Évaluation et validation du Socle Commun de compétences et de connaissances

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Évaluation et validation du Socle Commun de compétences et de connaissances"

Transcription

1 Évaluation et validation du Socle Commun de compétences et de connaissances Deux opérations distinctes dans une démarche cohérente Collège des I.A.-I.P.R. - Académie de Caen - 1

2 Plan I. Des principes, finalités et outils qui fondent une pédagogie renouvelée II. III. La mise en œuvre du socle, selon les disciplines, selon les compétences visées et les projets Des démarches à suivre cohérentes et progressives pour aboutir à la validation des compétences 2

3 I Des principes, finalités et outils qui fondent une pédagogie renouvelée 3

4 Des principes Une loi qui engage la collectivité à «garantir à chaque élève les moyens nécessaires à l acquisition d un socle commun constitué de connaissances et de compétences qu il est indispensable de maîtriser pour accomplir avec succès sa scolarité, poursuivre sa formation, construire son avenir personnel et professionnel, ainsi que contribuer à réussir sa vie en société.» N évaluer et ne valider que ce que l on enseigne. 4

5 Des finalités Motiver les élèves par une pédagogie de projet qui donne sens. Mettre l élève en situation de faire, face à des situations, des tâches complexes. Organiser la continuité et la progressivité des apprentissages. Objectiver le parcours de chaque élève pour organiser les apprentissages, différencier et mettre en place les remédiations nécessaires et obligatoires. 5

6 Des outils Le livret personnel de compétences Les programmes des disciplines Des situations d apprentissage et d évaluation Des dispositifs : accompagnement éducatif, PPRE Des modalités pédagogiques : la différenciation, les travaux de groupes, les projets interdisciplinaires, 6

7 II La mise en œuvre du socle, selon les disciplines, selon les compétences visées et les projets. 7

8 LANGUES VIVANTES Exemple de projet : Construire et présenter un power point publicitaire (oral et écrit) pour vanter les atouts touristiques de votre ville. Compétence 1 Compétence 2 Compétence 3 Compétence 4 -Formuler clairement un propos simple. - Adapter sa prise de parole (attitude et niveau de langue) à la situation de communication (lieu, destinataire, effet recherché) - Décrire, raconter, expliquer. - Présenter un projet et lire à haute voix. - Rechercher, extraire et organiser l information utile, Compétence 5 Compétence 6 Compétence 7 Utiliser ses connaissances pour donner du sens à l actualité Connaître et respecter les règles de la vie collective. Comprendre l importance du respect mutuel et accepter toutes les différences. Connaître des comportements favorables à sa santé et sa sécurité Se familiariser avec l environnement économique, les entreprises, les métiers S impliquer dans un projet individuel ou collectif Savoir travailler en équipe Collège des IA-I.P.R. - Académie de Caen - -Saisir et mettre en page un texte. - Traiter une image, un son ou une vidéo. - Organiser la composition du document, prévoir sa présentation en fonction de sa destination. - Chercher et sélectionner l'information demandée. 8

9 L enseignant de français en 6e Met en œuvre son programme dans des séquences : ex «Écrire» un conte merveilleux - Lecture d un recueil ou d un ensemble de contes - Apprentissages linguistiques pour lire et pour écrire - Activités d écriture et de révisions de l écrit (intégrées à la séquence) - Évaluation : l élève a écrit un conte, par exemple une parodie «recevable» donc la compétence est maîtrisée, pour le niveau 6 e. Sinon remédiation et nouvel essai LETTRES Compétences enseignées spécifiquement dans cette séquence par domaines et items (d autres sont mises en œuvre mais non évaluées C. 6 et 7 par ex.) Compétence 1 «Adapter son mode de lecture à la nature du texte proposé et à l objectif poursuivi» «Utiliser ses capacités de raisonnement, ses connaissances sur la langue, savoir faire appel à des outils variés pour améliorer son texte» Compétence 5 «Avoir des connaissances et des repères Relevant de la culture littéraire : œuvres littéraires du patrimoine» «Être sensible aux enjeux esthétiques et humains d un texte littéraire» 9

10 DOCUMENTATION Eduscol «Repères pour la mise en œuvre du Parcours de formation à la culture de l information» Extraits de la fiche repère n 8 : MÉDIAS D ACTUALITÉ Participation des professeurs documentalistes aux Compétences du socle commun : - Capacité de la compétence 6 -«Être éduqué aux médias et avoir conscience de leur place et de leur influence dans la société» - Attitude de la compétence 4 -«développer une attitude critique et réfléchie vis-à-vis de l information disponible» - Attitude de la compétence 3 -«développer l esprit critique» - Attitude de la compétence 1 -«développer l ouverture à la communication, au dialogue, au débat» - Capacité de la compétence 5 -«mobiliser leurs connaissances pour donner du sens à l actualité» 10

11 EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE Mise en relation d une compétence attendue des programmes collège en EPS avec la compétence 1 du socle commun : la maîtrise de la langue française. Compétence attendue en Danse Niveau 2 (exigible en fin de 3 ème ): Composer et présenter une chorégraphie collective en choisissant des procédés de composition et des formes corporelles variées et originales en relation avec le projet expressif. Apprécier les prestations de façon argumentée, à partir de quelques indicateurs simples. Connaissances En Danse Exploitations possibles dans les situations d enseignement Enrichir le vocabulaire spécifique à la sphère artistique. Capacités Apprendre à parler de son corps. Verbaliser ses émotions et ses ressentis. Décrire les procédés de composition. Tension, relâchement, déséquilibre, dissociation, centre de gravité. Joie, angoisse, tristesse,, fuite Tableaux, scénario, accessoires, occupation de l espace, rythmes. Prendre la parole en groupe. Adapter sa prise de parole à la situation de communication. Attitudes Apprendre en danse nécessite d échanger sur le thème (imaginaire, sensations) mais aussi sur les procédés de composition Suggérer et sélectionner des propositions (rôle du chorégraphe). Apprécier et restituer la qualité d interprétation(rôle de spectateur) Avoir la volonté de s exprimer avec justesse à l oral ou à l écrit sur la composition, le ressenti et l observation de chorégraphies. Apprécier sa prestation ou celle des autres de façon argumentée. S exprimer sur sa prestation en tant que danseur. Organiser au sein du groupe l échange. Apprécier les autres prestations à partir des indicateurs retenus et exprimer son avis. 11 Collège des IA-IPR - Académie de Caen -

12 Une étude de cas en Géographie: en quoi l aire urbaine d Alençon est-elle représentative des dynamiques urbaines actuelles? (classe de 4 ) Étape 1: localisation du pôle et de l aire urbaine à différentes échelles (dossier cartographique) Étape 2: étalement et mobilités urbaines (cartes, schéma, texte) Étape 3: Projet d aménagement et conflits qu il engendre (étude de différents points de vue, jeu de rôle/débat) HISTOIRE - GEOGRAPHIE Compétence 1 Lire Dire Compétence 3 Pratiquer une démarche scientifique Compétence 5 Avoir des connaissances et des repères relevant de l espace et de la culture civique Situer dans l'espace Lire et pratiquer différents langages Faire preuve d esprit critique et de curiosité pour l'actualité Compétence 6 Collège des IA-IPR - Académie de Caen - Connaître les principes et fondements de la vie civique et sociale 12

13 Mathématiques Un ouvrage d art : l Arc de triomphe, place de l Etoile à Paris. Classe : 5 ème La situation-problème : Lors d une sortie pédagogique culturelle, des élèves ont pu visiter l Arc de triomphe. Ils ont constaté qu il était un peu sale et se sont demandé combien pouvait coûter le ravalement de ce monument. Pratiquer un e démarch e scien tifique ou technologique Observer, recherch er et organ iser les in fo rm atio ns. les c apacit és à évaluer en situation E xtraire d'un documen t les information s relativ es à u n thème d e travail et les org aniser pou r les utiliser. les indicateurs d e réussite L'élève p rend en comp te toutes les in formatio ns ayan t un rap port av ec le pro blème (la maqu ette v olumique d e l A rc de triomphe créée en tech nologie grâce au logiciel de mod élisation 3 D sketchu p, tarifs d une entreprise spécialisée d ans le rav alement d es monumen ts) sans erreur d e lecture. Réa liser, m anip uler, m esurer, ca lculer, app liquer des con sign es. Ra ison ner, argum enter, démo ntrer. Présen ter la d éma rch e suivie, les résultats o btenus, comm un iquer. Faire u n sch éma L élève rep résente tou tes les v ues (d e face, latérale et du dessu s) du monumen t en p renant soin de faire apparaître des fig ures g éométriq ues simples do nt il co nnaît les formu les p our calculer leur aire. E ffectuer u ne mesure L élèv e réalise, toujo urs grâce au logiciel de mo délisation 3D sketchu p, différen tes mesures d u mon ument et les reporte su r les cro quis (v ues de face, latérale et du dessu s) qu il a réalisés auparavan t. E ffectuer u n calcul L élève calcule av ec exactitud e les aires des diverses faces de l A rc de trio mphe. Propo ser une méth ode d e réso lution L élève p rop o se u ne su ite d o pérations permettant E xprimer u n résu ltat, un e solutio n, une con clusion par un e ph rase correcte (expression, vocabulaire, sens) d obten ir le résultat. L élève respecte les con signes de p résen tatio n des calcu ls et d u résultat. 13

14 Sciences Physiques et chimiques Un exemple de tâche complexe (5 ème ) L institut national de la consommation (INC) charge notre laboratoire de vérifier que le bleu patenté E131 ne fait pas partie des colorants utilisés dans la fabrication des bonbons M&M s. Il est en effet déconseillé pour des sujets présentant des antécédents allergiques (urticaire, démangeaisons ). Il est d ailleurs interdit dans certains pays : Australie, états Unis, Norvège, Consigne : Après une étude expérimentale, rédigez le rapport argumenté que nous adresserons à l INC. Compétence 1 Domaine «lire» : Repérer les informations dans un texte à partir des éléments explicites et des éléments implicites nécessaires. (Évaluation en situation coup de pouce) Domaine «écrire» : Rédiger un texte bref, cohérent et ponctué, en réponse à une question ou à partir de consignes données. (Évaluation différée) Compétence 3 Les 4 items du domaine «Pratiquer une démarche scientifique et technologique, résoudre des problèmes» (Évaluation en situation) Compétence 6 Domaine «avoir un comportement responsable» : Respecter des comportements favorables à sa santé et sa sécurité. (Évaluation en situation coup de pouce) Compétence 7 Domaine «Être capable de mobiliser des ressources intellectuelles et physiques dans diverses situations» : Être autonome dans son travail : savoir l organiser, le planifier, l anticiper, rechercher et sélectionner des informations utiles. (Évaluation en situation coup de pouce) 14

15 Sciences de la Vie et de la Terre Pourquoi certaines espèces de poissons dans un cours d'eau ne sont pas observées au même endroit? (Truite dans le cours supérieur bien oxygéné, Carpe dans le cours inférieur à teneur plus faible en oxygène) - 5 ème -. Hypothèses proposées : - Quand l'eau est agitée (courant), elle contient plus de O 2. - Quant l'eau est plus froide, elle contient plus de O 2. Objectifs : - Concevoir individuellement un protocole expérimental testant l une des hypothèses. - Discuter (faire des choix, critiquer,...) dans un groupe de 3 élèves pour choisir et mettre en œuvre un protocole (modifications possibles). - Communiquer à la classe le protocole qui sera mis en œuvre. Compétence 3 : Compétence 1 : Compétence 7 : * Raisonner, argumenter, pratiquer une démarche expérimentale. * Proposer un protocole expérimental pour tester une hypothèse. * Écrire. Rédiger un texte bref, cohérent ponctué, en réponse à une question. * Dire. Formuler clairement un propos simple. Adapter sa prise de parole à la situation de communication. *Être capable de mobiliser ses ressources intellectuelles * Faire preuve d'initiative. S engager dans un projet individuel S intégrer et coopérer dans un projet collectif. De manière générale, la compétence 4 est régulièrement mise en œuvre et souvent évaluée. 15

16 Technologie: Une activité menée en technologie à partir de ressources documentaires qui concernent également les SVT, les sciences physiques et d autres disciplines Tâche complexe: Dans le cadre d une mission pour l U.E. vous produirez un document écrit destiné à présenter le choix de l énergie à privilégier pour la voiture du futur. Vous expliquerez schématiquement le principe de fonctionnement d un véhicule pour la technologie retenue. cette argumentation fera l objet 16 d une présentation orale.

17 Les projets interdisciplinaires participent à l évaluation des compétences Histoire des Arts, Éducation au Développement Durable, IDD, CESC 17

18 L enseignant de français participe à un projet interdisciplinaire histoire des arts : arts plastiques-histoire-français- technologie Projet : Réalisation en groupe d un portfolio numérique présentant une illustration d un conte de Perrault par un illustrateur du XIXe siècle Présentation orale de ce portfolio pour expliquer la démarche et présenter l œuvre choisie : replacer l œuvre dans son contexte, l œuvre en relation avec d autres et le support littéraire qu elle illustre A la fin de la séquence évaluation du projet par l équipe des items et domaines et compétences travaillés Compétences travaillées et donc évaluées collectivement C.1 : Dire, lire écrire C.3 : «Rechercher extraire et organiser» C.4 : «Créer, produire, communiquer, échanger» avec les TIC C.5 «Avoir des repères et des connaissances historiques» C.6 : «Avoir un comportement responsable» C.7 : «S intégrer et coopérer dans un projet collectif» 18

19 Un IDD Compétence 3 Compétence 1 Compétence 4 Compétence 7 Rechercher, extraire et organiser l information utile Présenter la démarche suivie, les résultats obtenus, communiquer à l aide d un langage adapté Utiliser ses capacités de raisonnement, ses connaissances sur la langue, savoir faire appel à des outils variés pour améliorer son texte Utiliser les logiciels et les services à disposition Organiser la composition du document, prévoir sa présentation en fonction de sa destination Collège des IA-IPR - Académie de Caen - Collège des IA-IPR - Académie de Caen - S intégrer et coopérer dans un projet collectif Assumer des rôles, prendre des initiatives et des décisions 19

20 EDD Un projet interdisciplinaire en 6e sur la gestion de la lande de Lessay (site Natura 2000) C O M P E T E N C E S C1 : «Lire», «Dire» Disciplines concernées : Français, Technologie SVT, HGEC Partenariat : CPIE C3 : «Pratiquer une démarche scientifique et technologique, résoudre des problèmes», «Savoir utiliser des connaissances dans divers domaines scientifiques», «Environnement et DD» C5 : «Avoir des connaissances et des repères» (espace et culture civique), «Lire et pratiquer différents langages» C6 : «Connaître les principes et fondements de la vie civique et sociale» C7 : «Faire preuve d initiative» 2 sorties sur le terrain (espacées dans l année) En Français : travail sur les contes et légendes de la lande et la notion de patrimoine En HGEC, SVT, Technologie : travail sur les déchets et le recyclage. En SVT : travail sur l impact des activités humaines sur la faune et la flore de la lande. En HGEC : travail sur les paysages et l organisation de l espace Elaboration, par groupe, de projets d aménagement ou de préservation de la lande Un débat, suivi d un vote, sur la gestion et l aménagement de la lande de Lessay (1h, dans la salle du Conseil Municipal) Chaque groupe d élèves défend son projet puis un vote détermine le projet retenu. 20

21 III Des démarches à suivre cohérentes et progressives pour aboutir à la validation des compétences 21

22 Enseigner les compétences Toutes les disciplines sont concernées par l ensemble des compétences du socle Enseigner des compétences, c est donner à chaque élève, dans le cadre habituel de la classe, tous les moyens pour mobiliser les connaissances et développer les capacités et les attitudes dont il a besoin pour réaliser une tâche concrète bien définie L apprentissage des compétences est réalisé dans le cadre habituel des séquences articulées aux programmes. Il n y a pas de séances spéciales «socle» Les compétences sont enseignées dès la sixième avec des niveaux d exigence qui progressent vers celui du palier 3 atteint généralement en quatrième ou troisième 22

23 Évaluer les compétences Une discipline évalue plusieurs compétences (deux ou trois) et une compétence est évaluée par plusieurs disciplines (trois par exemple). Un petit nombre d évaluations globales suffit pour évaluer une compétence de manière satisfaisante Les choix pour l évaluation d une compétence peuvent dépendre des complémentarités entre disciplines, de leur cohérence avec les domaines à envisager ou de leur intégration dans des dispositifs pédagogiques pluridisciplinaires (HIDA, DD, IDD) propices à l évaluation. 23

24 Évaluer les compétences Pour chacune des compétences, une grille de référence fournit des indications sur ce qui est attendu L évaluation est progressive et se fait dans des situations variées qui peuvent concerner un ou plusieurs items, un ou plusieurs domaines, une ou plusieurs compétences. Les tâches complexes permettent d évaluer globalement par domaines et/ou par compétences. Il faut capitaliser les évaluations réussies (ponctuelles ou globales) pour chaque parcours d élève. 24

25 Valider les compétences La validation est l acte institutionnel final qui permet de se prononcer de manière binaire, à un instant t et dans un contexte donné (palier 3), sur la maîtrise des compétences La compétence est le seul niveau de validation et chaque compétence doit être validée La validation est un acte collectif qui peut conduire à apprécier une compétence de manière globale sans que tous les items soient nécessairement évalués (deux ou trois évaluations globales réussies de la compétence sont suffisantes) En cas de désaccord ou de données globales insuffisantes, il est nécessaire de se fonder sur les items renseignés voire sur le parcours de l élève en remontant aux classes antérieures 25

26 Valider les compétences Dans les cas les plus délicats, on pourra considérer que la compétence est maîtrisée si l élève est en progression (s appuyer sur des critères qualitatifs et non quantitatifs) Si une compétence est non validée les items jugés acquis sont obligatoirement renseignés et les items non renseignés seront évalués ultérieurement. Le diplôme national du brevet atteste la maîtrise des connaissances et compétences du socle commun mais ne gomme pas les données du livret personnel de compétences qui restera un outil fiable pour apporter les remédiations nécessaires en cas de non validation du socle. 26

27 Les outils de suivi Ce que doit être un bon outil de suivi Permettre de dater les réussites à des évaluations de type tâche complexe. Permettre de dater les réussites aussi bien au niveau des domaines que des items pour favoriser la remédiation. Permettre à plusieurs enseignants de renseigner des items et des domaines communs (2 à 4). Doit être consultable par les enseignants de la classe Doit pouvoir servir de support de travail au conseil de classe. Doit permettre de fournir un bilan à l élève et ses parents. 27

28 Les outils de suivi Le carnet de bord des professeurs permet de pointer les réussites ponctuelles et globales des élèves dans le cadre de leur parcours au collège, en fonction de leur rythme. Un outil de suivi au niveau de l établissement est indispensable pour retracer la progression de l élève au collège et faire ressortir les liens entre les disciplines choisies pour l évaluation des compétences. L outil de suivi a une fonction pédagogique. Il doit être le plus simple possible et pouvoir être utilisé à terme par tous les établissements pour suivre la scolarité de l élève partout où il va. La dernière version du livret personnel de compétences (LPC), outil national, convient bien à cet usage. 28

29 Les outils de suivi Cette année, beaucoup d applications autres que le LPC sont utilisées par les établissements comme outil de suivi. Les logiciels qui sont très sophistiqués doivent être utilisés à minima. Même si une réflexion est en cours sur l interfaçage de ces outils avec le LPC, il faudra lui transférer les données minimales pour la prise en compte nationale des données. Le LPC sera donc à la fois, un outil de suivi, de validation, de communication vers les familles et entre établissements (liaison école/collège/famille). Le paramétrage du LPC conduit au choix des niveaux à ouvrir pour l évaluation et la validation (6ème, 5ème, 4ème, 3ème), des périodes d accessibilité à l outil, des délégations (professeur principal, équipes), de la langue étrangère support de la compétence 2. La saisie est individuelle ou collective, plusieurs documents peuvent être édités. 29

Mise en œuvre du livret personnel de compétences

Mise en œuvre du livret personnel de compétences Mise en œuvre du livret personnel de compétences Sommaire 1. Pourquoi un livret personnel de compétences? 2. Qu est-ce que le livret personnel de compétences? 3. Comment valider une compétence? 4. Livret

Plus en détail

SOCLE COMMUN TABLEAU des 7 COMPETENCES ;

SOCLE COMMUN TABLEAU des 7 COMPETENCES ; SOCLE COMMUN TABLEAU des 7 COMPETENCES ; Disciplines qui vont évaluer LIRE Compétence 1 La maîtrise de la langue française Français Lire à haute voix, de façon expressive, un texte en prose ou en vers

Plus en détail

EPS ET SOCLE COMMUN. Les activités athlétiques à l'école primaire. Pour l'équipe EPS 35 : J.L. Béquignon, F. Bodin, H. Le Nost, P. Moniot, C.

EPS ET SOCLE COMMUN. Les activités athlétiques à l'école primaire. Pour l'équipe EPS 35 : J.L. Béquignon, F. Bodin, H. Le Nost, P. Moniot, C. EPS ET SOCLE COMMUN Les activités athlétiques à l'école primaire CONNAISSANCES 2 Piliers Tout élève devra connaître courir Sauter Lancer Un vocabulaire juste et précis pour désigner des objets réels, des

Plus en détail

Parcours de découverte des métiers et des formations

Parcours de découverte des métiers et des formations Parcours de découverte des métiers et des formations Objectifs Acteurs Contenu Ressources OBJECTIFS GENERAUX (et pédagogiques) Acquérir une culture sur les métiers, le monde économique et les voies de

Plus en détail

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 C O M P E T E N C E 7 : L A U T O N O M I E, L I N I T I A T I V E. D après Ph Meirieu. Année scolaire 2011/2012 http://www.meirieu.com/index.html

Plus en détail

Les programmes d EPS : Nouveautés et incontournables

Les programmes d EPS : Nouveautés et incontournables Les programmes d EPS : Nouveautés et incontournables Les programmes du collège - Bulletin officiel spécial n 6 du 28 août 2008 Idées clés et sens Harmoniser l offre de formation au profit des usagers Construire

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES LIVRET Attestation de maîtrise des connaissances et compétences du socle commun au palier Nom et cachet de l établissement Maîtrise de la langue française Palier Pratique d une langue vivante étrangère

Plus en détail

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative»

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» Les TICE, un mode d accès à mon autonomie bien sûr! «L'autonomie n'est pas un don! Elle ne survient pas par une sorte de miracle!

Plus en détail

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Introduction Depuis quelques années, le terme de «compétences» s installe peu à peu dans notre quotidien ; aussi bien dans la vie de

Plus en détail

Collège Choiseul Amboise Véronique Bourgoin (CPE) - Patricia Rat (mathématiques) «Enquête du CESC»

Collège Choiseul Amboise Véronique Bourgoin (CPE) - Patricia Rat (mathématiques) «Enquête du CESC» Collège Choiseul Amboise Véronique Bourgoin (CPE) - Patricia Rat (mathématiques) «Enquête du CESC» I Caractéristiques de l activité Disciplines impliquées : Mathématiques et vie scolaire Niveau de classe

Plus en détail

La place de l environnement urbain dans les programmes de l école primaire.

La place de l environnement urbain dans les programmes de l école primaire. Éduquer à l environnement urbain : le bruit, l air, l architecture, l énergie et la mobilité La place de l environnement urbain dans les programmes de l école primaire. Dominique Gillet, Inspectrice de

Plus en détail

Le Socle Commun de Connaissances et de Compétences

Le Socle Commun de Connaissances et de Compétences Le Socle Commun de Connaissances et de Compétences La notion de tâche complexe TÂCHE COMPLEXE? La tâche présentée est-elle complexe? Pourquoi? 2 TÂCHE COMPLEXE? À partir de la lecture des différents documents,

Plus en détail

PLAN DE FORMATION BPJEPS

PLAN DE FORMATION BPJEPS PLAN DE FORMATION BPJEPS Technique de l Information et de la Communication LE METIER L animateur réalise des prestations d animation, d initiation, d accompagnement ou de médiation. Pour cela, il s appuie

Plus en détail

Préparer la classe outils méthodologiques

Préparer la classe outils méthodologiques Préparer la classe outils méthodologiques Formation du 19 novembre 2008 Dijon CRDP Enseigner. Concevoir. Anticiper. Planifier. Ce qui implique : Des choix philosophiques Des obligations institutionnelles

Plus en détail

FORMATION L ÉVALUATION

FORMATION L ÉVALUATION FORMATION L ÉVALUATION Economie-gestion en lycée professionnel Académie de la Guyane 2014-2015 Formation Date : vendredi 05 Décembre 2014 Lieu : LP Raymond TARCY / Saint Laurent du Maroni Public : professeurs

Plus en détail

Lycée Français International V. Segalen Hong Kong. Le Diplôme National du Brevet (DNB) session 2011

Lycée Français International V. Segalen Hong Kong. Le Diplôme National du Brevet (DNB) session 2011 Le Diplôme National du Brevet (DNB) session 2011 Le Brevet est un examen qui se passe en classe de troisième. Il se compose : - d un contrôle terminal - d un contrôle en cours de formation Le contrôle

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Comment organiser une séance d EPS

Comment organiser une séance d EPS Comment organiser une séance d EPS Ce qui est important pour l élève c est de : - comprendre quand il réussit quelle procédure reproductible a été utilisée et isolée pour cette procédure - apprendre pour

Plus en détail

Catalogue des SERVICES & FORMATIONS

Catalogue des SERVICES & FORMATIONS Catalogue des SERVICES & FORMATIONS 06.14.22.42.80 - carolegaugain@orange.fr Site web: www.coach-perso-pro.fr «Pour savoir précisément où on en est... Avant de décider...» (s ) EVALUER BILAN D EVALUATION

Plus en détail

série sciences et technologies du management et de la gestion STMG Livret scolaire pour l examen du baccalauréat technologique

série sciences et technologies du management et de la gestion STMG Livret scolaire pour l examen du baccalauréat technologique Livret scolaire pour l examen du baccalauréat technologique arrêté du 6 décembre 2012 série sciences et technologies du management et de la gestion STMG nom de l'élève prénoms date de naissance nom et

Plus en détail

Après le collège. Terminale. Terminale générale. Terminale professionnelle. technologique. 2 ème année de. 1 ère générale.

Après le collège. Terminale. Terminale générale. Terminale professionnelle. technologique. 2 ème année de. 1 ère générale. Le Baccalauréat Professionnel Gestion-Administration au Lycée Professionnel Camille Claudel à Caen Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale 1 ère générale Baccalauréat général

Plus en détail

Le socle commun et le livret personnel de compétences

Le socle commun et le livret personnel de compétences Le socle commun et le livret personnel de compétences Le socle commun de connaissances et de compétences L article 9 de la loi du 23 avril 2005 d orientation et de programme pour l avenir de l école en

Plus en détail

Grilles d évaluations

Grilles d évaluations Grilles d évaluations 1) Quelques définitions Evaluer (De Ketele 1 ) signifie : Recueillir un ensemble d informations suffisamment pertinentes, valides et fiables Et examiner le degré d adéquation entre

Plus en détail

SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE. alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT

SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE. alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT SOCLE COMMUN ET PROGRAMMES La référence pour la rédaction

Plus en détail

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Sommaire Définition et objectifs de l épreuve.. p1 Compétences à évaluer.. p2 Conception du sujet..

Plus en détail

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT www.imnrennes.fr ÉPREUVE E1 - CULTURE GÉNÉRALE ET EXPRESSION Coefficient 3 L objectif visé est de vérifier l aptitude des candidats à communiquer avec efficacité

Plus en détail

Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP. I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF)

Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP. I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF) Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF) 1. Historique Apparition du CCF : - en 1990 dans le règlement

Plus en détail

VADE-MECUM «ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE» Source : groupe de travail académique AP

VADE-MECUM «ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE» Source : groupe de travail académique AP VADE-MECUM «ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE» Source : groupe de travail académique AP I - TEXTE DE REFERENCE POUR L AP : BO spécial n 1 du 4-02-2010 1 - Des principes : - L AP concerne tous les élèves : 72

Plus en détail

Collège Claude Debussy 18150 La Guerche sur l Aubois

Collège Claude Debussy 18150 La Guerche sur l Aubois Collège Claude Debussy 18150 La Guerche sur l Aubois «Réaliser un dépliant touristique des Enfers» Angélique Voisin (Lettres Modernes) Jean-Pierre Carrel (Histoire) I Caractéristiques de l'activité Disciplines

Plus en détail

Attestation de maîtrise de connaissances et compétences du socle commun pour le certificat de formation générale

Attestation de maîtrise de connaissances et compétences du socle commun pour le certificat de formation générale Attestation de maîtrise de connaissances et compétences du socle commun pour le certificat de formation générale Nom... Prénom... Date de naissance... Attestation de maîtrise de connaissances et compétences

Plus en détail

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique Projet d école 2014-2018 Guide méthodologique 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 LES TEXTES DE REFERENCES... 4 LES ETAPES D ELABORATION DU PROJET D ECOLE... 4 ETAPE 1 : BILAN DU PROJET, DIAGNOSTIC... 5 1. LE

Plus en détail

Livret scolaire. [Prénom] [Nom] Né(e) le [jj/mm/aaaa]

Livret scolaire. [Prénom] [Nom] Né(e) le [jj/mm/aaaa] Livret scolaire Né(e) le [Académie] [École] [Adresse] [Code postal] [Ville] CP CM1 CE1 CM2 CE2 6 e [Logo/Visuel de l établissement] [Téléphone] [Courriel] 5 e 4 e 3 e Année scolaire [aaaaaaaa] Bilan des

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE I. CADRE LÉGAL Développer des compétences, telle est désormais la mission de l école. Le

Plus en détail

Évaluer par compétences

Évaluer par compétences Évaluer par compétences - Rapport final - Collège Jean Rostand LUXEUIL LES BAINS Résumé du projet : Mise en place progressive d un système d évaluation par compétences en regard du socle commun de connaissances

Plus en détail

Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets?

Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets? Séquences 1-2 Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets? Pourquoi trouve-t-on différents modèles pour ce produit de communication? Nous avons chez nous différents modèles de téléphones

Plus en détail

Architecte d intérieur

Architecte d intérieur Architecte d intérieur Document pour les professeurs/es Objectif général Faire découvrir un métier en utilisant le site de l Onisep et des mises en situation validées par un professionnel. Compétences

Plus en détail

Annexe 1 : Illustration de la démarche :

Annexe 1 : Illustration de la démarche : Annexe 1 : Illustration de la démarche : ETAPE 1 : Travail sur les représentations des élèves. Capacités visées : Questionner un sujet, identifier une problématique, développer son esprit critique. Dossier

Plus en détail

Scénario n 4 : RÉALISER UNE INFOGRAPHIE SUR LES MÉTIERS DE L IMAGE

Scénario n 4 : RÉALISER UNE INFOGRAPHIE SUR LES MÉTIERS DE L IMAGE Scénario n 4 : RÉALISER UNE INFOGRAPHIE SUR LES MÉTIERS DE L IMAGE SUJET(S) : Production par les élèves de ressources numériques / Former à la veille et à la diffusion de l information / Collaborer avec

Plus en détail

Rentrée 2014 : L évaluation par compétences en accompagnement personnalisé

Rentrée 2014 : L évaluation par compétences en accompagnement personnalisé rue de Kerichen - BP 62506-29225 Brest Cedex 02 - Tél 02 98 80 88 00 - Fax 02 98 80 88 07 www.lycee-vauban-brest.ac-rennes.fr Rentrée 2014 : L évaluation par compétences en accompagnement personnalisé

Plus en détail

Ministère de l Education Nationale

Ministère de l Education Nationale Ministère de l Education Nationale BREVETS D ETUDES PROFESSIONNELLES Document d accompagnement des programmes de VIE SOCIALE ET PROFESSIONNELLE - 1 - Direction des lycées et collèges Sous-direction des

Plus en détail

L'évaluation par compétences : comment communiquer? Malek Bouzid, professeur d histoire-géographie, collège «Les garrigues» Rognes (13)

L'évaluation par compétences : comment communiquer? Malek Bouzid, professeur d histoire-géographie, collège «Les garrigues» Rognes (13) L'évaluation par compétences : comment communiquer? Malek Bouzid, professeur d histoire-géographie, collège «Les garrigues» Rognes (13) Description du dispositif Durant l'année scolaire, les élèves sont

Plus en détail

Le lycée d enseignement général Jean Moulin. La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième

Le lycée d enseignement général Jean Moulin. La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième Le lycée d enseignement général Jean Moulin. La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième 1 1 Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale 1 ère

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE , chemin de la côte Saint-Antoine Westmount, Québec, HY H7 Téléphone () 96-70 RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE À TRANSMETTRE AU PARENTS Année scolaire 0-0 Document adapté par Tammy

Plus en détail

Cycle 3 cycle de consolidation

Cycle 3 cycle de consolidation Cycle 3 cycle de consolidation Des pistes de réflexion Les progressions L'évaluation L'anticipation des passages de classe Le cycle 3 (CM1,CM2,6eme) Le cycle 3, qui relie désormais les deux dernières années

Plus en détail

EVALUATION DES COMPÉTENCES EXPÉRIMENTALES DE LA SECONDE AUX ECE

EVALUATION DES COMPÉTENCES EXPÉRIMENTALES DE LA SECONDE AUX ECE EVALUATION DES COMPÉTENCES EXPÉRIMENTALES DE LA SECONDE AUX ECE Stage de Formation Continue AEFE PRF 2014-2015 Johannesburg 8 au 11 décembre 2014 Laurence Comte EEMCP2 De l évaluation aux évaluations 3

Plus en détail

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e Extrait du Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e déposé auprès de la Mission Numérique pour l'enseignement Supérieur par l Institut Catholique de Paris (ICP) - Mars 2011 Au cours du semestre,

Plus en détail

"Le chemin est long du projet à la chose." Molière, Tartuffe.

Le chemin est long du projet à la chose. Molière, Tartuffe. "Le chemin est long du projet à la chose." Molière, Tartuffe. Stage PAF STL SPCL - Le Projet 05/04/12 1 La place du projet dans les programmes de STL SPCL Alors, qu est-ce qui s est passé? Elle se serait

Plus en détail

FICHE DESCRIPTIVE Prise en compte des capacités dans l orientation et l affectation post-troisième

FICHE DESCRIPTIVE Prise en compte des capacités dans l orientation et l affectation post-troisième Capacité A : Travailler en équipe (coopérer, adhérer, participer) Travailler en équipe repose sur un désir de collaborer avec les autres élèves de la classe ou d autres personnes impliquées dans une activité

Plus en détail

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième 1 1 Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE Programme de la formation Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE o 36 h pour la préparation à l'épreuve écrite de français Cette préparation comprend : - un travail sur la discipline

Plus en détail

Mon portefolio de compétences

Mon portefolio de compétences portfolio de compétences 1 Nom prénom de l élève Année Classe Etablissement Mon portefolio de compétences portfolio de compétences 2 Les compétences que je dois avoir acquis en fin de scolarité obligatoire

Plus en détail

MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE

MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-direction des politiques de formation et d éducation Bureau des formations de l enseignement supérieur

Plus en détail

Partie IV. Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement

Partie IV. Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement Partie IV Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement Forum santé et environnement 24/11 et 25/11 Pour chaque intervention, notez ce que vous avez retenu. Les addictions : Le don d organes

Plus en détail

SOCLE COMMUN COMPETENCES INFO-DOCUMENTAIRES. Novembre 2010. Collège de Ste-Marie Sicché / Petreto 20190 SANTA-MARIA SICHÈ

SOCLE COMMUN COMPETENCES INFO-DOCUMENTAIRES. Novembre 2010. Collège de Ste-Marie Sicché / Petreto 20190 SANTA-MARIA SICHÈ Collège de Ste-Marie Sicché / Petreto 20190 SANTA-MARIA SICHÈ SOCLE COMMUN ET COMPETENCES INFO-DOCUMENTAIRES Novembre 2010 ANNE KUSS Professeur documentaliste COMPETENCE 1 La maîtrise de la langue française

Plus en détail

CLASSE DE 3 ème. Présentation de l année

CLASSE DE 3 ème. Présentation de l année CLASSE DE 3 ème Présentation de l année Quelques points de repères pour l année de 3 ème 1 er trimestre Informations La classe rencontre la conseillère d Orientation Réunion d information parents / direction

Plus en détail

SÉMINAIRE 2 : point de vue des IA-IPR

SÉMINAIRE 2 : point de vue des IA-IPR SÉMINAIRE 2 : point de vue des IA-IPR Les séminaires et la continuité à assurer Il est essentiel qu au terme de chaque séminaire, le bilan établi et mis en ligne soit examiné dans chaque lycée par l ensemble

Plus en détail

ENSEIGNEMENT DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE A L ECOLE PRIMAIRE : QUELLE DEMARCHE?

ENSEIGNEMENT DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE A L ECOLE PRIMAIRE : QUELLE DEMARCHE? ENSEIGNEMENT DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE A L ECOLE PRIMAIRE : QUELLE DEMARCHE? Les nouveaux programmes 2008 confirment que l observation, le questionnement, l expérimentation et l argumentation sont

Plus en détail

PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE

PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE B.O. n 3 du 19 juin 2008 HORS SERIE Maternelle : AGIR ET S EXPRIMER AVEC SON CORPS Compétences visées (Cv) Se repérer et se déplacer dans l espace. Adapter ses actions

Plus en détail

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES.

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. I. Stages de M1. A. Calendrier et description. Le stage se décompose en deux parties,

Plus en détail

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts»

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» «Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» Objectifs généraux : - favoriser les liens entre la connaissance et la sensibilité - développer le dialogue entre

Plus en détail

FICHE PROFESSEUR L ARTISAN ET SA COMPTABILITE

FICHE PROFESSEUR L ARTISAN ET SA COMPTABILITE FICHE PROFESSEUR L ARTISAN ET SA COMPTABILITE Objectifs pédagogiques : Evaluer l autonomie et la prise d initiative Les élèves doivent faire une recherche autour d un métier. En parallèle, des exercices

Plus en détail

PALIER CM2 La maîtrise de la langue française

PALIER CM2 La maîtrise de la langue française La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié et précis Prendre la parole en respectant le niveau de langue adapté Répondre à une question par

Plus en détail

La rénovation de la voie professionnelle Le lycée professionnel depuis 2009

La rénovation de la voie professionnelle Le lycée professionnel depuis 2009 La rénovation de la voie professionnelle Le lycée professionnel depuis 2009 Présentation voie Pro. du 06/02/2013 - réunion profs principaux/orientation Lycée Caraminot (J. Debelle) 1 Enseignement supérieur

Plus en détail

Inspection Académique des Pyrénées-Atlantiques Mission pour l'éducation artistique et l'action culturelle Bilan des projets culturels 2007-2008

Inspection Académique des Pyrénées-Atlantiques Mission pour l'éducation artistique et l'action culturelle Bilan des projets culturels 2007-2008 Inspection Académique des Pyrénées-Atlantiques Mission pour l'éducation artistique et l'action culturelle Bilan des projets culturels 2007-2008 Titre du projet : Nom de l'école : Classe concernée : Nom

Plus en détail

L ORIENTATION AU LYCéE

L ORIENTATION AU LYCéE L ORIENTATION AU LYCéE L orientation, construite, progressive est au cœur de la rénovation des voies générale, technologique et professionnelle. Ce document a vocation à aider les équipes dans les établissements

Plus en détail

Expérimentation Collège Léo Drouyn L'évaluation par compétences et sans notes. Pourquoi abandonner la notation? Comment évaluer?

Expérimentation Collège Léo Drouyn L'évaluation par compétences et sans notes. Pourquoi abandonner la notation? Comment évaluer? Expérimentation Collège Léo Drouyn L'évaluation par compétences et sans notes Pourquoi abandonner la notation? Comment évaluer? Abandonner la notation ce n'est pas l'abandon de l'évaluation au contraire

Plus en détail

A N N E E S C O L A I R E 2 0 1 3 2 0 1 4 C O L L E G E A N N E F R A N K 314 A V E N U E D E S N A T I O N S U N I E S, 59100 ROUBAIX

A N N E E S C O L A I R E 2 0 1 3 2 0 1 4 C O L L E G E A N N E F R A N K 314 A V E N U E D E S N A T I O N S U N I E S, 59100 ROUBAIX A N N E E S C O L A I R E 2 0 1 3 2 0 1 4 N OM/ P R E N O M :... C L A S S E 3 è m e : C O L L E G E A N N E F R A N K 314 A V E N U E D E S N A T I O N S U N I E S, 59100 ROUBAIX SEQUENCE D OBSERVATION

Plus en détail

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS Jean Paul BURKIC I.E.N. LE PORT I LE CADRE REGLEMENTAIRE - Note de service n 83 512 du 13 décembre

Plus en détail

La publicité dans les programmes scolaires

La publicité dans les programmes scolaires Rectorat de Lyon Délégation Académique au Numérique Éducatif - DANE La publicité dans les programmes scolaires Edwige Jamin CLEMI / DANE de Lyon Janvier 2015 La publicité dans les programmes du collège

Plus en détail

Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré

Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré Offre de formation 201-2014 La Mention MEEF Enseignement dans le 1 er degré comprend parcours : Enseignement polyvalent Enseignement bilingue français-allemand

Plus en détail

Portefeuille. Liste des compétences. Pour tous les bénévoles

Portefeuille. Liste des compétences. Pour tous les bénévoles Bénévolat Portefeuille de compétences Liste des compétences Pour tous les bénévoles 1. S engager, prendre position 2. Travailler en équipe 3. Communiquer 4. Organiser 5. Être force de proposition Selon

Plus en détail

Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques- :

Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques- : L évaluation des Mathématiques en Lycée Professionnel Quelle est la place de l évaluation dans une séquence de mathématiques en Lycée professionnel? Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques-

Plus en détail

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris «Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris OBJECTIFS 1- Niveau et insertion dans la programmation 2-

Plus en détail

L accompagnement personnalisé

L accompagnement personnalisé L accompagnement personnalisé Anne Burban IGEN Maths Orléans le 30 Mars 2011 1 Objectifs de la présentation Apporter un éclairage théorique sur l accompagnement personnalisé en tant qu enseignement d un

Plus en détail

LIVRET DE STAGE. (Séquence d observation en milieu professionnel) Du 18 novembre au 22 novembre 2013 COLLÈGE NICOLAS COPERNIC MONTMAGNY

LIVRET DE STAGE. (Séquence d observation en milieu professionnel) Du 18 novembre au 22 novembre 2013 COLLÈGE NICOLAS COPERNIC MONTMAGNY COLLÈGE NICOLAS COPERNIC Collège Nicolas Copernic 8, ruelle Marianne 95360 Montmagny : 01 39 83 46 17 : 01 39 8424 30 Site : www.clg-copernicmontmagny.ac-versailles.fr/ MONTMAGNY LIVRET DE STAGE Ce livret

Plus en détail

APP Monde - «AMBASSADEURS EN HERBE» 2014-2015. ANIMATION PEDAGOGIQUE Multiplier et diversifier les approches dans les situations de débat

APP Monde - «AMBASSADEURS EN HERBE» 2014-2015. ANIMATION PEDAGOGIQUE Multiplier et diversifier les approches dans les situations de débat APP Monde - «AMBASSADEURS EN HERBE» 2014-2015 ANIMATION PEDAGOGIQUE Multiplier et diversifier les approches dans les situations de débat 1) Le règlement du projet «Ambassadeurs en herbe» 2015 et au titre

Plus en détail

Fiche-action n UNE PEDAGOGIE DE PROJET POUR UN L ENSEIGNEMENT D EXPLORATION SES

Fiche-action n UNE PEDAGOGIE DE PROJET POUR UN L ENSEIGNEMENT D EXPLORATION SES Fiche-action n UNE PEDAGOGIE DE PROJET POUR UN L ENSEIGNEMENT D EXPLORATION SES Objectif : Donner du sens aux Enseignements d Exploration en évaluant les compétences, placer les dispositifs d évaluation

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

8/LES DIFFERENTES FORMES D EVALUATION

8/LES DIFFERENTES FORMES D EVALUATION 1 er DEGRE 8/LES DIFFERENTES FORMES D EVALUATION B/ACTIVITES DECOUVERTE Mettre en commun les connaissances des participants. Interroger oralement : connaissez-vous le sens du mot évaluation? Savez-vous

Plus en détail

Découvrir des métiers en lien avec les enseignements d'exploration

Découvrir des métiers en lien avec les enseignements d'exploration Découvrir des métiers en lien avec les enseignements d'exploration FICHE ANIMATEUR-ANIMATRICE Niveaux de classe 3e Objectif Amener les élèves à : - découvrir les enseignements d'exploration - faire les

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

Les quatrièmes et l histoire des arts

Les quatrièmes et l histoire des arts Les quatrièmes et l histoire des arts Objectifs documentaires Mettre en œuvre l ensemble des savoirs en recherche et maîtrise de l information pour réaliser un dossier documentaire. Objectifs disciplinaires

Plus en détail

TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1

TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1 TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1 1- LES CONDITIONS DE MISE EN OEUVRE PÉDAGOGIQUE DES TPE : LES DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE 2- LES TPE : DES ENJEUX D ENCADREMENT FORTS* 3- QUELLE ÉVALUATION?* 1- LES CONDITIONS

Plus en détail

Valisette architecture

Valisette architecture Valisette architecture Qu est-ce qu un bâtiment, quels sont ses formes et ses usages? jeu des façades & à la découverte d un bâtiment - Repérer et comparer différents éléments d architecture. - Acquérir

Plus en détail

POSTE A RESPONSABILITES PARTICULIERES EN ETABLISSEMENT ECLAIR. Anglais

POSTE A RESPONSABILITES PARTICULIERES EN ETABLISSEMENT ECLAIR. Anglais Anglais Collège AMPERE OYONNAX ACADEMIE DE LYON Professeur principal de 6 ème, 5 ème ou 4 ème Utilisation du laboratoire de langues Ouverture culturelle dans le domaine des langues Capacité à travailler

Plus en détail

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe III Définition des épreuves

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe III Définition des épreuves Annexe III Définition des épreuves EP1 : Épreuve professionnelle liée au contact avec le client et/ou l usager Coefficient : 4 Objectif de l épreuve : Cette épreuve vise à apprécier la maîtrise des techniques

Plus en détail

Agent-e de maintenance nautique

Agent-e de maintenance nautique Agent-e de maintenance nautique Document pour les professeurs/es Objectif général Faire découvrir un métier en utilisant le site de l Onisep et des mises en situation validées par un professionnel. Compétences

Plus en détail

Organisation de la classe de seconde générale et technologique, au Lycée Pierre LAGOURGUE. Le nouveau lycée d enseignement général et technologique

Organisation de la classe de seconde générale et technologique, au Lycée Pierre LAGOURGUE. Le nouveau lycée d enseignement général et technologique Organisation de la classe de seconde générale et technologique, au Lycée Pierre LAGOURGUE 1 Organisation de la classe de seconde générale et technologique, au lycée Pierre LAGOURGUE ENSEIGNEMENTS OBLIGATOIRES

Plus en détail

BEP VENTE ACTION MARCHANDE. Le contrôle en cours de formation

BEP VENTE ACTION MARCHANDE. Le contrôle en cours de formation Académie de LILLE SESSION 2004 Division des examens et concours BEP VENTE ACTION MARCHANDE Le contrôle en cours de formation! En EP1 : Pratique du marchandisage et de la vente! En EP3 : Épreuve économique

Plus en détail

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler Enregistrer un élève, un groupe d élèves Faire s exprimer l enfant Améliorer la prononciation Favoriser l acquisition des sons Dire avec une bonne prononciation Evaluer les difficultés de langage S exprimer,

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS École secondaire Louis-Philippe-Paré 235, boulevard Brisebois, Châteauguay (Québec) J6K 3X4 Téléphone : 514 380-8899 Télécopieur : 450 692-0031 Site Web : http://lpp.csdgs.qc.ca/ Courriel : lpp@csdgs.qc.ca

Plus en détail

Programme d E.P.S. de l Ecole

Programme d E.P.S. de l Ecole Programme d E.P.S. de l Ecole Primaire CONNAISSANCE DU MILIEU SCOLAIRE Ecu 1.2.3.4 F.S.S.E.P LILLE 2 L.MICHEL-connaissance des milieux FSSEP Université Lille 2 1 SOMMAIRE PRESENTATION DU Eduscol.education.fr

Plus en détail

Mission de pédagogie universitaire Université Saint-Joseph Glossaire 1

Mission de pédagogie universitaire Université Saint-Joseph Glossaire 1 glossaire Les définitions succinctes, présentées dans ce glossaire, sont, en grande partie, tirées des chapitres du Manuel. Elles sont en harmonie avec les références relatives au Processus de Bologne.

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI DE SCOLARITE EN SEGPA RELEVE DE COMPETENCES

LIVRET DE SUIVI DE SCOLARITE EN SEGPA RELEVE DE COMPETENCES Académie d Aix-Marseille Année scolaire LIVRET DE SUIVI DE SCOLARITE EN SEGPA RELEVE DE COMPETENCES NOM : Prénom : Livret de suivi de scolarité en SEGPA Préambule à l attention des enseignants L objectif

Plus en détail

Pour être certain de recevoir les courriels, nous vous invitons à ajouter l adresse électronique no-reply@cerise-collection.com à vos contacts et, si

Pour être certain de recevoir les courriels, nous vous invitons à ajouter l adresse électronique no-reply@cerise-collection.com à vos contacts et, si Pour être certain de recevoir les courriels, nous vous invitons à ajouter l adresse électronique no-reply@cerise-collection.com à vos contacts et, si possible, de la mettre dans la liste des expéditeurs

Plus en détail

Scénario n 19 : ATTIRER LES FUTURS TOURISTES HISPANOPHONES À L AIDE D UNE AFFICHE PUBLICITAIRE AVEC GLOGSTER

Scénario n 19 : ATTIRER LES FUTURS TOURISTES HISPANOPHONES À L AIDE D UNE AFFICHE PUBLICITAIRE AVEC GLOGSTER Scénario n 19 : ATTIRER LES FUTURS TOURISTES HISPANOPHONES À L AIDE D UNE AFFICHE PUBLICITAIRE AVEC GLOGSTER SUJET(S) : Production par les élèves de ressources numériques / Former à la veille et à la diffusion

Plus en détail

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT CONSEIL MANAGEMENT Assurer la responsabilité opérationnelle d une équipe Développer son leadership au sein d une équipe Pratiquer la délégation Conduire une réunion Conduire un entretien individuel-professionnel

Plus en détail