L URGENTISTE Bulletin des membres de l Association des médecins d urgence du Québec Numéro 60 Mars 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L URGENTISTE Bulletin des membres de l Association des médecins d urgence du Québec Numéro 60 Mars 2013"

Transcription

1 L URGENTISTE Bulletin des membres de l Association des médecins d urgence du Québec Numéro 60 Mars 2013 Mot du président Revue de littérature en médecine d urgence La Revue de littérature en médecine d urgence été présentée à Las Vegas par notre chevronné collègue, le D r Laurent Vanier et ses trois complices, les D rs Sophie Gosselin, Alexandre Larocque et Jean-François Lanctôt. Les 30 participants ont été enthousiastes et les évaluations sont excellentes. La plupart des délégués ont indiqué qu ils participeraient à une future présentation. D un autre côté, l événement n a pas connu le nombre d inscriptions attendu, ce qui fait qu il n est pas certain que l AMUQ ait rencontré ses frais, et ce, même si aucun honoraire n a été versé aux présentateurs. Nous devons nous rendre à l évidence que l offre de formation médicale continue (FMC) est énorme et que nous souffrons de la concurrence de plusieurs excellents congrès ici et ailleurs. C est pourquoi le conseil d administration de l AMUQ se penchera à nouveau sur le modèle de FMC qui rejoindra le plus de membres lors de notre réunion de planification stratégique pour les prochaines trois années qui aura lieu les 3 et 4 avril prochain. Vous nous avez déjà soumis plusieurs idées dans les fiches d évaluation des activités de FMC, mais je saisis l occasion pour vous inviter à nouveau à nous faire parvenir vos idées et suggestions que ce soit au sujet de la FMC ou de tout autre sujet pertinent à votre association. Écrivez-nous à Rencontre avec le Ministre Hébert Le mois dernier, quelques membres des conseils d administration de l AMUQ et de l ASMUQ ont eu le privilège de s asseoir avec le ministre de la Santé et le directeur de la DNU, le D r François Scarborough. Cette rencontre cordiale nous a permis d échanger sur nos visions. Nous avons été satisfaits de l engagement du ministre à obliger les établissements à mettre en place de véritables protocoles de surcapacité, par une circulaire du MSSS envoyée à tous les directeurs du réseau en janvier. Nous avons cependant souligné que l absence de date butoir dans la directive ministérielle pouvait rendre son application inégale ou inefficace. Nous avons aussi suggéré que le réseau doit accroître sa capacité de façon proactive chaque année avant l installation des récurrentes crises hivernales dans nos urgences. Par ailleurs, nous avons transmis une invitation au Ministre pour une allocution au prochain congrès annuel à Québec. Nouveaux membres Nous sommes heureux que nos efforts pour améliorer la participation des médecins se soient traduits par une augmentation de 9 % du nombre de membres entre le 31 janvier 2012 et le 31 janvier 2013! Une excellente nouvelle après quelques années de baisse du nombre d adhérents. Continuons! Bernard Mathieu, MD Président

2 Prochaines activités de formation médicale continue de l AMUQ 8 e Journée thématique en médecine d urgence L ÉDU : un défi à la portée de tous 31 mai 2013 Estrimont Suite & Spa Orford 30 e Congrès scientifique de médecine d urgence 12 au 15 novembre 2013 Centre des congrès Québec 31 e Congrès scientifique de médecine d urgence 22 au 24 octobre 2012 Centre Mont-Royal Montréal Comité éditorial Rédacteur en chef : Bernard Mathieu, M.D. Adjoint : Nicolas Elazhary, M.D. Rédaction et graphisme : Louis Fiset Votre Urgentiste Votre bulletin mensuel ouvre toutes grandes ses portes et accueille des articles des membres qui désireraient y collaborer. Nous souhaitons recevoir vos textes d opinion, vos lettres, vos articles scientifiques, qui seront soumis à un comité de lecture, vos comptes rendus de congrès à l étranger auxquels vous aurez participé, voire vos recettes, si vous croyez qu elles peuvent intéresser vos collègues... Donc, n hésitez surtout pas à nous faire parvenir vos écrits sur formats informatique et papier, tout en évitant les caractères spéciaux et les effets de style (exposants, indices, etc.) Pour les articles scientifiques, joignez des mots-clés et rédigez les références selon le style de Vancouver découlant des Exigences uniformes pour les manuscrits présentés aux revues biomédicales. Enfin, si vous avez des images, assurez vous qu elles sont de bonne qualité (ex. : jpeg, 300 dpi). Faites-nous parvenir vos textes à l adresse et au numéro de télécopieur , ou encore par courrier, à l adresse ci-dessous. L URGENTISTE est publié par L Association des médecins d urgence du Québec 750, boulevard Charest Est, bureau 515 Québec QC G1K 3J7 Téléphone : Télécopieur : Courriel : Site Internet : Profitez de l expertise d une équipe professionnelle et multidisciplinaire pour atteindre vos objectifs financiers! Planification financière intégrée (retraite, fiscalité, succession...) Incorporation (simulation personnalisée, transfert de police d assurance-vie, assurances en copropriété...) Investissements (RÉER, FERR, RÉÉE) et placements corporatifs Gestion de risques (assurance-vie, assurance-invalidité, assurance maladies graves et soins de longue durée) Pour les étudiants en médecine : assurance vous garantissant jusqu à $ mensuellement. Pour les membres de l AMUQ seulement! Rabais de 15 % sur les services professionnels offerts par l équipe de PlaniMédic Comptables, avocats, actuaires, fiscalistes... *Ce rabais couvre les frais d incorporation tout aussi bien que les frais de transfert et d analyse des contrats d assurances exigés par l ARC. Contactez-nous! Aucun honoraire ne vous sera facturé pour votre planification financière intégrée. 1600, boulevard Hanri-Bourassa Ouest, bureau 497 Montréal QC H3M 3E2 Téléphone : Courriel : Site web :

3 Le cas de Martin Observation en urologie sans scan ni écho Histoire de la maladie actuelle : récidive colique néphretique G chez patient connu pour néphrolithiase voir rapport CT Douleur typique flanc G irradié loge rénale gauche. Pas de fièvre. Il est suivi par D r F qui l a référé récemment pour une lithotripsie à Montréal à cause d une apparente migration du calcul G sur plaque simple abdomen de contrôle lors du suivi le mois dernier. Médication : voir liste. Antécédents médicaux :. Examen physique Apparence générale : bon état général, eupnéique. Afébrile. Signes vitaux : voir feuille de triage. Cou : normal. Cœur : rythme cardiaque régulier. Pas de souffles et bruits normaux. Poumon : murmure vésiculaire bilatéral normal. Abdomen : souple, pas de masse. Pas de péritonisme. Pas de ballonnements. Murphy négatif. McBurney négatif. Punch rénal positif du côté G. Organes génitaux externes : N, pas de hernie. Dos : normal. Impression : colique néphrétique G. Réévaluation 9 h 46 : révision dossier radimage : de à , il y a eu migration d un gros calcul radio-opaque dans le rein G. Comme il s agit d un problème connu, je demande une radio de contrôle pour éviter au patient d être irradié par un CT. 10 h 32 : un peu plus confortable. 11 h 40 : va mieux. Rx = lithiase G idem. Créatinine 113 (normale 80). ÉDU démontre hydronéphrose modérée-sévère. Diagnostic final : colique néphrétique G avec augmentation créatinine + hydronéphrose modérée-severe sur ÉDU 2aire grosse lithiase proximale. Plan : observation urologie. Hydratation et analgésie. Contrôle créatinine. Discuté avec urologie de garde observation à son nom acceptée. Rein droit normal. 3

4 Rein gauche hydronéphrotique. Martin Pham Dinh, M.D. Congrès de médecine d urgence de l Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal Nouveautés et controverses 2013 Le 3 mai 2013 au Château Royal de Laval Parmi les sujets, vous trouverez les suivants : Analgésie à l urgence: nouveautés choc Top 10 nouveaux gadgets en médecine d urgence Angioscan vs scinti VQ HSA présentation précoce : PL après scan N? Procalcitonine Ce pt étourdi, a-t-il un AVC? Top 10 applications mobiles en médecine d urgence Hyperoxygénation péri-intubation Nouvelles drogues d abus Nouvelles techniques de réduction de luxations La syncope rendue facile L accès intra-osseux : sa place et son avenir Nouveautés en voies aériennes Et plusieurs autres. Le programme exact suivra sous peu. Vous pouvez vous inscrire dès maintenant, via le site Web à la rubrique «Congrès». Les places sont limitées. Ne tardez pas! Au plaisir de vous y rencontrer! Le comité organisateur François Bertrand, Jean-Marc Chauny, Michel Garner, Vérilibe Huard, Michèle-Alexandra Labrecque, Marie-Michèle Robert 4

5 U de M - Une application iphone pour l échographie ciblée Deux médecins de la Faculté de médecine de l Université de Montréal ont lancé leur application iphone pour encourager l utilisation de l échographie ciblée dans les services des urgences. Très novatrice, cette application est l une des rares en médecine à proposer du matériel totalement exclusif, qui n est pas la reproduction d un livre en version numérique. Ce nouvel outil de formation, baptisé Echo-Guided Life Support (EGLS en anglais seulement), est le fruit du travail de Maxime Valois, professeur adjoint de clinique, et de Jean-François Lanctôt, chargé d enseignement à l UdeM. Pendant trois mois, les deux collègues ont travaillé d arrache-pied, sacrifiant leurs vacances estivales et délaissant leur famille, pour parvenir à réaliser cette application, dans laquelle ils ont investi leurs économies. «C est notre bébé», clament-ils. Collègues à l Hôpital de Verdun, un établissement affilié à l Université de Montréal, les D rs Valois et Lanctôt s intéressent à l échographie ciblée depuis 2005, une technique où le Canada affichait, à l époque, un retard par rapport aux États-Unis. Cependant, ils jugeaient que la formation dispensée à ce sujet comportait des lacunes, surtout quant à l utilisation de l échographie ciblée en situation de choc. «On a donc décidé de bâtir notre propre curriculum à partir de 2009», dit le D r Valois. Leur cours s inscrit dans une nouvelle tendance, alors que l échographie joue un rôle de plus en plus important en médecine. Avec la réduction en taille des appareils certains sont à peine plus gros qu un téléphone cellulaire, on utilise désormais cette technique à toutes les sauces. «C est maintenant un outil de diagnostic au même titre que le stéthoscope. Si l auscultation permet de déceler une maladie cardiaque, avec l échographie ciblée, on peut en avoir la confirmation sur-le-champ. Ce sont nos yeux dans le corps humain», explique le D r Lanctôt. L échographie ciblée permet ainsi une prise en charge plus efficace du patient. Par l originalité de leur approche, qui détermine une séquence standardisée dans l utilisation de l échographie, les deux médecins suscitent beaucoup d intérêt. À preuve : l Université Harvard les a invités, en septembre dernier, à présenter leur protocole et ils ont remporté, en 2011, un prix en innovation du Conseil québécois de développement professionnel continu des médecins. Toutefois, leur cours comporte énormément de matière. «Même pour un urgentologue, les notions ne sont pas faciles à assimiler», soutient le D r Valois, lauréat du prix Innovation du Département de médecine familiale et médecine d urgence en Devant cette masse d information, les deux collègues ont décidé de lancer une application mobile regroupant l essentiel de leur formation. «On l a d abord conçue comme un aide-mémoire, mais l objectif est aussi de promouvoir l échographie ciblée en médecine d urgence», mentionne le D r Lanctôt. Sur itunes, l application EGLS, mise en vente l automne passé, a déjà été téléchargée à 430 reprises. «On en a vendu sur tous les continents», se félicite le D r Lanctôt, un diplômé de l Université de Montréal. Combien espèrent-ils en vendre? Les deux médecins ne font aucun pronostic. «On n a pas fait d étude de marché pour évaluer son potentiel et il y a peu de chances que ça devienne viral!» rigole le D r Lanctôt. Toutefois, les deux médecins espèrent que les ventes permettront de couvrir leurs frais tout en faisant connaitre leur méthode de travail. Si tout va pour le mieux, ils aimeraient éventuellement donner des formations partout sur la planète. Simon Diotte Collaboration spéciale Source : Université de Montréal Groupe de travail sur la prise en charge rapide du sepsis sévère Le conseil d administration de l AMUQ recherche deux médecins pour compléter son groupe de travail sur la prise en charge rapide du sepsis sévère, avec l objectif de publier une prise de position au prochain congrès scientifique. Si vous êtes intéressé, écrivez-nous à 5

6 Journée thématique en médecine d urgence L ÉDU : un défi à la portée de tous La Journée thématique en médecine d urgence se compose de 10 courtes conférences sur des sujets d actualité liés à des thèmes précis. Vous êtes invité à une séance de remue-méninges sur le thème de l échographie au département des urgences (ÉDU). Des présentateurs chevronnés, experts en la matière, animeront les conférences. Les participants pourront ainsi approfondir leurs connaissances et confronter leurs idées ou leurs pratiques, toujours en poursuivant l objectif d offrir des soins de santé optimaux à la population. La Journée thématique se tiendra le 31 mai à Estrimont Suites & Spa, à Orford. Objectifs généraux À la fin de cette journée de formation, le participant pourra : 1. Connaître les recommandations actuelles quant à l utilisation de l échographie ciblée à l urgence ; 2. Connaître davantage certaines indications, de base et avancées, en échographie ciblée à l urgence ; 3. Connaître et éviter certaines erreurs fréquentes en échographie ciblée à l urgence. Horaire de la journée 7 h 30 Petit déjeuner 12 h 45 ÉDU thoracique (pulmonaire) Jean-François Lanctôt 8 h Mot de bienvenue Geneviève Bécotte 13 h 30 ÉDU de la vésicule biliaire : l expérience Charles-LeMoyne Maxime Valois 8 h 05 Position de l AMUQ et de l ASMUQ sur l ÉDU avancée Geneviève Bécotte 8 h 35 «Combo trauma» ou l ABC enrichi par l ÉDU dans l évaluation initiale du polytraumatisé Claude Topping 14 h L enseignement de l échographie ciblée au chevet du patient dès la première année de médecine Claude Topping 14 h 30 Pause-café 9 h 10 Maintenant qu on a l ÉDU obstétrical... Chantal Guimont 14 h 50 Évaluation de la volémie en pédiatrie Marc Charles Parent 9 h 45 Pause-café 15 h 20 Algorithme EGLS Jean-François Lanctôt et Maxime Valois 10 h 05 Panel. L ÉDU, est-ce vraiment utile? Geneviève Bécotte, 16 h 05 Mot de la fin Geneviève Bécotte Marc Charles Parent, Nicolas Elazhary et Benoît Paquet 10 h 40 Les erreurs à ne pas faire en échographie ciblée Jean-François Lanctôt et Maxime Valois 11 h 45 Dîner Pour plus d informations, téléchargez notre dépliant en cliquant ici. 6

7 La Revue de littérature 2013 en images 7

8 Le plus utilisé dans les urgences du Québec! Vous êtes aujourd hui plus de 1000 médecins travaillant dans les urgences du Québec à utiliser notre plateforme web de gestion des horaires médecins. Imaginez combien d heures sont sauvées chaque jour! L équipe PetalMD vous remercie, de vos encouragements, de vos demandes d amélioration, de vos questions, de vos références à des collègues, mais surtout de votre esprit innovateur ouvert aux changements. MERCI! Votre groupe n utilise pas encore PetalMD, ne tardez plus C est gratuit! En ligne: Auprès de Marcelle Lévy: ou

L URGENTISTE Bulletin des membres de l Association des médecins d urgence du Québec Numéro 29 Février 2010

L URGENTISTE Bulletin des membres de l Association des médecins d urgence du Québec Numéro 29 Février 2010 L URGENTISTE Bulletin des membres de l Association des médecins d urgence du Québec Numéro 29 Février 2010 Bonne et heureuse année 2010 Chers membres, chers collègues, Au nom du conseil d administration

Plus en détail

PRATIQUE INFIRMIÈRE EN SOINS CRITIQUES De l urgence aux soins intensifs

PRATIQUE INFIRMIÈRE EN SOINS CRITIQUES De l urgence aux soins intensifs PRATIQUE INFIRMIÈRE EN SOINS CRITIQUES De l urgence aux soins intensifs Le jeudi 5 décembre 2013 Hôtel Chéribourg, Magog-Orford (Sortie 118 de l Autoroute 10 Direction Orford) 2603, chemin du Parc Orford

Plus en détail

310$ avant le 24 février*

310$ avant le 24 février* 19 avril 2012 Centre des Congrès de Québec Rabais 1 er Sommet Gestionnaires des acquisitions pour les marchés publics allant jusqu à 310$ avant le 24 février* Augmentez votre agilité! Répondez plus rapidement

Plus en détail

1 ER SOMMET Gestionnaires des acquisitions pour les marchés publics

1 ER SOMMET Gestionnaires des acquisitions pour les marchés publics 19 avril 2012 Centre des Congrès de Québec 2 POUR 1 1 ER SOMMET Gestionnaires des acquisitions pour les marchés publics pour les membres du CCMP* Augmentez votre agilité! Répondez plus rapidement aux besoins

Plus en détail

Un engagement profond envers l apprentissage continu. Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada Guide sommaire du Maintien du certificat

Un engagement profond envers l apprentissage continu. Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada Guide sommaire du Maintien du certificat Un engagement profond envers l apprentissage continu Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada Guide sommaire du Maintien du certificat Table des matières Message du Bureau des affaires professionnelles...3

Plus en détail

Info Sein BULLETIN. Bulletin numéro 8 Avril 2014. Contenu. Les 15 ans du PQDCS : 1998-2013

Info Sein BULLETIN. Bulletin numéro 8 Avril 2014. Contenu. Les 15 ans du PQDCS : 1998-2013 BULLETIN Région de la Capitale-Nationale Bulletin numéro 8 Avril 2014 Contenu Les 15 ans du PQDCS : 1998-2013 Éditorial 1 Comité de suivi régional : un travail d équipe! 3 Coordination et organisation

Plus en détail

Futurs étudiants 1 er Cycle

Futurs étudiants 1 er Cycle Futurs étudiants 1 er Cycle A d m i s s i o n P r o g r a m m e, c h e m i n e m e n t e t s t r u c t u r e P e r s p e c t i v e s p r o f e s s i o n n e l l e s, b o u r s e s e t e m p l o i s F o

Plus en détail

Insuffisance cardiaque

Insuffisance cardiaque Insuffisance cardiaque Connaître son évolution pour mieux la vivre Guide d accompagnement destiné au patient et ses proches Table des matières L évolution habituelle de l insuffisance cardiaque 5 Quelles

Plus en détail

LA MISSION DE L APER EST DE REPRÉSENTER ET DE DÉFENDRE LES DROITS DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC

LA MISSION DE L APER EST DE REPRÉSENTER ET DE DÉFENDRE LES DROITS DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC LA MISSION DE L APER EST DE REPRÉSENTER ET DE DÉFENDRE LES DROITS DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC SOUTIEN, DÉVELOPPEMENT, REPRÉSENTATION L APER EST LA

Plus en détail

Contact avec les employeurs. Pour vous démarquer auprès des employeurs, faites-vous connaître!

Contact avec les employeurs. Pour vous démarquer auprès des employeurs, faites-vous connaître! Pour vous démarquer auprès des employeurs, faites-vous connaître! Document réalisé par le Carrefour jeunesseemploi Rivière-du-Nord 2011-2012 Contact avec les employeurs Sommaire : Le marché ouvert Le marché

Plus en détail

Bonjour et bienvenue à l assemblée publique du conseil d administration du RTL, en ce jeudi 12 mars 2015.

Bonjour et bienvenue à l assemblée publique du conseil d administration du RTL, en ce jeudi 12 mars 2015. MOT DE LA PRÉSIDENTE Séance du conseil d administration du RTL, le 12 mars 2015 Le texte lu fait foi. Bonjour et bienvenue à l assemblée publique du conseil d administration du RTL, en ce jeudi 12 mars

Plus en détail

Ordre du jour. Réunion du Conseil d administration de la Société québécoise pour la recherche en psychologie. Mercredi le 11 juin 2008 à 13 h 30

Ordre du jour. Réunion du Conseil d administration de la Société québécoise pour la recherche en psychologie. Mercredi le 11 juin 2008 à 13 h 30 Ordre du jour Réunion du Conseil d administration de la Société québécoise pour la recherche en psychologie Mercredi le 11 juin 2008 à 13 h 30 1. Adoption de l ordre du jour 2. Adoption du procès-verbal

Plus en détail

GUIDE DE L'UTILISATEUR

GUIDE DE L'UTILISATEUR GUIDE DE L'UTILISATEUR LE PLAN D AUTOGESTION DU DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL CONTINU EN CINQ ÉTAPES Pour pouvoir donner des soins de qualité aux patients tout au long de sa carrière professionnelle, le

Plus en détail

Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP

Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP [Septembre 2009] Table des matières CONTEXTE ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Procès-verbal de la réunion du Conseil d administration Société québécoise pour la recherche en psychologie (SQRP)

Procès-verbal de la réunion du Conseil d administration Société québécoise pour la recherche en psychologie (SQRP) Procès-verbal de la réunion du Conseil d administration Société québécoise pour la recherche en psychologie (SQRP) Tenue le 14 juin 2005 à 13h30 par conférence téléphonique Membres en ligne : Stéphane

Plus en détail

les télésoins à domicile

les télésoins à domicile Hiver 2013 Innovation en matière de prestation des soins de santé : les télésoins à domicile Innovation en matière de prestation des soins de santé : les télésoins à domicile Au Canada comme ailleurs dans

Plus en détail

APRHQ Rapport annuel de la présidence Année 2010-2011 Montréal, Québec 19 octobre 2011

APRHQ Rapport annuel de la présidence Année 2010-2011 Montréal, Québec 19 octobre 2011 APRHQ Rapport annuel de la présidence Année 2010-2011 Montréal, Québec 19 octobre 2011 C est avec plaisir que je vous présente le rapport d activités de l APRHQ pour l année qui s est terminée le 31 août

Plus en détail

CIT Montréal Colloque interprofessionnel en traumatologie Les 25 et 26 septembre 2014

CIT Montréal Colloque interprofessionnel en traumatologie Les 25 et 26 septembre 2014 CIT Montréal Colloque interprofessionnel en traumatologie Les 25 et 26 septembre 2014 Holiday Inn Centre-ville La Plaza Montréal, Québec, Canada www.cit-itc-montreal.ca PROSPECTUS DES EXPOSANTS TABLE DES

Plus en détail

Demande de règlement au titre de l assurance contre les maladies graves pour marge de crédit Assurance-crédit Contrat n o 57904

Demande de règlement au titre de l assurance contre les maladies graves pour marge de crédit Assurance-crédit Contrat n o 57904 Représentant de BMO Banque de Montréal : Demande de règlement au titre de l assurance contre les maladies graves pour marge de crédit Assurance-crédit Contrat n o 57904 Prénom Nom de famille Timbre de

Plus en détail

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle 197 À l intention des médecins omnipraticiens 27 novembre 2014 Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle Amendement n o 139 La Régie vous présente les

Plus en détail

La prise en charge de l AVC ischémique à l urgence

La prise en charge de l AVC ischémique à l urgence La prise en charge de l AVC ischémique à l urgence Nathalie Bourdages, inf., B. Sc., conseillère en soins infirmiers, Direction des soins infirmiers et des regroupement clientèles, Centre hospitalier de

Plus en détail

Bulletin d information régional réalisé par l équipe du Programme québécois de dépistage du cancer du sein de Laval.

Bulletin d information régional réalisé par l équipe du Programme québécois de dépistage du cancer du sein de Laval. Juin 2015 - Numéro 1 Info-PQDCSLaval Bulletin d information régional réalisé par l équipe du Programme québécois de dépistage du cancer du sein de Laval. Connaissez-vous la Classification BI-RADS? La catégorisation

Plus en détail

GUIDE SUR LES INDICATEURS DE PERFORMANCE DANS LES UNITÉS DE VÉRIFICATION INTERNE

GUIDE SUR LES INDICATEURS DE PERFORMANCE DANS LES UNITÉS DE VÉRIFICATION INTERNE GUIDE SUR LES INDICATEURS DE PERFORMANCE DANS LES UNITÉS DE VÉRIFICATION INTERNE FRVI Mars 2009 Guide sur les indicateurs de performance dans les unités de vérification interne 2 Table des matières Introduction..04

Plus en détail

La facturation à l acte

La facturation à l acte La facturation à l acte Michel Desrosiers, m.d., ll.b. Direction des Affaires professionnelles FMOQ La facturation à l acte Services assurés RAMQ Services assurés CSST Services «assurés» hors province

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 2014 2015 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du 02/02/2015 au 06/02/2015 Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom

Plus en détail

Le traitement des questions économiques dans les médias. Le point de vue de Marie-Agnès Thellier, MBA Directrice Affaires Le Journal de Montréal

Le traitement des questions économiques dans les médias. Le point de vue de Marie-Agnès Thellier, MBA Directrice Affaires Le Journal de Montréal Le traitement des questions économiques dans les médias Le point de vue de Marie-Agnès Thellier, MBA Directrice Affaires Le Journal de Montréal Notes pour une participation à un panel au 30 e Congrès de

Plus en détail

Guide. Règles sur les cartes professionnelles et les autres représentations. Pour communiquer avec votre clientèle dans le respect de vos obligations

Guide. Règles sur les cartes professionnelles et les autres représentations. Pour communiquer avec votre clientèle dans le respect de vos obligations Guide Règles sur les cartes professionnelles et les autres représentations Pour communiquer avec votre clientèle dans le respect de vos obligations Ce guide remplace celui intitulé Les Règles pour les

Plus en détail

STRICTEMENT CONFIDENTIEL

STRICTEMENT CONFIDENTIEL STRICTEMENT CONFIDENTIEL DÉCLARATION DE L ASSURÉ À LA SUITE D UNE RÉCLAMATION 1 Cette déclaration est strictement confidentielle et ne sera transmise qu à l assureur, l avocat ou l expert en sinistre à

Plus en détail

La sécurité financière, ça se planifie!

La sécurité financière, ça se planifie! PERFECTIONNEMENT PROFESSIONNEL 2014-2015 La sécurité financière, ça se planifie! Cours d'une journée qui s adresse aux dentistes seulement DESCRIPTION Vos besoins évoluent sans cesse. Comment donc assurer

Plus en détail

La rédaction d un courriel

La rédaction d un courriel La rédaction d un courriel Le courriel est un moyen de communication rapide et efficace pour transmettre des renseignements à des collègues, clients, supérieurs ou amis. Sa simplicité d utilisation permet

Plus en détail

Le M.B.A. professionnel

Le M.B.A. professionnel Le M.B.A. professionnel Un M.B.A. à temps partiel pour les professionnels qui travaillent un programme unique Le nouveau M.B.A. professionnel de la Faculté de gestion Desautels de l Université McGill est

Plus en détail

Modèle de curriculum vitae thématique. Pierre Dupont 3700 rue Berri Montréal (Québec)

Modèle de curriculum vitae thématique. Pierre Dupont 3700 rue Berri Montréal (Québec) Modèle de curriculum vitae thématique Pierre Dupont 3700 rue Berri Montréal (Québec) Résidence : 514) 873-0000 Bureau : (514) 873-1111 Télécopieur : (514) 873-9304 Courriel : pdupont@pdup.com Cadre infirmier

Plus en détail

PANORAMA NORD AMÉRICAIN ET EUROPÉEN DES COMPÉTENCES DES INFIRMIERS DES URGENCES

PANORAMA NORD AMÉRICAIN ET EUROPÉEN DES COMPÉTENCES DES INFIRMIERS DES URGENCES PANORAMA NORD AMÉRICAIN ET EUROPÉEN DES COMPÉTENCES DES INFIRMIERS DES URGENCES C.PIEL T.CHERFAOUI CARHAIX 18 MARS 2008 INTRODUCTION La médecine d urgence est reconnue comme spécialité depuis 2004 Les

Plus en détail

Le Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA)

Le Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) Le Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) Exemples d items de lecture Le présent document contient deux exemples de types d items qui se trouvent dans les évaluations de lecture

Plus en détail

21 mars 2014 Centre des congrès de Québec. Plan de commandite

21 mars 2014 Centre des congrès de Québec. Plan de commandite Plan de commandite 21 mars 2014 Centre des congrès de Québec Serez-vous de l expérience? C est au Centre des congrès de Québec que se déroulera, le 21 mars 2014, la 20e édition du Bal des Grands Romantiques.

Plus en détail

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires,

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires, Édition du printemps 2012 Bulletin d information pour les partenaires de La Personnelle Chers partenaires, Comme annoncé en novembre dernier, notre équipe de la commercialisation a travaillé, au cours

Plus en détail

Continuité des soins aux traumatisés majeurs dans un système intégré et régionalisé

Continuité des soins aux traumatisés majeurs dans un système intégré et régionalisé Continuité des soins aux traumatisés majeurs dans un système intégré et régionalisé Octobre 2002 André Lavoie, Ph.D. Natalie LeSage, M.D., M.Sc. John S. Sampalis, Ph.D. Partenaire décideur : Dr. Pierre

Plus en détail

À LA RECHERCHE D UN CABINET D AVOCATS PRO BONO

À LA RECHERCHE D UN CABINET D AVOCATS PRO BONO À LA RECHERCHE D UN CABINET D AVOCATS PRO BONO Guide à l intention des étudiant(e)s «L accès à la justice constitue une caractéristique fondamentale de la société canadienne. Trop souvent les besoins juridiques

Plus en détail

Les médicaments génériques

Les médicaments génériques ASSURANCE COLLECTIVE Les médicaments génériques Leurs effets bénéfiques sur votre portefeuille Qu est-ce qu un médicament générique? Un médicament générique est l équivalent d une marque maison dans le

Plus en détail

Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir.

Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir. Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir. 1 er Forum sur le médicament Jacques Turgeon, B.Pharm., Ph.D., Membre Académie canadienne des sciences de la santé, Membre

Plus en détail

Ma thèse en 180 secondes

Ma thèse en 180 secondes Ma thèse en 180 secondes Cahier des membres du jury (document adapté des recommandations rédigées par l ACFAS) Contact : Conférence des présidents d université Xavier TEISSEDRE Chargé de communication

Plus en détail

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle 088 À l intention des médecins omnipraticiens 15 juillet 2013 Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle La Régie vous présente les modifications apportées

Plus en détail

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE SPÉCIALE RÉSULTATS

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE SPÉCIALE RÉSULTATS Automne 2013, édition 5, numéro 2 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE SPÉCIALE RÉSULTATS 56 % de participation, c est un très haut taux de participation pour un organisme sans but lucratif. Sur les 36 réponses reçues,

Plus en détail

Demande de licence. de bingo en salle seul. Guide. Formulaire de demande de licence. Annexe A Déclaration annuelle de l organisme

Demande de licence. de bingo en salle seul. Guide. Formulaire de demande de licence. Annexe A Déclaration annuelle de l organisme Demande de licence de bingo en salle seul Guide Formulaire de demande de licence Annexe A Déclaration annuelle de l organisme Annexe A.1 Déclaration annuelle des personnes liées à l organisme Annexe B

Plus en détail

7 octobre 2014 Entretiens Jacques Cartier

7 octobre 2014 Entretiens Jacques Cartier Le projet de formation «Partenaires, jusqu à la fin» Déterminer avec le patient et ses proches les objectifs de ses soins en contexte de maladie grave et de fin de vie 7 octobre 2014 Entretiens Jacques

Plus en détail

DE LA FORMATION CONTINUE À L OFFICINE

DE LA FORMATION CONTINUE À L OFFICINE Notre mission : Chaque pharmacien est unique, UTIP Innovations propose partout en métropole et dans les DOM les solutions de formation adaptées Notre ambition : Devenir acteur de référence du DPC UTIP

Plus en détail

Tous les intéressés qui effectuent des opérations d assurance RC professionnelle (secteur des services financiers) au Québec

Tous les intéressés qui effectuent des opérations d assurance RC professionnelle (secteur des services financiers) au Québec bulletin Canadien Date 2014-06-05 Destinataires Référence Tous les intéressés qui effectuent des opérations d assurance RC professionnelle (secteur des services financiers) au Québec RE-14-008 Objet Pièce

Plus en détail

Un premier projet en Amérique Latine pour Éducation internationale

Un premier projet en Amérique Latine pour Éducation internationale Bulletin d information février 2009 LE SAVOIR N A PAS DE FRONTIÈRES Un premier projet en Amérique Latine pour Éducation internationale Éducation internationale, en association avec son partenaire, le Collège

Plus en détail

top Dans cette édition : Conférences en droit corporatif et marques de commerce : Tournée CRAC 2006 ENGLISH Février / Mars 2006 - Vol.

top Dans cette édition : Conférences en droit corporatif et marques de commerce : Tournée CRAC 2006 ENGLISH Février / Mars 2006 - Vol. top ENGLISH Février / Mars 2006 - Vol. 20 n 1 Dans cette édition : Conférences en droit corporatif et marques de commerce : Tournée CRAC 2006 Jumelage de la déclaration de renseignements et la déclaration

Plus en détail

Faculté des sciences infirmières

Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences Le Baccalauréat en sciences est offert selon divers parcours en fonction des études antérieures. Certains programmes sont également offerts au campus de l UdeM à Laval : Le programme

Plus en détail

UN SERVICE À VOTRE IMAGE

UN SERVICE À VOTRE IMAGE UN SERVICE À VOTRE IMAGE Un service Un service de de Mutuelles qui qui inspire inspire la fierté! la fierté! Depuis 2012, Depuis l AQEI 2012, offre l AQEI un offre outil un sur outil mesure à mesure ses

Plus en détail

Cadre de référence. Implantation de l Accueil Clinique au CIUSSS du Centre Est-de-l Île-de-Montréal

Cadre de référence. Implantation de l Accueil Clinique au CIUSSS du Centre Est-de-l Île-de-Montréal Cadre de référence Implantation de l Accueil Clinique au CIUSSS du Centre Est-de-l Île-de-Montréal Révisé en février 2015 1 TABLE DES MATIÈRES Abréviations utilisées. 3 Mise en contexte. 4 Buts et objectifs.

Plus en détail

Café urbain : mode d emploi

Café urbain : mode d emploi Document du Centre Saint-Pierre, Montréal Café urbain : mode d emploi Qu est-ce qu un Café urbain? Cette appellation désigne une série de rencontres pouvant être organisées chaque année par un ou plusieurs

Plus en détail

Planification stratégique 2012 2015

Planification stratégique 2012 2015 Faculté de médecine Département de chirurgie Planification stratégique 2012 2015 Luc Valiquette MD Directeur du département Travail de L. Conrad Pelletier MD, MBA Conseiller en gestion 22 octobre2012 Introduction

Plus en détail

Nos placements : prudents, avantageux et pour tous. PostMobile, le lien gratuit avec votre banque. Un crédit oui, mais pas n importe lequel

Nos placements : prudents, avantageux et pour tous. PostMobile, le lien gratuit avec votre banque. Un crédit oui, mais pas n importe lequel Les primeurs et les infos de Banque de La Poste n 15 - Septembre 2011 Nos placements : prudents, avantageux et pour tous PostMobile, le lien gratuit avec votre banque Un crédit oui, mais pas n importe

Plus en détail

N 175 - JANVIER 2015

N 175 - JANVIER 2015 N 175 - JANVIER 2015 Sommaire E-SANTÉ LA REVOLUTION EN MARCHE 07. ÉDITORIAL par Michel Barth (1984), Drs Daniel Legendre & Claude Meisel 08. L e-santé au service de la Démocratie en santé Jean-Luc Plavis

Plus en détail

Bureau d assurance voyage inc.

Bureau d assurance voyage inc. Bureau d assurance voyage inc. Assurance voyage médicale 2014-2015 Plusieurs nouvelles prestations y compris une option sans franchise! Proposition en ligne disponible 24/7 Avez-vous pensé souscrire l

Plus en détail

REGROUPEMENT DES PROPRIÉTAIRES DE TAXI DE MONTRÉAL. Att: M. ROBERT POÊTI- Ministre du transport du Québec.

REGROUPEMENT DES PROPRIÉTAIRES DE TAXI DE MONTRÉAL. Att: M. ROBERT POÊTI- Ministre du transport du Québec. REGROUPEMENT DES PROPRIÉTAIRES DE TAXI DE MONTRÉAL Le 13 décembre 2014 Att: M. ROBERT POÊTI- Ministre du transport du Québec. Sujet : Transport illégal et l industrie de taxi à Montréal. M. Le Ministre,

Plus en détail

ACDQ : GUIDE DE CRÉATION DE VOTRE PAGE WEB

ACDQ : GUIDE DE CRÉATION DE VOTRE PAGE WEB Net + ACDQ : GUIDE DE CRÉATION DE VOTRE PAGE WEB Table des matières Connexion à l éditeur de page Web... 1 Création de la page Web... 2 Adresse Web... 3 Personnalisation de l adresse Web (Alias)... 3 Comment

Plus en détail

COMMUNIQUÉ L ORDRE DES INGÉNIEURS FORESTIERS DU QUÉBEC DÉCERNE SES DISTINCTIONS POUR L ANNÉE 2008

COMMUNIQUÉ L ORDRE DES INGÉNIEURS FORESTIERS DU QUÉBEC DÉCERNE SES DISTINCTIONS POUR L ANNÉE 2008 COMMUNIQUÉ L ORDRE DES INGÉNIEURS FORESTIERS DU QUÉBEC DÉCERNE SES DISTINCTIONS POUR L ANNÉE 2008 Pour diffusion immédiate Québec, le 29 septembre 2008 L Ordre des ingénieurs forestiers du Québec a décerné

Plus en détail

Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE. www.lancement-e.com

Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE. www.lancement-e.com Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE 5264 Guide du promoteur Les étapes à suivre 2014-2015 www.lancement-e.com Prenez votre avenir en main Créez votre emploi Passez

Plus en détail

Devenir un gestionnaire de personnes

Devenir un gestionnaire de personnes Devenir un gestionnaire de personnes SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Déterminer vos besoins Trouver les bonnes personnes Conserver les bons employés SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Le passage de personne d

Plus en détail

Guide d administration RÉGIME VOLONTAIRE D ÉPARGNE-RETRAITE (RVER) RÉGIME DE PENSION AGRÉÉ COLLECTIF (RPAC)

Guide d administration RÉGIME VOLONTAIRE D ÉPARGNE-RETRAITE (RVER) RÉGIME DE PENSION AGRÉÉ COLLECTIF (RPAC) Guide d administration RÉGIME VOLONTAIRE D ÉPARGNE-RETRAITE (RVER) RÉGIME DE PENSION AGRÉÉ COLLECTIF (RPAC) Gestion de votre RVER/RPAC Vous avez eu raison de mettre en place un régime d épargne au travail

Plus en détail

Politique éditoriale relative au site Web PO-E-3

Politique éditoriale relative au site Web PO-E-3 Politique éditoriale relative au site Web PO-E-3 Adoptée par le : Conseil d'administration 14 mars 2013 TABLE DES MATIÈRES 1. Principes généraux... 3 2. Cadre général d application... 3 3. Engagements

Plus en détail

Information, réseautage et concertation. Services administratifs

Information, réseautage et concertation. Services administratifs @ OFFRE DE SERVICES SPÉCIALISÉS NOTRE MISSION LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DES COOPÉRATIVES EN MILIEU SCOLAIRE (FQCMS) A POUR MISSION D ASSURER LA PÉRENNITÉ ET LE DÉVELOPPEMENT DE SES MEMBRES NOS SERVICES

Plus en détail

REPRESENTATION PERMANENTE AUPRES DE LA COMMISSION DE L UNION AFRICAINE ET DE LA COMMISSION ECONOMIQUE DES NATIONS UNIES POUR L AFRIQUE ALLOCUTION INTRODUCTIVE DE S. E. M. L AMBASSADEUR LIBERE BARARUNYERETSE,

Plus en détail

Qui présente le formulaire?

Qui présente le formulaire? Comment remplir et présenter un formulaire de demande de règlement au titre du RAMU Il faut remplir un formulaire de demande de règlement chaque fois que vous allez chez le médecin ou tout autre fournisseur

Plus en détail

WEBINAIRES - DÉTAILS Marchés Clientèles Prix de présence Horaire Nombre de présentateurs Titre

WEBINAIRES - DÉTAILS Marchés Clientèles Prix de présence Horaire Nombre de présentateurs Titre WEBINAIRES - DÉTAILS Marchés Vous décidez sur quel(s) marché(s) vous désirez offrir ce webinaire ; Canada ou provinces, États-Unis, International, etc. Note : plus vous avez de marchés, plus le cout pour

Plus en détail

Bienvenue à notre sondage en ligne pour l examen du Code canadien de déontologie professionnelle des psychologues

Bienvenue à notre sondage en ligne pour l examen du Code canadien de déontologie professionnelle des psychologues Bienvenue à notre sondage en ligne pour l examen du Code canadien de déontologie professionnelle des psychologues Conformément à l engagement de la Société canadienne de psychologie (SCP) d effectuer des

Plus en détail

Contact avec les employeurs. Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître!

Contact avec les employeurs. Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître! Contact avec les employeurs Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître! Document réalisé par le Carrefour jeunesse-emploi Rivière-du-Nord 2015 TU ENVOIES TON CV PAR COURRIEL? Écrire :

Plus en détail

INSPECTION PROFESSIONNELLE

INSPECTION PROFESSIONNELLE INSPECTION PROFESSIONNELLE INSTRUMENT DE VÉRIFICATION DE LA NORME DE DOCUMENTATION LE PLAN THÉRAPEUTIQUE INFIRMIER PRODUCTION Service des publications Sylvie Couture Chef de service Karine Méthot Adjointe

Plus en détail

Synergie MD. Pour que la vie suive son cours

Synergie MD. Pour que la vie suive son cours Synergie MD Pour que la vie suive son cours Le cours de la vie peut changer rapidement. Et, parfois, les malheurs qui, pensons-nous, n arrivent qu aux autres peuvent nous frapper également. Il est difficile

Plus en détail

Petit-déjeuner de Noël de l IPPP

Petit-déjeuner de Noël de l IPPP Petit-déjeuner de Noël de l IPPP Conférencier invité : Christian Bordeleau, PhDc. Cet événement est une présentation de la Présentation du Programme IGO, de l Attestation IGO URBIS SENSIBLE, de la certification

Plus en détail

Exonération des primes d assurance-vie. Guide du salarié

Exonération des primes d assurance-vie. Guide du salarié Exonération des primes d assurance-vie Guide du salarié Garantie d exonération des primes d assurance-vie collective Le présent guide contient les formulaires à remplir pour demander le maintien de votre

Plus en détail

Service d impression 2013

Service d impression 2013 Service d impression 2013 aux besoins des artistes, soit de petites quantités avec un haut standard de qualité. Éditions de Villers conçoit et imprime des cartes de souhaits et autres produits depuis 1991.

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION EN LIGNE de l ADMQ

PROGRAMME DE FORMATION EN LIGNE de l ADMQ PROGRAMME DE FORMATION EN LIGNE de l ADMQ DG performant, municipalité efficiente! Vous êtes : - un gestionnaire municipal avec peu ou beaucoup d expérience - un employé municipal envisageant la direction

Plus en détail

Audit de l inscription automatique à une pension de la Sécurité de la vieillesse Phase 1A

Audit de l inscription automatique à une pension de la Sécurité de la vieillesse Phase 1A Direction générale des services de vérification interne Audit de l inscription automatique à une pension de la Sécurité de la vieillesse Phase 1A Février 2014 Non Classifié SP-611-03-14F Vous pouvez télécharger

Plus en détail

Session de perfectionnement du président

Session de perfectionnement du président 25 au 27 mars 2009 Hôtel Château Laurier, Québec Session de perfectionnement Le MOT du président Chères collègues, chers collègues, La violence non merci le respect d abord! Quel thème évocateur sur lequel

Plus en détail

Résonance magnétique (IRM)

Résonance magnétique (IRM) (IRM) Le médecin a prescrit une résonance magnétique (IRM) et vous vous demandez en quoi consiste cet examen. Afin de répondre à vos questions, voici quelques informations. But de l examen Les examens

Plus en détail

Évaluation périodique du programme MBA coop Résumé Faculté d administration

Évaluation périodique du programme MBA coop Résumé Faculté d administration Évaluation périodique du programme MBA coop Résumé Faculté d admini istration Mai 2012 1 Le programme de maîtrise en administration des affaires, cheminement coopératif (MBA Coop) de la Faculté d administration

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION Pour une communication efficace, une politique de communication 2 Politique de communication 3 Mission de la Direction des communications 3 Rôle

Plus en détail

LA RESPONSABILITE FISCALE ET PENALE DU DIRIGEANT D ENTREPRISE

LA RESPONSABILITE FISCALE ET PENALE DU DIRIGEANT D ENTREPRISE Equipe de droit public COLLOQUE LA RESPONSABILITE FISCALE ET PENALE DU DIRIGEANT D ENTREPRISE CENTRE D ETUDES ET DE RECHERCHES EN FINANCES PUBLIQUES ET FISCALITE CENTRE DE DROIT PENAL 31 octobre 2008 Auditorium

Plus en détail

RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DATE : 21 AVRIL 2009 PAR APPEL CONFÉRENCE ORDRE DU JOUR PROPOSÉ 12h00 1. Ouverture, mot de bienvenue, tour de table 12h00 2. Adoption de l ordre du jour 12h05 3. Lecture

Plus en détail

Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux. Autorisation préalable

Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux. Autorisation préalable Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux La présente feuille de renseignements vise à fournir de l information sur le processus

Plus en détail

Étude SALVEO Deuxième volet L influence de l entreprise sur la santé mentale

Étude SALVEO Deuxième volet L influence de l entreprise sur la santé mentale Étude SALVEO Deuxième volet L influence de l entreprise sur la santé mentale Améliorer la santé mentale en milieu de travail est un incontournable pour les entreprises d aujourd hui. Selon la Commission

Plus en détail

Assurance invalidité de courte durée. Guide du salarié

Assurance invalidité de courte durée. Guide du salarié Assurance invalidité de courte durée Guide du salarié Assurance invalidité de courte durée Le présent guide contient les formulaires à remplir pour demander des prestations d invalidité et certains renseignements

Plus en détail

Site internet. Vous voulez faire réaliser votre site internet par une agence web? 21 points à passer en revue pour rédiger votre cahier des charges

Site internet. Vous voulez faire réaliser votre site internet par une agence web? 21 points à passer en revue pour rédiger votre cahier des charges Site internet Vous voulez faire réaliser votre site internet par une agence web? 21 points à passer en revue pour rédiger votre cahier des charges Présenté sous forme de questionnaire, ce document vous

Plus en détail

Plan d action. Présenté par. Nadine Maire, Brigitte Corbeil et Johanne Bellemare

Plan d action. Présenté par. Nadine Maire, Brigitte Corbeil et Johanne Bellemare Plan d action Présenté par Nadine Maire, Brigitte Corbeil et Johanne Bellemare 1837, chemin Alfred Desrochers Orford J1X 6J4 Québec Tél : 1-819-437-8812 info@poseungeste.com www.poseungeste.com Missions

Plus en détail

GUIDE DE SOUMISSION D UN PROJET DE RECHERCHE

GUIDE DE SOUMISSION D UN PROJET DE RECHERCHE Direction générale adjointe Planification, qualité et mission universitaire Coordination de l enseignement et de la recherche 1250, rue Sanguinet, Montréal, QC H2X 3E7 Tél. : (514) 527-9565 / Téléc. :

Plus en détail

Projet de Loi no 98 Loi modifiant la Loi sur l assurance médicament et d autres dispositions législatives

Projet de Loi no 98 Loi modifiant la Loi sur l assurance médicament et d autres dispositions législatives Projet de Loi no 98 Loi modifiant la Loi sur l assurance médicament et d autres dispositions législatives Présentation à la Commission des affaires sociales Ordre des pharmaciens du Québec 28 mai 2002

Plus en détail

Pour un soutien médical sur mesure

Pour un soutien médical sur mesure Pour un soutien médical sur mesure Assistance soins médicaux Comment accéder aux services d Assistance soins médicaux 1. Téléphonez au 514 871-9884 ou sans frais au 1 877 778-9808. 2. Assurez-vous d avoir

Plus en détail

Étude de cas n o 1. Paul intègre un CELI à son portefeuille d épargne pour la retraite. Des solutions qui cliquent. Vers une meilleure retraite

Étude de cas n o 1. Paul intègre un CELI à son portefeuille d épargne pour la retraite. Des solutions qui cliquent. Vers une meilleure retraite Vers une meilleure retraite Étude de cas n o 1 Section header 1 Section header 2 Des solutions qui cliquent Étude de cas n o 1 Paul intègre un CELI à son portefeuille d épargne pour la retraite À l intention

Plus en détail

CURRICULUM VITAE SOPHIE LAPLANTE M.D. FRCPC

CURRICULUM VITAE SOPHIE LAPLANTE M.D. FRCPC CURRICULUM VITAE Nom: SOPHIE LAPLANTE M.D. FRCPC Langues: Anglais, écrit et parlé Français, écrit et parlé Espagnol, limité ÉDUCATION Pré-Universitaires 1982 DEC en Sciences de la Santé Collège Marguerite

Plus en détail

COMMENT PRÉPARER UN ENSEIGNEMENT PAR APP

COMMENT PRÉPARER UN ENSEIGNEMENT PAR APP 1 sur 5 16/03/2007 15:03 COMMENT PRÉPARER UN ENSEIGNEMENT PAR APP (PCEM2 - DCEM1) L élaboration de cas d APP est un processus multisequentiel exécutable par étapes : I- constitution d un groupe de travail

Plus en détail

Assemblée publique annuelle 2011 3 novembre 2011 Trois-Rivières, QC. allocutions de

Assemblée publique annuelle 2011 3 novembre 2011 Trois-Rivières, QC. allocutions de 1 Assemblée publique annuelle 2011 3 novembre 2011 Trois-Rivières, QC allocutions de Bryan P. Davies Président du conseil d administration Société d assurance-dépôts du Canada et Michèle Bourque Présidente

Plus en détail

LA MAT a élu. son nouveau PRÉSIDENT. Retrouvez-nous. Nouvelles GARANTIES, DÉCOUVREZ les!

LA MAT a élu. son nouveau PRÉSIDENT. Retrouvez-nous. Nouvelles GARANTIES, DÉCOUVREZ les! ensemble LA MAT a élu son nouveau PRÉSIDENT Retrouvez-nous au SALON des TAXIS 2007 Nouvelles GARANTIES, nouveau SITE DÉCOUVREZ les! sommaire 4 62 ÈME CONGRÈS FNAT au Havre. Un nouveau Président pour la

Plus en détail

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens!

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Daniel est un étudiant de quatrième année en génie minier à l Université de la Colombie-Britannique. Il aimerait travailler pour

Plus en détail

Possibilités de marketing et de commandite 2013 Accédez à un vaste auditoire

Possibilités de marketing et de commandite 2013 Accédez à un vaste auditoire Possibilités de marketing et de commandite 2013 Accédez à un vaste auditoire Grâce aux forfaits combinés de l ACP, vous pouvez augmenter votre part de marché sans vous ruiner. Revue DIALOGUE Plus de 20

Plus en détail

Demande de prestations d'assurance-invalidité Déclaration de l'employeur N de police 12500-G

Demande de prestations d'assurance-invalidité Déclaration de l'employeur N de police 12500-G Demande de prestations d'assurance-invalidité Déclaration de l'employeur N de police 12500-G La partie 1 permet de recueillir des renseignements sur l emploi de l employé et la couverture dont ce dernier

Plus en détail

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Cet outil offre aux conseillers en orientation professionnelle : un processus étape par étape pour réaliser une évaluation informelle

Plus en détail