Vu les informations complémentaires reçues en date du 11 décembre 2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Vu les informations complémentaires reçues en date du 11 décembre 2015"

Transcription

1 1/12 Comité sectoriel du Registre national Délibération RN n 07/2016 du 10 février 2016 Objet: Demande de l ASBL Identifin d accéder aux données du Registre national en vue de permettre aux entreprises d assurances d adresser la liste 201 à l Administration fiscale à la suite du décès d une personne assurée (RN-MA ) Le Comité sectoriel du Registre national (ci-après "le comité") ; Vu la loi du 8 août 1983 organisant un Registre national des personnes physiques (ci-après la "LRN") ; Vu la loi du 8 décembre 1992 relative à la protection de la vie privée à l'égard des traitements de données à caractère personnel (ci-après la LVP ), en particulier l'article 31bis ; Vu l'arrêté royal du 17 décembre 2003 fixant les modalités relatives à la composition et au fonctionnement de certains comités sectoriels institués au sein de la Commission de la protection de la vie privée ; Vu la demande A.S.B.L. Identifin reçue le 17 novembre 2015 ; Vu les informations complémentaires reçues en date du 11 décembre 2015 Vu la demande d'avis technique et juridique adressée au Service public fédéral Intérieur en date du 6 janvier 2016 ; Vu le rapport de la Présidente ;

2 Délibération RN 07/2016-2/12 Émet, après délibération, la décision suivante, le 10 février 2016: I. OBJET DE LA DEMANDE 1. La demande a pour objet d autoriser l ASBL Identifin, ci-après le demandeur, à : accéder aux informations visées à l article 3, premier alinéa, 1 et 2 de la LRN ; utiliser le numéro d identification du Registre national (article 8 de la LRN) ; afin de permettre aux entreprises d assurances qui commercialisent des assurances du groupe d activité «vie» au sens de l article 5.12 de la loi du 4 avril 2014 d adresser la liste dite «201» à l Administration fiscale après le décès d une personne assurée, laquelle liste doit mentionner le numéro de Registre national comme le requièrent les articles 96 et 97 du Code des droits de succession, tels que modifiés par la loi du 21 décembre Le demandeur a été créé le 7 janvier 2009 à l initiative des organisations professionnelles des secteurs des assurances (Assuralia) et des banques (Febelfin). Sa mission initiale (et légale) est de centraliser les demandes d accès au Registre national que les entreprises d assurances et les banques doivent introduire dans le cadre de la recherche des fonds dormants, conformément à la loi du 24 juillet 2008 portant des dispositions diverses (articles 23 à 52). Le demandeur est visé à l article 46 de cette loi. 3. Le Comité sectoriel a autorisé le demandeur à accéder au Registre national dans le cadre des fonds dormants par sa délibération n 22/2009 du 25 mars Comme l indique le demandeur, ses missions ont ensuite été étendues à la centralisation des consultations du registre national que : Les entreprises d assurances et les banques doivent effectuer dans le cadre de la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme Les banques ont dû effectuer dans le cadre de la mise sur pied du point de contact central au sein de la Banque Nationale de Belgique. 5. Le demandeur souhaite pouvoir exécuter ce même rôle d intermédiaire pour les entreprises d assurances vie dès lors que celles-ci se voient tenues, par les articles 96 et 97 du Code des droits de succession, de communiquer à l administration fiscale un document appelé «liste 201» à la suite du décès d une personne assurée dans le cadre d une assurance décès, en précisant sur cette liste le numéro de Registre national de la personne décédée. Le demandeur indique être l institution idéale

3 Délibération RN 07/2016-3/12 pour centraliser les demandes d accès au Registre national pour les entreprises d assurances qui ne disposeraient pas encore du numéro de Registre national. II. EXAMEN DE LA DEMANDE A. LÉGISLATION APPLICABLE A.1. Loi du 8 août 1983 (LRN) 6. Conformément à l'article 5, premier alinéa, 2 et à l article 8 de la LRN, l autorisation d accéder aux informations du Registre national et d'utiliser le numéro de ce Registre est accordée par le Comité aux «aux organismes publics ou privés de droit belge pour les informations nécessaires à l accomplissement de tâches d intérêt général qui leur sont confiées par ou en vertu d une loi, d un décret ou d une ordonnance ou de tâches reconnues explicitement comme telles par le comité sectoriel». 7. Le demandeur introduit une demande d accès au Registre national et d autorisation d utilisation du numéro d identification pour le compte des entreprises d assurances vie afin de permettre à ces dernières de remplir l obligation qui leur est impartie par les articles 96 et 97 du Code des droits de succession, tels que modifiés par la loi du 21 décembre Ces dispositions leur imposent de communiquer à l administration fiscale un document dit «liste 201» à la suite du décès d une personne assurée dans le cadre d une assurance décès. 8. Les articles 92, 2 et 93, 2, de la loi du 21 décembre 2013 prévoit que : «2 l'article [96/97] est complété par trois alinéas rédigés comme suit : Les institutions et personnes visées à l'alinéa 1er sont tenues d'indiquer dans la liste le numéro du registre national du défunt ou son numéro d'identification dans le registre bis, attribué en application de l'article 4, 2, de la loi du 15 janvier 1990 relative à l'institution et à l'organisation d'une Banque-carrefour de la sécurité, lorsqu'elles sont habilitées à utiliser ce numéro. Le Roi peut prescrire que la liste soit communiquée par voie électronique et en définir les modalités complémentaires. 9. Le demandeur indique introduire la demande d accès pour le compte des entreprises d assurances vies ne disposant pas encore du numéro de Registre national. Il précise en effet que si certaines entreprises d assurances disposent de ce numéro d identification, c est dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d argent et de la recherche de fonds dormants pour lesquels la consultation

4 Délibération RN 07/2016-4/12 du Registre national et l utilisation du numéro de RN ne sont prévues que pour des hypothèses très spécifiques qui en outre ne concernent pas l assuré, contrairement à l obligation ressortant des articles 96 et 97 du Code des droits de succession, mais bien le preneur d assurance ou le bénéficiaire. L ensemble des entreprises d assurances du secteur concerné par les dispositions 96 et 97 susmentionnées ne dispose donc pas forcément de ce numéro d identification pour la personne assurée décédée. 10. Outre les explications fournies par le demandeur, le Comité constate que le texte de ces dispositions ne semblent prévoir de communication du numéro de Registre national que dans l hypothèse où l entreprise d assurance concernée disposerait déjà de ce numéro. Autrement dit, à première vue, seules ces entreprises-là seraient tenues de communiquer le numéro de Registre national. 11. Toutefois, le Comité constate tout d abord que toutes les entreprises d assurances vie sont soumises à l obligation de communiquer la «liste 201» à l Administration fiscale suite au décès de l un de leurs assurés. Les articles 96 et 97 ne distinguent en effet pas entre celles disposant du numéro de RN et celles n en disposant pas pour assumer cette obligation imposée aux tiers en vue d assurer la juste perception des droits de succession dus par suite du décès d habitants du Royaume. De plus, la communication du numéro de RN apparaît comme un moyen de facilitation administrative et de garantie d éviter les confusions sur la personne décédée, assurée auprès de l entreprise d assurance vie qui communique la «liste 201» la concernant. 12. Ensuite, le demandeur qui introduit la demande pour le compte de l ensemble des entreprises d assurances vie est déjà autorisé à intervenir pour le compte des entreprises d assurances concernées par la lutte contre le blanchiment d argent et la recherche de comptes dormants, à accéder au Registre national et faire usage du numéro de RN. Ce faisant, opérer une distinction entre les quelques entreprises d assurances déjà autorisées à utiliser le numéro de RN et celles qui ne le seraient pas, entraînerait non seulement des complications dans la mission impartie au demandeur mais également une différence de traitement entre entreprises d assurance dans le cadre d une même obligation, différence qui ne se justifie pas à la connaissance du Comité. 13. Au regard de ce qui précède, et dans la mesure où, en vue de l'exécution de ces tâches, les entreprises d assurances vie doivent traiter et contrôler des données d'identification de leurs assurés décédés, elles entrent en considération, en vertu des articles 5, premier alinéa, 2 et 8 de la LRN, pour être autorisées à accéder au Registre national et en utiliser le numéro.

5 Délibération RN 07/2016-5/ En ce qui concerne le demandeur, le Comité constate qu il a déjà été autorisé à accéder aux données du Registre national et à en utiliser le numéro d identification Ces autorisations ont néanmoins été prises sur pied de dispositions légales prévoyant expressément l intervention du demandeur pour l accès direct au Registre national pour le compte des entreprises d assurances, des organismes bancaires et autres organismes financiers 2, ce qui n est pas le cas pour la présente demande 16. Dans la mesure où Identifin a été précédemment désignée expressément par la loi pour intervenir pour le compte de des entreprises d assurances et autres organismes financiers pour accéder au Registre national et que les articles 96 et 97 donnent expressément l autorisation aux institutions financières qui y sont déjà autorisées, à accéder au Registre national, soutenir qu Identifin est dans le cas présent exclu de ses mission d intermédiaires à leur service serait priver d efficacité l autorisation lui ayant été accordée dans le cadre de ces autres législations. Par ailleurs, outre les dispositions expresses, le demandeur souligne qu il est «l institution idéale pour centraliser les demandes d accès au Registre national introduites par les entreprises d assurances dans ce cadre», dès lors qu il «dispose de l infrastructure et de l encadrement nécessaires pour traiter ce type de demandes dans le respect de la législations sur le registre national et sur la protection des données» et «les autorisations qui lui ont été accordées dans le passé par le Comité sectoriel démontrent qu elle répond à toutes les conditions pour assumer cette tâche». 17. Vu ce qui précède, le Comité estime que pour pouvoir être considéré comme légitime à intervenir comme intermédiaire dans l accès au Registre national pour les entreprises d assurances vie visées aux articles 96 et 97 du Code des droits de succession, le demandeur doit préalablement modifier ses statuts afin d y inscrire expressément cette nouvelle intervention dans le cadre de son objet social.. A.2. Loi du 8 décembre 1992 (LVP) 18. En vertu de l'article 4 de la LVP, les informations du Registre national et le numéro de Registre national constituent des données à caractère personnel dont le traitement n'est autorisé que pour des 1 Délibération RN n 22/2009 du 25 mars 2009 : recherche de titulaires de comptes dormants et Délibération n 02/2011 du 26 janvier 2011 : en vue de l application de l article 16 de la loi du 11 janvier 1993 relative à la prévention de l'utilisation du système financier aux fins du blanchiment de capitaux et du financement du terrorisme. 2 Articles 26, 36 et 46 de la loi du 24 juillet 2008 portant des dispositions diverses ; article 18 de la loi du 18 janvier 2010 modifiant la loi du 11 janvier 1993 relative à la prévention de l'utilisation du système financier aux fins du blanchiment de capitaux et du financement du terrorisme, et le Code des sociétés ; A.R. du 3 février 2014 autorisant la Banque Nationale de Belgique et les établissements de banque, de change, de crédit et d épargne visés à l article 322 du Code des Impôts sur les revenus 1992 à accéder temporairement au Registre national des personnes physiques.

6 Délibération RN 07/2016-6/12 finalités déterminées, explicites et légitimes. Les données à caractère personnel doivent, en outre, être adéquates, pertinentes et non excessives au regard des finalités pour lesquelles elles sont traitées. B. FINALITÉ 19. Les entreprises d assurances vie souhaitent accéder aux données du Registre national et faire usage du numéro d identification de leur assuré décédé afin de communiquer ce numéro sur la «liste 201» qu elles sont tenues d envoyer à l Administration fiscale après le décès de la personne concernée, tel que le prévoient les articles 96 et 97 du Code des droits de succession, tel que modifié par la loi du 21 décembre La difficulté réside dans le fait que les entreprises d assurances vie concernées ne disposent pas toutes du numéro de Registre national, seules celles qui y sont autorisées pour les finalités de lutte contre le blanchiment et de recherche de fonds dormants pouvant en faire usage à ce jour. Par ailleurs les législations relatives à ces deux autres finalités ne concernent pas l assuré, tel que c est le cas dans la présente demande, mais bien le preneur d assurance et/ou le bénéficiaire du contrat d assurance vie. 21. Comme expliqué au point A de la présente délibération, il est néanmoins nécessaire pour les entreprises d assurance vie visées d obtenir l autorisation d accéder à certaines données du Registre national et de faire usage du numéro d identification afin de remplir au mieux l obligation à laquelle elles sont tenues par les dispositions 96 et 97 du Code de droits de succession et de permettre à l Administration fiscale destinataire de la liste 201 d effectuer le plus efficacement son travail. 22. Le Comité constate dès lors, dans le chef des entreprises d assurance vie, qu il s'agit d'une finalité déterminée et explicite et que celle-ci est également légitime au sens d article 4, 1 et 2, de la LVP étant donné que les traitements de données à caractère personnel qui en découlent se fondent sur l'article 5, premier alinéa, c) et e) de la LVP. 23. Identifin souhaite, à l instar de ce qu il fait en matière de fonds dormants et de lutte contre le blanchiment de capitaux, accéder au registre national afin de gérer de manière centralisée les accès au RN et de pouvoir, dans le cadre de la présente demande, communiquer le numéro de Registre national aux entreprises d assurances vie qui lui en font la demande pour pouvoir remplir leurs obligations imparties par les articles 96 et 97 du Code des droits de succession. 24. En ce qui concerne le demandeur (Identifin), le Comité constate que celui-ci est le mieux placé pour intervenir en tant que centralisateur des accès pour le compte de ces entreprises d assurances vie. Qu il en sera ainsi en tout état de cause pour les entreprises d assurances disposant déjà du

7 Délibération RN 07/2016-7/12 numéro de Registre national dans le cadre d autres législations et pour lesquelles Identifin avait reçu mandat exprès pour ce faire. Qu il doit dès lors en être tout autant pour les autres entreprises d assurances vie également soumises à l obligation de communication de la «liste 201» mais ne disposant pas encore du numéro de Registre national, afin d éviter toute disparité de traitement entre ces entreprises d assurances et de garantir une bonne gestion des accès au registre national. Le Comité estime donc que la finalité poursuivie par le demandeur est conforme à l article 4, 1 et 2, de la LVP et à l'article 5, premier alinéa, e) de la LVP. C. PROPORTIONNALITÉ C.1. Quant aux données 25. Le demandeur souhaite avoir accès aux données mentionnées à l'article 3, premier alinéa, 1 et 2 de la LRN, à savoir : les nom et prénoms ; la date de naissance. 26. Le demandeur explique que ces données lui permettent d éviter, de détecter et de traiter les homonymes afin d être certain de recueillir le numéro de registre national de la bonne personne. 27. Au vu de l'explication fournie dans la demande, le Comité considère qu'un accès aux informations mentionnées à l'article 3, premier alinéa, 1 et 2 de la LRN est proportionnel, pertinent et non excessif au regard de la finalité poursuivie (article 4, 1, 3, de la LVP). C.2. Quant à l utilisation du numéro de Registre national 28. En vertu des articles 96 et 97 du Code des droits de succession, les entreprises d assurance vie qui disposent déjà du numéro de Registre national sont tenues d en faire mention sur la «liste 201» qui doit être communiquée à l Administration fiscale à la suite de chaque décès de l un de leurs assurés. La nécessité de reconnaître le droit d usage de ce même numéro aux autres entreprises d assurances vie, à savoir celles qui n en disposent pas déjà, se justifie au regard de ce que celles-ci sont en tout état de cause tenues par la même obligation de communication de la «liste 201» et que cela permettra d assurer l efficacité du travail administratif tant de ces dernières que de l Administration fiscale. 29. Le demandeur intervenant déjà en tant qu intermédiaire pour ce numéro d identification pour les entreprises «qui en disposent déjà», celui-ci doit être à-même de fournir le même service aux

8 Délibération RN 07/2016-8/12 autres entreprises d assurance, dès que cela rentre dans le cadre des missions qui lui sont d ordinaire imparties. 30. Au regard et dans les limites de ce qui précède, il est établi que l utilisation du numéro de Registre national est conforme à l article 4, 1, 3 de la LVP. C.3. Quant à la fréquence de l'accès et à la durée pour laquelle l'accès et l'utilisation sont demandés 31. Un accès permanent aux informations du Registre national est sollicité, dès lors que le Registre national devra être consulté à la suite de chaque décès d une personne assurée. 32. Le Comité constate que dans ces circonstances, un accès permanent est justifié (article 4, 1, 3 de la LVP). 33. Étant donné que l obligation imposée par le Code de droit des successions aux entreprises d assurance vie n a pas été limitée dans le temps, l'utilisation est demandée pour une durée indéterminée. 34. Par ailleurs, bien que non expressément prévue par cette même loi, la légitimité de l intervention du demandeur en tant qu intermédiaire a été démontrée ci-avant. 35. À la lumière de ce qui précède, le Comité constate donc qu'une autorisation pour une durée indéterminée est justifiée (article 4, 1, 3 de la LVP). C.4. Quant au délai de conservation 36. D'après la demande, les données extraites du Registre national suite à une demande motivée ne sont pas conservées par le demandeur mais seront en revanche conservées durant un mois par les entreprises d assurances concernées. Le demandeur ne conservera pas non le numéro de RN mais celui-ci sera par contre conservé pendant une période de 10 ans à compter du jour où le délai pour le dépôt de la déclaration de succession par le ou les bénéficiaire(s) est expiré. Il s agit du délai de prescription maximum prévu par le Code des droits de succession Le Comité constate que dans la mesure où le demandeur et les entreprises d assurances respectent ce qui précède, ils agissent conformément à l'article 4, 1, 5 de la LVP. 3 Cfr. Articles 137, 3, du Code des droits de succession des régions wallonne et de Bruxelles-capitale et du Vlaamse Codex Fiscaliteit.

9 Délibération RN 07/2016-9/12 C.5. Usage interne et/ ou communication à des tiers 38. Le demandeur n'utilise pas les données qu'il a obtenues du Registre national sur la base d'une demande motivée. Il en va de même pour le numéro de Registre national. Les données et le numéro sont communiquées aux entreprises d assurances vie amenées à établir la «liste 201». 39. Le Comité en prend acte. 40. Lesdites données et le numéro de registre national seront ensuite communiquées au fonctionnaire compétent de l Administration fiscale à qui les lites 201 doivent être adressées. Il s agit plus précisément du fonctionnaire de l Administration générale de la documentation patrimoniale désigné à cette fin Le Comité en prend acte. C.6. Connexions en réseau 42. D'après les explications fournies par le demandeur, il apparaît qu'aucune information ne sera échangée avec des tiers sur la base du numéro d'identification et qu'il n'y aura par conséquent pas de connexion en réseau. 43. Le Comité en prend acte. 44. Par souci d'exhaustivité, le Comité souligne que : si des connexions en réseau sont mises en place ultérieurement, le demandeur devra l en informer au préalable ; en tout état de cause, le numéro d identification du Registre national ne pourra être utilisé dans des relations avec des tiers que pour autant que cela s'inscrive dans le cadre des finalités pour lesquelles ceux-ci ont également été autorisés à se servir dudit numéro. 4 Cfr. Articles 96 et 97 du Code des droits de succession.

10 Délibération RN 07/ /12 D. SÉCURITÉ D.1. Conseiller en sécurité de l'information 45. Conformément à l'article 8, 2, premier alinéa et à l'article 10 de la LRN, chaque instance autorisée à accéder aux informations du Registre national et/ou à en utiliser le numéro d'identification est tenue de désigner un conseiller en sécurité de l'information. 46. Identifin a communiqué l'identité de son conseiller en sécurité de l'information. D'après la demande et les informations communiquées, il apparaît que l'intéressé peut être admis en tant que conseiller en sécurité de l'information. 47. Les entreprises d assurance vie n ont quant à elles pas communiqué l identité de leur(s) conseiller(s) en sécurité de l information, ce qui doit être fait. Un conseiller en sécurité de l information doit pouvoir apprécier, en toute indépendance, la sécurité de l information. Lors de la communication de l'identité du conseiller en sécurité de l'information, il faut en outre spécifier : le profil de la fonction, avec indication de la place dans l'organisation, les résultats à atteindre et les compétences requises ; la formation que l'intéressé a reçue ou dont il bénéficiera ; le temps que l'intéressé peut consacrer à la fonction ; les autres fonctions que l'intéressé exerce éventuellement et qui ne peuvent pas être incompatibles avec celle de conseiller en sécurité de l'information. D.2. Politique de sécurité de l'information 48. D'après les documents fournis par Identifin, il apparaît que cette dernière dispose d'une politique de sécurité ainsi que d'un plan en application de celle-ci. 49. Le Comité en prend acte. 50. Les entreprises d assurances vie devant répondre de l obligation de communication de la «liste 201» doivent fournir au Comité des informations au sujet de leur politique de sécurité de l'information.

11 Délibération RN 07/ /12 D.3. Personnes ayant accès aux données, utilisant le numéro d'identification et liste de ces personnes 51. D'après la demande, il apparaît qu'au sein du service du personnel du demandeur, aucun membre du personnel n aura accès aux données, le processus étant intégralement automatisé. Chaque entreprise d assurance dispose en effet d un «directory» qui lui est propre au sein duquel les réponses à ses requêtes d accès au registre national lui seront exclusivement accessibles. 52. Les entreprises d assurances communiqueront par ailleurs à Identifin la liste des personnes qui, en leur sein, sont habilitées à accéder aux données. Cette liste sera continuellement mise à jour et est en outre tenue à la disposition du Comité sectoriel. Le Comité constate que cela rencontre les prescriptions de l article 12 de la LRN. 53. Avant de traiter les requêtes d'accès au Registre national formulées par les entreprises d assurances vie mentionnées aux articles 96 et 97 du Code des droits de succession, Identifin devra s'assurer que la liste desdits membres du personnel lui a été communiquée. 54. En outre, les personnes reprises sur lesdites listes devront signer une déclaration dans laquelle elles s engagent à préserver la sécurité et le caractère confidentiel des données. PAR CES MOTIFS, le Comité, 1 autorise aux conditions exposées dans la délibération et à la condition suspensive de la modification préalable des statuts de l A.S.B.L. Identifin telle que visée au point 17 de la délibération : Identifin à accéder au Registre national et à utiliser le numéro de Registre national afin de le transmettre aux entreprises d assurances vie concernées par l obligation imposée par les articles 96 et 97 du Code des droits de succession de communiquer la «liste 201» à l Administration fiscale avec mention du numéro de Registre national de l un de leurs assurés décédé; Les entreprises d assurances précitées à utiliser le numéro de Registre national pour le communiquer à l Administration fiscale lors de l envoi de la liste 201 visée aux articles 96 et 97 du Code des droits de succession ;

12 Délibération RN 07/ /12 2 stipule que les autorisations susmentionnés sont valables pour une durée indéterminée et doivent être appliquées dans le respect des modalités définies dans la présente délibération, ce qui implique, pour l'accès aux informations du Registre national, qu'il s'agit d'un accès permanent limité aux données mentionnées à l'article 3, premier alinéa, 1 et 2, et 8 de la LRN. Avant de traiter une requête d'accès au Registre national formulée par les entreprises d assurances vie visées par les dispositions 96 et 97 du Code des droits de successions, Identifin devra s'assurer que le Comité a pu constater, sur la base des documents et renseignements fournis par les intéressées, que ces derniers : ont désigné un conseiller en sécurité de l'information présentant les garanties nécessaires ; ont transmis des informations adéquates relatives à la sécurité de l'information. Le Comité en informera systématiquement Identifin. 3 stipule que lors de toute modification ultérieure de l organisation de la sécurité de l information pouvant avoir un impact sur les réponses données au questionnaire sécurité fourni au Comité (désignation du conseiller en sécurité et réponses aux questions relatives à l organisation de la sécurité), le demandeur adressera au Comité un nouveau questionnaire relatif à l'état de la sécurité de l'information complété conformément à la vérité. Le Comité en accusera réception et se réserve le droit de réagir ultérieurement, s'il y a lieu. 4 stipule que lorsqu il enverra un questionnaire relatif à l état de la sécurité de l information aux instances habilitées, ces dernières devront le compléter conformément à la vérité et le renvoyer au Comité qui en accusera réception, tout en se réservant le droit de réagir ultérieurement, s il y a lieu. L Administrateur f.f., La Présidente, (sé) An Machtens (sé) Mireille Salmon

Vu les informations complémentaires reçues le 07/08/2014 et le 08/08/2014 ;

Vu les informations complémentaires reçues le 07/08/2014 et le 08/08/2014 ; 1/8 Comité sectoriel du Registre national Délibération RN n 72/2014 du 10 septembre 2014 Objet: demande formulée par l'asbl RENTA en sa faveur et en celle de ses membres afin de pouvoir utiliser le numéro

Plus en détail

DELIBERATION RN n 32/ 2005 DU 15 JUIN 2005

DELIBERATION RN n 32/ 2005 DU 15 JUIN 2005 ROYAUME DE BELGIQUE Bruxelles, le Adresse : Av. Rue de Haute, la porte 139, de B-1000 Hal, 5 Bruxelles - 8, B-1060 Bruxelles Tél.: +32(0)2/542.72.00 +32(0)2/213.85.40 E-mail : commission@privacy.fgov.be

Plus en détail

données à caractère personnel (ci-après LVP), en particulier l'article 31bis ;

données à caractère personnel (ci-après LVP), en particulier l'article 31bis ; 1/9 Comité sectoriel du Registre national Délibération RN n 10/2011 du 16 février 2011 Objet: Demande de la Fédération Royale du Notariat (FRNB) d accéder aux données du Registre national et d utiliser

Plus en détail

Vu les informations complémentaires reçues en date des 18 mai, 5 et 9 juin 2015 ;

Vu les informations complémentaires reçues en date des 18 mai, 5 et 9 juin 2015 ; 1/7 Comité sectoriel du Registre national Délibération RN n 46/2015 du 29 juillet 2015 Objet: Demande d autorisation du Forem d utiliser le numéro d identification du Registre national pour la gestion

Plus en détail

Vu les informations complémentaires reçues en date du 16/10/2014 ;

Vu les informations complémentaires reçues en date du 16/10/2014 ; 1/8 Comité sectoriel du Registre national Délibération RN n 98/2014 du 19 novembre 2014 Objet: Demande de la Banque nationale de Belgique (BNB) à pouvoir accéder au Registre national et utiliser le numéro

Plus en détail

Objet: projet d accord de coopération entre les Centres publics d action sociale et l Office du travail de la Communauté germanophone (A/2010/002)

Objet: projet d accord de coopération entre les Centres publics d action sociale et l Office du travail de la Communauté germanophone (A/2010/002) 1/11 Avis n 07/2010 du 17 mars 2010 Objet: projet d accord de coopération entre les Centres publics d action sociale et l Office du travail de la Communauté germanophone (A/2010/002) La Commission de la

Plus en détail

Vu les dernières informations complémentaires reçues le 15 décembre 2016 ;

Vu les dernières informations complémentaires reçues le 15 décembre 2016 ; 1/8 Comité sectoriel du Registre national Délibération RN n 04/2017 du 18 janvier 2017 Objet : demande d'autorisation formulée par le Sénat afin d'utiliser le numéro de Registre national dans le cadre

Plus en détail

fonctionnement de certains comités sectoriels institués au sein de la Commission de la protection de la vie privée ;

fonctionnement de certains comités sectoriels institués au sein de la Commission de la protection de la vie privée ; 1/6 Comité sectoriel du Registre national Délibération RN n 09/2013 du 16 janvier 2013 Objet: Utilisation du numéro d'identification des personnes physiques du Registre national pour la consultation du

Plus en détail

Délibération. organisant. la loi du "LRN") ; 8 août la vie privée ;

Délibération. organisant. la loi du LRN) ; 8 août la vie privée ; 1/ /11 Comité sectoriel du Registre national Délibération RN n 51/ 2015 du 2 septembre 2015 Objet: Autorisation générale d utilisation du numéro de Registre national des professionnels de la santé par

Plus en détail

fonctionnement de certains comités sectoriels institués au sein de la Commission de la protection de la vie privée ;

fonctionnement de certains comités sectoriels institués au sein de la Commission de la protection de la vie privée ; 1/11 Comité sectoriel du Registre national Délibération RN n 61/2012 du 18 juillet 2012 Objet: demande d accès aux données du Registre National dans le cadre tant du traitement des demandes d accès à la

Plus en détail

Vu la demande de l'institut de formation judiciaire, reçue le 15/03/2012 ;

Vu la demande de l'institut de formation judiciaire, reçue le 15/03/2012 ; 1/6 Comité sectoriel du Registre national Délibération RN n 37/2012 du 9 mai 2012 Objet : demande formulée par l'institut de formation judiciaire afin d'utiliser le numéro d'identification du Registre

Plus en détail

Vu la demande de l'agence Inspection de l'aide sociale, de la Santé publique et de la Famille, reçue le 03/12/2009 ;

Vu la demande de l'agence Inspection de l'aide sociale, de la Santé publique et de la Famille, reçue le 03/12/2009 ; 1/7 Comité sectoriel du Registre national Délibération RN n 09/2010 du 24 mars 2010 Objet: demande émanant de l'agence Inspection de l'aide sociale, de la Santé publique et de la Famille afin d'utiliser

Plus en détail

Vu la demande de la Société wallonne du crédit social reçue le 3 juillet 2014;

Vu la demande de la Société wallonne du crédit social reçue le 3 juillet 2014; 1/9 Comité sectoriel du Registre national Délibération RN n 77/2014 du 8 octobre 2014 Objet: Demande d accès aux données du Registre national et d utilisation du numéro d identification formulée par la

Plus en détail

Vu la demande de la "Vlaams Energieagentschap", reçue le 5 août 2016 ;

Vu la demande de la Vlaams Energieagentschap, reçue le 5 août 2016 ; 1/9 Comité sectoriel du Registre national Délibération RN n 82/2016 du 19 octobre 2016 Objet : demande de la "Vlaams Energieagentschap" (Agence flamande de l'énergie) afin d'utiliser le numéro de Registre

Plus en détail

fonctionnement de certains comités sectoriels institués au sein de la Commission de la protection de la vie privée ;

fonctionnement de certains comités sectoriels institués au sein de la Commission de la protection de la vie privée ; 1/9 Comité sectoriel du Registre national Délibération RN n 27/2015 du 22 avril 2015 Objet: Demande d accès au Registre national formulée par la Direction de l Adoption Autorité Centrale Communautaire

Plus en détail

données à caractère personnel (ci-après la LVP ), en particulier l'article 31bis ;

données à caractère personnel (ci-après la LVP ), en particulier l'article 31bis ; 1/9 Comité sectoriel du Registre national Délibération RN n 87/2016 du 16 novembre 2016 Objet: Demande d extension de l arrêté royal du 4 mai 1992 autorisant l'accès de certaines autorités du Ministère

Plus en détail

données à caractère personnel (ci-après LVP), en particulier l'article 29 ; Avis n 14/2016 du 27 avril 2016

données à caractère personnel (ci-après LVP), en particulier l'article 29 ; Avis n 14/2016 du 27 avril 2016 1/8 Avis n 14/2016 du 27 avril 2016 Objet: Projet d arrêté royal portant exécution de l article 156bis, alinéa 1, première phrase, de la loi du 29 avril 1996 portant des dispositions sociales, en ce qui

Plus en détail

Comité sectoriel du Registre national. Vu la demande de la vzw Bibnet reçue le 20/03/2009 ; et la demande complémentaire reçue le 19/04/2009

Comité sectoriel du Registre national. Vu la demande de la vzw Bibnet reçue le 20/03/2009 ; et la demande complémentaire reçue le 19/04/2009 1/10 Comité sectoriel du Registre national Délibération RN n 28/2009 du 18 mai 2009 Objet: demande de Bibnet pour les bibliothèques néerlandophones de Flandre et de Bruxelles d'avoir accès aux informations

Plus en détail

données à caractère personnel (ci-après la "LVP"), en particulier l'article 31bis;

données à caractère personnel (ci-après la LVP), en particulier l'article 31bis; 1/10 Comité sectoriel du Registre national Délibération RN n 01/2016 du 6 janvier 2016 Objet : demande de l'asbl European Registry For Internet Domains (EURid) afin d'accéder à des informations du Registre

Plus en détail

AVIS N 09 / 2007 du 21 mars 2007. La Commission de la protection de la vie privée ;

AVIS N 09 / 2007 du 21 mars 2007. La Commission de la protection de la vie privée ; ROYAUME DE BELGIQUE Bruxelles, le Adresse : Rue Haute, 139, B-1000 Bruxelles Tél.: +32(0)2/213.85.40 E-mail : commission@privacycommission.be Fax.: +32(0)2/213.85.65 http://www.privacycommission.be COMMISSION

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSSS/16/023 DÉLIBÉRATION N 16/008 DU 2 FÉVRIER 2016 RELATIVE À LA CRÉATION D'UNE BANQUE DE DONNÉES "TAMPON" AUPRÈS DE LA

Plus en détail

ROYAUME DE BELGIQUE 1000 Bruxelles, le Adresse postale : Ministère de la Justice

ROYAUME DE BELGIQUE 1000 Bruxelles, le Adresse postale : Ministère de la Justice ROYAUME DE BELGIQUE 1000 Bruxelles, le Adresse postale : Ministère de la Justice Bd. de Waterloo, 115 Bureaux : Rue de la Régence, 61 Tél. : 02 / 542.72.00 Fax : 02 / 542.72.12 COMMISSION DE LA PROTECTION

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» CSSS/09/012 DELIBERATION N 09/010 DU 3 FEVRIER 2009 RELATIVE A LA COMMUNICATION DE DONNEES A CARACTERE PERSONNEL AU NIVEAU

Plus en détail

fonctionnement de certains comités sectoriels institués au sein de la Commission de la protection de la vie privée ;

fonctionnement de certains comités sectoriels institués au sein de la Commission de la protection de la vie privée ; 1/10 Comité sectoriel du Registre national Délibération RN n 55/2015 du 30 septembre 2015 Objet: Demande d autorisation émanant du Conseil de la Jeunesse de la Fédération Wallonie- Bruxelles afin d être

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Avis CNC 2010/12 - Principes comptables généraux applicables aux instruments financiers dérivés 1

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Avis CNC 2010/12 - Principes comptables généraux applicables aux instruments financiers dérivés 1 COMMISSION DES NORMES COMPTABLES Avis CNC 2010/12 - Principes comptables généraux applicables aux instruments financiers dérivés 1 Avis du 8 septembre 2010 I. Introduction a. Absence de cadre conceptuel

Plus en détail

données à caractère personnel (ci-après LVP), en particulier l'article 29 ; Avis n 26/2010 du 22 septembre 2010

données à caractère personnel (ci-après LVP), en particulier l'article 29 ; Avis n 26/2010 du 22 septembre 2010 1/9 Avis n 26/2010 du 22 septembre 2010 Objet: Projet d Arrêté royal relatif aux règles de fonctionnement des jeux de hasard automatiques dont l exploitation est autorisée dans les établissements de jeux

Plus en détail

du Comité de surveillance statistique institué au sein de la Commission de la protection de la vie privée ;

du Comité de surveillance statistique institué au sein de la Commission de la protection de la vie privée ; 1/10 La Commission de la protection de la vie privée Délibération STAT n 32/2008 du 5 novembre 2008 Objet : demande formulée par l'observatoire du Crédit et de l'endettement (OCE) afin d'obtenir de la

Plus en détail

Vu les informations complémentaires reçues le 24/07/2015 et le 28/08/2015 ;

Vu les informations complémentaires reçues le 24/07/2015 et le 28/08/2015 ; 1/6 Comité sectoriel du Registre national Délibération RN n 57/2015 du 30 septembre 2015 Objet : demande de l'asbl European Registry For Internet Domains (EURid) afin d'accéder à des informations du Registre

Plus en détail

Evolutions récentes relatives à la prévention du blanchiment de capitaux

Evolutions récentes relatives à la prévention du blanchiment de capitaux Circulaire FSMA_2013_20 du 18/12/2013 Evolutions récentes relatives à la prévention du blanchiment de capitaux Champ d'application : Toutes les entreprises qui relèvent des compétences de contrôle de la

Plus en détail

Les droits et obligations liés aux activités numériques. Le correspondant Informatique et Libertés D1-5

Les droits et obligations liés aux activités numériques. Le correspondant Informatique et Libertés D1-5 Les droits et obligations liés aux activités numériques Le correspondant Informatique et Libertés D1-5 La loi du 6 janvier 1978 dite «loi Informatique et Libertés» a été profondément remanié suite à la

Plus en détail

Impôts directs >> Circulaires >> Impôt des personnes physiques / Impôt des sociétés. Circulaire n Ci.RH.243/589.859 (AFER 19/2008) dd. 29.05.

Impôts directs >> Circulaires >> Impôt des personnes physiques / Impôt des sociétés. Circulaire n Ci.RH.243/589.859 (AFER 19/2008) dd. 29.05. Impôts directs >> Circulaires >> Impôt des personnes physiques / Impôt des sociétés CIRC 29.05.08/1 Circulaire n Ci.RH.243/589.859 (AFER 19/2008) dd. 29.05.2008 AVANTAGE DE TOUTE NATURE Participation à

Plus en détail

Plan - Contrat de mise à disposition et d utilisation du service. Swiss Life Plus

Plan - Contrat de mise à disposition et d utilisation du service. Swiss Life Plus Plan - Contrat de mise à disposition et d utilisation du service Swiss Life Plus - Acceptation du contrat de mise à disposition et d utilisation du service Swiss Life Plus Contrat de mise à disposition

Plus en détail

Résumé de l avis approuvé le 9 juin 2004 et rendu sur base de l article 133, alinéa 10 du Code des sociétés

Résumé de l avis approuvé le 9 juin 2004 et rendu sur base de l article 133, alinéa 10 du Code des sociétés COMITÉ D AVIS ET DE CONTRÔLE DE L INDÉPENDANCE DU COMMISSAIRE Ref: Accom AVIS 2004/2 Résumé de l avis approuvé le 9 juin 2004 et rendu sur base de l article 133, alinéa 10 du Code des sociétés Introduction

Plus en détail

fonctionnement de certains comités sectoriels institués au sein de la Commission de la protection de la vie privée ;

fonctionnement de certains comités sectoriels institués au sein de la Commission de la protection de la vie privée ; 1/8 Comité sectoriel du Registre national Délibération RN n 39/2008 du 30 juillet 2008 Objet : demande formulée par Het Belgische Rode Kruis, Rode Kruis-Vlaanderen, Dienst voor het Bloed (La Croix-Rouge

Plus en détail

fonctionnement de certains comités sectoriels institués au sein de la Commission de la protection de la vie privée ;

fonctionnement de certains comités sectoriels institués au sein de la Commission de la protection de la vie privée ; 1/11 Comité sectoriel du Registre national Délibération RN n 69/2015 du 9 décembre 2015 Concerne : demande formulée par le "Vlaams Instituut voor het Onroerend Erfgoed" (Institut Flamand pour le Patrimoine

Plus en détail

COM/2015/20008. L EIT a son siège à Budapest. Pour plus d'informations, veuillez consulter son site Internet: http://eit.europa.eu

COM/2015/20008. L EIT a son siège à Budapest. Pour plus d'informations, veuillez consulter son site Internet: http://eit.europa.eu AVIS DE VACANCE POUR UN POSTE DE DIRECTEUR (GRADE AD 14) de l Institut européen d innovation et de technologie (EIT), Budapest Journal officiel C 222 A du 7/7/2015 COM/2015/20008 Présentation L Institut

Plus en détail

fonctionnement de certains comités sectoriels institués au sein de la Commission de la protection de la vie privée ;

fonctionnement de certains comités sectoriels institués au sein de la Commission de la protection de la vie privée ; 1/8 Comité sectoriel du Registre national Délibération RN n 07/2013 du 16 janvier 2013 Objet: demande formulée par le Centre d Informatique pour la région bruxelloise (CIRB) afin de pouvoir utiliser le

Plus en détail

Position AMF n 2006-23 Questions-réponses relatives au régime applicable aux conseillers en investissements financiers

Position AMF n 2006-23 Questions-réponses relatives au régime applicable aux conseillers en investissements financiers Position AMF n 2006-23 Questions-réponses relatives au régime applicable aux conseillers en investissements financiers Textes de référence : article L. 541-1 du code monétaire et financier et articles

Plus en détail

1. Le 5 e alinéa est remplacé par le libellé suivant : Mesdames, Messieurs,

1. Le 5 e alinéa est remplacé par le libellé suivant : Mesdames, Messieurs, Luxembourg, le 19 mai 2011 Lettre circulaire 11/7 du Commissariat aux Assurances portant modification de la lettre circulaire 11/2 relative à l évaluation des risques d exposition au blanchiment et au

Plus en détail

fonctionnement de certains comités sectoriels institués au sein de la Commission de la protection de la vie privée ;

fonctionnement de certains comités sectoriels institués au sein de la Commission de la protection de la vie privée ; 1/10 Comité sectoriel du Registre national Délibération RN n 18/2010 du 16 juin 2010 Objet : demande formulée par le SPF Mobilité et Transports afin d'obtenir l'accès aux informations du Registre national

Plus en détail

données à caractère personnel (ci-après la "LVP"), en particulier l'article 31bis ;

données à caractère personnel (ci-après la LVP), en particulier l'article 31bis ; 1/9 Comité sectoriel du Registre national Délibération RN n 10/2013 du 16 janvier 2013 Objet : demande formulée par des sociétés mutualistes d'assurance afin d'utiliser le numéro d'identification du Registre

Plus en détail

SERVICE PUBLIC FEDERAL FINANCES

SERVICE PUBLIC FEDERAL FINANCES SERVICE PUBLIC FEDERAL FINANCES 14 JUIN 2005. Arrêté royal relatif au marché des rentes ALBERT II, Roi des Belges, A tous, présents et à venir, Salut. (M.B. 30 juin 2005) Vu l'arrêté loi du 18 mai 1945

Plus en détail

Annexe à la circulaire PPB-2007-7-CPB concernant l administration d instruments financiers TABLE DES MATIÈRES

Annexe à la circulaire PPB-2007-7-CPB concernant l administration d instruments financiers TABLE DES MATIÈRES PPB-2007-7-CPB-1 2 Annexe à la circulaire PPB-2007-7-CPB concernant l administration d instruments financiers Table des matières 0. Base légale et énumération des principes TABLE DES MATIÈRES 1. Responsabilité

Plus en détail

ACCORD ENTRE LE ROYAUME DE BELGIQUE ET LA PRINCIPAUTE DE LIECHTENSTEIN EN VUE DE L ECHANGE DE RENSEIGNEMENTS EN MATIERE FISCALE

ACCORD ENTRE LE ROYAUME DE BELGIQUE ET LA PRINCIPAUTE DE LIECHTENSTEIN EN VUE DE L ECHANGE DE RENSEIGNEMENTS EN MATIERE FISCALE ACCORD ENTRE LE ROYAUME DE BELGIQUE ET LA PRINCIPAUTE DE LIECHTENSTEIN EN VUE DE L ECHANGE DE RENSEIGNEMENTS EN MATIERE FISCALE ACCORD ENTRE LE ROYAUME DE BELGIQUE ET LA PRINCIPAUTE DE LIECHTENSTEIN EN

Plus en détail

Protection de la vie privée des étudiants à l égard des traitements de données à caractère personnel

Protection de la vie privée des étudiants à l égard des traitements de données à caractère personnel U N I V E R S I T É L I B R E D E B R U X E L L E S, U N I V E R S I T É D ' E U R O P E Protection de la vie privée des étudiants à l égard des traitements de données à caractère personnel Texte approuvé

Plus en détail

Relatif aux règles comptables applicables aux fondations et fonds de dotation, modifiant le règlement n 99-01

Relatif aux règles comptables applicables aux fondations et fonds de dotation, modifiant le règlement n 99-01 CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ AVIS N 2009-01 DU 5 FÉVRIER 2009 Relatif aux règles comptables applicables aux fondations et fonds de dotation, modifiant le règlement n 99-01 Sommaire 1 Périmètre des

Plus en détail

FSMA_2016_09 du 9/06/2016

FSMA_2016_09 du 9/06/2016 FSMA_2016_09 du 9/06/2016 La présente communication porte sur les contrats d assurance Incendie Risques simples Habitation qui sont proposés par les entreprises d assurances pour des habitations situées

Plus en détail

fonctionnement de certains comités sectoriels institués au sein de la Commission de la protection de la vie privée ;

fonctionnement de certains comités sectoriels institués au sein de la Commission de la protection de la vie privée ; 1/10 Comité sectoriel du Registre national Délibération RN n 21/2012 du 14 mars 2012 Objet: Demande de l ASBL GOCA et de 8 sociétés agréées pour le contrôle technique des véhicules d utiliser le numéro

Plus en détail

AVIS SUR LE PROJET DE LOI CONSTITUTIONNELLE. de protection de la Nation

AVIS SUR LE PROJET DE LOI CONSTITUTIONNELLE. de protection de la Nation 1 CONSEIL D ÉTAT Assemblée générale Séance du vendredi 11 décembre 2015 Section de l intérieur EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS AVIS SUR LE PROJET DE LOI CONSTITUTIONNELLE de protection de la Nation

Plus en détail

données à caractère personnel (ci-après la LVP ), en particulier l'article 31bis ;

données à caractère personnel (ci-après la LVP ), en particulier l'article 31bis ; 1/9 Comité sectoriel du Registre national Délibération RN n 75/2016 du 14 septembre 2016 Objet: Demande d'extension sollicitée par la Société du Logement de la Région de Bruxelles-Capitale et des sociétés

Plus en détail

Vu les informations complémentaires reçues le 20/01/2011 et le 17//02/2011;

Vu les informations complémentaires reçues le 20/01/2011 et le 17//02/2011; 1/10 Comité sectoriel du Registre national Délibération RN n 16/2011 du 16 mars 2011 Objet: demande de la Fédération Royale du Notariat belge (FRNB) de voir les notaires de Belgique autorisés à utiliser

Plus en détail

l industrie et du commerce est examiné : «au regard de la législation mutualiste» examiné : «au regard de la législation mutualiste»

l industrie et du commerce est examiné : «au regard de la législation mutualiste» examiné : «au regard de la législation mutualiste» Note de la la Direction Générale Générale de la de Sécurité la Sécurité Sociale Sociale du 16 novembre du 16 novembre 1950 où le 1950 projet où des le statutstype des des caisses statuts- type d allocation

Plus en détail

en France, qui peut en faire quoi?

en France, qui peut en faire quoi? Données de Santé : en France, qui peut en faire quoi? n 1 PLAN 1/ Les données de santé Qu est est-ce que c est c? 2/ Les autorités s et organismes compétents Qui fait quoi? 3/ L utilisation L des données

Plus en détail

PROJET DE LOI PORTANT CREATION DE L ACTIVITE DE MULTI FAMILY OFFICE EXPOSE DES MOTIFS

PROJET DE LOI PORTANT CREATION DE L ACTIVITE DE MULTI FAMILY OFFICE EXPOSE DES MOTIFS M-3-15 30 novembre 2015 PROJET DE LOI PORTANT CREATION DE L ACTIVITE DE MULTI FAMILY OFFICE EXPOSE DES MOTIFS Le service de family office connaît un essor indéniable tant en Europe qu en Amérique du Nord

Plus en détail

LES ARRÊTÉS de DÉLÉGATIONS de FONCTIONS et de SIGNATURES du MAIRE. Généralités Règles communes à toutes les délégations

LES ARRÊTÉS de DÉLÉGATIONS de FONCTIONS et de SIGNATURES du MAIRE. Généralités Règles communes à toutes les délégations LES ARRÊTÉS de DÉLÉGATIONS de FONCTIONS et de SIGNATURES du MAIRE Fiche 2 Base réglementaire : (voir annexe fiche 2) Délégations aux adjoints et conseillers municipaux : o CGCT : article L. 2122-18 Délégations

Plus en détail

La Commission Tunisienne des Analyses Financières,

La Commission Tunisienne des Analyses Financières, DECISION DE LA COMMISSION TUNISIENNE DES ANALYSES FINANCIERES N 2007-03 DU 22 MARS 2007, PORTANT DIRECTIVES GENERALES AU MARCHE FINANCIER RELATIVES A LA DETECTION ET LA DECLARATION DES OPERATIONS OU TRANSACTIONS

Plus en détail

SPF Intérieur. A Monsieur (Madame) le Gouverneur de la Province. Monsieur (Madame) le Gouverneur,

SPF Intérieur. A Monsieur (Madame) le Gouverneur de la Province. Monsieur (Madame) le Gouverneur, CIRCULAIRE MINISTERIELLE DU 9 AOUT 2007 RELATIVE A L'ORGANISATION DES SECOURS SELON LE PRINCIPE DE L'AIDE ADEQUATE LA PLUS RAPIDE DANS LA PROVINCE COMPLETEE PAR LA CIRCULAIRE MINISTERIELLE DU 1 er FEVRIER

Plus en détail

Contrat d accès au réseau de distribution d électricité (dénommé ci-après Contrat d accès )

Contrat d accès au réseau de distribution d électricité (dénommé ci-après Contrat d accès ) Contrat d accès au réseau de distribution d électricité (dénommé ci-après Contrat d accès ) Référence du contrat : Entre : Code EAN-GLN : Siège social : Numéro d entreprise : Numéro de TVA : Représenté

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» CSSS/09/063 DÉLIBÉRATION N 09/039 DU 7 JUILLET 2009 RELATIVE À L ACCÈS AUX REGISTRES BANQUE CARREFOUR DANS LE CHEF DES

Plus en détail

ENTRE LES SOUSSIGNEES : L association.., Située, Variante 1 : Représentée par M.., Agissant en qualité de Président de l association, Variante 2 :

ENTRE LES SOUSSIGNEES : L association.., Située, Variante 1 : Représentée par M.., Agissant en qualité de Président de l association, Variante 2 : FORFAIT ANNUEL EN JOURS REPRESENTANTS SECTION SYNDICALE ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE FIXANT LES CONDITIONS DE RECOURS AU FORFAIT EN JOURS SUR L ANNEE (Conclusion avec un ou plusieurs Représentants de

Plus en détail

I. Contexte ch. 1-7 Entreprises de révision soumises à la surveillance de l Etat faisant l objet d un contrôle annuel

I. Contexte ch. 1-7 Entreprises de révision soumises à la surveillance de l Etat faisant l objet d un contrôle annuel Autorité fédérale de surveillance en matière de révision ASR Circulaire 1/2010 concernant le reporting des entreprises de révision soumises à la surveillance de l Etat à l intention de l Autorité de surveillance

Plus en détail

L habilitation à siéger dans des instances consultatives (Articles L 141-3 et R.141-21 à R141-26 du code de l environnement)

L habilitation à siéger dans des instances consultatives (Articles L 141-3 et R.141-21 à R141-26 du code de l environnement) 1 L habilitation à siéger dans des instances consultatives (Articles L 141-3 et R.141-21 à R141-26 du code de l environnement) L agrément d association de protection de l environnement permet d être appelé

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section «sécurité sociale»

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section «sécurité sociale» Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section «sécurité sociale» CSSSS/17/085 DÉLIBÉRATION N 17/041 DU 6 JUIN 2017 RELATIVE À L ÉCHANGE DE DONNÉES D IDENTIFICATION ENTRE LE SERVICE FÉDÉRAL

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSS/14/081 DÉLIBÉRATION N 14/038 DU 3 JUIN 2014 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL CODÉES AU CENTRE

Plus en détail

fonctionnement de certains comités sectoriels institués au sein de la Commission de la protection de la vie privée ;

fonctionnement de certains comités sectoriels institués au sein de la Commission de la protection de la vie privée ; 1/13 Comité sectoriel du Registre national Délibération RN n 65/2013 du 11 septembre 2013 Objet: Demande d autorisation du SPF Economie pour que ses agents du service Métrologie (DG Qualité et Sécurité)

Plus en détail

CENTRAL ROUTE CHARGES OFFICE Page 1 SERVICE CENTRAL DES REDEVANCES DE ROUTE

CENTRAL ROUTE CHARGES OFFICE Page 1 SERVICE CENTRAL DES REDEVANCES DE ROUTE CENTRAL ROUTE CHARGES OFFICE Page 1 Veuillez mentionner la référence indiquée sur l un des documents de facturation reçu d : ACCORD ENTRE ET LES UTILISATEURS DE L' «EXTRANET DU SCRR POUR LES USAGERS DE

Plus en détail

Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile

Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile DEUXIÈME SESSION TRENTE-CINQUIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 429 Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile Présentation Présenté par M. Jacques Brassard Ministre des Transports Éditeur officiel

Plus en détail

Vu la Convention Européenne de Sauvegarde des Droits de l Homme et des Libertés Fondamentales du Conseil de l Europe du 4 novembre 1950 ;

Vu la Convention Européenne de Sauvegarde des Droits de l Homme et des Libertés Fondamentales du Conseil de l Europe du 4 novembre 1950 ; DELIBERATION N 2012-45 DU 2 AVRIL 2012 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AUTORISATION SUR LA DEMANDE PRESENTEE PAR LA SINGLE BUOY MOORING OFFSHORE A LA MISE EN ŒUVRE DU

Plus en détail

(Ordonnance sur l accréditation et la désignation, OAccD) Objet; but de l accréditation et de la désignation

(Ordonnance sur l accréditation et la désignation, OAccD) Objet; but de l accréditation et de la désignation Ordonnance sur le système suisse d accréditation et la désignation de laboratoires d essais et d organismes d évaluation de la conformité, d enregistrement et d homologation (Ordonnance sur l accréditation

Plus en détail

dans le respect de la personne

dans le respect de la personne Reconnaître la valeur sociale de la recherche dans le respect de la personne Banques de données et banques de matériel biologique Pour un nouveau cadre éthique et légal Fonds de la recherche en santé du

Plus en détail

ALLOCATIONS DE DEMENAGEMENT ET DE LOYER

ALLOCATIONS DE DEMENAGEMENT ET DE LOYER DEPARTEMENT DU LOGEMENT Service «A.D.E.L.» Rue des Brigades d Irlande, 1 5100 JAMBES Tel. (081) 33 22 32 FORMULAIRE D Introductif de la demande Dossier:....../... Suivant le cas, joindre : Les documents

Plus en détail

CODE DE BONNE CONDUITE

CODE DE BONNE CONDUITE CODE DE BONNE CONDUITE PREAMBULE Les Conseillers en Investissements Financiers (ci-après «CIF» ou «Conseillers») adhérents de l ACIFTE sont des personnes qui exercent, à titre principal, auprès d entreprises,

Plus en détail

ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES LUXEMBOURG. Norme professionnelle relative à la lutte contre le blanchiment et contre le financement du terrorisme.

ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES LUXEMBOURG. Norme professionnelle relative à la lutte contre le blanchiment et contre le financement du terrorisme. ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES LUXEMBOURG Norme professionnelle relative à la lutte contre le blanchiment et contre le financement du terrorisme. Cette norme professionnelle a été adoptée lors de l'assemblée

Plus en détail

TITRE 1 - NOMINATION DE LA DIRECTION NATIONALE DE L ARBITRAGE... 3 TITRE 2 - COMPOSITION ET FONCTONNEMENT DE LA DNA... 3

TITRE 1 - NOMINATION DE LA DIRECTION NATIONALE DE L ARBITRAGE... 3 TITRE 2 - COMPOSITION ET FONCTONNEMENT DE LA DNA... 3 Règlement Intérieur 2008-2009 Sommaire TITRE 1 - NOMINATION DE LA DIRECTION NATIONALE DE L ARBITRAGE... 3 TITRE 2 - COMPOSITION ET FONCTONNEMENT DE LA DNA... 3 TITRE 3 - ATTRIBUTIONS DE LA DNA... 6 TITRE

Plus en détail

Vu les informations complémentaires reçues en date des 29 janvier, 13 et 17 février et 4 mars 2015 ;

Vu les informations complémentaires reçues en date des 29 janvier, 13 et 17 février et 4 mars 2015 ; 1/9 Comité sectoriel du Registre national Délibération RN n 25/2015 du 22 avril 2015 Objet: Demande émanant du Centre de recherche en économie du développement (CRED) de l Université de Namur afin d obtenir

Plus en détail

Schaerbeek : Titres services (source ONEM) Guichet d Economie Locale de Schaerbeek http://economielocale.org

Schaerbeek : Titres services (source ONEM) Guichet d Economie Locale de Schaerbeek http://economielocale.org Schaerbeek : Titres services (source ONEM) Guichet d Economie Locale de Schaerbeek http://economielocale.org Le Titre-Service Qui peut commander? Pour vous inscrire? Pour quels services? Par quelles entreprises?

Plus en détail

fonctionnement de certains comités sectoriels institués au sein de la Commission de la protection de la vie privée ;

fonctionnement de certains comités sectoriels institués au sein de la Commission de la protection de la vie privée ; 1/10 Comité sectoriel du Registre national Délibération RN n 13/2009 du 18 février 2009 Objet : demande formulée par l'université de Gand afin d'obtenir la communication des informations du Registre national

Plus en détail

COMMISSION BANCAIRE ET FINANCIERE Gestion des Produits d épargne collective

COMMISSION BANCAIRE ET FINANCIERE Gestion des Produits d épargne collective COMMISSION BANCAIRE ET FINANCIERE Gestion des Produits d épargne collective Etudes et documents : n 20 Juillet 2003 Information sur Internet Commercialisation de parts sur Internet I. INTRODUCTION METHODOLOGIE

Plus en détail

du Code civil suisse (CC) pour une durée indéterminée (ci-après l «Association»).

du Code civil suisse (CC) pour une durée indéterminée (ci-après l «Association»). Version 14 novembre 2014 Statuts 1 Art. 1 Dénomination et forme juridique 1 Sous la dénomination «esisuisse» est constituée une association au sens des articles 60 à 79 du Code civil suisse (CC) pour une

Plus en détail

COORDINATION DES REGIMES METROPOLITAINS ET CALEDONIENS DE SECURITE SOCIALE

COORDINATION DES REGIMES METROPOLITAINS ET CALEDONIENS DE SECURITE SOCIALE COORDINATION DES REGIMES METROPOLITAINS ET CALEDONIENS DE SECURITE SOCIALE Décembre 2002 11, rue de la Tour des Dames - 75436 Paris cedex 09 - Tél. 01 45 26 33 41 - Fax 01 49 95 06 50 - www.cleiss.fr 2

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE 10 juin 2013 AMENDEMENT

ASSEMBLÉE NATIONALE 10 juin 2013 AMENDEMENT ASSEMBLÉE NATIONALE 10 juin 2013 Adopté CONSOMMATION - (N 1015) AMENDEMENT présenté par le Gouvernement ---------- N o CE634 APRÈS L'ARTICLE 22, insérer la division et l'intitulé suivants: Section 3 Registre

Plus en détail

Vu la demande de l' "Agentschap voor Overheidspersoneel" (Agence de la fonction publique), reçue le 07/01/2013 ;

Vu la demande de l' Agentschap voor Overheidspersoneel (Agence de la fonction publique), reçue le 07/01/2013 ; 1/8 Comité sectoriel du Registre national Délibération RN n 21/2013 du 20 mars 2013 Objet : demande formulée par l' "Agentschap voor Overheidspersoneel" (Agence de la Fonction publique) afin d'utiliser

Plus en détail

Proposition de DIRECTIVE DU CONSEIL

Proposition de DIRECTIVE DU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 1832015 COM(2015) 135 final 2015/0068 (CNS) Proposition de DIRECTIVE DU CONSEIL modifiant la directive 2011/16/UE en ce qui concerne l'échange automatique et obligatoire

Plus en détail

SECTION 2 AUTRES DOCUMENTS ADMINISTRATIFS [DB

SECTION 2 AUTRES DOCUMENTS ADMINISTRATIFS [DB SECTION 2 AUTRES DOCUMENTS ADMINISTRATIFS [DB 13K242] Références du document 13K242 Date du document 10/08/98 2. Les procédures purement fiscales (imposition, taxation, redressement) s'appliquent indépendamment

Plus en détail

Vu la demande du Service public fédéral Justice, reçue le 07/05/2013;

Vu la demande du Service public fédéral Justice, reçue le 07/05/2013; 1/5 Comité sectoriel du Registre national Délibération RN n 55/2013 du 10 juillet 2013 Objet : demande du Service d'encadrement ICT du SPF Justice afin d'accéder aux informations du Registre national et

Plus en détail

REGLEMENT D ATTRIBUTION DE LOGEMENTS COMMUNAUX

REGLEMENT D ATTRIBUTION DE LOGEMENTS COMMUNAUX REGLEMENT D ATTRIBUTION DE LOGEMENTS COMMUNAUX Article 1 Champ d application Le présent règlement sʹapplique à tous les logements offerts en location par la commune au sens de l article 26 du Code bruxellois

Plus en détail

Bruxelles, 27 avril 2007

Bruxelles, 27 avril 2007 Contrôle prudentiel des entreprises d'assurances CONTENU DU MAILING ENVOYE AUX INTERMEDIAIRES D'ASSURANCES PERONNES PHYSIQUES Bruxelles, 27 avril 2007 Objet : Loi du 22 février 2006 modifiant la loi du

Plus en détail

fonctionnement de certains comités sectoriels institués au sein de la Commission de la protection de la vie privée ;

fonctionnement de certains comités sectoriels institués au sein de la Commission de la protection de la vie privée ; 1/9 Comité sectoriel pour l'autorité Fédérale Délibération AF n 42/2016 du 17 novembre 2016 Objet : demande du SPF Finances afin d'obtenir, au profit de son Administration générale de la Fiscalité, l'accès

Plus en détail

Elle apporte également bon nombre d'éléments d'analyse très intéressants quant à cette taxe. Lecture commentée. I. Contexte

Elle apporte également bon nombre d'éléments d'analyse très intéressants quant à cette taxe. Lecture commentée. I. Contexte L'arrêt de principe du Conseil d'etat sur la taxe sur la distribution gratuite à domicile d'imprimés non adressés : il ne s'agit pas d'un octroi, et, de plus Sylvie Bollen - Juillet 2004 Ce 24 juin 2004,

Plus en détail

fonctionnement de certains comités sectoriels institués au sein de la Commission de la protection de la vie privée ;

fonctionnement de certains comités sectoriels institués au sein de la Commission de la protection de la vie privée ; 1/11 Comité sectoriel du Registre national Délibération RN n 71/2012 du 5 septembre 2012 Objet: demande émanant de la Société Régionale Wallonne du Transport (SRWT) afin qu elle-même et les 5 sociétés

Plus en détail

ALLOCATIONS DE DEMENAGEMENT ET DE LOYER Arrêté du Gouvernement wallon du 21 janvier 1999.

ALLOCATIONS DE DEMENAGEMENT ET DE LOYER Arrêté du Gouvernement wallon du 21 janvier 1999. FORMULAIRE D Introductif de la demande Dossier:.../... DIVISION DU LOGEMENT SERVICE «A.D.E.L.» Rue des Brigades d Irlande 1 5100 JAMBES (081) 33.22.32 ALLOCATIONS DE DEMENAGEMENT ET DE LOYER Arrêté du

Plus en détail

Déclarer un fichier auprès de la CNIL

Déclarer un fichier auprès de la CNIL Déclarer un fichier auprès de la CNIL Principes et définitions La loi n 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, (modifiée par la loi n 2004-801 du 6 août 2004)

Plus en détail

Vu la demande de la Fondation Registre du Cancer, reçue le 17/12/2014 ; Vu les informations complémentaires reçues le 26/05/2015 et le 29/05/2015 ;

Vu la demande de la Fondation Registre du Cancer, reçue le 17/12/2014 ; Vu les informations complémentaires reçues le 26/05/2015 et le 29/05/2015 ; 1/9 Comité sectoriel du Registre national Délibération RN n 45/2015 du 29 juillet 2015 Objet : demande formulée par la Fondation Registre du Cancer afin d'accéder au Registre national dans le cadre d'une

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section Santé

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section Santé Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section Santé CSSSS/17/143 DÉLIBÉRATION N 17/014 DU 21 FÉVRIER 2017, MODIFIÉE LE 18 JUILLET 2017, RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE

Plus en détail

Cercles des Régates de Bruxelles Kayak PROJET de STATUTS

Cercles des Régates de Bruxelles Kayak PROJET de STATUTS TITRE I : DENOMINATION SIEGE SOCIAL Art. 1 L association est dénommée : «Cercle des Régates de Bruxelles Kayak», en abrégé : «CRBK» Art. 2 Son siège social est établi à 1070 Bruxelles, rue du Gazouillis

Plus en détail

Prospectus simplifié : Fonds commun de placement X

Prospectus simplifié : Fonds commun de placement X Prospectus simplifié : commun de placement X Présentation du fonds commun de placement 1. Dénomination : X 2. Date de constitution : xx/xx/xxxx 3. Durée d existence : durée illimitée (ou jusqu au xx/xx/xxxx)

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC Loi sur la Régie de l assurance maladie du Québec (L.R.Q., c. R-5, a. 14 et a. 15 ; 2007, c. 21, a. 9 et a. 11) SECTION I DISPOSITIONS GÉNÉRALES

Plus en détail

Vu la demande de l' "Agentschap Ondernemen", reçue le 09/12/2014 ;

Vu la demande de l' Agentschap Ondernemen, reçue le 09/12/2014 ; 1/6 Comité sectoriel du Registre national Délibération RN n 04/2015 du 21 janvier 2015 Objet : demande formulée par l' "Agentschap Ondernemen" (Agence de l'entrepreneuriat) afin de pouvoir utiliser, en

Plus en détail

Code de déontologie de la Caisse des Dépôts

Code de déontologie de la Caisse des Dépôts Code de déontologie de la Caisse des Dépôts Le Code de déontologie est un dispositif essentiel à la conduite des activités de la Caisse des Dépôts. Il permet d assurer la connaissance de l ensemble des

Plus en détail

fonctionnement de certains comités sectoriels institués au sein de la Commission de la protection de la vie privée, en particulier l'article 18 ;

fonctionnement de certains comités sectoriels institués au sein de la Commission de la protection de la vie privée, en particulier l'article 18 ; 1/9 Comité sectoriel pour l'autorité Fédérale Délibération AF n 07/2013 du 7 mars 2013 Objet: Demande du Service Public de Wallonie (SPW) Département de l Energie et du Bâtiment durable d accéder aux données

Plus en détail