués ci-dessous. Le montant de la TVA doit être clairement indiqué sur la facture, sauf pour les transports en fauteuil roulant (voir chapitre VI.9). Type de véhicule Tarif horaire Tarif/km (en CHF) (en CHF) Par enfant ou par accompagnant Prise en charge Par moyen auxiliaire (max.1/enfant) Transport individuel < 6 km (a) Véhicule 5 pl. et (b) Véhicule équipé fauteuils roulants Supplément > 25 km 10% (Formulaire tournée : durée D1) 10% (Formulaire tournée : durée D1) 2. Application du tarif kilométrique a) Véhicule 5 places et + : quelque soit le nombre d enfants b) Véhicule équipé pour fauteuil roulant : dès que le besoin d un véhicule équipé est avéré. Le «tarif b)» est applicable uniquement aux transports d enfants dans des véhicules équipés pour fauteuils roulants. 3. Durée d une tournée La durée de chaque tournée est fixée au maximum entre 45 minutes et 60 minutes (1 er total du «Formulaire tournée : durée D1»), sauf exception autorisée par l institution et annoncée au SESAF. Pour le paiement des factures, le calcul sera effectué selon la méthode «Temps/coûts (CO 2 ) route optimisée» et «Privilégier l autoroute» ressortant du planificateur de route «Twixroute». 4. Absence d un enfant En cas d absence d un enfant inférieure à 5 jours scolaires consécutifs, le coût de la tournée reste inchangé. Dès le 6 ème jour d absence, la facture doit être modifiée en conséquence. Toute annulation de transport individuel, annoncée avant 17 heures le jour précédent, n est pas facturable. 5. Moyens auxiliaires Seuls les moyens auxiliaires suivants sont retenus comme tels : a. Fauteuil roulant manuel fixé dans un véhicule + 5 places b. Cycle à but thérapeutique & Poussepousse spécial c. Fauteuil roulant électrique d. «Standing» (verticalisateur) e. Tintébin Rollator Déambulateur f. «N F Walker» (aide à la marche) 6. Courses individuelles et spécifiques Les courses individuelles et spécifiques doivent être évitées autant que possible, à l exception des transports pédago-thérapeutiques. 7. Divers Aucune autre prestation ou élément ne peuvent être facturés en dehors de ce qui est prévu dans le contrat (exemple : attente), sauf autorisation de l institution, validée par le SESAF. Ceci afin d en garantir le remboursement (Commentaire à inscrire sur le fichier Excel mensuel). 4

5 VI. TRANSPORT DES ENFANTS EN FAUTEUIL ROULANT 8. Sécurité a. Base légale Pour le transport des enfants en fauteuil roulant, les principes de sécurité émanant des recommandations de l OFROU (réf et Bon) doivent être respectées par les transporteurs privés et par les institutions. D autres systèmes de sécurité peuvent être appliqués s ils sont garantis par le fabricant et validés par le Service cantonal des automobiles et de la navigation (SAN). b. Validation du transport en fauteuil roulant En cas de transport en fauteuil roulant, les institutions/écoles veillent à ce que le transport soit organisé soit conformément au protocole interne, soit par un médecin attestant les recommandations émanant d un physiothérapeute ou d un ergothérapeute. Ces informations doivent être transmises au transporteur pour que l enfant concerné soit correctement transporté. 9. Exemption de TVA Selon l article 21 de la Loi régissant la taxe sur la valeur ajoutée (LTVA), le transport de personnes malades, blessées ou handicapées est exempté de l assujettissement à la TVA, s il est effectué à l aide de moyens de transports spécialement aménagés à cet effet. Par conséquent, un fichier séparé sera complété pour les transports effectués avec des véhicules équipés pour fauteuils roulants. VII. OUTILS COMMUNS Les parties s engagent à utiliser les outils de travail suivants : Twixroute (détermination de la durée du transport et du nombre de km : «Temps/coûts (CO 2 ) route optimisée» et «Privilégier l autoroute») ; Le fichier Excel commun (détail de la tournée : élève, adresse, km, durée avec prise en charge). Une copie du fichier Excel mensuel est envoyée, par voie informatique, à l institution/école et au SESAF VIII. VALIDITÉ ET RENOUVELLEMENT Le présent contrat est conclu pour une durée déterminée fixée ci-dessous. Début : 1 er août 2013 Fin : 31 juillet 2014 Sauf résiliation formelle, il peut être renouvelé deux fois tacitement aux mêmes conditions et pour une durée semblable. Le délai de résiliation est fixé au plus tard au 31 janvier pour le 31 juillet de la même année, en raison de la planification de l année scolaire suivante. IX. LITIGE ET FOR Pour tout conflit relatif au présent contrat, les parties s engagent à faire préalablement appel à la médiation du SESAF. En cas de litige, le for est au lieu de situation de l institution/école. Fait à., le Le transporteur : L institution/école

TRANSPORTS 2015-2016 DANS LE CADRE DE LA PEDAGOGIE SPECIALISEE CONTRAT. entre

TRANSPORTS 2015-2016 DANS LE CADRE DE LA PEDAGOGIE SPECIALISEE CONTRAT. entre TRANSPORTS 2015-2016 DANS LE CADRE DE LA PEDAGOGIE SPECIALISEE CONTRAT entre Société de transports / Société organisatrice des transports (ci-après : le transporteur) : Nom : Adresse : Représentée par

Plus en détail

Barèmes des aides financières en faveur des mineurs placés en famille d accueil

Barèmes des aides financières en faveur des mineurs placés en famille d accueil Département de la formation, de la jeunesse et de la culture Service de protection de la jeunesse Barèmes des aides financières en faveur des mineurs placés en famille d accueil Extrait du document R2.10

Plus en détail

RÈGLEMENT 400.01.2 sur la promotion de la santé et la prévention en milieu scolaire (RPSPS )

RÈGLEMENT 400.01.2 sur la promotion de la santé et la prévention en milieu scolaire (RPSPS ) Adopté le 31.08.2011, entrée en vigueur le 01.08.2011 - Etat au 01.08.2011 (en vigueur) RÈGLEMENT 400.01.2 sur la promotion de la santé et la prévention en milieu scolaire (RPSPS ) du 31 août 2011 LE CONSEIL

Plus en détail

Extrait des «Directives de qualité de la CDAS Est+ pour les institutions pour adultes handicapés (personnes invalides au sens de la LIPPI)»

Extrait des «Directives de qualité de la CDAS Est+ pour les institutions pour adultes handicapés (personnes invalides au sens de la LIPPI)» SG CDAS / mars 2015 Extrait des «Directives de qualité de la CDAS Est+ pour les institutions pour adultes handicapés (personnes invalides au sens de la LIPPI)» du 12 septembre 2011 Traduction en français

Plus en détail

CONTRAT DE RÉSIDENCE

CONTRAT DE RÉSIDENCE CONTRAT DE RÉSIDENCE PARTIES CONTRACTANTES Le présent contrat est conclu entre d une part, le Home Médicalisé LA LORRAINE SA, Pré-Rond 11-12, Case postale 376, 2022 Bevaix ci-après l institution et d autre

Plus en détail

Un, Deux, Trois pour rester chez soi

Un, Deux, Trois pour rester chez soi Un, Deux, Trois pour rester chez soi L association 1,2,3 pour rester chez soi propose aux familles isséennes des auxiliaires parentales qui assurent la garde des enfants de moins de 3 ans et éventuellement

Plus en détail

Le portail de la formation professionnelle. Nos formations par corps de métiers :

Le portail de la formation professionnelle. Nos formations par corps de métiers : Nos formations par corps de métiers : Marketing-Publicité Finance-Banque Fiduciaire-Immobilier Direction-Management Ressources Humaines Informatique-Technologie Biotechnologie-Pharmaceutique Electronique-Mécanique

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES

CONDITIONS GENERALES CONDITIONS GENERALES Toutes les transactions commerciales entre Heyer Benelux et le client sont régies par les présentes conditions générales. Ces conditions prévalent de plein droit sur les conditions

Plus en détail

Conditions de l offre My Service

Conditions de l offre My Service Conditions de l offre My Service 1 Champ d application La présente description de services traite des prestations de services dénommées «My Service» de Swisscom (Suisse) SA (ci-après «Swisscom») pour les

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale

Centre Communal d Action Sociale Centre Communal d Action Sociale REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT Du Centre de Loisirs des 11/15 ans «CLUB ADOS» INTRODUCTION : La commune de Sathonay-Camp a souhaité mettre en place un «club Ados» à destination

Plus en détail

Les Enfants du Monde. Règlement et conditions d accueil

Les Enfants du Monde. Règlement et conditions d accueil Les Enfants du Monde Puits-Godet 16 2000 Neuchâtel Tél 032 725 24 25 l.anthoine@bluewin.ch Directrice Psychologue Lory ANTHOINE Règlement et conditions d accueil Horaires d ouverture et fermetures annuelles

Plus en détail

RÉF.: EASO/2016/CA/003

RÉF.: EASO/2016/CA/003 Avis de vacance pour le poste d assistant en ressources humaines (agent contractuel, GF III) au sein du Bureau européen d appui en matière d asile (EASO) RÉF.: EASO/2016/CA/003 Publication Intitulé de

Plus en détail

CONVENTION. Conclue entre :

CONVENTION. Conclue entre : CONVENTION de financement et de partenariat entre la Caisse Primaire d'assurance Maladie et le Département pour assurer la prise en charge, par l Assurance Maladie, des actes médicaux réalisés par le service

Plus en détail

CENTRAL ROUTE CHARGES OFFICE Page 1 SERVICE CENTRAL DES REDEVANCES DE ROUTE

CENTRAL ROUTE CHARGES OFFICE Page 1 SERVICE CENTRAL DES REDEVANCES DE ROUTE CENTRAL ROUTE CHARGES OFFICE Page 1 Veuillez mentionner la référence indiquée sur l un des documents de facturation reçu d : ACCORD ENTRE ET LES UTILISATEURS DE L' «EXTRANET DU SCRR POUR LES USAGERS DE

Plus en détail

POLITIQUE. de la. Fédération de natation du Québec

POLITIQUE. de la. Fédération de natation du Québec FNQ 2015-09-23 POLITIQUE de la Fédération de natation du Québec «Politique d inscription des clubs» 23 septembre 2015 Politique d inscription des clubs 2015-2016 Page 1 sur 11 Table des matières Définition

Plus en détail

Description du service Dell

Description du service Dell Description du service Dell Recyclage d équipements informatiques EMEA Introduction Dell est heureux de fournir les Services de revente et de recyclage d équipements informatiques (le ou les «Services»)

Plus en détail

Conditions générales d'utilisation de la plateforme internet ARTNOLENS -

Conditions générales d'utilisation de la plateforme internet ARTNOLENS - Conditions générales d'utilisation de la plateforme internet ARTNOLENS - Les présentes conditions générales d utilisation régissent les relations entre la société anonyme «ARTNOLENS S.A. «établie et ayant

Plus en détail

MINICA. Assurance-maladie obligatoire pour soins de base GALENOS

MINICA. Assurance-maladie obligatoire pour soins de base GALENOS MINICA Assurance-maladie obligatoire pour soins de base (selon la Loi fédérale sur l assurance-maladie du 18 mars 1994, LAMal) Les dénominations personnelles et fonctionnelles contenues dans le présent

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE SOMMAIRE : PREAMBULE Article 1. PRIX ET NOMBRE DE PLACES Article 2. DISPONIBILITE ET COMMANDE Article 3. PAIEMENT Article 4. SECURISATION DES PAIEMENTS ET DES DONNEES PERSONNELLES

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ABONNEMENT SUISSE PAR SATELLITE AVEC UNE CARTE SEULE Valables au 1er novembre 2014

CONDITIONS GENERALES D ABONNEMENT SUISSE PAR SATELLITE AVEC UNE CARTE SEULE Valables au 1er novembre 2014 CONDITIONS GENERALES D ABONNEMENT SUISSE PAR SATELLITE AVEC UNE CARTE SEULE Valables au 1er novembre 2014 Les présentes Conditions Générales d Abonnement, le formulaire de souscription et la Fiche Tarifaire

Plus en détail

relative à l organisation et à la gestion de la police du lac de Neuchâtel

relative à l organisation et à la gestion de la police du lac de Neuchâtel 785.5 Convention intercantonale du 5 août 04 relative à l organisation et à la gestion de la police du lac de Neuchâtel Le Directeur de la sécurité et de la justice du canton de Fribourg Le Chef du Département

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES «CARTE PROS PRIVILEGES» En vigueur à compter du 06/02/2014

CONDITIONS GENERALES «CARTE PROS PRIVILEGES» En vigueur à compter du 06/02/2014 CONDITIONS GENERALES «CARTE PROS PRIVILEGES» En vigueur à compter du 06/02/2014 Les Conditions Générales ou le Contrat : les présentes conditions générales, l ensemble des formulaires liés à la carte PROS

Plus en détail

MULTI ACCUEIL REGLEMENT INTERIEUR

MULTI ACCUEIL REGLEMENT INTERIEUR MULTI ACCUEIL REGLEMENT INTERIEUR S.O.M.M.A.I.R.E I. PRESENTATION DE LA STRUCTURE... 3 II. CONDITIONS GENERALES DE FONCTIONNEMENT... 4 III. LE PERSONNEL... 4 IV. LA CONTINUITE DE LA FONCTION DE DIRECTRICE...

Plus en détail

Numéro d enregistrement C.C.I.Oost-Brabant: 17174500 ------------------------------------------------------------------------

Numéro d enregistrement C.C.I.Oost-Brabant: 17174500 ------------------------------------------------------------------------ Conditions générales de vente et de livraison de: Europet Bernina International B.V. Energieweg 35 5422 VM GEMERT Les Pays Bas Numéro d enregistrement C.C.I.Oost-Brabant: 17174500 ------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

RÈGLEMENT DE RACCORDEMENT, D UTILISATION DU RESEAU, DE FOURNITURE ET DE REPRISE D ENERGIE ELECTRIQUE (du 18 juin 2010)

RÈGLEMENT DE RACCORDEMENT, D UTILISATION DU RESEAU, DE FOURNITURE ET DE REPRISE D ENERGIE ELECTRIQUE (du 18 juin 2010) Commune de Cortaillod République et canton de Neuchâtel RÈGLEMENT DE RACCORDEMENT, D UTILISATION DU RESEAU, DE FOURNITURE ET DE REPRISE D ENERGIE ELECTRIQUE (du 18 juin 2010) COMMUNE DE CORTAILLOD RÈGLEMENT

Plus en détail

Conditions particulières

Conditions particulières Conditions particulières relatives au comptage et au rachat par les Services industriels de Lausanne (SiL) de l énergie électrique refoulée par des installations de production raccordées au réseau de distribution

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE L AUDE

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE L AUDE 1 CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE L AUDE REGLEMENT DE CONSULTATION MARCHÉ DE PRESTATIONS DE SERVICES EN ASSURANCES Date limite de réception des offres : LUNDI 21 OCTOBRE 2013

Plus en détail

Vice-présidence au financement Direction de la gestion des produits financiers

Vice-présidence au financement Direction de la gestion des produits financiers GUIDE DES PROCESSUS ADMINISTRATIFS AVEC LES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Vice-présidence au financement Direction de la gestion des produits financiers Mai 2016 Table des matières GUIDE DES PROCESSUS ADMINISTRATIFS

Plus en détail

DIRECTIVES DE FONCTIONNEMENT

DIRECTIVES DE FONCTIONNEMENT MUNICIPALITE DE MOUTIER Service d accueil en famille Hôtel-de-Ville 2 2740 MOUTIER tél. : 079 858 14 43 DIRECTIVES DE FONCTIONNEMENT 1. STATUT Le Service d accueil en famille (SAF) est une institution

Plus en détail

Conditions générales Ringier SA Régie TV

Conditions générales Ringier SA Régie TV Conditions générales Ringier SA Régie TV du 4 avril 2016 1. GÉNÉRALITÉS 1.1. Domaine de validité des CGV Les présentes Conditions Générales de Vente (ci - après «CGV») régissent les relations contractuelles

Plus en détail

UNITE D ACCUEIL POUR ECOLIERS LES GUIFETTES Structure membre du réseau AJEMA

UNITE D ACCUEIL POUR ECOLIERS LES GUIFETTES Structure membre du réseau AJEMA UNITE D ACCUEIL POUR ECOLIERS LES GUIFETTES Structure membre du réseau AJEMA Règlement et Conditions d accueil 1 CADRE GÉNÉRAL La structure d accueil des Guifettes dépend de la Commune de Préverenges.

Plus en détail

Conditions d utilisation du service Moniteur LIVE

Conditions d utilisation du service Moniteur LIVE Conditions d utilisation du service Moniteur LIVE Le partenaire contractuel des utilisateurs du service Moniteur Live est la société Auctionspress, société anonyme au capital de 140 800, immatriculée au

Plus en détail

MANUEL. pour. Trésorier du Club

MANUEL. pour. Trésorier du Club PANATHLON INTERNATIONAL Ludis iungit MANUEL pour Trésorier du Club Tâches du Trésorier La gestion administrative et financière complète d'un club est une garantie pour la transparence d'une association.

Plus en détail

Ordonnance concernant les structures suprarégionales du cycle d'orientation du 12 janvier 2011

Ordonnance concernant les structures suprarégionales du cycle d'orientation du 12 janvier 2011 - 1-411.200 Ordonnance concernant les structures suprarégionales du cycle d'orientation du 12 janvier 2011 Le Conseil d'etat du canton du Valais vu les articles 8, 43, 56, 58 et 59 de la loi sur le cycle

Plus en détail

Les titres et fonction de ce règlement s appliquent aussi bien aux femmes qu aux hommes

Les titres et fonction de ce règlement s appliquent aussi bien aux femmes qu aux hommes Membre du Réseau AJEMA Règlement et Conditions d accueil Les titres et fonction de ce règlement s appliquent aussi bien aux femmes qu aux hommes 1 Cadre général La structure d accueil La Fourmilière (ci-après

Plus en détail

Réglementation des séjours spécifiques sportifs

Réglementation des séjours spécifiques sportifs Réglementation des séjours spécifiques sportifs Modification du code de l action sociale et des familles concernant les accueils de mineurs en dehors du domicile parental Direction des Sports DSB2 Sommaire

Plus en détail

vu les articles 31, alinéa 1, chiffre 1 et 42, alinéa 1 de la Constitution cantonale ; sur la proposition du Conseil d Etat,

vu les articles 31, alinéa 1, chiffre 1 et 42, alinéa 1 de la Constitution cantonale ; sur la proposition du Conseil d Etat, Consultation Projet Loi du 8 RPT octobre II 00 Avant-projet de loi sur le traitement du personnel de la scolarité obligatoire (y c. école enfantine) et de l enseignement secondaire du deuxième degré général

Plus en détail

[SMOALL CONDITIONS GENERALES] 16 avril 2014

[SMOALL CONDITIONS GENERALES] 16 avril 2014 1. Remarques préliminaires Les présentes conditions régissent les relations contractuelles entre la SPRL The Wago Company, inscrite à la Banque Carrefour des Entreprises sous le numéro 0547.749.003, dont

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES D UTILISATION DES SERVICES SPÉCIFIQUES POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES AU 1 ER JANVIER 2016

CONDITIONS GÉNÉRALES D UTILISATION DES SERVICES SPÉCIFIQUES POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES AU 1 ER JANVIER 2016 CONDITIONS GÉNÉRALES D UTILISATION DES SERVICES SPÉCIFIQUES POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES AU 1 ER JANVIER 2016 Article 1 Champ d application Les dispositions du présent règlement sont applicables aux

Plus en détail

Les entreprises belges ou grand ducales qui ne répondent pas aux critères précités doivent se reporter à l article 2.

Les entreprises belges ou grand ducales qui ne répondent pas aux critères précités doivent se reporter à l article 2. CONDITIONS GENERALES DE PARTICIPATION AUX COLLECTIVITES DE L AWEX Article 1 : Définition On entend par «entreprise wallonne» une entreprise produisant en Wallonie et/ou y développant une activité significative

Plus en détail

Tarification de l'utilisation électrique et fourniture d'énergie 2013

Tarification de l'utilisation électrique et fourniture d'énergie 2013 Tarification de l'utilisation électrique et fourniture d'énergie 2013 1) Introduction La loi fédérale sur l approvisionnement en électricité du 23 mars 2007 (LApEl) et son ordonnance fédérale d application

Plus en détail

Formulaire d Inscription

Formulaire d Inscription Formulaire d Inscription Formulaire d Inscription à retourner complété et signé : KALEA Formation pour le Développement Ou par fax Ou par email (version scannée) 29-31 rue Raspail, 92300 LEVALLOIS PERRET

Plus en détail

RPT: Octroi des prestations de logopédie/psychomotricité au

RPT: Octroi des prestations de logopédie/psychomotricité au RPT: Octroi des prestations de logopédie/psychomotricité au 1.1.08 Département de la formation et de la jeunesse (DFJ) Service de l enseignement spécialisé et de l appui à la formation (SESAF) Office de

Plus en détail

ARTICLE I) DEFINITION DU MARCHE DISPOSITIONS GENERALES

ARTICLE I) DEFINITION DU MARCHE DISPOSITIONS GENERALES Document unique portant cahier des charges, CCP et acte d'engagement en vue de l'assistance technique de la Commune de SAINT-ARNOULT-en- YVELINES pour la passation d'un contrat de délégation de son service

Plus en détail

RÈGLEMENT DE LA 28 e ÉDITION DE LA TRAVERSÉE DES DENTELLES

RÈGLEMENT DE LA 28 e ÉDITION DE LA TRAVERSÉE DES DENTELLES RÈGLEMENT DE LA 28 e ÉDITION DE LA TRAVERSÉE DES DENTELLES Article 1 : ORGANISATEUR La 28e édition de La Traversée des Dentelles est organisée par l association TDO, association loi 1901 enregistrée sous

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE RESERVATION DE SALLE COMMUNALE

FORMULAIRE DE DEMANDE DE RESERVATION DE SALLE COMMUNALE Province de HAINAUT VILLE DE BINCHE Service Location de salles Agent traitant : Jacques VAN HOUTER kursaal@binche. 064/36.79.13 FORMULAIRE DE DEMANDE DE RESERVATION DE SALLE COMMUNALE (pour disponibilités

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE SAINT JAMES SINFONIA, École des Arts REGLEMENT INTERIEUR

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE SAINT JAMES SINFONIA, École des Arts REGLEMENT INTERIEUR COMMUNAUTE DE COMMUNES DE SAINT JAMES SINFONIA, École des Arts REGLEMENT INTERIEUR Règlement modifié et adapté par délibération du Conseil Communautaire du 25 juin 2015. Entre en vigueur dès qu il est

Plus en détail

RÉGLEMENT THE RUNNING DEAD. L organisateur se réserve le droit de modifier à tout moment le présent règlement.

RÉGLEMENT THE RUNNING DEAD. L organisateur se réserve le droit de modifier à tout moment le présent règlement. RÉGLEMENT THE RUNNING DEAD ARTICLE 1 : ORGANISATEUR ARTICLE 2 : L ÉVÉNEMENT THE RUNNING DEAD ARTICLE 3 : CONDITIONS DE PARTICIPATION ARTICLE 4 : PROCÉDURE D INSCRIPTION ARTICLE 5 : RETRAIT DES DOSSARDS

Plus en détail

Convention FR-IX. Les sous-signataires établissent entre eux la présente convention en ce qui concerne le service de point d échange FR-IX.

Convention FR-IX. Les sous-signataires établissent entre eux la présente convention en ce qui concerne le service de point d échange FR-IX. Convention FR-IX Les sous-signataires établissent entre eux la présente convention en ce qui concerne le service de point d échange FR-IX. Raison sociale ManyOnes.com, OPDOP Statut social SARL, SCIC en

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE GAUTHIER &CIE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE GAUTHIER &CIE CONDITIONS GENERALES DE VENTE GAUTHIER &CIE VERSION DU 23 NOVEMBRE 2015 GAUHIER & CIE EST UNE SOCIETE PAR ACTIONS SIMPLIFIEE, AU CAPITAL SOCIAL DE 38.112,25 EUROS, ET DONT LE SIEGE EST SITUE 41BIS, RUE

Plus en détail

CHARTE QUALITÉ DES SERVICES D AIDE À DOMICILE

CHARTE QUALITÉ DES SERVICES D AIDE À DOMICILE RAPPORT AU CONSEIL GENERAL Direction Générale des Services Direction de la Solidarité 81 CHARTE QUALITÉ DES SERVICES D AIDE À DOMICILE Par délibération du 2 juillet 2007, notre assemblée a adopté son schéma

Plus en détail

Bulletin d inscription

Bulletin d inscription Bulletin d inscription FORMATIONS PROFESSIONNELLES INTER & INTRA AUDITS ET CONSEIL OPTIMISEZ VOS COMPETENCES! Informations complémentaires sur le site www.yzconsulting-formation.com BULLETIN D INSCRIPTION

Plus en détail

CONTRAT-TYPE DE TRAVAIL

CONTRAT-TYPE DE TRAVAIL CONTRAT-TYPE DE TRAVAIL POUR LE PERSONNEL AU SERVICE DE LA VENTE DANS LE COMMERCE DE DÉTAIL DU 10 JUILLET 1985 ÉDITION 2015 Section I : Champ d'application et effet Article premier Champ d'application

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE MINISTERE DE LA DEFENSE ET DES ANCIENS COMBATTANTS

CONVENTION DE STAGE MINISTERE DE LA DEFENSE ET DES ANCIENS COMBATTANTS CONVENTION DE STAGE MINISTERE DE LA DEFENSE ET DES ANCIENS COMBATTANTS Vu le code de l'éducation, notamment ses articles L. 611-2 et L. 611-3, Vu le code de la sécurité sociale, notamment ses articles

Plus en détail

LE REGLEMENT MUTUALISTE

LE REGLEMENT MUTUALISTE LE REGLEMENT MUTUALISTE Relevant du livre II SIREN 776 950 677 Mutuelles de France 70 Boulevard Matabiau BP 7051 31069 TOULOUSE CEDEX 7 Tél 0 810 131 111 Fax 05 61 63 03 77 Règlement Mutualiste MUTAMI

Plus en détail

Conditions générales chez Basic-Fit. Conditions Générales Basic-Fit. 1. Définitions

Conditions générales chez Basic-Fit. Conditions Générales Basic-Fit. 1. Définitions Conditions générales chez Basic-Fit Conditions Générales Basic-Fit 1. Définitions 1.1. Contrat : contrat d abonnement conclu entre une personne physique et Basic Fit autorisant à utiliser les installations

Plus en détail

Contact. Inscription avant le 15 mai 2015. Pourquoi exposer sur le Salon des Maires et des Collectivités locales?

Contact. Inscription avant le 15 mai 2015. Pourquoi exposer sur le Salon des Maires et des Collectivités locales? Inscription avant le 15 mai 2015 17, 18, 19 novembre 2015 17, 18, 19 novembre 2015 Le saviez-vous? En 2014, le SMCL c est : - 862 eposants - 55 400 m² d eposition - 57 720 visiteurs dont : 37 % d élus

Plus en détail

CONTRAT HEBERGEMENT WEB ET NOM DE DOMAINE

CONTRAT HEBERGEMENT WEB ET NOM DE DOMAINE ENTRE le client, utilisant les services commercialisés par Hostern (ci-après appelé(e) «Le client») ET l association 2D ONLINE domicilié au CDV15074, 350 chemin du Pré-Neuf, 38350 La Mure en France et

Plus en détail

Votre régime, à votre façon

Votre régime, à votre façon RÉGIME D'ÉPARGNE-RETRAITE DE RSM Richter Chamberland S.E.N.C.R.L/LLP Numéro de votre groupe : G004491 Votre régime, à votre façon Voici un aperçu de votre régime enregistré d'épargneretraite collectif

Plus en détail

Contrat d accès au réseau de distribution d électricité (dénommé ci-après Contrat d accès )

Contrat d accès au réseau de distribution d électricité (dénommé ci-après Contrat d accès ) Contrat d accès au réseau de distribution d électricité (dénommé ci-après Contrat d accès ) Référence du contrat : Entre : Code EAN-GLN : Siège social : Numéro d entreprise : Numéro de TVA : Représenté

Plus en détail

Conditions générales de vente et d'utilisation

Conditions générales de vente et d'utilisation Conditions générales de vente et d'utilisation Les tarifs varient selon les dispositions législatives ou réglementaires en vigueur ainsi s3 toulouse malgré des mises à jour systématiquement ne peut être

Plus en détail

Mon Premier Piano: location de piano en ligne. 10 Bis Passage de Clichy, 75018 Paris tel.: 01 83 95 43 41

Mon Premier Piano: location de piano en ligne. 10 Bis Passage de Clichy, 75018 Paris tel.: 01 83 95 43 41 Mon Premier Piano: location de piano en ligne. 10 Bis Passage de Clichy, 75018 Paris tel.: 01 83 95 43 41 CONDITIONS GENERALES DE LOCATIONau 01/04/2016 applicables à toutes les commandes effectuées à compter

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE 2016 M6 SHOPPING NETWORK

CONDITIONS GENERALES DE VENTE 2016 M6 SHOPPING NETWORK CONDITIONS GENERALES DE VENTE 2016 M6 SHOPPING NETWORK 1 SOMMAIRE GRILLE TARIFAIRE... 3 TARIFICATION DE L OPTION MARCHAND STAR... 4 CONDITIONS GENERALES DU CONTRAT D INDEXATION... 5 Article 1 Définitions...

Plus en détail

sur les structures d accueil extrafamilial de jour (LStE)

sur les structures d accueil extrafamilial de jour (LStE) Loi du 9 juin 2011 Entrée en vigueur :... sur les structures d accueil extrafamilial de jour (LStE) Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu l article 60 al. 3 de la Constitution du canton de Fribourg

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DE L AIDE FINANCIERE NATIONALE SIMPLIFIEE NOMMEE «ECHAFAUDAGES+»

CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DE L AIDE FINANCIERE NATIONALE SIMPLIFIEE NOMMEE «ECHAFAUDAGES+» CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DE L AIDE FINANCIERE NATIONALE SIMPLIFIEE NOMMEE «ECHAFAUDAGES+» (Arrêté du 9 décembre 2010 relatif aux incitations financières) Subvention pour l acquisition, par des

Plus en détail

POLITIQUE DE TARIFICATION DES ACTIVITÉS DE LOISIRS DES TERRAINS ET DES LOCAUX

POLITIQUE DE TARIFICATION DES ACTIVITÉS DE LOISIRS DES TERRAINS ET DES LOCAUX POLITIQUE DE TARIFICATION DES ACTIVITÉS DE LOISIRS DES TERRAINS ET DES LOCAUX POLITIQUE NUMÉRO : DVC-04 OBJET : Politique de tarification des activités de loisir, des terrains et des locaux DATE D ENTRÉE

Plus en détail

Directive LPers n 02.03 LPers art. 2 RLPers art. 3-155

Directive LPers n 02.03 LPers art. 2 RLPers art. 3-155 Directive LPers n 02.03 LPers art. 2 RLPers art. 3-155 Stages 1. Champ d application La présente directive s applique à l ensemble des services et offices de l Administration cantonale vaudoise, y compris

Plus en détail

RÈGLES DE FONCTIONNEMENT 2013-2014

RÈGLES DE FONCTIONNEMENT 2013-2014 RÈGLES DE FONCTIONNEMENT 2013-2014 ÉCOLE VICTOR-LAVIGNE Angéline Gaudreault Technicienne-Responsable Yves Prévost Directeur Tél. : (514) 321-7194 victor-lavigne-sdg@cspi.qc.ca victor-lavigne-dir@cspi.qc.ca

Plus en détail

Accompagnement de l Etat pour pérenniser le financement du transport urbain

Accompagnement de l Etat pour pérenniser le financement du transport urbain Royaume du Maroc مديرية الميزانية Atelier 3 : Quel (s) modèle (s) de financement pérenne (s) pour le développement des transports publics urbains Accompagnement de l Etat pour pérenniser le financement

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Arrêté du 25 mars 2016 modifiant l arrêté du 23 janvier 2008 relatif aux modalités de versement des ressources

Plus en détail

FAE: instrument de soutien au financement

FAE: instrument de soutien au financement FAE: instrument de soutien au financement Patrick SCHEFER, directeur FAE Fondation d aide aux entreprises Chemin du Pré-Fleuri 3 CH 1228 Plan-les-Ouates Tél : +41 (0)22 827 42 84 Email : fae@fae-ge.ch

Plus en détail

ORDONNANCE RELATIVE AU TRAITEMENT DES MINISTRES ORDONNÉS DE L ÉGLISE CATHOLIQUE DE QUÉBEC 2011

ORDONNANCE RELATIVE AU TRAITEMENT DES MINISTRES ORDONNÉS DE L ÉGLISE CATHOLIQUE DE QUÉBEC 2011 ORDONNANCE RELATIVE AU TRAITEMENT DES MINISTRES ORDONNÉS DE L ÉGLISE CATHOLIQUE DE QUÉBEC 2011 SECTION I DISPOSITIONS GÉNÉRALES 1.1.00 ENTRÉE EN VIGUEUR, DURÉE ET INTERPRÉTATION 1.1.01 La présente ordonnance

Plus en détail

Guide des Achats à l attention de nos Fournisseurs

Guide des Achats à l attention de nos Fournisseurs Guide des Achats à l attention de nos Fournisseurs Sommaire Introduction... 3 I. Respect de la réglementation et bonnes pratiques... 4 1. Pacte mondial des Nations unies («Global Compact»)... 4 2. Objectivité

Plus en détail

CONVENTION PORTAGE DE REPAS A DOMICILE

CONVENTION PORTAGE DE REPAS A DOMICILE CONVENTION PORTAGE DE REPAS A DOMICILE ENTRE : L Office Privé d Hygiène Sociale, 91 rue Saint Pierre à Beauvais, d une part, ET Nom Prénom : Adresse :. Code Postal :...Ville :.. Adresse de facturation

Plus en détail

Ordonnance sur les systèmes d information dans le domaine de l agriculture

Ordonnance sur les systèmes d information dans le domaine de l agriculture Ordonnance sur les systèmes d information dans le domaine de l agriculture (OSIAgr) 919.117.71 du 23 octobre 2013 (Etat le 1 er janvier 2016) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 165c, al. 3, let. d,

Plus en détail

le télétravail chez econocom

le télétravail chez econocom le télétravail chez econocom avril 2013 Définition et contexte La loi définit le télétravail comme un travail à distance qui s effectue pour un employeur à l aide de l informatique et des télécommunications,

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE UNIFRANCE Date de la dernière mise à jour : 04 mars 2014

CONDITIONS GENERALES DE VENTE UNIFRANCE Date de la dernière mise à jour : 04 mars 2014 CONDITIONS GENERALES DE VENTE UNIFRANCE Date de la dernière mise à jour : 04 mars 2014 Les présentes Conditions Générales de Vente (CGV) régissent les relations contractuelles entre la Société Unifrance

Plus en détail

Rencontre(Professionnelle( Tourisme,(Culture,(Patrimoine,(Nature( ( LILLE Maison Tourisme - 15/16 Mars 2016 (

Rencontre(Professionnelle( Tourisme,(Culture,(Patrimoine,(Nature( ( LILLE Maison Tourisme - 15/16 Mars 2016 ( FORMATION Interentreprises Développer la Communication et les innovations du Tourisme Familles RencontreProfessionnelle Tourisme,Culture,Patrimoine,Nature LILLE Maison Tourisme - 15/16 Mars 2016 TAMS Consultants

Plus en détail

Conforme à l arrêté du 19 mars 2010 (ce contrat est à joindre à la convocation à l assemblée générale)

Conforme à l arrêté du 19 mars 2010 (ce contrat est à joindre à la convocation à l assemblée générale) CONTRAT DE SYNDIC Conforme à 19 mars 2010 (ce contrat est à joindre à la convocation à l assemblée générale) ENTRE LES SOUSSIGNÉS : 1. LE SYNDICAT DES COPROPRIÉTAIRES Le syndicat des copropriétaires de

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente 1. Introduction et version Les présentes conditions générales sont applicables à la navigation sur le site internet "Online Store - Espace Verre" (ci-après dénommé le site

Plus en détail

DÉPARTEMENT DE SEINE ET MARNE. Guide pratique. Janvier 2016

DÉPARTEMENT DE SEINE ET MARNE. Guide pratique. Janvier 2016 DÉPARTEMENT DE SEINE ET MARNE Guide pratique Janvier 2016 >>> Qu est-ce que Pam 77? Pam 77 est un service public de transport collectif à la demande destiné aux personnes handicapées. Pam 77 fait partie

Plus en détail

Contrat de Licence d Utilisation

Contrat de Licence d Utilisation Licence d Utilisation pour le logiciel ATTESTATION PDF I. Définition 2 II. Objet 2 III. Droits et Limitations 2 IV. Mise à Jour 3 V. Durée du Contrat 3 VI. Tarification 3 VII. Livraison 3 VIII. Loi informatique

Plus en détail

CONVENTION DE COOPERATION, SERVICE HAD /

CONVENTION DE COOPERATION, SERVICE HAD / CONVENTION DE COOPERATION, SERVICE HAD / "DestinataireCivilité" "DestinatairePrénom" "DestinataireNom" INFIRMIER(E) D EXERCICE LIBERAL ENTRE "NomHAD", au titre de son service d Hospitalisation à Domicile,

Plus en détail

Règlement intérieur de l accueil Jeunesse (10 17 ans)

Règlement intérieur de l accueil Jeunesse (10 17 ans) Direction Jeunesse Règlement intérieur de l accueil Jeunesse (10 17 ans) 1. Objectifs généraux Offrir aux jeunes un accueil qui permette d assurer leur sécurité physique, sanitaire, affective et morale.

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR PISCINE

REGLEMENT INTERIEUR PISCINE REGLEMENT INTERIEUR PISCINE TITRE I : GENERALITES : ARTICLE 1 : La piscine de L ESPACE DE LIBERTE est exploitée sous la responsabilité exclusive et entière de la Communauté d Agglomération du Grand Narbonne

Plus en détail

Bulletin d inscription Tarifs publics HT au 1er juin 2015

Bulletin d inscription Tarifs publics HT au 1er juin 2015 Bulletin d inscription Tarifs publics HT au 1er juin 2015 «Certification de Personnes : Diagnostiqueur Immobilier Certification initiale» Document à retourner à compléter et à retourner scanné à dcp.fr@dekra.com

Plus en détail

Directives de la Direction. Directive de la Direction 0.11 Stationnement et parking à l UNIL. Article premier : Principes

Directives de la Direction. Directive de la Direction 0.11 Stationnement et parking à l UNIL. Article premier : Principes Directives de la Direction Directive de la Direction 0.11 Stationnement et parking à l UNIL Vu - la loi du 6 juillet 2004 sur l Université de Lausanne, articles 43 et 44, - le règlement d application de

Plus en détail

la loi du 6 juillet 2004 sur l Université de Lausanne, articles 43 et 44,

la loi du 6 juillet 2004 sur l Université de Lausanne, articles 43 et 44, Directives de la Direction Directive de la Direction 0.11 Stationnement et parking à l UNIL Vu la loi du 6 juillet 2004 sur l Université de Lausanne, articles 43 et 44, le règlement d application de la

Plus en détail

Règlement intérieur. Transport à la demande

Règlement intérieur. Transport à la demande Règlement intérieur Transport à la demande 1 ARTICLE 1 : OBJET Le Transport à la Demande est un dispositif de transport public souple et pratique pour la desserte de secteurs peu denses. Dans le cadre

Plus en détail

TABLEAU DE BORD au 1 er Avril 2014

TABLEAU DE BORD au 1 er Avril 2014 TABLEAU DE BORD au 1 er Avril 2014 Dernière mise à jour Avril 2014 ENFANTS DE MOINS DE 20 ANS Allocation d Education de l Enfant Handicapé (AEEH) Allocation de base : 129.99 /mois Compléments mensuels

Plus en détail

DATE D'ENTRÉE EN VIGUEUR : 2015-05-17 TARIF INTERNATIONAL RÈGLE AC : 0080

DATE D'ENTRÉE EN VIGUEUR : 2015-05-17 TARIF INTERNATIONAL RÈGLE AC : 0080 DATE D'ENTRÉE EN VIGUEUR : 2015-05-17 TARIF INTERNATIONAL RÈGLE AC : 0080 TITRE/APPLICATION 70 PERTURBATIONS D HORAIRE A) GÉNÉRALITÉS 1) HORAIRES NON GARANTIS LES HEURES ET LES TYPES D'APPAREILS INDIQUÉS

Plus en détail

Fiche signalétique d un service d accès Internet haut débit/ultra haut débit version du 24/08/2012

Fiche signalétique d un service d accès Internet haut débit/ultra haut débit version du 24/08/2012 Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Fin de l offre promotionnelle : Différences / avantages de l offre promotionnelle : Lien vers l offre promotionnelle : 1. Nom de l entreprise

Plus en détail

Recueil des circulaires fiscales de la loi de finances complémentaire pour 2001

Recueil des circulaires fiscales de la loi de finances complémentaire pour 2001 Recueil des circulaires fiscales de la loi de finances complémentaire pour 2001 CIRCULAIRE N 01 MF/DGI/DLF/LF/LFC 01 A Messieurs les Directeurs des Impôts de Wilaya En communication à: Messieurs les Directeurs

Plus en détail

DIRECTIVES RELATIVES À LA PERCEPTION DE L IMPÔT À LA SOURCE 2012

DIRECTIVES RELATIVES À LA PERCEPTION DE L IMPÔT À LA SOURCE 2012 DIRECTIVES RELATIVES À LA PERCEPTION DE L IMPÔT À LA SOURCE 2012 1. Personnes soumises à l impôt à la source A teneur des articles 108 ss de la loi fiscale du 10 mars 1976 (LF), les personnes suivantes

Plus en détail

VELIZY 2 - Vélizy-Villacoublay (78)

VELIZY 2 - Vélizy-Villacoublay (78) DOSSIER COMMERCIAL MARCHE DE NOEL 2012 VELIZY 2 - Vélizy-Villacoublay (78) Du 29 Novembre au 31 Décembre 2012 1 Le matériel mis à disposition Hauteur totale: 2,30m Hauteur des comptoirs: 0,80m Hauteurdelaporte:1,80m

Plus en détail

CONTRAT D INSCRIPTION POUR UN CAVALIER 2017 / 2018

CONTRAT D INSCRIPTION POUR UN CAVALIER 2017 / 2018 CONTRAT D INSCRIPTION POUR UN CAVALIER 2017 / 2018 p -18ans p +18ans Pour une inscription réussie, merci de bien vouloir remplir tous les champs Coordonnées du CAVALIER / CAVALIERE Nom et prénom: Licence

Plus en détail

LOGO CONTRAT D ABONNEMENT ANNUEL POUR LA CREATION DE SITE INTERNET

LOGO CONTRAT D ABONNEMENT ANNUEL POUR LA CREATION DE SITE INTERNET LOGO CONTRAT D ABONNEMENT ANNUEL POUR LA CREATION DE SITE INTERNET 1 Récapitulatif de votre abonnement annuel Vous avez créé votre site internet sur notre plate forme GIWEB. Pour l activer, merci de compléter

Plus en détail

Règlement concernant l accès au réseau de distribution d électricité (dénommé ci-après Règlement d accès )

Règlement concernant l accès au réseau de distribution d électricité (dénommé ci-après Règlement d accès ) Règlement concernant l accès au réseau de distribution d électricité (dénommé ci-après Règlement d accès ) Article 1 - Terminologie 1.1. Pour la signification des termes et notions utilisés dans le présent

Plus en détail

Guide. > Adresse postale : Guichet unique - Mairie de Palaiseau 91 rue de Paris - CS Palaiseau cedex

Guide. > Adresse postale : Guichet unique - Mairie de Palaiseau 91 rue de Paris - CS Palaiseau cedex GUICHET UNIQUE ANNEXE DE L HÔTEL DE VILLE 7 RUE D AUVERGNE - 91120 PALAISEAU TÉL. > 01 69 31 67 16 / FAX > 01 69 31 67 01 guichet.unique@mairie-palaiseau.fr Guide Le guichet unique offre un accueil commun

Plus en détail