Accompagnement en Chantier d insertion

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Accompagnement en Chantier d insertion"

Transcription

1 UNION EUROPEENNE Fonds Social Européen Département de Seine-Maritime Accompagnement en Chantier d insertion 2012/2013 Direction de l insertion Mai 2011

2 Accompagnement en Chantier d insertion 1 Préambule Le chantier d insertion est une initiative qui naît d une double préoccupation territoriale : celle de la progression des personnes, éloignées de l activité économique, et celle de l action concrète, utile au territoire et à ses habitants. Le chantier d insertion relève de l insertion par l activité économique et sa démarche pédagogique articule cinq fonctions clés, identifiées comme indispensables par l association nationale des acteurs du Chantier école : o Fonction employeur o Fonction de production o Fonction de formation o Fonction d accompagnement social et professionnel o Fonction de développement local partenarial Il associe systématiquement plusieurs partenaires de la vie économique et sociale locale, contribuant ainsi au développement de celle-ci par la réalisation d une production grandeur nature. Le Département estime que ce caractère tangible de la réalisation effectuée, cette production de biens et services achetés par un tiers, est un facteur-clé de réussite de l action d insertion, même si cette production n est que le support sur lequel s appuie l action d insertion à laquelle il s intéresse (les travaux réalisés, la partie économique, n entrent pas dans le champ que mesure le Département au titre de l insertion). Les personnes sont salariées par la Structure d Insertion par l Activité Economique qu est l acteur-chantier dans le but de leur insertion sociale et professionnelle. 2 L Action 2.1 Objectifs de l action Finalité de l action objectifs généraux Développer ou asseoir un accompagnement socioprofessionnel de qualité, répondant aux besoins des personnes et du territoire, afin de pouvoir envisager à terme une insertion durable dans les conditions ordinaires du marché du travail Objectifs opérationnels L accompagnement global proposé par l acteur-chantier doit permettre à chaque bénéficiaire du revenu de solidarité active employé par celui-ci de : o développer une progression individuelle o acquérir des savoir-être et si possible des savoir-faire, à partir des contraintes de la production, o accéder à des formations (pré-qualifiantes, qualifiantes ) o participer à une vie collective o lever tout ou partie des freins empêchant son accès à un emploi Direction de l insertion Mai

3 2.2 Le public concerné Les Bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (BRSA) présentant des difficultés importantes d ordre social, médico-social ou psychologiques (dans un parcours social tel que signifié dans le Schéma Départemental d Insertion) mais prioritairement ceux s inscrivant dans une dynamique de choix professionnels et rencontrant des freins empêchant temporairement l exercice d activité professionnelle (dans un parcours socioprofessionnel) : - Résidant sur le territoire seinomarin, - Orientés par un référent RSA de type social ou médico-social, mais prioritairement de type socioprofessionnel (assistants sociaux, référents spécialisés insertion, CCAS, associations conventionnées), ou encore d un référent RSA emploi (Pôle emploi), - Répondant aux conditions d éligibilité aux CAE indiquées dans la Convention Annuelle d Objectifs et de Moyens, 1 - Ayant les pré-requis nécessaires pour entrer dans l action chantier. Le Département accordera une attention particulière aux points suivants : o L acteur-chantier peut, et c est souhaitable, employer, en tant que Structure d Insertion par l Activité Économique, dans le cadre de l effectif global agréé par Monsieur le Préfet, des personnes autres que celles décrites ci-dessus. Elles ne font pas partie de l effectif que mesure le Département, mais relèvent d une opération distincte (sur le plan administratif et financier) même s il y a unité de lieu et un projet pédagogique commun. Le présent cahier des charges porte uniquement sur la part des publics bénéficiaires du RSA décrits ci-dessus. o Dans le même souci de diversité, le Département ne financera pas des initiatives proposées à des personnes relevant d une seule commune. o Par ailleurs, le Département accordera une attention particulière aux projets favorisant l égalité des chances femmes-hommes au sein des chantiers 2. L acteur-chantier décrira dans son projet comment il compte prendre en compte ces différents aspects. 2.3 Organismes susceptibles de répondre au cahier des charges Les associations loi 1901 conventionnées par l État en tant que Structures d Insertion par l Activité Économique au titre des ateliers et chantiers d insertion. La conduite de chantiers d insertion devra être compatible avec leur objet statutaire. A titre exceptionnel, les Centres Communaux ou Intercommunaux d Action Sociale, en l absence durable et significative d acteurs associatifs sur le territoire, conventionnés par l État au titre des ateliers et chantiers d insertion. Tout organisme proposant sa candidature s engage à offrir un cadre de travail respectant les exigences de la loi en matière de conditions du travail et à être doté des moyens humains, logistiques et matériels lui permettant se répondre aux missions confiées conjointement par l État et le Département. 1 Sont éligibles au CAE les bénéficiaires du RSA percevant du RSA socle sans activité ou ayant une activité de moins de 5 heures par semaine. 2 Les chantiers peuvent s appuyer à des fins méthodologiques sur le guide «intégrer l égalité des chances entre les femmes et les hommes dans votre projet» réalisé en 2007 sur la Région Midi Pyrénées ou encore le guide repères «égalité des chances femmes hommes, vers la mixité dans les ateliers et chantiers d insertion» conçu par le réseau CHANTIER-Ecole Direction de l insertion Mai

4 2.4 Déroulé de l action Modalités de mise en œuvre de l action Organisation pédagogique Les acteurs-chantiers sont des Structures d insertion par l Activité Économique régies par les textes réglementaires, décrets et circulaires traitant des «Ateliers et Chantiers d insertion» dans le cadre de l insertion par l Activité Économique 3. Ils s y réfèrent. Aussi la plupart des modalités de mise en œuvre du chantier sont communes à l Unité Territoriale 76 de la DIRECCTE et au Département. L acteur-chantier tire parti des contrats de travail proposés par l État pour les «ateliers et chantiers d insertion». Le contrat en vigueur en 2011 est le contrat unique d insertion «Contrat d Accompagnement à l Emploi» (CAE). Le temps de travail hebdomadaire du bénéficiaire préconisé est de 26 heures. L acteur-chantier motivera dans la rédaction de son projet la raison d une durée hebdomadaire inférieure. L acteur chantier d insertion organise un accompagnement de proximité des personnes que l on peut appeler «accompagnement social et professionnel». Cet accompagnement peut comporter plusieurs dimensions : o L adaptation aux rythmes et contraintes liés à une activité de production o L adaptation des postes de travail, l organisation d une progression des compétences et des capacités nécessaires au parcours d insertion, o La résolution des difficultés sociales, rendant difficile l insertion du salarié Fonction Production Le Département souligne la valeur ajoutée d une dimension collective dans le temps de travail. Le temps de production inclut un temps collectif significatif. L acteur-chantier organise le temps de travail de manière à créer une dynamique de groupe effective. Il en tire parti pour valoriser les personnes. Fonction Formation Le Département attend que le droit de chaque salarié à la formation soit réellement mis en œuvre par son employeur, l acteur-chantier et qu un plan de formation individuel soit réalisé pour chaque bénéficiaire du RSA en chantier. La formation ne se résume pas au domaine ayant trait au support technique du chantier (les techniques mises en œuvre pour réaliser les ouvrages) mais concerne aussi et surtout la mise en œuvre du projet de formation individuel au vu de son projet professionnel. La mise en œuvre de qualifications certifiées (Certificat de Compétences Professionnelles, Certificat de Qualification Professionnelle, Validation des acquis de l expérience ) sera recherchée afin de permettre aux salariés de pouvoir capitaliser, reconnaître et valoriser des compétences. Le temps de formation des salariés peut être effectué sur le temps de travail, afin d inciter les personnes à se former. Fonction accompagnement socioprofessionnel L accompagnement doit tenir compte de ce qui s est passé auparavant. Il débute par un premier diagnostic sur la situation administrative, sociale (démarches effectuées, difficultés rencontrées) et professionnelles (exemples : repérage des savoir-faire professionnels, bilan de compétences, analyse de la capacité d adaptation aux contraintes de la vie professionnelle). 3 Annexe de la circulaire de la DGEFP du 10 décembre 2008, identifiant 4 axes : accueil et intégration en milieu de travail ; accompagnement social et professionnel, formation des salariés en insertion, contribution à l activité économique et au développement territorial Direction de l insertion Mai

5 L accompagnement doit permettre l émergence du projet professionnel. Les freins psychologiques à la mobilité, ou encore l acquisition d outils permettant une meilleure autonomie dans les déplacements, devront être abordés par l accompagnant socioprofessionnel. L acteur chantier devra préciser dans la demande de concours sa proposition d action qui permettra aux bénéficiaires du RSA de : o s approprier les moyens de transport public ou individuel existants o d étudier les différentes solutions pour améliorer leur mobilité (achat de cyclo, permis, utilisation des transports publics) o d être en capacité de faire valoir leurs besoins en matière de mobilité afin de contribuer à la remontée des problèmes et de ce fait participer à l amélioration des services L employeur désigne dans son équipe pédagogique une personne-ressource pour accompagner le salarié tout au long de son parcours dans la structure. Il est rappelé cependant que la fonction d accompagnement ne saurait être exercée par la seule personne assurant la fonction d «accompagnateur social et professionnel» : encadrant technique, directeur, administrateurs, personnel administratif contribuent à cette fonction partagée qu est l accompagnement. Désignation du tuteur Chaque chantier devra désigner un tuteur pour chaque bénéficiaire en CAE, via le CERFA. Le tuteur devra justifier d au moins deux ans d expériences, si possible. Le tuteur aura pour mission : o Contribuer à l acquisition des savoir-faire professionnels o Participer à l établissement de l attestation d expérience professionnelle Le tuteur pourra être l encadrant technique, en lien avec l accompagnant socioprofessionnel. Modalités de justification de présence des bénéficiaires dans l action Un registre est tenu pour rendre compte de la présence des salariés en contrat aidé sur les temps de travail effectifs / rémunérés. L acteur-chantier tiendra en outre un document d émargement pour les temps spécifiques Entrée dans le chantier d insertion et sortie La proposition de candidat L acteur-chantier propose des entretiens aux candidats proposés par le prescripteur CG ou Pôle emploi, ou bien pour les personnes qu il a lui-même identifiées (candidatures spontanées ) et choisit celui /ceux qu il souhaite embaucher. L acteur-chantier effectue si possible par écrit, via la fiche navette, et dans les meilleurs délais un retour d information auprès du prescripteur, en mentionnant la raison pour laquelle il a préféré ne pas retenir la candidature. L entrée de la personne dans l action La personne retenue pour entrer dans le chantier doit signer le CERFA après vérification par Pôle emploi des critères d éligibilité. Dans le CERFA, la date de début de l action est précisée. Le premier jour du contrat de travail de la personne constitue le début de l action-chantier. Un renouvellement du contrat de travail n est pas une seconde entrée, mais constitue une nouvelle étape, prolongeant la même action (cf chapitre 2.4.5) Direction de l insertion Mai

6 La sortie de la personne de l action Le départ définitif du salarié du chantier (en tant que salarié en insertion) constitue la sortie de la personne de l action. Elle donne lieu, auparavant, à l établissement final de la fiche de suivi de parcours. Cette fiche de suivi de parcours est remise au bénéficiaire, au référent et à l UTAS. Un suivi à 3 mois après la sortie Après la sortie du chantier, le rôle de l acteur-chantier n est pas achevé. Il s enquiert de la situation de l ancien salarié trois mois après sa sortie, en informe le service insertion et complète les documents annuels en conséquence Rythme et durée de l accompagnement L organisme précisera dans la demande de concours la répartition prévisionnelle des temps envisagés pour l accompagnement individuel des personnes. L accompagnement peut être effectué en partie pendant le temps de travail des salariés. La fréquence de l accompagnement individuel et l amplitude horaire des entretiens est adaptée à la situation de la personne salariée en insertion et à son évolution. L accompagnement est mené sur l ensemble de la durée de l action chantier. Il est attendu que l acteur-chantier affecte la personne assurant l accompagnement socioprofessionnel individualisé des salariés en insertion à raison d au moins 0,3 équivalent temps plein pour l accompagnement de 12 personnes en simultané. La durée de l action chantier (contrat initial + renouvellement(s) de contrat) est adaptée à la personne, notamment pour entreprendre des étapes de formation. Elle devrait logiquement dépasser douze mois (depuis la date d embauche) pour les personnes éloignées de l emploi et cumulant plusieurs freins à leur entrée. Pour les bénéficiaires âgés de plus de 50 ans et les personnes handicapées, il est possible de prolonger la durée dans le chantier sans limite de temps. Direction de l insertion Mai

7 2.4.4 Moyens consacrés à l action Qualification des intervenants Le Département attend qu un chantier d insertion dispose au moins : - une personne assurant l accompagnement socioprofessionnel des salariés en insertion. La personne assurant cette fonction doit posséder un savoir-faire ne pouvant se limiter au travail social : elle doit être en capacité de travailler sur le projet professionnel des personnes, sur leurs parcours de formation. Un profil de conseiller en insertion professionnelle ou un équivalent est attendu. - une autre personne assurant une fonction d encadrement technique : elle doit avoir une expérience en encadrement de chantier ou sinon un diplôme technique, couplé à une sensibilité sociale. Il est attendu que l acteur-chantier dispose d un équivalent temps plein d encadrement technique pour un groupe composé, selon la nature des ouvrages, de 10 à 18 salariés en insertion. L acteur-chantier s engage à qualifier les encadrants techniques qui ne le seraient pas (il précise alors les moyens envisagés : formation en alternance des encadrants techniques de l I.A.E., etc.). Ces deux personnes doivent travailler en liaison étroite. Une personne assurant la coordination pédagogique est identifiée au sein de la structure (non nécessairement un tiers dans les petites structures). L organisme doit justifier du profil des personnes intervenant sur l action ainsi que des expériences individuelles acquises dans le domaine. Il décrit aussi, au moment de la rédaction de son projet, ce qu il entreprend ou entreprendra pour maintenir ou développer les compétences des personnes intervenant dans l action-chantier Taille des chantiers Si l on définit la taille du chantier par le nombre effectif de personnes en insertion salariées dans la même semaine pour réaliser collectivement un ouvrage sous l encadrement technique d au moins une personne qualifiée, le Département attend que : o la taille d un chantier soit d au moins 10 postes conventionnés par l Etat (salariés en insertion de tous statuts administratifs, hors postes «structure» ou administratifs) o au moins 7 postes soient dédiés aux bénéficiaires du RSA seino-marins o au plus 18 postes soient offerts en simultané aux bénéficiaires du RSA seino-marins Modalités de suivi des bénéficiaires et d échange entre la structure et le référent RSA. Le référent est garant de la continuité et de la cohérence du parcours d insertion du bénéficiaire. Dans le cadre des CAE en Chantier, le référent sera un référent socioprofessionnel : CCAS, Référent spécialisé insertion ou encore association conventionnée. L acteur-chantier et le référent RSA se contactent régulièrement pour mesurer la réalisation des objectifs et/ou les réajuster en cas d émergence de nouvelles difficultés ou en cas de changements de situation. Au moins deux rencontres auront lieu dans les six premiers mois (souvent le premier contrat de travail) ; et au moins une rencontre à chaque période ultérieure de 6 mois. Ces rencontres ont pour objectif d élaborer le plan d action ultérieur, de répartir les actions à réaliser entre les deux partenaires. Le plan d action est alors reporté dans un document partagé dit «suivi de parcours». Direction de l insertion Mai

8 Ce document «suivi de parcours» évoque les aspects : o acquisition de savoir-être / savoir-faire professionnels o actions de validation du projet professionnel o techniques de recherche d emploi o actions de formation (interne, externe) o autres actions d accompagnement professionnel o actions d accompagnement à la mobilité o action d accompagnement social (santé, logement, budget, autre) Il tient lieu de bilan d étape et, à la sortie du chantier, de bilan de fin d action. A la fin de l accompagnement dans le Chantier, le document «suivi de parcours» est remis au bénéficiaire, au référent RSA et au service insertion de l UTAS. Par ailleurs, l acteur-chantier contacte (téléphone, courriel) le référent RSA pour toute évolution de la situation du salarié nécessitant des modifications substantielles de l action et du contenu du document «suivi de parcours». Renouvellement de contrat : L acteur-chantier et le référent RSA se rencontrent dans les 5 semaines précédant la fin du contrat. Ils actualisent le document «suivi de parcours». Si le renouvellement du contrat s avère pertinent, l acteur-chantier communique à Pôle Emploi son argumentaire pour un renouvellement, avec à l appui la partie «professionnelle» du document «suivi de parcours» qu il vient de compléter. Au delà des échanges individuels avec les référents, l acteur-chantier peut organiser des comités de suivi auxquels les référents RSA sont conviés, afin de faire le point collectivement sur la situation et la progression des bénéficiaires dans l action ou d échanger sur des situations type. Les référents RSA devront être prévenus des dates des comités de suivi au moins un mois avant leur tenue. En cas d absences répétées du bénéficiaire (3 non justifiées) ou d abandon de l action par le bénéficiaire, l acteur-chantier doit en informer par écrit le référent RSA et l UTAS (via le document «suivi de parcours» en cas d abandon). 2.5 Partenariat et implantation sur le territoire Le partenariat d un acteur-chantier ne peut se limiter aux liens fréquents tissés avec les référents R.S.A., l agence locale de Pôle Emploi, l agent de développement de l insertion de l Unité Territoriale d Action Sociale et le chargé d animation territoriale de la DIRECCTE. Un chantier d insertion sans donneurs d ouvrage, sans financements de l activité de production (hors action d insertion, objet de ce cahier des charges), sans liens réguliers avec les acteurs locaux de la vie économique locale ou de l Insertion par l Activité Economique (par exemple pour concevoir des collaborations, des immersions en entreprises, des suites de parcours), les acteurs de la formation et ses financeurs (O.P.C.A., Région notamment), limiterait singulièrement son efficacité sur le plan de l insertion. Il est également indispensable de rendre visible et compréhensible auprès des habitants l action d insertion menée. Direction de l insertion Mai

9 2.6 Pilotage de l ACTION L acteur chantier devra réunir au moins une fois par an ses partenaires pour présenter les avancées de son action. Il inclura nécessairement un représentant du Département et de l unité territoriale 76 de la DIRECCTE. 3 Résultats de l action L acteur chantier s engage à remettre, en s appuyant sur les documents élaborés par le Département : - un bilan intermédiaire établi au 30 juin de chaque année et remis au 31 août - un bilan «final» établi au 31 décembre de chaque année et remis au 31 mars au Département Au sein de ces bilans, la structure devra justifier des éléments suivants : Indicateurs de réalisation : o Nombre de BRSA différents accompagnés sur l'année o selon la situation familiale et le sexe o selon l'âge et le sexe o selon le niveau de formation et le sexe o selon l'ancienneté dans le chômage et le sexe o selon l'ancienneté dans le RMI-API/RSA et le sexe o selon les problématiques rencontrées à l entrée dans l action o par type de prescripteur (Pole emploi, Département, CCAS, candidature spontanée) o Nombre de nouveaux BRSA entrés sur l'année o Nombre de places payées et occupées en simultané (il s agira de dire combien de personnes payées ont été accompagnées en même temps) o Ancienneté dans le chantier pour les BRSA sortis de l action dans l année o Nombre de BRSA ayant bénéficié d un renouvellement CAE sur la période o Nombre de BRSA entrés en formation professionnalisante externe o Nombre de BRSA ayant obtenu un titre validé Indicateurs de résultats : o Nombre de BRSA sortis de l action par type de sorties et au moment de la sortie, et 3 mois après la sortie : o Sorties emploi durable : CDI, CDD de 6 mois et plus, Interim de 6 mois et plus, Création d entreprise, stage ou titularisation dans la fonction publique o Sorties emploi de transition : CDD de moins de 6 mois, Contrat aidé hors SIAE, Interim de moins de 6 mois o Sorties insertion positives : Entrée autre SIAE, entrée formation qualifiante ou pré qualifiante, obtention d une validation d une formation non certifiée ou non qualifiante o Autres sorties : rupture anticipée, abandon, maternité, décès, incarcération, autre action menée à terme sans solution insertion professionnelle o Nombre et type de sorties pour les BRSA sortis de l action dans le courant de l année au 31/12 Rappel : pour chaque sortie, il est attendu un bilan via la fiche de suivi parcours. Celui-ci fera foi pour justifier du nombre de sorties de l action indiqué par la structure. Direction de l insertion Mai

10 Pour les bénéficiaires encore dans l action à la date du bilan, la structure devra renseigner des éléments de point d étape. Par ailleurs, la structure fournira un certain nombre d éléments qualitatifs sur la mise en place de l action, ses partenariats, et donnera des éléments d analyse des résultats obtenus. Elle devra tenir compte des références suivantes 4 : Il est attendu que le chantier ait un taux d occupation moyen de places en simultané d au minimum 80%, et qu il ait atteint sur au moins un mois de la convention le nombre attendu. Dans la demande de concours, chaque acteur-chantier devra préciser un objectif chiffré pour le taux attendu de sortie positive parmi les bénéficiaires sortant du chantier dans l année (dont taux de sortie emploi durable, taux de sortie emploi de transition, et taux de sortie insertion positives), ainsi que le taux attendu de bénéficiaires ayant progressé dans leur insertion sociale pour les bénéficiaires sortants du chantier et ayant été en CAE sur plus de 12 mois. Il est attendu chaque année un taux de progression social de 90%. 4 Modalités de Financement Les actions Chantier sont susceptibles d être financées 5 par le Département en mobilisant la subvention globale du Fonds Social Européen dont il bénéficie; le Département assurera le pré-financement du F.S.E. Le Département ne proposera une convention que si l organisme bénéficie simultanément d une convention pluriannuelle d objectifs avec l État, en tant que Structure d Insertion par l Activité Économique, au titre des Ateliers et Chantiers d Insertion. Un agrément par l État pour un nombre N de postes d insertion ouverts à tous statuts (bénéficiaires du RSA ou non) ne signifie pas que le Département proposera une convention à hauteur N de cette offre d insertion. Le montant accordé par le Département est prévisionnel dans la mesure où il peut varier en fonction des réalisations. Le montant définitif de l aide départementale sera calculé en fonction des dépenses réelles éligibles. Celles-ci se composent de dépenses de fonctionnement exclusivement imputables à la mise en œuvre des projets retenus dans le cadre de ce dispositif, elle ne doit pas couvrir les dépenses de fonctionnement courantes de la structure Le Département sera particulièrement attentif aux capacités des chantiers d insertion à développer des ressources propres. Une réduction de l aide départementale sera appliquée en cas de constat d un sur financement de l action, la structure s engage donc à déclarer au rapport final le montant des autres financements ou subventions qu il aura pu ou pourra percevoir. 5 seront exemptés d office du concours du FSE les ACI qui mobiliseraient directement du FSE par ailleurs et qui mobiliserait l intervention du Département comme contrepartie du fonds social Européen. Dans cette hypothèse, l association le préciserait explicitement dans sa demande de concours et l argumenterait. Les formulaires employés et la procédure seraient cependant quasi similaires. Direction de l insertion Mai

11 Les dépenses suivantes ne peuvent être prises en compte : o achat de biens immobilisés et/ou amortissables ; o amortissement de biens acquis avec l'aide de financements publics ; o frais financiers, bancaires et intérêts d emprunt ; o TVA récupérable ; o provisions, charges financières et exceptionnelles ; o o impôts, taxes (foncière et habitation) et amendes les frais de locaux faisant l objet d une mise à disposition à titre gracieux, chèques vacances, cadeaux aux bénéficiaires 5 Suivi de la convention Le Département se réserve le droit d aller sur place pour mesurer la réalité et l effectivité de l action et juger de l utilisation des subventions octroyées. Un comité de pilotage de mise en œuvre de la convention aura lieu sur la base du bilan intermédiaire afin d assurer du suivi pédagogique et financier de la réalisation de la convention. Ce comité de pilotage de mise en œuvre de la convention sera organisé par les services du Département. Ce comité de pilotage de mise en œuvre de la convention se réunira autant de fois que nécessaire. Direction de l insertion Mai

Action de soutien à la mobilité

Action de soutien à la mobilité UNION EUROPÉENNE Fonds social européen Investit pour votre avenir PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION 2012-2016 APPEL A PROJETS 2015 Action de soutien à la mobilité Date de lancement de l appel à projets

Plus en détail

APPEL A PROJETS DEPARTEMENTAL 2015

APPEL A PROJETS DEPARTEMENTAL 2015 CONSEIL DEPARTEMENTAL DU JURA APPEL A PROJETS DEPARTEMENTAL 2015 PON FSE 2014-2020 Axe 3 «Lutter contre la pauvreté et promouvoir l inclusion» Programme Départemental d Insertion 2015 Date de lancement

Plus en détail

Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE

Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE I- PREAMBULE 2 II- CAHIER DES CHARGES 2 II-1-Objectifs /Finalité 2 II-2-Public visé 3 II-3-Durée des parcours 3 II-4-Missions

Plus en détail

Quelles évolutions pour les ACI?

Quelles évolutions pour les ACI? Réforme de l IAE Quelles évolutions pour les ACI? Document élaboré le 23 juin 2014 GARIE 28, avenue Gustave Eiffel 33600 PESSAC Tel : 05 57 89 01 10 Fax : 05 56 36 96 84 www.iae-aquitaine.org 23 Juin 2014

Plus en détail

PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE

PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE Un certain regard sur les résultats 2011 Ce guide est cofinancé par l Union Européenne Ce guide est cofinancé par l Union Européenne PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE

Plus en détail

GUIDE DE L EMPLOYEUR

GUIDE DE L EMPLOYEUR Unité Territoriale de Paris GUIDE DE L EMPLOYEUR Actualisé le 07 août 2013 CONTRAT UNIQUE D INSERTION(CUI) : 1. CONTRAT D ACCOMPAGNEMENT DANS L EMPLOI (CAE) 2. CONTRAT INITIATIVE EMPLOI (CIE) 3. EMPLOIS

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi UNION EUROPEENNE L Europe s engage en Limousin Avec le Fonds social européen PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN objectif compétitivité régionale et emploi 2007 2013 Axe 3 «cohésion

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE)

Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) Fiche pratique A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Quels employeurs? Quel type de

Plus en détail

Guide du porteur de projet

Guide du porteur de projet infos : 0810 18 18 18 Union européenne Fonds Social Européen Guide du porteur de projet Mesure «appui aux microprojets associatifs» FSE 4.2.3 en Ile-de-France Cette action est soutenue par le Fonds social

Plus en détail

AVENANT DU 3 NOVEMBRE 2011

AVENANT DU 3 NOVEMBRE 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3161 Convention collective nationale IDCC : 2120. BANQUE AVENANT DU 3 NOVEMBRE 2011 À L ACCORD DU 10 JUIN 2011 RELATIF

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION. Présentation

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION. Présentation APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Présentation Date limite de remise des candidatures : Le 04/02/2014 CCI Franche-Comté. Appel à candidatures référencement

Plus en détail

DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE)

DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) Fiche pratique A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Quels employeurs? Quel type de

Plus en détail

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Appel à candidature Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Contexte La mobilité géographique est l un des sujets centraux lorsque l on aborde la question

Plus en détail

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI)

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) 1 Définition du CDDI un contrat de travail à durée déterminée dont le motif de recours est spécifique : favoriser le recrutement de certaines catégories

Plus en détail

Préparer une licence professionnelle en Contrat de Professionnalisation à l IUT de RENNES

Préparer une licence professionnelle en Contrat de Professionnalisation à l IUT de RENNES IUT RENNES SERVICE FORMATION CONTINUE ET ALTERNANCE (Certifié AFAQ ISO 9001 : 2008) Préparer une licence professionnelle en Contrat de Professionnalisation à l IUT de RENNES - Bénéficiaires : Personnes

Plus en détail

APPEL A PROJETS. «Accompagnement renforcé vers l emploi des bénéficiaires du RSA du département du Rhône»

APPEL A PROJETS. «Accompagnement renforcé vers l emploi des bénéficiaires du RSA du département du Rhône» APPEL A PROJETS «Accompagnement renforcé vers l emploi des bénéficiaires du RSA du département du Rhône» PROJET BENEFICIANT DU CONCOURS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Préalable L appel à projets décrit ci-après

Plus en détail

l Essentiel du Contrat de Professionnalisation Guide Pratique

l Essentiel du Contrat de Professionnalisation Guide Pratique SOFIP - SERVICE OFFRE DE FORMATION ET INSERTION PROFESSIONNELLE Relations Université-Entreprises l Essentiel du Contrat de Professionnalisation Guide Pratique Ce guide est destiné à la communauté universitaire

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation Le contrat de professionnalisation Objectif Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié. Son objectif est l insertion ou le retour à l emploi des

Plus en détail

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs?

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs? Fiche pratique A qui s adresse l'emploi d'avenir? Quels employeurs? Quel type de contrat de travail? Quelle durée de contrat dans le cas du CDD? Quels engagements? Quel suivi? Quel financement du contrat?

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES

APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective à destination des demandeurs d'emploi bénéficiaires de l'obligation d'emploi Secrétaire comptable

Plus en détail

Appel à projet ACCOMPAGNEMENT SOCIAL DES BENEFICIAIRES DU RSA ANNEE POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA POLITIQUE DEPARTEMENTALE D INSERTION

Appel à projet ACCOMPAGNEMENT SOCIAL DES BENEFICIAIRES DU RSA ANNEE POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA POLITIQUE DEPARTEMENTALE D INSERTION ANNEE Appel à projet 2 0 1 5 POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA POLITIQUE DEPARTEMENTALE D INSERTION ACCOMPAGNEMENT SOCIAL DES BENEFICIAIRES DU RSA 1 Février 2015 LES DOSSIERS COMPLETS (pièces à fournir) DOIVENT

Plus en détail

Programme d Investissements d'avenir Action «Projets innovants en faveur de la jeunesse»

Programme d Investissements d'avenir Action «Projets innovants en faveur de la jeunesse» Programme d Investissements d'avenir Action «Projets innovants en faveur de la jeunesse» Synthèse et Questions/Réponses de l appel à projets Version du 28 juillet 2015 Synthèse Dans la continuité du «Plan

Plus en détail

Appel à projet 2015. D5 : Mobilisation des employeurs : O.S. 2 3.9.1.2

Appel à projet 2015. D5 : Mobilisation des employeurs : O.S. 2 3.9.1.2 F O N D S S O C I A L E U R O P E E N Appel à projet 2015 Le Conseil général du Finistère lance un appel à projet pour l année 2015 afin de financer avec l aide des crédits du Fonds Social Européen des

Plus en détail

Cadre achat de prestation du PLIE année 2015. Cahier des charges

Cadre achat de prestation du PLIE année 2015. Cahier des charges Cadre achat de prestation du PLIE année 2015 Action préparatoire à une entrée en parcours qualifiant Cahier des charges INTRODUCTION... 2 CONTEXTE GENERAL... 2 OBJECTIFS ET RESULTATS ATTENDUS... 2 DEROULEMENT

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2010. Axe d intervention 4. Version corrigée Mars 2010. PO FSE 2007-2013 «Compétitivité régionale et emploi» Ile-de-France

APPEL A PROJETS 2010. Axe d intervention 4. Version corrigée Mars 2010. PO FSE 2007-2013 «Compétitivité régionale et emploi» Ile-de-France PO FSE 2007-2013 «Compétitivité régionale et emploi» Ile-de-France Contacts Direction régionale du travail, de l emploi et de la formation professionnelle d Ile de France Orientation et appui Service FSE

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Date limite de remise des candidatures : Le 27/12/2013 Envoi des offres : aurelie.huby@midi-pyrenees.cci.fr Le

Plus en détail

LE DISPOSITIF ENVOL AIDE A LA CREATION OU REPRISE D ENTREPRISES 2014-2015

LE DISPOSITIF ENVOL AIDE A LA CREATION OU REPRISE D ENTREPRISES 2014-2015 LE DISPOSITIF ENVOL AIDE A LA CREATION OU REPRISE D ENTREPRISES 2014-2015 OBJET Le dispositif ENVOL est destiné aux personnes résidant en Champagne-Ardenne, désireuses de créer leur propre emploi par la

Plus en détail

Le rsa L Aide Personnalis. Aide Personnalisée de Retour à l Emploi. Préfecture de Seine Maritime

Le rsa L Aide Personnalis. Aide Personnalisée de Retour à l Emploi. Préfecture de Seine Maritime Le rsa L Aide Personnalis 1 Aide Personnalisée de Retour à l Emploi 1 Le rsa ses objectifs : Lutter contre la pauvreté 2 Encourager l exercice l ou le retour à une activité professionnelle Aider à l insertion

Plus en détail

POURQUOI INSTALLER DE NOUVEAUX

POURQUOI INSTALLER DE NOUVEAUX POURQUOI INSTALLER DE NOUVEAUX AGRICULTEURS? ELEMENTS DE CONTEXTE L ENJEU DU RENOUVELLEMENT DE LA POPULATION ACTIVE AGRICOLE Les installations ne permettent pas aujourd hui de compenser les départs en

Plus en détail

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective Un appui au recrutement de vos futurs salariés intérimaires La Préparation L essentiel de la POEC A la différence de la POE Individuelle, la POE n est pas conditionnée au dépôt préalable d une offre d

Plus en détail

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel BTS Management des unités commerciales Eléments principaux de la modification du référentiel Mai 2013 ANNEXE I UNITÉS CONSTITUTIVES DU RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION DU DOMAINE PROFESSIONNEL Unités Compétences

Plus en détail

Chantier-Formation PARTENARIAT ENTRE UNE ENTREPRISE PRIVÉE ET 2 STRUCTURES D INSERTION POUR LA RÉPONSE À UNE CLAUSE ART.14 DANS UN MARCHÉ PUBLIC

Chantier-Formation PARTENARIAT ENTRE UNE ENTREPRISE PRIVÉE ET 2 STRUCTURES D INSERTION POUR LA RÉPONSE À UNE CLAUSE ART.14 DANS UN MARCHÉ PUBLIC Chantier-Formation PARTENARIAT ENTRE UNE ENTREPRISE PRIVÉE ET 2 STRUCTURES D INSERTION POUR LA RÉPONSE À UNE CLAUSE ART.14 DANS UN MARCHÉ PUBLIC LOCALISATION : Quartier des bassins à Cherbourg-Octeville

Plus en détail

MBA Spécialisé en Alternance

MBA Spécialisé en Alternance MBA Spécialisé en Alternance "Stratégie du Développement Durable" Diplôme d'etat de Niveau I enregistré au Registre National des Certifications Professionnelles JO du 14 Avril 2012 2 2013 / 2014 Groupe

Plus en détail

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération L emploi d avenir 1 Le 03 mars 2013, la loi sur le contrat de génération est entrée en vigueur. Des entreprises de la Région Nord Pas-de-Calais

Plus en détail

Dénomination : Dates des périodes d immersion : Du...au.

Dénomination : Dates des périodes d immersion : Du...au. PREFET DE LA REGION POITOU-CHARENTES C U I BILAN DES ACTIONS DE PROFESSIONNALISATION ATTESTATION D EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE Concernant (nom et prénom du salarié) :... N d identifiant * :... Type de contrat

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE PREAMBULE L égalité professionnelle doit être un axe fort de la politique des ressources humaines au sein

Plus en détail

F I C H E P R A T I Q U E N 4 L E C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E D U S E C T E U R P U B L I C

F I C H E P R A T I Q U E N 4 L E C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E D U S E C T E U R P U B L I C F I C H E P R A T I Q U E N 4 L E C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E D U S E C T E U R P U B L I C Avant les démarches administratives - pour tout contrat, qu il soit du secteur privé ou du secteur

Plus en détail

PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI

PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI MÉTROPOLE JANVIER 2015 PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI POLE-EMPLOI.FR FORMER AVANT L EMBAUCHE ACTION DE FORMATION PRÉALABLE AU RECRUTEMENT (AFPR) Demandeurs d emploi inscrits auprès de Pôle emploi,

Plus en détail

L apprenti. Définition du code du travail

L apprenti. Définition du code du travail L apprenti Définition du code du travail Salarié rémunéré qui suit une formation diplômante pour obtenir une qualification professionnelle en signant un contrat d apprentissage. Le dispositif apprentissage

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

1. Consolider l emploi dans les entreprises d insertion

1. Consolider l emploi dans les entreprises d insertion ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SOUTIEN AUX EMPLOIS DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ECONOMIE 17.12 DESCRIPTIF DE L'INTERVENTION OBJECTIFS Consolider l emploi des entreprises de l économie sociale et solidaire

Plus en détail

Stratégie pour l IAE. Direccte d Ile-de-France. Avril 2015

Stratégie pour l IAE. Direccte d Ile-de-France. Avril 2015 Initiatives 77 K. Crona - Ares Avril 2015 Stratégie pour l IAE en Ile-de-FrancE 2015-2017 Direccte d Ile-de-France Rejoué Imaj Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation,

Plus en détail

APRE Aide Personnalisée de Retour à l Emploi

APRE Aide Personnalisée de Retour à l Emploi . APRE Aide Personnalisée de Retour à l Emploi Règlement d attribution & Mode d emploi Seine-Maritime page 1 Préambule Considérant que les bénéficiaires du RMI avaient parfois besoin d être soutenus financièrement

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE Les clés pour réussir votre mission 2 L APPRENTISSAGE, UN PARCOURS «GAGNANT - GAGNANT» Côté entreprise : C est

Plus en détail

Programme de formation des bénévoles et salariés de l ESS en Corse 2015

Programme de formation des bénévoles et salariés de l ESS en Corse 2015 Programme de formation des bénévoles et salariés de l ESS en Corse 2015 Cahier des charges pour le dépôt des réponses À l attention des Organismes de Formation, Ajaccio, le 4 février 2015 Objet : Appel

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Dispositif de professionnalisation des acteurs de l accueil, l information, l orientation, l emploi, la formation professionnelle initiale (par la voie de l apprentissage) et la formation

Plus en détail

CHARTE Formation Professionnelle en Mobilité. spécimen. www.ladom.fr

CHARTE Formation Professionnelle en Mobilité. spécimen. www.ladom.fr CHARTE Formation Professionnelle en Mobilité www.ladom.fr CHARTE 2013 La présente charte a pour objet de valider votre parcours professionnel en mobilité et de définir les engagements respectifs des signataires

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES RELATIF AU PORTAGE DU LABEL CENTRE DE RESSOURCE ET D INFORMATION DES BENEVOLES (CRIB) DE L ORNE

APPEL A CANDIDATURES RELATIF AU PORTAGE DU LABEL CENTRE DE RESSOURCE ET D INFORMATION DES BENEVOLES (CRIB) DE L ORNE LE PREFET DE L ORNE Alençon, le janvier 014 APPEL A CANDIDATURES RELATIF AU PORTAGE DU LABEL CENTRE DE RESSOURCE ET D INFORMATION DES BENEVOLES (CRIB) DE L ORNE Contexte : Pour répondre aux besoins croissants

Plus en détail

MBA Spécialisé en Alternance

MBA Spécialisé en Alternance MBA Spécialisé en Alternance "Achats Internationaux & Supply Chain" Diplôme d'etat de Niveau I enregistré au Registre National des Certifications Professionnelles JO du 14 Avril 2012 2 2013 / 2014 Groupe

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT DES SALARIES EN CAE LIVRET DE SUIVI. Mademoiselle/Madame/Monsieur (Prénom NOM) du salarié en CAE

ACCOMPAGNEMENT DES SALARIES EN CAE LIVRET DE SUIVI. Mademoiselle/Madame/Monsieur (Prénom NOM) du salarié en CAE Direccte Pays de la Loire UT72 ACCOMPAGNEMENT DES SALARIES EN CAE Fiche pratique n 08 LIVRET DE SUIVI Mademoiselle/Madame/Monsieur (Prénom NOM) du salarié en CAE Selon la taille de l établissement ce document

Plus en détail

Formation professionnelle des personnes détenues

Formation professionnelle des personnes détenues Appel à projets 2013 Formation professionnelle des personnes détenues Fonds Social Européen Programme opérationnel «Compétitivité régionale et Emploi» 2007/2013 Axe d intervention 3.2.1 Soutenir les publics

Plus en détail

CONSULTATION DU COMITÉ D ENTREPRISE ET DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL

CONSULTATION DU COMITÉ D ENTREPRISE ET DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL LES OBLIGATIONS VIS-À-VIS DU CE OU DES DP LES S SUR LES ORIENTATIONS Pour les délégués du personnel Toutes les ETT ayant atteint un effectif d au moins 11 salariés pendant 12 mois, consécutifs ou non,

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AIDE INDIVIDUELLE A LA FORMATION DES LIGERIENS

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AIDE INDIVIDUELLE A LA FORMATION DES LIGERIENS REGLEMENT D INTERVENTION DE L AIDE INDIVIDUELLE A LA FORMATION DES LIGERIENS Objectif La Région propose aux ligériens chaque année 30 000 places de stage dans le cadre de son Offre de Formation Territorialisée,

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2015-2016

APPEL A PROJETS 2015-2016 APPEL A PROJETS 2015-2016 Organisme Intermédiaire des PLIE Sud-Aquitains Programme opérationnel national Fonds Social Européen pour l inclusion et l emploi Axe 3 / Objectif thématique 9 / Objectif spécifique

Plus en détail

Loi n 2011-893 du 28 Juillet pour le développement de l alternance et la sécurisation des parcours professionnels

Loi n 2011-893 du 28 Juillet pour le développement de l alternance et la sécurisation des parcours professionnels Loi n 2011-893 du 28 Juillet pour le développement de l alternance et la sécurisation des parcours professionnels La loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 comporte différentes mesures visant notamment à développer

Plus en détail

Appel à projet Mise en place d une formation à l initiation d internet et à la réalisation du premier CV, à l attention des bénéficiaires du RSA

Appel à projet Mise en place d une formation à l initiation d internet et à la réalisation du premier CV, à l attention des bénéficiaires du RSA Appel à projet Mise en place d une formation à l initiation d internet et à la réalisation du premier CV, à l attention des bénéficiaires du RSA Préambule : Cet appel à projet est mis en place au titre

Plus en détail

Quelles sont les conditions de travail de l apprenti?

Quelles sont les conditions de travail de l apprenti? Quelles sont les conditions de travail de l apprenti? L apprenti est un salarié à part entière. À ce titre, les lois, les règlements et la convention collective de la branche professionnelle ou de l entreprise

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL À PROJETS «INNOVATION SOCIALE» Avise juin 2012

CAHIER DES CHARGES APPEL À PROJETS «INNOVATION SOCIALE» Avise juin 2012 CAHIER DES CHARGES APPEL À PROJETS «INNOVATION SOCIALE» Avise juin 2012 Cet appel à projets est cofinancé par les crédits du Fonds social européen du volet central. 1/9 1/ Diagnostic et contexte Au niveau

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET CAHIER DES CHARGES DE SELECTION DU GESTIONNAIRE

APPEL A MANIFESTATION D INTERET CAHIER DES CHARGES DE SELECTION DU GESTIONNAIRE APPEL A MANIFESTATION D INTERET CAHIER DES CHARGES DE SELECTION DU GESTIONNAIRE Prêt PRCTA Prêt à 0% du Programme Régional à la Création et à la Transmission en Agriculture Date de remise des manifestations

Plus en détail

Année 2005 Uni-est Accompagnement au cahier des charges de la référence de parcours GUIDE DU REFERENT DE PARCOURS PLIE

Année 2005 Uni-est Accompagnement au cahier des charges de la référence de parcours GUIDE DU REFERENT DE PARCOURS PLIE Uni-est Accompagnement au cahier des charges de la référence de parcours GUIDE DU REFERENT DE PARCOURS PLIE 1 Uni-est Accompagnement au cahier des charges de la référence de parcours SOMMAIRE LE CADRE

Plus en détail

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 ARTICLE 1 : CONTEXTE Dans le prolongement de son Agenda 21 qui s intègre dans une logique de développement durable,

Plus en détail

DIRECTIVE. Le Prêt Locatif Social (PLS) finance des logements locatifs situés en priorité dans les zones dont le marché immobilier est tendu.

DIRECTIVE. Le Prêt Locatif Social (PLS) finance des logements locatifs situés en priorité dans les zones dont le marché immobilier est tendu. DIRECTIVE PERSONNES MORALES PRODUCTION DE LOGEMENTS LOCATIFS SOCIAUX Construction ou acquisition-amélioration de logements locatifs sociaux, logements en structures collectives et logements meublés pour

Plus en détail

Situation évoquée Critères cumulatifs d admission au séjour Pour quel titre de séjour? Parents d enfants scolarisés (pages 4 et 5 de la circulaire)

Situation évoquée Critères cumulatifs d admission au séjour Pour quel titre de séjour? Parents d enfants scolarisés (pages 4 et 5 de la circulaire) LES MODIFICATIONS APPORTÉES PAR LA CIRCULAIRE VALLS DE NOVEMBRE 2012 «Conditions d examen des demandes d admission au séjour déposées par des ressortissants étrangers en situation irrégulière dans le cadre

Plus en détail

Quels sont les bénéficiaires de ce contrat?

Quels sont les bénéficiaires de ce contrat? Quels sont les bénéficiaires de ce contrat? Quelles employeurs peuvent bénéficier de ce dispositif? Forme et contenu du contrat Rémunération minimale du salarié Formation Avantages pour l'employeur Comment

Plus en détail

LES APPORTS DE LA LOI DE MOBILITE POUR LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

LES APPORTS DE LA LOI DE MOBILITE POUR LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE F I C H E P R A T I Q U E C D G 5 0 LES APPORTS DE LA LOI DE MOBILITE POUR LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE L E S S E N T I E L La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours

Plus en détail

GUIDE DE La formation. Pour les employeurs d emploi d avenir

GUIDE DE La formation. Pour les employeurs d emploi d avenir GUIDE DE La formation Pour les employeurs d emploi d avenir SOMMAIRE POURQUOI UN GUIDE DE LA FORMATION À 3 DESTINATION DES EMPLOYEURS D EMPLOI D AVENIR? L ESSENTIEL DU GUIDE 4 I. faites DE VOS ENGAGEMENTS

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015 PREFET DE LA REGION MIDI-PYRENEES DOCUMENT D ORIENTATION Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des formations professionnelles 2011-2015 Direction régionale des entreprises,

Plus en détail

PROMOTION IMMOBILIERE CCN 3248 IDCC 1512 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015

PROMOTION IMMOBILIERE CCN 3248 IDCC 1512 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015 2015 CCN 3248 IDCC 1512 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015 1 2 3 4 Tutorat 5 Compte Personnel de Formation ATTENTION : CES CRITÈRES SONT SUSCEPTIBLES D'ETRE MODIFIÉS EN COURS D'ANNÉE Les demandes

Plus en détail

FONDS REGIONAL DE FORMATION CRMA - PROVENCE ALPES COTE D AZUR

FONDS REGIONAL DE FORMATION CRMA - PROVENCE ALPES COTE D AZUR FONDS REGIONAL DE FORMATION CRMA - PROVENCE ALPES COTE D AZUR REGLES DE PRISE EN CHARGE MISE A JOUR AU 18/03/2013 Page 1 / 14 SOMMAIRE I- BENEFICIAIRES DU FONDS RÉGIONAL DE FORMATION II- MODALITES DE PRISE

Plus en détail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Intégrer de nouveaux salariés en les formant à vos métiers Définir un parcours de formation, interne et/ou externe, adapté aux spécificités de votre ETT Valoriser la transmission des savoir-faire et des

Plus en détail

EXPERTS COMPTABLES CCN 3020 IDCC 787 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015

EXPERTS COMPTABLES CCN 3020 IDCC 787 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015 2015 CCN 3020 IDCC 787 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015 1 2 3 4 5 Compte Personnel de Formation ATTENTION : CES CRITÈRES SONT SUSCEPTIBLES D'ETRE MODIFIÉS EN COURS D'ANNÉE Les demandes de

Plus en détail

I- Les dispositifs sans critères géographiques

I- Les dispositifs sans critères géographiques LE MEMENTO DES AIDES A LA CRÉATION ET A LA REPRISE D ENTREPRISE Plusieurs dispositifs ont été mis en place par les Pouvoirs Publics et les Collectivités Territoriales pour faciliter la création et la reprise

Plus en détail

Contrat de Professionnalisation ou Stage? Tout savoir pour bien choisir

Contrat de Professionnalisation ou Stage? Tout savoir pour bien choisir Contrat de Professionnalisation ou Stage??? Tout savoir pour bien choisir L objectif de ce livret est de répondre à vos questions en matière de contrat de professionnalisation et de stage. En effet, cette

Plus en détail

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter Formation Gestion des Ressources Humaines M2S formation Découvrir les techniques de base pour recruter Décrire les fonctions et les emplois Définir un dispositif de formation Formation de tuteur La Gestion

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Circulaire du 1er février 2013 relative à la domiciliation en établissement pénitentiaire NOR : JUSK1240044C La garde des sceaux, ministre de la justice, Le ministre de l'intérieur, Pour attribution à

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

Organiser et réaliser la formation en interne

Organiser et réaliser la formation en interne Vous voulez favoriser le transfert de savoir-faire maison au sein de vos équipes. Certaines compétences sont spécifiques à votre entreprise et détenues par des salariés experts. Vous ne trouvez par sur

Plus en détail

PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI

PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI DOM JANVIER 2015 PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI POLE-EMPLOI.FR FORMER AVANT L EMBAUCHE ACTION DE FORMATION PRÉALABLE AU RECRUTEMENT (AFPR) Demandeurs d emploi inscrits auprès de Pôle emploi, indemnisés

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE»

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE» GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier MISSION FORMATION CONTINUE ET APPRENTISSAGE «POLE ALTERNANCE» LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

MBA Spécialisé en Alternance

MBA Spécialisé en Alternance MBA Spécialisé en Alternance "Management de l Environnement" Diplôme d'etat de Niveau I enregistré au Registre National des Certifications Professionnelles JO du 13 octobre 2007 2 2013 / 2014 Groupe Sup

Plus en détail

AIDE A LA REINDUSTRIALISATION «PME» version 2015

AIDE A LA REINDUSTRIALISATION «PME» version 2015 CdC ARI «PME» 07042015 AIDE A LA REINDUSTRIALISATION «PME» version 2015 CAHIER DES CHARGES Le dispositif de soutien à l investissement productif du Programme d investissements d avenir (PIA) dénommé «ARI»

Plus en détail

OUVRIR LES PORTES DE LA BANQUE AUX JEUNES ENTREPRENEURS

OUVRIR LES PORTES DE LA BANQUE AUX JEUNES ENTREPRENEURS Contexte général de lancement de l expérimentation Pour des raisons indépendantes de notre volonté et de notre implication, la convention avec le Ministère a été signée à la fin du mois de décembre 2010.

Plus en détail

LE GUIDE DE VOTRE RECHERCHE D EMPLOI

LE GUIDE DE VOTRE RECHERCHE D EMPLOI MAI 2013 LA COOPÉRATIVE - William Daniels - Mai 2013 - Réf. 500 LE GUIDE DE VOTRE RECHERCHE POLE-EMPLOI.FR POLE-EMPLOI.FR PÔLE EMPLOI VOUS ACCOMPAGNE DURANT TOUTE VOTRE RECHERCHE Le chômage est une période

Plus en détail

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE ADDITIF EXPLICATIF 1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE Organisation de deux «secteurs» clairement identifiés dans leurs objectifs et missions. Sous la responsabilité d un pilotage unique, ces deux «secteurs»

Plus en détail

Convention de partenariat pour l accès aux droits, aux soins et à la prévention des rennais

Convention de partenariat pour l accès aux droits, aux soins et à la prévention des rennais Vendredi 3 octobre 2014 Convention de partenariat pour l accès aux droits, aux soins et à la prévention des rennais Convention de partenariat pour l accès aux droits, aux soins et à la prévention des

Plus en détail

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Version provisoire - Mars 2010 La Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle Placée sous l autorité

Plus en détail

MODE D EMPLOI DE L APPRENTISSAGE

MODE D EMPLOI DE L APPRENTISSAGE ÉTUDES INTERCULTURELLES DE LANGUES APPLIQUÉES Licence Pro Rédacteur Technique Master 2 Pro Industrie de la Langue et Traduction Spécialisée Master 2 Pro de Conception Documentation Multilingue et Multimédia

Plus en détail

Journée de formation - Service Civique

Journée de formation - Service Civique Journée de formation - Service Civique Accueillir et accompagner un jeune en engagement de Service Civique «Le tuteur, un rôle fondamental pour le respect de l esprit du Service Civique, et la réussite

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENT QUALITE Référencement de l offre de formation en Bretagne dans la cadre du projet «Mutations économiques et Transition

CHARTE D ENGAGEMENT QUALITE Référencement de l offre de formation en Bretagne dans la cadre du projet «Mutations économiques et Transition CHARTE D ENGAGEMENT QUALITE Référencement de l offre de formation en Bretagne dans la cadre du projet «Mutations économiques et Transition Energétique dans le Bâtiment» ENGAGEMENTS DE CONSTRUCTYS BRETAGNE

Plus en détail

Investissements d avenir Action : «Prêts à l industrialisation des projets de R&D issus des pôles de compétitivité» (PIPC)»

Investissements d avenir Action : «Prêts à l industrialisation des projets de R&D issus des pôles de compétitivité» (PIPC)» Investissements d avenir Action : «Prêts à l industrialisation des projets de R&D issus des pôles de compétitivité» (PIPC)» Cahier des charges version 2014 1. Contexte et objectifs de l appel à projets

Plus en détail

Plateforme Mobilité Emploi Insertion De l agglomération lyonnaise

Plateforme Mobilité Emploi Insertion De l agglomération lyonnaise Plateforme Mobilité Emploi Insertion De l agglomération lyonnaise 1 APPEL A PROJET POUR LA MISE A DISPOSITION DE VEHICULES 2014 CONTEXTE ET ENJEUX L importance des questions liées à l absence de mobilité

Plus en détail

PACMA006-2014 consultant GPEC Cahier des clauses techniques particulières

PACMA006-2014 consultant GPEC Cahier des clauses techniques particulières PACMA006-2014 consultant GPEC Cahier des clauses techniques particulières Nombre de pages : 4 y compris l annexe Annexe 1 informations à faire figurer dans le rapport de synthèse PACMA006-2014 consultant

Plus en détail

Plan local pour l'insertion et l'emploi (PLIE) de la Communauté d'agglomération Valenciennes Métropole APPEL A PROJETS 2015-2017

Plan local pour l'insertion et l'emploi (PLIE) de la Communauté d'agglomération Valenciennes Métropole APPEL A PROJETS 2015-2017 Le PLIE est cofinancé par l Union Européenne Plan local pour l'insertion et l'emploi (PLIE) de la Communauté d'agglomération Valenciennes Métropole Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen

Plus en détail

LISTE DES PIECES A FOURNIR POUR LES DEMANDES D ADMISSION AU SEJOUR DEPOSEES PAR DES RESSORTISSANTS ETRANGERS EN SITUATION IRREGULIERE

LISTE DES PIECES A FOURNIR POUR LES DEMANDES D ADMISSION AU SEJOUR DEPOSEES PAR DES RESSORTISSANTS ETRANGERS EN SITUATION IRREGULIERE PRÉFET DES DEUX-SÈVRES Préfecture Direction de la Réglementation et des Libertés Publiques Bureau de l Etat Civil et des Etrangers NIORT, le 07/06/2013 LISTE DES PIECES A FOURNIR POUR LES DEMANDES D ADMISSION

Plus en détail

Les maisons d assistants maternels

Les maisons d assistants maternels GUIDE Direction de l Enfance et de la Famille Les maisons d assistants maternels Édition 2014 Sommaire Sommaire 3 Préambule 4 PARTIE 1 - DÉFINITION et PRINCIPES GÉNÉRAUX I. DÉFINITION 6 1- Les codes 6

Plus en détail

Édition 2013. Guide de l alternance dans les IEG. Retrouvez FO Énergie et Mines sur www.fnem-fo.org

Édition 2013. Guide de l alternance dans les IEG. Retrouvez FO Énergie et Mines sur www.fnem-fo.org Édition 2013 Retrouvez FO Énergie et Mines sur www.fnem-fo.org Laurine Eugénie Secrétaire Fédérale L objectif est double : FO Énergie et Mines vous souhaite la bienvenue dans les entreprises des Industries

Plus en détail

AIDES FINANCIERES POUR L AMELIORATION DE L HABITAT

AIDES FINANCIERES POUR L AMELIORATION DE L HABITAT AIDES DU CONSEIL GENERAL DEPARTEMENTAL Prestation de Compensation du Handicap (PCH) : Vous avez moins de 60 ans ou jusqu à 75 ans si les droits ont été justifiés avant. Renseignements auprès de la Maison

Plus en détail

CAISSE D EPARGNE Pour toutes les actions débutant le 19/02/2015

CAISSE D EPARGNE Pour toutes les actions débutant le 19/02/2015 CAISSE D EPARGNE Pour toutes les actions débutant le 19/02/2015 1 2 Période de professionnalisation 3 Tutorat 4 Compte Personnel de Formation ATTENTION : CES CRITÈRES SONT SUSCEPTIBLES D'ETRE MODIFIÉS

Plus en détail