8 ème Journée d Echanges Interprofessionels du CEFIEC Reims, Mardi 21 Avril 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "8 ème Journée d Echanges Interprofessionels du CEFIEC Reims, Mardi 21 Avril 2015"

Transcription

1 Infirmier Spécialiste Clinique Un nouvel acteur dans le champ de la santé 8 ème Journée d Echanges Interprofessionels du CEFIEC Reims, Mardi 21 Avril 2015 «Le jugement clinique, de la formation initiale à la pratique professionnelle pour une reconnaissance des Sciences Infirmières.» Florence FLORES Infirmière Experte Clinique Spécialiste en Maladies Chroniques et Dépendance Châlons-en-Champagne

2 Devenir Infirmière Clinicienne Spécialisée Le master en sciences cliniques en soins infirmiers, mène à l exercice de la profession d Infirmier (ère) Spécialiste Clinique. Ce nouvel acteur dans le champ de la santé en France, est défini comme une personne ressource pour le patient, l équipe soignante et les cadres d unités. Ces activités comprennent quatre aspects ; l activité clinique en situation de soins complexes, le conseil et la supervision individuelle et d équipe, la formation des soignants et la recherche en soins.

3 Experte du rôle propre infirmier De par sa posture de leader, l I.S.C impulse une dynamique de changement prompt à la qualité des soins et constitue un partenaire privilégié, engagé dans le processus de certification de son établissement. Pour ce faire, il fonde sa pratique en prenant garde aux risques de préjugés, en consultant des sources théoriques variées et des données probantes issues de la recherche pour valider ensuite l exactitude d études empirique.

4 Compétences Spécifiques des I.S.C : Evaluation des situations cliniques et suivi de personnes présentant des pathologies complexes Diagnostic de situations de santé et mise en place d'interventions spécifiques à la situation Supervision des équipes de professionnels de la santé dans leur fonction clinique afin de développer une réflexion en soin Recherche et création d'outils visant à l'augmentation de la qualité de la prise en charge soignante

5 Compétences Spécifiques des I.S.C Elaboration et réalisation de séquences d'enseignements cliniques selon les besoins des services Négociation et médiation pour faciliter la collaboration entre les acteurs Développement d'études et de recherches dans le domaine clinique afin de produire de la connaissance enrichissant la pratique des soins Consultation de première ligne et de deuxième ligne

6 Compétences Spécifiques des I.S.C Elaboration mise en place d indicateurs qualité et d activités liées de soins Superviseur individuel et d équipe Analyse de la pratique soignante Éducation thérapeutique du patient (certifié )

7 Les ISC des ouvrières des travaux publiques Elles ont toutes acquis des diplômes universitaires ou équivalents dans le champ de la clinique et possède une expérience professionnelle de minimum 5 ans. Tout ouvrier possède aussi ses outils, en prend soin, les développent et les partages : Diagnostics Infirmiers, EBN, Concepts et théories de soins. Counseling, Sophrologie, Réflexologie, PNL et Hypnose, Analyse Transactionnelle, EFT, Arts thérapies.

8 Ambassadeur du rôle propre infirmier Le fait d engager une réflexion fédérée autour du raisonnement clinique infirmier, présente une opportunité de faire valoir la reconnaissance attendue par notre profession. Pour ce faire, cela passe inévitablement par la construction épistémologique de l exercice infirmier et le développement de son contenu dans la relation soignant soigné pour en faire apparaître, les composantes cognitives et opératoires.

9 Tous les infirmiers sont des cliniciens : Tous ne sont pas experts. Il nous faut également profiter des opportunités offertes de rendre visible et compréhensible notre travail de soignant, pour que s active le levier permettant de renforcer les compétences des équipes puis de valoriser le travail effectué au service de la personne du patient. C est dans cette perspective «multifocale», que nous échangeons aujourd hui dans les locaux de l IFPS/IFCS du CHU de Reims autour de la thématique «du jugement clinique, de la formation initiale à la pratique professionnelle, une reconnaissance des sciences infirmières»

10 LA NATURE UNIVERSELLE DES SOINS INFIRMIERS ENJEUX CONTEMPORAINS Nécessite la participation de tous les pays La France a une position stratégique à jouer : nombre d infirmières et notre pensée critique Nécessité de s engager dans le développement de notre discipline pour ne pas être les grands absents de l Europe de la santé Chaque infirmière contribue en regard de son niveau de compétences à l avancement des connaissances

11 LA NATURE UNIVERSELLE DES SOINS INFIRMIERS ENJEUX CONTEMPORAINS La recherche infirmière est un moyen de développer la discipline La recherche contribue au développement des connaissances en regard de ses domaines d intérêts pour guider et enrichir la pratique professionnelle et promouvoir la crédibilité de cette dernière

12 LA RECHERCHE INFIRMIÈRE UN MOYEN DE DÉVELOPPER LA DISCIPLINE Il importe d apprécier les paradoxes et la saine diversité qui caractérisent l évolution de la connaissance infirmière. La diversité engendre souvent l excellence. Le défi est de transformer les pratiques infirmières. Le défi est de transformer les pratiques infirmières en fonction de ses savoirs.

13 Evolution du système de soins Français Pénurie médicale Répartition inégale de l accès aux soins pour la population Evolution de la demande en soins Emergence de l usager dans le système de soins Vieillissement de la population Augmentation des maladies chroniques et de la dépendance

14 Evolution du système de soins Français Complexification du parcours de soins Augmentation des besoins de prise en charge sanitaire

15 INTERET ET PLACE DE LA RECHERCHE EN SCIENCES INFIRMIERES : EVOLUTION, ACTUALITE ET PERSPECTIVES

16 LA RECHERCHE INFIRMIÈRE UN MOYEN DE DÉVELOPPER LA DISCIPLINE Infirmière Praticienne (DE - Licence) : Intégration des concepts de la discipline, lecture des résultats de recherche et émergence des problèmes de recherche. Replace les problèmes de recherche dans un contexte plus large, permet le transfert des connaissances. Infirmière Spécialiste Clinique (Master) : Facilite la conduite de projet de recherche, développe un climat de questionnement propice à l émergence de questions de recherche. Infirmière (Doctorat) : Elabore des protocoles de recherche, elle anime une équipe de recherche. Elle participe au rayonnement de sa discipline. Pas encore d accès en France

17 DISCIPLINE ET PROFESSION La discipline internationale La profession nationale Universitaire (L.M.D.) Les sciences infirmières : concepts, théories, modèles L épistémologie (recherche) EBN ou les soins basés sur des preuves Les pratiques avancées C.I.I -- SIDIEF Joanna Briggs Institute L histoire Les textes législatifs : lois, décrets, code déontologique, éthique. Les modes d exercice professionnel Les conditions de travail Les syndicats, «l ordre infirmier», les associations L utilisation des outils intellectuels

18 DEFINITION DE L EVIDENCE BASED NURSING EBN ou les soins basés sur des données probantes ou les soins basés sur des niveaux de preuves. Définition EBN est «un processus systématique de recherche», d évaluation et d utilisation des résultats de la recherche, pour prendre des décisions qui concernent tous les soins.» A. Dicenso & N. Culluim in EBN n 1 janvier 1998 Objectif Les données fondées sur les preuves doivent servir de guide aux pratiques professionnelles pour toutes les pratiques des soins.

19 FINALITE DE L EBN L EBN est un moyen d assurer la prise en charge optimale des patients en combinant, dans une démarche clinique : - Les données scientifiques - L expérience de l infirmière - L avis du patient - La personnalisation des soins

20 NIVEAUX DE PREUVE Niveau 1 (NP1) : Preuve scientifique établie A prouvé Essais cliniques randomisés ou essais comparatifs de forte puissance (effectifs suffisants), Méta-analyse d essais cliniques randomisés.

21 NIVEAUX DE PREUVE Niveau 2 (NP2) : Présomption scientifique B - probable Essais cliniques randomisés de faible puissance ou essais comparatifs. Essais cliniques non randomisés. Cohortes ou études de cas-contrôle. Méta-analyse de cohortes ou études cas-contrôle.

22 NIVEAUX DE PREUVE Niveau 3 (NP3): Faible niveau de preuve C accepté Études comparatives comportant des biais importants. Études de cas témoins. En l absence de preuve scientifique: Aucune reconnaissance scientifique : Analyses d experts Recommandations fondées sur un accord professionnel.

23 JOANNA BRIGGS INSTITUTE (JBI) Organisme international qui dépend de la faculté des sciences infirmières d Adélaïde (Australie) et qui regroupe plus de 70 pays (dont la Suisse et la Belgique). Ses missions : Donner accès aux résultats des recherches portant sur des données probantes. Réaliser une synthèse des recherches sur les données probantes et les publies. Donner des recommandations pour l utilisation, dans la clinique, des données probantes.

24 LES SCIENCES INFIRMIERES DANS LE MONDE Des objectifs communs (C.I.I.) : - Promouvoir la promotion de la santé, individuelle, communautaire, santé publique - Développer : clinique, soins techniques, éducation thérapeutique, sécurité des soins, organisations - Evaluer la qualité des soins, viser l efficience

25 LES SCIENCES INFIRMIERES DANS LE MONDE Des objectifs communs (C.I.I.) : - Former des infirmières de haut niveau professionnel - Développer les nouvelles technologies : télé nursing - Développer la recherche, les EBN, les pratiques avancées, -

26 LES SCIENCES INFIRMIERES DANS LE MONDE Caractéristiques (C.I.I.) Elles partagent les mêmes valeurs, elles sont inscrites dans un courant humaniste. Elles se sont créées à partir d autres sciences, elles sont constituées en paradigmes et ont des concepts, théories et outils intellectuels spécifiques à la discipline. Elles visent à développer la discipline par la recherche, pour la mettre au service des pratiques cliniques, des patients et des populations.

27 LES SCIENCES INFIRMIERES DANS LE MONDE Particularités Un développement très hétérogène entre les pays industrialisés et les pays émergents, lié au système de santé de chaque pays (CII 2008). Une disparité importante entre les pays d un même niveau de développement (Smith 2007) liée à : 1) le manque de formation des chercheurs 2) le manque de reconnaissance de la profession infirmière par les pouvoirs politiques 3) le manque de financement des recherches* * Compte rendu de la conférence du C.I.I. Malte mai 2011 Conseil International des infirmières (A.M. MOTTAZ & M. GRAINGER) 2000 infirmières 130 pays recherches

28 Les principaux sujets traités en recherche : - La clinique infirmière et les EBN - Les pratiques avancées - Le développement des méthodologies de recherche - La pénurie d infirmières - L harmonisation des soins infirmiers entre les pays - Le développement des nouvelles technologies : télé-nursing, utilisation d' IPhone dans l éducation. Compte rendu du congrès mondial du SIDIEF (L. Jovic) Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l espace francophone Genève - mai infirmières 30 pays recherches

29 Les principaux sujets traités en recherche : - La clinique infirmière (douleur) et les EBN, - Les pratiques avancées, - Les soins en équipe pluridisciplinaire, - L évaluation des pratiques (efficience), basée sur le modèle de Donabédian, - La prise en charge des patients atteints de pathologies chroniques

30 LES SCIENCES INFIRMIERES DANS LE MONDE Le développement de la recherche Compte rendu de la conférence du SIDIEF (L. Jovic) Les axes de développement et les propositions : Donner, à toutes les infirmières, accès aux données probantes, Collaborer avec le J.B.I. (littérature mise à disposition) en particulier pour le réinvestissement des résultats de recherches. Il propose le principe F.A.M.E. Faisabilité Adaptation au Malade : le soin fait-il sens pour lui Efficience : Efficacité, Qualité, Coût.

31 LES SCIENCES INFIRMIERES DANS LE MONDE Le développement de la recherche Compte rendu de la conférence du SIDIEF (L. Jovic) Les axes de développement et les propositions : En pédagogie : Travailler au développement du jugement clinique des infirmières Axer davantage l apprentissage de la recherche en IFSI sur la recension des écrits et l utilisation des résultats de recherches que sur les méthodologies Développer le paradigme des soins préventifs.

32 LES SCIENCES INFIRMIERES DANS LE MONDE Les avancées Le développement de l EBN, la clinique infirmière plus performante et mieux adaptée aux patients Une meilleure collaboration pour le partage des recherches Le développement des revues de recherche en sciences infirmières (40 revues dans certains pays) Une meilleure lecture des systèmes complexes que sont les organisations de soins Des formations universitaires qui forment des infirmières avec un haut niveau de compétence et des chercheurs

33 LES SCIENCES INFIRMIERES DANS LE MONDE Les difficultés Financement des recherches difficiles à trouver et insuffisant Difficulté de faire de la recherche en milieu clinique: surcharge de travail, mobilité du personnel, manque de motivation Manque de centralisation des recherches au niveau de certains pays Manque d harmonisation entre les législations des pays (pratiques de soins) qui rend le réinvestissement des recherches parfois difficile

34 LES SCIENCES INFIRMIERES DANS LE MONDE Les difficultés Décalage entre les recherches réalisées et la clinique, peu de réinvestissements

35 ETAT DES LIEUX DE LA DISCIPLINE INFIRMIERE EN FRANCE Difficultés à faire émerger la discipline en France liées à : Le manque d esprit scientifique des infirmières Le peu d intérêt des infirmières pour la discipline (recherche, nouveaux concepts, lectures ) Le manque de reconnaissance de la discipline par les infirmiers eux-mêmes et par les autres professions Une profession «faible», atomisée Le manque de travail en épistémologie (concepts, théories ) en particulier sur les concepts opératoires et la transposition des concepts issus d autres sciences.

36 LA RELATION SOIGNANT / SOIGNE L interaction socio cognitive* (Notion) La relation soignant/soigné (Concept central) La relation conseiller/chômeur La relation parents/professeurs * SORSANA (C) Psychologie des interactions sociocognitive. Ed Armand Colin Paris 1999

37 LA RELATION SOIGNANT / SOIGNE Les concepts opératoires : La relation de civilité La relation de soins La relation d empathie La relation d aide La relation d éducation thérapeutique La relation thérapeutique sociale La relation de soutien sociale La relation d accompagnement

38 LES CONCEPTS NOMADES Isabelle Stengers * «Le concept nomade est un concept qui migre d une science vers une autre science, sans changer de sens». «Pour être opérant dans la nouvelle science, il doit être soumis à l épreuve des faits et faire l objet d une validation scientifique». * D une science à l autre; les concepts nomades - Ed du Seuil Paris 1987

39 ETAT DES LIEUX DE LA DISCIPLINE INFIRMIERE EN FRANCE Difficultés à faire émerger la discipline en France liées à : Le manque d outils intellectuels spécifiques aux soins infirmiers français (ex: Québec avec le modèle Concerto), Le manque d intérêt de la profession pour suivre le développement de la discipline dans les autres pays Le manque total de réinvestissement des résultats de recherche en sciences infirmières dans les pratiques de soins.

40 ETAT DE LA RECHERCHE EN SCIENCES INFIRMIERES EN FRANCE Peu de recherches fondamentales, expérimentales ou quasi expérimentales, Beaucoup de recherches descriptives quantitatives ou qualitatives, peu de vraies recherches cliniques, Peu de recherches randomisés, L essor de la recherche appliquée et de la recherche action avec les EPP Le PHRIP

41 ETAT DE LA RECHERCHE EN SCIENCES INFIRMIERES EN FRANCE Les domaines le plus souvent investigués : l enseignement, les pratiques de soins, et la profession. Domaines peu investigués : la clinique, les organisations de travail, l épistémologie.

42 ETAT DES LIEUX DE LA DISCIPLINE INFIRMIERE EN FRANCE Le développement de la discipline et de la recherche passe par : Un véritable apprentissage, dans les formations, à l utilisation des concepts, à la lecture scientifique, à la recension des écrits, qui ne soit pas une simple initiation Des approches méthodologiques plus ciblés sur les thèmes et questions de recherche L utilisation des résultats de recherche et de l EBN dans la pratique clinique et l enseignement, en IFSI et en masters

43 Les différents méthodologies de recherche M.F FORTIN Fondements et étapes du processus de recherche Ed Chenelière Recherche quantitative Descriptive Descriptive corrélationnelle Corrélationnelle prédictive Clinique Expérimentale Quasi expérimentale Méthodologie mixte Epidémiologie Recherche qualitative Descriptive compréhensive Clinique Phénoménologique Ethnographique Théorie ancrée Etude de cas Méthodologie mixte

44 ETAT DES LIEUX DE LA DISCIPLINE INFIRMIERE EN FRANCE Le développement de la discipline et de la recherche passe par : La mise en place de formations universitaires spécifiques aux sciences infirmières, jusqu au doctorat. Le rattachement des infirmières chercheurs à des laboratoires et à des comités d éthique La centralisation des recherches Le développement des publications de recherche.

45 QUI EST CONCERNE PAR LE DEVELOPPEMENT DE LA RECHERCHE? Les différents ministères (enseignement supérieur, santé..) qui décident des programmes et des budgets et de la mise en place de masters et doctorats en sciences infirmières La profession pour centraliser les recherches, servir de correspondant avec les structures internationales, mettre en place des comités d éthique Les CHRU qui ont des centres de recherche qui pourraient être ouverts aux infirmières

46 QUI EST CONCERNER PAR LE DEVELOPPEMENT DE LA RECHERCHE? Les établissements hospitaliers en encourageant les infirmières à déposer des PHRIP, en mettant en place, par le biais de la formation continue, des formations et suivis de recherches, et en faisant appel aux personnes ressources en interne pour aider les chercheurs novices Les centres de formation en adaptant à leur public les programmes «recherche» Les associations professionnelles qui regroupent des infirmières, ayant des expertises cliniques dans un domaine ciblé, pour mettre en place des recherches cliniques pointues Toutes les infirmières qui questionnent leur pratique.

47 Sites en anglais EVIDENCE BASED NURSING Sites en français : Belgique thèmes classés selon la «Taxonomy of Nursing Pratice» Suisse Bureau d échange des savoirs pour des pratiques exemplaires de soins (BEST)

48 LES APPORTS DU PROGRAMME DE 2009 Ouverture sur l épistémologie Les soins infirmiers sont mis dans une perspective scientifique L épistémologie des sciences infirmières est enseignée, la construction des disciplines, les paradigmes.. Les cours de soins infirmiers s appuient sur des recherches Les concepts sont développés comme des entités scientifiques avec leurs attributs

49 LES APPORTS DU PROGRAMME DE 2009 Ouverture sur les sciences (UE 3.4.S.4 & UE 3.4.S.6) Les fondements de la science, l esprit scientifique, Les sciences infirmières dans le monde et en France L évolution des sciences médicales et sciences humaines, les grands axes de développement Les différents types de sciences : formelles, empiricoformelles, sciences humaines La démarche scientifique L éthique

50 LES APPORTS DU PROGRAMME DE 2009 Ouverture sur la rigueur scientifique Renforcer la rigueur dans tous les domaines des soins, Inciter les étudiants à observer et à décrire les situations avec objectivité (les faits), en classant les données (situations du portfolio) Développer le questionnement à partir des pratiques réflexives et autres TD Appréhender l analyse comme une véritable méthode qui ne consiste pas seulement à faire des liens.

51 LES APPORTS DU PROGRAMME DE 2009 Ouverture sur la recherche Apprendre aux étudiants à lire et à résumer des recherches Apprendre aux étudiants à faire une recension des écrits, indispensable avant chaque recherche Enseigner les méthodologies à partir d exemples de recherche : descriptive, quantitative, qualitative, clinique, ethnologique, mixtes Maîtriser l anglais pour accéder aux banques de données et publications internationales

52 Merci beaucoup de votre attention et maintenant place aux questions

Etat des lieux de la recherche en soins infirmiers en France

Etat des lieux de la recherche en soins infirmiers en France Etat des lieux de la recherche en soins infirmiers en France Impact de l universitarisation sur la recherche en soins infirmiers et son autonomie Catherine BARGIBANT- CHRU de LILLE Introduction 1. Enracinement

Plus en détail

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 COLLOQUE ARY BORDES Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences infirmières

Plus en détail

Master ès Sciences en sciences infirmières

Master ès Sciences en sciences infirmières Master ès Sciences en sciences infirmières Master conjoint UNIVERSITE DE LAUSANNE Faculté de biologie et de médecine, Ecole de médecine et HAUTE ECOLE SPECIALISEE DE SUISSE OCCIDENTALE Domaine santé PLAN

Plus en détail

La recherche clinique de demain ne se fera pas sans les paramédicaux

La recherche clinique de demain ne se fera pas sans les paramédicaux La recherche clinique de demain ne se fera pas sans les paramédicaux Marc Beaumont, kinésithérapeute - 5ème journée inter régionale GIRCI - Tours, 3 juin 2015 Qu est ce que la recherche clinique? «une

Plus en détail

LICENCE. Parcours Santé Soins Infirmiers. BAC + 1 2 3 4 5 Domaine

LICENCE. Parcours Santé Soins Infirmiers. BAC + 1 2 3 4 5 Domaine LICENCE 2013-2014 Mention Administration économique et sociale (AES) Parcours Santé Soins Infirmiers BAC + 1 2 3 4 5 Domaine 1. Editorial du responsable La licence AES-santé s'inscrit dans la perspective

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

*Dans tout le document lire : infirmier/infirmière

*Dans tout le document lire : infirmier/infirmière *Dans tout le document lire : infirmier/infirmière F L O R E N C E A M B R O S I N O, C É C I L E B A R R I È R E, G A L A D R I E L B O N N E L, C H R I S T O P H E D E B O U T, P A S C A L L A M B E

Plus en détail

Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013)

Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013) Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013) Considérant le nombre d articles scientifiques disponibles, il est essentiel

Plus en détail

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010 Référentiel métier de Directeur(trice) des soins Ce référentiel intègre à la fois le métier Directeur(trice) des soins en établissement et celui de Directeur(trice) des soins en institut de formation paramédicale.

Plus en détail

La mobilité. Une évidence. Journée internationale, IFSI Virginie Olivier

La mobilité. Une évidence. Journée internationale, IFSI Virginie Olivier La mobilité Une évidence. 1 Le cursus en soins infirmiers en Belgique Les 2 filières L enseignement supérieur en Belgique Les challenges pour le futur Présentation de la Haute Ecole Namur-Liège-Luxembourg

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

Nouveaux rôles infirmiers : une nécessité pour la santé publique et la sécurité des soins, un avenir pour la profession

Nouveaux rôles infirmiers : une nécessité pour la santé publique et la sécurité des soins, un avenir pour la profession Position adoptée par Conseil national de l Ordre des infirmiers le 14 septembre 2010 Nouveaux rôles infirmiers : une nécessité pour la santé publique et la sécurité des soins, un avenir pour la profession

Plus en détail

L utilisation des savoirs scientifiques dans le domaine du bloc ope ratoire

L utilisation des savoirs scientifiques dans le domaine du bloc ope ratoire JNEP 2015, Lyon L utilisation des savoirs scientifiques dans le domaine du bloc ope ratoire C. Debout Inf PhD Directeur de l Institut de Soins Infirmiers Supérieurs Membre de la Chaire Santé Sciences-Po/IDS

Plus en détail

La permission de diffuser est accordée. Prière de mentionner l Association des infirmières et infirmiers du Canada.

La permission de diffuser est accordée. Prière de mentionner l Association des infirmières et infirmiers du Canada. Énoncé de position LA PLANIFICATION NATIONALE DES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ POSITION DE L AIIC L AIIC croit qu une planification réussie des ressources humaines de la santé au Canada passe par un

Plus en détail

La recherche en sciences infirmières : du baccalauréat en soins infirmiers au doctorat en sciences infirmières

La recherche en sciences infirmières : du baccalauréat en soins infirmiers au doctorat en sciences infirmières La recherche en sciences infirmières : du baccalauréat en soins infirmiers au doctorat en sciences infirmières M.Th Celis HELHO Tournai N.Jacqmin HERS - Libramont M.Gobert PRISCI - UCL Science infirmière

Plus en détail

DÉFINITION ET INSCRIPTION DE LA PRATIQUE AVANCÉE DANS LE PAYSAGE SUISSE DES SOINS INFIRMIERS

DÉFINITION ET INSCRIPTION DE LA PRATIQUE AVANCÉE DANS LE PAYSAGE SUISSE DES SOINS INFIRMIERS DÉFINITION ET INSCRIPTION DE LA PRATIQUE AVANCÉE DANS LE PAYSAGE SUISSE DES SOINS INFIRMIERS Marie-José Roulin Directrice adjointe des soins Hôpitaux Universitaire de Genève Cette présentation expose les

Plus en détail

HAULOTTE Delphine MAIRLOT Anne-Françoise

HAULOTTE Delphine MAIRLOT Anne-Françoise Informations de l'unité d'enseignement Implantation Cursus de Parnasse-ISEI Bachelier en soins infirmiers Soins infirmiers chirurgicaux Q2 I2080 Cycle 1 Bloc 2 Quadrimestre 2 Pondération 10 Nombre de crédits

Plus en détail

Management Responsabilité

Management Responsabilité L évaluation professionnelle : un enjeu pour l évolution du management hospitalier Identifier la problématique de l évaluation professionnelle Utiliser l entretien annuel d activité comme levier de changement

Plus en détail

GIP Ecole Supérieure Montsouris

GIP Ecole Supérieure Montsouris > - ouverture et excellence GIP Ecole Supérieure Montsouris En 1988, la faculté de médecine de Créteil crée la première Maîtrise Sciences et Techniques (MST) Santé Mentale - Editorial - GIP Ecole Supérieure

Plus en détail

Un Master en sciences infirmières pour favoriser l intégration des novices et la formation continue des équipes

Un Master en sciences infirmières pour favoriser l intégration des novices et la formation continue des équipes Séminaire européen du SIDIIEF Evolution de la formation infirmière : quels défis pour les milieux cliniques? 21 novembre 2013 Un Master en sciences infirmières pour favoriser l intégration des novices

Plus en détail

Table ronde n 1 Ateliers de Giens 2013

Table ronde n 1 Ateliers de Giens 2013 Table ronde n 1 Ateliers de Giens 2013 Comment promouvoir la place des paramédicaux dans la recherche clinique: type d activités, place et statuts, reconnaissance, formations La recherche clinique fait

Plus en détail

Institut de FORMATION

Institut de FORMATION Institut de FORMATION plaquette.indd 1 28/11/2012 20:52:47 edito L INSTITUT DE FORMATION J.LEPERCQ Fondé en 1946, l institut de formation est un établissement situé dans le centre ville, à taille humaine

Plus en détail

Recherche documentaire et autoformation. Lecture critique d un article médical. Recommandations pour la pratique. Les maladies orphelines

Recherche documentaire et autoformation. Lecture critique d un article médical. Recommandations pour la pratique. Les maladies orphelines 18. Recherche documentaire et autoformation. Lecture critique d un article médical. Recommandations pour la pratique. Les maladies orphelines KARILA LAURENT - APPRENTISSAGE DE L EXERCICE MÉDICAL + Objectifs

Plus en détail

MASTER 2 BIOLOGIE SANTE SPÉCIALITÉ METIERS DE LA SANTE ASSOCIES A LA RECHERCHE CLINIQUE

MASTER 2 BIOLOGIE SANTE SPÉCIALITÉ METIERS DE LA SANTE ASSOCIES A LA RECHERCHE CLINIQUE MASTER 2 BIOLOGIE SANTE SPÉCIALITÉ METIERS DE LA SANTE ASSOCIES A LA RECHERCHE CLINIQUE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Présentation

Plus en détail

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Annexe II Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

LICENCE Administration Economique et Sociale (AES)

LICENCE Administration Economique et Sociale (AES) LICENCE Administration Economique et Sociale (AES) Présentation Nature Site(s) géographique(s) : Accessible en : Formation diplômante Tours Formation initiale Formation continue Type de diplôme : Durée

Plus en détail

Master en sciences cliniques infirmières:

Master en sciences cliniques infirmières: 2 ème FIRIAC Valenciennes, 27 novembre 2014 Master en sciences cliniques infirmières: retour d expérience du département des sciences infirmières et paramédicales de l EHESP C. Debout Inf PhD Directeur

Plus en détail

Master Santé publique

Master Santé publique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Santé publique Université Toulouse III- Paul Sabatier- UPS (déposant) Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL

MASTER PROFESSIONNEL Année 2010/2011 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER PROFESSIONNEL (cohabilitation des Universités BORDEAUX 1, BORDEAUX 2, BORDEAUX 3 et Sciences-Po Bordeaux) Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS

Plus en détail

La supervision en soins infirmiers

La supervision en soins infirmiers La supervision en soins infirmiers (article en deux parties : version jumelée) La pratique de la supervision en soins infirmiers étant peu courante en France et les écrits la concernant de même, bien que

Plus en détail

Une mine de compétences internes et externes. Programme de formation continue 2007

Une mine de compétences internes et externes. Programme de formation continue 2007 Institut de Formation en Soins Infirmiers IFSI Institut de Formation d Aides Soignants IFAS Dans l de Montpellier 1146 Avenue du Père Soulas 34295 MONTPELLIER cédex 5 Tél. 04 67 33 88 44 - Fax 04 67 33

Plus en détail

MASTER en SCIENCES DE L ÉDUCATION

MASTER en SCIENCES DE L ÉDUCATION MASTER en SCIENCES DE L ÉDUCATION Ø Un Master orienté vers l éducation, le jeu, la formation et l intervention, hors l école Le master en sciences de l éducation EFIS, Éducation, Formation, Intervention

Plus en détail

Méthodologie documentaire spécifique au repérage d actions de terrain

Méthodologie documentaire spécifique au repérage d actions de terrain Méthodologie documentaire spécifique au repérage d actions de terrain Journée de la préventions 2014 Atelier : «Repérer des actions de prévention : l exemple du tabac» Céline DEROCHE, Sandra KERZANET -

Plus en détail

CIES : Coaching des Individus, des Équipes et des Structures

CIES : Coaching des Individus, des Équipes et des Structures CYCLE DE FORMATION EN COACHING (formation certifiante) CIES : Coaching s Individus, s Équipes et s Structures Cies Praticien 1 ère Le Le Lead Lead Coach Coach Institut est l espace formation Convergence

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. 2005-2007 Certificat de Formation continue en Education Thérapeutique du Patient à l Université de Genève - Suisse

CURRICULUM VITAE. 2005-2007 Certificat de Formation continue en Education Thérapeutique du Patient à l Université de Genève - Suisse 1 CURRICULUM VITAE DONNEES PERSONNELLES Nom : WALGER Prénom : Olivier Adresse privée : Foyards 58 2300 La Chaux-de-Fonds Suisse Nationalité : Française. Titulaire d un permis C d établissement depuis 1992

Plus en détail

PRÉSENTATION du SEMESTRE 2

PRÉSENTATION du SEMESTRE 2 PRÉSENTATION du SEMESTRE 2 INTRODUCTION Dans la poursuite de la pédagogie proposée dès le semestre 1, nous vous proposons, pour le semestre 2, de renforcer l apprentissage des savoirs et vous permettre

Plus en détail

Première journée scientifique des boursiers et chercheurs cliniciens Unité SOUTIEN SRAP-QUÉBEC 15 juin 2015

Première journée scientifique des boursiers et chercheurs cliniciens Unité SOUTIEN SRAP-QUÉBEC 15 juin 2015 Première journée scientifique des boursiers et chercheurs cliniciens Unité SOUTIEN SRAP-QUÉBEC 15 juin 2015 PARTENAIRES PRINCIPAUX Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) Ministère de la Santé

Plus en détail

CYCLE DE FORMATION EN COACHING (formation certifiante)

CYCLE DE FORMATION EN COACHING (formation certifiante) CYCLE DE FORMATION EN COACHING (formation certifiante) CIES : Coaching s Individus, s Équipes et s Structures Cies Professionnel 2 ème année 201, Boulevard Zerktouni Casablanca - Tél. : 05 22 94 19 00/02

Plus en détail

Formation Professionnelle. Orienté Solution

Formation Professionnelle. Orienté Solution UNIQUE EN EUROPE Formation Professionnelle de Thérapeute Orienté Solution (PNL, Hypnose Ericksonienne, Thérapie Brève Solutionniste) Certificat international de «NLP, Brief Therapy and Hypnosis Therapist»

Plus en détail

PROJET D ECOLE 2012 2015

PROJET D ECOLE 2012 2015 PROJET D ECOLE 2012 2015 Former les futurs professionnels à l excellence des pratiques de soins Rédaction : P. Lombardo, Directeur des Soins en charge de l IFSI d Annecy IFSI Annecy Projet d Ecole 2012-2015

Plus en détail

Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de Nabeul. Université de Carthage. Master de Recherche Finance des Entreprises et des Marchés

Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de Nabeul. Université de Carthage. Master de Recherche Finance des Entreprises et des Marchés Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de Nabeul Université de Carthage Master de Recherche Finance des Entreprises et des Marchés Le mot du responsable Le master de recherche «Finance des Entreprises

Plus en détail

Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie

Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie APPEL A CANDIDATURES 2011 Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie Action 1.2 Date limite de soumission en ligne du dossier : 06 décembre 2010 http://www.e-cancer.fr/aap/for2011

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management public de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Management Responsabilité. Management Responsabilité. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2012 17

Management Responsabilité. Management Responsabilité. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2012 17 Management Responsabilité Management Responsabilité 2012 17 L'entretien annuel d'évaluation Identifier la problématique de l évaluation professionnelle Utiliser l entretien annuel d activité comme levier

Plus en détail

DROIT- ECONOMIE - GESTION. Sciences économiques. Sciences économique Santé, Emploi - Formation

DROIT- ECONOMIE - GESTION. Sciences économiques. Sciences économique Santé, Emploi - Formation 2012-2016 Niveau : MASTER Année Domaine : Mention : DROIT- ECONOMIE - GESTION Sciences économiques M1 Spécialité : Sciences économique Santé, Emploi - Formation 60 ES Volume horaire étudiant : 302 h 87

Plus en détail

LICENCE ADMINISTRATION PUBLIQUE. www.univ-littoral.fr DROIT, ECONOMIE, GESTION

LICENCE ADMINISTRATION PUBLIQUE. www.univ-littoral.fr DROIT, ECONOMIE, GESTION LICENCE DROIT, ECONOMIE, GESTION ADMINISTRATION PUBLIQUE www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION La Licence d Administration Publique (LAP) propose aux étudiants une formation diplômante en vue

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

Réingénierie du Diplôme de Masseur Kinésithérapeute. Point d étape Organisations professionnelles COPIL Journée UIPARM 3 octobre 2014

Réingénierie du Diplôme de Masseur Kinésithérapeute. Point d étape Organisations professionnelles COPIL Journée UIPARM 3 octobre 2014 Réingénierie du Diplôme de Masseur Kinésithérapeute Point d étape Organisations professionnelles COPIL Journée UIPARM 3 octobre 2014 Commencée en fin 2007 -Rappel historique- Groupe de travail: initié

Plus en détail

LA LICENCE D ENSEIGNEMENT (LE)

LA LICENCE D ENSEIGNEMENT (LE) La licence d enseignement (LE) Licence d enseignement dans les matières reconnues par l Etat libanais comme disciplines d enseignement. Nombre de crédits : 40 crédits, capitalisables dans le CAPES, à effectuer

Plus en détail

Qui sont les infirmières et infirmiers cliniciens spécialisés?

Qui sont les infirmières et infirmiers cliniciens spécialisés? Série de Webinaires de l AIIC : Progrès de la pratique Qui sont les infirmières et infirmiers cliniciens spécialisés? Donna Cousineau Infirmière en pratique avancée Hôpital Carleton Queensway Le 12 décembre

Plus en détail

SUPPLEMENT AU DIPLÔME

SUPPLEMENT AU DIPLÔME SUPPLEMENT AU DIPLÔME Le présent supplément au diplôme (annexe descriptive) suit le modèle élaboré par la Commission européenne, le Conseil de l'europe et l'unesco/cepes. Le supplément vise à fournir des

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Sciences du sport de l Université Paris 13 Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

RECHERCHE ET ANALYSE QUALITATIVE :

RECHERCHE ET ANALYSE QUALITATIVE : RECHERCHE ET ANALYSE QUALITATIVE : LE TRAIT D UNION ENTRE L ÉVALUATION DES TECHNOLOGIES EN SANTÉ ET L ÉVALUATION DE PROGRAMME DANS LA PRODUCTION D UNE REVUE DE LA LITTÉRATURE MIXTE 1 Débora Merveille NGO

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication Un peu d histoire Depuis 1988 à l université Bordeaux 3, la spécialité Communication des

Plus en détail

Mention : STAPS. Sport, Prévention, Santé, Bien-être. Objectifs de la spécialité

Mention : STAPS. Sport, Prévention, Santé, Bien-être. Objectifs de la spécialité Mention : STAPS Sport, Prévention, Santé, Bien-être Objectifs de la spécialité L'objectif de la spécialité «Sport, Prévention, Santé, Bien être» est de doter les étudiants de compétences scientifiques,

Plus en détail

Construction d une collaboration entre une inf spécialisée en plaie et cicatrisation et deux ICLS, une transition réussie pour OZE Le 21.11.

Construction d une collaboration entre une inf spécialisée en plaie et cicatrisation et deux ICLS, une transition réussie pour OZE Le 21.11. XIIème congrès européen des Infirmiers-ères cliniciens-nes, Spécialistes cliniques, Clinicien-nes consultante, symposium no 4 Construction d une collaboration entre une inf spécialisée en plaie et cicatrisation

Plus en détail

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008 Année 2007/2008 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER RECHERCHE Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS DES SCIENCES Spécialité Histoire et Philosophie des Sciences Unités de Formation et de

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

MASTER 2 SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Mention Psychologie. Spécialité : Recherches en psychologie

MASTER 2 SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Mention Psychologie. Spécialité : Recherches en psychologie S3 Spécialité : Recherches en psychologie UE OBLIGATOIRES UE 1 : Epistémologie et méthodes de recherche en psychologie Ce séminaire aborde plusieurs aspects de la recherche en psychologie. Il présente

Plus en détail

LICENCE Lettres, Langues et Civilisations Etrangères SPECIALITE Anglais

LICENCE Lettres, Langues et Civilisations Etrangères SPECIALITE Anglais LICENCE Lettres, Langues et Civilisations Etrangères SPECIALITE Anglais Présentation Nature Site(s) géographique(s) : Accessible en : Formation diplômante Tours Formation initiale Formation continue Type

Plus en détail

LES 11 COMPÉTENCES CLÉ DU COACH SELON LE RÉFÉRENTIEL ICF OBJECTIFS CERTIFICATION PRINCIPES ET ORIENTATIONS

LES 11 COMPÉTENCES CLÉ DU COACH SELON LE RÉFÉRENTIEL ICF OBJECTIFS CERTIFICATION PRINCIPES ET ORIENTATIONS ACTIVISION Coaching : un cursus de formation complet accrédité ICF pour acquérir les compétences et la posture du coach professionnel. Une formation professionnelle, pour des professionnels, par des professionnels.

Plus en détail

Formation Doctorale. Fiche Technique

Formation Doctorale. Fiche Technique Formation Doctorale Fiche Technique Intitulé : «Philosophie Appliquée et Problèmes de l Homme» Responsable de la Formation : Pr. Abdessalam BEN MAISSA, Université Mohammed V-Agdal, Département de Philosophie,

Plus en détail

Master Ressources Humaines

Master Ressources Humaines 1 - Objectifs de formation du Master Le Master comprend deux années : Première année : Seconde année : La première année est dédiée à l acquisition des connaissances fondamentales en gestion des ressources

Plus en détail

Formations 2014/2015

Formations 2014/2015 Institut de Formation en Soins Infirmiers Paris Saint-Joseph Département de formation continue Formations 2014/2015 «Apprendre tout au long de la vie» Notre enjeu : vous guider dans la réalisation de votre

Plus en détail

LES RÔLES CONTEMPORAINS DE LEADERSHIP ET DE GESTION DE L INFIRMIÈRE : arrimage d un continuum de cours avec les besoins du réseau de la santé

LES RÔLES CONTEMPORAINS DE LEADERSHIP ET DE GESTION DE L INFIRMIÈRE : arrimage d un continuum de cours avec les besoins du réseau de la santé SP 7.4 LES RÔLES CONTEMPORAINS DE LEADERSHIP ET DE GESTION DE L INFIRMIÈRE : arrimage d un continuum de cours avec les besoins du réseau de la santé Martine Mayrand Leclerc, inf., MGSS/MHA, Ph.D. Robert

Plus en détail

La recherche en soins infirmiers et les données probantes. Margot Phaneuf, inf. PhD. Révision 2013

La recherche en soins infirmiers et les données probantes. Margot Phaneuf, inf. PhD. Révision 2013 La recherche en soins infirmiers et les données probantes Margot Phaneuf, inf. PhD. Révision 2013 Didacticiel préparé pour un enseignement dans les écoles de cadres de Reims et de Lyon en France. Margot

Plus en détail

PRATICIEN CERTIFIÉ EN PNL

PRATICIEN CERTIFIÉ EN PNL (Programmation Neuro Linguistique) Nos formations PNL lient la tête et le cœur. Vous apprendrez et expérimenterez la PNL à travers un vécu inoubliable. Cette formation suit les normes de : ABH (American

Plus en détail

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Établissements de santé Droits et accueil des usagers Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Recommandations et indicateurs Préface Faire face aux inégalités de santé qui touchent tout

Plus en détail

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES INFIRMIÈRES DE L UQAC LE 6 MAI 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Quel type de formation une IPSPL doit-elle suivre?

Plus en détail

Management de l Innovation

Management de l Innovation Management de l Innovation Mention du Master Sciences et Technologies de l Université Pierre et Marie Curie Directeur du Département de Formation : Patrick Brézillon Contact secrétariat : 01 44 39 08 69

Plus en détail

PRÉFET DE LA RÉGION. Septembre 2013

PRÉFET DE LA RÉGION. Septembre 2013 La formation aux professions de santé en Ile-de-France Exploitation statistique de l enquête 2011 Septembre 2013 PRÉFET DE LA RÉGION Sommaire Introduction 1 Présentation des résultats Ensemble des formations

Plus en détail

Institut Universitaire International Luxembourg Château de Munsbach 31, rue du Parc L-5374 Munsbach Tél: 26 15 92 12 Fax: 26 15 92 28. www.iuil.

Institut Universitaire International Luxembourg Château de Munsbach 31, rue du Parc L-5374 Munsbach Tél: 26 15 92 12 Fax: 26 15 92 28. www.iuil. F O R M A T I O N M A N A G E R I A L E P O U R L E S E C T E U R H O S P I T A L I E R F O R M A T I O N M A N A G E R I A L E P O U R L E S E C T E U R H O S P I TA L I E R DEROULEMENT DE LA FORMATION

Plus en détail

Quels masters envisageables après un BA en Psycho/Éd à Neuchâtel?

Quels masters envisageables après un BA en Psycho/Éd à Neuchâtel? Quels masters envisageables après un BA en Psycho/Éd à Neuchâtel? Présentation des masters de Genève, Lausanne, Fribourg et Neuchâtel Association des étudiants en psychologie/ éducation, en psychologie

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Cadrage institutionnel : Arrêté du 27 août 2013 fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters «métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation»

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ SCIENCES DES ORGANISATIONS ET DES INSTITUTIONS À FINALITÉS RECHERCHE ET PROFESSIONNELLE

MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ SCIENCES DES ORGANISATIONS ET DES INSTITUTIONS À FINALITÉS RECHERCHE ET PROFESSIONNELLE MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ SCIENCES DES ORGANISATIONS ET DES INSTITUTIONS À FINALITÉS RECHERCHE ET PROFESSIONNELLE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master Domaine

Plus en détail

Item 169 : Évaluation thérapeutique et niveau de preuve

Item 169 : Évaluation thérapeutique et niveau de preuve Item 169 : Évaluation thérapeutique et niveau de preuve COFER, Collège Français des Enseignants en Rhumatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...3 SPECIFIQUE :...3 I Différentes

Plus en détail

FORMATIONS CERTIFIANTES EN PROGRAMMATION NEURO LINGUISTIQUE

FORMATIONS CERTIFIANTES EN PROGRAMMATION NEURO LINGUISTIQUE FORMATIONS CERTIFIANTES EN PROGRAMMATION NEURO LINGUISTIQUE La P.N.L, Programmation Neuro Linguistique est apparue dans les années 70 aux USA. Ses fondateurs John GRINDER et Richard BANDLER ont élaboré

Plus en détail

QUALITÉ ET SÉCURITÉ DES SOINS :

QUALITÉ ET SÉCURITÉ DES SOINS : QUALITÉ ET SÉCURITÉ DES SOINS : existe-t-il une spécificité oncologique? Sandy Decosterd, Infirmière spécialiste clinique en oncologie Marie-José Roulin, Directrice adjointe des soins LA SÉCURITÉ DES SOINS

Plus en détail

PROJET DE FORMATION. Année de préparation aux épreuves de sélection d'entrée en Institut de Soins Infirmiers

PROJET DE FORMATION. Année de préparation aux épreuves de sélection d'entrée en Institut de Soins Infirmiers Institut de Formation en Soins Infirmiers CHRU de MONTPELLIER PROJET DE FORMATION Année de préparation aux épreuves de sélection d'entrée en Institut de Soins Infirmiers L année préparatoire ne donne pas

Plus en détail

ACTEURS DE LA DÉFENSE ET FACTEURS DE SÉCURITÉ

ACTEURS DE LA DÉFENSE ET FACTEURS DE SÉCURITÉ INSTITUT DE MANAGEMENT PUBLIC ET GOUVERNANCE TERRITORIALE 21 RUE GASTON DE SAPORTA 13100 AIX EN PROVENCE DIPLOME UNIVERSITAIRE (DU) ACTEURS DE LA DÉFENSE ET FACTEURS DE SÉCURITÉ OBJECTIFS Faire comprendre

Plus en détail

Dr Donatien MOUKASSA Département des sciences biomédicales Anatomie et Cytologie Pathologiques FSS, Brazzaville, Congo

Dr Donatien MOUKASSA Département des sciences biomédicales Anatomie et Cytologie Pathologiques FSS, Brazzaville, Congo COMMENT REDIGER UN PROJET DE RECHERCHE POUR UNE THESE DE MEDECINE OU UN MEMOIRE EN SCIENCES DE LA SANTE? Dr Donatien MOUKASSA Département des sciences biomédicales Anatomie et Cytologie Pathologiques FSS,

Plus en détail

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES LICENCE Psychologie Présentation Nature Site(s) géographique(s) : Accessible en : Formation diplômante Tours Formation initiale Formation continue Type de diplôme : Durée des études : Licence Niveau de

Plus en détail

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats.

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. PROGRAMME 2015-2016 I - LE CONCOURS : Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. L IFSI de Villefranche

Plus en détail

Formation continue. Diplôme de Pédagogie curative et Sociothérapie EPD/ES. Démarche et méthodes d accompagnement. 2014 2016 2 ème promotion

Formation continue. Diplôme de Pédagogie curative et Sociothérapie EPD/ES. Démarche et méthodes d accompagnement. 2014 2016 2 ème promotion és-l école supérieure en éducation sociale-lausanne Version : 24.02.2014 URIA Union romande des institutions d orientation anthroposophique www.uria-vahs.ch Formation continue Diplôme de Pédagogie curative

Plus en détail

OFPN. La structure de l'ofpn : les commissions. Sommaire : Contact : SITE INTERNET : www.ofpn.fr. COURRIEL : contact@ofpn.fr. Numéro 1 - Mai 201 4

OFPN. La structure de l'ofpn : les commissions. Sommaire : Contact : SITE INTERNET : www.ofpn.fr. COURRIEL : contact@ofpn.fr. Numéro 1 - Mai 201 4 OFPN Organisation Newsletter Française des Psychologues spécialisés en Neuropsychologie Numéro 1 - Mai 201 4 La structure de l'ofpn : les commissions Les statuts de l Organisation Française des Psychologues

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE UNITE D ENSEIGNEMENT 1-3 : LEGISLATION, ETHIQUE ET DEONTOLOGIE

PROJET PEDAGOGIQUE UNITE D ENSEIGNEMENT 1-3 : LEGISLATION, ETHIQUE ET DEONTOLOGIE PROJET PEDAGOGIQUE UNITE D ENSEIGNEMENT 1-3 : LEGISLATION, ETHIQUE ET DEONTOLOGIE PREAMBULE : Code la Santé Publique : «L exercice de la profession d infirmier ou d infirmière comporte l analyse, l organisation,

Plus en détail

Master Sciences cognitives

Master Sciences cognitives Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sciences cognitives Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

FORMATION CONTINUE RECHERCHE APPLIQUÉE OUTILS PÉDAGOGIQUES. Promouvoir les soins pharmaceutiques

FORMATION CONTINUE RECHERCHE APPLIQUÉE OUTILS PÉDAGOGIQUES. Promouvoir les soins pharmaceutiques FORMATION CONTINUE RECHERCHE APPLIQUÉE OUTILS PÉDAGOGIQUES Promouvoir les soins pharmaceutiques PRÉSENTATION DE LA FORMATION Contexte Le métier du pharmacien est en pleine évolution. Un concept qui va

Plus en détail

Master en Gouvernance et management des marchés publics en appui au développement durable

Master en Gouvernance et management des marchés publics en appui au développement durable Master en Gouvernance et management des marchés publics en appui au développement durable Turin, Italie Contexte Le Centre international de formation de l Organisation internationale du Travail (CIF-OIT)

Plus en détail

LICENCE. Mathématiques

LICENCE. Mathématiques LICENCE Mathématiques Que sont les mathématiques? Les mathématiques, par l étude d objets abstraits (nombres, figures géométriques...) et le recours au raisonnement logique, permettent de décrire et de

Plus en détail

Unité Hospitalière de Psychiatrie de la Personne Âgée (UHPG)

Unité Hospitalière de Psychiatrie de la Personne Âgée (UHPG) Unité Hospitalière de Psychiatrie de la Personne Âgée (UHPG) Filière : SANTE MENTALE Carte d'identité Nom de l'institution : FONDATION DE NANT- SECTEUR PSYCHIATRIQUE DE L EST VAUDOIS Nom du service : UNITE

Plus en détail

Information PACES 20 Septembre 2012. Les métiers en lien avec le choix Manipulateur d Electroradiologie Médicale «MEM» Monsieur Daniel LAMI

Information PACES 20 Septembre 2012. Les métiers en lien avec le choix Manipulateur d Electroradiologie Médicale «MEM» Monsieur Daniel LAMI Information PACES 20 Septembre 2012 Les métiers en lien avec le choix Manipulateur d Electroradiologie Médicale «MEM» Monsieur Daniel LAMI 1 Institut de Formation de Manipulateurs d Electroradiologie Médicale

Plus en détail

Preparing healthcare workforce?

Preparing healthcare workforce? Swiss Public Health Conference (Re-)Organizing Health Systems Lausanne 30 août 2012 Preparing healthcare workforce? Prof. Diane Morin, Inf, PhD Plan de présentation Merci au Comité organisateur pour l

Plus en détail

Stages de recherche dans les formations d'ingénieur. Víctor Gómez Frías. École des Ponts ParisTech, Champs-sur-Marne, France

Stages de recherche dans les formations d'ingénieur. Víctor Gómez Frías. École des Ponts ParisTech, Champs-sur-Marne, France Stages de recherche dans les formations d'ingénieur Víctor Gómez Frías École des Ponts ParisTech, Champs-sur-Marne, France victor.gomez-frias@enpc.fr Résumé Les méthodes de l ingénierie ont été généralement

Plus en détail

AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) DOCUMENT DE PRÉSENTATION

AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) DOCUMENT DE PRÉSENTATION AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) DOCUMENT DE PRÉSENTATION NOVEMBRE 2010 PRÉAMBULE L agrément des programmes constitue un exercice important qui permet non

Plus en détail

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Institut Catholique de Paris Service Communication Fiche Filière / parcours Philosophie Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Collection «Orientation à l ICP : Fiches

Plus en détail

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE sous réserve de validation des modifications Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT M2 Spécialité : FINANCE 120 ES Volume horaire étudiant : 335 h 35 h

Plus en détail

Master. Dynamiques Africaines MIDAf. Interdisciplinaire et professionnel. devient Université Bordeaux Montaigne

Master. Dynamiques Africaines MIDAf. Interdisciplinaire et professionnel. devient Université Bordeaux Montaigne Master Interdisciplinaire et professionnel Dynamiques Africaines MIDAf devient Université Bordeaux Montaigne Objectifs de la formation La spécialité «Dynamiques africaines» associe l Université Bordeaux

Plus en détail