POLITIQUE DE COMMUNICATION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES NAVIGATEURS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "POLITIQUE DE COMMUNICATION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES NAVIGATEURS"

Transcription

1 3.12 POLITIQUE DE COMMUNICATION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES NAVIGATEURS 1.0 ÉNONCÉ La Commission scolaire des Navigateurs considère que la communication est une partie intégrante de sa gestion. En conséquence, sa politique de communication fixe un cadre de référence où sa culture ainsi que les spécificités des services, des écoles et des centres sont respectées. La CSDN s engage à communiquer, en toute transparence, à ses publics tant à l interne qu à l externe l information relative à ses orientations, ses politiques, ses programmes et ses réalisations. Lorsque la situation le permet, elle privilégie une communication interne qui précède la communication externe. Elle croit à l importance de la rétroinformation provenant de ses employés, de ses clientèles et de ses partenaires. En se dotant d une politique de communication, la commission scolaire souhaite mieux encadrer non seulement ce qui doit être communiqué, mais aussi la façon avec laquelle l information la concernant est véhiculée. Elle utilise ses moyens de communication pour que l image transmise soit conforme à la réalité. 2.0 FONDEMENTS Loi sur l accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels Loi sur l instruction publique Chartes des droits et libertés de la personne québécoise et canadienne Politique de communication de la Commission scolaire des Navigateurs Page 1 de 8

2 3.0 DÉFINITIONS L expression EMPLOYÉS désigne les cadres, les enseignants, les professionnels, les employés de soutien et les stagiaires à l emploi à temps plein ou à temps partiel de la commission scolaire. L expression CLIENTÈLES comprend, outre les élèves et leurs parents, les entreprises et les contribuables qui bénéficient ou qui pourraient bénéficier de services de la commission scolaire. L utilisation du mot PARTENAIRES fait référence aux municipalités, entreprises, industries, associations, regroupements, organismes ou leurs représentants qui transigent avec la commission scolaire. Le PUBLIC INTERNE comprend les employés (cadres, enseignants, professionnels, employés de soutien et stagiaires à temps plein ou partiel) et leurs associations syndicales et professionnelles, les membres du conseil des commissaires, les membres du comité de parents et les membres des conseils d établissement. Le PUBLIC EXTERNE comprend tout ce qui n est pas le public interne, soit les élèves et les parents, les contribuables, les entreprises ou organismes qui transigent avec la commission scolaire (partenaires), les organisations, les associations, les regroupements, les syndicats, la communauté, les instances gouvernementales, les représentants des médias (locaux et nationaux, quotidiens ou périodiques, imprimés ou électroniques) et autres. L expression SITUATION DE CRISE OU D URGENCE signifie un événement négatif ou un changement majeur important, dommageable pour la commission scolaire, qui menace ses objectifs prioritaires, déstabilise la bonne marche de ses activités, limite le temps disponible pour corriger la situation et rétablir la normalité. 4.0 OBJECTFS DE LA POLITIQUE DE COMMUNICATION o Énoncer les principes guidant les orientations et les activités de communication de la commission scolaire et de ses unités administratives. o Départager les responsabilités à cet égard. Politique de communication de la Commission scolaire des Navigateurs Page 2 de 8

3 5.0 PRINCIPES La commission scolaire a retenu deux principes sur lesquels sont fondées ses communications : 5.1 UNE RELATION PRIVILÉGIÉE AVEC LE PUBLIC INTERNE La commission scolaire considère ses employés comme les premiers ambassadeurs de l organisation. En conséquence, elle s attend d eux qu ils participent activement aux processus de consultation et d échanges d information internes, qu ils soient des agents et des relais d information responsables et qu ils respectent la politique de communication mise en place. Parallèlement, la commission scolaire considère avoir envers le public interne, la responsabilité de fournir une information pertinente et diligente sur ses activités, ses projets et ses orientations, et ce, de façon prioritaire par rapport au public externe. Elle croit de plus, qu il est de son ressort de mettre en place des moyens de communication efficaces et respectueux des spécificités des services, des écoles et des centres afin d assurer une compréhension juste des enjeux et des objectifs qu elle vise à atteindre grâce à leur contribution. 5.2 UNE RELATION EFFICACE AVEC LE PUBLIC EXTERNE La commission scolaire fournit au public externe une information fiable, prompte, complète et de qualité sur l organisation, ses programmes et ses activités. Elle demeure à l écoute des besoins et des opinions du public externe et en tient compte dans ses décisions qu elle explique clairement. 6.0 CARACTÉRISTIQUES DE LA COMMUNICATION Les communications de la commission scolaire respectent certaines caractéristiques fondamentales. 6.1 CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES Sans limiter le principe du droit à l expression, toute personne du public interne a le devoir de faire preuve de respect et de loyauté à l égard de la commission scolaire et de contribuer à son développement, à sa réputation, à son efficacité et à son rayonnement. L information issue de la commission scolaire ou de ses employés se doit d être transparente, objective, régulière, complète, rigoureuse et adaptée à la clientèle visée. En tout temps, cette information doit faire preuve d une éthique élevée et cohérente, fidèle aux valeurs prônées par la commission scolaire dans sa planification stratégique. Politique de communication de la Commission scolaire des Navigateurs Page 3 de 8

4 6.2 CARACTÉRISTIQUES SPÉCIFIQUES Concordance : Les messages sont en accord avec la mission de la commission scolaire et les valeurs qu elle prône. Cohérence des messages : Les messages tiennent compte d autres interventions susceptibles d être faites sur les mêmes sujets. Rigueur : Les avis et les opinions exprimés s appuient sur des informations vérifiables et vérifiées. Efficacité des messages : Avant toute émission de message, on utilise un contenu, un langage et un moyen adaptés au public-cible. On choisit le moment jugé le plus propice pour la diffusion d une prise de position. Accessibilité de l information : Toute demande d information est traitée en fonction de son urgence et de sa pertinence. Validation des activités de communication : Afin d assurer une communication cohérente, toutes les activités de communication font l objet d une coordination rigoureuse. Choix du porte-parole : Un porte-parole est choisi en fonction des quatre critères suivants : o sa désignation en tant que porte-parole officiel; o sa crédibilité; o sa disponibilité; o son expertise au regard d un enjeu particulier. 7.0 CHAMPS D APPLICATION La politique de communication s applique aux communications internes, corporatives et en situation de crise ou d urgence auprès de deux catégories de publics : le public interne et le public externe. Politique de communication de la Commission scolaire des Navigateurs Page 4 de 8

5 8.0 RESPONSABILITÉS ET DÉSIGNATION DE PORTE-PAROLE OFFICIELS 8.1 CONSEIL DES COMMISSAIRES Le président du conseil des commissaires est le porte-parole officiel de la commission scolaire. Il représente donc la commission scolaire auprès du public externe et il assume les communications relatives aux représentations de même que les déclarations relatives aux décisions politiques émanant du conseil des commissaires et du comité exécutif. En l absence du président, le vice-président du conseil devient alors le porte-parole de la commission scolaire. Après en avoir reçu la délégation par le président de la commission scolaire, un ou une commissaire peut occasionnellement représenter la commission scolaire lors d un événement public. Un commissaire ou une commissaire peut également faire une déclaration officielle sur mandat accordé par le conseil des commissaires. 8.2 DIRECTION GÉNÉRALE L ensemble des activités de communications relève de la Direction générale qui, en collaboration avec le Service des communications, gère l application de la politique et sa mise à jour. Également, lorsque des situations de crise ou d urgence se présentent, le directeur général et la responsable du Service des communications mettent de l avant la procédure appropriée. Le directeur général est le porte-parole de la commission scolaire pour l ensemble des décisions administratives. 8.3 LE SERVICE DES COMMUNICATIONS Responsabilités générales Le Service des communications doit veiller à la pertinence, l exactitude et la cohérence des communications de la commission scolaire, la nature des outils utilisés et l ampleur de la diffusion, et ce, à l intérieur du cadre fixé par le budget adopté annuellement par le conseil des commissaires Application de la politique de communication Le Service des communications veille à ce que l ensemble des activités de communication soit en harmonie avec les objectifs institutionnels. Conséquemment, il s assure de la diffusion et de la promotion de la politique de communication auprès des diverses unités de la commission scolaire. Politique de communication de la Commission scolaire des Navigateurs Page 5 de 8

6 8.3.3 Plan de communication Le Service des communications coordonne la réalisation et la mise à jour du plan de communication global et du guide des normes graphiques de la commission scolaire Formation professionnelle et éducation des adultes Tout le volet promotionnel et publicitaire des centres d éducation des adultes et de formation professionnelle, des Services éducatifs Adultes, de la formation professionnelle et de la formation continue (SEAFPFC) ainsi que les plans de communication qui les régissent sont sous la responsabilité du SEAFPFC Situation de crise ou d urgence La responsable du Service des communications coordonne avec la Direction générale la directive de situation de crise ou d urgence et s assure auprès des directions d établissement de la compréhension et de la diffusion de cette directive Interventions publiques La responsable du Service des communications a le mandat de soutenir les porte-parole de la commission scolaire dans leurs interventions publiques Relations avec les médias La responsable du Service des communications agit comme relationniste de la commission scolaire auprès des médias et peut, à la demande du directeur général, agir à titre de porte-parole de la commission scolaire pour toute question relevant d une décision administrative Demande d information La responsable du Service des communications doit répondre aux demandes d information générale ou spécifique des médias adressées à la commission scolaire, sous réserve de l application de la Loi sur l accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels. 8.4 DIRECTIONS DES SERVICES Par l entremise de la responsable du Service des communications ou de concert avec cette dernière, les directions de service communiquent aux médias les informations relatives à leur champ de responsabilités. À titre de porte-parole occasionnels de la commission scolaire et en conformité avec les directives mises de l avant par la Direction générale, elles peuvent fournir aux médias les informations relatives à un aspect technique ou fonctionnel sous leur juridiction, en conformité avec le paragraphe Politique de communication de la Commission scolaire des Navigateurs Page 6 de 8

7 8.5 DIRECTIONS D ÉTABLISSEMENT Directions des écoles Avec la collaboration du Service des communications, les directions des écoles assument la promotion de leur établissement et la diffusion de l information provenant de leur établissement, le tout en conformité avec les directives mises de l avant par la Direction générale et le Service des communications. Les directions des écoles s assurent que l information promotionnelle provenant de leur unité administrative soit conforme aux politiques et aux valeurs de la commission scolaire. Les directions des écoles avisent la responsable du Service des communications de leurs communications (demandes d information, invitations, entrevues) avec les médias Directions des centres Les directions des centres s assurent que l information promotionnelle provenant de leur unité administrative soit conforme aux politiques et aux valeurs de la commission scolaire. En accord avec les plans de communication du SEAFPFC et avec la collaboration de l agente d information du SEAFPFC, les directions des centres assument la promotion de leur établissement et la diffusion de l information provenant de leur établissement, le tout en conformité avec les directives mises de l avant par la Direction générale et le Service des communications. Les directions des centres d éducation des adultes et des centres de formation professionnelle avisent l agente d information du SEAFPFC de leurs communications (demandes d information, invitations, entrevues) avec les médias. Les demandes d information des médias concernant des décisions émanant du conseil des commissaires et de la Direction générale doivent être référées à la responsable du Service des Communications de la CSDN. La responsable du Service des communications transmet à l agente d information du SEAFPFC les demandes d information des médias ayant trait à la promotion et la publicité des centres d éducation des adultes, des centres de formation professionnelle, du Service aux entreprises et de la formation continue et de l École des parents. Politique de communication de la Commission scolaire des Navigateurs Page 7 de 8

8 8.6 EMPLOYÉS Les employés de la commission scolaire ont la responsabilité de respecter l éthique professionnelle qui les régit dans leur travail et de s abstenir de toute révélation, au public en général ou à toute autre personne, relative à des éléments de dossiers de la commission scolaire dont ils ont connaissance en raison de leurs fonctions. 9.0 ACTIVITÉS DE COMMUNICATION EXTERNE 9.1 COMMUNICATION ET PUBLICITÉ Pour toute communication avec le public externe (par écrit, par télécopieur, par courrier électronique ou publicité), les employés sont tenus de respecter le guide des normes graphiques. 9.2 ALLOCUTIONS, CONFÉRENCES Un membre du public interne peut être appelé à prononcer une allocution ou participer à une rencontre au nom de la commission scolaire. Il informe le Service des communications des dates et du contenu de son allocution ou de la nature de sa participation. 9.3 PRÉSENTATIONS CORPORATIVES Gestion du logo, de la signature corporative et des couleurs Pour des besoins de présentation aux publics interne et externe, il est de rigueur de respecter le guide des normes graphiques. 9.4 SITE INTERNET Le site Internet de la CSDN a été conçu de façon à être cohérent avec les objectifs corporatifs de la commission scolaire. C est un outil de communication interactif qui exige une vigilance, non seulement en ce qui a trait aux contenus diffusés, mais aussi concernant les éléments graphiques qu on y retrouve. En collaboration avec les Services des ressources en technologie de l information et des communications, le Service des communications gère la mise à jour des informations et détermine les fonctionnalités du site. 9.0 ENTRÉE EN VIGUEUR La présente politique entre en vigueur le jour de son adoption par le conseil des commissaires, soit le 22 mars Politique de communication de la Commission scolaire des Navigateurs Page 8 de 8

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : Politique de gestion des ressources humaines COTE : DP 2005-01 APPROUVÉE PAR : Le Conseil d administration EN VIGUEUR LE : 22 juin 2005 RESPONSABLE DE L APPLICATION

Plus en détail

PROCÉDURE 1. OBJECTIF

PROCÉDURE 1. OBJECTIF PROCÉDURE Code : PR-DG-015-1 Direction responsable : Direction générale Approuvée par : 10 novembre 2010 Présentée et adoptée au comité de direction le : 10 novembre 2010 Entrée en vigueur le : 10 novembre

Plus en détail

MANDAT ET DESCRIPTION DES FONCTIONS

MANDAT ET DESCRIPTION DES FONCTIONS MANDAT ET DESCRIPTION DES FONCTIONS Titre du poste : Nature du poste : DIRECTEUR GÉNÉRAL Poste cadre à temps complet 1 Sommaire des responsabilités : Le directeur général est responsable de la planification

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION Recueil de gestion POLITIQUE Code : 1811-00-10 Nombre de pages : 8 POLITIQUE DE COMMUNICATION Adoptée par le Conseil d administration le 24 août 2016 (Résolution CA-3191) TABLE DES MATIÈRES 1.0 Introduction...

Plus en détail

Politique institutionnelle de gestion des programmes d études

Politique institutionnelle de gestion des programmes d études Politique institutionnelle de gestion des programmes d études Adoptée par le conseil d administration lors de sa 304 e assemblée, le 17 juin 2014 (résolution n o 2718) Dans cette politique, le masculin

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL ÉDITION 2012 NOTE Le présent document prend effet à compter du 1 er avril 2012 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL ÉDITION 2008 NOTE Le présent document prend effet à compter du 15 août 2008 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

P O L I T I Q U E. N o 320. du Conseil scolaire acadien provincial. Adoptée : le 1 er novembre 2014 Page 1 de 7

P O L I T I Q U E. N o 320. du Conseil scolaire acadien provincial. Adoptée : le 1 er novembre 2014 Page 1 de 7 TYPE DE POLITIQUE : TITRE DE LA POLITIQUE : Mode de gestion Communication Adoptée : le 1 er novembre 2014 Page 1 de 7 1. ÉNONCÉ Le Conseil scolaire acadien provincial (CSAP) considère que la communication

Plus en détail

Service des ressources humaines. Politique de santé et de sécurité du travail

Service des ressources humaines. Politique de santé et de sécurité du travail Service des ressources humaines Politique de santé et de sécurité du travail Approuvé par la résolution : Date d entrée en vigueur : Révisé le : CC13/14-05-155 Le 7 mai 2014 Préambule Par la présente politique,

Plus en détail

Commission permanente sur le développement économique et urbain et l habitation

Commission permanente sur le développement économique et urbain et l habitation Commission permanente sur le développement économique et urbain et l habitation Recommandations sur la vente d aliments sur le domaine public (cuisine de rue) LA COMMISSION PERMANENTE SUR LE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Date d'approbation Date modification POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Date d'approbation Date modification TABLE DES MATIÈRES 1.0 Préambule... 1 2.0 Objectifs... 1 3.0 Valeurs organisationnelles...

Plus en détail

COLLEGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE DE COMMUNICATION

COLLEGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE DE COMMUNICATION COLLEGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE DE COMMUNICATION 1055, 116 e Rue Ville de Saint-Georges (Québec) G5Y 3G1 La présente politique a été adoptée par le conseil d'administration

Plus en détail

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada. Rapport de vérification interne

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada. Rapport de vérification interne Affaires autochtones et Développement du Nord Canada Rapport de vérification interne Vérification du contrôle interne en matière de rapports financiers Préparé par la Direction générale des services de

Plus en détail

Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme

Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme DEUXIÈME SESSION TRENTE-NEUVIÈME LéGISLATURE Projet de loi n o 47 Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme Présentation Présenté par M. Laurent Lessard Ministre des Affaires municipales,

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DU PERSONNEL CADRE

POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DU PERSONNEL CADRE 3.5 POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DU PERSONNEL CADRE 1.0 DISPOSITIONS GÉNÉRALES Cette politique détermine certaines règles de gestion applicables au personnel cadre et portant sur les aspects suivants

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMANDITES

POLITIQUE DE COMMANDITES POLITIQUE DE COMMANDITES Adoptée le 12 août 2015 Afin de simplifier le texte, l entité qui soumet la demande est identifiée dans ce document comme «demandeur», qu il s agisse d un organisme, d un événement

Plus en détail

Cahier des clauses techniques et particulières

Cahier des clauses techniques et particulières Marché à procédure adaptée Marché n 001-2016 Article 28 du Code des marchés publics Cahier des clauses techniques et particulières Objet du marché ACCOMPAGNEMENT DE LA COMMISSION NATIONALE DU DEBAT PUBLIC

Plus en détail

CONVENTION de PARTENARIAT. Ville de Châlons-en-Champagne Office de Tourisme de Châlons-en-Champagne

CONVENTION de PARTENARIAT. Ville de Châlons-en-Champagne Office de Tourisme de Châlons-en-Champagne CONVENTION de PARTENARIAT Ville de Châlons-en-Champagne Office de Tourisme de Châlons-en-Champagne ENTRE : - La Ville de Châlons-en-Champagne représentée par son Député-Maire, Monsieur Bruno BOURG-BROC,

Plus en détail

Ordonnance concernant les structures suprarégionales du cycle d'orientation du 12 janvier 2011

Ordonnance concernant les structures suprarégionales du cycle d'orientation du 12 janvier 2011 - 1-411.200 Ordonnance concernant les structures suprarégionales du cycle d'orientation du 12 janvier 2011 Le Conseil d'etat du canton du Valais vu les articles 8, 43, 56, 58 et 59 de la loi sur le cycle

Plus en détail

Plan de classification des documents

Plan de classification des documents Plan de classification des documents Suivi des versions Norme ISO N 15489 Version Date Auteur Modification V2 2013-08-20 Musées de la civilisation Liste des séries du plan 01 Administration et gestion

Plus en détail

Mémoire. Plan de développement durable du Québec. par le. Conseil régional de l environnement de l Abitibi-Témiscamingue

Mémoire. Plan de développement durable du Québec. par le. Conseil régional de l environnement de l Abitibi-Témiscamingue Mémoire Plan de développement durable du Québec par le Conseil régional de l environnement de l Abitibi-Témiscamingue 1 15 février 2005 Conseil régional de l environnement de l Abitibi-Témiscamingue 423,

Plus en détail

PROCÉDURE EN CAS DE TEMPÊTE DE NEIGE OU DE VERGLAS

PROCÉDURE EN CAS DE TEMPÊTE DE NEIGE OU DE VERGLAS PROCÉDURE EN CAS DE TEMPÊTE DE NEIGE OU DE VERGLAS Texte adopté par le Comité exécutif de l'université Laval à sa séance du 23 novembre 2004 (CE-2004-523) La présente procédure vise à préciser les lignes

Plus en détail

POLITIQUE SUR LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE

POLITIQUE SUR LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE POLITIQUE SUR LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 16 FÉVRIER 2015 Politique sur la protection de la vie privée (adoptée 2015-02) Page 1 de 14 TABLE DES MATIÈRES TABLE

Plus en détail

Code d'éthique pour les utilisateurs du réseau informatique et du réseau Internet

Code d'éthique pour les utilisateurs du réseau informatique et du réseau Internet Code d'éthique pour les utilisateurs du réseau informatique et du réseau Internet Version préliminaire Juin 2000 Préambule Les technologies de l information font désormais partie du quotidien. Dans chacun

Plus en détail

TITRE I : LES MISSIONS

TITRE I : LES MISSIONS STATUTS DU DÉPARTEMENT DE LA FORMATION CONTINUE Annexe 4 à la délibération n 39/10 du 23 juillet 2010 TITRE I : LES MISSIONS TITRE II : ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT TITRE III : RÉVISION DES STATUTS -

Plus en détail

André Noël CHAKER Bonne gouvernance dans le sport. Une étude européenne Conseil de l Europe. Voici un bref panorama de la situation en Europe.

André Noël CHAKER Bonne gouvernance dans le sport. Une étude européenne Conseil de l Europe. Voici un bref panorama de la situation en Europe. PANORAMA DE DIFFERENTS SYSTEMES DE GOUVERNANCE DU SPORT : QUELQUES EXEMPLES EUROPEENS Synthèse réalisée d après l étude d André Noël Chaker, Bonne gouvernance dans le sport. Une étude européenne, Edition

Plus en détail

Politique institutionnelle sur la sécurité et la santé psychologique et physique

Politique institutionnelle sur la sécurité et la santé psychologique et physique Politique institutionnelle sur la sécurité et la santé psychologique et physique Adoptée au Conseil d administration du 1 er octobre 2012 TABLE DES MATIÈRES 1. Le préambule 2 2. Les objectifs 2 3. Le champ

Plus en détail

POLITIQUE SUR L INTERNATIONAL

POLITIQUE SUR L INTERNATIONAL Recueil de gestion POLITIQUE Code : 1362-00-14 Nombre de pages : 8 POLITIQUE SUR L INTERNATIONAL Adoptée par le Conseil d administration (Résolution CA-3010) le 14 février 2012 TABLE DES MATIÈRES 1.0 Préambule...

Plus en détail

POLITIQUE EN SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL

POLITIQUE EN SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL POLITIQUE EN SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL SERVICE DES RESSOURCES HUMAINES Adoption : Amendement : C.C.-121-030331 Lorraine\Politique - Loi - Règlement\Politiques\POLITIQUE EN SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL.doc

Plus en détail

POLITIQUE REGIONALE EN FAVEUR DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE

POLITIQUE REGIONALE EN FAVEUR DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE Rapport pour le conseil régional MARS 2016 Présenté par Valerie Pécresse Présidente du conseil régional d'ile-de-france POLITIQUE REGIONALE EN FAVEUR DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE NOUVEAU

Plus en détail

Programme services-conseils (PSC)

Programme services-conseils (PSC) Programme services-conseils (PSC) Dans le présent document, l emploi du masculin pour désigner des personnes n a d autres fins que celle d alléger le texte. Des mesures d aide décrites dans ce programme

Plus en détail

GESTION ET SUIVI DES DONS ET DES PROJETS DE BAnQ SOUTENUS FINANCIÈREMENT PAR LA FONDATION DE BAnQ

GESTION ET SUIVI DES DONS ET DES PROJETS DE BAnQ SOUTENUS FINANCIÈREMENT PAR LA FONDATION DE BAnQ GESTION ET SUIVI DES DONS ET DES PROJETS DE BAnQ SOUTENUS FINANCIÈREMENT PAR LA FONDATION DE BAnQ Partage des responsabilités entre la Fondation de BAnQ et BAnQ BAnQ Orientations générales 1. Aucun soutien

Plus en détail

DIRECTIVE N 01/2009/CM/UEMOA PORTANT CODE DE TRANSPARENCE DANS LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES AU SEIN DE L UEMOA

DIRECTIVE N 01/2009/CM/UEMOA PORTANT CODE DE TRANSPARENCE DANS LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES AU SEIN DE L UEMOA UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ----------------------- Le Conseil des Ministres DIRECTIVE N 01/2009/CM/UEMOA PORTANT CODE DE TRANSPARENCE DANS LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES AU SEIN DE

Plus en détail

ECE/TRADE/C/CEFACT/2016/16. Conseil économique et social. Nations Unies. Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs

ECE/TRADE/C/CEFACT/2016/16. Conseil économique et social. Nations Unies. Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRADE/C/CEFACT/2016/16 Distr. générale 11 février 2016 Français Original : anglais Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs Centre

Plus en détail

ANNEXE 5. Cadre réglementaire de la politique institutionnelle de la recherche

ANNEXE 5. Cadre réglementaire de la politique institutionnelle de la recherche ANNEXE 5 Cadre réglementaire de la politique institutionnelle de la recherche ANNEXE 5 Cadre réglementaire 1. Responsabilités de l établissement et mécanismes de gestion en matière de recherche Le présent

Plus en détail

PRÉSENTATION. Un «grand collège» qui continue de se développer!

PRÉSENTATION. Un «grand collège» qui continue de se développer! PRÉSENTATION Un «grand collège» qui continue de se développer! Voilà le titre qui chapeautait la présentation du plan stratégique 2010 2015 que le conseil d administration avait adopté en juin 2010. Deux

Plus en détail

STATUTS DE L UNION DU CORPS ENSEIGNANT SECONDAIRE GENEVOIS (UCESG)

STATUTS DE L UNION DU CORPS ENSEIGNANT SECONDAIRE GENEVOIS (UCESG) 1 STATUTS DE L UNION DU CORPS ENSEIGNANT SECONDAIRE GENEVOIS (UCESG) Chapitre I : DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Dénomination L «Union du corps enseignant secondaire genevois» (ci-après UNION) fédère

Plus en détail

Cadre de gestion des politiques de BAC

Cadre de gestion des politiques de BAC Cadre de gestion des politiques de BAC Février 2013 2 Cadre de gestion des politiques de BAC 1. Date d entrée en vigueur Ce cadre a été approuvé par le Conseil de direction et entre en vigueur le 4 février

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION

PLAN DE CLASSIFICATION PLAN DE CLASSIFICATION 1000 COORDINATION ET GESTION DE L'ORGANISATION 1100 ORGANISATION ET GESTION ADMINISTRATIVE Cette série comprend les documents relatifs à la constitution et à l'histoire, à la planification,

Plus en détail

Secrétaire général. Votre rôle. Votre profil. Conditions d emploi

Secrétaire général. Votre rôle. Votre profil. Conditions d emploi OFFRE D EMPLOI AFFICHAGE 2016-71 Secrétaire général Votre rôle Sous l autorité de la présidente-directrice générale, le secrétaire général contribue à la réalisation de la mission de l Institut. Il veille

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT GEORGE WESTON LIMITÉE

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT GEORGE WESTON LIMITÉE CHARTE DU COMITÉ D AUDIT de GEORGE WESTON LIMITÉE TABLE DES MATIÈRES 1. RESPONSABILITÉS DU COMITÉ... 1 2. MEMBRES DU COMITÉ... 1 3. PRÉSIDENT DU COMITÉ... 2 4. DURÉE DU MANDAT DE CHAQUE MEMBRE... 2 5.

Plus en détail

Politique d évaluation périodique des programmes de formation de l Université Laval

Politique d évaluation périodique des programmes de formation de l Université Laval Politique d évaluation périodique des programmes de formation de l Université Laval Approuvée : Conseil universitaire (Résolution CU-2015-32) Modifiée : Entrée en vigueur : 19 mars 2015 Responsable : et

Plus en détail

III. Ordre du jour et documentation VII. Secrétariat du PNUD/FNUAP/UNOPS VIII. Secrétariat du Conseil d administration.

III. Ordre du jour et documentation VII. Secrétariat du PNUD/FNUAP/UNOPS VIII. Secrétariat du Conseil d administration. DP/2011/18 Règlement intérieur du Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds des Nations Unies pour la population et du Bureau des Nations Unies pour les services

Plus en détail

POLITIQUE D ENCADREMENT DES UNITÉS DE RECHERCHE

POLITIQUE D ENCADREMENT DES UNITÉS DE RECHERCHE Adoption Résolutions 2000-01-20 CA-216-1795 Modifications Résolutions 2002-09-19 CA-230-2030 (concordance) 2005-02-15 CE-155-692 2005-02-24 CA-245-2303 2006-11-30 CA-255-2478 (concordance) 2012-05-10 CA-297-3066

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE D ADHÉSION

FORMULAIRE DE DEMANDE D ADHÉSION FORMULAIRE DE DEMANDE D ADHÉSION DÉMARCHE ET DOCUMENTS À FOURNIR Afin de devenir membre du ROCGÎM, un organisme communautaire autonome doit remplir une demande d'adhésion dûment complétée et adresser cette

Plus en détail

Municipalité de Piopolis POLITIQUE PORTANT SUR LES COMMUNICATIONS. 11 janvier 2016

Municipalité de Piopolis POLITIQUE PORTANT SUR LES COMMUNICATIONS. 11 janvier 2016 Municipalité de Piopolis POLITIQUE PORTANT SUR LES COMMUNICATIONS 11 janvier 2016 Révisé le 14 août 2017 TABLE DES MATIÈRES Table des matières 1.0 PRÉAMBULE... 3 1.1 Rôle stratégique... 3 1.2 Contexte...

Plus en détail

CHARTE DEONTOLOGIQUE etic 47

CHARTE DEONTOLOGIQUE etic 47 CHARTE DEONTOLOGIQUE etic 47 Préambule Le secteur des Technologies de l Information et de la Communication (T.I.C.) et ses acteurs sur le lot et Garonne (47), sont souvent mal identifiés par les entreprises

Plus en détail

Résolution adoptée par le Conseil des droits de l homme* 17/4 Les droits de l homme et les sociétés transnationales et autres entreprises

Résolution adoptée par le Conseil des droits de l homme* 17/4 Les droits de l homme et les sociétés transnationales et autres entreprises Nations Unies Assemblée générale Distr. générale 6 juillet 2011 Français Original: anglais A/HRC/RES/17/4 Conseil des droits de l homme Dix-septième session Point 3 de l ordre du jour Promotion et protection

Plus en détail

POLITIQUE EN MATIÈRE DE SANTÉ ET DE SÉCURITÉ

POLITIQUE EN MATIÈRE DE SANTÉ ET DE SÉCURITÉ POLITIQUE EN MATIÈRE DE SANTÉ ET DE SÉCURITÉ 10 JUIN 2013 La présente Politique a été adoptée par le conseil d administration le 10 juin 2013. 1. Préambule L adoption de la présente Politique permet au

Plus en détail

POLITIQUE SUR LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ AU TRAVAIL

POLITIQUE SUR LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ AU TRAVAIL DRH P5 CA 452.16 2010 05 11 POLITIQUE SUR LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ AU TRAVAIL DU CÉGEP DE L OUTAOUAIS Notes chronologiques Politique adoptée en vertu de la : Politique sur la santé et la sécurité au travail

Plus en détail

C.A , 26 mars 2014

C.A , 26 mars 2014 POLITIQUE POLITIQUE D ÉDUCATION INTERCULTURELLE SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants ADOPTION : C.A. 411-5.2, 26 mars 2014 DATE : 26 mars 2014 SECTION : Politique NUMÉRO : P201 MODIFICATIONS

Plus en détail

Tâches et responsabilités des membres élus de l AEUSB. Adopté lors de la rencontre du conseil d administration le 4 juillet 2012

Tâches et responsabilités des membres élus de l AEUSB. Adopté lors de la rencontre du conseil d administration le 4 juillet 2012 Tâches et responsabilités des membres élus de l AEUSB Adopté lors de la rencontre du conseil d administration le 4 juillet 2012 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE 3 DEVOIRS ET RESPONSABILITÉS DE TOUS LES ÉLUS

Plus en détail

Adoptée : Le 25 février 2003. En vigueur : Le 25 février 2003. Amendement : Le 22 mars 2005 (CC-2005-080) Section 06

Adoptée : Le 25 février 2003. En vigueur : Le 25 février 2003. Amendement : Le 22 mars 2005 (CC-2005-080) Section 06 Dotation de personnel Adoptée : Le 25 février 2003 En vigueur : Le 25 février 2003 Amendement : Le 22 mars 2005 (CC-2005-080) Section 06 1. But de la politique Le but de la présente politique est de préciser

Plus en détail

Assemblée générale Conseil économique et social

Assemblée générale Conseil économique et social Nations Unies A/66/77 Assemblée générale Conseil économique et social Distr. générale 4 mai 2011 Français Original : anglais Assemblée générale Conseil économique et social Soixante-sixième session Session

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES ADMINISTRATEURS du Fonds de recherche du Québec Société et culture 1

CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES ADMINISTRATEURS du Fonds de recherche du Québec Société et culture 1 CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES ADMINISTRATEURS du Fonds de recherche du Québec Société et culture 1 Adoption : 5 avril 2012 (résolution CA50-2012.04.05-R363) Loi sur le ministère du Conseil exécutif

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Principales responsabilités ~~ Être responsable de l évaluation du rendement, de la rémunération et de

Plus en détail

Règlement de gestion et d organisation. de la société Implenia SA

Règlement de gestion et d organisation. de la société Implenia SA Etat au 19 juin 2014 Règlement de gestion et d organisation de la société Implenia SA 1 BASE ET CONTENU 1.1 Base statutaire et contenu Le présent règlement se fonde sur l art. 716 CO, l art. 716b CO et

Plus en détail

Formation destinée aux nouveaux membres des conseils d établissement. Commission scolaire de Sorel-Tracy Le jeudi 8 octobre 2015

Formation destinée aux nouveaux membres des conseils d établissement. Commission scolaire de Sorel-Tracy Le jeudi 8 octobre 2015 Formation destinée aux nouveaux membres des conseils d établissement Commission scolaire de Sorel-Tracy Le jeudi 8 octobre 2015 1 Contenu de la formation Le conseil d établissement au sein du monde scolaire

Plus en détail

N 9110 DOMAINE : PROCÉDURES En vigueur le : 23 avril 2013 Révisée le : VOIES DE COMMUNICATION

N 9110 DOMAINE : PROCÉDURES En vigueur le : 23 avril 2013 Révisée le : VOIES DE COMMUNICATION Politique N 9110 DOMAINE : PROCÉDURES En vigueur le : 23 avril 2013 Révisée le : VOIES DE COMMUNICATION 1. PRÉAMBULE Attendu que les communications à l intérieur du Conseil doivent être bien structurées

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Service de la santé publique (SSP) No du poste selon décision d'organisation : communautaire (ISC)

CAHIER DES CHARGES. Service de la santé publique (SSP) No du poste selon décision d'organisation : communautaire (ISC) DEPARTEMENT DE LA FORMATION, DE LA JEUNESSE ET DE LA CULTURE Service de l enseignement spécialisé et de l appui à la formation (SESAF) Unité de promotion de la santé et de prévention en milieu scolaire

Plus en détail

POLITIQUE SUR L APPLICATION DES MESURES DISCIPLINAIRES : MESURES ALTERNATIVES, SUSPENSION ET EXPULSION

POLITIQUE SUR L APPLICATION DES MESURES DISCIPLINAIRES : MESURES ALTERNATIVES, SUSPENSION ET EXPULSION N/Réf. : 122-01 POLITIQUE SUR L APPLICATION DES MESURES DISCIPLINAIRES : MESURES ALTERNATIVES, SUSPENSION ET EXPULSION SERVICE DISPENSATEUR : Direction générale PREMIÈRE ADOPTION : (n o résolution) MODIFICATIONS

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE TECHNICIEN EN INDUSTRIE GRAPHIQUE : SYNERGIES PREPRESSE, PRESSE ET DIFFUSION NUMERIQUE

DOSSIER PEDAGOGIQUE TECHNICIEN EN INDUSTRIE GRAPHIQUE : SYNERGIES PREPRESSE, PRESSE ET DIFFUSION NUMERIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION TECHNICIEN

Plus en détail

CONSEIL DE COORDINATION DU PROGRAMME

CONSEIL DE COORDINATION DU PROGRAMME 2 novembre 2000 CONSEIL DE COORDINATION DU PROGRAMME Troisième réunion thématique ad hoc Rio de Janeiro, 14-15 décembre 2000 Point 4.1 de l ordre du jour provisoire Le point sur l évaluation sur cinq ans

Plus en détail

PROFIL DE COMPÉTENCES

PROFIL DE COMPÉTENCES Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008-02 afin d être accessible à toute personne handicapée ou non. Toutes les notices entre accolades

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Adoptée le 14 décembre 2016 TABLE DES MATIERES 1. CONTEXTE... 1 1.1. Démarche... 1 1.2. Mission et valeurs de la MRC... 2 1.3. But et objectifs de la politique de communication...

Plus en détail

RÈGLES DE GESTION INTERNE

RÈGLES DE GESTION INTERNE RÈGLES DE GESTION INTERNE TITRE: NATURE DU DOCUMENT: Règlement Procédure Page 1 de 7 x Politique Directive x C.A. C.E. C.G. Direction générale Résolution 06-318-5.05 Direction x Nouveau document Amende

Plus en détail

Politique de sécurité de l actif informationnel

Politique de sécurité de l actif informationnel Politique de sécurité de l actif informationnel FÉVRIER 2010 Adopté au conseil d administration du Cégep de Sainte-Foy le 22 février 2010. Table des matières Préambule... 3 Section 1 Définitions... 4 Section

Plus en détail

Commission des partenaires du marché du travail. Document d encadrement des Comités consultatifs

Commission des partenaires du marché du travail. Document d encadrement des Comités consultatifs Commission des partenaires du marché du travail Document d encadrement des Comités consultatifs Commission des partenaires du marché du travail Document d encadrement des Comités consultatifs Rédaction

Plus en détail

ENTENTE DE COLLABORATION POUR LES STAGES EN ENSEIGNEMENT ENTRE L UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À TROIS-RIVIÈRES UNE INSTITUTION SCOLAIRE HORS QUÉBEC

ENTENTE DE COLLABORATION POUR LES STAGES EN ENSEIGNEMENT ENTRE L UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À TROIS-RIVIÈRES UNE INSTITUTION SCOLAIRE HORS QUÉBEC ENTENTE DE COLLABORATION POUR LES STAGES EN ENSEIGNEMENT ENTRE L UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À TROIS-RIVIÈRES ET UNE INSTITUTION SCOLAIRE HORS QUÉBEC - 2 - ENTENTE DE COLLABORATION POUR LES STAGES EN ENSEIGNEMENT

Plus en détail

VINGT-DEUXIÈME SESSION. Rome, 23-27 juin 2014 EXAMEN DE L EFFICACITÉ DE L ARRANGEMENT INTERNATIONAL SUR LES FORÊTS. I. Historique

VINGT-DEUXIÈME SESSION. Rome, 23-27 juin 2014 EXAMEN DE L EFFICACITÉ DE L ARRANGEMENT INTERNATIONAL SUR LES FORÊTS. I. Historique Mai 2014 COFO/2014/5.4 F COMITÉ DES FORÊTS VINGT-DEUXIÈME SESSION Rome, 23-27 juin 2014 EXAMEN DE L EFFICACITÉ DE L ARRANGEMENT INTERNATIONAL SUR LES FORÊTS I. Historique 1. L Arrangement international

Plus en détail

VÉRIFICATION DES BÉNÉFICIAIRES INITIATIVE D ADAPTATION ÉCONOMIQUE, INDUSTRIELLE ET COMMUNAUTAIRE POUR LE SECTEUR DU BOIS D ŒUVRE (INAEICB)

VÉRIFICATION DES BÉNÉFICIAIRES INITIATIVE D ADAPTATION ÉCONOMIQUE, INDUSTRIELLE ET COMMUNAUTAIRE POUR LE SECTEUR DU BOIS D ŒUVRE (INAEICB) VÉRIFICATION DES BÉNÉFICIAIRES INITIATIVE D ADAPTATION ÉCONOMIQUE, INDUSTRIELLE ET COMMUNAUTAIRE POUR LE SECTEUR DU BOIS D ŒUVRE (INAEICB) Rapport de vérification Préparé par CONSEILS ET VÉRIFICATION CANADA

Plus en détail

Marketing social et communication externe dans le secteur social et médico-social

Marketing social et communication externe dans le secteur social et médico-social Marketing social et communication externe dans le secteur social et médico-social Les échanges de bonnes pratiques dans le secteur social et médico-social trouvent aujourd hui un vecteur privilégié au

Plus en détail

NORME EXIGENCES 1. SYSTÈME DE GESTION DE LA

NORME EXIGENCES 1. SYSTÈME DE GESTION DE LA S Ces normes et les exigences qui s y rattachent servent de cadre aux collèges de l Ontario en vue d évaluer le degré de conformité de leurs mécanismes d assurance de la qualité. Ces normes et ces exigences

Plus en détail

Procédure DIRECTION DES COMMUNICATIONS ET DES RELATIONS PUBLIQUES. Procédure des relations avec les médias

Procédure DIRECTION DES COMMUNICATIONS ET DES RELATIONS PUBLIQUES. Procédure des relations avec les médias Procédure DIRECTION DES COMMUNICATIONS ET DES RELATIONS PUBLIQUES Procédure des relations avec les médias Numéro : DCRP2014-002 Destinataires : Membres du conseil d administration, gestionnaires, membres

Plus en détail

CONCOURS 2015 DU FONDS COLLÈGE-INDUSTRIE POUR L INNOVATION VOLET 1 : INFRASTRUCTURE DE RECHERCHE INVITATION À SOUMETTRE DES PROPOSITIONS

CONCOURS 2015 DU FONDS COLLÈGE-INDUSTRIE POUR L INNOVATION VOLET 1 : INFRASTRUCTURE DE RECHERCHE INVITATION À SOUMETTRE DES PROPOSITIONS CONCOURS 2015 DU FONDS COLLÈGE-INDUSTRIE POUR L INNOVATION VOLET 1 : INFRASTRUCTURE DE RECHERCHE INVITATION À SOUMETTRE DES PROPOSITIONS DESCRIPTION Le Fonds collège-industrie pour l innovation (FCII)

Plus en détail

POLITIQUE GOUVERNEMENTALE RELATIVE À L EMPLOI ET À LA QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE DANS L ADMINISTRATION

POLITIQUE GOUVERNEMENTALE RELATIVE À L EMPLOI ET À LA QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE DANS L ADMINISTRATION POLITIQUE GOUVERNEMENTALE RELATIVE À L EMPLOI ET À LA QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE DANS L ADMINISTRATION Politique gouvernementale relative à l emploi et à la qualité de la langue française dans l Administration

Plus en détail

Services de santé en français en Ontario et la Loi sur les services en français

Services de santé en français en Ontario et la Loi sur les services en français Services de santé en français en Ontario et la Loi sur les services en français Présentation au RLISS Waterloo Wellington 20 août 2009 François Boileau Commissaire But de la rencontre Connaître vos défis

Plus en détail

Reconnaissance du temps de travail 173 heures Rappel de quelques éléments essentiels

Reconnaissance du temps de travail 173 heures Rappel de quelques éléments essentiels Reconnaissance du temps de travail 173 heures Rappel de quelques éléments essentiels 1. Des 173 heures, 20 % sont consacrées à des activités de concertation inhérentes à la vie pédagogique des programmes

Plus en détail

Forum sur la démocratie et la gouvernance des commissions scolaires 20 et 21 février 2008

Forum sur la démocratie et la gouvernance des commissions scolaires 20 et 21 février 2008 C O N S E I L S U P É R I E U R D E L É D U C A T I O N Forum sur la démocratie et la gouvernance des commissions scolaires 20 et 21 février 2008 Présentation des positions du Conseil supérieur de l éducation

Plus en détail

PROCÉDURE. Code : PR-DEU-002-1. Direction responsable : Direction de l enseignement universitaire

PROCÉDURE. Code : PR-DEU-002-1. Direction responsable : Direction de l enseignement universitaire Code : PR-DEU-002-1 PROCÉDURE Direction responsable : Direction de l enseignement universitaire Présentée et adoptée au comité de direction le : 10 novembre 2011 Entrée en vigueur le : 10 novembre 2011

Plus en détail

LA VALEUR ACCORDÉE AU JUGEMENT PROFESSIONNEL DES ENSEIGNANTS

LA VALEUR ACCORDÉE AU JUGEMENT PROFESSIONNEL DES ENSEIGNANTS LA VALEUR ACCORDÉE AU JUGEMENT PROFESSIONNEL DES ENSEIGNANTS Questions et éléments de réponse Principales références dans les encadrements ministériels Question Éléments de réponse 1) En quoi consiste

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION DERNIÈRES MODIFICATIONS : Révisée le 31 mars 2016 Adoptée le 29 mars 2011 0 1. OBJECTIFS DE LA POLITIQUE DE COMMUNICATION La présente politique de communication vise à établir

Plus en détail

convenablement médiatisées et gérées dans un sens qui favorisera l efficacité de tout le processus d assistance humanitaire.

convenablement médiatisées et gérées dans un sens qui favorisera l efficacité de tout le processus d assistance humanitaire. ECHO La première mission d ECHO est le financement de la distribution concertée de l aide humanitaire et de la protection de la Communauté par l'intermédiaire d organisations humanitaires partenaires,

Plus en détail

Charte des étudiantes et des étudiants

Charte des étudiantes et des étudiants Approbation par le Conseil d administration du XXX 1. Préambule Les étudiantes et les étudiants étant membres à part entière de la communauté universitaire de la Télé-université (ci-après désignée «l Université»),

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES ADMINISTRATEURS ET DES DIRIGEANTS DE LA SOCIÉTÉ DES TRAVERSIERS DU QUÉBEC

CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES ADMINISTRATEURS ET DES DIRIGEANTS DE LA SOCIÉTÉ DES TRAVERSIERS DU QUÉBEC CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES ADMINISTRATEURS ET DES DIRIGEANTS DE LA SOCIÉTÉ DES TRAVERSIERS DU QUÉBEC SECTION 1 : Objet et champ d application 1.1 Le présent code a pour objet de préserver et

Plus en détail

POLITIQUE D ACCUEIL ET D INTÉGRATION DU NOUVEAU PERSONNEL

POLITIQUE D ACCUEIL ET D INTÉGRATION DU NOUVEAU PERSONNEL DRH - P6 CA 489.22 2013 11 26 POLITIQUE D ACCUEIL ET D INTÉGRATION DU NOUVEAU PERSONNEL DU CÉGEP DE L OUTAOUAIS Note chronologique Politique d accueil et d intégration du nouveau personnel adoptée le 26

Plus en détail

PROJET DE DECRET. portant statut particulier du cadre d emplois des rédacteurs territoriaux

PROJET DE DECRET. portant statut particulier du cadre d emplois des rédacteurs territoriaux PROJET DE DECRET portant statut particulier du cadre d emplois des rédacteurs territoriaux Public concerné : Fonctionnaires territoriaux de la filière administrative. Objet : Intégration du cadre d emplois

Plus en détail

Politique de santé et sécurité au travail

Politique de santé et sécurité au travail Règle de gestion politique Politique de santé et sécurité au travail Responsabilité de gestion : Direction des ressources humaines Date d approbation : 2014.11.24 C.A. C.E. Direction générale Direction

Plus en détail

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS DCAC P1 CA 423-11 2006 04 13 POLITIQUE DES COMMUNICATIONS DU CÉGEP DE L OUTAOUAIS Notes chronologiques Adoptée le 17 septembre 2003. Politique sur les communications du Cégep de l Outaouais adoptée le

Plus en détail

Loi pour assurer l occupation et la vitalité des territoires

Loi pour assurer l occupation et la vitalité des territoires DEUXIÈME SESSION TRENTE-NEUVIÈME LéGISLATURE Projet de loi n o 34 Loi pour assurer l occupation et la vitalité des territoires Présentation Présenté par M. Laurent Lessard Ministre des Affaires municipales,

Plus en détail

Révision de la numérotation des règlements

Révision de la numérotation des règlements Révision de la numérotation des règlements Veuillez prendre note qu un ou plusieurs numéros de règlements apparaissant dans ces pages ont été modifiés depuis la publication du présent document. En effet,

Plus en détail

C o m m i s s i o n s c o l a i r e d e s H a u t s B o i s d e - l O u t a o u a i s

C o m m i s s i o n s c o l a i r e d e s H a u t s B o i s d e - l O u t a o u a i s Adopté par le conseil des commissaires le mercredi 28 octobre 2009 C o m m i s s i o n s c o l a i r e d e s H a u t s B o i s d e - l O u t a o u a i s TABLE DES MATIÈRES Page titre 1 Table des matières

Plus en détail

Politique de dotation

Politique de dotation SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures Politique de dotation Adoption Instance/Autorité Date Résolution(s) Conseil d administration 25 juin 1991 116-CA-1823 Modification(s)

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC Loi sur la Régie de l assurance maladie du Québec (L.R.Q., c. R-5, a. 14 et a. 15 ; 2007, c. 21, a. 9 et a. 11) SECTION I DISPOSITIONS GÉNÉRALES

Plus en détail

Cégep du Vieux Montréal. Politique de disponibilité des enseignants Auprès des élèves (12H/35F)

Cégep du Vieux Montréal. Politique de disponibilité des enseignants Auprès des élèves (12H/35F) Cégep du Vieux Montréal Politique de disponibilité des enseignants Auprès des élèves (12H/35F) Adoptée lors de la 273 e assemblée (régulière) du conseil d administration le 18 juin 1997 Introduction -

Plus en détail

BEAUBOIS POLITIQUE DE VALORISATION DU TRAVAIL SCOLAIRE AU SECONDAIRE

BEAUBOIS POLITIQUE DE VALORISATION DU TRAVAIL SCOLAIRE AU SECONDAIRE BEAUBOIS POLITIQUE DE VALORISATION DU TRAVAIL SCOLAIRE AU SECONDAIRE 1. Contexte - travail scolaire et projet éducatif Le travail scolaire occupe une place de choix dans le projet éducatif de Beaubois,

Plus en détail

Chantier Ressources humaines Structure de consultation

Chantier Ressources humaines Structure de consultation Conscient que la pénurie de main-d œuvre actuelle et future représente tout un défi pour l ensemble du réseau de la santé et des services sociaux afin d assurer des services et des soins de qualité à la

Plus en détail

POLITIQUE Politique institutionnelle relative aux chaires

POLITIQUE Politique institutionnelle relative aux chaires POLITIQUE 2500-012 TITRE : APPROUVÉE PAR : Conseil d administration Résolution : CA-2002-09-30-08 Entrée en vigueur : 30 septembre 2002 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 2 1. DÉFINITIONS ET RESPONSABILITÉS...

Plus en détail

Procédure de traitement des plaintes pour l installation

Procédure de traitement des plaintes pour l installation Procédure de traitement des plaintes pour l installation Dans le but d assurer l amélioration continue de la qualité des services de garde éducatifs à l enfance, le CPE La Grande Ourse s est doté d une

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Décret n o 2014-1420 du 27 novembre 2014 relatif à l encadrement des périodes

Plus en détail