Cardiomyopathie ou cœur d athlète? F. Carré

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cardiomyopathie ou cœur d athlète? F. Carré"

Transcription

1 Cardiomyopathie ou cœur d athlète? F. Carré Service Explorations Fonctionnelles Unité Biologie et Médecine du Sport Hôpital Pontchaillou- Université Rennes 1 Rennes

2 Athlète? Vous avez dit athlète? Entraînement : > 8 heures / semaine > 60 % VO 2 max. > 6 mois Spécialité : Aérobie Anaérobie Performance ASYMPTOMATIQUE

3 Le cœur d athlète Signes cliniques Signes électrocardiographiques Signes morphologiques cardiaques Signes vasculaires Adaptations facultatives et d importance variable

4 Les limites du «cœur d athlète» CMD? DTDVG mm Arythmies ventriculaires sévères myocardite? Cœur d athlète? 3% Cardiomyopathie CMH? MAVD? ECG «anormal» Paroi VG mm CMH?

5 Etiologies des morts subites lors de la pratique sportive Drezner J et al Heart Rythm 2008 PAS DE DOUTE

6 Hollman W Herz 2006;31:500 6

7 Hypertrophie cardiaque physiologique et pathologique Cullen JR, Jennings GL Clin Exp Pharmacol P hysiol 2007

8 Signes échographiques spécifiques à l athlète Dilatation - hypertrophie harmonieuse des 4 cavités Non obligatoire Modérée Fonctions systoliques globale et segmentaire normale et homogène Remplissage VG au moins normal Fuites «physiologiques» fréquentes Sportif asymptomatique Performances adaptées Réversible +/-

9 Cœur d athlète ou CMH?

10 57.1 mm 11 et 10.7 mm

11 Cœur d athlète ou CMH? Clinique Athlète asymptomatique pas d antécédent de mort subite familiale ni de CMH CMH asymptomatique palpitations, malaise, syncope, dyspnée, douleurs thoraciques antécédent familial souffle cardiaque

12 Cœur d athlète ou CMH? ECG Athlète ce que l on peut voir Bradycardie sinusale ou avec rythme d échappement < 50 bpm BAV de premier degré ou second degré avec période de Luciani-Wenckebach Bloc de branche droit incomplet Amplitude importante des QRS Repolarisation précoce Ondes T positive (haute, aplatie ou bifide) sauf AVr, V1 et D3

13 ECG de la cardiomyopathie hypertrophique P PR QRS QTc ST Onde T Trouble s (HAG) RAS HVG Ondes Q D2,D3, Vf ou D1,aVl,V5, V6 (axe gauche BBG,onde delta) RAS descendant ascendant Inversée V3-V5 (CMH apicale < 0, géantes) rythme (FA) (ESV) (TV)

14

15 Homme 25 ans CAP

16 Sédentaire CMH

17 Anomalie ECG associée + Cœur d athlète ou CMH? Echographie Echographie HVG pariétale: Adulte : 15 mm 13 mm (familiale) Enfant : Nomogramme Henry Refaire écho > 18 ans Souvent asymétrique Obstructive ± Trouble remplissage ± Symptômes ±

18 Cardiomyopathie hypertrophique Prévalence 1/500 Athlètes 1/600 Maladie génétique Physiopathologie : Anomalies myocardiques : Désorganisation myocytaire HVG avec fibrose 14-year-old boy died after a cross-country race. McClellan and Jokl Med. Sport 1975,5: Anomalies vasculaires : Coronaires intramurales Vasomotricité artères périphériques Mort subite : 1-6 % / an ++ jeunes

19 Cœur d athlète ou CMH : Rigueur des mesures! Multiplier les incidences S aider du bidimensionnel

20 Cœur d athlète ou CMH : Rigueur des mesures!

21 Épaisseur pariétale du entricule gauche des athlètes 1232 SHN France 357 femmes 875 hommes G. Kervio et al % 1,8% 2,5% 0,9% 9% 1,4%

22 Cœur d athlète ou CMH Basavarajaiah et al. JACC : Presque toujours facile mais Limongelli G et al Int J Cardiol et al 2006

23 Réponses spécifiques à l entraînement Barbier J et al Herz 2006

24 Echo sportif et ethnie 3% Basavarajaiah S et al. J Am Coll Cardiol 2008;51:

25 Cycliste, 200 km/week Plus fréquents chez africains de l ouest (20-25 %) Magalski A et al J Am Coll Cardiol 2008, Basavarajaiah S, et al. Ethnic J Am Coll Cardiol 2008; Papadakis M et al Circulation 2010

26 Footballeur professionnel africain Football Professionnel Africain

27 Footballeur Remplissage mitral CMH

28 Cœur d athlète ou CMH 22% 12% Athlète Caso P et al J Cardiovasc Med 2006 CMH Echo d effort Gradient? Contractilité régionale? IRM ++

29 Fonction diastolique de l athlète Repos Post-effort SHN français Sédentaire E A OM E A FM Flux mitral E/A = 2.05 ± : 88.6% > 2: 44% CAP OM E A FM OM E A FM Littérature DTI moyenne Ea et S > 10 cm/s Rapport Ea/Aa>>1 D après Möckel et al. 1992

30 SFC 2005 Cœur d athlète ou CMH?

31 Coeur d athlète ou cardiomyopathie dilatée

32 Cœur d athlète ou CMD? Clinique Athlète asymptomatique pas d antécédent de mort subite familiale ni de CMH CMD asymptomatique palpitations, dyspnée antécédent familial

33 ECG de la cardiopathie dilatée P PR QRS QTc ST Onde T Troubles (HAG) ( 0,21s) BBG RAS Descendant (Ascendant) Inversée D2,D3, Vf et/ou D1, Vl,V5,V6 rythme ESV (TV) Corrado D. et al Eur Heart J 2005

34 Echocardiogramme REPOS Dilatation modérée harmonieuse des 4 cavités Aspect non globuleux FE > 50% Fonction diastolique Strain ++ cœur lent et dilaté EFFORT FE >70-75% Strain PAP?

35 CMD Cœur d athlète

36 Diamètre télédiastolique VG n=1055 H 53.7 mm ± 0,1 ( mm) 31 mm/m 2 = 11.2 % 1.4% A.Gehanne 2004 Collaboration SFC et MJSVA

37 Cœur d athlète ou cardiomyopathie? EE et analyse des échanges gazeux Ergomètre adapté Puissance adaptée à entrraînement % théorique Pas d arythmie Cinétique du pouls d oxygène Profils PA effort et récupération normaux

38 Cœur d athlète ou CM, le désentraînement LV End-diastolic diameter (mm) 7 cyclistes professionnels p < End of career Years Régression 6 % et 15 % F. De Luca 2004 LV posterior wall thickness (mm) p < p < p = End of career Years 12 p < 0.05 p = p = End of career Years IVS End-diastolic thickness (mm)

39 Coeur d athlète et dopage Peu de statistiques fiables Anabolisants CMH Hypertrophie cardiaque concentrique Altération fonction diastolique HTA EPO CMD à parois fines Trouble de la fonction systolique BNP?

40 Cœur d athlète? Surement oui Doute CLINIQUE Symptômes Non Oui Performances et entraînement Adaptées Inadaptées ECG Discordance avec entraînement Non Oui Bradycardie Arythmie BBDI BAV haut degré BAV bas degré Troubles repolarisation ++ ECHO Discordance avec entraînement Non Oui VG Parois (mm) H > 15 F ou <18 ans 12 7mm.m -2 Diamètre (mm) H < 60 > 60 Fou < 18 ans 55 < 45 + hypertrophie 32mm.m -2 pariétale VG/VD Equilibré Déséquilibré OG (mm) H < 50 > 50 F < 45mm OG/OD Equilibré Déséquilibré Fonction myocardiques Normales ou supra normales Anormale

41 Que retenir Cardiomyopathie ou cœur d athlète? Diagnostic différentiel facile dans l immense majorité des cas Pas de doute Qualité de mesure pour l échocardiographie Clinique, ECG et examens complémentaires Avis collègial

Cardiomyopathie ou cœur d athlète?

Cardiomyopathie ou cœur d athlète? Cardiomyopathie ou cœur d athlète? F. Carré Service Explorations Fonctionnelles Unité Biologie et Médecine du Sport Hôpital Pontchaillou- Université Rennes 1 Rennes Athlète? Vous avez dit athlète? Entraînement

Plus en détail

Comment éliminer une Insuffisance Cardiaque chez le Sportif

Comment éliminer une Insuffisance Cardiaque chez le Sportif Comment éliminer une Insuffisance Cardiaque chez le Sportif Mise à jour février 2013 F. SCHNELL Service de Cardiologie Service de médecine du sport Hopital Ponchaillou - CHU RENNES CAS CLINIQUE Cycliste

Plus en détail

Quoi de neuf en cardiologie du sport

Quoi de neuf en cardiologie du sport Quoi de neuf en cardiologie du sport «Anomalie de la repolarisation chez l athlète» Mise à jour avril 2014. F. Schnell Service de Médecine du Sport CHU Rennes Laboratoire de Physiologie - Université Rennes

Plus en détail

Mort subite du sportif ces symptômes si souvent négligés!

Mort subite du sportif ces symptômes si souvent négligés! Mort subite du sportif ces symptômes si souvent négligés! JM GUY Saint Etienne Mise à jour février 2013 Mort subite du sportif 1 100 à 1500 /an en France autant d IDM non mortels Mécanismes étiologiques

Plus en détail

François Carré. Université Rennes 1- Hôpital Pontchaillou -Inserm UMR 1099

François Carré. Université Rennes 1- Hôpital Pontchaillou -Inserm UMR 1099 ECG chez athléte, quoi de neuf? François Carré Université Rennes 1- Hôpital Pontchaillou -Inserm UMR 1099 Déclaration d intérêt Collaborations avec les sociétés: Astra Zeneca Bayer Boehringer Bouchara

Plus en détail

L ECG DU SPORTIF Extrait de l ECG du plongeur. F Carré

L ECG DU SPORTIF Extrait de l ECG du plongeur. F Carré L ECG DU SPORTIF Extrait de l ECG du plongeur F Carré Bilan de non contre-indication à la compétition sportive Compétiteurs entre 12 et 35 ans Bilan médical Antécédents familiaux et personnels Signes fonctionnels

Plus en détail

Athlète Adolescent Données de l ECG et de l Echocardiographie. Sylvain GUERARD, V. Griffet, JR. Caignault Hôpital Desgenettes LYON

Athlète Adolescent Données de l ECG et de l Echocardiographie. Sylvain GUERARD, V. Griffet, JR. Caignault Hôpital Desgenettes LYON Athlète Adolescent Données de l ECG et de l Echocardiographie Sylvain GUERARD, V. Griffet, JR. Caignault Hôpital Desgenettes LYON Adaptations aiguës à l exercice chez l enfant Filières énergétiques identiques

Plus en détail

Cas cliniques Cardiologie du Sport. Stéphane Doutreleau Evelyne Lonsdorfer Service de Physiologie et d Explorations Fonctionnelles CHU de Strasbourg

Cas cliniques Cardiologie du Sport. Stéphane Doutreleau Evelyne Lonsdorfer Service de Physiologie et d Explorations Fonctionnelles CHU de Strasbourg Cas cliniques Cardiologie du Sport Stéphane Doutreleau Evelyne Lonsdorfer Service de Physiologie et d Explorations Fonctionnelles CHU de Strasbourg Pas de conflits d intérêt concernant cette présentation

Plus en détail

L ECG du Sportif Atelier Congrès Cœur et Sport Bron Lyon 2013 Dr F Passard

L ECG du Sportif Atelier Congrès Cœur et Sport Bron Lyon 2013 Dr F Passard L ECG du Sportif Atelier Congrès Cœur et Sport Bron Lyon 2013 Dr F Passard Pourquoi un ECG de repos dans la VNCI Expérience de la Vénétie Sportifs 12-35 ans 3.6/100000 Sédentaires 12-35 ans 0.4/100000

Plus en détail

AMDTS AMDTS CŒUR D ATHLETE OU CARDIOMYOPATHIE? Richard AMORETTI. Directeur du D.U. de Cardiologie du Sport - C.H.U.

AMDTS AMDTS CŒUR D ATHLETE OU CARDIOMYOPATHIE? Richard AMORETTI. Directeur du D.U. de Cardiologie du Sport - C.H.U. CŒUR D ATHLETE OU CARDIOMYOPATHIE? Richard AMORETTI Directeur du D.U. de Cardiologie du Sport - C.H.U. PITIE SALPETRIERE DEBAT HYPERTROPHIE PHYSIOLOGIQUE SPORTIF HAUT NIVEAU SURTOUT ENDURANCE PAS D ANTECEDENT

Plus en détail

Particularités ECG du sportif. je peux signer. Dr S. Doutreleau CHU Strasbourg clubcardiosport.com

Particularités ECG du sportif. je peux signer. Dr S. Doutreleau CHU Strasbourg clubcardiosport.com Particularités ECG du sportif je peux signer Dr S. Doutreleau CHU Strasbourg clubcardiosport.com Introduction La pratique régulière d une activité physique peut s accompagner de modifications morphologiques

Plus en détail

VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE. Docteur H. BELHAKEM 2011

VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE. Docteur H. BELHAKEM 2011 VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE Docteur H. BELHAKEM 2011 En sport, savourons Le plaisir de ne pas forcer quitte à rester derrière! VMA = JO 2012 QUE DANS L ESPRIT LA VMA POURQUOI FAIRE? 1/ PARCE QUE C EST

Plus en détail

Analyse des échanges gazeux respiratoires à l exercice : un élément indispensable pour explorer la dyspnée de l athlète?

Analyse des échanges gazeux respiratoires à l exercice : un élément indispensable pour explorer la dyspnée de l athlète? Analyse des échanges gazeux respiratoires à l exercice : un élément indispensable pour explorer la dyspnée de l athlète? Le point de vue du cardiologue Dr JF AUPETIT C H St Joseph. St Luc Mise à jour avril

Plus en détail

ECG de l athlète, ce qu il faut savoir

ECG de l athlète, ce qu il faut savoir ECG de l athlète, ce qu il faut savoir Journée de la SMSB Brest 06 juin 2009 François Carré Hôpital Pontchaillou - Université Rennes 1 Inserm U 642 Bilan cardiovasculaire de base, recommandations européennes

Plus en détail

AMDTS AMDTS ECG. du sportif. Recommandations Françaises. Richard AMORETTI

AMDTS AMDTS ECG. du sportif. Recommandations Françaises. Richard AMORETTI Recommandations Françaises ECG 2012 du sportif Richard AMORETTI D i r e c t e u r d E n s e i g n e m e n t d e C a r d i o l o g i e d u S p o r t ADMTS CHYPRE 2012 ECG Intérêt de l ECG de repos de repos

Plus en détail

Quand réaliser un échocardiogramme d effort chez l athlète?

Quand réaliser un échocardiogramme d effort chez l athlète? Quand réaliser un échocardiogramme d effort chez l athlète? 9 ème journée régionale CMCS Evian 28 11 2015 François Carré Service de Médecine du Sport Université Rennes 1- INSERM U 1099- CHU Pontchaillou

Plus en détail

Mise à jour mai Dr ENDJAH Nima Unité de cardiologie du sport, CHRU Lille Domaine médecine et sport, Faculté de médecine Lille 2

Mise à jour mai Dr ENDJAH Nima Unité de cardiologie du sport, CHRU Lille Domaine médecine et sport, Faculté de médecine Lille 2 Mise à jour mai 2013 Dr ENDJAH Nima Unité de cardiologie du sport, CHRU Lille Domaine médecine et sport, Faculté de médecine Lille 2 Doit-on se poser la question en compétition? 1998 Australian Open Karsten

Plus en détail

Conséquences des sports d endurance sur le cœur

Conséquences des sports d endurance sur le cœur Conséquences des sports d endurance sur le cœur Stéphane Doutreleau Service de Physiologie et d Explorations Fonctionnelles CHU Strasbourg Cœur de l endurant : de quoi parle-t-on? Sportifs Sports à hautes

Plus en détail

ECG et VNCI au sport. Dr Sylvain GRALL CHU d Angers, Service de cardiologie Centre de réadaptation spécialisée des Capucins

ECG et VNCI au sport. Dr Sylvain GRALL CHU d Angers, Service de cardiologie Centre de réadaptation spécialisée des Capucins ECG et VNCI au sport Dr Sylvain GRALL CHU d Angers, Service de cardiologie Centre de réadaptation spécialisée des Capucins Liens d intérêts Communications: Boehringer-Ingelheim, Novartis, Bayer, BMS, Pfizer

Plus en détail

Arythmie respiratoire

Arythmie respiratoire ECG normal Arythmie respiratoire Q positionnel Hypertrophie auriculaire gauche Hypertrophie auriculaire droite Test de Flack Aspects pouvant être d emblée attribués à un entraînement important surtout

Plus en détail

Dyspnée «cardiaque» chez le sportif

Dyspnée «cardiaque» chez le sportif Dyspnée «cardiaque» chez le sportif François Carré INSERM U 642- CIC-IT 804-LTSI CHU Pontchaillou - Université Rennes 1 Annecy 2008 Mise à jour 18-12-2008 Causes de dyspnée d effort Anémie Modifié d après

Plus en détail

Cœur d athlète Différencier le physiologique du pathologique

Cœur d athlète Différencier le physiologique du pathologique Cœur d athlète Différencier le physiologique du pathologique Warner Mampuya, MD, PhD CIUSSS-CHUS ESTRIE 05 Octobre 2017 Aucun conflit d intérêt Objectifs Revoir les modifications de l entraînement d un

Plus en détail

Conséquences à long terme de la pratique des sports d endurance sur le cœur

Conséquences à long terme de la pratique des sports d endurance sur le cœur Conséquences à long terme de la pratique des sports d endurance sur le cœur Stéphane Doutreleau Unité Sports et Pathologies CHU de Grenoble Centre d expertise de l altitude à Cœur de l endurant : de quoi

Plus en détail

«FONCTION DIASTOLIQUE» Diplôme Interuniversitaire d Echocardiographie 2008

«FONCTION DIASTOLIQUE» Diplôme Interuniversitaire d Echocardiographie 2008 «FONCTION DIASTOLIQUE» Diplôme Interuniversitaire d Echocardiographie 2008 Diastole: «définitions» CI: contraction isovolumique FM OAo FAo OM SA: systole auriculaire RI: relaxation isovolumique RR: remplissage

Plus en détail

Electrocardiogramme et l épreuve d effort dans la visite de non contre-indication à la pratique sportive

Electrocardiogramme et l épreuve d effort dans la visite de non contre-indication à la pratique sportive Electrocardiogramme et l épreuve d effort dans la visite de non contre-indication à la pratique sportive F Schnell Médecine du Sport CHU Pontchaillou Rennes Certificat de non contre indication à la pratique

Plus en détail

DOSSIER MÉDICAL DE BASE

DOSSIER MÉDICAL DE BASE FÉDÉRATION ALGÉRIENNE DE FOOTBALL COMMISSION MEDICALE DOSSIER MÉDICAL DE BASE (TOUS AGES ET NIVEAUX SAUF SENIORS LNF ET LIRF) JOUEUR : NOM : PRENOM : DATE DE NAISSANCE : (JOUR / MOIS / ANNEE) CLUB : 1.

Plus en détail

Dyspnée «cardiaque» chez le sportif

Dyspnée «cardiaque» chez le sportif Dyspnée «cardiaque» chez le sportif François Carré INSERM U 642- CIC-IT 804-LTSI CHU Pontchaillou - Université Rennes 1 Annecy 18 10 2008 Causes de dyspnée d effort Anémie Modifié d après Mc Ardle WD,

Plus en détail

Troubles du rythme et sport. François Carré Université Rennes1 Hôpital Pontchaillou INSERM UMR 1099

Troubles du rythme et sport. François Carré Université Rennes1 Hôpital Pontchaillou INSERM UMR 1099 Troubles du rythme et sport François Carré Université Rennes1 Hôpital Pontchaillou INSERM UMR 1099 PLAN Le sport intense, une épée à double tranchant La prévention mort subite liée au sport L ECG de l

Plus en détail

Le Holter chez le Sportif

Le Holter chez le Sportif Le Holter chez le Sportif DIU Cardiologie du Sport Avril 2005 Dr Jérôme LACOTTE Unité de Rythmologie Institut de Cardiologie Groupe Pitié-Salpêtrière, Paris Mise en place Lecture Analyse Résultats Indications

Plus en détail

Congrès cœur et sport 31 Mai - 1 er juin 2013 Lyon-Bron

Congrès cœur et sport 31 Mai - 1 er juin 2013 Lyon-Bron PLACE DE L IRM CARDIAQUE DANS LE DIAGNOSTIC DU CŒUR D ATHLÈTE Congrès cœur et sport 31 Mai - 1 er juin 2013 Lyon-Bron Vivien THOMSON - Radiologue Centre d imagerie de la Sauvegarde - IRM des Sources LYON

Plus en détail

Causes de mort subite

Causes de mort subite Causes de mort subite lors du sport Chamonix 15 Juin 2007 François Carré Mise à jour 12-07-08 Hôpital Pontchaillou Université Rennes 1 Activité physique = activité à risque? 3 Risque de mort subite RR

Plus en détail

Echocardiographie & Sportif. S Lafitte Université Bordeaux 2 CHU Bordeaux

Echocardiographie & Sportif. S Lafitte Université Bordeaux 2 CHU Bordeaux Echocardiographie & Sportif S Lafitte Université Bordeaux 2 CHU Bordeaux Diagnostic de l HVG Echocardiographie Situation la plus difficile : HVG du sportif Définition Adaptation physiologique à un entraînemet

Plus en détail

Cœur et aptitudes spécifiques :

Cœur et aptitudes spécifiques : Cœur et aptitudes spécifiques : savoir poursuivre les explorations pour écarter une cardiopathie FX Brocq 1, R Poyet 2, C Jego 2, JP Gomis 1, H Gommeaux 1, M Monteil 1. 1 : Centre d Expertise Médicale

Plus en détail

Le Dépistage Cardiovasculaire avant la pratique d un Sport. Thierry Laporte Bordeaux

Le Dépistage Cardiovasculaire avant la pratique d un Sport. Thierry Laporte Bordeaux Le Dépistage Cardiovasculaire avant la pratique d un Sport Thierry Laporte Bordeaux Pourquoi un bilan cardiovasculaire avant la pratique d un sport? 1 ) L exercice physique est une contrainte majeure pour

Plus en détail

1. Recommandations concernant la VNCI

1. Recommandations concernant la VNCI - Particularités de l'électrocardiogramme du sujet sportif - VNCI à la pratique du sport - 1. Recommandations concernant la VNCI - Le contenu de la visite de non contre-indication à la pratique du sport

Plus en détail

Cardiomyopathie ou «cœur d athlète» Place de l échocardiographie. Sylvain GUERARD LYON

Cardiomyopathie ou «cœur d athlète» Place de l échocardiographie. Sylvain GUERARD LYON Cardiomyopathie ou «cœur d athlète» Place de l échocardiographie Sylvain GUERARD LYON Rappels: physiologie Rappels: physiologie 2 types d adaptation Surcharge chronique de pression Entraînement en résistance

Plus en détail

Longitudinal Myocardial Function And Exercise Interest for differenciating physiologic from pathologic left ventricular hypertrophies

Longitudinal Myocardial Function And Exercise Interest for differenciating physiologic from pathologic left ventricular hypertrophies Longitudinal Myocardial Function And Exercise Interest for differenciating physiologic from pathologic left ventricular hypertrophies F. Schnell, E. Donal, A. Bernard, R. Ollivier, C. De Place, F. Carré

Plus en détail

Exploration du Ventricule Gauche

Exploration du Ventricule Gauche Exploration du Ventricule Gauche INCIDENCES ETT Para-sternale gauche grand axe Para-sternale gauche petit axe Apicale Sous-costale Voie para-sternale gauche grand axe Voie para-sternale gauche grand

Plus en détail

Fonction Diastolique VG et Pressions de remplissage. Dr Elodie Masseret TUSAR 16 décembre 2016

Fonction Diastolique VG et Pressions de remplissage. Dr Elodie Masseret TUSAR 16 décembre 2016 Fonction Diastolique VG et Pressions de remplissage Dr Elodie Masseret TUSAR 16 décembre 2016 Plan de la présentation Définitions Applications en anesthésie / réanimation Rappel physiologique Evaluation

Plus en détail

Fonction Diastolique VG et Pressions de remplissage. Dr Elodie Masseret TUSAR 10 décembre 2015

Fonction Diastolique VG et Pressions de remplissage. Dr Elodie Masseret TUSAR 10 décembre 2015 Fonction Diastolique VG et Pressions de remplissage Dr Elodie Masseret TUSAR 10 décembre 2015 Plan de la présentation Définitions Applications en anesthésie / réanimation Rappel physiologique Evaluation

Plus en détail

«Allons voir au-delà du pont!» L apport incontournable de l ECG systématique

«Allons voir au-delà du pont!» L apport incontournable de l ECG systématique «Allons voir au-delà du pont!» L apport incontournable de l ECG systématique introduction Mr P. pratique de l ultra-endurance depuis de nombreuses années. A l occasion d un accident sur la voie publique,

Plus en détail

Fibrillation Auriculaire: le talon d Achille du sportif? Troubles du rythme et aptitude

Fibrillation Auriculaire: le talon d Achille du sportif? Troubles du rythme et aptitude Fibrillation Auriculaire: le talon d Achille du sportif? Troubles du rythme et aptitude Jean-Michel Chevalier Hôpital Robert Picqué Jean-Michel Bordeaux Chevalier Hôpital des Armées Robert Picqué Mise

Plus en détail

Dysplasie du ventricule droit. Martine Gilard CHU Brest

Dysplasie du ventricule droit. Martine Gilard CHU Brest Dysplasie du ventricule droit Martine Gilard CHU Brest Anomalie myocardique du ventricule D Caractéristiques cliniques Arythmies ESV d origine ventriculaire droite Mort subite Basso et al Circulation 1996;

Plus en détail

Electro-Cardio-Gramme : Principes de base pour la réalisation et l interprétation

Electro-Cardio-Gramme : Principes de base pour la réalisation et l interprétation Electro-Cardio-Gramme : Principes de base pour la réalisation et l interprétation ED de Sémiologie pratique Indications de réalisation Symptôme cardiovasculaire Douleurs thoraciques précordiales Malaise

Plus en détail

ECG systématique avant signature d une licence sportive?

ECG systématique avant signature d une licence sportive? ECG systématique avant signature d une licence sportive? François Carré Hôpital Pontchaillou - Université Rennes 1 Cœurs du Forez 2007 Saint-Just-Rambert Mise à jour 20-07-2008 La pratique sportive a des

Plus en détail

Actualités en cardiologie du sport 2014

Actualités en cardiologie du sport 2014 Actualités en cardiologie du sport 2014 Congrès GERS Compiègne 11 13 09 2014 François Carré Université Rennes 1- Hôpital Pontchaillou -Inserm UMR 1099 Déclarations de conflit d intérêt Aucun conflit d

Plus en détail

VALVULOPATHIE GENERALITES (1)

VALVULOPATHIE GENERALITES (1) VALVULOPATHIE GENERALITES (1) Fonction d une valve : antireflux 4 valves : cœur gauche : valves mitrale et aortique cœur droit : valves tricuspide et pulmonaire Dysfonctions possibles : rétrécissement

Plus en détail

Apprendre à lire un ECG

Apprendre à lire un ECG Apprendre à lire un ECG Comme le disait Platon : «I am not perfect.» Le tracé ECG Sur du papier millimétré : - Horizontalement : vitesse de déroulement de la feuille = 2,5cm/s 1 mm = 0,04 s, un grand carreau

Plus en détail

Palpitations et baisse de la performance sportive. Dr Guy

Palpitations et baisse de la performance sportive. Dr Guy Palpitations et baisse de la performance sportive Dr Guy Histoire clinique Homme 52 ans,ancien sportif (endurance longue) Actuellement vélo et course à pied, 6 heures par semaine, marathon 3H30 récent,nombreuses

Plus en détail

FONCTION DIASTOLIQUE PRESSIONS DE REMPLISSAGE VENTRICULAIRE GAUCHE

FONCTION DIASTOLIQUE PRESSIONS DE REMPLISSAGE VENTRICULAIRE GAUCHE FONCTION DIASTOLIQUE PRESSIONS DE REMPLISSAGE VENTRICULAIRE GAUCHE Dr SALVAT 03-05-2013 INTRODUCTION Intérêt ICFSP suivi de l ICS pronostic + ttt Systématique Évaluation semi quantitative et binaire PLAN

Plus en détail

L IRM en cardiologie du sport

L IRM en cardiologie du sport L IRM en cardiologie du sport O. Corneloup, M. Montaudon, H. Cochet, F. Laurent, V. Latrabe, G. Dournes, M. Salel Unité d imagerie thoracique et cardio-vasculaire Leonardo da Vinci, 1513 Plan retenu -

Plus en détail

Anomalie de conduction dans une population pédiatrique i de dystrophie myotonique de Steinert Mise en contexte Atteinte cardiaque Anomalies de conduct

Anomalie de conduction dans une population pédiatrique i de dystrophie myotonique de Steinert Mise en contexte Atteinte cardiaque Anomalies de conduct Anomalie de conduction dans une population pédiatrique de dystrophie myotonique de Steinert t Anne Fournier, md Cardiologue pédiatre Lucie Caron, inf Clinique des maladies neuro-musculaires Centre de réadpatation

Plus en détail

Dépistage cardiovasculaire des sportifs français de haut niveau : résultats préliminaires

Dépistage cardiovasculaire des sportifs français de haut niveau : résultats préliminaires Dépistage cardiovasculaire des sportifs français de haut niveau : résultats préliminaires Professeur François CARRE CIC-IT, INSERM U642 Service exploration fonctionnelle- Unité de biologie et médecine

Plus en détail

Le Cœur du Sportif Dr F Passard 25è JAMA 29/01/2011

Le Cœur du Sportif Dr F Passard 25è JAMA 29/01/2011 Le Cœur du Sportif Dr F Passard 25è JAMA 29/01/2011 Pourquoi un bilan cardiovasculaire Lors de la pratique d un sport? 1 ) L exercice physique est une contrainte majeure pour le système cardiovasculaire

Plus en détail

Les examens en cardiologie

Les examens en cardiologie Les examens en cardiologie Dr C.Stin L ECG C est l examen de base en cardiologie L ECG retrace l activité électrique du cœur L ECG doit être bien réalisé (c est médicolégal). C est-à-dire il doit figurer

Plus en détail

Malaise de l'enfant. Charlotte DENIS Unité de rythmologie Centre des côtes Les loges en Josas

Malaise de l'enfant. Charlotte DENIS Unité de rythmologie Centre des côtes Les loges en Josas Malaise de l'enfant Charlotte DENIS Unité de rythmologie Centre des côtes Les loges en Josas www.centredescotes.com Diagnostic Interrogatoire : Antécédents familiaux Antécédents personnels Autres signes

Plus en détail

TABLEAU SYNOPTIQUE DES ARYTHMIES CARDIAQUES

TABLEAU SYNOPTIQUE DES ARYTHMIES CARDIAQUES TABLEAU SYNOPTIQUE DES ARYTHMIES CARDIAQUES Onde ou Avec CVA P P R = ou Différent du de base Normale Rythme de base sinusal différent du de base Morphologie rsr moins élargi que le de l ESV Tachycardie

Plus en détail

IRM CARDIAQUE ET SYNDROMES CORONARIENS AIGUS À CORONAIRES SAINES Y. Arous, S. Bouguerra, R. Mouelhi, M. Aloui, S. Kouki,, H. Boujemaa, N.

IRM CARDIAQUE ET SYNDROMES CORONARIENS AIGUS À CORONAIRES SAINES Y. Arous, S. Bouguerra, R. Mouelhi, M. Aloui, S. Kouki,, H. Boujemaa, N. IRM CARDIAQUE ET SYNDROMES CORONARIENS AIGUS À CORONAIRES SAINES Y. Arous, S. Bouguerra, R. Mouelhi, M. Aloui, S. Kouki,, H. Boujemaa, N. Ben Abdallah Hôpital Militaire de Tunis Tunis - Tunisie La prise

Plus en détail

Quel bilan cardiovasculaire pour quel sportif?

Quel bilan cardiovasculaire pour quel sportif? Quel bilan cardiovasculaire pour quel sportif? Nice 07 12 2010 François Carré Hôpital Pontchaillou - Université Rennes 1 INSERM U 642 Le paradoxe du sport La pratique sportive a des effets bénéfiques indéniables

Plus en détail

Expertise, suivi et pronostic d un bloc de branche gauche complet en médecine aéronautique

Expertise, suivi et pronostic d un bloc de branche gauche complet en médecine aéronautique Réunion de la SOFRAMAS 17 octobre 2013 Expertise, suivi et pronostic d un bloc de branche gauche complet en médecine aéronautique S. Bisconte, J. Monin, A. Hornez, D. Dubourdieu, O. Manen, J. Deroche,

Plus en détail

LECTURE DE L ECG. Dr Julien COQUIN Service d Anesthésie et de Réanimation 2 Hôpital du Haut Lévêque Pessac CHU de Bordeaux

LECTURE DE L ECG. Dr Julien COQUIN Service d Anesthésie et de Réanimation 2 Hôpital du Haut Lévêque Pessac CHU de Bordeaux LECTURE DE L ECG Dr Julien COQUIN Service d Anesthésie et de Réanimation 2 Hôpital du Haut Lévêque Pessac CHU de Bordeaux Pré-requis anatomiques et électrophysiologiques Le tracé E.C.G. = enregistrement

Plus en détail

ECG en fonction de l Âge

ECG en fonction de l Âge Session ECG en fonction de l âge Guy Vaksmann Vendôme Cardio Clinique de la Louvière Lille Diapositive 1 ECG en fonction de l Âge Journées Lilloises d Anesthésie Réanimation et de Médecine d Urgence avril

Plus en détail

Suivi de cardiopathie ischémique chronique

Suivi de cardiopathie ischémique chronique Suivi de cardiopathie ischémique chronique L ETT est indiquée lors du suivi d une ischémie myocardique chronique en cas d apparition de nouveaux signes (détérioration de l état clinique, anomalies ECG,

Plus en détail

FICHE ECG. Cellule cardiaque : contraction = dépolarisation, relâchement = repolarisation.

FICHE ECG. Cellule cardiaque : contraction = dépolarisation, relâchement = repolarisation. L électrocardiogramme : résumé : FICHE ECG Tissu myocardique = mécanique : contraction v = 0,4m/s (lent). Tissu nodal = électrique (naissance et conduction de l influx nerveux), dépolarisation rapide :

Plus en détail

Dépistage de la sténose pulmonaire! et autres cardiopathies!

Dépistage de la sténose pulmonaire! et autres cardiopathies! Dépistage de la sténose pulmonaire et autres cardiopathies A réaliser à partir de l âge de 12 mois Identification de l animal: Race: N de LOF: Poids: Kg Date de naissance: Sexe: M F Nom du propriétaire:

Plus en détail

Monitorage de l ECG. Martin COUR Actualité en Réanimation Lyon 2012

Monitorage de l ECG. Martin COUR Actualité en Réanimation Lyon 2012 Monitorage de l ECG Martin COUR Actualité en Réanimation Lyon 2012 Le passé Monitorage dans le passé : Pouls à la main Etat général du patient Pression artérielle (parfois) Le présent La place du soignant

Plus en détail

LA VISITE DE NON CONTRE-INDICATION A LA PRATIQUE SPORTIVE PAR LE MEDECIN GENERALISTE. Dr Patrice BOUILLON Dr Benoït DAUMAIN-LECOINTRE Joan EDOH

LA VISITE DE NON CONTRE-INDICATION A LA PRATIQUE SPORTIVE PAR LE MEDECIN GENERALISTE. Dr Patrice BOUILLON Dr Benoït DAUMAIN-LECOINTRE Joan EDOH LA VISITE DE NON CONTRE-INDICATION A LA PRATIQUE SPORTIVE PAR LE MEDECIN GENERALISTE Dr Patrice BOUILLON Dr Benoït DAUMAIN-LECOINTRE Joan EDOH Le CNCI Pour qui? Article L 231-2 du code du sport Obligatoire

Plus en détail

Troubles de conduction auriculo-ventriculaire BAV

Troubles de conduction auriculo-ventriculaire BAV Troubles de conduction auriculo-ventriculaire BAV Propriétés s générales g du NAV Partie nodale du NAV Conduction lente (témoin de l intervalle PR). Conduction décrémentielle. Faisceau de His et ses branches

Plus en détail

Cardiomyopathie Hypertrophique 2012

Cardiomyopathie Hypertrophique 2012 LTSI Cardiomyopathie Hypertrophique 2012 Erwan DONAL Cardiologie CHU Rennes erwan.donal@chu-rennes.fr Epidémiologie 1ere cause de mort subite cardiaque chez les jeunes 1personne / 500 Transmission autosomique

Plus en détail

ECHOCARDIOGRAPHIE des CARDIOMYOPATHIES HYPERTROPHIQUES. Franck Thuny Cardiologie-Hôpital de la Timone Faculté de Médecine-Marseille

ECHOCARDIOGRAPHIE des CARDIOMYOPATHIES HYPERTROPHIQUES. Franck Thuny Cardiologie-Hôpital de la Timone Faculté de Médecine-Marseille ECHOCARDIOGRAPHIE des CARDIOMYOPATHIES HYPERTROPHIQUES Franck Thuny Cardiologie-Hôpital de la Timone Faculté de Médecine-Marseille INTRODUCTION CMH: maladie sporadique (10%) ou familiale (90%) à transmission

Plus en détail

Sébastien HELOU 25 mars 2010 Bordeaux. L OAP A FONCTION SYSTOLIQUE PRESERVEE (ou OAP diastolique)

Sébastien HELOU 25 mars 2010 Bordeaux. L OAP A FONCTION SYSTOLIQUE PRESERVEE (ou OAP diastolique) Sébastien HELOU 25 mars 2010 Bordeaux L OAP A FONCTION SYSTOLIQUE PRESERVEE (ou OAP diastolique) EPIDEMIOLOGIE 40 à 70% des OAP 1 + importantes au-delà de 75 ans 2 Tx de mortalité 5-8% à 1 an 3 4X plus

Plus en détail

Coronaropathie et Grossesse

Coronaropathie et Grossesse Coronaropathie et Grossesse Dr Durand M. Réanimation Cardiovasculaire et Thoracique Pole Anesthésie Réanimation CHU de Grenoble 1 Introduction Fréquence basse des pathologies coronaires chez les femmes

Plus en détail

Fréquence. Onde P (activation des oreillettes) Espace PR (debut onde P debut QRS; traversée : OD, NAV, faisceau de

Fréquence. Onde P (activation des oreillettes) Espace PR (debut onde P debut QRS; traversée : OD, NAV, faisceau de Fréquence 30-150-100-75-60-50-45-36-33-30... FC Normale : 50 à 100 bpm Bradycardie < 50 tachycardie > 100 Rythme régulier? Espace en 2 ondes R identiques (arythmie respiratoire normale). sinusal? Onde

Plus en détail

Un cœur musclé? MP S. Bisconte, Réunion de la SOFRAMAS 18 septembre 2014

Un cœur musclé? MP S. Bisconte, Réunion de la SOFRAMAS 18 septembre 2014 Réunion de la SOFRAMAS 18 septembre 2014 Un cœur musclé? MP S. Bisconte, MC S. NGuyen, MC P. Doireau, MP J. Monin, MC A. Hornez, MC O. Manen, MCS G Welsch Centre d Expertise Médicale du Personnel Navigant

Plus en détail

Activité électrique cardiaque

Activité électrique cardiaque ECG ED 28/02/2011 Activité électrique cardiaque Onde P= dépolarisation auriculaire Intervalle PR =temps de conduction auriculo-ventriculaire QRS= dépolarisation ventriculaire Segment ST= repolarisation

Plus en détail

MORT SUBITE DU SPORTIF. Richard AMORETTI Pitié-Salpétrière

MORT SUBITE DU SPORTIF. Richard AMORETTI Pitié-Salpétrière MORT SUBITE DU SPORTIF Richard AMORETTI Pitié-Salpétrière DEFINITION NATURELLE : non traumatique, non iatrogène INATTENDUE : cœur supposé normal DANS L HEURE SUIVANT LE SYMPTOME INITIAL AU COURS ET JUSQU

Plus en détail

C est l enregistrement de l activité électrique du cœur, à partir d électrodes placées sur la peau. On enregistre l onde de dépolarisation qui

C est l enregistrement de l activité électrique du cœur, à partir d électrodes placées sur la peau. On enregistre l onde de dépolarisation qui C est l enregistrement de l activité électrique du cœur, à partir d électrodes placées sur la peau. On enregistre l onde de dépolarisation qui traverse le cœur et entrainant la contraction du myocarde,

Plus en détail

Syndrome de repolarisation précoce et. Cœur et Sport 2010 Saint-Etienne

Syndrome de repolarisation précoce et. Cœur et Sport 2010 Saint-Etienne Syndrome de repolarisation précoce et sport, que faire en 2010? Cœur et Sport 2010 Saint-Etienne F. Carré Hôpital Pontchaillou - Université Rennes 1 INSERM U642 Mise à jour janvier 2011 La question? Yan

Plus en détail

Épreuve d effort électrocardiographique

Épreuve d effort électrocardiographique Épreuve d effort électrocardiographique Diagnostic des coronaropathies. Difficultés et indications limites. Indications non-coronaires : HTA, insuffisance cardiaque, aptitude contre-indications et risques.

Plus en détail

IVA distale. J. Farré & H. Wellens 2015

IVA distale. J. Farré & H. Wellens 2015 F, 85 ans H, 50 ans F, 85 ans IVA distale J. Farré & H. Wellens 2015 H, 50 ans IVA proximale J. Farré & H. Wellens 2015 F, 54 ans Hypocalcémie Les troubles ECG dus aux altérations de la calcémie sont

Plus en détail

Œdème aigu du poumon (OAP) à fraction d éjection ventriculaire gauche (FEVG) conservée

Œdème aigu du poumon (OAP) à fraction d éjection ventriculaire gauche (FEVG) conservée Séminaire interrégional DESC MU 2016 Limoges, 17 18 Mars 2016 Œdème aigu du poumon (OAP) à fraction d éjection ventriculaire gauche (FEVG) conservée P Vignon Réanimation Polyvalente CIC-P 0801 CHU Limoges

Plus en détail

L ELECTROCARDIOGRAMME. Dr LANFRANCHI Hôpital Pasteur, Nice

L ELECTROCARDIOGRAMME. Dr LANFRANCHI Hôpital Pasteur, Nice L ELECTROCARDIOGRAMME Dr LANFRANCHI Hôpital Pasteur, Nice RECUEIL Dérivations périphériques ou frontales Dérivations précordiales (plan transversal) Quand un courant se dirige vers l endroit ou il est

Plus en détail

Coeur et aptitude au sport

Coeur et aptitude au sport Coeur et aptitude au sport LE POINT SUR... Bruno PAVY Service de réadaptation cardiovasculaire, Centre Hospitalier, Machecoul pavy.bruno@wanadoo.fr Un cœur «normal» dans un organisme normal peut s engager

Plus en détail

Différences raciales de l électrocardiogramme

Différences raciales de l électrocardiogramme Différences raciales de l électrocardiogramme Dr Aimé BONNY Hôpital Saint Camille, Bry-sur-marne RACial Electrocardiographic Differences (RACED) study group Aimé BONNY, Hôpital Saint Camille, Bry sur marne,

Plus en détail

Malaises graves de l enfant

Malaises graves de l enfant Malaises graves de l enfant Damien Bonnet French reference center for Complex Congenital Cardiac Diseases Inherited Cardiac Diseases - Pediatric Pulmonary hypertension M3C- Necker Enfants Malades, Université

Plus en détail

ECG anormal lors de l examen de visite de non contre indica4on chez un coureur à pied. Dr Guy

ECG anormal lors de l examen de visite de non contre indica4on chez un coureur à pied. Dr Guy ECG anormal lors de l examen de visite de non contre indica4on chez un coureur à pied Dr Guy Histoire clinique/ Examen 31 ans, tabagisme à 5 cigareees par jour, cer4ficat pour semi marathon Pas de symptômes

Plus en détail

CERTIFICAT MEDICAL DE BASE SAISON

CERTIFICAT MEDICAL DE BASE SAISON FÉDÉRATION ALGÉRIENNE DE FOOTBALL COMMISSION MÉDICALE CERTIFICAT MEDICAL DE BASE SAISON 2015-2016 JE, SOUSSIGNÉ, DOCTEUR EN MÉDECINE, NOM : PRÉNOMS : N CONSEIL DE L ORDRE : CERTIFIE AVOIR EXAMINÉ CE JOUR,

Plus en détail

Sténose aortique sévère: Prévalence: Attitude chez le patient asymptomatique. Status: Mme A.S, 1938

Sténose aortique sévère: Prévalence: Attitude chez le patient asymptomatique. Status: Mme A.S, 1938 Mme A.S, 1938 Sténose aortique sévère: Attitude chez le patient asymptomatique Pte en BSH, consulte la VO pour une BPN lobaire. Status : EF à 38,5 : TA 160/80, pouls 100/, choc de pointe sp. B1 sp, B2

Plus en détail

Retentissement cardiaque des bronchopathies chroniques obstructives. Dr Patrice CUVILLIER Cardiologue Denain France Dalat novembre 2010

Retentissement cardiaque des bronchopathies chroniques obstructives. Dr Patrice CUVILLIER Cardiologue Denain France Dalat novembre 2010 Retentissement cardiaque des bronchopathies chroniques obstructives Dr Patrice CUVILLIER Cardiologue Denain France Dalat novembre 2010 Coeur et B.P.C.O. Le cardiologue est souvent sollicité pour évaluer

Plus en détail

Corentin Roose Interne Hôpital St Luc St Joseph

Corentin Roose Interne Hôpital St Luc St Joseph Corentin Roose Interne Hôpital St Luc St Joseph Cas Clinique 1 Mme C, 78 ans, consulte aux urgences pour tableau de malaises récidivants,à l emporte pièce, sans prodromes, survenant en position assise

Plus en détail

JESFC Cardiologie du sport. Session de médecine générale. R. Brion Lyon, Dieulefit Santé. La demande de certificat médical

JESFC Cardiologie du sport. Session de médecine générale. R. Brion Lyon, Dieulefit Santé. La demande de certificat médical JESFC 2008 Session de médecine générale La demande de certificat médical en Cardiologie du sport R. Brion Lyon, Dieulefit Santé Ce qui est légal Code de la Santé Publique, article L.3622-2 Participer aux

Plus en détail

Nouvelles techniques en Echocardiographie. S Lafitte Hôpital Cardiologique Haut Lévêque Université Bordeaux 2

Nouvelles techniques en Echocardiographie. S Lafitte Hôpital Cardiologique Haut Lévêque Université Bordeaux 2 Nouvelles techniques en Echocardiographie S Lafitte Hôpital Cardiologique Haut Lévêque Université Bordeaux 2 Limites actuelles Quantification Reproductibilité Faisabilité Accessibilité Acquisition Dépendance

Plus en détail

Arythmies : la crainte du pilote? P Héno, service de Cardiologie et de Médecine Aéronautique, HIA Percy

Arythmies : la crainte du pilote? P Héno, service de Cardiologie et de Médecine Aéronautique, HIA Percy Arythmies : la crainte du pilote? P Héno, service de Cardiologie et de Médecine Aéronautique, HIA Percy Mise à jour février 2013 Les arythmies cardiaques: la crainte du pilote? Arythmie: impact sur la

Plus en détail

Cardiopathies et Grossesse

Cardiopathies et Grossesse Cardiopathies et Grossesse Physiologie (I) Modifications Cardiovasculaires lors de la Grossesse volume sanguin 50% débit cardiaque 30-50% Maximum entre 5è et 8è mois Variable selon la position TA systolique

Plus en détail

Echocardiographie avant une Chirurgie non Cardiaque

Echocardiographie avant une Chirurgie non Cardiaque Echocardiographie avant une Chirurgie non Cardiaque C Chauvel Clinique Saint-Augustin Bordeaux Les cardiopathies à risque Valvulopathies sévères (sténosantes) Dysfonction VG sévère Coronaropathie non stable

Plus en détail

L ÉLECTROCARDIOGRAMME (TD n = 1).

L ÉLECTROCARDIOGRAMME (TD n = 1). 1 (TD n = 1). Un cœur vivant peut générer de l électricité. Cette électricité (qui est de l ordre de millivolt) est captée par des électrodes et enregistrée à l aide d un électrocardiographe. L électricité

Plus en détail

Mort subite et DVDA : apports de l imagerie

Mort subite et DVDA : apports de l imagerie Mort subite et DVDA : apports de l imagerie Imagerie de la mort subite, HEGP, Paris, le 22/06/2007 Arshid AZARINE Service de Rythmologie La Pitié Service de radiologie cardiovasculaire HEGP Paris DVDA

Plus en détail

Echocardiographie d effort nouveau gold standard pour la recherche d ischémie?

Echocardiographie d effort nouveau gold standard pour la recherche d ischémie? Echocardiographie d effort nouveau gold standard pour la recherche d ischémie? Nadjib Hammoudi Institut de cardiologie hôpital de la Pitié-Salpêtrière Echographie d effort En plus des éléments habituels:

Plus en détail

ATTESTATION DE CONSENTEMENT DE BASE PRÉALABLE A LA PRATIQUE DU FOOTBALL SAISON

ATTESTATION DE CONSENTEMENT DE BASE PRÉALABLE A LA PRATIQUE DU FOOTBALL SAISON FÉDÉRATION ALGÉRIENNE DE FOOTBALL COMMISSION MÉDICALE ATTESTATION DE CONSENTEMENT DE BASE PRÉALABLE A LA PRATIQUE DU FOOTBALL SAISON 2017-2018 NOUS, SOUSSIGNÉS, (NOM DU PRÉSIDENT) (NOM DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL)

Plus en détail

ECG - Session 3. Blocs de Branche et Hypertrophies La Théorie Sources : e-cardiogram.com, foulon.chez-alice.fr, esculape, besançon-cardio.

ECG - Session 3. Blocs de Branche et Hypertrophies La Théorie Sources : e-cardiogram.com, foulon.chez-alice.fr, esculape, besançon-cardio. ECG - Session 3 Blocs de Branche et Hypertrophies La Théorie Sources : e-cardiogram.com, foulon.chez-alice.fr, esculape, besançon-cardio.org Blocs de branches : Généralités 1 Schéma anatomique (cf annexe)

Plus en détail