C O J C SOCIÉTÉ D AVOCATS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "C O J C SOCIÉTÉ D AVOCATS"

Transcription

1 SOCIÉTÉ D AVOCATS LES PETITS ÉCHOS DE COJC Des nouvelles de votre Avocat A - ACCESSIBILITÉ Notre cabinet situé 197 rue des Orangers à Bordeaux, dans un jardin et dans un bâtiment ancien n est pas facilement accessible aux personnes à mobilité réduite (gravillon et escaliers notamment). La configuration du bâtiment ne nous permet malheureusement pas de réaliser tous les travaux nécessaires pour le rendre accessible à tous. Nous le déplorons. Ce n est pas pour autant que nous oublions nos clients qui ont des difficultés à se déplacer et ne peuvent pas venir jusqu à nous ou accéder à nos locaux. Dans ces circonstances c est nous qui allons jusqu à eux. Ainsi, sur demande, nous pouvons nous déplacer au domicile de nos clients qui ne peuvent accéder à nos locaux et cela sans surcoût bien évidement. Nous pouvons également pour tous nos clients organiser des consultations téléphoniques et sur internet quelques soient les circonstances. Nous sommes toujours proches de vous. 197, Rue des Orangers BP BORDEAUX CEDEX Tél : Fax : B - CUMUL EMPLOI / RETRAITE Améliorez votre retraite en travaillant plus longtemps!!! Le cumul emploi-retraite, en 2015, deviendra moins attractif. Ceux qui le peuvent ont donc intérêt à s interroger sur l opportunité de liquider leur retraite avant le 31 décembre 2014 pour continuer à bénéficier du régime actuel. Les autres pourront utiliser deux autres dispositifs : - travailler après l âge du taux plein pour bénéficier de la surcote, - ou mettre en œuvre une retraite progressive. Le régime actuel : Une fois à la retraite, il est possible de reprendre ou de poursuivre une activité professionnelle. Les règles régissant le cumul de votre pension avec vos revenus professionnels sont différentes selon que cette activité relève du même régime de retraite que celui qui vous verse votre pension (cumul intra régime) ou d un autre régime (cumul inter-régimes). Si vous reprenez une activité relevant du même régime de retraite que celui de votre pension, vous pouvez alors cumuler l intégralité de vos pensions et revenus d activité (on parle de «cumul intégral») si les trois conditions suivantes sont réunies : - vous avez atteint l âge minimal de la retraite et justifiez de la durée d assurance requise pour bénéficier d une retraite à taux plein, ou vous avez atteint l âge du taux plein ;

2 - vous avez fait liquider vos pensions de retraite auprès de tous les régimes auxquels vous avez cotisé durant votre carrière ; - si vous exercez une activité salariée, vous devez avoir rompu votre contrat de travail et en avoir signé un nouveau (même si vous continuez à travailler chez le même employeur). En revanche, si vous exercez une activité non-salariée, il n est pas nécessaire de l interrompre pour la reprendre. Si une seule de ces conditions n est pas remplie, le cumul emploi-retraite est plafonné. Vous ne pourrez alors continuer à percevoir votre retraite que sous certaines conditions de ressources, variable d un régime à l autre. Si vous dépassez ces plafonds, le versement de vos retraites (de base et complémentaires) sera suspendu. Par ailleurs, le cumul emploi retraite intra régime présente un inconvénient : vous continuez à cotiser pour votre retraite dans les mêmes conditions qu avant votre départ, mais vos cotisations ne vous rapportent aucun droit supplémentaire. Si vous reprenez une activité relevant d un régime de retraite différent vous pouvez alors cumuler sans restriction les revenus de cette activité avec votre pension retraite. Vous avez droit à ce cumul inter régimes quels que soient votre âge et votre durée d assurance, et même si vous avez liquidé toutes vos pensions. Jusqu alors, la liquidation de tous les régimes de retraite était seulement nécessaire pour bénéficier du cumul emploi-retraite intégral. La loi de janvier 2014 change la donne pour le cumul des pensions liquidées. A compter du 1 er janvier 2015, il faudra demander la liquidation de toutes vos pensions à la fois. Si un assuré souhaite faire valoir ses droits dans un régime, il devra demander la liquidation de l ensemble de ses droits dans les autres régimes. Vos cotisations seront versées à fonds perdus et ce quel que soit le régime dans lequel vous reprendrez une activité. Le cumul intégral sera moins facilement accessible. Seule consolation : en cas de dépassement, vos pensions seront réduites, au lieu d être suspendues comme c est le cas aujourd hui. Le cumul emploi-retraite va devenir moins intéressant puisque, dans tous les cas, il ne permettra pas de constituer de nouveaux droits à la retraite. Restera deux solutions pour améliorer (!!!) les pensions retraites, alternatives au cumul emploiretraite : En travaillant un peu plus, vous avez droit à une surcote : Si vous continuez à travailler alors que vous avez la durée d assurance requise pour avoir droit à une retraite à taux plein, chaque trimestre supplémentaire vous donnera droit à une majoration de pension de 1,25 % par trimestre, soit 5% de majoration par année travaillée Attention cette surcote ne s applique que sur la retraite de base. Mais en continuant à travailler, vous continuerez à acquérir des points dans les régimes complémentaires, ce qui augmentera d autant vos pensions.

3 Vous pouvez demander à partir en retraite progressive : Vous pouvez aussi envisager le dispositif très avantageux, mais méconnu, de la retraite progressive. Il est désormais accessible à partir de 60 ans, sous réserve de justifier d une durée d assurance minimale de 150 trimestres. Comme le cumul emploi-retraite, cela permet de cumuler les revenus procurés par l exercice d une activité professionnel avec une pension de retraite. Mais, dans ce cas, vos cotisations continuent à générer des droits à retraite. C - INVESTISSEMENTS IMMOBILIERS : DÉFISCALISATION Les investissements immobiliers ouvrant droit à crédit ou réduction d impôts sont soumis à des règles très précises : zones géographiques éligibles aux avantages, condition de ressources du locataire, engagement de location, qualités du locataire, etc. Assurez-vous lors de l'acquisition que toutes les règles impératives ont bien été respectées. A défaut vous pourriez perdre l'avantage fiscal. N hésitez pas à nous consulter, avant l investissement.

4 D - RÉVISION DES VALEURS LOCATIVES : Les propriétaires de locaux à usage professionnel ont dû adresser à l Administration en 2012 et 2013 et au plus tard le 08 juillet 2013 une déclaration concernant chaque local de ce type donné à bail au 1 er janvier Nous avons eu l'occasion de vous aider pour cette déclaration. Les bailleurs doivent également signaler ultérieurement à l Administration, dans les 90 jours de la modification intervenue, tout élément nouveau : modification de la superficie des locaux, changement d utilisation du local, construction nouvelle. Maintenant, les locataires ont l obligation, chaque année, à l aide d un formulaire DECLOYER de confirmer ou d infirmer les données qui ont dû être communiquées au premier semestre 2013 par les propriétaires et notamment le mode d occupation des locaux (c'est-à-dire à titre onéreux ou gratuit), l adresse et la superficie des locaux occupés, le changement éventuel de propriétaire et la date éventuelle de cessation d occupation de ces locaux. Le nouveau formulaire baptisé DECLOYER ne pourra qu être télétransmis et ne pourra donc faire l objet d un envoi sur support papier. Une fonction EDI- REQUETE, devra être incorporée dans les logiciels EDI-TDFC, destinée à aller rechercher sur la base de la DGFIP à partir du numéro SIRET du locataire et du répertoire des locataires les informations obtenues en 2012 et 2013 telles qu elles ont été reçues des propriétaires. Cette déclaration DECLOYER est totalement indépendante de la déclaration professionnelle n Nous ne manquerons pas de vous en reparler lors de l'établissement des déclarations des revenus professionnels. Vous avez dit simplification..!!! 1 - COREM Selon le dernier rapport annuel de l Union Mutualiste Retraite qui gère le COREM, un régime de retraite complémentaire facultatif, il manque 459 millions d' à cet organisme.!! (in Le Particulier n 1100 septembre 2014). La conséquence est le gel des pensions pour les retraités. Nous vous déconseillons donc de souscrire à ce régime. 2 - STAGES A compter du 1 er septembre 2014, les stagiaires en entreprise ont les mêmes droits que les salariés : durée du travail de 35 heures, attributions des tickets restaurant s'il y a lieu, remboursement des frais de transport. Si le stage dure plus de deux mois le montant de la gratification ne pourra être inférieur à 436 uros par mois

5 Document établi en collaboration avec la Société TDD 3 - GARANTIE DÉCENNALE Les coordonnées de l assureur doivent figurer sur les devis et les factures de l artisan lorsque ce dernier a une obligation de souscrire une garantie décennale dans l exercice de son métier. N oubliez cependant pas d exiger la copie de l attestation d assurance de votre artisan. 4 - HONORAIRES DE LOCATION La loi ALUR en ce qui concerne les baux d habitation a plafonné les honoraires facturés au titre du bail par les professionnels aux locataires. Au 13 septembre 2014 ces honoraires, hors état des lieux ne pourront excéder 12 /m² dans les zones «très tendues» ; 10 /m² dans les zones «tendues» et 8 /m² ailleurs. Les frais d établissement de l état des lieux ne peuvent excéder 3 /m². 5 - SOCIÉTÉ Deux mesures de l ordonnance du 31 juillet 2014 publiée au JO du 4 août 2014, prise dans le cadre des mesures de simplification et de sécurisation de la vie d entreprise sont à noter : - Cession de part de SARL et SNC : l obligation de dépôt au Greffe du Tribunal de Commerce de l acte de cession et des statuts modifiés constatant la cession est supprimée. Le dépôt des seuls statuts modifiés est suffisant pour rendre la cession opposable aux tiers. - Holding: une société à responsabilité limitée à associé unique (EURL) peut dorénavant détenir la totalité des parts sociales d une autre EURL. Parlons en ensemble

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco cumul emploi et retraite complémentaire. n o 5. emploi retraite complémentaire

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco cumul emploi et retraite complémentaire. n o 5. emploi retraite complémentaire Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco cumul emploi et retraite complémentaire Guide salariés n o 5 mars 2016 Cumul emploi retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés...

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION DE SOLIDARITÉ SPÉCIFIQUE (ASS) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION DE SOLIDARITÉ SPÉCIFIQUE (ASS) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION DE SOLIDARITÉ SPÉCIFIQUE (ASS) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION DE SOLIDARITÉ SPÉCIFIQUE (ASS) Chômeur de longue durée, l allocation de solidarité peut prendre le relais de l allocation

Plus en détail

Vous êtes ou vous avez été salarié du commerce, de l industrie et. des services et vous allez bientôt prendre votre retraite : ce guide est

Vous êtes ou vous avez été salarié du commerce, de l industrie et. des services et vous allez bientôt prendre votre retraite : ce guide est Vous êtes ou vous avez été salarié du commerce, de l industrie et des services et vous allez bientôt prendre votre retraite : ce guide est fait pour vous. Il a été conçu dans le but de vous informer au

Plus en détail

SERVICE RETRAITE. Pôle Carrières NOTE D INFORMATION n 2010-12/02

SERVICE RETRAITE. Pôle Carrières NOTE D INFORMATION n 2010-12/02 CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE LA CREUSE Pôle Carrières NOTE D INFORMATION n 2010-12/02 CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS - CNRACL SERVICE RETRAITE LA REFORME DES RETRAITES

Plus en détail

Mesures spécifiques pour l emploi des séniors

Mesures spécifiques pour l emploi des séniors Mesures spécifiques pour l emploi des séniors Mesures pour l emploi des séniors Demandeurs d emploi Salariés Retraites Aide à l embauche des DE de 45 ans et plus Aides pour les DE de 50 ans et plus Période

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO CUMUL EMPLOI ET RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 5. Cumul emploi et retraite complémentaire

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO CUMUL EMPLOI ET RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 5. Cumul emploi et retraite complémentaire GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO CUMUL EMPLOI ET RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 5 Cumul emploi et retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés... 4 Points

Plus en détail

MANDAT DE GESTION IMMOBILIERE

MANDAT DE GESTION IMMOBILIERE 1/4 MANDANT (propriétaire du (ou des) bien(s) ci-dessous) MR/MME/Mlle Domicilié.. né le :. à Profession : MR/MME/Mlle.. Domicilié.. né le à... Profession :. MANDATAIRE (Administrateur de Biens) La SOCIETE

Plus en détail

L immobilier en centre ville

L immobilier en centre ville La note d information de la SCPI Urban Patrimoine a reçu le visa de l AMF n 10-35 en date du 17 septembre 2010 ; elle peut être obtenue gratuitement auprès de la société de gestion par demande adressée

Plus en détail

Diplôme des Métiers de l Art

Diplôme des Métiers de l Art STAGE EN ENTREPRISE CONVENTION DE STAGE Diplôme des Métiers de l Art Régie Lumière Régie Son Lycée Claude DAUNOT 10, bd Clemenceau C.S. 35234 54052 NANCY CEDEX La présente convention a pour objet de définir

Plus en détail

Des solutions pour améliorer le montant de ma retraite

Des solutions pour améliorer le montant de ma retraite vous guider Des solutions pour améliorer le montant de ma retraite n Surcote, retraite progressive et cumul emploi-retraite www.msa.fr AUGMENTER votre RETRAITE AVEC LA SURCOTE Dans le cadre des mesures

Plus en détail

Aide Financière Simplifiée. Aide à Domicile

Aide Financière Simplifiée. Aide à Domicile Aide Financière Simplifiée Aide à Domicile Date limite de dépôt du dossier : 30 septembre 2017 Conditions Générales d Attribution Page 2 Dossier à compléter Page 7 Annexe 1 Dossier de réservation Page

Plus en détail

Fiche pratique Questions-réponses sur le statut de l auto-entrepreneur

Fiche pratique Questions-réponses sur le statut de l auto-entrepreneur Fiche pratique Questions-réponses sur le statut de l auto-entrepreneur Adie Conseil Fiches pratiques Introduction 1 Qu est ce qu un auto-entrepreneur? L auto-entrepreneur est une personne physique (et

Plus en détail

Le décès d un. Démarches et délais

Le décès d un. Démarches et délais Le décès d un proche Démarches et délais La mort d'une personne aimée est une des plus grandes épreuves de la vie, à laquelle nous serons, un jour ou l'autre, tous confrontés. Source d'une grande souffrance,

Plus en détail

Aide Financière Simplifiée. Transport Routier de Marchandises

Aide Financière Simplifiée. Transport Routier de Marchandises MAJ le 21/03/2016 Aide Financière Simplifiée Date limite de dépôt du dossier : 30 juin 2017 Conditions Générales d Attribution Page 2 Dossier à compléter Page 6 Annexe 1 Dossier de réservation Page 6 Annexe

Plus en détail

DIRECTION des RESSOURCES HUMAINES Relations et Gestion Sociales

DIRECTION des RESSOURCES HUMAINES Relations et Gestion Sociales DIRECTION des RESSOURCES HUMAINES Relations et Gestion Sociales Septembre 2008 BC 14-01 MESURES RELATIVES A L ACCOMPAGNEMENT DES SALARIES DANS LE CADRE DU SCHEMA DIRECTEUR IMMOBILIER D ILE DE FRANCE La

Plus en détail

Le cumul emploi-retraite : les retraités du régime général «actifs»

Le cumul emploi-retraite : les retraités du régime général «actifs» N 12 SEPTEMBRE Études, recherches et statistiques de la Cnav Le cumul emploi-retraite : les retraités du régime général «actifs» I I. Bridenne et C. Mette I En France, comme dans de nombreux autres pays,

Plus en détail

La réforme des retraites 2010 loi n du 9 novembre Plus d informations sur profil employeur

La réforme des retraites 2010 loi n du 9 novembre Plus d informations sur  profil employeur La réforme des retraites 2010 loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010 Plus d informations sur www.cnracl.fr, profil employeur 5 janvier 2011 Sommaire La constitution du droit page 3 Les départs anticipés page

Plus en détail

LA RETRAITE ADDITIONNELLE DE LA FONCTION PUBLIQUE (RAFP)

LA RETRAITE ADDITIONNELLE DE LA FONCTION PUBLIQUE (RAFP) Circulaire C.d.G. - DOC n 301 du 25 novembre 2004 Date d effet : 1 er janvier 2005 La présente circulaire annule et remplace la circulaire C.d.G. DOC n 290 du 25 août 2004 LA RETRAITE ADDITIONNELLE DE

Plus en détail

L AUTO-ENTREPRENEUR Par Jean FISCEL, avocat au Barreau de Cherbourg Le 11 mars 2011 INTRODUCTION

L AUTO-ENTREPRENEUR Par Jean FISCEL, avocat au Barreau de Cherbourg Le 11 mars 2011 INTRODUCTION 1 L AUTO-ENTREPRENEUR Par Jean FISCEL, avocat au Barreau de Cherbourg Le 11 mars 2011 INTRODUCTION Le statut de l auto-entrepreneur résulte de la loi de modernisation de l économie n 2008-776 du 4 août

Plus en détail

«La protection sociale du dirigeant» 18 Novembre 2015 / 9h-10h

«La protection sociale du dirigeant» 18 Novembre 2015 / 9h-10h «La protection sociale du dirigeant» 18 Novembre 2015 / 9h-10h RV CREATION REPRISE D ENTREPRISES DANS LA LOIRE Roanne 18 Novembre 2015 2 30/11/2015 La Protection Sociale du Travailleur Indépendant 3 30/11/2015

Plus en détail

SOMMAIRE. Constitution du droit Départs anticipés Calcul de la pension Autres mesures Ce qui ne change pas. La réforme des retraites 2010.

SOMMAIRE. Constitution du droit Départs anticipés Calcul de la pension Autres mesures Ce qui ne change pas. La réforme des retraites 2010. Loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites Décrets du 31 décembre 2010 (décrets d application) --- Sommaire SOMMAIRE Constitution du droit Départs anticipés Calcul de la pension Autres

Plus en détail

Poursuite d activité Trois mesures pour jouer les prolongations

Poursuite d activité Trois mesures pour jouer les prolongations Salariés I MARS 2011 I Poursuite d activité Trois mesures pour jouer les prolongations Surcote Retraite progressive Cumul emploi-retraite Poursuite d activité Trois mesures pour jouer les prolongations

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l'hôtellerie EXONERATION DE PLUS-VALUES ET DEPART A LA RETRAITE

Union des Métiers et des Industries de l'hôtellerie EXONERATION DE PLUS-VALUES ET DEPART A LA RETRAITE Union des Métiers et des Industries de l'hôtellerie FISCAL Date : 22/04/2009 N : 14.09 EXONERATION DE PLUS-VALUES ET DEPART A LA RETRAITE Pour rappel *** Depuis 2006, les exploitants de petites entreprises

Plus en détail

Service juridique juin 2013. La sécurisation du PASS-FONCIER sous forme de bail à construction et de prêt

Service juridique juin 2013. La sécurisation du PASS-FONCIER sous forme de bail à construction et de prêt La sécurisation du PASS-FONCIER sous forme de bail à construction et de prêt Le dispositif de sécurisation est précisé notamment par l arrêté du 10 août 2009 fixant les conditions des garanties de rachat

Plus en détail

AIDE A L IMMOBILIER INVESTISSEMENT IMMOBILIER POUR LES TRES PETITES ENTREPRISES ET LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES - TPE/PME

AIDE A L IMMOBILIER INVESTISSEMENT IMMOBILIER POUR LES TRES PETITES ENTREPRISES ET LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES - TPE/PME AIDE A L IMMOBILIER INVESTISSEMENT IMMOBILIER POUR LES TRES PETITES ENTREPRISES ET LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES - TPE/PME ARTICLE 1 er : FINALITES Règlement d Application La finalité de ce dispositif

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DE L AIDE FINANCIERE NATIONALE SIMPLIFIEE NOMMEE «ECHAFAUDAGES+»

CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DE L AIDE FINANCIERE NATIONALE SIMPLIFIEE NOMMEE «ECHAFAUDAGES+» CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DE L AIDE FINANCIERE NATIONALE SIMPLIFIEE NOMMEE «ECHAFAUDAGES+» (Arrêté du 9 décembre 2010 relatif aux incitations financières) Subvention pour l acquisition, par des

Plus en détail

Point d'étape sur la mise en place du prélèvement à la source de l impôt sur le revenu

Point d'étape sur la mise en place du prélèvement à la source de l impôt sur le revenu DOSSIER DE PRESSE Point d'étape sur la mise en place du prélèvement à la source de l impôt sur le revenu Le 16 mars 2016 1 Sommaire Éditorial... 5 Une modernisation de la gestion de l impôt sur le revenu

Plus en détail

La réforme des retraites Plus d informations sur profil employeur

La réforme des retraites Plus d informations sur  profil employeur La réforme des retraites 2010 Plus d informations sur www.cnracl.fr, profil employeur 1 er février 2011 Sommaire La constitution du droit page 3 Les départs anticipés page 10 Le calcul de la pension page

Plus en détail

ANNEE UNIVERSITAIRE 2010 2011

ANNEE UNIVERSITAIRE 2010 2011 ANNEE UNIVERSITAIRE 2010 2011 STAGE PREVU DANS LE CADRE DES ENSEIGNEMENTS EN FRANCE (*) STAGE PREVU DANS LE CADRE DES ENSEIGNEMENTS A L ETRANGER (*) STAGE NON OBLIGATOIRE (ACCOMPLI A L INITIATIVE DE L

Plus en détail

La réforme des retraites 2010 Les grandes lignes. Plus d informations sur [profil employeur]

La réforme des retraites 2010 Les grandes lignes. Plus d informations sur  [profil employeur] La réforme des retraites 2010 Les grandes lignes Plus d informations sur www.cnracl.fr [profil employeur] 14 septembre 2012 Sommaire La constitution du droit page 3 Les départs anticipés page 10 Le calcul

Plus en détail

DEMANDE D ALLOCATION POUR LE LOYER (pour les personnes ne recevant pas de prestations d aide à l emploi et au revenu)

DEMANDE D ALLOCATION POUR LE LOYER (pour les personnes ne recevant pas de prestations d aide à l emploi et au revenu) N o de CS: N o de demande: de réception: Services provinciaux Division de la prestation de services dans les communautés Services à la famille Manitoba 114, rue Garry, bureau 102, Winnipeg (Manitoba) R3C

Plus en détail

DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1

DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1 MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1 DC4 Le formulaire DC4 est un modèle de déclaration de sous-traitance

Plus en détail

CUMUL EMPLOI / RETRAITE

CUMUL EMPLOI / RETRAITE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES 3 ET 4 AVRIL 2009 COMMISSION STATUT FISCAL, SOCIAL ET FINANCIER DE L AVOCAT CUMUL EMPLOI / RETRAITE Avant d'aborder les conditions et les conséquences des nouvelles dispositions

Plus en détail

DPEA Management des projets urbains durables 2015/2016

DPEA Management des projets urbains durables 2015/2016 STAGES Année universitaire 2015-2016 CONVENTION DE STAGE DPEA Management des projets urbains durables 2015/2016 ENTRE D UNE PART : L ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D ARCHITECTURE DE MONTPELLIER REPRÉSENTÉE

Plus en détail

Salon des transfrontaliers du 6 au 8 avril La retraite du régime général

Salon des transfrontaliers du 6 au 8 avril La retraite du régime général Salon des transfrontaliers du 6 au 8 avril 2017 La retraite du régime général La Sécurité Sociale Maladie - AT/MP Maternité - Invalidité Vieillesse Décès Charges familiales - Veuvage Régime Général Régimes

Plus en détail

Le gérant prend les décisions de gestion courante, dans le cadre du mandat qui lui a été confié par les associés.

Le gérant prend les décisions de gestion courante, dans le cadre du mandat qui lui a été confié par les associés. La SARL étant une société, elle doit être enregistrée et immatriculée, ses statuts rédigés et enregistrés et l avis de constitution de la société publié dans un journal d annonces légales. Pour de plus

Plus en détail

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. Bien préparer Votre retraite en

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. Bien préparer Votre retraite en Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse Professionnels libéraux Bien préparer Votre retraite en 2013 SOMMAIRE quelles sont les conditions de départ à la retraite? p. 3 RÉCAPITULATIF

Plus en détail

Réunion d information

Réunion d information Réunion d information REBAIS Mardi 23 septembre 2014 Préparer sa retraite Démarches et contacts Avant votre départ à la retraite, il est indispensable d effectuer avec vos caisses une reconstitution de

Plus en détail

Société Mutualiste des Sapeurs-pompiers de Grenoble et Seyssinet-Pariset REGLEMENT INTERIEUR DE LA COMMISSION RETRAITE SOMMAIRE

Société Mutualiste des Sapeurs-pompiers de Grenoble et Seyssinet-Pariset REGLEMENT INTERIEUR DE LA COMMISSION RETRAITE SOMMAIRE Société Mutualiste des Sapeurs-pompiers de Grenoble et Seyssinet-Pariset REGLEMENT INTERIEUR DE LA COMMISSION RETRAITE Approuvé en CA du 05.05.11 SOMMAIRE Le présent règlement se compose de plusieurs éléments

Plus en détail

Lorsque vous investissez dans une SCPI, vous devez tenir compte des éléments et risques suivants :

Lorsque vous investissez dans une SCPI, vous devez tenir compte des éléments et risques suivants : SCPI EDISSIMMO DÉCOUVREZ LES AVANTAGES DE SCPI EDISSIMMO L opportunité de souscrire à une SCPI de bureaux parmi les leaders du marché français L accès à l immobilier d entreprise au travers d un patrimoine

Plus en détail

Age de départ à la retraite

Age de départ à la retraite Réforme des retraites : ce qu il faut savoir Sources : Fiche rédigée par l équipe éditoriale de WebLex Dernière vérification de la fiche : 20/02/2014 Dernière mise à jour de la fiche : 20/02/2014 Loi n

Plus en détail

INFORMATIONS SOCIALES COMPTE PERSONNEL DE FORMATION NOUVEAU MODE DE CALCUL DE LA REDUCTION FILLON NOUVELLES MODALITES DE CALCUL DES IJSS

INFORMATIONS SOCIALES COMPTE PERSONNEL DE FORMATION NOUVEAU MODE DE CALCUL DE LA REDUCTION FILLON NOUVELLES MODALITES DE CALCUL DES IJSS Service Juridique, Fiscal et Social Paris, le 15 Janvier 2015 INFORMATIONS SOCIALES CE QUI CHANGE AU 1 ER JANVIER 2015 NOTE D INFORMATION I II III IV V VI VII COMPTE PERSONNEL DE FORMATION COMPTE PENIBILITE

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE EN FRANCE

CONVENTION DE STAGE EN FRANCE CONVENTION DE STAGE EN FRANCE Vu la loi n 2006-396 du 31 mars 2006 pour l égalit é des chances Vu le décret n 2009-885 du 21 juillet 2009 relatif aux modalités d accueil des étudiants de l enseignement

Plus en détail

LETTRE AVENANT DOCUMENTS OBLIGATOIRES. fonctions envisagée et, le cas échéant, la durée de la période d essai,

LETTRE AVENANT DOCUMENTS OBLIGATOIRES. fonctions envisagée et, le cas échéant, la durée de la période d essai, Fiche de renseignements, DOCUMENTS OBLIGATOIRES Copie de la carte d'identité en cours de validité ou passeport ou permis de conduire ou Carte de séjour en cours de validité, DANS TOUS LES CAS Une seule

Plus en détail

Mise à jour : novembre 2011

Mise à jour : novembre 2011 EN CAS DE DECES d un fonctionnaire affilié à la CNRACL Agents stagiaires et titulaires effectuant une durée hebdomadaire de service égale ou supérieure à 28/35 èmes Mise à jour : novembre 2011 Centre de

Plus en détail

Comment profiter du cumul emploi-retraite?

Comment profiter du cumul emploi-retraite? RETRAITE ACTIVE DES MÉDECINS LIBÉRAUX : Comment profiter du cumul emploi-retraite? La réforme Fillon de 2003 et la loi de financement de la Sécurité sociale de 2009 ont permis aux médecins libéraux de

Plus en détail

Note sur décret d application de la Loi de Réforme des Retraites Analyse de la CGT DEPART ANTICIPE POUR LONGUE CARRIERE

Note sur décret d application de la Loi de Réforme des Retraites Analyse de la CGT DEPART ANTICIPE POUR LONGUE CARRIERE Note sur décret d application de la Loi de Réforme des Retraites Analyse de la CGT DEPART ANTICIPE POUR LONGUE CARRIERE Premier décret pris en application de la loi de réforme de la retraite, ce texte

Plus en détail

Contrats Collectifs Santé

Contrats Collectifs Santé DISPOSITIONS GENERALES Contrats Collectifs Santé SQUADRA 36 rue de Saint-Pétersbourg 75008 Paris S.A.S. au capital de 53 293 RCS Paris B 499 776 730 - Orias 08044501 www.orias.fr Garanties Financière et

Plus en détail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION LE GUIDE

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION LE GUIDE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION LE GUIDE Toutes les informations essentielles pour préparer son alternance à l IAE Toulouse Aspects juridiques Aspects pédagogiques Aspects financiers Aspects administratifs

Plus en détail

Indicateur n 4-6 : Attractivité des dispositifs incitatifs à la prolongation de l activité

Indicateur n 4-6 : Attractivité des dispositifs incitatifs à la prolongation de l activité 1 er sous-indicateur : nombre d assurés du régime général cumulant le bénéfice d une pension de retraite avec un emploi Finalité : la possibilité pour un assuré de cumuler des revenus d activité avec une

Plus en détail

Tableau n 1 : Evaluation forfaitaire des avantages en nature

Tableau n 1 : Evaluation forfaitaire des avantages en nature Tableau n 1 : Evaluation forfaitaire des avantages en nature AVANTAGES EN NATURE Evaluation forfaitaire pour 2016 Nourriture Titres restaurant Evaluation minimale : 9,40 par jour ou 4,70 par repas Exonération

Plus en détail

Comprendre l acquisition des droits a la retraite

Comprendre l acquisition des droits a la retraite Comprendre l acquisition des droits a la retraite Il est bien complexe pour le salarié d une entreprise de maîtriser ce qu il acquiert comme droits à sa future retraite dans le cadre de son travail. Force

Plus en détail

La cessation anticipée d'activité pour carrière longue en 10 questions

La cessation anticipée d'activité pour carrière longue en 10 questions La cessation anticipée d'activité pour carrière longue en 10 questions Un fonctionnaire peut mettre fin prématurément à son activité. Sa pension sera versée à compter de l'âge légal de départ à la retraite,

Plus en détail

Agenda fiscal et social. Janvier 2013

Agenda fiscal et social. Janvier 2013 Agenda fiscal et social Janvier 2013 Samedi 5 janvier Employeurs occupant au moins 50 salariés Cotisations de sécurité sociale, de chômage et d'assurance des créances des salariés, CSG, CRDS, versement

Plus en détail

IMPOT SUR LE REVENU DECLARATION DU REVENU GLOBAL. Du / / / / / / / / / Au / / / / / / / / / IDENTIFICATION DU CONTRIBUABLE

IMPOT SUR LE REVENU DECLARATION DU REVENU GLOBAL. Du / / / / / / / / / Au / / / / / / / / / IDENTIFICATION DU CONTRIBUABLE Modèle n ADP010F-14E DR/DIP/DP de : Subdivision :... Secteur : IMPOT SUR LE REVENU DECLARATION DU REVENU GLOBAL Du Au IDENTIFICATION DU CONTRIBUABLE Nom et Prénom(s) :. Adresse actuelle du domicile fiscal

Plus en détail

Contrats Madelin : la retraite des travailleurs non salariés

Contrats Madelin : la retraite des travailleurs non salariés Contrats Madelin : la retraite des travailleurs non salariés La loi Madelin permet la déduction fiscale, sous certaines conditions, des cotisations versées par le travailleur non salarié pour se constituer

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. de la CAISSE DE COMPENSATION. des SERVICES SOCIAUX. Approuvé par Arrêté Ministériel n 91-688

REGLEMENT INTERIEUR. de la CAISSE DE COMPENSATION. des SERVICES SOCIAUX. Approuvé par Arrêté Ministériel n 91-688 REGLEMENT INTERIEUR de la CAISSE DE COMPENSATION des SERVICES SOCIAUX Approuvé par Arrêté Ministériel n 91-688 du 20 décembre 1991 PREMIERE PARTIE AFFILIATION DES EMPLOYEURS IMMATRICULATION DES SALARIES

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. CUMUL pension de l Etat et rémunération d activité

FICHE TECHNIQUE. CUMUL pension de l Etat et rémunération d activité SNPTP FO-DEFENSE 46 rue des Petites Ecuries 75010 PARIS 01 42 46 59 76 fodefsnptp@gmail.com FICHE TECHNIQUE CUMUL pension de l Etat et rémunération d activité Cumul pension activité Page 1 / 6 Articles

Plus en détail

SCPI Corum Convictions

SCPI Corum Convictions L investissement indirect dans l immobilier via une SCPI SCPI Corum Convictions Société Civile de Placement Immobilier Avertissement à l investisseur La Société Civile de Placement Immobilier Corum Convictions

Plus en détail

Retraite de base de la Sécurité Sociale

Retraite de base de la Sécurité Sociale Retraite Etudes & Optimisation Retraite de base de la Sécurité Sociale A Comment la pension de retraite est-elle calculée? Le montant de la pension de retraite dépend de la durée d assurance (nombre d'années

Plus en détail

Les retraites des salariés agricoles

Les retraites des salariés agricoles Les retraites des salariés agricoles www.msa33.fr 1 19 février 2008 Sommaire Portail info retraite 3 Relevé de carrière 5 Cotisations arriérées 6 Les rachats 7 La demande de retraite 9 Le salaire annuel

Plus en détail

Ma retraite : à quel âge?

Ma retraite : à quel âge? ı MAI 2017 ı Ma retraite : à quel âge? À quel âge puis-je partir à la retraite? Partir avant l âge légal Prolonger mon activité Demander ma retraite Ma retraite : à quel âge? Vous êtes ou avez été salarié

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE ENTRE

CONVENTION DE STAGE ENTRE Année universitaire... CONVENTION DE STAGE ENTRE L établissement d enseignement supérieur : Nom de l établissement :... Adresse :...... Représenté par :... Qualité du représentant :... Composante / UFR

Plus en détail

Ma retraite : à quel âge?

Ma retraite : à quel âge? ı MAI 2017 ı Ma retraite : à quel âge? À quel âge puis-je partir à la retraite? Partir avant l âge légal Prolonger mon activité Demander ma retraite Ma retraite : à quel âge? Vous êtes ou avez été salarié

Plus en détail

A12. La formation hors temps de travail S O M M A I R E. Z O O M P Se former pendant un arrêt maladie

A12. La formation hors temps de travail S O M M A I R E. Z O O M P Se former pendant un arrêt maladie 1 La formation hors Se former hors est une modalité particulière de formation qui nécessite un investissement personnel du salarié. Une formation peut se réaliser hors dans le cadre du plan de formation

Plus en détail

LE REGLEMENT MUTUALISTE

LE REGLEMENT MUTUALISTE LE REGLEMENT MUTUALISTE Relevant du livre II SIREN 776 950 677 Mutuelles de France 70 Boulevard Matabiau BP 7051 31069 TOULOUSE CEDEX 7 Tél 0 810 131 111 Fax 05 61 63 03 77 Règlement Mutualiste MUTAMI

Plus en détail

Pouvez-vous racheter ou régulariser. des droits pour la retraite? À JOUR AU

Pouvez-vous racheter ou régulariser. des droits pour la retraite? À JOUR AU Pouvez-vous racheter ou régulariser des droits pour la retraite? À JOUR AU 1 er mars 2007 Vous avez fait des études supérieures et/ou vous avez peu cotisé certaines années? Si vous le souhaitez, vous pouvez

Plus en détail

LES CONDITIONS D ATTRIBUTION DE LA PENSION

LES CONDITIONS D ATTRIBUTION DE LA PENSION Pensions de vieillesse Montants au 1er janvier 2017 Circulaire interministérielle n DSS/SD3A/2015/299 du 1er octobre 2015 ; circulaires CNAV n 2015-48 du 19 octobre 2015, n 2015-64 du 18 décembre 2015

Plus en détail

ACCORD DU 16 SEPTEMBRE 2005. Objet

ACCORD DU 16 SEPTEMBRE 2005. Objet MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord national professionnel ENSEIGNEMENT AGRICOLE PRIVÉ (16 septembre 2005) (Bulletin officiel n o 2006-35) ACCORD DU 16 SEPTEMBRE 2005

Plus en détail

Mise à jour Décembre 201 6

Mise à jour Décembre 201 6 Les fiches pratiques de l'alpil Mise à jour Décembre 201 6 Vos ressources ne doivent pas dépasser les plafonds définis par décret. Les revenus annuels cumulés de toutes les personnes majeures du foyer

Plus en détail

Fiche 8. Surcote, retraite progressive et cumul emploi-retraite

Fiche 8. Surcote, retraite progressive et cumul emploi-retraite CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 14 février 2006 à 9 h 30 "Examen de la surcote" Fiche N 8 Document de travail, n engage pas le Conseil Fiche 8 Surcote, retraite progressive et cumul

Plus en détail

Collection éeclairage sur Investissement PME et reduction d ISF

Collection éeclairage sur Investissement PME et reduction d ISF Collection éeclairage sur Investissement PME et reduction d ISF Edison Avocat FEvrier 2016 1. Le régime de faveur ISF/PME Possibilité d imputer sur le montant de l ISF 50% des versements effectués au titre

Plus en détail

J adopte un enfant. Accueil et modes de garde. N oubliez. Plus d informations sur vos prestations. Connaissez-vous la Caf?

J adopte un enfant. Accueil et modes de garde. N oubliez. Plus d informations sur vos prestations. Connaissez-vous la Caf? Accueil et modes de garde N oubliez L aide que vous pasrecevez de votre caisse d Allocations familiales correspond à votre situation. Vous devez penser à lui signaler tout changement Pour estimer vos de

Plus en détail

Cumul emploi retraite et surcote : éléments de comparaison. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Cumul emploi retraite et surcote : éléments de comparaison. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 26 janvier 2011-9 h 30 «Prolongation d'activité, liberté de choix et neutralité actuarielle : décote, surcote et cumul emploi retraite» Document N

Plus en détail

J attends un enfant, je garde ou je fais garder mon enfant

J attends un enfant, je garde ou je fais garder mon enfant Accueil du jeune enfant N oubliez pas Pour estimer vos droits à la prestation d accueil du jeune enfant, rendez-vous sur caf.fr Les services en ligne La prestation d accueil du jeune enfant (Paje). L aide

Plus en détail

CAISSE AUTONOME DE RETRAITES ET DE PRÉVOYANCE DES VÉTÉRINAIRES DEMANDE DE RETRAITE Renseignements d Etat Civil

CAISSE AUTONOME DE RETRAITES ET DE PRÉVOYANCE DES VÉTÉRINAIRES DEMANDE DE RETRAITE Renseignements d Etat Civil Code Cotisant : CAISSE AUTONOME DE RETRAITES ET DE PRÉVOYANCE DES VÉTÉRINAIRES DEMANDE DE RETRAITE Renseignements d Etat Civil NOM (en capitales d imprimerie).. (pour les femmes mariées ou veuves, écrire

Plus en détail

nyul - Fotolia.com LA MUSIQUE DANS LES ENTREPRISES, ASSOCIATIONS ET SERVICES PUBLICS

nyul - Fotolia.com LA MUSIQUE DANS LES ENTREPRISES, ASSOCIATIONS ET SERVICES PUBLICS nyul - Fotolia.com LA MUSIQUE DANS LES ENTREPRISES, ASSOCIATIONS ET SERVICES PUBLICS Editeur responsable : SABAM, rue d Arlon 75-77, 1040 Bruxelles. 2 // UNISONO C O N T E N U QUI SOMMES-NOUS? PAGE 4 DE

Plus en détail

INSTALLATION. GESTION FINANCIERE du CABINET MEDICAL. Séminaire exercice professionnel. Février 2013

INSTALLATION. GESTION FINANCIERE du CABINET MEDICAL. Séminaire exercice professionnel. Février 2013 INSTALLATION et GESTION FINANCIERE du CABINET MEDICAL Séminaire exercice professionnel Février 2013 FORMALITES OBLIGATOIRES POUR L INSTALLATION FORMALITES OBLIGATOIRES POUR L INSTALLATION Ordre des médecins

Plus en détail

Départ à la retraite à 60 ans Retraite anticipée

Départ à la retraite à 60 ans Retraite anticipée Départ à la retraite à 60 ans Retraite anticipée 85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Note d information du 4 juillet 2012 Référence

Plus en détail

publiée au journal décrets compter de , rue Paradis Marseille

publiée au journal décrets compter de , rue Paradis Marseille Loi portant réforme des retraites La loi garantissantt l avenir et la justice officiel du 21 janvier 2014. du système des retraites a été publiée au journal Nous vous présentons les principales mesures.

Plus en détail

Unité de valeur 4. Patrimoine social

Unité de valeur 4. Patrimoine social Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC Membre du Financial Planning Standards Board (FPSB) Association déclarée loi du 1 er juillet 1901 (et textes subséquents) EXAMEN

Plus en détail

La protection sociale du créateur ou repreneur d entreprise

La protection sociale du créateur ou repreneur d entreprise La protection sociale du créateur ou repreneur d entreprise AOUT 2014 Artisan Commerçant Industriel 1 Au programme Enregistrer votre entreprise Votre protection sociale obligatoire Les prestations Les

Plus en détail

COORDINATION DES REGIMES METROPOLITAINS ET CALEDONIENS DE SECURITE SOCIALE

COORDINATION DES REGIMES METROPOLITAINS ET CALEDONIENS DE SECURITE SOCIALE COORDINATION DES REGIMES METROPOLITAINS ET CALEDONIENS DE SECURITE SOCIALE Décembre 2002 11, rue de la Tour des Dames - 75436 Paris cedex 09 - Tél. 01 45 26 33 41 - Fax 01 49 95 06 50 - www.cleiss.fr 2

Plus en détail

Fiche info Service carrières

Fiche info Service carrières Fiche info Service carrières Stagiaire de l enseignement Thème : Recrutement novembre 15 Textes de référence : Loi n 2013-660 du 22 juillet 2013 relative à l'enseignement supérieur et à la recherche, Loi

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3117 Convention collective nationale IDCC : 843. BOULANGERIE-PÂTISSERIE (Entreprises

Plus en détail

COMPRENDRE LA RETRAITE - LA RETRAITE DE BASE

COMPRENDRE LA RETRAITE - LA RETRAITE DE BASE COMPRENDRE LA RETRAITE - LA RETRAITE DE BASE 1- LA RETRAITE DE BASE DU RÉGIME GÉNÉRAL Le régime général de la Sécurité sociale est le régime de base obligatoire de tous les salariés du privé et contractuels

Plus en détail

Ma retraite : à quel âge?

Ma retraite : à quel âge? Salariés JUIN 2016 Ma retraite : à quel âge? B À quel âge puis-je partir à la retraite? B Partir avant l âge légal B Prolonger mon activité Ma retraite : à quel âge? Vous êtes ou avez été salarié dans

Plus en détail

PRISE EN CHARGE PARTIELLE DES TRAJETS DOMICILE TRAVAIL

PRISE EN CHARGE PARTIELLE DES TRAJETS DOMICILE TRAVAIL DIFFUSION OCTOBRE 2010 PRISE EN CHARGE PARTIELLE DES TRAJETS DOMICILE TRAVAIL POUR LES AGENTS PUBLICS DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITOTORIALE DATE D EFFET : 1er JUILLET 2010 TEXTES DE REFERENCE : Décret

Plus en détail

Constituez mon dossier de crédit. Besoin d aide? Contactez-nous Par téléphone : ou par mail :

Constituez mon dossier de crédit. Besoin d aide? Contactez-nous Par téléphone : ou par mail : 1 Bonjour et bienvenu! Vous souhaitez réaliser un projet : un crédit immobilier ou un regroupement de crédits Vous retrouverez dans cette présentation l ensemble des documents nécessaires pour réaliser

Plus en détail

Les dispositifs d épargne retraite supplémentaire

Les dispositifs d épargne retraite supplémentaire 19 Les dispositifs d épargne retraite supplémentaire La retraite supplémentaire, encore appelée retraite surcomplémentaire, désigne les régimes de retraite facultatifs par capitalisation (non légalement

Plus en détail

DEMANDE DE LIQUIDATION DE PENSION

DEMANDE DE LIQUIDATION DE PENSION Caisse de retraites des personnels de l Opéra national de Paris DEMANDE DE LIQUIDATION DE PENSION A l appui de votre demande, veuillez : - compléter les CADRES 1, 2, 3, 4 et 5, - compléter le cadre 6 si

Plus en détail

Fiche 5 Densification pavillonnaire & Bail à construction

Fiche 5 Densification pavillonnaire & Bail à construction Direction Territoriale Normandie Centre/ Direction Territoriale Ile de France Septembre 2014 Action Bimby 3.2 : Intégration de la démarche aux outils fonciers et procédures d aménagement Fiche 5 Densification

Plus en détail

République slovaque. Extrait de : Panorama des pensions 2011 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G20

République slovaque. Extrait de : Panorama des pensions 2011 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G20 Extrait de : Panorama des pensions 211 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G2 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/1.1787/pension_glance-211-fr République slovaque Merci

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES VILLE DE MONTROTTIER Hôtel de Ville Le Bourg 69770 MONTROTTIER TRANSFORMATION D'UN TERRAIN DE FOOTBALL EN SCHISTE EN GAZON SYNTHETIQUE DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES PIECE N 1 ACTE D ENGAGEMENT

Plus en détail

COTISATIONS. RCV Dans la limite de ,1 % - ID (invalidité décès) Cotisation forfaitaire 652 -

COTISATIONS. RCV Dans la limite de ,1 % - ID (invalidité décès) Cotisation forfaitaire 652 - COTISATIONS Taux et montants Régimes Année 2008 Médecins Caisses Maladie RB Tranche 1 : jusqu à 28 285 (0,85 PSS*) Tranche 2 : de 28 285 à 166 380 (de 0,85 PSS à 5 PSS) 8,6 % 1,6 % - RCV Dans la limite

Plus en détail

Ci-après désigné(e), par «l organisme d accueil»,

Ci-après désigné(e), par «l organisme d accueil», CONVENTION DE STAGE En application du décret n 2009-885 du 21 juillet 2010 Entre Le Conservatoire national des arts et métiers représenté par Monsieur Christian FORESTIER, administrateur général, 292,

Plus en détail

Je prépare ma retraite

Je prépare ma retraite Je prépare ma retraite Janvier 2017 Direction des retraites et de la solidarité Son utilisation par un intervenant extérieur la dégage de toute responsabilité sur la validité du contenu La retraite en

Plus en détail

C 2012/011 - Annexe 2 : RALC / Réforme 2012 / Script inter-régimes

C 2012/011 - Annexe 2 : RALC / Réforme 2012 / Script inter-régimes C 2012/011 - Annexe 2 : RALC / Réforme 2012 / Script inter-régimes MESURE PREVOYANT L ELARGISSEMENT DES POSSIBILITES DE DEPART A LA RETRAITE A 60 ANS Projet de Questions-Réponses à destination des régimes

Plus en détail

Le Savoir Entreprendre. Ajouter un titre à votre document. L auto-entrepreneur. Amadou Bokoum SAVOIR ENTREPRENDRE 16/02/ février 2016

Le Savoir Entreprendre. Ajouter un titre à votre document. L auto-entrepreneur. Amadou Bokoum SAVOIR ENTREPRENDRE 16/02/ février 2016 Le Savoir Entreprendre Ajouter un titre à votre document 0 2016 L auto-entrepreneur Amadou Bokoum SAVOIR ENTREPRENDRE 16/02/2016 16 février 2016 Table des matières Les principes... 1 Qui peut devenir auto-entrepreneur?...

Plus en détail