Planification financière

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Planification financière 410-610"

Transcription

1 Collège de Rosemont Service de la Formation continue Automne 2010 Planification financière Professeur : Paul Bourget , poste 349 ) Local : B-413 Site Web : I - Objectifs du cours 1 II - Méthodologie 1 III - Vue d ensemble du cours 3 IV - Contenu 4 V - Évaluation 7 VI - Bibliographie 7 VII - Programmation 8

2 1 I OBJECTIFS DU COURS 1 a) Objectifs généraux Ce cours permet à l'étudiant : 1) de connaître les différents produits offerts par les institutions financières, et 2) d'effectuer une planification financière en tenant compte de ces produits et de la situation d'un individu b) Objectifs spécifiques À la fin du cours l'étudiant pourra : 1) Identifier les caractéristiques des différents outils de placement; 2) Identifier les éléments d'une déclaration d'impôt des particuliers; 3) Différencier les dépenses déductibles de l'individu et du travailleur autonome; 4) Calculer les économies d'impôt; 5) Calculer les revenus après impôts; 6) Calculer les coûts après impôts; 7) Définir les formes d'assurance et leurs fonctions; 8) Déterminer les besoins en assurances sur la personne; 9) Établir les besoins en assurances I. A. R. D. pour un individu ou pour une entreprise; 10) Choisir les placements en tenant compte des particularités de chacun des placements et du portefeuille d'un individu; 11) Expliquer les alternatives de planification fiscale et financière. II MÉTHODOLOGIE Les différentes activités prévues pour permettre l'atteinte des objectifs fixés sont présentées dans le tableau ci-après en relation avec la pondération globale du cours fixée par Direction générale de l'enseignement collégial. 1 Ces objectifs sont extraits de : MINISTERE DE L'ÉDUCATION DU QUÉBEC, Cahiers de l'enseignement collégial,

3 2 Cours Laboratoire Travail personnel de l'étudiant a) Lectures 0,0 0,0 2,0 b) Exposés du professeur c) Exercices et travaux pratiques Pondération globale 2,0 0,0 0,0 0,0 1,0 1,25 2,0 1,0 3,0 a) Au cours de la session, l'étudiant effectue régulièrement des lectures qui lui permettent d'acquérir ou de parfaire les connaissances qui le préparent en vue des rencontres et des applications. De façon particulière, il prend connaissance de la terminologie propre au domaine de la planification financière personnelle, de certaines techniques utilisées et des facteurs considérés dans la prise des décisions qui s'y rapportent. b) Lors des exposés, le professeur aborde, en demandant la participation du groupe, des sujets parmi ceux dont l'étudiant a pris connaissance au cours de ses lectures. En plus de compléter, s'il y lieu, l'acquisition de ces connaissances, l'étudiant sera régulièrement invité à en approfondir la compréhension en les transposant à des sujets pertinents de l'actualité économique ou financière. Une partie du temps prévu pour les exposés sera employée pour présenter des faits, théories ou techniques avec lesquels l'étudiant n'aura pas eu l'occasion de se familiariser par ses lectures. c) Régulièrement au cours de la session, l'étudiant aura à effectuer, à l'intérieur du temps prévu pour les rencontres, des exercices ou d'autres activités d'évaluation formative visant à lui faciliter l'acquisition ou la compréhension de certaines connaissances. Ces activités lui permettront, de plus, d'obtenir une rétro-action (ou "feed back") sur sa progression dans l'atteinte des objectifs du cours, avant la tenue des examens. Le travail pratique et la simulation d'investissements financiers complètent le travail personnel que l'étudiant effectue dans ce cours. Ces activités permettront l'application de certaines connaissances acquises et l'utilisation de techniques employées dans l'analyse des valeurs de placement. Le travail pratique en planification financière permet à l'étudiant de mettre en pratique une habileté qu'il aura l'occasion de développer dans ce cours : la planification

4 3 fiscale ou la détermination des besoins en matière d'assurance-vie, au choix. De plus, en s'inscrivant à la simulation BOURSTAD 2, dans la catégorie Portefeuille diversifié ou Portefeuille boursier, l'étudiant aura la possibilité de développer, par la pratique, une compréhension personnelle du domaine de l'investissement en valeurs mobilières. III VUE D ENSEMBLE DU COURS 2 Des dossiers d'inscription pour cette activité seront distribués lors du cours.

5 4 IV CONTENU 1re Partie Thème 1 Thème 2 Thème 3 Thème4 Thème5 2e Partie Thème6 Thème7 Planification financière (2-1-3) La planification financière personnelle Les objectifs de la planification financière et les objectifs de placement 1. Les objectifs de la planification financière personnelle 2. Les objectifs de placement 3. Les facteurs affectant la planification financière personnelle Survol des marchés de valeurs de placement 1. Les valeurs permettant l'atteinte de l'objectif de la sécurité financière 2. Les valeurs permettant l'atteinte de l'objectif de la progression financière La gestion des finances personnelles 1. Le recours à l emprunt 2. L élaboration du budget personnel 3. La tenue d'une comptabilité personnelle 4. Le cycle des finances personnelles Le choix des valeurs constituant le portefeuille de placement Les mathématiques de l intérêt 1. La notion d intérêt 2. La capitalisation et l actualisation des flux financiers 3. Calculs financiers impliquant un montant unique 4. Calculs financiers impliquant une série de versements, ou annuité 5. Autres habiletés en mathématiques financières Le repérage de l information 1. Les informations intéressant le planificateur financier 2. Les sources d informations Les aspects fiscaux La planification fiscale 1. Les objectifs de la planification fiscale 2. Rappel des principes de base de notre système fiscal 3. Les régimes de revenus différés 4. Les abris fiscaux 5. Le fractionnement du revenu 6. Techniques visant à réduire l impôt prélevé au décès Les revenus de placement et l impôt 1. Taux marginaux d'imposition applicables aux différents types de revenus de placement

6 5 2. Les revenus courants de placement 3. Les gains et les pertes en capital Les déductions admises contre les revenus courants de placement 5. L'allocation du coût en capital Thème8 3e Partie Thème9 Thème 10 Thème 11 Thème 12 La déclaration de revenus 1. Le cadre fiscal du contribuable canadien 2. La déclaration fédérale 3. Particularités de la déclaration de revenu provinciale 4. Le travailleur autonome et l'impôt 5. Exemple détaillé d une déclaration fédérale Le portefeuille de la sécurité financière Vue d ensemble du portefeuille de la sécurité 1. Les différents types de risques personnels 2. Les différents intervenants dans la protection de l'individu vis-à-vis des risques personnels 3. La composition du portefeuille global de sécurité Les assurances contre les dommages 1. Notions générales sur les assurances de dommages 2. L'assurance-automobile 3. L'assurance-habitation Les rentes et les régimes de retraite 1. Notions générales sur les rentes 2. Les types de rente 3. Les rentes et le REÉR 4. La planification de la retraite 5. Le régime de pension agréé 6. Le régime enregistré d épargne-retraite (REÉR) L assurance-vie 1. Notions générales sur l'assurance-vie 2. Les types de contrats d'assurance-vie 3. Les clauses des contrats d'assurance-vie 4. La désignation du bénéficiaire Les facteurs à considérer dans les décisions d'assurance-vie 6. La détermination du type d'assurance-vie 7. La détermination du montant d'assurance-vie requis 8. L'assurance-vie et l'impôt

7 6 4e Partie Thème 13 Thème 14 Thème 15 Thème 16 Le portefeuille de la progression financière Les placements à taux fixe 1. Les comptes d épargne 2. Les placements à terme 3. Les obligations Les actions 1. Les types d actions 2. Les cours et les indices boursiers 3. Le dividende 4. L analyse fondamentale et l analyse technique 5. La valeur fondamentale d une action ordinaire La composition et la gestion du portefeuille de valeurs mobilières 1. Les types de placement 2. Les critères servant à l évaluation des placements personnels 3. Les risques inhérents au placement 4. La mesure du risque à l aide la méthode de l écart-type 5. La relation rendement-risque 6. Les facteurs à considérer dans l élaboration du portefeuille de valeurs mobilières 7. Les types de courtier en valeurs mobilières 8. Le recours aux fonds d investissement 9. Le recours aux produits dérivés 10. Les stratégies de portefeuille Le placement immobilier 1. Vue d ensemble sur le marché immobilier 2. Les valeurs négociées sur le marché immobilier 3. Les modes d accession à la propriété 4. La transaction immobilière 5. Le financement hypothécaire 6. L achat d une résidence familiale 7. L évaluation des propriétés immobilières à revenus 5. Autres habiletés en mathématiques financières 16-14

8 7 V ÉVALUATION A. Examens Examen nº 1 (Thèmes 1 à 8) 20 points Examen nº 2 (Thèmes 1 à 16) 40 points 60 points B. Applications Exercice de planification financière 10 points Simulation BOURSTAD 15 points Mini-quiz 15 points 40 points TOTAL 100 points VI BIBLIOGRAPHIE A. Manuel obligatoire BOURGET, Paul, La planification financière personnelle, Éditions de la Chenelière, 1999, 432 pages B. Autres manuels de référence LAMONTAGNE, Roger, La planification financière personnelle, PUQ, 2001 PLAMONDON G et SAUVÉ P, La planification financière personnelle, Gaëtan Morin éditeur, 2007, 608 pages PROTÉGEZ-VOUS, Guide pratique de l investisseur, Collection Protégezvous, 2010, 74 pages C. Autres publications Journal Les Affaires, La Presse Affaires (Journal La Presse) D. Autres références Les sources d informations constituent l un des 16 thèmes du cours ; donc, une présentation exhaustive sera faite des sources d informations sur différents supports.

9 8 VII PROGRAMMATION Travail personnel de l'étudiant Rencontre Activité/thème À lire avant la rencontre Échéance des travaux pratiques 1 16 oct 9h à 13h 2 23 oct. 9h à 13h 3 30 oct. 9h à 13h Présentation du cours Thèmes 1 Chapitre 1 Thèmes 2 Chapitre 2 Thème 3 Chapitre 3 Thème 4 Chapitre 4 Thème 5 Chapitre 5 (pages 77 à 82) 4 Thème 5 Chapitre 5 (pages 82 à 90) 6 nov 9h à 13h Thème 6 Chapitre 6 5 Thème 7 Chapitre 7 13 nov 9h à 13h Thème 8 Chapitre nov 19h à 21h 7 20 nov 9h à 16h Examen nº 1 (Porte sur les thèmes 1 à 8) Thèmes 9 et 10 Chapitre 9 Chapitre 10 Thème 11 Chapitre 11 Thème 12 Chapitre 12 (pages 243 à 260) 8 27 nov 9h à 16h Thème 12 Chapitre 12 (page 260 à 275) Thèmes 13 Chapitre 13 Thèmes 14 Chapitre 14 (pages 313 à 331)

10 9 9 4 déc. 9h à 13h Thème 14 Chapitre 14 (pages 331 à 342) Thème 15 Chapitre 15 Exercice de planification financière (choix 1 ou choix 2) déc. 9h à 13h déc. 19h à 22h Thème 16 Thème 16 Examen 3 (thèmes 1 à 16) Chapitre 16 (pages 391 à 408) Chapitre 16 (pages 409 à 424)

Gestion des finances personnelles. Planifier stratégiquement mes finances personnelles. 30 heures

Gestion des finances personnelles. Planifier stratégiquement mes finances personnelles. 30 heures Gestion des finances personnelles Planifier stratégiquement mes finances personnelles 30 heures Automne2015 Thématique générale du cours Ce cours traite les trois grands objectifs de la planification financière

Plus en détail

Gestion des finances personnelles (LCA.DP)

Gestion des finances personnelles (LCA.DP) Gestion des finances personnelles (LCA.DP) Planification financière 410-693-RO (2-1-2) 1 2/3 Automne2013 Paul Bourget Adresses de courriel : pbourget@crosemont.qc.ca Site Web : www.iclf.ca Thématique générale

Plus en détail

Courriel : waguih.laoun@collegeahuntsic.qc.ca

Courriel : waguih.laoun@collegeahuntsic.qc.ca AEC Gestion des finances personnelles (LCA.DP) Planification financière 410-693-RO (2-1-2) 1 2/3 00901 Automne 2011 Waguih Laoun Local F-224 Courriel : waguih.laoun@collegeahuntsic.qc.ca Thématique générale

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1

Table des matières. Chapitre 1 Table des matières Chapitre 1 Les objectifs de la planification financière et les objectifs de placement 1 Les objectifs de la planification financière personnelle 1 Premier objectif: atteindre un certain

Plus en détail

Incorporation de ma pratique

Incorporation de ma pratique Incorporation de ma pratique Sujet Incorporation : mythe ou réalité Avantages et désavantages Salaire ou dividende Taux d impôts des particuliers et des compagnies RRQ dans le contexte de l incorporation

Plus en détail

Gestion des finances personnelles Préparer et gérer ma retraite Mercredis Hiver 2015 Paul Bourget

Gestion des finances personnelles Préparer et gérer ma retraite Mercredis Hiver 2015 Paul Bourget Gestion des finances personnelles Préparer et gérer ma retraite Mercredis Hiver 2015 Paul Bourget 514-376-1620, poste 7439 pbourget@crosemont.qc.ca Thématique générale du cours Ce cours vise à permettre

Plus en détail

Table des schémas et tableaux...xxv. Liste des sigles et acronymes... xxvii. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois... 1

Table des schémas et tableaux...xxv. Liste des sigles et acronymes... xxvii. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois... 1 Table des matières xv Table des matières Table des schémas et tableaux...xxv Liste des sigles et acronymes... xxvii Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois... 1 1. Le cadre fiscal canadien et

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

pbourget@crosemont.qc.ca 514-376-1620, poste 7349

pbourget@crosemont.qc.ca 514-376-1620, poste 7349 AEC Gestion des finances personnelles (LCA.DP) Préparation et gestion de la retraite 410-733-RO (2-1-2) 1 2/3 901 Été 2012 Paul Bourget pbourget@crosemont.qc.ca 514-376-1620, poste 7349 Thématique générale

Plus en détail

RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE...

RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... INTRODUCTION MODULE I HISTORIQUE 2 RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... 2 3 HISTORIQUE QUÉBÉCOIS... 3 4 LA LOI 188 ET LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... 4 4.1 Objectifs de la loi... 4 4.2 Le

Plus en détail

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti Fonds enregistrés de revenu de retraite Fonds enregistréss de revenu de retraite La plupart des Canadiens connaissent le régime enregistré d épargne-retraite (REER). Ils sont nombreux à s en servir pendant

Plus en détail

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes Novembre 2008 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

Compte d épargne libre d impôt (CELI)

Compte d épargne libre d impôt (CELI) Compte d épargne libre d impôt (CELI) MD Marque déposée de L Empire, Compagnie d Assurance-Vie. Les polices sont établies par L Empire, Compagnie d Assurance-Vie. Compte d'épargne libre d'impôt «Les Canadiens

Plus en détail

Cours 4 Régimes d épargne (I2001IP- 3-915-85)

Cours 4 Régimes d épargne (I2001IP- 3-915-85) Régimes fiscaux Impôt sur le revenu Cours 4 Régimes d épargne (I2001IP- 3-915-85) Michel Maher Copyright Université Ottawa, 2007 Touts droits réservés pour tous pays. Toute traduction ou reproduction sous

Plus en détail

Guide de l'utilisateur NaviPlan : Calculatrices (Volume II sur VI)

Guide de l'utilisateur NaviPlan : Calculatrices (Volume II sur VI) Guide de l'utilisateur NaviPlan : Calculatrices (Volume II sur VI) Version canadienne - NaviPlan v15.0 Droits d'auteur et droits de marques de commerce Droit d'auteur 2013-2014 Advicent LP et ses filiales

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION...1. 2. LE REVENU D EMPLOI...4 2.1 Les inclusions...5 2.2 Les déductions...8

TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION...1. 2. LE REVENU D EMPLOI...4 2.1 Les inclusions...5 2.2 Les déductions...8 TABLE DES MATIÈRES Paragraphe 1. INTRODUCTION...1 2. LE REVENU D EMPLOI...4 2.1 Les inclusions...5 2.2 Les déductions...8 3. REVENU OU PERTE PROVENANT D UNE ENTREPRISE OU D UN BIEN ET AUTRES REVENUS ET

Plus en détail

Table des matières. Introduction 7

Table des matières. Introduction 7 Table des matières Introduction 7 Chapitre 1 Survol des marchés de valeurs de placement 11 Les valeurs permettant l atteinte de l objectif de la sécurité financière 13 Les assurances sur la personne 13

Plus en détail

Les principaux produits d épargne retraite.

Les principaux produits d épargne retraite. 1 Les principaux produits d épargne retraite. 2 Contrats individuels Nom Type de contrat Public Fonctionnement Sortie Fiscalité Versement Nb de bénéficiaires / encours Loi Madelin PREFON CRH (CGOS), à

Plus en détail

Module 5 - L épargne Document 5-7

Module 5 - L épargne Document 5-7 Document 5-7 Outils d épargne (notions détaillées) Compte d épargne à intérêt élevé Il s agit d un type de compte de dépôt, sur lequel la banque vous verse un intérêt. Ce taux d intérêt, qui est variable,

Plus en détail

Régime enregistré d épargne retraite collectif UCCO-SACC-CSN. Nathalie Joncas f.s.a., f.i.c.a.

Régime enregistré d épargne retraite collectif UCCO-SACC-CSN. Nathalie Joncas f.s.a., f.i.c.a. Régime enregistré d épargne retraite collectif UCCO-SACC-CSN Nathalie Joncas f.s.a., f.i.c.a. La rente du régime r de retraite avant 65 ans Formule 2,0 % x (salaire des cinq années consécutives les mieux

Plus en détail

Revenu de retraite majoré

Revenu de retraite majoré 1 Revenu de retraite majoré Capitalisation fiscalement avantageuse pour compléter votre revenu de retraite Considérations importantes Tous les commentaires relatifs à l'imposition sont de nature générale

Plus en détail

Gestion des finances personnelles (LCA.DP) Réaliser une saine gestion de mes placements boursiers

Gestion des finances personnelles (LCA.DP) Réaliser une saine gestion de mes placements boursiers Gestion des finances personnelles (LCA.DP) Réaliser une saine gestion de mes placements boursiers (mardis soirs) Hiver 2015 Paul Bourget 514-376-1620, poste 7349; pbourget@crosemont.qc.ca Thématique générale

Plus en détail

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Novembre 2007 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2012

Bulletin fiscal. Novembre 2012 Bulletin fiscal Novembre 2012 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l

Plus en détail

H12 PLAN DE COURS. Session. Investir Intelligemment. Numéro du cours : 410 AAJ LI. Unités : 3. Pondération : 2 1 3.

H12 PLAN DE COURS. Session. Investir Intelligemment. Numéro du cours : 410 AAJ LI. Unités : 3. Pondération : 2 1 3. PLAN DE COURS Session H12 Numéro du cours : 410 AAJ LI Titre du cours : Investir Intelligemment Unités : 3 Pondération : 2 1 3 Département : Technique administrative Enseignant : Rémy Vaillancourt Local

Plus en détail

LES FONDS COMMUNS DE PLACEMENT: UNE RETRAITE CONFORTABLE, À L'ABRI DES SOUCIS FINANCIERS

LES FONDS COMMUNS DE PLACEMENT: UNE RETRAITE CONFORTABLE, À L'ABRI DES SOUCIS FINANCIERS 4 LES FONDS COMMUNS DE PLACEMENT: UNE RETRAITE CONFORTABLE, À L'ABRI DES SOUCIS FINANCIERS UNE RETRAITE CONFORTABLE, À L'ABRI DES SOUCIS FINANCIERS Bien que le Canada ait la chance de jouir d'un niveau

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Bulletin fiscal Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Les versements à un REER effectués au plus tard le 1 er mars 2011 sont déductibles en 2010.

Plus en détail

Colloque - Question Retraite 2 octobre 2014. Simon Beauchemin, CPA, CA Consultant en fiscalité

Colloque - Question Retraite 2 octobre 2014. Simon Beauchemin, CPA, CA Consultant en fiscalité Colloque - Question Retraite 2 octobre 2014 Simon Beauchemin, CPA, CA Consultant en fiscalité 1 Bilan Budget Sources de revenus à la retraite Revenus de sources publiques Revenus de sources privées Revenus

Plus en détail

RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE CTB-21928

RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE CTB-21928 Faculté des sciences de l administration École de comptabilité PLAN DE COURS PROVISOIRE Automne 2008 Le 27 juin 2008 RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE CTB-21928 Enseignant : Jean-François Larocque

Plus en détail

Formules du Cours sur les fonds d'investissement au Canada. Pour votre examen, vous devez mémoriser les formules suivantes :

Formules du Cours sur les fonds d'investissement au Canada. Pour votre examen, vous devez mémoriser les formules suivantes : Formules du Cours sur les fonds d'investissement au Canada Pour votre examen, vous devez mémoriser les formules suivantes : Remarque : La liste suivante est un outil d'apprentissage. Il ne s'agit PAS d'une

Plus en détail

Le «CELI» Pourquoi et pour qui? Directeur de Division Représentant en épargne collective Conseiller en sécurité financière

Le «CELI» Pourquoi et pour qui? Directeur de Division Représentant en épargne collective Conseiller en sécurité financière Le «CELI» Pourquoi et pour qui? Stéphane Thibeault Stéphane Thibeault Directeur de Division Représentant en épargne collective Conseiller en sécurité financière Choses immuables de la vie: La mort Facteurs

Plus en détail

Programme : DE ROBIEN sous le régime Robien neuf Durée de simulation : 26 ans Durée de financement : 15 ans

Programme : DE ROBIEN sous le régime Robien neuf Durée de simulation : 26 ans Durée de financement : 15 ans ETUDE PERSONNALISÉE Votre situation actuelle Vous êtes mariés avec 3 parts fiscales et votre tranche marginale d'imposition est de 28,26% Vos revenus nets imposables sont de 46 Votre investissement Programme

Plus en détail

LE GUIDE DE LA TRANSMISSION DE PATRIMOINE

LE GUIDE DE LA TRANSMISSION DE PATRIMOINE Jean-Marc AVELINE LE GUIDE DE LA TRANSMISSION DE PATRIMOINE Groupe Eyrolles, 2006 ISBN : 2-7081-3467-1 SOMMAIRE INTRODUCTION...1 PREMIÈRE PARTIE LES CONSÉQUENCES FINANCIÈRES IMMÉDIATES DU DÉCÈS CHAPITRE

Plus en détail

Valeur marchande : Valeur. Valeur. Valeur. Valeur. Valeur. Valeur marchande : Prix de base : Déduction d'impôt :

Valeur marchande : Valeur. Valeur. Valeur. Valeur. Valeur. Valeur marchande : Prix de base : Déduction d'impôt : Détails : Description : Province de constitution : Province d'imposition : Fin de l'exercise : Organisation du capital social Date d'évaluation : * Applicable aux actions, aux prêts non remboursés, aux

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2013-131. Novembre 2013

BULLETIN FISCAL 2013-131. Novembre 2013 BULLETIN FISCAL 2013-131 Novembre 2013 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés

Plus en détail

RÈGLES FISCALES RELATIVES AUX AUTOMOBILES

RÈGLES FISCALES RELATIVES AUX AUTOMOBILES BULLETIN C+G Janvier 2012 Les renseignements et données contenus dans le présent bulletin ont été rédigés par l Ordre des comptables agréés du Québec sous la direction de Monsieur Gilles Chiasson. Ils

Plus en détail

GUIDE REER. Faites fructifier votre argent selon vos conditions grâce aux placements REER

GUIDE REER. Faites fructifier votre argent selon vos conditions grâce aux placements REER GUIDE REER Faites fructifier votre argent selon vos conditions grâce aux placements REER Sommaire Équilibre entre dépenses et épargne...3 REER...4 Foire aux questions...5 Votre liste de vérification REER...7

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2011-119

BULLETIN FISCAL 2011-119 BULLETIN FISCAL 2011-119 Mai 2011 EMPRUNT D UN REER HYPOTHÈQUE Lors de l achat d une résidence, plusieurs personnes ont emprunté de leur REER par le biais du Régime d accession à la propriété. Toutefois,

Plus en détail

Les fonds de structure de capitaux L importance de la fiscalité

Les fonds de structure de capitaux L importance de la fiscalité Les fonds de structure de capitaux L importance de la fiscalité - 1 - Qu est-ce que les Fonds de catégorie de société Concept éprouvé: Fonds de catégorie de société créée en 1987 42 choix de part de Fonds

Plus en détail

FISCALITÉ II CTB-21507

FISCALITÉ II CTB-21507 FACULTÉ DES SCIENCES DE L ADMINISTRATION PLAN DE COURS Hiver 2005 Le 14 janvier 2005 FISCALITÉ II CTB-21507 Chargé de cours : Claude Tessier, CA, M.Fisc. 6242, pavillon Palasis-Prince Téléphone : (418)

Plus en détail

ANALYSE CRITIQUE ET MODIFICATIONS PROPOSÉES AU RÉGIME ENREGISTRÉ D'ÉPARGNE RETRAITE (REÉR) ET AU RÉGIME DE PENSION AGRÉÉ (RPA)

ANALYSE CRITIQUE ET MODIFICATIONS PROPOSÉES AU RÉGIME ENREGISTRÉ D'ÉPARGNE RETRAITE (REÉR) ET AU RÉGIME DE PENSION AGRÉÉ (RPA) ANALYSE CRITIQUE ET MODIFICATIONS PROPOSÉES AU RÉGIME ENREGISTRÉ D'ÉPARGNE RETRAITE (REÉR) ET AU RÉGIME DE PENSION AGRÉÉ (RPA) Gino Lambert, M.Sc, Sciences comptables (Chercheur à la Chaire d'études socio-économiques)

Plus en détail

Bulletin fiscal. Mai 2011 EMPRUNT D UN REER HYPOTHÈQUE

Bulletin fiscal. Mai 2011 EMPRUNT D UN REER HYPOTHÈQUE Bulletin fiscal Mai 2011 EMPRUNT D UN REER HYPOTHÈQUE Lors de l achat d une résidence, plusieurs personnes ont emprunté de leur REER par le biais du Régime d accession à la propriété. Toutefois, peu de

Plus en détail

Tableau Comparatif CELI ET REER

Tableau Comparatif CELI ET REER Tableau Comparatif CELI ET REER Y a-t-il un âge minimal pour ouvrir un compte ou un régime? Il faut avoir 18 ans. (La législation sur l âge de la majorité peut s appliquer à certains placements.) Il n

Plus en détail

CALCUL DE L'IMPÔT À L'INTENTION DES COMPAGNIES D'ASSURANCE-VIE

CALCUL DE L'IMPÔT À L'INTENTION DES COMPAGNIES D'ASSURANCE-VIE INSTRUCTIONS Les renseignements demandés dans la présente formule sont exigés par la Loi. Ils doivent être fournis au Ministre dans le cadre de la production de la déclaration de revenus pour l'année d'imposition,

Plus en détail

EssentIA. REER collectif. Rencontre d adhésion

EssentIA. REER collectif. Rencontre d adhésion EssentIA REER collectif Rencontre d adhésion Ordre du jour Introduction Caractéristiques de votre régime Planifiez votre retraite en deux temps, trois mouvements! Étape 1 : Fixez-vous un objectif de retraite

Plus en détail

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt Introduction des comptes d épargne libre d impôt Comptes d épargne libre d impôt Une nouvelle façon d épargner Les comptes d épargne libre d impôt ont été introduits par le gouvernement fédéral dans le

Plus en détail

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec États financiers Accompagnés du rapport des vérificateurs Certification Fiscalité Services-conseils

Plus en détail

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ LAVAL

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ LAVAL RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ LAVAL SOMMAIRE DES DISPOSITIONS TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3 ADMISSIBILITÉ ET ADHÉSION AU RÉGIME... 4 COTISATIONS... 5 PARTICIPATION VOLONTAIRE...

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L'ÉTUDE

PRÉSENTATION DE L'ÉTUDE PRÉSENTATION DE L'ÉTUDE Durée de simulation : 30 ans La durée du financement envisagé et le mécanisme des amortissements différés qui génèrent à long terme des revenus hors impôts sur l'ir nécessitent

Plus en détail

Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt

Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt Le gouvernement du Canada a annoncé la création du compte d épargne libre d impôt (CELI) à l occasion de son budget de 2008, puis a procédé à son

Plus en détail

GUI-18714 : INVESTISSEMENT / ET FINANCEMENT IMMOBILIERS

GUI-18714 : INVESTISSEMENT / ET FINANCEMENT IMMOBILIERS Gestion urbaine et immobilière Syllabus Faculté des sciences de l'administration Hiver 2007 Université Laval Mardi, 18h30-21h30 GUI-18714 : INVESTISSEMENT / ET FINANCEMENT IMMOBILIERS Prof. : Richard Côté,

Plus en détail

Table des matières. Abréviations utilisées: (C) Cas (P) Problème (Q) Question théorique CHAPITRE 1 CADRE FISCAL DU CONTRIBUABLE

Table des matières. Abréviations utilisées: (C) Cas (P) Problème (Q) Question théorique CHAPITRE 1 CADRE FISCAL DU CONTRIBUABLE Abréviations utilisées: (C) Cas (P) Problème (Q) Question théorique CHAPITRE 1 CADRE FISCAL DU CONTRIBUABLE 1.1 Résidence et assises juridiques de l impôt (Q)...................... 1 1.2 Textes fiscaux

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU CALCULATEUR DES SOMMES RÉCUPÉRABLES

GUIDE D UTILISATION DU CALCULATEUR DES SOMMES RÉCUPÉRABLES GUIDE D UTILISATION DU CALCULATEUR DES SOMMES RÉCUPÉRABLES Table des matières Introduction...................................................... 3 Revenu pleinement imposable et revenu de placement Revenu

Plus en détail

Le RVER. Régime Volontaire d Épargne Retraite

Le RVER. Régime Volontaire d Épargne Retraite Le RVER Régime Volontaire d Épargne Retraite Origine Suite à un rapport d un comité d experts sur l avenir du système de retraite québécois en 2013. Mandat d étudier les régimes complémentaires de retraite

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication LA PLANIFICATION FINANCIÈRE PERSONNELLE PRESSES DE L'UNIVERSITÉ DU QUÉBEC Le Delta I, 2875, boulevard Laurier, bureau 450 Sainte-Foy (Québec) G1V 2M2 Téléphone : (418) 657-4399 Télécopieur: (418) 657-2096

Plus en détail

Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt

Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt Le gouvernement du Canada a annoncé la création du compte d épargne libre d impôt (CELI) à l occasion de son budget de 2008, puis a procédé à son

Plus en détail

GSF-11928 FINANCE I. Hiver 2006

GSF-11928 FINANCE I. Hiver 2006 GSF-11928 FINANCE I Professeure : Carole Martel Bureau : 3654 (PAP) Téléphone : (418)-656-2131, poste 5394 (bureau) ou (418)-688-7299 (domicile) Hiver 2006 Environnement Ulysse : Dans ce cours, l accès

Plus en détail

OPTIMISATION FISCALE Michel Lavoie, M.Fisc., Pl.Fin., CPA, CA.

OPTIMISATION FISCALE Michel Lavoie, M.Fisc., Pl.Fin., CPA, CA. Michel Lavoie, M.Fisc., Pl.Fin., CPA, CA. 1 I- Présentation II- Objectifs Connaître les règles de base de l optimisation fiscale: Pour les individus; Les familles; Les personnes en affaires. Fournir des

Plus en détail

FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT

FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT LA LECTURE DE CE DOCUMENT VOUS PERMETTRA : De connaître les différentes sources de revenus de placement et leur imposition; De connaître des stratégies afin de réduire

Plus en détail

PLAN DE COURS MARKETING ( 410-430 - 90 )

PLAN DE COURS MARKETING ( 410-430 - 90 ) PLAN DE COURS MARKETING ( 410-430 - 90 ) PROFESSEUR: Guy Grégoire c.g.a. SESSION: Automne 2002 Cadre du cours La concurrence engendrée par le système de la libre entreprise dans le contexte nord-américain,

Plus en détail

Les mécanismes de retraite: une vision à modifier

Les mécanismes de retraite: une vision à modifier : une vision à modifier Prenons un pas de recul sur le but des mécanismes de retraite; Le besoin des gens: Besoins financiers pour arrêter de travailler à un certain âge; Ce besoin sera différent si :

Plus en détail

Comptabilité, finance et gestion des affaires

Comptabilité, finance et gestion des affaires Comptabilité, finance et gestion des affaires LCA.AX Information : (514) 376-1620, poste 388 Programme de formation Type de sanction Attestation d études collégiales permettant de cumuler 40 unités 1/3.

Plus en détail

16 Solut!ons pour planifier vos finances

16 Solut!ons pour planifier vos finances Quelles options s offrent à vous en cette saison des REER? 16 Solut!ons pour planifier vos finances Coup d œil sur les fonds communs et les fonds distincts Vous savez sûrement que vous devriez cotiser

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1 Considérations civiles. Chapitre 2 Calcul du revenu et impôts payables au décès. Paragraphe

Table des matières. Chapitre 1 Considérations civiles. Chapitre 2 Calcul du revenu et impôts payables au décès. Paragraphe Table des matières Chapitre 1 Considérations civiles Paragraphe La planification fiscale au décès du contribuable...100 La dévolution légale...102 Les ordres de successibles...104 Les testaments...106

Plus en détail

L'essentiel de l'assurance 12. FISCALITÉ DE L ASSURANCE À LUXEMBOURG

L'essentiel de l'assurance 12. FISCALITÉ DE L ASSURANCE À LUXEMBOURG 168 12. FISCALITÉ DE L ASSURANCE À LUXEMBOURG 169 Principes généraux La fiscalité de l assurance reste une affaire nationale: le contrat d assurance est soumis aux règles fiscales en vigueur dans l Etat

Plus en détail

OBJECTIFS DE L ÉTUDE

OBJECTIFS DE L ÉTUDE PRESTATIONS DES RÉGIMES DE RETRAITE ET COUVERTURE DES BESOINS DES RETRAITÉS Luc Godbout, Suzie St-Cerny et Marie-Andrée Babineau Université de Sherbrooke OBJECTIFS DE L ÉTUDE 2 1. Quantifier l importance

Plus en détail

GESTION DU PATRIMOINE

GESTION DU PATRIMOINE Jean-Marc AVELINE Christian PRISCO-CHREIKI GESTION DU PATRIMOINE, 2007 ISBN : 978-2-212-53808-3 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 1 PREMIÈRE PARTIE LES GRANDS PRINCIPES DE LA GESTION DE PATRIMOINE CHAPITRE

Plus en détail

I. LES ÉTAPES DU PROCESSUS DE GESTION DE PORTEFEUILLE

I. LES ÉTAPES DU PROCESSUS DE GESTION DE PORTEFEUILLE École des Hautes Études Commerciales de Montréal 53-214-96 GESTION DE PORTEFEUILLE Professeur: Kodjovi Assoé I. LES ÉTAPES DU PROCESSUS DE GESTION DE PORTEFEUILLE A. Définition des objectifs de placement

Plus en détail

Comment tirer le maximum de votre CELI

Comment tirer le maximum de votre CELI Comment tirer le maximum de votre CELI STRATÉgie placements et fiscalité n o 17 Le Compte d épargne libre d impôt (CELI) est un excellent instrument d épargne, mais il faut savoir dans quelles circonstances

Plus en détail

Fiche d informations financières assurance vie. Argenta-Flexx 1

Fiche d informations financières assurance vie. Argenta-Flexx 1 Fiche d informations financières assurance vie Argenta-Flexx 1 Type d assurance vie Assurance vie (branche 21) avec rendement garanti par Argenta Assurances SA (dénommée ci-après l Assureur ). Depuis le

Plus en détail

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec États financiers du premier exercice de neuf mois Accompagnés du rapport des vérificateurs

Plus en détail

Fiche d infos financières assurance vie

Fiche d infos financières assurance vie Fiche d infos financières assurance vie Assurance solde restant dû sur une tête 1 Type d assurance vie Garanties Groupe-cible Assurance décès (branche 21) avec rendement garanti par Argenta Assurances

Plus en détail

Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 :

Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 : I.S.F. Patrimoine taxable Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 : Vous êtes redevable de l ISF si votre patrimoine net taxable excède 1,3 million au 1 er janvier

Plus en détail

Un survol des marchés de valeurs de placement

Un survol des marchés de valeurs de placement 2 Chapitre2 Un survol des marchés de valeurs de placement D ans le présent chapitre, nous survolerons les principaux marchés offrant des produits d épargne et des valeurs de placement. Après avoir effectué

Plus en détail

Le régime fiscal du contrat d'assurance-vie en cas de vie

Le régime fiscal du contrat d'assurance-vie en cas de vie Le régime fiscal du contrat d'assurance-vie en cas de vie Le souscripteur peut récupérer les sommes investies. Cette faculté lui est personnelle et est appelée rachat. Le rachat peut être total, partiel

Plus en détail

Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre

Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 11 Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre De nombreux propriétaires d entreprise ont accumulé des sommes

Plus en détail

LEXIQUE - A A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z. Actuaires / Actuariat. Actifs représentatifs

LEXIQUE - A A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z. Actuaires / Actuariat. Actifs représentatifs LEXIQUE - A Actuaires / Actuariat Un actuaire est un professionnel spécialiste de l'application du calcul des probabilités et de la statistique aux questions d'assurances, de finance et de prévoyance sociale.

Plus en détail

5 éléments essentiels à retenir pour optimiser vos revenus nets après impôt. www.planimedic.com

5 éléments essentiels à retenir pour optimiser vos revenus nets après impôt. www.planimedic.com 5 éléments essentiels à retenir pour optimiser vos revenus nets après impôt 1. Report d impôt 1. L incorporation Un outil de report d impôt Taux d imposition marginal en 2014 d un particulier: 50% Taux

Plus en détail

La trousse financière pour les nouveaux arrivants. Feuilles de travail

La trousse financière pour les nouveaux arrivants. Feuilles de travail La trousse financière pour les nouveaux arrivants Investissements Feuilles de travail Ottawa Community Loan Fund Fonds d emprunt Communautaire d Ottawa 22 O Meara St., Causeway Work Centre, Ottawa, ON

Plus en détail

Les bases de la planification fiscale et patrimoniale... 1

Les bases de la planification fiscale et patrimoniale... 1 VII PARTIE 1 Les bases de la planification fiscale et patrimoniale............... 1 1. Un environnement en perpétuelle évolution..................... 3 A. Loi sur la prévoyance professionnelle.............................

Plus en détail

Présenté par Me Cathy Nehme, avocatefiscaliste STRATÉGIES DE RÉDUCTION D IMPÔTS POUR PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ

Présenté par Me Cathy Nehme, avocatefiscaliste STRATÉGIES DE RÉDUCTION D IMPÔTS POUR PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ Présenté par Me Cathy Nehme, avocatefiscaliste STRATÉGIES DE RÉDUCTION D IMPÔTS POUR PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ NOTRE ÉQUIPE POURQUOI S INCORPORER? POURQUOI FRACTIONNER SES REVENUS AVEC LA FAMILLE PROTÉGER

Plus en détail

Comment tirer le maximum de votre CELI

Comment tirer le maximum de votre CELI SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 17 Comment tirer le maximum de votre CELI Le Compte d épargne libre d impôt (CELI) peut être un excellent

Plus en détail

Versions 7.1.0.2 7.2.1

Versions 7.1.0.2 7.2.1 Versions 7.1.0.2 7.2.1 Septembre 2012 Dernières évolutions 1. Loi de Finances rectificative 2012 Impacts edixit... 2 1.1. Transmission Droits de mutation à titre gratuit... 2 1.2. Contribution exceptionnelle

Plus en détail

BULLETIN DE FISCALITÉ. Juillet 2015 LES RÈGLES D'ATTRIBUTION DU REVENU LES DIVIDENDES INTERSOCIÉTÉS LES PERTES APPARENTES QU'EN DISENT LES TRIBUNAUX?

BULLETIN DE FISCALITÉ. Juillet 2015 LES RÈGLES D'ATTRIBUTION DU REVENU LES DIVIDENDES INTERSOCIÉTÉS LES PERTES APPARENTES QU'EN DISENT LES TRIBUNAUX? Formation en fiscalité BULLETIN DE FISCALITÉ Juillet 2015 LES RÈGLES D'ATTRIBUTION DU REVENU LES DIVIDENDES INTERSOCIÉTÉS LES PERTES APPARENTES QU'EN DISENT LES TRIBUNAUX? LES RÈGLES D'ATTRI- BUTION DU

Plus en détail

Les mesures de recettes prévues dans le cadre de la réforme. des retraites de 2010. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Les mesures de recettes prévues dans le cadre de la réforme. des retraites de 2010. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 9 février 2011-9h30 «Rappel des principales mesures de la réforme de 2010 Préparation du rapport sur les transferts de compensation démographique»

Plus en détail

Oddo & Cie. La Loi Madelin. Avril 2013

Oddo & Cie. La Loi Madelin. Avril 2013 Oddo & Cie La Loi Madelin Sommaire Sections 1 Cadre juridique et fiscal des contrats d épargne retraite «Madelin» 3 2 Fipavenir TNS 13 2 3 Section 1 Cadre juridique et fiscal des contrats d épargne retraite

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Maryse Mc Mahon CA, CMA, Pl. fin., M. Fisc. SCF Fédération de l UPA du Centre-du-Québec Plan de la présentation Introduction Situation financière Situation fiscale Situation à la retraite Situation au

Plus en détail

Les primes d assurances-maladie et accidents non obligatoires. La déduction est limitée au double de la prime moyenne cantonale, par tranche d âge;

Les primes d assurances-maladie et accidents non obligatoires. La déduction est limitée au double de la prime moyenne cantonale, par tranche d âge; Déductions de primes Les montants versés pour le 1 er pilier sont entièrement déductibles du revenu. Les montants versés pour le 2 ème pilier sont entièrement déductibles du revenu. Sont déduits du revenu:

Plus en détail

Table des tableaux...xxi. Liste des sigles et acronymes... xxiii. 1. Le cadre fiscal au Québec... 5. 1.1. La législation fiscale...

Table des tableaux...xxi. Liste des sigles et acronymes... xxiii. 1. Le cadre fiscal au Québec... 5. 1.1. La législation fiscale... Table des matières xv Table des matières Table des tableaux...xxi Liste des sigles et acronymes... xxiii Chapitre 1 Le cadre fiscal au Québec 1. Le cadre fiscal au Québec... 5 1.1. La législation fiscale...

Plus en détail

PROFIL FINANCIER. M. ALBERT AUGER Mme CLAIRE TREMBLAY AUGER CONSEILLER ( ÈRE ) : NANCY MARTIN A.V.C.

PROFIL FINANCIER. M. ALBERT AUGER Mme CLAIRE TREMBLAY AUGER CONSEILLER ( ÈRE ) : NANCY MARTIN A.V.C. PROFIL FINANCIER M. ALBERT AUGER Mme CLAIRE TREMBLAY AUGER CONSEILLER ( ÈRE ) : NANCY MARTIN A.V.C. DATE: 21/06/2007 1 - RENSEIGNEMENTS PERSONNELS AU 21/06/2007 PRÉNOM...: ALBERT NOM...: AUGER DATE DE

Plus en détail

EssentIA. CELI collectif. Rencontre d adhésion

EssentIA. CELI collectif. Rencontre d adhésion EssentIA CELI collectif Rencontre d adhésion Ordre du jour Introduction Caractéristiques de votre régime Planifiez votre retraite en deux temps, trois mouvements! Étape 1 : Fixez-vous un objectif de retraite

Plus en détail

Le compte d épargne libre d impôt Essentiel pour atteindre vos objectifs financiers

Le compte d épargne libre d impôt Essentiel pour atteindre vos objectifs financiers Le compte d épargne libre d impôt Essentiel pour atteindre vos objectifs financiers L abri fiscal le plus souple qui soit Pour la retraite ou bien avant. Le compte d épargne libre d impôt, ou CELI, est

Plus en détail

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité.

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois 19 Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Les montants pour conjoint et pour

Plus en détail

Protéger les familles. Protéger les personnes.

Protéger les familles. Protéger les personnes. Solutions de placement Protéger les familles. Protéger les personnes. Amorcez dès maintenant votre planification à long terme; n attendez pas à demain Une approche stratégique de placement pour l avenir

Plus en détail

RÉPONSES À VOS QUESTIONS SUR LE CELI TABLE DES MATIÈRES. Ouvrir un CELI

RÉPONSES À VOS QUESTIONS SUR LE CELI TABLE DES MATIÈRES. Ouvrir un CELI mai 2015 TABLE DES MATIÈRES Ouvrir un CELI Cotiser à un CELI Investir dans un CELI et le gérer Règles régissant le décès, la séparation et l émigration Considérations en matière d emprunts Résumé RÉPONSES

Plus en détail