L ÉCHO. Avril, mois de la santé dentaire. Deux hygiénistes dentaires pour promouvoir les saines habitudes de vie! p. 8

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L ÉCHO. Avril, mois de la santé dentaire. Deux hygiénistes dentaires pour promouvoir les saines habitudes de vie! p. 8"

Transcription

1 MENSUEL D INFORMATION NUMÉRO avril 2013 L ÉCHO )) du CSSS du Val-Saint-François Deux hygiénistes dentaires pour promouvoir les saines habitudes de vie! Bientôt un nouveau visuel dans nos entrées p. 3 Semaine de la promotion de la vaccination p. 4 Avril, mois de la santé dentaire p. 8 Campagne pour contrer la maltraitance chez les aînés p. 5 Sortie du prochain numéro : Semaine 2 juin 2013

2 Le blogue de Pierre Lalande Texte de monsieur Patrick Leroux, CSP Comment redonner de la vigueur à votre vie Peut-être avez-vous déjà entendu parler de ces personnes qui ont vécu de très grands succès dans leur vie et qui semblent avoir tout, mais qui ne sont pas nécessairement heureuses et épanouies. Ces personnes, que pourtant tout le monde envie, sont parfois blasées et semblent éprouver de l ennui, de la tristesse. Comment cela se fait-il? Ces personnes peuvent tout se payer, elles sont en santé et elles sont entourées d une famille et d amis qui les aiment. Pourtant, elles sont malheureuses. Comment est-ce possible? Ces personnes manquent parfois de nouveauté et de défis dans leur vie. La nouveauté et les défis sont comme de l essence pour une voiture. Même pour la personne qui possède une rutilante Ferrari, sans essence, elle n ira pas très loin! Alors peu importe où vous en êtes dans votre vie actuellement, il est de votre responsabilité de toujours intégrer de la nouveauté et des défis afin de conserver votre joie de vivre et votre motivation. La routine tue et peut rendre n importe quelle personne amorphe, nonchalante et apathique. Voici une idée toute simple pour vous stimuler et donner de la vigueur à votre vie. Cette idée, lorsque mise en action, relâchera de la dopamine (hormone du plaisir) dans votre cerveau. L idée consiste donc, chaque mois, pendant trente jours, à vous lancer un nouveau défi. En manque d inspiration? Voici des défis que vous pourriez relever dans les douze prochains mois. Visualiser chaque matin au lever, le film de votre vie future; Prendre au moins 30 secondes par jour pour être reconnaissant des choses extraordinaires que vous avez déjà dans votre vie; Ne boire que de l eau (pas de jus, boisson gazeuse ou alcool); Complimenter ou féliciter au moins une personne chaque jour ; Faire 20 à 30 minutes d exercice par jour; Vous lever et aller accueillir votre amoureux ou amoureuse et vos enfants lorsqu ils entrent dans la maison; Jouer 15 minutes par jour avec chacun de vos enfants; Appeler un ami différent chaque jour simplement pour prendre de ses nouvelles; Lire un livre inspirant pendant au moins15 minutes par jour; Ne pas écouter le téléjournal avant de vous coucher; Aller au lit avant 22 h 30. Vous lancer de nouveaux défis tous les mois, pour le restant de vos jours s il le faut, vous apportera non seulement plus de motivation, d enthousiasme et une énergie nouvelle dans votre vie, mais également une meilleure estime de vous-même et un sentiment de fierté et de satisfaction extraordinaire. Le meilleur antidote qui existe à la tristesse, l ennui, la déprime et la grisaille sont les nouveaux défis que vous pourriez vous donner à vous-mêmes. Alors, quel sera votre nouveau défi pour les trente prochains jours? ))) Conseil d administration La prochaine rencontre aura lieu : Mercredi 24 avril à partir de 18 h 30 Salle 053 CLSC de Valcourt 02 : 22 avril 2013 : L Écho

3 Planetree Par Roch Rousseau, directeur général adjoint Appel de projets Planetree 2013 Dix-huit projets ont été proposés par 41 personnes, soit 10 % du personnel. Sur ce nombre, seize touchent les services offerts à notre clientèle. Visuel Planetree Au cours du mois de mai, vous verrez apparaître à l entrée de chacune de nos installations un nouveau visuel affichant notre affiliation au Réseau Planetree Québec. Bravo à tous les membres du personnel qui ont présenté un projet. Les projets retenus seront présentés dans l Écho du mois de mai. Planetree Des soins et des services centrés sur la personne Centre de santé et de services sociaux du Val-Saint-François MEMBRE AFFILIÉ image : Istock / composition graphique Planetree Québec Mot du Conseil des infirmières et infirmiers auxiliaires La Journée de l infirmière et de l infirmier auxiliaire aura lieu sous le thème Ma profession me passionne le 5 mai prochain. Le comité du Conseil des infirmières et infirmiers auxiliaires profite de l occasion pour souligner votre professionnalisme et votre dévouement. Registre de formation Attention! N oubliez pas de faire parvenir à l OIIAQ votre registre de formation continue pour la période du 1er avril 2011 au 31 mars Assemblée générale annuelle L assemblée générale annuelle 2013 de notre comité se tiendra le 17 juin prochain, de 17 h à 19 h à la salle Raymond-Lafrance du Centre d hébergement de Richmond. Le transfert des connaissances acquises lors de la formation de l OIIAQ du 12 et 13 juin sera effectué et vos heures seront accréditées pour votre formation continue. Formation clinique À la mi-mai aura lieu une rencontre clinique d une demi-journée en hébergement pour les infirmières et infirmiers auxiliaires de l établissement. Il fallait y penser «Vint un temps où le risque de rester à l étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d éclore.» Anaïs Nin L Écho : 22 avril 2013 : 03

4 Les coups de chapeau Coup de chapeau à Mario Leblanc et Jocelyn Brochu pour le travail réalisé au Centre administratif et merci à Jean-Francois Fredette, Albert Maurice et France Brodeur pour leur contribution à ce projet. Merci à vous tous! De Bernard Lachance, chef des services techniques et alimentaires Félicitations et merci à Denise St-Laurent, préposée en hygiène salubrité et stérilisation, pour son travail qui est toujours bien fait dans nos bureaux et notre secteur. De Pierre Dion, ARH Les brèves Semaine de promotion de la vaccination du 20 au 27 avril La Direction de santé publique (DSP) de l Estrie profite de cette semaine pour souligner l importance de la vaccination, promouvoir ses bienfaits et renseigner sur sa sécurité. La région a choisi de mettre l accent sur les enfants de 0 à 2 ans pour lesquels plusieurs vaccins sont recommandés. Afin de répondre à ces questions, la DSP de l Estrie a mis à jour la page «Vaccination» de son site web : www. santeestrie.qc.ca. Dre Geneviève Petit, médecin-conseil à la DSP de l Estrie, mentionne que «les professionnels de la santé jouent un rôle très important en ce qui concerne la vaccination. La page web mise à jour présente donc de l information adressée à la population, mais également aux professionnels afin de les guider dans leurs interventions». La vaccination : un moyen de prévention La vaccination est très efficace pour la prévention de nombreuses maladies infectieuses. Ces maladies et leurs conséquences sont moins présentes grâce à la vaccination. La vaccination a permis de faire disparaître de grands fléaux infectieux et de diminuer radicalement le nombre d infections, ainsi que la mortalité et les conséquences qui leur étaient associées. Lorsque nous choisissons de faire vacciner notre enfant, c est pour le protéger lui, mais également pour protéger les gens qui l entourent. Lancement d une page web sur la vaccination Les parents peuvent se poser plusieurs questions quand vient le temps de faire vacciner leur enfant : Quels sont les vaccins que mon enfant devrait recevoir et quand? Les vaccins sont-ils sécuritaires? Comment prendre un rendez-vous et à quel endroit? Visitez la page «Vaccination» du site web : 04 : 22 avril 2013 : L Écho

5 Qu est-ce que le Soutien à l autonomie des personnes âgées (SAPA)? Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a modifié le nom du programme-service Perte d autonomie liée au vieillissement (PALV). Le programme-service s intitule désormais Soutien à l autonomie des personnes âgées (SAPA). Ce changement s inscrit en cohérence avec les travaux en cours sur la nouvelle politique nationale de soutien à l autonomie et son régime d assurance. Ce changement de désignation ne modifiera en rien les centres d activités qui composent ce programme. Nous vous invitons à utiliser cette nouvelle appellation lors de vos prochaines publications et communications. Avec la maltraitance, la vie est moins rose qu on pense C est sous ce thème que le MSSS lance sa nouvelle campagne sur la maltraitance envers les aînés. Le message fait ressortir le contraste entre les paroles d amour de la chanson classique «La vie en rose», interprétée par Édith Piaf, et les différentes formes de maltraitance : physique, psychologique et financière. La campagne sera diffusée entre le 31 mars et le 5 mai Création d une ligne téléphonique Une ligne téléphonique a été créée pour aider les aînés subissant des abus et de la maltraitance : Ligne Aide Abus Aînés Abus (2287). Cette ligne est sans frais, confidentielle et bilingue, de 8 heures à 20 heures, 7 jours par semaine. L ampleur du phénomène Après le Japon, le Québec est la société où le vieillissement de la population est le plus marqué. De 1986 à 2007, la population de plus de 65 ans est passée de (9,85 %) à 1,1 million (14,4 %) et l on prévoit que les personnes de plus de 65 ans représenteront 24,4 % de la population québécoise en 2026, soit 1,9 millions de personnes. Au Québec, selon les données des organismes qui offrent des services directs aux personnes aînées, la maltraitance matérielle ou financière est régulièrement désignée comme étant la plus fréquente. On estime qu elle sera en hausse dans les prochaines années en raison de la croissance absolue de la population âgée, de l importance du capital financier des aînés, de l augmentation de la vulnérabilité avec l avancée en âge et de la sophistication des techniques employées pour soutirer de l argent. Pour en savoir plus, visitez le site maltraitanceaines.gouv.qc.ca L Écho : 22 avril 2013 : 05

6 Campagne de prévention des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) chez les jeunes Plusieurs ITSS sont présentement en recrudescence au Québec, de façon plus marquée chez les 15 à 24 ans, mais aussi chez les groupes plus âgés. L augmentation des ITSS chez les 15 à 24 ans ne se limite plus à la chlamydia et à la gonorrhée. Le nombre de diagnostics de syphilis et de VIH est également préoccupant. La banalisation de l infection par le VIH liée à l apparition de thérapies antirétrovirales plus efficaces a pu faire en sorte que les gens craignent moins cette infection et se protègent moins, avec comme résultat l actuelle augmentation du nombre d ITSS. Aujourd hui, et plus que jamais, la recrudescence des ITSS constitue une problématique majeure et collective de santé publique. Les ITSS représentent aussi un lourd fardeau en termes de coûts de santé pour la société québécoise, que l on pense aux coûts des traitements ou des conséquences sur la santé comme l infertilité et certains types de cancer. Pour favoriser le trafic vers le site web qc.ca, l URL de campagne suivant sera utilisé pour faciliter la rétention et piquer la curiosité des jeunes : Paie Rémunération Avantage Sociaux Estrie Les clients du service PRASE sont à l affût des services offerts par ce dernier! Sachez que chacun de vos 2000 appels traités depuis l ouverture du service l ont été selon la mission du PRASE : vous offrir des services de qualité, efficients, inspirant la confiance des clients avec des ressources mobilisées! Néanmoins, nous souhaitons toujours nous améliorer et c est pourquoi votre opinion est importante pour nous. Lorsque vous recevez un service du PRASE, merci de compléter le sondage de satisfaction de la clientèle disponible au Moins de cinq minutes sont nécessaires pour compléter ce dernier. Sachez que chaque sondage est lu attentivement. Vos commentaires nous permettent d adapter le mieux possible notre service à vos besoins. Semaine nationale de la santé mentale : du 6 au 12 mai Dans le cadre de la 62 e Semaine nationale de la santé mentale, l Association canadienne pour la santé mentale (ACSM) vous invite à vous dire Tu es formidable! Le sais-tu?, à poser cette même question aux gens qui vous entourent et à prendre le temps de reconnaître leur valeur humaine. D emblée, l ACSM reconnaît qu il y a des jours où on ne se sent pas à la hauteur, des matins où on ne file pas, des soirs où on doute. Dans ces moments, on oublie parfois nos qualités, on néglige nos réussites, on se sous-estime. Tu es formidable! Le sais-tu? se veut donc une tape dans le dos, un message d encouragement qui montre que malgré les difficultés de la vie, on possède souvent les capacités de s adapter et de bien vivre. 06 : 22 avril 2013 : L Écho

7 Journée de vérification de sièges d auto pour enfants 24 mai, de 12 h à 20 h Stationnements des 98 magasins Canadian Tire par le personnel des magasins Canadian Tire, dûment formé par CAA-Québec, seront gratuits lors de cette journée et ils bénéficieront d activités de promotion ciblées (page spéciale dans la circulaire Canadian Tire, activités de relations publiques, etc.). Afin de souligner l arrivée des 98 magasins au sein du Réseau provincial permanent de vérification de sièges d auto pour enfants, la Société de l assurance automobile du Québec, CAA-Québec et la Société Canadian Tire ont décidé d organiser une Journée de vérification de sièges d auto pour enfants le vendredi 24 mai prochain sur les aires de stationnement de tous les magasins Canadian Tire du Québec. Cette journée a pour objectifs de rejoindre le plus grand nombre de parents en les sensibilisant à l importance d utiliser correctement les sièges d auto, de vérifier l installation des sièges d auto et d en faire l installation dans certains cas. Comme l an dernier, les services offerts Saviez-vous que... Échelles de salaire majorées de 1,75 % Par Lucie Therriault, directrice des services administratifs et de la performance En date du 1 er avril 2013, les échelles de salaire du personnel du réseau seront majorées de 1,75 %. Cette augmentation sera déposée sur votre paie à compter du 17 avril Accès au relevé de paie sur Logibec Espresso-Paie-RH Par Nathalie Boisvert, technicienne en administration À compter de la paie numéro 2 (du 7 avril au 20 avril 2013) déposée le 1 mai 2013, votre relevé de paie sera disponible sur Logibec le même jour que celui du dépôt bancaire de votre paie. Donc, vous aurez accès à votre relevé de paie le mercredi. La visite du Comité québécois en allaitement les 6 et 7 mai Nous recevrons la visite du Comité québécois en allaitement (CAQ) afin d obtenir la certification Amis des bébés. Ce processus rigoureux exigé par le Ministère de la santé et des services sociaux nous permet d offrir à notre clientèle le programme de qualité de soins en allaitement maternel le plus reconnu à travers le monde. Préparez-vous à cette visite, vous pourriez être interpellés par les évaluatrices. L Écho : 22 avril 2013 : 07

8 Par Sylvie Hamel et Isabelle Riopel, hygiénistes dentaires Avril, mois de la santé dentaire : L amour de notre métier : réalisations et vœux Au CSSS du Val-Saint-François, deux hygiénistes dentaires travaillent en prévention et à la promotion d une saine santé buccodentaire; 70 % de leur travail s effectue dans les écoles primaires et secondaires de la MRC. Agents de scellement : pellicule de plastique appliquée sur les surfaces inégales des molaires d adulte. La carie dentaire est une maladie infectieuse chronique, localisée et progressive, affectant la majorité de la population : 42 % des enfants de maternelle (dents primaires) et 73 % des enfants de la 2 e année du secondaire (dents permanentes) - Fortin Un certain pourcentage de la population accumule 2,5 fois plus de caries dentaires que les autres. Le plan d action de santé dentaire publique permet d axer les interventions préventives (traitement de vernis fluore, agents de scellement, éducation, références, suivis, etc.) afin de stabiliser le nombre de caries dentaires chez chaque individu plus vulnérables à la carie. L autorisation des parents pour les traitements est, bien sûr, requise et les soins dentaires sont gratuits. Un équipement dentaire mobile se promène d une école à l autre. Cette année, environ 150 enfants ont reçu des agents de scellement. Brossage sur l heure du midi Le brossage est une mesure préventive efficace. Elle rejoint tous les enfants, peu importe leur milieu de vie. Le brossage des dents sur l heure du midi dans les écoles est très populaire. Cette activité s introduit très bien dans les saines habitudes de vie que la plupart des écoles adoptent. D ailleurs, cette démarche se retrouve dans la politique de leur établissement. Partenaires pour le bien-être de notre clientèle En CLSC, une équipe multidisciplinaire travaille au développement de l enfant et à la promotion de saines habitudes de vie auprès de ce dernier. L hygiéniste dentaire agit sur la santé buccodentaire de l enfant. Elle effectue deux suivis par année à l école. Chaque rencontre permet d outiller le parent, d offrir du matériel dentaire, de dépister et de traiter l enfant afin de maintenir sa dentition primaire saine. Parfois, dès qu un enfant atteint l âge de 6 mois, l infirmière en périnatalité remet une trousse dentaire à certains parents et divulgue de l information préventive sur la santé buccodentaire. Des feuillets d informations adaptés à l âge de l enfant sont remis à chaque visite de vaccination. Un rêve une réalité À même notre établissement, nous rêvons d ouvrir une clinique dentaire qui offrirait des traitements à prix modique à une clientèle à faible revenu. Elle permettrait d accueillir les personnes ne pouvant pas se permettre de soins dentaires. Cette clinique a déjà existée en Estrie (CLSC) dans les années 80. Nous rêvons aussi d offrir un coup de main aux aînés. Selon une enquête (Corbeil et al. 2007) : 50 % des personnes âgées n ont pas eu recours à des services dentaires depuis 5 ans; Presque la moitié de la clientèle en perte d autonomie présente une condition parodontale (gencive et os de soutien) nécessitant une intervention professionnelle. L absence de mesures d hygiène buccale sur une base quotidienne entraîne des problèmes de caries et de mastication, des douleurs, de l infection, de saignement des gencives, de perte osseuse, de la mauvaise haleine, etc. De plus, ces bactéries en bouche peuvent provoquer des maladies cardiovasculaires, des infections respiratoires (pneumonie, bronchite, emphysème), le cancer du pancréas et l aggravation de l état diabétique. Les hygiénistes dentaires sont des professionnels de la santé qui jouent un rôle primordial dans l éducation de la population afin de favoriser le maintien d une bonne santé buccodentaire. 08 : 22 avril 2013 : L Écho

9 Santé et Sécurité au Travail (SCFP) En santé et sécurité, nous devons nous étirer du bon pied Savez-vous que les étirements sont aussi bénéfiques au travail qu avant de pratiquer un sport? Dans les deux cas, ils peuvent éviter des blessures. Quelques étirements à adopter au travail : 1. Prévention contre le syndrome du tunnel carpien 3. Étirements des épaules Gestes : Se tenir assis ou debout les avant-bras serrés l un contre l autre sur le devant du corps (A). Ouvrir ensuite les coudes en position «haut les mains» (B), les paumes des mains vers le devant. Étirer les bras le plus loin possible au-dessus de la tête en gardant les coudes en ligne droite avec le corps (C). 2. Serrement des épaules et étirement des poignets Gestes : Joindre les paumes et les doigts, étirer les bras vers l avant. Ramener les mains vers la poitrine en écartant les coudes. Presser les paumes l une contre l autre en les rapprochant du corps et serrer les omoplates. Les étirements réduisent les risques de blessures et combattent efficacement les raideurs et les courbatures après un effort. Pour nous rejoindre : , poste Lynda Francoeur, représentante S.S.T. Richmond Bélinda Gosselin, SCFP local 2385 Annie Guillemette, représentante S.S.T. CLSC Christiane Lapierre, représentante SCFP local 2385 Christian Lussier, représentant S.S.T. Valcourt Souper spaghetti du chef! Un groupe d élèves de l école secondaire Le Tournseol a décidé d organiser un souper spaghetti afin d amasser des fonds pour notre Fondation. Soyez-y! Quand : 24 mai, de 17 h à 19 h 30 à l école du Tournseol à Windsor Coût : 12 $ pour un adulte et 8 $ pour un enfant de 12 ans et mois Billets en vente à l accueil de l installation Windsor et à celle du centre administratif L Écho : 22 avril 2013 : 09

10 Bienvenue aux nouveaux membres du personnel! MATHIEU FRÉCHETTE-CHAÎNÉ, travailleur social J ai récemment terminé mon baccalauréat en travail social à l Université Laval. Il me fait grand plaisir de me joindre à l équipe du CSSS du Val-Saint-François. Musicien, j aime beaucoup jouer de la basse électrique et écouter de la musique. Au plaisir de vous croiser! MARIE-ÈVE JETTÉ, préposée aux bénéficiaires J ai travaillé durant plus de 3 ans en résidence privée à Sherbrooke à titre de préposée aux bénéficiaires. J adore le plein air! Des activités comme la randonnée en montagne, le vélo, le kayak et bien d autres m attirent énormément. Je suis heureuse de faire partie de votre équipe, au plaisir de vous rencontrer! ALEXIS MOFFATT-FRÉCHETTE, infirmier Je possède 2 ans et demie d expérience à l urgence du CHUS comme infirmier et aussi quelques années comme préposé aux bénéficiaires au CSSS-IUGS. Sportif, je suis mordu de vélo de montagne et de trekking. Je suis très heureux de travailler avec vous. CYNTHIA MONGRAIN, technicienne en administration J ai œuvré pendant 3 ans comme agente administrative au Centre jeunesse de l Estrie et l an dernier, pour vigi santé. Je suis très heureuse d être maintenant technicienne en administration dans votre grande famille! Je suis une grande passionnée de la vie et de ses bonheurs quotidiens. MYLÈNE MOORE, préposée aux bénéficiaires Énergétique, passionnée, mordant dans la vie à pleine dent, je suis attentive aux autres, ricaneuse, j adore le ski nautique et faire du bateau. J aime peindre des toiles pour me détendre. Prendre soins des autres me rend heureuse. ISABELLE RIVARD, infirmière praticienne spécialisée Je suis infirmière bachelière graduée, en 1998, de l Université du Québec à Hull. Depuis, j ai travaillé à l hôpital Charles-Lemoyne sur les départements de médecine interne, de neurochirurgie et d orthopédie en tant qu infirmière et assistante infirmière chef. À mon retour à Sherbrooke, j ai travaillé aux soins intermédiaires du département de neurochirurgie du CHUS et aux soins infirmiers courants du CSSS Memphrémagog. J ai aussi occupé les fonctions d infirmière clinicienne au programme de prévention des maladies chroniques avant d entreprendre une maîtrise au programme menant à la désignation d infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPS-SPL), dont je serai graduée sous peu. C est donc avec beaucoup d enthousiasme que j entreprends ses nouvelles fonctions au sein de votre établissement. (suite à la page 11) 10 : 22 avril 2013 : L Écho

11 Outre le volet professionnel, je suis passionnée par les sports. J ai passé mon enfance sur les terrains de soccer, de basketball, de baseball ainsi que dans les arénas. Depuis quelques années, je pratique le hockey balle et le tennis de façon quotidienne. Enfin, je m implique en tant que gérante dans les diverses équipes sportives de mes enfants (Simon 10 ans, Vincent 8 ans et Léanne 5 ans), en plus d organiser des cours de tennis à l intention des jeunes. MÉLANIE SAMSON, technicienne en administration Je suis dans le réseau de la santé depuis 6 ans et je cumule 13 ans d expérience en ressources humaines. De plus, j ai touché à plusieurs domaines : secrétariat, réception, direction et direction générale. Je suis heureuse de me joindre à l équipe. VÉRONIKA VALEVICIUS, préposée aux bénéficiaires J étudie présentement pour devenir infirmière. J ai travaillé pendant presque un an dans une résidence pour personnes agées. J ai une passion pour la musique, surtout le piano. J ai participé à plusieurs chorales et comédies musicales. Côté sport, j aime beaucoup le yoga et la nage. DANIELLE VIGER, préposée aux bénéficiaires J ai travaillé pendant 25 ans dans les usines. Aujourd hui, je désire changer de travail pour acquérir de nouvelles connaissances dans le milieu de la santé. J adore les animaux et le hockey. Cabane à sucre Extension des bras et du dos L Écho : 22 avril 2013 : 11

12 Au Centre d hébergement de Richmond Samedi 1 juin 2013 Tous les profits seront remis au service d animation-loisirs pour l achat de nouveau matériel loisirs Merci de contribuer à cette bonne cause en apportant vos objets à donner. Veuillez les remettre à Daniel Coutu, Charles Lachance ou Lorraine Gagné au bureau du service d animation-loisirs ou à Diane Tardif au secrétariat. 12 : 22 avril 2013 : L Écho 09

Adoption du Plan pluriannuel 2008-2011 du réseau de la santé et des services sociaux de l Estrie

Adoption du Plan pluriannuel 2008-2011 du réseau de la santé et des services sociaux de l Estrie Volume 2, numéro 5 Décembre 2008 Adoption du Plan pluriannuel 2008-2011 du réseau de la santé et des services sociaux de l Estrie Le conseil d administration de l Agence de la santé et des services sociaux

Plus en détail

Une vision d avenir. Il était deux petits navires. Mise en contexte. Rapport Perrault. Forum des générations (2004) En bref...

Une vision d avenir. Il était deux petits navires. Mise en contexte. Rapport Perrault. Forum des générations (2004) En bref... Une vision d avenir Il était deux petits navires Alain Poirier, directeur national de santé publique et sous-ministre adjoint février 200 En bref... Mise en contexte Une mise en contexte Quelques données

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

Info Sein BULLETIN. Bulletin numéro 8 Avril 2014. Contenu. Les 15 ans du PQDCS : 1998-2013

Info Sein BULLETIN. Bulletin numéro 8 Avril 2014. Contenu. Les 15 ans du PQDCS : 1998-2013 BULLETIN Région de la Capitale-Nationale Bulletin numéro 8 Avril 2014 Contenu Les 15 ans du PQDCS : 1998-2013 Éditorial 1 Comité de suivi régional : un travail d équipe! 3 Coordination et organisation

Plus en détail

Les gencives et la santé générale. Qu est-ce qu une maladie des gencives? d autres types de problèmes de santé ou en causer de nouveaux.

Les gencives et la santé générale. Qu est-ce qu une maladie des gencives? d autres types de problèmes de santé ou en causer de nouveaux. Les gencives et la santé générale Nous savons tous que la prévention est l une des clés du maintien de la santé générale. Nous faisons de l exercice et nous surveillons notre alimentation pour nous aider

Plus en détail

ADOPTER UN MODE DE VIE SAIN ET ACTIF NOM : GROUPE :

ADOPTER UN MODE DE VIE SAIN ET ACTIF NOM : GROUPE : 2 e ANNÉE DU 1 er CYCLE - PRIMAIRE ADOPTER UN MODE DE VIE SAIN ET ACTIF NOM : GROUPE : Adaptation par Martin Darveau, Normand Fortin, Julien Guay, Patrick Santerre, Jean- François Tremblay et Vincent Charbonneau

Plus en détail

Le protecteur buccal : tout à fait génial!

Le protecteur buccal : tout à fait génial! Le scellement des puits et fissures : bien sûr! Les crevasses des surfaces masticatrices emprisonnent facilement les débris d aliments et les bactéries, favorisant ainsi la carie. Dès que les premières

Plus en détail

MÉMOIRE DE LA FÉDÉRATION DES MÉDECINS OMNIPRATICIENS DU QUÉBEC PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX

MÉMOIRE DE LA FÉDÉRATION DES MÉDECINS OMNIPRATICIENS DU QUÉBEC PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX MÉMOIRE DE LA FÉDÉRATION DES MÉDECINS OMNIPRATICIENS DU QUÉBEC PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX CONCERNANT LE LIVRE BLANC SUR LA CRÉATION D UNE ASSURANCE AUTONOMIE NOVEMBRE

Plus en détail

Document du 11 février 2014. Contacts : Dr. Sophie Dartevelle, Présidente de l UFSBD. sophiedartevelle@ufsbd.fr / 0144907280

Document du 11 février 2014. Contacts : Dr. Sophie Dartevelle, Présidente de l UFSBD. sophiedartevelle@ufsbd.fr / 0144907280 Document du 11 février 2014. Contribution de l Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire à la réflexion préparatoire au projet de loi d adaptation de la société au vieillissement Contacts : Dr. Sophie

Plus en détail

Rapport statistique : Résultats du Programme de santé buccodentaire en milieu scolaire des Services de santé du Timiskaming

Rapport statistique : Résultats du Programme de santé buccodentaire en milieu scolaire des Services de santé du Timiskaming Rapport statistique : Résultats du Programme de santé buccodentaire en milieu scolaire des Services de santé du Timiskaming Publié en septembre 13 À propos du rapport Introduction Le présent rapport vise

Plus en détail

L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé

L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé Trousse d information L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé Novembre 2004 L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé L approche populationnelle

Plus en détail

concours sois intense au naturel

concours sois intense au naturel concours sois intense Tu veux participer? Rends-toi sur le site, réponds au jeu-concours et cours la chance de gagner le grand prix, d une valeur approximative de 2 000 $, ou encore l une des nombreuses

Plus en détail

IMPACT DE L ÉPIDÉMIE DES ITSS SUR L ORGANISATION DES SERVICES

IMPACT DE L ÉPIDÉMIE DES ITSS SUR L ORGANISATION DES SERVICES IMPACT DE L ÉPIDÉMIE DES ITSS SUR L ORGANISATION DES SERVICES LEVER LES BARRIÈRES POUR MIEUX TRAVAILLER EN RÉSEAU La lutte aux infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) est une priorité

Plus en détail

Présenté par: Responsable à la vie communautaire Ville de Granby

Présenté par: Responsable à la vie communautaire Ville de Granby SANTÉ PUBLIQUE POUR DÉBUTANT (CSSS 101) 1 Présenté par: Lorraine Deschênes: Chef des programmes de santé publique et d action communautaire, CSSS de la Haute-Yamaska Noel-André Delisle: Yvon Boisvert:

Plus en détail

Carnet de suivi bucco-dentaire

Carnet de suivi bucco-dentaire Carnet de suivi bucco-dentaire Les dents sont des organes vivants, destinés à nous accompagner tout au long de notre vie. Ce document a été réalisé par la Mutualité Fonction Publique et la Confédération

Plus en détail

Édition de mars 2015

Édition de mars 2015 À la recherche de la clé de la réussite! Édition de mars 2015 Conseil d établissement: 25 mars à 19:00 Journée pédagogique: 25 mars 2015 Dates en mars Si l école n a pas été fermée d ici le 25 mars pour

Plus en détail

STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE

STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE 2 0 1 3 INTRODUCTION La première stratégie manitobaine de promotion de l allaitement maternel a été conçue à l automne 2006 afin de mettre

Plus en détail

TROUSSE D INFORMATION DES OUTILS FACILITANT LA RECHERCHE. Rapport Recherche. Évaluation. Santé

TROUSSE D INFORMATION DES OUTILS FACILITANT LA RECHERCHE. Rapport Recherche. Évaluation. Santé TROUSSE D INFORMATION DES OUTILS FACILITANT LA RECHERCHE Site Internet Portrait de santé Rapport Ouvrages Surveillance Recherche Santé Publications Monographies Évaluation Thèmes Information Guides Plan

Plus en détail

Parkdale Community Health Centre 2015 Client Experience Survey

Parkdale Community Health Centre 2015 Client Experience Survey Parkdale Community Health Centre 2015 Client Experience Survey Chers clients du PCHC, Nous aimerions que vous nous aidiez à évaluer nos services et nos programmes. Nous voulons savoir ce que vous pensez

Plus en détail

Insuffisance cardiaque

Insuffisance cardiaque Insuffisance cardiaque Connaître son évolution pour mieux la vivre Guide d accompagnement destiné au patient et ses proches Table des matières L évolution habituelle de l insuffisance cardiaque 5 Quelles

Plus en détail

Marc-Olivier Cavanagh" New Richmond Centre de formation professionnelle Bonaventure-Paspébiac

Marc-Olivier Cavanagh New Richmond Centre de formation professionnelle Bonaventure-Paspébiac DEP en charpenteriemenuiserie Marc-Olivier Cavanagh New Richmond Centre de formation professionnelle Bonaventure-Paspébiac Après des études en briquetagemaçonnerie, Marc-Olivier a reçu le prix du perfectionnement

Plus en détail

«Ce n est pas correct!»

«Ce n est pas correct!» Pour de plus amples renseignements Pour vous renseigner sur ce que fait le gouvernement du Canada pour les aînés ou pour trouver des services et des programmes de soutien offerts dans votre province ou

Plus en détail

NOTRE Code d éthique. S engager dans le respect de tous

NOTRE Code d éthique. S engager dans le respect de tous NOTRE Code d éthique S engager dans le respect de tous Notre Code d éthique S engager dans le respect de tous Le présent code d éthique a été adopté par le conseil d administration du Centre de santé et

Plus en détail

MOT DE LA DIRECTION. C est avec grand plaisir que nous vous faisons parvenir notre parution de février de l Info parents.

MOT DE LA DIRECTION. C est avec grand plaisir que nous vous faisons parvenir notre parution de février de l Info parents. Une année haute en couleurs!! MOT DE LA DIRECTION Bonjour chers parents, C est avec grand plaisir que nous vous faisons parvenir notre parution de février de l Info parents. La semaine de relâche approche

Plus en détail

6 400 personnes, dont 1 400 Innus Stages d externat et de résidence en médecine familiale milieu de stages agréé par l Université Laval

6 400 personnes, dont 1 400 Innus Stages d externat et de résidence en médecine familiale milieu de stages agréé par l Université Laval VOCATION Centre hospitalier de soins généraux Centre d hébergement de soins de longue durée Centre local de services communautaires Établissement reconnu comme service de stabilisation médicale des traumatisés

Plus en détail

Bonjour, je m appelle Jen Dalke et je travaille comme thérapeute agréée en lymphœdème au Centre de santé du sein de l Office régional de la santé de

Bonjour, je m appelle Jen Dalke et je travaille comme thérapeute agréée en lymphœdème au Centre de santé du sein de l Office régional de la santé de Bonjour, je m appelle Jen Dalke et je travaille comme thérapeute agréée en lymphœdème au Centre de santé du sein de l Office régional de la santé de Winnipeg. Je suis l une des deux thérapeutes qui s occupent

Plus en détail

Cyberlettre de la Bibliothèque Centre intégré de santé et de services sociaux de Laval

Cyberlettre de la Bibliothèque Centre intégré de santé et de services sociaux de Laval Danielle Rose/CSSS Laval/Reg13/SSSS 2015-09-01 07:55 A Danielle Rose/CSSS Laval/Reg13/SSSS@SSSS cc ccc Josée Noël/CSSS Laval/Reg13/SSSS Objet Cyberlettre Septembre 2015 Septembre 2015 Cyberlettre de la

Plus en détail

Les organismes communautaires : partenaires essentiels d une véritable assurance autonomie

Les organismes communautaires : partenaires essentiels d une véritable assurance autonomie Commission de la santé et des services sociaux L autonomie pour tous Consultations particulières sur la création d une assurance autonomie Les organismes communautaires : partenaires essentiels d une véritable

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2010-2011

RAPPORT ANNUEL 2010-2011 RAPPORT ANNUEL 2010-2011 8 juin 2011 TABLE DES MATIÈRES Mission... 3 Rapport du président... 4 Conseil d'administration 2010-2011... 7 Rapport du trésorier... 8 Rapport de la vérificatrice... 9 Rapport

Plus en détail

Faire des étirements pour améliorer la flexibilité

Faire des étirements pour améliorer la flexibilité MINTO PREVENTION & REHABILITATION CENTRE CENTRE DE PREVENTION ET DE READAPTATION MINTO Faire des étirements pour améliorer la flexibilité Aperçu de la trousse Les exercices d étirement font partie intégrante

Plus en détail

Planification stratégique 2012-2015

Planification stratégique 2012-2015 DE CHAUDIÈRE-APPALACHES Planification stratégique 2012-2015 Reprendre du pouvoir sur sa vie. 23681_CRDCA_Planification 2012.indd 1 Description de la démarche La démarche de planification stratégique du

Plus en détail

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi.

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Brochure Patients Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Les implants dentaires : la meilleure option de traitement. Qu est-ce qu un implant dentaire?

Plus en détail

s investir pour la relève

s investir pour la relève s investir pour la relève campagne majeure de financement 2009-2013 objectif : 2 000 000 $ S investir pour la relève Mot de la présidente de campagne En Estrie, les étudiants ont la chance de recevoir

Plus en détail

2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques

2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques 2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques Les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de décès au Canada. Bien que leur incidence ait diminué au cours des dernières

Plus en détail

La contribution des pères au développement de leur enfant

La contribution des pères au développement de leur enfant Activité 1 La contribution des pères au développement de leur enfant Le père: Un rôle en évolution Théorie de l évolution Question de survie! Homme Animaux Christine Gervais, Ph. D., Professeur au département

Plus en détail

MESURER SA PRESSION ARTÉRIELLE À DOMICILE. La société québécoise D HYPERTENSION ARTÉRIELLE

MESURER SA PRESSION ARTÉRIELLE À DOMICILE. La société québécoise D HYPERTENSION ARTÉRIELLE MESURER SA PRESSION ARTÉRIELLE À DOMICILE QU EST-CE QUE LA PRESSION ARTÉRIELLE? La pression artérielle est la force du sang circulant dans les artères lors de chaque contraction du cœur. La mesure de

Plus en détail

COLLABORATEURS CLINIQUES

COLLABORATEURS CLINIQUES CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE QUÉBEC CONCEPTION Véronique Roberge, Infirmière clinicienne COLLABORATEURS CLINIQUES Céline Bergeron, Infirmière clinicienne spécialisée Sylvie Côté, Assistante infirmière

Plus en détail

Programme Traumatologie. feuillet informatif. destiné aux usagers et à leurs proches

Programme Traumatologie. feuillet informatif. destiné aux usagers et à leurs proches Programme Traumatologie feuillet informatif destiné aux usagers et à leurs proches Centre de réadaptation Estrie, 2014 Présentation du programme Le programme Traumatologie est l un des cinq programmes

Plus en détail

Enfants, familles et célibataires bienvenus! La Maison des familles a déménagé

Enfants, familles et célibataires bienvenus! La Maison des familles a déménagé La Maison mars-juin 2014 des familles Enfants, familles et célibataires bienvenus! L inscription pour participer aux activités est gratuite mais nécessaire. La Maison des familles a déménagé au 18/18bis,

Plus en détail

Brossage des dents en milieu de garde

Brossage des dents en milieu de garde Brossage des dents en milieu de garde Dre Elisabeth Giraudo Dentiste conseil de la Mauricie et du Centre-du-Québec Décembre 2013 Objectif de la présentation Offrir un projet de l Agence que l on souhaite

Plus en détail

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires,

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires, Édition du printemps 2012 Bulletin d information pour les partenaires de La Personnelle Chers partenaires, Comme annoncé en novembre dernier, notre équipe de la commercialisation a travaillé, au cours

Plus en détail

DESCRIPTION DE POSTE

DESCRIPTION DE POSTE DESCRIPTION DE POSTE 1. IDENTIFICATION DE L'EMPLOI 1.1 Titre d'emploi : Agente ou agent de planification, de programmation et de recherche 1.2 Direction : Direction de la santé publique 1.3 Supérieur immédiat

Plus en détail

Prévention bucco-dentaire. Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge!

Prévention bucco-dentaire. Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge! Prévention bucco-dentaire Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge! Mise à jour mai 2010 CCAS - Prévention bucco-dentaire - Par le Docteur Dominique Mané-Valette, chirurgien-dentiste

Plus en détail

DÉFINITION DES TERMES Pour une compréhension commune, voici quelques définitions. Usager Toute personne qui reçoit des soins ou des services du CSSS

DÉFINITION DES TERMES Pour une compréhension commune, voici quelques définitions. Usager Toute personne qui reçoit des soins ou des services du CSSS DÉFINITION DES TERMES Pour une compréhension commune, voici quelques définitions. Usager Toute personne qui reçoit des soins ou des services du CSSS d Ahuntsic et Montréal-Nord. Lorsque le processus de

Plus en détail

ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010

ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010 ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010 Cette documentation est réservée à l usage du personnel et des médecins du Centre de santé et de services sociaux de Port-Cartier. Les autres lecteurs doivent évaluer

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

Le rôle du kinésiologue et l approche motivationnelle. Émilie Turbide-L Étoile, kinésiologue B.Sc., PEC-SCPE, ESACSM CSSS Bécancour-Nicolet-Yamaska

Le rôle du kinésiologue et l approche motivationnelle. Émilie Turbide-L Étoile, kinésiologue B.Sc., PEC-SCPE, ESACSM CSSS Bécancour-Nicolet-Yamaska Le rôle du kinésiologue et l approche motivationnelle Émilie Turbide-L Étoile, kinésiologue B.Sc., PEC-SCPE, ESACSM CSSS Bécancour-Nicolet-Yamaska 1 Qu est-ce qu un kinésiologue? Le kinésiologue est le

Plus en détail

Prévenir... les caries dentaires

Prévenir... les caries dentaires Prévenir... les caries dentaires 7 Comment prévenir les Prendre de bonnes habitudes le plus tôt possible 1. Préférer l eau aux boissons sucrées. 2. Eviter les grignotages au cours de la journée. 3. A chacun

Plus en détail

Niveau d'avancement et d'atteinte des cibles d'impact des projets, par objectif stratégique Planification stratégique 2012-2017

Niveau d'avancement et d'atteinte des cibles d'impact des projets, par objectif stratégique Planification stratégique 2012-2017 et d'atteinte des cibles d'impact des 1. Formaliser l'offre de services pour l'ensemble des programmes-services et des programmes de soutien. Définir et promouvoir l'offre de services en Dépendances (2013-12-

Plus en détail

POLITIQUE DU SERVICE DE TRANSPORT/ACCOMPAGNEMENT. L A.R.C.H.E. de l Estrie

POLITIQUE DU SERVICE DE TRANSPORT/ACCOMPAGNEMENT. L A.R.C.H.E. de l Estrie POLITIQUE DU SERVICE DE TRANSPORT/ACCOMPAGNEMENT L A.R.C.H.E. de l Estrie Politique adoptée par le conseil d administration Le 28 mai 2007 Révisé le 9 juillet 2014 POLITIQUE DU SERVICE DE TRANSPORT/ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

Découvrir et apprécier sa valeur

Découvrir et apprécier sa valeur présentent Partenaires : Centre Berthiaume-Du Tremblay www.berthiaume-du-tremblay.com Association québécoise des centres communautaires pour aînés www.aqcca.org Découvrir et apprécier sa valeur Pour s

Plus en détail

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat rendra possible la collaboration d un

Plus en détail

LA CARIE DE LA PETITE ENFANCE JASP 2005 Dr Roger Bélanger Dre Suzanne Hébert DRSP Québec Déroulement de la présentation Définition Carie de la petite enfance sévère Connaissances actuelles Recommandations

Plus en détail

3.1 Adoption du procès-verbal du 14 juin 2011. 3.2 Suivis à la séance du 14 juin 2011. 3.3 Adoption du procès-verbal du 10 août 2011

3.1 Adoption du procès-verbal du 14 juin 2011. 3.2 Suivis à la séance du 14 juin 2011. 3.3 Adoption du procès-verbal du 10 août 2011 PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DES COLLINES, TENUE LE MERCREDI 28 SEPTEMBRE 2011 À 19 H, SALLE DE CONFÉRENCE DU CLSC DE CHELSEA

Plus en détail

UN SERVICE À VOTRE IMAGE

UN SERVICE À VOTRE IMAGE UN SERVICE À VOTRE IMAGE Un service Un service de de Mutuelles qui qui inspire inspire la fierté! la fierté! Depuis 2012, Depuis l AQEI 2012, offre l AQEI un offre outil un sur outil mesure à mesure ses

Plus en détail

GROUPE DE PAROLE SUR L HYGIENE ET LA PRESENTATION

GROUPE DE PAROLE SUR L HYGIENE ET LA PRESENTATION GROUPE DE PAROLE SUR L HYGIENE ET LA PRESENTATION Programme d éducation et de motivation à l hygiène pour les patients en psychiatrie Cécile GABRIEL-BORDENAVE C.H. St Egrève (38) Problèmes d hygiène corporelle

Plus en détail

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants Lorsqu une personne chère vit avec la SLA Guide à l intention des enfants 2 SLA Société canadienne de la SLA 3000, avenue Steeles Est, bureau 200, Markham, Ontario L3R 4T9 Sans frais : 1-800-267-4257 Téléphone

Plus en détail

Communiqué Du 25 octobre 2013

Communiqué Du 25 octobre 2013 Communiqué Du 25 octobre 2013 DÉPART D ÉLISABETH Bonjour à vous tous et toutes, Depuis février dernier, j ai eu la chance de faire de beaux apprentissages et de belles rencontres au sein du CPE-BC Québec

Plus en détail

4720.5560.46 (septembre 2009) 30 %

4720.5560.46 (septembre 2009) 30 % 4720.5560.46 (septembre 2009) 30 % Prévenir le jeu excessif chez les adolescents C est toujours gagnant! Pourquoi ce dépliant? [ ] Le rôle des parents est déterminant dans la prévention du jeu excessif

Plus en détail

Au nom de toute la grande équipe de l école des Cœurs-Vaillants, nous vous souhaitons une bonne année scolaire 2015 2016.

Au nom de toute la grande équipe de l école des Cœurs-Vaillants, nous vous souhaitons une bonne année scolaire 2015 2016. Septembre 2015 Bonjour à toutes et à tous! Déjà un an pour l école des Cœurs-Vaillants! C est un deuxième départ où engagement, respect et bien-être seront au rendez-vous. Ainsi, nous souhaitons que l

Plus en détail

UNE INTERVENTION CHIRURGICALE AU NIVEAU DU SEIN

UNE INTERVENTION CHIRURGICALE AU NIVEAU DU SEIN UNE INTERVENTION CHIRURGICALE AU NIVEAU DU SEIN Informations générales Pour vous, pour la vie Cette brochure vise à vous fournir des informations générales concernant l intervention chirurgicale que vous

Plus en détail

COUP DE POUCE POUR L ENVIRONNEMENT

COUP DE POUCE POUR L ENVIRONNEMENT Chers parents, Plus vite, plus haut, plus fort! L année 2014-2015 réserve assurément de beaux défis aux élèves, aux parents et à l ensemble du personnel de l école. Notre première mission sera de développer

Plus en détail

Le Complément. Le nouveau journal des complémentaires. Dossiers. Novembre 2011. Année scolaire 2011-2012. Pour un développement global des jeunes

Le Complément. Le nouveau journal des complémentaires. Dossiers. Novembre 2011. Année scolaire 2011-2012. Pour un développement global des jeunes Le Complément Pour un développement global des jeunes Novembre 2011 Dossiers La collaboration école famille- communauté La santé et le bien- être L éducation à la sexualité L approche orientante L interculturalisme,

Plus en détail

À l école pour développer des compétences

À l école pour développer des compétences _x áxüä vx wxá ÜxááÉâÜvxá wâvtà äxá tâå }xâçxá 2007-2008 2008 À l école pour développer des compétences -au préscolaire- - 1 - - 2 - Mot de présentation Votre enfant entre à la maternelle cette année.

Plus en détail

LES SOINS D HYGIENE l hygiène bucco dentaire. Formation en Hygiène des EMS de la Somme EOH CH ABBEVILLE JUIN 2015

LES SOINS D HYGIENE l hygiène bucco dentaire. Formation en Hygiène des EMS de la Somme EOH CH ABBEVILLE JUIN 2015 LES SOINS D HYGIENE l hygiène bucco dentaire Formation en Hygiène des EMS de la Somme EOH CH ABBEVILLE JUIN 2015 1 SOINS DE BOUCHE ENTRETIEN DES PROTHESES DENTAIRES L état bucco-dentaire est souvent préoccupant

Plus en détail

Trucs et astuces N o 9.1 À chaque inconfort des causes possibles et des recommandations

Trucs et astuces N o 9.1 À chaque inconfort des causes possibles et des recommandations Trucs et astuces N o 9.1 À chaque inconfort des causes possibles et des recommandations COU Vous penchez la tête vers l avant pour regarder: L écran est trop bas Les imprimés à plat sur le bureau Le clavier

Plus en détail

Directives canadiennes en matière d activité physique. Glossaire GLOSSAIRE. Terminologie Définition Exemples

Directives canadiennes en matière d activité physique. Glossaire GLOSSAIRE. Terminologie Définition Exemples GLOSSAIRE Glossaire Activité Ensemble de mouvements corporels qui augmentent le rythme cardiaque et la respiration Directives en Tout mouvement corporel produit par les muscles squelettiques utilisant

Plus en détail

Retrouvez votre Sourire! Les implants dentaires peuvent vous aider à retrouver un sourire naturel.

Retrouvez votre Sourire! Les implants dentaires peuvent vous aider à retrouver un sourire naturel. Retrouvez votre Sourire! Les implants dentaires peuvent vous aider à retrouver un sourire naturel. La Valeur d un Sourire 2 Qu est ce qu un implant dentaire? 3 Comparaison entre implant et dent naturelle

Plus en détail

CERTIFICAT EN TOXICOMANIE. 8 avril 2015

CERTIFICAT EN TOXICOMANIE. 8 avril 2015 Dîner d information Programmes d études en toxicomanie CERTIFICAT EN TOXICOMANIE 8 avril 2015 Programmes de formation créditée en toxicomanie Offert dans différentes villes du Québec Certificat en toxicomanie

Plus en détail

«Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire

«Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire Service d animation spirituelle et d engagement communautaire au primaire «Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire Séquence de 5 rencontres en classe Estime de soi au préscolaire 1

Plus en détail

LUTTER POUR UNE MEILLEURE SANTÉ : QUE PEUT-ON FAIRE DANS NOTRE QUARTIER?

LUTTER POUR UNE MEILLEURE SANTÉ : QUE PEUT-ON FAIRE DANS NOTRE QUARTIER? LUTTER POUR UNE MEILLEURE SANTÉ : QUE PEUT-ON FAIRE DANS NOTRE QUARTIER? Résumé des trois enjeux présentés lors de l Assemblée publique du comité de lutte en santé de la Clinique communautaire de Pointe-Saint-Charles

Plus en détail

UNE EXPÉRIENCE INOUBLIABLE!

UNE EXPÉRIENCE INOUBLIABLE! ... e i o J é t i C! e r i r à r u e o Le C UNE EXPÉRIENCE INOUBLIABLE! EMPLOIS 2015 Le sourire, c est dans notre nature! 28, chemin des Cascades Lac-Beauport (Québec) G3B 0C4 Téléphone : (418) 849-7183

Plus en détail

Le conseiller, monsieur, Réjean Beaulieu. 1. Ouverture de la séance La séance est ouverte à 19h30 par M. le maire.

Le conseiller, monsieur, Réjean Beaulieu. 1. Ouverture de la séance La séance est ouverte à 19h30 par M. le maire. À UNE SÉANCE RÉGULIÈRE DU CONSEIL MUNICIPAL DE NOTRE-DAME- DU-PORTAGE TENUE À LA SALLE GILLES-MOREAU LE LUNDI 8 AVRIL 2013 À 19:30 HEURES. Sont présents Est absent : Les conseillers, messieurs, Michel

Plus en détail

Le genre féminin utilisé dans ce document désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Le genre féminin utilisé dans ce document désigne aussi bien les femmes que les hommes. Programme d intéressement pour l implantation du rôle de l infirmière praticienne spécialisée Modalités d application 15-919-04W RÉDACTION Direction des soins infirmiers Direction générale des services

Plus en détail

Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des finances nationales concernant le Programme de péréquation

Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des finances nationales concernant le Programme de péréquation Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des finances nationales concernant le Programme de péréquation M. Peter Mesheau Ministre des Finances Gouvernement du Nouveau-Brunswick Le 17 octobre 2001

Plus en détail

Les portes du palais s ouvrent à vous! Le fonds de recherche Diane Asselin pour la recherche en immunothérapie. Casino contre le Cancer

Les portes du palais s ouvrent à vous! Le fonds de recherche Diane Asselin pour la recherche en immunothérapie. Casino contre le Cancer Les portes du palais s ouvrent à vous! La quatrième édition du Casino contre le Cancer aura lieu le vendredi 25 septembre 2015. C est dans l ambiance du château de Versailles que le Cercle des jeunes ambassadeurs

Plus en détail

FORMATION D UN CLUB DE MARCHE. Novembre 2010

FORMATION D UN CLUB DE MARCHE. Novembre 2010 FORMATION D UN CLUB DE MARCHE Novembre 2010 Vieillir est un processus continu, progressif et irréversible. C est une dure réalité qui nous rattrape un peu plus chaque jour. Il s inscrit dans le continuum

Plus en détail

ENSEIGNER LES FINANCES PERSONNELLES À VOTRE ENFANT

ENSEIGNER LES FINANCES PERSONNELLES À VOTRE ENFANT ENSEIGNER LES FINANCES PERSONNELLES À VOTRE ENFANT L enfant moyen est exposé { plus d un million de publicités avant même d atteindre l âge de 21 ans. Il subit une pression intense à consommer et à dépenser.

Plus en détail

CENTRE DE RÉÉDUCATION PROFESSIONNELLE. Programmes et services

CENTRE DE RÉÉDUCATION PROFESSIONNELLE. Programmes et services CENTRE DE RÉÉDUCATION PROFESSIONNELLE Programmes et services 1 2 Bienvenue Le Centre de rééducation professionnelle appartient à Travail sécuritaire NB, lequel en assure la gestion. Il offre des services

Plus en détail

LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC

LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC GUIDE À L USAGE DE L EMPLOYEUR LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC un partenaire incontournable dans l intégration réussie de votre main-d œuvre immigrante Visitez-nous au desjardins.com/caissedequebec Être

Plus en détail

Centre Hospitalier Restigouche 63, promenade Gallant Campbellton (Nouveau-Brunswick)

Centre Hospitalier Restigouche 63, promenade Gallant Campbellton (Nouveau-Brunswick) Centre Hospitalier Restigouche 63, promenade Gallant Campbellton (Nouveau-Brunswick) Nathalie Langlois, infirmière clinicienne spécialisée en psychiatrie Pauline Perron, ergothérapeute Michelle DesRoches,

Plus en détail

L expérience patient : lorsque le rationnel rencontre l émotion Le cas du CSSS Richelieu-Yamaska

L expérience patient : lorsque le rationnel rencontre l émotion Le cas du CSSS Richelieu-Yamaska Le cas du CSSS Richelieu-Yamaska Écrit par Jocelyn Théoret, directeur en gestion de l expérience client, Groupe-conseil en stratégie et performance de Raymond Chabot Grant Thornton, en collaboration avec

Plus en détail

Site pilote de l IMBCI en Amérique du Nord

Site pilote de l IMBCI en Amérique du Nord CSSS La Pommeraie, Hôpital Brome Missisquoi Perkins certifié de l Initiative Ami des bébés 1999 Hôpital recertifié 2004 CLSC certifié 2005 CSSS certifié mai 2010 Site pilote de l IMBCI en Amérique du Nord

Plus en détail

En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail.

En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail. En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail. Introduction Chers lectrices et chers lecteurs, Adopter toujours les mêmes positions, notamment

Plus en détail

Prendre soin de ma bouche, pourquoi? comment? Une démarche quotidienne à ne pas négliger

Prendre soin de ma bouche, pourquoi? comment? Une démarche quotidienne à ne pas négliger Prendre soin de ma bouche, pourquoi? comment? Une démarche quotidienne à ne pas négliger La bouche est un acteur essentiel des fonctions vitales : alimentation, langage et communication. Elle participe

Plus en détail

Pour réduire sa consommation Ouvrons le dialogue

Pour réduire sa consommation Ouvrons le dialogue Alcool Pour réduire sa consommation Ouvrons le dialogue Pour réduire sa consommation Alcool Vous envisagez de réduire votre consommation de boissons alcoolisées, mais vous vous posez des questions : vous

Plus en détail

«Les suivis systématiques : du processus clinique à son informatisation et à son utilisation»

«Les suivis systématiques : du processus clinique à son informatisation et à son utilisation» «Les suivis systématiques : du processus clinique à son informatisation et à son utilisation» 26 et 27 avril 2007 Best Western Hôtel Universel Drummondville. Ce colloque est organisé avec l appui financier

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

> Exercices d'étirement au travail

> Exercices d'étirement au travail Page 1 sur 7 Accueil > Réponses SST > Ergonomie > Ergonomie au bureau - Le bureau moderne > Exercices d'étirement au travail Pourquoi est-il important de s'étirer? Que peut-on faire pour minimiser les

Plus en détail

Génération 2.0. Félicitations! Journée des professionnelles

Génération 2.0. Félicitations! Journée des professionnelles 4 e édition Génération 2.0 Dernièrement, en lisant un article dans L Actualité du mois de mars concernant les 18-30 ans, j ai constaté qu en général, les jeunes d aujourd hui sont conscients de leur rareté

Plus en détail

Service du secrétariat général Responsable du dossier des assurances

Service du secrétariat général Responsable du dossier des assurances GUIDE DE PLANIFICATION DES ACTIVITÉS ET DE PRÉVENTION DES ACCIDENTS Activités à l extérieur de l école Septembre 2006 Guide PRÉAMBULE Ce guide constitue un outil destiné au personnel de la Commission scolaire

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES. Personnes en perte d autonomie 2010-2015

PLAN D AFFAIRES. Personnes en perte d autonomie 2010-2015 C1_PAuton-CSSS2M_Layout 1 11-04-19 11:35 Page 1 PLAN D AFFAIRES Personnes en perte d autonomie 2010-2015 Ce document a été produit à la suite des rencontres du comité de pilotage du Plan d affaires de

Plus en détail

Synthèse Mon projet d emploi

Synthèse Mon projet d emploi Synthèse Mon projet d emploi Nom : Date : Complété par : TÉVA Estrie 2012 La synthèse permet de recueillir les informations notées dans les questionnaires et de constater les ressemblances et les différences

Plus en détail

La permission de diffuser est accordée. Prière de mentionner l Association des infirmières et infirmiers du Canada.

La permission de diffuser est accordée. Prière de mentionner l Association des infirmières et infirmiers du Canada. Énoncé de position LA PLANIFICATION NATIONALE DES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ POSITION DE L AIIC L AIIC croit qu une planification réussie des ressources humaines de la santé au Canada passe par un

Plus en détail

MIEUX COMPRENDRE LE SYSTÈME DE SANTÉ POUR SE SOIGNER

MIEUX COMPRENDRE LE SYSTÈME DE SANTÉ POUR SE SOIGNER Pour en savoir plus, rendez-vous sur : MIEUX COMPRENDRE LE SYSTÈME DE SANTÉ POUR SE SOIGNER www.cmu.fr www.ameli.fr www.securite-sociale.fr + 3646 ACS CMU Caisse Primaire d Assurance Maladie 657 boulevard

Plus en détail

Votre avenir est notre MOTIVATION

Votre avenir est notre MOTIVATION Votre avenir est notre MOTIVATION Les dommages corporels, c est notre spécialité. Lorsque vous ou un être cher êtes gravement blessé, votre vie peut devenir sens dessus dessous en un instant. Au milieu

Plus en détail

La carie dentaire. Chaque fois que tu manges, les bactéries transforment les sucres en acide.

La carie dentaire. Chaque fois que tu manges, les bactéries transforment les sucres en acide. La carie dentaire Halte au grignotage! Chaque fois que tu manges, les bactéries transforment les sucres en acide. Cet acide peut ronger et abîmer l émail de tes dents. Si cette attaque par l acide se renouvelle

Plus en détail

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation Assistant socio-éducatif 4 diplôme d état d assistant de service social 4 formation diplômante sur 3 ans dont 12 mois de stages pratiques 4 accueil, écoute, évaluation, information, orientation des personnes

Plus en détail

Entretenir la condition physique des seniors

Entretenir la condition physique des seniors Entretenir la condition physique des seniors Réalisation : A. TERLICOQ, Assistante Technique Département Oise, sous la direction de l équipe technique nationale, Fédération française EPMM Sports pour Tous

Plus en détail