BCED - WI. Carine D Hamers (ETNIC) Bernard Genin (DTIC) et Laurent Servais (ETNIC) Alexia Antoine (BCED) et Sami Laribi (ETNIC)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BCED - WI. Carine D Hamers (ETNIC) Bernard Genin (DTIC) et Laurent Servais (ETNIC) Alexia Antoine (BCED) et Sami Laribi (ETNIC)"

Transcription

1 BCED - WI Carine D Hamers (ETNIC) Bernard Genin (DTIC) et Laurent Servais (ETNIC) Alexia Antoine (BCED) et Sami Laribi (ETNIC) BCED 3 décembre 2013 Moulins de Beez

2 Sommaire Le besoin BCED WI : qu est-ce que c est? Architecture Service d échange de données Sécurité Interface Demain

3 Le besoin Je dois consulter des sources authentiques Je n ai pas d application (métier) intégrée pour cette consultation Je dois jongler avec différentes applications pour différentes SA Déjà identifiées aujourd hui : En FWB, 31 demandes dont 11 pour l accès aux données du RN En RW, 95 demandes dont 40 pour la BCE

4 BCED WI : qu est-ce que c est? Une application qui permet la consultation de différentes sources de données authentiques au travers d une interface unique Application Web : l interface utilisateur est un écran WEB Générique : pouvant potentiellement interroger n importe quel Service Web exposé par une source authentique interne (RW, FWB) ou externe (VL, Fédéral, Europe ) au travers du service d échange de données de la BCED Sécurisée : via un service de GIA transversal Centralisée : un guichet unique plutôt qu une application spécifique par source (RN, BCSS, BCE, BNB )

5 BCED WI : qu est-ce que c est? Les services disponibles : En pilote : RN (Registre National) AER (Avertissement Extrait de Rôle) En déploiement : BCE (Banque-Carrefour des Entreprises) DIV (Direction de l Immatriculation des Véhicules) BNB (Banque Nationale de Belgique) BCSS (Banque-Carrefour de la Sécurité Sociale) Demain : toute source authentique utile SIEL (Signalétique Elèves), SENS (Signalétique Enseignants), FASE (Signalétique établissements scolaires), MIMESIS (Tiers hors enseignement) Cadastre des mandataires locaux, Référentiel «Entreprise Environnement» TVA, Cadastre foncier, MAGDA

6 BCED WI : Architecture Interface Consultation Sources Authentiques BCED-WI Sécurité Service d échange de données BCED SA Externes (RN, AER ) SA RW (Mandataires locaux ) SA RW & FWB SA FWB (SIEL )

7 Service d échange de données Bernard Genin

8 Des Spaghetti à

9 la lasagne!

10 Systèmes simples

11 Systèmes multiples

12 Systèmes connectés

13 Systèmes fortement interconnectés

14 Impact sur un système

15 Couches horizontales

16 Fonctionnement BCED-WI

17 BCED WI : Architecture Interface Consultation Sources Authentiques BCED-WI Sécurité Service d échange de données BCED SA Externes RN, AER FSB, BCSS, SPF Finance SA RW Ex. Cadastre emploi NM S.A. RW & FWB SA FWB Ex. SIEL

18 Sécurité Laurent Servais

19 Cerbère Une infrastructure générique de Gestion et Contrôle des Identités et des Autorisations (G&CIA) Données d identification Identité et Masque Nœuds de contextes et Affiliation Données d autorisation Modèle RBAC (NIST) Mutualisation & cloisonnement Populations Fédération d identités Interfaces utilisateurs Gestion, self-service Traçabilité et audit

20 Services disponibles pour BCED-WI Procédures de gestion automatiques ou manuelles Gestion du cycle de vie des comptes, permissions et affiliations Interfaces Web pour les agents opérationnels Interfaces Web pour les utilisateurs (self-service) Circuits d approbation manuels ou via webservices Liens de synchronisation avec sources authentiques Procédures de délégation de gestion Périmètres de gestion configurables dérivés des structures organisationnelles Droits d administration configurables Contrôle d accès WEB et Webservices Support de moyens et niveaux d authentification multiples Nom d utilisateur/mot de passe / eid / Token Support de l authentification unique au sein d une population (SSO) Support des mécanismes de fédération d identité Traçabilité et audit

21 Mutualisation / synergies Chaque population CERBERE est une référentiel autonome qui peut jouer la fonction de fournisseur d identités dans une relation de fédération d identités qui permet l application de l authentification unique sur base du domaine (stations de travail) de l organisation afférente qui permet l application de procédures de gestion spécifiques qui permet l application d un cadre de délégation de gestion spécifique Processus de synchronisation avec des sources authentiques Possibilité d usage du Federal Authentication Service (FAS) avec acquisition automatique des données d identité

22 BCED WI : Architecture Interface Consultation Sources Authentiques BCED-WI Sécurité Service d échange de données BCED SA Externes RN, AER FSB, BCSS, SPF Finance SA RW Ex. Cadastre emploi NM S.A. RW & FWB SA FWB Ex. SIEL

23 Interface Alexia Antoine Sami Laribi

24 Sommaire Prime à la réhabilitation Inspection sociale

25 Interface Prime à la réhabilitation

26 Prime à la réhabilitation BCED-WI pour la simplification Missions Octroyer des aides financières pour: Réaliser des travaux au niveau des menuiseries extérieures et/ou vitrages pour améliorer la performance énergétique Aider les propriétaires à améliorer leur logement qui présente des défauts techniques Exemples: isolation du toit, des murs, mérule,

27 Prime à la réhabilitation BCED-WI pour la simplification Avant Le demandeur doit récolter plusieurs pièces justificatives auprès de diverses administrations Composition de ménage Avertissement Extrait de Rôle Autres Envoi des pièces justificatives au format papier à l administration wallonne

28 Prime à la réhabilitation BCED-WI pour la simplification Après Suppression de plusieurs pièces justificatives au format papier Gain de temps et d argent pour l administration ET pour le citoyen Gestion des dossiers de demande plus simple, rapide et efficace Consultation des données via une seule application Démonstration

29 Interface Inspection Sociale

30 Inspection Sociale BCED-WI pour la simplification Missions Les inspecteurs sociaux sont chargés de: Surveiller, rechercher et constater les infractions aux législations relatives à la politique de l emploi: Exemple: Dans le cadre des contrôles, il faut pouvoir procéder à l identification certaine du propriétaire d une camionnette sur une échoppe de marché, de propriétaires de camionnettes aux abords d un chantier, de champs horticoles,

31 Inspection Sociale BCED-WI pour la simplification Avant Consultation des données BCE Consultation des données BNB Appel aux services de la police pour identifier les propriétaires des véhicules sur les sites contrôlés par les inspecteurs sociaux

32 Inspection Sociale BCED-WI pour la simplification Après Gain de temps Les services de police ne sont plus nécessaires Consultation de toutes les données via une seule application Démonstration

33 Demain

34 Demain Vision de simplification : Objectif BCED n 1 : partager les données authentiques existantes sans les redemander aux citoyens / entreprises Objectif BCED n 2 : faciliter le travail des services publics en améliorant l accès à l information utile Vision financière : économie substantielle, via la rationalisation et la centralisation Objectif planning : Rentrée 2014 pour les services pilotes Janvier 2015 pour le déploiement Au fil de l eau pour l intégration de nouvelles sources authentiques

35 Merci pour votre attention!

Sources Authentiques. Denis VAN NUFFELEN - Chef de Projet S.A. - ewbs-bced. BCED 3 décembre 2013 Moulins de Beez

Sources Authentiques. Denis VAN NUFFELEN - Chef de Projet S.A. - ewbs-bced. BCED 3 décembre 2013 Moulins de Beez Sources Authentiques Denis VAN NUFFELEN - Chef de Projet S.A. - ewbs-bced BCED 3 décembre 2013 Moulins de Beez Sommaire De quoi s agit-il au juste? A quoi ça sert? Comment devenir Source Authentique Exemples

Plus en détail

Vision de l administration électronique, centrée usager

Vision de l administration électronique, centrée usager Vision de l administration électronique, centrée usager 1 2 Usagers Citoyens Entreprises Non-Marchand Pouvoirs locaux Administrations Multicanal Guichet Portails Mobilité (tablettes...) 3 Usager réel Enquêtes

Plus en détail

Projet «Banque Carrefour» - Note d orientation. Réception de la demande : 20/07/2011. Délai de remise d avis : 30/09/2011

Projet «Banque Carrefour» - Note d orientation. Réception de la demande : 20/07/2011. Délai de remise d avis : 30/09/2011 AVIS Réf. : CWEDD/11/AV.1149 Projet «Banque Carrefour» - Note d orientation 1. DONNEES INTRODUCTIVES Demandeur : Ministre-Président, Rudy DEMOTTE Décision du Gouvernement wallon du 14/07/2011 Réception

Plus en détail

Evolution des mandats dans le cadre de CSAM

Evolution des mandats dans le cadre de CSAM Evolution des mandats dans le cadre de CSAM (collaboration entre services publics) Thierry Verheggen (SPF Finances) Agenda CSAM: Self Service Mandats: 2 e-government en Belgique 3 Contexte Croissance de

Plus en détail

Gestion des Identités et des Autorisations: Modèle générique

Gestion des Identités et des Autorisations: Modèle générique Département : Concerne : Exploitation Projet CERBERE, Analyse fonctionnelle Nos ref. : Vos ref. : CERBERE Version: Description Ecrit par Revu par Date 00.92G Version draft Albert Bruffaerts Comité de travail

Plus en détail

Sécuriser l accès aux applications et aux données. Charles Tostain, André Deville, Julien Bouyssou IBM Tivoli Sécurité

Sécuriser l accès aux applications et aux données. Charles Tostain, André Deville, Julien Bouyssou IBM Tivoli Sécurité Sécuriser l accès aux applications et aux données Charles Tostain, André Deville, Julien Bouyssou IBM Tivoli Sécurité 2 Agenda Gérer les identités : pourquoi et comment? Tivoli Identity Manager Express

Plus en détail

Augmenter l efficacité et la sécurité avec la gestion des identités et le SSO

Augmenter l efficacité et la sécurité avec la gestion des identités et le SSO Augmenter l efficacité et la sécurité avec la gestion des identités et le SSO Alexandre Garret Directeur des opérations - Atheos Charles Tostain Consultant Sécurité - IBM 24 Juin 2009 2009 IBM Corporation

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section «Sécurité sociale» CSSSS/15/061 DÉLIBÉRATION N 15/021 DU 7 AVRIL 2015, MODIFIÉE LE 5 MAI 2015, RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE

Plus en détail

Guillaume Garbey (Consultant sécurité) Contributeurs: Gilles Morieux, Ismaël Cisse, Victor Joatton

Guillaume Garbey (Consultant sécurité) Contributeurs: Gilles Morieux, Ismaël Cisse, Victor Joatton Guillaume Garbey (Consultant sécurité) Contributeurs: Gilles Morieux, Ismaël Cisse, Victor Joatton Lyon, le 25 février 2009 Introduction à la gestion des identités et des accès Enjeux et objectifs Les

Plus en détail

SITUATION DES PROJETS DU REGISTRE NATIONAL.

SITUATION DES PROJETS DU REGISTRE NATIONAL. SITUATION DES PROJETS DU REGISTRE NATIONAL. ETAT DE LA SITUATION DE QUELQUES PROJETS DU SERVICE DU REGISTRE NATIONAL. PRESENTATION AU COMITE DES UTILISATEURS DU R.N. LE 16 MARS 2007. Liste des projets.

Plus en détail

Les nouveautés en UCOPIA Version 5.0

Les nouveautés en UCOPIA Version 5.0 Les nouveautés en UCOPIA Version 5.0 Pour mieux répondre aux besoins de nos clients, UCOPIA sort la toute dernière version de la solution, disponible dès septembre 2014. Chaque evolution dans cette version

Plus en détail

Création d un compte Cerbère par le demandeur d'une allocation d'études Secrétariat général CEPIGE Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Création d un compte Cerbère par le demandeur d'une allocation d'études Secrétariat général CEPIGE Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles Cerbère Création d un compte Cerbère par le demandeur d'une allocation d'études Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles Création d un compte Cerbère par le demandeur d'une allocation d'études Table

Plus en détail

Social Rate Investigation (Consultation des contrats gaz et électricité et du droit au tarif social octroyé automatiquement)

Social Rate Investigation (Consultation des contrats gaz et électricité et du droit au tarif social octroyé automatiquement) Social Rate Investigation (Consultation des contrats gaz et électricité et du droit au tarif social octroyé automatiquement) Contents Social Rate Investigation... 1 (Consultation des contrats gaz et électricité

Plus en détail

Linux Expo 2010. Gestion des Identités et des Accès. Le 16 mars 2010. Arismore

Linux Expo 2010. Gestion des Identités et des Accès. Le 16 mars 2010. Arismore Linux Expo 2010 Le 16 mars 2010 Arismore 1 Agenda Arismore Vision fonctionnelle de la gestion des identités Positionnement de l open source 2 Spécialiste de la gestion des accès et des identités Société

Plus en détail

Fedict également à votre service

Fedict également à votre service Fedict également à votre service 16 juin 2014 1 Fedict, également à votre service ravi de faire votre connaissance Service public fédéral ICT qui nous sommes Aussi pour les autorités locales notre public

Plus en détail

e-vax - Inscription pour une pratique médicale isolée

e-vax - Inscription pour une pratique médicale isolée e-vax - Inscription pour une pratique médicale isolée 1. De quoi avez-vous besoin? Pour s inscrire, il faut être en possession d un lecteur de cartes eid ou d un token, de sa carte d identité et du code

Plus en détail

Primes pour le remplacement des menuiseries extérieures

Primes pour le remplacement des menuiseries extérieures Primes pour le remplacement des menuiseries extérieures INFORMATIONS GÉNÉRALES Statistiques voisines Périodicité Ponctualité Propriété La prime pour le remplacement des menuiseries extérieures est une

Plus en détail

DESCRIPTION DU COMPOSANT

DESCRIPTION DU COMPOSANT Gestion des utilisateurs et des accès Composant pour un Egov intégré Qu'est-ce qu'un composant? C est un élément indispensable à l intégration des systèmes e-gov des différents niveaux politiques. Cet

Plus en détail

ECONTROLE LOGICIEL D INSPECTIONS TECHNIQUES. Gestion des contrôles. Appareils de levage Engins de chantier. Version 16.02a

ECONTROLE LOGICIEL D INSPECTIONS TECHNIQUES. Gestion des contrôles. Appareils de levage Engins de chantier. Version 16.02a ECONTROLE LOGICIEL D INSPECTIONS TECHNIQUES Gestion des contrôles Appareils de levage Engins de chantier Version 16.02a Page 2 sur 30 Présentation Assist Développement Informatique, éditeur de logiciel,

Plus en détail

Protection de la vie privée et sécurité des données

Protection de la vie privée et sécurité des données Circulaire n 4577 du 23/09/2013 Protection de la vie privée et sécurité des données Réseaux et niveaux concernés Fédération Wallonie- Bruxelles Libre subventionné libre confessionnel libre non confessionnel)

Plus en détail

Simplification administrative et bonne gouvernance, quel lien avec le PST? Namur, les 13 & 24 septembre 2013 PST Volet interne

Simplification administrative et bonne gouvernance, quel lien avec le PST? Namur, les 13 & 24 septembre 2013 PST Volet interne Simplification administrative et bonne gouvernance, quel lien avec le PST? Namur, les 13 & 24 septembre 2013 PST Volet interne Introduction 1. Le contexte de la simplification en Wallonie Les plans du

Plus en détail

Fedict également à votre service

Fedict également à votre service Fedict également à votre service 16 décembre 2014 1 Only Once Législation 2 Législation Only Once Loi du 5 mai 2014 Objectifs Champ d application Principes de base Vie privée Caractère contraignant et

Plus en détail

IBM Tivoli Identity Manager

IBM Tivoli Identity Manager Automatise la gestion du cycle de vie des identités IBM Tivoli Identity Manager Points forts Gérer l accès aux systèmes hérités et e-business Un moteur de dimensionnement intégré pour automatiser la Permet

Plus en détail

Projets Communication des discordances et Synchronisation RN-BCSS Situation Comité des utilisateurs: 9 avril 2008.

Projets Communication des discordances et Synchronisation RN-BCSS Situation Comité des utilisateurs: 9 avril 2008. 9 avril 2008 Projets Communication des discordances et Synchronisation RN-BCSS Situation Comité des utilisateurs: 9 avril 2008. C.ROUMA La communication des discordances: un moyen qui devrait permettre

Plus en détail

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le développement Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Forum panafricain sur le leadership et le management de

Plus en détail

3 mai 2013, Delémont

3 mai 2013, Delémont 3 mai 2013, Delémont Le Canton du Jura profite du registre de la Poste pour identifier ses utilisateurs grâce à la SuisseID 3 Mai 2013, Delémont MATTHIEU LACHAT, Chef du Service de l informatique du Canton

Plus en détail

Cloud interne chez Orange et évolutions de la gouvernance IT. Laurent DI PIETRO Kathleen MILSTED

Cloud interne chez Orange et évolutions de la gouvernance IT. Laurent DI PIETRO Kathleen MILSTED Cloud interne chez Orange et évolutions de la gouvernance Laurent DI PIETRO Kathleen MILSTED Orange - quelques repères notre business des offres mobile, internet & fixe, et aux entreprises plus de 231

Plus en détail

10 ans de Simplif LLN 7 mai 2013. Atelier «Processus»

10 ans de Simplif LLN 7 mai 2013. Atelier «Processus» 10 ans de Simplif LLN 7 mai 2013 Atelier «Processus» Au programme La démarche processus: une approche qui a bien évolué en 10 ans Au SPW Au MFWB Focus sur les processus génériques Objectifs, concepts et

Plus en détail

Plan «Ensemble simplifions» 2010-2014. Les principales avancées

Plan «Ensemble simplifions» 2010-2014. Les principales avancées Plan «Ensemble simplifions» 2010-2014 Les principales avancées Bilan fin 2014 PES 2010-2014 - Bilan Table des matières 1. Introduction...4 2. La refonte du plan et ses avancées...5 3. Les gains de charges

Plus en détail

Gestion des accès et des identités

Gestion des accès et des identités Gestion des accès et des identités Laurent Patrigot Forum Navixia / 30 Septembre 2010 Agenda Présentation de l UER Problématique et Objectifs La solution Evidian IAM Questions L UER (Union Européenne de

Plus en détail

CERBERE V2: Guide pour l intégration

CERBERE V2: Guide pour l intégration Département : Concerne : Exploitation Projet CERBERE, Analyse détaillée Nos ref. : Vos ref. : Version: Description Ecrit par Revu par Date 00.90 Requis par le comité de pilotage du 6 avril 2011 Albert

Plus en détail

données à caractère personnel (ci-après LVP), en particulier les articles 31bis et 36bis ;

données à caractère personnel (ci-après LVP), en particulier les articles 31bis et 36bis ; 1/10 Comité sectoriel pour l'autorité Fédérale Délibération AF n 20/2013 du 27 juin 2013 Objet: demande d autorisation d accès à la base de données de la Direction pour l Immatriculation des Véhicules

Plus en détail

CIRCULAIRE N 3877 DU 08 FEVRIER 2012

CIRCULAIRE N 3877 DU 08 FEVRIER 2012 CIRCULAIRE N 3877 DU 08 FEVRIER 2012 Objet : Procédure d auto-enregistrement via carte d identité électronique pour accéder aux serveurs de la fédération Wallonie-Bruxelles. Réseaux : Fédération Wallonie-Bruxelles

Plus en détail

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015 La modernisation de la gestion publique au sein des Colloque des Agents Comptables 05 juin 2015 EPSCP Frédéric Dehan Directeur Général des Services Université de Strasbourg 1) Des éléments de contexte

Plus en détail

Le Programme de Dématérialisation de la Commande Publique gage de transparence et de bonne gouvernance

Le Programme de Dématérialisation de la Commande Publique gage de transparence et de bonne gouvernance Rabat, le 27 juin 2013 Le Programme de Dématérialisation de la Commande Publique gage de transparence et de bonne gouvernance M. Mohamed El Amine SEGHROUCHNI mohamed.seghrouchni@tgr.gov.ma Chef de la division

Plus en détail

Vu le rapport d auditorat de la Banque-carrefour reçu le 7 mars 2006;

Vu le rapport d auditorat de la Banque-carrefour reçu le 7 mars 2006; CSSS/06/052 1 DELIBERATION N 06/020 DU 18 AVRIL 2006 RELATIVE A LA DEMANDE D ACCES AUX REGISTRES BANQUE CARREFOUR DE LA SECURITE SOCIALE DANS LE CHEF DU SERVICE PUBLIC FEDERAL FINANCES DANS LE CADRE DE

Plus en détail

Les PGI. A l origine, un progiciel était un logiciel adapté aux besoins d un client.

Les PGI. A l origine, un progiciel était un logiciel adapté aux besoins d un client. Les PGI Les Progiciels de Gestion Intégrés sont devenus en quelques années une des pierres angulaire du SI de l organisation. Le Système d Information (SI) est composé de 3 domaines : - Organisationnel

Plus en détail

Plaquette présentation Coriolis 5.0. Coriolis 5.0. Plus moderne, plus complet, plus simple

Plaquette présentation Coriolis 5.0. Coriolis 5.0. Plus moderne, plus complet, plus simple Coriolis 5.0 Plus moderne, plus complet, plus simple Coriolis 5.0, qui est-ce? Coriolis 5.0 est le nom du projet de changement de version de V4 à V5 du logiciel Coriolis Finances Publiques. Voici sa carte

Plus en détail

Maîtrise Responsabilité Sécurité Contrôle 1

Maîtrise Responsabilité Sécurité Contrôle 1 Maîtrise Responsabilité Sécurité Contrôle 1 Roland Burgniard 2 GESTION DES IDENTITÉS GESTION DES DROITS D'ACCÈS Peuplement Propagation Utilisation DAC MAC RBAC TMAC ORBAC Maintien Dépeuplement * L authentification

Plus en détail

Hôpital performant et soins de qualité. La rencontre des extrêmes estelle

Hôpital performant et soins de qualité. La rencontre des extrêmes estelle Hôpital performant et soins de qualité. La rencontre des extrêmes estelle possible? 18 octobre 2012 Professeur Philippe KOLH CIO, Directeur du Service des Informations Médico-Economiques CHU de LIEGE Plan

Plus en détail

Comment sécuriser les communications vers des tiers et des établissements partenaires?

Comment sécuriser les communications vers des tiers et des établissements partenaires? Comment sécuriser les communications vers des tiers et des établissements partenaires? Olivier Mazade Responsable Réseaux Centre Hospitalier Universitaire de Clermont Ferrand Xavier Hameroux Directeur

Plus en détail

Vu la loi du 15 janvier 1990 relative à l institution et à l organisation d une Banque- Carrefour de la sécurité sociale, notamment l article 15 ;

Vu la loi du 15 janvier 1990 relative à l institution et à l organisation d une Banque- Carrefour de la sécurité sociale, notamment l article 15 ; CSSS/07/045 DÉLIBÉRATION N 07/018 DU 24 AVRIL 2007 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL À LA SOCIÉTÉ FLAMANDE DES TRANSPORTS DE LIJN EN VUE DE LA DISTRIBUTION D ABONNEMENTS À CERTAINES

Plus en détail

«Créer les conditions d un fonctionnement compétitif, durable et équilibré du marché des biens et services en Belgique.»

«Créer les conditions d un fonctionnement compétitif, durable et équilibré du marché des biens et services en Belgique.» Manuel BCE Select 1 2 «Créer les conditions d un fonctionnement compétitif, durable et équilibré du marché des biens et services en Belgique.» Table des matières Introduction... 4 1. Demande d accès...

Plus en détail

25 septembre 2007. Migration des accès au Registre national en protocole X.25 vers le protocole TCP/IP, pour les utilisateurs du Registre national

25 septembre 2007. Migration des accès au Registre national en protocole X.25 vers le protocole TCP/IP, pour les utilisateurs du Registre national 25 septembre 2007 Migration des accès au Registre national en protocole X.25 vers le protocole TCP/IP, pour les utilisateurs du Registre national Plan Introduction Les catégories d utilisateurs Migration

Plus en détail

PortWise Access Management Suite

PortWise Access Management Suite Créez un bureau virtuel pour vos employés, partenaires ou prestataires depuis n importe quel endroit et n importe quel appareil avec Portwise Access Manager et Authentication Server. Fournir des accès

Plus en détail

AirWatch prend en charge

AirWatch prend en charge AirWatch prend en charge Prise en charge d Office 365 par AirWatch L une des questions que de nombreux clients se posent récemment est «Comment Office 365 est-il pris en charge par AirWatch?» Beaucoup

Plus en détail

Club Automation : Journée Cyber Sécurité Intégration de la Cyber Sécurité : Enjeux et étapes. 03 Décembre 2013

Club Automation : Journée Cyber Sécurité Intégration de la Cyber Sécurité : Enjeux et étapes. 03 Décembre 2013 Club Automation : Journée Cyber Sécurité Intégration de la Cyber Sécurité : Enjeux et étapes 03 Décembre 2013 2 HIDD Harmonisation des Infrastructures Système Informatique Industrielle et de Gestion Etude

Plus en détail

La solution IdéoSanté une suite Web 2.0

La solution IdéoSanté une suite Web 2.0 La solution IdéoSanté une suite Web 2.0 SQLI et la santé : Une Histoire Des engagements dans la durée Etapes clés de l industrialisation de la suite Idéo santé Conseil SIS MOA, Urbanisation Réseaux de

Plus en détail

Mettre en oeuvre l authentification forte. Alain ROUX Consultant sécurité

Mettre en oeuvre l authentification forte. Alain ROUX Consultant sécurité Mettre en oeuvre l authentification forte au sein d une banque d investissement Alain ROUX Consultant sécurité GS Days Présentation EdelWeb Décembre 2009 Agenda Présentation d EdelWeb Contexte Les solutions

Plus en détail

SOLUTIONS PENTAHO COMMUNAUTÉ PENTAHO ET COMPARAISON DES PRODUITS COMMERCIAUX. Open Source Standard Professionnel Entreprise FONCTIONNALITÉ

SOLUTIONS PENTAHO COMMUNAUTÉ PENTAHO ET COMPARAISON DES PRODUITS COMMERCIAUX. Open Source Standard Professionnel Entreprise FONCTIONNALITÉ SOLUTIONS PENTAHO COMMUNAUTÉ PENTAHO ET COMPARAISON DES PRODUITS COMMERCIAUX Création de rapports d entreprise Pour les développeurs de rapports Rapports d entreprise d une extrême précision complet Création

Plus en détail

S E ID A T E S E IM R P Logement

S E ID A T E S E IM R P Logement Logement PRIMES ET AIDES Un logement sain, pour vous, c est important! Pour la Région wallonne aussi. Remplacer la toiture, les menuiseries extérieures ou le plancher, rendre l électricité conforme, éliminer

Plus en détail

Référence Etnic Architecture des applications

Référence Etnic Architecture des applications Référence Etnic Architecture des applications Table des matières 1. Introduction... 2 2. Architecture... 2 2.1 Démarche générale... 2 2.2 Modèle d architecture... 3 2.3 Découpe d une architecture applicative...

Plus en détail

données à caractère personnel (ci-après LVP), en particulier les articles 31bis et 36bis ;

données à caractère personnel (ci-après LVP), en particulier les articles 31bis et 36bis ; 1/7 Comité sectoriel pour l'autorité Fédérale Délibération AF n 25/2015 du 1 er octobre 2015 Objet: demande d'autorisation émanant de la Société Wallonne du Crédit Social de se voir communiquer de manière

Plus en détail

SOLWATT. Bilan des énergies renouvelables en Région wallonne. Bilan des énergies renouvelables en Région wallonne

SOLWATT. Bilan des énergies renouvelables en Région wallonne. Bilan des énergies renouvelables en Région wallonne Bilan des énergies renouvelables en SOLWATT Programme du Ministre André Antoine pour développer le solaire photovoltaique En L Europe a fixé l objectif d électricité renouvelable pour la Belgique à 6 %

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE. PLAN D ACTIONS POUR LA SECURITE DU SYSTEME FERROVIAIRE 9 septembre 2014

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE. PLAN D ACTIONS POUR LA SECURITE DU SYSTEME FERROVIAIRE 9 septembre 2014 MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE PLAN D ACTIONS POUR LA SECURITE DU SYSTEME FERROVIAIRE 9 septembre 2014 La sécurité ferroviaire demande de réinterroger périodiquement

Plus en détail

Le service de messagerie collaborative de RENATER. Laurent Gydé (Laurent.Gyde@renater.fr)

Le service de messagerie collaborative de RENATER. Laurent Gydé (Laurent.Gyde@renater.fr) Le service de messagerie collaborative de RENATER Laurent Gydé (Laurent.Gyde@renater.fr) 1 Agenda La genèse Les hypothèses Le service cible Les étapes de la première tranche 2 Le groupe de consultation

Plus en détail

La GRC en temps de crise, difficile équilibre entre sentiment de sécurité et réduction des coûts

<Insert Picture Here> La GRC en temps de crise, difficile équilibre entre sentiment de sécurité et réduction des coûts La GRC en temps de crise, difficile équilibre entre sentiment de sécurité et réduction des coûts Christophe Bonenfant Cyril Gollain La GRC en période de croissance Gouvernance Gestion

Plus en détail

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE HONNEUR FRATERNITE JUSTICE INSPECTION GENERALE D'ÉTAT TERMES DE REFERENCE

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE HONNEUR FRATERNITE JUSTICE INSPECTION GENERALE D'ÉTAT TERMES DE REFERENCE REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE HONNEUR FRATERNITE JUSTICE INSPECTION GENERALE D'ÉTAT TERMES DE REFERENCE POUR LA MISE EN PLACE D UN SYSTEME DE GESTION DES MISSIONS DE L IGE Liste des abréviations IGE

Plus en détail

La dématérialisation en actes! Qu est-ce que Dém Act? Pourquoi Dém Act? En pratique Calendrier Des académies ont testé

La dématérialisation en actes! Qu est-ce que Dém Act? Pourquoi Dém Act? En pratique Calendrier Des académies ont testé La dématérialisation en actes! Qu est-ce que Dém Act? Pourquoi Dém Act? En pratique Calendrier Des académies ont testé Qu est-ce que Dem Act? Pourquoi Dem Act? Dém Act est une application innovante destinée

Plus en détail

Evidian Secure Access Manager Standard Edition

Evidian Secure Access Manager Standard Edition Evidian Secure Access Manager Standard Edition LDAP SSO un contrôle d accès modulaire et extensible - V 1.1 Par Dominique Castan dominique.castan@evidian.com et Michel Bastien michel.bastien@evidian.com

Plus en détail

Circulaire n 4363 du 20/03/2013

Circulaire n 4363 du 20/03/2013 Circulaire n 4363 du 20/03/2013 ADRESSES MAILS ADMINISTRATIVES DES ÉCOLES ET DES POUVOIRS ORGANISATEURS Cette circulaire modifie la circulaire 4274 du 21 janvier 2013. Réseaux et niveaux concernés Destinataires

Plus en détail

Communiqué de lancement. Sage 100 Entreprise Edition Etendue Module CRM inclus

Communiqué de lancement. Sage 100 Entreprise Edition Etendue Module CRM inclus Sage 100 Entreprise Edition Etendue Module CRM inclus Disponibilité commerciale 3 Mars 2010 Nouveauté produit! 1 1 Sommaire I. Descriptif de l offre ------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

GED, dématérialisation du courrier. Quelles solutions et quelle valeur ajoutée?

GED, dématérialisation du courrier. Quelles solutions et quelle valeur ajoutée? GED, dématérialisation du courrier Quelles solutions et quelle valeur ajoutée? Jeudi 2 avril 2015 Rencontre 2 avril 2015 GED, dématérialisation du courrier : Quelles solutions et quelle valeur ajoutée?

Plus en détail

AGILITE DIGITAL RESPONSIVE DESIGN PERSONNALISATION OPTIMISATION DES PROCESSUS INDICATEURS DE ROI EFFICIENCE TRANSFORMATION HR ENGINE DATA

AGILITE DIGITAL RESPONSIVE DESIGN PERSONNALISATION OPTIMISATION DES PROCESSUS INDICATEURS DE ROI EFFICIENCE TRANSFORMATION HR ENGINE DATA AGILITE DIGITAL RESPONSIVE DESIGN PERSONNALISATION OPTIMISATION DES PROCESSUS INDICATEURS DE ROI EFFICIENCE TRANSFORMATION HR ENGINE DATA VISUALISATION CLOUD SOCIAL HR INNOVATION 1 PRÉSENTATION GLOBALE

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» CSSS/09/019 DELIBERATION N 09/016 DU 7 AVRIL 2009 RELATIVE A LA CONSULTATION PAR LES INSPECTEURS SOCIAUX DE L INSPECTION

Plus en détail

Carte TOOAL v1.0. Fonctions de sécurité

Carte TOOAL v1.0. Fonctions de sécurité Carte TOOAL v1.0 Fonctions de sécurité Mediscs Société créée : 2004 Labellisée OSEO-ANVAR -> DMP Stockage des données sur une CD-RW Brevet d auto-gravure Vers les systèmes d authentification Dispositif

Plus en détail

Centrales de marchés expérience(s) de la Dgt2

Centrales de marchés expérience(s) de la Dgt2 Centrales de marchés expérience(s) de la Dgt2 14 05 2013 2 3 Introduction Intérêts et objectifs Références légales Principaux marchés "mobiliers" Marchés "TIC" 4 La centrale de marchés a un objet global,

Plus en détail

SPF Finances Programme PSMC

SPF Finances Programme PSMC SPF Finances Programme PSMC Security & Control V3.0 Présenté pour validation aux experts ICT, à l équipe de projet et au Comité de Pilotage du 16/06/2004 Pré-étude Programme PSMC Table des matières Page.

Plus en détail

Private Search. Manuel de l utilisateur Introduire et adapter ses données. 10/04/2014 v 2.00

Private Search. Manuel de l utilisateur Introduire et adapter ses données. 10/04/2014 v 2.00 Private Search Manuel de l utilisateur Introduire et adapter ses données 10/04/2014 v 2.00 1 Préambule Ce manuel reprend toutes les actions autorisées dans l application BCE (Banque-Carrefour des Entreprises)

Plus en détail

Symposium e-gov Lausanne 3 mai 2012 Vision politique de la cyberadministration

Symposium e-gov Lausanne 3 mai 2012 Vision politique de la cyberadministration Symposium e-gov Lausanne 3 mai 2012 Vision politique de la cyberadministration François Marthaler Conseiller d Etat VD Chef du Département des infrastructures Contenu u Objectifs et opportunités de la

Plus en détail

Le système de caisse enregistreuse (SCE) dans l horeca. Information destinée aux producteurs, importateurs et distributeurs

Le système de caisse enregistreuse (SCE) dans l horeca. Information destinée aux producteurs, importateurs et distributeurs L UNION FAIT LA FORCE Le système de caisse enregistreuse (SCE) dans l horeca Information destinée aux producteurs, importateurs et distributeurs www.systemedecaisseenregistreuse.be - 2014 - Service Public

Plus en détail

Le rôle du Service Public de Wallonie

Le rôle du Service Public de Wallonie La nouvelle réglementation wallonne pour les services de taxis et de location de voitures avec chauffeur Le rôle du Service Public de Wallonie SPW- DGO2 - Direction du Transport de personnes Florence Wathelet

Plus en détail

L accès sécurisé. aux données. médicales

L accès sécurisé. aux données. médicales L accès sécurisé aux données médicales Le décret confidentialité N 2007-960 du 15 mai 2007 La responsabilité personnelle des chefs d établissement et des médecins vis-à-vis de la confidentialité des données

Plus en détail

CAPACITÉS INFORMATIQUES

CAPACITÉS INFORMATIQUES O5 CAPACITÉS INFORMATIQUES 5.1. Comment le «métier» de notre Service ICT est-il structuré? 5.1.1. Recherche, conseil, élaboration d études d opportunité et de faisabilité de services et solutions TIC Afin

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUILLET 2011

Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUILLET 2011 Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUILLET 2011 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france REFONTE DU SYSTEME D INFORMATION DE L UNITE LYCEES : LANCEMENT

Plus en détail

Réflexions sur les CPAS wallons en matière de sécurité informatique

Réflexions sur les CPAS wallons en matière de sécurité informatique Réflexions sur les CPAS wallons en matière de sécurité informatique 262 CPAS wallons 252 conseillers différents 11%* de CPAS ont un conseiller avec connaissance informatique 3%* de CPAS peuvent faire appel

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» CSSS/08/173 DELIBERATION N 08/058 DU 7 OCTOBRE 2008 RELATIVE A LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL PAR LA

Plus en détail

les GDT dans le Système d Information informatisé Muriel Pinel Laurent Tabourot

les GDT dans le Système d Information informatisé Muriel Pinel Laurent Tabourot les GDT dans le Système d Information informatisé Muriel Pinel Laurent Tabourot Introduction Le Système d Information Les fonctions du SI Un système d information collecte diffuse, transforme et stocke

Plus en détail

avance avec LiberAccés

avance avec LiberAccés L administration électronique territoriale to e libre avance avec LiberAccés Xavier ROCQ Directeur des Systèmes et Technologies de l Information Administrateur G.I.E. Acteurs de LiberAccés 1 Préambule

Plus en détail

I. Descriptif de l offre. L offre Sage 100 Entreprise Edition Entreprise

I. Descriptif de l offre. L offre Sage 100 Entreprise Edition Entreprise I. Descriptif de l offre L offre Sage 100 Entreprise Edition Entreprise Sage 100 Entreprise Edition Etendue est une offre en accès full web. En complément d une utilisation traditionnelle de Sage 100 Entreprise,

Plus en détail

Gestion des utilisateurs et Entreprise Etendue

Gestion des utilisateurs et Entreprise Etendue Gestion des utilisateurs et Entreprise Etendue Laurent Ruyssen 6 rue Beaubourg - 75004 PARIS T 1 44 59 93 00 F 1 44 59 93 09 yphise@yphise.com - http://yphise.fr GUEE0009-1 Agenda Entreprise Etendue Mission

Plus en détail

tech days AMBIENT INTELLIGENCE

tech days AMBIENT INTELLIGENCE tech days 2015 AMBIENT INTELLIGENCE techdays.microsoft.fr techdays.microsoft.fr Time To Market Demande croissante des métiers de réduire le délai de mise sur le marché Immédiateté Ergonomie, rapidité et

Plus en détail

Gestion En Ligne Entreprise

Gestion En Ligne Entreprise Gestion En Ligne Entreprise Pilotez votre entreprise en temps réel Pilote Développement Eurl Société au capital de 500 Siret : 527 993 919 00010 RCS Metz B 527 993 919 Déclaration d'activité pour la formation

Plus en détail

CIRCULAIRE N 2505 DU 15/10/2008

CIRCULAIRE N 2505 DU 15/10/2008 CIRCULAIRE N 2505 DU 15/10/2008 CIRCULAIRE Informative Administrative Projet OBJET ENVOI DES DONNEES RELATIVES AU INSCRIPTIONS DES ELEVES VIA INTERNET DESTINATAIRE Direction Fondamental ordinaire (mat/prim)

Plus en détail

Introduction. Avantages comparatifs de l Algérie. Encouragement à l investissement. Nouvelles règles applicables aux IDE

Introduction. Avantages comparatifs de l Algérie. Encouragement à l investissement. Nouvelles règles applicables aux IDE Introduction Avantages comparatifs de l Algérie Encouragement à l investissement Nouvelles règles applicables aux IDE Présentation de l A.N.D.I Créée dans le cadre des réformes de première génération engagées

Plus en détail

Aides financières pour travaux économiseurs d énergie Nouveautés 2012

Aides financières pour travaux économiseurs d énergie Nouveautés 2012 Aides financières pour travaux économiseurs d énergie Nouveautés 2012 Avec la mise en place de notre nouveau gouvernement, certains changements ont été effectués, notamment en ce qui concerne les aides

Plus en détail

Source administrative

Source administrative SPF Economie, PME, Classes moyennes et Energie Source administrative BCE : Banque-carrefour des Entreprises Informations générales La Banque-Carrefour des Entreprises est un registre créé au sein du Service

Plus en détail

Vu la demande du Centre d Informatique pour la Région Bruxelloise, en abrégé CIRB (ci-après le «CIRB» ou le «demandeur») reçue le 03/02/2015 ;

Vu la demande du Centre d Informatique pour la Région Bruxelloise, en abrégé CIRB (ci-après le «CIRB» ou le «demandeur») reçue le 03/02/2015 ; 1/9 Comité sectoriel pour l'autorité Fédérale Délibération AF n 15/2015 du 23 avril 2015 Objet: demande d autorisation du Centre d Informatique pour la Région Bruxelloise (CIRB) pour l obtention par voie

Plus en détail

Résumé CONCEPTEUR, INTEGRATEUR, OPERATEUR DE SYSTEMES CRITIQUES

Résumé CONCEPTEUR, INTEGRATEUR, OPERATEUR DE SYSTEMES CRITIQUES Aristote ----- Cloud Interopérabilité Retour d'expérience L A F O R C E D E L I N N O V A T I O N Résumé Les systèmes d'information logistique (SIL) sont des outils qui amènent des gains de productivité

Plus en détail

Fédération d identité territoriale

Fédération d identité territoriale Novembre 2010 Fédération d identité territoriale Illustration de la 1ère implémentation en France au sein d un ENT du second degré LES INTERVENANTS Alexis LACHKEVITCH Directeur de l offre ENT Responsable

Plus en détail

Les services de l administration en ligne

Les services de l administration en ligne Premier Ministère Unité de l Administration Electronique Les services de l administration en ligne par Khaled SELLAMI, Directeur Général de l Unité de l Administration Electronique Les systèmes d information

Plus en détail

Solutions Microsoft Identity and Access

Solutions Microsoft Identity and Access Solutions Microsoft Identity and Access 2 Solutions Microsoft Identity and Access Microsoft Identity and Access (IDA) permet aux entreprises d améliorer leur efficacité et leurs connexions internes et

Plus en détail

«La DGO Pouvoirs locaux, Action sociale et Santé se simplifie. Tout bénéficie pour ses partenaires». Sylvie MARIQUE Directrice générale

«La DGO Pouvoirs locaux, Action sociale et Santé se simplifie. Tout bénéficie pour ses partenaires». Sylvie MARIQUE Directrice générale «La DGO Pouvoirs locaux, Action sociale et Santé se simplifie. Tout bénéficie pour ses partenaires». Sylvie MARIQUE Directrice générale 1 La DGO 5 Direction créée le 1 er août 2008 issue de la fusion de

Plus en détail

La carte d achat, c est quoi ça?

La carte d achat, c est quoi ça? La, c est quoi ça? C est un outil mis à disposition des structures publiques et privées qui modifie et simplifie l acte d approvisionnement : C est une carte bancaire nominative et sécurisée qui permet

Plus en détail

Problématique, Constats

Problématique, Constats Problématique, Constats Réactivité de la DSI pour les projets numériques consommateurs Contraintes de temps et de coûts Forte pression des métiers Compétitivité des sociétés externes Décalage de démarrage

Plus en détail

La formation en solaire photovoltaïque

La formation en solaire photovoltaïque La formation en solaire photovoltaïque Le plan Solwatt en pratique Moulins de Beez, 27 février 2008 G. Debroux Historique de la formation solaire PV Centre de compétence FOREM Formation Environnement :

Plus en détail

Solution myconstruction@augustareeves Descriptif Fonctionnel

Solution myconstruction@augustareeves Descriptif Fonctionnel Solution myconstruction@augustareeves Descriptif Fonctionnel Agenda 1 Introduction 2 Les enjeux métiers 3 La solution fonctionnelle et technique 4 L approche marché 5 Les références 01 Présentation myconstruction@augustareeves.fr

Plus en détail

Didier Perrot Olivier Perroquin In-Webo Technologies

Didier Perrot Olivier Perroquin In-Webo Technologies Comment accéder concrètement, simplement et sans investissement aux bénéfices de l'authentification forte pour vos applications SI ou métier, Cloud, mobile ou web Didier Perrot Olivier Perroquin In-Webo

Plus en détail

Royaume du Maroc. Simpl-TVA. E-service de télédéclaration et de télépaiement de la TVA. 20 juin 2006. 20 juin 2006

Royaume du Maroc. Simpl-TVA. E-service de télédéclaration et de télépaiement de la TVA. 20 juin 2006. 20 juin 2006 20 juin 2006 Royaume du Maroc Sécurité du Simpl-TVA E-service de télédéclaration et de télépaiement de la TVA 20 juin 2006 Agenda Introduction Sécurité mise en place 2 Projet Simpl: Guichet électronique

Plus en détail

Natixis. SNOW Présentation du projet 18/06/2013. Projet Service Now

Natixis. SNOW Présentation du projet 18/06/2013. Projet Service Now Natixis SNOW Présentation du projet 18/06/2013 Projet Service Now Sommaire 1. Introduction Présentation de Natixis Quelques chiffres 2. Informations générales sur le projet Les objectifs Le choix de la

Plus en détail