POUR PASSER DES VACANCES SOUS LE SIGNE DE LA SANTÉ

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "POUR PASSER DES VACANCES SOUS LE SIGNE DE LA SANTÉ"

Transcription

1 Nous vous plaçons au cœur de l'événement Vol.9No.10 Edition du 13 au 26 juillet exemplaires PHOTO FRANÇOIS BEAUDREAU POUR PASSER DES VACANCES SOUS LE SIGNE DE LA SANTÉ PAGE 20 PHOTO GRACIEUSETÉ MRC PIERRE - DE SAUREL PHOTO SÉBASTIEN LACROIX PIERRE-DE SAUREL UN PROJET VITALISANT POUR L'ENSEMBLE DES MUNICIPALITÉS DE LA MRC PAGE 9 Une pièce de théâtre qui vient nous chercher PAGE 16 DANS CE NUMÉRO DÉBUT DES TRAVAUX DANS LE PARC INDUSTRIEL À PIERREVILLE PAGE 2 CAMILLE DUFRESNE A MIS LA MAIN À LA PÂTE POUR LE DUC ET LA DUCHESSE PAGE 7 ENCORE DU TRAVAIL À FAIRE POUR LE REBOISEMENT DES COULÉES DANS NICOLET- YAMASKA PAGE 12 APRÈS LE GCI HOCKEY, VOICI LE HC CAVERNA PAGE 23

2 2 L'ANNONCEUR VOL. 9 NO. 10 DU 13 AU 26 JUILLET 2011 Actualités VUE D'ENSEMBLE Reconstruction d'un pont SAINT-DAVID. Transport Québec a entrepris la reconstruction du pont enjambant la rivière St-Davis qui est situé sur le rang Ste- Cécile dans la municipalité de St-David. Les travaux comprennent la démolition du pont existant et son remplacement par une structure avec des poutres de béton, ainsi que la reconstruction de la chaussée aux approches du pont. Le chantier devait se mettre en branle la semaine dernière pour se terminer à la fin du mois d octobre. Le pont sera complètement fermé à la circulation durant la durée des travaux et les usagers sont invités à emprunter le chemin de détour par les rangs Vivian, du Bord-del'Eau et de la Rivière David. Démonstration de solidarité SOREL-TRACY. Plus de 200 personnes ont participé à une marche de solidarité, le 27 juin dernier à Sorel-Tracy, selon les estimations des organisateurs. Cette action s'inscrivait dans le cadre d'une démarche amorcée par la conseillère municipale Corina Bastiani. Le mouvement qu'elle a ainsi contribué à mettre sur pied - qui se nomme «Ça commence aujourd'hui» - demande à la Ville de Sorel-Tracy et aux municipalités de la MRC de Pierre-De Saurel «d'agir de façon constructive» dans le dossier de la gestion des matières résiduelles. De plus, lors le la séance publique du conseil de Ville de Sorel-Tracy du 4 juillet dernier, Mme Bastiani a déposé une première tranche d'une pétition ainsi qu'une résolution en lien avec la démarche; résolution qui a été rejetée par la majorité des conseillers présents. «C était plus que prévisible, je savais très bien que la résolution déposée risquait de ne pas obtenir la majorité, mais nous conservons la cohérence de la démarche», a déclaré Mme Bastiani. Opération d'envergure CENTRE-DU-QUÉBEC. Une vaste opération policière de saisies de cannabis a mobilisé une soixantaine de policiers de la Sûreté du Québec dans la journée du 6 juillet dernier, sur le territoire de la Mauricie et du Centredu-Québec. Selon les renseignements fournis par la Sûreté du Québec, les agents ont investi trente-trois sites, situés sur des terres boisées et agricoles. Plus de plants ont été saisis, dont plus de la moitié, soit plants, sur le seul territoire de Nicolet-Yamaska, où les policiers ont visité cinq endroits. De plus, les agents ont procédé au démantèlement d'une serre de production de cannabis, sur la rue Montfort à Trois-Rivières. Un homme de 32 ans a été arrêté en lien avec cette affaire. La Sûreté du Québec demande aussi aux gens de communiquer avec elle, de façon confidentielle, pour toute information relative à la culture de cannabis, au PHOTO FRANÇOIS BEAUDREAU Masses de sable, débris d'asphalte et de béton sont entassés le long de ce qui constituera les fondations d'une rue. PIERREVILLE Début des travaux dans le parc industriel La Municipalité de Pierreville profite des travaux sur la rue Georges pour entreprendre les fondations de la future rue qui reliera le rang Ste-Anne et la route Marie-Victorin dans son parc industriel. Étant donné que la rue Georges est une portion de la route provinciale numérotée 226, et que les normes gouvernementales ont changé depuis sa construction, le ministère des Transports du Québec (MTQ) doit complètement remplacer le sable, sous la chaussée, qui avait été utilisé à l époque. Tout ce sable est transporté sur le site du parc industriel de Pierreville en vue de la construction de la rue. En tout, c est un peu plus d une centaine de voyages de sable que le MTQ doit se départir. De plus, comme le site se trouve dans un rayon de cinq kilomètres, le ministère des Transports a l obligation d étendre le sable qu il transporte, ce qui fait économiser d autres frais importants à la Municipalité. «C était de la bonne terre pour le temps, mais les normes du ministère Le sable et les agrégats qui sont dégagés des travaux, notamment sur la rue Georges, serviront pour la future rue qui reliera le rang Ste-Anne et la 132 dans le parc industriel. des Transports sont très exigeantes. Pour une route municipale comme les nôtres, elle fait très bien l affaire», explique le maire de Pierreville, André Descôteaux. «C est au printemps que nous avons eu l idée de profiter du fait que le MTQ devait se départir de cette terre pour entreprendre les travaux. Dans le fond, pourquoi attendre et payer tout près de $ quand nous avons la chance de le faire pour presque rien», ajoute-t-il. «Ça fait aussi l affaire du MTQ, parce que c est bien beau de creuser, mais il faut aussi avoir un endroit où «dumper». Ça arrange les deux parties», conclut M. Descôteaux. En plus de récupérer le sable qui servait de fondation à la rue Georges, la Municipalité de Pierreville récupère l asphalte et les trottoirs pour le faire concasser et le transformer en gravier. «Le gravier que nous allons obtenir de l asphalte et du béton servira pour la rue du parc industriel. Il y a une partie qui ira pour la rue Hector, une rue perpendiculaire à la rue Georges, qui fera aussi l objet de travaux cet été», indique le maire de Pierreville. Les travaux d aménagement de la rue dans le parc industriel se limiteront pour cette année à l excavation d une tranchée et à l épandage de sable et de gravier. «Nous pourrons faire l aqueduc et les égouts plus tard parce qu ils n ont pas à être dans l emprise de la rue», affirme André Descôteaux. Le conseil municipal doit aussi s entendre sur un nom à donner à la rue qui traversera le parc industriel pour relier le rang Ste-Anne et la route 132. D ici la fin de l été, une pancarte visant à identifier le parc industriel de Pierreville doit enfin être dévoilée.

3 DU 13 AU 26 JUILLET 2011 VOL. 9 NO. 10 L'ANNONCEUR 3

4 4 L'ANNONCEUR VOL. 9 NO. 10 DU 13 AU 26 JUILLET 2011 Actualités «IL FAUT RENDRE LES ÉTUDES EN RÉGION ATTRAYANTES» MERCREDI 10 AOÛT 19h30 Admission GRATUITE Bienvenue à tous. Venez vous amuser avec Stéphane St-Michel D.J. JEUDI 11 AOÛT 13h00 Admission 10$ 14h à 18h Constant Charron et le groupe Octave Venez chanter, danser et vous amuser! 18h00 Souper disponible (Resto L.P. Hamburger à 0.99$) 20h à 23h Danse avec le duo de Mario Chassé 19h00 Mot de bienvenue de Gilles Salvas, organisateur 19h15 et 20h30 2 magnifiques spectacles avec René Turgeon et Mario Paquette Venez revivre les grands succès du country VENDREDI 13 AOÛT 9h15 Amateur de pétanque (Donnez vos noms au responsable) 13h Admision 15$ 14h à 18h Réjean Desfossés et ses musiciens 18h00 Souper sur place (Resto L.P. Hot dog à 0.99$) 20h à 1h 19h00 Y. Gravel, J. Bessette et leurs musiciens 19h10 Roger Gravel M.C. 19h15 Roger Gravel en spectacle 20h15 Gisèle Laliberté 21h15 Steeve Desmarais 22h15 Véronique Labbée 23h10 Carol Ann King SAMEDI 13 AOÛT 13h30 Admision 15$ Benoit Bélanger M.C. 13h40 Louise Mailhot Accordéon 14h50 Gino Matte Violon 16h00 Gilles Salvas et Cie Jean Letendre et Claude Latour 17h00 à 19h Souper chantant (2 e chapiteau) (réservez vos places, Resto LP) Duo Caroline Boutet Invités: R. Boutet et G. Matte 19h10 Nathalie Boulerice 20h10 Mario Mercier 21h10 Guylaine Tanguay 22h10 Réjean et Chantal Massé Le Groupe Polyphonie 14h00 à 16h00 et 20h00 à 1h00 DIMANCHE 14 AOÛT 10h30 Messe sous le grand chapiteau célébrée par M. le Curé B. Côté, chantée par B. Paquette. Entrée gratuite pour la messe seulement. 11h30 Brunch Déjeuner (Réservation Resto LP) 12h00 Admision 10$ 13h30 Famille Cantin groupe folklorique 15h15 Eric Gagné accordéon 16h00 Stéphanie Labbé violon 17h00 à 19h00 Souper chantant sous 2 e chapiteau avec Mario Paquette Inv. : Bernard Paquette, Eric Gagné 19h30 Claudia et Steve 20h30 Réal et Manon 21h30 Remerciement et bon retour Gilles Salvas, organisateur La FECQ propose aux étudiants qui sont refusés à Montréal de venir étudier au Cégep de Sorel-Tracy La Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) s inquiète du manque de places récurrent dans les cégeps de Montréal et de la dévitalisation de plusieurs autres situés en région. À l heure actuelle, selon ce qu indique la FECQ, près de 900 jeunes ont été refusés dans des cégeps de la région métropolitaine pendant que la population du cégep de la Gaspésie et des Îles a presque fondu de moitié depuis les années 1990, passant de étudiants à 600. Parmi les mesures proposées pour pallier au manque de place dans les cégeps métropolitains, la FECQ suggère que les services régionaux d admission proposent des places dans d autres régions aux jeunes qui sont refusés dans un cégep de grand centre urbain. «Cette mesure serait bénéfique tout en engendrant peu de coûts. À titre d exemple, le Cégep de Sorel-Tracy, situé à quelques kilomètres de Montréal, vit une grave baisse démographique. La FECQ estime qu une telle mesure permettrait de désengorger les cégeps de Montréal et ainsi de sauver des coûts tout en assurant la pérennité du Cégep de Sorel-Tracy», estime Léo Bureau-Blouin, président de la FECQ. La Fédération étudiante collégiale propose aussi de mettre en place des incitatifs financiers via le programme de prêts et bourses pour inciter les jeunes à choisir les cégeps situés hors des grands centres urbains. De plus, la FECQ suggère la création de nouveaux programmes exclusifs dispensés dans des cégeps régionaux comme le cours de Journalisme qui attire des étudiants de partout au Québec au Cégep de Jonquière. «Le Ministère devrait inciter davantage les jeunes à aller étudier en région en faisant la promotion des programmes uniques qui existent dans certains cégeps et en révisant les programmes d'études offerts en région. On ferait une pierre, deux coups en désengorgeant Montréal tout en aidant les régions en difficulté!», soutient M. Bureau-Blouin. Ces propositions de la FECQ font suite à l annonce faite par le ministère de l Éducation concernant un financement spécial pour 500 nouvelles places à Montréal pour la rentrée de «Ce n est pas une mauvaise mesure, mais ça ne règle pas le problème à long terme. Il faut rendre les études en région attrayantes sinon on n y arrivera pas. Il va falloir créer à gros prix des places à Montréal et financer des bancs d école vides en région», conclut le président de la FECQ. TERRAIN DES LOISIRS J.A. FILION 363 rue Principale à St-Robert Permis S.A.Q. - RESTAURANT SUR PLACE Réservation d un emplacement pour véhicule motorisé APPELEZ AU BON FESTIVAL

5 Actualités DU 13 AU 26 JUILLET 2011 VOL. 9 NO. 10 L'ANNONCEUR 5 PHOTO SÉBASTIEN LACROIX Michelle Bélanger, directrice générale du Musée des Abénakis d'odanak ODANAK Les fouilles archéologiques reprendront l'an prochain (S.L.) Les fouilles archéologiques entreprises en 2010 pour retrouver le Fort construit par les Abénakis d Odanak au début du 18e siècle devraient reprendre en 2012, 2013 et C est ce qu a annoncé la directrice générale du Musée des Abénakis d Odanak, Michelle Bélanger, lors du passage de la tournée du Mois de l Archéo, la semaine dernière. «Nous n avons pas pu reprendre les recherches cet été, parce que nous n avons pas eu le financement nécessaire. Nous attendons une réponse de Patrimoine Canada au cours des prochaines semaines. Que la réponse soit positive ou non, nous voulons aller de l avant pour un projet triennal dès l an prochain», explique-t-elle. «Nous ne voulons pas dépendre uniquement du gouvernement. Nous souhaitons en faire un projet communautaire et nous irons chercher du financement auprès d investisseurs privés intéressés à ce que la culture abénakise soit mieux connue». Selon Mme Bélanger, les recherches de l an dernier pour retrouver le Fort construit en 1704 par les autochtones afin de se protéger des invasions britanniques ont probablement été effectuées à un endroit situé trop bas. «Nous croyons que le site où aurait pu être construit le Fort se situerait ici, où le Musée a été construit, a-t-elle lancé depuis la terrasse sur le toit de l établissement qui offre une vue imprenable sur la rivière St-François. Ce serait logique, puisque le terrain est plus haut et qu ils les auraient vus venir de plus loin». «Les recherches effectuées l an dernier nous ont permis d apprendre qu il y a eu une occupation multiple qui date d il y a au moins ans, se réjouit Mme Bélanger. La pause que nous prenons cette année nous permettra de mieux ficeler la suite des choses». En plus de la recherche du Fort, le projet vise à permettre de mieux documenter le mode de vie et la diète des abénakis. «L histoire de ce peuple est très peu connue comparativement à d autres nations autochtones comme les Algonquins», ajoute la directrice générale du Musée des Abénakis. «Nous espérons aussi avoir une école de fouilles, dit Michelle Bélanger. Lors des fouilles de l an dernier, nous avions eu deux apprentis archéologues. C est d ailleurs l un d eux qui a fait la découverte la plus importante, soit une pointe de flèche vieille de ans». Dans le cadre de ce projet, des plantes indigènes présentent à l époque du Fort - construit en 1704 et détruit en doivent être plantées dans un sentier à proximité du Musée des Abénakis. Paul Poirier Richard Poulin Gilles Lévesque Sébastien Bouchard Jocelyn Houle Jean-Yves Santerre

6 6 L'ANNONCEUR VOL. 9 NO. 10 DU 13 AU 26 JUILLET 2011 Actualités LA CCSN RENOUVELLE LE PERMIS DE GENTILLY-2 (S.L.) La Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) a annoncé sa décision de renouveler, pour une période de cinq ans, le permis d exploitation délivré à Hydro-Québec pour la centrale nucléaire Gentilly-2. Le permis émis par la CCSN autorise aussi Hydro-Québec à exploiter l installation de stockage de déchets radioactifs à proximité de la centrale et du fleuve Saint-Laurent. Le permis fusionné accordé par la CCSN sera valide jusqu au 30 juin 2016 et prévoit la réfection de la centrale si Hydro- Québec décide finalement d aller de l avant avec son projet durant cette période. Rappelons que présentement, la Société d État attend de voir l évolution du projet de réfection de la centrale nucléaire de Point Lepreau au Nouveau-Brunswick qui est en quelque sorte la jumelle de Gentilly-2, elle qui utilise exactement la même technologie basée sur les réacteurs CANDU. Dans sa décision, la Commission demande à Hydro-Québec d arrêter le réacteur pour effectuer un arrêt planifié avant le 31 décembre 2011 et d obtenir une approbation avant de le redémarrer. La CCSN demande aussi à Hydro-Québec de placer le réacteur en état d arrêt pour réfection ou à l état d arrêt garanti au plus tard le 31 décembre 2012 et d obtenir son approbation avant de procéder au rechargement du réacteur. Pour rendre sa décision, la Commission a étudié l information présentée à l occasion d une audience publique tenue le 10 décembre 2010 à Ottawa et les 13 et 14 avril 2011 à Bécancour. Elle a reçu et examiné les mémoires d Hydro-Québec et de 64 intervenants durant cette audience, ainsi que les recommandations du personnel de la CCSN. La Commission conclut qu Hydro-Québec est compétente pour exercer les activités autorisées par le permis renouvelé et fusionné et que, dans le cadre de ces activités, elle prendra les mesures voulues pour préserver la santé et la sécurité des personnes, protéger l environnement, maintenir la sécurité nationale et respecter les obligations internationales que le Canada a assumées à l égard de l utilisation pacifique de l énergie nucléaire.

7 Actualités DU 13 AU 26 JUILLET 2011 VOL. 9 NO. 10 L'ANNONCEUR 7 PHOTO ITHQ - PIERRE BEAUCHEMIIN Le duc de Cambridge a touché la main de Camille Dufresne après qu'elle ait utilisé un instrument qui lui semblait chaud. Camille Dufresne a mis la main à la pâte pour le célèbre couple Camille Dufresne, qui est originaire de Ste-Monique, a vécu une expérience hors du commun lors de la visite royale du duc et de la duchesse de Cambridge à l Institut de tourisme et d hôtellerie du Québec (ITHQ) où elle poursuit ses études. Elle a été choisie pour seconder le chef pâtissier Yves Petit parmi les étudiants au programme Pâtisserie professionnelle de l ITHQ pour avoir démontré «des qualités supérieures sur le plan de l apprentissage, de la rigueur et du savoir être». Camille Dufresne faisait partie d un groupe sélect de 24 élèves et 5 professeurs qui devaient défendre la renommée de l institution devant le petit-fils de la reine Élisabeth II, le prince William, et sa femme Kate Middleton, ainsi que le premier ministre du Québec, Jean Charest, et la première dame, Michèle Dionne. L équipe de Camille Dufresne a concocté un dessert intitulé «Rêve blanc» aux invités d envergure internationale. Il est composé d une barre de fromage blanc et de caramel d érable, de plumes de meringue et d un biscuit léger. L étudiante originaire de Ste- Monique a même eu la chance de voir de près Leurs Altesses Royales. Le duc et la duchesse de Cambridge n ont pas fait que prendre le repas lors de leur visite à l ITHQ. Ils ont aussi visité les cuisines et discuté avec l équipe pédagogique. «Le prince William lui a demandé s il pouvait toucher la main à un moment donné et il l a fait. Ça ne m offusque pas du tout, racontait fièrement le père de Camille, André Dufresne. Il voulait voir si sa main était chaude parce qu il trouvait que l instrument qu elle utilisait semblait brûlant».

8 8 L'ANNONCEUR VOL. 9 NO. 10 DU 13 AU 26 JUILLET 2011 Actualités NICOLET-YAMASKA DEVENEZ UN AMBASSADEUR DE LA RÉGION L Office du tourisme de Nicolet-Yamaska lance la campagne «Soyez ambassadeur de votre région» pour inviter les résidents du territoire à faire la promotion des activités et des attraits touristiques qui s y trouvent. En tout, un envoi massif de cartes postales a été acheminé, soit une à tous les foyers de la MRC de Nicolet-Yamaska. Celle-ci invite les gens à se procurer la trousse de visite au Bureau d information touristique situé à Nicolet. Offerte gratuitement, cette trousse comprend une carte touristique qui inclut le réseau cyclable, un calendrier des événements et des expositions, une liste des forfaits régionaux ainsi qu un petit cadeau-souvenir à l effigie de la MRC de Nicolet-Yamaska. Cette opération charme auprès des résidents fait suite à une étude réalisée par la firme Pragma Tourisme Conseil. Celle-ci indique que la visite de parents et amis était le but principal de 60 % des visiteurs du Centre-du-Québec. Les statistiques de l étude démontrent également que les touristes préfèrent dormir chez leurs proches plutôt que dans des établissements d hébergement touristique. «En bons hôtes, les résidents qui reçoivent parents et amis en visite souhaitent leur faire découvrir ce qu il y a de beau «par chez eux». Le hic est que, ne sachant pas ce qu il y a à voir ou à faire dans la région, ces personnes ont le fâcheux réflexe de se rendre dans les pôles urbains à proximité», explique Stéphanie Lupien, agente de promotion touristique. Avec cette approche, qui est une première initiative du genre de l Office du tourisme de Nicolet-Yamaska, l agente de promotion touristique espère que plus personne ne pourra dire «Y a rien à faire dans Nicolet-Yamaska». Cette campagne de promotion vise à augmenter le nombre de visites-personnes effectuées dans la MRC de Nicolet- Yamaska. Selon les données les plus récentes, la région a été particulièrement prisée en 2009, avec visitespersonnes comparativement à l année précédente. Elle fait partie des actions annoncées par l Office du tourisme en mars dernier. Rappelons qu en plus de la campagne «Soyez ambassadeur de votre région», trois projets de développement touristique doivent suivre leur cours au cours de l année. Déjà, le ministère du Tourisme a installé des pancartes bleues à l effigie de la Route des Navigateurs le long du parcours de 90 kilomètres en bordure du fleuve Saint- Laurent. Si le prolongement de la Route des Navigateurs s arrête présentement à Baie-du-Febvre, Tourisme Centre-du- Québec espère que des projets se concrétisent dans la Bas-Saint-François pour y établir un point d ancrage. À cela s ajoute la Route William-Henry, qui serait complémentaire à la Route des Navigateurs en développant un corridor Nord-Sud. Le projet doit faire vivre une expérience aux visiteurs tout en mettant en valeur l histoire de Nicolet-Yamaska au XIX e siècle, une époque où le Port Saint- François jouait un rôle important. L Office étudie aussi le développement de divers sentiers de marche à travers la MRC de Nicolet-Yamaska afin d offrir un trajet complémentaire aux pèlerins qui font le Chemin des sanctuaires reliant Montréal à Ste-Anne-de-Beaupré, en passant par St-François-du-Lac, Pierreville, Baie-du-Febvre et Nicolet.

9 Actualités DU 13 AU 26 JUILLET 2011 VOL. 9 NO. 10 L'ANNONCEUR 9 Des études concluantes démontrent la viabilité du projet de parc éolien Pierre-De Saurel. Des surplus projetés de 35 millions $ sur 20 ans Le parc communautaire éolien Pierre-De Saurel, qui doit être en exploitation en 2015, devrait se traduire par des surplus de plus de 35 millions $ sur 20 ans. Ce sont les projections les plus conservatrices présentées aux représentants des municipalités de la MRC lors d une rencontre d information pour démontrer la viabilité du parc de 12 éoliennes. «En fait, les projections financières tiennent compte des scénarios les plus sécuritaires possible en surévaluant les coûts et sous-évaluant les revenus», a souligné l ingénieur Marcel Fafard, chargé de projet pour l étape d élaboration de la soumission. Les projections financières comprennent, par exemple, des frais fixes et revenus négociés, l inclusion au montage financier d une grande variété de dépenses dont le pré-démarrage, les assurances, les communications, les contingences, le financement, la rénovation des 12 éoliennes, les coûts de démolition après 20 ans et les redevances. Les aires de réalisation situées à Yamaska, St-Robert et St- Aimé présentent des économies en utilisant des chemins existants, en étant à proximité du réseau électrique et bénéficiant d un terrain plat limitant les variations de vent. Sur le plan environnemental, le projet a l avantage d éviter complètement les milieux humides et de maintenir la vocation agricole sauf pour une superficie de moins d un hectare. Le parc éolien de la MRC de Pierre-De Saurel surpasse de près du double la norme en matière de distance séparatrice avec les maisons les plus près étant situé à environ 1 km des maisons des rangs Thiersant, Bord-de-l Eau et St-Thomas. Sur le plan économique, il permet de vitaliser la MRC de Pierre-De Saurel, qui en est propriétaire à 100 %, tout en maintenant la capacité d emprunt des municipalités. REDEVANCES La MRC remettra en redevance 2,7 % des revenus aux municipalités et aux propriétaires des terres où les éoliennes seront installées, ce qui représente la rondelette somme de $ par année pour chacune des 12 éoliennes. Il offre une manne pour les entreprises et fournisseurs locaux en leur donnant l occasion de soumissionner pour des biens et services évalués entre 15 et 20 millions $. Le projet évalué à 60 millions $ doit aussi être de contenu québécois à 67 %. Pour ce qui est de la puissance installée du parc communautaire éolien de Pierre-De Saurel, elle sera de 24,6 Mégawatts (MW) d électricité, ce qui représente l alimentation d environ maisons. SÉANCES D'INFORMATIONS PUBLIQUES À L'AUTOMNE Cette séance d information auprès des représentants municipaux était l une des premières avant la réalisation du projet, puisque plusieurs autres sont prévues dès l automne. La MRC tiendra une séance d information publique, qui sera annoncée sur son site Internet et dans les médias locaux, dans l objectif de donner le maximum d information à la population. Suivront ensuite les audiences publiques du Bureau d Audiences Publiques en Environnement (BAPE) ainsi que les autorisations de la Commission de la protection du territoire agricole (CPTAQ). Rappelons qu une première séance d information publique avait eu lieu en avril 2010, soit deux mois avant de soumettre le projet à Hydro-Québec Distribution dans le cadre d un appel d offres visant l achat de 500 MW d énergie éolienne. Le projet de la MRC de Pierre- De Saurel, en collaboration avec le manufacturier REpower, avait finalement été accepté en décembre dernier alors qu Hydro- Québec Distribution retenait 12 soumissions pour un total de 291,4 MW. Buick Allure CX 2007 No Unité 11411A Autom., 4 vitesses, enjoliveurs de roues, A/C, lecteur CD km $ Chevrolet Aveo 5 LT 2005 No Unité Manuelle, 5 vitesses, lecteur CD/MP3, A/C, aileron km $ Chevrolet Malibu LTZ 2008 No Unité 11748A Autom., 4 vitesses, glaces teintées, OnStar, jantes alum., lecteur CD/MP km $ Chevrolet Silverado WD LT 2008 No Unité 11P52A Autom., 4 vitesses, jantes alum., OnStar, glaces teintées, cabine allongée, attelage remorque km $ GMC Acadia 4WD 2008 GMC Savana Cargo Pontiac G6 V No Unité 11P48A Autom., 4 vitesses, marche-pieds, OnStar, assistance stationnement, glaces teintées, jantes alum., km $ No Unité 11P80A Autom., 6 vitesses, A/C, freins ABS, enjoliveurs de roues, OnStar, 2 en inventaire km $ No Unité 11P63B Autom., 4 vitesses, A/C, jantes alum., aileron, freins ABS, démarreur à distance km $ Saturn Vue FWD 2007z No Unité 11028A Manuelle, 5 vitesses, A/C, rég. vitesse, lecteur CD, OnStar, glaces teintées km $ L'ANNONCEUR DU BAS-SAINT-FRANÇOIS 108, RUE MAURAULT, PIERREVILLE (QUÉBEC) J0G 1J0 TÉLÉPHONE : TÉLÉCOPIEUR : COURRIEL : DÉPÔT LÉGAL BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DU QUÉBEC - ISSN JOCELYNE HAMEL... ÉDITRICE THERESA WATSO... CONSEILLÈRE EN PUBLICITÉ SÉBASTIEN LACROIX... JOURNALISTE ET ÉDITORIALISTE FRANÇOIS BEAUDREAU... ÉDITEUR ADJOINT HEBDO LITHO... IMPRESSION POSTES CANADA ET DIFFUMAG... DISTRIBUTION

10 10 L'ANNONCEUR VOL. 9 NO. 10 DU 13 AU 26 JUILLET 2011 Actualités DES PODIUMS POUR DES COMPÉTITEURS DE BAIE-DU-FEBVRE (S.L.) Normand Boisvert et Robert Jutras, deux habitués du Challenge 255, se sont illustrés au cours des dernières fins de semaine. Les deux coureurs de Baie-du- Febvre ont remporté un podium dans chacune des catégories des compétitions auxquelles ils ont pris part. Normand Boisvert s est illustré au Festival du Camionneur de La Doré au Lac-Saint-Jean. Il s est d abord incliné en Classe B Bobtail, le samedi, avant de remporter la première place le lendemain. Il s est aussi mérité une deuxième position dans la compétition «free for all». Quant à Robert Jutras, il s est illustré aux compétitions de pick-up organisé dans le cadre de l exposition agricole de Drummondville. C est sans trop de difficulté qu il s est imposé dans les deux catégories auxquelles il a pris part, soit la Classe 8500 et la classe OPEN. Les deux compétiteurs seront à surveiller lors du prochain Challenge 255 qui aura lieu à Baie-du-Febvre les 12, 13 et 14 août prochain. Ils tenteront de rééditer leur exploit et de reconquérir leur titre. CHEVROLET AVEO LT 2006 Automatique, A/C, gr électr.,1,6 L km $ Stock 6071A CHRYSLER SE- BRING TOURING 2010 Décapotable, 6 cyl., tout équipé, km SUPER SPÉCIAL $ DODGE CALIBER SXT 2008 Autom., A/C, groupe électr., km Stock 5264 DODGE RAM 1500 SXT 2008 Auto., 4 portes, 4x4, gr électr., A/C, 5.7 L COMME NEUF km $ Stock 5174 DODGE RAM 2500 SLT 2003 Autom., 5,7 L, 4X4, 4 portes, boîte 8 pi, groupe électr., km $ Stock 5664A JEEP COMPASS SPORT 2008 Autom., 4X4, A/C, mags, km $ Stock 5279 DODGE DAKOTA SPORT 2001 Autom., 4 portes, 4X4, 4,7 L gr. électr., A/C, TRÈS PROPRE km $ JEEP LIBERTY SPORT 2008 Autom., 4X4, A/C, groupe électr., km $ $ Stock 5994A Stock 5281 Stock 5918A Jean Nadeau Coprop., dir. gén. Pierre Nadeau Copropriétaire Jocelyn Nadeau Copropriétaire Michel Poirier Représentant

11 Actualités DU 13 AU 26 JUILLET 2011 VOL. 9 NO. 10 L'ANNONCEUR 11 NICOLET-YAMASKA La dame des bibliothèques animées se nommera Marilire La mascotte des bibliothèques municipales de la MRC de Nicolet-Yamaska se nommera Marilire. C est le nom retenu parmi les quelque 200 propositions soumises dans le cadre d un concours lancé auprès des jeunes de la MRC ce printemps. «Marilire» est le fruit de l imagination de Fanny Achhammer, 7 ans, qui est abonnée à la bibliothèque de St-Zéphirin-de-Courval. Elle se mérite quatre titres de l auteur jeunesse nicolétain Mathieu Fortin et un certificat-cadeau de 125 $ échangeable à la Libraire du Centre-du-Québec de Drummondville. Pour choisir le nom de ce personnage créé par l illustrateur Steve Beshwaty, en 2004, le comité de sélection a dû faire un sérieux travail d analyse. Des critères comme l originalité, la concision, la prononciation et l adéquation du personnage ont été pris en compte. QUALITÉ, VARIÉTÉ ET CRÉATIVITÉ «Le choix final n a pas été simple, a déclaré Johanne Gaudreau, membre du comité de sélection et représentante de Réseau BIBLIO. Nous avons pu constater la qualité, la variété et la créativité des jeunes participants au concours». «Qu autant d enfants aient pris le temps, en allant chercher des livres à leurs bibliothèques, de faire travailler leur imagination pour baptiser un personnage participe à la démonstration de l importance de ces lieux de culture dans nos milieux municipaux et nous confortent dans nos différentes actions de soutien aux bibliothèques», ajoute le maire de Nicolet et préfet de la MRC de Nicolet- Yamaska, Alain Drouin. En plus du Grand Prix, un prix de participation a été tiré au sort dans chacune des bibliothèques participantes. En tout, 14 certificats-cadeaux de 25 $ ainsi qu un livre jeunesse de Mathieu Fortin ont été remis à un enfant d Aston Jonction, Baie-du- Febvre, Nicolet, St-Célestin, St-Léonard-d Aston, St-Zéphirin, Ste-Monique, Odanak, Pierreville, St-Elphège, St-François-du-Lac, St-Wenceslas, Ste-Eulalie et Ste-Perpétue. Rappelons que ce concours a été mis sur pied grâce au soutien financier de l Entente de développement culturel entre la MRC de Nicolet-Yamaska et le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine ainsi qu à la participation du Réseau BIBLIO. À SAINT-ELPHÈGE Le 28 juillet 2011 à 19h30 au Terrain des loisirs Myriam Noury et Renaud Paquette (pop jazz compositions), suivis de Jean-Luc Lavigne (néo-folk) dans le cadre des JEUDIS EN CHANSONS

12 12 L'ANNONCEUR VOL. 9 NO. 10 DU 13 AU 26 JUILLET 2011 Actualités NICOLET-YAMASKA La MRC de Nicolet-Yamaska a décidé de faire une nouvelle offensive auprès de certains propriétaires bien ciblés en les invitant à reboiser les coulées en bordure de cours d eau. L aménagiste de la MRC, M. Jean-François Albert, a acheminé à 159 propriétaires concernés une invitation à participer à cette démarche qui s inscrit dans le cadre du Programme Voiturettes pour le golf, le camping et l industrie VENTE - LOCATION - SERVICE La saison de golf débutera bientôt et la mise au point de vos voiturettes est importante. Nous avons les pièces de remplacement qu il vous faut que ce soit au gaz ou électrique. Voiturettes neuves ou usagées, pneus, batterie et toutes pièces à prix compétitifs. Reboisement de coulées : encore du travail à faire de mise en valeur des ressources du milieu forestier (Volet 2). Cette même initiative avait été menée en La MRC de Nicolet-Yamaska indique que 196 hectares de coulées ont été reboisés grâce à la première offensive. Il resterait toutefois bien du travail à faire. Selon les estimations de l aménagiste de la MRC de Nicolet-Yamaska, le potentiel de reboisement de coulées restant serait d environ 600 hectares. «C est donc dire que le quart des coulées auraient été reboisées en 5 ans», évalue M. Albert. Sensible aux déboisements effectués sur de nombreuses terres agricoles, c est en 2001 que la MRC de Nicolet-Yamaska a mis en œuvre ce projet de reboisement de coulées. Ce projet consistait en l interprétation des orthophotographies, soit des images aériennes ou satellitales de la surface terrestre, prises en Cellesci ont permis d identifier les coulées, soit des endroits situés près des cours d eau formant une vallée. Par la suite, à l aide de l informatique et de la géomatique, la MRC de Nicolet-Yamaska a identifié tous les propriétaires qui avaient des coulées non boisées pouvant être repeuplées. DES VERTUS ENVIRONNEMENTALES Le reboisement des coulées comporte plusieurs vertus environnementales. Il permet notamment d offrir un effet brise-vent qui réduit l érosion des sols, de créer des corridors forestiers propices à la migration de la faune et d améliorer la qualité de l eau. Cela améliore aussi les paysages de la MRC de Nicolet- Yamaska. C est aussi profitable pour l exploitation forestière puisque cela remet en production des superficies boisées actuellement improductives. Éventuellement, les arbres plantés dans le cadre de ce programme pourront être récoltés sous forme de coupe partielle. Le projet permet en plus à sensibiliser les propriétaires à l importance de protéger les ressources naturelles. Il aide aussi à la mise en œuvre du règlement sur l abattage des arbres adopté par le conseil des maires, en 2001, en contrôlant les coupes illégales. Denis Dupuis 76, route Marie-Victorin, Pierreville Tél. : Téléc. : Sans frais :

13 Actualités DU 13 AU 26 JUILLET 2011 VOL. 9 NO. 10 L'ANNONCEUR 13 UNE COURSE POUR LA VIE À ODANAK En mémoire d un ami qui s est suicidé, deux membres d Odanak ont décidé d organiser une Course à la Vie, le 1 er septembre, dès 18h50, dans les rues de la communauté. Il s agit d Atoan O Bomsawin et sa conjointe, Évelyne Boisvert, une infirmière du Centre de santé Odanak qui s est rendue en Chine en mai dernier pour participer à un Trek sur la Grande Muraille au profit de Diabète Québec. Cette idée a germé dans l esprit du couple le jour des funérailles du jeune père de famille qui s est enlevé la vie en septembre Ils ont décidé de poser un geste concret en matière de prévention du suicide. «Par la tenue du Défi Course à la vie, on souhaite soutenir financièrement le Centre prévention suicide les Deux Rives. On veut aussi promouvoir l activité physique pour le bien-être instantané qu elle procure; inciter les gens à parler du suicide, à se sensibiliser à la problématique qu il représente», mentionne Évelyne Boisvert. Le 1er septembre, la population de 3 ans et plus pourra participer à une course de 1, 5 ou 10 km moyennant un don de 3, 15 ou 20$. Les marcheurs seront aussi invités à parcourir le 5 km moyennant la somme de 15 $. Les organisateurs assurent que les différents parcours seront mesurés avec précision. Toutes les épreuves seront chronométrées par l équipe de Quid Chrono, une entreprise spécialisée dans le chronométrage électronique de compétitions sportives de toute envergure. Le porte-parole de l événement sera nul autre qu Yves Laroche, l un des pionniers du ski acrobatique. «La cause me touche, mon fils s est enlevé la vie. Je comprends la souffrance que peuvent vivre les proches. N hésitez pas à parler de vos difficultés et ne vous laissez pas envahir par des émotions négatives», lance-t-il. Alain Guilbert, lui aussi un grand sportif, notamment dans le monde de la balle, a accepté la présidence d honneur de l événement. «Trois motifs m incitent à participer activement au projet. À titre d ex-directeur d école, j ai été témoin d une grande détresse humaine chez plusieurs jeunes. Comme président de la Fondation Prévention suicide les Deux Rives, je trouve important de saisir toutes les occasions pour contribuer à défaire les tabous concernant le suicide. En tant que personne, je crois profondément aux bienfaits des saines habitudes de vie sur la santé mentale des individus.» «Le Défi Course à la Vie d Odanak m apparaît être un projet porteur d espoir et de vie pour notre collectivité», conclut le président de la Fondation Prévention suicide les Deux Rives. Pour la première édition du Défi Course à la Vie, les organisateurs espèrent accueillir une centaine de marcheurs et coureurs. Les inscriptions peuvent se faire directement sur le site de Quid Chrono au ou en contactant les organisateurs au ou au «Si suite au Défi Course à la Vie, une seule personne de plus vivant des difficultés se tourne vers une ressource pour être écoutée et aidée, ce sera alors une victoire pour nous tous, comme individu et société», estime Mme Boisvert. Tous les prix comprennent les frais de transport et de prélivraison, les taxes sur l air climatisé (si applicable), les taxes sur les pneus, les rabais du manufacturier et les contributions des concessionnaires. Offres disponibles seulement chez les concessionnaires participants. Taxes, immatriculation et assurance en sus. Les concessionnaires peuvent fixer leurs propres prix. Les modèles illustrés sont à titre indicatif seulement. Le concessionnaire peut devoir commander ou échanger un véhicule. Voyez votre concessionnaire pour tous les détails. Les «Prix Employé» Nissan s appliquent au programme «A» habituellement offert aux employés Nissan, mais excluent les bonis ou autres offres spéciales dont les employés peuvent bénéficier de temps à autre. Ces offres sont en vigueur du 1er juin au 2 août, 2011 et peuvent faire l objet de changements sans préavis. Les prix s appliquent à l achat ou à la location d un des modèles 2011 neufs suivants : Versa à hayon, Sentra, Altima berline (à l exception de la version hybride), Xterra, Frontier ou Titan. Le véhicule doit être vendu durant la période du programme. Le rabais employé sera déduit du prix négocié avant les taxes et peut être combiné à des taux subventionnés de financement à l achat ou à la location. Prix à l achat de $ (incluant $ en rabais employé) pour l Altima 2.5 S 2011 (T4RG11 AE00), transmission CVT / $ (incluant $ en rabais employé) pour l Altima 3.5 SR 2011 telle qu illustrée (T4SG11 FE00), transmission CVT / $ (incluant $ en rabais employé) pour la Sentra (C4LG51 AA00), transmission manuelle / $ (incluant $ en rabais employé) pour la Sentra 2.0 SL 2011 telle qu illustrée (C4TG11 AA00), transmission CVT / $ (incluant $ en rabais employé) pour la Versa à hayon 1.8 S 2011 (B5BG51 AA00), transmission manuelle / $ (incluant $ en rabais employé) pour la Versa à hayon1.8 SL 2011 telle qu illustrée (B5RG51 AA00), transmission manuelle. Des offres de financement sont disponibles auprès de Nissan Canada Finance pour un temps limité et sont sujettes à l approbation de crédit. * Le rabais employé de $ s applique uniquement à l Altima 3.5 SR 2011 (T4SG11 FE00) avec transmission CVT.Chez les concessionnaires participants. Les noms, logos, slogans, noms de produits et noms des caractéristiques de Nissan sont des marques de commerce utilisées sous licence ou appartenant à Nissan Motor Co. Ltd. ou à ses filiales nord-américaines. 1 La consommation de carburant réelle peut varier en fonction des conditions de conduite à utiliser à des fins de comparaison seulement. 2 Segment des petites voitures d entrée de gamme de WardsAuto.com, janvier 2010 : la Versa par rapport aux modèles 2010 concurrents.

14 14 L'ANNONCEUR VOL. 9 NO. 10 DU 13 AU 26 JUILLET 2011 Culture PHOTO SÉBASTIEN LACROIX «Passages migratoires» implique la participation de 7 artisans de Mashteuiatsh, 11 artisans de Uashat mak Mani-Utenam et 5 artisanes d'odanak. EXPOSITION Passages migratoires Le fruit d'un projet de recherche présenté au Musée des Abénakis d'odanak. Le Musée des Abénakis d Odanak présente l exposition «Passages Migratoires», le fruit d un travail de développement communautaire et culturel effectué dans trois communautés autochtones du Québec. Le projet de recherche «Design et culture matérielle : développement communautaire et cultures autochtones» travaille depuis 2003 avec la communauté abénakise d Odanak, ilnue de Mashteuiatsh et innues de Uashat mak Mani-Utenam. Il a été mené en collaboration avec La Boîte Rouge vif, un organisme sans but lucratif dont la mission est de promouvoir le design par le biais de recherche, de création, de formation et de diffusion de projets. Plusieurs activités de création et de mise en valeur de la culture autochtone ont été mises sur pied, dont des ateliers visant la création d un produit de design contemporain inspiré des savoirfaire traditionnels. Le projet comprenait aussi des échanges de savoir-faire entre artisans de différentes communautés et la production d expositions comme celle qui sera présentée à Odanak jusqu en mars «L exposition «Passages Migratoires» rend compte du travail effectué au cours de ces années passées ensemble à échanger et à créer. Artisans, artistes, designers, muséologues, anthropologues et cinéastes, tous ont su s ouvrir et partager, participant ainsi à la transmission et à la valorisation des cultures et des individus», explique la directrice générale du Musée des Abénakis d Odanak, Mme Michelle Bélanger. Cette exposition, implique la participation d une vingtaine d artisans qui y expriment leur culture, dont cinq artisanes en provenance de la communauté abénakise d Odanak. Le projet de recherche est soutenu par l Université du Québec à Chicoutimi, l Université de Montréal et est subventionné par le Conseil de recherche en sciences humaines du Canada et Patrimoine Canadien. La présentation de l exposition est quant à elle rendue possible grâce à des subventions du député indépendant de Nicolet- Yamaska, Jean-Martin Aussant et du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, ainsi qu une participation financière du Conseil des arts du Manitoba.

15 DU 13 AU 26 JUILLET 2011 VOL. 9 NO. 10 L'ANNONCEUR 15 Culture CRITIQUE UNE COMÉDIE QUI TIENT EN HALEINE Un suspense comique, c est le produit original que présente le Théâtre du Coq de Ste-Perpétue cet été. Si la pièce «À la vie, à la mort!» nous fait davantage sourire que rire aux éclats, elle nous tient surtout en haleine tout au long de la soirée. OÙ TOUS LES COUPS SONT PERMIS Les spectateurs sont plongés au cœur d un roman policier dans le genre de Sherlock Holmes ou Agatha Christie où tous les coups pendables et inimaginables sont permis. Dans un petit appartement des années 60 qui sert de décor, Paul et Pauline Gagnon mettent en scène les crimes qu ils veulent écrire. Qui va réussir à piéger l autre? C est ce qui rend l action et le dialogue à la fois drôle et intriguant dans cette comédie noire où, c est le cas de le dire: il y a des poignards qui se font planter dans le dos. Coups de couteau, massacre à la hache, coups de feu, empoisonnement, étranglement ou bombe à retardement sont quelques-uns des «crimes» les plus inattendus commis par les personnages de «Miss Charlie». Les alibis, les empreintes digitales, les mobiles de meurtre, les pièges, l infidélité et la jalousie viennent agrémenter la pièce qui donne aussi lieu à une belle histoire d amour. Le duo formé par Charlie Jutras et Guillaume Pelletier est encore plus efficace que l été dernier alors qu il venait de recevoir leur Diplôme d Études Théâtrales de l Université Laval. Leur potentiel a été confirmé au Conservatoire d art dramatique, cette année, alors qu ils ont réussi à se démarquer des autres après avoir été mis en danger à plusieurs reprises. C est forts d une formation beaucoup plus exigeante et plus approfondie qu ils nous reviennent. Ça paraît. Autant leur sens de la répartie que leur jeu s en trouve améliorés alors qu ils étaient déjà très bon l an dernier. VOYAGE DANS LE TEMPS Le souci du détail dans la scénographie nous permet aussi d y croire. La dactylo, les disques vinyles, le tourne-disque ou la série de livres de style encyclopédie sont autant d éléments qui nous transportent dans le temps. La musique yéyé, qui entrecoupent les scènes, fait aussi son effet. Comme le dirait probablement un critique de théâtre américain, soit la même nationalité que l auteur de la pièce (Nick Hall) intitulée «Marriage Is Murder» dans sa forme originale : Two thumbs up! Deux artistes de la relève, Charlie Jutras et Guillaume Pelletier, interprètent cette comédie. PHOTO SÉBASTIEN LACROIX

16 16 L'ANNONCEUR VOL. 9 NO. 10 DU 13 AU 26 JUILLET 2011 Culture COCKTAIL CULTUREL La Sainte Paix Le maître du burlesque, Gilles Latulippe, présente une comédie dans la plus pure tradition du Vaudeville cet été au Centre culturel Saint-Jean-Baptiste. Créée au Théâtre des Variétés de Montréal, il y a plus de 20 ans, la pièce avait connu un immense succès lorsqu elle a été présentée pour la première fois à Drummondville, à l été La pièce, dans laquelle le sexe côtoie la religion, met aussi en vedette Jacques Salvail, Josée Labossière, Richard Lalancette, Diane St-Jacques, Louise Matteau et Yvan Ross. ÉMOUVANT Cinéma en plein air L Office municipal d habitation de Drummondville tiendra des soirées cinéma en plein air sur certains de ses sites. Jusqu au 12 août, les soirées se dérouleront les vendredis soir, puis les deux autres auront lieu les jeudis 18 et 25 août. Elles auront lieu tour à tour dans les secteurs de Boucherville, Saint-Maurice, 113 e Avenue, rue Manseau et Faubourg Marconi. Suivant la politique établie par la Ville de Drummondville pour les activités populaires, elles seront remises au lendemain en cas de pluie. Une œuvre pour un voyage Sabrina Rhéaume, une jeune artiste de Baie-du-Febvre, exposera ses toiles à Paris en septembre prochain. Pour couvrir les frais du voyage, elle organise un tirage. Le gagnant aura le choix entre un couteau d inspiration japonaise fait par le forgeroncoutelier Antoine Marçal, aussi de Baie-du- Febvre, ou de la toile «Renard égaré» peinte par Sabrina Rhéaume. Vous pouvez soutenir le projet en communiquant avec elle par courriel à l adresse suivante : Bête de porcty Le Festival du cochon de Ste-Perpétue donnera une tribune à la relève artistique de la région en offrant pour la première fois un concours de bands de «cover». La compétition «Bête de porcty» se déroulera les 3 et 4 août et sera jugée sur la capacité des groupes à mettre de l ambiance dans une soirée tout en offrant variété, originalité et qualité musicale. Les deux groupes gagnants se verront offrir une prestation après le spectacle du groupe Kaïn ou avant celui de Marie-Mai, ainsi qu un cachet de 500 $. PHOTO SÉBASTIEN LACROIX CRITIQUE Les Comédiens de l'anse réussissent à nous toucher avec leur interprétation théâtrale du drame vécu par les habitants de Val-Jalbert au début du siècle dernier. Le moins que l on puisse dire que la pièce «Ils étaient venus pour» présentée au Centre des arts populaires de Nicolet, c est qu elle vient nous chercher même si elle se passe à une autre époque. Si elle réussit à nous faire rire avec quelques répliques savoureuses et inattendues, la pièce vient surtout à nous serrer la gorge ou même nous arracher une larme devant l intensité du drame vécu par les personnages. Le monologue d une mère qui a perdu toute sa famille des suites de la grippe espagnole ne peut laisser personne indifférent, elle qui a dû enterrer son mari, un enfant mort dans ses bras et celui qu elle attendait Si cette interprétation à glacer le sang a été suivie d un long moment de silence, la scène a valu une chaleureuse main d applaudissement à Sylviane Gagnon qui a été particulièrement efficace en mère affligée. La pièce comporte deux autres monologues interprétés avec brio par Camil Bergeron, qui nous a encore fait rire en nous parlant de sa relation avec son père, et par Michèle Leblanc, qui a été touchante dans le rôle d une femme stérile à une époque où l église leur demande d avoir des enfants. La pièce comporte aussi plusieurs scènes de groupe alors que les personnages vivent entre eux les drames qui s y jouent. Que ce soit le chômage forcé en raison de la sécheresse qui n amène plus d eau au moulin pour faire fonctionner l usine, la menace de grève après une diminution de salaire forcé, les négociations qui achoppent, la fermeture de l usine et le village qui se vide Bien entendu, comme c est pratiquement devenu la marque de commerce des Comédiens de l Anse, il y a encore des scènes de danse, de musique et de chants. Celles-ci s avèrent efficaces en faisant une transition entre les scènes. Les scènes de chant en chœur nous racontent, sous forme accélérée l histoire qui se déroule puisque la pièce se joue sur une période de 25 ans. On passe par exemple en accéléré les années 1910 où il y a eu plusieurs personnes se sont fait tuer lors de la Première Guerre mondiale et la grippe espagnole qui s est chargée de ceux qui restaient Avec «Ils étaient venus pour», les Comédiens de l Anse ont relevé leur jeu d un cran par rapport aux deux dernières productions, soit «Arthur, enfant roi» et «Vingt milles nœuds sous les mers» qui n avaient pas été saluées par la critique. La pièce écrite par Marie Laberge au tournant des années 1980 relève la barre qu ils avaient fixée avec la présentation d Alexis Le Trotteur et d Hiver Rouge, l épopée patriote. De plus, les Comédiens de l Anse ont investi $ pour un système de climatisation temporaire, puisque la chaleur accablante à l intérieur du Centre des arts populaires au cours des dernières années avait eu un effet négatif sur la vente de billets. Rappelons qu une campagne de souscription est actuellement en cours pour doter la grande salle d un système de climatisation permanent. Un montant de $, soit 50 % de la somme nécessaire, doit être amassé avant que le Centre des arts populaires de Nicolet bénéficie d un soutien du Pacte rural.

17 Cet été encore, les Centricois pourront assister à un spectacle gratuit dans un endroit près de chez eux dans le cadre des Jeudis en chanson qui sont de retour pour une quatrième année. Chaque semaine, cinq municipalités réparties dans les cinq MRC du Centre-du- Québec présenteront un spectacle de musique, et ce, durant 8 jeudis soirs consécutifs entre le 7 juillet et le 25 août. Pour la Société Saint-Jean-Baptiste du Centre-du-Québec (SSJBCQ) qui agit comme organisateur de l événement, les Jeudis en chanson sont une occasion de promouvoir la langue française tout en offrant la possibilité de découvrir une vingtaine d artistes de la région. «Les Jeudis en chanson, c est aussi un moment de rassemblement où jeunes et moins jeunes partagent leur amour de la musique», observe la présidente de la SSJBCQ, Mme Suzanne P. Lebeau. Dans Nicolet-Yamaska, un premier spectacle s est tenu au Centre récréatif de La Visitation-de-Yamaska, mettant en vedette le chanteur pop folk William Sévigny suivi de Monsieur Narcisse. Cette semaine, c est sur le perron de l église de St-Léonard-d Aston que ça se passe. Fred Perreault, qui a lancé son premier album (Mille détours) l an dernier, sera suivi du groupe pop rock Manipuler avec soin. Ceux qui auront manqué Fred Perrault pourront se reprendre la semaine suivante alors qu il donnera une autre prestation dans le stationnement de l église de St- Célestin. Il sera précédé du jeune Patrick Thibodeau qui donne dans la musique pop québécoise. Le 28 juillet, Myriam Noury et Renaud Paquette, un duo pop-jazz, interprétera leurs compositions au Terrain des loisirs de St-Elphège. L artiste néo folk Jean-Luc Lavigne complétera la soirée. DU 13 AU 26 JUILLET 2011 VOL. 9 NO. 10 L'ANNONCEUR 17 Culture LES JEUDIS EN CHANSONS SONT DE RETOUR DANS LE CENTRE-DU-QUÉBEC François Gardner et Aimé Cloutier, de la Société Saint-Jean-Baptiste du Centre-du- Québec, entourent trois des artistes qui prennent part à l'édition 2011 des Jeudis en chansons : Gilles Lajoie - alias Monsieur Narcisse, Clairette Biron et Yvon Beaulieu, lors du dévoilement de la programmation, le 30 juin dernier à Bécancour. PHOTO FRANÇOIS BEAUDREAU Le 4 août, à la Maison Rodolphe-Duguay de Nicolet, le groupe Cordes & Varius jouera du classique pop et Marie-Pierre Hébert, qui a déjà enregistré l album «Azur», interprétera quelques-unes de ses chansons à texte. Monsieur Narcisse et Manipuler avec soin seront de retour le 11 août au parc de l église de St-Wenceslas. Le jeudi suivant, au Centre des loisirs de Grand-St-Esprit, les spectateurs auront droit à une prestation de violon de la part de Nadia Desrochers, suivie des chansons françaises et québécoises de Yanick Hellwig, qui prépare actuellement un album. Étant donné qu il n y avait pas assez de municipalités intéressées à présenter un spectacle dans la MRC de Nicolet- Yamaska, la dernière soirée au programme se déroulera à Saint-Pierre-les-Becquets. Clairette Biron et Yvon Beaulieu, Élodie Cyrenne, Geneviève Labbé, Jean-Luc Lavigne, Marie-Andrée Bergeron, Martin Hamel, Pascal Bessette, René Proulx sont les autres artistes qui donneront un spectacle dans le cadre des Jeudis en chanson. Des groupes tels que Eaubansan, Les Bons Yables, Les Cuillère à Carreau, M. Toulemonde, Mission sur Mars, Trio à cordes et Trop loin d Irlande se produiront également dans la région.

18 18 L'ANNONCEUR VOL. 9 NO. 10 DU 13 AU 26 JUILLET 2011 Comparaison du nombre de semaines de vacances prises en 2010 et 2011 D'après un sondage CROP effectué en mai dernier pour le compte de l'ordre des conseillers en ressources humaines agréés. 12 % Aucune semaine 3% Moins d'une semaine Sonder les intentions des vacanciers Par François Beaudreau 10 % Une semaine Le moindre petit courant, dans nos sociétés modernes, entraîne dans son sillage son lot de sondages. Et comme à chaque été, nombreux sont-ils, organismes et compagnies, à vouloir connaître nos intentions en vue des prochaines vacances. Des tendances qui parfois nous étonnent : FERVENTS VACANCIERS «Les Québécois adorent les vacances.» Voilà l'un des constats fait par la firme bancaire ING Direct, d'après un sondage réalisé les 30 et 31 mai dernier auprès de adultes canadiens du forum Angus Reid. En comparaison avec les autres régions au Canada, les Québécois préfèrent des vacances estivales plus longues. Dans une proportion de 64 % - la plus élevée parmi toutes les provinces - les répondants du Québec ont indiqué qu'ils prendront plus de huit journées de vacances en été. Autre différence : 37 % des Québécois ont admis ne pas faire d'économies en prévision de leurs vacances. À l'échelle du pays, plus de la moitié des Canadiens, soit 52 %, ont avoué mettre un peu d'argent de côté chaque semaine, aux deux semaines ou chaque mois, tandis qu'un autre 10 % utilisent leur 35 % Deux semaines 19 % Trois semaines remboursement d'impôt pour financer leurs vacances. 11 % Quatre semaines 9% Plus de quatre semaines 4% Je ne sais pas PAS ASSEZ DE VACANCES? «Les vacances des travailleurs québécois sont trop courtes!», souligne l'ordre des conseillers en ressources humaines agréés, sur la base d'un sondage CROP fait en mai dernier. Pas assez de vacances pour récupérer? Une tendance qui va en s'amplifiant, soutient l'ordre, qui s'inquiète des problèmes associés à l'épuisement professionnel : «En effet, 55 % des travailleurs estiment que le nombre de semaines de vacances qui leur est octroyé au cours d'une année ne leur permet pas de refaire le plein d'énergie». Le nombre de semaines de vacances prises par les travailleurs dépasse de peu celui de l'an dernier. Il se situe à 2,24 semaines en 2011 alors qu'il était de 2,18 en Mais il y a quelques différences selon les régions du Québec, l'âge et l'éducation, note-t-on à l'ordre des conseillers en ressources humaines agréés : «Ainsi, les travailleurs qui prennent deux semaines de vacances estivales sont moins nombreux à Québec (27 %) qu à Montréal (31 %) et dans le reste du Québec (42 %). Sans surprise, ce sont plus souvent les jeunes de 18 à 34 ans (18 %) qui ne prennent qu une semaine de vacances». L'ARGENT, TOUJOURS «Le coût sera le premier facteur qui déterminera les projets de vacances», souligne-t-on au groupe financier BMO, à la lumière d'un sondage de la firme Léger Marketing. L'enquête révèle notamment que c'est l'augmentation, à la fois des coûts de l'essence ainsi que d'autres frais, qui aura la plus grande incidence sur les projets de vacances d'été des Canadiens «Bonne nouvelle pour les industries de l'hôtellerie, du tourisme et des loisirs au Canada : plus de la moitié des Canadiens qui pensent prendre des vacances cet été dépenseront leur argent au Canada, malgré le meilleur pouvoir d'achat du huard au sud de la frontière», ajoute le groupe BMO. Plus de la moitié de nos concitoyens - 57 % - prendront des vacances au pays cet été, tandis que 18 % prévoient voyager aux États-Unis. Enfin, 9 % des répondants au sondage ont fait part de leur projet de voyager à l'extérieur de l'amérique du Nord. Ce sondage a été effectué du 16 au 19 mai 2011, auprès d'un échantillon de Canadiens âgés de 18 ans et plus, avec une marge d'erreur est de +/- 2,5 %. IDÉES POUR UNE SORTIE ON AIME LE CENTRE-DU-QUÉBEC POUR son côté culturellement intéressant MUSÉE DES RELIGIONS DU MONDE Exposition Colle, Papier, Ciseaux jusqu'au 18 mars Les visiteurs pourront voir la fascinante exposition du célèbre Claude Lafortune. Artiste et animateur, il a œuvré pendant plus de 20 ans au sein du monde télévisuel. M. Lafortune est reconnu pour son talent exceptionnel de sculpteur de papier et pour ses émissions telles que L'Évangile en papier et Parcelles de soleil. Exposition Tabarnak. Lors de cette exposition, les visiteurs pourront en apprendre davantage sur l'univers des sacres au Québec et dans le monde, phénomène qui découle directement de la religion chrétienne. Une exposition à la fois éducative et amusante! Information : / CENTRE DE LA BIODIVERSITÉ DU QUÉBEC Trois nouveautés pour la saison 2011 : w Immersion Saint-Laurent : nouveau concept enveloppant dans l'espace H2O (salle multimédia) w Exposition Le castor, cet ingénieur forestier hors-norme, dans le cadre de l année internationale des forêts (espace exploration) w Exposition Mustélidés : des mammifères qui dégagent! Momo la mouffette et son ami le furet se joignent aux loutres pour compléter la famille des mustélidés du Centre de la Biodiversité! Information : / MUSÉE DES ABÉNAKIS Activité Archéo-cuistot, les 7 et 21 août Dans le cadre du mois de l'archéologie, participez à une journée savoureuse et goûteuse! Découvrez l'univers culinaire du peuple du Soleil Levant en compagnie des archéologues Geneviève Treyvaud et Michel Plourde. Mettez la main à la pâte et initiez-vous à la cuisine traditionnelle abénakise avec les aînés. Une incursion dans la tradition culinaire des Abénakis! Exposition Carte Blanche de Carmen Hathaway jusqu'au 31 octobre Carmen Hathaway explore avec passion l'art du multimédia la peinture à l'acrylique, à l'huile, l'art du verre, l'art numérique et le vidéo. Exposition Passages migratoires jusqu'au 31 mars L'exposition Passages migratoires rend compte du travail effectué au cours de ces années passées ensemble à échanger et à créer. Information : / MUSÉE LAURIER Exposition Victoriaville 150 ans : archives en mémoire jusqu'au 18 décembre Exposition mettant en valeur les archives de la Ville de Victoriaville et par ce fait, l'histoire de Victoriaville sur 150 ans. Cette exposition regroupera un florilège d'éléments choisis parmi les milliers de documents, photographies et autres objets retraçant l'histoire de Victoriaville, mais également des anciennes municipalités d'arthabaska et de Sainte-Victoire. Exposition Artistes régionaux jusqu'au 18 décembre Pour souligner le 150 e anniversaire de Victoriaville sera présentée cette exposition semi-permanente qui sera composée de trésors locaux issus de la collection du Musée Laurier. Musée de l'hôtel des Postes. Les visiteurs auront la chance d'apprécier, au dernier étage du Musée de l'hôtel des Postes (Pavillon du Musée Laurier), une exposition permanente recréant le décor d'un ancien bureau de poste du début du 20 e siècle. Information : / Pour faire d autres découvertes, consultez le site Internet (Source : Tourisme Centre-du-Québec)

19 DU 13 AU 26 JUILLET 2011 VOL. 9 NO. 10 L'ANNONCEUR 19 L'actualité en images PHOTO GRACIEUSETÉ CHRISTINE LAFOND NICOLET. Pour une deuxième année consécutive, les copropriétaires de la Pharmacie Jean Coutu de Nicolet, Christine Léger et Côté, participaient au Grand défi Pierre Lavoie, les 17, 18 et 19 juin dernier. Ainsi, ils ont remis plus de $ en bourses à trois écoles primaires de la région dans le cadre du concours «Lève-toi et bouge». Ces bourses contribueront au financement d'activités et à l'achat de matériel servant au développement de saines habitudes de vie, le but ultime poursuivi par Pierre Lavoie. Sur la photo, les coéquipiers Jean Coutu au Grand défi Pierre Lavoie 2011: Martin Côté (Nicolet), Pierre Belzile (Grand-Mère), Harold Simard (La Baie), Jean Thiffault (Laval) et Christine Léger (Nicolet). PHOTO GROUPE CNW / ILES A LA RAME INC. SOREL-TRACY. Le dimanche 26 juin, plus de 500 amants de la nature rassemblés pour l'événement Les îles à la rame aux Centîles du lac Saint-Pierre ont pu célébrer la dixième année de ce qui est devenu le plus important rassemblement de canots/kayaks au Québec. Un immense gâteau a été servi au son de la musique envoutante d'élage Diouf. Parmi les participants, on a pu voir pour une première fois des rameurs debout sur une planche, un tout nouveau sport appelé «stand up paddle» ou planche à rame. PHOTO JOCELYNE HAMEL ODANAK. Des troupes de danse de partout se sont succédées à Odanak, dimanche le 3 juillet dernier, dans le cadre de la 52 e édition du Pow Wow Abénaki. Ces prestations venaient clôturer trois jours de festivités au cours desquels la communauté et toute la population étaient invitées à célébrer la culture des Premières Nations. Les visiteurs avaient notamment l'opportunité d'apprécier des démonstrations de fabrication de paniers. PHOTO FRANÇOIS BEAUDREAU ST-FRANÇOIS-DU-LAC. Les sections locales de St-François-du-Lac et de Pierreville Centre, de la Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB), ont témoigné leur reconnaissance envers Mme Gisèle Allard, à l'occasion d'une messe célébrée en l'église Saint-François-Xavier, le 24 juin dernier. On a souligné l'engagement et le travail consciencieux de Mme Allard, pendant les nombreuses années où elle a agit à titre de secrétaire de la SSJB de Pierreville. Sur la photo : François Gardner, directeur général de la SSJB Centre-du-Québec, Bertrand Allard, président de la section de Pierreville Centre, Gisèle Allard, l'abbé Pierre Houle, Simonne Girard et Réjean Allard, président de la section de St-François-du-Lac.

20 20 L'ANNONCEUR VOL. 9 NO. 10 DU 13 AU 26 JUILLET 2011 Sacs d'épicerie réutilisables et santé (F.B.) Se servir de sacs d'épicerie réutilisables est une pratique de plus en plus répandue. Et un geste écologique. Il n'en demeure pas moins qu'il faut rester vigilant. Les sacs réutilisables, s'ils ne sont pas lavés fréquemment, peuvent propager des bactéries qui à leur tour sont susceptibles de provoquer des maladies alimentaires. Il s'agit d'une «contamination croisée» qui survient lorsque des bactéries entrent en contact avec un aliment prêt à manger, qu'il soit cuit ou non. Plusieurs denrées, comme la viande, la volaille ou le poisson, peuvent contenir des bactéries, lesquelles sont généralement neutralisées lors d'une cuisson adéquate. Toutefois, les sacs réutilisables pourraient retenir ces bactéries. Elles risquent de se propager à d'autres aliments que vous y placeriez par la suite. Autant prendre quelques précautions. Comme de laver fréquemment les sacs réutilisables. Car ceux-ci vont souvent servir non seulement pour l'épicerie, mais pour transporter autre chose, comme des vêtements ou des produits non alimentaires. Un autre moyen de prévenir les risques de contamination croisée consiste à placer viandes, volailles et poissons dans un sac et d'en prendre un autre où vous mettrez les fruits, les légumes frais ainsi que les autres aliments prêts-à-manger. ( Source : Santé Canada ) PHOTO FRANÇOIS BEAUDREAU Des chercheurs peuvent prédire nos actions (F.B.) Des chercheurs de l'université Western Ontario sont en mesure de prédire les actions d'une personne à partir de son activité cérébrale. Les résultats de leur étude été publiés dans l'édition du 29 juin dernier du prestigieux Journal of Neuroscience. Les chercheurs ont numérisé l'activité cérébrale chez des sujets humains pendant que ceux-ci effectuaient différents gestes simples avec la main. L'équipe a constaté qu'en utilisant les signaux provenant de plusieurs régions du cerveau, on était en mesure de prédire laquelle des actions les sujets allaient faire. Jason Gallivan, un des auteurs de l'étude, considère que ces nouvelles découvertes pourraient déboucher sur des applications prometteuses. En plus de permettre de prévoir des mouvements, cette compréhension des signaux cérébraux pourraient peut-être servir, par exemple, dans le contrôle des prothèses chez des patients qui sont atteints de lésions à la colonne vertébrale. (Source : IRSC) Par François Beaudreau Ah l'été! La belle saison! Parsemée de quelques épisodes d'orage. Çà et là, de vents forts, de grêle et de pluie abondante. Sans oublier les avertissements de chaleur accablante. Car elles sont à surveiller, ces vagues de chaleur, alors que nous rêvions depuis des mois de nous jeter à corps perdu sous les chauds rayons du soleil. QUAND LA CHALEUR DEVIENT ACCABLANTE Quatre facteurs doivent être réunis pour qu'un épisode de chaleur puisse menacer la santé. D'abord, une température de l'air élevée. En second lieu, un taux d'humidité élevé, lui aussi. Troisièmement, un soleil qui chauffe à plein. Enfin, pas de vent ; que de l'air qui reste sur place. Lorsque les météorologues prévoient que ces conditions seraient réunies, Environnement Canada, ou une autre instance comme une Agence de Santé, pourront émettre un avis de chaleur accablante. Une telle conjoncture met à l'épreuve les mécanismes de défenses naturelles de notre corps. Car «même au repos, le corps produit de la chaleur», nous renseigne Santé Canada. Faire les bons choix au moment où la chaleur devient accablante. Notre organisme maintient donc sa température, lorsqu'il a chaud, notamment en produisant de la sueur. Pour l'aider un peu, mieux vaut évitez le soleil. Autant que possible, trouver un coin plus frais et y demeurer. Mais si vous deviez sortir, protégez-vous des chauds rayons. À l'abri sous un parasol ou avec un chapeau à large rebord sur la tête. LA SOIF NE CONSTITUE PAS UN INDICATEUR FIABLE Bien sûr, il est recommandé de boire. De l'eau, beaucoup d'eau. «La soif ne constitue pas un indicateur fiable, prévient Santé Canada, puisqu'elle ne se fait sentir qu'une fois que la perte d'eau est suffisante pour mener aux symptômes de fatigue due à la chaleur». L'Agence canadienne recommande d'avaler d'une à deux tasses d'eau par heure, et même jusqu'à plusieurs litres, dépendamment de la quantité de sueur. Santé canada déconseille les boissons alcoolisées ou qui contiennent beaucoup de sucre ; car elles peuvent contribuer à éliminer une plus grande quantité d'eau dont le corps à besoin. À L'ABRI DES RAYONS Et si vous devez vous exposer au soleil, chaleur accablante ou pas, on recommande de se prémunir contre les rayons ultraviolets et ce, dès le plus jeune âge. «On estime en effet que de 50 à 80 % de l'exposition au soleil d'une personne survient avant l'âge de 18 ans», mentionne-ton au ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec. Alors, de la crème solaire, s'ilvous-plaît! Utilisez un produit qui soit approuvé par l'association canadienne de dermatologie, avec un facteur de protection solaire de 30 ou plus. Et à plus forte raison, la quantité de rayons ultraviolets qui percent l'atmosphère augmente au à mesure que la couche d'ozone s'amincit. «Vous pouvez avoir un coup de soleil durant une journée nuageuse, avertit Santé Canada. Près de 80 % des rayons du soleil peuvent pénétrer les nuages clairs, la brume et le brouillard.» Sources : Santé Canada et ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec

sur modèle sélectionné en stock meilleure consommation combinée que les civic, elantra et cruze 2014. bimensuel En location 0,9 %* mois

sur modèle sélectionné en stock meilleure consommation combinée que les civic, elantra et cruze 2014. bimensuel En location 0,9 %* mois 2- l ami junior gr. - septembre 2014 0 %* 84 13 000 $** nissan versa note 2014 financement à l achat 0 %* à partir de jusqu à 84 mois sur modèle sélectionné en stock ou 3000 $** en rabais À l achat au

Plus en détail

Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les Deux Rives

Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les Deux Rives Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les... 1 sur 2 2008-09-18 13:54 Sujet : Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les Deux Rives De : Guy Guilbert

Plus en détail

Province de Québec Municipalité de Saint-Pierre-les-Becquets

Province de Québec Municipalité de Saint-Pierre-les-Becquets Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil municipal de Saint-Pierre-les- Becquets, tenue le 3 février 2015 à 19 heures 30 à la Mairie située au 110, rue des Loisirs à Saint-Pierre-les-Becquets. Sont

Plus en détail

Table des matières. Message du maire p. 3. Message des conseillers responsables pour les familles et pour les personnes aînées p.

Table des matières. Message du maire p. 3. Message des conseillers responsables pour les familles et pour les personnes aînées p. Politique pour les famillles et pour les personnes aînées de Sainte-Anne-de-la-Pocatière www.ste-anne-de-la-pocatiere.com Table des matières Message du maire p. 3 Message des conseillers responsables pour

Plus en détail

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E C O M M U N I Q U É D E P R E S S E POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Conférence de presse de la Fondation pour l élite Baieriveraine - Remise des bourses printemps 2015 Saguenay, le 17 juin 2015 - C est avec fierté

Plus en détail

L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS?

L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS? L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS? L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL L électricité est appelée à jouer un rôle de plus en plus important dans les transports collectifs et

Plus en détail

Boîte à idées. Enrichir les gens d'affaires grâce à la culture. Enrichir la culture grâce aux gens d'affaires. Partenaire majeur

Boîte à idées. Enrichir les gens d'affaires grâce à la culture. Enrichir la culture grâce aux gens d'affaires. Partenaire majeur Enrichir les gens d'affaires grâce à la culture Enrichir la culture grâce aux gens d'affaires Partenaire majeur Boîte à idées La culture, qu est-ce que ça Le Québec offre les avantages fiscaux les plus

Plus en détail

MENTIONS AU PROCÈS VERBAL

MENTIONS AU PROCÈS VERBAL 18 11 2014 Province de Québec Municipalité de Saint Cléophas À une séance spéciale tenue le 18 novembre 2014, à 21h30, au 356, Principale, à laquelle séance sont présents: Monsieur Jean Paul Bélanger,

Plus en détail

Politique de la famille et des aines

Politique de la famille et des aines Politique de la famille et des aines Saint-Jean-Port-Joli Mieux vivre...tous ensemble! Mot du maire de Saint-Jean-Port-Joli Bonjour à tous, Il me fait plaisir de vous présenter la deuxième politique familiale

Plus en détail

Yves Levesque. Mot du maire de Trois-Rivières

Yves Levesque. Mot du maire de Trois-Rivières Mot du maire de Trois-Rivières Yves Levesque Une réalisation dont tous les Trifluviens, Trifluviennes et tous les gens de la Mauricie peuvent être très fiers. Première grande réalisation sur le site de

Plus en détail

STRATÉGIE DE GESTION DES FORÊTS DE LA COURONNE

STRATÉGIE DE GESTION DES FORÊTS DE LA COURONNE POURQUOI MAINTENANT? La crise est bien réelle Notre industrie forestière est essentielle à la santé économique du Nouveau-Brunswick, car la subsistance de 22 000 travailleurs dépend de cette importante

Plus en détail

Modification des installations de stockage des déchets radioactifs et réfection de la centrale nucléaire de Gentilly-2 MÉMOIRE

Modification des installations de stockage des déchets radioactifs et réfection de la centrale nucléaire de Gentilly-2 MÉMOIRE 207 DM24 PROJET Projet de modification des installations de stockage des déchets radioactifs et réfection de Gentilly-2 Bécancour 6212-02-005 Modification des installations de stockage des déchets radioactifs

Plus en détail

VILLE DE SAINT-CONSTANT. Politique familiale

VILLE DE SAINT-CONSTANT. Politique familiale VILLE DE SAINT-CONSTANT Politique familiale Adoptée le 8 juillet 2013 1. Introduction La Ville de Saint-Constant s est considérablement développée depuis une dizaine d années et les réalités familiales

Plus en détail

Mot du maire. Mot du comité MADA

Mot du maire. Mot du comité MADA Mot du maire En se dotant d un plan d action MADA (Municipalité Amie des Aînés), Sainte-Monique confirme sa volonté de vouloir prendre soin de ses citoyens et de leur qualité de vie. Nous espérons que

Plus en détail

MOBILISATION ESTIVALE RAPPORT D ACTIVITÉ

MOBILISATION ESTIVALE RAPPORT D ACTIVITÉ MOBILISATION ESTIVALE RAPPORT D ACTIVITÉ Octobre 2012 1. DESCRIPTION DE L ACTIVITÉ La mobilisation estivale «Au boulot sans ma voiture Cet été, tout le plaisir est pour moi!» consistait en un événement

Plus en détail

PARC ÉOLIEN COMMUNAUTAIRE LE GRANIT. Saint-Robert Bellarmin

PARC ÉOLIEN COMMUNAUTAIRE LE GRANIT. Saint-Robert Bellarmin PARC ÉOLIEN COMMUNAUTAIRE LE GRANIT Saint-Robert Bellarmin D où vient cet intérêt de la MRC du Granit pour l éolien? Une énergie qui ne cause pas de pollution, gaz à effet de serre ou autres. Qui ne menace

Plus en détail

Objet : Invitation à l édition 2012 du Jour de la Terre aux musées

Objet : Invitation à l édition 2012 du Jour de la Terre aux musées Montréal, le 8 novembre 2011 Objet : Invitation à l édition 2012 du Jour de la Terre aux musées Madame, Monsieur, Institutions culturelles Depuis sept ans, divers musées, bibliothèques et centres culturels

Plus en détail

Rapport annuel 2013-2014

Rapport annuel 2013-2014 Rapport annuel 2013-2014 Bilan 2013-2014 Éléments de la mission Activités Projets appuyés Actions spécifiques Finances Éléments de la mission Soutenir la persévérance Développer la solidarité Développer

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC VILLAGE DE LAWRENCEVILLE

PROVINCE DE QUÉBEC VILLAGE DE LAWRENCEVILLE PROVINCE DE QUÉBEC VILLAGE DE LAWRENCEVILLE Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil municipal du Village de Lawrenceville, tenue le mardi 12 novembre 2013 à 19h30 à la salle du conseil, située

Plus en détail

Les enjeux liés aux changements climatiques régionaux et les solutions applicables aujourd hui

Les enjeux liés aux changements climatiques régionaux et les solutions applicables aujourd hui Animatrice : Mme Stella Anastasakis Transfert Environnement Mathieu Castonguay Martin Vaillancourt Cosmin Vasile Les enjeux liés aux changements climatiques régionaux et les solutions applicables aujourd

Plus en détail

Présentation de notre offre de services. www.fondationmf.ca

Présentation de notre offre de services. www.fondationmf.ca Présentation de notre offre de services Une Fondation bien active en 2013-2014! - Formation - Outils pédagogiques - Activités de financement à revenus partagés - Programme d aide financière www.fondationmf.ca

Plus en détail

Procès-verbal du conseil d agglomération de la Ville de Mont-Tremblant

Procès-verbal du conseil d agglomération de la Ville de Mont-Tremblant 0420 SÉANCE ORDINAIRE du conseil d agglomération, sous la présidence du maire, tenue le à 19 h 45, à l hôtel de ville situé au 1145, rue de Saint-Jovite et à laquelle sont présents les membres suivants

Plus en détail

Formulaire d inscription Vitrine de la relève 2014

Formulaire d inscription Vitrine de la relève 2014 Le FRIMAT Le Festival de la relève indépendante musicale en Abitibi-Témiscamingue (FRIMAT) est un événement musical désormais incontournable en région! Encore cette année, le FRIMAT prendra la forme d

Plus en détail

Municipalité de Saint-René-de-Matane. Procès-verbal Séance ordinaire du 4 juin 2012

Municipalité de Saint-René-de-Matane. Procès-verbal Séance ordinaire du 4 juin 2012 Canada Province de Québec Municipalité de Saint-René-de-Matane PROCÈS-VERBAL de la séance ordinaire du conseil municipal de la Municipalité de Saint-René-de-Matane, tenue le lundi 4 juin 2012 à 19 h 30,

Plus en détail

Canada DBV Bulletin d information

Canada DBV Bulletin d information Programme mixte des réfugiés désignés par un bureau des visas Réinstallation des réfugiés au Canada DBV Bulletin d information Vous souhaitez vous réinstaller au Canada et votre demande a fait l objet

Plus en détail

LA VOITURE ÉLECTRIQUE ET LE CIRCUIT ÉLECTRIQUE AU QUÉBEC : UNE TECHNOLOGIE À CONSIDÉRER DÈS MAINTENANT

LA VOITURE ÉLECTRIQUE ET LE CIRCUIT ÉLECTRIQUE AU QUÉBEC : UNE TECHNOLOGIE À CONSIDÉRER DÈS MAINTENANT LA VOITURE ÉLECTRIQUE ET LE CIRCUIT ÉLECTRIQUE AU QUÉBEC : UNE TECHNOLOGIE À CONSIDÉRER DÈS MAINTENANT Encore sous le choc de votre dernier plein d essence à 85$? Frustrés par notre hiver de pluie et de

Plus en détail

formant quorum sous la présidence du maire, M. Armand Hubert.

formant quorum sous la présidence du maire, M. Armand Hubert. Séance ordinaire du conseil municipal de Bois-Franc, tenue le lundi 1er octobre 2012, à compter de 18 h 30, au Centre communautaire Donat Hubert de Bois-Franc. Sont présents : M. Conrad Hubert M. Denis

Plus en détail

FESTIVAL COUNTRY. 3 au 6 Septembre 2015 30, rue Principale 60$ (Terrain des loisirs, secteur Notre-Dame) Pour informations: 450-568-5055 ADMISSION

FESTIVAL COUNTRY. 3 au 6 Septembre 2015 30, rue Principale 60$ (Terrain des loisirs, secteur Notre-Dame) Pour informations: 450-568-5055 ADMISSION FESTIVAL COUNTRY 3 au 6 Septembre 2015 30, rue Principale (Terrain des loisirs, secteur Notre-Dame) ADMISSION Jeudi 15$ Samedi 25$ Vendredi 20$ Dimanche 20$ 12 à 17 ans: moitié prix 11 ans et moins: gratuit

Plus en détail

Impact économique de la motoneige au Québec

Impact économique de la motoneige au Québec Impact économique de la motoneige au Québec Septembre 2012 Photo : Michel Julien, Tourisme Mauricie. Préparé par : Michel Zins, Ph.D. Zins Beauchesne et associés LA FÉDÉRATION DES CLUBS DE MOTONEIGISTES

Plus en détail

Rendez-vous. Programme. 10 avril 2014 CENTRE FÉLIX-LECLERC 1001 RANG SAINT-MALO, TROIS-RIVIÈRES

Rendez-vous. Programme. 10 avril 2014 CENTRE FÉLIX-LECLERC 1001 RANG SAINT-MALO, TROIS-RIVIÈRES Rendez-vous Programme 10 avril 2014 CENTRE FÉLIX-LECLERC 1001 RANG SAINT-MALO, TROIS-RIVIÈRES Rendez-vous Les partenaires du DAFA et le Conseil québécois du loisir sont heureux de vous accueillir à ce

Plus en détail

Maire Jacques LeBlanc

Maire Jacques LeBlanc Depuis sa première édition en 1979, le Carnaval d hiver de Shediac est la période de l année rêvée par les citoyennes et citoyens de venir s amuser en plein air tout en profitant de l occasion pour rencontrer

Plus en détail

AUX CONTRIBUABLES DE LA MUNICIPALITÉ DU VILLAGE DE SAINTE-MADELEINE RAPPORT DU MAIRE SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DE LA MUNICIPALITÉ

AUX CONTRIBUABLES DE LA MUNICIPALITÉ DU VILLAGE DE SAINTE-MADELEINE RAPPORT DU MAIRE SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DE LA MUNICIPALITÉ AUX CONTRIBUABLES DE LA MUNICIPALITÉ DU VILLAGE DE SAINTE-MADELEINE RAPPORT DU MAIRE SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DE LA MUNICIPALITÉ Au terme de ma troisième année de mandat (avril 2010) à la mairie de

Plus en détail

Le conseiller, monsieur, Réjean Beaulieu. 1. Ouverture de la séance La séance est ouverte à 19h30 par M. le maire.

Le conseiller, monsieur, Réjean Beaulieu. 1. Ouverture de la séance La séance est ouverte à 19h30 par M. le maire. À UNE SÉANCE RÉGULIÈRE DU CONSEIL MUNICIPAL DE NOTRE-DAME- DU-PORTAGE TENUE À LA SALLE GILLES-MOREAU LE LUNDI 8 AVRIL 2013 À 19:30 HEURES. Sont présents Est absent : Les conseillers, messieurs, Michel

Plus en détail

Discours de Paul Gérin-Lajoie à l occasion du gala-bénéfice soulignant

Discours de Paul Gérin-Lajoie à l occasion du gala-bénéfice soulignant Discours de Paul Gérin-Lajoie à l occasion du gala-bénéfice soulignant son 90 e anniversaire Bonsoir, D entrée de jeu, je tiens à vous remercier de votre présence ce soir pour fêter ce 90 e anniversaire

Plus en détail

Pleins feux sur la Soirée jeunesse Desjardins

Pleins feux sur la Soirée jeunesse Desjardins Bulletin d information aux membres Volume 2 Numéro 4 Novembre 2013 Pleins feux sur la Soirée jeunesse Desjardins Découvrez qui sont les gagnants des bourses d études > Pages 2 et 3 Bourses d études 12

Plus en détail

LES ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX MONTRÉALAIS Programme de soutien de Tourisme Montréal

LES ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX MONTRÉALAIS Programme de soutien de Tourisme Montréal Orlando G. Cerocchi LES ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX MONTRÉALAIS Programme de soutien de Tourisme Montréal :: INTRODUCTION :: OBJECTIF DU PROGRAMME :: FESTIVALS ET ÉVÉNEMENTS TOURISTIQUES ADMISSIBLES :: CHAMPS

Plus en détail

Séance régulière du conseil municipal tenue au centre communautaire. 1. Ouverture de la séance : Le maire Jean Bellehumeur ouvre la séance à 19 h 00.

Séance régulière du conseil municipal tenue au centre communautaire. 1. Ouverture de la séance : Le maire Jean Bellehumeur ouvre la séance à 19 h 00. Province de Québec Municipalité de Chartierville Lundi 4 février 2013 Séance régulière du conseil municipal tenue au centre communautaire. 1. Ouverture de la séance : Le maire Jean Bellehumeur ouvre la

Plus en détail

Plan d action municipal triennal Comité municipal «Ma santé en valeur» de Grenville-sur-la-Rouge 2012-2014

Plan d action municipal triennal Comité municipal «Ma santé en valeur» de Grenville-sur-la-Rouge 2012-2014 Objectifs Doter la municipalité de Grenville-sur-la-Rouge de mesures permettant de diminuer l exposition des citoyens à la fumée secondaire et de motiver les fumeurs à abandonner le tabagisme. Résultats

Plus en détail

inventaire des mesures existantes définition de la famille

inventaire des mesures existantes définition de la famille 2 POLITIQUE FAMILIALE 3 4 5 6 7 8 8 9 mot du maire mot de la conseillère déléguée à la famille introduction inventaire des mesures existantes portraits de famille mission générale de la politique générale

Plus en détail

Madame Lisette Côté Madame Guylaine Jacques Madame Renée Lessard Monsieur Charles Vachon Monsieur Rock Carrier Monsieur Richard Fauchon

Madame Lisette Côté Madame Guylaine Jacques Madame Renée Lessard Monsieur Charles Vachon Monsieur Rock Carrier Monsieur Richard Fauchon PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL TENUE LE 11 NOVEMBRE 2013, À 19 HEURES 30 À L ENDROIT ORDINAIRE, SOUS LA PRÉSIDENCE DE MONSIEUR HECTOR PROVENÇAL, MAIRE, ET À LAQUELLE ÉTAIENT PRÉSENTS LES

Plus en détail

Mot des coprésidents

Mot des coprésidents Mot des coprésidents C est avec enthousiasme que nous avons accepté l invitation à présider la campagne majeure de financement de la Fondation du Collège Laflèche qui a pour thème la Passion en héritage.

Plus en détail

Rencontre du Conseil d administration. «Corporation de la revitalisation du Centre-ville de Casselman Inc.» Date : lundi le 16 juin 2014

Rencontre du Conseil d administration. «Corporation de la revitalisation du Centre-ville de Casselman Inc.» Date : lundi le 16 juin 2014 Rencontre du Conseil d administration «Corporation de la revitalisation du Centre-ville de Casselman Inc.» Date : lundi le 16 juin 2014 Procès verbal 1. Mot de bienvenue : Madame Francyn LeBlanc souhaite

Plus en détail

Procès-verbal de la séance régulière du 4 décembre 2014

Procès-verbal de la séance régulière du 4 décembre 2014 Procès-verbal de la séance régulière du 4 décembre 2014 CONSEIL INTERMUNICIPAL DE TRANSPORT DE LA PRESQU ÎLE Procès-verbal de la séance publique tenue par le Conseil intermunicipal de transport de la Presqu

Plus en détail

Politique de formation continue

Politique de formation continue Politique de formation continue Adoptée le 31 mars 2006 Table des matières Introduction 3 Contexte 3 Engagements d Arrimage (principes directeurs) 4 Objectifs 5 Clientèle visée et champs de formation 6

Plus en détail

Canada. RPSP Bulletin d information. Réfugiés parrainés par le secteur privé. Réinstallation des réfugiés au

Canada. RPSP Bulletin d information. Réfugiés parrainés par le secteur privé. Réinstallation des réfugiés au Réfugiés parrainés par le secteur privé Canada Réinstallation des réfugiés au RPSP Bulletin d information Vous souhaitez vous réinstaller au Canada et votre demande a fait l objet d un examen initial par

Plus en détail

PROGRAMME. Les 28, 29 et 30 mars 2012. Hôtel PUR - Québec

PROGRAMME. Les 28, 29 et 30 mars 2012. Hôtel PUR - Québec PROGRAMME Les 28, 29 et 30 mars 2012 Hôtel PUR - Québec MOT DE BIENVENUE Chères collègues, Chers collègues, Les membres du conseil de la Commission professionnelle des technologies de l information sont

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE LA VALLÉE-DE-LA-GATINEAU VILLE DE GRACEFIELD LE 9 JUIN 2014

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE LA VALLÉE-DE-LA-GATINEAU VILLE DE GRACEFIELD LE 9 JUIN 2014 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE LA VALLÉE-DE-LA-GATINEAU VILLE DE GRACEFIELD LE 9 JUIN 2014 Séance ordinaire des membres du conseil tenue au Centre récréatif et communautaire à 19 heures sous la présidence

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MRC MÉKINAC MUNICIPALITÉ DE LA PAROISSE DE ST-ROCH-DE-MÉKINAC

PROVINCE DE QUÉBEC MRC MÉKINAC MUNICIPALITÉ DE LA PAROISSE DE ST-ROCH-DE-MÉKINAC PROVINCE DE QUÉBEC MRC MÉKINAC MUNICIPALITÉ DE LA PAROISSE DE ST-ROCH-DE-MÉKINAC Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil de la municipalité de la Paroisse de St-Rochde-Mékinac tenue à la salle

Plus en détail

La relève. Notre région

La relève. Notre région 1 Montréal est le milieu de vie de 575 000 jeunes 1, qu ils soient étudiants ou travailleurs, qu ils viennent des régions ou des quatre coins du globe, ils contribuent à leur manière au développement de

Plus en détail

PLAN D AcTION 2013-2015

PLAN D AcTION 2013-2015 PLAN D AcTION 2013-2015 Politique de l activité physique et du sport Photo: Multi Photos Introduction En février 2011, le Conseil municipal de la adoptait la Politique de l activité physique et du sport.

Plus en détail

Chantal Rouleau. Calendrier culturel Hiver Printemps 2014 1. Suzanne Décarie Conseillère de la Ville. Gilles Déziel. Richard Guay.

Chantal Rouleau. Calendrier culturel Hiver Printemps 2014 1. Suzanne Décarie Conseillère de la Ville. Gilles Déziel. Richard Guay. Suzanne Décarie Conseillère de la Ville District de Pointe-aux-Trembles 514 515-7224 Gilles Déziel Conseiller d arrondissement District de Pointe-aux-Trembles 514 868-4352 Richard Guay Conseiller de la

Plus en détail

20 ANS DE PASSION. C.P. 1276, Château-Richer, Qc G0A ln0 418-564-4676 info@artsetreflets.com

20 ANS DE PASSION. C.P. 1276, Château-Richer, Qc G0A ln0 418-564-4676 info@artsetreflets.com 20 ANS DE PASSION Le 19 juillet 2012 La présidente d Arts et Reflets de Château-Richer, madame Lynda Tanguay, annonce que la 20 e édition du plus important Symposium de peinture en plein air au Québec

Plus en détail

Parution : JUIN 2015. Les 3-4-5 juillet 2015. Feuillet à l intérieur. Une commandite. Imprimerie Desmarais & Fils Ltée

Parution : JUIN 2015. Les 3-4-5 juillet 2015. Feuillet à l intérieur. Une commandite. Imprimerie Desmarais & Fils Ltée Parution : JUIN 2015 Les 3-4-5 juillet 2015 Feuillet à l intérieur Une commandite Imprimerie Desmarais & Fils Ltée Bulletin de Saint-Adrien-d Irlande Page 1 Si vous avez de belles photos de paysages magnifiques

Plus en détail

Le secrétaire-trésorier Monsieur François Fréchette et la secrétairetrésorière adjointe Marie-Céline Corbeil sont également présents.

Le secrétaire-trésorier Monsieur François Fréchette et la secrétairetrésorière adjointe Marie-Céline Corbeil sont également présents. CANADA PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE WATERVILLE À une séance régulière du conseil de la Ville de Waterville tenue le 3 septembre 2013, à 19 h, en la salle des délibérations de l hôtel de ville, sous la présidence

Plus en détail

Mot du maire. Chères citoyennes, chers citoyens,

Mot du maire. Chères citoyennes, chers citoyens, Mot du maire Chères citoyennes, chers citoyens, En mon nom personnel et au nom des conseillères et conseillers municipaux, je vous présente notre politique familiale. Nous en sommes très fiers, d autant

Plus en détail

Le 16. de Laval. volet. nombre, 76. québécois. inc.» alphabétique) Laval. e édition du

Le 16. de Laval. volet. nombre, 76. québécois. inc.» alphabétique) Laval. e édition du Le 16 e gala régional du CQE honore ses lauréats à Laval COMMUNIQUÉ Pour diffusion immédiate Laval, jeudi le 8 mai 2014 C est devant plus de 300 personnes du milieu scolaire et des affaires que le Centre

Plus en détail

Sont présents à cette séance : 1 Ouverture de la Séance. 3 Mot de la directrice générale. 4 Question de l Assemblée

Sont présents à cette séance : 1 Ouverture de la Séance. 3 Mot de la directrice générale. 4 Question de l Assemblée Séance ordinaire du conseil de la Municipalité de Saint-Gilles, tenue à la salle du conseil au 1605, rue Principale de Saint-Gilles, ce 10 janvier 2011 à 20h00. Sont présents à cette séance : Siège # 1

Plus en détail

Municipalité de Saint-Norbert-d Arthabaska MRC d Arthabaska

Municipalité de Saint-Norbert-d Arthabaska MRC d Arthabaska Municipalité de Saint-Norbert-d Arthabaska MRC d Arthabaska Procès-verbal de la séance ordinaire du Conseil municipal tenue le mardi 2 septembre 2014 à 20h00, à la salle du Conseil située au 44, rue Landry,

Plus en détail

GUIDE DU participant

GUIDE DU participant GUIDE DU participant Mot de la direction C est avec un immense plaisir que nous vous confirmons votre inscription à la 18 e édition des Jeux FADOQ Île de Montréal. Vous trouverez dans le guide du participant

Plus en détail

Les Vivats 2015 Document de présentation TOUS ENSEMBLE POUR UN CONGRÈS TOUJOURS PLUS VERT! En collaboration avec

Les Vivats 2015 Document de présentation TOUS ENSEMBLE POUR UN CONGRÈS TOUJOURS PLUS VERT! En collaboration avec TOUS ENSEMBLE POUR UN CONGRÈS TOUJOURS PLUS VERT! En collaboration avec Camille Bernard- Gravel, Rosace à lumières hybrides, 2014 bouteilles de plastique et de verre, bois, eau, encre, m étal, DELs Les

Plus en détail

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires,

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires, Édition du printemps 2012 Bulletin d information pour les partenaires de La Personnelle Chers partenaires, Comme annoncé en novembre dernier, notre équipe de la commercialisation a travaillé, au cours

Plus en détail

Programme d infrastructures en entrepreneuriat collectif (PIEC) Guide à l intention des entreprises d économie sociale

Programme d infrastructures en entrepreneuriat collectif (PIEC) Guide à l intention des entreprises d économie sociale Programme d infrastructures en entrepreneuriat collectif (PIEC) Guide à l intention des entreprises d économie sociale Mars 2012 Ce document a été réalisé par le ministère des Affaires municipales, des

Plus en détail

PROGRAMME DE PARTENARIAT

PROGRAMME DE PARTENARIAT 20 e CLASSIQUE DE GOLF LA TRAVERSÉE PRÉSENTÉ PAR Lundi 9 Septembre Club de Golf de Pinegrove PROGRAMME DE PARTENARIAT 20 e Classique de Golf - La Traversée, Lundi 9 Septembre Club de Golf de Pinegrove

Plus en détail

La séance est présidée par le maire, M. Paul Vachon. 2011-112 ADOPTION DE PROCÈS-VERBAL DE LA DERNIÈRE SÉANCE

La séance est présidée par le maire, M. Paul Vachon. 2011-112 ADOPTION DE PROCÈS-VERBAL DE LA DERNIÈRE SÉANCE Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil municipal tenue à la salle municipale, 120, rue des Églises, Kinnear s Mills, le lundi 8 août 2011, à 20 heures La séance est présidée par le maire, M. Paul

Plus en détail

(1) Le conseil municipal privilégie :

(1) Le conseil municipal privilégie : 2.13 PATRIMOINE ET CULTURE Préambule Les attraits historiques et culturels de Fredericton au nombre desquels il faut compter son emplacement, ses bâtiments, ses lieux, ses établissements culturels et son

Plus en détail

OUVERTURE DE L ASSEMBLÉE LECTURE ET ADOPTION DE L ORDRE DU JOUR. 6.05; Coupe de bois à l aqueduc 6.06; Achat de camion de service

OUVERTURE DE L ASSEMBLÉE LECTURE ET ADOPTION DE L ORDRE DU JOUR. 6.05; Coupe de bois à l aqueduc 6.06; Achat de camion de service Procès-verbal de l assemblée régulière du conseil municipal de Montcerf- Lytton tenue le lundi 6 juin 2011 à 19.30 heures au deuxième étage du centre communautaire au 18 rue Principale Nord. Sont présents

Plus en détail

Mot de la Mairesse. Sylvie Fortin Graham, mairesse. Vue du village de Saint-Agapit, du haut du clocher, en direction Nord-Est vers Québec

Mot de la Mairesse. Sylvie Fortin Graham, mairesse. Vue du village de Saint-Agapit, du haut du clocher, en direction Nord-Est vers Québec Mot de la Mairesse Mme Sylvie Fortin Graham Mairesse de Saint-Agapit Nouveau programme de vidange des fosses septiques La municipalité de Saint-Agapit est favorable à la proposition de la MRC de Lotbinière

Plus en détail

Séance ordinaire du 7 février 2011

Séance ordinaire du 7 février 2011 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE BOUCHETTE Séance ordinaire du 7 février 2011 Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil de la municipalité de Bouchette, tenue le 7 février 2011 à 19 h, à

Plus en détail

AU NOM DE: L Association canadienne pour l avancement des femmes, du sport et de l activité physique (ACAFS)

AU NOM DE: L Association canadienne pour l avancement des femmes, du sport et de l activité physique (ACAFS) Programmes d activités physiques s parascolaires pour les filles et les jeunes femmes POLITIQUE ET RECOMMANDATIONS DROIT D AUTEUR 2011 ACAFS Octobre 2011 Les fournisseurs de programmes d activités physiques

Plus en détail

MÉMOIRE PROJET IMMOBILIER SUR LA RUE ST ANTOINE OUEST AU SUJET DU À L INTENTION DE L PAR LA

MÉMOIRE PROJET IMMOBILIER SUR LA RUE ST ANTOINE OUEST AU SUJET DU À L INTENTION DE L PAR LA MÉMOIRE À L INTENTION DE L AU SUJET DU PROJET IMMOBILIER SUR LA RUE ST ANTOINE OUEST PAR LA FÉVRIER 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. À PROPOS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE DU SUD-OUEST DE MONTRÉAL... 3 1.1. COORDONNÉES...

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. TABLE DES MATIÈRES... ii. PRÉSENTATION DE L UNION DES MUNICIPALITÉS DU QUÉBEC...iii INTRODUCTION... 1

TABLE DES MATIÈRES. TABLE DES MATIÈRES... ii. PRÉSENTATION DE L UNION DES MUNICIPALITÉS DU QUÉBEC...iii INTRODUCTION... 1 MÉMOIRE Consultations sur le rétablissement de l équilibre fiscal au Canada Consultations sur le soutien financier immédiat et à long terme pour l infrastructure Présenté au Ministre des Finances et au

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT ÉCORÉNOV INSTALLATION SEPTIQUE

CRÉDIT D IMPÔT ÉCORÉNOV INSTALLATION SEPTIQUE Issoudun, Ensemble avec Fierté Bureau Municipal 268 rue Principale Tél. : 418-728-2006 Volume 7, Numéro 2 Janvier 2014 CRÉDIT D IMPÔT ÉCORÉNOV INSTALLATION SEPTIQUE Revenu Québec a mis en place un crédit

Plus en détail

CONCOURS «ROULEZ VERT»

CONCOURS «ROULEZ VERT» AVIS DE CONVOCATION Aux membres de la Caisse populaire Desjardins de Lévrard Vous êtes, par la présente, convoqués à l'assemblée générale annuelle de votre caisse qui aura lieu : Date et heure : Vendredi,

Plus en détail

MUNICIPALITÉ D AUMOND

MUNICIPALITÉ D AUMOND CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ D AUMOND Procès-verbal 4 novembre 2015 Séance ordinaire du conseil de la Municipalité d'aumond tenue au Centre culturel et communautaire situé au 664, route Principale

Plus en détail

Monsieur le maire, Paul-Arthur Blais, ouvre la séance à 19 heures et souhaite la bienvenue aux conseillers présents.

Monsieur le maire, Paul-Arthur Blais, ouvre la séance à 19 heures et souhaite la bienvenue aux conseillers présents. Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil de ville de Paspébiac, tenue à la salle municipale de la Maison des citoyens ce 12 e jour du mois de mai 2014, à 19 heures sous la présidence de son Honneur

Plus en détail

M. Michel Patry, Président M. Réjean Lamontagne, Administrateur M. Michel Turner, Administrateur M. Jean-François Carrier, Directeur général

M. Michel Patry, Président M. Réjean Lamontagne, Administrateur M. Michel Turner, Administrateur M. Jean-François Carrier, Directeur général PROCÈS-VERBAL de l assemblée ordinaire de la Société de transport de Lévis, tenue au 2175, chemin du Fleuve à Lévis, le jeudi vingt-six (26) février deux mille quinze à 19h30. SONT PRÉSENTS : SONT ABSENTS

Plus en détail

PROCÈS-VERBAUX DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE MAGOG

PROCÈS-VERBAUX DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE MAGOG À une séance ordinaire du conseil municipal de la Ville de Magog, tenue le lundi 21 septembre 2015 à 19 h 30, dans la salle du conseil de l hôtel de ville. Sont présents les conseillers Steve Robert Yvon

Plus en détail

PROGRAMME DE SOUTIEN Art & Culture

PROGRAMME DE SOUTIEN Art & Culture PROGRAMME DE SOUTIEN Art & Culture TABLE DES MATIÈRES Introduction... 3 Définitions... 4 Programme d utilisation d installations.... 5 Programme de soutien financier.... 6 Programme de soutien aux projets

Plus en détail

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Document synthèse Par Geneviève Rodrigue, en collaboration avec Alain Carpentier, Joanne Munn, Valérie Saysset et Christian

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. VAUDREUIL-SOULANGES MUNICIPALITÉ DE SAINT-POLYCARPE

PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. VAUDREUIL-SOULANGES MUNICIPALITÉ DE SAINT-POLYCARPE PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. VAUDREUIL-SOULANGES MUNICIPALITÉ DE SAINT-POLYCARPE Séance ordinaire du 9 mars 2015 Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil de la Municipalité de Saint-Polycarpe tenue

Plus en détail

CENTRE MEREDITH Sommaire de gestion du plan d affaires

CENTRE MEREDITH Sommaire de gestion du plan d affaires CENTRE MEREDITH Sommaire de gestion du plan d affaires Déposé à la session ordinaire du conseil municipal le lundi 2 février 2009 Plan d affaires du Centre Meredith Version 5.3.1 Le 27 janvier 2009 Table

Plus en détail

MÉMOIRE RENOUVELLEMENT DU PERMIS D EXPLOITATION DU POUR LA COMMISSION CANADIENNE DE LA SÛRETÉ NUCLÉAIRE (CCSN) À L ÉGARD DU

MÉMOIRE RENOUVELLEMENT DU PERMIS D EXPLOITATION DU POUR LA COMMISSION CANADIENNE DE LA SÛRETÉ NUCLÉAIRE (CCSN) À L ÉGARD DU MÉMOIRE POUR LA COMMISSION CANADIENNE DE LA SÛRETÉ NUCLÉAIRE (CCSN) À L ÉGARD DU RENOUVELLEMENT DU PERMIS D EXPLOITATION DU RÉACTEUR NUCLÉAIRE DE PUISSANCE DE LA CENTRALE DE GENTILLY - 2 MARS 2011 Avant

Plus en détail

RÈGLEMENT DU CONCOURS

RÈGLEMENT DU CONCOURS RÈGLEMENT DU CONCOURS Le concours GAGNEZ VOTRE ACHAT MC est organisé par Formation de vendeurs professionnels ainsi que les concessionnaires automobiles, véhicule d'occasion, motos, véhicules tout terrain,

Plus en détail

lnfo MUNICIPAL Saint-Luc-de-Bellechasse

lnfo MUNICIPAL Saint-Luc-de-Bellechasse lnfo MUNICIPAL Saint-Luc-de-Bellechasse Juin 2013 IMPORTANT AVIS D ENTRAVE ROUTIÈRE Reconstruction de 3 ponts au cours de la période estivale Prendre note que des travaux seront effectués afin de remplacer

Plus en détail

Octobre 2014 Gratuit. artis MAGAZINE. Un premier spectacle d humour aux BDT Serge Côté - On n oublie rien ALCAZ - De Marseille à Gatineau

Octobre 2014 Gratuit. artis MAGAZINE. Un premier spectacle d humour aux BDT Serge Côté - On n oublie rien ALCAZ - De Marseille à Gatineau Le Octobre 2014 Gratuit artis MAGAZINE Un premier spectacle d humour aux BDT Serge Côté - On n oublie rien ALCAZ - De Marseille à Gatineau Page 2 LesArtis est une publication disponible gratuitement sur

Plus en détail

Programme de bourses aux jeunes créateurs immigrants ou des minorités visibles vivant à Montréal 2009-2010

Programme de bourses aux jeunes créateurs immigrants ou des minorités visibles vivant à Montréal 2009-2010 Programme de bourses aux jeunes créateurs immigrants ou des minorités visibles vivant à Montréal 2009-2010 VIVACITÉ MONTRÉAL 2009-2010 PRÉAMBULE Le Conseil des arts et des lettres du Québec, en collaboration

Plus en détail

Un budget axé sur les services aux familles

Un budget axé sur les services aux familles CIRCULAIRE D INFORMATION MUNICIPALE, FÉVRIER 2007 LOISIRS ET TRANSPORT EN COMMUN Un budget axé sur les services aux familles Chers mercieroise et mercierois, Jacques Lambert, maire Encore cette année,

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE DRUMMOND MUNICIPALITÉ DE SAINT-FÉLIX-DE-KINGSEY

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE DRUMMOND MUNICIPALITÉ DE SAINT-FÉLIX-DE-KINGSEY PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE DRUMMOND MUNICIPALITÉ DE SAINT-FÉLIX-DE-KINGSEY PROCÈS-VERBAL de la séance ordinaire du conseil municipal tenue le 2 mars 2009, à 20 h à la salle municipale

Plus en détail

4 AU 12 JUILLET 2014

4 AU 12 JUILLET 2014 4 AU 12 JUILLET 2014 COMMUNIQUÉ Pour diffusion immédiate Le comité organisateur fait le bilan de la 36 e édition Le Festival de la gibelotte de Sorel-Tracy reprend sa place parmi les grands festivals d

Plus en détail

Info-Bertrand TAUX DE TAXATION MUNICIPALE STABLE À BERTRAND EN 2012

Info-Bertrand TAUX DE TAXATION MUNICIPALE STABLE À BERTRAND EN 2012 Info-Bertrand TAUX DE TAXATION MUNICIPALE STABLE À BERTRAND EN 2012 Comité des services des finances Le 20 décembre dernier, le conseil municipal de Bertrand a adopté un budget pour la nouvelle année.

Plus en détail

Madame Lyne Fortin Directrice générale et secrétaire-trésorière, était aussi présente.

Madame Lyne Fortin Directrice générale et secrétaire-trésorière, était aussi présente. Lors d une séance ordinaire du conseil de la Municipalité de Les Méchins tenue à la salle municipale, le lundi 7 avril 2014 à 19h00, à laquelle étaient Monsieur Alain Dugas, maire Monsieur Rosaire Gauthier,

Plus en détail

Monsieur Serge Bizier Monsieur Claude Ménard Monsieur André Bergeron Madame Monique Carré Monsieur Fernand Ruel Monsieur Jan Heeremans

Monsieur Serge Bizier Monsieur Claude Ménard Monsieur André Bergeron Madame Monique Carré Monsieur Fernand Ruel Monsieur Jan Heeremans Province de Québec District d Arthabaska MRC de l`érable Ville de Princeville Séance régulière du conseil tenue ce sixième jour de septembre 2005, au lieu et à l heure ordinaire des sessions et à laquelle

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE BELLECHASSE MUNICIPALITÉ DE SAINT-LUC-DE-BELLECHASSE. Sylvain Bilodeau Denis Laflamme Marcel Leblanc

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE BELLECHASSE MUNICIPALITÉ DE SAINT-LUC-DE-BELLECHASSE. Sylvain Bilodeau Denis Laflamme Marcel Leblanc PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE BELLECHASSE MUNICIPALITÉ DE SAINT-LUC-DE-BELLECHASSE Procès-verbal de la séance ordinaire du Conseil municipal de la Municipalité de Saint-Luc-de-Bellechasse, tenue le mardi

Plus en détail

Plan directeur des terrains urbains de la capitale : aperçu du Plan

Plan directeur des terrains urbains de la capitale : aperçu du Plan Plan directeur des terrains urbains de la capitale : aperçu du Plan Objet de la consultation publique La consultation porte sur le concept d aménagement, les grandes affectations du sol et les politiques

Plus en détail

ORGANISER UN ÉVÉNEMENT

ORGANISER UN ÉVÉNEMENT GUIDE PRATIQUE À L INTENTION DES PROMOTEURS D ÉVÉNEMENTS ORGANISER UN ÉVÉNEMENT sur le territoire de la Ville de Terrebonne PAGE Préface La communauté terrebonnienne étant très dynamique, la sollicitation

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 10 ANS DE CULTURE CÉLÉBRÉ AVEC LA NATURE! Grâce à votre fidèle participation et celle de plus de 100 institutions culturelles, le programme Cultivez le Jour de la Terre célébrera

Plus en détail

Programme de financement des projets étudiants

Programme de financement des projets étudiants Programme de financement des projets étudiants Mission La Fondation du Cégep de La Pocatière est un organisme sans but lucratif qui a pour mission de promouvoir l avancement de l éducation et de la recherche

Plus en détail

Procès-verbal du conseil d agglomération de la Ville de Mont-Tremblant

Procès-verbal du conseil d agglomération de la Ville de Mont-Tremblant 0021 SÉANCE ORDINAIRE du conseil d agglomération, sous la présidence du maire, tenue le à 19 h 30, à l hôtel de ville situé au 1145, rue de Saint-Jovite et à laquelle sont présents les membres suivants

Plus en détail

Adoptée le 1 er décembre 2014

Adoptée le 1 er décembre 2014 VOLETS DE LA POLITIQUE DOMICILIAIRE DE BUCKLAND VOLET 1 : ATTRACTION VOLET 2 : ACCUEIL VOLET 3 : RÉTENTION Adoptée le 1 er décembre 2014 1 PROFIL DE LA CLIENTÈLE CIBLE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE BUCKLAND

Plus en détail

politique familiale et des aînés Politique familiale et des aînés 1

politique familiale et des aînés Politique familiale et des aînés 1 politique familiale et des aînés Politique familiale et des aînés 1 Mai 2012 FPO Table des matières Mot du maire et de la conseillère municipale responsable du volet communautaire.... 5 Une Politique pour

Plus en détail