Enjeux - Gestion de patrimoine CFA-Québec 4 février Denis Preston, CPA, CGA, FRM, Pl. fin.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Enjeux - Gestion de patrimoine CFA-Québec 4 février 2015. Denis Preston, CPA, CGA, FRM, Pl. fin."

Transcription

1 Enjeux - Gestion de patrimoine CFA-Québec 4 février 2015 Denis Preston, CPA, CGA, FRM, Pl. fin.

2 2 Enjeux - Gestion de patrimoine 1.La planification financière personnelle 2.Finance personnelle versus finance institutionnelle 3.Exemple d application : la retraite

3 3 1. Définition de la planification financière de l IQPF et du FPSC «La planification financière est un processus comportant plusieurs étapes qui consiste à évaluer de façon rigoureuse la situation financière personnelle d un individu, à la comparer à la situation future souhaitée, puis à élaborer des stratégies adaptées aux besoins et aux priorités de cet individu qui lui permettront d atteindre ses objectifs en visant l allocation optimale de ses ressources. Il faut tenir compte de l interdépendance des différents domaines d intervention en planification financière dans la formulation des stratégies appropriées»

4 4 Domaines d'intervention Aspects légaux Successions Assurance et gestion des risques Finances Fiscalité Placement Retraite

5 5 2. Finance personnelle versus finance institutionnelle Processus de décision Perception du risque Horizon de temps (besoin en flux monétaires) Institutionnelle «rationnel» maximisation de la richesse Risque = écart-type, corrélation, VàR Gestion par le passif Durée Couverture Etc. Personnelle «émotionnel» maximisation du bien-être finance comportementale RVER Perte (théorie de la perspective) Fluctue selon : Les phases de vie L état de santé Le marché Frais de gestion Faible Élevé Fiscalité Peu importante Importante TEMI

6 6 La perception

7 7 Les choix des individus varient selon le contexte 1. En plus de ce que vous possédez déjà, on vous a donné $. On vous demande maintenant de choisir entre : a. Un gain assuré de $ b. 50 % de probabilité de gagner $ et 50 % de probabilité de ne rien gagner 2. En plus de ce que vous possédez déjà, on vous a donné $. On vous demande maintenant de choisir entre : a)une perte assurée de $ b)50 % de probabilité de perdre $ et 50 % de probabilité de ne rien perdre

8 8 Thaler & Sunstein : Nudge, Improving Decisions About Health, Wealth, and Happiness Un bâton et une balle coûtent 1,10 $ au total. Si le bâton coûte 1 $ de plus que la balle. Quel est le prix de la balle? Si 5 machines produisent en 5 minutes 5 appareils électriques, combien de temps prendront 100 machines pour produire 100 appareils? Une plante aquatique double de volume chaque jour. Si cela prend 48 jours pour couvrir la superficie du lac. Combien de jours cela prendra-t-il pour couvrir la moitié de la superficie du lac?

9 9 Portefeuille de placement ou situation globale du client? Composante Régime de retraite, (incluant la RRQ?) Actions de société privée ou option Résidence personnelle Emprunt incluant hypothèque Observations Si prestations déterminées = titre de créance Si cotisations déterminées = selon les placements choisis par le participant Titre de participation Position longue en immobilier? Position courte en titre de créance?

10 10 Le risque émotionnel : les individus n obtiennent pas le rendement de leurs fonds communs Période Rendement S&P500 9,3 % Rendement moyen des fonds gérés activement 8,1 % Rendement moyen des investisseurs 6,6 % Ils achètent des fonds d action après une hausse du marché Ils les vendent après une baisse du marché Source : Credit Suisse Global Investment Returns Yearbook-2014

11 11 La perception varie selon le contexte $3 000 Inflation = coût plus élevé 1% 2% 3% $1 200 Perte du pouvoir d achat 1% 2% 3% $2 500 $1 000 $2 000 $800 $1 500 $600 $1 000 $400 $500 $200 $ $

12 12 Taux effectif d imposition, source CQFF

13 13 Lequel de ces portefeuilles correspond le mieux au profil (50 % - 50 %) d'un client? Portefeuille A B REER Titres de créance $ $ Titres de participation $ - $ Non enregistré Titres de créance $ - $ Titres de participation $ $ Total $ $

14 14 Répartition en terme de pouvoir d'achat Portefeuille A B REER Titres de créance $ $ Titres de participation $ - $ Moins 40 % dû aux impôts $ $ Après impôts $ $ Non enregistré Titres de créance $ - $ Titres de participation $ $ Total $ $ % en titres de participation 50,00% 62,50% Stephen M. Horan recommande d utiliser la valeur présente des flux monétaires, Principles of after-tax asset allocation, CFA Institute, January 2007.

15 15 Répartition en terme de pouvoir d'achat Portefeuille A B C REER Titres de créance $ $ $ Titres de participation $ - $ - $ Moins 40 % dû aux impôts $ $ $ Après impôts $ $ $ Non enregistré Titres de créance $ - $ $ Titres de participation $ $ $ Total $ $ $ % en titres de participation 50,00% 62,50% 50,00% Stephen M. Horan recommande d utiliser la valeur présente des flux monétaires, Principles of after-tax asset allocation, CFA Institute, January 2007.

16 16 L importance des phases de vie Risque Accumulation Décaissement Décès Volatilité des marchés Prématuré : Testament; Assurance-vie Permet d acheter après une correction (rééquilibrage) Survie : Testament Mandat Rente viagère : RRQ, PSV, RPA, etc. Taux de décaissement Hypothèque inversée Diminue l espérance de vie du portefeuille

17 17 Exemple d ancrage : «The annuity Puzzle» La quasi-totalité des personnes qui reçoivent une rente d un régime de retraite à prestations déterminées ne changerait pas leur situation en échange d une somme forfaitaire. Pourtant, si ces mêmes personnes avaient plutôt un REER, ils ne seraient pas prêts à échanger leur capital (ou une partie de celui-ci) contre une rente viagère. Source : Brown, Kling, Mullainathan et Wrobel, Why Don't the People Insure Late Life Consumption? A Framing Explanation of the Under-Annuitization Puzzle, janvier 2008.

18 18 Rente ou garantie de retrait? Flux monétaires comparés (homme), capital de $ Âge à l achat (déc. 2014) Rente viagère avec période garantie de 15 ans Fonds distincts avec garantie de retrait de 4 % 65 ans $ $ 70 ans $ $ S il y a achat à 70 ans : Le flux monétaire garantie de la rente viagère est supérieur de 69 % à celui du FDGR de 4 %. L achat d une rente viagère (garantie 16 ans) avec une somme de $ garantit un flux monétaire de $ à vie et le remboursement du capital (16 X $ = $).

19 19 3. Exemple d application : la retraite Exemples de probabilité de survie, Normes d hypothèses de projection de l IQPF 2014 Âge actuel 20 % 50 % Homme Femme Un membre du couple Homme Femme

20 20 Probabilité de survie Elle varie aussi selon : L usage ou non du tabac; Le revenu; La scolarité. Espérance de vie pour une personne de 25 ans selon le revenu ( ) Décile H F Plus bas ième Plus élevé Source : Statistiques Canada

21 21 Capital nécessaire à 65 ans pour produire un revenu de $ indexé à l'inflation Année de la prise de retraite Années à la retraite Rendement réel après frais 1,5 % 2,0 % 2,5 % 3,0 % Homme , $ $ $ $ , $ $ $ $ , $ $ $ $ IQPF 20 % 27, $ $ $ $

22 22 Capital nécessaire à 65 ans pour produire un revenu de $ indexé à l'inflation Année de la prise de retraite Années à la retraite Rendement réel après frais 1,5 % 2,0 % 2,5 % 3,0 % Femme , $ $ $ $ , $ $ $ $ , $ $ $ $ IQPF 20 % 31, $ $ $ $

23 23 L impact de la volatilité En période d'accumulation, la volatilité des marchés peut être une opportunité. En période de décaissement, la volatilité des marchés devient une ennemie.

24 24 Évolution d un portefeuille avec rendement constant de 4 % Âge Capital Rendement Retrait $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ 96 - $ - $ - $

25 25 Perte de 10 %, puis rendement constant de 4 % Âge Capital Rendement Retrait indexé $ ( ) $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ 529 $ $

26 26 Rendement constant de 2,938 % Âge Capital Rendement Retrait indexé $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ 392 $ $

27 27 Volatilité des marchés et risque de survivre à ses placements Une loi gamma permet de combiner une simulation Monte-Carlo et l espérance de vie (moyenne de rendement de 5 %). Source Milevsky : The Calculus of Retirement Income Retraits (indexés à l inflation) annuels en % du capital de départ 3,0 % 3,5 % 4,0 % 4,5 % 5,0 % 5,5 % 6,0 % Probabilité de survivre à ses placements % 18 % 24 % 30 % 36 % 42 % 48 % % 14 % 19 % 24 % 29 % 35 % 40 % 70 7 % 10 % 13 % 17 % 22 % 26 % 31 % Âge de prise de la retraite Homme Femme Probabilité de survivre à ses placements % 22 % 29 % 36 % 43 % 50 % 57 % % 18 % 24 % 30 % 36 % 42 % 48 % % 14 % 19 % 24 % 29 % 35 % 40 %

28 28 Liste de vérification pour une analyse de retraite Inspiré de Behavioral Finance and the Post-Retirement Crisis by Shlomo Bernartzi : Est-ce que la stratégie est formulé en terme de revenu mensuel? Est-ce que la stratégie est compatible avec le fait que les retraités sont très sensibles aux pertes? Est-ce que les décisions ont été prises avant la diminution des capacités mentales? Est-ce que les comptes sont appariés avec les besoins? Est-ce que l option par défaut convient aux clients?

Comment aider nos clients à épargner davantage? Denis Preston, CPA, CGA, FRM, Pl.fin.

Comment aider nos clients à épargner davantage? Denis Preston, CPA, CGA, FRM, Pl.fin. Comment aider nos clients à épargner davantage? Denis Preston, CPA, CGA, FRM, Pl.fin. Comment aider nos clients à épargner davantage? 1. Diagnostic : L échec de l approche traditionnelle? 2. Solution :

Plus en détail

La retraite: Un équilibre à trouver

La retraite: Un équilibre à trouver La retraite: Un équilibre à trouver Préparé par Aon Hewitt Présentée par Mélanie Beauvais Le 31 mai 2013 Aon Hewitt inc., 2013. Tous droits réservés. Ordre du jour Les grandes questions Le ratio de remplacement

Plus en détail

L assurance dans la planification de la retraite

L assurance dans la planification de la retraite Carl Yergeau, MBA, CPA, CMA, Pl. Fin. Analyste Service de planification financière avancée L assurance dans la planification de retraite L assurance dans la planification de la retraite 2 octobre 2014

Plus en détail

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt Introduction des comptes d épargne libre d impôt Comptes d épargne libre d impôt Une nouvelle façon d épargner Les comptes d épargne libre d impôt ont été introduits par le gouvernement fédéral dans le

Plus en détail

Préparé pour : M. Hubert REER Par : Jean Le Conseiller

Préparé pour : M. Hubert REER Par : Jean Le Conseiller Préparé pour : M. Hubert REER Par : Jean Le Conseiller Planiste Ltée. 485 McGill, Bureau 400 - Montréal (Québec) H2Y 2H4 Téléphone :(514) 904-0934 - Sans frais :1 (866) 904-0934 - Télécopieur :(514) 904-0936

Plus en détail

OBJECTIFS DE L ÉTUDE

OBJECTIFS DE L ÉTUDE PRESTATIONS DES RÉGIMES DE RETRAITE ET COUVERTURE DES BESOINS DES RETRAITÉS Luc Godbout, Suzie St-Cerny et Marie-Andrée Babineau Université de Sherbrooke OBJECTIFS DE L ÉTUDE 2 1. Quantifier l importance

Plus en détail

Les comptes d épargne libre d impôt. Une nouvelle façon d épargner

Les comptes d épargne libre d impôt. Une nouvelle façon d épargner Les comptes d épargne libre d impôt Une nouvelle façon d épargner Définition du CELI Un compte où le revenu de placement n est pas imposable Un niveau de cotisation annuelle maximal de 5 000 $ Les montants

Plus en détail

Guide de l'utilisateur NaviPlan : Calculatrices (Volume II sur VI)

Guide de l'utilisateur NaviPlan : Calculatrices (Volume II sur VI) Guide de l'utilisateur NaviPlan : Calculatrices (Volume II sur VI) Version canadienne - NaviPlan v15.0 Droits d'auteur et droits de marques de commerce Droit d'auteur 2013-2014 Advicent LP et ses filiales

Plus en détail

RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE...

RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... INTRODUCTION MODULE I HISTORIQUE 2 RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... 2 3 HISTORIQUE QUÉBÉCOIS... 3 4 LA LOI 188 ET LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... 4 4.1 Objectifs de la loi... 4 4.2 Le

Plus en détail

Cas. Option 2 1 890 $ par mois avec pension de conjoint survivant de 75 %

Cas. Option 2 1 890 $ par mois avec pension de conjoint survivant de 75 % Cas James, un CFP professionnel, rencontre Todd et Nadine Paulson, qui sont tous deux âgés de 58 ans. Les deux conjoints travaillent pour ABC Financial, une institution financière fédérale, depuis de nombreuses

Plus en détail

Le salon des résidents Les 6 & 13 juillet 2012 Sherbrooke

Le salon des résidents Les 6 & 13 juillet 2012 Sherbrooke Le salon des résidents Les 6 & 13 juillet 2012 Sherbrooke Démystifier l industrie financière Par : Martin Roy, BAA, CIM md, Conseiller en gestion de patrimoine Marie-Eve Tanguay, BAA, Associée Principale

Plus en détail

Qu est-ce que l effet de levier?

Qu est-ce que l effet de levier? EMPRUNTER POUR INVESTIR : CE N EST PAS POUR TOUT LE MONDE Qu est-ce que l effet de levier? L effet de levier consiste à investir en empruntant une partie ou la totalité des sommes. De cette façon, vous

Plus en détail

LES CLÉS D UNE RETRAITE PLUS SÛRE

LES CLÉS D UNE RETRAITE PLUS SÛRE LES CLÉS D UNE RETRAITE PLUS SÛRE CFA Institute est à l avant-garde du comportement éthique dans les marchés d investissement et une source de connaissances respectée au sein de la communauté financière

Plus en détail

Assurez votre avenir et celui de vos proches. SwissLife Retraite. Contrat individuel d assurance sur la vie, libellé en unités de compte et en euros

Assurez votre avenir et celui de vos proches. SwissLife Retraite. Contrat individuel d assurance sur la vie, libellé en unités de compte et en euros Assurez votre avenir et celui de vos proches SwissLife Retraite Contrat individuel d assurance sur la vie, libellé en unités de compte et en euros 2 SwissLife Retraite Les de SwissLife Retraite Une épargne

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Maryse Mc Mahon CA, CMA, Pl. fin., M. Fisc. SCF Fédération de l UPA du Centre-du-Québec Plan de la présentation Introduction Situation financière Situation fiscale Situation à la retraite Situation au

Plus en détail

À la hauteur de vos projets

À la hauteur de vos projets INVESTIR Banque Nationale À la hauteur de vos projets INVESTIR Banque Nationale 01 Que sont les Portefeuilles de revenu mensuel? Une façon simple de percevoir une distribution régulière. Six portefeuilles

Plus en détail

Portefeuilles de revenu mensuel Banque Nationale. À la hauteur de vos projets

Portefeuilles de revenu mensuel Banque Nationale. À la hauteur de vos projets Portefeuilles de revenu mensuel Banque Nationale À la hauteur de vos projets 03 Que sont les Portefeuilles de revenu mensuel? Une façon simple de percevoir une distribution régulière. Six portefeuilles

Plus en détail

Planification financière. Processus de cueillette de données Première rencontre

Planification financière. Processus de cueillette de données Première rencontre Planification financière Processus de cueillette de données Première rencontre Pourquoi cette démarche? Pourquoi la planification financière? C est la pierre angulaire du succès financier Pourquoi autant

Plus en détail

Incorporation de ma pratique

Incorporation de ma pratique Incorporation de ma pratique Sujet Incorporation : mythe ou réalité Avantages et désavantages Salaire ou dividende Taux d impôts des particuliers et des compagnies RRQ dans le contexte de l incorporation

Plus en détail

Stratégie d assurance retraite

Stratégie d assurance retraite Stratégie d assurance retraite Département de Formation INDUSTRIELLE ALLIANCE Page 1 Table des matières : Stratégie d assurance retraite Introduction et situation actuelle page 3 Fiscalité de la police

Plus en détail

Revenus de retraite. Produits de décaissement Rentes, FERR et FRV

Revenus de retraite. Produits de décaissement Rentes, FERR et FRV Revenus de retraite Produits de décaissement Rentes, FERR et FRV Produits de décaissement Profiter pleinement de votre nouveau mode de vie sans inquiétude financière Depuis des années, vous épargnez pour

Plus en détail

RENTE À CONSTITUTION IMMÉDIATE

RENTE À CONSTITUTION IMMÉDIATE À L USAGE EXCLUSIF DES conseillers RENTE À CONSTITUTION IMMÉDIATE SURMONTER LES OBJECTIONS La vie est plus radieuse sous le soleil Vue d ensemble Les rentes à constitution immédiate sont un puissant outil

Plus en détail

Introduction. géré par CI Investments Inc. émis par la Sun Life du Canada, compagnie d assurance-vie

Introduction. géré par CI Investments Inc. émis par la Sun Life du Canada, compagnie d assurance-vie Introduction géré par CI Investments Inc. émis par la Sun Life du Canada, compagnie d assurance-vie Ordre du jour La Série SunWise Essentiel 2 aperçu du produit avantages solutions de placement Outils

Plus en détail

Étude de cas n o 1. Paul intègre un CELI à son portefeuille d épargne pour la retraite. Des solutions qui cliquent. Vers une meilleure retraite

Étude de cas n o 1. Paul intègre un CELI à son portefeuille d épargne pour la retraite. Des solutions qui cliquent. Vers une meilleure retraite Vers une meilleure retraite Étude de cas n o 1 Section header 1 Section header 2 Des solutions qui cliquent Étude de cas n o 1 Paul intègre un CELI à son portefeuille d épargne pour la retraite À l intention

Plus en détail

La retraite de nos enfants Colloque Question-Retraite Centre Mont-Royal, Montréal

La retraite de nos enfants Colloque Question-Retraite Centre Mont-Royal, Montréal La retraite de nos enfants Colloque Question-Retraite Centre Mont-Royal, Montréal Georges Langis Actuaire en chef Régie des rentes du Québec 27 septembre 2012 2 Une projection*! Niveau de remplacement

Plus en détail

Les comptes d épargne libre d impôt Un excellent incitatif pour épargner

Les comptes d épargne libre d impôt Un excellent incitatif pour épargner Les comptes d épargne libre d impôt Un excellent incitatif pour épargner Discours du budget 2008 De quoi s agit-il? Un compte où les cotisations sont versées en dollars après impôt et les retraits sont

Plus en détail

Les revenus à la retraite : des différences entre les Québécoises et les Québécois

Les revenus à la retraite : des différences entre les Québécoises et les Québécois Les revenus à la retraite : des différences entre les Québécoises et les Québécois 80e Congrès annuel de l Association francophone pour le savoir - Colloque de l Institut de la statistique du Québec (ISQ)

Plus en détail

Comment tirer le maximum de votre CELI

Comment tirer le maximum de votre CELI Comment tirer le maximum de votre CELI STRATÉgie placements et fiscalité n o 17 Le Compte d épargne libre d impôt (CELI) est un excellent instrument d épargne, mais il faut savoir dans quelles circonstances

Plus en détail

EssentIA. REER collectif. Rencontre d adhésion

EssentIA. REER collectif. Rencontre d adhésion EssentIA REER collectif Rencontre d adhésion Ordre du jour Introduction Caractéristiques de votre régime Planifiez votre retraite en deux temps, trois mouvements! Étape 1 : Fixez-vous un objectif de retraite

Plus en détail

MÉTHODOLOGIE DE PLANIFICATION FINANCIÈRE

MÉTHODOLOGIE DE PLANIFICATION FINANCIÈRE MÉTHODOLOGIE DE PLANIFICATION FINANCIÈRE Les outils de planification MeDirect proposent des solutions de planification d investissement en ligne qui fournissent des projections de votre patrimoine et des

Plus en détail

Rapport sur les PME Repenser les REER pour les propriétaires d entreprises : Pourquoi le versement d un salaire n est peut-être pas la meilleure idée

Rapport sur les PME Repenser les REER pour les propriétaires d entreprises : Pourquoi le versement d un salaire n est peut-être pas la meilleure idée le 19 octobre 2010 Jamie Golombek 1 CA, CPA, CFP, CLU, TEP Directeur général de la planification fiscale et successorale Gestion privée de patrimoine CIBC Jamie.Golombek@cibc.com Résumé On recommande habituellement

Plus en détail

Retour sur la rencontre «Connaître et comprendre le fonctionnement du régime de retraite» Objectifs de la rencontre

Retour sur la rencontre «Connaître et comprendre le fonctionnement du régime de retraite» Objectifs de la rencontre Régime de retraite des employées et employés de l Université de Sherbrooke (RRUS) Me familiariser avec la planification de la retraite Mélissa Cyr Conseillère (Régime de retraite) Automne 2015 Objectifs

Plus en détail

LE FRACTIONNEMENT DU REVENU DE PENSION

LE FRACTIONNEMENT DU REVENU DE PENSION MC Retraiteréfléchie PRÉSERVATION DU CAPITAL FISCALEMENT AVANTAGEUSE LE FRACTIONNEMENT DU REVENU DE PENSION Le fractionnement du revenu de pension constitue l une des modifications les plus importantes

Plus en détail

Colloque - Question Retraite 2 octobre 2014. Simon Beauchemin, CPA, CA Consultant en fiscalité

Colloque - Question Retraite 2 octobre 2014. Simon Beauchemin, CPA, CA Consultant en fiscalité Colloque - Question Retraite 2 octobre 2014 Simon Beauchemin, CPA, CA Consultant en fiscalité 1 Bilan Budget Sources de revenus à la retraite Revenus de sources publiques Revenus de sources privées Revenus

Plus en détail

LE COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT

LE COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT LE COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT LA LECTURE DE CE DOCUMENT VOUS PERMETTRA : De connaître les différentes caractéristiques du CELI; De maîtriser les différences entre une contribution au REER ou au CELI;

Plus en détail

La meilleure combinaison des meilleurs fonds

La meilleure combinaison des meilleurs fonds La meilleure combinaison des meilleurs fonds Les Portefeuilles Méritage MD Fonds de tiers à 100 % Plusieurs profils d investisseur Distribution fiscalement avantageuse Diversification optimale Gestionnaires

Plus en détail

La dure réalité! SE PRÉPARER FINANCIÈREMENT À LA RETRAITE Un article qui valait 1,00 $ en 1972, coûte maintenant 3,78 $ En tenant compte d un taux d inflation moyen, le prix présentement payé pour un article

Plus en détail

Normes d'hypothèses de projection

Normes d'hypothèses de projection Normes d'hypothèses de projection Institut québécois de planification financière (IQPF) Financial Planning Standards Council (FPSC) Nathalie Bachand, A.S.A., Pl. Fin. Martin Dupras, A.S.A., Pl. Fin., M.

Plus en détail

Chronique. Planification financière. La vraie nature du REÉR. Éric Brassard

Chronique. Planification financière. La vraie nature du REÉR. Éric Brassard hronique Planification financière Chronique La vraie nature du REÉR Le régime enregistré d épargne-retraite («REÉR») est un type de véhicule de placement particulier qui, le plus souvent, fait l objet

Plus en détail

Planification financière

Planification financière Planification financière 101 Rembourser ses dettes pour se donner une plus grande marge de manœuvre Si vous voulez réaliser des objectifs financiers précis, vous pourriez y arriver plus rapidement en vous

Plus en détail

EssentIA. CELI collectif. Rencontre d adhésion

EssentIA. CELI collectif. Rencontre d adhésion EssentIA CELI collectif Rencontre d adhésion Ordre du jour Introduction Caractéristiques de votre régime Planifiez votre retraite en deux temps, trois mouvements! Étape 1 : Fixez-vous un objectif de retraite

Plus en détail

Repenser les REER pour les propriétaires d entreprises : Pourquoi le versement d un salaire n est peut-être pas la meilleure idée Jamie Golombek 1

Repenser les REER pour les propriétaires d entreprises : Pourquoi le versement d un salaire n est peut-être pas la meilleure idée Jamie Golombek 1 Gestion privée de patrimoine Rapport sur les PME le 19 octobre 2010 Repenser les REER pour les propriétaires d entreprises : Pourquoi le versement d un salaire n est peut-être pas la meilleure idée Jamie

Plus en détail

Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre

Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 11 Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre De nombreux propriétaires d entreprise ont accumulé des sommes

Plus en détail

Avenir des régimes complémentaires de retraite. Mettre la table pour une réflexion éclairée

Avenir des régimes complémentaires de retraite. Mettre la table pour une réflexion éclairée Avenir des régimes complémentaires de retraite Mettre la table pour une réflexion éclairée Présentation à la Fédération des travailleurs et des travailleuses du Québec Georges Langis Bureau de l actuaire

Plus en détail

Les mécanismes de retraite: une vision à modifier

Les mécanismes de retraite: une vision à modifier : une vision à modifier Prenons un pas de recul sur le but des mécanismes de retraite; Le besoin des gens: Besoins financiers pour arrêter de travailler à un certain âge; Ce besoin sera différent si :

Plus en détail

I. LES ÉTAPES DU PROCESSUS DE GESTION DE PORTEFEUILLE

I. LES ÉTAPES DU PROCESSUS DE GESTION DE PORTEFEUILLE École des Hautes Études Commerciales de Montréal 53-214-96 GESTION DE PORTEFEUILLE Professeur: Kodjovi Assoé I. LES ÉTAPES DU PROCESSUS DE GESTION DE PORTEFEUILLE A. Définition des objectifs de placement

Plus en détail

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 13 MARS 2014

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 13 MARS 2014 PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE Marie Bouvier 13 MARS 2014 PLAN DE LA PRÉSENTATION Taux de remplacement du revenu Sources de revenus à la retraite Régimes publics Pension de la sécurité de la vieillesse

Plus en détail

Quelle est la meilleure solution :

Quelle est la meilleure solution : Quelle est la meilleure solution : un FERR ou une rente? Question : Je viens tout juste d avoir 71 ans et j ai reçu un avis selon lequel je dois transformer mon régime enregistré d épargne retraite (REER)

Plus en détail

ESSEC Cours Wealth management

ESSEC Cours Wealth management ESSEC Cours Wealth management Séance 9 Gestion de patrimoine : théories économiques et études empiriques François Longin 1 www.longin.fr Plan de la séance 9 Epargne et patrimoine des ménages Analyse macroéconomique

Plus en détail

Le nouveau Régime Volontaire d Épargne Retraite RVER. (Tel que proposé dans le budget 2012 du gouvernement du Québec)

Le nouveau Régime Volontaire d Épargne Retraite RVER. (Tel que proposé dans le budget 2012 du gouvernement du Québec) Le nouveau Régime Volontaire d Épargne Retraite RVER (Tel que proposé dans le budget 2012 du gouvernement du Québec) Mise à jour le 1er août 2012 Intervenants du RVER - Agence du Revenu du Canada (ARC)

Plus en détail

Didier Davydoff 19 avril 2012

Didier Davydoff 19 avril 2012 Didier Davydoff 19 avril 2012 60 50 49 51 55 40 33 30 20 20 2009 2010 2011 10 8 0 Collecte nette de l'assurance vie Collecte nette de l'épargne bancaire 2 3 4 5 6 7 Où va la fuite de cotisations d assurance

Plus en détail

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti Fonds enregistrés de revenu de retraite Fonds enregistréss de revenu de retraite La plupart des Canadiens connaissent le régime enregistré d épargne-retraite (REER). Ils sont nombreux à s en servir pendant

Plus en détail

Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite 26 mars 2010 Marie-Pierre Fleury

Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite 26 mars 2010 Marie-Pierre Fleury Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite 26 mars 2010 Marie-Pierre Fleury Menu Introduction Devises Taux d intérêt Immobilier Obligations Actions Fonds de placement Fiscalité

Plus en détail

Définissez vos attentes. Établissez vos objectifs.

Définissez vos attentes. Établissez vos objectifs. Définissez vos attentes. Établissez vos objectifs. En tant qu investisseur, vous êtes unique. Vos objectifs financiers, votre situation financière actuelle, votre expérience en matière de placement et

Plus en détail

Comment tirer le maximum de votre CELI

Comment tirer le maximum de votre CELI SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 17 Comment tirer le maximum de votre CELI Le Compte d épargne libre d impôt (CELI) peut être un excellent

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1

Table des matières. Chapitre 1 Table des matières Chapitre 1 Les objectifs de la planification financière et les objectifs de placement 1 Les objectifs de la planification financière personnelle 1 Premier objectif: atteindre un certain

Plus en détail

Le «CELI» Pourquoi et pour qui? Directeur de Division Représentant en épargne collective Conseiller en sécurité financière

Le «CELI» Pourquoi et pour qui? Directeur de Division Représentant en épargne collective Conseiller en sécurité financière Le «CELI» Pourquoi et pour qui? Stéphane Thibeault Stéphane Thibeault Directeur de Division Représentant en épargne collective Conseiller en sécurité financière Choses immuables de la vie: La mort Facteurs

Plus en détail

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 19 janvier 2015

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 19 janvier 2015 PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE Marie Bouvier 19 janvier 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Taux de remplacement du revenu Sources de revenus à la retraite Régimes publics Pension de la sécurité de la

Plus en détail

Minimiser vos impôts sur votre rémunération d entrepreneur : pouvez vous faire mieux?

Minimiser vos impôts sur votre rémunération d entrepreneur : pouvez vous faire mieux? 1 Minimiser vos impôts sur votre rémunération d entrepreneur : pouvez vous faire mieux? Présenté par France Gagnon, CPA, CA, M.FISC. Le 26 novembre 2014 Agenda Introduction Qu en est il du REÉR? Taux d

Plus en détail

SwissLife Référence Retraite

SwissLife Référence Retraite Publicité SwissLife Référence Retraite Contrat individuel d assurance sur la vie, libellé en unités de compte et en euros Assurez votre avenir et celui de vos proches! Label d Excellence Les Dossiers de

Plus en détail

Compte d épargne libre d impôt (CELI)

Compte d épargne libre d impôt (CELI) Compte d épargne libre d impôt (CELI) MD Marque déposée de L Empire, Compagnie d Assurance-Vie. Les polices sont établies par L Empire, Compagnie d Assurance-Vie. Compte d'épargne libre d'impôt «Les Canadiens

Plus en détail

Pleins feux sur les défis du. décaissement. Anne Meloche Vice-présidente régionale, affaires institutionnelles Québec et Est du Canada

Pleins feux sur les défis du. décaissement. Anne Meloche Vice-présidente régionale, affaires institutionnelles Québec et Est du Canada Pleins feux sur les défis du décaissement Anne Meloche Vice-présidente régionale, affaires institutionnelles Québec et Est du Canada 20 novembre 2014 RÉSERVÉ AUX PLACEMENTS INSTITUTIONNELS Au sujet du

Plus en détail

3-203-99 Gestion de Portefeuille.

3-203-99 Gestion de Portefeuille. 3-203-99 Gestion de Portefeuille. Professeur. Kodjovi Assoé Service de l'enseignement de la finance, HEC Montréal 1 Étude de cas: La SCPI Présentation La SGT abandonne un régime à prestations déterminées

Plus en détail

Gestion des finances personnelles Préparer et gérer ma retraite Mercredis Hiver 2015 Paul Bourget

Gestion des finances personnelles Préparer et gérer ma retraite Mercredis Hiver 2015 Paul Bourget Gestion des finances personnelles Préparer et gérer ma retraite Mercredis Hiver 2015 Paul Bourget 514-376-1620, poste 7439 pbourget@crosemont.qc.ca Thématique générale du cours Ce cours vise à permettre

Plus en détail

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité.

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois 19 Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Les montants pour conjoint et pour

Plus en détail

Normes d'hypothèses de projection

Normes d'hypothèses de projection Normes d'hypothèses de projection de l'institut québécois de planification financière Nathalie Bachand, A.S.A., Pl. Fin. Martin Dupras, A.S.A., Pl. Fin., D. Fisc. Daniel Laverdière, A.S.A., Pl. Fin. Montréal,

Plus en détail

Financement hypothécaire

Financement hypothécaire Financement hypothécaire Petit tour d horizon des possibilités de financement proposées par : Votre partenaire hypothèques Un projet d achat de votre propre logement? Vous avez déjà trouvé le logement

Plus en détail

Orientations générales de la politique de placement

Orientations générales de la politique de placement 16 juin 2009 Orientations générales de la politique de placement 1. La Mission du FRR 1.1 Créé par la loi n 2001-624 du 17 juillet 2001, le FRR s est vue confié pour mission par le législateur de «gérer

Plus en détail

Normes d'hypothèses de projection

Normes d'hypothèses de projection Normes d'hypothèses de projection de l'institut québécois de planification financière Nathalie Bachand, A.S.A., Pl. Fin. Martin Dupras, A.S.A., Pl. Fin., D. Fisc. Daniel Laverdière, A.S.A., Pl. Fin. Montréal,

Plus en détail

Table des matières détaillée

Table des matières détaillée Table des matières détaillée Préface XIX Avant-propos XXI PARTIE I LA FINANCE ET LE SYSTÈME FINANCIER 1 Chapitre 1 Qu est-ce que la finance? 1 Résumé 1 1.1 Définition de la finance 3 1.2 Pourquoi étudier

Plus en détail

RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ

RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ EXPERTISE ACCOMPAGNEMENT SOLIDITÉ RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ EXPERTISE ACCOMPAGNEMENT SOLIDITÉ QUELS SONT LES AVANTAGES DU REEI? En cotisant à un REEI ouvert pour vous-même ou pour un proche

Plus en détail

Tableau Comparatif CELI ET REER

Tableau Comparatif CELI ET REER Tableau Comparatif CELI ET REER Y a-t-il un âge minimal pour ouvrir un compte ou un régime? Il faut avoir 18 ans. (La législation sur l âge de la majorité peut s appliquer à certains placements.) Il n

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

Profitez d un maximum d atouts pour dynamiser votre capital

Profitez d un maximum d atouts pour dynamiser votre capital JANVIER 2007 Profitez d un maximum d atouts pour dynamiser votre capital PREDISSIME 9 VOUS SOUHAITEZ PRÉPARER UN PROJET OU VALORISER UN CAPITAL. VOUS RECHERCHEZ LES MEILLEURES POSSIBILITÉS POUR UNE DIVERSIFICATION

Plus en détail

GESTION DU PATRIMOINE

GESTION DU PATRIMOINE Jean-Marc AVELINE Christian PRISCO-CHREIKI GESTION DU PATRIMOINE, 2007 ISBN : 978-2-212-53808-3 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 1 PREMIÈRE PARTIE LES GRANDS PRINCIPES DE LA GESTION DE PATRIMOINE CHAPITRE

Plus en détail

Financement hypothécaire

Financement hypothécaire Financement hypothécaire Tour d horizon des possibilités de financement proposées par : Votre partenaire hypothèques Un projet d achat de votre propre logement? Vous avez déjà trouvé le logement de vos

Plus en détail

Assurer ses arrières: Un placement de capital attrayant et la sécurité financière pour vos proches

Assurer ses arrières: Un placement de capital attrayant et la sécurité financière pour vos proches PRÉVOYANCE ET ÉPARGNE ASSURANCE-VIE SCALA PRÉVOYANCE ET ÉPARGNE Assurance-vie à prime unique CONFORTA Assurer ses arrières: Un placement de capital attrayant et la sécurité financière pour vos proches

Plus en détail

Se créer une paye de retraite MC. Maximisez votre revenu mensuel de retraite. le plan du groupe investors

Se créer une paye de retraite MC. Maximisez votre revenu mensuel de retraite. le plan du groupe investors le plan du groupe investors s enrichir protéger épargner profiter partager Vous avez une vision pour votre retraite. Mais vous ne savez pas quelle sera votre paye de retraite, ni de combien vous aurez

Plus en détail

Incluant l analyse du patrimoine. Description du rapport (Couple seulement)

Incluant l analyse du patrimoine. Description du rapport (Couple seulement) Incluant l analyse du patrimoine Description du rapport (Couple seulement) Révisé le 25 mai 2011 Table des matières 1. Introduction... 3 1.1 Le rapport PRO et Patrimoine : outil privilégié de communication

Plus en détail

Le revenu de retraite est constitué de diverses

Le revenu de retraite est constitué de diverses Wendy Pyper Le revenu de retraite est constitué de diverses sources, appelées couramment les «trois piliers» (ministère des Finances Canada, 2003). Les sources publiques la Sécurité de la vieillesse et

Plus en détail

Régime enregistré d épargne retraite collectif UCCO-SACC-CSN. Nathalie Joncas f.s.a., f.i.c.a.

Régime enregistré d épargne retraite collectif UCCO-SACC-CSN. Nathalie Joncas f.s.a., f.i.c.a. Régime enregistré d épargne retraite collectif UCCO-SACC-CSN Nathalie Joncas f.s.a., f.i.c.a. La rente du régime r de retraite avant 65 ans Formule 2,0 % x (salaire des cinq années consécutives les mieux

Plus en détail

SwissLife PERP Préparez votre retraite tout en réduisant vos impôts

SwissLife PERP Préparez votre retraite tout en réduisant vos impôts SwissLife PERP Préparez votre retraite tout en réduisant vos impôts Contrat d assurance vie collectif à adhésion individuelle, libellé en unités de compte et en euros Les de SwissLife PERP Un avantage

Plus en détail

Préparation à la retraite

Préparation à la retraite Préparation à la retraite RÉGIME DE RETRAITE DE LA CORPORATION DE L ÉCOLE POLYTECHNIQUE 2 novembre 2010 Objectifs de la séance Vous aider à mieux comprendre les enjeux de la retraite et à mieux vous préparer

Plus en détail

GESTION DES RISQUES :

GESTION DES RISQUES : GESTION DES RISQUES : LES RÉGIMES DE RETRAITE POURRAIENT-ILS S INSPIRER DES COMPAGNIES D ASSURANCE-VIE? 30 mars 2015 «Régimes de retraite : tout n a pas encore été dit.» Tout comme les compagnies d assurance-vie,

Plus en détail

Épargne et placements

Épargne et placements Épargne et placements Sélecteur de profil Le Sélecteur de profil est un outil qui permet de : définir le type d investisseur que vous êtes ; déterminer la répartition de votre portefeuille parmi les différentes

Plus en détail

Fiche d information financière Assurance-vie branches 21 et 23

Fiche d information financière Assurance-vie branches 21 et 23 Fiche d information financière Assurance-vie branches 21 et 23 Type d assurance-vie ERGO Flex Pension XL 1 Le produit ERGO Flex Pension XL est une assurance-vie où le client a le choix entre un ou une

Plus en détail

Marie-Elaine Gaudreault Directrice principale Marketing, Assurance et rentes individuelles. Une solution de retraite optimale?

Marie-Elaine Gaudreault Directrice principale Marketing, Assurance et rentes individuelles. Une solution de retraite optimale? Marie-Elaine Gaudreault Directrice principale Marketing, Assurance et rentes individuelles Une solution de retraite optimale? Octobre 2013 1 Une solution de retraite optimale? Ou croyez-vous que les rentes

Plus en détail

Protéger les familles. Protéger les personnes.

Protéger les familles. Protéger les personnes. Solutions de placement Protéger les familles. Protéger les personnes. Amorcez dès maintenant votre planification à long terme; n attendez pas à demain Une approche stratégique de placement pour l avenir

Plus en détail

Gaipare Selectissimo. Bénéficiez des opportunités des marchés. L assurance vie complète et évolutive. www.allianz.fr

Gaipare Selectissimo. Bénéficiez des opportunités des marchés. L assurance vie complète et évolutive. www.allianz.fr Gaipare Selectissimo L assurance vie complète et évolutive. www.allianz.fr Bénéficiez des opportunités des marchés. Un contrat multisupport et multigestionnaire réunissant les offres les plus prestigieuses

Plus en détail

Comprendre le financement des placements par emprunt PRÊTS PLACEMENT

Comprendre le financement des placements par emprunt PRÊTS PLACEMENT Comprendre le financement des placements par emprunt PRÊTS PLACEMENT 1 Comprendre le financement des placements par emprunt Le financement des placements par emprunt consiste simplement à emprunter pour

Plus en détail

Guide de l utilisateur PRO PATRIMOINE

Guide de l utilisateur PRO PATRIMOINE Guide de l utilisateur PRO PATRIMOINE Mise à jour : janvier 2013 Table des matières Introduction... 3 1.1 - Qu est-ce que le Programme de retraite optimisé et patrimoine?... 3 1.2 - Accéder au Programme

Plus en détail

ANALYSE CRITIQUE ET MODIFICATIONS PROPOSÉES AU RÉGIME ENREGISTRÉ D'ÉPARGNE RETRAITE (REÉR) ET AU RÉGIME DE PENSION AGRÉÉ (RPA)

ANALYSE CRITIQUE ET MODIFICATIONS PROPOSÉES AU RÉGIME ENREGISTRÉ D'ÉPARGNE RETRAITE (REÉR) ET AU RÉGIME DE PENSION AGRÉÉ (RPA) ANALYSE CRITIQUE ET MODIFICATIONS PROPOSÉES AU RÉGIME ENREGISTRÉ D'ÉPARGNE RETRAITE (REÉR) ET AU RÉGIME DE PENSION AGRÉÉ (RPA) Gino Lambert, M.Sc, Sciences comptables (Chercheur à la Chaire d'études socio-économiques)

Plus en détail

Une solution de placement simple et efficace

Une solution de placement simple et efficace INVESTIR Fonds diversifiés Banque Nationale Une solution de placement simple et efficace INVESTIR Fonds diversifiés Banque Nationale Que sont les Fonds diversifiés? Cinq solutions clés en main conçues

Plus en détail

Comment bénéficier sereinement d une gestion active de mon épargne?

Comment bénéficier sereinement d une gestion active de mon épargne? Banque Comment bénéficier sereinement d une gestion active de mon épargne? Gestion Sous Mandat en OPCVM L expertise d AXA en gestion d actifs Une gestion clé en main Une information régulière et détaillée

Plus en détail

vos objectifs Investir pour atteindre

vos objectifs Investir pour atteindre Investir pour atteindre vos objectifs Que ce soit pour prendre une retraite confortable, effectuer un achat important, financer les études de votre enfant ou épargner en vue de laisser un legs, investir

Plus en détail

T R AT É G I E S P L A C E M E N T S E T F I S C A L I T É

T R AT É G I E S P L A C E M E N T S E T F I S C A L I T É Service Fiscalité et SFR Retraite STRATÉGIES PLACEMENTS ET FISCALITÉ 17 PROFITER AU MAXIMUM DE VOTRE CELI LOUISE GUTHRIE B. Math, FLMI, ACS, CAM, CFP, EPC, FDS Vice-présidente adjointe Service Fiscalité

Plus en détail

Efficience de l actif de l entreprise

Efficience de l actif de l entreprise Solutions d assurance-vie Efficience de l actif de l entreprise Gérer. Profiter. Préserver. Une solution intelligente pour les professionnels : l assurance-vie permanente, un actif unique pouvant offrir

Plus en détail

Accumulation et transfert de patrimoine au moyen d un contrat d assurance vie

Accumulation et transfert de patrimoine au moyen d un contrat d assurance vie Accumulation et transfert de patrimoine au moyen d un contrat d assurance vie Le point de vue du particulier L assurance vie est bien connue pour sa capacité de procurer des liquidités qui permettent de

Plus en détail