AXE 1 : Habitat Fiche action 1.1 : Réhabilitation thermique de logements témoins

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AXE 1 : Habitat Fiche action 1.1 : Réhabilitation thermique de logements témoins"

Transcription

1 AXE 1 : Habitat Fiche action 1.1 : Réhabilitation thermique de logements témoins Porteur du projet Coordonnateur : Pays de Chaumont. (Maitre d ouvrage : Chaumont habitat, propriétaires privés ) Contexte 2/3 des logements du Pays de Chaumont ont été construits avant 1975, date de la première réglementation thermique en France. Cette situation cumulée avec celle de ménages à revenus très modestes ou des personnes âgées, entraine un nombre grandissant de foyers souffrant de précarité énergétique sur le territoire, d inconfort ou de problème de santé. Plusieurs opérations contribuant à l amélioration de l habitat sont en cours sur le territoire (OPAH et PIG énergétique). Cependant, la mise en place de ces programmes se confronte à plusieurs difficultés comme la prise en charge du «reste à payer» par les propriétaires occupants en difficulté ou la réalisation de travaux de rénovations thermiques dans des logements occupés. La réalisation de réhabilitation thermique en situation témoin peut contribuer à montrer ce qu il est possible de faire avec un budget moyen et devenir un élément déclencheur sur le territoire pour lutter contre la précarité énergétique. Actions envisagées et modes de réalisation Cibles prioritaires Cette action consiste à réaliser la rénovation thermique de quelques logements sur le territoire du Pays de Chaumont, dans la ville centre et les commune rurales. Plusieurs types de rénovations sont envisagés : - des rénovations dans des logements vacants des bailleurs sociaux avec la mise en place d un chantier école, chantier d insertion. - des rénovations chez des propriétaires occupants réalisées par des artisans locaux. Les chantiers seront pédagogiques et permettront aux professionnels du bâtiment d échanger sur les pratiques contribuant aux économies d énergie. Dans le cadre de rénovations de logements sociaux, des ateliers «logement» pourront être mis en place avec les habitants du quartier. Ils auraient pour objectif de sensibiliser les habitants aux gestes écocitoyens du quotidien (tri des déchets, économies d énergie ). Une fois la rénovation terminée, le logement sera utilisé comme outil de sensibilisation auprès des scolaires, des habitants du territoire, des artisans Les logements pourront être équipés d appareils de mesures permettant d indiquer de manière ludique les économies d énergie réalisées. Lorsque le logement est occupé par les propriétaires, un nombre de visites annuelles maximum sera fixé avant la réalisation des travaux. Propriétaires occupants, artisans locaux pour la réalisation des chantiers Tout public pour la sensibilisation (scolaires, habitants, professionnels du bâtiment )

2 Objectifs attendus Indicateurs de résultats - Promouvoir l amélioration de l habitat et les économies d énergie en s appuyant sur quelques rénovations thermiques de logements qui serviront d exemple de ce qu il est possible de faire. - Sensibiliser le grand public (scolaires, habitants, artisans ) aux économies d énergie via les travaux d amélioration de l habitat et les gestes éco-citoyens du quotidien. - Inciter les habitants du territoire à réfléchir en coût global (investissement et fonctionnement). Nombre de logements rénovés Pourcentage moyen d économies d énergie sur les logements Nombre de personnes sensibilisées Acteurs associés Chaumont Habitat, Hamaris, Ville de Chaumont, ARCAD, CAPEB, FFB, POINFOR, Communautés de communes. Echéance Début des rénovations : 2 ème semestre 2012 Livrables Temps consacré par le chargé de mission «énergieclimat» (en jours) Année 2012 Année 2013 Année j 10 j 10 j Coût total de l action Plan de financement prévisionnel 2 rénovations «énergie renouvelable» (isolation, menuiseries, chauffage bois, Chauffe-eau solaire, VMC double flux) : 2 X = HT Equipements pédagogiques (voltmètres, panneaux pédagogiques ) : HT TOTAL : HT Région (CDT), Conseil Général, ville de Chaumont, EDF/GDF, Leader, autofinancement pourcentage d intervention à définir 1 rénovation «énergie renouvelable» (isolation, menuiseries, chauffage bois, Chauffe-eau solaire, VMC double flux) : 1 X = HT Equipements pédagogiques (voltmètres, panneaux pédagogiques ) : 500 HT Communication : 1000 TOTAL : HT Région (CDT), Conseil Général, ville de Chaumont, EDF/GDF, Leader, autofinancement pourcentage d intervention à définir Communication : 1000 Région, Conseil Général, ville de Chaumont, EDF/GDF, Leader, autofinancement pourcentage d intervention à définir

3 AXE 1: Habitat Fiche action 1.2 : Mise en place d un Pôle Habitat Durable Porteur projet Contexte du Pays de Chaumont Une étude PLH sur le Pays de Chaumont a été menée en Ce document apporte des données chiffrées qui mériteraient d être actualisées puis partagées avec les acteurs locaux de l habitat. De plus, diverses structures (INSEE, DREAL, DDT, CRH, ARCAD ) ont des données sur l habitat qui ne sont pas forcément rafraichies et mises en partage par l ensemble des acteurs locaux qui en ont l utilité. Il serait intéressant de regrouper un maximum de données sur l habitat en Pays de Chaumont ce qui permettrait d avoir un état des lieux précis et partagé. Actions envisagées et modes de réalisation Cibles prioritaires Objectifs attendus Indicateurs de résultats Acteurs associés Le pôle habitat durable sera un pôle de ressources, d échanges et d actions sur l habitat en Pays de Chaumont. Les acteurs locaux de l habitat se réuniront pour échanger autour de problématiques locales, partager des études réalisées par leur structure, mettre en place des actions portées par plusieurs partenaires. Une structure (le Pays?) assurera la coordination du pôle habitat durable, coordination qui consistera à organiser les réunions, diffuser l information à l ensemble des partenaires Le site internet du Pays de Chaumont pourrait contenir une rubrique «pôle habitat durable» contenant diverses informations, ressources sur l habitat, ainsi que tous les liens utiles. Structures en lien avec l habitat et les problématiques énergétiques. - Avoir un centre de ressources de l habitat en Pays de Chaumont (plateforme internet) - Mettre en place un lieu d échanges et de partage entre les différents acteurs locaux de l habitat du Pays. - Mettre en place des actions concertées en faveur de l habitat durable Nombre de réunions sur une année. Nombre de structures ayant participé au pôle habitat durable sur une année. Nombre d actions menées dans le cadre du pôle habitat durable. DDT, Anah, CAPEB, FFB, CMA, Espace Info Energie, Ville de Chaumont, Conseil Général de la Haute-Marne, CAUE, Chaumont Habitat, Hamaris, ARCAD, Conseil Régional de Champagne Ardenne, Ademe. Echéance Première réunion : 2 ème semestre 2011 Livrables

4 Temps consacré par le chargé de mission «énergieclimat» (en jours) Année 2012 Année 2013 Année j 10 j 10 j Coût total de l action Plan de financement prévisionnel Outils d animation (communication, frais réception, intervenants) : 1000 Pays Leader Région (CDT) (Conseil Général) Outils d animation (communication, frais réception, intervenants + Plateforme internet) : Pays Leader Région (CDT) (Conseil Général) Animation (communication, frais réception, intervenants) : 1000 Pays Leader Région (CDT) (Conseil Général)

5 AXE 1 : Habitat Fiche action 1.3 : Mallette pédagogique de l habitat durable. Porteur du projet Contexte Actions envisagées et modes de réalisation Cibles prioritaires Objectifs attendus Indicateurs résultats de EIE? Le constat est le suivant : les habitants du Pays de Chaumont ne sont pas assez informés sur les moyens d économiser l énergie dans l habitat. Pourtant, les sources d information sur le territoire existent : Espace Info Energie, Habitat et Développement, EDF, ARCAD Ces structures sur le territoire nécessitent d être mieux connues par les habitants et donc davantage utilisées. La mallette pédagogique regroupera divers outils de communication et de sensibilisation permettant la réalisation d économies d énergie dans son logement. L amplification de la communication autour des structures de conseils sera une des premières actions intégrant cette mallette. Le deuxième outil de cette mallette sera la réalisation de fiches pédagogiques sur les divers travaux à réaliser pour faire des économies d énergie. Ces fiches pédagogiques seront à destination des propriétaires. Elles pourront être adaptées pour les enfants scolarisés ou en situation de découverte. Cette mallette pédagogique sera alimentée au fur et à mesure par divers outils selon les besoins relevés sur le territoire. Les outils de cette mallette pourront être sous formes papier ou informatique avec des échantillons de matériaux, des jeux, etc. Habitants, propriétaires, publics scolaires - Sensibiliser les habitants du territoire aux économies d énergie. - Communiquer sur les structures de conseils en énergie. - Développer les bonnes pratiques en matière de travaux pour réaliser des économies d énergie. Nombre d outils disponibles dans la mallette pédagogique. Fréquentation des structures de conseil Nombre de consultations des fiches pédagogiques Acteurs associés Echéance Espace Info Energie, ARCAD, CAPEB, FFB, EDF, Chambres consulaires Livrables Fiches pédagogiques, outils de communication

6 Temps consacré par le chargé de mission «énergieclimat» (en jours) Année 2012 Année 2013 Année j 10 j 10 j Coût total de l action Plan de financement prévisionnel 3 Malette «type Espace Info Energie» : 3 X 500 = TTC Elaboration et impression fiches pédagogiques : 1000 TTC (conception de six fiches thématiques format A5 : 500 ; impression de chaque fiche thématique en 1000 exemplaires : 500 ) Total : TTC Conseil Général, Conseil Régional,, autofinancement pourcentage d intervention à définir Elaboration et impression fiches pédagogiques : 1000 TTC (conception de six fiches thématiques format A5 : 500 ; impression de chaque fiche thématique en 1000 exemplaires : 500 ) Compléments mallettes pédagogiques : 500 TOTAL : TTC Conseil Général, Conseil Régional,, autofinancement pourcentage d intervention à définir Elaboration et impression fiches pédagogiques : 1000 TTC (conception de six fiches thématiques format A5 : 500 ; impression de chaque fiche thématique en 1000 exemplaires : 500 ) Compléments mallettes pédagogiques : 500 TOTAL : TTC Conseil Général, Conseil Régional,, autofinancement pourcentage d intervention à définir

7 AXE 1 : Habitat Fiche action 1.4 : Réflexion sur l habitat touristique durable Porteur du projet Se rapprocher des quatre GAL impliqués dans le projet de PNN Contexte Actions envisagées et modes de réalisation L arrivée du Parc Naturel National (PNN) «Entre Champagne et Bourgogne» sur l ouest du territoire du Pays de Chaumont est une forte opportunité pour le développement touristique. Cependant, les touristes passant un séjour dans le PNN chercheront pour la plupart des hébergements de qualité. Cet hébergement de qualité avec une valeur patrimoniale et environnementale n existe pas vraiment sur le territoire. Dès aujourd hui, il semble important de mettre en place une méthodologie assurant la rénovation de logements en hébergements touristiques de qualité dans le respect d une charte de patrimoine bâti plus générale que ne manquera pas de créer le PNN. L ensemble des acteurs du PNN définiront une méthodologie préconisant la création d hébergements touristiques qui prennent en compte les critères suivants : - la valorisation de l aspect patrimonial du bâti - la qualité environnementale du logement - la lutte contre la vacance dans les villages Cette méthodologie devra permettre de développer un réseau d hébergements touristiques durables au sein du PNN et voire sur l ensemble du Pays de Chaumont. Cibles prioritaires Objectifs attendus Indicateurs de résultats Les professionnels du tourisme et les propriétaires d un patrimoine concerné sur les trois pays inclus dans le parc. - Mener une réflexion sur l habitat touristique durable en Pays de Chaumont. - Définir une méthodologie en lien avec le GIP de préfiguration du PNN pour développer une offre d hébergements touristiques durables au sein du PNN (et l étendre à l ensemble du Pays de Chaumont). Nombre d hébergements touristiques durables créés Nombre de logements vacants réhabilités en hébergements touristiques. Performance énergétique des logements touristiques. Acteurs associés Les professionnels du tourisme et les propriétaires d un patrimoine concerné sur les trois pays inclus dans le parc. Echéance Deuxième semestre 2012

8 Livrables Temps consacré par le chargé de mission «énergieclimat» (en jours) Année 2012 Année 2013 Année j 8.5 j 12.8 j Coût total de l action Plan de financement prévisionnel Animation de la réflexion : 1000 Pays GIP de préfiguration du PNN Communautés de Communes Aides aux travaux sous forme de Fonds commun : à définir Aides aux travaux sous forme de Fonds commun : à définir

9 AXE 1 : Habitat Fiche action 1.5 : Programme d amélioration de l habitat Porteur du projet Communautés de Communes Contexte Actions envisagées et modes de réalisation Cibles prioritaires L étude habitat du Pays de Chaumont, réalisé en 2005, souligne l importance de lutter contre le mal logement et préconise de développer sur le territoire un habitat de «haute qualité environnementale et technique». De plus, l augmentation du prix de l énergie contribue à fragiliser certains ménages qui vont cumuler des revenus faibles et une mauvaise isolation thermique de leur logement entraînant ainsi une difficulté à payer leurs factures énergétiques. Ces ménages sont dits en situation de précarité énergétique. Dans ce cadre, plusieurs Présidents de Communautés de Communes du Pays de Chaumont souhaitent lutter contre la précarité énergétique sur leur territoire, conscients des problèmes sociaux que cela peut entraîner. Cette volonté s inscrit, en outre, parfaitement dans la politique préconisée par la Charte de développement durable du Pays de Chaumont. A savoir, «le Pays de Chaumont engagera une politique forte en matière d habitat en soutenant les initiatives concourant à l amélioration de la qualité de l habitat». De plus, au niveau national, la lutte contre la précarité énergétique fait partie des priorités d aide à l amélioration du logement de l Agence nationale de l habitat (Anah). Elle a été renforcée par les conclusions du Grenelle de l environnement et la mise en place du programme «Habiter mieux». L étude des données sur l habitat du territoire met en évidence la pertinence de cette démarche. - Plus de 90 % des logements du territoire ont plus de vingt ans, et une très grande majorité a été construite avant 1975, période où aucune réglementation thermique n existait. - Plus de 25 % des ménages sont éligibles aux aides de l Anah sur le Pays de Chaumont. Mettre en place un programme d aide à l amélioration thermique de l habitat pour lutter contre la précarité énergétique. Un Programme d Intérêt Général (PIG) «Habiter mieux» permet d aider financièrement les propriétaires bailleurs aux revenus modestes à réaliser des travaux pour améliorer les performances thermiques de leurs logements. En plus de l aide financière, la structure animant le programme apporte un conseil technique aux propriétaires dans le choix des travaux à réaliser puis les accompagne dans le montage de dossiers de demandes de subventions. Propriétaires bailleurs

10 Objectifs attendus Indicateurs de résultats - inciter les ménages grâce à des subventions attractives à réaliser des travaux, - encourager la maîtrise des charges et la réduction de gaz à effet de serre, en soutenant la réalisation de travaux d économie d énergie et l utilisation d énergies renouvelables, - concrétiser les projets détectés en apportant une information personnalisée notamment sur les performances énergétiques des logements et sur les travaux à privilégier, - assister les maîtres d ouvrage dans leurs démarches administratives, techniques et financières, - développer l offre locative en quantité et en qualité pour permettre de diversifier les possibilités de logements et limiter ainsi le nombre de logements surévalués ou indécents, - participer au développement de l'économie locale en apportant un volume de travail supplémentaire aux entreprises du bâtiment - Le nombre de dossiers déposés avec la ventilation des financements accordés par chaque partenaire, - La répartition des logements améliorés par Communauté de Communes, - Le nombre de logements améliorés occupés par leur propriétaire, - Les gains énergétiques réalisés sur le territoire grâce au PIG, (en kwh et gain CO2) - Le volume et la nature des travaux mis en œuvre et l impact sur l économie locale du bâtiment, Acteurs associés Communautés de Communes, Espace Info Energie, Anah Echéance Livrables Temps consacré par le chargé de mission «énergieclimat» (en jours) Coût total de l action Année 2012 Année 2013 Année j 15 j 0 j Plan de financement prévisionnel Anah : Communautés de Communes : Région : Conseil Général : 1500 Anah : Communautés de Communes : Région : Conseil Général : 1500

11 AXE 2 : la mobilité Fiche action 2.1 : Réalisation d un schéma de mobilité Porteur du projet Pays de Chaumont Contexte Actions envisagées et modes de réalisation Suite au diagnostic du Plan Climat, il est apparu clairement que la mobilité est une forte préoccupation des élus du territoire. Cependant, leur connaissance en matière de transports, que cela soit de personnes ou de marchandises, est insuffisante. Or, le transport est le secteur le plus émetteur de gaz à effet de serre sur le Pays de Chaumont et la mobilité est un facteur primordial dans le développement des territoires ruraux. Le schéma de mobilité, avec un état des lieux exhaustif des transports existants sur le territoire et le recensement des besoins des divers publics, permettra aux acteurs locaux d avoir une connaissance précise de la mobilité actuelle sur le territoire. L ensemble des actions proposées pour améliorer l offre de transports devra contribuer à répondre aux problématiques environnementales, sociales et économiques du territoire. De plus, le bureau d études retenu devra veiller tout au long de la mission, depuis le diagnostic jusqu aux outils de programmation et de mise en œuvre, à mobiliser les élus, les partenaires institutionnels et les acteurs locaux dans le cadre d une démarche de concertation. Cette dernière devra permettre de confronter les points de vue et de favoriser la bonne appropriation des propositions par chacun. Enfin, le bureau d études devra préconiser des actions qui tiendront compte de la cohérence de l offre locale de transport déployée sur le Pays de Chaumont avec celles existantes ou en projet sur les territoires voisins ainsi qu avec les politiques des Autorités Organisatrices de Transport (AOT) Cibles prioritaires Elus, AOT, habitants Objectifs attendus Définir de façon exhaustive les moyens de transports existant sur le territoire Connaitre les besoins en transport sur le territoire Réaliser des fiches actions sur la mobilité en adéquation avec les besoins identifiés Indicateurs résultats de Nombre de participants aux réunions de concertation Nombre de fiches actions proposées Nombre de tonnes en équivalent Carbone potentiellement économisées dans les fiches actions.

12 Acteurs associés Communautés de Communes, DDT, Conseil Général, Conseil Régional, Ademe Echéance D octobre 2011 à juillet 2012 Livrables Diagnostic et fiches actions Temps consacré par le chargé de mission «énergieclimat» (en jours) Coût total de l action Année 2012 Année 2013 Année jours 38 j (Mise en place des actions du schéma de mobilité) TTC j (Mise en place des actions du schéma de mobilité) Plan de financement prévisionnel FREC : 50% FNADT : 16.7 % : 13.3 % PAYS : 20 % Région/Ademe Conseil Général PAYS Région/Ademe Conseil Général PAYS

13 AXE 2 : Mobilité Fiche action 2.2 : développer un site de covoiturage sur le Pays de Chaumont Porteur du projet Pays de Chaumont et MPPL Contexte Actions envisagées et modes de réalisation Cibles prioritaires Objectifs attendus Indicateurs résultats de L association «Mobilité Pour Plus de Liberté» (MPPL)» a mis en place en site de covoiturage sur le Pays de Langres. Au regard des flux pendulaires entre Chaumont et Langres, elle a contacté le Pays de Chaumont pour étendre l activité de son site internet au territoire de ce dernier. De plus, le Pays de Chaumont met actuellement en place sur son territoire un Plan Climat. Ainsi, le covoiturage est une action qui s inscrit totalement dans le cadre de ce dernier. En effet, les transports sont responsables de plus de 30 % des émissions de gaz à effet de serre du territoire et le covoiturage peut contribuer à réduire ces émissions. En outre, le manque de mobilité se révèle un frein important au développement d un territoire. Au regard de ces divers éléments, le Pays de Chaumont a décidé de s associer à la MPPL pour promouvoir la pratique du covoiturage sur l ensemble des territoires des Pays de Chaumont et de Langres. Le site internet (www.covoiturage-mppl.net) permet aux personnes souhaitant réaliser du covoiturage d être mises en contact. Les conducteurs proposent leur trajet en précisant les étapes, le nombre de places dans le véhicule, l horaire de départ Les passagers inscrivent les trajets recherchés. L inscription au site est gratuite pour les conducteurs comme pour les passagers. Le covoiturage peut se réaliser aussi bien pour des trajets quotidiens que pour un trajet unique. Finalement, le site internet permet aux conducteurs et aux passagers d être mis en relation et de faciliter ainsi la pratique de covoiturage. En outre, le site internet est emmené à évoluer avec de nouvelles fonctionnalités pour favoriser le covoiturage lors d événements culturels, sportifs sur le territoire. Le Pays de Chaumont assure principalement la communication autour du site internet. Jeunes, travailleurs, personnes en insertion professionnelle Développer le covoiturage sur les territoires des Pays de Chaumont et de Langres Réduire les émissions de GES liés à l automobile Contribuer à la convivialité sur le territoire. Nombre de personnes inscrites sur le site internet Nombre de trajets proposés sur le site internet pendant une période donnée Nombre d avis laissés suite à un trajet réalisé en covoiturage Fréquentation du site internet

14 Acteurs associés Ville de Chaumont, MPPL Echéance Lancement du site internet en septembre 2011 Livrables Temps consacré par le chargé de mission «énergieclimat» (en jours) Année 2012 Année 2013 Année j 5 j 5 j Coût total de l action 1000 (communication) 1000 (communication) 1000 (communication) Plan de financement prévisionnel Pays Pays Pays

15 AXE 3 : Filière bois Fiche action 3.1 : Un Plan d Approvisionnement Territorial (PAT) en Pays de Chaumont Porteur du projet Pays de Chaumont Contexte Actions envisagées et modes de réalisation Cibles prioritaires Objectifs attendus Indicateurs résultats de Les professionnels des secteurs agricoles et forestiers travaillent à développer la filière bois en Haute-Marne. Cette dernière est certainement un potentiel économique important pour le territoire du Pays mais tous les acteurs s accordent pour souligner la difficulté à structurer cette filière. Il existe des outils qui peuvent aider les acteurs locaux à organiser de façon territoriale la filière bois, et en particulier le bois énergie. Un Plan d Approvisionnement Territorial permet de définir les ressources mobilisables de la forêt du territoire. Pour arriver à ce résultat, l étude commence par un diagnostic des besoins du territoire en bois énergie et des ressources potentiellement mobilisables. Ensuite, il est établi de façon précise le coût de la mobilisation du bois en précisant les équipements nécessaires à cette mobilisation. Elus, acteurs locaux de la filière bois. Limiter la dépendance par rapport aux énergies fossiles. Définir la capacité d approvisionnement local en bois énergie Définir les conditions économiques de productions de plaquettes forestières sur le territoire Cibler les investissements pour une meilleure mobilisation de la ressource forestière. Implication des acteurs locaux dans le projet. Nombre d actions induites par la réalisation du PAT Acteurs associés Association des Communes Forestières (Maitre d œuvre), DDT, CRPF, ONF, Communautés de Communes Echéance Lancement du PAT : 1 er semestre 2012 Livrables Cartes, diagnostic Année 2012 Année 2013 Année 2014

16 Temps consacré par le chargé de mission «énergieclimat» (en jours) Coût total de l action Plan de financement prévisionnel 35 j 54 j 70 j Région/ADEME Pays

17 AXE 4 : Sensibilisation au développement durable Fiche action 4.1 : les lundis de l écocitoyenneté Porteur du projet Agir en Pays de Chaumont Contexte Les actions de sensibilisation des jeunes citoyens en faveur du développement durable sont indispensables. En effet, le jeune public s approprie facilement les gestes écocitoyens et peut transmettre des bonnes habitudes au sein de leur famille. Actions envisagées et modes de réalisation Les lundis de l écocitoyenneté sont une manifestation de sensibilisation au développement durable destinée en grande partie aux scolaires du Pays de Chaumont. Le principe est suivant : trois thématiques, trois lieux, trois dates. Ainsi, l eau, le bois et la préservation de l espace naturel sont traités dans trois établissements scolaires se situant sur le territoire du Pays lors de trois lundis différents. L édition 2012 sera la troisième année de la manifestation. Les thématiques mettent l accent sur trois aspects différents du développement durable que l on retrouve de façon prédominante sur le territoire du Pays de Chaumont. Les trois journées se déroulent sur trois sites différents (Châteauvillain, Chaumont et Bourmont) répartis sur le Pays de Chaumont de façon à couvrir au mieux l ensemble de son territoire et d emmener le développement durable au plus près de la population. En plus, des journées destinées aux scolaires, une action est proposée au grand public. Selon les années, elle prend la forme de Cinés Débats ou encore de randonnées «découverte de la biodiversité». Cibles prioritaires Objectifs attendus Scolaires du CM1 à la 3 ème, grand public. Sensibiliser les scolaires du Pays de Chaumont au développement durable. Débattre du développement durable avec les habitants sur leur territoire. Valoriser trois aspects prédominants du développement durable sur le territoire du Pays.

18 Indicateurs résultats de Nombre de scolaires participant à la manifestation Nombre d établissements scolaires participant à la manifestation Nombre de participants à la manifestation «grand public» Satisfaction générale des participants (intervenants et publics) grâce à la distribution de questionnaires. Acteurs associés Inspection Académique, DDT, chambres consulaires, Association des Guides Composteurs, EDF, Pays de Chaumont Echéance Mars-avril 2012 Livrables Temps consacré par le chargé de mission «énergieclimat» (en jours) Coût total de l action Année 2012 Année 2013 Année j 35 j 30 j Plan de financement prévisionnel Conseil Régional Conseil Général Pays de Chaumont Conseil Régional Conseil Général Pays de Chaumont Conseil Régional Conseil Général Pays de Chaumont

19 AXE 4 : Sensibilisation au développement durable Fiche action 4.2 : Programme pluriannuel de sensibilisation au développement durable. Porteur du projet Pays de Chaumont Contexte Actions envisagées et modes de réalisation Les premières actions s inscrivant dans le Plan Climat seront élaborées en priorité sur les trois axes habitat, mobilité et filière bois. Pour cela, des réunions de travail ont déjà eu lieu courant mai 2011 avec les acteurs locaux du territoire (DDT, Bailleurs sociaux, Conseil Général, ville de Chaumont, Espace Info Energie ). Lors de ces ateliers de réflexion, diverses actions sont ressorties comme par exemple la construction d appartements témoins en matière d économies d énergie, la mise en place d une plateforme mobilité ou encore la réalisation d un Plan d Approvisionnement Territorial (PAT) pour le bois énergie Ces actions sont en phase d initiation, la phase de réalisation n interviendra que courant Pour atteindre cette étape de réalisation, des réunions de travail avec les partenaires locaux vont être organisés tout au long du processus de mise en place de ces diverses actions. Lors de cette phase de réflexion, il est important de s appuyer sur des expériences existantes, d échanger avec les acteurs d autres territoires Ainsi, les voyages d études sont une bonne entrée en matière pour lancer des actions avec les acteurs locaux sur les thématiques du Plan Climat. En effet, ces moments de découvertes de projets existants et d échanges sont essentiels pour définir une action sur le territoire. Cela permet de sensibiliser les acteurs locaux à certaines pratiques du développement durable et de donner envie de s investir dans des projets semblables sur leur territoire. Dans le cadre de la démarche Plan Climat et en lien étroit avec les trois axes prioritaires du programme, trois voyages d études sont prévus pour l année Ces voyages seront la première étape pour mettre en place certaines fiches actions prioritaires du Plan Climat. Ils sont les suivants : Thématique Habitat : visite d un «éco-appartement» (Epernay) Thématique Mobilité : visite d une plateforme mobilité (Strasbourg ou Pays XXX en Lorraine) Thématique filière bois : visite d un réseau de chaleur bois (Vitry le François ou Fayl Billot) Ces voyages seront complétés par des sessions d information sur l urbanisme durable ou encore le bois énergie, formations qui se dérouleront sur le Pays de Chaumont.

20 Cibles prioritaires Acteurs locaux de l habitat, la mobilité et la filière bois. Objectifs attendus Sensibiliser les acteurs locaux à de nouvelles pratiques «développement durable». Faciliter la réalisation d actions du Plan Climat du Pays de Chaumont. Créer une culture partagée des acteurs locaux autour des thématiques principales du Plan Climat Indicateurs résultats Acteurs associés Echéance de Nombre de personnes participant aux différents voyages Nombre de personnes participant aux formations Satisfaction des personnes ayant participé aux voyages. Satisfaction des personnes ayant participé aux formations. ARCAD, CAUE, DDT, Chaumont Habitat, Hamaris, Ville de Chaumont, Communautés de Communes, CRPF, ONF 2012 Livrables Temps consacré par le chargé de mission «énergieclimat» (en jours) Coût total de l action Année 2012 Année 2013 Année j 15 j 13 j Plan de financement prévisionnel Pays de Chaumont Pays de Chaumont Pays de Chaumont

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

En alsace, nous sommes fiers de :

En alsace, nous sommes fiers de : En alsace, nous sommes fiers de : Réseau VESTA, le benchmark entre communes Né en 2003, le Réseau Vesta des villes alsaciennes engagées dans le Développement Durable est co-animé par EDF Commerce Est et

Plus en détail

Plateforme pour la rénovation énergétique pour tous (PRET) du Val-de-Marne

Plateforme pour la rénovation énergétique pour tous (PRET) du Val-de-Marne Le réseau francilien de lutte contre les précarités énergétiques Fiche Action Plateforme pour la rénovation énergétique pour tous (PRET) du Val-de-Marne Territoire concerné >> Département du Val-de- Marne

Plus en détail

L ÉNERGIE EN MAYENNE. Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers. Acteurs. de la transition énergétique. en Mayenne

L ÉNERGIE EN MAYENNE. Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers. Acteurs. de la transition énergétique. en Mayenne Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers Acteurs de la transition énergétique en Mayenne Les dépenses énergétiques en Mayenne sont de 1.5 million d euros par jour ou 550 millions d euros par

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

PLAN DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE L HABITAT

PLAN DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE L HABITAT PLAN DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE L HABITAT Quel rôle pour les collectivités locales? MINISTÈRE DU LOGEMENT ET DE L'ÉGALITÉ DES TERRITOIRES MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

Présentation et proposition d engagement. Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013

Présentation et proposition d engagement. Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013 COMMUNAUTE D AGGLOMERATION MARNE ET CHANTEREINE AGENDA 21 - DEVELOPPEMENT DURABLE PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL Présentation et proposition d engagement Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013 DE QUOI

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE REGLEMENT D APPEL A PROJETS - 1 ère EDITION 2013 - «AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DU PATRIMOINE BATI» OUVERTURE DE L APPEL A PROJETS : 1 er juillet 2013

Plus en détail

Le Grenelle de l Environnement : un engagement de la France et une chance pour les collectivités

Le Grenelle de l Environnement : un engagement de la France et une chance pour les collectivités Le Grenelle de l Environnement : un engagement de la France et une chance pour les collectivités Le projet de loi relatif à la mise en œuvre du Grenelle de l Environnement entend réaffirmer de nouvelles

Plus en détail

«Lutte contre la précarité énergétique et Adaptation des logements à la perte d autonomie» (2014-2016)

«Lutte contre la précarité énergétique et Adaptation des logements à la perte d autonomie» (2014-2016) Programme d Intérêt Général Communauté de communes du pays de Bourgueil «Lutte contre la précarité énergétique et Adaptation des logements à la perte d autonomie» (2014-2016) PRESENTATION DU DISPOSITIF:

Plus en détail

Le Plan de Rénovation Énergétique de l Habitat 2013-2017. Réunion de présentation du 19 juin 2014 Arrondissement de Libourne - DDTM de la Gironde

Le Plan de Rénovation Énergétique de l Habitat 2013-2017. Réunion de présentation du 19 juin 2014 Arrondissement de Libourne - DDTM de la Gironde 1 Le Plan de Rénovation Énergétique de l Habitat 2013-2017 Réunion de présentation du 19 juin 2014 Arrondissement de Libourne - DDTM de la Gironde Le PREH : un engagement fort 2 Le PREH : un engagement

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

Effilogis 2015. rénovation mode d emploi. www.effilogis.fr

Effilogis 2015. rénovation mode d emploi. www.effilogis.fr PARTICULIERS Un COLLECTIVITÉS investissement BAILLEURS SOCIAUX de bon sens Effilogis 2015 rénovation mode d emploi www.effilogis.fr Habitation BBC Bon à savoir Une habitation rénovée Bâtiment Basse Consommation

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Référence à l Axe de la Charte du Pays : Faire de la qualité de vie un atout du développement durable

Référence à l Axe de la Charte du Pays : Faire de la qualité de vie un atout du développement durable Contrat de territoire2007 203 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour le logement et lutter globalement contre la vacance FICHE

Plus en détail

Plan Climat Énergie Territorial

Plan Climat Énergie Territorial Plan Climat Énergie Territorial Présentation des actions 2012-2020 2 avril 2012 1 1 de 2011 à 2020, poursuivre la dynamique de co-construction Nov.2010-Mai 2011 Diagnostics Février-Mai 2011; publication

Plus en détail

HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 ~ juin 2014

HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 ~ juin 2014 Programme d Intérêt Général HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 ~ juin 2014 LANEUVEVILLE-DEVANT-NANCY SOMMAIRE Qu est-ce que le Programme d Intérêt Général Habiter Mieux? Enjeux et objectifs Présentation

Plus en détail

Audition ADEME. au Conseil d Orientation pour l Emploi. 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l ADEME

Audition ADEME. au Conseil d Orientation pour l Emploi. 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l ADEME udition DEME au Conseil d Orientation pour l Emploi 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l DEME Plan de la présentation Connaître et préparer l évolution des

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 06/2015 OPÉRATION PROGRAMMÉE D AMÉLIORATION DE L HABITAT

DOSSIER DE PRESSE 06/2015 OPÉRATION PROGRAMMÉE D AMÉLIORATION DE L HABITAT DOSSIER DE PRESSE 06/2015 OPÉRATION PROGRAMMÉE D AMÉLIORATION DE L HABITAT O.P.A.H. multisites de la CCPRO, présentation de la démarche Dans le cadre de son Programme Local de l Habitat, la CCPRO a lancé,

Plus en détail

Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée

Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée Le réseau francilien de lutte contre les précarités énergétiques Fiche Action Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée Territoire concerné >> Ville des Mureaux (78) Date de mise

Plus en détail

Pays Vallée de la Sarthe

Pays Vallée de la Sarthe PLAN D ACTIONS POUR LE CLIMAT ET LA TRANSITION ENERGÉTIQUE Contact Adeline Charré - 0 43 94 80 80 energie@vallee-de-la-sarthe.com Pourquoi se mobiliser contre le changement climatique? Une charte : pourquoi?

Plus en détail

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste Appel à projets " Plan Climat Régional» Soutien de l investissement participatif dans les énergies renouvelables et la maîtrise de l énergie au bénéfice des territoires 1 Contexte : Les grands objectifs

Plus en détail

Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z

Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z Bilan Carbone de la Communauté d agglomération Loire Forez Patrimoine et Services 2009 Contexte de l étude Afin de lutter contre

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous.

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous. Madame, Monsieur, Dans un courrier électronique en date du 10 février 2014, vous nous avez interrogés en matière de transition énergétique et de lutte contre le changement climatique. Nous vous prions

Plus en détail

Programme d Intérêt Général. Amélioration de l Habitat Bilan 01 juillet 2012 31 Décembre 2013

Programme d Intérêt Général. Amélioration de l Habitat Bilan 01 juillet 2012 31 Décembre 2013 Programme d Intérêt Général Amélioration de l Habitat Bilan 01 juillet 2012 31 Décembre 2013 Rappels: Les cibles du Programme d Intérêt Général Amélioration de la qualité thermique des logements Adaptation

Plus en détail

4. Dauphilogis. Le Jardin de Bonne

4. Dauphilogis. Le Jardin de Bonne 4. Dauphilogis Le Jardin de Bonne SOMMAIRE I : Présentation de la société II : Le site III : Le déroulement des études IV : L opération Le plan-masse Le programme Les grands principes de conception Un

Plus en détail

PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT (PLH 2010-2015) OBSERVATOIRE : Amélioration de l Habitat

PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT (PLH 2010-2015) OBSERVATOIRE : Amélioration de l Habitat PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT (PLH 2010-2015) OBSERVATOIRE : Amélioration de l Habitat «Comprendre et qualifier la situation et l évolution du marché dans toutes ses compoanah N 5 Septembre 2015 Observatoire

Plus en détail

La Charte. forestière. du Pilat. Un engagement collectif pour une gestion durable de la forêt

La Charte. forestière. du Pilat. Un engagement collectif pour une gestion durable de la forêt La Charte forestière du Pilat Un engagement collectif pour une gestion durable de la forêt Réalisation Jecom - RCS 493 898 043 - Avril 2011 - Imprimé sur papier issues de forêts françaises et belges gérées

Plus en détail

Grenelle de l Environnement

Grenelle de l Environnement Grenelle de l Environnement Convention sur la mise en œuvre de l Eco-prêt à taux zéro pour la rénovation thermique des logements Entre L Etat, représenté par Jean-Louis Borloo, ministre d Etat, ministre

Plus en détail

Atelier 21. Christophe MILIN : Economiste, ADEME. Nathalie ROTURIER : Directrice Plan 100 000 logements, Région Nord Pas-de-Calais

Atelier 21. Christophe MILIN : Economiste, ADEME. Nathalie ROTURIER : Directrice Plan 100 000 logements, Région Nord Pas-de-Calais Atelier 21 ARTICULATION TERRITORIALE ET PARTENARIALE D UN SERVICE INTÉGRÉ DE LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DU PARC PRIVÉ: EXEMPLE EN RÉGION NORD PAS DE CALAIS Christophe MILIN : Economiste, ADEME Nathalie

Plus en détail

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro SOMMAIRE Écoutez vos envies d économies d énergie............ 3 Un éco-prêt à taux zéro, quel intérêt?................. 4 Une palette

Plus en détail

PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais. Réunion Publique du 27/06/2013

PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais. Réunion Publique du 27/06/2013 PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais Réunion Publique du 27/06/2013 1 Sa durée est de 3 ans de Juin 2013 à Mai 2016. Le périmètre de l opération concerne les 10

Plus en détail

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE, UNE PRIORITÉ POUR LA MARTINIQUE La Martinique

Plus en détail

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos économies d énergie l éco-prêt à taux zéro SOMMAIRE Écoutez vos envies d économies d énergie............ 3 Un éco-prêt à

Plus en détail

Analyse du processus de décision des propriétaires rhônalpins en matière de rénovation énergétique :

Analyse du processus de décision des propriétaires rhônalpins en matière de rénovation énergétique : Analyse du processus de décision des propriétaires rhônalpins en matière de rénovation énergétique : des motivations à la réalisation des travaux Le contexte Suite au Grenelle de l Environnement, l Etat

Plus en détail

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc Activité Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc PNR Monts d Ardèche 1-Dynamique du marché Caractéristiques du secteur d activité et perspectives (au niveau national)

Plus en détail

Rencontres citoyennes

Rencontres citoyennes Thématiques et quelques éléments de contexte Offre de logement Si le taux de logement sociaux est relativement honorable, on note une inadéquation entre l offre et la demande. Il existe de nombreux logements

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

«ÉCO-SOLIDAIRE» LE DISPOSITIF LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES

«ÉCO-SOLIDAIRE» LE DISPOSITIF LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION La Réunion île solaire, terre d'innovation Reunion island, innovation land LE DISPOSITIF «ÉCO-SOLIDAIRE» PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES

Plus en détail

Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h

Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h Édito En route pour la COP21! Dans six mois, le 30 novembre 2015, le coup d envoi de la 21 e conférence internationale pour le climat sera donné

Plus en détail

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux Préserver la biodiversité dans la commune La commune dispose-t-elle d'un inventaire du patrimoine écologique local? Quelle part de budget

Plus en détail

Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique. Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY

Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique. Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY c SQY Objectif : promouvoir les économies d énergies et les énergies renouvelables Publics:

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014

DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014 DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014 Le point sur la filière énergies renouvelables : Mention RGE, aides, formation, qualification, audits Pleine application de l éco-conditionnalité des aides au 1 er janvier

Plus en détail

héma Une solution pour tous les Sarthois

héma Une solution pour tous les Sarthois S u p p l é m e n t g r a t u i t d e LA SARTHE Le magazine du Conseil général héma S A R T H E Une solution pour tous les Sarthois Avec ses 14 000 logements, Sarthe Habitat, qui défend les valeurs de

Plus en détail

BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE

BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE 26 FEVRIER 2013 BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE Contact presse : Colette Génin Tél : 01 44 82 48 84 e-mail : edf-presse@consultants.publicis.fr www.edf.fr EDF SA au

Plus en détail

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES Cahier des charges 2015 et 2016 Contexte Pour répondre aux enjeux énergétiques et environnementaux du secteur du bâtiment,

Plus en détail

Comment rénover efficacement son parc immobilier?

Comment rénover efficacement son parc immobilier? Comment rénover efficacement son parc immobilier? Quel est l état énergétique de mon parc immobilier? Quels indicateurs actuels et futurs à prendre en compte? Quels objectifs de performance viser et à

Plus en détail

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés L Ef f icacité Énergétique et Environnementale en action sommaire Pages 4-5 Vos enjeux Pages 6-7 Une offre globale Pages 8-9 Notre

Plus en détail

Géothermie dans les Ardennes

Géothermie dans les Ardennes Géothermie dans les Ardennes Comment initier et monter efficacement son projet 26 septembre 2013 Poix- Terron / Charleville- Mézières Méthodologie d un projet Choix des systèmes, outils d aide à la décision,

Plus en détail

Objet : Contrat Local Initiatives Climat (CLIC) : Charte climat du pays Sud Charente

Objet : Contrat Local Initiatives Climat (CLIC) : Charte climat du pays Sud Charente Objet : Contrat Local Initiatives Climat (CLIC) : Charte climat du pays Sud Charente Monsieur le Président explique que dans le cadre de l animation du Contrat Local Initiatives Climat, le Syndicat mixte,

Plus en détail

Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques

Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques Juin 2014 Édito Adopté en séance plénière de janvier 2014 suite à une large concertation avec les acteurs privés et publics de

Plus en détail

COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC

COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS ATELIER N 1 «STRATÉGIE TERRITORIALE ET AMÉNAGEMENT» Animateur des ateliers thématiques

Plus en détail

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé VOUS AVEZ UN PROJET DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 EDITION 2015 avec la mention RGE et le CITE Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé SOMMAIRE ECO PTZ P.2 CREDIT D IMPÔT

Plus en détail

Promouvoir des modes de déplacement alternatifs Compte rendu de l atelier A1 Mardi 02 Mars 2010 - Pays du Sundgau

Promouvoir des modes de déplacement alternatifs Compte rendu de l atelier A1 Mardi 02 Mars 2010 - Pays du Sundgau Promouvoir des modes de déplacement alternatifs Compte rendu de l atelier A1 Mardi 02 Mars 2010 - Pays du Ordre du jour Définition des objectifs Acteurs locaux présents Albert KRAFFT Jérémy RIEGEL Jean

Plus en détail

ÉCO-RÉNOVER EN TOUTE SIMPLICITÉ

ÉCO-RÉNOVER EN TOUTE SIMPLICITÉ ÉCO-RÉNOVER EN TOUTE SIMPLICITÉ Mieux maîtriser les enjeux de la construction et de la rénovation durables Engagé dans une démarche éco-volontaire depuis ses débuts, Raboni lance le programme R+. Son objectif

Plus en détail

Année 2014. Objectifs, réalisations, perspectives. Avril 2015

Année 2014. Objectifs, réalisations, perspectives. Avril 2015 PIIG Habiitat Pays Montmoriillllonnaiis Année 2014 Objectifs, réalisations, perspectives Avril 2015 Préambule page 2 Les chiffres clefs 2014 page 3 La localisation géographique des bénéficiaires page 4

Plus en détail

Intégrez les enjeux énergie-climat dans vos documents d'urbanisme

Intégrez les enjeux énergie-climat dans vos documents d'urbanisme Intégrez les enjeux énergie-climat dans vos documents d'urbanisme PCET, SRCAE, précarité énergétique, PLH, évaluation environnementale SCOT et PLU, étude pré-opérationnelle OPAH BGP280/122 1 L'énergie

Plus en détail

Comprendre. le dispositif des certificats d économies d énergie

Comprendre. le dispositif des certificats d économies d énergie Comprendre le dispositif des certificats d économies d énergie Un outil de gestion et un levier de financement central au cœur de la transition énergétique sommaire LE DISPOSITIF DES CERTIFICATSD ÉCONOMIES

Plus en détail

USAGES ET COMPORTEMENT

USAGES ET COMPORTEMENT LES FICHES SRCAE HN Juin 2013 USAGES ET COMPORTEMENT Contexte et enjeux Des comportements à faire évoluer L atteinte des objectifs du SRCAE nécessite des modifications de comportement de la part de tous

Plus en détail

Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments

Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments climat d innovation Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments Les aides financières à disposition des ménages Edition 2012 Essayons d y voir plus clair 2/3 Les décisions du Grenelle de l Environnement

Plus en détail

Le bois, la première des énergies renouvelables

Le bois, la première des énergies renouvelables Le bois, la première des énergies renouvelables Chiffres clés du bois-énergie en France La France dispose de l un des plus importants massifs européens avec une forêt qui couvre près de 1/3 du territoire

Plus en détail

MESURES D ACCOMPAGNEMENT

MESURES D ACCOMPAGNEMENT LIVRET VI MESURES D ACCOMPAGNEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE DU SCOT ET SUIVI DE L ANALYSE DE LA SITUATION 127 Sommaire I DES MESURES D ACCOMPAGNEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE DU SCOT page 126 HABITAT EQUIPEMENTS

Plus en détail

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1)

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) Public visé Chefs d entreprise Artisans Chargés d affaire Conducteurs de travaux Personnels de chantier

Plus en détail

Plan d actions 2011/2014

Plan d actions 2011/2014 Plan d actions 2011/2014 Le présent plan d actions s organise en fiches actions, qui précisent les objectifs opérationnels des actions et explicite les modalités de mise en œuvre. Ces fiches répondent

Plus en détail

Éco-Chèque UNE AIDE DE LA RÉGION MIDI-PYRÉNÉES POUR LES PARTICULIERS QUI FONT DES TRAVAUX D ÉCONOMIE D ÉNERGIE DANS LEUR LOGEMENT

Éco-Chèque UNE AIDE DE LA RÉGION MIDI-PYRÉNÉES POUR LES PARTICULIERS QUI FONT DES TRAVAUX D ÉCONOMIE D ÉNERGIE DANS LEUR LOGEMENT Éco-Chèque Logement Midi-Pyrénées UNE AIDE DE LA RÉGION MIDI-PYRÉNÉES POUR LES PARTICULIERS QUI FONT DES TRAVAUX D ÉCONOMIE D ÉNERGIE DANS LEUR LOGEMENT 1 000 à 1 500 d aide* *1500 E pour les propriétaires

Plus en détail

Audit 360 CONFORT, ENERGIE, SÉCURITÉ, VALORISATION. Une solution pour y voir plus clair dans votre copropriété

Audit 360 CONFORT, ENERGIE, SÉCURITÉ, VALORISATION. Une solution pour y voir plus clair dans votre copropriété Audit 360 CONFORT, ENERGIE, SÉCURITÉ, VALORISATION Une solution pour y voir plus clair dans votre copropriété Socotec en quelques mots 3 valeurs d engagement + 5 métiers structurants + 7 aes stratégiques

Plus en détail

PLAN DE MOBILITÉ OU PLAN DE DÉPLACEMENTS

PLAN DE MOBILITÉ OU PLAN DE DÉPLACEMENTS VILLE DURABLE ET TRANSPORT FICHE 5 AIR CLIMAT ÉNERGIE PLAN DE MOBILITÉ OU PLAN DE DÉPLACEMENTS DE QUOI S AGIT-IL? Un plan de mobilité ou plan de déplacements est un outil de management de la mobilité.

Plus en détail

logements rénovés par an d ici à 2017, selon l objectif du plan de rénovation énergétique de l habitat. Source : ministère du Développement durable

logements rénovés par an d ici à 2017, selon l objectif du plan de rénovation énergétique de l habitat. Source : ministère du Développement durable N 70 - Novembre 2013 Repères C est le moment d agir 07 > 500000 logements rénovés par an d ici à 2017 selon l objectif du plan de rénovation énergétique de l habitat. Source : ministère du Développement

Plus en détail

La rénovation énergétique du parc social

La rénovation énergétique du parc social La rénovation énergétique du parc social Vers la transition énergétique La coopération entre les acteurs du logement et la DDT 1 Des objectifs renforcés du Grenelle de l environnement et de la stratégie

Plus en détail

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2 Initiative du CICM Proposition au Sommet de la GR "Green Deal en vue d une politique énergétique et climatique efficiente dans la GR en coopération avec les PME de l artisanat" L Artisanat de la Grande

Plus en détail

MOBILITE DURABLE SYNTHESE DE L ETUDE EN MILIEU RURAL. Un territoire d étude : le PNR de Millevaches en Limousin

MOBILITE DURABLE SYNTHESE DE L ETUDE EN MILIEU RURAL. Un territoire d étude : le PNR de Millevaches en Limousin MOBILITE DURABLE SYNTHESE DE L ETUDE MOBILITE DURABLE EN MILIEU RURAL Un territoire d étude : le PNR de Millevaches en Limousin OBJECTIF PLAN CLIMAT Réduire les émissions de Gaz à Effet de Serre Se déplacer

Plus en détail

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Plan d actions Bilan Carbone Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Patrimoine et services communaux Territoire d Uccle 1) Energie 8 2) Déplacements de personnes 5 3) Transport de marchandise

Plus en détail

DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES?

DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES? DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES? DOSSIER N 5 MARS 2013 DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFERENCES? POURQUOI RÉALISER UN DPE? Qui réalise un DPE? Le Diagnostic de Performance Energétique

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

Un projet Bois Energie Citoyen?

Un projet Bois Energie Citoyen? Un projet Bois Energie Citoyen? Filière bois énergie : les attendus les entrants Filière usuelle : circuit long Filière d avenir : circuit court Chaîne de production d énergie thermique HQE : Analyse systèmique

Plus en détail

LES AIDES DISPONIBLES POUR AMELIORER SON LOGEMENT DRAGA- ARDÈCHE

LES AIDES DISPONIBLES POUR AMELIORER SON LOGEMENT DRAGA- ARDÈCHE LES AIDES DISPONIBLES POUR AMELIORER SON LOGEMENT DRAGA- ARDÈCHE AIDES DE l Anah (agence nationale de l habitat) Le logement doit être achevé depuis plus de 15 ans Les subventions sont accordées sous conditions

Plus en détail

Consultation sur le livre blanc du financement de la TEE Préparation de la conférence bancaire et financière : Contribution de la Caisse des Dépôts

Consultation sur le livre blanc du financement de la TEE Préparation de la conférence bancaire et financière : Contribution de la Caisse des Dépôts 24 janvier 2014 Consultation sur le livre blanc du financement de la TEE Préparation de la conférence bancaire et financière : Contribution de la La place sa priorité stratégique «Transition Énergétique

Plus en détail

SOMMAIRE. 2/ Phase de travaux et de lancement

SOMMAIRE. 2/ Phase de travaux et de lancement SOMMAIRE Tout projet doit être mûrement réfléchi pour juger de sa pertinence, de sa faisabilité et des enjeux économiques qui en résultent, de ses coûts et finalement de sa rentabilité. La constitution

Plus en détail

Choisir un professionnel compétent

Choisir un professionnel compétent L habitat Choisir un professionnel compétent COMPRENDRE Pour des bâtiments économes en énergie Édition : février 2015 sommaire glossaire introduction Faites appel à des professionnels compétents... 3 Des

Plus en détail

Les aides à l amélioration et à l adaptation de l habitat

Les aides à l amélioration et à l adaptation de l habitat Tous droits réservés : Klubgraphik Les aides à l amélioration et à l adaptation de l habitat Propriétaire occupant, Locataire du parc privé, Propriétaire bailleur, Copropriétaire, Propriétaire d un logement

Plus en détail

Guide méthodologique

Guide méthodologique Communauté d Agglomération de NIORT du GRAND NANCY PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS Plan de Déplacement Entreprise Guide méthodologique Septembre 2007 m u n i c i p a l i t é s e r v i c e 7 1, a v e n u e

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et Plan Climat Energie Territorial GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et énergétiques? Plan de la réunion

Plus en détail

PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE

PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE Contribution du SER au Plan de performance énergétique des logements 2 ( ) «La rénovation thermique des logements

Plus en détail

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES PÉPINIÈRES D ENTREPRISES

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES PÉPINIÈRES D ENTREPRISES CAHIER DES CHARGES DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES PÉPINIÈRES D ENTREPRISES Rappel du cadre général d intervention des 3 collectivités : Dans le prolongement du Schéma Régional de Développement

Plus en détail

Habitat ancien. Vous avez un projet? J achète, je rénove, j investis. sur le territoire de Vitré Communauté

Habitat ancien. Vous avez un projet? J achète, je rénove, j investis. sur le territoire de Vitré Communauté Habitat ancien Vous avez un projet? J achète, je rénove, j investis sur le territoire de Vitré Communauté Conseils 2015 J achète, je rénove, j investis Maison 130 m 2-7 pièces - 4 chambres Année : 1920

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE 07.07.11

COMMUNIQUE DE PRESSE 07.07.11 COMMUNIQUE DE PRESSE 07.07.11 Analyses de Cycles de Vies des Technologies de l Information et de la Communication Courriers électroniques, requête Web, clé USB : quels impacts environnementaux? L ADEME

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION

OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION 2 SOMMAIRE INTRODUCTION 3 PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ET ÉMISSION DE GAZ À EFFET DE SERRE 4 LA CONSOMMATION D ÉNERGIE

Plus en détail

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI Direction du patrimoine Le 12/12/2014 SNI - 125 avenue de Lodève - CS 70007-34074 Montpellier Cedex 3 Tél. : 04 67 75 96 40 - www.groupesni.fr Siège social

Plus en détail

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr Jeudi 9 décembre 2010 La Région et la Banque européenne d investissement lancent un fonds d investissement pour le photovoltaïque en partenariat avec trois banques régionales Le toit du chai viticole du

Plus en détail

LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES

LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES 2015 AGENCE DE FONTAINEBLEAU L OFFI CE NATIONAL DES FORÊTS PREMIER GESTIONNAIRE D ESPACES NATURELS EN FRANCE Établissement public à caractère industriel et commercial

Plus en détail

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011 Club de l automation EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique 31 mars 2011 Agenda Présentation synthétique du groupe EDF et l efficacité énergétique Le dispositif CEE Zoom sur Netseenergy 2 -

Plus en détail

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012 Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012 ECONOMIES D ENERGIE PERSONNES AGEES ENERGIES RENOUVELABLES MAINTIEN A DOMICILE ADAPTATION INSALUBRITE HANDICAP LOYERS MODERES LOCATION CHARGES

Plus en détail

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT Le secteur du bâtiment représente à lui seul 44 % de la consommation d énergie finale totale de la France (chiffres 2009). La question de l efficacité

Plus en détail

Appel à projets logement innovant pour les jeunes

Appel à projets logement innovant pour les jeunes Annexe 2 Appel à projets logement innovant pour les jeunes 2015 Objectifs de l appel à projets Dans sa charte d'engagement pour les jeunes, la Région a fait des questions de logement des jeunes une des

Plus en détail

éco-construction bâtiments d élevage

éco-construction bâtiments d élevage éco-construction bâtiments d élevage Jacques Capdeville, service Bâtiment-Environnement, Institut de l Elevage Michel Colache, Maison Régionale de l Elevage SIMA février 2011 un contexte Des préoccupations

Plus en détail

2 ème Réunion du Réseau «Perche Accueil» Nogent le Rotrou le vendredi 2 avril 2010

2 ème Réunion du Réseau «Perche Accueil» Nogent le Rotrou le vendredi 2 avril 2010 2 ème Réunion du Réseau «Perche Accueil» Nogent le Rotrou le vendredi 2 avril 2010 Ordre du Jour Bilan des actions 2009 Participation à Projets en Campagne Réalisation d un guide d accueil des porteurs

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail