MINISTÈRE DES TRAVAUX PUBLICS. Nivellement général de la France. dit Bourdalouë. Carnets des opérateurs et des lecteurs ( ) F/14/4583 à 5672

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MINISTÈRE DES TRAVAUX PUBLICS. Nivellement général de la France. dit Bourdalouë. Carnets des opérateurs et des lecteurs (1855-1863) F/14/4583 à 5672"

Transcription

1 ARCHIVES NATIONALES (PARIS) MINISTÈRE DES TRAVAUX PUBLICS Nivellement général de la France dit Bourdalouë Carnets des opérateurs et des lecteurs ( ) F/14/4583 à 5672 Répertoire numérique par Jean-Philippe CHAUMONT, chargé d études documentaires principal 2009

2 SOMMAIRE FICHE DESCRIPTIVE...5 RÉPERTOIRE NUMÉRIQUE Ligne de Paris (ancien département de la Seine) au Havre (Seine-Inférieure, auj. Seine- Maritime) Ligne de Rouen (Seine-Inférieure, auj. Seine-Maritime) à Abbeville (Somme) Ligne d Abbeville (Somme) à La Fère (Aisne) Ligne de La Fère (Aisne) à Paris (ancien département de la Seine) Ligne de Rouen (Seine-Inférieure, auj. Seine-Maritime) à Abbeville (Somme) et de La Fère (Aisne) à Paris (ancien département de la Seine) Ligne de Mantes[-la-Jolie] (Seine-et-Oise, auj. Yvelines) à Tours (Indre-et-Loire) Ligne du Mans (Sarthe) à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) Ligne de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) à Cancale (Ille-et-Vilaine) Ligne de Dinan (Côtes-du-Nord, auj. Côtes-d Armor) à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) Ligne de Rennes (Ille-et-Vilaine) à Nantes (Loire-Inférieure, auj. Loire-Atlantique) Ligne de Nantes (Loire-Inférieure, auj. Loire-Atlantique) aux Les Sables-d Olonne (Vendée) Ligne de La Mothe-Achard (Vendée) à La Rochelle (Charente-Inférieure, auj. Charente-Maritime) Ligne de La Rochelle (Charente-Inférieure, auj. Charente-Maritime) à Tours (Indre-et- Loire) Ligne de Tarascon (Bouches-du-Rhône) à Cette [auj. Sète] (Hérault) Ligne de Cette [auj. Sète] (Hérault) à Bordeaux (Gironde) Ligne de Tarascon (Bouches-du-Rhône) à Bordeaux (Gironde) Ligne de Coutras (Gironde) à Orléans (Loiret) Ligne de Poitiers (Vienne) à Arcachon (Gironde) Ligne de Lamothe [commune du Teich] (Gironde) à Bayonne (Basses-Pyrénées, auj. Pyrénées-Atlantiques) Ligne de Vierzon (Cher) au Guétin [commune de Cuffy] (Cher) Ligne de Châteauroux (Indre) à Poitiers (Vienne) Ligne de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) à La Souterraine (Creuse) Ligne de Saint-Étienne (Loire) au Le Puy[-en-Velay] (Haute-Loire) Ligne de Brioude (Haute-Loire) à Nîmes (Gard) Ligne de Périgueux (Dordogne) à Aurillac (Cantal) Ligne de Figeac (Lot) à Béziers (Hérault) Ligne de Digoin (Saône-et-Loire) à Nevers (Nièvre) par le canal latéral de la Loire Ligne de Laroche[-Saint-Cydroine] (Yonne) à Decize (Nièvre), par le canal du Nivernais Ligne du canal d Orléans Ligne du canal de Briare Ligne du canal de Loing Ligne de Nantes (Loire-Inférieure, auj. Loire-Atlantique) à Brest (Finistère) Ligne de Napoléonville [auj. La Roche-sur-Yon] (Vendée) à Lorient (Morbihan) Ligne de Reims (Marne) à La Fère (Aisne) Ligne de Saint-Quentin (Aisne) à Calais (Pas-de-Calais) Ligne d Hazebrouck (Nord) à Dunkerque (Nord) Ligne de Calais (Pas-de-Calais) à Abbeville (Somme) Ligne d Épernay (Marne) à Sedan (Ardennes) Ligne de Thionville (Moselle) à Sedan (Ardennes)... 56

3 40 - Ligne de Frouard (Meurthe, auj. Meurthe-et-Moselle) à Thionville (Moselle) Ligne de Mézidon [auj. Mézidon-Canon] (Calvados) à Cherbourg (Manche) Ligne de Lizon [Lison] (Calvados)] à Saint-Lô (Manche) Ligne de Mézidon [auj. Mézidon-Canon] (Calvados) à Cherbourg (Manche) Ville de Cherbourg (Manche) Ligne de Cherbourg (Manche) à Dinan (Côtes-du-Nord, auj. Côtes-d Armor) Ligne de Dinan (Côtes-du-Nord, auj. Côtes-d Armor) à Brest (Finistère) Ligne de Paris (ancien département de la Seine) au Mans (Sarthe) Ligne de La Rochelle (Charente-Inférieure, auj. Charente-Maritime) à Bordeaux (Gironde) Ligne d Agen (Lot-et-Garonne) à Tarbes (Hautes-Pyrénées) Ligne de Carcassonne (Aude) à Rodez (Aveyron) Ligne de Villefranche[-de-Rouergue] (Aveyron) à Montauban (Tarn-et-Garonne) Ligne de Nevers (Nièvre) à Moret [commune de Rouvray-Sainte-Croix] (Loiret) Ligne de Redon (Ille-et-Vilaine) à Châteaulin (Finistère) Ligne de Creil (Oise) à Rouen (Seine-Inférieure, auj. Seine-Maritime) Ligne de Nevers (Nièvre) à Givors (Rhône) Ligne de la Dombes, entre Lyon (Rhône) et Bourg[-en-Bresse] (Ain) Ligne de Saint-Germain-des-Fossés (Allier) à Montauban (Tarn-et-Garonne) Ligne de Paris (ancien département de la Seine) à Chaumont (Haute-Marne) Ligne de Chaumont (Haute-Marne) à Marcilly[-le-Hayer] (Aube) Ligne de Montereau[-Fault-Yonne] (Seine-et-Marne) à Chaumont (Haute-Marne) Ligne de Dijon (Côte-d Or) à Lyon (Rhône) Nivellement de la Marne et des canaux latéraux Nivellement de la Seine. Ligne de Marcilly[-sur-Seine] (Marne) au pont d Argenteuil (Seine-et-Oise, auj. Val-d Oise) Ligne de Rouen (Seine-Inférieure, auj. Seine-Maritime) au Havre (Seine-Inférieure, auj. Seine-Maritime), par la Seine Ligne d Auxonne (Côte-d Or) à Belfort (Haut-Rhin, auj. Territoire-de-Belfort) Ligne de Belfort (Haut-Rhin, auj. Territoire-de-Belfort) à Strasbourg (Bas-Rhin) Ligne de Lunéville (Meurthe, auj. Meurthe-et-Moselle) à Vesoul (Haute-Saône) Ligne de Langres (Haute-Marne) à Belfort (Haut-Rhin, auj. Territoire-de-Belfort) Ligne d Avignon (Vaucluse) à Digne[-les-Bains] (Basses-Alpes, auj. Alpes-de-Haute- Provence) Ligne du Pouzin (Ardèche) à Pradelles (Haute-Loire) Ligne de Dole (Jura) à Genève (Suisse) Ligne d Aix-les-Bains (Savoie) à Genève (Suisse) Ligne de Saint-Julien[-en-Genevois] (Haute-Savoie) à Saint-Gingolph (Haute-Savoie) Ligne de Mouchard (Jura) à Bourg[-en-Bresse] (Ain) Ligne de Marseille (Bouches-du-Rhône) à Nice (Alpes-Maritimes) Ligne de Briançon (Hautes-Alpes) à Antibes (Alpes-Maritimes) Ligne de Briançon (Hautes-Alpes) à Culoz (Ain) Ligne de Perpignan (Pyrénées-Orientales) à Saint-Martory (Haute-Garonne) Ligne de Toulouse (Haute-Garonne) à Mont-de-Marsan (Landes) Ligne de Tarbes (Hautes-Pyrénées) à Bayonne (Basses-Pyrénées, auj. Pyrénées- Atlantiques) Ligne d Andelot (Haute-Marne) à Pontarlier (Doubs) Ligne de Pontarlier (Doubs) à Montbéliard (Doubs) Ligne de Vesoul (Haute-Saône) à Gray (Haute-Saône)

4 84 - Nivellement de la Loire

5 FICHE DESCRIPTIVE Intitulé : Nivellement général de la France dit Bourdalouë. Carnets des opérateurs et des lecteurs. Niveau de classement : groupe documentaire de sous-série. Dates extrêmes : Nombre d'unités documentaires : 744 volumes. Conditions d accès : librement communicable, sous réserve de restrictions imposées par l état matériel des documents. Noms du producteur : Ministère des Travaux publics. Présentation du contenu : Le nivellement général de la France dit BOURDALOUË marque une étape considérable «non seulement dans les annales des travaux publics, mais celles de la science» 1. Au tout début du XIX e siècle, les ingénieurs militaient déjà en faveur de la réalisation du nivellement de l ensemble du territoire national 2. La connaissance des mesures du relief rapportées à une même surface de niveau devait en effet faciliter les améliorations du sol ainsi que les constructions de voies de communication. L ordonnance royale du 11 juin 1817 prescrivit l indication du relief pour la levée, par le dépôt général de la Guerre, d une carte de la France la carte d État-major. Ce ne fut cependant que par circulaire du 15 juillet 1857 qu Eugène ROUHER, ministre l Agriculture, du Commerce et des Travaux publics, lança le nivellement général de la France. Le Conseil général des ponts et chaussées en confia la mise en œuvre à son avocat le plus ardent, Paul Adrien BOURDALOUË ( ) 3. Reconnu pour sa direction du nivellement de l isthme de Suez (sur lequel la construction du canal s appuya), cet ingénieur avait perfectionné les méthodes de nivellement et instruments de mesure (grands niveaux à bulle et à lunettes, mires parlantes). Il les avait mis à l épreuve pour ses travaux dans le Midi 4 ainsi que pour le nivellement du département du Cher 5 ; s ajoutait encore la réalisation du nivellement de la Loire, entrepris en 1855 et 1856, préfiguration exemplaire du nivellement général de la France (qui réemploya d ailleurs ses mesures) 6. 1 Mémoires et comptes rendus des travaux des ingénieurs civils, séance du 2 mars 1866, p. 70. Pour une mise en contexte du nivellement général de la France, voir Jean-Jacques LEVALLOIS, Mesurer la Terre. 300 ans de géodésie française. De la toise du Châtelet au satellite, Paris, Presses de l École des Ponts et Chaussées, 1988, 389 p. 2 dont Pierre Simon GIRARD, auteur d un «Mémoire sur le nivellement général de la France et les moyens de l'exécuter» (Journal des Mines, nivôse an XIII, n 100, pp ). 3 Le dossier de personnel qui le concerne dans les fonds du ministère des Travaux publics est malheureusement lacunaire. Voir F/14/2956. À noter par ailleurs des papiers privés conservés au Service des archives départementales du Cher, à Bourges, sous la cote J Nouvelle notice sur les nivellements ( ). Amélioration, construction de mires et instruments nouveaux ( ) repères du Midi ( ) Tracés et nivellements de Lyon à Avignon, Paris, Carilian-Goeury, 1847, 256 p. et planches. 5 Nivellement général du département du Cher, Bourges, impr. de Jollet-Souchois, 4 volumes, C est la raison pour laquelle que les carnets du nivellement de la Loire se retrouvent dans le même ensemble, sous les cotes F/14/5652 à 5672.

6 Les premières données recueillies pour le nivellement général de la France furent levées fin septembre 1857 à Paris, le long de la Seine. Les opérations se poursuivirent à travers toute la France jusqu en avril 1863, par le soins de brigades comprenant un opérateur, un lecteur et deux portes mires. Ces brigades arpentèrent ainsi des lignes qui suivaient des voies de communication : fleuves, rivières, canaux, voies ferrées, routes impériales et départementales, chemins vicinaux. À chaque kilomètre environ, l emplacement référencé fut signalé par des repères ou plaques métalliques, généralement avec la mention de l altitude (le modèle type de repère métallique ne fut cependant adopté que par décision ministérielle du 15 novembre 1858, soit plus d un an après le début des opérations). Les altitudes furent tout d abord rapportées au niveau moyen de l Océan observé à Saint-Nazaire ; les différences sensibles constatées le long du littéral conduisirent finalement à la décision ministérielle du 13 janvier 1860 fixant le point fondamental le «zéro BOURDALOUË» au niveau moyen de la Méditerranée, à 40 centimètres au-dessus de l échelle des marées observée au fort Saint- Jean, à Marseille. Le résultat final dessine un gigantesque réseau principal de lignes de base de plus de kilomètres, référence pour la constitution de lignes secondaires dont près de furent levées à la même occasion, le tout d une extrême précision : aucune altitude calculée n est altérée d une erreur dépassant trois centimètres. Durant plus de cinq ans, les données de l opération furent consignées au jour le jour par les brigades dans des carnets spécialement conçus pour l occasion. Ces milliers de carnets versés en 1901 aux Archives nationales par le ministère des Travaux publics forment l ensemble documentaire inventorié ici. Les carnets des opérateurs (couverture verte) et ceux des lecteurs (couverture jaune ou brune) mesurent 23 cm de long sur 13 cm de large et comportent chacun 44 pages. Imprimés à Bourges par E. PIGELET en s inspirant du modèle adopté pour le nivellement de la Loire, ils comportent les rubriques prévues pour recevoir l inscription des données, les observations et les visas des différents acteurs de l opération, sur le terrain puis dans les bureaux parisiens de l administration des Ponts et chaussées. Chaque carnet était destiné à la collecte de données d une même journée de travail sur une portion de section particulière. Les toponymes des extrémités de la ligne, de la section et de la portion de section traitée sont précisés en couverture. En plus des grilles dans lesquelles sont portées les séries de cotes prises sur le terrain, la rubrique «croquis 7 et observations pour l intelligence de l opération» permet signaler les conditions climatiques du moment ; les contrariétés qui nécessitèrent la reprise d une partie de l opération (le passage d une charrette par exemple) y sont aussi exposées. Les références précises de l emplacement des repères ou plaques métalliques apposés sur les édifices, ouvrages d art, bornes, rochers, etc., sont signalées, précisant s il y lieu l identité du propriétaire du lieu. Les carnets qui ne furent pas signés par leur opérateur ou leur lecteur sont une exception (F/14/4725). En plus de PEIFFER, juste lecteur en 1855 du nivellement de la Loire, les membres des «brigades de M. BOURDALOUË» signataires des carnets en qualité d opérateur et de lecteur du nivellement général de la France peuvent être énumérés conne suit : 7 Les croquis y sont cependant extrêmement rares ; à noter ceux du dernier carnet dans le volume coté F/14/4844.

7 ALADENIZE ALLOIX ANSELME AUGER BARNASSON BERTHAUT (alias BERTHAULT) GARNIER GUÉNIFFEY GUILMAIN JACQUET MAUBERNARD MICALEFF MANGAVEL (alias MONGAVEL) NICOLAS PEAUDECERF POUSSIN Devant impérativement être adressés au ministère des Travaux publics à la fin de chaque journée, certains carnets furent annotés par les agents des Postes pour se dédouaner du décalage entre la date du carnet et celle du cachet postal : carnet «trouvé dans la boîte» (F/14/4645), «reçu au bureau de poste le 9 non le 7» (F/14/5210), etc. À leur arrivée au ministère, les carnets étaient remis à l ingénieur en chef chargé du contrôle, Paul Émile BRETON DE CHAMP ( ) 8, qui les visait puis les transmettaient aux calculateurs et vérificateurs. Ces derniers les annotaient et les visaient, en ajoutant si besoin des feuillets (F/14/4718, 4763, etc.), ainsi qu éventuellement une table des matières (F/14/5229). Les carnets furent reliés en volume par section de ligne. Le plus souvent de 6 à 15, le nombre d exemplaires compris dans chaque volume varie en fonction du nombre de portions de la même section. Les carnets des opérateurs et des lecteurs forment les deux parties d un même volume ou furent réunis en deux volumes distincts (le volume des carnets des lecteurs constituant alors un tome «bis»). Parfois, le carnet de l opérateur a été jumelé à celui du lecteur correspondant, les deux carnets se succédant ainsi par journée de travail (par exemple F/14/5289). Il faut également noter que l ordre chronologique de la levée des données ne correspond pas toujours à l ordre géographique de la section, ce dernier ayant prévalu pour la reliure. S ajoutent éventuellement des cahiers de rectifications (F/14/5310) et, reliés à part, ceux de vérifications (souvent présentés dans l ordre inverse de la ligne). Les reliures, en demi basane verte ou brune, datent du Second Empire 9 comme en atteste l aigle impérial doré apposé sur le haut des dos (visible lorsque les deux couches d étiquettes de cotes se sont décollées). Par ailleurs, le dos lisse comporte, en lettres également dorées, le nom de la ligne et la section concernée, le numéro de la tomaison ainsi que le nom des principaux opérateurs et/ou lecteurs qui ont réalisé la levée. Les carnets du nivellement général de la France constituèrent l un des sous-ensembles archivistiques que le ministère des Travaux publics choisit de verser aux Archives nationales le 8 mars Il fut immédiatement constaté qu un nombre significatif de volumes échappait à cette opération. Les exemplaires éventuellement dispersés dans les bureaux de l administration des Ponts et chaussées ou perdus furent cependant pris en compte lors de la cotation aux Archives nationales, dans l éventualité d un envoi ultérieur qui n eut jamais lieu. Suivant assez précisément les ruptures dans la cotation qui avait été faite par 8 Auteur d un Traité de nivellement (Paris, L. Mathias, 1848, X-229 p.) ; son dossier de carrière est conservé aux Archives nationales (site de Paris) sous la cote F/14/ Les carnets sont déjà signalés comme étant réunis en volumes dans les Mémoires et comptes rendus des travaux des ingénieurs civils, séance du 2 mars 1866, p. 71. On constate le réemploi de divers documents pour la reliure, sous le dos (tableaux imprimés, par exemple F/14/4708) et, plus visiblement bien que collés, sur les faces intérieures des plats : lettres (F/14/4669, 4698, 4699), papier à en-tête (F/14/4672), imprimé à caractère religieux (F/14/4679), partitions de musique (F/14/4681, 4724), croquis (F/14/4705), page de titre de Deuxième notice sur les eaux de la ville de Bourges [par Paul Adrien Bourdalouë], Bourges, impr. de Jollet-Souchois, 1859 (F/14/4701, 4705, 4707, 4733).

8 l administration des Ponts et chaussées, 346 cotes éparpillées entre F/14/4583 et 5672 restent ainsi vacantes. Il convient encore de préciser que les résultats finaux des mesures des différents points de l ensemble des lignes de bases furent publiés dès 1864 pour en faciliter l accès aux ingénieurs 10 : Nivellement général de la France. Résultats des opérations exécutées pour l établissement du réseau des lignes de base, Bourges, Imprimerie de E. Pigelet, 3 volumes 11. Cependant, par commodité, les mesures y ont été présentées par département et non pas par ligne : tome premier, Ain Finistère, XLII-604 pages ; tome deuxième, Gard - Moselle, 698 pages ; tome troisième, Nièvre - Yonne, 720 pages. Une table générale énumère les voies de communications nivelées et désignent les départements traversés (tome I, pp. VII-XLII). Le réseau BOURDALOUË constitua une première étape : en 1878, le ministère des Travaux publics confia à Charles LALLEMAND ( ) la mission de l améliorer et de le densifier. Nommé en 1884 directeur d un service de nivellement général de France, il définit un nouveau degré zéro (le «zéro normal») qui s imposa comme référence du nivellement national et dirigea jusqu en 1922 la levée d une nouveau réseau : le réseau LALLEMAND. Enfin, malgré de nombreuses lacunes, d autres documents versés aux Archives nationales (site de Paris) par le ministère de Travaux publics et relatifs à l amorce, au suivi ou à la continuité du nivellement Bourdalouë sont à signaler : F/14/4562. Notes concernant le nivellement général de la France, commissions du nivellement, conservation des repères, etc F/14/4563. Publication de résultats d opérations par le ministère des Travaux publics : 1864, 1878, 1881, F/14/4564 à Procès-verbaux de visite annuelle des repères : service ordinaire, rivières et canaux, service maritime, chemins de fer F/14/5673 à Nivellement de la Commission. Carnets des opérations effectuées sur le terrain F/14/5862 à Travail de la Commission : réseau fondamental ; lignes polygonales; ressauts et discordances F/14/ Cartes de nivellement. XIX e siècle. Nivellement général du département du Cher, par Bourdalouë Du fait de leur intérêt particulier, les résultats concernant les voies navigables avaient déjà fait l objet d une série de publications séparées. 11 Un exemplaire de chaque volume est conservé sous la cote F/14/4563.

9 Couverture de l un des sept carnets de l opérateur reliés dans le volume coté F/14/5181.

10 RÉPERTOIRE NUMÉRIQUE

11 1 - Ligne de Paris (ancien département de la Seine) au Havre (Seine- Inférieure, auj. Seine-Maritime). Section comprise entre la gare d Orléans [auj. Austerlitz] et le pont d Iéna, à Paris (ancien département de la Seine). Carnets remis du 29 septembre au 6 octobre Carnets remplis par l opérateur MAUBERNARD. Cote : F/14/4583. Carnets remplis par le lecteur JACQUET. Cote : F/14/4584. Section comprise entre le pont d Iéna, à Paris (ancien département de la Seine), et le pont d Asnières[-sur-Seine] (Seine, auj. Hauts-de-Seine). Carnets remis du 7 au 18 octobre Carnets remplis par l opérateur MAUBERNARD. Cote : F/14/4585. Carnets remplis par le lecteur JACQUET. Cote : F/14/4586. Section comprise entre le pont d Asnières[-sur-Seine] (Seine, auj. Hauts-de- Seine) et Meulan (Seine-et-Oise, auj. Yvelines). Carnets remis du 19 octobre au 2 novembre Carnets remplis par l opérateur MAUBERNARD. Cote : F/14/4587. Carnets remplis par le lecteur JACQUET. Cote : F/14/4588/1. Vérifications [sur la seule section précédente]. Carnets remis du 17 au 19 novembre Tomaison : 3 ter. Carnets remplis par l opérateur MAUBERNARD.Carnets remplis par le lecteur JACQUET. Cote : F/14/4588/2. Section comprise entre Meulan (Seine-et-Oise, auj. Yvelines) et Vernon (Eure). Carnets remis du 3 au 24 novembre Tomaison : 4. Carnets remplis par l opérateur MAUBERNARD. Cote : F/14/4589. Tomaison : 4 bis. Carnets remplis par le lecteur JACQUET. Cote : F/14/4590.

12 Section comprise entre Vernon (Eure) et Saint-Pierre-du-Vauvray (Eure). Carnets remis du 25 novembre au 6 décembre Tomaison : 5. Carnets remplis par l opérateur MAUBERNARD. Cote : F/14/4591. Tomaison : 5 bis. Carnets remplis par le lecteur JACQUET. Cote : F/14/4592. Section comprise entre Saint-Pierre-du-Vauvray (Eure) et Rouen (Seine- Inférieure, auj. Seine-Maritime). Carnets remis du 8 au 20 décembre Tomaison : 6. Carnets remplis par l opérateur MAUBERNARD. Cote : F/14/4593. Tomaison : 6 bis. Carnets remplis par le lecteur JACQUET. Cote : F/14/4594. Section comprise entre Rouen (Seine-Inférieure, auj. Seine-Maritime) et Maromme (Seine-Inférieure, auj. Seine-Maritime). Carnets remis du 22 décembre 1857 au 27 janvier Tomaison : 7. Carnets remplis par l opérateur MAUBERNARD. Cote : F/14/4595. Tomaison : 7 bis. Carnets remplis par le lecteur JACQUET. Cote : F/14/4596. Section comprise entre Maromme (Seine-Inférieure, auj. Seine-Maritime) et Barentin (Seine-Inférieure, auj. Seine-Maritime). Carnets remis du 4 au 31 janvier Tomaison : 8. Carnets remplis par l opérateur MAUBERNARD. Cote : F/14/4597. Tomaison : 8 bis. Carnets remplis par le lecteur JACQUET. Cote : F/14/4598. Section comprise entre Barentin (Seine-Inférieure, auj. Seine-Maritime) et Yvetot (Seine-Inférieure, auj. Seine-Maritime). Carnets remis du 17 janvier au 1 er février Tomaison : 9. Carnets remplis par l opérateur MAUBERNARD. Cote : F/14/4599. Tomaison : 9 bis. Carnets remplis par le lecteur JACQUET. Cote : F/14/4600. Section comprise entre Yvetot (Seine-Inférieure, auj. Seine-Maritime) et Beuzeville (Seine-Inférieure, auj. Seine-Maritime). Carnets remis du 3 au 13 février 1858.

13 Tomaison : 10. Carnets remplis par l opérateur MAUBERNARD. Cote : F/14/4601. Tomaison : 10 bis. Carnets remplis par le lecteur JACQUET. Cote : F/14/4602. Section comprise entre Beuzeville (Seine-Inférieure, auj. Seine-Maritime) et Le Havre (Seine-Inférieure, auj. Seine-Maritime). Carnets remis du 15 février au 2 mars Tomaison : 11. Carnets remplis par l opérateur MAUBERNARD. Cote : F/14/4603. Tomaison : 11 bis. Carnets remplis par le lecteur JACQUET. Cote : F/14/4604. Vérifications entre Meulan (Seine-et-Oise, auj. Yvelines) et Rouen (Seine- Inférieure, auj. Seine-Maritime). Carnets remis du 22 février au 3 mars Tomaison : 12. Carnets remplis par l opérateur MAUBERNARD. Cote : F/14/4605. Tomaison : 12 bis. Carnets remplis par le lecteur JACQUET. Cote : F/14/4606. Vérifications entre Rouen (Seine-Inférieure, auj. Seine-Maritime) et Le Havre (Seine-Inférieure, auj. Seine-Maritime). Carnets remis du 17 au 24 mars Tomaison : 13. Carnets remplis par l opérateur ALLOIX. Cote : F/14/4607. Tomaison : 13 bis. Carnets remplis par le lecteur BARNASSON. Cote : F/14/4608. Détails dans Le Havre (Seine-Inférieure, auj. Seine-Maritime). Carnets remis du 8 au 18 mars Tomaison : 14. Carnets remplis par l opérateur MAUBERNARD. Cote : F/14/4609. Tomaison : 14 bis. Carnets remplis par le lecteur JACQUET. Cote : F/14/4610.

14 2 - Ligne de Rouen (Seine-Inférieure, auj. Seine-Maritime) à Abbeville (Somme). Section comprise entre Rouen (Seine-Inférieure, auj. Seine-Maritime) et Malaunay (Seine-Inférieure, auj. Seine-Maritime). Carnets remis du 25 mars au 1 er avril Tomaison : 15. Carnets remplis par l opérateur ALLOIX. Cote : F/14/4611. Tomaison : 15 bis. Carnets remplis par le lecteur BARNASSON. Cote : F/14/4612. Section comprise entre Malaunnay (Seine-Inférieure, auj. Seine-Maritime) et Dieppe (Seine-Inférieure, auj. Seine-Maritime). Carnets remis du 22 mars au 22 avril Tomaison : 16. Carnets remplis par l opérateur MAUBERNARD. Cote : F/14/4613. Tomaison : 16 bis. Carnets remplis par le lecteur JACQUET. Cote : F/14/4614. Section comprise entre Dieppe (Seine-Inférieure, auj. Seine-Maritime) et Eu (Seine-Inférieure, auj. Seine-Maritime). Carnets remis du 12 au 21 avril Tomaison : 17. Carnets remplis par l opérateur MAUBERNARD. Cote : F/14/4615. Tomaison : 17 bis. Carnets remplis par le lecteur JACQUET. Cote : F/14/4616. Section comprise entre Eu (Seine-Inférieure, auj. Seine-Maritime) et Abbeville (Somme). Carnets remis du 15 au 24 avril Tomaison : 18. Carnets remplis par l opérateur ALLOIX. Cote : F/14/4617. Tomaison : 18 bis. Carnets remplis par le lecteur BARNASSON. Cote : F/14/4618. Carnets remis du 26 avril au 7 mai Tomaison : 19. Carnets remplis par l opérateur MAUBERNARD. Cote : F/14/4619. Tomaison : 19 bis. Carnets remplis par les lecteurs BARNASSON et JACQUET. Cote : F/14/4620.

15 3 - Ligne d Abbeville (Somme) à La Fère (Aisne). Section comprise entre Abbeville (Somme) et Amiens (Somme). Carnets remis du 10 mai au 7 juin Tomaison : 20. Carnets remplis par les opérateurs ALLOIX et MAUBERNARD. Cote : F/14/4621. Tomaison : 20 bis. Carnets remplis par les lecteurs BARNASSON et JACQUET. Cote : F/14/4622. Section comprise entre Amiens (Somme) et Péronne (Somme). Carnets remis du 24 mai au 12 juin Tomaison : 21. Carnets remplis par les opérateurs ALLOIX et MAUBERNARD. Cote : F/14/4623. Tomaison : 21 bis. Carnets remplis par les lecteurs BARNASSON et JACQUET. Cote : F/14/4624. Section comprise entre Péronne (Somme) et Saint-Quentin (Aisne). Carnets remis du 9 au 15 juin Tomaison : 22. Carnets remplis par les opérateurs ALLOIX et MAUBERNARD. Cote : F/14/4625. Tomaison : 22 bis. Carnets remplis par les lecteurs BARNASSON et JACQUET. Cote : F/14/4626. Section comprise entre Saint-Quentin (Aisne) et La Fère (Aisne). Carnets remis du 18 au 19 juin Tomaison : 23. Carnets remplis par les opérateurs ALLOIX et MAUBERNARD. Cote : F/14/4627. Tomaison : 23 bis. Carnets remplis par les lecteurs BARNASSON et JACQUET. Cote : F/14/ Ligne de La Fère (Aisne) à Paris (ancien département de la Seine). Section comprise entre La Fère (Aisne), Noyon (Oise), et Compiègne (Oise). Carnets remis du 21 au 26 juin Tomaison : 24. Carnets remplis par les opérateurs ALLOIX et MAUBERNARD. Cote : F/14/4629. Tomaison : 24 bis. Carnets remplis par les lecteurs BARNASSON et JACQUET. Cote : F/14/4630. Section comprise entre Compiègne (Oise) et Creil (Oise).

16 Carnets remis du 25 au 28 juin Tomaison : 25. Carnets remplis par les opérateurs ALLOIX et MAUBERNARD. Cote : F/14/4631. Tomaison : 25 bis. Carnets remplis par les lecteurs BARNASSON et JACQUET. Cote : F/14/4632. Section comprise entre Creil (Oise) et Pontoise (Seine-et-Oise, auj. Vald Oise). Carnets remis du 29 juin au 1 er juillet Tomaison : 26. Carnets remplis par les opérateurs ALLOIX et MAUBERNARD. Cote : F/14/4633. Tomaison : 26 bis. Carnets remplis par les lecteurs BARNASSON et JACQUET. Cote : F/14/4634. Section comprise entre Pontoise (Val-d Oise) et Conflans[-Sainte-Honorine] (Seine-et-Oise, auj. Yvelines). Carnets remis du 2 au 31 juillet Tomaison : 27. Carnets remplis par les opérateurs ALLOIX et MAUBERNARD. Cote : F/14/4635. Tomaison : 27 bis. Carnets remplis par les lecteurs BARNASSON et JACQUET. Cote : F/14/ Ligne de Rouen (Seine-Inférieure, auj. Seine-Maritime) à Abbeville (Somme) et de La Fère (Aisne) à Paris (ancien département de la Seine). Vérifications [sur l ensemble des deux lignes]. Carnets remis du 10 au 25 juillet Tomaison : 28. Carnets remplis par l opérateur ALLOIX. Cote : F/14/4637. Tomaison : 28 bis. Carnets remplis par le lecteur BARNASSON. Cote : F/14/4638.

17 6 - Ligne de Mantes[-la-Jolie] (Seine-et-Oise, auj. Yvelines) à Tours (Indreet-Loire). Section comprise entre Mantes[-la-Jolie] (Seine-et-Oise, auj. Yvelines) et Bueil (Eure). Carnets remis du 13 juillet au 4 août Tomaison : 29. Carnets remplis par les opérateurs ALLOIX et MAUBERNARD. Cote : F/14/4639. Tomaison : 29 bis. Carnets remplis par les lecteurs BARNASSON et JACQUET. Cote : F/14/4640. Section comprise entre Bueil (Eure) et Évreux (Eure). Carnets remis du 18 juillet au 6 août Tomaison : 30. Carnets remplis par les opérateurs ALLOIX et MAUBERNARD. Cote : F/14/4641. Tomaison : 30 bis. Carnets remplis par les lecteurs BARNASSON et PEAUDECERF. Cote : F/14/4642. Section comprise entre Évreux (Eure) et Romilly[-la-Puthenaye] (Eure). Carnets remis du 30 juillet au 8 août Tomaison : 31. Carnets remplis par les opérateurs ALLOIX et MAUBERNARD. Cote : F/14/4643 Tomaison : 31 bis. Carnets remplis par les lecteurs BARNASSON et PEAUDECERF. Cote : F/14/4644. Section comprise entre Romilly[-la-Puthenaye] (Eure) et Bernay (Eure). Carnets remis du 7 au 10 août Tomaison : 32. Carnets remplis par les opérateurs ALLOIX et MAUBERNARD. Cote : F/14/4645. Tomaison : 32 bis. Carnets remplis par les lecteurs BARNASSON et PEAUDECERF. Cote : F/14/4646. Section comprise entre Bernay (Eure) et Lisieux (Calvados). Carnets remis du 11 au 25 août Tomaison : 33. Carnets remplis par les opérateurs ALLOIX et MAUBERNARD. Cote : F/14/4647. Tomaison : 33 bis. Carnets remplis par les lecteurs BARNASSON et PEAUDECERF. Cote : F/14/4648. Section comprise entre Lisieux (Calvados) et Mézidon[-Canon] (Calvados). Carnets remis du 21 août au 3 septembre Tomaison : 34.

18 Carnets remplis par les opérateurs ALLOIX et MAUBERNARD. Cote : F/14/4649. Tomaison : 34 bis. Carnets remplis par les lecteurs BARNASSON et PEAUDECERF. Cote : F/14/4650. Section comprise entre Mézidon[-Canon] (Calvados) et Argentan (Orne). Carnets remis du 6 septembre au 9 octobre Tomaison : 35. Carnets remplis par les opérateurs ALLOIX et MAUBERNARD. Cote : F/14/4651. Tomaison : 35 bis. Carnets remplis par les lecteurs BARNASSON et PEAUDECERF. Cote : F/14/4652. Section comprise entre Argentan (Orne) et Alençon (Orne). Carnets remis du 29 août au 27 septembre Tomaison : 36. Carnets remplis par les opérateurs ALLOIX et MAUBERNARD. Cote : F/14/4653. Tomaison : 36 bis. Carnets remplis par les lecteurs BARNASSON et PEAUDECERF. Cote : F/14/4654. Section comprise entre Alençon (Orne) et Vivoin-Beaumont [commune de Vivoin (Sarthe). Carnets remis du 6 au 30 septembre Tomaison : 37. Carnets remplis par les opérateurs ALLOIX et MAUBERNARD. Cote : F/14/4655. Tomaison : 37 bis. Carnets remplis par les lecteurs BARNASSON et PEAUDECERF. Cote : F/14/4656. Section comprise entre Vivoin-Beaumont [commune de Vivoin (Sarthe) et Le Mans (Sarthe). Carnets remis du 10 septembre au 2 octobre Tomaison : 38. Carnets remplis par les opérateurs ALLOIX et MAUBERNARD. Cote : F/14/4657. Tomaison : 38 bis. Carnets remplis par les lecteurs BARNASSON et PEAUDECERF. Cote : F/14/4658. Section comprise entre Le Mans (Sarthe) et Aubigné[-Racan] (Sarthe). Carnets remis du 17 septembre au 10 octobre Tomaison : 39. Carnets remplis par les opérateurs ALLOIX et MAUBERNARD. Cote : F/14/4659. Tomaison : 39 bis. Carnets remplis par les lecteurs BARNASSON et PEAUDECERF. Cote : F/14/4660.

19 Section comprise entre Aubigné[-Racan] (Sarthe) et Tours (Indre-et-Loire). Carnets remis du 26 septembre au 19 octobre Tomaison : 40. Carnets remplis par les opérateurs ALLOIX et MAUBERNARD. Cote : F/14/4661. Tomaison : 40 bis. Carnets remplis par les lecteurs BARNASSON et PEAUDECERF. Cote : F/14/4662. Vérifications. Carnets remis du 18 octobre au 21 novembre Tomaison : 41. Carnets remplis par les opérateurs ALLOIX et MAUBERNARD. Cote : F/14/4663. [Tomaison : 41 bis] Cote : F/14/4664. Cote vacante. Le volume manque. 7 - Ligne du Mans (Sarthe) à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine). Section comprise entre Le Mans (Sarthe) et Sillé-le-Guillaume (Sarthe). Carnets remis du 30 octobre au 6 novembre Carnets remplis par les opérateurs ALLOIX et MAUBERNARD. Cote : F/14/4665. Carnets remplis par les lecteurs BARNASSON et PEAUDECERF. Cote : F/14/4666. Section comprise entre Sillé-le-Guillaume (Sarthe) et Neau (Mayenne). Carnets remis du 7 au 13 novembre Carnets remplis par les opérateurs ALLOIX et MAUBERNARD. Cote : F/14/4667. Carnets remplis par les lecteurs BARNASSON et PEAUDECERF. Cote : F/14/4668. Section comprise entre Neau (Mayenne) et Laval (Mayenne). Carnets remis du 11 novembre 1858 au 4 mars Carnets remplis par les opérateurs ALLOIX, MAUBERNARD et MICALEFF. Cote : F/14/4669. Carnets remplis par les lecteurs ALADENIZE, BARNASSON et PEAUDECERF. Cote : F/14/4670. Section comprise entre Laval (Mayenne) et Vitré (Ille-et-Vilaine). Carnets remis du 23 novembre 1858 au 8 mars 1859.

20 Tomaison : 4. Carnets remplis par les opérateurs GUÉNIFFEY et MICALEFF. Cote : F/14/4671. Tomaison : 4 bis. Carnets remplis par les lecteurs ALADENIZE et JACQUET. Cote : F/14/4672. Section comprise entre Vitré (Ille-et-Vilaine) et Rennes (Ille-et-Vilaine). Carnets remis du 1 er décembre 1858 au 11 mars Tomaison : 5. Carnets remplis par les opérateurs ALLOIX et MICALEFF. Cote : F/14/4673. Tomaison : 5 bis. Carnets remplis par les lecteurs ALADENIZE et BARNASSON. Cote : F/14/4674. Section comprise entre Rennes (Ille-et-Vilaine) et Saint-Domineuc (Ille-et- Vilaine). Carnets remis du 2 décembre 1858 au 7 février Tomaison : 6. Carnets remplis par les opérateurs GUÉNIFFEY, JACQUET et MICALEFF. Cote : F/14/4675. Tomaison : 6 bis. Carnets remplis par les lecteurs ALADENIZE, GUÉNIFFEY et JACQUET. Cote : F/14/4676. Section comprise entre Saint-Domineuc (Ille-et-Vilaine) et Saint-Pierre-de- Plesguen (Ille-et-Vilaine). Carnets remis du 8 décembre 1858 au 15 février Tomaison : 7. Carnets remplis par les opérateurs ALLOIX et MICALEFF. Cote : F/14/4677. Tomaison : 7 bis. Carnets remplis par les lecteurs ALADENIZE et BARNASSON. Cote : F/14/ Ligne de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) à Cancale (Ille-et-Vilaine). Section comprise entre Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) et Cancale (Ille-et- Vilaine). Carnets remis du 13 décembre 1858 au 17 février Tomaison : 8. Carnets remplis par les opérateurs ALLOIX et MICALEFF. Cote : F/14/4679. Tomaison : 8 bis. Carnets remplis par les lecteurs ALADENIZE et BARNASSON. Cote : F/14/4680.

Fédérations Départementales de la Ligue de l enseignement

Fédérations Départementales de la Ligue de l enseignement Fédération Départementale de l Ain (01) Fédération Départementale de l Aisne (2) 03.23.54.53.20 fol02@hotmail.com Fédération Départementale de l Allier (03) 04.70.46.85.23 fal.allier@wanadoo.fr Fédération

Plus en détail

LA RÉPARTITION DES SERRURIERS EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/

LA RÉPARTITION DES SERRURIERS EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/ LA RÉPARTITION S EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/ Les tableaux suivants permettent de retrouver les données détaillées de la répartition des entreprises de serrurerie en France métropolitaine et en

Plus en détail

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ LA RÉPARTITION DES DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ Les tableaux suivants permettent de retrouver les données détaillées de la répartition des entreprises de rachat de crédits

Plus en détail

Contenu du fichier «décès»

Contenu du fichier «décès» Contenu du fichier «décès» Liste des s Code Libellé Page ACTIV Code activité du décédé 2 ADEC Année de décès 2 ANAIS Année de naissance du décédé 2 DEPDEC Département de décès 2 DEPDOM Département de domicile

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Arrêté du 21 décembre 2012 relatif au tarif annuel et aux modalités de publication des annonces judiciaires

Plus en détail

L Agence MD vous présente

L Agence MD vous présente L Agence MD vous présente 4 Millions d emails BtoB disponibles Focus sur les professions libérales Mise à jour de septembre 2014 1 La Meg@baseB2B 4 Millions d emails de décideurs disponibles L Agence MD

Plus en détail

Q1 À quel titre venez-vous sur le site de l'apce?

Q1 À quel titre venez-vous sur le site de l'apce? Q1 À quel titre venez-vous sur le site de l'apce? Répondues : 6 351 Ignorées : 28 Enseignant(e) En phase de reprise d'entreprise Autre (veuillez préciser) En phase de création d'entreprise ou d'auto-entreprise

Plus en détail

Variables du fichier détail Décès de l'état Civil 1998-2014

Variables du fichier détail Décès de l'état Civil 1998-2014 Variables du fichier détail Décès de l'état Civil 1998-2014 Variable Libellé 1998 à 2014 ACTIV Code activité du décédé X ADEC Année du décès X ANAIS Année de naissance du décédé X DEPDEC Département du

Plus en détail

VOUS VOULEZ EFFECTUER UN DEPOT DE CAPITAL SOCIAL AUPRES DE LA CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS

VOUS VOULEZ EFFECTUER UN DEPOT DE CAPITAL SOCIAL AUPRES DE LA CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS VOUS VOULEZ EFFECTUER UN DEPOT DE CAPITAL SOCIAL AUPRES DE LA CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS RETROUVEZ VOTRE POLE DE GESTION DES CONSIGNATIONS EN FONCTION DE VOTRE DEPARTEMENT VOTRE DEPARTEMENT VOTRE

Plus en détail

ARRETE Arrêté du 21 décembre 2012 relatif au tarif annuel et aux modalités de publication des annonces judiciaires et légales

ARRETE Arrêté du 21 décembre 2012 relatif au tarif annuel et aux modalités de publication des annonces judiciaires et légales ARRETE Arrêté du 21 décembre 2012 relatif au tarif annuel et aux modalités de publication des annonces judiciaires et légales NOR: MCCE1240070A Version consolidée au 16 janvier 2015 Le ministre de l'économie

Plus en détail

Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers.

Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers. DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers. Taux, abattements et exonérations

Plus en détail

L Agence MD vous présente

L Agence MD vous présente L Agence MD vous présente 4 Millions d emails BtoB disponibles Focus sur les entreprises artisanales Mise à jour de juillet 2014 1 4 Millions d adresses email BtoB couvrant plus de 2 Millions d entreprises

Plus en détail

Performances Hôtelières en France

Performances Hôtelières en France Performances Hôtelières en France En septembre, poursuite de la croissance Après un été ensoleillé, la croissance se confirme au mois de septembre. La clientèle d affaires est au rendez-vous. En province,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES BUDGET Arrêté du 18 avril 2013 pris pour l application de l article 233 du décret n o 2012-1246 du 7 novembre 2012

Plus en détail

Paris, le 15 juin 2004. Le Président de La Poste

Paris, le 15 juin 2004. Le Président de La Poste Paris, le 15 juin 2004 Le ministre de la Culture et de la Communication à Mesdames et Messieurs les présidents des Conseils généraux à l attention des Mesdames et Messieurs les directrices et directeurs

Plus en détail

Dénombrement des entreprises 2014. Liste des variables

Dénombrement des entreprises 2014. Liste des variables Dénombrement des entreprises 2014 Liste des variables Index des variables : s de localisation : REGION DEP AU ZE UU COM s économiques : APE A64 A38 A21 A10 TAILLE s d identification : CHAMP CJ1 CJ2 ARTISAN

Plus en détail

Performances Hôtelières en France

Performances Hôtelières en France Performances Hôtelières en France 2011 s achève sur un mois de décembre mitigé Le mois de décembre 2011 a été marqué par un ralentissement de la croissance dans l hôtellerie économique et 2 étoiles. Sur

Plus en détail

Projet de modification de

Projet de modification de RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie Projet de modification de Arrêté du 29 décembre 2014 relatif aux modalités d application de la troisième période du

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 32 du 27 juin 2014 TEXTE SIGNALE

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 32 du 27 juin 2014 TEXTE SIGNALE BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 32 du 27 juin 2014 TEXTE SIGNALE ARRÊTÉ modifiant l arrêté du 18 avril 2013 pris pour l application de l article 233 du décret n 2012-1246 du 7 novembre

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI TEXTE ADOPTÉ n 390 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2013-2014 23 juillet 2014 PROJET DE LOI relatif à la délimitation des

Plus en détail

DÉPÔTS DANS LES RÉGIONS FRANÇAISES de la clientèle non financière résidente et non-résidente Encours des dépôts au 30 septembre 2015*

DÉPÔTS DANS LES RÉGIONS FRANÇAISES de la clientèle non financière résidente et non-résidente Encours des dépôts au 30 septembre 2015* Le 19 novembre 2015 (1) de France Métropolitaine* 591,3 434,1 45,3 100,1 30,0 10,2 232,9 21,2 264,9 1,6 1 731,6 Ile de France 234,1 128,0 2,8 19,9 4,9 4,1 41,9 1,5 121,2 0,3 558,7 75 Paris 140,0 48,5 0,5

Plus en détail

ANNEXE. LOI DU 28 PLUVIÔSE AN VIII (17 février 1800) Concernant la division du territoire français et l administration

ANNEXE. LOI DU 28 PLUVIÔSE AN VIII (17 février 1800) Concernant la division du territoire français et l administration LOI DU 28 PLUVIÔSE AN VIII (17 février 1800) Concernant la division du territoire français et l administration TITRE Ier. Division du territoire Art. 1er. Le territoire européen de la République sera divisé

Plus en détail

N 13 S É N A T. 30 octobre 2014 PROJET DE LOI

N 13 S É N A T. 30 octobre 2014 PROJET DE LOI N 13 S É N A T SESSION ORDINAIRE DE 2014-2015 30 octobre 2014 PROJET DE LOI relatif à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral. (procédure

Plus en détail

Liste des laboratoires agréés pour la réalisation des analyses officielles dans le domaine de la microbiologie alimentaire

Liste des laboratoires agréés pour la réalisation des analyses officielles dans le domaine de la microbiologie alimentaire A - Dénombrement des micro-organismes aérobies à 30 C (= colonies aérobies = flore aérobie mésophile), Il regroupe les essais - Dénombrement des entérobactéries, suivants: - Dénombrement des Escherichia

Plus en détail

Évaluation des degrés-jours unifiés au niveau régional

Évaluation des degrés-jours unifiés au niveau régional COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE SERVICE DE L OBSERVATION ET DES STATISTIQUES Évaluation des degrés-jours unifiés au niveau régional Note d accompagnement Février 2014 La consommation d'énergie

Plus en détail

Performances Hôtelières en France

Performances Hôtelières en France Performances Hôtelières en France La tendance baissière s accentue Janvier avait donné le ton. La tendance baissière se confirme et s étend sur les catégories économique et super-économique. Dans les entreprises,

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE À UN EMPLOI D ADJOINT DE SÉCURITÉ

DOSSIER DE CANDIDATURE À UN EMPLOI D ADJOINT DE SÉCURITÉ MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DIRECTION GÉNÉRALE DE LA POLICE NATIONALE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POUR L ADMINISTRATION DU MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DE LA ZONE NORD DOSSIER DE CANDIDATURE À UN EMPLOI D ADJOINT DE

Plus en détail

En savoir plus sur le Registre des Ostéopathes de France : www.osteopathie.org. Contact : 05 56 18 80 44 / 05 56 18 80 48

En savoir plus sur le Registre des Ostéopathes de France : www.osteopathie.org. Contact : 05 56 18 80 44 / 05 56 18 80 48 Enquête démographique Les chiffres de l'ostéopathie en janvier 2015 Ostéopathes exclusifs et praticiens autorisés à user du titre Les chiffres par département En savoir plus sur le Registre des Ostéopathes

Plus en détail

CHARTE D ACCESSIBILITÉ POUR RENFORCER L EFFECTIVITÉ DU DROIT AU COMPTE. Procédure d ouverture d un compte dans le cadre du droit au compte

CHARTE D ACCESSIBILITÉ POUR RENFORCER L EFFECTIVITÉ DU DROIT AU COMPTE. Procédure d ouverture d un compte dans le cadre du droit au compte CHARTE D ACCESSIBILITÉ POUR RENFORCER L EFFECTIVITÉ DU DROIT AU COMPTE Préambule Le droit au compte figure dans la législation française comme un principe fondamental. Le code monétaire et financier (article

Plus en détail

Les bordures et caniveaux préfabriqués en béton

Les bordures et caniveaux préfabriqués en béton Les bordures et caniveaux préfabriqués en béton VOIRIE ENVIRONNEMENT Les bordures et caniveaux préfabriqués en béton : >> Afin de toujours mieux répondre aux exigences du marché, l Industrie du Béton est

Plus en détail

ATTESTATION DE PARUTION

ATTESTATION DE PARUTION LE PARISIEN PARIS Le 20/12/2013 LE PARISIEN SEINE ET MARNE Le 20/12/2013 LE PARISIEN YVELINES Le 20/12/2013 LE PARISIEN ESSONNE Le 20/12/2013 LE PARISIEN HAUTS DE SEINE Le 20/12/2013 LE PARISIEN SEINE

Plus en détail

Tableaux de chasse ongulés sauvages saison 2013 2014

Tableaux de chasse ongulés sauvages saison 2013 2014 Supplément N 34 3 e trimestre 214 Tableaux de chasse ongulés sauvages saison 213 214 Le cerf continue sa progression régulière cette année, alors que le chevreuil stagne et que les prélèvements du sanglier

Plus en détail

Appel à projets national. Aide à l investissement en faveur des logements-foyers

Appel à projets national. Aide à l investissement en faveur des logements-foyers Appel à projets national 2014 Aide à l investissement en faveur des logements-foyers 1 Appel à projets national 2014 Logement-foyer Le projet de loi d orientation et de programmation pour l adaptation

Plus en détail

Z 6. COUR DE JUSTICE DU DÉPARTEMENT DE LA SEINE

Z 6. COUR DE JUSTICE DU DÉPARTEMENT DE LA SEINE ARCHIVES NATIONALES. Etat général des fonds. Fonds postérieurs à la Révolution française. Sous-série Z/6. Z 6. COUR DE JUSTICE DU DÉPARTEMENT DE LA SEINE (3 401 articles environ) Les deux ordonnances du

Plus en détail

Préface. Le cœur des territoires bat au rythme du tourisme

Préface. Le cœur des territoires bat au rythme du tourisme Préface Le cœur des territoires bat au rythme du tourisme car leur population varie tout au long de l année par le double mouvement des visiteurs qui viennent y séjourner et des habitants qui partent en

Plus en détail

Petit panorama des interfaces des archives numérisées par les Archives départementales

Petit panorama des interfaces des archives numérisées par les Archives départementales Petit panorama des interfaces des archives numérisées par les Archives départementales Denis Roegel 18 juin 2014 Table des matières 1 La diversité des interfaces 3 1.1 Étendue de la numérisation...................

Plus en détail

BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE

BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE ANNEE 2009 BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE Présent pour l avenir Ministère de l Écologie, de l Énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des Technologies vertes et des Négociations

Plus en détail

Bilan de l année 2011

Bilan de l année 2011 LE PERMIS A POINTS Bilan de l année DIRECTION DE LA MODERNISATION ET DE L ACTION TERRITORIALE SOUS-DIRECTION DE LA CIRCULATION ET DE LA SECURITE ROUTIERES BUREAU DE LA SECURITE ET DE LA REGLEMENTATION

Plus en détail

Les élèves du premier degré à la rentrée 2012 dans les écoles publiques et privées

Les élèves du premier degré à la rentrée 2012 dans les écoles publiques et privées note d informationdécembre 12.24 À la rentrée 2012, 6 718 900 élèves sont accueillis publiques et privées du premier degré de métropolitaine et des DOM (y compris Mayotte), dont 2 557 000 élèves l enseignement

Plus en détail

L offre d accueil collectif des enfants de moins de 6 ans en 2007

L offre d accueil collectif des enfants de moins de 6 ans en 2007 Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques DREES SÉRIE STATISTIQUES DOCUMENT DE TRAVAIL L offre d accueil collectif des enfants de moins de 6 ans en 2007 Enquête annuelle

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS Décret n o 2009-1384 du 11 novembre 2009 relatif à la spécialisation des juridictions en matière de contestations de

Plus en détail

338 465 créations d entreprises au premier semestre 2010

338 465 créations d entreprises au premier semestre 2010 LA CRÉATION D ENTREPRISES EN FRANCE AU PREMIER SEMESTRE 2010 338 465 créations d entreprises au premier Un nombre record de créations d entreprises a été enregistré en France durant le premier avec 338

Plus en détail

APOSTILLE DE LA HAYE

APOSTILLE DE LA HAYE APOSTILLE DE LA HAYE En France l apostille de la haye s obtient auprès de la cour d appel du lieu ou a été émis le document. Cour d appel de : PARIS Palais de Justice 2 et 4 Bd du Palais 75001 PARIS Tel

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER, en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat

MINISTÈRE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER, en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat MINISTÈRE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER, en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat Arrêté du [ ] fixant les conditions d achat de l électricité

Plus en détail

ISO 50 001. Méthode et retour d expérience

ISO 50 001. Méthode et retour d expérience ISO 50 001 Méthode et retour d expérience 27/09/2013 DALKIA FRANCE A OBTENU EN 2013 LA CERTIFICATION ISO 50 001 SUR L ENSEMBLE DE SES CONTRATS AVEC MANAGEMENT DE L ENERGIE 27/09/2013 Pourquoi une certification

Plus en détail

1,6 MILLION DE PARTICULIERS EMPLOYEURS FIN 2002

1,6 MILLION DE PARTICULIERS EMPLOYEURS FIN 2002 ACO S S STA T BILAN 1,6 MILLION DE PARTICULIERS EMPLOYEURS FIN 2002 N 06 - JUIN 2003 Le nombre de particuliers employeurs de personnel à domicile s est fortement accru depuis 1990, passant d environ 500

Plus en détail

ANNUAIRE STATISTIQUE

ANNUAIRE STATISTIQUE ANNUAIRE STATISTIQUE 1 CHIFFRES CLÉS 3 2 POINTS TECHNIQUES 4 3 EFFECTIFS CMU-C 6 4 DÉPENSE POUR LA PART CMU-C 12 5 EFFECTIFS CMU DE BASE 20 6 EFFECTIFS AIDE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ 21 7 ASSIETTE DE LA CONTRIBUTION

Plus en détail

Carnet pour jouer en voiture

Carnet pour jouer en voiture Carnet pour jouer en voiture Idées de jeux pour s occuper en voiture avec Petitestetes.com Dans la même collection Carnet de comptines Règles de jeux de cartes Mots croisés Retrouvez des idées de sorties

Plus en détail

Annexe A7 CHARGES DE LA PRESTATION DE BASE PAR SEGMENT TARIFAIRE. Gares ou Segments de Gares DRG 2016. Prestation de base (en k )

Annexe A7 CHARGES DE LA PRESTATION DE BASE PAR SEGMENT TARIFAIRE. Gares ou Segments de Gares DRG 2016. Prestation de base (en k ) DRG 2016 Annexe A7 CHARGES DE LA PRESTATION DE BASE PAR SEGMENT TARIFAIRE Prestation de base (en k ) Gares ou Segments de Gares montant total dont rémunération de l'actif (WACC) dont rétrocession du résultat

Plus en détail

Une couverture supplémentaire pour les salariés du sport Garanties plus importantes que le régime général de la Sécurité Sociale

Une couverture supplémentaire pour les salariés du sport Garanties plus importantes que le régime général de la Sécurité Sociale LA PREVOYANCE DU SPORT Pourquoi un régime de prévoyance dans le sport? Une couverture supplémentaire pour les salariés du sport Garanties plus importantes que le régime général de la Sécurité Sociale Une

Plus en détail

Bilan de l année 2012

Bilan de l année 2012 LE PERMIS A POINTS Bilan de l année DIRECTION DE LA MODERNISATION ET DE L ACTION TERRITORIALE SOUS-DIRECTION DE LA CIRCULATION ET DE LA SECURITE ROUTIERES BUREAU DE LA SECURITE ET DE LA REGLEMENTATION

Plus en détail

Bilan de l année 2010

Bilan de l année 2010 Bilan de l année 2010 DIRECTION DE LA MODERNISATION ET DE L ACTION TERRITORIALE SOUS-DIRECTION DE LA CIRCULATION ET DE LA SECURITE ROUTIERES BUREAU DE LA SECURITE ET DE LA REGLEMENTATION ROUTIERES - 2

Plus en détail

La lettre d Information des Français de l Étranger

La lettre d Information des Français de l Étranger La lettre d Information des Français de l Étranger La lettre du département des Relations Internationales et de la Coordination de la Cnav I MARS/AVRIL 200 I Le relevé de carrière Vous avez été salarié

Plus en détail

TABLEAU DE CODIFICATION DES DEPARTEMENTS

TABLEAU DE CODIFICATION DES DEPARTEMENTS ANNEXE 2 TABLEAU DE CODIFICATION DES DEPARTEMENTS 001 AIN 050 MANCHE 002 AISNE 051 MARNE 003 ALLIER 052 HAUTE MARNE 004 ALPES DE HTE PROVENCE 053 MAYENNE 005 HAUTES ALPES 054 MEURTHE ET MOSELLE 006 ALPES

Plus en détail

Fonds de Dotation L observatoire Deloitte. N 20 31 décembre 2011

Fonds de Dotation L observatoire Deloitte. N 20 31 décembre 2011 Fonds de Dotation L observatoire Deloitte N 20 31 décembre 2011 Éditorial L année vient de s achever avec 863 fonds de dotation enregistrés au 31 décembre 2011. C est une année record car pas moins de

Plus en détail

www.interieur.gouv.fr

www.interieur.gouv.fr www.interieur.gouv.fr Sommaire PREAMBULE 2 LES CATEGORIES DE PERMIS PREMIERE PARTIE 3 LES CANDIDATS ENREGISTRES EN PREFECTURE DEUXIEME PARTIE 8 LES EPREUVES THEORIQUES GENERALES TROISIEME PARTIE 13 LES

Plus en détail

Les Ptits Géographes. Viens vite aider Philéas Fogg à découvrir le territoire français

Les Ptits Géographes. Viens vite aider Philéas Fogg à découvrir le territoire français Les Ptits Géographes Viens vite aider Philéas Fogg à découvrir le territoire français Géographie Tu es mon ptit géographe Tu vas découvrir le territoire français Objectif : Comprendre les notions de territoire

Plus en détail

R E G L E M E N T I N T E R I E U R FFGOLF. ARTICLE 1 er : objet. ARTICLE 2 : licence

R E G L E M E N T I N T E R I E U R FFGOLF. ARTICLE 1 er : objet. ARTICLE 2 : licence R E G L E M E N T I N T E R I E U R FFGOLF ARTICLE 1 er : objet Le présent règlement a pour objet de compléter et d'expliciter, sur quelques points, les statuts fédéraux. ARTICLE 2 : licence En application

Plus en détail

Règlement d Intervention du CONSUEL

Règlement d Intervention du CONSUEL Règlement d Intervention du CONSUEL EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DU DÉCRET 72-1120 DU 14 DÉCEMBRE 1972 MODIFIÉ PAR LE DÉCRET 2001-222 DU 6 MARS 2001 ET DES ARRÊTÉS DU 17 OCTOBRE 1973 Titre 1 DISPOSITIONS

Plus en détail

un symbole qui garantit à tous accueil, accessibilité et confort. Label Tourisme & Handicap : www.dgcis.gouv.fr/marques-nationales-tourisme

un symbole qui garantit à tous accueil, accessibilité et confort. Label Tourisme & Handicap : www.dgcis.gouv.fr/marques-nationales-tourisme Label Tourisme & Handicap : un symbole qui garantit à tous accueil, accessibilité et confort. Les marques du tourisme Retrouvez l ensemble des sites labellisés Tourisme et Handicap sur www.dgcis.gouv.fr/marques-nationales-tourisme

Plus en détail

Principes et pratiques recommandés par la CNAMTS, les CRAM, les CGSS et l INRS

Principes et pratiques recommandés par la CNAMTS, les CRAM, les CGSS et l INRS Principes et pratiques recommandés par la CNAMTS, les CRAM, les CGSS et l INRS Évaluation des risques professionnels L INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHE ET DE SÉCURITÉ L Institut national de recherche et

Plus en détail

La filière de l expertise comptable

La filière de l expertise comptable La filière de l expertise comptable Comptabilité Audit Conseil Gestion Finance Une promesse d avenirs CURSUS Débouchés Une filière qui offre des parcours de formation à la carte... La filière de l expertise

Plus en détail

la filière de l expertise comptable Audit Comptabilité Conseil Gestion Finance .COM FUTUR FUTUR expert .COM expert Futurexpert.com

la filière de l expertise comptable Audit Comptabilité Conseil Gestion Finance .COM FUTUR FUTUR expert .COM expert Futurexpert.com Choisissez la filière de l expertise comptable Une promesse d avenirs Audit Comptabilité Conseil Gestion Finance Futurexpert.com Futurexpert.com.COM FUTUR expert FUTUR expert.com MÉTIERS Votre parcours

Plus en détail

Rappels sur les principes de la garantie jeunes

Rappels sur les principes de la garantie jeunes Rappels sur les principes de la garantie jeunes La «garantie jeunes» française est un dispositif inscrit au Plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté adopté lors du Comité interministériel de lutte

Plus en détail

Circulaire n 2010/60 du 7 juillet 2010 Caisse nationale d'assurance vieillesse

Circulaire n 2010/60 du 7 juillet 2010 Caisse nationale d'assurance vieillesse Direction juridique et réglementation nationale Département réglementation national Circulaire n 2010/60 du 7 juillet 2010 Caisse nationale d'assurance vieillesse Destinataires Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Les Finances des départements 2012

Les Finances des départements 2012 MINISTERE DE L'INTERIEUR MINISTERE DE LA REFORME DE L ETAT, DE LA DECENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Les Finances des départements 2012 Statistiques et finances locales (tableaux) Direction générale

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Aide juridictionnelle Plafond de ressources Unité de valeur Circulaire du SADJPV du 29 décembre 2006 relative au montant des plafonds de ressources, des correctifs pour charges familiales et des tranches

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Textes généraux MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION Délégation à la sécurité et à la circulation routières Sous-direction de l éducation routière

Plus en détail

RENCONTRES NOTARIALES 2015 Lieux et dates

RENCONTRES NOTARIALES 2015 Lieux et dates 1 AIN Toutes les études de l'ain 17h - 20h 2 AISNE Chambre des notaires de l'aisne 26, rue Georges Ermand 02000 LAON 10h -12h 14h - 18 h 3 ALLIER Chambre des notaires de l'allier 19, rue Diderot 03000

Plus en détail

La France face à la pénurie de maisons de retraite

La France face à la pénurie de maisons de retraite OBSERVATOIRE 2014 CAP RETRAITE La France face à la pénurie de maisons de retraite Situation actuelle et à venir, à l échelle régionale et départementale OBSERVATOIRE 2014 CAP RETRAITE La France face à

Plus en détail

STATUT CONCERNANT LA DIVISION DE L'UNIVERSITE EN ACADEMIES, ET LES VILLES QUI EN SERONT LES CHEFS-LIEUX 18 OCTOBRE 1808

STATUT CONCERNANT LA DIVISION DE L'UNIVERSITE EN ACADEMIES, ET LES VILLES QUI EN SERONT LES CHEFS-LIEUX 18 OCTOBRE 1808 STATUT CONCERNANT LA DIVISION DE L'UNIVERSITE EN ACADEMIES, ET LES VILLES QUI EN SERONT LES CHEFS-LIEUX 18 OCTOBRE 1808 Le Conseil de l'université, sur la proposition du Grand-Maître, et en conséquence

Plus en détail

TRANSVERSAL ET DEMOGRAPHIE

TRANSVERSAL ET DEMOGRAPHIE B.C.P TRANSVERSAL ET DEMOGRAPHIE Démographie INSEE et DEPP UNIVERS démographie INSEE et DEPP (démographie INSEE et DEPP) Années de 1981 à 2017 Editée le 30 mars 2015 UNIVERS BOb origine des données et

Plus en détail

Performances Hôtelières en France

Performances Hôtelières en France Performances Hôtelières en France Notre actualité TCH Conseil, Evaluation et Transaction Références récentes Mandat de vente Hôtel restaurant 3* (> 70 ch.), bar, parking Vente murs et fonds Hautes-Pyrénées

Plus en détail

Mutualité Fonction Publique 62 Rue Jeanne d Arc 75640 PARIS Cedex 13

Mutualité Fonction Publique 62 Rue Jeanne d Arc 75640 PARIS Cedex 13 62 Rue Jeanne d Arc 75640 PARIS Cedex 13 DIRECTION DE LA SANTE Département Relations avec les Professionnels de Santé Dossier suivi par : Monique LEFRANCOIS Réf. : 19/2005/ML/MPD Paris, le 22 décembre

Plus en détail

AJ/38 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AUX QUESTIONS JUIVES (C.G.Q.J.) ET SERVICE DE RESTITUTION DES BIENS DES VICTIMES DES LOIS ET MESURES DE SPOLIATION

AJ/38 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AUX QUESTIONS JUIVES (C.G.Q.J.) ET SERVICE DE RESTITUTION DES BIENS DES VICTIMES DES LOIS ET MESURES DE SPOLIATION à jour 2011 AJ/38 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AUX QUESTIONS JUIVES (C.G.Q.J.) ET SERVICE DE RESTITUTION DES BIENS DES VICTIMES DES LOIS ET MESURES DE SPOLIATION Intitulé : COMMISSARIAT GENERAL AUX QUESTIONS JUIVES

Plus en détail

POURCENTAGE DES CENTIMES ADDITIONNELS AFFECTES PAR LES CHAMBRES DE COMMERCE ET D INDUSTRIE A LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE

POURCENTAGE DES CENTIMES ADDITIONNELS AFFECTES PAR LES CHAMBRES DE COMMERCE ET D INDUSTRIE A LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE FORMATION FORMATION En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 15 mars 2006 ISSN 1769-3985 POURCENTAGE DES CENTIMES ADDITIONNELS AFFECTES PAR LES CHAMBRES DE COMMERCE ET D INDUSTRIE A LA FORMATION

Plus en détail

Performances Hôtelières en France

Performances Hôtelières en France Performances Hôtelières en France Notre actualité TCH Conseil, Evaluation et Transaction In Extenso Tourisme Hôtellerie Restauration, membre du Groupe Deloitte, intègre début 2015 l agence de conseil en

Plus en détail

Performances Hôtelières en France

Performances Hôtelières en France Performances Hôtelières en France Notre actualité THR Conseil, Evaluation et Transaction Vous avez un projet d achat ou de vente d hôtel, de développement ou de repositionnement In Extenso Tourisme Hôtellerie

Plus en détail

Une Production sous VTOM. Qui sommes nous? L organisation du G.I.E. L environnement Technique L environnement de production

Une Production sous VTOM. Qui sommes nous? L organisation du G.I.E. L environnement Technique L environnement de production Une production Distribuée En environnement Windows NT Une Production sous VTOM Qui sommes nous? L organisation du G.I.E. L environnement Technique L environnement de production Une Production sous VTOM

Plus en détail

SOMMAIRE. I - Synthèse de l'activité 2014... 2. II - Secteur "Logement" métropole... 4

SOMMAIRE. I - Synthèse de l'activité 2014... 2. II - Secteur Logement métropole... 4 SOMMAIRE I - Synthèse de l'activité 2014... 2 II - Secteur "Logement" métropole... 4 ACTIVITE LOGEMENTS NEUFS + EXISTANTS... 4 ACTIVITE LOGEMENTS NEUFS... 9 ACTIVITE LOGEMENTS EXISTANTS... 13 ACTIVITE

Plus en détail

Pérenne, Structurée, Puissante, Indépendante.

Pérenne, Structurée, Puissante, Indépendante. En quelques chiffres, une entreprise Pérenne, Structurée, Puissante, Indépendante. FDV 60% Yves Ménardais 40% Initiatives et Finances The Call Machine «TCM» Télémarketing Capital 674 000 Chiffre d affaires

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE LA DECLARATION UNIQUE DE COTISATIONS SOCIALES SUR SUPPORT ECRIT ("DUCS-PAPIER") ANNEXE E

CAHIER DES CHARGES DE LA DECLARATION UNIQUE DE COTISATIONS SOCIALES SUR SUPPORT ECRIT (DUCS-PAPIER) ANNEXE E CAHIER DES CHARGES DE LA DECLARATION UNIQUE DE COTISATIONS SOCIALES SUR SUPPORT ECRIT ("DUCS-PAPIER") ANNEXE E Table des codes et libellés pour les Caisses de congés payés du BTP Liste des Caisses de congés

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION Arrêté du 6 mars 2012 relatif à l organisation territoriale de

Plus en détail

CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2014-2016

CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2014-2016 CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2014-2016 1 Entre L Etat, représenté par le Ministre de l Economie et des Finances, Monsieur Pierre MOSCOVICI, la Ministre de l Egalité des territoires et du logement,

Plus en détail

- Éléments de référence 2013 pour 2014 -

- Éléments de référence 2013 pour 2014 - - Éléments de référence 2013 pour 2014 - I - TAXE FONCIÈRE DÉPARTEMENTALE SUR LES PROPRIÉTÉS BÂTIES moyen de 2013 L article 1636B septies VI du CGI indique que le taux de la taxe foncière sur les propriétés

Plus en détail

Année 2012. Les accidents corporels de la circulation. Recueil de données brutes "Document de travail" DE LA SECURITE ROUTIERE

Année 2012. Les accidents corporels de la circulation. Recueil de données brutes Document de travail DE LA SECURITE ROUTIERE OBSERVATOIRE NATIONAL INTERMINISTERIEL DE LA SECURITE ROUTIERE Les accidents corporels de la circulation Recueil de données brutes "Document de travail" 12 2 0 Année 2012 Mai 2013 SOMMAIRE Définitions

Plus en détail

Nombre d adoptions Pages 3-4. Nombre d adoptions par zone géographique Page 5. Nombre de Visas accordés en 2014 Page 6

Nombre d adoptions Pages 3-4. Nombre d adoptions par zone géographique Page 5. Nombre de Visas accordés en 2014 Page 6 Statistiques 2014 2014 C Table des Matières Nombre d adoptions Pages 3-4 Nombre d adoptions par zone géographique Page 5 Nombre de Visas accordés en 2014 Page 6 Répartition Fille/Garçon Page 7 Tranche

Plus en détail

Les tableaux de la numérisation Répartition géographique des registres paroissiaux et d'état civil numérisés

Les tableaux de la numérisation Répartition géographique des registres paroissiaux et d'état civil numérisés Les tableaux de la numérisation Répartition géographique des registres paroissiaux et d'état civil numérisés Page 1 Alsace Registres d'état civil : Guebwiller (Haut-Rhin), 1792-1840 Registres d'état-civil

Plus en détail

Performances Hôtelières en France

Performances Hôtelières en France Performances Hôtelières en France Notre actualité THR Conseil, Evaluation et Transaction Propriétaire Mandat de vente d un hôtel-restaurant 3* de c. 40 ch., sous enseigne, entièrement rénové (murs fonds

Plus en détail

Performances Hôtelières en France

Performances Hôtelières en France Performances Hôtelières en France Notre actualité THR Conseil, Evaluation et Transaction Conseil Régional Propriétaire Développeur Constructeur Assistance à la mise en œuvre de projets touristiques Evaluation

Plus en détail

Principes et pratiques recommandés par la CNAMTS, les CRAM, les CGSS et l INRS

Principes et pratiques recommandés par la CNAMTS, les CRAM, les CGSS et l INRS Principes et pratiques recommandés par la CNAMTS, les CRAM, les CGSS et l INRS Évaluation des risques professionnels L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) Dans le domaine de la prévention

Plus en détail

2013-2014 Les chiffres clefs de l enseignement catholique

2013-2014 Les chiffres clefs de l enseignement catholique 2013-2014 Les chiffres clefs de l enseignement catholique 2 042 500 élèves l 134 500 enseignants l 9 000 établissements Les établissements D. R. En France métropolitaine et dans les DOM, on compte 8 970

Plus en détail

Équipements à jets d eau sous haute et très haute pression

Équipements à jets d eau sous haute et très haute pression Équipements à jets d eau sous haute et très haute pression L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) Dans le domaine de la prévention des risques professionnels, l INRS est un organisme scientifique

Plus en détail

Performances Hôtelières en France

Performances Hôtelières en France Performances Hôtelières en France Notre actualité THR Conseil, Evaluation et Transaction Investisseur Propriétaire Groupe hôtelier Fondation Royaumont Etude de marché pour un hôtel haut de gamme Evaluation

Plus en détail

Établissement Français du Sang

Établissement Français du Sang Établissement Français du Sang LE LIEN ENTRE LA GÉNÉROSITÉ DES DONNEURS DE SANG ET LES BESOINS DES MALADES EFS Normandie Rapport d activité 2010 www.etablissement-francais-du-sang.fr EFS Normandie Dr Patrice

Plus en détail

Performances Hôtelières en France

Performances Hôtelières en France Performances Hôtelières en France Notre actualité THR Conseil, Evaluation et Transaction Références récentes Promoteur Recherche d invest. VEFA hôtel et restaurant 4* de plus de 100 chambres. Contrat de

Plus en détail

Performances Hôtelières en France

Performances Hôtelières en France Performances Hôtelières en France Notre actualité THR Conseil, Evaluation et Transaction Références récentes Mandat de vente Hôtel bureau 3* sous enseigne (> 45 ch.), salle de séminaire Vente murs et fonds

Plus en détail

Performances Hôtelières en France

Performances Hôtelières en France Performances Hôtelières en France Notre actualité THR Conseil, Evaluation et Transaction Exploitant Promoteur Constructeur Investisseur Mandat de vente d un fonds de commerce hôtelier sous enseigne Mandat

Plus en détail