AU FIL DES ARAIGNÉES Exposition du 5 octobre 2011 au 2 juillet 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AU FIL DES ARAIGNÉES Exposition du 5 octobre 2011 au 2 juillet 2012"

Transcription

1 DOSSIER DE PRESSE AU FIL DES ARAIGNÉES - Saint-Hilaire - Paris V e

2

3 Au fil des Araignées Muséum national d Histoire naturelle - Saint-Hilaire - Paris V e Pratique Horaires : de 10h à 18h, tous les jours, sauf le mardi et le 1 er mai. Accueil des publics : / Tarifs : 9 adulte, 7 enfant (billet couplé avec la visite de la ). Billetterie : achat sur place ou sur le réseau Fnac / Carrefour. Pour réserver des entrées en groupe (à partir de 10 personnes), des activités scolaires ou des visites guidées : ou Internet : Site dédié à l exposition en ligne à partir de septembre Contacts Presse Agence Pierre Laporte Communication - Presse écrite, radio, tv Frédéric Pillier : Agence Buzz District - Web et blogs Laurence Bois : Muséum national d Histoire naturelle Estelle Merceron : Sophie Rio : Photos Presse puis Visuels libres de droit Code d accès pour télécharger les photos : presse2011

4 Sommaire L objectif de l exposition : combattre les clichés Le parcours de l exposition : poétique, interactif, scientifique 2 - Quelques notions à connaître et quelques idées à oublier 2 5 I - La découverte d un grand groupe 1 ère partie de l exposition : Surprendre le visiteur Les araignées sont partout et depuis très longtemps 2 - Mieux faire connaissance 3 - Inutile d avoir peur si ce n est au cinéma II - Les comportements surprenants de l araignée 2 e partie de l exposition : Explorer les clichés Une vie d araignée 2 - De redoutables prédatrices 3 - Face aux ennemis gros et petits 4 - La reproduction 5 - L araignée nourrit l imaginaire des hommes III - Pourquoi étudier les araignées? 3 e partie de l exposition : L avenir d une fructueuse collaboration La capture et l étude 2 - L araignée, une alliée précieuse IV - Une collaboration artistique 32 V - Autour de l exposition Les Rendez-vous du Muséum 2 - Les livres de l exposition 3 - Les animations autour de l exposition VI - Annexes 37 Photos disponibles Générique de l exposition Partenaires L araignée, objet de faits divers Belles histoires

5 01 L objectif de l exposition : combattre les clichés Les araignées ne sont pas des monstres poilus mais des animaux très surprenants qui méritent bien une exposition. Celle du Muséum national d Histoire naturelle s attaque aux clichés qui ont forgé leur mauvaise réputation et décline les caractéristiques de ce prédateur efficace, maillon important de la chaîne alimentaire. Le parcours est conçu comme une découverte progressive pour mieux faire connaissance avec les araignées, sans omettre la part d imaginaire et les raisons, réelles ou mythiques, de la peur qu elles inspirent. Des zones, bien définies par la scénographie, montrent l aspect effrayant des araignées, en prenant soin d avertir le visiteur. L exposition aborde le monde des araignées de façon ludique, artistique et bien sûr scientifique. L ambiance est claire et lumineuse. L objectif est de développer l intérêt de tous les publics pour ces animaux surprenants par leurs comportements et leurs capacités. Sébastien Damoiseau

6 Le parcours de l exposition : poétique, interactif, scientifique La scénographie Un cadre poétique. L utilisation de voilages, de parois légères comme des toiles d araignées, la présence d objets ethnographiques et artistiques ainsi que la diffusion de récits de contes et légendes contribuent à créer un environnement léger propre à réhabiliter les araignées. Une bonne visibilité. Pour rendre visibles ces animaux minuscules tout en ne rebutant pas les visiteurs que les araignées effraient, l exposition met en valeur les espèces colorées et surprenantes, grâce à des reproductions aux dimensions décuplées, à des photos et à la présentation de quelques espèces vivantes. 02 Estelle Maugras

7 Une grande diversité d approches : dispositifs ludiques pour apprendre en manipulant ou en jouant - images stéréoscopiques - photos scientifiques et artistiques - vidéos documentaires (sur les techniques de chasse et la maternité des araignées, sur le travail des chercheurs) - extraits de films de fiction - reproductions à l échelle 10 - sculptures - illustrations - bornes audio pour l écoute de contes et de légendes - objets ethnographiques - œuvres d art - araignées fossilisées, naturalisées et vivantes... Ces supports très variés, pour certains inattendus, contribuent à nourrir la curiosité du visiteur, offrant par ailleurs de nombreuses manipulations accessibles aux enfants. Répartis dans les différentes sections du parcours, quatre espaces sont dédiés à la médiation directe. Le rôle des animateurs présents est à la fois d aider aux manipulations et de répondre aux questions des visiteurs. 03 Des zones sensibles bien signalées. Les alcôves qui traitent des sujets effrayants sont clairement signalées et leur contenu précisé : films de fiction mettant en scène des araignées terrifiantes, plusieurs araignées vivantes, reproduction d une mygale à caresser et un menu araignée, pour illustrer le fait que dans certaines régions du monde elles sont comestibles. Trois grandes sections Je formule L entrée dans le monde des araignées se fait en douceur par des installations évocatrices de l univers poétique de l araignée, avant d aborder les trois grandes sections de l exposition. 1. Qu est-ce qui définit une araignée? Les réponses données battent en brèche les clichés. 2. Les araignées vivantes et leur mode de vie. Le détail de leur comportement les rend passionnantes. 3. Les araignées et la recherche. Pourquoi méritent-elles qu on les étudie de près?

8 Le parcours de l exposition SORTIE 04 ENTRÉE

9 Quelques notions à connaître et quelques idées à oublier Araignées ou mieux aranéides Le groupe des araignées ou aranéides fait partie de la classe des Arachnides qui comprend également d autres groupes comme les scorpions, les acariens, les opilions ( faucheux ) et les solifuges (qui ont tous 8 pattes). Les Arachnides font partie de l immense ensemble des Arthropodes, animaux dont le corps est formé de segments articulés et qui comprend notamment tous les insectes. Araignées et insectes ont en commun un squelette externe et des pattes articulées mais les différences sont nombreuses : la forme du corps, le nombre d yeux, la présence ou non de crochets à venin et d organes de production de soie et surtout le nombre de pattes (6 pour les insectes, 8 pour les araignées). 05 Christine Rollard - MNHN

10 Une mauvaise réputation non justifiée L araignée serait forcément grosse, noire, velue, dangereuse et installée dans une toile sale. Erreur : la majorité des araignées sont minuscules, inoffensives et propres ; quelques-unes sont même jolies. Si toutes fabriquent de la soie, certaines ne tissent pas de toile et utilisent d autres techniques de chasse. Minuscules. Le corps de plus de la moitié des espèces ne dépasse pas quelques millimètres. Pattes étalées, la tégénaire de nos maisons mesure quelque 5 cm, les plus grosses mygales 30 cm. La taille moyenne des araignées est de 5 mm pas de quoi avoir peur. 06 Inoffensives pour l homme (à l exception de quelques espèces que l on a peu de chances de rencontrer sous nos latitudes). Ainsi, sur espèces d araignées répertoriées dans le monde, seulement une centaine peut provoquer une réaction chez l homme et moins d une dizaine sont véritablement dangereuses. Les araignées, même les plus grosses, mordent très rarement l homme, la morsure est une attitude de défense, utilisée en dernier recours. La majorité est incapable de percer notre peau. Propres. Elles se nettoient très régulièrement et la poussière dans la toile n est pas de leur responsabilité. Jolies? Certaines sont colorées, arborant des couleurs vives : jaune, verte, rouge. Sébastien Damoiseau Bernard Le Garff

11 07 La découverte d un grand groupe 1 ère partie : Surprendre le visiteur Le monde des araignées est bien plus vaste et diversifié que celui des quelques espèces qui nous sont familières. L exposition présente l araignée dans sa spécificité (qu est-ce qui la définit?), son histoire, sa grande diversité et fait prendre conscience de sa faible dangerosité et de la beauté de quelques espèces. Alain Canard

12 Les araignées sont partout et depuis très longtemps Nombreuses mais si petites Des centaines d araignées nous entourent, nous ne les remarquons pas car elles dépassent rarement le centimètre, pattes comprises. Le visiteur prend conscience de cette densité dès l entrée de l exposition grâce à un dispositif ludique : une trace de pas dans la lande bretonne, le 22 septembre à 10h. Les victimes sous la chaussure sont innombrables. Chaque bouton du dispositif informe sur leur nombre : 49 araignées dont la majorité ne mesurent que quelques millimètres - une quarantaine de fourmis - 44 coléoptères (scarabées et coccinelles) collemboles (ce sont de petits arthropodes, de 2 à 3 mm en moyenne, en très grand nombre à la surface du sol) et chez les acariens, c est l hécatombe ( victimes), la plupart ne sont pas visibles à l œil nu. 08 Estelle Maugras

13 Présentes dans tous les milieux L ordre des araignées compte une variété infinie d espèces : en France, en Europe et autour du bassin méditerranéen ; un peu plus de dans le monde, sans compter toutes celles que l on ne connaît pas encore, surtout dans les zones équatoriales et tropicales, qui concentrent le plus grand nombre d espèces. Les araignées ont colonisé tous les milieux terrestres, même si elles sont plus rares dans les environnements extrêmes et sans doute absentes des calottes polaires. On les trouve à toutes les altitudes, dans les montagnes et aussi dans l atmosphère, lorsqu elles se laissent porter par les courants aériens, suspendues à un fil. Certaines araignées vivent au sol, d autres dans les hautes herbes, quelques-unes occupent la cime des arbres. Certaines espèces vivent recluses dans des grottes et une seule vit sous l eau : l argyronète (Argyroneta aquatica). Pour pouvoir respirer, elle construit une petite cloche de soie et y emprisonne des bulles d air qu elle ramène de la surface, coincées dans ses poils. 09 Christian Creutz Sébastien Damoiseau

14 Estelle Maugras - Araignée dans l ambre - 45 millions d années Déjà là bien avant les dinosaures 10 Les Arthropodes ont colonisé la terre ferme il y a plus de 500 millions d années. Les premiers fossiles connus d araignées - au sens actuel de la classification - ont quelque 390 millions d années. Les araignées ont laissé peu de traces dans la pierre, car leur corps n est pas assez résistant. En revanche, un grand nombre d entre elles, emprisonnées dans l ambre (résine d arbre qui a durci et s est fossilisée), sont parvenues jusqu à nous. Des reproductions de fossiles témoignent de cette longue histoire, par exemple celle d une petite araignée de 6 mm. Découverte dans le nord des Vosges, Rosamygale grauvogeli est la plus ancienne représentante connue du groupe des mygales (elle date de 240 millions d années).

15 Mieux Faire connaissance Qu est-ce qui définit une araignée? L anatomie de l araignée : Une sculpture métallique permet de la décrypter et un dispositif interactif apprend à la reconstituer pour s assurer que l on n a rien oublié : Un corps divisé en deux parties : le céphalothorax à l avant et l abdomen à l arrière, reliés par un fin pédicule. Une paire de chélicères : placés à l avant de la tête, ces 2 appendices injectent le venin. Une paire de pédipalpes (ou pattes-mâchoires) : organes sensoriels pour l examen des proies et leur manipulation paires de pattes ambulatoires articulées : reliées au céphalothorax elles interviennent dans la manipulation de la soie et dans le déplacement. Diverses structures liées au mode de vie de l araignée sont associées aux pattes : des peignes pour carder la soie, des épines, des crins, des poils (qu il convient d appeler soies) qui constituent des organes sensoriels très sensibles. Des yeux répartis à l avant de la tête : La plupart des araignées en ont 8, mais quelques familles en ont moins. Leur nombre et leur disposition sont des traits distinctifs de certaines familles. Estelle Maugras Des filières : toutes les araignées possèdent à l arrière du corps de courts appendices articulés nommés filières qui produisent les fils de soie nécessaires au déplacement, à la fabrication des cocons et des pièges.

16 SCHÉMA EN COUPE LONGITUDINALE D UNE ARGIOPE Dossier de presse ostiole tube cardiaque intestin moyen glande à venin jabot aspirateur ampoule rectale tubercule anal glandes salivaires masse spermathèque sous-oesophagienne épigyne Estelle Maugras d après Alain Canard ovaire stigmate filières trachéen Toutes les araignées ne se ressemblent pas 12 Multiformes et multicolores. Les araignées sont aussi diverses que les milieux qu elles occupent. La forme du corps varie : ronde, allongée, avec des épines ou encore en forme de feuille. Les pattes peuvent être longues et fines, comme chez le pholque, commun dans nos habitations, ou au contraire courtes et trapues comme chez les araignées sauteuses. Si les araignées sont souvent de couleurs sombres, plusieurs dizaines d espèces françaises arborent des couleurs vives : jaune, vert ou rouge. Le bleu est réservé à certaines espèces exotiques. L exposition présente ainsi des araignées de toutes tailles, multicolores et multiformes, dont beaucoup ne sont pas aussi laides qu on veut bien le dire. Certaines d entre elles, parmi les plus surprenantes, sont reproduites en résine à l échelle 10. Sébastien Damoiseau Bernard Le Garff

17 Inutile d avoir peur si ce n est au cinéma Les mygales ne sont pas toutes grosses L image de la mygale noire et velue cristallise les peurs. Le groupe des mygales compte quelques beaux spécimens : l énorme Theraphosa blondi peut atteindre, toutes pattes dehors, 30 cm d envergure. Mais toutes les mygales il existe environ 2500 espèces très différentes ne sont pas si grosses, certaines sont petites comme l Atypus affinis (autour du cm), fréquente sous nos latitudes. Un spécimen naturalisé de cette tisseuse de toiles tubulaires dans des terriers est présenté dans l exposition. Quant à la Tarentule, ce n est pas une grosse mygale, mais une araignée-loup qui a été découverte dans la région de Tarente en Italie. D après la légende, sa morsure provoquait des crises de démence. Pour soigner la victime, tout le village devait danser une tarentelle (à écouter dans une boîte à musique). Un antidote joyeux qui servait de prétexte pour organiser des fêtes, autrement interdites par le pouvoir religieux. 13 Alain Canard - La Tarentule, la vraie!

18 L araignée plaide non coupable Le venin des araignées est très toxique, il doit foudroyer les insectes avant qu ils ne s échappent. En revanche, les composants de ce venin sont rarement actifs sur l homme. Un dispositif multimédia permet de relativiser la dangerosité de ce poison qui fait beaucoup moins de victimes que les guêpes ou les serpents. En cas de boutons rouges ou de démangeaisons, avant d accuser l araignée, mieux vaut mener l enquête. L araignée ne se nourrit pas de notre sang mais plutôt de petits insectes. D autres coupables potentiels portent un intérêt particulier à notre sang, comme la puce qui s en nourrit exclusivement et prend 3 à 4 repas par jour ou la femelle moustique qui, en période de ponte, est également intéressée par notre sang et se met en chasse à la tombée de la nuit. Autre coupable possible : les punaises des lits, mais elles ne font qu un repas, toutes les une à deux semaines. Au cinéma, les araignées n ont pas le beau rôle 14 Spider horror picture show. Les araignées sont présentes dans les films d aventure ou d horreur, elles y apparaissent dans des rôles secondaires ou en vedettes comme dans le film Arac attack, les monstres à huit pattes (2002) d Ellory Elkayem (des araignées ayant ingurgité des produits chimiques ont muté. Devenues énormes elles s attaquent à une cité minière de l Arizona). Dans un espace labyrinthique, des extraits de films sont présentés sur plusieurs écrans : Tarantula, Harry Potter, Arac Attack, Arachnophobia, Indiana Jones. Les visiteurs sont naturellement avertis de la nature des images avant d y pénétrer.

19 Ces araignées qui n en sont pas Pour mettre au clair l ordre des araignées (les Aranéides), l exposition présente leurs proches cousins, ce qu ils ont en commun et leurs différences : les faucheux, les acariens (comme l araignée rouge) et les scorpions qui ont aussi 8 pattes mais n ont pas de filières. Quant aux faux amis qui n ont d araignée que le nom, ils sont nombreux : l araignée d eau (c est un insecte, une punaise à 6 pattes), l araignée de mer (c est un crustacé avec 10 pattes), l araignée de cuisine (c est un égouttoir) ou l araignée chez le boucher (un morceau de choix de viande de bœuf). 15 Estelle Maugras Galerie de portraits Encore plus belles en photos. Beaucoup d araignées sont trop petites pour être admirées à l œil nu. La plupart ont pourtant des formes, des couleurs ou des postures surprenantes, c est ce que révèle la galerie de portraits qui termine la première partie de l exposition. Les photographies artistiques grand format de Vincent Munier alternent avec des ensembles composés de 9 photographies assemblées selon leurs couleurs ou thématiques.

20

21 17 Les comportements surprenants de l araignée 2 e partie : Explorer les clichés La seconde partie de l exposition détaille les temps forts de la vie de l araignée, notamment le mode de reproduction et les techniques de chasse. Images et films documentaires, photos stéréoscopiques, manipulations, récits audio et présence d araignées vivantes dans des terrariums permettent d aborder les comportements surprenants, parfois très ingénieux, de ce redoutable prédateur qui peut aussi être une bonne mère. Sébastien Damoiseau

22 Une vie d araignée Quelques spécimens vivants Plusieurs espèces sont présentées dans des terrariums installés dans un décor léger, évoquant la nature : une mygale, des araignées sociales (petites araignées exotiques vivant en collectivité sur une grande toile unique), une néphile (grande araignée tropicale aux fils d or ), un ensemble d araignées locales que les visiteurs peuvent retrouver dans leur jardin ou leur maison. Ces dernières, au cycle souvent annuel, varieront au cours de l exposition. Le cycle de vie : de mue en mue 18 Une araignée vit généralement un ou deux ans, mais certaines espèces ont des espérances de vie plus longues : les grosses mygales peuvent ainsi atteindre 20 ans. L araignée possède un squelette externe inextensible. Pour grandir elle doit se débarrasser de sa vieille carapace et attendre qu une nouvelle se forme. Ce changement de peau externe s accompagne d un renouvellement des parois solides des organes digestifs, qui doivent être régurgitées pour permettre la croissance. Lors de la mue, l araignée est incapable de se défendre ou de fuir et peut rester coincée dans son ancienne peau. Une fresque illustrée et ponctuée de spécimens en incrustation explique les différentes étapes de la vie d une araignée. Estelle Maugras

23 Où se cachent-elles? Sur une maquette évoquant une maison et son jardin, le visiteur peut repérer quelques espèces courantes et leurs lieux de prédilection. La tégénaire est la plus connue. Elle est souvent cachée au fond de l entonnoir qui termine sa toile en nappe. L épeire diadème (Araneus diadematus) se rencontre à la fin de l été ou à l automne. Elle tisse une belle toile géométrique et se tient au centre du piège ou cachée à proximité, dans sa retraite faite de feuilles reliées par des fils. Les linyphiides, petites araignées de couleur sombre, se tiennent suspendues sous leur toile en nappe, tendues dans la végétation. Les lycoses, araignées-loups, n ont pas de toiles : elles sont soit errantes sur le sol, soit cachées dans leur terrier. Les salticides, ou araignées sauteuses, sont les plus nombreuses. Elles s enfuient en sautant. Les pholques se tiennent à l envers sous leur toile. Si vous les dérangez, ils vibrent très vite et sont alors difficiles à distinguer par leurs prédateurs. Les ségestries ont pour repaire une toile en forme de tube enfoncée dans une fissure ou un trou, autour de laquelle se déploient des fils rayonnants. La zygielle (Zygiella x-notata) construit une toile géométrique à laquelle il manque un secteur. Elle reste à proximité, cachée dans sa retraite de soie, reliée au centre de la toile par un fil avertisseur. 19 Christian Creutz

24 De redoutables prédatrices Tout un arsenal d attaque L araignée est un prédateur doté d outils remarquables : du venin, de la soie, des yeux et des organes sensoriels très sensibles. Le venin diffusé par morsure est une substance complexe, à effet neurotoxique ou nécrosant. 20 La soie est une merveille de la nature, d une grande solidité, utile à la fois pour la chasse, la ponte, la reproduction et les déplacements. La majorité des araignées laissent en permanence un fil derrière elles, dit fil de sécurité, qu elles fixent de place en place et qui leur permet de se rattraper en cas de chute, volontaire ou non. Les yeux ne semblent pas assurer une excellente vision : beaucoup d araignées ne distinguent que les changements de luminosité et les silhouettes. Il existe cependant quelques exceptions chez les espèces qui chassent à vue, comme les araignées sauteuses qui ont de très gros yeux devant et des plus petits sur les côtés. Une petite zone de leur champ de vision les informe de la distance les séparant de la proie. Les organes sensoriels. Les araignées entendent, c est-à-dire détectent les vibrations autour d elles, avec leurs soies réparties sur le corps et les pattes. Elles possèdent également sur les pattes des organes qui leur permettent de sentir de très loin les odeurs laissées par leurs congénères. Alain Canard et Jo Le LAnnic À titre d expérience : le visiteur est invité à plonger sa main dans une boîte pour découvrir l aspect soyeux d une mygale particulièrement poilue.

25 La toile, un piège spécialisé Une rareté. Les araignées comptent parmi les rares animaux à fabriquer des pièges pour capturer leurs proies. Les insectes qui se font prendre dans la toile ont peu de chances de s en sortir. Les toiles sont des pièges de formes et d usage très variés, elles correspondent à un milieu ou à des proies bien précises : horizontales ou verticales, en nappe, en réseau, en cloche ou en entonnoir, en chaussette, géométrique, en drap, en hamac. Les toiles en nappe recueillent les insectes sauteurs, les toiles géométriques sont plus efficaces pour les insectes volants. Des images stéréoscopiques dévoilent la belle architecture de ces pièges aux formes variées et des schémas expliquent le mode de fabrication très précis d une toile géométrique. Il faut une à deux heures à une araignée pour faire sa toile. Les trois griffes qui terminent les pattes des tisseuses leur permettent de s y déplacer du bout des pattes. Lorsqu elle est trop abîmée, l araignée mange sa toile avant d en reconstruire une nouvelle. Une sorte de sixième sens. En se plaçant au centre de sa toile, l araignée perçoit immédiatement à la fois la taille et l emplacement du prisonnier. Un dispositif mécanique invite le visiteur à placer sa main au centre de la toile afin d expérimenter cette perception des vibrations. 21 Patrick Maréchal - La toile des Deinopis est spectaculaire. De forme géométrique, elle est ensuite tenue entre les pattes avant de l araignée comme un filet qui sera projeté sur des proies de passage.

26 Les techniques de chasse Elles sont complexes et variées : - attendre patiemment sur sa toile - pratiquer la chasse à vue, en courant sur le sol ou la végétation - pratiquer le mimétisme - engluer les victimes au bout d un fil - lancer un filet sur les proies de passage - faire tournoyer une boule de glu au bout d un fil pour attraper les papillons au vol - cracher une substance gluante sur sa victime pour la clouer au sol - s approcher sans un bruit de sa proie pour lui sauter dessus Plusieurs de ces techniques sont montrées à travers une vidéo. Au repas, du liquide uniquement 22 Une fois la proie paralysée grâce au venin injecté par les chélicères ou les crochets, l araignée liquéfie ses tissus à l aide de sucs salivaires. Elle n a ensuite qu à aspirer son déjeuner, en actionnant les parois de son estomac comme un soufflet. Toutes les particules supérieures au micron sont rejetées grâce à des filtres situés au niveau de la bouche ou du pharynx. Cette digestion externe, commune à toutes les araignées, est un phénomène très rare dans le monde animal. Certaines araignées, comme les araignées-crabes, mangent très proprement : un simple trou dans la carapace de leur proie dont il ne reste, en fin de repas, qu une enveloppe intacte mais vide. D autres, comme les araignées-loups, utilisent leurs lames maxillaires pour broyer leur proie en même temps qu elles l aspergent de liquides digestifs. Seules les plus grosses mygales exotiques, comme l Aphonopelma, peuvent venir à bout d un petit mammifère, une souris par exemple.

27 Face aux ennemis gros et petits L araignée est aussi une proie Elle est victime des animaux plus gros qu elle (oiseaux, lézards, petits mammifères insectivores ), de l homme, qui l écrase volontairement ou par inadvertance, et des insecticides pulvérisés sur les cultures. Chaque araignée qui s aventure sur le territoire d une autre devient une proie potentielle, particulièrement les mâles, plus chétifs. L araignée est aussi victime de parasites, qui la transforment en gardemanger vivant. Un exemple est raconté en quelques scènes dans un diorama avec des animaux naturalisés : il s agit de l attaque spectaculaire d une mygale par une guêpe Pepsis. 23 La défense : camouflage et mimétisme Les araignées ont développé deux stratégies de protection opposées qui servent autant à confondre les agresseurs qu à tromper les proies : le camouflage et le mimétisme. Le camouflage, ou comment ne pas se faire remarquer grâce à une couleur ou une forme semblable à celle du milieu environnant. Les araignées-loups se déplacent sur le sol, de couleur sombre, elles passent inaperçues. La petite Anyphaena vit essentiellement dans les arbres et les buissons ; sa couleur, variant du brun clair au marron foncé, garantit la discrétion. Certaines espèces arborent des couleurs plus vives pour s adapter à leur support habituel : vert dans les hautes herbes, jaune ou blanc sur les fleurs. L adaptation peut évoluer en fonction des modifications des couleurs du milieu : durant l hiver lorsque la végétation est terne, les jeunes micrommates sont beiges. Elles verdissent en grandissant et se fondent dans l herbe au printemps. Jaune sur une fleur jaune, l araignée-crabe

28 peut devenir blanche ou bicolore suivant la couleur de son support. La forme du corps peut également se confondre avec une feuille, une branche ou un bourgeon. À l approche d un danger, la tétragnathe étend ses pattes le long de son corps afin de se confondre avec la brindille sur laquelle elle se tient. Sébastien Damoiseau - Le camouflage Christine Rolllard - Le mimétisme 24 Le mimétisme ou comment se faire passer pour une autre. Certaines araignées arborent des couleurs d avertissement interprétées dans le monde animal comme toxiques : rouge et noir comme la coccinelle ou jaune et noir comme la guêpe. La forme du corps permet également de tromper l adversaire : avec ses deux bosses sur le dos ressemblant à des yeux immenses, Poecilopachys australasia passe pour beaucoup plus grande qu elle ne l est. Myrmarachne formicaria, petite araignée sauteuse, ressemble à une fourmi. Une imitation très réussie, puisqu elle va jusqu à tenir ses deux pattes avant au-dessus de sa tête comme des antennes.

29 La reproduction Danger pour les mâles 25 La reproduction, aboutissement de la vie de toute araignée, est un parcours du combattant pour les mâles. Ils doivent tout d abord trouver une femelle de leur espèce, la localiser grâce aux phéromones qu elle dépose sur ses fils de soie puis s en approcher sans se faire dévorer. Souvent beaucoup plus petit que la femelle, le mâle doit se faire reconnaître pour ne pas se faire manger d emblée : faire un petit pas de danse, une offrande (une proie empaquetée dans de la soie) ou d autres artifices lui permettant de sortir sauf de son premier accouplement au moins. La femelle fécondée va pouvoir conserver pendant longtemps les spermatozoïdes, inoculés comme avec une seringue par une partie des pattes mâchoires (ou pédipalpes) du mâle, en forme générale de gants de boxe, situés au bout des pédipalpes. Après l accouplement, la femelle cherche à se nourrir en prévision de sa maternité. Le mâle fait parfois les frais de sa fringale. Les araignées sont généralement de bonnes mères Une à deux semaines après l accouplement, les femelles pondent de 1 à 1000 œufs. Certaines meurent immédiatement après, en ayant cependant pris le temps de camoufler leur cocon de soie afin qu il échappe aux prédateurs. D autres le veillent, cessant parfois de s alimenter pour le maintenir solidement entre leurs chélicères. Un diorama montre les cocons dans leur milieu. Une vidéo-documentaire rend compte de l éclosion d un cocon, de la dispersion des bébés grâce aux fils de la vierge et de la maternité de l araignée-loup qui porte ses petits sur son dos.

30 L araignée nourrit l imaginaire des hommes L araignée alimente de drôles d histoires que l on retrouve dans la presse, elle a inspiré également de belles légendes et des objets ethnographiques qui témoignent d autres approches dans d autres cultures : des récits à lire ou à écouter sur des bornes audio, des œuvres à admirer dans différents espaces de l exposition. La presse raconte Lorsqu elle fait l objet d un fait divers rapporté dans un article de presse, l araignée est toujours surdimensionnée et très dangereuse. Parmi les thèmes récurrents, figure la mygale sortie du yucca du salon, du régime de banane ou de la baignoire (Extraits en annexes, p.44). La sagesse des histoires 26 De nombreuses récits vantent les mérites de l araignée et différentes cultures lui rendent hommage. En Afrique, par exemple, l araignée est souvent symbole de sagesse, d intelligence et de clairvoyance. Son habileté à tisser lui confère un rôle dans divers mythes fondateurs. Parmi les morceaux choisis (à lire en annexes, p.45 et 46) - Un mythe grec : Arachné, la divine tisserande - une légende amérindienne : le capteur de rêves ou comment l araignée est devenue la gardienne du sommeil - Un mythe fondateur micronésien : Nareau l araignée - Un conte d Andersen - Un récit lié au Coran ou comment Mahomet fut sauvé par une toile d araignée

A u f i l d e s a r a i g n é e s

A u f i l d e s a r a i g n é e s Action pédagogique et culturelle Département des Galeries Pôle Formation des enseignants DEPF A u f i l d e s a r a i g n é e s Document pour les enseignants du 1 er degré (cycles 2 et 3) MNHN Le propos

Plus en détail

www.lutinbazar.fr Sources : www.adalia.be http://saint-leonard-eco.spip.acrouen.fr/spip.php?article299

www.lutinbazar.fr Sources : www.adalia.be http://saint-leonard-eco.spip.acrouen.fr/spip.php?article299 Pilier n 7 : L autonomie et l initiative (palier n 1) Domaine : Découverte du monde Unité d apprentissage : Elevage de papillons Compétence(s) : Observer et décrire pour mener des investigations. Capacité(s)

Plus en détail

Calopteryx vierge Mâle et femelle ne se ressemblent pas. Le mâle du Calopteryx vierge a des ailes brun noir foncé veinées de bleu. Ce redoutable prédateur reste perché sur des plantes de la berge ou sur

Plus en détail

GAMMES COULEURS, SÉMINAIRES, FORUMS : EN SEPTEMBRE, PREMIÈRE VISION PARIS REPENSE SES OUTILS ET ESPACES D INFORMATION MODE

GAMMES COULEURS, SÉMINAIRES, FORUMS : EN SEPTEMBRE, PREMIÈRE VISION PARIS REPENSE SES OUTILS ET ESPACES D INFORMATION MODE GAMMES COULEURS, SÉMINAIRES, FORUMS : EN SEPTEMBRE, PREMIÈRE VISION PARIS REPENSE SES OUTILS ET ESPACES D INFORMATION MODE Depuis plus de 40 ans, Première Vision est reconnu pour la qualité et l exclusivité

Plus en détail

Photographie tirée de l article «Deux pandas géants sèment le trouble en Belgique», http://www.huffingtonpost.fr

Photographie tirée de l article «Deux pandas géants sèment le trouble en Belgique», http://www.huffingtonpost.fr Photographie tirée de l article «Deux pandas géants sèment le trouble en Belgique», http://www.huffingtonpost.fr Le sais-tu? Le panda a un sixième doigt! Il lui sert à saisir les brindilles de bambou,

Plus en détail

Pour les maternelles aussi! Animations pédagogiques. du parc naturel de la Vallée de l attert

Pour les maternelles aussi! Animations pédagogiques. du parc naturel de la Vallée de l attert Pour les maternelles aussi! Animations pédagogiques du parc naturel de la Vallée de l attert Sommaire Introduction 4 Les activités à faire en classe 5 1. Les chauves-souris, un monde renversant! 5 2.

Plus en détail

Les Petits Débrouillards présentent

Les Petits Débrouillards présentent Les Petits Débrouillards présentent Un programme éducatif pour développer et accompagner la pratique d activités scientifiques et techniques sur les territoires. Soutenu par les investissements d avenir

Plus en détail

Le ver luisant. Antonin

Le ver luisant. Antonin L'éphémère Amélie L'éphémère est un petit insecte qui a de courtes antennes et un corps très fin. Il possède deux ailes transparentes et ne peut vivre que quelques heures. Le ver luisant Le ver luisant

Plus en détail

LE FRELON ASIATIQUE. Vespa velutina nigrithorax

LE FRELON ASIATIQUE. Vespa velutina nigrithorax LE FRELON ASIATIQUE Vespa velutina nigrithorax Origine V. velutina nigrithorax vit au nord de l Inde, en Chine et dans les montagnes d Indonésie (Sumatra, Sulawesi). En Asie continentale, elle se développe

Plus en détail

Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg!

Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg! Communiqué de presse Printemps 2015 Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg! En cette saison printanière, accompagnés par une douce chaleur et de légères brises, les visiteurs

Plus en détail

Semaine du cerveau. Programme Evénement du 15 au 20 mars Pour les classes de collège et lycée

Semaine du cerveau. Programme Evénement du 15 au 20 mars Pour les classes de collège et lycée Semaine du cerveau Programme Evénement du 15 au 20 mars Pour les classes de collège et lycée La Semaine du Cerveau est organisée au mois de mars chaque année, depuis 1998, simultanément dans tous les pays

Plus en détail

Gare à vous! FRANÇAIS 10 e année. Cours appliqué FRA2P

Gare à vous! FRANÇAIS 10 e année. Cours appliqué FRA2P COLLECTION Gare à vous! FASCICULE 3 FRANÇAIS 10 e année Cours appliqué FRA2P Sommaire Vue d ensemble ÉTAPE 1 Le vrai et l imaginaire Lire des reportages et des légendes V o l e t 1.1 Reportages Bloc A

Plus en détail

Dossier de presse. "La nature des couleurs"

Dossier de presse. La nature des couleurs Dossier de presse Exposition temporaire du Musée Vert, Muséum d'histoire naturelle du Mans "La nature des couleurs" Du 11 septembre 2014 au 31 juillet 2015 Sommaire I. Présentation du Musée Vert II. L'exposition

Plus en détail

La Rentrée au Jeu de paume!

La Rentrée au Jeu de paume! La Rentrée au Jeu de paume! Communiqué DE PRESSE activités jeune public et moins de 26 ans Photo : Elodie Coulon Jeu de Paume 2014 1, PLACE DE LA CONCORDE PARIS 8 E M CONCORDE WWW.JEUDEPAUME.ORG La rentrée

Plus en détail

Introduction. «Les Dossiers de l Étrange» renferme nombre d énigmes,

Introduction. «Les Dossiers de l Étrange» renferme nombre d énigmes, Introduction «Les Dossiers de l Étrange» renferme nombre d énigmes, d histoires insolites et de mystères inexplicables. Elle vous entrainera dans un chaos thématique prédéterminé afin de vous plonger dans

Plus en détail

EXPLORER LE MONDE. Programmes maternelle 2015 SCIENCES EDD 27

EXPLORER LE MONDE. Programmes maternelle 2015 SCIENCES EDD 27 EXPLORER LE MONDE Programmes maternelle 2015 SCIENCES EDD 27 Programmes 2015 Explorer le monde du vivant, des objets, de la matière Explorer le monde Se repérer dans le temps et l espace l espace Découvrir

Plus en détail

Le projet de faire participer une classe de collégiens à une exposition mycologique est né tout simplement. La Société Mycologique Issoise délocalise

Le projet de faire participer une classe de collégiens à une exposition mycologique est né tout simplement. La Société Mycologique Issoise délocalise Le projet de faire participer une classe de collégiens à une exposition mycologique est né tout simplement. La Société Mycologique Issoise délocalise son exposition annuelle tous les deux ans dans les

Plus en détail

La reconnaissez- vous?

La reconnaissez- vous? La reconnaissez- vous? Qu est ce qu une puce? C est un insecte piqueur sans ailes de couleur brune mesurant quelques millimètres et ayant la capacité de sauter 30 fois sa longueur. L espèce Cténocephalidès

Plus en détail

Voyage au bout du charbon Scénario

Voyage au bout du charbon Scénario Voyage au bout du charbon Scénario Vous voici dans le Shanxi, connu localement comme «l océan de charbon». Cette province du Nord de la Chine se distingue par de sombres records. Ceux de la production

Plus en détail

Faire des sciences au cycle 2

Faire des sciences au cycle 2 Faire des sciences au cycle 2 Qu est ce que la science? ALLER- RETOURS ENTRE L UTILISATION DES LANGAGES SCIENTIFIQUES ET L EXPÉRIENCE LES THÉORIES ET LES MODÈLES L utilisation des langages scientifiques

Plus en détail

Le dessinateur-reporter Daniel Alexandre a vécu une aventure et un rêve : accompagner des scientifiques au Congo sur les traces du gorille.

Le dessinateur-reporter Daniel Alexandre a vécu une aventure et un rêve : accompagner des scientifiques au Congo sur les traces du gorille. Le dessinateur-reporter Daniel Alexandre a vécu une aventure et un rêve : accompagner des scientifiques au Congo sur les traces du gorille. L EXPOSITION DES GORILLES & DES HOMMES L exposition Des Gorilles

Plus en détail

Séquence : La digestion

Séquence : La digestion Séquence : La digestion Objectifs généraux : Amener l élève à Faire les liens entre les savoirs acquis lors des séquences sur la circulation sanguine et la respiration et ceux présents dans cette séquence.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015

DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015 > DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015 ÉDITO SOMMAIRE Le Festival des Sciences revient pour sa 10 ème édition! Le Festival des Sciences p.3 Le Village des Sciences p.5 Le Festival pour les groupes

Plus en détail

Les chiroptères : des mammifères extraordinaires!

Les chiroptères : des mammifères extraordinaires! COUVERT Atelier 10 Les chiroptères : des mammifères extraordinaires! Thème La chauve-souris Cycle visé : 1 er cycle du secondaire Résumé de l atelier Permettre aux élèves d approfondir leurs connaissances

Plus en détail

ADVENTURES IN FRONT OF THE TV SET Dossier pédagogique

ADVENTURES IN FRONT OF THE TV SET Dossier pédagogique ADVENTURES IN FRONT OF THE TV SET Dossier pédagogique L Armada Productions 3, rue de Lorraine 35000 Rennes 02 99 54 32 02 www.armada-productions.com www.adventuresinfrontofthetvset.com Contact / Salima

Plus en détail

Les frelons. De la même famille que les guêpes

Les frelons. De la même famille que les guêpes Les frelons De la même famille que les guêpes Les frelons font partie de la même famille d'insectes que les guêpes et les abeilles, les Hyménoptères. Ils sont les plus grands insectes de cette famille,

Plus en détail

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues REAL2 143504-LLP-1-2008-1-FR-KA2-KA2NW 2010/06/06 Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues Motiver à apprendre et apprendre à motiver Cracovie, Pologne, 18 21 septembre

Plus en détail

Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis

Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis L espace d un an suffit pour constater la richesse et la diversité des populations d insectes qui prospectent dans le moindre carré de jardin.

Plus en détail

Les Jardins Suspendus fêtent leurs 5 ans.

Les Jardins Suspendus fêtent leurs 5 ans. - 1 - Les Jardins Suspendus fêtent leurs 5 ans. Cette année 2013 marquera, pour les Jardins Suspendus, le cinquième anniversaire de son ouverture au public en septembre 2008. Afin de célébrer cet anniversaire,

Plus en détail

Charte des musées muséomixés

Charte des musées muséomixés Charte des musées muséomixés Les fondamentaux de Museomix Museomix propose d imaginer le musée et de se l approprier : ouvrir de nouvelles perspectives, construire d autres représentations du musée et

Plus en détail

Campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques

Campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques I N F O R M A T I O N A L A P R E S S E Campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques La Ville de Niort lance sa campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques, espèce invasive qui s attaque

Plus en détail

L odorat. Objectifs de la séance : Déroulement de la séance:

L odorat. Objectifs de la séance : Déroulement de la séance: L odorat Objectifs de la séance : Découvrir l importance de l odorat. Apprendre à ressentir et utiliser ses capacités olfactives. Identifier des parfums alimentaires. Décrire et classer des perceptions

Plus en détail

Découverte du monde en cycle 2. Étudier un espace lointain : l Australie

Découverte du monde en cycle 2. Étudier un espace lointain : l Australie Découverte du monde en cycle 2 Étudier un espace lointain : l Australie Etude d un espace lointain : l Australie (séquence de découverte du monde) 1. Place dans le programme de découverte du monde du cycle

Plus en détail

Frelon asiatique (Vespa velutina) : taille. Frelon européen (Vespa cabro) : taille. Le nid en cellulose (mélange de bois, d eau

Frelon asiatique (Vespa velutina) : taille. Frelon européen (Vespa cabro) : taille. Le nid en cellulose (mélange de bois, d eau Vespa velutina est originaire d Asie. Son introduction en France date de 2004 suite à des importations de poteries chinoises dans le Lot-et- Garonne. Depuis cette date l espèce ne fait que progresser sur

Plus en détail

Journée Portes Ouvertes. àpau et à Tarbes Samedi 11 avril 2015, de 9H00 à 18H00

Journée Portes Ouvertes. àpau et à Tarbes Samedi 11 avril 2015, de 9H00 à 18H00 Journée Portes Ouvertes àpau et à Tarbes Samedi 11 avril 2015, de 9H00 à 18H00 L esprit des Portes Ouvertes 2015 p 3 & 4 Le programme et les surprises de la journée p 5 à Pau p 6 & 7 à Tarbes p 8 & 9 Zoom

Plus en détail

P Y R É N É E S. des Pyrénées - Pau Tarbes. Établissement public d enseignement supérieur artistique. Art Art-céramique Design graphique multimedia

P Y R É N É E S. des Pyrénées - Pau Tarbes. Établissement public d enseignement supérieur artistique. Art Art-céramique Design graphique multimedia É S École supérieure d art des Pyrénées Pau Tarbes École supérieure d art des Pyrénées - Pau Tarbes Établissement public d enseignement supérieur artistique P Y R É N É E S Des formations d excellence,

Plus en détail

Soirée le 20 décembre à Lille Grand Palais

Soirée le 20 décembre à Lille Grand Palais Soirée le 20 décembre à Lille Grand Palais SOMMAIRE La scénographie page 3 Concept général Concept secondaire Les espaces page 4 Le parcours La signalétique L installation page 5 Les supports et matériaux

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Ressources pour le lycée général et technologique Ressources pour la classe de première série sciences et technologies de laboratoire Chimie, biochimie, sciences du vivant Thème 2 Évaluation sommative

Plus en détail

LE PREMIER STUDIO 3D. Recherche de Partenariat. Mai 2015

LE PREMIER STUDIO 3D. Recherche de Partenariat. Mai 2015 LE PREMIER STUDIO 3D Recherche de Partenariat Mai 2015 SOMMAIRE 1. THE VIBRANT PROJECT 1 2. MOÏMEE, PREMIER STUDIO 3D EN FRANCE 2-3 2.1. Concept 2 réinvention de la photo 2 nouveaux santons 2 2.2. Conmment

Plus en détail

Programme des activités pour les scolaires 2015 2016

Programme des activités pour les scolaires 2015 2016 MUSEE DES BEAUX-ARTS Programme des activités pour les scolaires 2015 2016 Découvrir le musée en s amusant, apprendre à regarder les œuvres d art et les objets, créer en toute liberté dans l atelier toutes

Plus en détail

Sciences de la vie et de la Terre

Sciences de la vie et de la Terre Nom : Prénom : Classes : Sciences de la vie et de la Terre Livret de fiches méthodes Collège Louis Pasteur - Brunoy Ce livret m est distribué en début de sixième. Il contient les principales fiches méthodes

Plus en détail

JARDIN DES PLANTES. Manuel des ventes 2014 2015. Professionnels du tourisme Comités d entreprise Collectivités

JARDIN DES PLANTES. Manuel des ventes 2014 2015. Professionnels du tourisme Comités d entreprise Collectivités JARDIN DES PLANTES Manuel des ventes 2014 2015 Professionnels du tourisme Comités d entreprise Collectivités Associations Le Muséum national d Histoire naturelle est à la fois musée, jardin botanique et

Plus en détail

SOMMAIRE CYCLE 1. Des jeux tout prêts. Des activités à préparer. Les solutions

SOMMAIRE CYCLE 1. Des jeux tout prêts. Des activités à préparer. Les solutions CYCLE 1 SOMMAIRE Des jeux tout prêts Colorie les animaux Le pelage des animaux Mères et petits Les modes de locomotion Animaux mélangés Plumes, poils et écailles Ranger les familles par ordre de taille

Plus en détail

COMPTE RENDU ANIMATION Activités scientifiques à l école maternelle mars 2010

COMPTE RENDU ANIMATION Activités scientifiques à l école maternelle mars 2010 DVD APPRENDRE la science et la technologie à l école SCEREN distribué aux écoles ou aux participants Plan 1. Les attentes institutionnelles ( programmes 2008) 2. Des éléments essentiels à connaître 3.

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images Une formation à la production de projets audiovisuels Le master «Création, Production, Images» du département de l ISIC - Institut des

Plus en détail

Maison et jardins de. Claude Monet. carnet de jeux 5/8. ans. Ce carnet appartient à : ... J ai... ans Date de ma visite à Giverny : ...

Maison et jardins de. Claude Monet. carnet de jeux 5/8. ans. Ce carnet appartient à : ... J ai... ans Date de ma visite à Giverny : ... Maison et jardins de Claude Monet carnet de jeux 5/8 ans Ce carnet appartient à :.............................................................. J ai.................... ans Date de ma visite à Giverny

Plus en détail

Les dents Classe de CP-CE1, mars 2007 École de Crucheray, Élodie FARON

Les dents Classe de CP-CE1, mars 2007 École de Crucheray, Élodie FARON Les dents Classe de CP-CE1, mars 2007 École de Crucheray, Élodie FARON Compétences visées : - Analyser une empreinte de dents, des maquettes de dents en coupe. - Connaître le nombre et le rôle des différentes

Plus en détail

La sécurité au Laboratoire

La sécurité au Laboratoire La sécurité au Laboratoire Symboles de danger Dans notre environnement de travail de chimiste, nous aurons souvent sous les yeux, diverses informations de sécurité sous forme de symboles, d avertissement,

Plus en détail

Étude de cycles chez les insectes : holométabole ou hémimétabole?

Étude de cycles chez les insectes : holométabole ou hémimétabole? Activités autonomes 9 et 10H La biologie des organismes et de leur anatomie s aborde très bien par la morphologie particulière des insectes. Cette activité définit le terme de caractère et la notion de

Plus en détail

ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES

ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES www.centrenaturemontagnarde.org Centre de la Nature Montagnarde Château des Rubins - 74700 Sallanches 04 50 58 32 13 contact@centrenaturemontagnarde.org ECOSYSTEMES Cycle 1 et 2

Plus en détail

LE FRELON ASIATIQUE. (Vespa velutina)

LE FRELON ASIATIQUE. (Vespa velutina) BIOLOGIE DU FRELON ASIATIQUE Vespa velutina est originaire d Asie. Son introduction en France date de 2004, suite à l importation de poteries chinoise dans le Lot-et-Garonne. Depuis cette date, l espèce

Plus en détail

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh Projet académique 2013-2014 «Des boîtes à histoires» Comment créer un outil au service de la mise en mémoire et de la compréhension des textes littéraires Académie de Créteil Projet présenté autour de

Plus en détail

N 4 Du 16 au 22 nov. 2011

N 4 Du 16 au 22 nov. 2011 N 4 Du 16 au 22 nov. 2011 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : C est qui, ce frelon asiatique? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE 1 - Voici les mots

Plus en détail

musée vert le mans museum d'histoire naturelle

musée vert le mans museum d'histoire naturelle Musée Vert : 204, avenue Jean Jaurès - CS 40010-72039 Le Mans Cedex 9 Ouvert du lundi au vendredi : 9h - 12h et 14h - 18h le dimanche après-midi : 14h - 18h Fermé le samedi - Tel. 02 43 47 39 94 - site

Plus en détail

La reine des fourmis a disparu. Fred Bernard / François Roca

La reine des fourmis a disparu. Fred Bernard / François Roca La reine des fourmis a disparu. Fred Bernard / François Roca I- Découverte. Objectif : Créer un horizon d attente. 2 entrées sont proposées au choix : 1) Support : «Bizarre, mais vrai.» : découverte d

Plus en détail

Portrait- robot du frelon asiatique.

Portrait- robot du frelon asiatique. Portrait- robot du frelon asiatique. Comment le reconnaître? Le frelon asiatique est facilement reconnaissable. Il mesure 3 à 4 cm, se distingue par son teint brun foncé et présente un abdomen avec un

Plus en détail

La publicité dans les programmes scolaires

La publicité dans les programmes scolaires Rectorat de Lyon Délégation Académique au Numérique Éducatif - DANE La publicité dans les programmes scolaires Edwige Jamin CLEMI / DANE de Lyon Janvier 2015 La publicité dans les programmes du collège

Plus en détail

Avis aux paparazzis! 4 araignées font leur show en 2014

Avis aux paparazzis! 4 araignées font leur show en 2014 Avis aux paparazzis! 4 araignées font leur show en 2014 Le réseau Araignées de Picardie Nature et de l'adep (Association Des Entomologistes Picards) se lance en 2014 dans la recherche de 4 espèces d'araignées

Plus en détail

POUR LES ARTISTES DE DEMAIN

POUR LES ARTISTES DE DEMAIN Concours Double S POUR LES ARTISTES DE DEMAIN 15 Rue Guénégaud 75006 PARIS Tél : 09 73 16 57 00 www.galeriedoubles.com concours.doubles@gmail.com LE CONCOURS La Galerie Double S, idéalement située au cœur

Plus en détail

Les mardis, entre 10 h et 11 h 30, du 7 janvier au 25 mars 2014 I Tarif. 600

Les mardis, entre 10 h et 11 h 30, du 7 janvier au 25 mars 2014 I Tarif. 600 DROUOT FORMATION CYCLES COURTS HIVER 2013 Les Grands Ateliers d art À travers la visite d une sélection de 10 ateliers parisiens parmi les plus prestigieux tels que Brazet, Féau ou Gohard, venez découvrir

Plus en détail

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement Valisette urbanisme Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement > Identifier différentes fonctions urbaines. > Comprendre les

Plus en détail

Bébés animaux : un véritable succès

Bébés animaux : un véritable succès Bébés animaux : un véritable succès Rencontre avec Cécile Gerin, muséologue et conceptrice de l expo Clairement destinée à un public peu ciblé habituellement par les musées fédéraux, les 3-8 ans, l exposition

Plus en détail

Mars la rouge, Mars la mystérieuse

Mars la rouge, Mars la mystérieuse EXPOSITION ITINÉRANTE Mars la rouge, Mars la mystérieuse Nourrie jadis par l imaginaire collectif, la planète Mars est aujourd hui au cœur d une actualité de pointe et au centre des préoccupations scientifiques.

Plus en détail

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition Les modalités : 17 grande rue 58310 Saint-Amand-en-Puisaye tél. : 06 62 63 27 76/03 86 39 63 72 mail. : galeriesaintam@gmail.com mail : contact@galerielartetlamatiere.com Appel à projet Jeune Création

Plus en détail

VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS :

VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS : VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS : Tania Mouraud : Glamour-ing, 2000 C est un film vidéo qui montre un acteur de théâtre qui se maquille avant d aller sur scène. Ça se passe en Inde. L acteur

Plus en détail

GROUPEMENT DE DEFENSE SANITAIRE APICOLE DU PUY-DE-DOME Marmilhat BP 42 63370 - LEMPDES Tél. 06-80-99-55-80

GROUPEMENT DE DEFENSE SANITAIRE APICOLE DU PUY-DE-DOME Marmilhat BP 42 63370 - LEMPDES Tél. 06-80-99-55-80 GROUPEMENT DE DEFENSE SANITAIRE APICOLE DU PUY-DE-DOME Marmilhat BP 42 63370 - LEMPDES Tél. 06-80-99-55-80 Agréé sous n PH 05 590 et arrêté 05 /01852 Claude Grenier gdsa63 Nom scientifique : Vespa velutina

Plus en détail

Le nouveau média des arts visuels

Le nouveau média des arts visuels Le nouveau média des arts visuels Présentation...p. 2 Les services...p. 3 Fiche d identité...p. 5 LE NOUVEAU MÉDIA DES ARTS VISUELS L arrivée des nouvelles technologies dans le paysage médiatique a bouleversé

Plus en détail

Le Projet «Patrimoines en famille»

Le Projet «Patrimoines en famille» Guide Visiteur 1 / 2 Le Projet «Patrimoines en famille» Villa Ephrussi de Rothschild, Saint-Jean-Cap-Ferrat Présentation du projet Un projet culturel national à destination des familles touchées par l

Plus en détail

Les Aimants en cycle 2

Les Aimants en cycle 2 E Plé IUFM CA Centre de Troyes 1 Les Aimants en cycle 2 Représentations initiales des enfants Pour les enfants de cet âge, un aimant est un objet magique du fait de sa capacité à attirer les objets à distance

Plus en détail

Qui sommes-nous? Le déroulement de l atelier. Les objectifs pédagogiques. Les thèmes abordés dans cette exposition. Les intervenants.

Qui sommes-nous? Le déroulement de l atelier. Les objectifs pédagogiques. Les thèmes abordés dans cette exposition. Les intervenants. Qui sommes-nous? Le déroulement de l atelier Les objectifs pédagogiques Les thèmes abordés dans cette exposition Les intervenants Notre plus-value Tarifs Infos pratiques La Folie des Arts est une galerie

Plus en détail

Comment les rongeurs choisissent leurs aliments. Jean-Michel Michaux

Comment les rongeurs choisissent leurs aliments. Jean-Michel Michaux Comment les rongeurs choisissent leurs aliments Jean-Michel Michaux Comment les rongeurs choisissent leurs aliments Nécessité de mieux comprendre le comportement alimentaire du rongeur, Nombreux échecs

Plus en détail

Ressources pour l école élémentaire

Ressources pour l école élémentaire Ressources pour l école élémentaire éduscol Découverte du monde Progressions pour le cours préparatoire et le cours élémentaire première année Ces documents peuvent être utilisés et modifiés librement

Plus en détail

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation.

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation. Avant-propos La vue en perspective correspond bien à une perception humaine de l espace. La représentation d une perspective à l aide de la géométrie traduit, elle, avec précision les phénomènes optiques

Plus en détail

informatifs textes informatifs activités 6 pour chaque texte Lire et comprendre des textes de lecture Échantillon gratuit

informatifs textes informatifs activités 6 pour chaque texte Lire et comprendre des textes de lecture Échantillon gratuit 1 de lecture 2 3 6 activités 6 pour chaque texte textes informatifs Chaque activité vise à développer une habileté spécifique bien identifiée, pour laquelle des stratégies de lecture précises sont proposées.

Plus en détail

Les chevalets de Monet

Les chevalets de Monet Les chevalets de Monet Une exposition-jeu conçue et réalisée par Sylvie Girardet et Norbert Journo PRÉSENTATION DE L EXPOSITION Cette exposition présente, sous forme pédagogique et ludique, la vie de Monet

Plus en détail

Cahier d enquête. Suspect N 5. Reproduction interdite

Cahier d enquête. Suspect N 5. Reproduction interdite Cahier d enquête Suspect N 5 Reproduction interdite 1ère étape : dé découvrez votre suspect Le Gypaè Gypaète barbu À l aide du plan, trouvez le Gypaète barbu dans les expositions. Le Gypaète barbu est

Plus en détail

Carnet de Guerre de Rob Roy, 1939 à 1944. Dossier de presse

Carnet de Guerre de Rob Roy, 1939 à 1944. Dossier de presse Dossier de presse 1 Présentation Né à Mont-de Marsan dans la Landes, le 3 octobre 1909, Robert de la Rivière (1909-1992) dit Rob Roy fut dès sa jeunesse un amoureux fou de l automobile et du dessin. Il

Plus en détail

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON II LE STAND ET SON POSITIONNEMENT

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON II LE STAND ET SON POSITIONNEMENT BILAN SALON INTERNATIONAL DE L AGRICULTURE Paris Du 25 février au 04 mars 2012 Le CRT Lorraine a été invité par la Chambre Régionale d Agriculture à participer sur son stand au salon de l agriculture.

Plus en détail

PARCOURS THEMATIQUE LA BIOLOGIE AU SERVICE DES HOMMES

PARCOURS THEMATIQUE LA BIOLOGIE AU SERVICE DES HOMMES Chargez et consultez ce document sur votre SmartPhone pendant votre visite PARCOURS THEMATIQUE LA BIOLOGIE AU SERVICE DES HOMMES Le vivant façonne notre perception du réel. Ce sont nos sens qui nous disent

Plus en détail

DES ILLUSIONS? QUELLES ILLUSIONS?

DES ILLUSIONS? QUELLES ILLUSIONS? DES ILLUSIONS? QUELLES ILLUSIONS? Parcours artistique et scientifique au pays des illusions Cie Kat chaça - Des illusions? Quelles illusions? p. 1 sur 10 Un parcours Arts & Sciences La compagnie Kat chaça,

Plus en détail

Oliviers qui ressemblent à des oliviers

Oliviers qui ressemblent à des oliviers Oliviers qui ressemblent à des oliviers Par : J.M. MIQUEL Dessins : Thierry FONT Presque la totalité des oliviers cultivés en bonsaï sont formés de manière à ce qu ils ressemblent à des bonsaï et non à

Plus en détail

ALIMENTATION DÉPLACEMENT REPRODUCTION CROISSANCE HABITATION MORPHOLOGIE REMARQUES. PHASME végétarien Ailes ou non ( sexe ) Corps très allongé

ALIMENTATION DÉPLACEMENT REPRODUCTION CROISSANCE HABITATION MORPHOLOGIE REMARQUES. PHASME végétarien Ailes ou non ( sexe ) Corps très allongé PHASME végétarien Ailes ou non ( sexe ) Corps très allongé Se confond avec brindille ( défense ) FOURMI Omnivores +sucre marche Reine et mâles ont des ailes; après reproduction elle les perd et lui meurt

Plus en détail

Projet mare. La faune des mares

Projet mare. La faune des mares Projet mare La faune des mares CET EXPOSE VOUS EST PRESENTE PAR: Aurélie F. Kelly C. Charly G. Les larves de moustiques Les larves de moustiques sont très nombreuses dans les mares car il y a peu de prédateurs

Plus en détail

LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens.

LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens. LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens. Les cinq sens cycle 2 - doc Ecole des Mines de Nantes 1 LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens. PROGRESSION GENERALE Séance n 1 : Recueil

Plus en détail

DOSSIER de PRESSE UN CARRE. cultiver. pour la. BIODIVERSITE.fr

DOSSIER de PRESSE UN CARRE. cultiver. pour la. BIODIVERSITE.fr DOSSIER de PRESSE cultiver UN CARRE pour la BIODIVERSITE.fr édito La biodiversité ce n est pas seulement l ours blanc, la baleine bleue et le rhinocéros. Un grand nombre d espèces végétales et animales

Plus en détail

"L Arbre en lumière" Dossier de presse

L Arbre en lumière Dossier de presse Dossier de presse "L Arbre en lumière" 10 juillet / 15 août 2015 - Marciac (Gers) Exposition Organisée par l Association Française d Agroforesterie, Arbre & Paysage 32 et la Galerie Espace Eqart, avec

Plus en détail

Loisirs. ateliers loisirs sept 2014 août 2015. Le Muséum pour les Centres

Loisirs. ateliers loisirs sept 2014 août 2015. Le Muséum pour les Centres ateliers loisirs sept 2014 août 2015 Le Muséum Expo Fossiles Activités 3/6 ans Activités 6/8 ans Activités 8/12 ans Portes du temps Infos pratiques t Le Muséum pour les Centres de Loisirs Le Muséum de

Plus en détail

Elevés aux spots de pub au moins autant qu au Banania,

Elevés aux spots de pub au moins autant qu au Banania, Êtes-vous fait pour la pub? Elevés aux spots de pub au moins autant qu au Banania, nous sommes tous des enfants de la pub pour qui un ami au petit déjeuner s appelle forcément Ricoré et le paradis a un

Plus en détail

Exposition : Experts en la matière - Regards sur le Cern Web-documentaire : Expérience CERN 360

Exposition : Experts en la matière - Regards sur le Cern Web-documentaire : Expérience CERN 360 Exposition : Experts en la matière - Regards sur le Cern Web-documentaire : Expérience CERN 360 Une exposition et un site web proposés par le CNRS et le CEA pour les 60 ans du Cern En 2014, le Cern (Organisation

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

Les événements grand public de la rentrée à l Institut Pasteur de Lille

Les événements grand public de la rentrée à l Institut Pasteur de Lille Communiqué de presse jeudi Les événements grand public à l Institut Pasteur de Lille Au menu : 1/ ouverture du musée pendant les Journées du Patrimoine 2/ Fête de la Science : - opération laboratoires

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

Services aux abonnés. Services. aux abonnés

Services aux abonnés. Services. aux abonnés Services aux abonnés Services aux abonnés Heures d ouverture Bibliothèque 1000, chemin du Plan-Bouchard 450 434-5370 Horaire habituel Lundi au vendredi : 10 h à 21 h Samedi et dimanche : 10 h à 17 h Heures

Plus en détail

BCD Propositions d activités autour de l écrit.

BCD Propositions d activités autour de l écrit. BCD Propositions d activités autour de l écrit. LES ANIMATIONS - LECTURE : définition. C est une activité de médiation culturelle entre des livres et des enfants destinées à réduire l écart (physique,

Plus en détail

Réalisé par : Mélanie Inkel, Intervenante en psychomotricité Jézabel Auger, Intervenante en psychomotricité. Reproduction autorisée

Réalisé par : Mélanie Inkel, Intervenante en psychomotricité Jézabel Auger, Intervenante en psychomotricité. Reproduction autorisée Réalisé par : Mélanie Inkel, Intervenante en psychomotricité Jézabel Auger, Intervenante en psychomotricité Reproduction autorisée Cette catégorie regroupe les jeux communs et tant aimés de tous ainsi

Plus en détail

Jeunes reporters des arts et des sciences

Jeunes reporters des arts et des sciences Jeunes reporters des arts et des sciences Une araignée ce n'est pas un insecte! Mais vous le saviez déjà. Un insecte a 6 pattes et deux paires d'ailes! Enfin souvent... Et une araignée n'est pas un cloporte

Plus en détail

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium,

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, photo : Yann Gachet photo : Ville de Colomiers - Yann Gachet bb/enfants/ados automne/hiver printemps/été aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, Au Theatre de la

Plus en détail

Saskia maaike Bouvier Genève

Saskia maaike Bouvier Genève , June 2011 Des montres à complications créées par une femme pour des femmes Saskia maaike Bouvier (SMB) a su aller au-delà de la pratique pure de l art horloger et apporter sa créativité et son talent

Plus en détail

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter Comment être heureux en Amour Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter A propos de l auteure Régine Coicou est coach en rencontre et relation amoureuse.

Plus en détail

7 avril 2015. 6 mars 2016 à Villeneuve d Ascq. communiqué de presse. Exposition

7 avril 2015. 6 mars 2016 à Villeneuve d Ascq. communiqué de presse. Exposition Exposition 7 avril 2015 au 6 mars 2016 à Villeneuve d Ascq Métro Hôtel de Ville N227, sortie Forum des Sciences (proximité de v2) 03 59 73 96 00 www.forumdepartementaldessciences.fr communiqué de presse

Plus en détail