LA RUMEUR OFFICIELLE MOT DU DIRECTEUR GÉNÉRAL. 28 octobre Dans ce numéro : Le Centre de santé et de services sociaux de Rivière-du-Loup

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA RUMEUR OFFICIELLE MOT DU DIRECTEUR GÉNÉRAL. 28 octobre 2014. Dans ce numéro : Le Centre de santé et de services sociaux de Rivière-du-Loup"

Transcription

1 Le Centre de santé et de services sociaux de Rivière-du-Loup 28 octobre 2014 Dans ce numéro : L Écho du CA 2 MOT DU DIRECTEUR GÉNÉRAL Le point sur le projet de loi no 10 3 Nouveau personnel 4-5 Nouveaux résidents UMF 5 Nouveaux médecins 6 Arrivée d une seconde IPS 7 Code noir 8 Nouveau chef du service alimentaire Des nouvelles de L Isle-Verte 10 Formation Magistra 11 Renforcement sismique 11 Comité environnement Concours Retour à la normale cliniques externes spécialisées et USA 9 14 Campagne de vaccination Certification d Agrément Canada 18 Quoi de neuf au sujet du DSQ? 19 Info-PDSB 20 Le programme de préceptorat 21 Participation à 2 salons de recrutement médical Journées carrières pour le recrutement Visite de la présidente de l OIIQ régional Tournée du DG 24 En bref Info-Santé et Info-Social La Fondation de la santé de RDL Des nouvelles du projet ART à St- Joseph 30 L Association des bénévoles 31 Comité environnement Corrigé du concours 32 Bonjour à tous, Dans le contexte actuel des finances publiques, le gouvernement du Québec a entrepris plusieurs chantiers, dont entre autres, la révision des structures de l appareil gouvernemental. Le réseau de la santé n est pas épargné, d ailleurs le ministre de la Santé, Dr Barrette, a déposé à l Assemblée nationale un projet de loi (PL-10) prévoyant une révision en profondeur de la structure de gouvernance du réseau de la Santé et des Services sociaux. Comme l indique le projet de loi, la structure administrative, telle que nous la connaissons (comité de direction et conseil d administration), sera complètement transformée. Il est proposé de créer, pour chaque région sociosanitaire, un établissement régional issu de la fusion des établissements de santé de cette région (sauf exceptions). Concrètement, au Bas-Saint-Laurent, l Agence de santé et des services sociaux, les huit CSSS, le Centre jeunesse et le Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles envahissants du développement (CRDI) seront fusionnés pour former le Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas- Saint-Laurent (CISSS). Le projet de loi fait présentement l objet de consultations en commission parlementaire, étape préalable à son adoption. L avenir nous dira ce qu il adviendra de ce projet de loi. Nous devons, comme organisation, garder le cap sur notre mission, car au-delà des structures administratives, la raison d être de notre établissement est d offrir à notre population des services de qualité à la hauteur de ses attentes. Au cours des dernières semaines, nous avons dressé le bilan de l an 1 de notre planification stratégique, document qui sera disponible sous peu. Les membres du conseil d administration ont été impressionnés par le travail accompli après une seule année et nous encourage à poursuivre dans ce sens. Nous avons aussi entrepris ensemble le chantier d optimisation, pour répondre aux défis des compressions budgétaires exigés pour notre établissement pour l année Lors de la dernière tournée de rencontres que j ai effectuée au début du mois de septembre, je vous ai présenté le plan provisoire d optimisation en nommant les stratégies mises en place : organisation de service, organisation du travail, amélioration de l efficience, pertinence et accroissement des revenus. Je vous rappelle que le comité d optimisation travaille dans l optique d assurer le maintien des services auprès de la population, tout en maintenant la culture d amélioration continue de notre organisation. Nous souhaitons aussi limiter les impacts que le projet d optimisation aura au sein des équipes. C est pourquoi, des outils de communication bidirectionnelle ont été mis en place afin de vous permettre de nous faire connaître vos commentaires, vos sujets de préoccupation ainsi que vos idées. Il est aussi possible d en parler avec vos chefs de service et directeurs. Des actions d optimisation sont présentement en cours de réalisation dans certains secteurs et d autres seront mises en place dans les prochaines semaines. Je vous remercie de la collaboration que vous avez démontrée dans l actualisation des moyens élaborés au cours des derniers mois. Votre participation est une part essentielle dans la réussite de nos objectifs. Entre le 29 octobre et le 5 novembre, j entreprendrai une autre tournée d information afin de rencontrer les employés, les médecins et les gestionnaires. Je souhaite présenter les activités du projet d optimisation mises en place et vous offrir un résumé des faits saillants du projet de loi no 10 (PL-10) sur la révision de la gouvernance du réseau. Je vous attends en grand nombre afin que nous puissions échanger et discuter des différents éléments qui vous préoccupent sur ces deux sujets. Daniel Lévesque, CPA, CA Directeur général 1

2 L É c h du o C. A. À la suite de la séance publique du mercredi 24 septembre 2014 Voici les faits saillants de la séance ordinaire du conseil d administration du Centre de santé et de services sociaux de Rivière-du-Loup du mercredi 24 septembre dernier. Le conseil d administration a adopté la nomination de Dr Daniel Brunet à titre de chef du département de médecine interne du CSSS de RDL. Le conseil d administration a accueilli deux nouveaux administrateurs : M. Gilbert Blachon et Mme Marielle Raymond, respectivement président et vice-présidente du comité des usagers du CSSS de Rivière-du-Loup. L'entente de gestion du CSSS a été signée et transmise à l Agence de la santé et des services sociaux du Bas-Saint-Laurent. Cette entente de gestion prévoit, pour une quatrième année consécutive, une réduction budgétaire au budget de l'établissement. La directrice des soins infirmiers et de la qualité des services, Mme Brigitte Lavoie, a présenté les conclusions du rapport d Agrément Canada, à la suite de la visite de juin 2014, au terme de laquelle, le CSSS de RDL a obtenu sa certification «agréé» pour la période Les membres du conseil d administration ont demandé qu un message de félicitations et de remerciement soit envoyé à Mme Brigitte Lavoie qui a piloté l agrément au sein de l établissement, ainsi qu à tous les employés et médecins pour les résultats obtenus. Les administrateurs ont adopté la formation d un comité «Ressources humaines», composé de cinq membres du conseil d administration, qui soutiendra les objectifs d attraction et de fidélisation des ressources humaines nommés dans la planification stratégique de l établissement. M. Serge Rochette, administrateur, a été nommé au comité de gouvernance et d'éthique du conseil d administration. La soirée d information publique annuelle du CSSS de Rivière-du-Loup se tiendra, à 20 h, le 22 octobre prochain, à l auditorium du Centre hospitalier régional du Grand-Portage. 2

3 LE POINT SUR PROJET DE LOI NO 10 (PL-10) Présenté le 25 septembre, le projet de loi no 10 visant à modifier l organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux, notamment par l abolition des agences régionales propose une transformation basée sur un principe simple : un établissement intégré de santé et de services sociaux par région. Le centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) serait issu de l abolition de l agence régionale de la santé et des services sociaux et de la fusion de tous les autres établissements d une même région. L objectif nommé par le projet de loi est de favoriser et de simplifier l accès aux services pour la population, de contribuer à l amélioration du la qualité et de la sécurité des soins et d accroître l efficience et l efficacité du réseau. Sa date de mise en œuvre est prévue le 1 er avril Prochaines étapes parlementaires et législatives Depuis lundi dernier, le 20 octobre, jusqu au 13 novembre, 71 groupes se feront entendre en commission parlementaire. Vous pouvez voir au lien suivant : liste_70_groupes_individus_comm_parlementaire_pl10.pdf les organisations, groupes et personnes qui seront entendues. À la suite des commentaires reçus en commission parlementaire, des modifications pourraient être apportées au projet de loi avant qu il ne soit soumis à la lecture article par article vers la mi-novembre. Au terme de cet exercice, le projet de loi 10 pourrait être adopté avant le 31 décembre D autres lois et règlements pourraient également être révisés (Loi sur la santé publique, Loi sur les services préhospitaliers d urgence et divers règlements). Ces travaux juridiques d envergure devraient être réalisés d ici l été 2016, si le projet de loi est adopté. SINCÈRES REMERCIEMENTS Raymonde Ouellet, Louise Lagacé, Yvon Pelletier, Sylvie Côté, Lysanne Gélinas-Pearson, Yvon Bellemare Votre présence et votre grande efficacité lors du «grand ménage» de la la Maison Desjardins des soins palliatifs, les 10 et 3 mai derniers ont été remarqués et appréciés. Merci pour votre soutien à la MDSP: Dre Louise La Fontaine 3

4 Nouveau personnel Jeanne Beaulieu Infirmière Marie-Audrey Duclos Infirmière Claire Gagnon Infirmière Marie-Aili Labrie Infirmière clinicienne Marie-Hélène Levasseur Infirmière Maud Pelletier Infirmière Marie-Josée Pinet Infirmière Mathieu Rodrigue Infirmier clinicien Émilie Venne-Roy Infirmière clinicienne Pascale Lévesque Infirmière auxiliaire Malek Dhaouadi Inhalothérapeute Émilie Courbron Ergothérapeute Marc-André Cody Assistant technique en pharmacie Mélanie Nicolas Assistante technique en pharmacie Nohémie Levasseur Assistante technique en laboratoire Bénédicte Bissonnette-Marcoux Technicienne en médecine nucléaire Chloé Lévesque Travailleuse sociale Judith Gagnon Thérapeute en réadaptation physique Joanie Paré Monitrice en loisirs Roxane Lévesque Secrétaire médicale Johanie Malenfant Acheteuse Maude Pothier Employée de soutien Michel Tremblay Employé de soutien Audrey Dubé Nutritionnistediététiste 4

5 Nouveau personnel (suite) Valérie Bernier PAB Valérie Côté PAB Carole Denis PAB Alex Deschamps PAB Magaly Paré PAB Carole St-Onge PAB Kathleen Turcotte PAB Lyne Beaulieu Aide de service Sébastien Savard Préposé au service alimentaire Meggy Bélair Agente de relations humaines Myrellie Landry Johnson Technologiste médicale Caroline Larouche Agente de planification, de programmation et de recherche Jessy Pelletier Candidate infirmière praticienne spécialisée Carolyne Dubé Chef de service périnatalité et pédiatrie/court séjour Nouveaux résidents Unité de médecine familiale Maude Bergeron- Ducharme Edgar Castillo Josianne Caire Catherine Glorieux Marie-Hélène Ranger Monika Stöhr 5

6 Nouveaux médecins Marie-Eve Bergeron Omnipraticienne Valérie-Anne Gagnon Omnipraticienne Sarah Michaud Omnipraticienne Stéphanie Bossé Obstétriciennegynécologue Mathieu Blanc Radiologue Dominic Boulet Chirurgien orthopédique Hubert Chiasson Anesthésiologiste Carl-Frédéric Beaudoin Interniste Oyé Oyé! Le 5 à 7 de Noël des employés et médecins du CSSS de Rivière-du-Loup se tiendra le 18 décembre à l Hôtel Universel de RDL. Vous êtes attendus en grand nombre! Le 5 à 7 de Noël des employés et médecins 18 décembre dès 17 h 6

7 par : Jessy Pelletier Infirmière praticienne spécialisée Arrivée d une seconde infirmière praticienne spécialisée (IPS) en soins de première ligne au CSSS de RDL Il me fait plaisir de participer à cette édition du journal La Rumeur officielle pour me présenter et, ensuite, vous décrire brièvement le rôle de l infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL). Je désire également profiter de l opportunité pour vous remercier sincèrement de l accueil chaleureux démontré à mon égard depuis mon arrivée au CSSS de Rivière-du-Loup. Pour certains, mon rôle demeure encore inconnu, et ce, malgré la présence de ma collègue Annie Francoeur, présente dans le réseau depuis Bien que je travaillerai plus étroitement avec certains d entre vous, il demeure primordial d informer le plus de gens possible sur ce rôle demeurant jeune, afin d assurer le développement optimal de la pratique infirmière avancée. Qui suis-je? Originaire de Saint-Honoré de Témiscouata, j ai complété un diplôme d étude collégial en soins infirmiers (DEC) en 2009 et j ai ensuite obtenu mon baccalauréat en sciences infirmières de l Université du Québec, à Rimouski campus de Lévis, en Après avoir acquis l expérience clinique préalable à la formation d IPSPL, j ai décidé de poursuivre mes études à l Université Laval et, ainsi, accomplir une maîtrise en sciences infirmières soins de première ligne, en concomitance avec un diplôme d études supérieures spécialisées en soins de première ligne. Ayant tout juste terminé ma formation en juillet dernier, j ai débuté mon poste à titre d IPSPL, le 2 septembre dernier. Le rôle d une infirmière spécialisée (IPS) Bien que différents bulletins d information aient été émis via l intranet concernant le rôle de l IPS, je crois bon de profiter de cette occasion pour en ressortir les grandes lignes. Le rôle d IPS comprend plusieurs composantes. Cette infirmière dispense, selon une approche globale et synergique, des soins infirmiers et médicaux répondant aux besoins complexes des patients et de leur famille, en tenant compte de leur expérience en matière de santé. En conformité avec les lignes directrices sur les modalités de la pratique décrites par l Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) et le Collège des médecins du Québec (CMQ), l IPS exerce en partenariat avec un ou plusieurs médecins de famille accessible dans son milieu de pratique ou à distance. Elle donne des soins de santé à une clientèle ambulatoire tout au long du continuum de vie : nouveau-nés, adolescents, adultes, femmes enceintes et personnes âgées. Elle exerce des activités liées à la promotion de la santé, à la prévention de la maladie et au traitement des patients présentant un problème de santé courant ou une maladie chronique stable ainsi qu au suivi de grossesse. En vertu de l article 36.1 de la Loi sur les infirmières et infirmiers, elle peut également exercer les activités médicales suivantes : prescrire des examens diagnostiques, utiliser des techniques diagnostiques invasives ou présentant des risques de préjudice, prescrire des médicaments ou d autres substances, prescrire des traitements médicaux, utiliser des techniques ou appliquer des traitements médicaux invasifs ou présentant des risques de préjudice. L IPSPL consacre la majorité de son temps à la pratique clinique en soins directs auprès des patients et leur famille. Le reste de son temps est consacré à diverses activités en lien avec le soutien clinique aux infirmières et aux autres professionnels, la formation et l enseignement ainsi que la recherche. L IPSPL vient offrir au système de santé québécois une nouvelle voie quant à l amélioration de l accessibilité des soins de santé dans le contexte de pénurie d effectif médical dont nous sommes couramment témoins. Ce rôle du domaine des sciences infirmières contribue également au développement et à l essor de la profession. J espère que ces quelques lignes contribueront positivement à votre compréhension de mon rôle au sein de notre CSSS et au plaisir de faire votre connaissance. 7

8 MESURES D URGENCE LA PROCÉDURE ALERTE À LA BOMBE (CODE NOIR) Une menace d attentat à la bombe peut être envisagée à la suite : d un appel téléphonique avertissant de la présence d une bombe dans l édifice ; de la découverte d un objet (colis, valise, boîte, etc.) qui fait un bruit suspect ou dont la présence laisse croire à un danger; de la réception d une lettre ou d un avis écrit contenant des menaces d attentat à la bombe. RÔLE DE LA PERSONNE QUI REÇOIT UN APPEL À LA BOMBE Tenter d obtenir le plus de renseignements possibles. Noter les points suivants : heure exacte de l appel ; durée de l appel ; paroles exactes de l interlocuteur ; endroit où la bombe est placée ; moment où elle doit exploser. CODE BLEU ROSE JAUNE BLANC ROUGE Noter les caractéristiques concernant l interlocuteur : NOIR homme ou femme ; VERT âge approximatif ; accent particulier (bégaiement, voix familière, anglophone, etc.) ; bruits particuliers (musique, circulation, etc,). ÉVÉNEMENT ARRÊT CARDIAQUE ARRÊTE CARDIAQUE (PÉDIATRIQUE) RECHERCHE DE PATIENT PATIENT VIOLENT INCENDIE ALERTE À LA BOMBE ÉVACUATION RÔLE DE LA PERSONNE QUI DÉCOUVRE UN COLIS SUSPECT Laisser le colis en place, NE PAS Y TOUCHER, et s assurer que personne n y touche; Demander aux personnes présentes de s en éloigner. RÔLE DE LA PERSONNE QUI REÇOIT UN AVIS ÉCRIT Transmettre sans délai l avis au coordonnateur des mesures d urgence (voir la procédure dans l encadrer cibas); Garder son calme et mettre par écrit la façon dont elle a reçu l avis. DANS TOUS LES CAS MENTIONNÉS, PROCÉDER AUX INTERVENTIONS SUIVANTES : AU CHRGP : COMPOSER LE POSTE 2222 POUR LES AUTRES ÉTABLISSEMENTS : COMPOSER LE POSTE 2222 AVISER LE RESPONSABLE DE VOTRE SECTEUR. Le coordonnateur des mesures d urgence prendra en charge la situation selon les procédures établies. *IMPORTANT : Ne communiquer l information qu aux personnes mises à contribution. 8

9 L équipe du service alimentaire vous présente Daniel Tobien, le nouveau de chef de service. Daniel est né dans la région de l'alsace en France, le chef Daniel Tobien a la gastronomie dans ses gènes. De sa mère, il a acquis une fidélité profonde aux produits locaux et de son père, originaire de la région de Bourgogne, il a hérité de son appréciation des bons vins. Après ses études à l'école Hôtelière de Guebwiller, il a travaillé dans plusieurs restaurants de renom en France. Happé par le défi américain, en 1988 il part travailler à New York puis en Floride. Un coup de cœur pour le Québec amène Daniel Tobien à Montréal dès 1990 où il devient chef de cuisine dans plusieurs restaurants. En 1998, le chef Tobien devient chef exécutif dans les hôtels Fairmont. Plus récemment, il a élu domicile dans la belle région du Bas-Saint-Laurent où il compte mettre ses expériences à profit dans les CSSS. Sa devise reste la même : «Le plus important dans notre métier c'est que, que vous fassiez du foie gras ou du pâté chinois, l'important est de le faire correctement». Voici les membres de l équipe du service alimentaire en compagnie de Daniel Tobien, quelques semaines après son arrivée. 9

10 par : Pierre-Paul Malenfant Coordonnateur régional à la qualité et à la sécurité civile Des nouvelles de L Isle-Verte Comme le prévoit la Mission santé du Plan de sécurité civile, suite à la tragédie de la Résidence du Havre survenue le 23 janvier dernier, le CSSS a déployé plusieurs services afin de soutenir le processus d adaptation de la petite communauté islevertoise. Les premières semaines ont principalement été consacrées à offrir les soins aux personnes qui ont subi des blessures, de voir à la relocalisation des personnes survivantes, d offrir les services psychosociaux requis dans les circonstances; sans oublier le travail acharné de tous ceux et celles qui ont permis la reprise des activités du point de services du CLSC et du Centre de jour. Les mois qui ont suivi ont surtout été marqués par la mise en place d une équipe d intervenants dédiée au rétablissement psychosocial de la communauté. En plus d offrir le suivi psychosocial à plusieurs dizaines de personnes, l équipe a mis en place des interventions de groupe, diffusé des capsules d information psychosociales et s est assuré de consulter les différents groupes, associations et autres acteurs de la communauté afin que tous les besoins soient bels et biens répondus. Le travail de l équipe en place s est fait en étroite collaboration avec l Organisation municipale de sécurité civile (OMSC), la Croix-Rouge, division du Québec, l organisme Mobilisation L Isle-Verte, etc. Lorsqu on regarde le chemin parcouru par la petite communauté depuis les huit (8) derniers mois, on constate qu elle se porte assez bien. Il est vrai que les travaux entourant la commission d enquête, les conclusions de l enquête policière et la décision de reconstruire ou non, risquent de «rebrasser» bien des émotions dans l avenir. Il est normal que le processus d adaptation connaisse des hauts et des bas, mais l esprit d entraide et de solidarité qui a émergé de la communauté suite à cette épreuve, augure bien pour l avenir. Aujourd hui, le CSSS continue d offrir le soutien psychosocial à un certain nombre de personnes et des relances sont également faites afin de s assurer que les personnes les plus vulnérables, et celles qui ont été fortement exposées à l aléa traumatique, reçoivent le soutien nécessaire. Graduellement, l offre de services psychosociaux passera de l équipe dédiée aux programmes courants du CLSC. Pour ma part, après avoir assumé la coordination du plan de rétablissement, j ai amorcé, à la lumière de l expérience acquise suite à cette tragédie, la révision du plan local de sécurité civile du CSSS. Je retourne maintenant à l Agence de la santé et des services sociaux avec le sentiment du devoir accompli. Ce fut un réel privilège pour moi d avoir pu relever ce défi; ce qui n aurait pu se faire sans la précieuse collaboration d une multitude de personnes, employés, intervenants, gestionnaires, directeur et directrices du CSSS, sans oublier les nombreux partenaires de la communauté. Merci à vous tous et toutes. 10

11 FORMATION MAGISTRA À tous les utilisateurs de «MAGISTRA» Le département des approvisionnements vous invite à vous inscrire à une formation de mise à niveau personnalisée pour les utilisateurs de «MAGISTRA». Cette formation a pour but de répondre à vos interrogations, de vous donner divers moyens pour la recherche de produits, qu ils soient d achat direct ou d inventaire et de vous montrer à faire le suivi de vos requêtes. Vous apprendrez également à faire la gestion de votre catalogue de département (ajouter et/ou supprimer des produits) et à sortir des rapports de consommation. Ceux et celles qui ont une adresse courriel devraient recevoir une invitation via Lotus Notes. Ceux qui n en ont pas seront conviés via leur chef de service. Si vous ne recevez pas d invitation et que vous désirez vous inscrire, nous vous invitons à communiquer directement avec madame Johanne Beaulieu au poste Cette formation est présentement offerte tous les lundis de 13 h à 15 h 30 au local de formation situé au 7 e étage du CHRGP. À noter qu il est possible de prévoir d autres formations à d autres moments dans la semaine afin d accommoder les participants. Helen La Violette Chef intérimaire du service des approvisionnements Trois gros chantiers ouverts cet automne dans le cadre du renforcement Secteur orthopédie Des contreventement seront installés dans la salle d attente du secteur de l orthopédie ainsi qu au mur de l escalier face au poste d accueil. L équipe d orthopédie s installera au 3e étage de l aile A du CHRGP durant toute la durée des travaux qui ont débuté le 14 octobre - durée : environ deux mois. Secteur entrée principale Un contreventement sera installé entre l entrée principale et la salle d attente de l urgence. Les travaux débuteront le 27 octobre - durée : environ deux mois. Magasin Un mur de refend sera construit au magasin. Les services de notre équipe (achat, réception, livraison, etc.) ne seront pas interrompus. Pour ceux d entre vous qui doivent se rendre au magasin en dehors des heures d ouverture, il sera important de consulter le cartable noir afin de pouvoir trouver ce que vous cherchez. Plusieurs articles ont été relocalisés à l intérieur même du magasin; par exemple, tout l équipement stérile est maintenant placé à l extrémité sud (au fond à gauche). Mais pour toute la durée des travaux, les solutés et les ensembles personnalisés seront rangés au local RC-06, situé au rez-de-chaussée du PAC (ancien local de l équipe bariatrique) et certains produits sanitaires seront localisés dans le côté est de la cafétéria. Les commandes et livraisons ne seront pas modifiées sur les unités de soin, mais une modification d horaire sera distribuée par Madame Cathy Desbiens aux services concernés. 11

12 Semaine québécoise de réduction des déchets Cochez la colonne correspondante. En cas de doute, consultez le site de Recyc-Québec : Assiettes d aluminium Canettes de jus de légumes Viande et os Objet Recyclable Compostable Poubelle Rouleaux de papier de toilette vide Boîtes de pizza Café et thé Contenants individuels de yogourt Styromousse Légumes et fruits Sac du publisac Boîtes de jus individuelles Vaisselle Revues CONCOURS Question bonus! Faut-il rincer ou nettoyer les articles avant de les déposer dans le bac de recyclage? Envoyez votre réponse par courrier interne à Maria Lévesque, SS2-Nord Un prix de 50 $ et des surprises seront attribués par tirage au sort! Participez en grand nombre avant le 30 octobre! Surveillez la publication des gagnants sur l intranet! Organisé par votre comité environnement Nom : Prénom : Département : Lieu de travail : Numéro de poste : UNE INITIATIVE DE VOTRE COMITÉ ENVIRONNEMENT DU CSSSRDL 12

13 du 18 au 26 octobre 2014 POURQUOI UNE SEMAINE DÉDIÉE À LA RÉDUCTION DES DÉCHETS? Au Québec, 13 millions de tonnes de déchets sont produites chaque année, soit un camion de 25 tonnes à la minute. La moitié de nos matières résiduelles se retrouve dans les sites d enfouissement, alors que nous pouvons réduire à la source la production de déchets et réutiliser nos rebuts comme ressources sans compter que 93 % de nos matières résiduelles peuvent être valorisées par le recyclage ou le compostage*. Les Québécoises et les Québécois sont parmi les plus gros producteurs de déchets par personne au monde, une seule solution : RÉDUIRE! *93 % pour le secteur municipal, 91 % pour le secteur ICI et 95 % pour le secteur CRD. Source : Bilan de la gestion des matières résiduelles au Québec,Recyc-Québec, RÉDUIRE, C EST AGIR! Depuis plus de dix ans, la Semaine québécoise de réduction des déchets (SQRD) permet à toutes les Québécoises et tous les Québécois de s approprier l approche 3RV, soit : RÉDUIRE (éviter les achats d objets inutiles et le suremballage); RECYCLER (exploitation maximale du bac bleu); RÉUTILISER (privilégier l achat de biens durables); VALORISER (réutiliser tout ce qui peut encore être utile). Pour souligner cette semaine thématique, les membres du Comité Environnement vous invitent à consulter les trucs suivants et à participer à notre concours, disponible sur l intranet et dans la Rumeur d octobre Petits trucs pour nettoyer votre recyclage Vider complètement le contenant avant de le nettoyer. Certains aliments seront encore très bons si vous les diluez dans un peu d eau (ex. : bouteille de ketchup dans la sauce à spaghetti). Utiliser votre eau de vaisselle ou votre bac d eau de pluie (à l extérieur). Racler les pots de beurre d arachides (ou autres) avec une spatule. Utiliser une lavette avec un manche pour éviter de se couper sur les boîtes de conserve. Faire fondre le miel (ou autres) quelques secondes au micro-ondes avant de vider le contenant. Multiplier les bacs de recyclage incite à mettre les articles dedans plutôt qu à les jeter. UNE INITIATIVE DE VOTRE COMITÉ ENVIRONNEMENT DU CSSSRDL Soyez créatifs! 13

14 Retour à la normal dans les cliniques externes et l unité de service ambulatoire du rez-de-chaussée du Pavillon Alphonse-Couturier En septembre dernier, les travaux de réparation se sont terminés au rez-de-chaussée du PAC et le retour à la normal pour la clientèle et les employés et médecins s est réalisé durant la semaine du 22 septembre dernier pour les cliniques externes et au début du mois d octobre pour l unité de services ambulatoire. Le dégât d eau survenu le 23 mai dernier a causé bien des désagréments, mais la clientèle n a subit que peu d effets collatéraux. Tous, vous vous êtes relevés les manches pour nettoyer, réparer, sécher, réinstaller, tout ça en moins de deux jours! Bravo à tous pour votre grand professionnalisme, votre collaboration et votre dévouement! 14

15 15

16 CALENDRIER DE VACCINATION 2014 C.H.R.G.P. C.H.R.G.P. C.H.R.G.P. C.H.R.G.P. & F.S.A. Mardi Mercredi Jeudi Mardi 4 novembre novembre novembre novembre 2013 De 10 h 30 à 13 h 30 LANCEMENT ENDROIT : CAFÉTÉRIA De 9 h 00 à 9 h 30 Pédiatrie-Court-Séjour ENDROIT : SALLE DE JEU De 9 h 45 à 10 h 30 Périnatalité & Obstétrique ENDROIT : BUREAU PRÈS DE De 7 h 30 à 9 h 00 Urgence Clin.de chirurgie & bariatrique Clinique d urologie ENDROIT : PETITE CUISINETTE DE L URGENCE (RÉSERVÉ UNIQUEMENT À CES SECTEURS) De 6 h 30 à 8 h 00 Personnel de nuit du CHRGP de la psychiatrie, pédiatrie/court-séjour, obstétrique, 4 e chirurgie, 5 e médecine, Soins intensifs, 6 e UCDG-URFI ENDROIT : CHAQUE SECTEUR SERA Avant-midi L ASCENSEUR De 10 h 45 à 11 h 45 Bloc opératoire 4e Chirurgie Chirurgie d un jour ENDROIT : SALLE DU RAPPORT DU 4 E DE 12 H 00 À 13 H 30 ENDROIT : SALLE 047-A PRÈS DE LA CAFÉTÉRIA De 9 h 15 à 11 h 00 Radiologie Médecine nucléaire Approvisionnements Accueil Pharmacie Réadaptation physique Clinique d orthopédie ENDROIT : CORRIDOR PRÈS DE LA PHARMACIE DE 11 H 15 À 13 H 00 VISITÉ De 8 h 00 à 9 h 00 UCDG-URFI ENDROIT : SALLE DE RAPPORT 6E De 9 h 30 à 11 h 00 Cliniques RC, 1 er et 2 e du PAC Bureaux 3 e et 4 e étage du PAC USA Secteur Informatique (6 e PAC) ENDROIT : À LA SALLE 400 DU PAC OUVERT À TOUS LES EMPLOYÉS ENDROIT : SALLE 047-A PRÈS DE DE 11 H 30 À 13 H 30 LA CAFÉTÉRIA OUVERT À TOUS LES EMPLOYÉS ENDROIT : SALLE 047-A PRÈS DE LA CAFÉTÉRIA Après-midi De 13 h 30 à 14 h 15 Cuisine Magasin Archives GBM ENDROIT : SALLE 047-A PRÈS DE LA CAFÉTÉRIA De 14h30 à 16h00 Psychiatrie externe Psychiatrie interne ENDROIT : SALLE CAFÉ DE LA De 13 h 45 à 14 h 45 Buanderie-Stérilisation-FEIM ENDROIT : SALLE DE COUTURE De 15 h 00 à 16 h 45 Bénévoles de tous les centres ENDROIT : CAFÉTÉRIA AU FOND À GAUCHE De 13 h 15 à 14 h15 Laboratoires ENDROIT : SALLE DE PAUSE DES LABORATOIRES De 14 h 30 à 16 h 00 5e Médecine Soins intensifs Inhalothérapie Électrophysiologie Clinique neurologie Médecine interne De 14 h 30 à 15 h 45 FOYER ST-ANTONIN PERSONNEL JOUR-SOIR-NUIT ENDROIT : SALON DU PERSONNEL PSYCHIATRIE EXTERNE ENDROIT : SALLE RICHARD-CÔTÉ Soir De 16 h 15 à 18 h 00 Soins intensifs 5 e Médecine Inhalothérapie ENDROIT: SALLE DU RAPPORT 5E ÉTAGE INFORMATIONS APPORTEZ VOTRE CARTE D HÔPITAL ET PRIVILÉGIEZ LE PORT D UNE MANCHE COURTE. Pour les intervenants (employés, médecins, bénévoles, stagiaires) dont les secteurs ne sont pas identifiés dans cet horaire, nous vous recommandons de privilégier la plage horaire de l unité ou du service où vous exécutez vos fonctions. Prenez note que dans le cas où vous ne travaillez pas à la case horaire où la vaccination sera disponible dans votre secteur, il vous est toujours possible de 16

17 CONTRE L INFLUENZA C.H.S.J. CLSC & C.H.R.G.P C.H.R.G.P. & St-Cyprien C.H.R.G.P. Mercredi Jeudi Mardi Jeudi 12 novembre novembre novembre novembre 2013 Avant-midi De 7 h 00 à 9 h 30 C.H.ST-Joseph ENDROIT : PRÈS DE L ENTRÉE PRINCIPALE DU CHSJ SURVEILLEZ L AFFICHE À L ENTRÉE 9 h 45 à 11 h 00 C.H.ST-Joseph 5 e, 4 e, 3 e, 2 e Cafétéria Centre de jour Physiothérapie Ergothérapie Chaque service sera visité De 9 h 00 à 11 h 00** Secteurs qui seront revisités: au CHRGP : psychiatrie, pédiatrie/court-séjour, obstétrique, 4 e chirurgie, 5 e médecine, Soins intensifs, 6 e UCDG-URFI, cliniques externes RC, et (PAC: RC, 1 er et 2 e étage) Arrivée: 13h15 De 8 h 00 à 13 h 00 ** Pour tous les employés, bénévoles, étudiants effectuant stage dans nos centres ainsi que les médecins qui n auront pu se déplacer jusqu à maintenant ENDROIT : SALLE 047-A SITUÉE PRÈS DE LA CAFÉTÉRIA ** NOUS RECOMMANDONS AUX ÉTUDIANTS DE PRÉVILIGIER LES CASES HORAIRE DE L UNITÉ OÙ ILS EFFECTUENT LEUR STAGE POUR ÉVITER D ARRIVER EN GROUPE À CETTE JOURNÉE. MERCI. Après-midi 14 h 00 à 16 h 00 C.H.ST-Joseph ENDROIT : PRÈS DE L ENTRÉE PRINCIPALE DU CHSJ SURVEILLEZ L AFFICHE À L ENTRÉE De 13 h 30 à 16 h 00 CLSC ENDROIT : SALLE ALIZEE De 13 h 00 à 15 h 00 C.H. St-Cyprien ENDROIT : SALON DU PERSONNEL SITUÉ AU RC De 13 h 00 à 16 h 30 Pour tous les employés, bénévoles, étudiants effectuant stage dans nos centres ainsi que les médecins qui n auront pu se déplacer jusqu à maintenant ENDROIT : SALLE 047-A SITUÉE PRÈS DE LA CAFÉTÉRIA Soir De 17 h 30 à 18 h 00 UCDG-URFI ENDROIT : SALON DU RAPPORT 6E De 18 h 15 à 19 h 00 4e Chirurgie & Bloc opératoire ENDROIT : SALON DU RAPPORT 4E De 19 h 15 à 20 h00 Périnatalité-Pédiatrie-Court-Séjour ENDROIT : SALLE DE JEU DE LA PÉD. De 20 h 15 à 21 h 00 Urgence-Labo-Archives-Radiologie ENDROIT : CORRIDOR PRÈS PHAMARCIE PRIX À GAGNER parmi les employés qui auront été vaccinés! 17

18 Agréé par : Le CSSS de RDL a obtenu la CERTIFICATION D AGRÉMENT CANADA grâce à la qualité et à la sécurité des soins dispensés par les équipes. «Le CSSS peut compter sur des équipes dédiées, compétentes, dévouées et créatives qui ont à cœur la satisfaction des besoins des usagers.» (Réf. : Rapport d agrément. p. 17). Félicitations à tout le personnel et les médecins du CSSS de RDL! Merci de votre dévouement au bien-être de la santé de la population. La Direction 18

19 Flash DSQ 27 octobre 2014 Quoi de neuf au sujet du DSQ? Le projet Dossier santé Québec (DSQ) est débuté depuis le début de l été La stratégie adoptée par le comité DSQ pour le déploiement de ce nouvel outil web est de déployer par petits groupes dans des secteurs où le DSQ est susceptible d être une p l u s - v a l u e a u continuum de soins de la clientèle. Les groupes pilotes et les secteurs déployés jusqu à présent sont les médecins de l exécutif du CMDP, les p h a r m a c i e n s d e l établissement, l équipe de la clinique préopératoire, la Coop solidarité santé de St- Hubert, la clinique de transition, l équipe des maladies chroniques, les infirmières en GMF, l h é b e r g e m e n t temporaire et les infirmières de la clinique de soins du CLSC pour ne nommer que ces groupes. L e p r o c h a i n s e c t e u r névralgique inscrit au c a l e n d r i e r d e d é p l o i e m e n t e s t l urgence. Le personnel et les urgentologues travaillant dans ce secteur seront formés au cours du mois de novembre. Les prochains secteurs à déployer à moyen terme seront le groupe des internistes au début décembre, puis les cliniques externes après les fêtes. Le personnel et les médecins de ces départements seront bien sûr informés en temps et lieu concernant la formation. Que retrouve-t-on déjà dans le DSQ? Le DSQ permet de consulter la médication a c t i v e a i n s i q u e l historique de l usager Lancement de la page intranet Info-DSQ Dans le but de vous tenir informés au fil des semaines de l état d avancement du projet DSQ, une page intranet a été développée afin de r e g r o u p e r t o u t e l information pertinente relative au déroulement du projet: communiqués, calendriers de formation, guides-utilisateurs, trucs et astuces, FAQ, etc. Vous trouverez sur la page d accueil, le logo du DSQ qui vous dirigera vers la page détaillée avec son centre de documentation. Vous pourrez la consulter dès cette semaine. Bonne visite! peu importe d où il vient au Québec. Nous en sommes maintenant à 10 p h a r m a c i e s c o m m u n a u t a i r e s déployées sur 11 dans le secteur de Rivière-du- Loup. D a n s u n e p h a s e u l t é r i e u r e, l e s utilisateurs du DSQ pourront consulter les résultats de laboratoire et d imagerie de leurs patients. Rappelonsnous que le DSQ offre plusieurs avantages: Accès plus rapide à un historique précis et à jour; R é d u c t i o n d e prescriptions en double; Disponibilité des informations des autres régions déjà déployées; Accessibilité 24/7 ; Prise en charge facilité si le patient est inconscient; Diminution du risque d interaction entre les médicaments. Sommaire : Prochain secteur à déployer: l urgence. Formation des infirmières de l urgence et des urgentologues au cours du mois de novembre Vous avez des questions? N hésitez pas à consulter la page intranet du DSQ ou encore veuillez communiquer avec Marie-Eve Côté au poste 2209 Site web du Dossier santé Québec: 19

20 Info-PDSB par : Nancy Aubé, Technicienne SSQVT Manœuvre pour clients obèses Le client s assoit sur le bord du lit (électrique). Étape 1 Le client est sur le dos, la tête du lit légèrement relevée. Étape 2 Le soignant demande au client de glisser ses jambes vers le côté où il se lève et de ramener son bras vers l avant, ou d aller chercher le côté de lit relevé. Étape 3 Le client continue à sortir les jambes du lit tout en poussant avec son coude et sa main pour s asseoir sur le bord du lit. Il peut aussi pousser sur le côté de lit relevé. Étape 4 Le client s assoit sur le bord du lit. 1. Positionnement 2. Prise Remonter à la tête du lit par glissement et transfert de poids avant-arrière (4 intervenants). Deux intervenants se placent de chaque côté du lit. Les intervenants se positionnent pour effectuer un transfert de poids avant-arrière. Les quatre intervenants saisissent le piqué et fléchissent légèrement les bras. En se relevant, le soignant aide le client à relever sa jambe pour la déposer dans le lit. 3. Mouvement Les quatre intervenants effectuent un transfert de poids avant-arrière. Au besoin, ils finissent en contrepoids sur une jambe. L utilisation d un piqué à envers glissant ou l installation d un tube de glissement est nécessaire avant de procéder au glissement. 20 Source : ASSTSAS, Fiche PDSB

21 par : Isabelle Massé, Conseillère en soins, volet encadrement clinique Le programme de préceptorat Un concours a été organisé dans le cadre des activités préparatoires à l'examen de l'oiiq qui a eu lieu le 22 septembre dernier. Les CEPI devaient rédiger un PTI (plan thérapeutique infirmier) à partir d'une situation clinique. Le PTI dresse le profil évolutif de l'usager, il fournit un résumé des décisions de l'infirmière qui sont cruciales pour le suivi clinique. Félicitations à Marie-Hélène Cloutier, CEPI à l'urgence et au court séjour, qui s'est méritée un guide "PRN" de l'oiiq. Merci à tous les CEPI (candidat (e) à l'exercice de la profession infirmière) pour leur participation! Marie-Hélène Cloutier, CEPI, en compagnie de Brigitte Lavoie, directrice des soins infirmiers et de la qualité et d Isabelle Massé, conseillère en soins, volet encadrement. 14 nouveaux CEPI parmi nous! En juin dernier, nous avons eu la chance d'accueillir 14 CEPI qui ont su bien s'intégrer au sein de notre établissement. Ils font maintenant partie de notre relève et nous en sommes très fiers. Bienvenues à tous et à toutes! RAPPEL DU PROGRAMME DE PRÉCEPTORAT Prendre note que le programme de préceptorat est offert à toutes les infirmières et infirmières auxiliaires de moins de deux ans d'expérience dans notre CSSS. C'est une occasion unique de développer de nouvelles compétences, de bénéficier d'un support clinique selon vos besoins. Je vous invite à communiquer avec moi et il me fera plaisir de vous informer de ce support clinique dont vous pouvez bénéficier! Merci de prendre à coeur la qualité des soins que vous offrez! 21

22 «MERCI au Club Harley de RDL! Un moment unique et précieux pour nos jeunes!» Maude Roy-Chabot, organisatrice communautaire. Source : Info-Dimanche.com du 10 octobre 2014 Un nom pour notre cafétéria Participation à deux salons de recrutement médical 1 er août 2014 à Québec 10 octobre 2014 à Montréal 22

23 par : Julie Mercier Agente en gestion des ressources humaines Notre participation à des Journées carrières pour le recrutement L équipe des ressources humaines de notre CSSS participe régulièrement à des Journées carrière et à des Salons de l emploi afin de recruter des finissants de diverses disciplines de la santé et des services sociaux. Nous rencontrons aussi des étudiants représentant plusieurs types d emplois, à qui nous présentons notre établissement et les opportunités d emplois offerts chez-nous (ergothérapie, physiothérapie, psychologie, soins infirmiers, nutritionnistes, inhalothérapie, technologie médical, travail social, etc.). Au cours des derniers mois, voici les endroits où nous nous sommes rendus : Journées carrière en soins infirmiers (Congrès de l ordre des infirmiers/infirmières du Québec) octobre 2013 Journée carrière pour le recrutement de professionnels en santé et services sociaux -Université Laval- 19 novembre 2013 Place aux jeunes en région - 9 avril 2014 Journée carrière des infirmiers/infirmières du Nouveau-Brunswick - 11 avril 2014 Foire de l emploi des étudiants en pharmacie de l Université Laval et de Montréal- 20 septembre à 7 CEPI (promotion 2015) - 9 octobre 2014 Salon carrière du cégep de Chicoutimi pour le recrutement, entre-autres, de technologistes médicaux et inhalothérapeutes - 17 octobre 2014 Nous retournerons à l Université Laval pour le recrutement de professionnels en santé et services sociaux - 18 novembre 2014 N hésitez pas à nous référer de vos connaissances, c est-à-dire professionnels de la santé et des services sociaux, personnel de soutien administratif, préposés aux bénéficiaires ou toutes personnes œuvrant dans un domaine connexe au réseau de la santé et services sociaux. Vous pouvez leur transmettre mes coordonnées : Julie Mercier, agente de gestion des ressources humaines CSSS de RDL Tél. : , 2321 Courriel : Prenez note qu il est possible de consulter toutes les offres d emplois du CSSS de RDL diffusées dans la section recrutement de notre site Internet : 23

24 Visite de la présidente de l Ordre régional des infirmières et infirmiers du Québec Dimanche le 8 juin 2014, les infirmières et infirmiers ainsi que les membres du CECII du CSSS de Rivière-du-Loup ont eu le plaisir d accueillir la présidente de l Ordre des infirmières et infirmiers du Québec, Mme Lucie Tremblay. Plusieurs activités ont été organisées pour souligner sa venue dont, entre autres, un dîner-causerie coordonné par le CECII au Centre d hébergement St-Joseph, où plus d une quinzaine d infirmières y ont participé. Différents sujets furent abordés comme la gouvernance en soins infirmiers, l importance du leadership infirmier ainsi que le rôle des infirmières en CHSLD. Enfin, la présidente en a profité pour nous rappeler l importance de prendre notre place comme infirmière sur les différents comités de soins. Mme Annie Francoeur, une infirmière praticienne présente à l activité, a par ailleurs exprimé à Mme Tremblay les difficultés de la pratique des infirmières praticiennes en région et de l importance du support de l OIIQ dans différents dossiers, comme la formation de ces infirmières et plusieurs autres dossiers en cours pour les infirmières praticiennes. Par la suite, une tournée des différents départements de soins du CSSSRDL a été réalisée au courant de l après-midi. Lors de la visite, nous avons pu présenter nos réalisations en soins infirmiers, les particularités du travail des infirmières en région et le côté novateur de celles-ci. Les infirmières sur place ont pu aussi échanger avec Mme Tremblay. Selon les commentaires émis par certaines infirmières présentes, son passage sera une source d inspiration et de motivation dans la pratique infirmière. Je profite de cette tribune pour remercier Mme la Présidente, de son arrêt à notre CSSS de Rivièredu-Loup. Je désire également souligner son leadership contagieux, sa simplicité, ainsi que son dévouement envers la profession. M. Sébastien Laprise, infirmier, conseiller en prévention des infections et viceprésident du conseil des infirmières et infirmiers du CSSS de RDL, Mme Brigitte Lavoie, directrice des soins infirmiers et de la qualité CSSS de RDL, Mme Guylaine Jalbert, infirmière clinicienne CSSS de RDL et responsable du comité des communications de l Ordre régional, Mme Mélanie Chénard, infirmière clinicienne en clinique préopératoire CSSS de RDL, Mme Lucie Tremblay, infirmière, présidente-directrice générale de l'ordre des infirmières et infirmiers du Québec, Mme Suzanne Beaulieu, infirmière et présidente du conseil des infirmières et infirmiers du CSSS de RDL, Mme Isabelle Massé, conseillère en soins CSSS de RDL (volet encadrement clinique), Mme Maryse Plourde, conseillère en soins CSSS de RDL et Mme Lise Côté, infirmière CSSS de RDL. 24

25 Source : St-Laurent-Portage, 26 août 2014 La Semaine des droits des usagers du réseau de la santé et des services sociaux s est tenu du 26 septembre au 3 octobre 2014, sous le thème «Le droit de recevoir des soins et des services appropriés». Les comités des usagers des établissements de santé de la région, les commissaires locaux aux plaintes et à la qualité des services du KRTB, le Centre d assistance et d accompagnement aux plaintes - Bas-Saint-Laurent (CAAP BSL) et le commissaire régional aux plaintes et à la qualité des services ont uni leurs voix pour rappeler à la population que tous les usagers du réseau de la santé possèdent des droits et des responsabilités en regard des soins et services reçus. La commissaire locale aux plaintes et à la qualité des services de notre CSSS, en compagnie de M. Gilbert Blachon et de Mme Marielle Raymond, respectivement président et vice-présidente du comité des usagers. Séance d information publique annuelle Les administrateurs du CSSS de RDL ont tenu la séance d information publique annuelle le 22 octobre dernier, à l auditorium du CHRGP. Tel que prévu par la Loi sur les services de santé et les services sociaux (LSSS), les membres du conseil d administration du CSSS de RDL ont présenté à la population les renseignements prescrits relativement au rapport d activité et au rapport financier de l établissement. 25

26 CLINIQUE DE TRANSITION ET DE LA DOULEUR ET CRÉATION DE LA TABLE TERRITORIALE EN OMNIPRATIQUE Au cours des derniers mois, nos équipes ont déployé, progressivement, la clinique de la douleur ainsi que la clinique de transition. Cette dernière a été mise en place afin de faciliter l accès à des services de santé pour la clientèle n ayant pas de médecin de famille. La table territoriale en omnipratique a aussi vu le jour en avril dernier. Les membres de la table ont nommé différents objectifs qu ils souhaitent rencontrer au cours de la prochaine année. PORTRAIT DES CRD Le 17 novembre prochain, l Association des centres de réadaption en dépendance du Québec lancera «Le Portrait des CRD» à travers tout le Québec. L objectif est de présenter à la population la mission des CRD du Québec et l offre de service spécialisée et diversifiée offerte par les équipes d intervenants. VACCINATION POPULATION Les vaccins seront gratuits pour les personnes âgées de 60 ans et plus; les enfants en bonne santé âgés de 6 à 23 mois inclusivement; les enfants et les adultes souffrant d une maladie chronique; les résidents d un centre d accueil ou d un établissement de soins prolongés; les contacts domiciliaires et ceux qui prennent soin des personnes pour qui le risque de complication est élevé; les femmes enceintes atteintes d une maladie chronique (quel que soit le stade de la grossesse) et celles qui sont en bonne santé (à partir du 2 e trimestre de la grossesse). Le vaccin contre les infections à pneumocoque sera offert gratuitement à toutes les personnes âgées de 65 ans et plus. DATE HEURE LOCALITÉ ENDROIT Mardi 4 novembre Mercredi 5 novembre Samedi 8 novembre Mercredi 12 novembre Vendredi 14 novembre 13 h 30 à 19 h 13 h 30 à 19 h 9 h 30 à 16 h h 30 à 19 h 13 h 30 à 19 h Saint-Antonin Saint-Cyprien Rivière-du- Loup Saint- Épiphane L Isle-Verte Salle Réjean- Malenfant CRDI- Salle des Gouverneurs Hôtel Universel Salle des congrès Salle Simone-Simard Gymnase École Moisson- D Arts GUICHET DE RÉFÉRENCE POUR CLIENTÈLE ORPHELINE De plus, en réponse aux attentes de la population, la coordonnatrice de soins de santé de première ligne et l équipe du guichet d accès pour la clientèle orpheline nous ont fièrement annoncé que, depuis le 21 janvier 2014 plus de personnes se sont vues attribuer un médecin de famille dans la MRC de RDL. RAPPORT DES INCIDENTS ET ACCIDENTS Monsieur Luc Castonguay, sous-ministre adjoint à la Direction générale de la planification, de la performance et de la qualité au ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), présente de récentes modifications apportées à la fréquence des publications des rapports sur les incidents et accidents survenus lors de la prestation des soins et des services. La publication des rapports se fera désormais annuellement (plutôt que semestriellement). Ainsi, le 6 e rapport des incidents et accidents a été rendu public en septembre 2014; il présentait les événements survenus et déclarés entre le 1 er octobre 2013 et le 31 mars Une mise à jour des données du semestre précédent, soit, du 1 er avril au 30 septembre 2013 a aussi été présentée. Pour les cycles subséquents, la publication se fera également en septembre de chaque année et la saisie des événements survenus entre le 1 er avril et le 31 mars doit être complétée au plus tard le 15 juin de chaque année. 26 Cette modification coïncide aussi avec l arrivée du nouveau formulaire de déclaration (AH-223) qui est d usage obligatoire depuis le 1 er avril L introduction d un cycle annuel donnera le temps nécessaire aux établissements pour s approprier le nouvel outil.

27 Service régional INFO-SANTÉ ET INFO-SOCIAL Voici quelques éléments que nous avons sortis du programme INFO-SANTÉ web du 1 er avril au 23 août Le service régional d Info-santé est virtualisé depuis 2007, donc il n est plus possible de cibler une région pour connaître les données exactes de celle-ci. Malgré une priorisation pour la population Bas-Saint-Laurent, les appels entrants peuvent venir de partout dans la province de Québec. Nous pouvons constater que sur appels arrivant du Bas -Saint-Laurent et autres régions dans la province de Québec, il y a eu 49% des gens qui ont eu une réponse à leur besoin, ce qui veut dire qu ils ne se sont pas présentés dans le réseau de la santé. Il y a eu 15.25% de la population qui ont été référée à leur médecin de famille ou du GMF ou à la clinique de santé le plus prêt de leur domicile. Les pourcentages que vous lirez sont les plus élevés de la liste que nous avons dans le programme Info-santé web. INFO-SANTÉ Aucune suite 49 % Médecin (excluant l urgence, GMF, clinique etc.) % Médecin de l urgence 7.27 % Centre Hospitalier (sans démarches) % Services ambulanciers 1.22 % Total des appels et performance appels 85 % Le service d Info-social est différent d Info-santé, car ce service n est pas virtualisé, donc officiellement depuis le 25 novembre 2013, nous recevons les appels de la population Bas-Saint-Laurent 24h sur 24, 7 jours sur 7. Le développement du service démontre que 33% des appels sont traités et terminés. Vous verrez au tableau ici-bas les autres orientations faites auprès de la population. INFO-SOCIAL Aucune suite % CSSS (mission CLSC) sans démarches % Ressources communautaires (sans démarches) % Ligne d écoute 5.76 % CSSS (mission CLSC) avec démarches 5.92 % Services policiers 2.75 % Total des appels performance appels 95 % 27

28 Faites votre marque! NOUVEAU CONSEIL D ADMINISTRATION L assemblée générale annuelle de la Fondation s est tenue le 17 septembre En plus de tracer un bilan positif de la dernière année, l assemblée générale annuelle a été l occasion d officialiser le nouveau conseil d administration. Par ailleurs, lors de la présentation du rapport annuel , le président, Monsieur Georges Lagacé, a souligné les principales réalisations de l année, dont le réaménagement de l Hôtellerie Marc-Bélanger. Le succès des différentes activités a aussi permis d amasser les argents nécessaires pour le rehaussement des équipements du bloc opératoire, l achat de lits et de civières spécialisés en périnatalité et en pédiatrie. Le conseil d administration Dans l ordre : Madame Françoise Gagnon, secrétaire, Monsieur Frédéric Saucier, Monsieur Germain Denis, Maître Dave Boulianne, Madame Johanne Lizotte, directrice générale de la Fondation de la santé, Monsieur Daniel Lévesque, directeur général du CSSS de Rivière-du-Loup, Monsieur Georges Lagacé, président du conseil d administration, Monsieur Jacques Moreau, trésorier, Madame Claudette Bérubé et Monsieur Bruno Gagnon. Absent : Docteur François Gagnon, vice-président. PROCHAINE ACTIVITÉ ASSISTEZ AU CONCERT-BÉNÉFICE OFFERT PAR L ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE L ESTUAIRE DE RIMOUSKI QUI ACCUEILLERA À TITRE DE PIANISTES SOLISTES: MADAME CAROLINE BEAUDOIN & DOCTEUR RÉJEAN GRENIER LES PROFITS DE L ACTIVITÉ ORGANISÉE EN COLLABORATION AVEC LE CLUB LIONS DE RIVIÈRE-DU-LOUP PERMETTRONT L ACHAT D UN APPAREIL OPHTALMOLOGIQUE SPÉCIALISÉ. 28 Billet: 50 $ Reçu fiscal: 20 $

29 Faites votre marque! HÔTELLERIE MARC-BÉLANGER Proposez-la aux usagers et leurs familles! Nous vous invitons à référer à la Fondation la clientèle que vous côtoyez. Leur quotidien peut être facilité par un hébergement à prix modique et à proximité de nos services de santé. Nos huit chambres et l aire commune avec cuisinette sont nouvellement rénovées et permettent à la fois un répit et un accès facile aux installations et services du CHRGP. LOTO VOYAGE La loterie se poursuit! 17 juin: Serge Rochette 22 juillet: Lise Côté 26 août: Mélanie Poirier 23 septembre: Robert GélinasAN HÔ- TEL UNI- GOLF EN SANTÉ HÔTEL UNIVERSEL «FAISONS ÉQUIPE POUR LA SANTÉ!» GOLF EN SANTÉ $ POUR LE SERVICE DE L URGENCE Les «petits équipements utiles au quotidien» feront l objet d une remise officielle au cours des prochaines semaines! 29

30 Par : Isabelle Tremblay, chargée de projet Projet d amélioration et de réorganisation du travail (ART) Centre d hébergement St-Joseph DES NOUVELLES DU PROJET ART À ST-JOSEPH Au mois de juin dernier, je vous informais d un projet qui se déroulait au CHSJ. Aujourd hui, je me permets de vous adresser l évolution du projet. En effet, beaucoup de travail a été accompli au cours des derniers mois et ce, grâce à l implication des membres du personnel. Un comité formé de représentants en fonction des titres d emplois, des quarts de travail et des unités a travaillé sans relâche tout au long de la période estivale. Voici un bref résumé des travaux à ce jour : Sondage réalisé auprès du personnel Recensement des besoins auprès des résidents Mesure des valeurs ajoutées (va) et des valeurs non ajoutées (nva) auprès des PAB Révision des rôles et responsabilités des différents titres d emplois Révision de la structure de postes selon le ratio recommandé (professionnels et non professionnels) Révision des plans de travail Révision des différents outils de travail Développements de nouveaux outils de travail Au cours des prochaines semaines, nous allons procéder à des activités de coaching auprès de tous les membres du personnel afin d implanter cette nouvelle organisation du travail. Ce changement que l on peut qualifier de majeur et important pour le personnel du CHSJ, amène son lot d incertitudes. Toutefois, il va de soi que nous sommes disponibles en tout temps afin de répondre aux questions des gens afin de les rassurer sur ce projet. Comme vous pouvez le constater, le projet avance bien. La planification est presque terminée et bientôt nous débuterons l implantation. Évidemment, je vous tiendrai au courant au cours des prochains mois. Je profite de l occasion pour remercier tous les gens qui se sont impliqués au sein du comité. Merci de votre belle énergie, votre dynamisme et vos idées qui nous permettront d améliorer l organisation du travail tout en maintenant une qualité de soins et de services qui correspond aux besoins de la clientèle. Merci à ceux qui n ont pas siégés sur le comité mais qui ont su nous faire part de commentaires nous permettant de bonifier des travaux. Merci à Nancy Filion, Judith Vir et Maryse PLourde pour leur support et leur aide tout au long des travaux. Le jour J arrive à grands pas et la fébrilité augmente de jour en jour. Et comme le dit ce vieux proverbe Japonais; «Tout seul on va plus vite; ensemble, on va plus loin!» À bientôt! 30

31 L ASSOCIATION DES BÉNÉVOLES CAMPAGNE DE RECRUTEMENT L Association des bénévoles du Centre hospitalier régional du Grand-Portage. «Etre un soleil toujours présent pour l autre» Par leur présence, les bénévoles contribuent largement à humaniser et à améliorer la qualité de vie des personnes qui viennent chercher des soins et des services au CHRGP, en offrant : L accompagnement, l accueil et la cantine mobile, la bibliothèque mobile, le dépannage en urgence et la pastorale. Récréons-nous avec des bingos, des fêtes annuelles ainsi que la distribution de peluches dans le milieu. L Association est en pleine croissance, elle se développe et, pour cela, NOUS AVONS BESOIN DE VOUS! Vous avez du temps libre? Alors joignez-vous à nous! Laissez votre nom et numéro de téléphone au , poste Un bénévole vous contactera. Au plaisir de vous compter parmi nous! Prochaine formation dispensée en octobre Au personnel du 4e chirurgie, Merci de m avoir accompagné dans ma détresse et ma peine. Je vous ai dans mon coeur. Marie-Reine Boulianne 31

Danielle Graveline Sylvia Poisson-Hodgins

Danielle Graveline Sylvia Poisson-Hodgins PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE RÉGULIÈRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DU PONTIAC TENUE LE LUNDI 16 JANVIER 2012, À 17H30, À LA SALLE DU CONSEIL, AU CLSC, MANSFIELD

Plus en détail

Un poste à votre mesure!

Un poste à votre mesure! Titre du poste : INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN SOINS DE PREMIÈRE LIGNE (IPSPL) Direction : Direction des soins infirmiers Statut : Temps complet - 35 heures/semaine Quart : Jour LIBELLÉ DU TITRE D EMPLOI Personne

Plus en détail

Règle de soins infirmiers

Règle de soins infirmiers DÉFINITION : Le but de cette règle de soins infirmiers est d encadrer la prestation des soins dispensés par les infirmières et les infirmières auxiliaires en collaboration avec les préposés aux bénéficiaires

Plus en détail

Gabie Paré Jean-Marc Sauvé SECRÉTAIRE DE ORDRE DU JOUR

Gabie Paré Jean-Marc Sauvé SECRÉTAIRE DE ORDRE DU JOUR PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE L OUTAOUAIS TENUE LE JEUDI 26 FÉVRIER 2009 À 18 HEURES PRÉSENCES : ABSENCES : PERSONNES-

Plus en détail

CAMPUS SANTÉ OUTAOUAIS : UNE SYNERGIE REMARQUABLE POUR PRENDRE SOIN DE LA SANTÉ DE L OUTAOUAIS

CAMPUS SANTÉ OUTAOUAIS : UNE SYNERGIE REMARQUABLE POUR PRENDRE SOIN DE LA SANTÉ DE L OUTAOUAIS Communiqué CAMPUS SANTÉ OUTAOUAIS : UNE SYNERGIE REMARQUABLE POUR PRENDRE SOIN DE LA SANTÉ DE L OUTAOUAIS Gatineau, le 14 septembre 2009. Campus santé Outaouais, le consortium créé en juin 2008 et dont

Plus en détail

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES INFIRMIÈRES DE L UQAC LE 6 MAI 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Quel type de formation une IPSPL doit-elle suivre?

Plus en détail

Journée exceptionnelle à l Hôpital Laval : trois transplantations cardiaques en 24 heures, une première au Québec!

Journée exceptionnelle à l Hôpital Laval : trois transplantations cardiaques en 24 heures, une première au Québec! 16 juin 2006 Volume 2, N o 7 Journée exceptionnelle à l Hôpital Laval : trois transplantations cardiaques en 24 heures, une première au Québec! L Hôpital Laval, institut universitaire de cardiologie et

Plus en détail

INFIRMIÈRE / INFIRMIER

INFIRMIÈRE / INFIRMIER Direction des services d hébergement Description de fonction INFIRMIÈRE / INFIRMIER SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : STATUT : CHEF D UNITÉ, CHEFS D ACTIVITÉS EN SERVICE POSTE SYNDIQUÉ QUART DE TRAVAIL : JOUR SOIR

Plus en détail

M. Denis Gingras Mme Nicole Saint-Pierre 2011-08-01 VÉRIFICATION DU QUORUM ET OUVERTURE DE L ASSEMBLÉE

M. Denis Gingras Mme Nicole Saint-Pierre 2011-08-01 VÉRIFICATION DU QUORUM ET OUVERTURE DE L ASSEMBLÉE PROCÈS-VERBAL de la 138 e séance ordinaire du conseil d administration du CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DU HAUT-SAINT-MAURICE, tenue le 30 novembre 2011, à 18 h, à la salle Parent. Présences :

Plus en détail

CSSS DES SOURCES REDDITION DE COMPTES 2014-2015

CSSS DES SOURCES REDDITION DE COMPTES 2014-2015 RAPPORT ANNUEL DE GESTION ANNEXE 4 Fiches de reddition de comptes CSSS DES SOURCES REDDITION DE COMPTES Juin 2015 Chapitre IV Chapitre IV Fiche de reddition de comptes Objectifs de résultats Services

Plus en détail

La Clinique Archimède L infirmière, un levier d excellence

La Clinique Archimède L infirmière, un levier d excellence La Clinique Archimède L infirmière, un levier d excellence Accessibilité Gestion de temps efficiente Sans rendez-vous planifié Utilisation optimale des ressources Autosoins Projet préparé par : Clinique

Plus en détail

Personnes-ressources : Mesdames Marlyne Briand, Paulette Legros, Danielle Paquette, Céline Mercier

Personnes-ressources : Mesdames Marlyne Briand, Paulette Legros, Danielle Paquette, Céline Mercier Doc. #3.1 PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DES COLLINES, TENUE LE MERCREDI 28 AVRIL 2010 À 19H00, SALLE DE CONFÉRENCE DE L HÔPITAL

Plus en détail

Ministère de la Santé et des Services sociaux

Ministère de la Santé et des Services sociaux Ministère de la Santé et des Services sociaux Projet de loi modifiant l organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l abolition des agences régionales Contexte

Plus en détail

CAAPTIVANT Le bulletin du CAAP-AT numéro 2 Édition de septembre 2015

CAAPTIVANT Le bulletin du CAAP-AT numéro 2 Édition de septembre 2015 CAAPTIVANT Le bulletin du CAAP-AT numéro 2 Édition de septembre 2015 Déjà, la routine d automne a repris sa place Pour la majorité d entre nous, le travail, l école, la garderie ont recommencé de façon

Plus en détail

Commission infirmière régionale (CIR) COMPTE RENDU. Date : 11 octobre 2011 Heure : 16h30 Lieu : Agence de la santé et des services sociaux

Commission infirmière régionale (CIR) COMPTE RENDU. Date : 11 octobre 2011 Heure : 16h30 Lieu : Agence de la santé et des services sociaux Commission infirmière régionale (CIR) COMPTE RENDU Date : 11 octobre 2011 Heure : 16h30 Lieu : Agence de la santé et des services sociaux Présences : Denyse April, Collège Héritage Gilles Coulombe, CSSS

Plus en détail

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE :

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE : CLSC désigné Centre Affilié Universitaire DESCRIPTION DE FONCTIONS TITRE D EMPLOI : SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : SERVICE : Chef de programme Chef de l administration du programme SIPA Programme SIPA (Système de

Plus en détail

Bilan 2012-2013 et plan d action 2013-2014 à l égard des personnes handicapées. Plan d action à l égard des personnes handicapées 2013-2014 1

Bilan 2012-2013 et plan d action 2013-2014 à l égard des personnes handicapées. Plan d action à l égard des personnes handicapées 2013-2014 1 Bilan 2012-2013 et plan d action 2013-2014 à l égard des personnes handicapées de Loto-Québec Plan d action à l égard des personnes handicapées 2013-2014 1 Table des matières 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9.

Plus en détail

Niveau d'avancement et d'atteinte des cibles d'impact des projets, par objectif stratégique Planification stratégique 2012-2017

Niveau d'avancement et d'atteinte des cibles d'impact des projets, par objectif stratégique Planification stratégique 2012-2017 et d'atteinte des cibles d'impact des 1. Formaliser l'offre de services pour l'ensemble des programmes-services et des programmes de soutien. Définir et promouvoir l'offre de services en Dépendances (2013-12-

Plus en détail

ABSENCES MOTIVÉES: Mesdames Sophie Bonin Danielle Graveline Cheryl Hardwick Anne Mageau Docteur Pascal Croteau Docteur Maurice Lamarche

ABSENCES MOTIVÉES: Mesdames Sophie Bonin Danielle Graveline Cheryl Hardwick Anne Mageau Docteur Pascal Croteau Docteur Maurice Lamarche PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE RÉGULIÈRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DU PONTIAC TENUE LE MERCREDI 10 JUIN 2009, À 17H30, À LA SALLE DU CONSEIL, AU CLSC FORT-COULONGE,

Plus en détail

LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC

LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC UNE PRIORITÉ DE LA POLITIQUE DE PÉRINATALITÉ (2008-2018) Mémoire présenté aux membres de la commission parlementaire de la santé et des services sociaux Préparé par

Plus en détail

Absences : Mme Céline Leclair et M. Philip Cohen. Personne-ressource : Madame Céline Mercier

Absences : Mme Céline Leclair et M. Philip Cohen. Personne-ressource : Madame Céline Mercier PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DES COLLINES, TENUE LE LUNDI, 14 DÉCEMBRE 2009 À 19H00, SALLE DE CONFÉRENCE DE L HÔPITAL MÉMORIAL

Plus en détail

M. Jean-Louis Proulx M. Marc Boulanger

M. Jean-Louis Proulx M. Marc Boulanger PROCÈS-VERBAL VINGT-SEPTIÈME SÉANCE RÉGULIÈRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION Le 4 juillet 2007, à 19h30 Salle des Augustines Hôpital 350, Boul. Taché Ouest, Montmagny Présences : M me Marie-Claude Ouellet

Plus en détail

SOINS DE PREMIÈRE LIGNE

SOINS DE PREMIÈRE LIGNE AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QUESTIONNAIRE PRÉPARATOIRE À LA VISITE D AGRÉMENT DU PROGRAMME SEPTEMBRE 2011 Ordre des infirmières

Plus en détail

Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence. Michèle Dussault et Louise Potvin

Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence. Michèle Dussault et Louise Potvin Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence Michèle Dussault et Louise Potvin Un réseau intégré au service de l Urgence Michèle Dussault, MD B.Sc. Chef intérimaire Département d Urgence

Plus en détail

Politique de déplacement des bénéficiaires 2011-09-22. La présente politique inclut entre autres les deux documents suivants :

Politique de déplacement des bénéficiaires 2011-09-22. La présente politique inclut entre autres les deux documents suivants : POLITIQUE TITRE : NUMÉRO : AD 001-001 REMPLACE DOCUMENT(S) SUIVANT(S), S IL Y A LIEU : Politique de déplacement des bénéficiaires PERSONNEL VISÉ : gestionnaires personnel de soutien soins aux patients

Plus en détail

Monsieur le maire, Paul-Arthur Blais, ouvre la séance à 19 heures et souhaite la bienvenue aux conseillers présents.

Monsieur le maire, Paul-Arthur Blais, ouvre la séance à 19 heures et souhaite la bienvenue aux conseillers présents. Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil de ville de Paspébiac, tenue à la salle municipale de la Maison des citoyens ce 12 e jour du mois de mai 2014, à 19 heures sous la présidence de son Honneur

Plus en détail

Un centre d excellence : un leader en matière de qualité et de continuité des soins et des services pour notre population et nos partenaires.

Un centre d excellence : un leader en matière de qualité et de continuité des soins et des services pour notre population et nos partenaires. Guide des services À conserver pour votre prochaine visite Un centre d excellence : un leader en matière de qualité et de continuité des soins et des services pour notre population et nos partenaires.

Plus en détail

Sur la proposition de Juliette Côté, il est résolu d approuver le procès-verbal de la séance du budget du 19 décembre 2011 dans sa forme et teneur.

Sur la proposition de Juliette Côté, il est résolu d approuver le procès-verbal de la séance du budget du 19 décembre 2011 dans sa forme et teneur. Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil municipal tenue le lundi 9 janvier 2012 à la salle Joseph- Viel, située au 150, rue Saint-Joseph à Squatec. Sont présents : M. André Chouinard, maire M mes

Plus en détail

MOORE, Mme France, secrétaire d assemblée. FRENETTE, Mme Marjorie VACHON, M. Michel

MOORE, Mme France, secrétaire d assemblée. FRENETTE, Mme Marjorie VACHON, M. Michel PROCÈS-VERBAL DE LA CINQUANTE-SEPTIÈME (57 E ) RÉUNION RÉGULIÈRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DES ETCHEMINS, TENUE LE 20 NOVEMBRE 2012, À 19 HEURES, AU CENTRE ADMINISTRATIF

Plus en détail

Genest, M. Yves Lefebvre, D r Bernard

Genest, M. Yves Lefebvre, D r Bernard PROCÈS-VERBAL de la dix-septième séance ordinaire du conseil d administration du Centre de santé et de services sociaux Alphonse-Desjardins tenue le mardi 11 décembre 2012, à 19 h 30 au 707 Rue Principale,

Plus en détail

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle 197 À l intention des médecins omnipraticiens 27 novembre 2014 Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle Amendement n o 139 La Régie vous présente les

Plus en détail

Sur proposition de M. David Thérien, dûment appuyée par Dr Marc Desjardins, l ordre du jour suivant est adopté à l unanimité :

Sur proposition de M. David Thérien, dûment appuyée par Dr Marc Desjardins, l ordre du jour suivant est adopté à l unanimité : PROCÈS-VERBAL DE LA QUARANTE-NEUVIÈME (49 E ) ASSEMBLÉE ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DU SUD DE LANAUDIÈRE TENUE LE MARDI 23 SEPTEMBRE 2008 À 19 H 00 À

Plus en détail

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires,

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires, Édition du printemps 2012 Bulletin d information pour les partenaires de La Personnelle Chers partenaires, Comme annoncé en novembre dernier, notre équipe de la commercialisation a travaillé, au cours

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION DU 19 MARS 2014 SÉANCE 500-14 PRÉSENCES : ABSENCE MOTIVÉE : INVITÉS :

CONSEIL D ADMINISTRATION DU 19 MARS 2014 SÉANCE 500-14 PRÉSENCES : ABSENCE MOTIVÉE : INVITÉS : 2535 CONSEIL D ADMINISTRATION DU 19 MARS 2014 SÉANCE 500-14 Procès-verbal d une séance ORDINAIRE du conseil d administration du Centre de réadaptation en dépendance Domrémy-de-la-Mauricie - Centre-du-Québec,

Plus en détail

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle 088 À l intention des médecins omnipraticiens 15 juillet 2013 Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle La Régie vous présente les modifications apportées

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION DU 18 MARS 2015 SÉANCE 506-15 PRÉSENCES : INVITÉS :

CONSEIL D ADMINISTRATION DU 18 MARS 2015 SÉANCE 506-15 PRÉSENCES : INVITÉS : 2581 CONSEIL D ADMINISTRATION DU 18 MARS 2015 SÉANCE 506-15 Procès-verbal d une séance ORDINAIRE du conseil d administration du Centre de réadaptation en dépendance Domrémy-de-la-Mauricie - Centre-du-Québec,

Plus en détail

M. Tommy Déziel M. René Larouche Mme Chantal Pearson 2013-02-01 VÉRIFICATION DU QUORUM ET OUVERTURE DE L ASSEMBLÉE

M. Tommy Déziel M. René Larouche Mme Chantal Pearson 2013-02-01 VÉRIFICATION DU QUORUM ET OUVERTURE DE L ASSEMBLÉE PROCÈS-VERBAL de la 147 e séance ordinaire du conseil d administration du CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DU HAUT-SAINT-MAURICE, tenue le 20 mars 2013, à 18 h, à la salle Parent. Présences : Absences

Plus en détail

DELISLE, Johanne, DSPQR par intérim HALLÉ, Régis, DRFMI PAQUET, Jocelyne

DELISLE, Johanne, DSPQR par intérim HALLÉ, Régis, DRFMI PAQUET, Jocelyne Procès-verbal de la quatre-vingt-dix-huitième séance ordinaire du conseil d administration du Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles envahissants du développement de Chaudière-Appalaches,

Plus en détail

Le genre féminin utilisé dans ce document désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Le genre féminin utilisé dans ce document désigne aussi bien les femmes que les hommes. Programme d intéressement pour l implantation du rôle de l infirmière praticienne spécialisée Modalités d application 15-919-04W RÉDACTION Direction des soins infirmiers Direction générale des services

Plus en détail

Direction des services d hébergement Description de fonction

Direction des services d hébergement Description de fonction Direction des services d hébergement Description de fonction ASSISTANT(E)-INFIRMIER(ÈRE)-CHEF SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : STATUT : QUART DE TRAVAIL : CHEF D UNITÉ ET/OU CHEF D ACTIVITÉS EN SERVICE POSTE SYNDIQUÉ

Plus en détail

Programme Traumatologie. feuillet informatif. destiné aux usagers et à leurs proches

Programme Traumatologie. feuillet informatif. destiné aux usagers et à leurs proches Programme Traumatologie feuillet informatif destiné aux usagers et à leurs proches Centre de réadaptation Estrie, 2014 Présentation du programme Le programme Traumatologie est l un des cinq programmes

Plus en détail

L ordre du jour est adopté tel que présenté.

L ordre du jour est adopté tel que présenté. PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DES COLLINES, TENUE LE 8 AVRIL 2014 À 19H00, SALLE DE CONFÉRENCE DE L HÔPITAL MÉMORIAL DE WAKEFIELD

Plus en détail

PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES Mise à jour au 28 février 2013 Véronique Bibeau, Conseillère en gestion

Plus en détail

CA-80-01 VÉRIFICATION DU QUORUM ET OUVERTURE DE L ASSEMBLÉE

CA-80-01 VÉRIFICATION DU QUORUM ET OUVERTURE DE L ASSEMBLÉE PROCÈS-VERBAL DE LA QUATRE-VINGTIÈME (80 E ) ASSEMBLÉE ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DU SUD DE LANAUDIÈRE TENUE LE MARDI 24 MAI 2011 À 19 H À L AUDITORIUM

Plus en détail

Section 3 Quelques éléments à prendre en considération à court terme à l égard des ressources humaines

Section 3 Quelques éléments à prendre en considération à court terme à l égard des ressources humaines COLLECTION Implantation des centres de santé et de services sociaux Guide d implantation des centres de santé et de services sociaux Volume 1 Section 3 Quelques éléments à prendre en considération à court

Plus en détail

Qualité et sécurité des soins Rôle de la direction des soins infirmiers- au Québec

Qualité et sécurité des soins Rôle de la direction des soins infirmiers- au Québec Qualité et sécurité des soins Rôle de la direction des soins infirmiers- au Québec Josée F. Breton, B.Sc.inf., MBA, Conseillère senior en organisation des soins et du travail, Direction des soins infirmiers

Plus en détail

Bilan 2014-2015 et plan d action 2015-2016 à l égard des personnes handicapées

Bilan 2014-2015 et plan d action 2015-2016 à l égard des personnes handicapées Bilan 2014-2015 et plan d action 2015-2016 à l égard des personnes handicapées Plan d action 2015-2016 à l égard des personnes handicapées de Loto-Québec 1 Page 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. Introduction

Plus en détail

RÈGLE DE SOINS INFIRMIERS

RÈGLE DE SOINS INFIRMIERS TITRE Dépistage et évaluation de la douleur - Hospitalier DÉFINITION RSI.006 Février 2008 Page 1 de 6 La douleur étant une donnée subjective, seul le résident peut signifier sa douleur. Si un usager exprime

Plus en détail

Rapport d activité 2012-2013

Rapport d activité 2012-2013 Rapport d activité 2012-2013 Mai 2013 TABLE DES MATIÈRES 1. L introduction... 1 2. Le Conseil... 1 2.1 Les responsabilités et la composition du Conseil... 1 2.2 Les réunions du Conseil... 2 2.3 La mise

Plus en détail

Stage à Québec. I. Vie pratique. 1) Logement

Stage à Québec. I. Vie pratique. 1) Logement Stage à Québec I. Vie pratique 1) Logement Durant mon stage de dix semaines dans la ville de Québec, j ai pu être logé à la résidence universitaire de l université de Laval. Je possédais une petite chambre

Plus en détail

INSPECTION PROFESSIONNELLE

INSPECTION PROFESSIONNELLE INSPECTION PROFESSIONNELLE INSTRUMENT DE VÉRIFICATION DE LA NORME DE DOCUMENTATION LE PLAN THÉRAPEUTIQUE INFIRMIER Production Service des publications Sylvie Couture Chef de service Karine Méthot Adjointe

Plus en détail

AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS)

AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) NÉONATALOGIE QUESTIONNAIRE PRÉPARATOIRE À LA VISITE D AGRÉMENT DU PROGRAMME NOVEMBRE 2010 Ordre des infirmières et infirmiers

Plus en détail

Modèle de curriculum vitae thématique. Pierre Dupont 3700 rue Berri Montréal (Québec)

Modèle de curriculum vitae thématique. Pierre Dupont 3700 rue Berri Montréal (Québec) Modèle de curriculum vitae thématique Pierre Dupont 3700 rue Berri Montréal (Québec) Résidence : 514) 873-0000 Bureau : (514) 873-1111 Télécopieur : (514) 873-9304 Courriel : pdupont@pdup.com Cadre infirmier

Plus en détail

GUIDE DE L'UTILISATEUR

GUIDE DE L'UTILISATEUR GUIDE DE L'UTILISATEUR LE PLAN D AUTOGESTION DU DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL CONTINU EN CINQ ÉTAPES Pour pouvoir donner des soins de qualité aux patients tout au long de sa carrière professionnelle, le

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2010-2011

RAPPORT ANNUEL 2010-2011 RAPPORT ANNUEL 2010-2011 8 juin 2011 TABLE DES MATIÈRES Mission... 3 Rapport du président... 4 Conseil d'administration 2010-2011... 7 Rapport du trésorier... 8 Rapport de la vérificatrice... 9 Rapport

Plus en détail

Campagne: «Ensemble, améliorons la prestation sécuritaire des soins de santé!»

Campagne: «Ensemble, améliorons la prestation sécuritaire des soins de santé!» Campagne: «Ensemble, améliorons la prestation sécuritaire des soins de santé!» Mme Danielle St Louis Directrice de la qualité, MSSS Mme Catherine Maranda Conseillère àla Direction de la qualité, MSSS Plan

Plus en détail

LE CODE D ÉTHIQUE DU CSSS DE LA MITIS

LE CODE D ÉTHIQUE DU CSSS DE LA MITIS LE CODE D ÉTHIQUE DU CSSS DE LA MITIS Toute prise de décision implique un risque d erreur : elle exige donc le «courage de la responsabilité» nourri par la certitude que l engagement éthique est la marque

Plus en détail

Info Sein BULLETIN. Bulletin numéro 8 Avril 2014. Contenu. Les 15 ans du PQDCS : 1998-2013

Info Sein BULLETIN. Bulletin numéro 8 Avril 2014. Contenu. Les 15 ans du PQDCS : 1998-2013 BULLETIN Région de la Capitale-Nationale Bulletin numéro 8 Avril 2014 Contenu Les 15 ans du PQDCS : 1998-2013 Éditorial 1 Comité de suivi régional : un travail d équipe! 3 Coordination et organisation

Plus en détail

Projet de Plan directeur de gestion des matières résiduelles

Projet de Plan directeur de gestion des matières résiduelles CENTRE UNIVERSITAIRE DE SANTÉ McGILL MÉMOIRE Réduire pour mieux grandir Projet de Plan directeur de gestion des matières résiduelles De l agglomération de Montréal 2008-2012 4 juin 2008 Centre universitaire

Plus en détail

et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de

et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de Le programme Arrimage et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de M me Myriam-Nicole Bilodeau, conseillère-clinique cadre 1. Le CSSS de Chicoutimi

Plus en détail

Génération 2.0. Félicitations! Journée des professionnelles

Génération 2.0. Félicitations! Journée des professionnelles 4 e édition Génération 2.0 Dernièrement, en lisant un article dans L Actualité du mois de mars concernant les 18-30 ans, j ai constaté qu en général, les jeunes d aujourd hui sont conscients de leur rareté

Plus en détail

Toutefois, certains enjeux ont amené le CSSS-IUGS à mettre en place un projet de réorganisation du travail en soins infirmiers :

Toutefois, certains enjeux ont amené le CSSS-IUGS à mettre en place un projet de réorganisation du travail en soins infirmiers : ANNEXE 22 Adopté au comité directeur paritaire le 27 avril 2009 PLAN DE COMMUNICATION Organisation du travail et revalorisation des pratiques en soins de longue durée 1) Contexte Né du regroupement successif

Plus en détail

Plan de redressement budgétaire et nouvelle structure organisationnelle du CSSS du Haut-Saint-Maurice. Proposition au CA le 9 octobre 2013

Plan de redressement budgétaire et nouvelle structure organisationnelle du CSSS du Haut-Saint-Maurice. Proposition au CA le 9 octobre 2013 Plan de redressement budgétaire et nouvelle structure organisationnelle du CSSS du Haut-Saint-Maurice Proposition au CA le 9 octobre 2013 1 POURQUOI? Trajectoire budgétaire actuelle période 5 (fin août)

Plus en détail

MOORE, France, secrétaire d assemblée. GUAY, M. Jean-Marc ROBERGE, Mme Gaétane ROY, Mme Julie

MOORE, France, secrétaire d assemblée. GUAY, M. Jean-Marc ROBERGE, Mme Gaétane ROY, Mme Julie PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION SPÉCIALE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DES ETCHEMINS, TENUE LE 17 JUILLET 2014, À 18 H 30, AU CENTRE ADMINISTRATIF (SALLE DE RÉUNION

Plus en détail

Présenté au conseil d administration Le 10 novembre 2008. TABLEAU DE BORD DE GESTION pour le conseil d administration

Présenté au conseil d administration Le 10 novembre 2008. TABLEAU DE BORD DE GESTION pour le conseil d administration Présenté au conseil d administration Le 10 novembre 2008 TABLEAU DE BORD pour le conseil d administration INTRODUCTION L augmentation de la population âgée vulnérable, l augmentation incontournable des

Plus en détail

École secondaire de la Cité. Conseil d établissement 2013-2014

École secondaire de la Cité. Conseil d établissement 2013-2014 CE 12/13 17/12/13 2. École secondaire de la Cité Conseil d établissement 2013-2014 CÉ-12-13-PV-03 PROCÈS-VERBAL de la réunion du Conseil d établissement de l école secondaire de la Cité tenue le 17 décembre

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL COMITÉ DE GESTION DES RISQUES

RAPPORT ANNUEL COMITÉ DE GESTION DES RISQUES RAPPORT ANNUEL COMITÉ DE GESTION DES RISQUES 2013-2014 RÉDIGÉ PAR : Patricia McDougall, Présidente du comité de gestion des risques Avec la collaboration de : Karine Girard, adjointe à la qualité et à

Plus en détail

Café urbain : mode d emploi

Café urbain : mode d emploi Document du Centre Saint-Pierre, Montréal Café urbain : mode d emploi Qu est-ce qu un Café urbain? Cette appellation désigne une série de rencontres pouvant être organisées chaque année par un ou plusieurs

Plus en détail

Bureau du registraire

Bureau du registraire Bureau du registraire DIRECTIVES CONCERNANT LE PROGRAMME D INTÉGRATION PROFESSIONNELLE DANS UN MILIEU CLINIQUE À L INTENTION DES INFIRMIÈRES DIPLÔMÉES HORS QUÉBEC DIRECTIVES CONCERNANT LE PROGRAMME D INTÉGRATION

Plus en détail

Rencontre générale des employés Rencontre de suivi concernant les défis organisationnels

Rencontre générale des employés Rencontre de suivi concernant les défis organisationnels Rencontre générale des employés Rencontre de suivi concernant les défis organisationnels Le 19 mars 2013 1 Cette rencontre se veut interactive donc une opportunité d échanges employés-direction sur les

Plus en détail

INSPECTION PROFESSIONNELLE

INSPECTION PROFESSIONNELLE INSPECTION PROFESSIONNELLE INSTRUMENT DE VÉRIFICATION DE LA NORME DE DOCUMENTATION LE PLAN THÉRAPEUTIQUE INFIRMIER PRODUCTION Service des publications Sylvie Couture Chef de service Karine Méthot Adjointe

Plus en détail

1. LECTURE ET ADOPTION DE L'ORDRE DU JOUR. D'ADOPTER l'ordre du jour avec la modification suivante : - Le point 4.3 est reporté.

1. LECTURE ET ADOPTION DE L'ORDRE DU JOUR. D'ADOPTER l'ordre du jour avec la modification suivante : - Le point 4.3 est reporté. 1738 G1-4340 PAR COURRIER ÉLECTRONIQUE PROCÈS-VERBAL DE LA 217 e SÉANCE DU CONSEIL D'ADMINISTRATION des Centres jeunesse de l'outaouais (CJO) tenue le 11 février 2015, à l édifice Marc-Sénéchal 105, boulevard

Plus en détail

BORDEAUX-CARTIERVILLE

BORDEAUX-CARTIERVILLE Guide de la santé et des services sociaux dans votre quartier BORDEAUX-CARTIERVILLE Édition 2002/2003 Des ressources à deux pas de chez vous La Régie régionale de la santé et des services sociaux a pour

Plus en détail

Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP

Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP [Septembre 2009] Table des matières CONTEXTE ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

POLITIQUE POLITIQUE DE DÉCLARATION D UN INCIDENT OU D UN ACCIDENT CONCERNANT LES USAGERS, LES VISITEURS ET LES BÉNÉVOLES. 1.

POLITIQUE POLITIQUE DE DÉCLARATION D UN INCIDENT OU D UN ACCIDENT CONCERNANT LES USAGERS, LES VISITEURS ET LES BÉNÉVOLES. 1. TITRE : POLITIQUE DE DÉCLARATION D UN INCIDENT OU D UN ACCIDENT CONCERNANT LES USAGERS, LES VISITEURS ET LES BÉNÉVOLES 1. Préambule La politique et procédure de déclaration d un incident ou d un accident

Plus en détail

SST2011-10 Émis le 16 décembre 2011 À LA DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES AU RESPONSABLE DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL

SST2011-10 Émis le 16 décembre 2011 À LA DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES AU RESPONSABLE DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL SST2011-10 Émis le 16 décembre 2011 À LA DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES AU RESPONSABLE DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL Objet : Un certificat d arrêt de travail émis par une infirmière praticienne

Plus en détail

Juin 2012. Bravo et merci encore pour l excellent travail du comité reconnaissance et l importante présence du personnel.

Juin 2012. Bravo et merci encore pour l excellent travail du comité reconnaissance et l importante présence du personnel. Infos de chez-nous! Juin 2012 Sommaire 1-Soirée reconnaissance 2-Recrutement -Fête des Bénévoles -Page centrale: photos 3-Années de Fidélité -Milieu de formation -S. Cécile Fortier, 4-Soins infirmiers

Plus en détail

Une structure innovatrice dans un CHU pour favoriser l application des connaissances et une meilleure gouvernance clinique

Une structure innovatrice dans un CHU pour favoriser l application des connaissances et une meilleure gouvernance clinique 11 juin 2010 Une structure innovatrice dans un CHU pour favoriser l application des connaissances et une meilleure gouvernance clinique DOLORÈS LEPAGE-SAVARY Directrice de l évaluation, de la qualité,

Plus en détail

XVII e Colloque des CII-CIR 2012 Montréal Le 2 mai 2012. Carl-Ardy Dubois, PhD Danielle D Amour, inf. PhD

XVII e Colloque des CII-CIR 2012 Montréal Le 2 mai 2012. Carl-Ardy Dubois, PhD Danielle D Amour, inf. PhD XVII e Colloque des CII-CIR 2012 Montréal Le 2 mai 2012 Carl-Ardy Dubois, PhD Danielle D Amour, inf. PhD Comprendre, à partir de résultats de recherche, la valeur ajoutée d une pratique professionnelle

Plus en détail

OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS

OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS Adele Ferrante, inf., M.Sc.(A). Directrice des soins infirmiers Dr Irwin Kuzmarov M.D. FRCS Directeur

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL sur l application de la procédure d examen des plaintes, la satisfaction des usagers et le respect de leurs droits

RAPPORT ANNUEL sur l application de la procédure d examen des plaintes, la satisfaction des usagers et le respect de leurs droits RAPPORT ANNUEL sur l application de la procédure d examen des plaintes, la satisfaction des usagers et le respect de leurs droits 2013 2014 Préparé par Hélène Béland Commissaire locale aux plaintes et

Plus en détail

SÉANCE DU 18 MARS 2008 VOLUME 10 - NUMÉRO 11

SÉANCE DU 18 MARS 2008 VOLUME 10 - NUMÉRO 11 SÉANCE DU 18 MARS 2008 VOLUME 10 - NUMÉRO 11 Procès-verbal de la séance régulière du conseil des commissaires de la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs tenue à la salle des commissaires le 18 mars

Plus en détail

L accès aux services de physiothérapie

L accès aux services de physiothérapie L accès aux services de physiothérapie Dans le document de consultation Garantir l accès : un défi d équité, d efficience et de qualité, publié en février 2006, le ministre de la Santé et des Services

Plus en détail

Congrès de l Association d établissements de santé et de services sociaux

Congrès de l Association d établissements de santé et de services sociaux Congrès de l Association d établissements de santé et de services sociaux Yves Bolduc Ministre de la Santé et des Services sociaux 13 mai 2011 1 Messages Le système de santé et de services sociaux du Québec

Plus en détail

2015-05-19. Contenu de la présentation. Approche par compétences

2015-05-19. Contenu de la présentation. Approche par compétences Développement d un programme d intégration et d orientation en santé mentale par une approche par compétences Mathieu Brouillette, conseiller en soins infirmiers Philippe Asselin, conseiller en soins spécialisés

Plus en détail

Madame Yolande Godbout, chef du service de secrétariat Direction générale 1. OUVERTURE DE LA SÉANCE ET VÉRIFICATION DU QUORUM

Madame Yolande Godbout, chef du service de secrétariat Direction générale 1. OUVERTURE DE LA SÉANCE ET VÉRIFICATION DU QUORUM PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE RÉGULIÈRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX RICHELIEU-YAMASKA, TENUE LE MERCREDI 18 FÉVRIER 2009, À 19 H 30, À LA SALLE DU CONSEIL DE L

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES. Personnes en perte d autonomie 2010-2015

PLAN D AFFAIRES. Personnes en perte d autonomie 2010-2015 C1_PAuton-CSSS2M_Layout 1 11-04-19 11:35 Page 1 PLAN D AFFAIRES Personnes en perte d autonomie 2010-2015 Ce document a été produit à la suite des rencontres du comité de pilotage du Plan d affaires de

Plus en détail

1.- OUVERTURE DE LA SÉANCE ET VÉRIFICATION DE LA RÉGULARITÉ DE L ASSEMBLÉE 2014-034 IL EST PROPOSÉ, DÛMENT APPUYÉ ET RÉSOLU À L'UNANIMITÉ

1.- OUVERTURE DE LA SÉANCE ET VÉRIFICATION DE LA RÉGULARITÉ DE L ASSEMBLÉE 2014-034 IL EST PROPOSÉ, DÛMENT APPUYÉ ET RÉSOLU À L'UNANIMITÉ Volume 4, page 105 Procès-verbal de la réunion du CONSEIL D'ADMINISTRATION de la L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LA CÔTE-NORD, tenue à, le Sont présents : Sont absents : Assistent : Madame

Plus en détail

G1-4340 PAR COURRIER ÉLECTRONIQUE

G1-4340 PAR COURRIER ÉLECTRONIQUE 1725 G1-4340 PAR COURRIER ÉLECTRONIQUE PROCÈS-VERBAL DE LA 215 e SÉANCE DU CONSEIL D'ADMINISTRATION des Centres jeunesse de l'outaouais (CJO) tenue le 12 novembre 2014, à l édifice Marc-Sénéchal 105, boulevard

Plus en détail

BILAN DE L'ANNÉE 2012-2013 (2 juin 2012 au 11 juin 2013)

BILAN DE L'ANNÉE 2012-2013 (2 juin 2012 au 11 juin 2013) L ASSOCIATION DES ENSEIGNANTES ET DES ENSEIGNANTS EN SOINS INFIRMIERS DES COLLÈGES DU QUÉBEC Document # 3 BILAN DE L'ANNÉE 2012-2013 (2 juin 2012 au 11 juin 2013) 1. Composition du conseil d'administration

Plus en détail

Rapport d Echanges Professionnels

Rapport d Echanges Professionnels Rapport d Echanges Professionnels Nom du stagiaire : BOURDON Etablissement d Origine : Association Le Parc Fougères Etablissement d accueil : CENTRE de Réadaptation Marie Enfant Sainte Justine Montréal

Plus en détail

Saguenay - Lac-Saint-Jean ANNÉE SCOLAIRE 2011-2012

Saguenay - Lac-Saint-Jean ANNÉE SCOLAIRE 2011-2012 Saguenay - Lac-Saint-Jean ANNÉE SCOLAIRE 2011-2012 Préparé par le comité régional du développement de Jeunes Entreprises - Jean-Michel Gobeil, agent de sensibilisation à l entrepreneuriat jeunesse - Chrystelle

Plus en détail

COLLOQUE PROGRAMME PRÉLIMINAIRE L APPROCHE TOYOTA LEAN HEALTHCARE QUELLE INFLUENCE A-T-ELLE SUR LA PRATIQUE MÉDICALE

COLLOQUE PROGRAMME PRÉLIMINAIRE L APPROCHE TOYOTA LEAN HEALTHCARE QUELLE INFLUENCE A-T-ELLE SUR LA PRATIQUE MÉDICALE COLLOQUE PROGRAMME PRÉLIMINAIRE L APPROCHE TOYOTA LEAN HEALTHCARE QUELLE INFLUENCE A-T-ELLE SUR LA PRATIQUE MÉDICALE VENDREDI 4 DÉCEMBRE 2009 HÔTEL FAIRMONT REINE ELIZABETH MONTRÉAL OBJECTIFS DE LA JOURNÉE

Plus en détail

PERCEPTIONS DES INFIRMIÈRES PRATICIENNES SPÉCIALISÉES (IPS) : MEILLEUR SUIVI ET QUALITÉ DE SOINS OPTIMALE POUR LES PATIENTS ET LEUR FAMILLE

PERCEPTIONS DES INFIRMIÈRES PRATICIENNES SPÉCIALISÉES (IPS) : MEILLEUR SUIVI ET QUALITÉ DE SOINS OPTIMALE POUR LES PATIENTS ET LEUR FAMILLE PERCEPTIONS DES INFIRMIÈRES PRATICIENNES SPÉCIALISÉES (IPS) : MEILLEUR SUIVI ET QUALITÉ DE SOINS OPTIMALE POUR LES PATIENTS ET LEUR FAMILLE Claire Chapados, inf., Ph.D. Université de Montréal, Québec,

Plus en détail

Adoption du Plan pluriannuel 2008-2011 du réseau de la santé et des services sociaux de l Estrie

Adoption du Plan pluriannuel 2008-2011 du réseau de la santé et des services sociaux de l Estrie Volume 2, numéro 5 Décembre 2008 Adoption du Plan pluriannuel 2008-2011 du réseau de la santé et des services sociaux de l Estrie Le conseil d administration de l Agence de la santé et des services sociaux

Plus en détail

Optimisation des processus d urgence dans une approche

Optimisation des processus d urgence dans une approche Optimisation des processus d urgence dans une approche Lean Healthcare Johanne Lafontaine Chef services d urgence et cliniques externes spécialisées Dre Valérie Garneau Chef de l urgence et présidente

Plus en détail

Amendements n os 124 et 128

Amendements n os 124 et 128 223 À l intention des médecins omnipraticiens 12 décembre 2012 Amendements n os 124 et 128 Annexe XXI Reconnaissance de l efficience Introduction La Régie vous présente les changements apportés à votre

Plus en détail

SONT ÉGALEMENT PRÉSENTS : Normand Lacasse, directeur du Centre et Louise Poulin, secrétaire du Centre.

SONT ÉGALEMENT PRÉSENTS : Normand Lacasse, directeur du Centre et Louise Poulin, secrétaire du Centre. PROCÈS-VERBAL ADOPTÉ C.E.13-04-23 PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT DU CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE MARIE-ROLLET, TENUE LE MARDI 23 AVRIL 2013 AU 3000, BOUL. HOCHELAGA, QUÉBEC,

Plus en détail

Guide de la santé et des services sociaux dans votre quartier. Édition MERCIER-OUEST 2002/2003

Guide de la santé et des services sociaux dans votre quartier. Édition MERCIER-OUEST 2002/2003 Guide de la santé et des services sociaux dans votre quartier MERCIER-OUEST Édition 2002/2003 Des ressources à deux pas de chez vous La Régie régionale de la santé et des services sociaux a pour mission

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU COMITÉ D ALLAITEMENT TENUE LE VENDREDI 6 DÉCEMBRE 2013 À 13 H 30 À L AMPHITHÉÂTRE DU PAVILLON CANTIN

COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU COMITÉ D ALLAITEMENT TENUE LE VENDREDI 6 DÉCEMBRE 2013 À 13 H 30 À L AMPHITHÉÂTRE DU PAVILLON CANTIN COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU COMITÉ D ALLAITEMENT TENUE LE VENDREDI 6 DÉCEMBRE 2013 À 13 H 30 À L AMPHITHÉÂTRE DU PAVILLON CANTIN Présences Absences M mes Marie-Yanouk Blain, obstétricienne Violette Thériault

Plus en détail