BANQUE POPULAIRE BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ UNE BANQUE ENGAGÉE AU SERVICE DE SA RÉGION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BANQUE POPULAIRE BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ UNE BANQUE ENGAGÉE AU SERVICE DE SA RÉGION"

Transcription

1 BANQUE POPULAIRE BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ UNE BANQUE ENGAGÉE AU SERVICE DE SA RÉGION

2

3 ÉDITORIAL «2013, année de transition ou de reprise? Seul l avenir nous le dira.» Bruno DUCHESNE Directeur général Michel GRASS Président du conseil d administration Alors que les années précédentes nous égrenions les mauvaises nouvelles économiques et que les indicateurs livraient au fil des mois de tristes statistiques, nous avons retrouvé en 2013 quelques raisons d espérer. En effet, la croissance mondiale est de retour, portée largement par la Chine et les Etats-Unis, qui à eux seuls expliquent la moitié de sa progression. La zone euro demeure certes en retrait, mais les pays du sud de l Europe semblent avoir passé le cap paroxystique de la crise. Le pire serait donc derrière nous, sans que nous ne voyions se dessiner, pour la France, une perspective claire de croissance. Dans cet environnement assez largement incertain, nos banques régionales sont au cœur de l économie de leur territoire. Ainsi, la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté aura financé en 2013 près de projets pour tous les acteurs économiques de nos régions : les entreprises, les collectivités locales, les artisans, les commerçants, les professions libérales, les agriculteurs et les particuliers bien évidemment. En représentant cette année 20 % du financement de l économie régionale, nous en sommes un des principaux acteurs. Mais notre rôle dépasse cette perspective économique. Il est, au fond, de nature quasi sociétale. Ainsi, la dynamique de nos régions est une condition du développement des banques régionales, tout autant que la présence sur le territoire de banques solides est un facteur clé de succès pour tous les acteurs régionaux. Nous revendiquons cette présence sans cesse renouvelée aux côtés de nos clients. Nous la démontrons grâce à nos partenariats actifs avec l ensemble des institutions consulaires. Nous la mettons en œuvre à travers l organisation de près d une cinquantaine de manifestations sur tout le territoire, mettant en avant les succès exemplaires des acteurs économiques régionaux. Nous la faisons vivre au quotidien en étant nous-mêmes un employeur de référence, en recrutant chaque année près de 200 collaborateurs, en privilégiant la voie de l alternance et en soutenant de nombreuses institutions d enseignement de la région. Impliquée dans le territoire et acteur de son développement, voilà ce qui caractérise notre banque que nous définirions d un seul mot : mutualiste tout simplement. Bruno DUCHESNE Directeur général Michel GRASS Président du conseil d administration 3

4 LA BANQUE POPULAIRE BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ Notre différence? Notre modèle coopératif. Cet héritage constitue aujourd hui toute l originalité de notre entreprise, une organisation responsable au service de son sociétariat. Les instances dirigeantes Le conseil d administration Le conseil d administration, composé de deux vice-présidents, d un collège d administrateurs et d un censeur, détermine les orientations de l activité de la banque et veille à leur mise en œuvre. Président du conseil d administration Vice-présidents Michel GRASS (89) Consultant Jean-Marie LETONDOR (39) Avocat - Cabinet ARTHEMIS CONSEIL Gérant SCP LETONDOR, GOY-LETONDOR, REMOND Didier MOMMESSIN (71) Président-directeur général de Maison MOMMESSIN SA Gérant de l Indivision du Champ de Cour 4

5 Les administrateurs Un administrateur est un sociétaire élu en assemblée générale par les sociétaires, choisi pour sa représentativité et ses compétences. Son rôle : représenter l ensemble des sociétaires au conseil d administration. Il a toute légitimité pour exprimer son avis et apporter son expérience de consommateur bancaire, d entrepreneur ou de professionnel. Ambassadeur de la banque, l administrateur la représente lors des manifestations externes. Michel BOTT (21) Président-directeur général de la SAS SANIGEST Président du groupement Synergie Clim Achats Les censeurs Les censeurs siègent au conseil d administration. Ils ont le même rôle que les administrateurs, mais leur voix est consultative. Marie SAVIN (71) Expert-comptable et commissaire aux comptes Associée du cabinet AUDITIS Associée et cogérante SARL FINANTIS Le comité de direction Martine DELBOS (70) Président-directeur général de la SA Pépinières GUILLAUME Gérante de la SCEA GUILLAUME SUD François DIDIER (90) Président de MECAPLUS SAS et MACPLUS SAS Président de M-PLUS SAS Président de MFDID SAS Pascale DUBOURGEOIS (25) Expert-comptable Gérante EURL Compta Concept DUBOURGEOIS Patrick JACQUIER (21) Directeur général groupe Central Hôtel Pierre JOUSSIER (21) Attaché de préfecture retraité Président ACEF Bourgogne Franche-Comté Christine MILLET (39) Président-directeur général du groupe MARIUS MILLET Gérard MOREL (71) Président du conseil de surveillance de la holding MOREL Gérant SARL MGM De gauche à droite : Philippe MARCHAL, Yves COLIN, Denis RENAUD, Eric LE KER, Marie-Laure DEWULF BASDEVANT, Jean-Louis PATRIGEON, Bruno DUCHESNE, Alain GRENOT, Patricia BAUCHERY, Claude NICPON, Jean-CLaude BUESSARD, Patrick LEMBLÉ et Jean-Pierre BARRÉ. Directeur général Bruno DUCHESNE Membres du comité de direction Éric Le KER Directeur de l Exploitation Yves COLIN Directeur du Réseau Agences Patricia BAUCHERY Directrice du Développement Agences Denis RENAUD Directeur du Réseau Entreprises Alain GRENOT Directeur du Développement Entreprises Jean-Pierre BARRÉ Directeur des Risques et de la Conformité Jean-Claude BUESSARD Directeur des Ressources Humaines Marie-Laure DEWULF BASDEVANT Directrice Financière Patrick LEMBLÉ Directeur de l Organisation et de l Informatique Philippe MARCHAL Directeur des Engagements Claude NICPON Directeur de l Audit Jean-Louis PATRIGEON Directeur des Prestations bancaires et de la Logistique 5

6 Notre territoire Villeneuve-la-Guyard «Agir au plus près de notre territoire.» Clairvaux-les-Lacs St-Laurent-en-Grandvaux Orgelet Morez Moiransen-Montagne St-Amour Les Rousses St-Amanden-Puisaye Nevers Pont-sur-Yonne Sens Villeneuve-sur-Yonne Charny Bléneau Toucy Cosne-Cours-sur-Loire Donzy Joigny Aillant-sur-Tholon La Charité-sur-Loire Varennes-Vauzelles Migennes Auxerre Yonne Fourchambault St-Georges sur-baulche Clamecy St-Florentin Monéteau Chablis Vermenton Corbigny Château-Chinon Nièvre La Machine Decize Tonnerre Avallon Bourbon-Lancy Ravières Gueugnon Montbard Semur-en-Auxois Saulieu Montceau-les-Mines Autun Châtillon-sur-Seine Côte-d'Or Vitteaux Pouilly-en-Auxois Arnay-le-Duc Le Creusot Beaune Chagny Louhans Saône-et-Loire Digoin Cluny Paray-le-Monial Charnay-lès-Mâcon Charolles Crêche-sur-Saône Chauffailles Mâcon Dijon Nuits-St-Georges Chalon-sur-Saône Is-sur-Tille Quetigny Longvic Chenôve Genlis Tournus Crissey St-Rémy Chevigny-St-Sauveur St-Jean-de-Losne Bourg-en-Bresse Auxonne Ain Dole Damparis Tavaux Chaussin Pierre-de-Bresse Montrevel-en-Bresse Feillens Bourg Viriat Peronnas Châtillon-sur-Chalaronne Bletterans Lons-le-Saunier Haute Saône Gray Dampierre-sur-Salon Mouchard Arbois Poligny Jura St-Claude Vesoul Besançon Salins-les-Bains Champagnole Rioz Pontarlier Arinthod Oyonnax Montréal-la-Cluse Hauteville-Lompnes Villars-les-Dombes Ambérieu Meximieux Lagnieu St-Vit St-Lupicin Jussey Saône St-Loup-sur-Semouse Port-sur-Saône Ronchamp Lure Héricourt Villersexel Luxeuil-les-Bains Doubs Giromagny Valdoie Belfort Danjoutin Montbéliard L'Isle-sur-le-Doubs Seloncourt Sochaux Rougemont Mandeure Valentigney Pont-de-Roide Audincourt Baume-les-Dames Valdahon Orchamps-Vennes Ornans Villers-le-Lac Morteau Doubs Les Hôpitaux-Neufs Foncine-le-Haut St-Hippolyte Maîche Le Russey Agence Pôle Gestion Privée Pôle Grands Comptes Nord Franche -Comté Delle Beaucourt Centre d Affaires Entreprises DIRECTIONS DE RÉGION AGENCES E-AGENCE PÔLES GESTION PRIVÉE PÔLES GRANDS COMPTES CENTRES D AFFAIRES ENTREPRISES 6

7 Chiffres clés 2013 Au service de l humain CLIENTS dont : PARTICULIERS ENTREPRISES COLLABORATEURS SOCIÉTAIRES Résultats 2013 TOTAL BILAN : FONDS PROPRES : PRODUIT NET BANCAIRE : RÉSULTAT NET : 11,7 Mde 1,3 Mde 346 Me 62,6 Me 10,8 Mde 8,2 Mde D ENCOURS DE DÉPÔTS D ENCOURS DE CRÉDITS 7

8 UNE BANQUE DU GROUPE BPCE La Banque Populaire de Bourgogne Franche-Comté fait partie du Groupe BPCE, deuxième groupe bancaire français (1), né du rapprochement des groupes Banque Populaire et Caisse d Épargne. Groupe coopératif décentralisé et multimarques, il se différencie des autres acteurs bancaires avec des atouts uniques. Le Groupe BPCE exerce tous les métiers de la banque et de l assurance en s appuyant sur ses deux grands réseaux coopératifs, Banque Populaire et Caisse d Épargne, ainsi que sur ses filiales. (1) 2 e en nombre d agences - Base de données - Site Internet des banques e en termes de part de marché épargne clientèle et crédit - Banque de France T e en termes de taux de pénétration professionnels et entrepreneurs individuels - Enquête Pépites CSA BANQUES POPULAIRES 17 CAISSES D ÉPARGNE FILIALES : NATIXIS CRÉDIT FONCIER BANQUE PALATINE BPCE INTERNATIONAL ET OUTRE-MER 100 % GROUPE BPCE 8,8 MILLIONS DE SOCIÉTAIRES BANQUES 19 POPULAIRES % 50 % BPCE, ORGANE CENTRAL 100 % (1) CAISSES D ÉPARGNE BANQUE COMMERCIALE ET ASSURANCE : FILIALES PARTICIPATIONS FINANCIÈRES Crédit Foncier de France (100 %) 71,96 % (3) Nexity (40,84 %) (4) Banque Palatine (100 %) BPCE International et Outre-mer (100 %) Coface (100 %) BPCE Assurances (46,37 %) (2) NATIXIS 8 Banque commerciale et Assurance Banque de Grande Clientèle, Épargne et Services Financiers Spécialisés FLOTTANT 28,04 % (1) Via les sociétés locales d épargne (SLE). (2) Avec la participation des Caisses d Epargne dans BPCE Assurances, le groupe détient 60 % de la société. (3) Pourcentage des droits de vote détenus par BPCE. (4) Via CE Holding Promotion.

9 Grâce à l offre complète conçue par le groupe, nos conseillers proposent parmi une large gamme de solutions de paiement, de gestion de flux, de trésorerie, de financement, d épargne, d assurance et d investissement, celles qui seront les mieux adaptées aux besoins de leurs clients. Leur objectif : au-delà d intérêts purement économiques, construire une relation dans la durée. Chiffres clés 2013 Le groupe BPCE contribue à 20 % du financement de l économie française. 36 millions 8,8 millions DE CLIENTS DE SOCIÉTAIRES COLLABORATEURS AGENCES BANCAIRES Des positions de leader 2 e banque des 2 e 1 ère 2 e 2 e 2 e banque des particuliers banque principale 2 2 Étude SOFIA TNS-Sofres, juin Données Banque de France. 4 Étude TNS Sofres 2013 pour les comptes actifs. 5 Enquête Pépites CSA PME 4 banque pour l épargne 3 banque pour les crédits immobiliers 3 banque des professionnels et des entrepreneurs individuels 5 Chiffres clés Banques Populaires 19 3,9 millions 8,9 millions BANQUES POPULAIRES DE SOCIÉTAIRES DE CLIENTS COLLABORATEURS (CDI + CDD) AGENCES BANCAIRES E-AGENCES BANQUE POPULAIRE 9

10 LES FAITS MARQUANTS Impliquée sur son territoire, la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté s est de nouveau affirmée, et dans un contexte incertain, comme étant le partenaire de proximité des projets de ses clients. «Nous affirmer comme l acteur majeur du financement des projets du territoire.» 100 % impliqués pour 100 % de proximité Être impliqué sur son territoire, c est prouver, chaque jour, que l on met en œuvre les moyens au service de ses sociétaires et clients. Nous soutenons l économie régionale La Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté a de nouveau joué un rôle déterminant dans le financement de l économie régionale : le montant des crédits accordés, toutes clientèles confondues, a quasiment doublé en un an, passant de 1,2 milliard d euros à 2,1 milliards d euros en Un projet sur cinq a été ainsi financé par la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté. Parce que nous croyons qu il faut encore réaffirmer cet engagement, notre volonté est de financer, dès janvier 2014, un projet sur quatre. 2,1milliards de crédits accordés 1 e épargné = 1 e prêté aux entreprises locales. Telle est la promesse du Livret 100 % Région, un produit d épargne novateur, dont la vocation est de participer activement à l essor économique de la région. Le Livret 100 % Région fonctionne selon trois principes essentiels : - la collecte de fonds au service du financement des entreprises locales ; - la certification régionale de l engagement pris. Pour ce faire, un cabinet d audit indépendant réalisera chaque année un bilan des encours collectés et de la mise en place des financements professionnels dédiés ; - le versement aux associations du territoire de 10 % des intérêts versés à l ensemble de nos clients particuliers titulaires du Livret 100 % Région. 10

11 Nous renforçons notre présence Nos clients souhaitent avoir accès à une banque pratique, rapide et efficace. Ils veulent aussi une expertise, une proximité relationnelle : nous croyons fortement que le banquier d aujourd hui est l interlocuteur le mieux adapté pour partager les projets, les réussites autant que les difficultés. Pour faciliter cette relation de proximité, la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté a ouvert les portes de sa 186 e agence (13 e agence du grand dijonnais) sur une zone attractive grâce à la qualité de ses aménagements et accessible (autoroute, tramway). Au Parc d activités de Valmy, à l entrée nord de Dijon, trois personnes accueillent désormais sociétaires et clients. 100 % impliqués pour tous nos marchés À la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté, nous créons et mettons en œuvre les moyens et services pour aider nos clients à prendre leur envol. Entreprises : cap à l international! La Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté propose des temps forts dédiés aux entreprises afin de les accompagner dans leur développement hors de nos frontières. L un de ces temps forts, Cap International, a rassemblé à Dijon, le 11 octobre 2013, 300 chefs d entreprise. Une quinzaine d experts Pramex International, leader français du conseil en implantation internationale, ainsi que nos partenaires spécialisés dans les transactions à l international tels la Coface, Ubifrance et notre filiale Natixis étaient présents pour apporter, au cours d entretiens individuels, des réponses précises à ces entrepreneurs. Des entreprises à l honneur Compte tenu de son statut de 1 ère banque de l entreprise, la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté a été sollicitée pour être partenaire de la 1 ère édition du Trophée des Entreprises de Franche-Comté. S agissant de mettre en avant des belles entreprises de la région autour de cinq thèmes (innovation, espoir de l économie, croissance et développement, transmission et reprise, ressources humaines), elle s est volontiers associée à la démarche. Les lauréats 2013 du Trophée des Entreprises de Franche-Comté 11

12 LES FAITS MARQUANTS Professionnels et stars à la fois! Parce qu une entreprise artisanale qui s appuie sur un travail de qualité est une entreprise qui séduit mieux ses consommateurs et accélère son développement, la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté récompense, chaque année, ces entrepreneurs exemplaires. Neuf soirées Stars & Métiers, couvrant chaque département, ont été organisées en partenariat avec les Chambres de Métiers et de l Artisanat et la Société de caution mutuelle artisanale (Socama). 38 lauréats ont ainsi été reconnus pour leur savoir-faire, leur dynamisme et l amour qu ils portent à leur métier. Auxerre, le 14 mars 2014 Besançon, le 20 mars 2014 Champagnole, le 11 mars 2014 Quetigny, le 27 mars 2014 Bourg-en-Bresse, le 18 mars

13 Une exposition nationale qui sert le dynamisme de notre région Un prix national Stars & Métiers En 2013, c est l entreprise franc-comtoise Javey, spécialisée dans la métallerie-serrurerie à Gy (Haute-Saône), qui a été reconnue pour son extraordinaire dynamisme et a reçu, parmi les artisans candidats, le prix national Stars & Métiers dans la catégorie innovation technologique. Le prix a été remis à sa dirigeante, Marie-France Javey, le 4 décembre à la Maison de la Mutualité à Paris. 2 lauréats nationaux de la Dynamique Agricole La fromagerie de la Combe du Val (Ain) et le GAEC de la Chèvr entine (Jura) ont été respectivement récompensés dans la catégorie «Initiative collective» et «Création d entreprise agricole». Marie-France Javey, lauréate nationale Stars & Métiers Crédit Photo F. Maréchal / Stars & Métiers Des commerçants distingués Le challenge du commerce et des services, concours annuel, distingue les meilleurs commerçants et unions commerciales de France selon différents critères : dynamisme, réalisation de performances, capacité d innovation, qualité de management, participation à la formation de jeunes, capacité à créer des emplois Le jury, constitué d une trentaine d experts (représentants d organisations professionnelles du commerce, de chambres de commerce et d industrie, de la direction générale de la compétitivité, de l industrie et des services, experts, juristes, banquiers, partenaires) a décerné le trophée 2013 à la fédération nationale «Client Roi». Lauréate 2013 des panonceaux d or du challenge du commerce et des services, cette association loi 1901, regroupe quatorze associations de commerçants sur toute la France ainsi qu un groupement de parapharmacies dans dix autres villes. «Client roi» est le seul système de fidélisation en France fonctionnant sous forme d association loi Les représentants de l association Client Roi, lauréate des panonceaux d or du challenge du commerce et des services accompagnés de leur directrice d agence Banque Populaire. 13

14 LES FAITS MARQUANTS Récompenser le dynamisme du monde agricole La Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté accompagne les chefs d entreprise du monde agricole tant sur le plan professionnel que personnel. Nous distribuons notamment l ensemble des prêts bonifiés, et plus particulièrement les prêts à l installation, ce qui fait de nous le partenaire bancaire de près d une exploitation sur cinq. Chaque année, le Prix régional de la Dynamique Agricole valorise les initiatives des exploitants agricoles ou viticoles les plus performants et innovants à travers quatre thématiques : la création d entreprise, la valorisation l innovation et le savoir-faire technique, l agriculture durable, l initiative collective. Un millésime exceptionnel pour la 10 ème édition du Prix de la Dynamique Agricole Sur les quarante dossiers présentés, dix lauréats ont été honorés par un jury composé de représentants de la profession agricole lors d une cérémonie réunissant l ensemble des acteurs du secteur sur la région et en présence de Marine Lorphelin, Miss France Concert NRJ Banque Pop : offrir des moments forts aux plus jeunes Préparation des études, lancement dans la vie active La Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté est au cœur des préoccupations de celles et ceux qui prennent leur envol. Mais nous aimons aussi démontrer que nous savons entretenir notre proximité relationnelle par des moments plus conviviaux. Nous avons donc invité, le lundi 8 juillet, 500 jeunes à nous rejoindre à Dijon, à la discothèque Le Carré investie pour l occasion par la tournée NRJ Banque Pop. Au cours de cet événement exceptionnel seules six villes françaises dont Lille, Lyon, Marseille, Metz et Strasbourg ont accueilli la tournée Brice Conrad, Inna Modja et Tal ont enflammé la salle pour le plus grand plaisir de tous! 14

15 Partager notre expertise en soirées gestion privée Avec la création en 2012 de neuf pôles de gestion privée, la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté s est dotée d un cadre unique spécialement dédié à une clientèle haut de gamme. Pour poursuivre l effort engagé, nous avons organisé, en 2013, six soirées gestion privée à Auxerre, Besançon, Bourg-en-Bresse, Dijon, Lons-le-Saunier et Mâcon. Objectif des soirées : apporter aux invités des informations thématiques traitant tant de macroéconomie que de gestion d actifs. Chaque soirée s est clôturée par un concert faisant appel à de jeunes artistes de talent, lauréats de la Fondation Banque Populaire qui les aide à devenir les grands solistes et compositeurs de demain. Soirée gestion privée Théâtre de Bourg-en-Bresse Vendredi 14 juin % coopératifs Être responsable, coopératif fait partie de notre ADN. Nos valeurs fondatrices : la solidarité, le mutualisme. Des valeurs qui prennent pleinement leur sens auprès de certains marchés Soutenir les associations Le marché des associations, des petites aux plus grandes, se caractérise par une large diversité. Notre garantie : les soutenir quelle que soit leur taille, au plus près de leurs besoins. Cet engagement se concrétise par la présence sur le territoire de conseillers dont les actions et outils facilitent leur quotidien, les aidant à simplifier leur gestion ou à protéger le périmètre de leurs activités. Dans la poursuite de cet objectif, une nouvelle offre constituée d un ensemble de services indispensables à la gestion des associations est proposée depuis Ce soutien se manifeste également, chaque année, avec le Prix Initiatives Associations qui nous permet de récompenser les associations œuvrant sur notre territoire, dans les domaines de la solidarité, de la culture, de l environnement ou du patrimoine. Cette année, la 8 e édition a mis à l honneur, sous une nouvelle formule, 27 lauréats (au lieu de 9 précédemment) des régions Bourgogne, Franche-Comté et des Pays de l Ain, parmi les 210 dossiers examinés par le jury composé d administrateurs et de sociétaires de la banque. 15

16 LES FAITS MARQUANTS 100 % novateurs La relation banque/client tend à évoluer comme le monde dans lequel on vit. Le client de la banque d aujourd hui souhaite une relation de proximité en même temps qu il veut profiter de services pratiques, accessibles et technologiquement avancés. S adapter à ces modes de consommation et aux évolutions de comportements constitue un enjeu majeur pour notre banque, à la fois mutualiste et régionale. En 2013, nous avons continué notre route vers la banque de demain Élargir les moyens d accès à nos services Si 90 % des conseils et souscriptions de produits bancaires sont réalisés en agence, l utilisation des sites Internet et des applications mobiles ne progressent pas moins rapidement. Après la création en 2012 de notre e-agence, première agence de conseil 100 % en ligne, nous avons franchi une nouvelle étape en 2013 avec le lancement de la signature électronique. Avec elle, tous nos clients peuvent souscrire des produits d épargne, ou même une assurance, de façon dématérialisée, tout en ayant la certitude que les contrats signés électroniquement ont valeur d originaux et sont juridiquement comparables aux documents papier. Moins de papier à stocker, plus de liberté pour y accéder n importe quand, de n importe quel appareil connecté à Internet ordinateur, smartphone, de n importe où Bref, plus de proximité avec les besoins d aujourd hui! Accroître l éventail de nos modes de paiement Pour répondre aux défis de la sécurité et de la simplicité, la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté a mis en place deux nouveaux modes de paiement pour ses clients. Pour les achats de moins de 20 euros, le paiement sans contact permet de régler automatiquement en apposant la carte bancaire sur le terminal. Au-delà de 20 euros, le paiement s effectue de manière classique, en composant le code confidentiel. V.me by Visa, nouvelle solution de paiement en ligne simple et sécurisée, est un portefeuille numérique qui permet de régler ses achats sur un site Web ou depuis une application mobile en toute confiance. 16

17 COOPÉRATIFS ET RESPONSABLES La Responsabilité Sociale de l Entreprise (RSE) est, selon le Livre vert de la Commission européenne, «l intégration volontaire par les entreprises des critères sociaux et environnementaux dans leurs stratégies et opérations commerciales». Elle traduit ainsi, pour l entreprise, le concept de développement durable, à travers ses quatre piliers : économique, social, civique et environnemental. «Exercer notre métier tout en respectant le monde qui nous entoure.» Une gouvernance au service de la performance et de la solidarité À la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté, nous concevons notre politique RSE avec une attention particulière. Elle prend, en effet, appui sur l histoire des Banques Populaires, notre fidélité aux valeurs coopératives et mutualistes et notre attachement au lien social et à la valeur humaine. En tant que banque coopérative, nous plaçons l intérêt de nos sociétaires au cœur de nos préoccupations. Nous nous engageons en faveur de nos sociétaires La Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté est particulièrement attentive à l opinion de ses sociétaires. Porteurs et garants des valeurs de la banque, les sociétaires élisent les membres du conseil d administration qui les représentent. Ils participent ainsi aux côtés des salariés à son administration. Parce qu être sociétaire, c est rejoindre une communauté de personnes partageant les mêmes valeurs et participer dans la durée à la performance de la banque, la Banque Populaire leur ouvre l accès à des informations privilégiées. Près de clients Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté sont sociétaires. (Au 31 décembre 2013) 17

18 COOPÉRATIFS ET RESPONSABLES Des administrateurs engagés Les administrateurs représentent les clients sociétaires sur l ensemble du territoire couvert par la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté. Ce sont des femmes et hommes, représentatifs du territoire et de ses clientèles, engagés dans le monde économique et social, très investis dans la vie locale. Les administrateurs exercent des responsabilités au sein de différentes structures. Cette proximité confère à notre entreprise une capacité accrue à répondre aux attentes de ses clients, à anticiper et à réagir aux évolutions de son environnement. Pour accompagner les administrateurs dans leur mission, la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté : leur assure une information continue et transparente ; les forme à la finance et à la Responsabilité Sociale et Environnementale. Un comité sociétariat composé d administrateurs pilote la politique RSE de la banque. Une démarche structurée autour de notre engagement responsable Nous élargissons notre réflexion RSE à toutes nos parties prenantes, clients, société civile ou partenaires. Les actions de notre politique RSE s appuient sur ses quatre piliers. Environnemental Nous diminuons l empreinte environnementale due à notre fonctionnement. Économique Nous accompagnons l économie réelle au cœur de notre territoire. Nous développons une démarche de transparence et de clarté de la relation avec nos clients. Nous favorisons une économie responsable. Social Nous valorisons et fidélisons nos collaborateurs. Nous favorisons l évolution de tous les talents et la satisfaction au travail. Nous faisons progresser la diversité et l égalité des chances. Civique Nous donnons à l argent une utilité sociale. Nous soutenons et développons les actions de proximité. Nous apportons notre soutien aux initiatives locales de nos clients et sociétaires. 18

19 Responsables pour l environnement La Banque Populaire s est engagée, conformément aux recommandations du Grenelle de l environnement II, sur un plan d actions afin de veiller à réduire ses impacts environnementaux. Transports : réduire les consommations d énergie Nous encourageons les collaborateurs à utiliser le covoiturage pour leurs trajets professionnels. Un service de covoiturage a été mis en place en 2012, s appuyant sur la mise à disposition d un site Intranet et d une dizaine de véhicules sur les sites de Quetigny et de Besançon. Le principe : tout collaborateur de la banque peut réserver un véhicule en déclarant le trajet à effectuer et le nombre de places disponibles. Ce service peut être utilisé pour les déplacements professionnels, les réunions, formations et événements organisés par la banque, mais aussi pour les trajets domicile/travail. S il dispose d un véhicule personnel, le salarié peut aussi le proposer pour un trajet spécifique. Depuis la création du site, près de 14 tonnes de CO 2 ont ainsi été économisées. En parallèle, et dans la continuité de l objectif poursuivi, deux salles de visioconférence ont été créées sur les deux sites centraux de Quetigny et Besançon. Elles permettent ainsi de limiter les déplacements lors des réunions heures de formation à distance dispensées 90 % des collaborateurs ont participé à au moins une formation à distance Données 2013 Formation : limiter l empreinte environnementale Comment développer les compétences tout en réduisant l empreinte énergétique de l entreprise? À la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté, la réponse a été claire : en faisant évoluer nos méthodes pédagogiques. Nous avons enrichi notre gamme de programmes de formation en e-learning. Nous avons développé l utilisation d outils collaboratifs tels la web-conférence, permettant aux collaborateurs de se former en «classes virtuelles». Outre la suppression des déplacements, ce mode pédagogique se substitue aux notes de service, à l utilisation de la messagerie et contribue à limiter la consommation de papier. Les formations en mode présentiel ont été délocalisées au sein des neuf directions régionales afin de limiter les déplacements, tout en incitant les collaborateurs à pratiquer le covoiturage. 19

20 COOPÉRATIFS ET RESPONSABLES Immobilisations : réduire les consommations énergétiques Conscients des enjeux inhérents au changement climatique et à la pénurie énergétique, nous avons défini un plan d actions visant à : réduire nos consommations d énergie ; améliorer l efficacité énergétique de nos bâtiments. Des mesures concrètes associant les collaborateurs des différents sites ont été mises en œuvre : remplacement des ampoules par des modèles basse consommation ; extinction ou mise en veille des ordinateurs les soirs et les week-ends ; isolation des bâtiments avec, notamment, le remplacement des fenêtres de l un des sites centraux par des modèles plus performants ; recyclage des déchets et plus particulièrement du papier ; mise en place de points de collecte de piles usagées. Bien qu aucun impact notable sur les consommations d eau et les rejets d eaux usagées n ait été remarqué, des initiatives ont été également mises en place pour préserver ce bien précieux. Consommables : les diminuer et améliorer leur recyclage Soucieux de respecter la réglementation relative au recyclage, nous nous assurons que nos sous-traitants partagent également cette préoccupation. Les principaux points de vigilance portent sur la gestion : des déchets issus de travaux sur nos bâtiments ; des déchets électroniques et électriques ; du mobilier de bureau ; des ampoules ; des fluides frigorigènes ; des consommables bureautiques : recyclage des cartouches d encre, gestion des imprimés, utilisation des fonctions impression recto/verso Responsables pour nos clients À la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté, la proximité avec nos clients est loin d être une utopie. C est une réalité de chaque jour pour créer, avec eux, une relation partenariale à long terme. Ainsi, au-delà de considérations commerciales de court terme, nous sommes dans une recherche d amélioration permanente de la qualité de notre relation avec nos consommateurs. Attentifs à notre environnement et à la société, nous favorisons l accès à des produits plus durables et solidaires et nous nous mobilisons en faveur d enjeux tels que l inclusion bancaire. Soutenir les jeunes actifs Parce que nul ne doit être marginalisé, la Banque Populaire souhaite apporter des solutions diversifiées et en adéquation avec une société qui bouge. Preuve en est pour ceux qui démarrent dans la vie et doivent faire face aux besoins de flexibilité des entreprises. Une première embauche passe souvent par une période d essai ou un contrat à durée déterminée ou même l intérim qui aide les entreprises à faire face aux variations conjoncturelles. Or, démarrer dans la vie active c est aussi avoir besoin d un véhicule, d un logement, de moyens de communication... Sans un emploi à durée indéterminée, il n est pas toujours simple d accéder à ces solutions. Consciente que les besoins d aujourd hui ne sont plus ceux d hier, la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté a mis en place un prêt spécifiquement réservé aux personnes en phase de confirmation de poste (CDD ou intérim) ou travaillant régulièrement avec des contrats précaires. 20

La Banque Populaire des Alpes : une Banque utile & innovante toujours plus engagée pour ses territoires! Résultats 2014 & perspectives

La Banque Populaire des Alpes : une Banque utile & innovante toujours plus engagée pour ses territoires! Résultats 2014 & perspectives Communiqué de presse Le 26 mai 2015 La Banque Populaire des Alpes : une Banque utile & innovante toujours plus engagée pour ses territoires! Résultats 2014 & perspectives Des résultats financiers en progression

Plus en détail

Inclusion bancaire et surendettement

Inclusion bancaire et surendettement Émilie Vivas (Insee), Brigitte Stapelfeld (Banque de France) Quatre indicateurs ont été retenus au niveau national : Le taux d endettement médian par quintile de niveau de vie Le taux de bancarisation

Plus en détail

La Banque de Savoie, une année florissante

La Banque de Savoie, une année florissante Communiqué de presse le 15 mai 2014, à Chambéry, La Banque de Savoie, une année florissante A l occasion de son Assemblée Générale qui s est tenue au Siège Social, le 22 avril 2014, la Banque de Savoie

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES.

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES. DOSSIER DE PRESSE LA RÉGION FRANCHE-COMTÉ ET LA CAISSE DES DÉPÔTS S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES 22 janvier 2015 Région Franche-Comté

Plus en détail

Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture

Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture Communiqué de presse Rennes, le 18 avril 2014 Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture En 2013, la Banque Populaire de l Ouest a injecté 1,5 milliard de nouveaux financements dans

Plus en détail

la proximité géographique

la proximité géographique Profondément humain Un peu d histoire pour éclairer le présent Créée depuis 1999 en région Rhône-Alpes par des mutuelles interprofessionnelles partageant les mêmes valeurs mutualistes de solidarité, de

Plus en détail

AU SERVICE DE SES CLIENTS ET DE SA RÉGION

AU SERVICE DE SES CLIENTS ET DE SA RÉGION AU SERVICE DE SES CLIENTS ET DE SA RÉGION RAPPORT ANNUEL 2013 MESSAGE DES PRÉSIDENTS Jean-Paul Foucault Président du conseil d orientation et de surveillance Didier Patault Président du directoire Le sens

Plus en détail

Connaissez-vous GROUPAMA BANQUE?

Connaissez-vous GROUPAMA BANQUE? Groupama Banque - Direction de la communication externe - Groupama participe à la protection de l'environnement en utilisant un site imprim vert et des papiers issus des forêts gérées durablement et en

Plus en détail

Une banque coopérative solide engagée dans sa région. Victor Hamon Président du Conseil d Orientation et de Surveillance

Une banque coopérative solide engagée dans sa région. Victor Hamon Président du Conseil d Orientation et de Surveillance 2012 CAISSE D EPARGNE : UNE BANQUE ENGAGÉE DANS SA RÉGION LA BANQUE. NOUVELLE DÉFINITION. LE MESSAGE DES PRÉSIDENTS Victor Hamon Président du Conseil d Orientation et de Surveillance Jean-Marc Carcelès

Plus en détail

Épargne solidaire. Les relations de la finance solidaire (En millions d euros au 31/12/2012) Épargne bancaire. Épargne salariale

Épargne solidaire. Les relations de la finance solidaire (En millions d euros au 31/12/2012) Épargne bancaire. Épargne salariale Les relations de la finance solidaire (En millions d euros au 31/12/2012) RESSOURCES Épargne bancaire 4 690 Épargne solidaire 1 718 675 1 042 Livrets, OPCVM, Contrats d assurance-vie, 2 577 Épargne salariale

Plus en détail

l info S engager avec sa banque, ça compte!

l info S engager avec sa banque, ça compte! La lettre d information des clients qui ont choisi d agir l info S engager avec sa banque, ça compte! Grâce à l engagement des clients du Crédit Coopératif, plus de 4,3 millions d euros de dons ont été

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT NOVEMBRE 2013 2 Le mot de la direction Lorsque nous avons fondé NEXEO, nous avions déjà une expérience significative du métier de la prestation intellectuelle

Plus en détail

Etre societaire, pour vivre la banque autrement.

Etre societaire, pour vivre la banque autrement. PREAMBULE Se fondant tout particulièrement sur la notion de valeurs, les coopératives ont montré qu elles constituaient un modèle commercial, robuste et viable, susceptible de prospérer même pendant les

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

NOTRE PACTE COOPÉRATIF ET TERRITORIAL

NOTRE PACTE COOPÉRATIF ET TERRITORIAL 2014 NOTRE PACTE COOPÉRATIF ET TERRITORIAL GOUVERNANCE DES MOTS ET DES ACTES Nous avons voulu traduire cette année notre bilan par des mots et derrière chaque mot des actes. C est notre ambition chaque

Plus en détail

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr Rhône Développement Initiative 1993-2013 Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité www.rdi.asso.fr Jean-Jacques MARTIN, Président de RDI Membre des réseaux nationaux RDI Edito

Plus en détail

Direction Régionale de Bourgogne Service Études et Diffusion Division Analyses et Synthèses Économiques et Sociales

Direction Régionale de Bourgogne Service Études et Diffusion Division Analyses et Synthèses Économiques et Sociales Etab=DR21, TimbreDansAdresse=Non, Version=W2000-C-5.1/9.0, VersionTravail=W2000-C-5.1/9.0 Direction Régionale de Bourgogne Service Études et Diffusion Division Analyses et Synthèses Économiques et Sociales

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

Présentation des résultats 2006. 15 mars 2007

Présentation des résultats 2006. 15 mars 2007 Présentation des résultats 2006 15 mars 2007 Préambule Le intègre dans son périmètre la création de Natixis intervenue le 17 novembre. Les données financières présentées sont issues des comptes pro forma

Plus en détail

Présentation du dispositif Créaffaire p. 2. 1. Un dispositif régional favorisant la création d entreprise p.2

Présentation du dispositif Créaffaire p. 2. 1. Un dispositif régional favorisant la création d entreprise p.2 Sommaire Présentation du dispositif Créaffaire p. 2 1. Un dispositif régional favorisant la création d entreprise p.2 2. Un dispositif en 4 phases p.3 3. Les objectifs de l édition 2015 p.4 4. Les territoires

Plus en détail

Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1)

Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1) 16 mars 2011 Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1) Résultat net total 3 026 M (+61 %) Résultat

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014 CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» I.Contexte : Convaincue de l intérêt stratégique de l innovation pour le renforcement de la compétitivité des entreprises, la a lancé un appel

Plus en détail

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL ÉDUCATION FORMATION UDGET INSERTION ORMATION MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ 2012 EDUCATION INSERTION SOCIAL MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE Florence RAINEIX Directrice générale de la Fédération

Plus en détail

Une ETI* coopérative. 1 er. en Banque, Assurances et Immobilier. * Entreprise de Taille Intermédiaire

Une ETI* coopérative. 1 er. en Banque, Assurances et Immobilier. * Entreprise de Taille Intermédiaire * Entreprise de Taille Intermédiaire Une ETI* coopérative en Banque, Assurances et Immobilier 1 er PARTENAIRE DE L ÉCONOMIE DÉPARTEMENTALE LES CHIFFRES CLÉS 2014 UNE ETI COOPÉRATIVE actrice EN BANQUE,

Plus en détail

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire développement économique et économie sociale et solidaire En soutenant la création

Plus en détail

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012 Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres 18 septembre 2012 Sommaire Communiqué de synthèse P. 1 Le projet de regroupement des fonctions support : un projet stratégique P.

Plus en détail

Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes

Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes Une approche volontariste et ambitieuse Favoriser l intégration des personnes handicapées demandeuses

Plus en détail

Ensemble, au service des étudiants! Contacts contact.ase@lmde.com. Pour plus d informations. Autonomie

Ensemble, au service des étudiants! Contacts contact.ase@lmde.com. Pour plus d informations. Autonomie Ensemble, au service des étudiants! et solidarité pour les étudiants propose un cadre d échanges permanents pour associer ceux qui partagent ses préoccupations sur les conditions d études et de vie des

Plus en détail

Les grandes réalisations sont la somme de toutes les petites

Les grandes réalisations sont la somme de toutes les petites ÉPARGNE SALARIALE SOLIDAIRE Les grandes réalisations sont la somme de toutes les petites BANQUE DE FINANCEMENT & D INVESTISSEMENT / ÉPARGNE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS Avec un encours de 3,15 milliards

Plus en détail

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME DOSSIER DE PRESSE Communiqué de presse.................................. p.2 et 3 Bilan des P2RI en Pays

Plus en détail

Présentation SEM Nièvre Energies. «Les territoires au cœur de la transition énergétique»

Présentation SEM Nièvre Energies. «Les territoires au cœur de la transition énergétique» Présentation SEM Nièvre Energies «Les territoires au cœur de la transition énergétique» Clamecy, le 10 janvier 2014 Un engagement politique du territoire Une approche territorialisées De la co-construction

Plus en détail

Jeudi 26 mars 2015. Dossier de presse Résultats 2014 du Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres. www.ca-cmds.fr www.ca-c-nous.

Jeudi 26 mars 2015. Dossier de presse Résultats 2014 du Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres. www.ca-cmds.fr www.ca-c-nous. Jeudi 26 mars 2015 Dossier de presse Résultats 2014 du Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres www.ca-cmds.fr www.ca-c-nous.fr Sommaire Communiqué de synthèse Louis Tercinier, nouveau président de

Plus en détail

Investir l excellence et la solidarité

Investir l excellence et la solidarité Investir l excellence et la solidarité www.fondation.dauphine.fr CULTURE. ÉGALITÉ DES CHANCES. CAMPUS. RECHERCHE. INTERNATIONAL. ENTREPRENEURIAT La Fondation Dauphine Notre vision La Fondation Dauphine

Plus en détail

CENTRES DES FINANCES PUBLIQUES DU DÉPARTEMENT

CENTRES DES FINANCES PUBLIQUES DU DÉPARTEMENT CENTRES DES FINANCES PUBLIQUES DU DÉPARTEMENT SERVICES FONCIERS Service de la publicité foncière Besançon 1 er bureau Immeuble "Le Major" 83 rue de Dole 25042 BESANÇON CEDEX Tél. : 03 81 47 24 03 - Fax

Plus en détail

CHARTE É THIQUE GROUPAMA

CHARTE É THIQUE GROUPAMA CHARTE É THIQUE GROUPAMA 2 Message du directeur général Fidèle à son engagement de satisfaire ses sociétaires et ses clients en leur apportant le meilleur service au meilleur coût, Groupama a développé

Plus en détail

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ»,

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Partenaires fondateurs DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ» «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Construisons ensemble des voies nouvelles pour un sport utile à tous

Plus en détail

Partenariats pour le renforcement de la Responsabilité Sociale et Environnementale des entreprises

Partenariats pour le renforcement de la Responsabilité Sociale et Environnementale des entreprises Le groupe AFD et la RSE dans le secteur bancaire Partenariats pour le renforcement de la Responsabilité Sociale et Environnementale des entreprises La RSE, qu est-ce que c est? La Commission Européenne

Plus en détail

Banque FIDUCIAL FIDUCIAL Conseil Entreprendre avec vous

Banque FIDUCIAL FIDUCIAL Conseil Entreprendre avec vous Banque FIDUCIAL FIDUCIAL Conseil Entreprendre avec vous L offre globale de services aux entreprises Banque et Conseil financier Une offre cohérente au service de nos clients Nos domaines d'expertise Placements

Plus en détail

RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE

RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 13 mars 2012 RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE Bonne résistance du PNB et du RBE en 2011, solidité financière confirmée, poursuite de la dynamique de développement

Plus en détail

Economie autrement quinzaine du Narthex 19-11-2014

Economie autrement quinzaine du Narthex 19-11-2014 Economie autrement quinzaine du Narthex 19-11-2014 2 LE CREDIT COOPERATIF Ø banque à part entière, Ø banque coopérative actrice d une finance patiente, Ø banque engagée, Ø banque de l économie sociale

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME ENTREPRISES, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA FORMATION PROFESSIONNELLE. FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME 1 SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE. La banque des agents du secteur public. BFM, partenaire du groupe Société Générale

BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE. La banque des agents du secteur public. BFM, partenaire du groupe Société Générale BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE La banque des agents du secteur public BFM, partenaire du groupe Société Générale BFM, LA BANQUE Plus d un million de clients en métropole et dans les DOM 190 626 prêts BFM

Plus en détail

INDUSTRIE. Côte d'or. Industrie. Pour obtenir un niveau V (CAP/BEP)

INDUSTRIE. Côte d'or. Industrie. Pour obtenir un niveau V (CAP/BEP) Côte d'or INDUSTRIE Pour obtenir un niveau V (CAP/BEP) AGENT DE FABRICATION D'ENSEMBLES METALLIQUES : PARCOURS SINGULIER Dates indicatives : voir organisme visé (735h maximum dont 70 en entreprise) (lire,

Plus en détail

L AFD et LA MICROFINANCE

L AFD et LA MICROFINANCE AFD André Pouillès-Duplaix L AFD et LA MICROFINANCE Plus de vingt ans d expérience Encourager l extension géographique et la diversification des services de microfinance en République Démocratique du Congo

Plus en détail

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 1 CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 2 Groupama Asset Management s engage par le biais de cette présente Charte à appliquer et promouvoir une politique de Responsabilité Sociale de

Plus en détail

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE LA BANQUE DES AGENTS DU SECTEUR PUBLIC

BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE LA BANQUE DES AGENTS DU SECTEUR PUBLIC BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE LA BANQUE DES AGENTS DU SECTEUR PUBLIC DOSSIER DE PRESSE Contact presse Caroline Weill cweill@selfimage.fr 01 47 04 12 52 Audrey Peauger apeauger@selfimage.fr 01 47 04 12 53

Plus en détail

Vous croyez à votre initiative. Participez et gagnez!

Vous croyez à votre initiative. Participez et gagnez! Vous croyez à votre initiative. Participez et gagnez! PRIX ET TROPHÉE DE L INITIATIVE EN ÉCONOMIE SOCIALE 27 e ÉDITION Édito Depuis 26 ans, les «Prix et Trophée de l Initiative en économie sociale» illustrent

Plus en détail

Conférence de presse 26 février 2009. Groupe Banque Populaire. Résultats 2008

Conférence de presse 26 février 2009. Groupe Banque Populaire. Résultats 2008 Conférence de presse 26 février 2009 Groupe Banque Populaire Résultats 2008 Avertissement Cette présentation peut inclure des prévisions basées sur des opinions et des hypothèses actuelles relatives à

Plus en détail

A vos côtés en région Rhône-Alpes Accompagner vos projets Participer au développement de notre territoire

A vos côtés en région Rhône-Alpes Accompagner vos projets Participer au développement de notre territoire A vos côtés en région Rhône-Alpes Accompagner vos projets Participer au développement de notre territoire Notre volonté est d être au plus près de nos clients pour mieux les servir, en s inscrivant au

Plus en détail

Communication de progrès 2013

Communication de progrès 2013 Communication de progrès 2013 La GMF (Garantie Mutuelle des Fonctionnaires) est un acteur important de l assurance des particuliers en France. Avec ses filiales, elle emploie 6787 salariés et a plus de

Plus en détail

CREDIT COOPERATIF. Le Crédit Coopératif BONNES PRATIQUES. 1- Eco-management COOPERATIVE

CREDIT COOPERATIF. Le Crédit Coopératif BONNES PRATIQUES. 1- Eco-management COOPERATIVE COOPERATIVE CREDIT COOPERATIF Crédit Coopératif NPdC 2 Bis, rue de Tenremonde BP 565 59023 LILLE Cedex Tél : 03 20 12 36 30 Fax : 03 20 30 77 66 Site : www.credit-cooperatif.fr Email : lille@coopanet.com

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

Les Fondations du groupe Bouygues

Les Fondations du groupe Bouygues Les Fondations du groupe Bouygues Depuis près de 20 ans, le groupe Bouygues participe au développement économique et social des régions et pays dans lesquels il est implanté, que ce soit par des initiatives

Plus en détail

Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions

Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Présentation Rassemblant les syndicats et associations

Plus en détail

Investissez dans la 1 ère SCPI qui conjugue immobilier d entreprise et développement durable

Investissez dans la 1 ère SCPI qui conjugue immobilier d entreprise et développement durable Investissez dans la 1 ère SCPI qui conjugue immobilier d entreprise et développement durable ASSET MANAGEMENT PFO 2 : Un dispositif d épargne au service de vos objectifs patrimoniaux Avec PFO 2, vous investissez

Plus en détail

Le réseau national. Initiative Vendée Bocage, membre du réseau Initiative France. Initiative Vendée Bocage est l une des 228*

Le réseau national. Initiative Vendée Bocage, membre du réseau Initiative France. Initiative Vendée Bocage est l une des 228* RAPPORT D ACTIVITE Année 2014 Le réseau national Initiative Vendée Bocage, membre du réseau Initiative France Initiative Vendée Bocage est l une des 228* plateformes qui constituent Initiative France,

Plus en détail

créer de la valeur durable www.mirova.com

créer de la valeur durable www.mirova.com créer de la valeur durable www.mirova.com une expertise : des solutions d investissement responsable pour un développement durable Vers un modèle de développement durable : une nécessité économique épuisement

Plus en détail

La solidarité en action

La solidarité en action nos adresses Depuis 1942 nous sommes à votre service. Rendez-vous dans l un de nos Pôles Santé Agence de Berck sur Mer 15, rue de l Impératrice 62600 Berck sur Mer Tél. : 03 21 84 12 74 Ouvert du mardi

Plus en détail

SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE QUALITE 2 UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE FORTE ET GARANTE DE SES MEMBRES 3 NOTRE SMQ

SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE QUALITE 2 UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE FORTE ET GARANTE DE SES MEMBRES 3 NOTRE SMQ Manuel Qualité 5 place du Rosoir 21000 DIJON Tél. : 03.80.59.65.20 Fax : 03.80.53.09.50 Mèl : contact@bfc.experts-comptables.fr www.bfc.experts-comptables.fr SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE

Plus en détail

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL. Partageons plus que l assurance

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL. Partageons plus que l assurance ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL Partageons plus que l assurance Partageons plus que l assurance Plus d accompagnement Les établissements de santé sont aujourd hui

Plus en détail

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr Jeudi 9 décembre 2010 La Région et la Banque européenne d investissement lancent un fonds d investissement pour le photovoltaïque en partenariat avec trois banques régionales Le toit du chai viticole du

Plus en détail

demandez plus à votre Banque Privée

demandez plus à votre Banque Privée demandez plus à votre Banque Privée 2009125E LCL_COUV_brochure.qxd 21/09/09 10:35 Page 2 Nos implantations Lcl Banque Privée Vous êtes unique demandez plus à votre Banque Privée Chez LCL Banque Privée,

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

Assurance et développement durable, les principaux chiffres 2012/2013

Assurance et développement durable, les principaux chiffres 2012/2013 Assurance et développement durable, les principaux chiffres 2012/2013 Depuis 2009, les sociétés d assurance de la FFSA et du GEMA ont engagé une démarche volontaire de réflexion et d actions en matière

Plus en détail

Trente propositions pour favoriser et accompagner la création d entreprises

Trente propositions pour favoriser et accompagner la création d entreprises Évaluation des dispositifs publics d aide à la création d entreprises Trente propositions pour favoriser et accompagner la création d entreprises MM. Jean-Charles TAUGOURDEAU et Fabrice VERDIER, rapporteurs

Plus en détail

Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise»

Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise» DOSSIER DE PRESSE Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise» Vendredi 8 novembre 2013 CONTACTS PRESSE : CG74 LESLIE GROS 04 50 33 49 89 CCI MAGALI SERRANO 04 50 33 71 30 CMA SYLVAIN POULLET

Plus en détail

Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2010. «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!»

Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2010. «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!» Edition 2010 «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!» Après trois premières éditions qui ont rassemblé plus de 25 000 rhônalpins, la Région Rhône-Alpes lance, en partenariat

Plus en détail

Programme Bourses Diversité et Réussite

Programme Bourses Diversité et Réussite Donner à chacun les meilleures chances de réussir Programme Bourses Diversité et Réussite La Fondation INSA de Lyon Ensemble développons notre vocation L INSA de Lyon tire sa force de l intégration de

Plus en détail

30/10/2014. Thématique 2 «Je finance mon projet»

30/10/2014. Thématique 2 «Je finance mon projet» 1 Thématique 2 «Je finance mon projet» 3 2 Thématique 2 «Je finance mon projet» Le réseau Créo Vaucluse c est qui c est quoi? 30 structures spécialistes de l accompagnement des entrepreneurs (création,

Plus en détail

Guide sur les initiatives RSE sectorielles Fiche n 6 Engagements RSE dans le secteur des industries électriques, électroniques et de communication

Guide sur les initiatives RSE sectorielles Fiche n 6 Engagements RSE dans le secteur des industries électriques, électroniques et de communication MEDEF - ORSE octobre 2014 Guide sur les initiatives RSE sectorielles Fiche n 6 dans le secteur des industries électriques, électroniques et de communication Fédération des Industries Electriques, Electroniques

Plus en détail

s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance

s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance L enfance au cœur de nos actions. La Fondation 29 Haussmann a retenu pour thème la lutte contre la rupture du lien

Plus en détail

RAPPORT d ACTIVITé 2014 100 % humaine. digitale

RAPPORT d ACTIVITé 2014 100 % humaine. digitale 100 % humaine 100 % digitale RAPPORT d ACTIVITé 2014 Message des présidents Au cours de l exercice 2014, la Caisse d Epargne Lorraine Champagne- Ardenne a su relever les défis de la première année de son

Plus en détail

Devenez fondateur. fondationdefrance.org

Devenez fondateur. fondationdefrance.org Devenez fondateur fondationdefrance.org Vous envisagez de créer une fondation Comment vous y prendre? Quelles questions vous poser avant de vous lancer? De quelles ressources devez-vous disposer? Quelle

Plus en détail

Prestation proposée : Au cours d une séance individuelle de 2h00 :

Prestation proposée : Au cours d une séance individuelle de 2h00 : AVEC LE LOGICIEL «TRANSFERENCE» IDENTIFIER VOS COMPETENCES TRANSFERABLES Pour mieux vous connaître, découvrir les métiers, évoluer ou envisager une reconversion professionnelle Prestation proposée : Au

Plus en détail

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE. www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE. www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat Poursuites d études La sortie de cette formation est l insertion professionnelle même si une poursuite d études en M2 recherche en Sciences de Gestion et/ou en thèse peut être envisagée. insertion professionnelle

Plus en détail

LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE

LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE Renforcer l'autonomie des populations et la protection de leur environnement le partenariat continu pour apporter un

Plus en détail

ÉDITOS. Par Johanna Rolland, Présidente de Nantes Métropole

ÉDITOS. Par Johanna Rolland, Présidente de Nantes Métropole ÉDITOS En 2013, Nantes a été la première ville en France à obtenir le titre de Capitale verte de l Europe. Cette reconnaissance européenne vient reconnaître et récompenser le travail et les efforts menés

Plus en détail

Le Crédit Coopératif, partenaire des entreprises et autres organisations dans leur démarche environnementale

Le Crédit Coopératif, partenaire des entreprises et autres organisations dans leur démarche environnementale Octobre 2012 Le Crédit Coopératif, partenaire des entreprises et autres organisations dans leur démarche environnementale Convaincu de l impérieuse nécessité pour les entreprises de prendre en compte les

Plus en détail

NATIXIS EN BREF 2e semestre 2012 BANQUE DE grande clientèle / ÉPArgNE / SErVicES FiNANciErS SPÉciAliSÉS

NATIXIS EN BREF 2e semestre 2012 BANQUE DE grande clientèle / ÉPArgNE / SErVicES FiNANciErS SPÉciAliSÉS NATIXIS EN BREF 2 e semestre 2012 BANQUE DE grande clientèle / ÉPARGNE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS l expertise financière au service des clients l expertise financière au service des clients Une

Plus en détail

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique Michel Boudol Responsable Atelier DEEE 1 Créée en 1985 Implantée dans une ZUS de l agglomération Grenobloise Action Sociale, Environnementale

Plus en détail

Bilan Coopératif & RSE. du réseau des Banques Populaires. Exercice 2012 FÉDÉRATION NATIONALE. www.fnbp.fr

Bilan Coopératif & RSE. du réseau des Banques Populaires. Exercice 2012 FÉDÉRATION NATIONALE. www.fnbp.fr Bilan Coopératif & RSE du réseau des Banques Populaires Exercice 2012 FÉDÉRATION NATIONALE www.fnbp.fr & Bilan Coopératif & RSE du réseau des Banques Populaires Exercice 2012 Sommaire 6 le mot du président

Plus en détail

RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE ET ENVIRONNEMENTALE RAPPORT 2012. Pour la Caisse d Epargne, l humain sera toujours une valeur sûre.

RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE ET ENVIRONNEMENTALE RAPPORT 2012. Pour la Caisse d Epargne, l humain sera toujours une valeur sûre. RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE ET ENVIRONNEMENTALE RAPPORT 2012 Pour la Caisse d Epargne, l humain sera toujours une valeur sûre. 1 MESSAGE DES PRÉSIDENTS Victor HAMON Président du Conseil d Orientation et de

Plus en détail

En alsace, nous sommes fiers de :

En alsace, nous sommes fiers de : En alsace, nous sommes fiers de : Réseau VESTA, le benchmark entre communes Né en 2003, le Réseau Vesta des villes alsaciennes engagées dans le Développement Durable est co-animé par EDF Commerce Est et

Plus en détail

Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis. kpmg.fr

Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis. kpmg.fr Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis kpmg.fr Les défis du futur Une réponse adaptée Les mutuelles du livre II du Code de la mutualité font face à de réelles mutations,

Plus en détail

e in Toutes les aides du ra r Conseil Régional de Lorraine Lo n jeune e : être -) ;-I :-D ;-)

e in Toutes les aides du ra r Conseil Régional de Lorraine Lo n jeune e : être -) ;-I :-D ;-) ne i u d ra s e Lor d ai de s le al es gion t u é To il R e s n Co u en j e r t ê e ;I :-D ;) e n e in a r r Lo :-) :-O Édito Des projets plein la tête? Des coups de pouce pour étudier? Des envies de vous

Plus en détail

Les Rencontres de la création et de la reprise d entreprise

Les Rencontres de la création et de la reprise d entreprise DOSSIER DE PRESSE La 6 e édition des Rencontres de la création et de la reprise d entreprise se tiendra le jeudi 12 février 2009 au Zénith de Limoges, de 8h30 à 18h. L accès est gratuit et ouvert à tous,

Plus en détail

Stratégie d investissement responsable

Stratégie d investissement responsable Stratégie d investissement responsable 2 Introduction Dès 2003, le Conseil de surveillance a requis un engagement fort du Fonds de Réserve pour les Retraites dans le domaine de l investissement responsable

Plus en détail

L empreinte carbone des banques françaises. Résultats commentés

L empreinte carbone des banques françaises. Résultats commentés L empreinte carbone des banques françaises Résultats commentés Le cabinet de conseil Utopies et l association Les Amis de la Terre publient le 22 novembre 2010 l empreinte carbone des groupes bancaires

Plus en détail

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent Profondément humain Un peu d histoire pour éclairer le présent Créée depuis 1999 en région Rhône-Alpes par des mutuelles interprofessionnelles partageant les mêmes valeurs mutualistes de solidarité, de

Plus en détail

COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE

COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE 17 juillet 2013 LABEL RSE SCOP BTP PRÉAMBULE La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) est la contribution des organisations au développement durable

Plus en détail

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME création oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6522-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME création oser pour gagner! Que la création porte sur une activité traditionnelle avec un

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

d actions Le plan édition 2014 Agenda Économies d énergie et déplacements Management et mobilisation des salariés Liens avec le territoire

d actions Le plan édition 2014 Agenda Économies d énergie et déplacements Management et mobilisation des salariés Liens avec le territoire Agenda SIEDS SÉOLIS GÉRÉDIS 3D ÉNERGIES et déplacements Management et mobilisation des salariés édition 2014 Liens avec le territoire Le plan d actions Fédérateur d énergies Agenda SIEDS SÉOLIS GÉRÉDIS

Plus en détail

Consolider le développement du Jardin

Consolider le développement du Jardin Association «Solidarité & Initiative» pour le développement du Jardin de Cocagne de la Haute Borne pour la création de la Table de Cocagne de la Haute Borne Projet 2014 Adresse : 10 rue Héloïse Europarc

Plus en détail

DIFFÉRENCE (n.f) : QUALITÉ QUI NOUS DISTINGUE ET NOUS UNIT. une Banque coopérative. De PROXIMITÉ. Au CŒuR Du DÉVELOPPEMENT

DIFFÉRENCE (n.f) : QUALITÉ QUI NOUS DISTINGUE ET NOUS UNIT. une Banque coopérative. De PROXIMITÉ. Au CŒuR Du DÉVELOPPEMENT DIFFÉRENCE (n.f) : QUALITÉ QUI NOUS DISTINGUE ET NOUS UNIT. En 2012, la Caisse d Epargne Loire Drôme Ardèche a consacré 1 408 500 à des projets de solidarité locale. une Banque coopérative De PROXIMITÉ

Plus en détail

AFD Danielle Segui. Financer les petites et très petites entreprises des pays du Sud

AFD Danielle Segui. Financer les petites et très petites entreprises des pays du Sud L AFD et la mésofinance AFD Danielle Segui Financer les petites et très petites entreprises des pays du Sud Besoins de financements 100 000 Grandes PME Banque traditionnelle TPE/PE {Chaînon manquant Les

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Définitions Un peu d histoire Quelques chiffres, les acteurs La finance solidaire Définitions L économie sociale et solidaire (ESS) rassemble deux concepts, rappelé dans

Plus en détail