Marché obligataire. Emmanuel Lefèvre

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Marché obligataire. Emmanuel Lefèvre"

Transcription

1 Marché obligataire Emmanuel Lefèvre

2 2

3 Banques centrales contraintes à maintenir leurs taux directeurs à des niveaux extrêmement bas Evolution du taux de base Royaume-Uni Etats-Unis Zone euro Source : Thomson Reuters Datastream 3

4 Obligations d Etat surperforment les obligations d entreprises Obligations d entreprises Obligations d état Source : Thomson Reuters Datastream 4

5 Performances des marchés obligataires au 1 er trimestre 2012 Source : Bloomberg, BNP Paribas WM 5

6 Taux à long terme également structurellement bas Royaume-Uni Evolution des taux à 10 ans Etats-Unis Zone euro Source : Thomson Reuters Datastream 6

7 Zone euro: avenir des taux longs dépend de l issue de la question de la dette Taux à 10 ans des pays faibles (sauf la Grèce) Portugal Irlande Espagne Italie Belgique Source : Thomson Reuters Datastream 7

8 Zone euro: avenir des taux longs dépend de l issue de la question de la dette Taux à 10 ans des pays forts Belgique France Pays-Bas Allemagne Source : Thomson Reuters Datastream 8

9 Spread 10 yr Bund OLO (depuis 01/01/2009) /09 07/09 01/10 07/10 01/11 07/11 01/12 Aujourd hui, spread de 176 points de base Source : Bloomberg 9

10 Taux belge à 5 ans (depuis 2000) Depuis début 2000, le taux moyen d une OLO à 5 ans est de 3,71%. En date du 10/04/2012, le taux est de 2,40 % Source : Bloomberg 10

11 Un état appauvri Belgique: dette publique (% du PNB) Belgique Zone euro

12 de riches citoyens Endettement financier des ménages (% du PNB) Italie Belgique Autriche Grèce Allemagne Finlande France Suède EU-14 Espagne Royaume-Uni Portugal Irlande Pays-Bas Danemark data Source : Febelfin,

13 itraxx Crossover : high yield (depuis 2009) L'indice itraxx Europe Crossover se compose de 50 Credit Default Swaps (CDS) équipondérés sur les titres les plus liquides de la tranche sub-investment grade d entreprises européennes Source : Bloomberg 13

14 Normalisation de l inflation Evolution des prix à la consommation Etats-Unis Royaume-Uni Zone euro Allemagne Japon Des obligations liées à l inflation : pas intéressantes en 2012 Source : Thomson Reuters Datastream 14

15 N oubliez pas la diversification en devises Potentiel vs EUR en 2012 USD CAD NOK SEK TRY BRL AUD NZD ZAR GBP HUF JPY CHF % Source : BNPP WM 15

16 Obligations des pays émergents EM Bond indices (en USD) Govies en devise forte Govies en devises locales Govies en devises locales & duration courte Diversification: obligations d état et d entreprises des pays émergents en devises locales Source : Thomson Reuters Datastream 16

17 Obligations convertibles: risk/reward asymétrique Forte corrélation avec les actions avec une volatilité moindre (01/01/ /02/2012) BarCap Treasuries TR (3-5Y) Barclays Global Corp MSCI World TR (USD) UBS CB World (USD) Annualised Perf & (Vol) over the period +6.4% (7.0%) +6.8% (7.3%) +2.9% (17%) +5.5% (12%) 6 month performance post CB low point: R1 (Sep2002): - Convertibles: +7% - Bonds (Global Corp): +9% - Equities: -9% 150 R R2 90 R R2 (Nov2008): - Convertibles: +26% - Bonds (Global Corp): +13% - Equities: +11% R3 (Jun2010): - Convertibles: +17% - Bonds (Global Corp): +7% - Equities: +24% Annual performances Convertible Bonds Equities (TR) Corporate Bonds Government Bonds Depuis 1993, les obligations convertibles surperforment durant les phases de rebonds des marchés boursiers Source: Bloomberg, UBS, Barclays Capital, 29 February

18 Disclaimer Les informations contenues dans ce document sont confidentielles. Elles ne pourront être utilisées qu à des fins professionnelles dans le cadre normal de vos activités auprès et pour le compte de BNP Paribas Fortis Private Banking. Il est par conséquent interdit d utiliser à d autres fins, de distribuer, de recommander ou de se baser sur les données fournies et il est particulièrement prohibé de diffuser son contenu à des tiers ou des clients. Si vous n êtes pas le destinataire présumé de ce document, toute divulgation, reproduction, copie ou distribution desdites informations ou toute autre forme de diffusion, d utilisation ou de référence est strictement interdite. En pareil cas, veuillez notifier immédiatement l erreur de destinataire à l expéditeur et effacer ce document et/ou toute copie. 18

Les perspectives économiques et financières en Janvier 2013 Dr. Yves Wagner, Directeur Claude Hirtzig, CFA, Directeur

Les perspectives économiques et financières en Janvier 2013 Dr. Yves Wagner, Directeur Claude Hirtzig, CFA, Directeur Les perspectives économiques et financières en 2013 Janvier 2013 Dr. Yves Wagner, Directeur Claude Hirtzig, CFA, Directeur Environnement économique international 1. Environnement économique international

Plus en détail

AMUNDI OBLIG INTERNATIONALES USD - P

AMUNDI OBLIG INTERNATIONALES USD - P OBLIGATAIRE MENSUELLE DE 31/05/2016 Données clés Valeur Liquidative (VL) : 173,22 ( USD ) Date de VL et d'actif géré : 31/05/2016 Actif géré : 850,46 ( m illions USD ) Code ISIN : FR0011041045 de référence

Plus en détail

Le SMI (Système Monétaire International) à la dérive. Patrick ARTUS, Chef économiste, Membre du Comité Exécutif - NATIXIS

Le SMI (Système Monétaire International) à la dérive. Patrick ARTUS, Chef économiste, Membre du Comité Exécutif - NATIXIS Le SMI (Système Monétaire International) à la dérive Patrick ARTUS, Chef économiste, Membre du Comité Exécutif - NATIXIS Séminaire SMI Lyon 16 mars 215 Absence de coordination internationale des politiques

Plus en détail

Table des matières

Table des matières Table des matières Australie 0 0 28.4 9.4 5.1 57.1 0 Autriche 0.4 0.2 27.5 29 1.7 6.9 34.3 Belgique 0 0.7 24.2 35.6 7.8 0 31.7 Canada 0 0 10.4 24.2 47.5 2.1 15.8 Chili

Plus en détail

Nowhere to hide The Economist, oct 2011

Nowhere to hide The Economist, oct 2011 Nowhere to hide The Economist, oct 2011 Questions que l on peut se poser Pourquoi une telle situation? Quels signes précurseurs? Que dois-je faire dans ce contexte? 2 Pourquoi une telle situation? Un manque

Plus en détail

Il faut malgré la crise européenne de la dette préférer les actions et les emprunts d entreprise aux placements monétaires et aux emprunts d Etat

Il faut malgré la crise européenne de la dette préférer les actions et les emprunts d entreprise aux placements monétaires et aux emprunts d Etat Swisscanto Asset Management SA Waisenhausstrasse 2 8021 Zurich Téléphone +41 58 344 49 00 Fax +41 58 344 49 01 assetmanagement@swisscanto.ch www.swisscanto.ch Politique de placement de Swisscanto pour

Plus en détail

I. Conditions générales de la fusion transfrontalière

I. Conditions générales de la fusion transfrontalière Amundi Funds Société d investissement à capital variable de droit luxembourgeois Siège social : 5, Allée Scheffer L-2520 Luxembourg R.C.S. de Luxembourg B-68.806 Cher actionnaire, Luxembourg, le 27 septembre

Plus en détail

J.P. Morgan Asset Management : Solutions multi-actifs. Restez investi, restez diversifié Maintenir le cap, même en cas d imprévu

J.P. Morgan Asset Management : Solutions multi-actifs. Restez investi, restez diversifié Maintenir le cap, même en cas d imprévu J.P. Morgan Asset Management : Solutions multi-actifs Restez investi, restez diversifié Maintenir le cap, même en cas d imprévu Dans un incertain, les dépôts bancaires peuvent constituer une solution sécurisante

Plus en détail

Contexte de marché au 31 mars 2010

Contexte de marché au 31 mars 2010 DeriveXperts Spécialiste de la valorisation indépendante des produits structurés Contexte de marché au 31 mars 2010 La reprise des marchés engagée au cours de l année 2009 s est poursuivie au premier trimestre

Plus en détail

Stratégie d investissement 2017 PAVILLON GABRIEL MARDI 10 JANVIER 2017

Stratégie d investissement 2017 PAVILLON GABRIEL MARDI 10 JANVIER 2017 Stratégie d investissement 2017 PAVILLON GABRIEL MARDI 10 JANVIER 2017 PERFORMANCES DES MARCHÉS ACTIONS (EUR ET DEVISE LOCALE) Perf. EUR PERFORMANCES DES MARCHÉS OBLIGATAIRES (DEVISE LOCALE) Perf. Devise

Plus en détail

NOTARIAT EQUILIBRE DIVERSIFIÉ SYNTHESE DE GESTION

NOTARIAT EQUILIBRE DIVERSIFIÉ SYNTHESE DE GESTION DIVERSIFIÉ 31/08/2017 Données clés (source : Amundi) Valeur Liquidative (VL) : 17,667 ( EUR ) Date de VL et d'actif géré : 31/08/2017 Actif géré : 3,78 ( m illions EUR ) de référence : 50% EURO STOXX 50

Plus en détail

Fidelity Investments Canada s.r.i.

Fidelity Investments Canada s.r.i. ES ES Fonds Fidelity Équilibre Amérique AUD CAD 358 354 3 CAD AUD 176 179 (0) CAD CHF 21 16 (0) CAD DKK 64 320 (0) CAD EUR 563 380 (1) CAD GBP 348 208 (1) CAD HKD 234 1 460 (1) CAD JPY 1 441 129 664 (3)

Plus en détail

Comment se déclenche et qu entraîne une crise de la dette publique? Ce que nous apprennent les cas de la Suède et de la Finlande en 1992

Comment se déclenche et qu entraîne une crise de la dette publique? Ce que nous apprennent les cas de la Suède et de la Finlande en 1992 juillet - N Comment se déclenche et qu entraîne une crise de la dette publique? Ce que nous apprennent les cas de la et de la en Compte tenu des perspectives de croissance et d inflation, les politiques

Plus en détail

Chapitre 13. Monnaies étrangères. Volume 1 Profil M

Chapitre 13. Monnaies étrangères. Volume 1 Profil M Chapitre 13 13 Monnaies étrangères Volume 1 Profil M Table des matières Objectifs évaluateurs... 2 1. Introduction... 3 2. Lire et appliquer la cote... 6 3. Choix du cours... 7 4. Les différents calculs

Plus en détail

DÉCOMPOSITION DE LA COURBE DE TAUX AMÉRICAINE

DÉCOMPOSITION DE LA COURBE DE TAUX AMÉRICAINE La courbe des Treasuries s est considérablement aplatie cette année Un tel aplatissement a été par le passé un bon indicateur avancé des récessions Ce signal est désormais moins fiable mais on peut se

Plus en détail

L inexorable désintermédiation du financement des entreprises de la zone euro : est-on prêt à en assumer les conséquences?

L inexorable désintermédiation du financement des entreprises de la zone euro : est-on prêt à en assumer les conséquences? L inexorable désintermédiation du financement des entreprises de la zone euro : est-on prêt à en assumer les conséquences? Patrick ARTUS, Directeur de la Recherche et des Etudes, NATIXIS Table Ronde Les

Plus en détail

Lettre hebdomadaire OFP

Lettre hebdomadaire OFP Lettre hebdomadaire OFP 17/10/ - 24/10/ Octobre - Semaine 333 Performances des Fonds et Grandes classes d'actifs 1 sem 1 mois 3 mois 6 mois 1 an Creation Valeur Fonds OFP et Indices de Référence OFP 150

Plus en détail

FLASH PROBLÈMES STRUCTURELS

FLASH PROBLÈMES STRUCTURELS PROBLÈMES STRUCTURELS RECHERCHE ÉCONOMIQUE mars 15 N 18 Y-a-t-il un problème si les taux d intérêt sont négatifs? De plus en plus de taux d intérêt à ans, à 5 ans sont devenus négatifs. Ceci génère une

Plus en détail

Stratégie d investissement 2017 PAVILLON GABRIEL MARDI 10 JANVIER 2017

Stratégie d investissement 2017 PAVILLON GABRIEL MARDI 10 JANVIER 2017 Stratégie d investissement 2017 PAVILLON GABRIEL MARDI 10 JANVIER 2017 PERFORMANCES DES MARCHÉS ACTIONS (EUR ET DEVISE LOCALE) Perf. EUR PERFORMANCES DES MARCHÉS OBLIGATAIRES (DEVISE LOCALE) Perf. Devise

Plus en détail

Réunion d allocation Mensuelle. Août 2016

Réunion d allocation Mensuelle. Août 2016 Réunion d allocation Mensuelle Août 2016 Institut du Patrimoine Strictement Privée et Confidentielle Sommaire I - Allocation des Marchés Financiers A - Principaux Indices Internationaux B - Palmarès du

Plus en détail

PRÉVISIONS FINANCIÈRES

PRÉVISIONS FINANCIÈRES RECHERCHE ÉCONOMIQUE Avril N Probablement, une très forte volatilité des marchés financiers de la zone euro en Nous pensons que, même si les fondamentaux des marchés financiers de la zone euro sont assez

Plus en détail

I. Valeurs représentatives de la gestion distincte concernée

I. Valeurs représentatives de la gestion distincte concernée feuille 1 Annexe 2 au règlement n 12 de l'office de Contrôle des Assurances modifié par le règlement n 13 du 4 novembre 2002. Dénomination de l'entreprise: Code administratif de l'entreprise: ETAT RECAPITULATIF

Plus en détail

Actions : des prix de marché aux fondamentaux

Actions : des prix de marché aux fondamentaux Actions : des prix de marché aux fondamentaux Patrick ARTUS Directeur de la Recherche et des Etudes - NATIXIS Conférence Invest 11 Genève 21 septembre 211 Volatilité implicite des actions et indices boursiers

Plus en détail

Market update obligations convertibles un CONTEXTE FAVORABLE AUX convertibles

Market update obligations convertibles un CONTEXTE FAVORABLE AUX convertibles Market update obligations convertibles un CONTEXTE FAVORABLE AUX convertibles Manager s Insight Avril 2017 Thèse d investissement Avec déjà deux hausses de taux d intérêt en seulement trois mois aux Etats-Unis,

Plus en détail

Chapitre 13. Monnaies étrangères. Volume 1 Profil M

Chapitre 13. Monnaies étrangères. Volume 1 Profil M Chapitre 3 3 Monnaies étrangères Volume Profil M CREME-CIIP 206 Reproduction interdite Table des matières Objectifs évaluateurs... 2. Introduction... 3 2. Lire et appliquer la cote... 6 3. Choix du cours...

Plus en détail

France : bonne tenue de l emploi

France : bonne tenue de l emploi DIRECTION DES ETUDES ECONOMIQUES Sommaire Zone euro Une conjoncture favorable L attention accordée ces derniers mois aux risques politiques en Europe a relégué au second plan l amélioration économique.

Plus en détail

5 Raisons d Investir dans les Obligations Convertibles

5 Raisons d Investir dans les Obligations Convertibles 5 Raisons d Investir dans les Obligations Convertibles 5 Raisons 1. Amélioration du profil rendement/risque 2. Forte convexité 3. Activité primaire importante 4. Renforcement de la qualité de crédit 5.

Plus en détail

Analyse mensuelle de l'allocation d'actifs

Analyse mensuelle de l'allocation d'actifs Analyse mensuelle de l'allocation d'actifs Mars 2015 Joost van Leenders, CFA Économiste en chef, Solutions multi-actifs joost.vanleenders@bnpparibas.com +31 20 527 5126 LE CLIMAT D'INVESTISSEMENT EN BREF

Plus en détail

Lettre hebdomadaire OFP

Lettre hebdomadaire OFP Lettre hebdomadaire OFP 15/03/2013-22/03/2013 Mars 2013 - Semaine 250 Performances des Fonds et Grandes classes d'actifs TS 1 sem 1 mois 3 mois 6 mois 2013 1 an Creation Valeur Fonds OFP et Indices de

Plus en détail

AMUNDI OBLIG INTERNATIONALES EUR - I

AMUNDI OBLIG INTERNATIONALES EUR - I OBLIGATAIRE 31/01/2017 Données clés (source : Amundi) Objectif d'investissement Profil de risque et de rendement (SRRI) Valeur Liquidative (VL) : 604,73 ( ) Date de VL et d'actif géré : 31/01/2017 Actif

Plus en détail

23 avril 2009 - N -196

23 avril 2009 - N -196 avril 9 - N -9 La différence essentielle entre la crise de - et la crise de 7-9 : dans la seconde, la transmission de la crise à tous les marchés financiers Le point de départ des deux crises est le même

Plus en détail

Evolution de votre investissement. BNP Paribas Quam Fund 5/15. Chiffres clés 30 juin 2011 Trimestriel

Evolution de votre investissement. BNP Paribas Quam Fund 5/15. Chiffres clés 30 juin 2011 Trimestriel Evolution de votre investissement BNP Paribas Quam Fund 5/15 Chiffres clés 30 juin 2011 Trimestriel Sommaire 1. Revue des marchés 5 2. Concept et objectif 6 3. Evolution du compartiment 7 4. Composition

Plus en détail

OBLIGATAIRE SYNTHESE DE GESTION. Valeur Liquidative (VL) : 37,6364 ( EUR ) Date de VL et d'actif géré : 30/11/2017

OBLIGATAIRE SYNTHESE DE GESTION. Valeur Liquidative (VL) : 37,6364 ( EUR ) Date de VL et d'actif géré : 30/11/2017 30/11/2017 Données clés (source : Amundi) Valeur Liquidative (VL) : 37,6364 ( EUR ) Date de VL et d'actif géré : 30/11/2017 Actif géré : 33,03 ( m illions EUR ) de référence : 92.5% FTSE MTS 3-5 YEARS

Plus en détail

OFFICE FEDERAL DE LA POLICE Statistique faux monnayage 2001 POLICE JUDICIAIRE FEDERALE Commissariat fausse monnaie. Frappe

OFFICE FEDERAL DE LA POLICE Statistique faux monnayage 2001 POLICE JUDICIAIRE FEDERALE Commissariat fausse monnaie. Frappe Francs suisses CHF Pièces Valeur nominal Nombre Total Frappe 1 1 1 2 42 84 5 125 625 Coulage 2 3 6 5 1 5 Pièces manipulées 1 54 54 Total Pièces 226 775 Billets Offset 100 34026 3'402'600 200 43019 8'603'800

Plus en détail

Liste des tarifs. Applicables aux services et produits ibanfirst à usage professionnel. Tarifs en vigueur à partir du 1 (Sujet à modifications)

Liste des tarifs. Applicables aux services et produits ibanfirst à usage professionnel. Tarifs en vigueur à partir du 1 (Sujet à modifications) Liste des tarifs Applicables aux services et produits ibanfirst à usage professionnel Tarifs en vigueur à partir du 1 (Sujet à modifications) er avril ibanfirst est le nom commercial de la SA FX4BIZ (n

Plus en détail

TARIFS ET CONDITIONS - ENTREPRISES

TARIFS ET CONDITIONS - ENTREPRISES TARIFS ET CONDITIONS - ENTREPRISES Novembre 2014 SERVICES DISPONIBLES SUR LA PLATEFORME FX4BIZ Exécution de virements vers comptes de tiers.... Réception de virements en provenance de comptes de tiers........

Plus en détail

Rencontre avec les actionnaires. Lyon Cité internationale 2 juillet 2015

Rencontre avec les actionnaires. Lyon Cité internationale 2 juillet 2015 Rencontre avec les actionnaires Lyon Cité internationale 2 juillet 2015 BNP Paribas dans la région Rhône-Alpes La Banque en quelques diapositives Résultats du Groupe Résultats des pôles Plan de développement

Plus en détail

Goldman Sachs Funds II SICAV

Goldman Sachs Funds II SICAV Supplément Goldman Sachs Funds II SICAV Organisme de placement collectif constitué conformément aux lois du Grand Duché de Luxembourg (SICAV) Supplément IV au Prospectus - Portefeuilles Obligataires 0213

Plus en détail

Revue des marchés Baromètre Scénario économique

Revue des marchés Baromètre Scénario économique La projection médiane du taux cible des fonds fédéraux à fin 2018 est restée remarquablement stable Les rendements des obligations d Etat américaines à 10 ans (taux spot et taux forward dans un an) y sont

Plus en détail

Revue des marchés Baromètre Scénario économique

Revue des marchés Baromètre Scénario économique Les décisions du Conseil des gouverneurs étaient conformes aux attentes, mais la réaction des marchés n en a pas moins été positive Au printemps 2018, l attention des observateurs se concentrera de plus

Plus en détail

Henri de Castries Président du Directoire

Henri de Castries Président du Directoire Seminaire Presse Suduiraut, 10 juin 2004 Henri de Castries Président du Directoire HDC - Suduiraut - 10/06/04 AXA a construit et consolidé une plateforme sans équivalent Un seul métier bien identifié :

Plus en détail

PREVISIONS DU FMI POUR LA CROISSANCE ECONOMIQUE

PREVISIONS DU FMI POUR LA CROISSANCE ECONOMIQUE Croissance réélle du PIB en % Optimiste, le FMI estime néanmoins la reprise incomplète Le Fonds se dit également préoccupé par le comportement des investisseurs en quête de rendement La politique monétaire

Plus en détail

Calendrier des publications économiques avril 24, 2016 - avril 29, 2016

Calendrier des publications économiques avril 24, 2016 - avril 29, 2016 Calendrier des publications économiques avril 24, 2016 - avril 29, 2016 www.dailyfx.fr francais@fxcm.com AUD 2.00% NZD 2.25% EUR 0.00% CAD 0.50% GBP 0.50% USD 0.50% CHF -0.75% JPY -0.10% Date Devises Evènement

Plus en détail

La gestion de la dette fédérale. après la crise des dettes souveraines

La gestion de la dette fédérale. après la crise des dettes souveraines Kingdom of Belgium - Federal Public Service FINANCE - Treasury - Debt Agency La gestion de la dette fédérale après la crise des dettes souveraines Jean Deboutte 18 octobre 2016 Kingdom of Belgium - Federal

Plus en détail

PERSPECTIVES 2016 FABRIZIO QUIRIGHETTI, CIO, CO-HEAD MULTI-ASSET. Réservé aux investisseurs professionnels, qualifiés et institutionnels

PERSPECTIVES 2016 FABRIZIO QUIRIGHETTI, CIO, CO-HEAD MULTI-ASSET. Réservé aux investisseurs professionnels, qualifiés et institutionnels 44 PERSPECTIVES 2016 FABRIZIO QUIRIGHETTI, CIO, CO-HEAD MULTI-ASSET Réservé aux investisseurs professionnels, qualifiés et institutionnels Décembre 2015 TABLEAU DE BORD MACROÉCONOMIQUE NOTRE VISION DU

Plus en détail

Les Webinaires Cortal Consors

Les Webinaires Cortal Consors Les Webinaires Cortal Consors Des formations gratuites! Échangez en direct avec des experts Un large choix de formations Accessibles et interactives Tout au long de l'année La conjoncture économique et

Plus en détail

SICAV de droit luxembourgeois Classe OPCVM Siège social : 33 rue de Gasperich, L-5826 Hesperange Registre de commerce et des sociétés du Luxembourg n

SICAV de droit luxembourgeois Classe OPCVM Siège social : 33 rue de Gasperich, L-5826 Hesperange Registre de commerce et des sociétés du Luxembourg n SICAV de droit luxembourgeois Classe OPCVM Siège social : 33 rue de Gasperich, L-5826 Hesperange Registre de commerce et des sociétés du Luxembourg n o B 33363 PARVEST SICAV de droit luxembourgeois OPCVM

Plus en détail

BONDPARTNERS S.A. COMMUNIQUE DE PRESSE ET ANNONCE AUX AGENCES D INFORMATION (No 108)

BONDPARTNERS S.A. COMMUNIQUE DE PRESSE ET ANNONCE AUX AGENCES D INFORMATION (No 108) BONDPARTNERS S.A. Avenue de l Elysée 22-24 Case postale / CH-1001 Lausanne Tél. 021 613 43 43 / fax: 021 617 97 15 Web: wwwbpl-bondpartners.ch Lausanne, le 13 mars 2014 CP/HP/c-presse.doc/cp COMMUNIQUE

Plus en détail

AMUNDI REVENUS - Trimestriels

AMUNDI REVENUS - Trimestriels DIVERSIFIÉ 30/06/2017 Données clés (source : Amundi) Objectif d'investissement Profil de risque et de rendement (SRRI) Valeur Liquidative (VL) : 98,62 ( EUR ) Date de VL et d'actif géré : 30/06/2017 Actif

Plus en détail

TARIFICATION TRADER ACTIF

TARIFICATION TRADER ACTIF La Tarification Trader Actif est conditionnée à la réalisation de 100 transactions ou plus par mois calendaire. Elle vous donne accès à l ensemble des tarifs présentés dans ce document. Si vous ne respectez

Plus en détail

ECOWEEK. Et désormais la question est : «Quand»? N du 16 Juin Alexandra Estiot

ECOWEEK. Et désormais la question est : «Quand»? N du 16 Juin Alexandra Estiot ECOWEEK N 17-24 du 16 Juin 2017 Et désormais la question est : «Quand»? La Fed relève le taux cible des fonds fédéraux Elle annonce la méthode de réduction de la taille de son bilan Et pendant ce temps,

Plus en détail

GESTION MODÉLISÉE ET MARCHÉ OBLIGATAIRE. THOMAS HECKEL Août 2016

GESTION MODÉLISÉE ET MARCHÉ OBLIGATAIRE. THOMAS HECKEL Août 2016 GESTION MODÉLISÉE ET MARCHÉ OBLIGATAIRE THOMAS HECKEL Août 2016 Introduction Gestion obligataire Gestion de portefeuille d obligations Obligations émises par des Etats ou des entreprises Obligations avec

Plus en détail

PERFORMANCE DES CLASSE D ACTIFS EN 2013

PERFORMANCE DES CLASSE D ACTIFS EN 2013 Diane Patrimoine PERFORMANCE DES CLASSE D ACTIFS EN 2013 Les années se suivent et ne se ressemblent pas, mais pour les actions, cela semble néanmoins être le cas! Faisons un tour des différentes classes

Plus en détail

PRÉVISIONS FINANCIÈRES

PRÉVISIONS FINANCIÈRES RECHERCHE ÉCONOMIQUE Janvier N Quelles seront les caractéristiques des marchés financiers de la zone euro en? Nous pensons que les investisseurs seront confrontés en, sur les marchés financiers de la zone

Plus en détail

TAUX DE CHANGE DES PRINCIPALES DEVISES

TAUX DE CHANGE DES PRINCIPALES DEVISES TAUX DE CHANGE DES PRINCIPALES DEVISES Les principales devises ont enregistré la variation de leur cours de change par rapport au franc congolais dont principalement le dollar américain et l Euro durant

Plus en détail

Compagnie. Gresham Banque Privée. (ex. Legal & General France)

Compagnie. Gresham Banque Privée. (ex. Legal & General France) 5 juin 2017 Gresham Banque Privée (ex. France) 31/12/2016 : 2,3 Md (estimation GVfM) : Gammes de contrats Concordances 3,5% 31 décembre 2016 91,0% 4,2% 48,5% 51,5% 17,1% Ventilation du 16,5% A par rating

Plus en détail

TAUX DE CHANGE FIXES DE RÉFÉRENCE APPLICABLES

TAUX DE CHANGE FIXES DE RÉFÉRENCE APPLICABLES Distribution: Restreinte REPL.VII/4/R.8/Rev.1 2 octobre 2005 Original: Anglais Point 9 de l ordre du jour Français a FIDA Consultation sur la septième reconstitution des ressources du FIDA Quatrième session

Plus en détail

EN QUOI DEVRAIT CONSISTER LA SURVEILLANCE MACROPRUDENTIELLE DE LA ZONE EURO?

EN QUOI DEVRAIT CONSISTER LA SURVEILLANCE MACROPRUDENTIELLE DE LA ZONE EURO? EN QUOI DEVRAIT CONSISTER LA SURVEILLANCE MACROPRUDENTIELLE DE LA ZONE EURO? EN QUOI DEVRAIT CONSISTER LA SURVEILLANCE MACROPRUDENTIELLE DE LA ZONE EURO? PATRICK ARTUS * La proposition faite aujourd hui

Plus en détail

Compagnie. Mutuelle d Ivry La Fraternelle (mif) A Ventilation. Ventilation Souverain / Corporate Souvera. du portefeuille Obligataire.

Compagnie. Mutuelle d Ivry La Fraternelle (mif) A Ventilation. Ventilation Souverain / Corporate Souvera. du portefeuille Obligataire. 31/12/2016 5 juin 2017 : classique : 3,5 Md (estimation Good Value for Money) : 4,55 % 31 décembre 2016 de Réalisation (VNR) 79,0% 9,0% 5,0% Produits structurés 6,0% 1,0% 73,5% in / du in et non disponible

Plus en détail

Rapport 2010 Liège, le Guy Quaden, Gouverneur

Rapport 2010 Liège, le Guy Quaden, Gouverneur Rapport 200 Liège, le 23-02-20 Guy Quaden, Gouverneur Croissance du PIB dans les principales économies (pourcentages de variation en volume par rapport à l'année précédente, sauf mention contraire) 2008

Plus en détail

BNP Paribas Rencontre Actionnaires

BNP Paribas Rencontre Actionnaires BNP Paribas Rencontre Actionnaires Nancy 16 juin 2009 Lyon 30 juin 2009 1 Des résultats 2008 robustes malgré une crise financière sans précédent Adaptation au nouvel environnement Atouts structurels Fortis

Plus en détail

Perspectives de rentrée. Septembre 2013

Perspectives de rentrée. Septembre 2013 Perspectives de rentrée Septembre 2013 Où investir? Les marchés actions internationaux Etats-Unis Reprise économique Momentum favorable A surveiller: fin QE Amérique Latine Manque de réformes Croissance

Plus en détail

Dividende optionnel 2016 Aperçu

Dividende optionnel 2016 Aperçu Dividende optionnel 2016 Aperçu Annexe au point 3.2 de l ordre du jour de l invitation du 24 mars 2016 à l Assemblée générale ordinaire du 29 avril 2016 Pour l exercice 2015, le Conseil d administration

Plus en détail

Allianz, un Groupe solide

Allianz, un Groupe solide Allianz, un Groupe solide Direction de la Communication - Allianz France Achevé de rédiger le 15 avril 2015 Allianz, un Groupe solide Allianz, un acteur financier majeur Le Groupe Allianz est aujourd'hui

Plus en détail

CE DOCUMENT EST IMPORTANT ET REQUIERT VOTRE ATTENTION IMMÉDIATE.

CE DOCUMENT EST IMPORTANT ET REQUIERT VOTRE ATTENTION IMMÉDIATE. CE DOCUMENT EST IMPORTANT ET REQUIERT VOTRE ATTENTION IMMÉDIATE. Si vous avez le moindre doute quant aux suites à donner à ce document, veuillez consulter immédiatement votre courtier, banquier, conseiller

Plus en détail

TARIFS ET CONDITIONS

TARIFS ET CONDITIONS TARIFS ET CONDITIONS Conditions Générales CARACTÉRISTIQUES DU COMPTE COMPTE CAPSTOCK TRADER Accès à la plateforme téléchargeable (CapstockTrader)... Accès à la plateforme par Internet (CapstockWebTrader)...

Plus en détail

FEDERIS OBLIG ISR INTERNATIONALES

FEDERIS OBLIG ISR INTERNATIONALES FEDERIS OBLIG ISR INTERNATIONALES Rapport semestriel au 30 Juin 2016 Forme juridique : Société de gestion : Dépositaire : Commissaire aux comptes : Fonds Commun de Placement LA BANQUE POSTALE ASSET MANAGEMENT

Plus en détail

Lettre hebdomadaire OFP

Lettre hebdomadaire OFP Lettre hebdomadaire OFP 06/11/ - 13/11/ Novembre - Semaine 388 Performances des Fonds et Grandes classes d'actifs 1 sem 1 mois 3 mois 6 mois 1 an Creation Valeur Fonds OFP et Indices de Référence OFP 150

Plus en détail

DES PERSPECTIVES 2012 INCERTAINES APRES L AGGRAVATION DE LA CRISE DES DETTES EN 2011

DES PERSPECTIVES 2012 INCERTAINES APRES L AGGRAVATION DE LA CRISE DES DETTES EN 2011 DES PERSPECTIVES 2012 INCERTAINES APRES L AGGRAVATION DE LA CRISE DES DETTES EN 2011 Paris, 04 janvier 2012 En ce début d année, David Ganozzi, Directeur Général de la société de gestion de Fidelity à

Plus en détail

Nouvelle Classification Europerformance. Règles de mapping - Ancien schéma versus nouveau schéma

Nouvelle Classification Europerformance. Règles de mapping - Ancien schéma versus nouveau schéma Nouvelle Classification Europerformance Règles de mapping - Ancien schéma versus nouveau schéma ANCIENNE CLASSIFICATION EUROPERFORMANCE NOUVELLE CLASSIFICATION EUROPERFORMANCE Famille Trésorerie Tresorerie

Plus en détail

Zone Géographique. Type d'actif

Zone Géographique. Type d'actif AF1 AFRIQUE DU SUD ACTIONS 20 32 ACTIONS AFRIQUE DU SUD AF4 MOYEN ORIENT & AFRIQUE DU NORD ACTIONS 50 124 ACTIONS MOYEN ORIENT & AFRIQUE DU NORD AF5 AFRIQUE ACTIONS 36 113 ACTIONS AFRIQUE AS1 AUSTRALIE

Plus en détail

Tarifs des principales opérations de placement en vigueur au

Tarifs des principales opérations de placement en vigueur au I. SICAV Tarifs des principales opérations de placement en vigueur au 01-01-2018 Une vaste sélection de sicav est également négociable via Belfius Direct Net, Belfius Direct Net Business, Belfius Mobile

Plus en détail

Environnement économique et financier

Environnement économique et financier (Fonds Commun de Placement) Rapport semestriel (30 septembre 2016-31 mars 2017) Environnement économique et financier A la fin du premier trimestre, l économie mondiale est sur une tendance de croissance

Plus en détail

Taux actuels Etat au 31.03.2015

Taux actuels Etat au 31.03.2015 Autres fonds 2300415 Swisscanto (CH) Alternative Fund - Directional CHF B CH0023004150 0.6400 Autres fonds 4869647 Swisscanto (CH) Alternative Fund - Diversified CHF Bb CH0048696477 0.6750 Autres fonds

Plus en détail

Analyse mensuelle de l'allocation d'actifs

Analyse mensuelle de l'allocation d'actifs Analyse mensuelle de l'allocation d'actifs Mai 2016 ALLOCATION D ACTIFS EN BREF Joost van Leenders, CFA Économiste en chef, Solutions multi-actifs joost.vanleenders@bnpparibas.com +31 20 527 5126 Multi-asset

Plus en détail

SUPPORT REPRESENTATIF D UNE UNITE DE COMPTE DE CONTRAT D ASSURANCE-VIE

SUPPORT REPRESENTATIF D UNE UNITE DE COMPTE DE CONTRAT D ASSURANCE-VIE Rendement 6 ans Un objectif de gain de 7,10% par année écoulée Une protection du capital initialement investi à l échéance si l indice DJ Euro Stoxx 50 n a pas baissé de plus de 50% à cette date Durée

Plus en détail

Après les banques d'investissement, les prochaines victimes sont-elles les banques de détail?

Après les banques d'investissement, les prochaines victimes sont-elles les banques de détail? avril - N - Après les banques d'investissement, les prochaines victimes sont-elles les banques de détail? Probablement arrive-t-on, aujourd'hui, au terme du mouvement de dépréciation d'actifs par les banques

Plus en détail

Compagnie. Generali Patrimoine. Souverain et parapublic 51,3% Informations complémentaires sur le portefeuille. Immobilier

Compagnie. Generali Patrimoine. Souverain et parapublic 51,3% Informations complémentaires sur le portefeuille. Immobilier 31/12/2016 29 mai 2017 : 5,06 Md ( Réalisation) 31 décembre 2016 85,80% 7,10% 6,40% 0,70% 48,7% 51,3% A 18,8% BBB 31,5% BB ou moins 4,1% AA 38,2% AAA 7,4% Duration moyenne du : 6,7 années Rating moyen

Plus en détail

A quoi servent les banques?

A quoi servent les banques? A quoi servent les banques? Patrick ARTUS Chef économiste, Directeur de la Recherche et des Etudes, membre du Comité Exécutif - NATIXIS Entretiens Enseignants Entreprises Jouy-le-Moutier, 27 et 28 août

Plus en détail

FCP INDOSUEZ BONDS OBLIGATAIRE SYNTHESE MENSUELLE DE GESTION

FCP INDOSUEZ BONDS OBLIGATAIRE SYNTHESE MENSUELLE DE GESTION OBLIGATAIRE 31/12/2016 Données clés (source : Amundi) Valeur Liquidative (VL) : (C) 340,51 ( ) (D) 104,96 ( ) Date de VL et d'actif géré : 30/12/2016 Actif géré : 11,85 ( m illions ) Code ISIN : (C) FR0011032747

Plus en détail

Fonds de placement étrangers Mutations - Mars 2005

Fonds de placement étrangers Mutations - Mars 2005 de placement étrangers Mutations - Mars 2005 Autorisés à la distribution en Suisse : ADIG Total Return Protect Commerzbank (Schweiz) AG, Zürich BLUEBAY FUNDS - BlueBay Emerging Market Bond Fund BLUEBAY

Plus en détail

NOTRE SCENARIO Philippe Brossard

NOTRE SCENARIO Philippe Brossard NOTRE SCENARIO Accélération de l'inflation en Europe et aux Etats-Unis Conjoncture économique Conjoncture financière janvier 2017 Philippe Brossard Synthèse Accélération de l'inflation en Europe et aux

Plus en détail

TARIFS DE COURTAGE. OFFRE ZONEBOURSE.COM / INTERACTIVE BROKERS Au 25 janvier 2017

TARIFS DE COURTAGE. OFFRE ZONEBOURSE.COM / INTERACTIVE BROKERS Au 25 janvier 2017 TARIFS DE COURTAGE OFFRE ZONEBOURSE.COM / INTERACTIVE BROKERS Au 25 janvier 2017 La présente brochure a pour objet de vous présenter les principales conditions tarifaires appliquées aux services financiers

Plus en détail

TARIFS DE COURTAGE. OFFRE ZONEBOURSE.COM / INTERACTIVE BROKERS Au 25 janvier 2017

TARIFS DE COURTAGE. OFFRE ZONEBOURSE.COM / INTERACTIVE BROKERS Au 25 janvier 2017 TARIFS DE COURTAGE OFFRE ZONEBOURSE.COM / INTERACTIVE BROKERS Au 25 janvier 2017 La présente brochure a pour objet de vous présenter les principales conditions tarifaires appliquées aux services financiers

Plus en détail

Rapport annuel février Tournai. Mathias Dewatripont Directeur

Rapport annuel février Tournai. Mathias Dewatripont Directeur Rapport annuel 2015 24 février 2016 - Tournai Mathias Dewatripont Directeur 1. Situation mondiale en constante mutation 2 Ralentissement de la croissance mondiale sous l effet des économies émergentes

Plus en détail

STRATEGIE D INVESTISSEMENT

STRATEGIE D INVESTISSEMENT STRATEGIE D INVESTISSEMENT VERSION MARS 2016 Stratégie d investissement La loi du 19 décembre 2014 relative à la mise en œuvre du paquet d avenir institue le «Fonds souverain intergénérationnel du Luxembourg»,

Plus en détail

Déchiffrages[s] EU03 - Travail-Emploi

Déchiffrages[s] EU03 - Travail-Emploi EU03 - Travail- Page > Taux d'emploi Total 2 > Taux d'emploi Femmes 3 > Taux d'emploi Hommes 4 > Taux d'emploi 55-64 ans 5 > Taux d'emploi 15-24 ans 6 > Temps de travail annuel 7 > Taux de temps partiel

Plus en détail

ANALYSE MENSUELLE DE L'ALLOCATION D'ACTIFS

ANALYSE MENSUELLE DE L'ALLOCATION D'ACTIFS ANALYSE MENSUELLE DE L'ALLOCATION D'ACTIFS JUIN 2017 RÉSERVÉ AUX PROFESSIONNELS DE L INVESTISSEMENT SYNTHÈSE Joost van Leenders, CFA, Gérant de portefeuilles Solutions multi-actifs joost.vanleenders@bnpparibas.com

Plus en détail

A L A R E C H E R C H E D U R E N D E M E N T. A la recherche du rendement 1

A L A R E C H E R C H E D U R E N D E M E N T. A la recherche du rendement 1 A L A R E C H E R C H E D U R E N D E M E N T 1 Financière de l Echiquier en quelques chiffres 5 milliards d euros d actifs gérés Création en 1991 20% des encours distribués à l étranger 100% indépendante

Plus en détail

Evolution de votre investissement. Smart Fund Plan Private AG Life Bonds Euro. Chiffres clés 31 décembre 2016 Trimestriel

Evolution de votre investissement. Smart Fund Plan Private AG Life Bonds Euro. Chiffres clés 31 décembre 2016 Trimestriel Evolution de votre investissement Smart Fund Plan Private AG Life Bonds Euro Chiffres clés 31 décembre 2016 Trimestriel Perspectives L année 2016 s est clôturée sur une note positive. Les «surprise indices»

Plus en détail

La part consacrée aux dépenses en produits agricoles et agroalimentaires diminue en France

La part consacrée aux dépenses en produits agricoles et agroalimentaires diminue en France La part consacrée aux dépenses en produits agricoles et agroalimentaires diminue en France 198 199 2 28 % milliard d euros En produits agricoles* En produits agroalimentaires Total des dépenses de consommation

Plus en détail

La BCE modifie sa «forward guidance» Les projections de croissance sont revues en hausse Mais le discours reste prudent sur l inflation

La BCE modifie sa «forward guidance» Les projections de croissance sont revues en hausse Mais le discours reste prudent sur l inflation ECOWEEK N 17-23 du 9 Juin 2017 La BCE tient l équilibre La BCE modifie sa «forward guidance» Les projections de croissance sont revues en hausse Mais le discours reste prudent sur l inflation Comme attendu,

Plus en détail

Environnement économique et financier

Environnement économique et financier (Fonds Commun de Placement) Rapport semestriel (30 septembre 2016-31 mars 2017) Environnement économique et financier A la fin du premier trimestre, l économie mondiale est sur une tendance de croissance

Plus en détail

Analyse mensuelle de l'allocation d'actifs

Analyse mensuelle de l'allocation d'actifs Analyse mensuelle de l'allocation d'actifs Octobre 2016 Joost van Leenders, CFA Économiste en chef, Solutions multi-actifs joost.vanleenders@bnpparibas.com +31 20 527 5126 LE CLIMAT D'INVESTISSEMENT EN

Plus en détail

Cartographie 2013 des risques et des tendances sur les marchés financiers et pour l épargne

Cartographie 2013 des risques et des tendances sur les marchés financiers et pour l épargne Cartographie 3 des risques et des tendances sur les marchés financiers et pour l épargne Benoît de Juvigny, secrétaire général Édouard Vieillefond, secrétaire général adjoint Conférence de presse 4 juillet

Plus en détail

AMUNDI REVENUS - Mensuels

AMUNDI REVENUS - Mensuels DIVERSIFIÉ 30/09/2017 Données clés (source : Amundi) Objectif d'investissement Profil de risque et de rendement (SRRI) Valeur Liquidative (VL) : 99,32 ( EUR ) Date de VL et d'actif géré : 29/09/2017 Actif

Plus en détail

Stratégie d investissement 2016 AUTOMOBILE CLUB DE FRANCE MARDI 12 JANVIER 2016

Stratégie d investissement 2016 AUTOMOBILE CLUB DE FRANCE MARDI 12 JANVIER 2016 Stratégie d investissement 2016 AUTOMOBILE CLUB DE FRANCE MARDI 12 JANVIER 2016 Perf 2015 EUR Perf 2015 LC PERFORMANCES DES MARCHÉS ACTIONS (EUR ET LOCAL CURRENCY) PERFORMANCES DES MARCHÉS OBLIGATAIRES

Plus en détail

ANNEXE 8 (A) (B) (24) (C) (29) (D) OCTROI DES PRESTATIONS FAMILIALES

ANNEXE 8 (A) (B) (24) (C) (29) (D) OCTROI DES PRESTATIONS FAMILIALES ANNEXE 8 (A) (B) (24) (C) (29) (D) OCTROI DES PRESTATIONS FAMILIALES (Article 4, paragraphe 8, article 10 bis, point d) et article 122 du règlement d'application) L'article 10 bis point d) du règlement

Plus en détail

Compagnie. Association Asac Fapes. (actif général porté par Allianz Vie) : Epargne Retraite 1, Epargne Retraite 2, Epargne Retraite 2 Plus

Compagnie. Association Asac Fapes. (actif général porté par Allianz Vie) : Epargne Retraite 1, Epargne Retraite 2, Epargne Retraite 2 Plus 27 mai 2016 Compagnie 31/12/2015 : classique : 3,15 Md : 3,38 % Composition du fonds au 31 décembre 2015 92,30% 7,00% 0,70% Obligataire Corporate 29,6% Souverain et parapublic 70,4% B ou moins; BB BBB;

Plus en détail

Revue des marchés Baromètre Scénario économique

Revue des marchés Baromètre Scénario économique La semaine prochaine, la BCE devrait prolonger son programme de QE tout en diminuant ses rachats mensuels Si le sens du changement est clair, son ampleur l est moins L objectif du QE est dorénavant de

Plus en détail