Société Mutualiste des Sapeurs-pompiers de Grenoble et Seyssinet-Pariset REGLEMENT INTERIEUR DE LA COMMISSION RETRAITE SOMMAIRE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Société Mutualiste des Sapeurs-pompiers de Grenoble et Seyssinet-Pariset REGLEMENT INTERIEUR DE LA COMMISSION RETRAITE SOMMAIRE"

Transcription

1 Société Mutualiste des Sapeurs-pompiers de Grenoble et Seyssinet-Pariset REGLEMENT INTERIEUR DE LA COMMISSION RETRAITE Approuvé en CA du SOMMAIRE Le présent règlement se compose de plusieurs éléments définis comme suit : ART 1. La cotisation technique ART 2. Définition de l adhérent retraite ART 3. Les montants de la cotisation retraite ART 4. Les prestations de la commission retraite ART 5. Les conditions d octroi des prestations ART 6. Les différents profils de retraités - art 6.1. Retraite mutuelle - art Membres associés C.D.O. - art Membres associés conjoints - art Retraite 55 ans - art Prestation globale unique à la mise en retraite - art 6.2. Complément retraite UMIDSA - art 6.3. La réversion «calcul» ART 7. L administration du service : - art 7.1. Délibérations - art 7.2. Fonction du secrétariat - art 7.3. Obligations des retraités - art 7.4. Obligations du service Commission Retraite ART 8. Futur projet retraite pour les adhérents : - art 8.1. Adresse utile - art 8.2. Justification ART 1 : LA COTISATION TECHNIQUE La cotisation technique «retraite» représente la participation du mutualiste à la cotisation payée par la mutuelle à une caisse de retraite complémentaire (UMIDSA) Règlement Intérieur Commission Retraite approuvé en CA du

2 Tous les adhérents volontaires à la caisse de retraite complémentaire «UMIDSA» devront s acquitter de leur cotisation conformément aux dispositions incluses dans le présent règlement intérieur, et cela avant le 31 MARS de l année en cours. - Seule la cotisation technique permet : la validation du nombre d années de cotisation, permettant le calcul du montant différentiel, venant en complément de l UMIDSA dans la limite du plafond fixé par le présent règlement intérieur aux rubriques prestations. - Seule la cotisation technique permet : la validation du nombre d années de cotisation, permettant le calcul du montant de l aide versée par la mutuelle aux retraités de 55 ans à 60 ans dans la limite du plafond fixé par le présent règlement intérieur aux rubriques prestations. - Seule la cotisation technique permet : la validation du nombre d années de cotisation, permettant le calcul du montant de l aide versée par la mutuelle aux agents en C.D.O. de 50 ans à 55 ans dans la limite du plafond fixé par le présent règlement intérieur aux rubriques prestations. - Seule la cotisation technique permet : «l ouverture des droits à l UMIDSA». Ne peuvent s acquitter de cette cotisation technique les adhérents qui remplissent les conditions définies à l article 5 du règlement de la Mutuelle et qui font acte d adhésion, constaté par la signature du bulletin d adhésion. ART 2 : DEFINITION DE L ADHERENT RETRAITE Peuvent cotiser : Les mutualistes en activité, Les mutualistes retraités jusqu à 60 ans, Les mutualistes en C.D.O. «congé pour difficultés opérationnelles». ART 3 : LES MONTANTS DE LA COTISATION TECHNIQUE 3.1. Les cotisations des actifs : Le montant de la cotisation technique due par le mutualiste en activité est égal à 49 euros pour les agents de moins de 40 ans et de 122 euros pour les agents de plus de 40 ans. Pour la quarantième année, l année effective est validée du 1 er janvier jusqu au 31 décembre Les cotisations pour les retraités : Le montant de la cotisation technique due par le mutualiste en retraite ou en C.D.O. est égal à 46 euros. Cette cotisation est prélevée directement sur les prestations d aide versées par la mutuelle aux agents en C.D.O. de 50 ans à 55 ans et aux agents en retraite de 55 ans à 60 ans, période de retraite de la mutuelle. Après 60 ans, les retraités ne paient plus la cotisation technique retraite Tableau récapitulatif des participations Professionnels et Volontaires : De 18 ans à 39 ans inclus : cotisation annuelle 49 euros De 40 ans à 55 ans inclus : cotisation annuelle 122 euros De 56 ans à 60 ans inclus : cotisation annuelle actifs 122 euros De 56 ans à 60 ans inclus : cotisation annuelle retraité 46 euros De 50 ans à 55 ans inclus : cotisation annuelle CDO 46 euros ART 4 : LES PRESTATIONS DE LA COMMISSION RETRAITE 4.1. Professionnels et Volontaires : De 18 ans à 39 ans inclus : prestation annuelle TTC 325 euros De 40 ans à 55 ans inclus : prestation annuelle TTC 810 euros De 56 ans à 58 ans inclus : prestation annuelle actifs TTC 810 euros La 56 ème année (56 à 60) : prestation unique retraités TTC 4050 euros La 59 ème année (59 et 60) : prestation unique actifs TTC 1620 euros (Pour les volontaires, dés la dixième année de cotisation, le régime UMIDSA change, il devient identique à celui des professionnels). Règlement Intérieur Commission Retraite approuvé en CA du

3 En raison des nombreuses mutations des agents actifs, il est décidé de procéder ainsi : Pour le versement à la caisse de retraite complémentaire (UMIDSA), la cotisation unique de l année retraite sera fonction de l ancienneté de l agent de ses années de cotisations à la commission retraite de la Mutuelle. Tableau des équivalences : 5 années de cotisation actif : 1 an de prestation à l UMIDSA soit 810 euros 10 années de cotisation actif : 2 ans de prestation à l UMIDSA soit 1620 euros 15 années de cotisation actif : 3 ans de prestation à l UMIDSA soit 2430 euros 20 années de cotisation actif : 4 ans de prestation à l UMIDSA soit 3240 euros 25 années de cotisation actif : 5 ans de prestation à l UMIDSA soit 4050 euros. Sous réserve du départ à la retraite de l agent à 55 ans, dans le contraire, une décote est effectuée en fonction de l âge de départ à la retraite. Départ à 56 ans : moins 1 an ( soit 3240 euros) Départ à 57 ans : moins 2 ans ( soit 2430 euros) Départ à 58 ans : moins 3 ans (59-60 soit 1620 euros) Départ à 59 ans : moins 4 ans (60 soit 810 euros) Départ à 60 ans : moins 5 ans (seulement la cotisation actifs 810 euros). Exemples de calcul : 1/Agent de 15 ans d ancienneté partant à la retraite à 58 ans. Démonstration : 15 ans = 3 ans soit 2430 euros cotisation unique et 810 euros (cotisation de l agent actif de l année en cours). Départ à 58 ans soit (59-60) donc 810 x 2 = 1620 euros et 810 euros cotisation de l agent actif de l année en cours et non 2430 euros et 810 euros cotisation de l agent actif de l année en cours. 2/Agent de 15 ans d ancienneté partant à la retraite à 55 ans. Démonstration : 15 ans = 3 ans soit 2430 euros cotisation unique et 810 euros cotisation de l agent actif de l année en cours. Départ à 55 ans soit ( ) donc 810 x 5 = 4050 euros et 810 euros cotisation de l agent actif de l année en cours ; 15 ans d ancienneté soit 2430 euros et 810 euros cotisation de l agent actif de l année en cours et non 4050 euros et 810 euros cotisation de l agent actif de l année en cours. ART 5 : LES CONDITIONS D OCTROI DES PRESTATIONS DE LA COMMISSION RETRAITE 5.1. Pour bénéficier des prestations de la Mutuelle à la retraite il faut : - Avoir au minimum 55 ans - Avoir terminé sa carrière comme mutualiste - Etre adhérent depuis au moins 15 ans de l UMIDSA 5.2. Pour bénéficier des prestations de la Mutuelle en C.D.O. il faut : - Avoir au minimum 50 ans - Avoir terminé sa carrière comme mutualiste - Etre adhérent depuis au moins 10 ans de l UMIDSA ART 6 : LES DIFFERENTS PROFILS DE RETRAITES 6.1. Retraite Mutuelle : Membres associés, C.D.O. : Règlement Intérieur Commission Retraite approuvé en CA du

4 Prestation dés la prise du C.D.O. à partir de 50 ans et jusqu à 55 ans : Versements trimestriels. Le premier trimestre à terme échu, le deuxième par anticipation, le troisième trimestre à terme échu, le quatrième par anticipation. Lors de la prise du congé, le trimestre en cours n est pas payé, le règlement intervient sur le trimestre entier suivant la prise du congé pour difficultés opérationnelles Ancienneté de 25 ans à la Mutuelle au départ en C.D.O.: - Avoir 25 ans ou plus de cotisation technique à la mutuelle à 50 ans ou à la prise du congé (51, 52, 53, 54 ans). Les prestations versées par la mutuelle sont de 450 euros par an. - La cotisation technique annuelle est prélevée sur les prestations versées par la mutuelle, 450 euros 46 euros = 404 euros Ancienneté inférieure à 25 ans à la Mutuelle au départ en C.D.O.: - Les prestations versées par la mutuelle sont de 18 euros MULTIPLIÉS par le nombre d années de cotisation à la mutuelle. - Avoir entre 10 et 24 ans de cotisation technique à la mutuelle à 50 ans ou à la prise du congé (51, 52, 53, 54 ans). - La cotisation technique annuelle est prélevée sur les prestations versées par la mutuelle, X euros 46 euros = Y euros Membres associés, conjoints, veuves, veufs : Rente versée aux membres protégés (veuves et veufs de retraités ou concubines et concubins) La notion de membre protégé n existe plus, elle est remplacée par la dénomination de membre associé Procédure des versements : Les versements des prestations par la mutuelle s effectuent en deux échéances égales. La première échéance au mois d avril, la deuxième échéance au mois d octobre. Le versement d avril comprend le premier trimestre à terme échu et le deuxième par anticipation. Le versement d octobre comprend le troisième trimestre à terme échu et le quatrième par anticipation Conditions d attribution : - Le membre associé doit avoir 60 ans. Il ne doit pas percevoir de pension de réversion de l UMIDSA supérieure au montant de la rente. - Le cotisant décédé devait être à la retraite et avoir au minimum 20 ans de cotisation à la mutuelle Montant des prestations : Rente annuelle de 305 euros. Si le membre associé perçoit une rente de l UMIDSA correspondant à la réversion de la rente du conjoint décédé, les prestations versées par la mutuelle viennent en complément retraite jusqu au plafond de 305 euros. Si les versements de la réversion sont supérieurs au plafond de 305 euros, la mutuelle ne verse pas de prestations aux membres associés concernés Retraites de 55 ans à 60 ans : Procédure des versements : Les versements des prestations par la mutuelle s effectuent en deux échéances égales. La première échéance au mois d avril, la deuxième échéance au mois d octobre. Le versement d avril comprend le premier trimestre à terme échu et le deuxième trimestre par anticipation. Le versement d octobre comprend le troisième trimestre à terme échu et le quatrième trimestre par anticipation. Lors de la prise de retraite le trimestre en cours n est pas payé, le règlement intervient sur le trimestre entier suivant la prise de retraite Montant des prestations : Règlement Intérieur Commission Retraite approuvé en CA du

5 Ancienneté de 30 ans de cotisation technique : euros versés annuellement par la mutuelle à chaque retraité. - Avoir 30 ans ou plus de cotisation technique à la mutuelle à 55 ans ou à la prise de retraite (56, 57, 58, 59). - La cotisation technique annuelle est prélevée sur les prestations versées par la mutuelle, 915 euros 46 euros = 869 euros Ancienneté inférieure à 30 ans sur la cotisation technique : (Somme versée par la mutuelle au prorata des années de cotisation) - 30 euros MULTIPLIÉS par le nombre d années de cotisation technique à la mutuelle + 15 euros. - Avoir entre 15 et 29 ans de cotisation à la mutuelle à 55 ans ou à la prise de retraite (56, 57, 58, 59). - La cotisation technique annuelle est prélevée sur les prestations versées par la mutuelle : X euros 46 euros = Y euros Prestations globales à la mise en retraite : Une somme globale, équivalente au nombre d années restantes pour atteindre la soixantième année, est versée sur le compte UMIDSA du nouveau retraité. Cette somme correspond aux versements annuels effectués par la commission retraite après confirmation de la cotisation technique de l adhérent. Chaque année, la cotisation technique obligatoire est déduite sur les prestations des retraités jusqu à 60 ans TABLEAU DE REVERSION PAR RAPPORT A LA COTISATION TECHNIQUE A PARTIR DE LA RETRAITE ( ) : RETRAITE A PARTIR DE 55 ANS : 30 années de cotisation = 30X30 = 915 euros 29 années de cotisation = 29X30 = 885 euros 28 années de cotisation = 28X30 = 855 euros 27 années de cotisation = 27X30 = 825 euros 26 années de cotisation = 26X30 = 795 euros 25 années de cotisation = 25X30 = 765 euros 24 années de cotisation = 24X30 = 735 euros 23 années de cotisation = 23X30 = 705 euros 22 années de cotisation = 22X30 = 675 euros 21 années de cotisation = 21X30 = 645 euros 20 années de cotisation = 20X30 = 615 euros 19 années de cotisation = 19X30 = 585 euros 18 années de cotisation = 18X30 = 555euros 17 années de cotisation = 17X30 = 525 euros 16 années de cotisation = 16X30 = 495 euros 15 années de cotisation = 15X30 = 465 euros BASE DE COTISATION 15 = 15 euros EXEMPLE : Départ retraite à 56 ans : Avec une ancienneté de cotisation technique de 28 ans. Calcul du plafond : A 56 ans : 15 + (26 x 30) = 795 euros/ par an. Prestations mutuelles jusqu'à 60 ans : 795 euros 46 euros =749 euros Règlement Intérieur Commission Retraite approuvé en CA du

6 Deux versements égaux soit 375 euros en avril et 374 euros en octobre. A partir de 60 ans : Nouveau calcul en fonction de la rente UMIDSA et de la réversion au conjoint. Ancienneté calculé à 60 ans : 28 ans + 4 ans ( )=32 ans Nouveau calcul du plafond : (base) = (17 ans x 35 /an) = 595 euros (base) = 1510 euros / an. Le plafond de cet exemple est de à partir de 60 ans : 1510 euros/par an (compris la rente de l UMIDSA) Versement global au départ en retraite : Départ en retraite à 56 ans, années prises en compte : 57, 58, 59, 60, Soit 4 ans x 810 euros soit une somme de 3240 euros RETRAITE UMIDSA : Condition d octroi : Prestations dès 60 ans : Les versements des prestations par la mutuelle s effectuent en deux échéances égales. La première échéance au mois d avril, la deuxième échéance au mois d octobre. Le versement d avril comprend le premier trimestre à terme échu et le deuxième par anticipation. Le versement d octobre comprend le troisième trimestre à terme échu et le quatrième par anticipation. Lors de la prise de retraite le trimestre en cours n est pas payé, le règlement intervient sur le trimestre entier en complément de l UMIDSA. Les retraités doivent impérativement fournir à la mutuelle une copie du titre de pension de l UMIDSA de l année précédente pour permettre de calculer le montant différentiel. Les bonifications au titre des anciens combattants ne sont pas prises en compte. Sans justificatif aucun règlement ne peut avoir lieu Professionnels et volontaires retraités nés avant 1938 : Groupe avec ancienneté maximale : Plafond des prestations annuelles 1525 euros obtenus par le cumul de la rente versée par l UMIDSA + la rente complémentaire versée par la mutuelle pour le montant différentiel arrondi à l euro supérieur. - Avoir 20 années ou plus validées au corps des Sapeurs Pompiers de Grenoble et/ou de Seyssinet- Pariset Groupe avec ancienneté inférieure à 20 ans : Plafond des prestations annuelles obtenu par le cumul de la rente versée par l UMIDSA + la rente complémentaire versée par la mutuelle pour le montant différentiel arrondi à l euro supérieur. - Avoir entre 09 et 19 ans de cotisation à la mutuelle Professionnels et volontaires retraités après 1937 : Groupe avec ancienneté maximale : Plafond des prestations 1615 euros annuels obtenus par le cumul de la rente versée par l UMIDSA+ la rente complémentaire versée par la mutuelle pour le montant différentiel arrondi à l euro supérieur. Règlement Intérieur Commission Retraite approuvé en CA du

7 - 35 ans ou plus de cotisations techniques à la mutuelle. - Pour la validation des années : toutes les années de cotisations techniques sont prises en compte Groupe avec ancienneté inférieure à 35 ans : Plafond des prestations au prorata des années de cotisation obtenues par le cumul de la rente versée par l UMIDSA+ la rente complémentaire versée par la mutuelle pour le montant différentiel arrondi à l euro supérieur. - Avoir entre 15 et 34 ans de cotisation à la mutuelle. - Pour la validation des années : toutes les années de cotisation technique sont prises en compte ADRESSE UTILE : UMIDSA 226 cours de la Libération Grenoble Téléphone : Responsable : Monsieur F. GAIRARD TABLEAU DE REVERSION PAR RAPPORT A LA COTISATION TECHNIQUE : A PARTIR DE 60 ANS Tableau du plafond des prestations versées au prorata des années de cotisations pour les adhérents nés après 1937 et cumulant moins de 35 années de service. Calcul du plafond : forfait de 915 euros pour 15 ans + 35 euros par nombres d années supplémentaires. 35 années de cotisation = X35 = 1615 euros 34 années de cotisation = X35 = 1580 euros 33 années de cotisation = X35 = 1545 euros 32 années de cotisation = X35 = 1510 euros 31 années de cotisation = X35 = 1475 euros 30 années de cotisation = X35 = 1440 euros 29 années de cotisation = X35 = 1405 euros 28 années de cotisation = X35 = 1370 euros 27 années de cotisation = X35 = 1335 euros 26 années de cotisation = X35 = 1300 euros 25 années de cotisation = X35 = 1265 euros 24 années de cotisation = X35 = 1230 euros 23 années de cotisation = X35 = 1195 euros 22 années de cotisation = X35 = 1160 euros 21 années de cotisation = X35 = 1125 euros 20 années de cotisation = X35 = 1090 euros 19 années de cotisation = X35 = 1055 euros 18 années de cotisation = X35 = 1020 euros 17 années de cotisation = X35 = 985 euros 16 années de cotisation = X35 = 950 euros 15 années de cotisation = X35 = 915 euros Exemple de calcul: Ancienneté de 28 ans à l âge de 60 ans : 28 ans 15 ans (qui représente les 915 de base) = 13 ans Valeur des 13 années : 13 x 35 euros/par an = 455 euros Calcul du plafond : Règlement Intérieur Commission Retraite approuvé en CA du

8 915 euros de base pour les 15 premières années euros = 1370 euros/ an. Ce plafond correspond à la retraite totale avec l UMIDSA. Plafond de 1370 euros, rente UMIDSA 770 euros, les prestations de la mutuelle seront de : = 600 euros par 2 versements égaux de 300 euros chacun. Rajouter à ce calcul le décompte résultant de la réversion effectuée par le retraité au moment de l acquisition définitive de la rente UMIDSA PENSION DE REVERSION : Incidence de la pension de reversions sur le calcul du nombre d années validées. C est à 60 ans, lors de la liquidation de la rente auprès de l UMIDSA, que le choix est donné de choisir la réversibilité sur la tête du conjoint. Cette réversion peut être de 50%,75%,100%. Cette solution entraîne une diminution de la rente annuelle UMIDSA plus ou moins importante suivant l âge de la personne désignée et du taux choisi. Le nouveau retraité doit faire parvenir à la commission retraite la rente Umidsa de base (sans réversion) et la rente Umidsa avec réversion afin de calculer l écart engendré par son choix. La mutuelle prend en charge cette diminution de rente à concurrence de 10% du plafond maximum des prestations du retraité concerné (plafond : 1615 euros = 161 euros). En cas de diminution supérieure à 10%, un nombre d années de cotisation, arrondi au chiffre supérieur, équivalent au différentiel constaté sera décompté du total d années validées, servant au calcul du plafond obtenu au prorata des années de cotisation. Le choix de réversibilité étant irrévocable, le nombre d années validées au moment de la liquidation à 60 ans ne pourra être révisé et fera l objet d un procès verbal après avis du conseil d administration Méthode de calcul : Rente UMISDA sans réversion = 850 euros Rente UMIDSA avec réversion = 629 euros Différentiel = 221 euros Prise en charge par la mutuelle de 10% du plafond de l adhérent retraité soit 161 euros : Soit = 60 euros Restent 60 euros, l équivalent de 2 années de cotisations (60 euros : 35 euros pour chaque année de cotisation soit un rapport de 1.7 qui représente l équivalent de 2 années de cotisation technique retraite). Le nombre d années validées sera de : Pour un retraité ayant cotisé 35 ans : 35 ans - 2 ans = 33 ans Cette formule permet d établir le nouveau plafond de retraite pour les prestations versées par la Mutuelle en complément à la retraite de l UMIDSA. Le montant du nouveau plafond des prestations sera donc égal à : Ancien plafond de 1615 euros pour une ancienneté de 35 ans Nouveau plafond résultant de la réversion (ancienneté de 33 ans) : Base de 915 euros qui représente les 15 premières années Nouveau calcul : 33-15=18 x 35 euros /an = 630 euros Nouveau plafond : = 1545 euros/ an Règlement Intérieur Commission Retraite approuvé en CA du

9 ART 7. L ADMINISTRATION DU SERVICE 7.1. Les délibérations : Toutes délibérations sur le fonctionnement de la commission retraite, sur la gestion des retraites, sur le réajustement des prestations doivent se faire en présence d une commission constituée de 5 membres du bureau. Les listings des différents groupes de retraités en fonction des statuts cités précédemment sont validés par cette commission et soumis à l approbation du bureau Fonction du secrétariat : Le secrétariat permet de centraliser tous les courriers permettant une bonne gestion du service : Adresse des courriers : Société Mutualiste des Sapeurs-Pompiers de Grenoble et Seyssinet-Pariset 19, avenue Victor Hugo Seyssinet-Pariset Commission retraite Le secrétariat réceptionne les appels des retraités, une permanence existe tous les après-midi de 14h00 à 18h00. Toute la gestion informatique, la mise à jour des dossiers individuels des retraités se trouve au secrétariat de la Mutuelle. Le secrétariat du service retransmet à la commission retraite les courriers et les informations reçues Obligation des retraités : Chaque retraité doit transmettre à la commission retraite les documents indispensables à la bonne gestion du service. Ces documents sont : - Feuille de rente de l UMIDSA de l année, - Justificatif de tout changement administratif (R.I.B., changement d adresse), - Feuille de mise en retraite de la CRNACL et du SDIS, - Malheureusement, par la famille, l acte de décès de l adhérent, - Pour les nouveaux retraités, un R.I.B. et remplir la fiche signalétique permettant d établir le dossier individuel Obligation du service commission retraite : - bilan annuel des versements, - feuille des prestations de la mutuelle pour la déclaration d impôt à chaque retraité, - maintien à jour des dossiers individuels des retraites, - déclaration fiscale des pensions et rentes viagères (avant le 31 janvier), pour les arrérages payés pendant l année, - établissement des arrêtés comportant les listes des actifs ayant acquitté leurs cotisations techniques et des retraités percevant les prestations de la Mutuelle (les arrêtés sont soumis au vote d approbation du conseil d administration de la Mutuelle), - bilan financier de la commission retraite de l année en cours, - projection financière de l année à venir. Règlement Intérieur Commission Retraite approuvé en CA du

10 ART 8 : COREM, complément retraite mutualiste 8.1. Adresse utile : COREM 226 cours de la Libération Grenoble Téléphone : Responsable : Monsieur Michel TARGA 8.2. Règlement du COREM : Le produit que nous vous proposons s adresse à tous. Article 1 er la société adhère à l Union Mutualiste Retraite (UMR) en ouvrant un contrat collectif, elle permet d offrir à ses adhérents une participation financière au Corem. Article 2 la participation financière n est reversée qu à l un ou l autre des produits (UMIDSA ou Corem), selon le choix de l adhérent. Article 3 l adhérent peut cumuler les deux produits, mais tout en définissant l option choisie pour acquérir la participation financière à l un ou l autre des produits. Article 4 pour obtenir la participation financière l adhérent doit être présent au 1 er janvier de l année de l exercice Corem (1 er janvier au 31 décembre). Article 5 cependant l agent intégrant les CS de Grenoble ou de Seyssinet-Pariset en cours d année, peut adhérer au Corem sans le bénéfice de la participation financière. Article 6 pour le cas où l adhérent (pour quelque raison que ce soit), quitte l un ou l autre des CS de Grenoble ou Seyssinet-Pariset, percevra le montant de la participation financière, pour la durée accomplie pendant l année en cours. Article 7 la société mutualiste s engage sur le reversement de la participation financière (telle que déterminée par le Conseil d Administration, mais révisable) de 300 euros annuels, soit 25 euros mensuels, au 31 décembre de chaque année et ce directement sur le compte du cotisant. Article 8 la gestion du contrat passé entre l adhérent et le Corem est assurée par l UMR, qui en fin d exercice informera la société mutualiste sur la régularisation des cotisations. Article 9 dans le cas de difficultés financières rencontrées par l adhérent et ne pouvant pas régler ses cotisations, celui-ci en informera la société mutualiste qui étudiera la possibilité selon le cas présenté de suspendre ou de poursuivre le reversement de la participation financière pour l année en cours, et pour ce faire se rapprochera de l UMR pour en définir les modalités d application. Article 10 l intégralité des sommes cotisées sont déductibles des impôts, selon les dispositions fiscales en vigueur. La commission retraite Règlement Intérieur Commission Retraite approuvé en CA du

LA RETRAITE ADDITIONNELLE DE LA FONCTION PUBLIQUE (RAFP)

LA RETRAITE ADDITIONNELLE DE LA FONCTION PUBLIQUE (RAFP) Circulaire C.d.G. - DOC n 301 du 25 novembre 2004 Date d effet : 1 er janvier 2005 La présente circulaire annule et remplace la circulaire C.d.G. DOC n 290 du 25 août 2004 LA RETRAITE ADDITIONNELLE DE

Plus en détail

SERVICE RETRAITE. Pôle Carrières NOTE D INFORMATION n 2010-12/02

SERVICE RETRAITE. Pôle Carrières NOTE D INFORMATION n 2010-12/02 CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE LA CREUSE Pôle Carrières NOTE D INFORMATION n 2010-12/02 CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS - CNRACL SERVICE RETRAITE LA REFORME DES RETRAITES

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNELLE 0,70%TA SALARIES CADRES. Date d effet : 01/01/2014

NOTICE D INFORMATION REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNELLE 0,70%TA SALARIES CADRES. Date d effet : 01/01/2014 NOTICE D INFORMATION REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNELLE 0,70%TA SALARIES CADRES Date d effet : 01/01/2014 Cette notice d information résume, conformément à l article 932-6 du code de la Sécurité sociale,

Plus en détail

La Mutuelle des Sapeurs Pompiers de Grenoble & Seyssinet Pariset 19, avenue Victor Hugo Seyssinet Pariset

La Mutuelle des Sapeurs Pompiers de Grenoble & Seyssinet Pariset 19, avenue Victor Hugo Seyssinet Pariset La Mutuelle des Sapeurs Pompiers de Grenoble & Seyssinet Pariset 19, avenue Victor Hugo 38170 Seyssinet Pariset Tél : 09.54.89.01.18 Fax : 04.76.09.12.88 Courriel : mutuelle.spgs@free.fr Internet : http://www.spgs.over-blog.com

Plus en détail

Vos contacts GUIDE DE L EMPLOYEUR. Régime de Prévoyance. Salariés non cadres de la production agricole relevant de l Accord National du 10 juin 2008

Vos contacts GUIDE DE L EMPLOYEUR. Régime de Prévoyance. Salariés non cadres de la production agricole relevant de l Accord National du 10 juin 2008 Vos contacts Si vous souhaitez obtenir des renseignements complémentaires sur ces garanties, n hésitez pas à prendre contact pour tous renseignements ou questions relatives : aux prestations d incapacité

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION. Dispositions essentielles

NOTICE D INFORMATION. Dispositions essentielles 2012 NOTICE D INFORMATION Dispositions essentielles Le complément retraite OFI Premium Retraite est souscrit par contrat collectif à adhésion individuelle et facultative. Les droits et obligations de l

Plus en détail

RÉGIME DE PRÉVOYANCE DES CADRES - CARPILIG

RÉGIME DE PRÉVOYANCE DES CADRES - CARPILIG Groupement des Métiers de l Imprimerie --------------------------------------------------------------------------------------------------- JANVIER 2009 NOTE N 14 RÉGIME DE PRÉVOYANCE DES CADRES - CARPILIG

Plus en détail

RÈGLEMENT DE PRÉVOYANCE 2015

RÈGLEMENT DE PRÉVOYANCE 2015 Caisse de pensions des bouchers (proparis Fondation de prévoyance arts et métiers Suisse) RÈGLEMENT DE PRÉVOYANCE 2015 Première partie: plan de prévoyance S5, S5U Le présent plan de prévoyance entre en

Plus en détail

COORDINATION DES REGIMES METROPOLITAINS ET CALEDONIENS DE SECURITE SOCIALE

COORDINATION DES REGIMES METROPOLITAINS ET CALEDONIENS DE SECURITE SOCIALE COORDINATION DES REGIMES METROPOLITAINS ET CALEDONIENS DE SECURITE SOCIALE Décembre 2002 11, rue de la Tour des Dames - 75436 Paris cedex 09 - Tél. 01 45 26 33 41 - Fax 01 49 95 06 50 - www.cleiss.fr 2

Plus en détail

L âge L APA est une prestation destinée aux personnes âgées de 60 ans et plus.

L âge L APA est une prestation destinée aux personnes âgées de 60 ans et plus. Direction des services aux personnes âgées et aux personnes handicapées Service accueil - information 01.43.99.75.75 OBJET : (APA) Texte de référence : Règlement Départemental d Aide Sociale du Val de

Plus en détail

COTISATIONS LE RÉGIME DE RETRAITE ADDITIONNELLE. Références :

COTISATIONS LE RÉGIME DE RETRAITE ADDITIONNELLE. Références : COTISATIONS NOTE D'INFORMATION DU 22.09.2004 N 2004-33 SERVICE DOCUMENTATION LE RÉGIME DE RETRAITE ADDITIONNELLE EFFET AU 1 ER JANVIER 2005 Références : Loi n 2003-775 du 21 août 2003 portant réforme des

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION DE SOLIDARITÉ SPÉCIFIQUE (ASS) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION DE SOLIDARITÉ SPÉCIFIQUE (ASS) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION DE SOLIDARITÉ SPÉCIFIQUE (ASS) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION DE SOLIDARITÉ SPÉCIFIQUE (ASS) Chômeur de longue durée, l allocation de solidarité peut prendre le relais de l allocation

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION RELATIVE AU REGIME SUPPLEMENTAIRE DE RETRAITE COLLECTIVE (RSRC) De l Institution de Prévoyance Banque Populaire

NOTICE D INFORMATION RELATIVE AU REGIME SUPPLEMENTAIRE DE RETRAITE COLLECTIVE (RSRC) De l Institution de Prévoyance Banque Populaire NOTICE D INFORMATION RELATIVE AU REGIME SUPPLEMENTAIRE DE RETRAITE COLLECTIVE (RSRC) De l Institution de Prévoyance Banque Populaire Entrée en vigueur le 1 er juillet 2014 Addendum à effet du 1 er janvier

Plus en détail

ACCORD DU 16 SEPTEMBRE 2005. Objet

ACCORD DU 16 SEPTEMBRE 2005. Objet MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord national professionnel ENSEIGNEMENT AGRICOLE PRIVÉ (16 septembre 2005) (Bulletin officiel n o 2006-35) ACCORD DU 16 SEPTEMBRE 2005

Plus en détail

RÉGIME PROFESSIONNEL OBLIGATOIRE DE PRÉVOYANCE (RPO) *

RÉGIME PROFESSIONNEL OBLIGATOIRE DE PRÉVOYANCE (RPO) * Annexes RPO (2.8) RÉGIME PROFESSIONNEL OBLIGATOIRE DE PRÉVOYANCE (RPO) * Article 1er - Objet Le présent règlement définit les garanties prévues par l'article 1-26 de la Convention Collective Nationale

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 940-2007 CONCERNANT LE RÉGIME DE RETRAITE DES POLICIERS ET POLICIÈRES DE LA VILLE DE BROMONT

RÈGLEMENT NUMÉRO 940-2007 CONCERNANT LE RÉGIME DE RETRAITE DES POLICIERS ET POLICIÈRES DE LA VILLE DE BROMONT RÈGLEMENT NUMÉRO 940-2007 CONCERNANT LE RÉGIME DE RETRAITE DES POLICIERS ET POLICIÈRES DE LA VILLE DE BROMONT ATTENDU QU il est à propos et dans l'intérêt de la Ville de Bromont et de ses contribuables

Plus en détail

EXAMENS DE CERTIFICATION CORRIGE. Unité de valeur 4. Assurances et retraites, gestion du patrimoine social. Durée : 2 heures

EXAMENS DE CERTIFICATION CORRIGE. Unité de valeur 4. Assurances et retraites, gestion du patrimoine social. Durée : 2 heures Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC Affiliée au Certified Financial Planner Board of Standards et à l'international Certified Financial Planners Council Association

Plus en détail

Vu le règlement n 360/2012 de la Commission européenne du 25 avril 2012 relatif aux aides dites de minimis,

Vu le règlement n 360/2012 de la Commission européenne du 25 avril 2012 relatif aux aides dites de minimis, Convention relative au versement d une Subvention d Investissement en faveur du Groupe Hospitalier du Centre Alsace à COLMAR pour l installation de 18 nouvelles places d EHPAD transférées du Centre Départemental

Plus en détail

LES CONDITIONS D ATTRIBUTION DE LA PENSION

LES CONDITIONS D ATTRIBUTION DE LA PENSION Pensions de vieillesse Montants au 1er janvier 2017 Circulaire interministérielle n DSS/SD3A/2015/299 du 1er octobre 2015 ; circulaires CNAV n 2015-48 du 19 octobre 2015, n 2015-64 du 18 décembre 2015

Plus en détail

Mon-complement-retraite.com Aide en ligne

Mon-complement-retraite.com Aide en ligne Mon-complement-retraite.com Aide en ligne Sommaire 1. Consulter / modifier mes données personnelles Accéder à mes données personnelles Modifier mon adresse Modifier mes coordonnées Renseigner mon numéro

Plus en détail

MUTUELLE DU COMMERCE & DIVERS STATUTS

MUTUELLE DU COMMERCE & DIVERS STATUTS MUTUELLE DU COMMERCE & DIVERS STATUTS MUTUELLE DU COMMERCE & DIVERS STATUTS TITRE I FORMATION, OBJET ET COMPOSITION DE LA MUTUELLE CHAPITRE 1 : Formation, objet Article 1 er : Dénomination Une mutuelle

Plus en détail

TITRE II RÉGIME COMPLÉMENTAIRE

TITRE II RÉGIME COMPLÉMENTAIRE ARTICLE 27 Les allocataires s'engagent à fournir un certificat de vie chaque fois que la demande leur en sera faite, sous peine de voir suspendre le service des allocations jusqu'à réception par la Caisse

Plus en détail

REFERENTIEL NATIONAL. D AIDE A LA MISE EN ŒUVRE DES ACCORDS ERDF - GrDF

REFERENTIEL NATIONAL. D AIDE A LA MISE EN ŒUVRE DES ACCORDS ERDF - GrDF REFERENTIEL NATIONAL D AIDE A LA MISE EN ŒUVRE DES ACCORDS ERDF - GrDF sur le processus de concertation et les mesures d accompagnement des réorganisations Documents de référence : Accord sur le processus

Plus en détail

Statuts de l ONCF. adoptés lors du 18 e congrés des 20 et 21 janvier 2011 à Reims ORPHELINAT NATIONAL DES CHEMINS DE FER DE FRANCE

Statuts de l ONCF. adoptés lors du 18 e congrés des 20 et 21 janvier 2011 à Reims ORPHELINAT NATIONAL DES CHEMINS DE FER DE FRANCE ORPHELINAT NATIONAL DES CHEMINS DE FER DE FRANCE Statuts de l ONCF adoptés lors du 18 e congrés des 20 et 21 janvier 2011 à Reims Statuts de l ONCF - page 1 sommaire CHAPITRE I : Création - But Article

Plus en détail

Plan social destiné au personnel sous CCT

Plan social destiné au personnel sous CCT Plan social destiné au personnel sous CCT Novembre 2015 Sommaire Chapitre 1: Généralités, champ d'application 4 1 Aperçu 4 2 Principes 4 3 Champ d'application et durée de validité 4 Chapitre 2: Modification

Plus en détail

vu les articles 31, alinéa 1, chiffre 1 et 42, alinéa 1 de la Constitution cantonale ; sur la proposition du Conseil d Etat,

vu les articles 31, alinéa 1, chiffre 1 et 42, alinéa 1 de la Constitution cantonale ; sur la proposition du Conseil d Etat, Consultation Projet Loi du 8 RPT octobre II 00 Avant-projet de loi sur le traitement du personnel de la scolarité obligatoire (y c. école enfantine) et de l enseignement secondaire du deuxième degré général

Plus en détail

LE REGLEMENT MUTUALISTE

LE REGLEMENT MUTUALISTE LE REGLEMENT MUTUALISTE Relevant du livre II SIREN 776 950 677 Mutuelles de France 70 Boulevard Matabiau BP 7051 31069 TOULOUSE CEDEX 7 Tél 0 810 131 111 Fax 05 61 63 03 77 Règlement Mutualiste MUTAMI

Plus en détail

Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués Collège des conjoints survivants retraités

Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués Collège des conjoints survivants retraités Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués Collège des conjoints survivants retraités M me Vergnon 16 septembre 2016 Votre caisse de retraite Effectifs au 1 er juillet 2016 2 Collèges Affiliés

Plus en détail

SOMMAIRE. Constitution du droit Départs anticipés Calcul de la pension Autres mesures Ce qui ne change pas. La réforme des retraites 2010.

SOMMAIRE. Constitution du droit Départs anticipés Calcul de la pension Autres mesures Ce qui ne change pas. La réforme des retraites 2010. Loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites Décrets du 31 décembre 2010 (décrets d application) --- Sommaire SOMMAIRE Constitution du droit Départs anticipés Calcul de la pension Autres

Plus en détail

Note sur décret d application de la Loi de Réforme des Retraites Analyse de la CGT DEPART ANTICIPE POUR LONGUE CARRIERE

Note sur décret d application de la Loi de Réforme des Retraites Analyse de la CGT DEPART ANTICIPE POUR LONGUE CARRIERE Note sur décret d application de la Loi de Réforme des Retraites Analyse de la CGT DEPART ANTICIPE POUR LONGUE CARRIERE Premier décret pris en application de la loi de réforme de la retraite, ce texte

Plus en détail

NOR : Entrée en vigueur : les dispositions du présent décret entrent en vigueur le lendemain du jour de sa publication.

NOR : Entrée en vigueur : les dispositions du présent décret entrent en vigueur le lendemain du jour de sa publication. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie Projet de Décret n portant règlement des droits à pension des ouvriers des parcs et ateliers des ponts et chaussées

Plus en détail

Convention collective régionale des ingénieurs, assimilés et cadres du bâtiment de la région parisienne du 12 avril 1960

Convention collective régionale des ingénieurs, assimilés et cadres du bâtiment de la région parisienne du 12 avril 1960 Convention collective régionale des ingénieurs, assimilés et cadres du bâtiment de la région parisienne du 12 avril 1960 IDCC : - N de brochure : Sommaire Titre Ier : Clauses générales Titre II : Engagement

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 20 DECEMBRE 2007 DELIBERATION N CR-07/05.389 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Stratégie d'accompagnement des entreprises en croissance : Programme de développement des investissements internationaux

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DE L AIDE FINANCIERE NATIONALE SIMPLIFIEE NOMMEE «ECHAFAUDAGES+»

CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DE L AIDE FINANCIERE NATIONALE SIMPLIFIEE NOMMEE «ECHAFAUDAGES+» CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DE L AIDE FINANCIERE NATIONALE SIMPLIFIEE NOMMEE «ECHAFAUDAGES+» (Arrêté du 9 décembre 2010 relatif aux incitations financières) Subvention pour l acquisition, par des

Plus en détail

Contrat d assurance vie et prestations funéraires Conditions générales

Contrat d assurance vie et prestations funéraires Conditions générales Pleins Services Obsèques Sépulture Contrat d assurance vie et prestations funéraires Conditions générales Pleins Services Obsèques Sépulture Nature du contrat : Pleins Services Obsèques Sépulture est

Plus en détail

LA PRÉVOYANCE. Dispositions du Statut

LA PRÉVOYANCE. Dispositions du Statut PROTECTIONS SOCIALES LA PRÉVOYANCE LE SAVIEZ-VOUS? La Prévoyance des IEG repose sur des dispositions statutaires historiques, mais qui ont été fortement complétées par un accord de branche en 2008. Encore

Plus en détail

Les dispositifs d épargne retraite supplémentaire

Les dispositifs d épargne retraite supplémentaire 19 Les dispositifs d épargne retraite supplémentaire La retraite supplémentaire, encore appelée retraite surcomplémentaire, désigne les régimes de retraite facultatifs par capitalisation (non légalement

Plus en détail

Pégase 3 DADS-U : Déclaration des avantages en nature et des frais professionnels

Pégase 3 DADS-U : Déclaration des avantages en nature et des frais professionnels Pégase 3 DADS-U : Déclaration des avantages en nature et des frais professionnels Dernière révision le 06/12/2010 http://www.adpmicromegas.fr Sommaire Présentation...3 Définition des avantages en nature

Plus en détail

Règlement du régime de maintien de droits arrêté au 31 décembre 1999 du

Règlement du régime de maintien de droits arrêté au 31 décembre 1999 du Règlement du régime de maintien de droits arrêté au 31 décembre 1999 du 18.11.99 TITRE I : PRINCIPES GENERAUX Article 1 : Objet et date de mise en oeuvre Le régime de maintien de droits a pour objet de

Plus en détail

Demande de modifications (hors Cardif Multiplus Perspective, MADELIN et PERP)

Demande de modifications (hors Cardif Multiplus Perspective, MADELIN et PERP) Demande de modifications (hors Cardif Multiplus Perspective, MADELIN et PERP) Compléter ce document en lettres capitales. N de client Exemplaire à adresser à Cardif Assurance Vie Faire 2 photocopies des

Plus en détail

AIDE A LA PRATIQUE SPORTIVE, CULTURELLE ET EDUCATIVE Année

AIDE A LA PRATIQUE SPORTIVE, CULTURELLE ET EDUCATIVE Année AIDE A LA PRATIQUE SPORTIVE, L aide est destinée aux enfants âgés d au moins 6 ans et de moins de 18 ans (à la date de la demande), inscrits auprès d une association conventionnée avec le CCAS. Conditions

Plus en détail

Mise à jour : novembre 2011

Mise à jour : novembre 2011 EN CAS DE DECES d un fonctionnaire affilié à la CNRACL Agents stagiaires et titulaires effectuant une durée hebdomadaire de service égale ou supérieure à 28/35 èmes Mise à jour : novembre 2011 Centre de

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE SERVICES. Ville de Masseube - Service Marchés Publics Place François Mitterrand 32140 MASSEUBE Tél: 0562660009

MARCHES PUBLICS DE SERVICES. Ville de Masseube - Service Marchés Publics Place François Mitterrand 32140 MASSEUBE Tél: 0562660009 MARCHES PUBLICS DE SERVICES Ville de Masseube - Service Marchés Publics Place François Mitterrand 32140 MASSEUBE Tél: 0562660009 SOUSCRIPTION DES CONTRATS D ASSURANCE DE LA VILLE DE MASSEUBE Acte d Engagement

Plus en détail

LETTRE D ACCEPTATION RELATIVE A UNE AIDE INDIVIDUELLE VERSEE PAR LA FONDATION ARC (Post-doctorants en France et séjours à l étranger)

LETTRE D ACCEPTATION RELATIVE A UNE AIDE INDIVIDUELLE VERSEE PAR LA FONDATION ARC (Post-doctorants en France et séjours à l étranger) LETTRE D ACCEPTATION RELATIVE A UNE AIDE INDIVIDUELLE VERSEE PAR LA FONDATION ARC (Post-doctorants en France et séjours à l étranger) LE FINANCEMENT DE LA FONDATION ARC EST SUBORDONNE A LA SIGNATURE DE

Plus en détail

LA PLASTURGIE F D É RATIO N

LA PLASTURGIE F D É RATIO N LA PLASTURGIE F D É RATIO N ACCORD «FORFAIT JOURS» EN DATE DU 15 MAI 2013 MODIFIANT L ANNEXE VI DE LA CONVENTION COLLECTWE NATIONALE DE LA PLASTURGIE 1 La rénovation de cette annexe étant l occasion d

Plus en détail

Annexe n 8 : Le modèle de convention-type de droit commun portant attribution de subvention FEDER

Annexe n 8 : Le modèle de convention-type de droit commun portant attribution de subvention FEDER Annexe n 8 : Le modèle de convention-type de droit commun portant attribution de subvention FEDER SERVICE UNIQUE RESPONSABLE.. CONVENTION N Portant attribution d une subvention FEDER au titre du Programme

Plus en détail

CAMIEG, CSMA, CSM Loi Evin, CSMR AFFILIATION. des conjoints, concubins, partenaires d un PACS. Agir, ne pas subir

CAMIEG, CSMA, CSM Loi Evin, CSMR AFFILIATION. des conjoints, concubins, partenaires d un PACS. Agir, ne pas subir CAMIEG, CSMA, CSM Loi Evin, CSMR AFFILIATION des conjoints, concubins, partenaires d un PACS Agir, ne pas subir Synthèse des possibilités d affiliation Synthèses des possibilités d affiliation Pages 4

Plus en détail

Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués. Transparents Collège des conjoints survivants retraités. Mme Colas 1 er octobre 2015

Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués. Transparents Collège des conjoints survivants retraités. Mme Colas 1 er octobre 2015 Transparents 2015 Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués Collège des conjoints survivants retraités Mme Colas 1 er octobre 2015 Votre caisse de retraite Les élus de la CARMF 2 Élus de

Plus en détail

La réforme des retraites 2010 Les grandes lignes. Plus d informations sur [profil employeur]

La réforme des retraites 2010 Les grandes lignes. Plus d informations sur  [profil employeur] La réforme des retraites 2010 Les grandes lignes Plus d informations sur www.cnracl.fr [profil employeur] 14 septembre 2012 Sommaire La constitution du droit page 3 Les départs anticipés page 10 Le calcul

Plus en détail

D.E.A. UNA. Donnery Espace Accueil - UNA 12, place de l Église 45450 DONNERY 02.38.46.26.31 02.38.46.26.27

D.E.A. UNA. Donnery Espace Accueil - UNA 12, place de l Église 45450 DONNERY 02.38.46.26.31 02.38.46.26.27 D.E.A. UNA Livret d accueil Donnery Espace Accueil - UNA 12, place de l Église 45450 DONNERY 02.38.46.26.31 02.38.46.26.27 Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Agrément qualité SAP 399690809

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES VILLE DE MONTROTTIER Hôtel de Ville Le Bourg 69770 MONTROTTIER TRANSFORMATION D'UN TERRAIN DE FOOTBALL EN SCHISTE EN GAZON SYNTHETIQUE DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES PIECE N 1 ACTE D ENGAGEMENT

Plus en détail

INDEMNISATION INTÉRIMAIRE : VOTRE ALLOCATION POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION INTÉRIMAIRE : VOTRE ALLOCATION POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION INTÉRIMAIRE : VOTRE ALLOCATION POLE-EMPLOI.FR BÉNÉFICIEZ DE L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) QUELLES CONDITIONS? Vous avez travaillé au minimum durant 610 heures. Vous devez

Plus en détail

Le Guide du Retraité

Le Guide du Retraité Le Guide du Retraité Sommaire AVANT PROPOS...5 I- PENSION DE RETRAITE 1.1. OUVERTURE DU DROIT A PENSION DE RETRAITE...6 1.1.1 Retraite normale... 6 1.1.2 Retraite anticipée...6 1.1.3 Retraite différée...8

Plus en détail

Votre épargne retraite garantie par

Votre épargne retraite garantie par élus locaux Votre épargne retraite garantie par Comment fonctionne votre retraite complémentaire CAREL? l élu > Cotise mensuellement à 8, 6 ou 4 % de son indemnité brute ; > Peut valider ses cotisations

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3117 Convention collective nationale IDCC : 843. BOULANGERIE-PÂTISSERIE (Entreprises

Plus en détail

PRIMES ET INDEMNITÉS

PRIMES ET INDEMNITÉS PRIMES ET INDEMNITÉS CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Espace Performance 3-35769 SAINT GRÉGOIRE Cedex - www.cdg35.fr - Téléphone 02 99 23 31 00 - Télécopie 02 99 23 38 00 - E-mail

Plus en détail

La protection sociale du salarié envoyé à l étranger par une entreprise française

La protection sociale du salarié envoyé à l étranger par une entreprise française La protection sociale du salarié envoyé à l étranger par une entreprise française La sécurité sociale française distingue deux statuts, le détachement et l expatriation. Le détaché relève du régime général

Plus en détail

Prévoyance Avenant n 06-15

Prévoyance Avenant n 06-15 Convention collective nationale des Acteurs du Lien Social et Familial : centres sociaux et socioculturels, associations d accueil de jeunes enfants, associations de développement social local Prévoyance

Plus en détail

Mesures spécifiques pour l emploi des séniors

Mesures spécifiques pour l emploi des séniors Mesures spécifiques pour l emploi des séniors Mesures pour l emploi des séniors Demandeurs d emploi Salariés Retraites Aide à l embauche des DE de 45 ans et plus Aides pour les DE de 50 ans et plus Période

Plus en détail

Règlement-cadre de prévoyance de la Caisse fédérale de pensions PUBLICA (RCPP)

Règlement-cadre de prévoyance de la Caisse fédérale de pensions PUBLICA (RCPP) Règlement-cadre de prévoyance de la Caisse fédérale de pensions PUBLICA (RCPP) du 6 mars 05 La Commission de la caisse, vu l art., al., let. g, de la loi fédérale du 0 décembre 006 régissant la Caisse

Plus en détail

Élus locaux STATUT DE L ÉLU. ! Références :

Élus locaux STATUT DE L ÉLU. ! Références : Élus locaux CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Espace Performance 3-35769 SAINT GRÉGOIRE Cedex - www.cdg35.fr - Téléphone 02 99 23 31 00 - Télécopie 02 99 23 38 00 - E-mail : contact@cdg35.fr

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3159 Convention collective nationale IDCC : 2596. COIFFURE ET PROFESSIONS CONNEXES

Plus en détail

Vous êtes ou vous avez été salarié du commerce, de l industrie et. des services et vous allez bientôt prendre votre retraite : ce guide est

Vous êtes ou vous avez été salarié du commerce, de l industrie et. des services et vous allez bientôt prendre votre retraite : ce guide est Vous êtes ou vous avez été salarié du commerce, de l industrie et des services et vous allez bientôt prendre votre retraite : ce guide est fait pour vous. Il a été conçu dans le but de vous informer au

Plus en détail

ATTESTATION DE SALAIRE (Accident du travail ou maladie professionnelle)

ATTESTATION DE SALAIRE (Accident du travail ou maladie professionnelle) N 11450*02 ATTESTATION DE SALAIRE (Accident du travail ou maladie professionnelle) Article 3 du décret n 600 du 29 juin 1973 A ADRESSER A LA CMSA - en même temps que la déclaration d accident. - ou 48

Plus en détail

Point d'étape sur la mise en place du prélèvement à la source de l impôt sur le revenu

Point d'étape sur la mise en place du prélèvement à la source de l impôt sur le revenu DOSSIER DE PRESSE Point d'étape sur la mise en place du prélèvement à la source de l impôt sur le revenu Le 16 mars 2016 1 Sommaire Éditorial... 5 Une modernisation de la gestion de l impôt sur le revenu

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Décret n o 2007-1282 du 28 août 2007 relatif aux aides à l investissement immobilier

Plus en détail

Convention de prestation de services ou d assistance

Convention de prestation de services ou d assistance Convention de prestation de services ou d assistance Entre : La communauté de communes «Saint-Germain Seine et Forêts», située en l Hôtel de Ville de Saint-Germain-en-Laye, 16 rue de Pontoise - 78100 Saint-Germain-en-Laye

Plus en détail

5 - REPRISE ET READMISSION D'INDEMNISATION

5 - REPRISE ET READMISSION D'INDEMNISATION BRH 2000 RH 3 chap.5 5 - REPRISE ET READMISSION D'INDEMNISATION La reprise d'indemnisation consiste à attribuer le reliquat des allocations de chômage afférentes à une précédente période d'indemnisation

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE L AUDE

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE L AUDE 1 CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE L AUDE REGLEMENT DE CONSULTATION MARCHÉ DE PRESTATIONS DE SERVICES EN ASSURANCES Date limite de réception des offres : LUNDI 21 OCTOBRE 2013

Plus en détail

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco cumul emploi et retraite complémentaire. n o 5. emploi retraite complémentaire

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco cumul emploi et retraite complémentaire. n o 5. emploi retraite complémentaire Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco cumul emploi et retraite complémentaire Guide salariés n o 5 mars 2016 Cumul emploi retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés...

Plus en détail

Maintien des rémunérations

Maintien des rémunérations Direction générale du personnel et l administration Circulaire Maintien des rémunérations pour les agents de l Etat mis à disposition des collectivités territoriales ou mutés dans l intérêt du service

Plus en détail

Ces ASIA sont définies à la CAAS de Montpellier (commission académique d action sociale) où siègent les représentants des personnels.

Ces ASIA sont définies à la CAAS de Montpellier (commission académique d action sociale) où siègent les représentants des personnels. Les personnels de l Education Nationale peuvent prétendre à bénéficier (en dehors des prestations interministérielles) des actions sociales d initiative académiques (ASIA) Ces ASIA sont définies à la CAAS

Plus en détail

LA MONDIALE STA- TUTS

LA MONDIALE STA- TUTS LA MONDIALE STA- TUTS STATUTS DE LA MONDIALE Statuts approuvés lors de l'assemblée générale extraordinaire du 4 juin 2010 TITRE 1. CONSTITUTION ET OBJET DE LA SOCIéTé Article 1 er Formation et dénomination

Plus en détail

Subvention pour l acquisition de matériels identifiés dans un plan d actions contre les TMS

Subvention pour l acquisition de matériels identifiés dans un plan d actions contre les TMS CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DE L AIDE FINANCIERE NATIONALE SIMPLIFIEE NOMMEE «TMS Pros Action» (Arrêté du 9 décembre 2010 relatif aux incitations financières) Subvention pour l acquisition de matériels

Plus en détail

Collège des conjoints survivants retraités M me Colas 29 septembre 2017

Collège des conjoints survivants retraités M me Colas 29 septembre 2017 Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués 1 Collège des conjoints survivants retraités M me Colas 29 septembre Votre caisse de retraite 2 Effectifs au 1 er janvier Votre caisse de retraite

Plus en détail

Police afférente au régime de pension collectif

Police afférente au régime de pension collectif Police afférente au régime de pension collectif Numéro de police : PRPP 0005 En vigueur le 3 mars 2014 La London Life, Compagnie d Assurance-Vie (l émetteur) verse les prestations prévues conformément

Plus en détail

TITRE III REGIME INVALIDITE DECES

TITRE III REGIME INVALIDITE DECES TITRE III REGIME INVALIDITE DECES ARTICLE PREMIER Conformément à l article L.644-2 du Code de la Sécurité Sociale, il est institué un régime d assurance invaliditédécès, fonctionnant à titre obligatoire

Plus en détail

Le certificat de la caisse de pension facile à comprendre!/

Le certificat de la caisse de pension facile à comprendre!/ Le certificat de la caisse de pension facile à comprendre!/ A première vue, le certificat de la caisse de pension ressemble à une jungle de chiffres et de termes techniques. En fait, il n est pas si difficile

Plus en détail

Cotisations Mémento des chirurgiens-dentistes

Cotisations Mémento des chirurgiens-dentistes Caisse Autonome de Retraite des Chirurgiens-Dentistes et des Sages-Femmes Cotisations 2012 Mémento des chirurgiens-dentistes Cotisations en première et deuxième année d activité Lorsque vous débutez votre

Plus en détail

FICHE THÉMATIQUE Le congé de reclassement dans le cadre d un projet personnel

FICHE THÉMATIQUE Le congé de reclassement dans le cadre d un projet personnel C FICHE THÉMATIQUE Le congé de reclassement dans le cadre d un projet personnel Vous partez dans le cadre d un projet personnel? Air France vous informera sur le congé de reclassement et vous le proposera

Plus en détail

Exemplaire Client. Mandat d'arbitrage Cardif sur contrat d'assurance vie ou de capitalisation

Exemplaire Client. Mandat d'arbitrage Cardif sur contrat d'assurance vie ou de capitalisation Exemplaire Client Mandat d'arbitrage Cardif sur contrat d'assurance vie ou de capitalisation Entre M elle, M me, M Demeurant Né(e) le à Souscripteur (si contrat individuel) Adhérent (si contrat collectif)

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGA/SDDPRS/N2004-1095 Date : 05 MARS 2004

NOTE DE SERVICE DGA/SDDPRS/N2004-1095 Date : 05 MARS 2004 Ministère de l agriculture de l alimentation de la pêche et des affaires rurales Direction Générale de l Administration Sous-direction du Développement Professionnel et des Relations Sociales Bureau de

Plus en détail

Maîtrise. Clarté. Engagement.

Maîtrise. Clarté. Engagement. Association des Résidences Notre-Dame Information au personnel David Charles Genève, le 16 juin 2015 Maîtrise. Clarté. Engagement. 2015 Argos Prévoyance SA. Droits réservés. 1 Sommaire Système de prévoyance

Plus en détail

La réforme des retraites 2010 loi n du 9 novembre Plus d informations sur profil employeur

La réforme des retraites 2010 loi n du 9 novembre Plus d informations sur  profil employeur La réforme des retraites 2010 loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010 Plus d informations sur www.cnracl.fr, profil employeur 5 janvier 2011 Sommaire La constitution du droit page 3 Les départs anticipés page

Plus en détail

DIRECTIVES RELATIVES À LA PERCEPTION DE L IMPÔT À LA SOURCE 2012

DIRECTIVES RELATIVES À LA PERCEPTION DE L IMPÔT À LA SOURCE 2012 DIRECTIVES RELATIVES À LA PERCEPTION DE L IMPÔT À LA SOURCE 2012 1. Personnes soumises à l impôt à la source A teneur des articles 108 ss de la loi fiscale du 10 mars 1976 (LF), les personnes suivantes

Plus en détail

6.02 Etat au 1 er janvier 2010

6.02 Etat au 1 er janvier 2010 6.02 Etat au 1 er janvier 2010 Allocation de maternité Femmes ayant droit à l allocation 1 A droit à cette allocation toute femme dont le statut professionnel, à la naissance de l enfant, correspond à

Plus en détail

Que prévoit la loi du 17/12/2008 en faveur de l emploi des séniors?

Que prévoit la loi du 17/12/2008 en faveur de l emploi des séniors? Que prévoit la loi du 17/12/2008 en faveur de l emploi des séniors? La loi de financement de la Sécurité sociale pour 2009 a introduit une pénalité financière pour inciter les entreprises à embaucher des

Plus en détail

Etablissement mutualisateur (chargé de la rémunération de l ensemble des assistants d éducation de l Académie de REIMS)

Etablissement mutualisateur (chargé de la rémunération de l ensemble des assistants d éducation de l Académie de REIMS) Etablissement mutualisateur (chargé de la rémunération de l ensemble des assistants d éducation de l Académie de REIMS) SOMMAIRE Chapitre 1 : Les conditions d emploi Chapitre 2 : la prise en charge Chapitre

Plus en détail

Retraite Etudes & Optimisation

Retraite Etudes & Optimisation Retraite Etudes & Optimisation Pension de réversion Lorsque l un des conjoints disparaît, son veuf ou sa veuve bénéficie d une partie de sa retraite : la pension de réversion. Les conditions d attribution

Plus en détail

L esprit LinXea CAPITALISATION. Conditions Générales valant Note d Information

L esprit LinXea CAPITALISATION. Conditions Générales valant Note d Information CAPITALISATION Contrat de capitalisation, multi-supports, multi-gestionnaires, consultable et gérable sur Internet 24h/24 L esprit LinXea Conditions Générales valant Note d Information LinXea, 22 avenue

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90 LE CONGE PARENTAL. Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée relative à la Fonction Publique Territoriale, en son article 75,

CIRCULAIRE CDG90 LE CONGE PARENTAL. Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée relative à la Fonction Publique Territoriale, en son article 75, CIRCULAIRE CDG90 22/14 LE CONGE PARENTAL Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée relative à la Fonction Publique Territoriale, en son article 75, Décret n 86-68 du 13 janvier 1986 modifié relatif aux positions

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3085 Convention collective nationale IDCC : 16. TRANSPORTS ROUTIERS ET ACTIVITÉS AUXILIAIRES DU TRANSPORT

Plus en détail

Conception d un guide d utilisation du SAGE Vienne. Acte d engagement MAITRE D OUVRAGE : Etablissement Public du Bassin de la Vienne (EPTB Vienne)

Conception d un guide d utilisation du SAGE Vienne. Acte d engagement MAITRE D OUVRAGE : Etablissement Public du Bassin de la Vienne (EPTB Vienne) Conception d un guide d utilisation du SAGE Vienne Acte d engagement MAITRE D OUVRAGE : Etablissement Public du Bassin de la Vienne (EPTB Vienne) 3 Place du 11 Novembre 87220 FEYTIAT Janvier 2013 EPTB

Plus en détail

TITRE I : PRINCIPES GENERAUX

TITRE I : PRINCIPES GENERAUX REGLEMENT DU REGIME DE MAINTIEN DE DROITS ARRETE AU 31 DECEMBRE 1999 ====================================================================================== TITRE I : PRINCIPES GENERAUX Article 1 : Objet

Plus en détail

1.2011 Etat au 1 er janvier 2011

1.2011 Etat au 1 er janvier 2011 1.2011 Etat au 1 er janvier 2011 Modifications au 1 er janvier 2011 dans le domaine des cotisations et des prestations Sommaire Chiffres Cotisations 1-5 Prestations de l AVS 6-7 Prestations de l AI 8-9

Plus en détail

L AUTO-ENTREPRENEUR Par Jean FISCEL, avocat au Barreau de Cherbourg Le 11 mars 2011 INTRODUCTION

L AUTO-ENTREPRENEUR Par Jean FISCEL, avocat au Barreau de Cherbourg Le 11 mars 2011 INTRODUCTION 1 L AUTO-ENTREPRENEUR Par Jean FISCEL, avocat au Barreau de Cherbourg Le 11 mars 2011 INTRODUCTION Le statut de l auto-entrepreneur résulte de la loi de modernisation de l économie n 2008-776 du 4 août

Plus en détail

STATUTS DE L UNION DU CORPS ENSEIGNANT SECONDAIRE GENEVOIS (UCESG)

STATUTS DE L UNION DU CORPS ENSEIGNANT SECONDAIRE GENEVOIS (UCESG) 1 STATUTS DE L UNION DU CORPS ENSEIGNANT SECONDAIRE GENEVOIS (UCESG) Chapitre I : DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Dénomination L «Union du corps enseignant secondaire genevois» (ci-après UNION) fédère

Plus en détail

CONDITIONS COMPLÉMENTAIRES POUR LES RENTES VIAGÈRES DIFFÉRÉES

CONDITIONS COMPLÉMENTAIRES POUR LES RENTES VIAGÈRES DIFFÉRÉES Édition 2015 CONDITIONS COMPLÉMENTAIRES POUR LES RENTES VIAGÈRES DIFFÉRÉES SOMMAIRE 1. Termes 2 1.1 Période de rente 2 1.2 Réserve mathématique d inventaire 2 1.3 Réserve mathématique suffisante 2 1.4

Plus en détail

Vous êtes victime d un accident du travail

Vous êtes victime d un accident du travail Vous êtes victime d un accident du travail Mise à jour novembre 2012 Si vous êtes victime d un accident sur votre lieu de travail, vous devez le déclarer à votre employeur dans les 24 heures. Qu est-ce

Plus en détail

Journée de la protection sociale des non-salariés agricoles

Journée de la protection sociale des non-salariés agricoles Journée de la protection sociale des non-salariés agricoles La retraite des non-salariés agricoles www.msa.fr Sommaire La retraite des non-salariés agricoles Les conditions La retraite forfaitaire (RF)

Plus en détail