Pratiques numériques en éducation : L exemple des usages de Twitter en milieu scolaire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pratiques numériques en éducation : L exemple des usages de Twitter en milieu scolaire"

Transcription

1 Pratiques numériques en éducation : L exemple des usages de Twitter en milieu scolaire Cécile Delesalle (Vérès Consultants) et Gérard Marquié (Institut national de la jeunesse et de l éducation populaire). Juin 2014 Résumé Une enquête a été réalisée par l Institut national de la jeunesse et de l éducation populaire (INJEP) et Vérès Consultants sur les usages de Twitter en milieu scolaire, dans le cadre d une recherche- formation- action sur le suivi des pratiques d Internet des jeunes et des professionnels d éducation. Les résultats de cette étude indiquent que ces pratiques numériques réinterrogent la relation éducative. Elles éclairent sur les compétences développées par les acteurs (jeunes et professionnels), les apports des outils utilisés en termes pédagogiques, de réseau et de co- formation, dans un contexte institutionnel encore perçu comme peu favorisant. Contexte et hypothèses L état de la recherche ainsi que nos expérimentations menées depuis 2009, dans le cadre d une recherche- formation- action partenariale (Injep / Vérès Consultants / établissements scolaires /MJC/ bibliothèques/ Réseau Information Jeunesse ) (Delesalle C., Marquié G., 2012 ), indiquent qu un meilleur suivi des pratiques des jeunes ne se fera pas sans une évolution des compétences des professionnels, qui elle- même passe par des avancées en pédagogie numérique, dans une optique de translittératie. Suivre et rendre compte des pratiques numériques des jeunes et des professionnels de l éducation nous a conduit à mener, concomitamment à d autres expérimentations, une série d enquêtes sur les usages de Twitter dans le cadre scolaire (Delesalle C., Marquié G., 2012 ; 2014). Dans un contexte de montée en puissance de l utilisation de Twitter par les adolescents (étude HabiloMédias, 2014 ; GlobalWebIndex, 2014) et par des enseignants en France depuis 2009, les questions posées étaient les suivantes : Quel peut être le rôle éducatif des réseaux sociaux? Quelles modalités concrètes des modes «socialisés» d apprentissage observe- t- on? Pour les différents niveaux scolaires, que fait- on avec Twitter dans un cadre scolaire et avec quels résultats? Dans les résultats et les pistes présentés ci- dessous, Twitter est abordé, non pas comme un univers en soi, mais comme un exemple concret de pratiques numériques en éducation, de nouvelles formes de communication entre professionnels, entre enseignants et élèves et de nouveaux rapports entre lieux éducatifs, domicile et espaces publics. À l instar d autres chercheurs, nous formulions l hypothèse d impacts multiples des réseaux socio- numériques sur les pratiques communicationnelles, informationnelles et sur les professionnalités impacts qui demandaient à être spécifiés, déclinés selon les publics et les environnements. Delesalle, Marquié juin

2 Une deuxième hypothèse, d ordre heuristique, est celle de l efficacité de l entrée par le développement d outils d observation participatifs, en termes à la fois de connaissances et de stratégies éducatives et formatives. Méthodologie L enquête présentée ici (répétée annuellement depuis 2011) sur les usages des Twitter dans le cadre scolaire comporte à la fois une observation des pratiques via Twitter, un questionnaire en ligne et des entretiens qualitatifs, auprès de deux publics : les professionnels qui utilisent Twitter dans le cadre scolaire et les professionnels qui observent cette utilisation. En 2013, 130 questionnaires ont été renseignés dont 76 par des utilisateurs (à rapprocher du chiffre de 364 classes recensées par le site Même si les enseignants et professionnels de l éducation répondant à ces enquêtes sont parmi ceux qui se passionnent pour le numérique et ne forment pas un échantillon représentatif de l ensemble de cette population, leurs pratiques, leurs observations, leurs projets et leurs analyses prospectives illustrent des tendances, des transformations en cours du paysage éducatif, pour toutes les tranches d âge (de la maternelle à l enseignement supérieur). Résumé des résultats et perspectives Des élèves davantage acteurs de leurs apprentissages Tout d abord, Twitter permet de valoriser les productions des élèves sur la durée. Dans l enquête en ligne, parmi les activités Twitter «pratiquées en priorité», celles qui ont pour objectif la valorisation des activités des élèves sont le plus souvent mentionnées et sont en progression. Activités réalisées en priorité avec les élèves : Question : Merci de préciser l activité Twitter que vous réalisez en priorité avec les élèves (4 réponses maximum)? Un cercle vertueux de la valorisation à la motivation et aux réussites se produit pour certains élèves. Pour tous, les enseignants constatent un engagement plus fort dans les apprentissages et une meilleure participation. Différentes formes collaboratives de travail des élèves en classe sont mises en œuvre. Les élèves en difficulté bénéficient beaucoup de ces modes d interaction en classe. L utilisation de Twitter permet des interactions avec l extérieur qui motivent. (Par exemple, des enseignants exploitent les sorties scolaires en réalisant un historique des tweets.). Enfin, l enquête en ligne révèle combien les relations enseignant- élève évoluent. Une majorité d utilisateurs considère qu avec Twitter «la posture de l enseignant change» et plus de 40% pensent que «L enseignant n est plus le seul référent». Un outil comme Twitter change Delesalle, Marquié juin

3 profondément la posture de l enseignant, «l enseignant n est plus dans le contrôle.» (Proviseur adjoint en lycée professionnel). Une éducation aux médias et aux usages du numérique L intérêt de Twitter en éducation aux médias fait consensus et les activités d éducation aux médias menées avec Twitter sont en progression. La gestion de l identité numérique s acquiert rapidement et Twitter se révèle un outil particulièrement efficace pour enseigner le domaine 2 du B2i 1 sur l identité numérique, que les enseignants ne savent pas toujours comment traiter. Dès la maternelle, des enseignants utilisent Twitter pour sensibiliser les enfants et leurs parents. La plateforme permet de réfléchir aux relations entre la sphère privée et la sphère publique. Les jeunes prennent conscience des risques en pratiquant eux- mêmes. On évite ainsi une approche trop moralisatrice ou trop centrée sur les dangers qui montre peu d efficacité. Une dynamique des usages professionnels de Twitter La diversité des activités réalisées avec Twitter est en augmentation Une vingtaine d activités différentes sont repérées dans l enquête en ligne. Notons cependant que ces pratiques évoluent dans le temps pour chaque enseignant et que Twitter est toujours utilisé en fonction d objectifs pédagogiques précis. Des enseignants «individualisent» leurs propositions d outils numériques en fonction des élèves et de l étape du programme. «Il y a des élèves qui vont plus se saisir de la carte heuristique, d autres vont plus publier des articles sur le site, d autres sont plus à l aise pour faire des billets sur le blog parce que c est moins structuré, etc.» Par ailleurs, des synergies fertiles se construisent entre Twitter et les autres outils numériques. Dans l enquête, l utilisation de Twitter «en complémentarité avec d autres outils» concerne 86% des utilisateurs (en nette progression par rapport à 2012). Autres outils ou supports utilisés par les enseignants en complémentarité avec Twitter C est sûrement l un des enseignements marquants de l enquête 2013, suggérant que l utilisation de Twitter suscite ou renforce d autres appétences, incite à la découverte et à la maitrise d autres outils. Utilisateurs comme observateurs perçoivent Twitter comme «un outil parmi 1 Brevet informatique et Internet Delesalle, Marquié juin

4 d autres» (46% dans l enquête en ligne, en forte hausse) et considèrent que «Twitter seul n est pas suffisant» (66%, en baisse). Twitter objet et lieu de formation Comme d autres réseaux sociaux ou plateformes, Twitter est à la fois objet de formation (en autoformation, en co- formation ou par l institution), lieu de formation (sessions en ligne, communautés de spécialistes), support de contenus et de ressources et outil de veille et de perfectionnement de compétences dans la durée. Utilisation de Twitter, dans le cadre scolaire, en dehors de la classe On note l importance du relationnel dans l acquisition de compétences numériques. Des enseignants viennent aux réseaux sociaux pour rompre leur isolement, pour avoir davantage d échanges entre collègues. Twitter est un puissant outil de réseau professionnel. Ces modes de formation en temps réel et «horizontaux» permettent aussi de court- circuiter les niveaux hiérarchiques, des habitudes sont prises de co- formation en dehors du «regard de l institution». Certains d ailleurs regrettent les contradictions entre les discours institutionnels nationaux sur le numérique et les politiques menées localement. Conclusion : Des outils qui ont une «utilité sociale» s ils sont bien appropriés Les professionnels qui innovent avec ces outils depuis longtemps insistent sur leur potentiel de lien social, dès lors que des objectifs clairs leur sont assignés. Twitter représente un exemple de ces outils versatiles et modelables qui sont performants dans les environnements complexes comme l éducation. Ce type d outil introduit de la transversalité entre les disciplines, entre les professionnels (coopérations inter- classes, binômes, projets montés avec le CDI ou la BCD), entre les niveaux hiérarchiques Il ne se substitue évidemment pas à la réflexion pédagogique, on observe d ailleurs que plus les enseignants sont convaincus d une pédagogie, mieux ils s approprient ces outils, en les mobilisant pour des objectifs bien identifiés. Toutefois une posture fréquente d expérimentateur d outils, associée à une rareté de points de repères fixes, interroge et appellerait à davantage de références méthodologiques et de validation d outils en temps réel par les institutions. Delesalle, Marquié juin

5 Références citées - Delesalle, C., G. Marquié, G. dir. (2012). L information des jeunes sur internet : observer, accompagner. Expérimentation d outils avec des professionnels de jeunesse. Cahiers de l action N 36, INJEP. - Delesalle, C., Marquié, G. (2014). Twitter : outil de transformation du paysage éducatif? Jeunesses Études et Synthèses, Observatoire de la Jeunesse. N 18 (En ligne sur le site de l INJEP et sur le site EDUSCOL (Ministère de l éducation nationale) education- numerique/mai- 2014/twitter- pratiques- pedagogiques. Un résumé dans La lettre de l Education du Monde (avril 2014) - GlobalWeIndex (2014). Social Summary. Quarterly Report on the Latest Global Trends in Social Network Usage. - HabiloMédias (2014). Jeunes Canadiens dans un monde branché. Phase III : La vie en ligne. En savoir plus - Dossier sur le site de l INJEP (Institut national de la jeunesse et de l éducation populaire) : outil- de- transformation- dans- le- champs- educatif Delesalle, Marquié juin

«Twitter : un outil éducatif dans le cadre scolaire?» (Enquête 2013)

«Twitter : un outil éducatif dans le cadre scolaire?» (Enquête 2013) 1 «Twitter : un outil éducatif dans le cadre scolaire?» (Enquête 2013) ANALYSE DES RESULTATS : DOCUMENT DE TRAVAIL Enquête INJEP, réalisée en 2013 1 : questionnaire en ligne auprès de 130 répondants (dont

Plus en détail

Mise en place du réseau 12 novembre 2009.

Mise en place du réseau 12 novembre 2009. Mise en place du réseau 12 novembre 2009. Rappel du contexte. La période actuelle est marquée par un certain nombre d interrogations, voire d inquiétudes, sur la mise en place des politiques enfance/jeunesse

Plus en détail

World café / Les co-bénéfices des PCET

World café / Les co-bénéfices des PCET World café / Les co-bénéfices des PCET Comment une collectivité peut-elle faire de son Plan climat-énergie territorial (PCET) un projet fédérateur sur le climat et l énergie mais également un outil permettant

Plus en détail

GRILLE DESCRIPTIVE DE SCENARIO PEDAGOGIQUE Mise en place par les élèves d une veille informationnelle autour de leur Projet Personnel

GRILLE DESCRIPTIVE DE SCENARIO PEDAGOGIQUE Mise en place par les élèves d une veille informationnelle autour de leur Projet Personnel GRILLE DESCRIPTIVE DE SCENARIO PEDAGOGIQUE Mise en place par les élèves d une veille informationnelle autour de leur Projet Personnel 1/ Description de la séance Rubriques Commentaires éventuels Auteur

Plus en détail

L Archivoscope : les archives transformées

L Archivoscope : les archives transformées L Archivoscope : les archives transformées Simon Côté-Lapointe et Yvon Lemay École de bibliothéconomie et des sciences de l information de l Université de Montréal, EBSI Congrès des milieux documentaires

Plus en détail

Être psychologue spécialisé en neuropsychologie aujourd hui

Être psychologue spécialisé en neuropsychologie aujourd hui Être psychologue spécialisé en neuropsychologie aujourd hui Du 4 au 6 juin 2015 avaient lieu les Entretiens Francophones de la Psychologie, organisés à Nancy par la FFPP (Fédération Française des Psychologues

Plus en détail

Introduction formation accompagnement Notre public

Introduction formation accompagnement Notre public Introduction Je vais vous présenter brièvement nos activités et notre offre d intervention auprès du milieu scolaire. Je vais vous présenter plus particulièrement une démarche qui vise associer notre travail

Plus en détail

LA QUALITÉ DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR AU QUÉBEC. Rencontre thématique

LA QUALITÉ DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR AU QUÉBEC. Rencontre thématique LA QUALITÉ DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR AU QUÉBEC Rencontre thématique Contribution de la Fédération des cégeps Le 30 novembre 2012 LES CÉGEPS PARTICIPENT À LA CONSTRUCTION DE LA SOCIÉTÉ DU SAVOIR Au Québec,

Plus en détail

Analyse des résultats des sondages

Analyse des résultats des sondages Année scolaire 2010-2011 ÉVALUATION DE LA DEUXIÈME ANNÉE DE L EXPÉRIMENTATION Analyse des résultats des sondages 1/39 Sommaire 1 Objet du document 3 1.1 Présentation 3 1.2 Guide de lecture 3 2 Synthèse

Plus en détail

Séminaire ObTIC. «Parcours et compétences numériques des 16/24 ans»

Séminaire ObTIC. «Parcours et compétences numériques des 16/24 ans» Démarche d'observation de la société de l'information en région Provence-Alpes-Côte d'azur Séminaire ObTIC «Parcours et compétences numériques des 16/24 ans» 22 Octobre 2012, de 9h30 à 17h Marseille, Cité

Plus en détail

10 PROPOSITIONS EN FAVEUR DE L'EDUCATION A L'ENVIRONNEMENT ET AU DEVELOPPEMENT DURABLE EN EUROPE

10 PROPOSITIONS EN FAVEUR DE L'EDUCATION A L'ENVIRONNEMENT ET AU DEVELOPPEMENT DURABLE EN EUROPE 1 10 PROPOSITIONS EN FAVEUR DE L'EDUCATION A L'ENVIRONNEMENT ET AU DEVELOPPEMENT DURABLE EN EUROPE MEMORANDUM DE L'EEDD L'Education à l'environnement et au Développement Durable, une nécessité! L'Éducation

Plus en détail

OFFRE DE L ASSOCIATION ECOCENE DANS LE CADRE DE L ANIMATION DES TEMPS PERISCOLAIRES 2014-2015

OFFRE DE L ASSOCIATION ECOCENE DANS LE CADRE DE L ANIMATION DES TEMPS PERISCOLAIRES 2014-2015 OFFRE DE L ASSOCIATION ECOCENE DANS LE CADRE DE L ANIMATION DES TEMPS PERISCOLAIRES 2014-2015 ECOCENE, association loi 1901 Maison Leroy, 6 place JB Bareille, 64000 PAU 05.59.32.12.36 info@ecocene.fr www.ecocene.fr

Plus en détail

La formation pédagogique des enseignants du supérieur : défis, enjeux et impact sur la professionnalisation du métier

La formation pédagogique des enseignants du supérieur : défis, enjeux et impact sur la professionnalisation du métier La formation pédagogique des enseignants du supérieur : défis, enjeux et impact sur la professionnalisation du métier Etude d impact d un diplôme en pédagogie universitaire assuré par la Faculté des sciences

Plus en détail

LAB. MOOC et digital learning en santé : initiatives en Rhône-Alpes

LAB. MOOC et digital learning en santé : initiatives en Rhône-Alpes LAB MOOC et digital learning en santé : initiatives en Rhône-Alpes Patrice THIRIET Enseignant d anatomie à l Institut des Sciences et Techniques de la Réadaptation - Université Claude Bernard Lyon Lisette

Plus en détail

Les prochaines formations de l École de la médiation. Gérer un projet de médiation (2j) 15 et 16 septembre 2016

Les prochaines formations de l École de la médiation. Gérer un projet de médiation (2j) 15 et 16 septembre 2016 Les prochaines formations de l École de la médiation Gérer un projet de médiation (2j) 15 et 16 septembre 2016 Réaliser des médiations pour tous les publics (2j) 26 et 27 septembre 2016 Modèles d apprentissage

Plus en détail

Veille informationnelle Diffusion d'information Réseau social

Veille informationnelle Diffusion d'information Réseau social Veille informationnelle Diffusion d'information Réseau social Présentation Outil de microblogage, qui permet d envoyer de courts messages (140 caractères maximum) qui répondent à la question «quoi de neuf?»

Plus en détail

Analyse de résultats Baccalauréat technologique session 2014

Analyse de résultats Baccalauréat technologique session 2014 Analyse de résultats Baccalauréat technologique session 2014 1 Analyse résultats session 2014 Sur l académie de Lyon : 3384 candidats 2981 admis 88.1 % (+6 pts /2013) Dont 11 % d admis au second groupe

Plus en détail

Synthèse des réunions interassociations «Cadre pratique et déontologique des groupes de parole»

Synthèse des réunions interassociations «Cadre pratique et déontologique des groupes de parole» Synthèse des réunions interassociations «Cadre pratique et déontologique des groupes de parole» Nombre de réunions en 2009 : 4 3 (13 février, 10 avril, 22 septembre 2009) + 1 dérivée : «mutualisation des

Plus en détail

Stratégie et charte d'utilisation twitter pour le compte @Prefet22

Stratégie et charte d'utilisation twitter pour le compte @Prefet22 Stratégie et charte d'utilisation twitter pour le compte @Prefet22 1. stratégie et objectifs 2. modalités d'utilisation et charte de modération 3. modalités d'évaluation annexe: charte de modération Depuis

Plus en détail

L entreprise LA S UNNY F RENCH T ECH AT T IT UDE

L entreprise LA S UNNY F RENCH T ECH AT T IT UDE L entreprise innovante moteur de croissance FRENCH TECH MONTPELLIER LA S UNNY F RENCH T ECH AT T IT UDE Étude économique des entreprises accompagnées par le BIC de Montpellier Méditerranée Métropole -

Plus en détail

La charte de la visite médicale signée entre le CEPS et le LEEM, la procédure de certification de conformité à la charte établie par la HAS

La charte de la visite médicale signée entre le CEPS et le LEEM, la procédure de certification de conformité à la charte établie par la HAS Haute autorité de santé Service qualité de l information médicale : la certification de la visite médicale La loi de 2004 créant la Haute Autorité de santé charge cette dernière d établir une procédure

Plus en détail

Tous les élèves, tous les personnels

Tous les élèves, tous les personnels Tous les élèves, tous les personnels Une politique de ressources pédagogiques spécifiques. Définir les besoins en ressources pédagogiques. - Lancer une enquête auprès des enseignants par l intermédiaire

Plus en détail

Doctorat HEC. Formation à la pédagogie d adultes. Gilles AMADO, Michel FIOL, Michèle GABAY

Doctorat HEC. Formation à la pédagogie d adultes. Gilles AMADO, Michel FIOL, Michèle GABAY Doctorat HEC Formation à la pédagogie d adultes Gilles AMADO, Michel FIOL, Michèle GABAY Septembre 2006 2 1. Présentation générale 1.1. Principes de base d une formation des doctorants à la pédagogie d

Plus en détail

CHARTE DE DEONTOLOGIE DU CENTRE DE RECHERCHE POUR L ETUDE ET L OBSERVATION DES CONDITIONS DE VIE (CREDOC)

CHARTE DE DEONTOLOGIE DU CENTRE DE RECHERCHE POUR L ETUDE ET L OBSERVATION DES CONDITIONS DE VIE (CREDOC) CHARTE DE DEONTOLOGIE DU CENTRE DE RECHERCHE POUR L ETUDE ET L OBSERVATION DES CONDITIONS DE VIE (CREDOC) La présente Charte de déontologie a un double objectif : Définir les missions et le champ d actions

Plus en détail

Dossier enseignement : un outil de valorisation pédagogique

Dossier enseignement : un outil de valorisation pédagogique La promotion des enseignants universitaires est- elle fiable et crédible? Dossier enseignement : un outil de valorisation pédagogique Lardjane Dahmane info@lardjane.net Conseiller et concepteur en pédagogie

Plus en détail

LE BLOG. 1. Qu est-ce qu un blog?

LE BLOG. 1. Qu est-ce qu un blog? LE BLOG Vous vous demandez peut-être pourquoi nous avons choisi cette année de demander aux participants de créer un blog pour pouvoir mettre en ligne leur contribution aux concours de la Francophonie

Plus en détail

Dès septembre 2002, l Institut Universitaire de Formation des Maitres (IUFM) de Franche

Dès septembre 2002, l Institut Universitaire de Formation des Maitres (IUFM) de Franche 10 L utilisation d une plateforme de communication et de formation à l IUFM de Franche Comté Annie Journu IUFM de Franche Comté annie.journu@fcomte.iufm.fr Dès septembre 2002, l Institut Universitaire

Plus en détail

I ) Quel genre de formateur ou d accompagnant êtes-vous?

I ) Quel genre de formateur ou d accompagnant êtes-vous? MODULES DE PERFECTIONNEMENT DE FORMATEURS Chaque thématique est indépendante l une de l autre Ce programme a pour objectifs : d élargir son champ de conscience dans le domaine de la formation des adultes

Plus en détail

Vers une «bourse aux compétences DD» Agenda 21. en Gironde. Comité Régional des Agenda 21 locaux 18 janvier 2012

Vers une «bourse aux compétences DD» Agenda 21. en Gironde. Comité Régional des Agenda 21 locaux 18 janvier 2012 Vers une «bourse aux compétences DD» Agenda 21 en Gironde Comité Régional des Agenda 21 locaux 18 janvier 2012 CDC Villandraut Conseil Départemental des Agenda 21 Locaux 64 collectivités et les partenaires

Plus en détail

L utilisation de l interdisciplinarité dans le secondaire. Veille et analyses L essentiel sur. IFĖ-ENS de Lyon. Catherine Reverdy

L utilisation de l interdisciplinarité dans le secondaire. Veille et analyses L essentiel sur. IFĖ-ENS de Lyon. Catherine Reverdy L utilisation de l interdisciplinarité dans le secondaire Catherine Reverdy IFĖ-ENS de Lyon Veille et analyses L essentiel sur Janvier 2016 La problématique de l interdisciplinarité telle que présentée

Plus en détail

Terre des Hommes: Termes de référence

Terre des Hommes: Termes de référence Terre des Hommes: Termes de référence 1. Présentation de l association et du contexte Terre des Hommes France est une association de solidarité internationale qui fait partie de Terre des Hommes - International

Plus en détail

DISPOSITIF DE LA FORMATION OUVERTE ET A DISTANCE DES ENSEIGNANTS DE L EDUCATION NATIONALE : DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE A L INNOVATION PEDAGOGIQUE

DISPOSITIF DE LA FORMATION OUVERTE ET A DISTANCE DES ENSEIGNANTS DE L EDUCATION NATIONALE : DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE A L INNOVATION PEDAGOGIQUE DISPOSITIF DE LA FORMATION OUVERTE ET A DISTANCE DES ENSEIGNANTS DE L EDUCATION NATIONALE : DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE A L INNOVATION PEDAGOGIQUE Zine-Eddine SEFFADJ Maître de conférence Chargé des

Plus en détail

Culture numérique. Cultures numériques

Culture numérique. Cultures numériques LPO Jean Baylet 82400 Valence d Agen. Mme Baussard, enseignante documentaliste. Année scolaire 2015/2016 Culture numérique Cultures numériques Education aux Médias et à l Information (EMI) Elèves entrants

Plus en détail

Introduction. Pourquoi ce livre? Pour qui? Des difficultés à gérer la classe une question d intelligence?

Introduction. Pourquoi ce livre? Pour qui? Des difficultés à gérer la classe une question d intelligence? Pourquoi ce livre? Pour qui? Des difficultés à gérer la classe une question d intelligence? Je reprends ce que disait Coluche : «Il nous vendait de l intelligence et n avait pas un échantillon sur lui!».

Plus en détail

Evaluation de l enseignement à l Université de Genève : d une démarche individuelle vers une démarche institutionnelle de la qualité

Evaluation de l enseignement à l Université de Genève : d une démarche individuelle vers une démarche institutionnelle de la qualité Evaluation de l enseignement à l Université de Genève : d une démarche individuelle vers une démarche institutionnelle de la qualité Résumé Le développement d une culture de la qualité pour l ensemble

Plus en détail

«Selon vous, quelles sont les conditions

«Selon vous, quelles sont les conditions DOSSIER La formation à distance se développe pour les personnels de l Éducation nationale comme dans les autres secteurs professionnels. Indéniablement, elle répond à des besoins. Mais s agit-il de ceux

Plus en détail

NOUVEAUX DISPOSITIFS, NOUVELLES RENCONTRES AVEC LES CONNAISSANCES

NOUVEAUX DISPOSITIFS, NOUVELLES RENCONTRES AVEC LES CONNAISSANCES 02_Aster39.fm Page 3 Mercredi, 12. janvier 2005 6:36 06 NOUVEAUX DISPOSITIFS, NOUVELLES RENCONTRES AVEC LES CONNAISSANCES Claudine Larcher Alain Crindal d autres modalités de travail que dans le curriculum

Plus en détail

Diplôme Interuniversitaire. Management des équipes et des projets en milieu industriel. Programme de la formation

Diplôme Interuniversitaire. Management des équipes et des projets en milieu industriel. Programme de la formation Diplôme Interuniversitaire Management des équipes et des projets en milieu industriel Programme de la formation 1 Du "sur mesure" pour l'entreprise Deux universités complémentaires, un projet pour les

Plus en détail

Bonheur d enseigner.plaisir d apprendre. Pourquoi ne pas essayer?

Bonheur d enseigner.plaisir d apprendre. Pourquoi ne pas essayer? Bonheur d enseigner.plaisir d apprendre Pourquoi ne pas essayer? Compte rendu de quelques tentatives menées modestement mais avec conviction! Introduction Il arrive souvent qu un enseignant soit déçu par

Plus en détail

CHARTE D ACCUEIL PETITE ENFANCE HANDICAP

CHARTE D ACCUEIL PETITE ENFANCE HANDICAP CHARTE D ACCUEIL PETITE ENFANCE HANDICAP Perspectives et protocole d accueil des enfants en situation de handicap dans les établissements de la petite enfance Document à enrichir par vos observations et

Plus en détail

emploi visibilité sur Internet Développer sa pour trouver un EYROLLES emploi & carrière Patrice de BROISSIA Laëtitia FERRER

emploi visibilité sur Internet Développer sa pour trouver un EYROLLES emploi & carrière Patrice de BROISSIA Laëtitia FERRER EYROLLES emploi & carrière Patrice de BROISSIA Laëtitia FERRER Développer sa visibilité sur Internet pour trouver un emploi Bâtir une stratégie de carrière, mener une recherche active 4 profils pour identifier

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Cycle terminal Série ES L accompagnement personnalisé Ressources pour le lycée général et technologique La relation lycée-enseignement supérieur : trame du projet Les objectifs de l A.P. en cycle

Plus en détail

ASSOCIATION DE PROMOTION DU PLURILINGUISME PROGRAMME 2015-2016. Le bilinguisme est un cadeau, pas un fardeau!

ASSOCIATION DE PROMOTION DU PLURILINGUISME PROGRAMME 2015-2016. Le bilinguisme est un cadeau, pas un fardeau! ASSOCIATION DE PROMOTION DU PLURILINGUISME PROGRAMME 2015-2016 Le bilinguisme est un cadeau, pas un fardeau! D Une Langue A L Autre Les formations NOTRE MISSION Les structures éducatives sont et seront

Plus en détail

Mieux connaître les pratiquants de sports de nature en Nord-Pas-de-Calais. pour promouvoir une offre sportive de qualité (expérience de 3 enquêtes)

Mieux connaître les pratiquants de sports de nature en Nord-Pas-de-Calais. pour promouvoir une offre sportive de qualité (expérience de 3 enquêtes) Mieux connaître les pratiquants de sports de nature en Nord-Pas-de-Calais pour promouvoir une offre sportive de qualité (expérience de 3 enquêtes) Valérie OLIVIER DRJSCS Contexte du Nord-Pas-de-Calais

Plus en détail

Formation des acteurs et actrices de la formation professionnelle et continue

Formation des acteurs et actrices de la formation professionnelle et continue 2016 Formation des acteurs et actrices de la formation professionnelle et continue Vous formez des apprenti-e-s en entreprise? Vous exercez la fonction de commissaire? Vous êtes expert-e aux examens? Cette

Plus en détail

Programme de 2 ème Année Secondaire ECONOMIE & SERVICES

Programme de 2 ème Année Secondaire ECONOMIE & SERVICES RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION ET DE LA FORMATON DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES ET DE LA FORMATION CONTINUE -------------------------- DIRECTION DES PROGRAMMES ET DES MANUELS SCOLAIRES

Plus en détail

Outil d éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale, ce kit comprend :

Outil d éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale, ce kit comprend : PRESENTATION DE L OUTIL USB En 2002, dix ans après le Sommet de la Terre de Rio, la communauté internationale s est réunie à Johannesburg afin de faire le point sur la mise en œuvre des décisions prises

Plus en détail

Antoine Letarte Cégep Limoilou

Antoine Letarte Cégep Limoilou Antoine Letarte Cégep Limoilou Antoine Letarte Enseignant en mathématique au Cégep Limoilou 3 e prestation du cours de Méthodes quantitatives en sciences humaines 2 e participation à ce colloque http://mqetlavie.wordpress.com/billets

Plus en détail

PROGRAMME DE SENSIBILISATION À L ENVIRONNEMENT À DESTINATION DES SCOLAIRES

PROGRAMME DE SENSIBILISATION À L ENVIRONNEMENT À DESTINATION DES SCOLAIRES PROGRAMME DE SENSIBILISATION À L ENVIRONNEMENT À DESTINATION DES SCOLAIRES 2014-2015 déchets & assainissement 5 SOMMAIRE GÉNÉRALITÉS Ateliers en classe n. 1 - Rien ne se perd, tout se transforme n. 2 -

Plus en détail

Les six chapeaux de la réflexion Programme 2 jours

Les six chapeaux de la réflexion Programme 2 jours Les six chapeaux de la réflexion Programme 2 jours «Les six chapeaux de la réflexion» Management collaboratif et prospective VOUS souhaitez dynamiser vos équipes, renforcer la cohésion de groupe et la

Plus en détail

Projet Educatif Territorial. Dossier de presse

Projet Educatif Territorial. Dossier de presse Projet Educatif Territorial Dossier de presse Vendredi 18 mars 2016 14h École élémentaire Victor Hugo Contact : Véronique Marizier-Bouhelier Directrice de la Communication et des Relations publiques Tél

Plus en détail

- Les Chantiers de Solidarité Internationale au Togo -

- Les Chantiers de Solidarité Internationale au Togo - - Les Chantiers de Solidarité Internationale au Togo - Une dynamique à valoriser Une dynamique à professionnaliser Cette année encore, l équipe de France Volontaires Togo a sillonné le pays pour aller

Plus en détail

Services d aide à l intégration de l AWIPH : quel plus pour la scolarité des élèves à besoins spéécifiques?

Services d aide à l intégration de l AWIPH : quel plus pour la scolarité des élèves à besoins spéécifiques? Services d aide à l intégration de l AW WIPH : quel plus pour la scolarité des élèves à besoin ns spécifiques? Alice Pierard Analyse UFAPEC Novembre 2015 N 24.15 Résumé : Aux côtés et avec l aide de l

Plus en détail

[CLN] Référentiel collège ou lycée numérique. Document de référence pour aider au pilotage d un établissement dans sa dimension numérique

[CLN] Référentiel collège ou lycée numérique. Document de référence pour aider au pilotage d un établissement dans sa dimension numérique [CLN] Référentiel collège ou lycée numérique Document de référence pour aider au pilotage d un établissement dans sa dimension numérique DGESCO Ministère de l Education nationale De la jeunesse et de la

Plus en détail

Démarche participative concernant la Vieille Ville Séance publique du 5 juin 2012 Compte-rendu synthétique

Démarche participative concernant la Vieille Ville Séance publique du 5 juin 2012 Compte-rendu synthétique 1 Service de l urbanisme, de l environnement et des travaux publics Démarche participative concernant la Vieille Ville Séance publique du 5 juin 2012 Compte-rendu synthétique Note : ce compte-rendu est

Plus en détail

Pédagogie, politique, démocratie participative

Pédagogie, politique, démocratie participative Pédagogie, politique, démocratie participative Raymond Millot La désaffection politique mine le corps social. L idée de démocratie participative apparaît comme un antidote. Sa mise en œuvre nécessite l

Plus en détail

Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles

Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles Mars 2012 Dans le cadre de la mise en place de leur Plan Climat Energie Territorial (PCET), la Ville de Besançon

Plus en détail

Prévenir la violence, gérer les conflits les 3 questions à garder à l esprit

Prévenir la violence, gérer les conflits les 3 questions à garder à l esprit Prévenir la violence, gérer les conflits les 3 questions à garder à l esprit 1 - Comment devenir crédible aux yeux de l élève, des élèves, de l enfant/adolescent? 2 - Comment développer chez l enfant /

Plus en détail

Formation DRT Mai M.Baveux B.Choffat V.Favel Kapoian ENT & CDI. Le défi des ressources et services numériques. V. Favel Kapoian (DRT/CRDP)

Formation DRT Mai M.Baveux B.Choffat V.Favel Kapoian ENT & CDI. Le défi des ressources et services numériques. V. Favel Kapoian (DRT/CRDP) Formation DRT Mai 2010 M.Baveux B.Choffat V.Favel Kapoian ENT & CDI Le défi des ressources et services numériques ENT & CDI I- Qu est ce qu'un ENT? 1) Les services et fonctionnalités 2) Objectifs II- Le

Plus en détail

L entreprise PME: quelques repères. Zohra GALLARD

L entreprise PME: quelques repères. Zohra GALLARD L entreprise PME: quelques repères Zohra GALLARD Nombre d entreprises en France : 2,6 Millions ( hors agriculture, services financiers et administration ) source INSEE 2006 Dont : 5 000 entreprises de

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Guide à l'intention des membres de jurys. de validation des acquis de l'expérience

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Guide à l'intention des membres de jurys. de validation des acquis de l'expérience MINISTERE CHARGE DES AFFAIRES SOCIALES Diplôme d Etat d éducateur spécialisé Guide à l'intention des membres de jurys de validation des acquis de l'expérience 1 / 26 Notice explicative Vous allez prochainement

Plus en détail

Les objectifs généraux de la formation

Les objectifs généraux de la formation Les objectifs généraux de la formation Au niveau du projet de formation Repérer si les facteurs clefs de succès d un dispositif e-learning sont réunis dans un cahier des charges ou une proposition Déterminer

Plus en détail

VADEMECUM : Les usages pédagogiques du numérique

VADEMECUM : Les usages pédagogiques du numérique VADEMECUM : Les usages pédagogiques du numérique La loi sur la refondation de l'ecole porte une grande ambition pour le numérique. L'Ecole doit se saisir des outils numériques qui se banalisent et les

Plus en détail

ACTION CULTURELLE VOS CONTACTS : Allison DEQUIDT Assistante de Formation allison.dequidt@cnfpt.fr

ACTION CULTURELLE VOS CONTACTS : Allison DEQUIDT Assistante de Formation allison.dequidt@cnfpt.fr ACTION CULTURELLE ACTION CULTURELLE VOS CONTACTS : Mehdi ABDERRAHAMANI Conseiller Formation Domaines formation des Services à la population mehdi.abderrahmani@cnfpt.fr Allison DEQUIDT Assistante de Formation

Plus en détail

Premier Congrès Régional Asie-Pacifique. Le français, la francophonie et la francophilie en Asie Pacifique : spécificités et interrogations

Premier Congrès Régional Asie-Pacifique. Le français, la francophonie et la francophilie en Asie Pacifique : spécificités et interrogations Commission Asie Pacifique F.I.P.F. A.P.F.T. - Taiwan Premier Congrès Régional Asie-Pacifique Le français, la francophonie et la francophilie en Asie Pacifique : spécificités et interrogations Vendredi

Plus en détail

Épisode 5 «Pas de rendez-vous» Qui s y rend peut tomber dans un guet-apens.

Épisode 5 «Pas de rendez-vous» Qui s y rend peut tomber dans un guet-apens. Épisode 5 «Pas de rendez-vous» Qui s y rend peut tomber dans un guet-apens. Fiche d accompagnement Niveaux : cycle 2 et 3, 6 e Attention aux clichés, ce n est pas la réalité Âge : 7 à 12 ans Préambule

Plus en détail

Assises de l Enseignement Supérieur et de la Recherche

Assises de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Assises de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Contribution des CCI de France Pour des jeunes compétents et des entreprises compétitives Septembre 2012 POUR DES JEUNES COMPETENTS ET DES ENTREPRISES

Plus en détail

«Pour un accès de tous les jeunes à l art et à la culture» Consultation nationale sur l éducation artistique et culturelle

«Pour un accès de tous les jeunes à l art et à la culture» Consultation nationale sur l éducation artistique et culturelle «Pour un accès de tous les jeunes à l art et à la culture» Consultation nationale sur l éducation artistique et culturelle Intervention de M. Gérard DESQUAND, Vice-Président de l Institut National des

Plus en détail

Des clés pour la recherche qualitative

Des clés pour la recherche qualitative Introduction Des clés pour la recherche qualitative Chantal Royer, Ph.D. Université du Québec à Trois-Rivières Comment éviter le piège de la description et progresser vers une théorisation en recherche

Plus en détail

Francis de Morogues - FCBA Paris - ECOFOR, 16 septembre 2014

Francis de Morogues - FCBA Paris - ECOFOR, 16 septembre 2014 Séminaire d'échanges entre porteurs de projets et instances du programme Projet AMII Articuler motivations, incitations et institutions pour mieux mobiliser les propriétaires forestiers privés en faveur

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. L édition professionnelle

RESSOURCES HUMAINES. L édition professionnelle RESSOURCES HUMAINES LA COMMUNICATION INTERNE Christine DONJEAN L édition professionnelle L éditeur veille à la fiabilité des informations publiées, lesquelles ne pourraient toutefois engager sa responsabilité.

Plus en détail

Observatoire des Services Clients 2015

Observatoire des Services Clients 2015 Observatoire des Services Clients 2015 Septembre 2015 Contact BVA : Marie-Laure SOUBILS - marie-laure.soubils@bva.fr 06 20 26 22 50 Contact Viséo Conseil : Ludovic NODIER lnodier@viseoconseil.com 00 33

Plus en détail

Rencontres Régionales Information Jeunesse des Pays de La Loire : 28 novembre 2014

Rencontres Régionales Information Jeunesse des Pays de La Loire : 28 novembre 2014 Rencontres Régionales Information Jeunesse des Pays de La Loire : 28 novembre 2014 Les Rencontres Régionales de l Information Jeunesse en région Pays de La Loire sont organisées par le CRIJ des Pays de

Plus en détail

Introduction aux méthodes de recherche en milieu industriel. Master Recherche Génie Industriel Aurélie Dudezert

Introduction aux méthodes de recherche en milieu industriel. Master Recherche Génie Industriel Aurélie Dudezert Introduction aux méthodes de recherche en milieu industriel Master Recherche Génie Industriel Aurélie Dudezert 2009-2010 Processus de résolution de problème pour un chercheur Etape 4 : Faire un état de

Plus en détail

Evaluation d'un dispositif de formation Bénédicte Humbert, Directrice Isabelle Demeure, Directrice de la Formation

Evaluation d'un dispositif de formation Bénédicte Humbert, Directrice Isabelle Demeure, Directrice de la Formation Evaluation d'un dispositif de formation Bénédicte Humbert, Directrice Isabelle Demeure, Directrice de la Formation En bref Objectifs : - Favoriser l égalité des chances dans l accès aux études supérieures

Plus en détail

Stratégie pour déterminer des indicateurs de résultats en évaluation de programme

Stratégie pour déterminer des indicateurs de résultats en évaluation de programme Stratégie pour déterminer des indicateurs de résultats en évaluation de programme Expérimentation à partir du programme Fluppy Jenny Tremblay Doctorante en Administration et évaluation en éducation, Université

Plus en détail

Synthèse de l évaluation périodique de la Maîtrise en travail social (3763 et 3563)

Synthèse de l évaluation périodique de la Maîtrise en travail social (3763 et 3563) Synthèse de l évaluation périodique de la Maîtrise en travail social (3763 et 3563) Mai 2011 1 SYNTHÈSE DE L ÉVALUATION PÉRIODIQUE DE LA MAÎTRISE EN TRAVAIL SOCIAL (3763 ET 3563) L évaluation du programme

Plus en détail

Baromètre 2016 MACOM IN - INERGIE de la fonction communication interne au Maroc

Baromètre 2016 MACOM IN - INERGIE de la fonction communication interne au Maroc Baromètre 2016 MACOM IN - INERGIE de la fonction communication interne au Maroc Mars 2016 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Baromètre 2016

Plus en détail

Contexte et enjeux pour les CECAM

Contexte et enjeux pour les CECAM Enjeux et impacts de la microfinance rurale à Madagascar : Etude d impact du réseau des Caisses d épargne et de crédit mutuel de Madagascar (CECAM) (2003-2007) BIM n - 24 octobre 2006 Emmanuelle BOUQUET

Plus en détail

Evaluateur du projet : UMR EFTS, Université de Toulouse

Evaluateur du projet : UMR EFTS, Université de Toulouse Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ÉTAPE SUR L EVALUATION AU 31 DÉCEMBRE 2010 RÉDIGÉE PAR

Plus en détail

Marque déposée de Visa International Service Association, Visa Canada est un usager licencié. Marque déposée de Visa Canada.

Marque déposée de Visa International Service Association, Visa Canada est un usager licencié. Marque déposée de Visa Canada. Pour obtenir plus de renseignements sur les pratiques exemplaires Visa en matière de processus de l acquisition au paiement ou un exemplaire de l étude intégrale sur les pratiques exemplaires, y compris

Plus en détail

Cartographie des instances collectives de Solidarité Internationale

Cartographie des instances collectives de Solidarité Internationale Aout 2014 Cartographie des instances collectives de Solidarité Internationale Étude pour l Agence Française de Développement - Synthèse - J.-E. Beuret et A. Cadoret Démarche de l étude Objectifs : Rendre

Plus en détail

La motivation à l école : le point de vue des enseignants Résultats du sondage n=123 Janvier Introduction. Résultats

La motivation à l école : le point de vue des enseignants Résultats du sondage n=123 Janvier Introduction. Résultats Introduction Ce sondage fait partie du processus consultatif et participatif du Pacte pour un Enseignement d'excellence. Il a été réalisé entre octobre 2015 et janvier 2016 à partir d'un questionnaire

Plus en détail

Les bibliothèques à la recherche des adolescents

Les bibliothèques à la recherche des adolescents Les bibliothèques à la recherche des adolescents Bertrand Calenge Directeur par intérim de la Bibliothèque municipale de Lyon Journée de regroupement des documentalistes- 10 juin 2011 Une interrogation

Plus en détail

Difficultés relatives à la gestion de l organisation Commentaires sur les difficultés et les moyens d action proposés

Difficultés relatives à la gestion de l organisation Commentaires sur les difficultés et les moyens d action proposés Difficultés relatives à la gestion de l organisation Commentaires sur les difficultés et les moyens d action proposés Les difficultés relatives à la gestion de l organisation citées par les enseignants

Plus en détail

portrait de la vie associative

portrait de la vie associative portrait de la vie associative à Paris paris s engage pour les associations? 1 205 associations ont participé en 2014 à une enquête menée par la Mairie de Paris. Objectif Pourquoi la Mairie de Paris a-t-elle

Plus en détail

Baromètre Cegos de la formation professionnelle en Europe. La formation peine à se hisser au rang de priorité stratégique dans les entreprises

Baromètre Cegos de la formation professionnelle en Europe. La formation peine à se hisser au rang de priorité stratégique dans les entreprises Communiqué de presse Issy-les-Moulineaux, 23 juin 2015 Baromètre Cegos de la formation professionnelle en Europe La formation peine à se hisser au rang de priorité stratégique dans les entreprises Leader

Plus en détail

Présentation de CERISE PRO STI

Présentation de CERISE PRO STI Baccalauréat professionnel Métiers de l Electricité et de ses Environnements Connectés Modifié le 13/10/2015 Présentation de CERISE PRO STI 1 Présentation générale»une application de la collection CERISE

Plus en détail

PLAN STRATEGIQUE DE LA SECTION DE MEDECINE DENTAIRE CLINIQUE UNIVERSITAIRE DE MEDECINE DENTAIRE (CUMD) (2014 2017)

PLAN STRATEGIQUE DE LA SECTION DE MEDECINE DENTAIRE CLINIQUE UNIVERSITAIRE DE MEDECINE DENTAIRE (CUMD) (2014 2017) PLAN STRATEGIQUE DE LA SECTION DE MEDECINE DENTAIRE CLINIQUE UNIVERSITAIRE DE MEDECINE DENTAIRE (CUMD) (2014 2017) 1. Contexte La Section de médecine dentaire œuvre dans le cadre général de la Faculté

Plus en détail

Master Architecture de l information

Master Architecture de l information Formations et diplômes Rapport d évaluation Master Architecture de l information Ecole normale supérieure de Lyon - ENS Lyon Ecole nationale supérieure des sciences de l information et des bibliothèques

Plus en détail

Animateur/Coordinateur de réseaux

Animateur/Coordinateur de réseaux CAHIER DES CHARGES Animateur/Coordinateur de réseaux Dossier suivi par : Annabelle Antal Adresses de retour de la proposition avant le vendredi 8 mars 2013 à 16 heures - Envoi par courrier : Centre INRA

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management des emplois et des compétences de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

CHARTE POUR LE RECRUTEMENT ET LE SUIVI DES PERSONNELS CONTRACTUELS (CDD) A L INSERM

CHARTE POUR LE RECRUTEMENT ET LE SUIVI DES PERSONNELS CONTRACTUELS (CDD) A L INSERM CHARTE POUR LE RECRUTEMENT ET LE SUIVI DES PERSONNELS CONTRACTUELS (CDD) A L INSERM Objectifs et champ d application de la charte L Inserm a souhaité se doter d une charte recensant les bonnes pratiques

Plus en détail

LA TRANSITION FULGURANTE SGS MULTILAB CONCRÉTISE SON POTENTIEL D INNOVATION

LA TRANSITION FULGURANTE SGS MULTILAB CONCRÉTISE SON POTENTIEL D INNOVATION INSA de Rouen le 21/01/2015 LA TRANSITION FULGURANTE SGS MULTILAB CONCRÉTISE SON POTENTIEL D INNOVATION Yvon Gervaise Directeur SGS MULTILAB Expert Français auprès de l OCDE http://twitter.com/expertscience

Plus en détail

LES DOUANES ET L ENCADREMENT DU COMMERCE EXTÉRIEUR

LES DOUANES ET L ENCADREMENT DU COMMERCE EXTÉRIEUR République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère des Finances Direction Générale des Douanes LES DOUANES ET L ENCADREMENT DU COMMERCE EXTÉRIEUR (Alger, le 30 mars 2015) 1 Du rôle fiscal à une

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE - 14/12/15

DOSSIER DE PRESSE - 14/12/15 DOSSIER DE PRESSE - 14/12/15 DES COMPORTEMENTS INQUIÉTANTS ET PORTEURS DE RISQUE : UNE POUR MOBILISER ET CONVAINCRE Un accident sur dix est lié à l utilisation du téléphone portable en situation de conduite.

Plus en détail

L année 2016 marque le renouvellement du label décerné, en 2006, à la Ville de Nice : «Ville amie des enfants»

L année 2016 marque le renouvellement du label décerné, en 2006, à la Ville de Nice : «Ville amie des enfants» L année 2016 marque le renouvellement du label décerné, en 2006, à la Ville de Nice : «Ville amie des enfants» «La fête des enfants ne sera pas que les 20 novembre ; ça sera 365 jours par an» avait annoncé

Plus en détail

Tableau de synthèse à la construction d une programmation et d une progression annuelle du parcours citoyen au collège.

Tableau de synthèse à la construction d une programmation et d une progression annuelle du parcours citoyen au collège. Le parcours citoyen en 5 points A destination des Principaux de collège et des équipes éducatives. Tableau de synthèse à la construction d une programmation et d une progression annuelle du parcours citoyen

Plus en détail

Méthodologie. 1. Concernant les résultats aux examens, voir le n 50 d Ofipe résultats 4.623 diplômes délivrés en 2003.

Méthodologie. 1. Concernant les résultats aux examens, voir le n 50 d Ofipe résultats 4.623 diplômes délivrés en 2003. # 6 1HKRGTÃUWNVCVU! " $# %& # ' (*) +-,./ 10323254 798 ::/;# 9= " &GXGPKTGPFGUFKRNÏOÃUFG&'# En 2002, 171 étudiants inscrits à l université de Marne-la-Vallée ont obtenu

Plus en détail

Le public acteur de son patrimoine.

Le public acteur de son patrimoine. FORMATION PERMANENTE DEPARTEMENT DES CONSERVATEURS Le public acteur de son patrimoine. Comment y répondre? Quels bénéfices pour l institution et le territoire? Les 24, 25 et 26 mai 2016 Programme prévisionnel

Plus en détail