Les infections des voies urinaires

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les infections des voies urinaires"

Transcription

1 Les ifectios des voies uriaires

2 L A F O N D A T I O N C A N A D I E N N E D U R E I N 1 Les ifectios des voies uriaires Commet le système uriaire foctioe-t-il? Le système uriaire compred les reis, les uretères, la vessie et l'urètre. Chaque élémet joue u rôle importat das l'élimiatio des déchets sous forme d'urie. Les pricipales foctios des reis sot l'élimiatio des déchets du sag et le retour du sag purifié das l'orgaisme. Les uretères sot des tubes qui achemiet ces déchets, sous forme d'urie, des reis à la vessie. L urie s'accumule das la vessie jusqu'à ce que vous uriiez. Elle passe alors par u tube appelé urètre. Qu est-ce qu ue ifectio des voies uriaires? Ue ifectio des voies uriaires (IVU) est ue iflammatio ordiairemet provoquée par des bactéries (ou microbes) qui attaquet les reis, les uretères, la vessie ou l urètre. Normalemet, les voies uriaires sot stériles ou exemptes de bactéries.

3 2 Qu est-ce qui cause ue IVU? Ue IVU est gééralemet causée par des bactéries qui s itroduiset das l urètre à partir de la peau pour remoter esuite à la vessie, provoquat alors ue ifectio de la vessie. Ue ifectio réale est pour sa part le résultat de la remotée des bactéries de la vessie aux reis. Les bactéries qui causet le plus souvet ue IVU se trouvet à la surface de la peau das la régio géitale ; il s agit d Escherichia coli (E. coli). Plus raremet, les IVU sot dues à d autres causes. Par exemple, ue ifectio peut résulter d u blocage de l écoulemet ormal de l urie ou d ue accumulatio d urie qui remote de la vessie jusqu aux reis. Des ifectios récurretes peuvet être dues à des calculs réaux ou vésicaux. Très raremet, des bactéries proveat d ue ifectio ailleurs das l orgaisme peuvet ifecter les reis par le sag. Qui peut cotracter ue IVU? Toute persoe ayat ue malformatio des voies uriaires a davatage de risque d avoir ue IVU. Les femmes eceites, les persoes qui souffret de diabète ou qui ot ue sode à demeure (u tube placé das la vessie pour aider à évacuer l urie) sot aussi plus susceptibles d avoir ce type d ifectio. Les femmes ot beaucoup plus tedace à avoir des IVU que les hommes. E fait, Caadiees cosultet des médecis chaque aée pour des IVU.

4 3 Pourquoi les femmes sot-elles plus sujettes aux IVU? Les femmes sot plus susceptibles que les hommes d avoir ue IVU parce que l urètre de la femme est beaucoup plus court que celui de l homme et que les bactéries ot doc mois de distace à parcourir de l extérieur à la vessie. Si ue femme est portée à avoir des ifectios de la vessie, elle devrait éviter de s essuyer de l arrière vers l avat après être allée aux toilettes, car les bactéries risquet alors d être trasportées de l aus au vagi ou à l urètre et de provoquer aisi ue ifectio. Elle devrait e outre éviter de predre des bais surtout avec des produits de bai moussats ou des huiles de bai parfumées et privilégier plutôt les douches. Les femmes eceites présetet davatage de risque d avoir ue ifectio de la vessie qui doe lieu à ue ifectio réale. Comme le système d évacuatio depuis les reis à la vessie se dilate au cours de la grossesse, il e foctioe pas aussi rapidemet. Cette réductio du débit uriaire favorise la remotée des bactéries de la vessie aux reis et doc l apparitio d ue ifectio réale. Les IVU au cours de la grossesse peuvet etraîer des accouchemets prématurés et doivet être traitées le plus tôt possible. Après la méopause, les IVU peuvet être plus fréquetes à cause de l absece de certaies hormoes.

5 Chez certaies femmes, l augmetatio de l activité sexuelle peut provoquer les symptômes d ue IVU. Les ifectios de la vessie et des reis e sot gééralemet pas trasmises sexuellemet ; toutefois, les femmes sujettes aux IVU devraiet vider leur vessie après les rapports sexuels. Quels sot les symptômes d ue IVU? L IVU la plus fréquete est l ifectio de la vessie (cystite). E voici les symptômes : u besoi urget d urier souvet, même s il y a peu d urie ; ue sesatio de brûlure lors de la mictio ; ue urie trouble ou malodorate ; des douleurs au bas du vetre. Toute persoe qui a e plus l u ou l autre des problèmes suivats peut avoir ue ifectio des reis ou de la prostate et devrait doc cosulter u médeci sas délai : sag ou pus das l urie ; fièvre, frissos ou vomissemets ; diabète ou maladie chroique ; atécédets d ifectios ou de maladies réales ; douleurs à la mictio pedat la grossesse ; fortes douleurs das le dos. 4

6 Das certais cas, o peut avoir des symptômes béis (par ex., u besoi d urier souvet) sas avoir ue IVU. Le tabagisme, l axiété, la cosommatio de grades quatités de café, les allergies alimetaires et le symptôme prémestruel peuvet tous provoquer des symptômes semblables à ceux d ue IVU. Commet savoir si vous avez ue IVU? Si les symptômes béis e disparaisset pas après u jour ou deux, ue aalyse d urie s impose. Le médeci vous demadera de vous laver les orgaes géitaux, d urier u peu et de recueillir le reste de votre urie das u coteat stérile. Votre urie sera alors aalysée afi de détermier si vous avez ue ifectio. Quel est le traitemet pour les IVU? Si vous avez ue ifectio, votre médeci vous prescrira probablemet u atibiotique et vous recommadera de suivre les suggestios qui sot décrites ci-après. Commet pouvez-vous vous aider? 5 Buvez beaucoup d eau (eviro six verres par jour) afi d urier souvet. N essayez pas de vous reteir lorsque vous setez que votre vessie est pleie et videz votre vessie complètemet chaque fois que vous uriez.

7 6 Les femmes qui sot sujettes à des IVU devraiet urier après les rapports sexuels. Essuyez-vous de l avat vers l arrière pour éviter de trasporter des bactéries de l aus à l urètre. Réduisez votre cosommatio de caféie et d alcool. Si vous êtes portée à avoir des ifectios uriaires, évitez les bais moussats, les huiles de bai parfumées, les savos parfumés et les douches vagiales. Qui devrait aller cosulter so médeci? Les femmes qui ot plus de trois IVU par aée. Les femmes chez qui les symptômes d ue IVU sot associés à de la fièvre ou à du sag das l urie. Toute persoe qui a les symptômes d ue IVU et qui souffre de diabète sucré ou d ue maladie réale ou qui est eceite. Tout homme ou tout efat qui présete des symptômes d ue IVU ou qui a du sag das l urie. Toute persoe chez qui les symptômes e se résorbet pas d eux-mêmes das les 48 heures.

8 L a F o d a t i o d u r e i NOTRE VISION Des reis e boe saté et ue meilleure qualité de vie pour toutes les persoes affectées par ue maladie réale. NOTRE MISSION La Fodatio caadiee du rei est l orgaisme atioal béévole dot l objectif est d alléger le fardeau que représetet les maladies réales pour les persoes atteites, leurs familles et la société e gééral : e fiaçat et e favorisat des recherches iovatrices ; e offrat des programmes éducatifs et de soutie ; e facilitat l accès à des sois de saté de haute qualité ; e sesibilisat le public à l importace de maiteir les reis e boe saté et de cosetir au do d orgaes. Si vous désirez obteir de plus amples reseigemets ou ous épauler das os efforts, veuillez commuiquer avec le bureau de La Fodatio caadiee du rei das votre régio. Vous pouvez aussi visiter otre site Web au Nous remercios le D r Gerry Todd, FRCS(C), professeur agrégé, Uiversity of Alberta, Départemet de chirurgie, de ous avoir aidé à réuir les reseigemets coteus das ce dépliat Cette documetatio est offerte sur demade e des formats accessibles. Pour obteir le format qui vous coviet, veuillez faire parveir u courriel à ou téléphoer au N O D E R É F. : E D

Mon enfant est-il à risque de maladie rénale?

Mon enfant est-il à risque de maladie rénale? Mo efat est-il à risque de maladie réale? Commet puis-je savoir si mo efat est à risque de maladie réale? Votre efat peut être à risque de maladie réale s il ou elle: est obèse a mal das le dos, au côté,

Plus en détail

Pour les personnes atteintes de diabète ou d hypertension artérielle

Pour les personnes atteintes de diabète ou d hypertension artérielle Pour les persoes atteites de diabète ou d hypertesio artérielle Faites-vous examier pour la détectio de la maladie réale Natioal Kidey Disease Educatio Program Lors de votre prochaie visite de sois de

Plus en détail

Estimations et intervalles de confiance

Estimations et intervalles de confiance Estimatios et itervalles de cofiace Estimatios et itervalles de cofiace Résumé Cette vigette itroduit la otio d estimateur et ses propriétés : covergece, biais, erreur quadratique, avat d aborder l estimatio

Plus en détail

Questions pour un champion en ligne

Questions pour un champion en ligne Questios pour u champio e lige Le jeu télévisé QPUC préseté sur FR3 et aimé par Julie Lepers existe aussi e variate «e lige». U jeu «e lige» se déroule aisi : Six iterautes disputet ue première mache dite

Plus en détail

Guide pour la petite entreprise : Rudiments de la protection de la vie privée

Guide pour la petite entreprise : Rudiments de la protection de la vie privée Commissariat à la protectio de la vie privée du Caada LPRPDE Guide pour la petite etreprise : Rudimets de la protectio de la vie privée Miser sur la protectio de la vie privée Ue gestio adéquate des préoccupatios

Plus en détail

Été 2007 l Numéro 1. Division des enquêtes spéciales. Un mot de la rédactrice... 2. ELNEJ disponible en ligne!... 2. Coup d oeil sur les cycles

Été 2007 l Numéro 1. Division des enquêtes spéciales. Un mot de la rédactrice... 2. ELNEJ disponible en ligne!... 2. Coup d oeil sur les cycles Été 2007 l Numéro 1 Divisio des equêtes spéciales U mot de la rédactrice... 2 ELNEJ dispoible e lige!... 2 Coup d oeil sur les cycles.. Cycle 6...3.. Cycle 7...3.. Cycle 8... 3 Faits saillats.. La dispositio

Plus en détail

INF582 : Cryptologie Attaque de clés RSA par la méthode de Wiener

INF582 : Cryptologie Attaque de clés RSA par la méthode de Wiener INF58 : Cryptologie Attaque de clés RSA par la méthode de Wieer Nicolas DOUZIECH - Thomas JANNAUD - X005 9 mars 008 Table des matières Quelques rappels sur le cryptosystème RSA Pricipe de l attaque de

Plus en détail

La maladie rénale chronique

La maladie rénale chronique La maladie réale chroique Qu est-ce que cela veut dire pour moi? Natioal Kidey Disease Educatio Program La maladie réale chroique: l essetiel Vous avez été iformé(e) que vous êtes atteit(e) de la maladie

Plus en détail

Modélisations Mathématiques. Google PageRank et Chaîne de Markov. PHAN Tran Thanh Du

Modélisations Mathématiques. Google PageRank et Chaîne de Markov. PHAN Tran Thanh Du Modélisatios Mathématiques Google PageRak et Chaîe de Markov PHAN Tra Thah Du École Natioale Supérieure de Cogitique Istitut Polytechique de Bordeaux 2 décembre 205 Table des matières Itroductio 2 2 PageRak

Plus en détail

6. r e n f o r c e m e n t P o s i t i f

6. r e n f o r c e m e n t P o s i t i f 6. r e f o r c e m e t P o s i t i f La faço dot o offre u reforcemet positif est plus importate que la quatité. (traductio libre) B.F. Skier Nous avos tous besoi de reforcemet positif. Que ous e soyos

Plus en détail

Introduction. Saisine 7 Groupe de travail 9 Introduction 11 Recommandations vaccinales chez les personnes immunodéprimées ou aspléniques 13

Introduction. Saisine 7 Groupe de travail 9 Introduction 11 Recommandations vaccinales chez les personnes immunodéprimées ou aspléniques 13 S O M M A I R E Itroductio Saisie 7 Groupe de travail 9 Itroductio 11 Recommadatios vacciales chez les persoes immuodéprimées ou aspléiques 13 C h a p i t r e 1 Vacciatios des persoes vivat avec le VIH

Plus en détail

Agrégation externe de mathématiques, session 2008 Épreuve de modélisation, option A : Probabilités et Statistiques

Agrégation externe de mathématiques, session 2008 Épreuve de modélisation, option A : Probabilités et Statistiques Agrégatio extere de mathématiques, sessio 2008 Épreuve de modélisatio, optio (public 2008) Mots clefs : Loi des grads ombres, espace des polyômes, estimatio o-paramétrique Il est rappelé que le jury exige

Plus en détail

L a F iducie familiale

L a F iducie familiale Pour plus de reseigemets au sujet de la Fiducie familiale RBC Domiio valeurs mobilières, veuillez commuiquer avec votre coseiller e placemet. L a F iducie familiale RBC D omiio valeurs mobilières Pour

Plus en détail

1. Notion de «série statistique» 2. VRAI ou FAUX. Corrigé des exercices du chapitre 10 : SECTION «ON S ENTRAÎNE» (P.

1. Notion de «série statistique» 2. VRAI ou FAUX. Corrigé des exercices du chapitre 10 : SECTION «ON S ENTRAÎNE» (P. Corrigé des exercices du chapitre 10 : SECTION «ON S ENTRAÎNE» (P. 351-355) Page 1 1. Notio de «série statistique» Il s agit d ue série de doées recueillies auprès des différetes uités statistiques d u

Plus en détail

Ce que les Afro-Américains atteints de diabète ou d hypertension artérielle doivent savoir

Ce que les Afro-Américains atteints de diabète ou d hypertension artérielle doivent savoir Ce que les Afro-Américais atteits de diabète ou d hypertesio artérielle doivet savoir Faites-vous examier pour les maladies réales Natioal Kidey Disease Educatio Program Que puis-je faire pour garder mes

Plus en détail

GRAPHES - EXERCICES CORRIGES Compilation réalisée à partir d exercices de BAC TES

GRAPHES - EXERCICES CORRIGES Compilation réalisée à partir d exercices de BAC TES GRAPHES - EXERCICES CORRIGES Compilatio réalisée à partir d exercices de BAC TES Exercice. U groupe d amis orgaise ue radoée das les Alpes. O a représeté par le graphe ci-dessous les sommets B, C, D, F,

Plus en détail

Comment reconnaître les signes de mauvais traitements et aider les personnes âgées qui sont à risque

Comment reconnaître les signes de mauvais traitements et aider les personnes âgées qui sont à risque «Ce est pas correct!» Voisis, amis et familles u réseau pour les aîés Voisis, amis et familles u réseau pour les aîés Commet recoaître les siges de mauvais traitemets et aider les persoes âgées qui sot

Plus en détail

Merci à Dolorès Dupuis pour nous avoir permis d utiliser sa photo.

Merci à Dolorès Dupuis pour nous avoir permis d utiliser sa photo. 1 La sclérodermie est ue maladie mécoue et chroique diagostiquée chez eviro quatre persoes par 10000 habitats. O estime qu il y a plusieurs milliers de persoes qui souffret de sclérodermie au Québec. Elle

Plus en détail

Faire des routes du Canada

Faire des routes du Canada Faire des routes du Caada les routes les plus sûres au mode TP13511F 03/2006 La sécurité routière au Caada a fait des progrès cosidérables au cours des derières déceies. Cepedat, il reste ecore beaucoup

Plus en détail

Intervalles de fluctuation et de confiance

Intervalles de fluctuation et de confiance Chapitre 9 Itervalles de fluctuatio et de cofiace Sommaire 9.1 Itervalle de fluctuatio................................... 157 9.1.1 Quelques rappels..................................... 157 9.1.2 Itervalle

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE 1/5 16 G 27 A 01 Séries : S2 S2A S4 S5 Epreuve du 1 er groupe C O R R I G E

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE 1/5 16 G 27 A 01 Séries : S2 S2A S4 S5 Epreuve du 1 er groupe C O R R I G E SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE 1/5 16 G 27 A 01 C O R R I G E I. MAITRISE DES CONNAISSANCES INTRODUCTION L irrigatio correcte des orgaes et l approvisioemet de leurs cellules e dioxygèe et e utrimets

Plus en détail

UNE APPROCHE DE LA COMPÉTITIVITÉ DE LA ZONE EURO : LE TAUX DE CHANGE EFFECTIF DE L EURO

UNE APPROCHE DE LA COMPÉTITIVITÉ DE LA ZONE EURO : LE TAUX DE CHANGE EFFECTIF DE L EURO UN APPROCH D LA COMPÉTITIVITÉ D LA ZON URO : L TAU D CHANG FFCTIF D L URO Le taux de chage effectif d ue moaie omial et réel costitue u idicateur privilégié pour apprécier la compétitivité d ue écoomie

Plus en détail

POLYNESIE Série S Juin 2001 Exercice

POLYNESIE Série S Juin 2001 Exercice OLYNESIE Série S Jui 00 Exercice gros rouges et 3 petits rouges Ue boîte cotiet 8 cubes : gros verts et petit vert petit jaue U efat choisit au hasard et simultaémet 3 cubes de la boîte (o admettra que

Plus en détail

Introduction aux tests statistiques

Introduction aux tests statistiques Itroductio aux tests statistiques Philippe Boeau 27 septembre 2006 Chapitre 1 Élémets de probabilités Exercice 1 O ote E l esemble des etiers aturels iférieurs ou égaux à 12 et A (respectivemet B et C)

Plus en détail

1 Un peu de vocabulaire

1 Un peu de vocabulaire Statistiques - Échatilloage Cours Objectifs du chapitre Passer d u mode de représetatio des doées à u autre (doées brutes, tableau d effectifs, représetatio graphique) Calculer la moyee, la médiae, les

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat Polynésie 16 juin 2014 STI2D STL spécialité SPCL

Corrigé du baccalauréat Polynésie 16 juin 2014 STI2D STL spécialité SPCL Corrigé du baccalauréat Polyésie 6 jui 4 STID STL spécialité SPCL EXERCICE 4 poits Cet eercice est u questioaire à choi multiples. Pour chacue des questios suivates, ue seule des quatre réposes proposées

Plus en détail

Suggestions d activités d animation de la lecture du magazine

Suggestions d activités d animation de la lecture du magazine Suggestios d activités d aimatio de la lecture du magazie 7B D epuis 2005, le Cetre fraco-otarie de ressources pédagogiques élabore et produit ue ressource qui répod aux besois et aux champs d itérêt des

Plus en détail

Votre compte Manuvie Un peut continuer à travailler... même lorsque vous ne le pouvez pas L ASSURANCE CRÉDIT MANUVIE UN

Votre compte Manuvie Un peut continuer à travailler... même lorsque vous ne le pouvez pas L ASSURANCE CRÉDIT MANUVIE UN Votre compte Mauvie U peut cotiuer à travailler... même lorsque vous e le pouvez pas L ASSURANCE CRÉDIT MANUVIE UN Sas reveu, auriez-vous ecore ue maiso? Si vous avez des dettes à rembourser, ue blessure

Plus en détail

ié=éçáåí=éå=êéåüéêåüé

ié=éçáåí=éå=êéåüéêåüé ié=éçáåí=éå=êéåüéêåüé Décembre 2007 Série techique 07-116 Essais de performace de récupérateurs de chaleur des eaux domestiques au CCTR fåíêççìåíáçå La récupératio de la chaleur des eaux domestiques est

Plus en détail

DES SOLUTIONS INNOVANTES D ÉLECTRO-DISTRIBUTEURS POUR ÉTIREUSES - SOUFFLEUSES

DES SOLUTIONS INNOVANTES D ÉLECTRO-DISTRIBUTEURS POUR ÉTIREUSES - SOUFFLEUSES DES SOLUTIONS INNOVANTES D ÉLECTRO-DISTRIBUTEURS POUR ÉTIREUSES - SOUFFLEUSES MAC Valves, Ic. a mis au poit des solutios 100% iterchageables e remplacemet des esembles d origie istallés sur les étireuses

Plus en détail

Mots de longueur donnée à base de P lettres, et fonction génératrice

Mots de longueur donnée à base de P lettres, et fonction génératrice Mots de logueur doée à base de lettres, et foctio géératrice Cosidéros les mots de logueur à base de lettres, avec etier positif. ) Combie existe-t-il de tels mots? La première lettre du mot est l ue des

Plus en détail

CHAPITRE 4 Paramètres d'une série statistique

CHAPITRE 4 Paramètres d'une série statistique Cours de Mathématiques Classe de secode Statistiques CHAPITRE 4 Paramètres d'ue série statistique A) Diverses sortes de séries statistiques 1) Défiitio Ue série statistiques est u esemble de ombres, représetat

Plus en détail

Estimation de paramètres

Estimation de paramètres CHAPITRE 8 Estimatio de paramètres 1. Distributio des moyees des échatillos Das ce chapitre, ous étudieros commet est distribué la moyee de tous les échatillos de taille possibles d ue certaie populatio.

Plus en détail

La propagation de la lumière

La propagation de la lumière Image EX Partie / Des systèmes optiques producteurs d images La propagatio de la lumière Exercices -- orrectio EX ) O rappelle que la réflexio de la lumière sur u support est spéculaire lorsque la taille

Plus en détail

est la fréquence empirique des succès lors des 10 premières expériences.

est la fréquence empirique des succès lors des 10 premières expériences. Pierre Veuillez Statistiques iféretielle Sources, et pour e savoir plus : http://www.math-ifo.uiv-paris5.fr/smel 1 Problématique : Exemple ue ure cotiet des boules rouges et blaches dot o e coaît pas la

Plus en détail

Donner des renseignements personnels

Donner des renseignements personnels Pla de leço o 2 Doer des reseigemets persoels Niveaux NCLC: 1-2 Habiletés lagagières NCLC: Expressio orale, Compréhesio orale, Expressio écrite Compéteces essetielles: Utilisatio des documets, Commuicatio

Plus en détail

LA BIOKINERGIE CRANIO-DENTAIRE

LA BIOKINERGIE CRANIO-DENTAIRE PROGRAMME DE FORMATION LA BIOKINERGIE CRANIO-DENTAIRE CENTRE DENTAIRE BIOKINERGETIQUE REPLACER LE SYSTEME MANDUCATEUR DANS LA GLOBALITE CORPORELLE Praticies detaires expérimetés, vous désirez iscrire votre

Plus en détail

PERFORMANCE CONTACT vous présente son LOGICIEL de PRISE de RENDEZ-VOUS

PERFORMANCE CONTACT vous présente son LOGICIEL de PRISE de RENDEZ-VOUS PERFORMANCE CONTACT vous présete so LOGICIEL de PRISE de RENDEZ-VOUS OBTENEZ sas effort LES RENDEZ-VOUS que vous SOUHAITEZ SIMPLICITÉ ET EFFICACITÉ Spécialisée das la prise de redez-vous depuis de ombreuses

Plus en détail

Chapitre 3 Détermination de la taille de l'échantillon

Chapitre 3 Détermination de la taille de l'échantillon Chapitre 3 Détermiatio de la taille de l'échatillo Lorsqu o prélève u échatillo pour estimer u paramètre, o court toujours le risque de découvrir u peu trop tard que l'échatillo prélevé est trop petit

Plus en détail

Pour prendre soin de vos proches, et de vous-même VIE OPTION AUTONOMIE

Pour prendre soin de vos proches, et de vous-même VIE OPTION AUTONOMIE VIE OPTION AUTONOMIE Pour predre soi de vos proches, et de vous-même Desjardis Assuraces désige Desjardis Sécurité fiacière, compagie d assurace vie. POUR AUJOURD HUI ET DEMAIN L assurace vie permaete

Plus en détail

Les émotions. Mon corps, espace d intimité. Le corps. Mes relations. Mon corps, espace d intimité 07/10/2014

Les émotions. Mon corps, espace d intimité. Le corps. Mes relations. Mon corps, espace d intimité 07/10/2014 Vie affective et sexuelle des persoes hadicapées metales Particularités et spécificités Les émotios De ombreuses PDM éprouvet des difficultés à compredre les émotios qu elles ressetet, à les exprimer de

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS ET LES PROVISIONS. Pr. Nabil BOUAYAD AMINE

LES AMORTISSEMENTS ET LES PROVISIONS. Pr. Nabil BOUAYAD AMINE LES AMORTISSEMENTS ET LES PROVISIONS Pr. Nabil BOUAYAD AMINE I/ L AMORTISSEMENT 1.1/DÉFINITION L amortissemet est la costatatio comptable d ue perte de valeur irréversible d ue immobilisatio résultat de

Plus en détail

Échantillonnage. Pour reprendre contact Les réponses exactes sont : Activité 1. Activité 2. 1 Réponse c. 2 Réponse a. Réponse c. 3 Réponse a.

Échantillonnage. Pour reprendre contact Les réponses exactes sont : Activité 1. Activité 2. 1 Réponse c. 2 Réponse a. Réponse c. 3 Réponse a. Échatilloage 9 Pour repredre cotact Les réposes exactes sot : Répose c. Répose a. Répose c. 3 Répose a. 4 Répose b. Répose c. Activité. La populatio étudiée est la productio d automobiles. Le caractère

Plus en détail

PROBABILITES. TD n 1. Bg sachant que PA

PROBABILITES. TD n 1. Bg sachant que PA TD 1 1. Quel est l uivers Ω pour l'expériece : o lace 2 fois de suite u dé (o truqué). A quelles parties de Ω correspodet les évéemets suivats : a) A : o obtiet pas d as au cours des 2 lacers ; b) B :

Plus en détail

EPREUVE DE RAISONNEMENT LOGIQUE ET MATHEMATIQUE

EPREUVE DE RAISONNEMENT LOGIQUE ET MATHEMATIQUE EPREUVE DE RAISONNEMENT LOGIQUE ET MATHEMATIQUE Nombre de pages de l épreuve Durée de l épreuve 0 pages 3h00 Compte teu du fait qu il s agissait d u cocours d etraiemet, cette épreuve à été prise sur le

Plus en détail

Soit n un entier supérieur ou égal à 0. On note b n la proportion des adhérents ayant un abonnement de type. l année n.

Soit n un entier supérieur ou égal à 0. On note b n la proportion des adhérents ayant un abonnement de type. l année n. Amérique du Nord Mai 1 Série ES Exercice U club de sport propose à ses adhérets deux types d aboemets : l aboemet de type A qui doe accès à toutes les istallatios sportives et l aboemet de type B qui,

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Commet utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Mauvie U La majorité des Caadies gèret leurs fiaces comme suit : 1. Ils déposet leur reveu et autres actifs à court

Plus en détail

Harmonisons nos générations

Harmonisons nos générations Harmoisos os géératios U portrait du vieillissemet de la populatio e Estrie Table régioale de cocertatio des aîés de l Estrie UN PORTRAIT DU VIEILLISSEMENT DE LAA POPULATION EN ESTRIE UNE NOUVELLE GÉNÉRATION

Plus en détail

Article. «Circuits informatiques» Marie Leblanc et Danielle Dufresne. Continuité, n 133, 2012, p. 25-28.

Article. «Circuits informatiques» Marie Leblanc et Danielle Dufresne. Continuité, n 133, 2012, p. 25-28. Article «Circuits iformatiques» Marie Leblac et Daielle Dufrese Cotiuité, 133, 2012, p. 25-28. Pour citer cet article, utiliser l'iformatio suivate : http://id.erudit.org/iderudit/67054ac Note : les règles

Plus en détail

5.)/. ).4%2.!4)/.!,% $%3 4, #/--5.)#!4)/.3

5.)/. ).4%2.!4)/.!,% $%3 4, #/--5.)#!4)/.3 5.)/. ).4%.!4)/.!,% $%3 4, #/--5.)#!4)/.3 Geève, 1 er décembre 1997.O -ANUEL DE L5)4 SUR LIONOSPH RE ET SES EFFETS SUR LA PROPAGATION DES ONDES RADIO LECTRIQUES Ce Mauel doe des iformatios sur la propagatio

Plus en détail

CORRECTION DU BAC BLANC 2

CORRECTION DU BAC BLANC 2 CORRCTION DU BAC BLANC 2 XRCIC 1 (6 poits) Baccalauréat ST Mercatique Podichéry - 2010 Deux tableaux sot doés e aexe : le premier doe l évolutio du prix du mètre carré das l immobilier résidetiel acie

Plus en détail

Chapitre 1. Arithmétique. Partie 5 : PGCD

Chapitre 1. Arithmétique. Partie 5 : PGCD Chapitre 1 Arithmétique Partie 5 : PGCD Propriété/Défiitio : (PGCD) O se doe deux etiers relatifs a et b o uls. L esemble des diviseurs positifs commus à a et b admet u plus grad élémet que l o PGCD a

Plus en détail

Factorielle de n. Combien y a-t-il de zéros à la fin de n!? *************************** 20! = ***************************

Factorielle de n. Combien y a-t-il de zéros à la fin de n!? *************************** 20! = *************************** situatios Meu gééral U éocé au lycée : Combie y a-t-il de zéros à la fi de!? *************************** 20! = 2432902008176640000 *************************** Cette situatio a été expérimetée au collège,

Plus en détail

Fiche sur suites et calculatrices pour les calculatrices TI

Fiche sur suites et calculatrices pour les calculatrices TI Fiche sur suites et calculatrices pour les calculatrices TI Objectifs : O doe ue suite. O veut obteir : - u tableau de valeurs des termes de la suite ; - ue représetatio graphique des termes de la suite.

Plus en détail

Annexe : Leçon 10 - Échantillonnage

Annexe : Leçon 10 - Échantillonnage Aexe : Leço 10 - Échatilloage Clémet BOULONNE pour la sessio 01 I Niveau, prérequis, référeces Niveau BTS Prérequis Probabilités, lois discrètes et cotiues Référeces [1,,, 4, 5] II Coteu de la leço 1 Approximatio

Plus en détail

CHAPITRE 1 STATIQUE, POSTURES D ÉQUILIBRE, FORCES ET MOMENTS AUX ARTICULATIONS

CHAPITRE 1 STATIQUE, POSTURES D ÉQUILIBRE, FORCES ET MOMENTS AUX ARTICULATIONS CHAPITRE 1 STATIQUE, PSTURES D ÉQUILIBRE, FRCES ET MMENTS AUX ARTICULATINS L objet de toutes études biomécaiques est d aalyser au travers d u double système de forces (forces iteres et exteres) les postures

Plus en détail

Vérification graphique d une loi

Vérification graphique d une loi Aexe L1 Vérificatio raphique d ue loi Après l étude de cette aexe, le lecteur pourra détermier si des doées empiriques sot adéquatemet décrites par ue loi théorique déjà coue e trasformat l équatio de

Plus en détail

STATISTIQUES - ESTIMATION

STATISTIQUES - ESTIMATION STATISTIQUES - ESTIMATION I Echatilloage et estimatio : itroductio O se situe ici das 2 domaies des statistiques qui sot ceux de l «échatilloage» et de l «estimatio». Ces 2 domaies ot des cotextes d applicatio

Plus en détail

Mode d emploi. Booster B-3. No. d article: 40-19327. tams elektronik

Mode d emploi. Booster B-3. No. d article: 40-19327. tams elektronik Mode d emploi No. d article: 40-19327 tams elektroik Sommaire 1. Pourquoi u amplificateur de puissace (booster)?...3 2. Premier pas...3 3. Coseils cocerat la sécurité...6 4. Le B-3...7 5. Diviser le réseau

Plus en détail

Physique Numérique TP4 Intégration Numérique

Physique Numérique TP4 Intégration Numérique Physique Numérique TP4 Victor Lavi Itroductio Das ce TP, o s itéresse aux méthodes umériques de calcul d itégrales. O étudiera plus précisémet la méthode des trapèzes, e ue et deux dimesios. Das u premier

Plus en détail

La classification de données quantitatives avec SPAD

La classification de données quantitatives avec SPAD La classificatio de doées quatitatives avec SPAD SPAD effectue toujours ue ACP de la matrice des doées quatitatives X " p avat de faire la classificatio des idividus. Les méthodes de classificatio s appliquet

Plus en détail

Numéro de la dernière page : 10 Titre : Problèmes de Poids

Numéro de la dernière page : 10 Titre : Problèmes de Poids page Numéro de la derière page : 10 Titre : Degrés : 1e - 4e du Collège PR, 1e - 3e de l ECG Durée : 45 miutes Résumé : Cette activité aborde la comparaiso d objets sas passer par leur mesure. Il s agit,

Plus en détail

Extrait du programme : Chapitre X : Intervalle de fluctuation et estimation

Extrait du programme : Chapitre X : Intervalle de fluctuation et estimation Extrait du programme : Chapitre X : Itervalle de fluctuatio et estimatio Das ce chapitre, o s itéresse à u caractère das ue populatio doée dot la proportio est otée p. Cette proportio sera das quelques

Plus en détail

3546f.doc 10/24/01 7:51 AM. Résidents canadiens qui séjournent à l étranger

3546f.doc 10/24/01 7:51 AM. Résidents canadiens qui séjournent à l étranger Résidets caadies qui séjouret à l étrager 7)5pY Les persoes ayat ue déficiece visuelle peuvet obteir des publicatios e gros caractères ou e braille, aisi que sur cassette audio ou disquette. Pour obteir

Plus en détail

Amérique du Nord. Terminale S mai 2014

Amérique du Nord. Terminale S mai 2014 Termiale S mai 2014 Amérique du Nord 1 Exercice 1 (5 poits) Das cet exercice, tous les résultats demadés serot arrodis à 10 3 près Ue grade eseige de cosmétiques lace ue ouvelle crème hydratate Partie

Plus en détail

Les spécialistes des technologies des textiles techniques

Les spécialistes des technologies des textiles techniques Les spécialistes des techologies des textiles techiques Laboratoires d essai Recherche, développemet et iovatio Expertise Laboratoire d essai fiable et U laboratoire d essai spécialisé, à la fie poite

Plus en détail

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant GUIDE DU DÉBUTANT Compte Sélect Baque Mauvie Guide du débutat Besoi d aide? Preez quelques miutes pour lire attetivemet votre Guide du cliet. Le préset Guide du débutat vous facilitera l utilisatio de

Plus en détail

PROGRAMME DE PARTENARIATS

PROGRAMME DE PARTENARIATS PROGRAMME DE PARTENARIATS MARS 2016 À FÉVRIER 2017 CREW M vous ivite à faire partie de ses commaditaires. Ce documet présete les différetes offres de parteariat et les avatages qui s y rattachet. Pour

Plus en détail

Dénombrement et échantillonnage

Dénombrement et échantillonnage Déombremet et échatilloage Lauret DELSOL Das de ombreuses situatios o cherche à déombrer le ombre d idividus, d aimaux, de végétaux ou d objets se trouvat das ue zoe géographique doée. Il est parfois possible

Plus en détail

1. OPC sans terme fixe et sans protection de capital

1. OPC sans terme fixe et sans protection de capital Associatio Belge des Orgaismes de Placemet Collectif Belgische Vereigig va de Istellige voor Collectieve Beleggig Aveue Marixlaa 8 (III+4) 000 BRUSSEL/BRUXELLES el. (3-) 547 74 06/09/0 Fax (3-) 547 74

Plus en détail

Statistiques. Ne pas oublier - la légende sur les axes - les unités - un titre pour le diagramme

Statistiques. Ne pas oublier - la légende sur les axes - les unités - un titre pour le diagramme Statistiques I. Tableaux d effectifs, de fréqueces : 1. Calculer la fréquece d'ue valeur ou d'ue classe : Diviser l effectif de la valeur par l effectif total fréquece La somme des fréqueces est 1 (ou

Plus en détail

Exercices de dénombrement

Exercices de dénombrement DOMAINE : Combiatoire AUTEUR : Atoie TAVENEAUX NIVEAU : Itermédiaire STAGE : Grésillo 0 CONTENU : Exercices Exercices de déombremet Exercice Combie y a-t-il de sous-esembles d u esemble de cardial? Exercice

Plus en détail

l hépatite C chronique

l hépatite C chronique Sois primaires de l hépatite C chroique Guide de référece professioel 2009 QUI DEVRAIT FAIRE L OBJET D UN DÉPISTAGE DU VIRUS DE L HÉPATITE C (VHC)? (1) Quicoque ayat des COMPORTEMENTS À RISQUE /DES EXPOSITIONS

Plus en détail

question-type-bac.fr

question-type-bac.fr BAC S 4 Mathématiques - Frace métropole Eseigemet spécifique et de spécialité Ce documet est bie plus qu u simple corrigé de sujet de baccalauréat. Grâce aux solutios claires et détaillées, aux démarches

Plus en détail

Les mesures de tendance centrale

Les mesures de tendance centrale 6 CHAPITRE 7 Les mesures de tedace cetrale Les mesures de tedace cetrale servet à caractériser ue série statistique à l aide d ue valeur ou d ue modalité typique. Il existe trois mesures possibles : le

Plus en détail

Fluctuation et estimation

Fluctuation et estimation Fluctuatio et estimatio Table des matières I Idetificatio de la situatio........................................ II Échatilloage, itervalle de fluctuatio asymptotique........................ II. Itervalle

Plus en détail

TD1. Dénombrements, opérations sur les ensembles.

TD1. Dénombrements, opérations sur les ensembles. Uiversité Pierre & Marie Curie Licece de Mathématiques L3 UE LM345 Probabilités élémetaires Aée 2014 15 TD1. Déombremets, opératios sur les esembles. 1. Combie de faços y a-t-il de classer 10 persoes à

Plus en détail

le nombre de carrés constituant l escalier, comme l indiquent les figures suivantes.

le nombre de carrés constituant l escalier, comme l indiquent les figures suivantes. Douie Premières ES Activités Chapitre 8 Suites umériques U escalier pour l ifii Nous défiissos ue suite u de la maière suivate : A chaque étape, o associe u le ombre de carrés costituat l escalier, comme

Plus en détail

II - Estimation d'un paramètre par intervalle de confiance

II - Estimation d'un paramètre par intervalle de confiance II - Estimatio d'u paramètre par itervalle de cofiace 1 ) - Gééralités sur la costructio O veut estimer u paramètre (moyee, proportio ) d'u caractère das ue populatio P. Ue estimatio poctuelle à partir

Plus en détail

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe 1/5 Trois objectifs poursuivis par le gouveremet : > améliorer la compétitivité fiscale de la Frace > péreiser les activités de R&D > faire de la Frace u territoire attractif pour l iovatio Les icitatios

Plus en détail

L A MISSION HUMANI T A I R E

L A MISSION HUMANI T A I R E L A MISSION HUMANI T A I R E P R É S E N T A T I O N Objectifs : Travail sur les représetatios, les clichés. Réflexio sur les problèmes de commuicatio et de codes culturels Regard sur le positioemet de

Plus en détail

Annuaire Professionnel des NTIC. Présentation aux Membres du Club.Sénat.fr Octobre 2002

Annuaire Professionnel des NTIC. Présentation aux Membres du Club.Sénat.fr Octobre 2002 Auaire Professioel des NTIC Présetatio aux Membres du Club.Séat.fr Octobre 2002 NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DEVENEZ RESPONSABLE DE THEME OU SPECIALISTE DE LA PREMIERE

Plus en détail

Les Mosaïques. [ Année ] Balfouong Florentin, Manguy Auréline, Marqueton Emma, Lazarus Ines, Ramzac Julie du lycée Vaclav Havel de Bègles

Les Mosaïques. [ Année ] Balfouong Florentin, Manguy Auréline, Marqueton Emma, Lazarus Ines, Ramzac Julie du lycée Vaclav Havel de Bègles Cet article est rédigé par des élèves. Il peut comporter des oublis et imperfectios, autat que possible sigalés par os relecteurs das les otes d'éditio. Les Mosaïques [ Aée 2014-2015 ] Barillot Thomas

Plus en détail

s'exprime en fonction de u 10. Calculer u n ). u et on étudie son signe. = 2. Déterminer le sens de variation de cette suite.

s'exprime en fonction de u 10. Calculer u n ). u et on étudie son signe. = 2. Déterminer le sens de variation de cette suite. Première S / mathématiques Préparatio Termiale S Mme MAINGUY Défiir ue suite umérique Sythèse Ê SUITES NUMÉRIQUES u s'exprime e foctio de Cette suite est défiie par u = f ( ) Ê par ue formule explicite

Plus en détail

Annales de TESTS. entrée en terminale ES. Les sujets qui suivent sont extraits d anciens tests pour l entrée au Cours Progress.

Annales de TESTS. entrée en terminale ES. Les sujets qui suivent sont extraits d anciens tests pour l entrée au Cours Progress. Aales de TESTS etrée e termiale ES Les sujets qui suivet sot extraits d acies tests pour l etrée au Cours Progress. Pour vous etraîer aux tests et pour réviser vos cours, vous pouvez vous redre sur otre

Plus en détail

Annexe I. Théorie des tests : Rappel très simplifié sur un exemple.

Annexe I. Théorie des tests : Rappel très simplifié sur un exemple. Théorie des tests : Rappel très simplifié sur u exemple. Aexe I Test de l efficacité d u remède sur des malades atteit d u rhume. p 0 : probabilité de guérir das les huit jours avec u placebo p 1 : probabilité

Plus en détail

2 Mathématiques financières

2 Mathématiques financières 2 Mathématiques fiacières 2.1 Cours et TD Les créaciers prêtet des capitaux cotre ue rémuératio : les itérêts, ce que l o rembourse e plus du capital empruté. Nous percevos égalemet des itérêts lorsque

Plus en détail

Commentaires sur l'exercice 1

Commentaires sur l'exercice 1 Commetaires sur l'exercice 1 O pred comme populatio de référece le groupe des quatre efats. Cet exemple, bie que o pertiet du fait du faible effectif de la populatio, permet de mettre e place les otios

Plus en détail

COURS N 6 : Estimations

COURS N 6 : Estimations COURS N 6 : Estimatios O peut rappeler que les biostatistiques ot pour objectif de predre e compte la variabilité iteridividuelle, de résumer et décrire des doées et de comparer des échatillos. Nous avos

Plus en détail

Probabilités générales

Probabilités générales Chapitre 4 termiale s Probabilités géérales Les probabilités (rappels) : ) Quelques otios de vocabulaire : Nous allos étudier selo quelle mesure u fait proveat du hasard peut être prévisible a) Ue expériece

Plus en détail

Intervalle de fluctuation des fréquences. Estimation CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES. fréquence F n. fréquence obtenue f.

Intervalle de fluctuation des fréquences. Estimation CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES. fréquence F n. fréquence obtenue f. Chapitre 14 Itervalle de fluctuatio des fréqueces. Estimatio Termiale S Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Itervalle de fluctuatio Estimatio Itervalle de cofiace (*). Niveau

Plus en détail

CHAPITRE IV. Rappels et compléments sur les suites

CHAPITRE IV. Rappels et compléments sur les suites CHPITRE IV Rappels et complémets sur les suites SUITES NUMÉRIQUES 1 Sommaire I Notio de suite...................................... 30 Exemples.......................................... 30 B Défiitio..........................................

Plus en détail

L INFRASTRUCTURE D EXPLOITATION

L INFRASTRUCTURE D EXPLOITATION CHAPITRE 5 L INFRASTRUCTURE D EXPLOITATION Beoit Allaire et Geeviève Bélager L évéemet le plus importat pour l ifrastructure ciématographique au Québec e 2005 a sûremet été l acquisitio des ciémas Famous

Plus en détail

La fragmentation: un défi dans la marche vers la CSU:

La fragmentation: un défi dans la marche vers la CSU: La fragmetatio: u défi das la marche vers la CSU: Ue évaluatio de l impact de la coexistece de plusieurs modalités de couverture au sei de la CNAM e Tuisie. Ies AYADI ESC - Uiversité de Sfax Salma ZOUARI

Plus en détail

BTS BIOCHIMIE & ANALYSES BIOLOGIQUES 2001

BTS BIOCHIMIE & ANALYSES BIOLOGIQUES 2001 Exercice 1 : ( 12 poits ) Les parties A et B peuvet être traitées idépedammet l ue de l autre. O se propose d étudier l évolutio e foctio du temps des températures d u bai et d u solide plogé das ce bai.

Plus en détail

MA401 : Probabilités TD3

MA401 : Probabilités TD3 MA : Probabilités Exercice Ue compagie aériee étudie la réservatio sur l u de ses vols. Ue place doée est libre le jour d ouverture de la réservatio et so état évolue chaque jour jusqu à la fermeture de

Plus en détail

Convergences et approximations

Convergences et approximations Covergeces et approximatios Probabilités : Chapitre 5 Das tout ce chapitre, les démostratios serot faites das le cas des variables discrètes et des variables à desité. I Iégalité de Bieaymé-Tchebychev

Plus en détail

et arctanx + arctan 1 x = sgn(x)π 2. 3. Application à la statue de la liberté : haute de 46 mètres avec un piédestal de 47 mètres.

et arctanx + arctan 1 x = sgn(x)π 2. 3. Application à la statue de la liberté : haute de 46 mètres avec un piédestal de 47 mètres. Eo7 Foctios circulaires et hyperboliques iverses Correctios de Léa Blac-Ceti. Foctios circulaires iverses Eercice Vérifier arcsi + arccos π et arcta + arcta sgπ. Idicatio Correctio Vidéo [00075] Eercice

Plus en détail

Références. Bagging et Forêts aléatoires. Bagging : principe. Chapitre 4

Références. Bagging et Forêts aléatoires. Bagging : principe. Chapitre 4 Référeces Baggig et Forêts aléatoires Chapitre 4 Marie Chavet à partir des cours d Adrie Todeschii et Robi Geuer Baggig Predictors. L. Breima. Machie Learig 26 :23-40. (996) Radom Forests. L. Breima. Machie

Plus en détail

» car lim 3n 2 8=+ et lim 2 n 2 +5=+

» car lim 3n 2 8=+ et lim 2 n 2 +5=+ TS. 2014/2015. Lycée Prévert. Corrigé du devoir commu du premier trimestre. Durée : heures. Vedredi 14/11/2014 Exercice 1 : ( 7 pts). A ) Étudier les limites suivates : a) lim 2 8 2 2 +5. Il s'agit d'ue

Plus en détail