La Carte Vitale : réussir son intégration dans le SIH. 27 janvier 2009 Jean-Marc Zimmermann

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Carte Vitale : réussir son intégration dans le SIH. 27 janvier 2009 Jean-Marc Zimmermann"

Transcription

1 La Carte Vitale : réussir son intégration dans le SIH 27 janvier 2009 Jean-Marc Zimmermann 1

2 Le Groupe CAPIO Groupe de cliniques privées européen fondé en 1994 en Suède 26 cliniques en France 21 établissements MCO 1 établissement de santé mentale 3 établissements SSR 1 établissement spécialisé en dialyse 5200 salariés 85% de soignants 3700 lits et places patients accueillis en 2007 Plus de passages aux Urgences Plus de naissances 2

3 Choix stratégiques Systèmes d Information Développement spécifique des outils de gestion de flux Demandes d hospitalisation Planning de bloc Gestion des lits Développement spécifique d outils de gestion du PMSI Saisie des actes Groupage Intégration d outils du marché sur les autres domaines Admission / Facturation Prescription / Circuit du médicament Soins infirmiers Consolidation des données dans le dossier patient ecap 3

4 Circuit de prise en charge patient DOSSIER PATIENT ecap DEMANDE D HOSPIT. ADMISSION ACCUEIL DANS LE SERVICE Réservation de lit Création de dossier Affectation de lit Réservation de bloc Gestion des étiquettes Impression des étiquettes SOINS PMSI Planning de bloc Gestion du circuit des médicaments Groupage Gestion des prothèses Gestion des soins infirmiers Validation Expéditions Codage des actes SORTIE SHS-SANTE 400 ecap - WeP Facturation ecap - SAB ecap - RUM INTERVENTION Medasys - DxCare Récupération des suppléments 4

5 Les enjeux de la gestion de l identité Qualité du Dossier médical Cohérence entre Dossier médical et Séjour administratif Saisie des actes Prescriptions / Soins Résultats de laboratoire Traçabilité Facturation / PMSI Synthèse de fin de séjour Unicité du dossier médical Intégration de documents externes dans le dossier patient Documents produits hors du système clinique Nécessité de gérer la question de l identité durant toutes les étapes de l hospitalisation 5

6 Le contexte de l hospitalisation privée La consultation du praticien libéral déclenche l hospitalisation Première saisie d un identifiant patient Démarrage du processus d admission Le médecin libéral assure le suivi du patient durant l hospitalisation Rédaction du compte-rendu opératoire Edition des documents de sortie remis au patient Un dossier patient complet intègre des documents du dossier du praticien Nécessaire à la facturation Exhaustivité de la synthèse du séjour dans le dossier clinique Nécessité de partager des données médicale avec le cabinet 6

7 Les contraintes Des intervenants extérieurs à l établissement Le praticien libéral et sa secrétaire Des cabinets de ville, parfois non connectés au réseau de l établissement Une informatisation hétérogène Cabinets souvent informatisés (FSE, dossier patient) Plusieurs dizaines de logiciels de gestion disponibles sur le marché Difficulté d interfacer tous ces logiciels avec un serveur d identité clinique Une intégration partielle de la Carte Vitale Utilisée pour le logiciel de Gestion de cabinet Utilisée aux Admissions pour la gestion administrative Incompatibilité des API Problèmes de maintenance Difficulté de lecture au travers des passerelles HTTPS 7

8 La solution actuelle Un Tableau de bord extranet réservé aux praticiens Suivi des patients hospitalisés Planning opératoire Saisie des actes hors-bloc Accès au Dossier patient Demande d hospitalisation électronique Connectée au serveur d identité clinique Intégrée au Tableau de bord 8

9 9

10 10

11 11

12 12

13 13

14 Circuit de prise en charge patient DOSSIER PATIENT ecap DEMANDE D HOSPIT. ADMISSION ACCUEIL DANS LE SERVICE Réservation de lit Création de dossier Affectation de lit Réservation de bloc Gestion des étiquettes Impression des étiquettes SOINS PMSI Planning de bloc Gestion du circuit des médicaments Groupage Gestion des prothèses Gestion des soins infirmiers Validation Expéditions Codage des actes SORTIE SANTE 400 ecap - WeP Facturation ecap - SAB ecap - RUM INTERVENTION Medasys - DxCare Récupération des suppléments 14

15 15

16 Dossier patient 16

17 17

18 Les Imperfections de cette solution Exploitation indirecte de la carte vitale au secrétariat des médecins Forte dépendance vis-à-vis du «facteur humain» Méconnaissance des enjeux par le personnel extérieur à l établissement Nécessité de sensibiliser très régulièrement le personnel d admission Problèmes d identité constatés sur la Carte Vitale Impact important sur le dossier transfusionnel Pas de fusion / rapprochements de dossiers patient a posteriori Pas de cellule d identito-vigilance Difficulté de propagation des rapprochements dans tous les systèmes 18

19 Les Perspectives Intégration des annuaires d identité régionaux Idéopass : Franche-Comté SISRA : Rhône-Alpes Extension du SI Capio vers les cabinets médicaux Homogénéisation des outils Intégration de la gestion de cabinet au SI clinique Emergence d un identifiant unique: Identifiant National de Santé 19

20 QUESTIONS / REPONSES Merci de votre attention 20

Accompagner la performance des établissements de Santé

Accompagner la performance des établissements de Santé Accompagner la performance des établissements de Santé Medasys en quelques mots Une activité d édition de logiciels qui a évolué, depuis les années 90, de l imagerie médicale à un SIH complet transversal

Plus en détail

Système d Information Hospitalier

Système d Information Hospitalier Système d Information Hospitalier 19 mai 2011 - Rennes Dr P. Bercelli DIM- CHBS Système d Information Système d information = ensemble des moyens matériels, logiciels, organisationnels et humains visant

Plus en détail

ETAT DE MATURITE DES SI DES ETABLISSEMENTS SANITAIRES DE LA REGION PAYS DE LA LOIRE

ETAT DE MATURITE DES SI DES ETABLISSEMENTS SANITAIRES DE LA REGION PAYS DE LA LOIRE DIRECTION DE L'EFFICIENCE DE L'OFFRE Département des systèmes d information partagés ETAT DE MATURITE DES SI DES ETABLISSEMENTS SANITAIRES DE LA REGION PAYS DE LA LOIRE Sommaire 1 - L observatoire des

Plus en détail

LE SAVOIR FAIRE D UN ETABLISSEMENT OQN EN MATIERE DE FACTURATION AU FIL DE L EAU

LE SAVOIR FAIRE D UN ETABLISSEMENT OQN EN MATIERE DE FACTURATION AU FIL DE L EAU LE SAVOIR FAIRE D UN ETABLISSEMENT OQN EN MATIERE DE FACTURATION AU FIL DE L EAU Jean-Marc SAULI Chef du Service Facturation - Institut A. TZANCK 06700 Saint-Laurent du Var LES PRE REQUIS Enjeu de la facturation

Plus en détail

Atelier IDENTITOVIGILANCE. Monique Lathelize Daniel Saquet. Limoges, AFGRIS Monaco, AFGRIS. 5 ème Congrès octobre 2006 St Denis

Atelier IDENTITOVIGILANCE. Monique Lathelize Daniel Saquet. Limoges, AFGRIS Monaco, AFGRIS. 5 ème Congrès octobre 2006 St Denis Atelier IDENTITOVIGILANCE Monique Lathelize Daniel Saquet Limoges, AFGRIS Monaco, AFGRIS 1 Atelier IDENTITOVIGILANCE Des pistes pour mettre en œuvre des BP pour : Améliorer le processus d identification

Plus en détail

Le Système d Information et de Communication de l HEGP

Le Système d Information et de Communication de l HEGP Le Système d Information et de Communication de l HEGP Plan Analyse stratégique - Objectifs Procédure de sélection Architecture fonctionnelle Architecture applicative État d avancement Objectifs du système

Plus en détail

Do.Pa.Nîmes. Journée Hôpital 2012 Retour d Expérience 15 septembre 2011

Do.Pa.Nîmes. Journée Hôpital 2012 Retour d Expérience 15 septembre 2011 Pôle Evaluation Finances Do.Pa.Nîmes Dossier Patient Nîmes Journée Hôpital 2012 Retour d Expérience 15 septembre 2011 Emilie Barde Directrice du Système d Hospitalier CHU de NIMES Christophe Boisson Médecin

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION 1525, chemin du Lavarin 84083 Avignon cedex 2 Mai 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L hôpital Local Intercommunal de Rocher-LARGENTIÈRE. Avenue des Marronniers 07110 LARGENTIERE.

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L hôpital Local Intercommunal de Rocher-LARGENTIÈRE. Avenue des Marronniers 07110 LARGENTIERE. COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L hôpital Local Intercommunal de Rocher-LARGENTIÈRE Avenue des Marronniers 07110 LARGENTIERE Octobre 2003 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE

Plus en détail

Démarches d amélioration entreprises au SIM

Démarches d amélioration entreprises au SIM Démarches d amélioration entreprises au SIM Centre Hospitalier de Saverne Fariba COULON Contexte Définition du programme capacitaire de l établissement sur la base d un diagnostic partagé entre l ARS et

Plus en détail

L identification du patient. la sécurité en question

L identification du patient. la sécurité en question L identification du patient la sécurité en question INTRODUCTION La sécurisation de l identification du patient est un prérequis incontournable. En effet, les erreurs évitables liées à l identité du patient

Plus en détail

ÆGLÉ. L intelligence modulair e. informatique médicale. pôle urgences. pôle stérilisation. p.m.s.i. pôle secrétariat & consultations.

ÆGLÉ. L intelligence modulair e. informatique médicale. pôle urgences. pôle stérilisation. p.m.s.i. pôle secrétariat & consultations. pôle urgences Organiser Gérer Planifier Contrôler pôle secrétariat & consultations pôle séjours p.m.s.i pôle stérilisation L intelligence modulair e ÆGLÉ informatique médicale pôle bloc pôle secrétariat

Plus en détail

CONCOURS GENERAL SESSION 2009

CONCOURS GENERAL SESSION 2009 CONCOURS GENERAL SESSION 2009 Epreuve d admission Partie écrite : Durée : 2 heures Le Centre hospitalier du Val d Ariège (CHVA) est inscrit dans un réseau local de lutte contre les infections nosocomiales

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (APRES MESURE DE SUIVI) LA CLINIQUE DES ÉMAILLEURS 1, RUE VICTOR-SCHOELCHER LIMOGES

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (APRES MESURE DE SUIVI) LA CLINIQUE DES ÉMAILLEURS 1, RUE VICTOR-SCHOELCHER LIMOGES ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (APRES MESURE DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE LA CLINIQUE DES ÉMAILLEURS 1, RUE VICTOR-SCHOELCHER 87000 LIMOGES JUIN 2007 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT Nom de

Plus en détail

CARIATIDES PSY D O S S I E R I N F O R M AT I S É D U P AT I E N T

CARIATIDES PSY D O S S I E R I N F O R M AT I S É D U P AT I E N T D U P AT I E N T Présentation du progiciel Cariatides Psychiatrie DU MÉDECIN DE SOINS HYGIÈNE PHARMACIE DE L ORTHOPHONISTE PATIENT LABORATOIRE DU PSYCHOMOTRICIEN SOCIAL DU PSYCHOLOGUE ADMINISTRATEUR Les

Plus en détail

Identito-vigilance : Constats, plan d actions et perspectives. CHU de Nantes

Identito-vigilance : Constats, plan d actions et perspectives. CHU de Nantes Identito-vigilance : Constats, plan d actions et perspectives CHU de Nantes Dr. Nathalie SURER CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NANTES Page 1 CONTEXTE DE LA DÉMARCHE INSTITUTIONNELLE Pas de réglementation

Plus en détail

Informatisation du Dossier Médical

Informatisation du Dossier Médical Santé Publique Informatique Médicale Informatisation du Dossier Médical Philippe MASSARI Médecin des Hôpitaux Responsable de l'unité d'informatique Médicale - CHU de ROUEN Courriel : Philippe.Massari@chu-rouen.fr

Plus en détail

Journées Athos. Référentiel Patients & GHT. Sylvie BRIEUGNE : Responsable domaine Patient MiPih

Journées Athos. Référentiel Patients & GHT. Sylvie BRIEUGNE : Responsable domaine Patient MiPih Journées Athos Référentiel Patients & GHT Sylvie BRIEUGNE : Responsable domaine Patient MiPih Fabrice PAQUIEN: Responsable Intégration Hôpital Nord Ouest Contexte Règlementaire Le projet de décret GHT

Plus en détail

Modernisation du système d informationd. Dijon le 28 septembre 2006 CREACH Gilles

Modernisation du système d informationd. Dijon le 28 septembre 2006 CREACH Gilles Modernisation du système d informationd afin d intégrer le dossier régional r partagé Dijon le 28 septembre 2006 CREACH Gilles 3 solutions étudiées Racheter un outil intégrant le médical et l administratif

Plus en détail

La sécurité de l identité du patient dans la certification V 2014

La sécurité de l identité du patient dans la certification V 2014 La sécurité de l identité du patient dans la certification V 2014 Mardi 3 novembre 2015 Journée interrégionale sur la qualité et la sécurité des soins en établissement de santé REQUA SRA Bourgogne L identification

Plus en détail

Le risque lié aux erreurs d identité patients : Retours d expériences

Le risque lié aux erreurs d identité patients : Retours d expériences Le risque lié aux erreurs d identité patients : Retours d expériences Club Qualité Santé Ile de France 26 septembre 2007 Le Risque identitaire : contexte général Une EPP menée sur le risque identitaire

Plus en détail

CLINIQUE AMBROISE PARE

CLINIQUE AMBROISE PARE 1 COORDONNEES DE L ETABLISSEMENT Raison sociale SA CLINIQUE AMBOISE PARE Adresse 387, route de Saint-Simon Code postal 31082 Commune Toulouse cedex 1 N FINESS 310 780 382 N SIRET 300 379 765 00021 Représentant

Plus en détail

Technologie d interopérabilité entre systèmes d information

Technologie d interopérabilité entre systèmes d information Technologie d interopérabilité entre systèmes d information Un cas concret : Transmissions de documents d hospitalisation entre le CH d Oloron Ste Marie et les médecins traitants Laurent Frigara Directeur

Plus en détail

SEMINAIRE e-resater TOULOUSE

SEMINAIRE e-resater TOULOUSE SEMINAIRE e-resater TOULOUSE Le 2 Juin Dr Jean-Louis VICQ 1 PRESENTATION D ECHOSANTE 2003 : Réseau territorial de santé polyvalent / Prise en charge de la Dépendance / Coordination et maintien à domicile,

Plus en détail

Informatisation du dossier patient HEGP : exemple de mise en oeuvre

Informatisation du dossier patient HEGP : exemple de mise en oeuvre Chapitre 5 : Systèmes d Information Informatisation du dossier patient HEGP : exemple de mise en oeuvre Dr Christel DANIEL-LE BOZEC Université Paris Descartes UMRS 872- INSERM christel.daniel@spim.jussieu.fr

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR COMPTABILITE ET GESTION

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR COMPTABILITE ET GESTION BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR COMPTABILITE ET GESTION Informatique et Systèmes d Information CG ISDI M 1/10 Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 3 Matériel autorisé Aucun matériel n est autorisé.

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CLINIQUE DU CEDRE

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CLINIQUE DU CEDRE ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE CLINIQUE DU CEDRE 950, rue de la Haie 76235 BOIS-GUILLAUME Novembre 2010 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT Nom de

Plus en détail

Module Sanitaire - Rédaction et envoi d une prescription

Module Sanitaire - Rédaction et envoi d une prescription Module Sanitaire - Rédaction et envoi d une prescription 1 Initialiser une demande 2 Initialiser une demande la pathologie Renseignez les champs correspondants 3 Initialiser une demande le patient Rappel

Plus en détail

Projet FIDES : état des lieux et retour d expérience du Groupe Hospitalier Saint Vincent

Projet FIDES : état des lieux et retour d expérience du Groupe Hospitalier Saint Vincent Projet FIDES : état des lieux et retour d expérience du Groupe Hospitalier Saint Vincent Eric JEANGIRARD DSIO 24 Septembre 2013 Le Fondation Vincent de Paul : 4 missions au service de l Homme Des compétences

Plus en détail

TRACEUR JOURNÉE RÉGIONALE CAPPS LA MÉTHODE DU PATIENT. Réseausantéqualité Nord Pas-de-Calais Picardie

TRACEUR JOURNÉE RÉGIONALE CAPPS LA MÉTHODE DU PATIENT. Réseausantéqualité Nord Pas-de-Calais Picardie JOURNÉE RÉGIONALE CAPPS LA MÉTHODE DU PATIENT TRACEUR Réseausantéqualité Nord Pas-de-Calais Picardie Pauline Bailleul, Responsable Département Management de la Qualité et de la Gestion des Risques 12 juin

Plus en détail

CHIFFRES CLéS % 64 %

CHIFFRES CLéS % 64 % CHIFFRES CLéS 957 12 3 50 % 64 % 879 497 64 127 893 88 2 7 8 0 3 8 2 105 625 227 573 348 150 817 1 602 312 655 Studio Réflex #sommaire Activité... Activité Services Médico-Techniques Consultations externes

Plus en détail

Etat des réformes du financement et de l'assurance maladie au 01/09/07 et impacts sur le SI des établissements de santé

Etat des réformes du financement et de l'assurance maladie au 01/09/07 et impacts sur le SI des établissements de santé Etat des réformes du financement et de l'assurance maladie au 01/09/07 et impacts sur le SI des établissements de santé Point éditeurs, 7 décembre 2007 Le projet «Etat des réformes du financement et de

Plus en détail

Fiche de poste : médecin DIM CH Le Mans

Fiche de poste : médecin DIM CH Le Mans Fiche de poste : médecin DIM CH Le Mans Date : 11 mars 2016 Poste à pourvoir : de suite Lieu : Centre Hospitalier Le Mans Département d Information Médicale Bâtiment Tardieu Adresse : 194 Avenue Rubillard

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE DE SOINS DE SUITE ET DE RÉADAPTATION LE CHILLON

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE DE SOINS DE SUITE ET DE RÉADAPTATION LE CHILLON ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE CENTRE DE SOINS DE SUITE ET DE RÉADAPTATION LE CHILLON Le Château du Chillon 49370 LE LOUROUX-BECONNAIS Juillet 2009 PARTIE

Plus en détail

Journée PNSE 3 du 3 juin 2015. Outil informatique SéSanE en cours de finalisation

Journée PNSE 3 du 3 juin 2015. Outil informatique SéSanE en cours de finalisation Journée PNSE 3 du 3 juin 2015 Outil informatique SéSanE en cours de finalisation Que permet l application? Comment se sert-on de l application? Quelle est l architecture de l application? 1 Application

Plus en détail

Devenez l architecte de votre dossier patient

Devenez l architecte de votre dossier patient Couverture Fonctionnelle - Droits d accès - Agenda - Tableau de bord - Bureautique - Gestion du PMSI - Prescriptions - Exploitations & statistiques - Atelier objets Devenez l architecte de votre dossier

Plus en détail

FIDES ACE. Facturation Individuelle des Etablissements de santé. Présentation ARS Limoges le 6 février 2014

FIDES ACE. Facturation Individuelle des Etablissements de santé. Présentation ARS Limoges le 6 février 2014 FIDES ACE Facturation Individuelle des Etablissements de santé Présentation ARS Limoges le 6 février 2014 Rédacteurs : Nadine DEFOIS - Nicolas MAGRO Sommaire Principaux Impacts Travaux Préalables Travaux

Plus en détail

Identifier les maillons faibles de la chaine transfusionnelle

Identifier les maillons faibles de la chaine transfusionnelle Identifier les maillons faibles de la chaine transfusionnelle Dr. Bernard Lassale Correspondant d Hémovigilance AP-HM ACNBH ODPC N 1495 42 ème Colloque National des Biologistes des Hôpitaux Strasbourg,

Plus en détail

Retour d expérience de l hémovigilance sur l identitovigilance. Docteur Jean-Jacques CABAUD Coordination Régionale Hémovigilance

Retour d expérience de l hémovigilance sur l identitovigilance. Docteur Jean-Jacques CABAUD Coordination Régionale Hémovigilance Retour d expérience de l hémovigilance sur l identitovigilance Docteur Jean-Jacques CABAUD Coordination Régionale Hémovigilance La maîtrise de l identification l du patient est un facteur clé de la sécurité

Plus en détail

L ocalisation. LA PRISE EN CHARGE DES PATIENTS Hôpital Clemenceau. Plan de Caen. 2 chiffres clés CHRU de Caen. Hôpital Côte de Nacre

L ocalisation. LA PRISE EN CHARGE DES PATIENTS Hôpital Clemenceau. Plan de Caen. 2 chiffres clés CHRU de Caen. Hôpital Côte de Nacre Centre Hospitalier Régional Universitaire de Caen L ocalisation Plan de Caen Hôpital Côte de Nacre Centre Esquirol LA PRISE EN CHARGE DES PATIENTS Hôpital Clemenceau Résidence pour Personnes Agées 2 chiffres

Plus en détail

CLINIQUES UNIVERSITAIRES SAINT-LUC

CLINIQUES UNIVERSITAIRES SAINT-LUC Les Cliniques universitaires Saint-Luc Pourquoi PRINCE 2? P.Bouchat Directeur Informatique 8 Décembre 20 Où sommes-nous? 2 Nos missions Triple mission universitaire Les soins (de référence et de proximité)

Plus en détail

TECHNICIENNE DE L INFORMATION MEDICALE. Pôle projet d établissement, santé publique, qualité et système d information (Fiche de poste)

TECHNICIENNE DE L INFORMATION MEDICALE. Pôle projet d établissement, santé publique, qualité et système d information (Fiche de poste) Page : 1/5 Nom Fonction Signature REDACTEUR ROUFFIGNAT Laurent Cadre du service VERIFICATEUR APPROBATEUR MARTIGNAC Gaëlle LIVA-YONNET Sandra Référente démarche qualité du service Médecin DIM-Responsable

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CLINIQUE FRANÇOIS 1 ER. 12 Rue François 1 er Saint-Dizier ET DE LA

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CLINIQUE FRANÇOIS 1 ER. 12 Rue François 1 er Saint-Dizier ET DE LA ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE CLINIQUE FRANÇOIS 1 ER 12 Rue François 1 er 52100 Saint-Dizier ET DE LA CLINIQUE DE LA RENAISSANCE 41 43 Rue du Bac 51300

Plus en détail

Contexte aux Hospices Civils de Lyon

Contexte aux Hospices Civils de Lyon Contexte aux Hospices Civils de Lyon Comment utiliser les données du système d information hospitalier pour surveiller les infections associées aux soins : l expérimentation des Hospices Civils de Lyon

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DU PMSI OBJECTIFS, UTILISATION EVOLUTION

PRESENTATION GENERALE DU PMSI OBJECTIFS, UTILISATION EVOLUTION PRESENTATION GENERALE DU PMSI OBJECTIFS, UTILISATION EVOLUTION Form.PMSI-psychiatrie - Ministère de l'emploi et de la solidarité - janv 2002 - PMSI généralités1 PMSI PROGRAMME de MEDICALISATION des SYSTEMES

Plus en détail

Rapprochement du programme hôpital numérique et de la certification des établissements de santé

Rapprochement du programme hôpital numérique et de la certification des établissements de santé Rapprochement du programme hôpital numérique et de la certification des établissements de santé François Bérard, chef du service certification des établissements de santé, Haute Autorité de Santé Michelle

Plus en détail

Retour d expérience N 1

Retour d expérience N 1 Retour d expérience N 1 Etablissement CH de Laon Intervenant(s) Anne-Sophie TRIFFAUX : Cadre de santé infirmière, Service d accueil et d urgences Thème Retour d expérience sur la démarche de mise en place

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE DE LA CLINIQUE ARC-EN-CIEL. 71, avenue d Angoulême Châteaubernard BP COGNAC CEDEX

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE DE LA CLINIQUE ARC-EN-CIEL. 71, avenue d Angoulême Châteaubernard BP COGNAC CEDEX COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE DE LA CLINIQUE ARC-EN-CIEL 71, avenue d Angoulême Châteaubernard BP 10260 16112 COGNAC CEDEX Octobre 2006 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3

Plus en détail

Présentation d une EPP CH Sud Gironde

Présentation d une EPP CH Sud Gironde Présentation d une EPP CH Sud Gironde EPP Doublons / Fusions des dossiers patients (DPA) Dr Patricia CAREY Mme Nathalie DELONG Identification du patient Fréquence des erreurs d identité dans les établissements

Plus en détail

CARIATIDES MÉDICO-SOCIAL

CARIATIDES MÉDICO-SOCIAL Présentation du progiciel Cariatides Médico-Social DU MÉDECIN DE SOINS DE L ENCADRANT PHARMACIE DE L ORTHOPHONISTE RÉSIDENT LABORATOIRE DU PSYCHOMOTRICIEN SOCIAL DU PSYCHOLOGUE ADMINISTRATEUR 2 Les principales

Plus en détail

Dr Arnaud ETIENNE. Journée des DIM d Alsace 14 février 2012

Dr Arnaud ETIENNE. Journée des DIM d Alsace 14 février 2012 Dr Arnaud ETIENNE Journée des DIM d Alsace 14 février 2012 Retour d expériences sur la réorganisation de la production du PMSI 2 Le projet OPTIM au CHM Organisation décentralisée qui unités de soins DIM

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Troyes, le 10 septembre 2015 NAISSANCE DES HÔPITAUX CHAMPAGNE SUD

DOSSIER DE PRESSE. Troyes, le 10 septembre 2015 NAISSANCE DES HÔPITAUX CHAMPAGNE SUD DOSSIER DE PRESSE Troyes, le 10 septembre 2015 NAISSANCE DES HÔPITAUX CHAMPAGNE SUD MIEUX SE COORDONNER POUR AMÉLIORER LE PARCOURS DE SOIN DU PATIENT QU EST-CE QUE LES HÔPITAUX CHAMPAGNE SUD (HCS)? Les

Plus en détail

L intégration de la psychiatrie à un hôpital de spécialités médico-chirurgicales L exemple des hôpitaux universitaires de Paris (AP-HP)

L intégration de la psychiatrie à un hôpital de spécialités médico-chirurgicales L exemple des hôpitaux universitaires de Paris (AP-HP) L intégration de la psychiatrie à un hôpital de spécialités médico-chirurgicales L exemple des hôpitaux universitaires de Paris (AP-HP) Emmanuel GODDAT directeur d hôpital, directeur adjoint aux relations

Plus en détail

Administrer les SI sur un territoire : la Champagne Sud. EPS, GHT et GCS

Administrer les SI sur un territoire : la Champagne Sud. EPS, GHT et GCS Administrer les SI sur un territoire : la Champagne Sud EPS, GHT et GCS le besoin dans le numérique «Les besoins des professionnels et des patients sont très importants, les exigences augmentent» Dans

Plus en détail

Le patient traceur. Une méthode d évaluation de la réalité de l activité des établissements de santé. Août 2014 ACC01_F205_B

Le patient traceur. Une méthode d évaluation de la réalité de l activité des établissements de santé. Août 2014 ACC01_F205_B Le patient traceur Une méthode d évaluation de la réalité de l activité des établissements de santé Août 2014 ACC01_F205_B 1 La méthode du patient traceur Définition Méthode d évaluation et d amélioration

Plus en détail

La Gestion de l identité au sein de la PFR S@nté 972

La Gestion de l identité au sein de la PFR S@nté 972 PLATEFORME REGIONALE DE SANTE MARTINIQUE La Gestion de l identité au sein de la PFR S@nté 972 Journée internationale de l Identito vigilance Paris, le 1 février 2010 PFR S@nté 972 Gcssism 1er février 2010

Plus en détail

Docteur DEBOFFLE. G.

Docteur DEBOFFLE. G. 1 SESSION INTER REGIONALE Les Coopérations : L Hôpital Public au cœur du mouvement. Journée du 11 janvier 2001, à l ENSP de Rennes. Docteur DEBOFFLE. G. 2 HOPITAL LOCAL : HOPITAL DE PROXIMITE Quelles Missions

Plus en détail

Un exemple de structuration en Recherche clinique : le modèle du CH La Roche-sur-Yon

Un exemple de structuration en Recherche clinique : le modèle du CH La Roche-sur-Yon le 70 km du CHU Nantes 775 Lits MCO, Centre Hospitalier Départemental VENDEE 285 Praticiens, budget de 275 M consolidé 50 000 hospitalisations (complètes et partielles) 13 000 interventions chirurgicales

Plus en détail

CPS TRANSFORMATION NUMÉRIQUE CHU DE LIMOGES DPI MÉDECIN DE VILLE

CPS TRANSFORMATION NUMÉRIQUE CHU DE LIMOGES DPI MÉDECIN DE VILLE CPS TRANSFORMATION NUMÉRIQUE CHU DE LIMOGES 2017-2018 DPI @ MÉDECIN DE VILLE DEVENIR HÔPITAL NUMÉRIQUE D ICI FIN 2018 Pour accompagner l évolution de nos organisations et améliorer l accueil et la prise

Plus en détail

HÔPITAL LOCAL DU NEUBOURG 25, rue du Général de Gaulle BP LE NEUBOURG

HÔPITAL LOCAL DU NEUBOURG 25, rue du Général de Gaulle BP LE NEUBOURG ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE HÔPITAL LOCAL DU NEUBOURG 25, rue du Général de Gaulle BP 115 27110 LE NEUBOURG SEPTEMBRE 2010 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L

Plus en détail

L identitovigilance dans le processus transfusionnel

L identitovigilance dans le processus transfusionnel L identitovigilance dans le processus transfusionnel Dr Marie-France ANGELINI TIBERT Coordonnateur régional d hémovigilance Réunion - Mayotte Glossaire des sigles utilisés EI : Évènement Indésirable EIR

Plus en détail

Recueil d information médicalisé et standardisé généralisé en psychiatrie

Recueil d information médicalisé et standardisé généralisé en psychiatrie Recueil d information médicalisé et standardisé généralisé en psychiatrie - Enseignements du recueil complémentaire d actes de juin 2004 - Définition d un recueil simplifié Véronique Bourrachot, Agence

Plus en détail

Système d Information Hospitalier (SIH) C2I Santé Catherine Duclos, Jean-Baptiste Lamy

Système d Information Hospitalier (SIH) C2I Santé Catherine Duclos, Jean-Baptiste Lamy Système d Information Hospitalier (SIH) C2I Santé Catherine Duclos, Jean-Baptiste Lamy (jibalamy@free.fr) 1 Plan de l exposé Information et organisation de l hôpital Définition du SIH Mise en oeuvre d

Plus en détail

SEGMENTATION FONCTIONNELLE DU SIH REFERENCE ANAP

SEGMENTATION FONCTIONNELLE DU SIH REFERENCE ANAP SEGMENTATION FONCTIONNELLE DU SIH REFERENCE ANAP Février 2012 OBJET DU DOCUMENT Ce document s adresse en premier lieu aux directeurs des systèmes d information et d organisation. En second lieu, il s adresse

Plus en détail

T2A : impacts sur le SIH. Jeudi 30 septembre 2004 Sylvie DELPLANQUE

T2A : impacts sur le SIH. Jeudi 30 septembre 2004 Sylvie DELPLANQUE T2A : impacts sur le SIH Jeudi 30 septembre 2004 Sylvie DELPLANQUE Rappel des OBJECTIFS Mesurer l activité Évaluer les coûts de l activité Facturer l activité UNE DEMARCHE METHODIQUE 4 étapes successives

Plus en détail

RAPPORT DE CERTIFICATION SUITE À VISITE CIBLÉE. 2 e PROCÉDURE. POLYCLINIQUE DU GRAND SUD 350, avenue Saint-André-de-Codols 30932 NÎMES CEDEX 9

RAPPORT DE CERTIFICATION SUITE À VISITE CIBLÉE. 2 e PROCÉDURE. POLYCLINIQUE DU GRAND SUD 350, avenue Saint-André-de-Codols 30932 NÎMES CEDEX 9 RAPPORT DE CERTIFICATION SUITE À VISITE CIBLÉE 2 e PROCÉDURE POLYCLINIQUE DU GRAND SUD 350, avenue Saint-André-de-Codols 30932 NÎMES CEDEX 9 Janvier 2009 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT Dates

Plus en détail

Dossier Patient Informatisé Archives numériques

Dossier Patient Informatisé Archives numériques Dématérialisation des dossiers patients Dossier Patient Informatisé Archives numériques Dr Gérard MOUGENOT DIM CH Emile Durkheim - Epinal 1 Dématérialiser : pourquoi? L'accès et le partage de l'information

Plus en détail

Expérimentation du codage centralisé délocalisé

Expérimentation du codage centralisé délocalisé Expérimentation du codage centralisé délocalisé Journée des DIM d Alsace 26 novembre 2009 1 Le postulat L amélioration de la qualité du codage peut améliorer les recettes T2A au centre hospitalier de Mulhouse

Plus en détail

LA CLINIQUE CHENIEUX (LIMOGES)

LA CLINIQUE CHENIEUX (LIMOGES) LA CLINIQUE CHENIEUX (LIMOGES) Une clinique médico chirurgicale à actionnariat médical Une orientation par pôles d activités autour de 2 axes d intérêt général : - Les urgences - Le traitement du cancer

Plus en détail

Identitovigilance et Système d information en psychiatrie DR CLAUDE MARESCAUX

Identitovigilance et Système d information en psychiatrie DR CLAUDE MARESCAUX Identitovigilance et Système d information en psychiatrie DR CLAUDE MARESCAUX M É D E C I N R E S P O N S A B L E D U D I M C E N T R E H O S P I T A L I E R L E V I N A T I E R, B R O N, D É P A R T E

Plus en détail

Table ronde N 4 L informatisation des HAD et SSIAD : comment suivre ses patients au domicile?

Table ronde N 4 L informatisation des HAD et SSIAD : comment suivre ses patients au domicile? JOURNEE D ECHANGE 20 janvier 2017 Session 2 COMMENT INNOVER ET INTERAGIR AVEC SON ECOSYSTEME? Table ronde N 4 L informatisation des HAD et SSIAD : comment suivre ses patients au domicile? Mme M-Hélène

Plus en détail

GRIVES - Journée régionale 4 décembre 2015 - HIA LAVERAN. Serveur d identité et de rapprochement Un projet régional...

GRIVES - Journée régionale 4 décembre 2015 - HIA LAVERAN. Serveur d identité et de rapprochement Un projet régional... GRIVES - Journée régionale 4 décembre 2015 - HIA LAVERAN Serveur d identité et de rapprochement Un projet régional... Observatoire Observatoire Régional des des Urgences Régional Provence-Alpes-Côte des

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE HOSPITALIER DE GUINGAMP. 17 rue de l Armor BP GUINGAMP

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE HOSPITALIER DE GUINGAMP. 17 rue de l Armor BP GUINGAMP ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE CENTRE HOSPITALIER DE GUINGAMP 17 rue de l Armor BP 10548 22205 GUINGAMP Avril 2009 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT

Plus en détail

Adresse postale : 556 avenue Willy Brandt 59777 EURALILLE - 03.62.72.77.00 Site Internet : http://ars.nordpasdecalais.sante.fr

Adresse postale : 556 avenue Willy Brandt 59777 EURALILLE - 03.62.72.77.00 Site Internet : http://ars.nordpasdecalais.sante.fr Recommandations pour l identification de consultations interdisciplinaires d évaluation oncogériatrique en hôpital de jour dans le cadre des missions régionales de l UCOG et des filières gériatriques.

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE HOSPITALIER NATIONAL D OPHTALMOLOGIE DES QUINZE-VINGTS

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE HOSPITALIER NATIONAL D OPHTALMOLOGIE DES QUINZE-VINGTS ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE CENTRE HOSPITALIER NATIONAL D OPHTALMOLOGIE DES QUINZE-VINGTS 28 rue de Charenton 75571 PARIS Cedex 12 Mai 2009 PARTIE 1

Plus en détail

Expérience d'utilisation du système pour la gestion des BMR Au Centre Hospitalier Avranches - Granville

Expérience d'utilisation du système pour la gestion des BMR Au Centre Hospitalier Avranches - Granville Expérience d'utilisation du système pour la gestion des BMR Au Centre Hospitalier Avranches - Granville 19/05/2011 1 Centre Hospitalier Avranches - Granville 746 lits, 222 000 JH en 2010 Activité de MCO,

Plus en détail

Evolution des standards et développement des GHT

Evolution des standards et développement des GHT Evolution des standards et développement des GHT Club Utilisateurs XPERIS Paris - 11 octobre 2016 Jean-christophe.cauvin@medasys.com Président Interop Santé Introduction Présentation d Interop Santé Plateforme

Plus en détail

Le Middleware, élément clé d une Robotique efficiente et évolutive

Le Middleware, élément clé d une Robotique efficiente et évolutive Le Middleware, élément clé d une Robotique efficiente et évolutive Colloque National des Biologistes des Hôpitaux Anne GRUSON CH ARRAS ANGERS Mercredi 28 Septembre 2011 I. Environnement et définition II.

Plus en détail

La Sécurisation de la prise en charge médicamenteuse dans les EHPAD

La Sécurisation de la prise en charge médicamenteuse dans les EHPAD + La Sécurisation de la prise en charge médicamenteuse dans les EHPAD Thèse professionnelle Mastère en Management de la santé et des industries pharmaceutiques Maxime Camguilhem Promotion 3 2008-2009 18

Plus en détail

CHARTE IDENTITOVIGILANCE

CHARTE IDENTITOVIGILANCE Cellule Normes et Qualité CHARTE IDENTITOVIGILANCE TRAME COMMUNE IQ 2014 contenu 3.2.3 : Sécurité patient module 3.2.3.1 : Identitovigilance C:\Users\egurgul\Documents\Charte commune_vf copy.docx SOMMAIRE

Plus en détail

Retour d expérience CHU d Amiens : Pérenniser la création des DMP en établissement

Retour d expérience CHU d Amiens : Pérenniser la création des DMP en établissement Retour d expérience CHU d Amiens : Pérenniser la création des DMP en établissement Stéphane Ducrocq, référent DMP, DSI CHU Amiens Jean-Christophe Drapier, Chef de Projet Territorial, GCS e-santé Picardie

Plus en détail

Solutions Transport et Logistique pour la traçabilité en milieu Hospitalier

Solutions Transport et Logistique pour la traçabilité en milieu Hospitalier Solutions Transport et Logistique pour la traçabilité en milieu Hospitalier Sommaire 1. Jidelec 2. Logistique Hospitalière 3. La Traçabilité dans le SIH 4. La Solution Proposée : SITH3000 5. Modalités

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE LA POLYCLINIQUE DE VILLENEUVE-SAINT-GEORGES. 47, rue de Crosne VILLENEUVE-SAINT-GEORGES

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE LA POLYCLINIQUE DE VILLENEUVE-SAINT-GEORGES. 47, rue de Crosne VILLENEUVE-SAINT-GEORGES COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE LA POLYCLINIQUE DE VILLENEUVE-SAINT-GEORGES 47, rue de Crosne 94190 VILLENEUVE-SAINT-GEORGES Novembre 2005 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3

Plus en détail

Gestion de l information Hospitalière et Médicale pour les Établissements publics et privés

Gestion de l information Hospitalière et Médicale pour les Établissements publics et privés MICRO 6 Gestion de l information Hospitalière et Médicale pour les Établissements publics et privés, une saisie ergonomique des données PMSI : Centralisée au SIM, Décentralisée dans les Services, Contrôle

Plus en détail

Le dossier patient partagé valaisan

Le dossier patient partagé valaisan Le dossier patient partagé valaisan Dr Alex Gnaegi, Cédric Michelet Service d informatique médicale et administrative Hôpital du Valais Institut Central www.infomed-vs.ch alex.gnaegi@hopitalvs.ch Système

Plus en détail

Tarification à l activité

Tarification à l activité Tarification à l activité Optimisation en gastroentérologie Dr Marie BICHARA Médecin DIM clinique de l Union (31) Symposium SYNMAD - Palais des Congrès de Paris - dimanche 28 mars 2010 Les différentes

Plus en détail

«Démarche de formation et accompagnement des personnels pour le déploiement des solutions d'e-santé à la Clinique Pasteur de Toulouse»

«Démarche de formation et accompagnement des personnels pour le déploiement des solutions d'e-santé à la Clinique Pasteur de Toulouse» «Démarche de formation et accompagnement des personnels pour le déploiement des solutions d'e-santé à la Clinique Pasteur de Toulouse» UNE DÉMARCHE PROJET DOUBLE À ACCOMPAGNER EN SYNERGIE Le développement

Plus en détail

DAS. Qualité et sécurité des soins: dimensions managériales. f o r m a t i o n e n c o u r s d e m p l o i. 2 septembre 2015 15 juillet 2016

DAS. Qualité et sécurité des soins: dimensions managériales. f o r m a t i o n e n c o u r s d e m p l o i. 2 septembre 2015 15 juillet 2016 DAS Diplôme de formation continue Diploma of Advanced Studies Qualité et sécurité des soins: dimensions managériales 2 septembre 2015 15 juillet 2016 f o r m a t i o n e n c o u r s d e m p l o i FACULTÉ

Plus en détail

Manuel qualité du département de biopathologie

Manuel qualité du département de biopathologie QUA-DM-0009.14 Page 1 / 27 Manuel qualité du département de biopathologie Version : 14-14/03/2016 QUA-DM-0009.14 Page 2 / 27 SOMMAIRE : 1. Présentation du département de Biopathologie... 4 1.1 Structure

Plus en détail

Grille de recueil Indicateurs de processus du thème «Qualité et sécurité du parcours du patient en chirurgie ambulatoire»

Grille de recueil Indicateurs de processus du thème «Qualité et sécurité du parcours du patient en chirurgie ambulatoire» Grille de recueil Indicateurs de processus du thème «Qualité et sécurité du parcours du patient en chirurgie ambulatoire» Expérimentation 2015-2016 Secteur Médecine, Chirurgie, Obstétrique (MCO) 1 Grille

Plus en détail

LE DOSSIER MEDICAL PERSONNEL AU CENTRE HOSPITALIER JACQUES COEUR DE BOURGES

LE DOSSIER MEDICAL PERSONNEL AU CENTRE HOSPITALIER JACQUES COEUR DE BOURGES LE DOSSIER MEDICAL PERSONNEL AU CENTRE HOSPITALIER JACQUES COEUR DE BOURGES LE DMP au CHB 1/ quelques chiffres - le DMP au CHB 2/ la mobilisation des acteurs internes du CHB 3/ la création du DMP 4/ l'alimentation

Plus en détail

Présentation de ViaTrajectoire et de son déploiement en Aquitaine

Présentation de ViaTrajectoire et de son déploiement en Aquitaine Présentation de ViaTrajectoire et de son déploiement en Aquitaine ViaTrajectoire permet : Une orientation personnalisée pour faciliter le parcours des patients à leur sortie d hospitalisation, Aujourd

Plus en détail

Identitovigilance. Formation présentielle. Organiser le processus et faire vivre votre système. Réf. DR06 PROGRAMME DPC. Formation

Identitovigilance. Formation présentielle. Organiser le processus et faire vivre votre système. Réf. DR06 PROGRAMME DPC. Formation Identitovigilance Organiser le processus et faire vivre votre système Formation présentielle Formation 2 jours - 14 h 1 745.00 HT Réf. DR06 Petit-déjeuner d accueil et repas du midi offerts PROGRAMME DPC

Plus en détail

Management de la Qualité et gestion des Risques

Management de la Qualité et gestion des Risques Management de la Qualité et gestion des Risques Retour d expérience en psychiatrie V. BLY, Directrice clinique Belle Allée 1 Qualité et Gestion des Risques 5 juin 2012 Sommaire La V2010 : retour d expérience

Plus en détail

Plate-forme Franche-Comté. Franche Comté

Plate-forme Franche-Comté. Franche Comté Franche Comté Hervé Barge chargé de mission S.I. télémédecine La diversité de l offre de soins Réseaux de soins Hospitalisation à domicile Maison de retraite Médecine généraliste Centre Hospitalier Imagerie

Plus en détail

SILLAGE Optimiser la prise en charge médicale et soignante du patient

SILLAGE Optimiser la prise en charge médicale et soignante du patient Optimiser la prise en charge médicale et soignante du patient Syndicat Interhospitalier de Bretagne SOptimiser la prise en charge médicale et soignante du patient OBJECTIFS permet de de constituer un un

Plus en détail

Evaluation et Amélioration des Indices de Performance

Evaluation et Amélioration des Indices de Performance Ælipce Evaluation et Amélioration des Indices de Performance Christian Béréhouc ANAP Directeur du pôle «Outils» Bruno Rossetti CHRU de Lille Directeur adjoint 03 20 44 40 04 bruno.rossetti@chru-lille.fr

Plus en détail

L IDENTITOVIGILANCE AU CENTRE HOSPITALIER DE GRASSE. 29 novembre 2012 Réunion régionale sécurité patient Dominique DESSE & Christine VIDAL

L IDENTITOVIGILANCE AU CENTRE HOSPITALIER DE GRASSE. 29 novembre 2012 Réunion régionale sécurité patient Dominique DESSE & Christine VIDAL L IDENTITOVIGILANCE AU CENTRE HOSPITALIER DE GRASSE 29 novembre 2012 Réunion régionale sécurité patient Dominique DESSE & Christine VIDAL DEFINITION L identitovigilance est le système de L identitovigilance

Plus en détail

Conférence FHF Rhône-Alpes «Quels systèmes d'information pour le parcours santé?»

Conférence FHF Rhône-Alpes «Quels systèmes d'information pour le parcours santé?» 5/11/2015 Conférence FHF Rhône-Alpes «Quels systèmes d'information pour le parcours santé?» Dossier du patient de Communauté : l expérience de l Hôpital Nord Ouest Plan de présentation 2 1. Historique

Plus en détail