Abonnement gratuit sur : Free subscription on:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "www.cofrend.com Abonnement gratuit sur : www.cofrend.com/header/cndinfos Free subscription on: www.cofrend.com/header/cndinfos"

Transcription

1 NUMÉRO 7 FÉVRIER 2014 NUMBER 7 FEBRUARY Édito Efficacité et dynamisme Edito Efficiency and dynamism As an answer to the need for efficient and dynamic communication and to continue the work achieved by the CACT in that field up to 2011, in 2012 COFREND created the Editorial Committee, part of the Communication Hub. This Committee is responsible for COFREND s publications (newsletter, annals, and technical handbooks); it also participates in the scientific and organisation committees of national and international conferences involving COFREND and takes part in editorial committees of specialised scientific magazines. This editorial gives me the opportunity to thank all the members of the Editorial Committee and COFREND s permanent team for their availability and Pour répondre aux besoins d une communication efficace et dynamique et prendre la suite du travail réalisé par le CACT dans ce domaine jusqu en 2011, la COFREND a créé en 2012, au sein du Pôle Communication, le Comité Editorial. Ce Comité est d une part responsable des publications de la COFREND (lettre d information, annales, cahiers techniques) et d autre part participe aux comités scientifiques et d organisation des conférences nationales et internationales impliquant la COFREND pour en assurer la communication. Il intervient également dans les comités de rédaction de revues scientifiques spécialisées. Cet éditorial est l occasion pour moi de remercier tous les membres du Comité Editorial ainsi que l équipe des permanents de la CO- FREND en charge de la communication pour leur disponibilité et leur implication dans cette mission qui contribue à rendre visibles les actions de la COFREND et à fédérer les acteurs de notre profession. Le Comité Editorial a relancé la publication de la lettre d information CND Infos, maintenant bilingue français-anglais, et a tenu son objectif d une parution trois fois par an, assurant ainsi une information régulière sur le monde des Essais Non Destructifs ainsi que sur la vie de la COFREND et de ses adhérents. Avec ce 7 e numéro, «CND Info» devient «END Info», un titre plus en accord avec notre métier et mieux associé au nom de la COFREND. Cette première parution de 2014 me permet de souhaiter à tous les adhérents de la COFREND, au nom du Comité Editorial, une excellente nouvelle année qui aura pour évènement phare la tenue des Journées COFREND 2014 à Bordeaux en mai prochain Mireille RAPIN Reponsable Comité Editorial their involvement in the mission of making visible all COFREND s actions and federating the members of our profession. The Editorial Committee has resumed publishing the newsletter CND info, now bilingual in French and English and has met its objective of 3 yearly publications. Regular information on the NDE world and the life of COFREND and its members are thus ensured. With this seventh edition, CND info becomes END info, a title better matching our profession and COFREND s name. This being the first publication of 2014, on behalf of the Editorial Committee, I wish to all COFREND members an excellent New Year during which a major event will take place in May, in Bordeaux: the COFREND Days Mireille RAPIN Head of the Editorial Committee Dans ce numéro Summary 02 Profil des professionnels en contrôle non destructif / A picture of NDE professionals 03 La COFREND au Congrès ESOPE / COFREND at the ESOPE Congress 03 Cahiers Techniques de la COFREND / Publication of COFREND Technical Handbooks 04 L OPpend et l OPafend / OPpend and OPafend 05 Conférence AIEA-FANR / AIEA-FANR Conference 05 L amicale des anciens du CND en Rhône-Alpes est née / The Rhone-Alps friendly former in NDT is born 06 Les Groupes de Travail techniques de la COFREND / COFREND s technical working groups 06 Conférence ICNDT en Slovénie / ICNDT conference in Slovenia 07 Création d un Comité de Coordination des Approches Alternatives (Projet 2C2A) / Creation of a Committee for Coordination of Alternative Approaches (Project 2C2A) 08 COFREND : 10 e Conférence Internationale / 09 COFREND: 10th International Conference 10 Les journées COFREND 2014 / COFREND Days Les Journées COFREND / The COFREND Days 12 L agenda des CND / NDE agenda Abonnement gratuit sur : Free subscription on: Créée en 1967, la COFREND est l organisme de référence dans le domaine des essais non destructifs en France. Confédération multisectorielle et interprofessionnelle, elle rassemble l ensemble des acteurs des END : industriels, établissements et services publics, associations professionnelles, agents certifiés, organismes de recherche, formateurs, prestataires de services, constructeurs et distributeurs de matériels. Founded in 1967, COFREND is France s reference body in the field on non-destructive testing. A multisectoral and interprofessional confederation, it brings together all actors in NDT, including manufacturers, public companies and services, professional associations, certified inspectors, research bodies, trainers, service providers, manufacturers and distributors of test equipment.

2 Certification Profil des professionnels en Contrôle Non Destructif Qui sont les contrôleurs «non destructif» et comment perçoivent-ils leur travail? Enquête réalisée auprès de 2000 agents ayant fourni une adresse de messagerie électronique à la COFREND. 734 personnes ont répondu au questionnaire, ce qui donne un échantillon représentatif de la population certifiée COFREND. Cette enquête, anonyme, s est déroulée du 20 juin au 20 septembre Contrôleur END, qui êtes vous? Les agents certifiés ont globalement un bon niveau professionnel, les cadres et professions intermédiaires sont particulièrement bien représentés. C est un domaine qui demande des compétences techniques, les agents ont donc des formations initiales ou professionnelles longues et une expérience reconnue au sein des entreprises. Les END, un emploi stable? 11,9 % des salariés en France (47% des moins de 25 ans) ont un emploi précaire (1), contre seulement 2% des contrôleurs certifiés. Notre certification répond donc bien à une attente des industriels qui proposent des CDI pour garder leurs contrôleurs. Contrôleur non destructif : un métier ou une mission? Le contrôleur a plusieurs facettes. Les deux tiers d entre eux exercent une activité en END pendant au moins 50% de leur temps. Dans ce 60 % 50 % 40 % 30 % 20 % 10 % 0% 35% 30% 25% 20% 15% 10% QUELLE PART REPRÉSENTENT LES END DANS VOTRE ACTIVITÉ PROFESSIONNELLE JOURNALIÈRE? 5% 0% 32,1% 22,4% 13,6% 31,9% 100 % 75 % 50 % 25% CATÉGORIES PROFESSIONNELLES DES AGENTS END COMPARÉES À LA MOYENNE FRANÇAISE 1,9% 0 % 5,6% 5,1% Agriculteurs exploitants Artisans et chefs d entreprise 14,8% Cadres, Ingénieurs France métropolitaine (INSEE septembre 2013) 37% 24,1% Techniciens, agents de maitrise Agents CND 48,1% 53,5% 9,7% Ouvriers qualifié ou non cas, on peut parler de «profession» de contrôleur en END. A l inverse, on peut se poser la question du maintien de la compétence du tiers restant (32 % déclarant que les END ne représentent que 25 % de leur temps de travail) et par conséquence de la pertinence du renouvellement sur dossier. Quelles perceptions ont-ils de leur métier? Les agents sont en très grande majorité (plus de 90%) satisfaits de leur activité dans les END, tant pour l autonomie, la responsabilité et les conditions de travail, et ceci, bien que les niveaux de salaire soient jugés insatisfaisants par plus d un tiers des personnes ayant répondu. De plus, 86% des sondés souhaitent poursuivre leur carrière dans les END, alors qu en France, 57% des salariés souhaitent changer de carrière (2). En conclusion, on constate que les métiers des END sont passionnants et apportent un emploi stable. Pourquoi n attirent-ils pas plus les jeunes? (1) Source Insee Enquête emploi (2) Enquête réalisée par TNS Sofres du 24 au 30 janvier 2012 par internet auprès d un échantillon représentatif de 2112 salariés d entreprises de 500 salariés ou plus, du secteur privé et de la fonction publique. Certification A picture of NDE professionals Who are the NDE operators and how do they perceive their job? A survey was carried out among 2000 agents who gave an address to COFREND. 734 answers to the questionnaire were received, which gives a representative sample of the COFREND certified population. The survey was anonymous and took place from June 20 to September 20, NDE operators, who are they? Generally speaking, certified operators have a good professional level; executives and intermediate professions are particularly well represented. The field concerned requires technical competence; operators therefore receive a long initial or professional training and have a recognised experience in their companies. NDE, a stable job? 11.9 % of employees in France (and 47 % of the under 25) have a temporary job (1), as opposed to only 2% of certified operators. Our certification well meets the expectation of industrialists who then offer permanent jobs in order to keep their operators. NDE operator: a profession or a mission? The operator has several facets. 2/3 of them carry out an NDE activity for at least 50% of their time. In that case, one could speak of NDE operator profession. Conversely, a question remains on how to maintain the competence of the remaining 1/3. (32% declare that NDE represent only 25% of their LA LETTRE D INFORMATION DES PROFESSIONNELS DES ESSAIS NON DESTRUCTIFS NUMÉRO 7 FÉVRIER 2014 PAGE 02

3 work time) and therefore on the pertinence of a certification renewal on the basis of their file. What perception do they have of their skill? In the large majority, operators are satisfied with their activity in NDE, because of the autonomy and the responsibility they have and their working conditions, even though more than one third of the persons who have answered consider the level of salary unsatisfactory. Moreover, 86% of the surveyed persons wish to continue their career in NDE whereas in France, 57% of the employees wish to change (2). In conclusion, NDE professions are attractive and provide stable jobs. Why don t they attract more young people? (1) INSEE source 2013 employment enquiry. (2) Survey carried out by TNS SOFRES in January 2012 on the Internet and over a representative sample of 2112 employees in companies of the private and the public sector, employing 500 people or more. Nouveaux ouvrages Cahiers Techniques de la COFREND Evénement La COFREND au Congrès ESOPE La COFREND a présenté les résultats des travaux des Groupes de Travail du Comité Scientifique et Technique Permanent (CSP) 2012 au Congrès ESOPE (8-10 oct. 2013). ESOPE est une manifestation triennale organisée par l AFIAP. Elle représente le temps fort de la vie du domaine des équipements sous pression. Plusieurs centaines de visiteurs parcourent les stands et suivent les conférences. On y trouve des constructeurs, des utilisateurs, des fournisseurs, des centres techniques, des organismes d inspection, des organisations professionnelles. Cette année, 88 exposants, 67 conférences et 8 posters ont animé la manifestation. C était donc une belle opportunité pour la COFREND de montrer son volet «Société savante» et de présenter les résultats obtenus par les Groupes de Travail (GT). Savoir faire, c est bien mais le faire savoir, c est mieux! Event COFREND at the ESOPE Congress COFREND has presented the results obtained by the various working groups of the Permanent Scientific Committee (CSP) at the ESOPE Congress (8-10 oct. 2013). ESOPE is an event organised by AFIAP every three years. It is the key event on life in the pressure equipment field. Hundreds of participants were there, visiting the booths and listening to conferences. Builders, users, suppliers, technical centres, professional organisations inspection companies are all represented. This year, the event featured 88 exhibitors, 67 conferences and 8 posters. It was then a good opportunity for COFREND to show its learned society aspect and to present the results of its working groups Magnétisme avec ses applications à la magnétoscopie Ce manuel, qui n a pas d équivalent, a été rédigé par le plus grand spécialiste français de la magnétoscopie, Michel Toitot. Ce dernier a été l élève de Louis Néel, dont les travaux sur les propriétés magnétiques des matériaux ont été récompensés par le prix Nobel de physique en Cet ouvrage traite des bases fondamentales de la magnétoscopie et il est richement illustré de nombreux croquis, schémas et diagrammes. Ce manuel s adresse aux Formateurs en contrôle non destructif ainsi qu à tous les stagiaires et certifiés Niveaux 1, 2 et 3 en magnétoscopie qui veulent réellement se perfectionner et approfondir leurs connaissances. Magnétoscopie, Manuel de cours niveaux 1, 2 et 3 Édition 2013, revue et corrigée par Patrick Dubosc et Pierre Chemin. L indispensable manuel de cours destiné aux opérateurs de CND qui souhaitent obtenir une qualification de niveau 1, 2 ou 3 en magnétoscopie. L ouvrage de référence rédigé, dans le cadre du Programme Européen de Formation pour la Qualification du Personnel END, sous l égide de la Confédération Française pour les Essais non Destructifs (COFREND), de la Deutsche Gesellschaft für Zerstörungsfreie Prüfung (DGZfP), du British Institute of Non-Destructive Testing (BINDT) et de l Asociación Española de Ensayos No Destructivos (AEND). Publication of COFREND Technical Handbooks: Only available in french Nouveau centre d examen COSAC 08 Direction des formations BA Rochefort Air Tel : Chef de centre : Laurent Lafontaine New COSAC 08 Examination Centre Training Management BA Rochefort Air Tel : Head of Centre: Laurent Lafontaine LA LETTRE D INFORMATION DES PROFESSIONNELS DES ESSAIS NON DESTRUCTIFS NUMÉRO 7 FÉVRIER 2014 PAGE 03

4 Focus L OPpend et l OPafend 2013 s est affichée comme une année phare au travers d une démarche de révision statutaire, prenant pleinement en compte l axe de la valorisation et de la représentation de ses membres, de leurs activités et de l ensemble des métiers des END. C est l occasion pour la COFREND de concrétiser l un des objectifs stratégiques défini par la nouvelle gouvernance de 2012 : la création de son Pôle Organisation Professionnelle et de ses deux premières Commissions: l OPpend : «Organisation Professionnelle des Prestataires en END» ; l OPafend : «Organisation Professionnelle des Acteurs de la Formation en END». Fabien TRUCHI, Président de l OPpend 2014 s inscrira dans la consolidation, avec la création programmée de la Commission OP des Fabricants de Matériel en END, des Industriels Constructeurs et des Jeunes actifs dans le monde des END. L OPpend Lancée en juillet 2013, l OPpend pilotée par son Président Fabien Truchi (Horus) et son Vice-Président (Pascal Sutz, Bureau Veritas), assurent le bon fonctionnement de l organisation en s appuyant sur un bureau composé de sept membres. L OPpend représente les membres du Collège D de la COFREND et donne son avis ou ses recommandations sur les thèmes suivants: l Emploi et la formation initiale et continue; les problématiques socio-économiques de l univers des END; la défense des intérêts de l ensemble des acteurs de la filière professionnelle; l anticipation des besoins de la filière END; l image des Métiers des END; les normes, contraintes législative; l aspect contractuel (condition, règles de sécurité, sûreté, qualité...). Les actions engagées par l OPPEND ces derniers mois sont principalement liées au projet Grand Carénage d EDF ; ce projet d envergure pour l extension de la durée de vie des centrales nucléaires EDF va générer une forte demande de contrôleurs CND dans les années à venir et donc nécessiter la mise en place d une filière de formation. Les adhérents au Collège D et à jour du paiement de leur adhésion peuvent faire une demande officielle auprès du Président de la COFREND, pour devenir membre de cette commission. L OPafend La Commission «Acteurs de la Formation en END», OPafend, a tenu sa première réunion le 27 novembre Forte d un bureau de huit membres, cette commission a pour objectif de: répertorier l offre de formation dans les END au niveau national; accompagner la création d une offre de formation en END destinée à la fois à un public de jeunes en acquisition de connaissances, et d adultes en phase de reconversion ou d actualisation de compétences; participer à l élaboration des cursus et des contenus pédagogiques, afin de faire évoluer les offres de formations, tant initiale que continue, en adéquation avec Philippe BOSCH, Président de l OPafend les évolutions technologiques et avec les besoins des entreprises; contribuer au plan régional, national et international à la mise en place de véritables filières de formations initiales en END; favoriser la création de diplômes, de qualifications professionnelles ou tous autres titres permettant de donner une meilleure identité aux jeunes diplômés; harmoniser les pratiques de formation tant sur l aspect des moyens matériels que sur celui des contenus pédagogiques. Répondre aux besoins de la profession en mettant en œuvre une filière de formation permettant de professionnaliser davantage les jeunes diplômés contribuera aussi à promouvoir le métier des END dans les écoles et susciter chez les étudiants une adhésion à un métier qu ils connaissent mal. Réunir au sein d une commission les intérêts de la profession des END et des acteurs de la formation est une première pierre à l édifice, qu il reste désormais à construire. Pour cela, le bureau fraîchement élu définira prochainement ses missions et s appuiera sur les membres de cette commission pour enrichir ses actions Focus OPpend and OPafend The year 2013 was definitely a beacon for COFREND, with an approach to statutory revision, fully taking into account the promotion and representation of its members, their activities and all NDE professions. It is the opportunity for COFREND to finalise one of the strategic objectives defined in the new 2012 governance: the creation of the Professional Organisation Hub and its two first commissions: The OPpend : Professional Organisation of NDE service providers The OPafend : Professional Organisation of persons involved in NDE training will focus on consolidation, with the programmed creation of the Commission OP of NDE Equipment Manufacturers, that of Industrialists, and that of Young people active in the NDE world. The OPpend Launched in July 2013, the OPpend is piloted by its President Fabien Truchi (HORUS) and its Vice President (Pascal Sutz, Bureau Veritas) ; it ensures the correct functioning of the organisation which relies on a bureau of 7 members. The OPpend represents COFREND s Body of electors D and gives advice or makes recommendations on the following items: Employment and initial or permanent training, Socio-economic issues in the NDE world, Defending the interest of all NDE professionals Anticipation of the NDE professional track needs, The image of NDE professions, Standards and legal constraints, Contractual matters (conditions, security regulations, safety, quality ). The actions made by the OPpend during these last months are mainly linked to EDF Great Streamlining project; this major project on EDF nuclear plants life extension will generate in the coming years a strong demand of NDE inspectors and thus require setting up a specific professional track for training. Members of the Body of electors D with a valid membership may introduce an official request to COFREND s President in order to become members of that commission. The OPafend The commission persons involved in NDE training, OPafend, held its first meeting on November 27th, With a bureau of 8 members, this commission has the objective of: Making a catalogue of NDE training offers, at national level, Accompanying the creation of a NDE training offer concerning both young people still learning and adults at a conversion stage or updating their competencies. Participating in the elaboration of syllabuses and pedagogical contents in order to make initial or LA LETTRE D INFORMATION DES PROFESSIONNELS DES ESSAIS NON DESTRUCTIFS NUMÉRO 7 FÉVRIER 2014 PAGE 04

5 permanent training offers evolve in conjunction with technological evolutions and the needs of companies, Contributing at a regional, national or international level to setting up real professional tracks in initial NDE training Fostering the creation of diplomas, professional qualifications or any other title enabling to better identify young graduates, Harmonising training practises in terms of material means as well as of pedagogical content. Answering the profession s needs by setting up a professional track for training which improves the professionalism of young graduates, will also help promote the NDE profession in schools and attract students to a profession they know little of. Bringing together in a commission the interests of the NDE profession and the persons involved in training is the first stone of a building that still has to be erected. For that, the newly elected bureau will soon define its missions and will rely on the members of the commission to add value to its actions International Conférence AIEA FANR sée) des sources radioactives dans le monde, la mise en place d un régime international contraignant de sécurité doit être appliqué. Ce cadre international devrait également inclure un système de normes internationales cohérentes pour assurer le contrôle et le suivi des sources tout au long de leur cycle de vie avec le problème de l estimation et de la prise en compte du financement de la gestion des déchets (démantèlement et stockage) au moment de la fabrication d une source International IAEA FANR conference La Conférence sur la sureté et la sécurité des sources radioactives, organisée par l AIEA (Agence Internationale de l Energie Atomique) et la FANR (Federal Authority for Nuclear Regulation of UAE) s est tenue en octobre 2013 à Abu Dhabi. Elle a réuni plus de 320 participants, dont 6 organisations internationales représentant 87 pays. La COFREND, invitée par l AIEA, a pu présenter, dans une vision industrielle, les travaux effectués en France sur le déploiement des bonnes pratiques, la justification de l emploi de la radiographie industrielle et les premiers résultats sur les techniques alternatives. Cet exposé a suscité beaucoup d intérêt notamment dans les questions qui ont été posées: analyse de risques sur les méthodes alternatives; impact sur les ressources du changement d une méthode par une autre. On pourra retenir de cette conférence que l enjeu majeur demeure dans «le suivi des sources tout au long de leur cycle de vie et que cela nécessite des mesures internationales appropriées». En effet, pour assurer l utilisation sûre (et sécuri- The Conference on Security and Safety of radioactive sources organised by the IAEA (International Atomic Energy Agency) and the FANR (Federal Authority for Nuclear Regulation of UAE) was held in October 2013 at Abu Dhabi (United Arab Emirates). More than 320 participants, among whom 6 International Organisations, representing 87 countries were present. COFREND, invited by the IAEA, could thus present from an industrial viewpoint, the work carried out in France on the deployment of good practises, the justification of the use of industrial radiography and the first results from alternative techniques. The talk raised great interest as could be seen from the questions on: Risk analysis on alternative methods, Impact on resources of the replacement of one method by another. It may be remembered from that conference that the major challenge remains an oversight of sources from cradle to grave and that this issue requires appropriate international measures. Indeed, to ensure a safe and secure use of radioactive sources worldwide, a stringent international safety regime must be enforced. This international framework should also include a system of consistent international standards to ensure the control and follow-up of sources during their complete life cycle. Evaluating and taking into account the cost of waste management (dismantling and storage) at the time of a source manufacturing is an issue to be analysed L amicale des anciens du CND en Rhône-Alpes est née Les grandes figures qui ont marqué le CND en région Rhône-Alpes s organisent en amicale : l AACND RA. Pour le moment, une vingtaine de personnes a répondu présent. Cette amicale se veut indépendante et autonome d une part et souple pour les lieux de rencontre régionaux d autre part Pour plus d informations, contacter le responsable Gilbert Marchi (ex-ice AREVA et ex-cofrend Bureau-Rhône Alpes), tél. : ou Announcing the birth of a friendly association in the Rhone Alps region The former important figures at the NDE level in the Rhone Alps region are now organised in a friendly society, the AACND RA Twenty persons have already joined the group. This association intends to be independent and autonomous while remaining flexible as for regional meeting places For more information, please contact Gilbert Marchi (formerly with ICE AREVA and ex-member of the COFREND Rhone-Alps bureau), tel: or LA LETTRE D INFORMATION DES PROFESSIONNELS DES ESSAIS NON DESTRUCTIFS NUMÉRO 7 FÉVRIER 2014 PAGE 05

6 Expertises & techniques Les Groupes de Travail techniques de la COFREND La COFREND, par le biais de son Comité Scientifique Permanent (CSP), lance chaque année des groupes de travail techniques pilotés par des experts. En 2013, six groupes ont poursuivi leurs travaux et un nouveau groupe a vu le jour. En 2014 les sept Groupes de 2013 poursuivront leur travaux et quatre nouveaux seront crées Expertise & technique COFREND s technical working groups COFREND, through its Permanent Scientific Committee (CSP) launches every year technical working groups convened by experts. In 2013, 6 groups have been active and a new one was created. In 2014, the 7 Groups of 2013 will continue their work and 4 new groups will be created LISTE DES 11 GROuPES 2014 / List of the 11 groups in 2014 GROuPE / GROuP ANIMATEuR / CONVENOR TOFDT / TOFDT Jean Yves ROLLAND Alternative à la gammagraphie Alternatives to gamma radiography Modélisation en Courants de Foucault Modelling in eddy currents Capteurs multi-éléments matriciels Phased array UT probes Tomographie / Tomography Radiographie numérique Digital Radiography Alternatives au Ressuage et à la Magnétoscopie / Alternatives to Penetrant Testing and Magnetic Particle testing Léa MAURICE Philippe DUMAS Christian THIÉRY Thomas BONIN Matthieu TAGLIONE De gauche à droite : Odile Abraham (IFFSTAR), Pierre Calmon (CEA), Henri Walaszek (CETIM), Robert Lévy, Bernard Bisiaux (Vallourec), Nicole Rigaud (EDF) Claude Chambon (Aubert & Duval), Daniel Chauveau (Institut de Soudure), Anne Marie Roy (AMRoy Consulting), Patrick Bouvet (CTIF). Evénement Conférence ICNDT en Slovénie La 12 e conférence ICNDT s est tenue à Portoroz en Slovénie du 4 au 6 septembre En ouverture, le professseur Peter Trampus, du Collège de Dunaújváros (Hongrie), a présenté une vue d ensemble du CND, en articulant ses propos autour de la thématique : le CND n est pas une fin mais un Séverine Paillard (CEA) moyen. La COFREND était à ce rendez-vous pour présenter le travail du groupe COFREND Modélisation en courants de Foucault mais aussi pour sensibiliser les congressistes à l importance des bancs d essais comparatifs (benchmarks) internationaux. La présentation faite par Séverine Paillard (CEA) portait sur les résultats obtenus par B. Bisiaux, F. Deneuville, A. Trillon et S. Barrez - Vallourec Research Aulnoye et Léa Maurice (EDF) sur la comparaison de deux modèles de simulation pour le contrôle des tubes en acier. Le message a bien été reçu et plusieurs questions techniques ont été posées à l issue de la présentation. Cette conférence a abordé beaucoup de thématiques et de techniques CND différentes : courants de Foucault, méthodes électromagnétiques, émission acoustique, ultrasons, radiographie industrielle, infrarouge et méthodes thermiques et formation en END POD / POD Capteurs multi-éléments en Courants de Foucault / Eddy current array probes Ultrasons en multi-éléments : vérification du système complet Phased array UT: system verification Sources d éclairage en PT et MT Light sources in PT and MT Event ICNDT conference in Slovenia The 12th ICNDT conference was held in Portoroz (Slovenia) from 4 to 6 September In his opening speech, Professor Peter Trampus from the College of Dunaújváros (Hungary) gave an overview on NDE, speaking on the theme: NDE is not an end but a means. COFREND was there to present the work of the working group Modelling in eddy currents but also to draw the attention of the participants to the importance of international benchmarks. The paper which was presented by Severine Paillard from CEA described the results obtained by Pierre CALMON Robert LÉVY Loic de ROUMILLY Alain CARTAILLAC B. Bisiaux, F. Deneuville, A. Trillon and S. Barrez from Vallourec Research Aulnoye and Lea Maurice (EDF) on the comparison of two simulation models for the inspection of steel tubes. The message was well received and gave rise to several technical questions. During that conference many different topics and NDE methods were addressed ; eddy currents, electromagnetic methods, acoustic emission, ultrasonics, industrial radiography, infrared and thermal methods, as well as training in NDE LA LETTRE D INFORMATION DES PROFESSIONNELS DES ESSAIS NON DESTRUCTIFS NUMÉRO 7 FÉVRIER 2014 PAGE 06

7 Gammagraphie Création d un Comité de Coordination des Approches Alternatives (Projet 2C2A) La gammagraphie constitue un secteur prioritaire du nucléaire de proximité pour l ASN au regard des enjeux en radioprotection qu elle implique. Mettant en œuvre des sources radioactives de haute activité, elle présente des risques prégnants pour les travailleurs ainsi que pour le public, notamment lorsque les mesures de prévention adéquates ne sont pas correctement appliquées. Lors des journées de la Confédération Française des Essais Non Destructifs (COFREND) organisées à Beaune en mai 2005, l ASN a souligné la nécessité de justifier, au sens de l article L du code de la santé publique, la gammagraphie et de définir les bonnes pratiques pour la préparation et le bon déroulement des chantiers. La COFREND a édité en 2010 un ouvrage sur la déclinaison du principe de justification en gammagraphie pour aider les protagonistes (donneurs d ordre et fournisseurs) à se poser les bonnes questions avant de faire un contrôle, suivi en 2011, en partenariat avec l AFIAP, le SNCT, le CETIM et l IS, d une déclinaison de cette pratique notamment pour le domaine des équipements sous pression. Grâce à des travaux conséquents dont tous les travaux collaboratifs réalisés jusqu à ce jour (le projet «Alter X» de l Institut de Soudure, le projet «Source» du CETIM ou le projet «Manureva» de DCNS, de nombreux outils techniques et méthodologiques sont à la disposition des industriels en vue de remplacer la gammagraphie par d autres techniques et de fiabiliser leurs pratiques lorsque cette dernière reste incontournable. Si l ASN tient à souligner l importance des travaux ainsi menés, elle tire un premier bilan réservé sur l utilisation de ces outils. En effet, l application du principe de justification n est pas jugée satisfaisante par l ASN au regard des constats dressés durant les inspections qu elle mène et lors des incidents que les exploitants lui déclarent. Aussi la COFREND et l AFIAP ont considéré qu il était nécessaire de réunir tous les acteurs pour recentrer et coordonner toutes les démarches et les travaux déjà réalisés, ou en cours de réalisation par d autres Groupes de Travail à vocation technique, afin d adresser un (ou des) document(s) qui auront autorité en la matière. Il s agirait dans un premier temps de diminuer la part de la radiographie dans notre paysage industriel avec la mise en place d un groupe de pilotage, désigné 2C2A (Comité de Coordination des Approches Alternatives). À ce jour, le groupe de pilotage a tenu deux réunions pour définir un cadrage de groupe et un plan d action pour 2014 avec : Le recensement de l existant, avantages/inconvénients pour : les codes de construction, la normalisation, les méthodes et technologies alternatives de mises en œuvre. le traitement de cas concrets sous forme d exemple(s) : pour un matériau donné, quel défaut rechercher, quels critères d acceptabilité, réponses par oui/non ; l évaluation de l évolution/impact socio-économique ; l analyse des risques inhérents au changement de technologies Gamma ray inspection Creation of a Committee for Coordination of Alternative Approaches (Project 2C2A) For the French Safety Authority (ASN), gamma ray inspection is a priority sector of the nuclear field, because of the radioprotection risks it implies. By implementing high activity radioactive sources, the technique is heavily hazardous to the workers and to the public, mainly when the adequate protection measures are not applied. In 2005, during the Congress of the French Confederation for NDE (COFREND Days) in Beaune, the Safety Authority had stressed the necessity to justify the use of gamma ray inspection with regard to the article L of the public health code, and to define best practices for the preparation and the proper operation of worksites. In 2010, COFREND published a handbook on the justification of gamma ray inspection in order to help all the people involved (Contractors and Suppliers) to ask themselves the right questions before an inspection. Then, in 2011, in collaboration with the AFIAP, SNCT and the Welding institute, another publication has included an application of such practise to pressure equipment. Thanks to significant actions including the collaborative work performed until now («Alter X» project of the Welding Institute, the Source project of CETIM or the Manureva project of DCNS, many technical and methodological tools are available to industrialists who wish to replace gamma ray inspection by an alternative method or make their practices reliable when replacement is not possible. Even though the Safety Authority acknowledges the importance of the work done, it still has reservations about the use of such tools. Indeed, the application of the justification principle is not considered satisfactory by the ASN considering the facts established during the inspections the Authority carries out and of the incidents declared by the utilities. Therefore, COFREND and AFIAP have considered it necessary to convene all those involved in order to focus and coordinate all the proceedings and the work done or being done by other technical groups and propose a document (or documents) that will be a reference on the subject. In a first step, this would mean reducing the share of radiography in our industrial landscape, by the existence of a pilot group called 2C2A (Committee for the Coordination of Alternative Approaches). To date, the pilot group has had 2 meetings for the definition of a framework and an action plan for 2014, including: A review of the existing, pros and cons in: Construction codes, Standardisation, Alternative methods and techniques already implemented Real case studies on example(s): for a given material, what defects should be sought, which acceptance criteria should be defined, answers by yes or no. Evaluation of the socio-economic evolution and its impact. Analysis of the risks attached to a change of technology LA LETTRE D INFORMATION DES PROFESSIONNELS DES ESSAIS NON DESTRUCTIFS NUMÉRO 7 FÉVRIER 2014 PAGE 07

8 Zoom COFREND : 10 e Conférence Internationale La dixième conférence internationale sur les END en lien avec l intégrité des composants des réacteurs nucléaires (ICNDE) s est tenue à Cannes du 1 au 3 octobre en gaz naturel devrait tripler! La recherche de retours sur investissement rapides pousse les exploitants à renoncer à investir sur le long terme. Il est donc essentiel que les END puissent générer une réduction des coûts de maintenance de pair avec une augmentation de la productivité et de la performance. La suite de Fukushima En ce qui concerne le parc japonais, M. T. Takagi a décrit l état des lieux. A la suite à l accident de Fukushima, toutes les centrales japonaises ont été arrêtées à l exception d Ohi 3 /4. A ce jour, cinq exploitants ont déposé une demande d autorisation de redémarrage ; l examen de leurs dossiers devrait prendre six mois. C est le ministère de l Environnement qui héberge la nouvelle autorité de sûreté nucléaire. (NRA). Les mesures à prendre en cas d accident grave sont décrites dans de nouvelles normes réglementaires plus strictes. Une seule extension de durée de vie sera accordée au-delà de la limite légale de quarante ans. Les examens complémentaires prescrits comprennent des examens non destructifs des zones sensibles de la cuve et d autres circuits critiques. Organisée par la Cofrend, la manifestation a accueilli presque 380 personnes représentant des exploitants de réacteurs, des organismes de qualification, des organismes de recherche, des prestataires et des fabricants d équipements du monde entier. Les quatre conférences plénières qui ont suivi l ouverture du congrès ont situé l énergie nucléaire dans le monde industriel et les liens étroits qui relient ce secteur aux Essais non Destructifs. M. Gallezot, représentant le ministère de l Industrie, considère l énergie nucléaire comme une des deux seules réponses à la demande croissante d énergie sans production de CO 2. Pour la France, qui totalise 58 tranches produisant 63 GW, le nucléaire est le quatrième secteur d effort en R&D, avec emplois, 2500 sociétés impliquées et générant 46 G de revenus. Le pays investira 60G sur dix ans pour l augmentation de la durée de vie des centrales et les améliorations à y apporter dans le cadre d un grand carénage auquel prendront part de nombreux prestataires. C est en garantissant l excellence en matière de sûreté que la confiance du public dans les installations nucléaires pourra être conservée. Le nouveau rôle de l ENIQ Le nouveau rôle de l ENIQ (European Network for Inspection Qualification) a été exposé par M. Martin d EDF. Ce réseau, qui en plus de dix ans d existence a contribué à l harmonisation des codes dans le domaine de la qualification, se voit aujourd hui intégré dans une structure récente : NUGENIA. La nouvelle feuille de route de l ENIQ l amènera à se consacrer entre autres à l évaluation des performances des END par radiographie numérique avec des moyens matériels accrus. Parmi les autres thèmes de réflexion, la reconnaissance mutuelle des qualifications d inspections entre les pays et le développement de courbes de probabilité de détection (POD) applicables à l inspection en service. Le parc nucléaire américain Les grandes tendances du parc américain ont ensuite été révélées par G. Selby de l EPRI. Avec un humour teinté d amertume, M. Selby a dressé un tableau relativement pessimiste de l avenir du nucléaire aux USA. Si en 2007, les prévisions de renouvellement du parc portaient sur 25 à 30 unités sur 13 sites, à ce jour il y a seulement 4 unités en construction sur 2 sites. Le prix très bas du gaz de schiste opposé au coût élevé de la maintenance des installations nucléaires est un facteur déterminant dans cette situation. D ici à 2040, la demande 160 conférences Les participants se sont ensuite vu proposer plus de 160 conférences réparties en 3 sessions parallèles quotidiennes. Dans le domaine des techniques d END, l utilisation de systèmes et capteurs multiéléments (ultrasons, courants de Foucault) a fait l objet de très nombreuses conférences. Le recours aux techniques des ultrasons en multiéléments s inscrit, notamment, dans un contexte de substitution des examens par radiographie par des méthodes alternatives. Les qualifications des inspections en service ont fait l objet de sessions qui leur sont dédiées, où ont été évoqués les différences, liées en partie aux référentiels réglementaires et aux codes qui en découlent, LA LETTRE D INFORMATION DES PROFESSIONNELS DES ESSAIS NON DESTRUCTIFS NUMÉRO 7 FÉVRIER 2014 PAGE 08

9 mais également les moyens et méthodologies mis en œuvre : défauts artificiels ou provoqués, utilisation de la simulation numérique, recours à des approches statistiques. Pour ce dernier thème, l approche d établissement des performances au travers de la «Probabilité de détection (POD)» a été abordée par plusieurs conférenciers, dont notamment l un des pères du concept né dans le secteur de l aéronautique, M. Ward Rummel. La performance des END repose énormément sur les opérateurs et leur compréhension des procédures. Dans ce domaine, les conséquences liées à des procédures complexes ont été étudiées au titre des facteurs humains et apparaissent comme un facteur de premier ordre pour la fiabilité des contrôles. Enfin, plusieurs conférences ont porté sur la mise en évidence de défauts du type flocons liés à l hydrogène lors des inspections de la cuve du réacteur de la centrale belge de Doel 3 et la prise en compte de cet événement pour d autres installations, dans d autres pays. Ceci montre à quel point, un événement survenant sur une installation peut avoir des répercussions pour les acteurs et professionnels des END appliqués aux composants des réacteurs nucléaires dans différents pays et renforce l intérêt et l opportunité de la conférence ICNDE, en tant qu instance de partage d expérience et de progrès techniques Zoom COFREND: 10th International Conference The 10th International Conference Non Destructive Evaluation in relation to structural Integrity for nuclear and pressurized components (ICNDE) was held in Cannes from October 1st to 3rd, Organised by COFREND, the event was attended by 370 participants from all over the world, representing utilities, qualification bodies, researchers, vendors and equipment manufacturers. The four plenary conferences which followed the opening of the congress positioned nuclear energy in the industrial world and the tight links of this sector with Non Destructive Evaluation. M. Gallezot, representing the French Ministry of Industry, considers nuclear energy as one of the only two answers to the increasing demand for carbon-free energy. In France, where 58 units produce 63 GW, nuclear is the 4th sector of R&D efforts, with jobs, companies implied, generating 46 G revenue. The country will invest 60 G over 10 years for plant life extension and the improvements to be brought in the framework of a streamlining involving many partners. Only guaranteed excellence in safety will keep the public s confidence in nuclear installations. The role of ENIQ The new role of ENIQ (European Network for Inspection Qualification) was presented by M. Martin from EDF. This network, now in existence for 10 years, has significantly contributed to the harmonisation of codes in the field of Qualification. It is now integrated in a recent structure: NUGENIA. ENIQ s new roadmap will include the evaluation of digital radiography performance evaluation, with increased material means. Among other items of reflection are the mutual recognition of inspection qualification among countries and the development of POD curves applicable to risk-informed ISI. Nuclear Power in the usa The present status of Nuclear Power Plans in the USA was revealed by G. Selby from EPRI. With a slightly bitter humour, M. Selby drew a rather pessimistic picture of the future of the nuclear industry in the USA. While in 2007, 25 to 30 units on 13 sites were foreseen to renew the fleet; to date, there are only four units being built on two sites. The very low price of natural gas opposed to the high cost of maintenance on nuclear installations is a key factor of that situation. From now to 2040, the demand in natural gas should triple! The quest for immediate return on investment pushes the utilities to give up investing on the long term. It is therefore essential that NDE should generate a reduction in maintenance costs and a simultaneous increase in productivity and performance. After Fukushima As far as Japan is concerned, the situation was described by M. T. Takagi. After the Fukushima accident, all Japanese nuclear stations were shut down with the exception of Ohi 3 /4. To date, 5 Utilities have introduced a request for restart; the analysis of their files will require at least 6 months. The new Safety Authority (NRA) is now part of the Ministry of Environment. Mitigation of severe accidents is described in more stringent new regulatory standards. Only one life extension will be granted after the legal limit of 40 years. Prescribed complementary inspections include non-destructive examination of sensitive zones of the pressure vessel and other critical circuits. 160 conferences The participants were then given to choose between 160 conferences in three daily parallel sessions In the field of NDE, the use of array probes and related systems (in ultrasonic and eddy current testing) was the subject of a great number of presentations. Especially, ultrasonic testing with phased array probes is presented as an alternative technique to radiographic testing. Some sessions were dedicated to in-service inspection qualification; some presentations dealt with the existing differences, partly linked to the regulatory frames of reference and their resulting codes; others described the means and methodologies implemented: artificial or real defects, use of digital simulation, statistical approaches. For this last item, performance demonstration through the Probability of Detection (POD) was illustrated by several speakers and namely by the father of this concept first used in the aeronautics sector: Mr Ward RUMMEL. NDE performance very much relies on the operators and their understanding of procedures. In this field, consequences linked to complex procedures have been analysed from the viewpoint of human factors; they appear as a key factor in inspection reliability. Finally, many papers dealt with the detection of hydrogen flaking during the inspection of Doel 3 reactor pressure vessel in Belgium and how this finding was taken into account for other installations in other countries. This demonstrates to what point the occurrence of an event in an installation may have an impact for actors and professionals of NDE applied to nuclear reactor components in various countries; it enhances the interest and the opportunity of the ICNDE conference as the authority for sharing experience and technical progress LA LETTRE D INFORMATION DES PROFESSIONNELS DES ESSAIS NON DESTRUCTIFS NUMÉRO 7 FÉVRIER 2014 PAGE 09

10 AÉRONA UTIQUE, A UTOMOBILE, FERRO VIAIRE, GAZ, GÉNIE CIVIL, MARINE, NUCLÉAIRE, PÉTROCHIMIE, SIDÉRURGIE MAIS AUSSI ART, MÉDICAL, PHARMACEUTIQUE LES JOURNÉES COFREND au 22 mai 2014 Bordeaux, Palais des Congrès LES END AU SERVICE DE L INDUSTRIE : COMPÉTITIVITÉ EMPLOI FORMATION VALORISATION ATION Retrouvez toutes les inf orma tions sur le sit e 14.com Nos partenair es

11 Evénement Les journées COFREND 2014 La COFREND organise tous les trois ans, les «Journées de la COFREND». C est un moment privilégié où l ensemble de la profession se regroupe autour de conférences techniques et d une exposition professionnelle. Les prochaines «Journées de la COFREND» se dérouleront sur trois jours au Palais des Congrès de Bordeaux du 20 au 22 mai Dans un contexte socio-économique en prise avec une très forte demande de contrôleurs, liée d une part au renouvellement des compétences et d autre part à la forte augmentation d activité dans les secteurs de l aéronautique et de l énergie, la COFREND a décidé d axer le thème de ces «Journées» sur l attractivité de nos métiers, la formation et l emploi. Ces journées sont l occasion de : rencontrer les différents professionnels : industriels, constructeurs et distributeurs de matériels, établissements et services, associations professionnelles, agents certifiés, organisme de recherche, de formation, prestataires de services écouter les conférences techniques sur les sujets d actualités et ceux en cours de développement; échanger sur les évolutions des différentes méthodes non destructives. La COFREND propose aux congressistes deux nouveautés : des conférences plénières axées sur la profession par des acteurs en ressources humaines; des conférences dites «commerciales» situées dans l espace Exposition. De plus, avec le concours des institutions de la région Sud-Ouest, nous organisons un jour et demi accessible aux industriels, aux demandeurs d emploi ou personnes en reconversion, aux étudiants et aux lycéens. Ces journées appelées «Journées Portes ouvertes» seront l occasion de : faire connaître le métier des contrôleurs et susciter des vocations chez les jeunes dès le choix de leurs études par des ateliers sur les méthodes non destructives; valoriser les métiers des END auprès des personnes en recherche d emploi ou en reconversion par le témoignage d adhérents de la CO- FREND ayant tous des parcours différents; promouvoir la filière métier des END par l information sur les études et formations existantes par une table ronde; faire connaître l importance de la certification des agents de contrôles aux industriels par une table ronde Venez nombreux, c est un moment unique de rencontrer votre profession! Rendez-vous sur le site Events COFREND Days 2014 Every three years, COFREND organises the COFREND DAYS. It is a privileged event during which the whole profession gathers to listen to technical conferences and visit a professional exhibition. The next COFREND Days will take place at the Congress palace of Bordeaux, from May 20th to May 22nd, In a socio-economic context facing a very great need for inspectors, due to both the renewal of competences and a high increase in activity of the Aeronautics and Energy sectors, COFREND has decided to centre the topics of these Days on the attraction of our professions, and on training and employment. These days will be an opportunity: To meet the various professionals: industrialists, equipment manufacturers and distributors, establishments and services, professional associations, certified operators, research and training bodies, service providers, To listen to technical presentations on subjects of the present and those in development, To interchange on the evolution of the various NDE methods. COFREND proposes 2 novelties to the participants: Plenary conferences given by Human Resources specialists and centred on the profession, Commercial presentations delivered in the Exhibition area. Moreover, institutions of the Southwest region will participate in the organisation of one and a half day meetings dedicated to industrialists, job seekers or persons in conversion, students and high schools. These Open Days will be the opportunity to: Make known the profession of NDE operator, Foster vocations among young people deciding on their studies through workshops on the NDE methods. Promote NDE professions among job seekers or persons in conversion through the testimony of COFREND members having different careers, Promote the NDE professional career path through a debate on the existing studies and training courses, Emphasize through a debate with industrialists the importance of the NDE operators certification Come along! It is an exceptional occasion to meet your profession! Visit the site LA LETTRE D INFORMATION DES PROFESSIONNELS DES ESSAIS NON DESTRUCTIFS NUMÉRO 7 FÉVRIER 2014 PAGE 11

12 Retrouvez l agenda des END sur notre site internet The complete NDE agenda is on our Website Un dernier trimestre riche en événements régionaux, qui nous a amené à éditer un supplément END info accessible sur le site. Au sommaire, la thermographie sur les aciers longs organisée par le comité régional Est de la COFREND. Une journée découverte et innovation sur le TeraHertz en région Sud-Ouest. Mais aussi des journées portes ouvertes dans les centres de nos adhérents dans le Nord et en région Ile-de-France. Disparition d Alain PERPIGNAN C est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de Alain Perpignan qui aura été un des pionniers de la COFREND. Dernier Président du Comité PluriSectoriel de Certification (CPSC) de 1986 à 1991 avant la création de l AMCPSC, il fut un des artisans de la création de la norme NF A09010, ancêtre de la norme EN 473, à la rédaction de laquelle il participa activement en tant que membre de la délégation française. Il fut le premier animateur du groupe de normalisation européenne CEN TC 138 WG3. Nos sincères condoléances à sa famille et ses amis Alain PERPIGNAN passed away With deep sorrow, we have learned that Alain Perpignan, one of COFREND s pioneers, had passed away. Last President of the Multisectorial Certification Committee from 1986 to 1991, he participated in the creation of the NF A09010 standard, the forerunner of the European standard EN 473 in the drafting of which he was a member of the French delegation. He was the first leader of the group of European standardization CEN TC 138 WG3. We convey our sincere condolences to his family and his friends Quoi de neuf sur le portail de la COFREND Méthodes : publications techniques La thermographie infrarouge Qu elle soit passive ou active, la thermographie infrarouge demeure une méthode non destructive, rapide, modulable, simple à mettre en œuvre et facilement personnalisable en fonction des besoins. Texte élaboré par la COFREND en collaboration avec Patrick Bouteille et Bruno Bruez (CETIM) What s new on the Website Methods: technical publications Infrared thermography Whether it is active or passive, infrared thermography is a fast, adjustable and easy to implement non-destructive testing method that can also be tailored to specific needs. Text prepared by COFREND, in collaboration with Patrick Bouteille and Bruno Bruez (CETIM) La Radiographie Utilisée industriellement pour contrôler la santé interne d une pièce, la radiographie permet de détecter tout type de cavité ou de matériaux étrangers inclus dans la pièce. Son intérêt majeur réside dans l obtention d une image bien définie de l uniformité de matière d une pièce. Elle est applicable à tous les types de matériaux (aluminium, acier, alliages cuivreux, titane, composites,..). Texte élaboré par la COFREND en collaboration avec Patrick BOUVET (CTIF) Radiography Industrially used to verify the inner soundness of a part, radiography enables the detection of all types of cavities or inclusions inside the tested object. Its major interest lies in the acquisition of a well-defined image of the material uniformity in the part. It is applicable to all sorts of materials (aluminium, steel, copper alloys, titanium, composites,..). Text prepared by COFREND in collaboration with Patrick BOUVET (CTIF) ADHÉSION COFREND 2014 La campagne d adhésion à la COFREND pour l année 2014 a été lancée. Bénéficiez de l ensemble des avantages Adhérent grâce aux tarifs préférentiels qui vous sont proposés : cartes de certification, éditions et publications COFREND, participation aux événements et notamment aux Journées COFREND 2014, etc. N hésitez pas à contacter la COFREND pour toute information complémentaire COFREND MEMBERSHIP The COFREND membership campaign for 2014 has been launched. Benefit from all the advantages granted to the members: preferential fees, certification cards, COFREND publications, participation in events such as the COFREND DAYS 2014, etc For complementary information, please contact COFREND. LA LETTRE D INFORMATION DES PROFESSIONNELS DES ESSAIS NON DESTRUCTIFS / INFORMATION LETTER FOR NON-DESTRUCTIVE TESTING PROFESSIONALS END info est une publication de la COFREND Confédération française pour les essais non destructifs / END info is a publication of COFREND French Confederation for Non-Destructive Testing 1 rue Gaston Boissier PARIS cedex 15 France Tél. : + 33 (0) COFREND 2014 Dépôt légal à parution / Legal deposit on publication. ISSN : Numéro 7 Février 2014 imprimé en France / Number 7 February 2014 printed in France. Directeur de la publication / Publication Manager: Jean-Pierre Gustin. Comité éditorial / Editorial committee: Nadia Beckerich, Bruno Bruez, Pierre Calmon, Pierre Chemin, Marie-Anne De Smet, Florence Giraud, Patrice Jardet, Patrick Lamarque, Robert Lévy, Laurence Mizrahi, Mireille Rapin, Anne-Marie Roy, Joseph Samman, Christian Thiéry. Photos : DR. Conception et mise en page / Design and artwork: Lexitis Martin de Halleux.

PARIS. 13 15 septembre 13 th 15 th september JOURNÉES D ÉTUDES EUROPÉENNES EUROPEAN SYMPOSIUM. palais DES CONGRÈS. www.esope-paris.

PARIS. 13 15 septembre 13 th 15 th september JOURNÉES D ÉTUDES EUROPÉENNES EUROPEAN SYMPOSIUM. palais DES CONGRÈS. www.esope-paris. APPEL à communication / CALL FOR PAPER JOURNÉES D ÉTUDES EUROPÉENNES Equipements sous pression EUROPEAN SYMPOSIUM On pressure equipment PARIS palais DES CONGRÈS 13 15 septembre 13 th 15 th september www.esope-paris.com

Plus en détail

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator 2008-01-28 From: [] Sent: Monday, January 21, 2008 6:58 AM To: Web Administrator BCUC:EX Cc: 'Jean Paquin' Subject: RE: Request for Late Intervenorship - BCHydro Standing Offer C22-1 Dear Bonnie, Please

Plus en détail

companies FEDERAL BILINGUAL VET DIPLOMA IN COMMERCE May 30th, 2013 Département de la solidarité et de l'emploi

companies FEDERAL BILINGUAL VET DIPLOMA IN COMMERCE May 30th, 2013 Département de la solidarité et de l'emploi FEDERAL BILINGUAL VET DIPLOMA IN COMMERCE A new offer adapted to English speaking companies May 30th, 2013 19.06.2013 - Page 1 SWISS PILOT PROJECT DEVELOPED IN GENEVE Project from the Swiss Confederation

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

Design and creativity in French national and regional policies

Design and creativity in French national and regional policies Design and creativity in French national and regional policies p.01 15-06-09 French Innovation policy Distinction between technological innovation and non-technological innovation (including design) French

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

Situation des fonctionnaires recrutés après le 1er mai 2004 demande des représentants de service

Situation des fonctionnaires recrutés après le 1er mai 2004 demande des représentants de service Situation des fonctionnaires recrutés après le 1er mai 2004 demande des représentants de service Dear colleagues, Please find herebelow the request of Service representatives of the Council of the European

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil.

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil. A usage officiel/for Official Use C(2006)34 C(2006)34 A usage officiel/for Official Use Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

GLOBAL COMPACT EXAMPLE

GLOBAL COMPACT EXAMPLE GLOBAL COMPACT EXAMPLE Global Compact Good Practice GROUPE SEB 2004-2005 1/4 FIRM: GROUPE SEB TITLE: GROUPE SEB Purchasing Policy contributing to sustainable development GC PRINCIPLES taken into account:

Plus en détail

Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference

Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference 13-14 novembre 2008-13th -14th Novembre 2008 Centre des Congrès, Lyon Le rôle des accords d entreprise transnationaux

Plus en détail

CONTRAT D ETUDES - LEARNING AGREEMENT

CONTRAT D ETUDES - LEARNING AGREEMENT CONTRAT D ETUDES - LEARNING AGREEMENT Règles générales La présence aux séances d enseignement des modules choisis est obligatoire. Chaque module comporte des séances de travail encadrées et non encadrées

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

PROJET DE LOI C- BILL C- SECRET SECRET HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA

PROJET DE LOI C- BILL C- SECRET SECRET HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA SECRET C- SECRET C- First Session, Forty-first Parliament, Première session, quarante et unième législature, HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA BILL C- PROJET DE LOI C- An Act to

Plus en détail

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 TCM QUALITY MARK Jean-Marc Bachelet Tocema Europe workshop 4 Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 + lead auditors for certification bodies Experiences Private and state companies,

Plus en détail

EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS

EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS JET SERVICES GROUP vous propose la solution MANAJETS destinée aux opérateurs

Plus en détail

AINoE. Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003

AINoE. Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 AINoE Abstract Interpretation Network of Excellence Patrick COUSOT (ENS, Coordinator) Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 Thématique Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 1

Plus en détail

Appendix 1 Wording of Noumea Accord and 1999 Organic Law on Restricted Electorates

Appendix 1 Wording of Noumea Accord and 1999 Organic Law on Restricted Electorates Appendix 1 Wording of Noumea Accord and 1999 Organic Law on Restricted Electorates Relating to local (provincial and Congress) elections Article 2.2.1 of the Noumea Accord: le corps électoral aux assemblées

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

Convention on nuclear Safety and the Nuclear Safety Directive Evolution of the international framework

Convention on nuclear Safety and the Nuclear Safety Directive Evolution of the international framework ABR June 13, 2014 Convention on nuclear Safety and the Nuclear Safety Directive Evolution of the international framework Yvan Pouleur The Chernobyl accident triggered the Establishment of the CNS Entered

Plus en détail

APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE

APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE COUNCIL OF EUROPE TRAINING PROGRAMME FOR EDUCATION PROFESSIONALS PROGRAMME DE FORMATION DU CONSEIL DE L EUROPE POUR LES PROFESSIONNELS DE L EDUCATION APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE This form

Plus en détail

APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE

APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE TRAINING PROGRAMME FOR EDUCATION PROFESSIONALS PROGRAMME DE FORMATION POUR LES PROFESSIONNELS DE L EDUCATION APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE This form must be completed electronically in the

Plus en détail

Appel à Présentations de PMEs. «Workshop on GNSS applications» Toulouse Space Show 2014. En présence de la GSA (European GNSS Agency)

Appel à Présentations de PMEs. «Workshop on GNSS applications» Toulouse Space Show 2014. En présence de la GSA (European GNSS Agency) Appel à Présentations de PMEs «Workshop on GNSS applications» Toulouse Space Show 2014 En présence de la GSA (European GNSS Agency) 1. TOULOUSE SPACE SHOW Le Toulouse Space Show 2014 se tiendra du 30 Juin

Plus en détail

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140 La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de l information, un IS/07/TOI/164004 1 Information sur le projet La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de

Plus en détail

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS MINISTERE DE L AGRICULTURE LES CRUDETTES SAS www.lescrudettes.com MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDES présenté pour l obtention du diplôme d ingénieur agronome spécialisation : Agro-alimentaire option : QUALI-RISQUES

Plus en détail

RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION. (Decree 99-778 of September 10, 1999) QUESTIONNAIRE. Family Name...

RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION. (Decree 99-778 of September 10, 1999) QUESTIONNAIRE. Family Name... COMMISSION FOR THE COMPENSATION OF VICTIMS OF SPOLIATION RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION (Decree 99-778 of September 10, 1999) Case Number : (to remind in all

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

GUEST AMENITY PORTFOLIO

GUEST AMENITY PORTFOLIO GUEST AMENITY PORTFOLIO Eco-green Creation Production Distribution 28 29 COSMETIC REGULATIONS & USERS SAFETY We guarantee the safety and conformity of all our cosmetic products, including their traceability.

Plus en détail

Bibliothèque numérique de l enssib

Bibliothèque numérique de l enssib Bibliothèque numérique de l enssib European integration: conditions and challenges for libraries, 3 au 7 juillet 2007 36 e congrès LIBER Results from the Seminar on Measuring Quality in Libraries Bayir,

Plus en détail

Le nouveau référentiel Européen Eric Froment,

Le nouveau référentiel Européen Eric Froment, Le nouveau référentiel Européen Eric Froment, Président du Comité du Registre Européen des Agences d évaluation de l enseignement supérieur -EQAR Workshop on the development of the IEAQA Tunis, 13 June

Plus en détail

Excellence dedicated to nuclear medicine, public health and environment

Excellence dedicated to nuclear medicine, public health and environment Excellence dedicated to nuclear medicine, public health and environment TOC 1. Introduction 2. Quick win 3. External events not in the original design basis 3. Costs 4. Perspectives Excellence dedicated

Plus en détail

chose this school : Oui - yes Non- no Commentaires - Comments

chose this school : Oui - yes Non- no Commentaires - Comments 1) Le nom de votre établissement et la ville School Name and City: 2) Vos enfants sont scolarisés...- Your children are in. oui - yes non - no au primaire (maternelle, élémentaire) PreK or 1-5 Grade au

Plus en détail

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years.

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years. Linja Game Rules 2 players Ages 8+ Published under license from FoxMind Games NV, by: FoxMind Games BV Stadhouderskade 125hs Amsterdam, The Netherlands Distribution in North America: FoxMind USA 2710 Thomes

Plus en détail

The ISIA Minimum Standard. Why, What, How

The ISIA Minimum Standard. Why, What, How The ISIA Minimum Standard Why, What, How Budapest 10-11 October 2011 Vittorio CAFFI 1 Questions to address Why a Minimum Standard? Who is concerned? When has to be implemented? What is it? How can it be

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6 Atelier WaterDiss2.0: Valoriser les résultats de la recherche sur l'eau comme catalyseur de l'innovation. Paris, Pollutec, 1 er Décembre 2011 De 14h à 17h Salle 617 Objectif : L'objectif du projet WaterDiss2.0

Plus en détail

ARRÊTÉ N A-10 BY-LAW NO. A-10 ARRÊTÉ CONCERNANT LE DIRECTEUR GÉNÉRAL. 1. Purpose. 2. Title

ARRÊTÉ N A-10 BY-LAW NO. A-10 ARRÊTÉ CONCERNANT LE DIRECTEUR GÉNÉRAL. 1. Purpose. 2. Title ARRÊTÉ N A-10 BY-LAW NO. A-10 ARRÊTÉ CONCERNANT LE DIRECTEUR GÉNÉRAL A BY-LAW CONCERNING THE CHIEF ADMINISTRATIVE OFFICER En vertu de l autorité que lui confère la Loi sur les municipalités, L.R.N.-B.

Plus en détail

FR Offre de stage 2012

FR Offre de stage 2012 FR Offre de stage 2012 Assistance à la gestion de projets de coopération internationale d ALPARC (Réseau Alpin des Espaces Protégés) Missions 1. Support à la préparation et à l organisation de l Assemblée

Plus en détail

ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT OU ORGANISME DE FORMATION / UNIVERSITY OR COLLEGE:

ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT OU ORGANISME DE FORMATION / UNIVERSITY OR COLLEGE: 8. Tripartite internship agreement La présente convention a pour objet de définir les conditions dans lesquelles le stagiaire ci-après nommé sera accueilli dans l entreprise. This contract defines the

Plus en détail

ICM STUDENT MANUAL French 1 JIC-FRE1.2V-12 Module: Marketing Communication and Media Relations Study Year 2. 1. Course overview. Learning objectives:

ICM STUDENT MANUAL French 1 JIC-FRE1.2V-12 Module: Marketing Communication and Media Relations Study Year 2. 1. Course overview. Learning objectives: ICM STUDENT MANUAL French 1 JIC-FRE1.2V-12 Module: Marketing Communication and Media Relations Study Year 2 1. Course overview Books: Français.com, niveau intermédiaire, livre d élève+ dvd- rom, 2ième

Plus en détail

Francoise Lee. www.photoniquequebec.ca

Francoise Lee. www.photoniquequebec.ca Francoise Lee De: Francoise Lee [francoiselee@photoniquequebec.ca] Envoyé: 2008 年 11 月 17 日 星 期 一 14:39 À: 'Liste_RPQ' Objet: Bulletin #46 du RPQ /QPN Newsletter #46 No. 46 novembre 2008 No. 46 November

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE TYPE STANDART TRAINING CONTRACT

CONVENTION DE STAGE TYPE STANDART TRAINING CONTRACT CONVENTION DE STAGE TYPE STANDART TRAINING CONTRACT La présente convention a pour objet de définir les conditions dans lesquelles le stagiaire ci-après nommé sera accueilli dans l entreprise. This contract

Plus en détail

Guide à l usage des conférenciers (-ières) et des président(e)s de séance de TCPM2013 1

Guide à l usage des conférenciers (-ières) et des président(e)s de séance de TCPM2013 1 [AN ENGLISH VERSION FOLLOWS] Guide à l usage des conférenciers (-ières) et des président(e)s de séance de TCPM2013 1 Conférenciers (- ières) 1) Les communications en séances régulières ont une durée de

Plus en détail

Must Today s Risk Be Tomorrow s Disaster? The Use of Knowledge in Disaster Risk Reduction

Must Today s Risk Be Tomorrow s Disaster? The Use of Knowledge in Disaster Risk Reduction Must Today s Risk Be Tomorrow s Disaster? The Use of Knowledge in Disaster Risk Reduction Website: https://dce.yorku.ca/crhn/ Submission information: 11th Annual Canadian Risk and Hazards Network Symposium

Plus en détail

RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS

RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS Question 10: The following mandatory and point rated criteria require evidence of work experience within the Canadian Public Sector: M3.1.1.C / M3.1.2.C

Plus en détail

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments?

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? THE AALBORG COMMITMENTS IN GENEVA: AN ASSESSMENT AT HALF-TIME 1. City of Geneva in context : key facts 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? 3. The Aalborg Commitments: are they useful

Plus en détail

Addressing the implementation challenges of regional integration. Intégration régionale : comment répondre aux défis de mise en œuvre

Addressing the implementation challenges of regional integration. Intégration régionale : comment répondre aux défis de mise en œuvre Addressing the implementation challenges of regional integration Intégration régionale : comment répondre aux défis de mise en œuvre Intégration régionale: défis migratoires L intégration régionale est

Plus en détail

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 ICH Q8, Q9 and Q10 An Opportunity to Build Quality into Product Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 Sequence

Plus en détail

Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET

Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET Name: Form: Subject Teacher: Date Given: Date to Hand in: Level: Effort: House Points: Comment: Target: Parent / Guardian Comment: Complete

Plus en détail

Consultation Report / Rapport de consultation REGDOC-2.3.3, Periodic Safety Reviews / Bilans périodiques de la sûreté

Consultation Report / Rapport de consultation REGDOC-2.3.3, Periodic Safety Reviews / Bilans périodiques de la sûreté Consultation Report / Rapport de consultation REGDOC-2.3.3, Periodic Safety Reviews / Bilans périodiques de la sûreté Introduction Regulatory document REGDOC-2.3.3, Periodic Safety Reviews, sets out the

Plus en détail

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Missions Registration Information Payment of allowances Support for job seekers Assistance to companies for their recruitment Establishment

Plus en détail

THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012

THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012 THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012 We, the participants, assembled in Ouagadougou, Burkina Faso, from 5-7 March 2012, for the meeting

Plus en détail

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 (slide 1) Mr President, Reporting and exchange of information have always been a cornerstone of the

Plus en détail

Courses on Internal Control and Risk Management. September 2010

Courses on Internal Control and Risk Management. September 2010 Courses on Internal Control and Risk Management Page 1/5 September 2010 EN VERSION 1. Internal Control Standards for Effective Management - Introduction to Internal Control for all staff This introductory

Plus en détail

European Union Union Europeenne. African Union Union Africaine

European Union Union Europeenne. African Union Union Africaine European Union Union Europeenne African Union Union Africaine WHY LAUNCH a Virtual Campus in AFRICA? UNESCO and the African Union: In the response to the request from the African Union (AU) Heads of State

Plus en détail

Become. Business Provider for Matheo Software

Become. Business Provider for Matheo Software Become Business Provider for Matheo Software Who we are? Matheo Software was created in 2003 by business intelligence and information processing professionals from higher education and research. Matheo

Plus en détail

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS)

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) Jon Birger Skjærseth Montreal 27.10.08 reproduction doivent être acheminées à Copibec (reproduction papier) Introduction What

Plus en détail

TRADITIONAL ARCHTECTURE AND URBANISM: CURRICULA AND TRAINING COURSE DEVELOPMENT-TAUMA

TRADITIONAL ARCHTECTURE AND URBANISM: CURRICULA AND TRAINING COURSE DEVELOPMENT-TAUMA COURSE DEVELOPMENT-TAUMA 2010-1-TR1-LEO05-16787 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: TRADITIONAL ARCHTECTURE AND URBANISM: CURRICULA AND TRAINING COURSE DEVELOPMENT-TAUMA 2010-1-TR1-LEO05-16787

Plus en détail

Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010

Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010 Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010 Monsieur le Président, Monsieur le Secrétaire Général, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Autres termes clés (Other key terms)

Autres termes clés (Other key terms) Autres termes clés (Other key terms) Norme Contrôle qualité des cabinets réalisant des missions d audit ou d examen d états financiers et d autres missions d assurance et de services connexes ( Quality

Plus en détail

VERS UN CONTRÔLE PLUS PROPRE ET MOINS CHER DES PANNEAUX DE VOILURES FALCON TOWARDS A CLEANER CONTROL AND LESS EXPENSIVE OF PANELS OF WINGS FALCON

VERS UN CONTRÔLE PLUS PROPRE ET MOINS CHER DES PANNEAUX DE VOILURES FALCON TOWARDS A CLEANER CONTROL AND LESS EXPENSIVE OF PANELS OF WINGS FALCON VERS UN CONTRÔLE PLUS PROPRE ET MOINS CHER DES PANNEAUX DE VOILURES FALCON TOWARDS A CLEANER CONTROL AND LESS EXPENSIVE OF PANELS OF WINGS FALCON M. WEBER, L. BOYER, M. DESSENDRE, B. DUREZ Dassault Aviation

Plus en détail

The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles

The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles 03/06/13 WHAT? QUOI? Subject Sujet The assessment of professional/vocational skills (3 hours) Bilan de compétences

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction.

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction. AccessLearn Community Group: Introductory Survey Introduction The W3C Accessible Online Learning Community Group (aka AccessLearn) is a place to discuss issues relating to accessibility and online learning,

Plus en détail

EN/FR. Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 11 March 2013 7342/13

EN/FR. Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 11 March 2013 7342/13 Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 11 March 2013 7342/13 TRANS 106 INFORMATION NOTE from: General Secretariat to: Council

Plus en détail

1. Subject 1. Objet. 2. Issue 2. Enjeu. 905-1-IPG-070 October 2014 octobre 2014

1. Subject 1. Objet. 2. Issue 2. Enjeu. 905-1-IPG-070 October 2014 octobre 2014 905-1-IPG-070 October 2014 octobre 2014 (New) Danger as a Normal Condition of Employment 905-1-IPG-070 (Nouveau) Danger constituant une Condition normale de l emploi 905-1-IPG-070 1. Subject 1. Objet Clarification

Plus en détail

BILL C-539 PROJET DE LOI C-539 C-539 C-539 HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA. An Act to promote local foods

BILL C-539 PROJET DE LOI C-539 C-539 C-539 HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA. An Act to promote local foods C-539 C-539 First Session, Forty-first Parliament, Première session, quarante et unième législature, HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA BILL C-539 PROJET DE LOI C-539 An Act to promote

Plus en détail

CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT

CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT I. BASIC DATA Organization Legal Name: Conservation International Madagascar Project Title (as stated in the grant agreement): Knowledge Management: Information & Monitoring.

Plus en détail

Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique?

Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique? Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique? Mardi 3 juin 2014 Younes TAZI Directeur Général Agence Marocaine de Développement de la Logistique younes.tazi@amdl.gov.ma

Plus en détail

Niveau débutant/beginner Level

Niveau débutant/beginner Level LE COFFRE À OUTILS/THE ASSESSMENT TOOLKIT: Niveau débutant/beginner Level Sampler/Echantillon Instruments d évaluation formative en français langue seconde Formative Assessment Instruments for French as

Plus en détail

Frequently Asked Questions

Frequently Asked Questions GS1 Canada-1WorldSync Partnership Frequently Asked Questions 1. What is the nature of the GS1 Canada-1WorldSync partnership? GS1 Canada has entered into a partnership agreement with 1WorldSync for the

Plus en détail

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables Presentation and snapshot of achieved work FLEXIPAC meeting Bertrand Cornélusse, University of Liège December 2014 1 P L

Plus en détail

Testing : A Roadmap. Mary Jean Harrold. Présentation de Olivier Tissot

Testing : A Roadmap. Mary Jean Harrold. Présentation de Olivier Tissot Testing : A Roadmap Mary Jean Harrold Présentation de Olivier Tissot Testing : A Roadmap I. L auteur II. Introduction sur les test : les enjeux, la problématique III. Les tests : roadmap IV. Conclusion

Plus en détail

For the attention of all Delegations/ A l attention de toutes les Délégations

For the attention of all Delegations/ A l attention de toutes les Délégations Postal address Adresse postale F-67075 Strasbourg Cedex France With the compliments of the Human Resources Directorate 17 September 2013 Avec les compliments de la Direction des Ressources Humaines DRH(2013)529

Plus en détail

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé French 2208A French for Healthcare Le français de la santé Professeur : Heures de bureau : Iryna Punko disponible tous les jours par courriel, sauf le week-end. Préalable - Fr 1900 E ou Fr 1910, ou permission

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

British Council LearnEnglish Online

British Council LearnEnglish Online British Council LearnEnglish Online Kiros Langston, English Programmes Manager, British Council Tunisia Nick Cherkas, English Programmes Manager, British Council Morocco British Council LearnEnglish Online

Plus en détail

LOCAL DEVELOPMENT PILOT PROJECTS PROJETS PILOTES DE DÉVELOPPEMENT LOCAL. www.coe.int/ldpp. Avec le soutien de : Flandre (Belgique), Italie, Slovénie

LOCAL DEVELOPMENT PILOT PROJECTS PROJETS PILOTES DE DÉVELOPPEMENT LOCAL. www.coe.int/ldpp. Avec le soutien de : Flandre (Belgique), Italie, Slovénie LOCAL DEVELOPMENT PILOT PROJECTS PROJETS PILOTES DE DÉVELOPPEMENT LOCAL With the support of: Flanders (Belgium), Italy, Slovenia Avec le soutien de : Flandre (Belgique), Italie, Slovénie www.coe.int/ldpp

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

ENGLISH WEDNESDAY SCHOOL ENTRY TEST ENROLMENT FORM 2015-2016

ENGLISH WEDNESDAY SCHOOL ENTRY TEST ENROLMENT FORM 2015-2016 CHECKLIST FOR APPLICATIONS Please read the following instructions carefully as we will not be able to deal with incomplete applications. Please check that you have included all items. You need to send

Plus en détail

THURSDAY, 24 MAY 9.00 AM 10.40 AM. 45 marks are allocated to this paper. The value attached to each question is shown after each question.

THURSDAY, 24 MAY 9.00 AM 10.40 AM. 45 marks are allocated to this paper. The value attached to each question is shown after each question. X059//0 NATIONAL QUALIFICATIONS 0 THURSDAY, 4 MAY 9.00 AM 0.40 AM FRENCH HIGHER Reading and Directed Writing 45 marks are allocated to this paper. The value attached to each question is shown after each

Plus en détail

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données Parmi les fonctions les plus demandées par nos utilisateurs, la navigation au clavier et la possibilité de disposer de champs supplémentaires arrivent aux

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STANDARD. Dispositifs à semiconducteurs Dispositifs discrets. Semiconductor devices Discrete devices

NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STANDARD. Dispositifs à semiconducteurs Dispositifs discrets. Semiconductor devices Discrete devices NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STANDARD CEI IEC 747-6-3 QC 750113 Première édition First edition 1993-11 Dispositifs à semiconducteurs Dispositifs discrets Partie 6: Thyristors Section trois Spécification

Plus en détail

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Le capital Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs social capital An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Présentation des participants participants presentation Fondation Dufresne et Gauthier

Plus en détail

Miroir de presse. International Recruitment Forum 9-10 mars 2015

Miroir de presse. International Recruitment Forum 9-10 mars 2015 Miroir de presse International Recruitment Forum 9-10 mars 2015 Contenu 1. L Agefi, 9'510 ex., 02.03.2015 2. Market, online, 12.3.2015 3. Studyrama, online, 13.3.2015 4. Venture Magazine, online, 15.3.2015

Plus en détail

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM INSTITUT MARITIME DE PREVENTION For improvement in health and security at work Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM Maritime fishing Shellfish-farming Sea transport 2005 Le pilier social

Plus en détail

Capacity Development for Local Authorities

Capacity Development for Local Authorities Implemented by Capacity Development for Local Authorities Virtual cooperation for capacity development in solid waste management in Morocco and Tunisia Seite 1 Implemented by Background and objectives

Plus en détail

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT #4 EN FRANÇAIS CI-DESSOUS Preamble and Justification This motion is being presented to the membership as an alternative format for clubs to use to encourage increased entries, both in areas where the exhibitor

Plus en détail

Chauffage et Climatisation Heating and Air conditioning

Chauffage et Climatisation Heating and Air conditioning Chauffage et Climatisation Heating and Air conditioning Le partenaire de vos exigences The partner of your requirements Spécialiste reconnu de la robinetterie industrielle, SLIMRED est devenu un partenaire

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l'environnement

Programme des Nations Unies pour l'environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l'environnement Distr. GENERALE UNEP/OzL.Pro/ExCom/69/20 11 mars 2013 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS COMITE EXECUTIF DU FONDS MULTILATERAL AUX FINS D APPLICATION

Plus en détail

COLLOQUE AVIATION ET ENVIRONNEMENT, PAU 6 ET 7 FÉVRIER 2013

COLLOQUE AVIATION ET ENVIRONNEMENT, PAU 6 ET 7 FÉVRIER 2013 COLLOQUE AVIATION ET ENVIRONNEMENT, PAU 6 ET 7 FÉVRIER 2013 Le marché des équipements, des éléments d avion, des moteurs recyclés Introduction à la table ronde : Christophe Gauthierot,Directeur Général

Plus en détail

RISK-BASED TRANSPORTATION PLANNING PRACTICE: OVERALL METIIODOLOGY AND A CASE EXAMPLE"' RESUME

RISK-BASED TRANSPORTATION PLANNING PRACTICE: OVERALL METIIODOLOGY AND A CASE EXAMPLE' RESUME RISK-BASED TRANSPORTATION PLANNING PRACTICE: OVERALL METIIODOLOGY AND A CASE EXAMPLE"' ERTUGRULALP BOVAR-CONCORD Etwiromnental, 2 Tippet Rd. Downsviel+) ON M3H 2V2 ABSTRACT We are faced with various types

Plus en détail

BILL 203 PROJET DE LOI 203

BILL 203 PROJET DE LOI 203 Bill 203 Private Member's Bill Projet de loi 203 Projet de loi d'un député 4 th Session, 40 th Legislature, Manitoba, 63 Elizabeth II, 2014 4 e session, 40 e législature, Manitoba, 63 Elizabeth II, 2014

Plus en détail

Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques

Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques Le projet est Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques Mars 2015 Programme inter-organisations pour la gestion rationnelle des produits

Plus en détail

* Text * Status History (2) * Interested suppliers

* Text * Status History (2) * Interested suppliers Public utilities ELABORATION D'UN SCHEMA DIRECTEUR D'AMENAGEMENT ET D'URBANISME DE LA VILLE DE BUJUMBURA HORIZON 2025 Request For Expressions of Interest * Text * Status History (2) * Interested suppliers

Plus en détail

APHLIS (African Postharvest Losses Information System) Système d information Africain des pertes post récolte www.aphlis.net

APHLIS (African Postharvest Losses Information System) Système d information Africain des pertes post récolte www.aphlis.net APHLIS (African Postharvest Losses Information System) Système d information Africain des pertes post récolte www.aphlis.net APHLIS - a unique service APHLIS generates estimates of quantitative postharvest

Plus en détail

Deadline(s): Assignment: in week 8 of block C Exam: in week 7 (oral exam) and in the exam week (written exam) of block D

Deadline(s): Assignment: in week 8 of block C Exam: in week 7 (oral exam) and in the exam week (written exam) of block D ICM STUDENT MANUAL French 2 JIC-FRE2.2V-12 Module Change Management and Media Research Study Year 2 1. Course overview Books: Français.com, niveau intermédiaire, livre d élève+ dvd- rom, 2ième édition,

Plus en détail