BAROMÈTRE DE SATISFACTION INTERNE I N T E R P O L S Y N T H È S E S U C C I N C T E

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BAROMÈTRE DE SATISFACTION INTERNE I N T E R P O L S Y N T H È S E S U C C I N C T E"

Transcription

1 BAROMÈTRE DE SATISFACTION INTERNE I N T E R P O L S Y N T H È S E S U C C I N C T E P E O P L E V O X D É C E M B R E

2 RAPPEL DES OBJECTIFS Dans le cadre d une démarche d écoute et d amélioration des conditions de travail du personnel, le CFO d INTERPOL a lancé pour la première fois un baromètre de satisfaction interne auprès de l'ensemble des collaborateurs. Objectifs de l enquête : - Mettre en place un outil permettant d identifier les sources de satisfaction et d insatisfaction des collaborateurs d INTERPOL. - Comprendre ce qui apparaît comme essentiel pour ces salariés dans leur travail au quotidien. - S inscrire dans une logique de progrès. - Dégager des axes d amélioration et mettre en place un plan d action à l échelle des différentes thématiques abordées au sein du questionnaire. 2

3 DÉROULEMENT DE L ÉTUDE Enquête réalisée par Internet du 03 au 20 Décembre INTERPOL a pris en charge la diffusion de l enquête et les relances auprès des collaborateurs de l organisation. Le questionnaire a abordé les thématiques principales suivantes : - L image d INTERPOL, le travail au quotidien, l organisation du temps de travail, les relations internes, le leadership, la politique RH, le rôle du CFO, la vision de l avenir des collaborateurs, les valeurs d entreprise. 384 collaborateurs ont participé à cette étude soit un taux de participation de 49%. Les résultats en suivant sont présentés selon les principales segmentations suivantes : - Sexe, - Direction : EDIGCI, EDPS, EDRM, Autre, - Type de contrat : CDI, CDD Fixed term, CDD Short term, Mis(e) à disposition, Consultant, Stagiaire, - Ancienneté : moins d'un an, entre 1 et 5 ans, entre 5 et 10 ans, entre 10 et 15 ans, plus de 15 ans. 3

4 GRILLE DE LECTURE DES RÉSULTATS P E O P L E V O X D É C E M B R E

5 MÉTHODOLOGIE (1/2) Théorie du bouche à oreille : règle de propagation Objectif Sur une base de 100 personnes, pour obtenir un bouche à oreille positif : 80% de satisfaits Don Charlett, Ron Garland and Norman Marr., «How Damaging is Negative Word of Mouth», Marketing Bulletin, 1995, 6, 42-50, Research Note 1. Source 5

6 MÉTHODOLOGIE (2/2) En termes de moyennes : Échelle de satisfaction Échelle de notation Tout à fait satisfait = 4 Plutôt satisfait = 3 80% = 2,4 Au dessus de 3,0 : Très bonne performance Entre 2,8 et 3,0 : Bonne performance Environ 80% et plus Plutôt pas satisfait = 2 20% = 0,4 Entre 2,6 et 2,8 : Marge de progression Entre 60% et 80% Pas du tout satisfait = 1 En dessous de 2,6 : Mauvaise performance Au mieux 60% 80% de personnes satisfaites Seuil : 2,8/4 Pour des notes allant de 1 à 10, une note de 6,5/10 se révèle être une bonne performance. 6

7 CONTEXTE ACTUEL P E O P L E V O X D É C E M B R E

8 CONTEXTE ACTUEL Depuis quelques années, People Vox observe une baisse continue de la satisfaction des collaborateurs au sein des études internes conduites. Ce phénomène s explique par notamment : Des collaborateurs en flux tendu, entrainant un plus fort niveau d exigence vis-à-vis de leur entreprise. Contexte de crise ayant occasionné des plans sociaux, des réorganisations, des mutations, et une surcharge de travail donc un certain stress. Il est demandé plus aux salariés, sans forcément avoir un niveau de reconnaissance à la hauteur des attentes. Dans la continuité, une politique de réduction des coûts a parfois des répercutions visibles sur les services délivrés, qui peuvent engendrer de nombreuses incompréhensions et des mécontentements sur les outils et procédures internes. De même, sur la politique RH interne où notamment la gestion des carrières et l évolution professionnelle peuvent être mises entre parenthèses. Des attentes sociales nouvelles de la part des salariés sur lesquelles les entreprises ne sont pas préparées à répondre, mais sur lesquelles des revendications fortes peuvent émergées. 8

9 PARTICIPATION P E O P L E V O X D É C E M B R E

10 PARTICIPATION Sexe Participation Distribution Femme ,7% Homme ,3% TOTAL % Direction Participation Distribution EDIGCI 32 8,3% EDPS ,3% EDRM ,4% Autre 65 16,9% TOTAL % Ancienneté Participation Distribution Moins d'1 an 32 8,3% Entre 1 et 5 ans ,7% Entre 5 et 10 ans 98 25,5% Entre 10 et 15 ans 48 12,5% Plus 15 ans 96 25,0% TOTAL % Type de contrat Participation Effectif Taux de participation CDI ,9% CDD Fixed term ,4% CDD Short term ,9% Mis(e) à disposition ,0% Consultant Stagiaire ,3% TOTAL ,8% 10

11 SATISFACTION GLOBALE P E O P L E V O X D É C E M B R E

12 SATISFACTION GLOBALE Un niveau de satisfaction comportant de grandes marges de progression : 64% des collaborateurs se déclarent satisfaits concernant INTERPOL comme employeur. Cette marge de manœuvre se confirme avec la note de satisfaction globale de 6,3/10 légèrement inférieure au seuil fixé de 6,5/10. Répartition de la satisfaction globale concernant INTERPOL comme employeur Cependant, cet indicateur masque un certain nombre de thématiques sur lesquelles sont observées de fortes critiques et insatisfactions. En effet, d un point de vue global, pas un chapitre étudié n atteint le seuil de satisfaction. Une évolution professionnelle en berne, un manque de reconnaissance de la part du management de proximité et un manque de communication du leadership et de la direction sur l avenir et l organisation entraîne une baisse de la motivation et des résultats. 64% 22% 14% Personnes insatisfaites Personnes neutres Personnes satisfaites Ce taux de satisfaction relativement peu élevé est hétérogène entre les différentes populations étudiées. En effet, tout au long de l enquête, on peut distinguer 3 groupes de populations : Les femmes, la direction EDPS, les salariés en CDI, les consultants, l ancienneté entre 5 et 10 sont moins satisfaits sur l ensemble de l enquête, Les hommes, la direction EDIGCI, les CDD Fixed term, les mis à disposition ou stagiaires, les nouveaux entrants sont globalement satisfaits voire très satisfaits, Dans la moyenne d INTERPOL : la direction EDRM et autre, les CDD Short term, l ancienneté entre 1 et 5 et les plus de 10 ans de présence. Règle de calcul (sur la note de satisfaction globale donnée à l issue du questionnaire) : Collaborateurs satisfaits : note entre 6 et 10 Collaborateurs neutres : note de 5 Collaborateurs insatisfaits : note entre 1 et 4 12

13 SATISFACTION GLOBALE INTERPOL 7,5 7 6,5 6 5,5 5 4,5 Travail au quotidien Organisation collective du temps de travail Ambiance générale de travail Relations avec votre leadership Politique des Ressources Humaines d'interpol INTERPOL comme employeur 13

14 SATISFACTION GLOBALE CDI CDD Fixed term CDD Short term Mis(e) à disposition Consultant Stagiaire 8,5 8 7,5 7 6,5 6 5,5 5 4,5 Travail au quotidien Organisation collective du temps de travail Ambiance générale de travail Relations avec votre leadership Politique des Ressources Humaines d'interpol INTERPOL comme employeur 14

15 SATISFACTION GLOBALE 8,5 Ancienneté : moins d'1 an Ancienneté : entre 1 et 5 ans Ancienneté : entre 5 et 10 ans Ancienneté : entre 10 et 15 ans Ancienneté : plus 15 ans 8 7,5 7 6,5 6 5,5 5 4,5 4 3,5 Travail au quotidien Organisation collective du temps de travail Ambiance générale de travail Relations avec votre leadership Politique des Ressources Humaines d'interpol INTERPOL comme employeur 15

16 RÉSULTATS PAR THÈME P E O P L E V O X D É C E M B R E

17 RÉSULTATS PAR THÈME Travail au quotidien Organisation collecte du travail Relations internes Leadership Polique RH Satisfaction globale INTERPOL 6,11 (371) 5,84 (370) 6,02 (369) 5,7 (369) 5,14 (368) 6,27 (359) Femme Homme 5,89 (199) 5,65 (198) 5,77 (198) 5,48 (199) 4,79 (198) 6,05 (196) 6,37 (172) 6,05 (172) 6,3 (171) 5,95 (170) 5,54 (170) 6,53 (163) CDI CDD Fixed term CDD Short term Mis à disposition Consultant Stagiaire 5,64 (218) 5,47 (218) 5,44 (217) 5,2 (216) 4,64 (217) 5,9 (207) 6,67 (63) 6,33 (63) 6,76 (62) 6,27 (63) 5,44 (63) 6,77 (62) 6,45 (40) 5,97 (39) 6,54 (39) 5,83 (40) 5,65 (40) 6,28 (39) 7,4 (38) 6,77 (39) 7,26 (39) 7,08 (38) 6,82 (38) 7,41 (39) 6 (8) 5,71 (7) 6,38 (8) 5,88 (8) 5,29 (7) 5,75 (8) 7,75 (4) 7,5 (4) 8 (4) 8,5 (4) 6,33 (3) 7,25 (4) Ancienneté : moins d'1 an Ancienneté : entre 1 et 5 ans Ancienneté : entre 5 et 10 ans Ancienneté : entre 10 et 15 ans Ancienneté : plus 15 ans 7,09 (32) 6,94 (31) 7,63 (32) 7,59 (32) 6,63 (30) 7,28 (32) 6,39 (109) 6,13 (109) 6,34 (108) 5,85 (109) 5,56 (109) 6,31 (106) 5,85 (93) 5,57 (93) 5,61 (93) 5,18 (95) 4,34 (95) 5,83 (92) 5,44 (48) 5,13 (48) 5,44 (48) 5,04 (48) 4,67 (48) 6,25 (44) 6,06 (89) 5,75 (89) 5,77 (88) 5,73 (85) 5,22 (86) 6,33 (85) 17

18 LES SUJETS LES PLUS APPRÉCIÉS EN 2013 Thématiques les plus appréciées, supérieures au seuil de 2,8/4 Chapitre Libellé Moyenne INTERPOL A des conditions de travail satisfaisantes 3,09/4 Votre vision d'interpol Permet de faire un travail intéressant 3,10/4 Rend fier d'y travailler 3,04/4 Le travail que je fais est en adéquation avec mes missions 2,81/4 Votre travail au quotidien Je dispose dans mon travail d'une autonomie suffisante 3,02/4 Je dispose des outils dont j'ai besoin pour faire mon travail 2,97/4 Je suis formé(e) pour être efficace dans mon travail 2,95/4 Vos relations professionnelles avec les collègues de votre service 3,25/4 Relations internes dans le cadre de votre travail Vos relations professionnelles avec le management 2,83/4 Vos relations professionnelles avec les collègues des autres services 3,20/4 Vos relations avec les représentants du personnel 3,15/4 Leadership Il est disponible (accessible) 2,80/4 Il sait déléguer 2,81/4 Politique RH Je suis satisfait(e) des avantages collectifs de la société 2,85/4 Rôle du CFO Est à l écoute des salariés 2,90/4 Agit dans le sens de l intérêt général d'interpol 2,94/4 18

19 LES SUJETS LES MOINS APPRÉCIÉS EN 2013 (1/2) Chapitre Libellé Moyenne INTERPOL Donne la possibilité d'être écouté 2,37/4 Donne la possibilité de prendre des initiatives 2,50/4 Votre vision d'interpol Donne la possibilité d'évoluer professionnellement 2,22/4 Est cohérente entre ses paroles et ses actes 2,22/4 Donne une image claire de la direction dans laquelle elle est engagée 2,22/4 Agit et prend des décisions dans le sens de l'intérêt général 2,44/4 Mon travail me permet d'acquérir de nouvelles compétences 2,53/4 Votre travail au quotidien Il existe une bonne coopération entre les services 2,45/4 Les procédures au sein de mon service sont claires 2,43/4 Ma charge de travail est compatible avec mon temps de travail 2,60/4 Le temps de travail est rationnel entre les collaborateurs 2,52/4 Organisation du temps de travail La répartition des charges de travail est satisfaisante 2,54/4 La gestion des priorités est intégré pour l'organisation du travail 2,63/4 L'organisation actuelle me permet de travailler efficacement 2,52/4 Toutes les réunions auxquelles j'assiste sont utiles 2,39/4 Relations internes dans le cadre de votre travail Votre confiance dans la direction de l'entreprise 2,31/4 19

20 LES SUJETS LES MOINS APPRÉCIÉS EN 2013 (2/2) Chapitre Libellé Moyenne INTERPOL Il manage par l'exemplarité 2,38/4 Il favorise le dialogue 2,56/4 Il crée des relations de confiance 2,52/4 Leadership Il prend en compte mes suggestions 2,62/4 Il sait impliquer son personnel 2,52/4 Il sait sanctionner les abus 2,25/4 Il définit avec moi mes besoins de formation 2,30/4 Information concernant les possibilités de formation 2,53/4 Information concernant les possibilités de mobilité interne 1,97/4 Information concernant la politique sociale 2,38/4 Information concernant la politique des rémunérations 2,47/4 Politique RH Information concernant les possibilités d'évolutions professionnelles 1,93/4 Si offre d'un poste ailleurs avec un salaire similaire, je resterais chez INTERPOL 2,61/4 Entretien individuel : L'occasion d'avoir des réponses à vos questions 2,40/4 Entretien individuel : Une mise en évidence de vos points à améliorer 2,58/4 Entretien individuel : L'occasion d'exprimer vos attentes concernant votre carrière 2,27/4 Rôle du CFO Vision claire des responsabilités du CFO 2,63/4 20

21 ANALYSE STATISTIQUE P E O P L E V O X D É C E M B R E

22 MÉTHODOLOGIE STATISTIQUE Modèle Importance / Satisfaction Niveau de satisfaction MAINTENIR CAPITALISER Items peu influents mais satisfaisants, maintenir cette satisfaction sans réaliser d actions supplémentaires. Items influents et satisfaisants, conserver le niveau de satisfaction sur ces points. Niveau d importance Items peu influents et peu satisfaisants. Une augmentation de la satisfaction sur ces points n influencerait que très peu la satisfaction globale. SURVEILLER Items les plus influents (forte corrélation), qui ont du poids mais peu satisfaisants, ce sont des priorités d action. En améliorant la satisfaction de l item alors la satisfaction globale devrait s améliorer. AGIR 22

23 Satisfaction des collaborateurs sur les chapitres de l enquête ANALYSE STATISTIQUE Modèle Importance / Satisfaction Niveau de satisfaction MAINTENIR CAPITALISER Niveau d'importance Organisation collective du temps de travail Travail au quotidien Ambiance générale de travail Relations avec votre leadership Politique des Ressources Humaines d'interpol SURVEILLER AGIR Importance des items sur la satisfaction globale (note sur 10) L amélioration de la satisfaction des items situés à droite aura un plus grand effet sur la satisfaction globale 23

24 VERBATIM P E O P L E V O X D É C E M B R E

25 VERBATIM POINTS D AMÉLIORATION (1/2) Quels sont les points sur lesquels vous souhaiteriez qu'interpol porte plus particulièrement ses efforts? 269 commentaires Équité dans les régles et évolution de carrière, favoristisme, injustice Mobilité interne, évolution de carrière Gestion des ressources, transparence du recrutement, stabilité des consultants/cdd Stratégie de l'organisation (transparence, communication, vision de l'avenir) Management, politique RH, exemplarité Gestion du budget (gaspillage ) Manque de reconnaissance (encouragement, confiance) Se recentrer sur la mission policière d'interpol Formations, développement des compétences Écoute, intérêt général, prise d'initiative Évolution des salaires, motivation Communication interne (inter-services, échanges d'information) Peu d'application des valeurs d'interpol et des règles Leadership Procédures plus claires et moins complexes (transparence) Résolution des conflits ou cas de souffrance (harcélement, sanction en cas d'abus) Conditions de travail (bien-être, open space) Cohérence entre les paroles et les actes Droits de l'homme, racisme, discrimination Privilégier la qualité des bases de données que la quantité Meilleur soutien des pays membres Charge de travail, pression Entretien individuel Image externe Services et outils informatiques Objectifs plus clairs et adaptés Esprit d'équipe Help-Desk difficilement joignable Meilleures innovations Meilleure visibilité du CRO (rôle) Nombre de citations dans les commentaires 25

26 VERBATIM POINTS FORTS (2/2) Selon vous, quels sont les points forts d'interpol? 242 commentaires Diversité du personnel, multiculturalisme, ouverture d'esprit Organisation et coopération internationale, unique, accès pour de nombreux pays Image et renommée d'interpol, communication externe Conditions de travail, outils et matériels Rémunération correcte (exempts de taxation sur les revenus) Personnel d'interpol, compétences, motivation et initiatives Travail intéressant, missions diversifiées Flexibilité de l'organisation (horaires, congés) Bonnes relations, échanges avec les collègues dans le monde, esprit d'équipe Valeurs d'entreprise (lutte contre la criminalité) Réactivité, dynamisme d'interpol Politique RH, écoute, sentiment d'appartenance, respect des Droits de l'homme Base de données d'interpol Environnement de travail Communication interne Sécurité de l'emploi Développement de compétences Budget de l'organisation Progrès technologique Nombre de citations dans les commentaires 26

27 CONCLUSION P E O P L E V O X D É C E M B R E

28 CONCLUSION Répartition dichotomique (satisfaction/insatisfaction) entre les différents chapitres et segmentations afin d identifier les points forts et de hiérarchiser les priorités d action : Les femmes Les salariés en CDI et les consultants L ancienneté entre 5 et 10 Les hommes Les CDD Fixed term, les mis à disposition ou stagiaires Les nouveaux entrants L organisation du temps de travail (Charge et répartition du travail) La confiance dans la direction, l écoute et la possibilité de prendre des initiatives Le leadership (Exemplarité, sanction des abus, définition des besoins de formation) La politique RH (communication, évolutions de carrière, rémunération, entretien individuel) Le travail au quotidien (Conditions de travail, travail intéressant, fierté de travailler pour INTERPOL, autonomie dans le travail, outils disponibles) Les relations internes (Avec les collègues du service ou des autres services, avec les représentants du personnel) La politique RH (Les avantages collectifs) 28

Enquête pour la construction d'un indice de bonheur. Synthèse des résultats Février 2013

Enquête pour la construction d'un indice de bonheur. Synthèse des résultats Février 2013 Enquête pour la construction d'un indice de bonheur Synthèse des résultats Février 2013 Enjeux de l él étude et déroulementd Dans le cadre d une enquête sur le bonheur, Attitude Satisfaction (site internet

Plus en détail

Baromètre 2011 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. - Résultats du Volet "Salariés" - 13 mai 2011

Baromètre 2011 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. - Résultats du Volet Salariés - 13 mai 2011 Baromètre 2011 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale - Résultats du Volet "Salariés" - 13 mai 2011 Sommaire Note technique 3 Synthèse des enseignements 4 La conciliation entre vie

Plus en détail

People First : notre priorité!

People First : notre priorité! People First : notre priorité! Notre mission est d apporter du sourire dans toutes les familles par le plaisir et le meilleur du lait. Un sourire venant du cœur des collaborateurs Bel qui se réalisent

Plus en détail

Enquête auprès de salariés et de Responsables des Ressources Humaines. Témoignage d une équipe de professionnels de l accompagnement.

Enquête auprès de salariés et de Responsables des Ressources Humaines. Témoignage d une équipe de professionnels de l accompagnement. Regards croisés sur la gestion des parcours professionnels dans les entreprises Enquête auprès de salariés et de Responsables des Ressources Humaines. Témoignage d une équipe de professionnels de l accompagnement.

Plus en détail

DIRECCTE A Q U I T A I N E. Les Emplois d Avenir en Aquitaine Evaluation à partir des retours d expérience des employeurs et des jeunes bénéficiaires

DIRECCTE A Q U I T A I N E. Les Emplois d Avenir en Aquitaine Evaluation à partir des retours d expérience des employeurs et des jeunes bénéficiaires Les Emplois d Avenir en Aquitaine Evaluation à partir des retours d expérience des employeurs et des jeunes bénéficiaires SESE Bordeaux, 8 Septembre 2015 Chiffres-clés Plus de 7600 jeunes concernés Durée

Plus en détail

M2P INGENIERIE DOCUMENTAIRE & EDITION (INGENIERIE DU DOCUMENT ELECTRONIQUE) Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme

M2P INGENIERIE DOCUMENTAIRE & EDITION (INGENIERIE DU DOCUMENT ELECTRONIQUE) Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme M2P INGENIERIE DOCUMENTAIRE & EDITION (INGENIERIE DU DOCUMENT ELECTRONIQUE) Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme En 2010/2011, sur les 10 inscrits, 8 ont validé le

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Année universitaire 2014/2015. Licence professionnelle Gestion des Ressources Humaines

LICENCE PROFESSIONNELLE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Année universitaire 2014/2015. Licence professionnelle Gestion des Ressources Humaines IUT Nantes Licence professionnelle Gestion des Ressources Humaines GUIDE DU TUTEUR I.U.T. 3 rue du Maréchal Joffre B.P. 34103 44041 Nantes Cedex 1 Responsable pédagogique de la licence : Yvan BAREL Tél.

Plus en détail

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : Politique de gestion des ressources humaines COTE : DP 2005-01 APPROUVÉE PAR : Le Conseil d administration EN VIGUEUR LE : 22 juin 2005 RESPONSABLE DE L APPLICATION

Plus en détail

FORMATION MANAGEMENT CYCLE CERTIFIANT

FORMATION MANAGEMENT CYCLE CERTIFIANT FORMATION MANAGEMENT CYCLE CERTIFIANT Table des matières PROGRAMME DU PARCOURS DE CERTIFICATION... 5 MODULE 1 : LES FONDAMENTAUX DU MANAGEMENT... 6 MODULE 2 : COMMUNICATION PROFESSIONNELLE... 8 MODULE

Plus en détail

Premier baromètre social. Directions Départementales Interministérielles Directions Départementales Déléguées

Premier baromètre social. Directions Départementales Interministérielles Directions Départementales Déléguées Premier baromètre social Directions Départementales Interministérielles Directions Départementales Déléguées Rapport par Ministère de rattachement Ministère de l'agriculture et de l'alimentation Olivier

Plus en détail

L Observatoire Cegos a interrogé 1300 salariés et 428 DRH / responsables RH afin de faire le point sur le climat social au sein des entreprises

L Observatoire Cegos a interrogé 1300 salariés et 428 DRH / responsables RH afin de faire le point sur le climat social au sein des entreprises L Observatoire Cegos a interrogé 1300 salariés et 428 DRH / responsables RH afin de faire le point sur le climat social au sein des entreprises privées et les organisations publiques. Comment se portent

Plus en détail

La posture managériale

La posture managériale d ALAIN RENAULT COMMUNICATION La posture managériale d ALAIN RENAULT COMMUNICATION Entre les nouveaux modèles et concepts de management, il est parfois bien difficile de s y retrouver pour les managers

Plus en détail

«Concilier sa vie professionnelle et sa vie privée» Résultats du sondage TNS Sofres

«Concilier sa vie professionnelle et sa vie privée» Résultats du sondage TNS Sofres «Concilier sa vie professionnelle et sa vie privée» Résultats du sondage TNS Sofres Sommaire Contexte et objectifs de l étude 3 Méthodologie 4 1 Concilier vie professionnelle et vie privée, un enjeu clé

Plus en détail

Enquête de satisfaction des usagers des missions locales en région Provence-Alpes-Côte d Azur Association régionale des missions locales

Enquête de satisfaction des usagers des missions locales en région Provence-Alpes-Côte d Azur Association régionale des missions locales Enquête de satisfaction des usagers des missions locales en région Provence-Alpes-Côte d Azur Association régionale des missions locales 1 / Historique de la démarche, contexte et motivations Le but Première

Plus en détail

CYCLE DE FORMATION. Management pour dirigeants d entreprise

CYCLE DE FORMATION. Management pour dirigeants d entreprise CYCLE DE FORMATION Management pour dirigeants d entreprise Gouvernorat de Monastir Ce cycle de formation managériale s adresse aux dirigeants d entreprise. Il a été conçu en fonction des attentes et des

Plus en détail

Le pouvoir d agir. La participation des habitants ; de quoi parle-t-on? Comment s y prendre?

Le pouvoir d agir. La participation des habitants ; de quoi parle-t-on? Comment s y prendre? Offre de formation 2013 Le pouvoir d agir Appui à la vie associative Projets sociaux des collectivités locales Projet associatif Actions citoyennes Bénévolat Développement social local La participation

Plus en détail

Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales

Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales Les missions de la CAPEB (régionale et départementale) Le positionnement de la fonction emploi-rh Le référentiel

Plus en détail

Les mesures phares du rapport «Lutte contre les discriminations en entreprise» et la méthode du «testing»

Les mesures phares du rapport «Lutte contre les discriminations en entreprise» et la méthode du «testing» Petit déjeuner «Point d actualité», 30 juin 2015 Les mesures phares du rapport «Lutte contre les discriminations en entreprise» et la méthode du «testing» LVMH Paris 8 ème Accueil de Christian Sanchez

Plus en détail

Christian Basse. Et si on le faisait coacher? Manuel à l attention du RH prescripteur de coaching

Christian Basse. Et si on le faisait coacher? Manuel à l attention du RH prescripteur de coaching Christian Basse Et si on le faisait coacher? Manuel à l attention du RH prescripteur de coaching 2 2 I Introduction «Les DRH ne sont pas les mieux placés pour prescrire un coaching». «Le développement

Plus en détail

La création nette de 80 emplois. Des réponses concrètes au contexte de crise. Ploudaniel, le 17 juin 2014

La création nette de 80 emplois. Des réponses concrètes au contexte de crise. Ploudaniel, le 17 juin 2014 Ploudaniel, le 17 juin 2014 COMMUNIQUÉ de PRESSE Chiffres 2013 et actualités 1er semestre 2014 Des signaux positifs pour les agriculteurs adhérents et les salariés : - un chiffre d affaires à 2,1 milliards

Plus en détail

Titre de la présentation

Titre de la présentation Enquête sur les situations professionnelles et les aspirations de postulants sur le marché du travail Algérien Titre de la présentation Portrait d une génération Alger 2011 Avertissement Cette étude descriptive

Plus en détail

Master Classes RSE 2013 / Institut RSE Management /p 2 Inscrivez-vous en ligne!

Master Classes RSE 2013 / Institut RSE Management /p 2 Inscrivez-vous en ligne! Master RSE Avec les master-classes Institut RSE Management, vous pouvez être assuré de faire partie de la communauté des professionnels du reporting RSE qui font avancer la performance de leur entreprise.

Plus en détail

Charte RSE. Axys Consultants. Les axes clés

Charte RSE. Axys Consultants. Les axes clés Charte RSE Axys Consultants Axys consultants a pris des engagements en matière de responsabilité sociale et environnementale. Le respect de ces engagements s inscrit dans une démarche, basée sur le volontariat,

Plus en détail

Digitalisation de la relation client. Résultats de l étude menée par IDC pour Axys Consultants

Digitalisation de la relation client. Résultats de l étude menée par IDC pour Axys Consultants Digitalisation de la relation client Résultats de l étude menée par IDC pour Axys Consultants Méthodologie de l étude L enquête a été menée auprès de 200 dirigeants (ou de leur N-1) au sein d organisations

Plus en détail

Dialogue social dans les TPE. Novembre 2009

Dialogue social dans les TPE. Novembre 2009 Dialogue social dans les TPE Novembre 2009 FIDUCIAL, est le leader des services pluridisciplinaires aux petites entreprises, artisans, commerçants, professions libérales et agriculteurs. Créée en 1970

Plus en détail

Le travail, entre prescription et réalisation

Le travail, entre prescription et réalisation Journées professionnelles de formation de l Association Nationale des Directeurs de Mission Locale «Direction des Missions Locales : Nouveaux enjeux, nouveaux métiers» 25 et 26 Juin 2015, Rennes Le travail,

Plus en détail

Knowledge CONSULT. La Localisation d Expertise Introduction. Knowledge CONSULT AVRIL 2003. Conseil en Système d Information

Knowledge CONSULT. La Localisation d Expertise Introduction. Knowledge CONSULT AVRIL 2003. Conseil en Système d Information Knowledge Conseil en Système d Information La Localisation d Expertise Introduction AVRIL 2003 1 La localisation d expertise Le défi à relever Imaginons qu un collaborateur souhaite comprendre le concept

Plus en détail

Cette note propose des outils pratiques afin de faire de l'évaluation une étape positive à la fois pour l'apprenti(e) et la collectivité.

Cette note propose des outils pratiques afin de faire de l'évaluation une étape positive à la fois pour l'apprenti(e) et la collectivité. Fiche pratique RH Direction Expertise statutaire et ressources humaines Pôle Recrutement et conseil RH 05 59 90 18 23 apprentissage@cdg-64.fr CONTRATS D'APPRENTISSAGE - Evaluer le travail de l'apprenti

Plus en détail

Les études marketing. Yohan Bernard. Chapitre 2. Marketing (LA2 AGE)

Les études marketing. Yohan Bernard. Chapitre 2. Marketing (LA2 AGE) Les études marketing Chapitre 2 Yohan Bernard Le rôle d une étude marketing Outil d aide à la décision Obtenir Analyser des données Interpréter Les finalités de l étude marketing Exemples en grande consommation

Plus en détail

ACCOMPAGNER LE CHANGEMENT ET DEVELOPPER LES COMPETENCES DES COLLABORATEURS 14 H A-6A CONTEXTUALISATION

ACCOMPAGNER LE CHANGEMENT ET DEVELOPPER LES COMPETENCES DES COLLABORATEURS 14 H A-6A CONTEXTUALISATION PUBLIC Responsable(s) d agence(s) / secteur ou unité technique ACCOMPAGNER LE CONTEXTUALISATION OBJECTIFS GENERAUX Identifier les évolutions du secteur des voyages et de son entreprise et leurs impacts

Plus en détail

T I T R E D U P R O J E T

T I T R E D U P R O J E T SECRETARIAT DU FONDS FRANÇAIS POUR L ENVIRONNEMENT MONDIAL RAPPORT D EVALUATION (Spécifier à mi-parcours ou finale) (Ce modèle de rapport doit être annexé aux TDR des évaluations) T I T R E D U P R O J

Plus en détail

CALENDRIER PREVISIONNEL

CALENDRIER PREVISIONNEL Formation des Cadres et futurs Cadres de la filière automobile en région Nord Pas de Calais et Picardie CALENDRIER PREVISIONNEL 1/2 journée TITRE DE NIVEAU II RNCP «Responsable en Management d Unité et/ou

Plus en détail

L Observatoire des Achats Responsables. Novembre 2011. OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00

L Observatoire des Achats Responsables. Novembre 2011. OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 L Observatoire des Achats Responsables Vague 3 Novembre 2011 OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 Méthodologie et structure de l échantillon page 2 Méthodologie de l

Plus en détail

CRITERES DE SELECTION PO FSE ETAT MARTINIQUE 2014-2020 Version consolidée par le CSI du 27 Novembre 2015

CRITERES DE SELECTION PO FSE ETAT MARTINIQUE 2014-2020 Version consolidée par le CSI du 27 Novembre 2015 l CRITERES DE SELECTION PO FSE ETAT MARTINIQUE 2014-2020 Version consolidée par le CSI du 27 Novembre 2015 Le Programme Opérationnel (PO) FSE Martinique Etat 2014-2020 adopté par la Commission européenne

Plus en détail

Entretien annuel d'évaluation et de fixation d'objectifs

Entretien annuel d'évaluation et de fixation d'objectifs Entretien annuel d'évaluation et de fixation d'objectifs Préambule : - Le présent document est un support pour préparer et effectuer l entretien individuel de bilan et de fixation d objectifs. Des rubriques

Plus en détail

ITE-AUDIT. Guide des pré-requis pour les Centres de Formation Agréés

ITE-AUDIT. Guide des pré-requis pour les Centres de Formation Agréés Guide des pré-requis pour les Centres de Formation Agréés Objet du document Classification (interne, interneexterne) Diffusion (DOP, CPCI, CODIR, NS) Version courante Guide pour la mise en cohérence de

Plus en détail

Résultat de l enquête de satisfaction «communication de crise» Episode «pluie-inondation» du 3 au 6 novembre 2011

Résultat de l enquête de satisfaction «communication de crise» Episode «pluie-inondation» du 3 au 6 novembre 2011 Suivi par : Amandine Lenzeele, Stagiaire IRA. Résultat de l enquête de satisfaction «communication de crise» Episode «pluie-inondation» du 3 au 6 novembre 2011 Résultats enquête de satisfaction «communication

Plus en détail

Contribution de la Région wallonne et de la Communauté française de Belgique au débat sur la future stratégie «UE 2020»

Contribution de la Région wallonne et de la Communauté française de Belgique au débat sur la future stratégie «UE 2020» Contribution de la Région wallonne et de la Communauté française de Belgique au débat sur la future stratégie «UE 2020» Introduction L Europe est au carrefour de ses propres ambitions. Le choix des voies

Plus en détail

PREMIERS PAS : GUIDE DE LA RELATION DE MENTORAT EN ÉVALUATION PROJET PILOTE DE MENTORAT EN ÉVALUATION CANADA

PREMIERS PAS : GUIDE DE LA RELATION DE MENTORAT EN ÉVALUATION PROJET PILOTE DE MENTORAT EN ÉVALUATION CANADA PREMIERS PAS : GUIDE DE LA RELATION DE MENTORAT EN ÉVALUATION PROJET PILOTE DE MENTORAT EN ÉVALUATION CANADA Félicitations! Vous avez amorcé une relation de mentorat, sois en tant que mentor ou personne

Plus en détail

Licence professionnelle Commercialisation des produits et services financiers

Licence professionnelle Commercialisation des produits et services financiers Licence professionnelle Commercialisation des produits et services financiers Enquête menée auprès des diplômés 2011, 6 mois après l obtention du diplôme En 2011, 109 étudiants ont obtenu une licence professionnelle

Plus en détail

LE MANAGEMENT PUBLIC UNE NOUVELLE DISCIPLINE. Support de cours de M. Omar Hemissi

LE MANAGEMENT PUBLIC UNE NOUVELLE DISCIPLINE. Support de cours de M. Omar Hemissi LE MANAGEMENT PUBLIC UNE NOUVELLE DISCIPLINE Support de cours de M. Omar Hemissi LE MANAGEMENT PUBLIC : UNE NOUVELLE DISCIPLINE LE CONTEXTE : Le management public est avant tout un objet d'études : la

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION

ENQUETE DE SATISFACTION STatistique et Informatique Décisionnelle Evaluation du Carrefour Départemental des Formations et des Métiers de la Vendée ENQUETE DE SATISFACTION AUBINEAU Charly, BARATANGE Benoît BARONQUEL Kévin et MAROLLEAU

Plus en détail

Rapport du président du jury Concours d entrée au cycle de formation des élèves-attachés d administration hospitalière Année 2011 -=-=-=-=-=-

Rapport du président du jury Concours d entrée au cycle de formation des élèves-attachés d administration hospitalière Année 2011 -=-=-=-=-=- Rapport du président du jury Concours d entrée au cycle de formation des élèves-attachés d administration hospitalière Année 2011 -=-=-=-=-=- I- STATISTIQUES DU CONCOURS : 1-1 Nombre de postes, de candidats

Plus en détail

FONCTION RESSOURCES HUMAINES

FONCTION RESSOURCES HUMAINES FONCTION RESSOURCES HUMAINES Prendre conscience de l'importance de la relation client/fournisseur et de la dimension politique de la Tout collaborateur de la fonction fonction RH ; DEVELOPPER LA QUALITE

Plus en détail

KAELCONSULTING'BOOK BUSINESS LEADERSHIP CONSULTING. KAELCONSULTING Business Leadership Consulting www.kaelconsulting.com

KAELCONSULTING'BOOK BUSINESS LEADERSHIP CONSULTING. KAELCONSULTING Business Leadership Consulting www.kaelconsulting.com KAELCONSULTING'BOOK BUSINESS LEADERSHIP CONSULTING KAELCONSULTING Business Leadership Consulting www.kaelconsulting.com Créer le futur en manageant le présent Mon nom est Kael KOLODZIEJ. J'accompagne dirigeants,

Plus en détail

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Thème de la journée contributive : La société face à la métamorphose numérique Junior ESSEC 04/02/2015

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Thème de la journée contributive : La société face à la métamorphose numérique Junior ESSEC 04/02/2015 JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE CONCERTATION NATIONALE SUR LE NUMÉRIQUE 4ème journée Compte-rendu de l atelier 4 : Le modèle social français face au numérique Thème de la journée contributive

Plus en détail

Guide d'entretien Wave Styles Professionnels Jack Taylor

Guide d'entretien Wave Styles Professionnels Jack Taylor Guide d'entretien Wave Styles Professionnels Jack Taylor Styles Professionnels Généré le : 30-nov.-2011 Page 2 2009 Saville Consulting Group Ltd. Tous droits réservés. Sommaire Introduction au Guide d'entretien...

Plus en détail

Royaume du Maroc Ministère du Tourisme Direction des Ressources et de la Formation

Royaume du Maroc Ministère du Tourisme Direction des Ressources et de la Formation Royaume du Maroc Ministère du Tourisme Direction des Ressources et de la Formation Cahier de charges Contexte Sous l impulsion de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Royaume du Maroc a opté pour une stratégie

Plus en détail

L emploi des ingénieurs POLYTECHNIQUE Palaiseau

L emploi des ingénieurs POLYTECHNIQUE Palaiseau 2014 25 ème enquête IESF réalisée en mars 2014 L emploi des ingénieurs Attractivité des emplois Salaires et avantages Relations à l entreprise Profil des diplômés Appréciation de la crise Innovation et

Plus en détail

Comment évaluer ses actions de communication?

Comment évaluer ses actions de communication? Fiche conseil réalisée à partir du séminaire Arces-CELSA Evaluez l efficacité de vos actions, animé par Assaël ADARY, fondateur et co-président d Occurrence, cabinet spécialisé dans l évaluation des actions.

Plus en détail

Métiers de bouche et IAA. Commerce. Bâtiment et Travaux Publics. Hôtellerie-Restauration. Sanitaire et Social. Mécanique-Automatismes.

Métiers de bouche et IAA. Commerce. Bâtiment et Travaux Publics. Hôtellerie-Restauration. Sanitaire et Social. Mécanique-Automatismes. Décision 2015CP0242 de la Commission Permanente du 25 septembre 2015 Publication de la Région Poitou-Charentes / n 12, septembre 2015 Éducation En 2013-2014, la Région a accompagné plus de 6 800 jeunes

Plus en détail

Directives concernant une définition statistique de l emploi dans le secteur de l environnement

Directives concernant une définition statistique de l emploi dans le secteur de l environnement Directives concernant une définition statistique de l emploi dans le secteur de l environnement La dix neuvième conférence internationale des statisticiens(nes) du travail (CIST), Reconnaissant que la

Plus en détail

Identifier les compétences et élaborer le plan de formation Guide pratique. Employeurs. + métiers de l événement. + études + conseil

Identifier les compétences et élaborer le plan de formation Guide pratique. Employeurs. + métiers de l événement. + études + conseil Identifier les compétences et élaborer le plan de formation Guide pratique Employeurs ingénierie + numérique + études + conseil + métiers de l événement ingénierie + numérique + études + conseil + métiers

Plus en détail

M2P PSYCHOLOGIE SOCIALE, DU TRAVAIL ET DES ORGANISATIONS Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme

M2P PSYCHOLOGIE SOCIALE, DU TRAVAIL ET DES ORGANISATIONS Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme M2P PSYCHOLOGIE SOCIALE, DU TRAVAIL ET DES ORGANISATIONS Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme En 2010/2011, sur les 38 inscrits, 33 ont validé le diplôme soit un taux

Plus en détail

Les six chapeaux de la réflexion Programme 2 jours

Les six chapeaux de la réflexion Programme 2 jours Les six chapeaux de la réflexion Programme 2 jours «Les six chapeaux de la réflexion» Management collaboratif et prospective VOUS souhaitez dynamiser vos équipes, renforcer la cohésion de groupe et la

Plus en détail

Formation Savoir Etre

Formation Savoir Etre Athéna Conseil Luxembourg - http://athenaconseillux.com Édition, Numéro 1 Formation Savoir Etre NOTRE AMBITION Contribuer à l efficience et à l efficacité de votre organisation en accompagnant vos efforts

Plus en détail

Questionnaire. Salarié(e)s des entreprises de services. Campagne Ufict

Questionnaire. Salarié(e)s des entreprises de services. Campagne Ufict Campagne Ufict 2009-2010 La parole aux technicien-nes, agents de maîtrise et cadres des entreprises de services Questionnaire Salarié(e)s des entreprises de services 1. Contenu du travail et évolution

Plus en détail

Baromètre 2016 MACOM IN - INERGIE de la fonction communication interne au Maroc

Baromètre 2016 MACOM IN - INERGIE de la fonction communication interne au Maroc Baromètre 2016 MACOM IN - INERGIE de la fonction communication interne au Maroc Mars 2016 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Baromètre 2016

Plus en détail

Développement professionnel. Conférence de mai 2010 OFFT Formation professionnelle

Développement professionnel. Conférence de mai 2010 OFFT Formation professionnelle Développement professionnel Conférence de mai 2010 OFFT Formation professionnelle Situation initiale (1) «Ancienne organisation» de la formation professionnelle supérieure en marketing, vente, communication

Plus en détail

7DEPARTEMENT DES VOSGES

7DEPARTEMENT DES VOSGES Direction des finances - 7DEPARTEMENT DES VOSGES Extrait des délibérations du Conseil général Réunion du 14 décembre 2011 «L accès à l'emploi des jeunes» Dispositif «Jeunes Prêts à Bosser» M. Leclerc,

Plus en détail

Licence 2004 Biologie

Licence 2004 Biologie Licence 00 Biologie Objectif de l enquête 00 L objectif de cette enquête est de connaître le devenir professionnel des étudiants sortant de licence de biologie en 00. L enquête porte sur le cursus universitaire

Plus en détail

ACTUARIS S.A.S Le Valvert 46 bis, chemin du Vieux Moulin 69160 TASSIN FRANCE

ACTUARIS S.A.S Le Valvert 46 bis, chemin du Vieux Moulin 69160 TASSIN FRANCE ACTUARIS S.A.S Le Valvert 46 bis, chemin du Vieux Moulin 69160 TASSIN FRANCE The Global Compact Office United Nations Room S-1881 New York, N.Y. 10017 USA Lyon, le 31 janvier 2013 Objet : Communication

Plus en détail

RELATION CLIENT-FOURNISSEUR. Gestion et administration des ventes

RELATION CLIENT-FOURNISSEUR. Gestion et administration des ventes Chapitre 8 Chapitre 8 Gestion et administration des ventes Tout en lisant ce chapitre, cherchez les réponses aux questions suivantes : 1) Le service que je rends répond-il aux besoins de mes clients? 2)

Plus en détail

Plan AVEC LE SOUTIEN DE LA MGEN ET LE CONCOURS DE SOLIDARITÉ (FAS) ET DE LA CASDEN. Georges FOTINOS. Constat. 1. Constat. 3. Enquête. 5.

Plan AVEC LE SOUTIEN DE LA MGEN ET LE CONCOURS DE SOLIDARITÉ (FAS) ET DE LA CASDEN. Georges FOTINOS. Constat. 1. Constat. 3. Enquête. 5. Réseau Suisse d Ecoles en Santé Journée d étude et de partage d expériences Qualité de vie à l école «Trouver Trouver un équilibre favorable entre contraintes et ressources» Georges FOTINOS ÉTUDE RÉALISEE

Plus en détail

Esprit d équipe es-tu là?

Esprit d équipe es-tu là? économie Esprit d équipe es-tu là? Le Sofitel Tahiti a fêté cette année ses 40 ans. Lorsque cet établissement a fermé pendant plusieurs mois pour rénovation en 2005, le SEFI a pris en charge le financement

Plus en détail

Trouver un rythme entre travail et vie de famille

Trouver un rythme entre travail et vie de famille Trouver un rythme entre travail et vie de famille Nadene Canning, Directrice Neuchâtel mai 2008 Aujourd hui 1. Faire le point: ce qui est important? 2. Comprendre le changement pour agir 3. Évaluer ses

Plus en détail

LOCATION AUTOMOBILE À COURT TERME

LOCATION AUTOMOBILE À COURT TERME LOCATION AUTOMOBILE À COURT TERME 32 D IETEREN - RAPPORT ANNUEL 2006 AVIS EUROPE plc PLUS DE 3.600 STATIONS EN EUROPE, EN AFRIQUE, AU MOYEN-ORIENT ET EN ASIE, AU SERVICE DE PLUS DE 5 MILLIONS DE CLIENTS

Plus en détail

«Les objectifs et les enjeux de la RSE» Atelier n 1 07/10/15

«Les objectifs et les enjeux de la RSE» Atelier n 1 07/10/15 «Les objectifs et les enjeux de la RSE» Atelier n 1 07/10/15 Historique et contexte La révision de la norme ISO 26000 débutera en 2016 et portera notamment sur un développement plus précis des étapes de

Plus en détail

MANAGEMENT DÉLÉGATION ALSACE-MOSELLE QUAND LES TALENTS GRANDISSENT LES COLLECTIVITÉS PROGRESSENT

MANAGEMENT DÉLÉGATION ALSACE-MOSELLE QUAND LES TALENTS GRANDISSENT LES COLLECTIVITÉS PROGRESSENT MANAGEMENT DÉLÉGATION ALSACE-MOSELLE QUAND LES TALENTS GRANDISSENT LES COLLECTIVITÉS PROGRESSENT 2014 Offrede Formation Provence-AlPes-côte d Azur MANAGEMENT 3/5 Modalités Le mot d inscription du président

Plus en détail

Pratiques DD & RS de l Ecole des mines de Nantes

Pratiques DD & RS de l Ecole des mines de Nantes Pratiques DD & RS de l Ecole des mines de Nantes AXE : GOUVERNANCE Action : Formaliser une politique et une organisation DD & RS AXE : FORMATION Action : Favoriser l apprentissage d une vision systémique

Plus en détail

Parcours Dyn@mique RH. Réunion thématique du 23 novembre 2010. Le recrutement

Parcours Dyn@mique RH. Réunion thématique du 23 novembre 2010. Le recrutement Parcours Dyn@mique RH Réunion thématique du 23 novembre 2010 Le recrutement Sommaire Les enjeux Les étapes Définition du projet Définition du besoin Présélection des candidats Entretien Intégration et

Plus en détail

Charte Internationale des Achats Responsables

Charte Internationale des Achats Responsables Charte Internationale des Achats Responsables 2015 Nourrir & Epanouir La mission de notre société est de développer, produire et vendre des produits offrant santé et naturalité tout en respectant les principes

Plus en détail

Catalogue de Formation 2016/2017Catalogue de Formation 2016/2017 Catalogue de Formation 2016/2017

Catalogue de Formation 2016/2017Catalogue de Formation 2016/2017 Catalogue de Formation 2016/2017 Catalogue de Formation 2016/2017Catalogue de Formation 2016/2017 Catalogue de Formation 2016/2017 Membre du SYCFI (Syndicat des Consultants Formateurs Indépendants), Yavanna adhère de ce fait à son code

Plus en détail

Enquête sur des managers en quête de soutien

Enquête sur des managers en quête de soutien OBSERVATOIRE DU MANAGEMENT AVRIL 2014 Enquête sur des managers en quête de soutien et des collaborateurs en attente de sens Management Avril 2014 Un échantillon de 4 423 participants Pour sa troisième

Plus en détail

SYNTHESE ENQUÊTE DE SATISFACTION KATALYSE 2012. Juillet 2012

SYNTHESE ENQUÊTE DE SATISFACTION KATALYSE 2012. Juillet 2012 SYNTHESE ENQUÊTE DE SATISFACTION 2012 Juillet 2012 Un taux de satisfaction de 92,5 % 50,0% 40,0% 30,0% 20,0% 10,0% 0,0% APPRÉCIATION GLOBALE DE LA PRESTATION DE 1,5% 1,5% Très insatisfait Insatisfait 4,5%

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master Droit Economie Gestion (DEG) Mention «Marketing» Spécialité «Marketing stratégique et opérationnel» à finalité recherche

Plus en détail

Baromètre Performance sociale et compétitivité

Baromètre Performance sociale et compétitivité Baromètre sociale et compétitivité Les principaux résultats de l enquête 23 juin 2015 pour la La méthodologie d enquête Un échantillon de 1 002 personnes représentatif de l ensemble des cadres et professions

Plus en détail

Clés de management pour les infirmiers en chef en MR/MRS

Clés de management pour les infirmiers en chef en MR/MRS Formation financée par la Région wallonne La Ministre de la Santé, de l'action sociale et de l'égalité des Chances Clés de management pour les infirmiers en chef en MR/MRS Opérateur de formation: Union

Plus en détail

Alternative Assistance Informatique : une société de dépannage informatique à domicile

Alternative Assistance Informatique : une société de dépannage informatique à domicile Alternative Assistance Informatique : une société de dépannage informatique à domicile CRÉATION ET DÉVELOPPEMENT D UNE COOPÉRATIVE DE SERVICES À LA PERSONNE SPÉCIALISÉE DANS L INFORMATIQUE. Initiative

Plus en détail

Enquête d'insertion. Master 2 - Comptabilité Contrôle Audit 230

Enquête d'insertion. Master 2 - Comptabilité Contrôle Audit 230 Enquête d'insertion Master 2 - Comptabilité Contrôle Audit 23 Enquête réalisée de décembre 213 à février 214 auprès des diplômés de la promotion 21/211 M2 Comptabilité Contrôle Audit - Promotion 211 48

Plus en détail

En 2011/2012, sur les 18 inscrits, 14 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 77,8%.

En 2011/2012, sur les 18 inscrits, 14 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 77,8%. Mention Innovation par l'économie sociale et les TIC Domaine SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Devenir de la promotion 2012 Enquête En 2011/2012, sur les 18 inscrits, 14 ont validé le diplôme soit un taux

Plus en détail

«Famille et Entreprise» 2016

«Famille et Entreprise» 2016 «Famille et Entreprise» 2016 Étude annuelle pour La Maison Bleue et Le Figaro Étude réalisée par Viavoice auprès des dirigeants d entreprise et des DRH Août 2016 Les crèches nouvelle génération! www.la-maison-bleue.frr

Plus en détail

Les bonnes pratiques des chefs des finances performants. http://chairecontroledegestion.hec.ca

Les bonnes pratiques des chefs des finances performants. http://chairecontroledegestion.hec.ca Colloque pour les chefs des finances et contrôleurs. Comment concilier exigences de conformite et leadership stratégique? 8 avril 2016 Colloque pour les chefs des finances et contrôleurs Comment concilier

Plus en détail

Conférence de Genève sur la prévention de l extrémisme violent : la voie à suivre

Conférence de Genève sur la prévention de l extrémisme violent : la voie à suivre Nations Unies Conférence de Genève sur la prévention de l extrémisme violent : la voie à suivre Organisée par les Nations Unies en partenariat avec le Gouvernement suisse Conclusions conjointes des coprésidents

Plus en détail

Politique sur la santé et la sécurité au travail

Politique sur la santé et la sécurité au travail Politique sur la santé et la sécurité au travail Politique adoptée au conseil administration le 6 avril 2016 TABLE DES MATIÈRES 1. PRÉAMBULE... 1 2. SIGLES ET DÉFINITIONS... 1 3. OBJECTIFS... 2 4. CHAMP

Plus en détail

5 ASTUCES POUR MOTIVER SES SALARIES ET PERMETTRE A SES TALENTS DE S EXPRIMER

5 ASTUCES POUR MOTIVER SES SALARIES ET PERMETTRE A SES TALENTS DE S EXPRIMER 5 ASTUCES POUR MOTIVER SES SALARIES ET PERMETTRE A SES TALENTS DE S EXPRIMER Introduction Un dirigeant doit toujours mettre en place une stratégie de management qui motive les salariés, car sans motivation,

Plus en détail

L entretien professionnel. les clés pour le réussir

L entretien professionnel. les clés pour le réussir L entretien professionnel les clés pour le réussir L essentiel à retenir. Redéfini par la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale, l entretien

Plus en détail

Terre des Hommes: Termes de référence

Terre des Hommes: Termes de référence Terre des Hommes: Termes de référence 1. Présentation de l association et du contexte Terre des Hommes France est une association de solidarité internationale qui fait partie de Terre des Hommes - International

Plus en détail

Les Normesau service de la Responsabilité Sociale de l Entreprise : Le cadre normatif

Les Normesau service de la Responsabilité Sociale de l Entreprise : Le cadre normatif Les Normesau service de la Responsabilité Sociale de l Entreprise : Le cadre normatif Normes RSE dans l espace francophone Marrakech 13-14-15/12/05 1 Les normes marocaines Sommaire Bases de la norme Marocaine

Plus en détail

Outils «Agenda 21» scolaire. COREN asbl - Rue van Elewyck, 35 - B-1050 Bruxelles Tel & Fax: 02 640 53 23 - info@coren.be

Outils «Agenda 21» scolaire. COREN asbl - Rue van Elewyck, 35 - B-1050 Bruxelles Tel & Fax: 02 640 53 23 - info@coren.be Outils «Agenda 21» scolaire COREN asbl - Rue van Elewyck, 35 - B-1050 Bruxelles La méthode Méthodologie Guide méthodologique Explication de la méthode et de l objectif des différents documents à rédiger

Plus en détail

Marketing CONSIGNES SUJET. Durée de l épreuve: 2 heures. Ce cas a été rédigé par IECS Strasbourg. RELLE 2

Marketing CONSIGNES SUJET. Durée de l épreuve: 2 heures. Ce cas a été rédigé par IECS Strasbourg. RELLE 2 Marketing Ce cas a été rédigé par IECS Strasbourg. Durée de l épreuve: heures. CONSIGNES Aucun document n est autorisé. Calculatrices autorisées. AVERTISSEMENT: Le cas Bouygues Telecom a pour but de repérer

Plus en détail

Baromètre Défis RH 2015 : quels enjeux à saisir?

Baromètre Défis RH 2015 : quels enjeux à saisir? Baromètre Défis RH 2015 : quels enjeux à saisir? Luc Vidal DGA Groupe Obea Pôle Opinion interne Inergie lvidal@inergie.com Tél. : 06 60 80 15 28 26 RUE VAUQUELIN 75005 PARIS - TÉL. : 01 40 53 47 00 - FAX

Plus en détail

Enquête portant sur la santé et le bien-être des étudiants des Hautes écoles

Enquête portant sur la santé et le bien-être des étudiants des Hautes écoles Enquête portant sur la santé et le bien-être des étudiants des Hautes écoles Suite au décret relatif à la «Promotion de la santé dans l enseignement supérieur hors universités», chaque haute école est

Plus en détail

Enquête de satisfaction auprès des collectivités territoriales - Rapport -

Enquête de satisfaction auprès des collectivités territoriales - Rapport - PREFECTURE DU MORBIHAN 05/02/2014 Secrétariat général Mission performance et coordination Enquête de satisfaction auprès des collectivités territoriales - Rapport - Novembre-décembre 2013 MIPC 1 30 janvier

Plus en détail

Le titulaire fournit des services administratifs et de soutien au Comité consultatif sur les services en français.

Le titulaire fournit des services administratifs et de soutien au Comité consultatif sur les services en français. Poste: Gestionnaire, Services en français Concours no: 2015-EX-FR-51211682-01 Date d'affichage du concours: 2015.03.31, Date de clôture: 2015.04.15 BDM, Serv Prog munic & Services opérationnels, Direction

Plus en détail

ETUDE SUR LA SATISFACTION DU CLIENT

ETUDE SUR LA SATISFACTION DU CLIENT ETUDE SUR LA SATISFACTION DU CLIENT La satisfaction La valeur perçue La définition de la satisfaction Le coût des clients perdus La relation client Mesure et suivi de la satisfaction Les boîtes à suggestion

Plus en détail

DÉCLARATION DE POLITIQUE DES DROITS HUMAINS UNILEVER

DÉCLARATION DE POLITIQUE DES DROITS HUMAINS UNILEVER DÉCLARATION DE POLITIQUE DES DROITS HUMAINS UNILEVER Les entreprises peuvent uniquement devenir prospères dans une société qui protège les droits humains et les respecte. Nous reconnaissons qu'il incombe

Plus en détail

Agilité organisationnelle et performance humaine

Agilité organisationnelle et performance humaine L entreprise agile dans la nouvelle économie Agilité organisationnelle et performance humaine Mesurer l agilité d un candidat en recrutement Implanter une culture agile dans l entreprise FRÉDÉRIC MOREAU,

Plus en détail

Les jeunes et le bonheur au travail

Les jeunes et le bonheur au travail Vendredi 18 Mars 2016 15 place de la République 75003 Paris Laurent Bernelas Directeur de l activité Corporate & Management 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01 78 94 89 87 lbernelas@opinionway.com

Plus en détail

Intégration. Débriefer la session, lui donner du sens et traduire ce qui doit l'être. Solution

Intégration. Débriefer la session, lui donner du sens et traduire ce qui doit l'être. Solution COACHING INDIVIDUEL Coaching Systémique Chaque «problématique» est constituée d un système d éléments reliés entre eux. C est pourquoi, il est indispensable de l appréhender avec une vue large en intégrant

Plus en détail