Les femmes s engagent

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les femmes s engagent"

Transcription

1 Sous le haut patronage du Président de la République Française COLLOQUE - Union pour la Méditerranée - Les femmes s engagent JEUDI 9 JUILLET 2009 PALAIS DE L UNESCO, SALLE XII

2 Association Terrafemina, 97 rue de Lille Paris 2

3 COLLOQUE - Union pour la Méditerranée - Les femmes s engagent JEUDI 9 JUILLET 2009 UNESCO, SALLE XII 3

4 PREFACE Créée en mai 2008, Terrafemina est une association loi 1901 dont la mission est d organiser et d accompagner des manifestations consacrées aux femmes, à leur situation et à leurs problématiques. Elle conçoit ainsi son engagement dans la durée et sur le terrain de l action. Les femmes sont aujourd hui plus que jamais une force avec laquelle il faut compter et un formidable gisement de projets et de propositions pour contribuer à faire que l Union méditerranéenne que nous appelons de nos vœux, ses valeurs, les enjeux qu elle porte, les projets qui en émergeront deviennent une réalité tangible et durable. Forte de ce constat, et pour que les femmes ne soient pas les grandes oubliées du projet de l Union pour la Méditerranée, Terrafemina s est donnée une série d objectifs: Faire vivre un espace de rencontres dans lequel les femmes des deux rives pourront construire des solidarités effectives et réciproques et des projets pour l accès aux droits de toutes les femmes autour du pourtour de la Méditerranée. Renforcer la place des femmes dans ces pays, leur rôle dans l'émergence d'une identité commune, et leur implication de plus en plus forte dans l'économie. Relayer, soutenir et encourager des initiatives qui contribuent à la promotion des valeurs qu elle défend : le respect, l écoute, l entraide et l esprit de transmission, des valeurs diffusées et promues en particulier à travers le site 1. L Association Terrafemina, malgré son jeune âge, a tissé de nombreux réseaux et ce à partir du premier colloque de juillet 2008 «Femmes trait d union de la Méditerranée». Des dîners-débats thématiques mensuels, animés par d éminentes personnalités du monde politique, universitaire, diplomatique et autre et qui ont également fortement contribué à cette dynamique d échange et de réflexion. Le deuxième colloque du 9 juillet 2009 porte sur le thème «Union pour la Méditerranée : les femmes s engagent». Ce colloque est une opportunité de rassemblement et de partage entre les femmes et les hommes des deux rives de la Méditerranée ainsi qu entre toutes celles et tous ceux qui, de par le monde, se reconnaissent dans les ambitions de l Association Terrafemina. A cette occasion, des thématiques pertinentes telles que les droits des femmes, l environnement, l éducation, l entrepreneuriat, la culture, et l incontournable apport de la philosophie seront débattues. La réflexion initiée au cours de cette journée se poursuivra bien sûr, dans le temps et dans l espace, à travers des projets concrets qui incarneront l engagement des femmes méditerranéennes et leur rôle phare dans l édification de la paix et de la solidarité. Que ce moment soit donc celui du partage, de l émulation et de la créativité! 1 Le site mettra en ligne un compte rendu du colloque du 9 juillet 2009 Véronique Morali Présidente de l Association Terrafemina Le 9 juillet

5 COLLOQUE - Union pour la Méditerranée - Les femmes s engagent JEUDI 9 JUILLET 2009 UNESCO Salle XII Programme 8h30 Accueil et enregistrement des participants Café de bienvenue OUVERTURE OFFICIELLE 9h00 9h30 Allocution de Monsieur Pierre Sané Sous-directeur général pour les Sciences sociales et humaines (UNESCO) Message de Monsieur Xavier Darcos Ministre du Travail, des Relations sociales, de la Famille, de la Solidarité et de la Ville Allocution de Madame Véronique Morali Présidente de Terrafemina Les droits des femmes dans l Union pour la Méditerranée : Statu quo, reculs ou avancées? MATIN 9h30 10h40 Table ronde Nouveaux modes d expression du «féminisme» dans l Union pour la Méditerranée Modératrice : Véronique Forge (Journaliste, Direct 8) Intervenantes: Wassyla Tamzali (Ecrivain), Fawzia Zouari (Journaliste et écrivain), Christina Scharff (Chercheur - London School of Economics) 10h40 11h50 Table ronde Enjeux et perspectives pour l éducation des jeunes femmes Modératrice : Valérie Hoffenberg (Conseiller de Paris, chargée de l enseignement supérieur et de la vie étudiante) Intervenantes: Nathalie Pilhes (Responsable «femmes» à la Mission Union pour la Méditerranée de la Présidence de la République), Ghania Khelifi (Journaliste), Rachida Belliard (Rapporteur de l Initiative de développement humain marocaine) Interprétation simultanée français anglais

6 11h50 13h00 Table ronde L Entrepreneuriat : la clé de l émancipation? Modératrice : Véronique Forge (Journaliste, Direct 8) Intervenants: Françoise Holder (Administrateur du Groupe Holder), Albert Ollivier (Caisse des Dépôts et Consignations), Sana Fathallah Ghenima (PDG de l entreprise Sanabil Med), Bouchra Amari (Directrice générale, Altitudes Voyages), Fadia Otte (Entrepreneuse et Designer) Déjeuner libre 13h00 14h30 APRES-MIDI 14h30 15h40 Intervention de Laurent Vigier, Directeur des affaires européennes et internationales du Groupe Caisse des Dépôts Table ronde Environnement et Méditerranée : les femmes à l avant-garde? Modératrices : Isabelle Juppé & Nathalie Delapalme Intervenantes: Geneviève Férone (Directrice du développement durable de Veolia), Monia Braham (Conseillère des services publics - Ministère de l environnement de Tunisie), Claire-Anne Reix (Présidente par délégation du pôle de compétitivité, Risques - Thales Alenia Space), Nouzha Alaoui (Secrétaire générale de la Fondation Mohamed VI pour la protection de l environnement) 15h40 16h50 Table ronde Philosophie et Cités méditerranéennes : Emprunts & Empreintes Modératrice: Moufida Goucha (UNESCO) Intervenants: Monique Canto-Sperber (Directrice de l Ecole Normale Supérieure), Abdennour Bidar (Philosophe), Ali Benmakhlouf (Philosophe) 16h50 18h00 Table ronde Une image vaut mille mots Modératrice : Hakima Fassi-Fihri (Universitaire-Chercheur) Intervenants: Yamina Benguigui (Réalisatrice), Mónica Sánchez-Robles (Photographe), Izza Génini (Réalisatrice), David Adika (Photographe), Leila Ghandi (Photographe) 18h00 CLOTURE DU COLLOQUE Interprétation simultanée français anglais 6

7 Table ronde Nouveaux modes d expression du «féminisme» dans l Union pour la Méditerranée La question des nouveaux modes d expression du féminisme dans l Union pour la Méditerranée pose la question de ses modes d expressions actuels au sein des deux rives de la Méditerranée. Dans une première partie, nous nous interrogerons sur les contours d'un féminisme arabe et sur les causes de son échec relatif. Comment lui redonner un nouveau souffle et inscrire cette démarche dans le projet d Union pour la Méditerranée, telles sont les quelques questions que nous aborderons avec Wassyla Tamzali. Puis dans une seconde partie, Fawzia Zouari nous invitera à réfléchir au concept de Féminisme Méditerranéen qu elle appelle de ses vœux et qui se veut la recherche d un point d équilibre entre les apports des féministes du nord et la prise en compte d un contexte méditerranéen. Ces deux interventions nous permettrons de mettre à jour les enjeux qui attendent les femmes des deux rives de la Méditerranée et d identifier les voies à suivre. Enfin, pour aller plus loin, nous questionnerons cette notion même de féminisme avec Christina Scharff. En effet, le concept fait débat au sein des sociétés de la rive nord et notamment auprès des jeunes générations de femmes qui ont certes intégré les acquis des mouvements féministes des années 70, mais ne s identifient pas aux nouveaux combats. C est tout le débat post-féministe actuel. Modératrice Véronique Forge (France), Journaliste, Direct 8 Intervenantes Wassyla Tamzali (Algérie), Ecrivain. Fawzia Zouari (Tunisie), Journaliste et écrivain. Christina Scharff (Royaume-Uni), Chercheur - London School of Economics. 7

8 TABLE RONDE NOUVEAUX MODES D EXPRESSION DU «FEMINISME» DANS L UNION POUR LA MEDITERRANEE NOTICES BIOGRAPHIQUES MODERATRICE VERONIQUE FORGE (France) Notice biographique. Après des études à Sciences-PO (Paris), un Master de média et communication à la London School of Economics (LSE) et un Master de Marketing à l'escp- EAP, Véronique Forge a débuté sa carrière professionnelle dans la publicité (BBDO Corporate) avant de s'orienter vers le marketing (J&J). Changement de cap en 2005 avec son arrivée au sein du Groupe Bolloré et de la Chaîne Direct 8. Elle anime aujourd'hui Femmes d'exception sur cette même chaîne. INTERVENANTES CHRISTINA SCHARFF (Royaume-Uni) Notice biographique. Actuellement doctorante au sein du Gender Institute à la London School of Economics, Christina Scharff est spécialisée dans le domaine des études du genre, études culturelles et sociologie. Ses recherches se font dans l interdisciplinarité et explorent les thèmes du post-féminisme, du néolibéralisme et de la différence à travers une perspective critique et internationale. Elle est l auteur de nombreux ouvrages et articles, et coédite actuellement l ouvrage New Femininities: Postfeminism, Neoliberalism and Identity (Palgrave Macmillan, 2010) avec Rosalind Gill (Open University, Royaume-Uni). Avant ses recherches doctorales, Christina Scharff a suivi le programme de Master (MSc) en Culture et société à London School of Economics (Royaume-Uni). Elle a obtenu sa Licence en Sciences politique et en sociologie à l Université de York (Royaume-Uni) et à l Université de Californie à Berkeley (Etats-Unis). FAWZIA ZOUARI (Tunisie) Notice biographique. Fawzia Zouari est d origine tunisienne et vit à Paris depuis Docteur en littérature comparée, elle a travaillé à l Institut du monde arabe et présidé le Cercle des Intellectuels Maghrébins. Écrivain et journaliste à Jeune Afrique, elle a publié sept livres. Parmi ceux-ci, La Retournée (éditions Ramsay) a obtenu le prix spécial de la Francophonie en 2003 tandis que La Deuxième Épouse (Ramsay, 2006) a reçu en 2007 le Comar d or, la principale distinction littéraire en Tunisie. Son dernier ouvrage est paru en 2009 et s intitule «J ai épousé un français» (éditions du Rocher). 8

9 WASSYLA TAMZALI (Algérie) Notice biographique. Née en Algérie en 1941, Wassyla Tamzali a exercé de 1966 à 1977 le métier d avocat à la Cour d Alger et a mené parallèlement des activités journalistiques et culturelles. Rédactrice en chef du premier hebdomadaire maghrébin libre «contact» ( ), elle est auteur d un livre (1975) sur le cinéma maghrébin qui est un plaidoyer pour la liberté d expression «En attendant Omar Guetlato», et un ouvrage d art sur la parure des femmes berbères Abzim, un hommage à la créativité des femmes de son pays (1986). En 1979, elle rejoint la fonction publique internationale à l UNESCO où elle est chargée du programme sur les violations des droits des femmes au sein de la division des Droits de l Homme et de la Paix, et entre autres questions, des dossiers sur l égalité en droit des femmes et des hommes et de la violence contre les femmes Son rôle dans la lutte des femmes originaires des pays de culture islamique, ainsi que dans la lutte contre la prostitution et le trafic des femmes est reconnue tant par le monde associatif que par les décideurs. En 1989 elle rejoint le Front des Forces Socialistes et occupe des fonctions dans les instances dirigeantes de ce parti. En 1991, dans le cadre de la préparation de la 4 ème Conférence mondiale des femmes des Nations Unies de Beijing, elle organise la participation de l UNESCO au Forum des ONG s de cette conférence. Elle conduit les activités portant sur la lutte contre l exploitation sexuelle des femmes, le Parlement des Femmes dans les pays islamiques, les violences contre les femmes algériennes dans le cadre de la guerre civile que connaît le pays, etc. En 1992, elle est membre fondateur du Collectif Maghreb Egalité. Dès 1992, elle participe au mouvement des femmes balkaniques pour la paix et le respect des différentes cultures dans la région Elle apporte son appui et son aide à toutes les initiatives entreprises par l Association inter-balkaniques des femmes pour la paix, et contribue à l ouverture du Centre UNESCO pour les Femmes pour la Paix dans les Balkans à Thessaloniki (Grèce). En 1995, elle est chargée de rédiger le rapport de l UNESCO sur «le viol comme arme de guerre, eu égard à la situation en Bosnie-Herzégovine», qui a été présenté à la 4 ème Conférence Mondiale des Femmes à Beijing, et elle entreprend dans ce pays de nombreuses missions pour le respect de la pluralité culturelle, l aide aux victimes et la lutte pour les reconnaissances et le respect des droits de l homme. En 1996, elle est nommée Directrice du Programme de l UNESCO pour la Promotion de la condition des femmes de la Méditerranée. A ce titre, elle engage de nombreuses activités concernant l égalité et la participation des femmes des pays du sud. La coopération transméditerranéenne au bénéfice des femmes est l axe principal de ce programme. Elle crée ainsi le Forum des Femmes de la Méditerranée, le Festival de Thessalonique Femmes créatrices deux mers : la mer Noire et la mer Méditerranée, le Réseau des Villes «Les Plazzas Méditerranéennes pour les femmes et la Paix» (l organisation de concours d architecture ouverts aux femmes), et elle lance un programme inter-universitaire sur l histoire méditerranéenne des femmes. En 1999, lors de la commémoration du X ème anniversaire de la Conférence Globale organisée contre l exploitation sexuelle mondiale à Dhaka, Bangladesh, elle reçoit le Lifetime Achievement Award d Aurora Javate de Dios, Présidente - Board of Directors de COALITION contre le Trafic des Femmes. En 1999, elle est citée au grade de Chevalier dans l Ordre National du Mérite par le Premier Ministre de la République française, Lionel Jospin. Titulaire du Doctorat Honoris Causa l Université Libre de Bruxelles. Vice présidente du Forum international des Femmes de la Méditerranée, créatrice et co-animatrice du Circulo mediterranéo (2001), de Madrid, Espagne ; membre du Réseau Euro méditerranéen des droits de l homme, lauréate du prix du Centre Pio Manzu pour son engagement et sa persévérance dans la lutte des femmes et le dialogue culturel (Italie, Rimini), Responsable des actions société civile et communication de la Fondation Mediterraneo, Naples, Italie, Directrice exécutive du Collectif Maghreb Égalité (2006). Wassyla Tamzali est auteur de nombreux ouvrages : Janvier 2007 : «Le père», édition Chèvre feuille Étoilé. Livre collectif. (des filles parlent de leur père). Mars 2007 : «Abzim», Ed Alpha, Algérie 2007 en arabe, et réimpression de la version française ; Septembre 2007 : «Une éducation algérienne, de la révolution à la décennie noire» Ed. Gallimard. Octobre 2007 : Sur la liste de la sélection du prix Médicis essai. ; Janvier 2008, sur la liste des sélections du Prix Bel Ami ; Mars 2008 : Prix Essai 2008 France télévision. Avril 2008 : elle est citée au grade de Chevalier de la Légion d Honneur. 9

10 Table ronde Enjeux et perspectives pour l éducation des jeunes femmes Après avoir dressé un état des lieux de l éducation dans les différents pays de la Méditerranée, ainsi qu un panorama des challenges en la matière, cette table ronde mettra en lumière les résultats d une grande enquête lancée en février 2009 sur les jeunes femmes méditerranéennes, intitulée: «Femmes: avoir 20 ans en Méditerranée». Cette enquête a été menée auprès de jeunes femmes de tous les pays de la Méditerranée, du nord comme du sud. Elle souligne les divisions entre ces jeunes femmes, mais également ce qui les unit : l amour, l espoir, le rêve. Le débat s intéressera ensuite au cas spécifique du Maroc, qui a lancé une grande campagne d évaluation de la condition des femmes, notamment en matière d éducation, et cherche à mettre en place des dispositifs pour pallier aux différents manques révélés, conscient que le développement du pays ne pourra se faire sans les femmes. Au cours du débat, il sera demandé aux intervenantes de proposer des solutions concrètes qui permettraient d améliorer les conditions d éducation ou de vie des jeunes femmes de la Méditerranée, afin qu elles puissent entrevoir un avenir encore plus rempli de promesses. Modératrice Valérie Hoffenberg (France), Conseiller de Paris, chargée de l enseignement supérieur et de la vie étudiante Intervenantes Nathalie Pilhes (France), Responsable «femmes» à la Mission Union pour la Méditerranée de la Présidence de la République Ghania Khelifi (Algérie), Journaliste Rachida Belliard (Maroc), Rapporteur de l Initiative de développement humain marocaine 10

11 TABLE RONDE ENJEUX ET PERSPECTIVES POUR L EDUCATION DES JEUNES FEMMES RESUMES & NOTICES BIOGRAPHIQUES MODERATRICE VALERIE HOFFENBERG (France) est Conseiller de Paris, en charge de l enseignement supérieur et de la vie étudiante, Directrice de l American Jewish Committee (France) et Présidente du Collectif Urgence Dialogue. Elle est également représentante du Président de la République pour les projets économiques au Moyen-Orient, et notamment pour le projet de parc industriel franco-palestinien de Bethléem. Elle est également membre du board du projet de canal mer rouge-mer morte en Israël ainsi que vice-présidente de Terrafemina. INTERVENANTES NATHALIE PILHES (France) LES DEFIS DE L ACCES A L EDUCATION POUR LES JEUNES FILLES ET LES FEMMES DE MEDITERRANEE Nathalie Pilhes dressera un état des lieux sur l éducation des jeunes filles dans les pays de l UPM. Elle commentera les chiffres de l alphabétisation, du taux d inscription de jeunes femmes à l université, les différences qui existent entre les pays, les progrès réalisés et les challenges à relever. Notice biographique. Diplômée de l ENA en 1997, Nathalie Pilhes a travaillé plusieurs années au Ministère de l Intérieur et plus récemment, de 2006 à 2008, comme secrétaire générale adjointe du comité interministériel de prévention de la délinquance. Elle a également été adjointe au Maire du 13 ème arrondissement chargée des droits des femmes. Elle est aujourd hui responsable «Femmes», ainsi que du pôle Migration, Justice, Sécurité à la Mission Union pour la Méditerranée de la Présidence de la République. GHANIA KHELIFI (Algérie) FEMMES : AVOIR VINGT ANS EN MEDITERRANEE Journaliste ayant participé à la réalisation de l enquête de Babelmed «Avoir vingt ans en Méditerranée», Ghania Khelifi interviendra sur la place des jeunes femmes et l image de leur corps. S appuyant sur un questionnaire auquel des femmes de tous les pays de l Union pour la Méditerranée ont répondu, elle abordera les questions de virginité, de soin du corps, de transmission des schémas sur la femme, des relations transgénérationnelles entre femmes et des violences faites aux femmes. Elle tentera ensuite de définir à quoi rêvent les jeunes femmes de la Méditerranée, d exposer leur vision de l avenir et leurs aspirations. 11

12 Notice biographique. Ghania Khelifi est une journaliste algérienne, ancienne directrice de la rédaction du journal francophone Liberté. Auteure de «Kateb Yacine : poèmes et éclats» (1992), elle est actuellement journaliste à Babelmed et chargée de mission au Centre d Information sur les droits des femmes et des familles de Seine-Saint-Denis. Elle a mené plusieurs enquêtes sur la question des violences faites aux femmes et supervisé l animation d une conférence à l Institut du monde arabe sur le thème «corps féminin et écriture».elle vit à Paris. RACHIDA BELLIARD (Maroc) BILAN D ETAPE DE L INITIATIVE NATIONALE DE DEVELOPPEMENT HUMAIN MAROCAINE Rachida Belliard présentera l Initiative Nationale de Développement Humain. Dans son discours du 46 ème Anniversaire de la révolution du Roi et du Peuple le 20 Août 1999, la place de la femme occupait déjà une part importante. Extrait du discours : «Comment espérer atteindre le progrès et la prospérité alors que les femmes, qui constituent la moitié de la société, voient leurs intérêts bafoués, sans tenir compte des droits par lesquels notre sainte religion les a mises sur un pied d'égalité avec les hommes, des droits qui correspondent à leur noble mission, leur rendant justice contre toute iniquité ou violence dont elles pourraient être victimes, alors même qu'elles ont atteint un niveau qui leur permet de rivaliser avec les hommes, que ce soit dans le domaine de la science ou de l'emploi?». Le rapport du 50 ème anniversaire de l indépendance du Maroc à travers l angle de lecture du Développement Humain, et l Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) lancée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI en 2005 dressent un constat lucide des déficits sociaux persistants. Les raisons de succès comme les insuffisances. L éducation et la lutte contre l analphabétisme font partie des axes fondamentaux de ce chantier sociétal. Notice biographique. Rachida Belliard est fondatrice et directrice de la société Pertinence France et Maroc depuis 14 ans (conseil et formation en management, développement des compétences commerciales, gestion de la relation client). Consultante et formatrice, elle est par ailleurs enseignante universitaire vacataire en Ile de France et à Limoges. Après des études de littérature française, de sport, de psychologie et de communication, Rachida Belliard a cultivé son expérience au sein de groupes de conseil en communication, de formation et de conseil. Elle a ensuite crée l entreprise Pertinence en En février 2004, elle a reçu le Trophée entrepreneur : chef d entreprise œuvrant en France et dans les pays du Maghreb-2004, remis par Christian Sautter, au nom du Maire de Paris, Bertrand Delanoë. Rachida Belliard a collaboré à la création de la Charte de la DIVERSITÉ et elle est membre de la Commission de normalisation X478 AFNOR «Processus de gestion des Ressources Humaines de Diversité», création du label Diversité, membre de Terrafemina, membre et responsable de la formation au sein de la fondation Orient-Occident, membre de réseaux mobilisés pour accompagner l investissement, soutenir et consolider l enseignement, la création de valeur et l'innovation au Maroc. 12

13 Table ronde L Entrepreneuriat : la clé de l émancipation? Créer sa société, créer son emploi Est-ce une aventure très virile? Quels défis se posent aujourd hui aux femmes entrepreneurs ou à celles qui souhaitent se lancer dans l aventure, à la fois stimulante et difficile, du monde de l entreprise? De quelle reconnaissance les femmes des deux rives de la Méditerranée ont-elle besoin pour mener à bien leurs ambitions légitimes? Quels regards et quelles actions sont menés afin d accompagner les initiatives des femmes qui souhaitent s inscrire dans l élan entrepreneurial de leur pays, de leur région? Autant de questions que se propose d aborder cette table ronde avec comme postulat de départ une interrogation très actuelle : «L entrepreneuriat, la clé de l émancipation?» En effet, on constate que les femmes se lancent en général dans une activité indépendante pour des raisons souvent négatives : séparation, divorce, licenciement, expérience professionnelle peu valorisante, etc. le tout, en général après 40 ans. A cela s ajoute un véritable parcours d obstacles souvent nécessaire - dans le chemin que les femmes empruntent pour lancer et mener à bien leurs activités «entrepreneuriales» liées à la création de micro ou de petites entreprises. Certaines questions clés sont également à évoquer au centre d un tel parcours : Quelle place pour l accès à l éducation et à la formation professionnelle? Quelles conditions dans le monde rural et en situation de pauvreté - pour le renforcement des dispositifs de formation offerts aux femmes? Il n en demeure pas moins que l entrepreneuriat est pour toutes les femmes une voie vers l autonomie et l émancipation qui doit être encouragée et promue. Cette table ronde porte une double conviction : celle qui souligne qu à travers l entrepreneuriat l engagement des femmes au sein de l Union Pour la Méditerranée est exemplaire, fort et innovant, et qu à ce titre elles revendiquent haut et fort le besoin de reconnaissance d être partie intégrante des forces vives qui muent les transformations de leur société, de leur pays, voire de leur région. Ici : échange, création, valorisation, excellence sont les maîtres mots! Modératrice Véronique Forge (France), Journaliste, Direct 8 Intervenants Françoise Holder (France), Administrateur du Groupe Holder Albert Ollivier (France), Caisse des Dépôts et Consignations Bouchra Amari (Maroc), Directrice générale, Altitudes voyages Sana Fathallah Ghenima (Tunisie), PDG de l entreprise Sanabil Med Fadia Otte (Liban), Entrepreneuse et Designer 13

14 TABLE RONDE L ENTREPRENEURIAT : LA CLE DE L EMANCIPATION? RESUMES & NOTICES BIOGRAPHIQUES MODERATRICE VERONIQUE FORGE (France). Après des études à Sciences-PO (Paris), un Master de média et communication de la London School of Economics (LSE) et un Master de Marketing à l'escp-eap, Véronique a débuté sa carrière professionnelle dans la publicité (BBDO Corporate) avant de s'orienter vers le marketing (J&J). Changement de cap en 2005 avec son arrivée au sein du Groupe Bolloré et de la Chaîne Direct 8. Elle anime aujourd'hui Femmes d'exception sur Direct 8. INTERVENANTS FRANÇOISE HOLDER (France) LA DYNAMIQUE FEMININE Les femmes se lancent en général dans une activité indépendante pour des raisons négatives - appelées pudiquement et souvent "accidents de vie ", chômage, maladie, changement de vie - pour ne pas parler de l'effrayante spirale de perte de confiance. Mais quand elles se reprennent lorsqu elles le décident vraiment - parfois aidées ou réorientées - alors la dynamique féminine est en marche et rien ne peut la stopper. Les femmes abordent l entrepreneuriat et sa gestion d une manière différente de celle des hommes, sans doute due, pour beaucoup, à leur rôle au sein de la famille. Elles sont moins directives, plus tolérantes, elles trouvent leur place dans un contexte où le management est basé davantage sur les relations humaines : des échanges plutôt que des rapports de force. Mais elles restent femmes avant tout, devant sans cesse harmoniser vie familiale et vie professionnelle. Notice biographique. Administrateur du Groupe HOLDER SA, Françoise Holder participe à partir de 1965 au lancement de l affaire familiale devenue depuis la première boulangerie de France avec notamment les enseignes PAUL et LADUREE. En 1992, elle entre au Tribunal de Commerce de Lille et en 1999 est nommée Présidente de Chambre. En 2001 elle devient Secrétaire Générale de la Conférence Générale des Tribunaux de Commerce. Membre du MEDEF, elle est en 2007 Vice Présidente de la Commission du Dialogue Economique et fait partie du Comité directeur de l Institut Montaigne. En 2008, elle est cooptée à la Commission Darrois qui rédige un rapport «sur les professions du Droit». En 2009, elle entre au Comité des Sages (MEDEF-AFEP) chargé de donner un avis sur les rémunérations des mandataires sociaux. Françoise Holder est Vice-présidente de l association «FORCE FEMMES» et a participé à la création du site internet «Terrafemina». Madame HOLDER est Chevalier de la Légion d Honneur. 14

15 ALBERT OLLIVIER (France) Notice biographique. Albert Ollivier, est ancien élève de l Institut d Etudes Politiques de Paris et de l Ecole Nationale d Administration. Conseiller du Comité de Direction et Délégué pour la Méditerranée de la Caisse des Dépôts, il y a notamment occupé les fonctions de directeur de la stratégie, et de président de CDC Entreprises, filiale de Capital Investissement du groupe. Il est actuellement membre du conseil d administration du CEA, du comité exécutif du pôle de compétitivité finance innovation et des conseils de l ADIE, de la Fondation Sophia Antipolis et d Euromed Capital Forum, et président du conseil de surveillance d Emertec Gestion et du conseil d administration de Fluvial Initiative. BOUCHRA AMARI (Maroc) TEMOIGNAGE D'UN PARCOURS D'ENTREPRENARIAT AU FEMININ AU MAROC Il s'agit d'évoquer un parcours de femme qui a pris l'initiative de l'entreprenariat, et de mettre en exergue les motivations qui l'ont poussée à passer du salariat confortable au défi de la création d'entreprise, dans un secteur hautement concurrentiel (le tourisme et l'événementiel artistique et politique). Il s'agit ensuite d'apporter un témoignage sincère et vrai sur la façon avec laquelle l'entreprise a pu être créée, et sur son développement durant ces quinze années, en n'omettant pas au passage d'évoquer les difficultés rencontrées, que ce soit d'ordre professionnel ou humain. Notice biographique. Née à Rabat, Bouchra Amari est titulaire d un diplôme de l Institut Supérieur de Tourisme (1987) et d un MBA en finance & mathématiques appliqués à l analyse financière de l Université de Boston (BU) aux Etats-Unis (1992). Elle démarre sa carrière en 1992 dans une multinationale espagnole de tourisme spécialisée dans le tour-operating (Viajes Melia). Fin 1994, elle intègre l équipe d une entreprise en création dans le secteur du tourisme en tant que Directrice chargée du lancement du projet. En cours de trajet, elle développe un intérêt particulier pour le côté discriminatoire à l embauche et aux chances inégales d épanouissement de carrière de la femme marocaine plus particulièrement, et décide de préparer un diplôme de sociologie de l Entreprise par correspondance avec la UCF (University of Center Florida). Elle occupera le poste chez «Viajes Melia» jusqu en 1997, date à laquelle elle décide de me lancer dans la création de sa propre entreprise profitant de la mise en place au Maroc du «Crédit Jeunes Promoteurs» (option de crédit destinée aux jeunes qui se lancent dans la création d entreprise pour la première fois, et qui offrait des conditions exceptionnelles, que ce soit au niveau du taux d intérêt ou de celui des avantages de taxation lors des premières années d exercice). Son entreprise, qu'elle a nommée «Altitude Voyages» au départ, avait un effectif de trois personnes. L entreprise se développant et connaissant une croissance régulière et saine, elle a opté depuis l année 2005 pour la diversification des services de son entreprise, en mettant en place la prestation «événementiel» (événements politiques et événements artistiques), et en modifiant de ce fait le nom de l entreprise : «Altitude Voyages et Evénementiel». L entreprise a aujourd hui un effectif de 12 personnes salariées à temps plein. Parallèlement, le domaine de la Finance qui est à la base de sa formation l interpelle toujours autant, elle s'investit ainsi dans l'aide à des associations et ONG dont les causes lui tiennent à cœur (principalement l ADFM : Association Démocratique des Femmes du Maroc ; le CSSF, qui œuvre à la scolarisation des jeunes filles en milieu rural ; Tanmiya, qui met en réseau toutes les ONG qui agissent pour la femme et l enfant). Son apport à ces ONG est axé sur le soutien en analyse et expertise financière. Elle met également à leur disposition un réseau relationnel qu'elle a tissé et développé tout au long des 18 années d exercice de son métier, aussi bien au Maroc qu à l étranger. 15

16 SANA FATHALLAH GHENIMA (Tunisie) CONSTRUIRE LA SOCIETE DU SAVOIR PAR L ENTREPRENEURIAT La société de l information et du savoir repose essentiellement pour son édification, sur une démarche de création de concepts et de contenus respectant les impératifs des époques ainsi que l identité et la diversité culturelle des populations. Les technologies de l information et de la communication donnent dans ce contexte toute la dimension créative, profonde, participative et interactive aux contenus culturels, éducatifs ou tout simplement ludiques. Les TIC confèrent, en plus de toute la convivialité de leurs applications, une diffusion sans frontières et une consolidation des valeurs à l international pour véhiculer la paix, la solidarité et l acceptation de l autre. L intégration des concepts civiques, le respect de l éthique et la construction d une société inclusive où personne n est exclu, complète la dimension humaine dans laquelle l entreprenariat trouve tout son réconfort et sa raison d être. Notice biographique. Sana Fathallah Ghenima : Fondatrice et actuellement PDG de l entreprise SANABIL MED spécialisée dans la création de concepts et contenus ludo-pédagogiques numériques. Ingénieur principal de formation, elle s est consacrée dès le début de sa carrière à promouvoir le développement et la création de la valeur ajoutée dans tous les aspects auxquels elle touche. Elle a conquis rapidement les postes managériaux au sein de groupes industriels et a finit par créer sa propre entreprise orientée aujourd hui à plus de 70% de ses activités à l export. Désignée meilleure femme chef d entreprise en Tunisie au titre de Active dans la société civile sur plusieurs fronts cherchant ainsi à disséminer les valeurs de la société de l information et du savoir auprès de ceux qui ont en besoins en plus du sport, sécurité routière, culture et édition ou genre. FADIA OTTE (Liban) TEMOIGNAGE ET PARTAGE D EXPERIENCE Notice biographique. Fadia Otte, créatrice de bijoux française d origine libanaise, est issue d un milieu multiculturel et voyageur. Ce mélange d influences a toujours guidé ses desseins. Elle est une conférencière attendue et entendue à travers le monde pour sa connaissance sur le Liban, son engagement en faveur de l éducation des enfants et sa lutte pour un rapprochement de toutes les religions. Elle a d abord travaillé la perle pour des commandes exceptionnelles, alliant «ce miracle de la nature» aux diamants de couleur, à l or, aux pierres précieuses, dont le résultat est toujours raffiné, original et de grande qualité. Elle a créé Le collier du 21 ème siècle. Trois mots Safe World Peace- trois symboles forts la croix chrétienne, l étoile de David et le croissant de l islam- un collier glamour «porteur de respect, de tolérance et d harmonie». 10% du produit de ces ventes sont reversés pour soutenir l'éducation des enfants. Fadia Otte est également présidente en France de l'association «La Chaîne des amis», qui existe depuis 40 ans au Liban, et contribue à la construction d'une école au Liban pour les enfants démunis de 4 à 12 ans. Elle a pour projet de soutenir un camp Palestinien proche de la bande de Gaza, où des enfants sans aire de jeu jouent au football avec des crânes humains, pour y construire des infrastructures et faire venir le champion du monde Frank Leboeuf pour leur apprendre à jouer. Elle cherche enfin un terrain pour y faire jouer collectivement enfants Palestiniens et Israéliens. Pour Fadia Otte, ce n'est qu'à travers l'éducation que nous pouvons imaginer une génération nouvelle et tolérante. 16

17 Table ronde Environnement et Méditerranée : les femmes à l avant - garde? L état actuel de la réflexion académique et institutionnelle traite encore peu de l interaction entre l environnement, le rôle de la femme, et l aire Méditerranée. Ces trois sujets sont largement abordés de façon isolée et rarement pensés de façon conjointe et intégrée. Le propos de la table ronde «Environnement et méditerranée : les femmes à l avant-garde?» sera donc d explorer la synergie entre ces trois sphères afin de mettre en exergue les enjeux propres à ce triptyque inédit et constructif ainsi que les pratiques qui ont fait leur preuve en lui donnant une portée à la fois politique, institutionnelle, sociale, économique et culturelle. Plusieurs thèmes jalonnent l analyse de l appropriation et de la gestion par les femmes des questions environnementales en Méditerranée. Ils témoignent d une implication active qui leur attribue un rôle véritablement précurseur aussi bien dans les mutations de leurs propres sociétés que dans la dynamique globale en faveur de l environnement. Apparait ainsi l esquisse d une véritable «nouvelle frontière» où la femme joue un rôle plein et entier dans l évolution des paradigmes environnementaux au sein de la Méditerranée. La question de l environnement peut être traitée sous d autres angles que celui de la simple question de société ou d un sujet confiné à une approche «sentimentale». N y a-t-il pas là l ébauche de construction d un nouveau modèle de réflexion sur l environnement grâce à l impulsion spécifique donnée par les femmes? Quelles seraient les clés méditerranéennes en matière d environnement? Dans un contexte de crise, l approche femme - environnement peut receler des niches potentielles de croissance pour l espace méditerranéen et ouvrir des pistes inédites pour un nouveau ressort économique, à la fois équitable et durable. Modératrices Isabelle Juppé (France) & Nathalie Delapalme (France) Intervenantes Geneviève Férone (France), Directrice du développement durable de Veolia Monia Braham (Tunisie), Conseillère des services Publics -Ministère de l Environnement de Tunisie Claire-Anne Reix (France), Présidente par délégation du pôle de compétitivité Risques - Thales Alenia Space Nouzha Alaoui (Maroc), Secrétaire Générale de la Fondation Mohamed VI pour la protection de l environnement 17

18 TABLE RONDE ENVIRONNEMENT ET MEDITERRANEE : LES FEMMES A L AVANT - GARDE? RESUMES & NOTICES BIOGRAPHIQUES MODERATRICES ISABELLE JUPPE (France). Journaliste et écrivain, Isabelle Juppé est aujourd'hui Directrice déléguée au développement durable du groupe Lagardère. Passionnée par l'impact de la révolution numérique sur notre société, elle anime également sur ce sujet une chronique sur Terrafemina.com. NATHALIE DELAPALME (France). Conseiller pour l Afrique et les questions de développement de plusieurs ministres des Affaires étrangères et ministres en charge de la Coopération, Nathalie Delapalme est aujourd hui Inspecteur général des finances. Elle est également administrateur de plusieurs fondations spécialisées dans les problématiques de développement (Fondation Mo Ibrahim, Agrisud, Fondation Pierre Fabre, Fondation Elle), membre de l association Terrafemina. INTERVENANTES GENEVIEVE FERONE (France) MEDITERRANEE : TERRITOIRES ET DESTINS PARTAGES Un simple regard porté sur une carte nous renseigne mieux que n'importe quel discours sur la situation des pays du pourtour méditerranéen face aux mutations engagées. Contraintes environnementales, flux migratoires, partage des ressources, nouvel équilibre économique, la liste des problèmes est longue et les solutions qui devront être élaborées seront communes ou ne seront pas. Les femmes de Méditerranée occupent déjà une place déterminante dans le montage de nouveaux et (parfois anciens) modèles économiques, et le maillage des réseaux sociaux. Les femmes sont bel et bien investies, présentes et actives. Elles échangent des informations, animent et stimulent des expériences nouvelles. Elles portent indéniablement une vision, complémentaire et constructive sur les sujets de développement durable, au cœur de leurs territoires. L'enjeu désormais réside dans leur capacité à exister dans les structures de gouvernance locales et multilatérales et d'y jouer un rôle majeur, pérenne et reconnu. Notice biographique. Geneviève Ferone, spécialiste des questions écologiques et du développement durable dans le monde des entreprises est la Femme en Or de l environnement Docteur en droit International économique, elle a travaillé au sein de différentes organisations internationales (ONU, OCDE) et sur les fonds de pension. Elle a également fondé l ARESE en 1997, la première agence française de notation sociale et environnementale des entreprises cotées. Cette agence a permis le développement de l investissement socialement responsable en France en fournissant aux gérants de portefeuilles des notations sur les sociétés européennes. En 2008, Geneviève Ferone est nommée directrice du développement durable de Veolia Environnement, où elle est en charge des questions relatives à l intégration de ces enjeux dans les métiers de Veolia. En 2008, elle publie «2030 : Le krach écologique», Grasset & Fasquelle. 18

19 MONIA BRAHAM YOUSSFI (Tunisie) LE COMMERCE EQUITABLE EN MEDITERRANEE ET LA CONVERGENCE ECONOMIQUE SUR LA VOIE DE LA DURABILITE ENVIRONNEMENTALE La mise en valeur des sites naturels et de leurs spécificités culturelles conformément à l approche éco-systémique telle que défendue par l évaluation du Millénaire sur les écosystèmes et le bien être humain et adoptée par le Plan d Action pour la Méditerranée est un axe stratégique qui permettra de promouvoir l investissement et les services culturels des écosystèmes dans le cadre de «l initiative méditerranéenne de développement des affaires» pour la concrétisation des objectifs de la stratégie méditerranéenne du développement durable. Le rapprochement des cadres législatifs, réglementaires et institutionnels dédiés au commerce équitable dans les pays de la région permettra avec la participation active des femmes méditerranéennes d œuvrer sur la voie de la durabilité environnementale conformément aux recommandations du processus de Marrakech sur les modes de production et de consommation durables. Les connaissances traditionnelles (y compris celles qui sont associées aux ressources génétiques), partagées par les communautés et les populations rurales en méditerranée doivent être protégées et intégrées dans les stratégies de développement des pays méditerranéens conformément à une vision commune à définir dans le cadre du processus de Barcelone : Union pour la Méditerranée. La complémentarité entre les économies des pays partenaires dans la région méditerranéenne et la convergence économique, sociale et culturelle conformément aux engagements internationaux de ces pays contribueront à l amélioration de la compétitivité de la région méditerranéenne au niveau de l économie mondiale. La régulation juridique dans l espace euro-méditerranéen en réponse aux attentes des mouvements sociaux permettra également le renouveau du régionalisme dans le cadre de la mondialisation inclusive pour un développement solidaire entre communautés et territoires. Notice biographique. Monia Braham épouse Youssfi est juriste tunisienne titulaire de deux masters en droit de l Environnement et en droit de la Propriété Intellectuelle. Elle a travaillé depuis 2002 sur le droit de la diversité biologique et des ressources génétiques, notamment sur les droits des agriculteurs dans le Traité international de la FAO sur les ressources phyto-génétiques utiles à l alimentation et l agriculture de 2001 et sur la question de la divulgation d origine des ressources génétiques et des savoirs traditionnels dans les demandes de brevet considérée comme une préoccupation majeure dans les négociations en cours concernant le régime international sur l accès et le partage des avantages issues des ressources génétiques. Actuellement, elle prépare sa thèse de doctorat sur les politiques de développement et la gouvernance mondiale de la diversité biologique à l Université de Tunis, Faculté de droit et des sciences politiques (Laboratoire du Droit des relations internationales, des marchés et de la négociation : DRIMAN) et à l Université Panthéon-Sorbonne Paris 1 Faculté de droit (Ecole doctorale du droit comparé). Madame Monia Braham Youssfi est également conseiller des services publics (promotion du cycle supérieur de l ENA de Tunis de l an 2000), elle a été rattachée en premier lieu aux services de la coopération internationale du Ministère de l Environnement et de l Aménagement du Territoire et a représenté la Tunisie dans les négociations bilatérales dans le domaine de l environnement, elle a participé aux travaux des institutions régionales sur les rapports entre commerce et environnement. En 2003, elle a été rattachée au cabinet du Ministre de l agriculture 19

20 et des ressources hydrauliques pour assurer le démarrage du projet Elimination des stocks des pesticides obsolètes en Afrique financé par le FEM FFEM et géré par Banque Mondiale, le suivi des travaux du comité tuniso-algérien de l eau et le projet REME : Projet de mise en place du Réseau Maghrébin sur les Entreprises Respectueuses de l Environnement. Depuis 2006, elle a été nommée Directrice adjointe à la Direction Générale du Développement Durable chargée des Questions Planétaires au Ministère de l Environnement et du Développement Durable, elle travaille actuellement sur la mise en place d un Système de Veille Stratégique sur le Développement Durable pour la Tunisie. Elle est également membre l Alliance Femmes et Environnement, membre de l Association Femmes et Sciences, expert-juriste auprès de l Association du Développement Durable (sur les savoirs traditionnels et le développement local) et membre de son comité d honneur. CLAIRE-ANNE REIX (France) L INITIATIVE CENTRE EUROMEDITERRANEEN DE L'ENVIRONNEMENT ET DES RISQUES L'initiative Centre Euro Méditerranéen de l'environnement et des Risques CEMER des pôles de compétitivité Risques, Mer, Solutions Communicantes Sécurisées et Pégase consiste à mettre en œuvre des systèmes de surveillance environnementale et de prévention dans les pays de l'union pour la Méditerranée afin de mettre à disposition des décideurs et des collectivités l information nécessaire pour mieux gérer leur territoire : à titre d exemple, partage cartographique et modélisation pour la gestion des feux, des inondations, des séismes, des risques liés à l hypercroissance urbaine, la qualité des eaux côtières, la pollution de l air impactant la santé du citoyen ; ce système élaboré pour la surveillance sera aussi utilisé dans les phases de crise en étant supporté par des moyens robustes permettant l alerte la localisation et les communications de crise. Le CEMER vise également à s interfacer aux informations que l Europe est en train de structurer dans le cadre du programme Global Monitoring for Environment and Security GMES qui va mettre à disposition des Etats Membres les informations de base relatives à l océanographie, l atmosphère, l aménagement du territoire, les risques et la sécurité. Un système que l on peut comparer à la météo qui alimente les Etats Membres, lesquels déclinent ensuite l information à leur niveau dans des services à valeur ajoutée. Un GMES pour l Afrique est également prévu. La mise en place du CEMER dans les pays qui se sont prononcés en sa faveur (en particulier au Sud : le Maroc, l'egypte et la Tunisie) s appuie sur la mobilisation des acteurs des pays concernés par la gestion de l environnement et des risques (Ministères et services de l Etat, collectivités, laboratoires de recherche et industrie..) pour élaborer ensemble un système opérationnel interopérable répondant aux besoins des utilisateurs, construit d abord à partir des services et des données existant dans chaque pays. La mutualisation des composantes qui seront mises en œuvre par chaque pays doit permettre une réalisation globale à moindre coût tout en respectant l'autonomie de chaque pays. Notice biographique. Claire-Anne Reix est Directrice du programme Européen GMES (Global Monitoring for Environment and Security) pour le Groupe Thales et également Présidente par délégation du pôle de compétitivité Risques (présidé par Thales Alenia Space). Ingénieur des Mines d'ales, elle a démarré sa carrière en 1981 chez Bouygues puis a rejoint l'aerospatiale en 1982 pour exercer des activités de Direction des Moyens Généraux pour le site de Cannes, le 20

L Union des Femmes Investisseurs Arabes est une entité dépendant de la Ligue Arabe.

L Union des Femmes Investisseurs Arabes est une entité dépendant de la Ligue Arabe. 1 1 2 2 Qui est l Union des Femmes Investisseurs Arabes? FICHE D IDENTITÉ L Union des Femmes Investisseurs Arabes est une entité dépendant de la Ligue Arabe. Elle a été créée par l Union économique arabe

Plus en détail

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE 9ÈME RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM La Valette 27 septembre 2012 DECLARATION FINALE page 1 A l invitation de S.E. George Pullicino,

Plus en détail

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Organisation internationale du Travail Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Développement durable et emplois décents M. Crozet/OIT Malgré plusieurs décennies de gains économiques

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain Objectif de la formation Ce master propose une formation de haut niveau en histoire moderne et contemporaine. Il a pour objectif

Plus en détail

Liste des masters ou spécialités des IEP (ouverts ou non ouverts à la mutualisation 2011-2012 IEP AIX

Liste des masters ou spécialités des IEP (ouverts ou non ouverts à la mutualisation 2011-2012 IEP AIX Liste des masters ou spécialités des IEP (ouverts ou non ouverts à la IEP AIX IEP Intitulé / spéc. ou parcours de 5 ème A. Accès Procédure Dispo. 2011-2012 Contact du Responsable pédagogique Religion et

Plus en détail

Le salon des métiers et des technologies du développement durable

Le salon des métiers et des technologies du développement durable Le salon des métiers et des technologies du développement durable PLUS QU UN EVENEMENT, UN MODE DE VIE! GREENDAYZ 11 greendayz.ehtp@gmail.com Sommaire Greendayz : Le pourquoi de l événement...03 Notre

Plus en détail

Après la crise et si le meilleur était à venir?

Après la crise et si le meilleur était à venir? Colloque AGRICA mercredi 24 juin 2009 Après la crise et si le meilleur était à venir? VOS NOTES ANIMATION DES DEBATS Nathalie LEVY Journaliste-présentatrice, Nathalie Lévy présente en direct «Info 360»

Plus en détail

DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO

DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO SUR LA DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO SUR LA DIVERSITE CULTURELLE CULTURELLE Adoptée par la 31 e session de la Conférence Générale de l UNESCO PARIS, 2 NOVEMBRE

Plus en détail

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH)

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Paris, 8 novembre 2013 Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Allocution de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général

Plus en détail

EuroMed@Change - Business Roadshow Egypte : "De l'innovation locale à l'internationalisation"

EuroMed@Change - Business Roadshow Egypte : De l'innovation locale à l'internationalisation Having trouble reading this mail? Click here Mai 2014 EuroMed@Change - Business Roadshow Egypte : "De l'innovation locale à l'internationalisation" Dernier d'un cycle de quatre évènements de matchmaking

Plus en détail

PAYS INVITE D'HONNEUR :LA FRANCE

PAYS INVITE D'HONNEUR :LA FRANCE Note Conceptuelle PAYS INVITE D'HONNEUR :LA FRANCE La Tunisie renouvelle son engagement pour le développement et la prospérité de l'afrique et des pays arabes, par l'organisation de la 8ème édition de

Plus en détail

POLITIQUE D ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

POLITIQUE D ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES POLITIQUE D ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES MAI 2008 POLITIQUE D EGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES 1. LE CONTEXTE L égalité entre les femmes et les hommes est une condition essentielle au développement

Plus en détail

Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011

Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011 Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011 Descriptif de la Bourse: Ce programme autrefois appelé «Fulbright

Plus en détail

19, Rue du Lac El Biban - Lac 2-1053 Les Berges du Lac Tél.: 71 244 151 - www.haica.tn - contact@haica.tn

19, Rue du Lac El Biban - Lac 2-1053 Les Berges du Lac Tél.: 71 244 151 - www.haica.tn - contact@haica.tn 19, Rue du Lac El Biban - Lac 2-1053 Les Berges du Lac Tél.: 71 244 151 - www.haica.tn - contact@haica.tn La régulation de l audiovisuel La régulation de l audiovisuel a pour objectif de garantir la liberté

Plus en détail

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable Charte de la coopération décentralisée pour le développement durable Mise en œuvre des principes de l Agenda 21 dans les coopérations transfrontalières, européennes et internationales des collectivités

Plus en détail

Présentation. L AFEM regroupe à ce jour près de 300 membres. Elle est constituée de femmes qui dirigent des sociétés morales: SA, SARL, SNC.

Présentation. L AFEM regroupe à ce jour près de 300 membres. Elle est constituée de femmes qui dirigent des sociétés morales: SA, SARL, SNC. AFEM: Association des femmes chefs d entreprise du Maroc, est une association indépendante créée le 28 septembre 2000 afin d offrir aux femmes Chefs d entreprises un cadre leur permettant de: : - contribuer

Plus en détail

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE Le regroupement du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l industrie en un seul établissement apporte les atouts

Plus en détail

Conférence mondiale sur les déterminants sociaux de la santé. Déclaration politique de Rio sur les déterminants sociaux de la santé

Conférence mondiale sur les déterminants sociaux de la santé. Déclaration politique de Rio sur les déterminants sociaux de la santé Déclaration politique de Rio sur les déterminants sociaux de la santé Rio de Janeiro (Brésil), 21 octobre 2011 1. À l invitation de l Organisation mondiale de la Santé, nous, Chefs de Gouvernement, Ministres

Plus en détail

co-développent LE 1 ER INSTITUT EURO-MÉDITERRANÉEN DE TECHNOLOGIE L INSA EURO-MÉDITERRANÉE

co-développent LE 1 ER INSTITUT EURO-MÉDITERRANÉEN DE TECHNOLOGIE L INSA EURO-MÉDITERRANÉE co-développent LE 1 ER INSTITUT EURO-MÉDITERRANÉEN DE TECHNOLOGIE L INSA EURO-MÉDITERRANÉE Fès Maroc Bienvenido Bienvenue Willkommen Benvenuto Bem-vindo Welcome MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L

Plus en détail

Diagnostic départemental de la création d entreprise par les femmes Octobre 2014 Mars 2015

Diagnostic départemental de la création d entreprise par les femmes Octobre 2014 Mars 2015 Diagnostic départemental de la création d entreprise par les femmes Octobre 2014 Mars 2015 Mission Droits des femmes et égalité DDCSPP28 1 L'entrepreneuriat par les femmes La Mission départementale aux

Plus en détail

décembre 2009 Prix de l Action entreprise diversités Première édition En partenariat avec

décembre 2009 Prix de l Action entreprise diversités Première édition En partenariat avec décembre 2009 et Première édition En partenariat avec Information/secrétariat NORA COMMUNICATION e-mail : prix.diversites@nora-communication.fr Tél. : 01 53 30 91 20 Les objectifs du Prix L e Prix de l

Plus en détail

Les contributions des acteurs territoriaux à la promotion de la cohésion sociale et du développement durable aux niveaux local, national et mondial

Les contributions des acteurs territoriaux à la promotion de la cohésion sociale et du développement durable aux niveaux local, national et mondial Note conceptuelle Forum Social Mondial 2015 - Tables rondes Les contributions des acteurs territoriaux à la promotion de la cohésion sociale et du développement durable aux niveaux local, national et mondial

Plus en détail

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE ------------- ------------------ Unité-Progrès-Justice CABINET

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE ------------- ------------------ Unité-Progrès-Justice CABINET MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET BURKINA FASO ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE ------------- ------------------ Unité-Progrès-Justice CABINET DISCOURS DE MONSIEUR LE MINISTRE DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive Strasbourg, 7 août 2009 EPAS(2009)19rév DOCUMENT DE TRAVAIL Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive «Qui joue loyalement est toujours gagnant.»

Plus en détail

Année internationale de la jeunesse. 12 août 2010-11 août 2011. asdf. Dialogue et compréhension mutuelle. Nations Unies

Année internationale de la jeunesse. 12 août 2010-11 août 2011. asdf. Dialogue et compréhension mutuelle. Nations Unies Année internationale de la jeunesse 12 août 2010-11 août 2011 Dialogue et compréhension mutuelle asdf Nations Unies «Nous devons nous engager sans réserve pour que les jeunes aient accès à l éducation,

Plus en détail

APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE

APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE 1 APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE Nous, signataires, acteurs culturels en Bretagne, individuels et associations, demandons aux élus et institutionnels de soutenir

Plus en détail

Réunion mondiale sur l Éducation pour tous UNESCO, Mascate, Oman 12-14 mai 2014

Réunion mondiale sur l Éducation pour tous UNESCO, Mascate, Oman 12-14 mai 2014 Réunion mondiale sur l Éducation pour tous UNESCO, Mascate, Oman 12-14 mai 2014 Déclaration finale de la Réunion mondiale sur l EPT 2014 Accord de Mascate Préambule 1. Nous, ministres, chefs de délégations,

Plus en détail

2012-2016 4+4 4+4 2012-2016. Stratégie du Pôle Social. Stratégie du Pôle Social

2012-2016 4+4 4+4 2012-2016. Stratégie du Pôle Social. Stratégie du Pôle Social 2012-2016 Stratégie du Pôle Social 4+4 4+4 Stratégie du Pôle Social 2012-2016 »YɪàL G Ö dg á«é«jgî SG 4+4 2012-2016 Introduction Notre pays entre dans une nouvelle phase de construction d un projet national

Plus en détail

*Ce Master peut donner accès au Doctorat en Études Internationales pour la Paix, les Confits, et le Développement. Il a été honoré de la mention de

*Ce Master peut donner accès au Doctorat en Études Internationales pour la Paix, les Confits, et le Développement. Il a été honoré de la mention de *Ce Master peut donner accès au Doctorat en Études Internationales pour la Paix, les Confits, et le Développement. Il a été honoré de la mention de qualité et d excellence Par le Ministère de l Éducation

Plus en détail

PUBLICATIONS Salto Youth EuroMed

PUBLICATIONS Salto Youth EuroMed PUBLICATIONS Salto Youth EuroMed Collection Guides Pratiques (EN,FR,AR) Les Guides pratiques ont pour but de donner des conseils, de l information ainsi que des astuces à destination des pofessionnels

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

Parce que vous faire grandir, c est grandir ensemble Notre succès repose sur notre capital humain evenir un hub pour les opérations économiques mondiales, tel est le défi à relever par le Maroc les prochaines

Plus en détail

RENCONTRE PRESSE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, HISTOIRE, ENJEUX ET PERSPECTIVES

RENCONTRE PRESSE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, HISTOIRE, ENJEUX ET PERSPECTIVES SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, HISTOIRE, ENJEUX ET PERSPECTIVES Casablanca, le 29 mai 2013, Fière de ses racines marocaines, Forte de son appartenance à un grand groupe bancaire international. C est en 1913 que la

Plus en détail

ENSEIGNEMENTS ET SÉMINAIRES

ENSEIGNEMENTS ET SÉMINAIRES CHAIRE ESSEC-AVENTIS ÉTHIQUE & BIOTECHNOLOGIES Dans un marché comme celui du médicament où les clients sont d abord des patients, les biotechnologies sont appelées à répondre à un double défi, à la fois

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT PUBLIC

MASTER MANAGEMENT PUBLIC Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale MASTER MANAGEMENT PUBLIC Management des administrations publiques Management des organisations et des manifestations culturelles Gestion des établissements

Plus en détail

COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE

COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE 17 juillet 2013 LABEL RSE SCOP BTP PRÉAMBULE La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) est la contribution des organisations au développement durable

Plus en détail

P résentation. L ensemble des concepts et des outils de la Gestion des Ressources Humaines. La Gestion des Ressources Humaines (collection Les Zoom s)

P résentation. L ensemble des concepts et des outils de la Gestion des Ressources Humaines. La Gestion des Ressources Humaines (collection Les Zoom s) P résentation L ensemble des concepts et des outils de la Gestion des Ressources Humaines est développé dans le livre rédigé par Chloé Guillot-Soulez et publié dans la même collection : La Gestion des

Plus en détail

S engager à agir pour le développement durable dans une période de changement

S engager à agir pour le développement durable dans une période de changement Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 13 avril 2015 Français Original: anglais E/ECE/1471/Rev.1 Commission économique pour l Europe Soixante-sixième session Genève, 14-16 avril 2015

Plus en détail

Rapports sur de récentes réunions spécialisées de l'uip

Rapports sur de récentes réunions spécialisées de l'uip 133 ème ASSEMBLEE DE L'UIP ET REUNIONS CONNEXES Genève, 17-21.10.2015 Conseil directeur CL/197/10c)-R.1 Point 10 6 octobre 2015 Rapports sur de récentes réunions spécialisées de l'uip c) 10 ème Réunion

Plus en détail

Rapport final IGF-AC, edition 2013, Kinshasa

Rapport final IGF-AC, edition 2013, Kinshasa Rapport final IGF-AC, edition 2013, Kinshasa L an 2013, le 28 et 29 août, s est tenue dans la salle du Campus Numérique Francophone de Kinshasa, le Forum sur la Gouvernance de l Internet en Afrique Centrale,

Plus en détail

Discours d Anne Hidalgo, Maire de Paris

Discours d Anne Hidalgo, Maire de Paris Discours d Anne Hidalgo, Maire de Paris Seul le prononcé fait foi Mes cher(e)s collègues, Dimanche, les Parisiens m ont fait confiance pour être la première femme maire de Paris. Ce choix m'honore et m'oblige.

Plus en détail

«LA FRANCE EST CAPABLE DE GRANDS ÉVÉNEMENTS. LA FRANCE A BESOIN DE SE PROJETER»

«LA FRANCE EST CAPABLE DE GRANDS ÉVÉNEMENTS. LA FRANCE A BESOIN DE SE PROJETER» 28/04/15 1 «LA FRANCE EST CAPABLE DE GRANDS ÉVÉNEMENTS. LA FRANCE A BESOIN DE SE PROJETER» Le 6 novembre 2014, le Président de la République a officiellement annoncé la candidature de la France à l organisation

Plus en détail

L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement

L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement Royaume du Maroc Ministère de l Intl Intérieur Direction Générale G des Collectivités s Locales L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement

Plus en détail

L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises

L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises Communiqué de presse L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises Objectif : Aider les managers à gérer la diversité religieuse au quotidien Alors que la question de l expression religieuse

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Liste des masters ou spécialités des IEP (ouverts ou non ouverts à la mutualisation IEP AIX

Liste des masters ou spécialités des IEP (ouverts ou non ouverts à la mutualisation IEP AIX Liste des masters ou spécialités des IEP (ouverts ou non ouverts à la 2010-2011 IEP AIX IEP Intitulé Religion et société en Europe et en Méditerranée Management interculturel et médiation religieuse Journalisme

Plus en détail

PRÉSENTATION DES GRANDS AXES DE LA DIPLOMATIE SPORTIVE Mercredi 15 janvier 2014 - Ministère des Affaires étrangères

PRÉSENTATION DES GRANDS AXES DE LA DIPLOMATIE SPORTIVE Mercredi 15 janvier 2014 - Ministère des Affaires étrangères MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES MINISTÈRE DES SPORTS, DE LA JEUNESSE, DE L ÉDUCATION POPULAIRE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE PROGRAMME 12h Intervention de Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères

Plus en détail

Charte constitutive de la. Plateforme internationale des réseaux jeunesse francophones (PIRJEF)

Charte constitutive de la. Plateforme internationale des réseaux jeunesse francophones (PIRJEF) Charte constitutive de la Plateforme internationale des réseaux jeunesse francophones (PIRJEF) Le 26 novembre 2014 PREAMBULE - Considérant l ampleur et la place prépondérante qu occupent les jeunes dans

Plus en détail

Dossier de Partenariat

Dossier de Partenariat L Entrepreneuriat des jeunes en milieu rural Partenaire officiel Sponsor officiel Dossier de Partenariat CONTEXTE Au niveau mondial, l Organisation Internationale du Travail publia le 12 août 2010, jour

Plus en détail

60 salariés. 3 MINISTÈRE est une agence Web, experte en CRM, e-commerce, data et analytics. Elle compte à ce. jour 25 salariés.

60 salariés. 3 MINISTÈRE est une agence Web, experte en CRM, e-commerce, data et analytics. Elle compte à ce. jour 25 salariés. Laurent HABIB réunit les agences LIGARIS 1, PLAN CRÉATIF 2 et MINISTÈRE 3 pour créer la 1 ère agence globale indépendante du marché. Une agence de 180 personnes, à 60% digitale, intégrant tous les métiers

Plus en détail

MEDIA TRAINING ET COMMUNICATION DE CRISE

MEDIA TRAINING ET COMMUNICATION DE CRISE MEDIA TRAINING ET COMMUNICATION DE CRISE Parler devant des micros ou face à une caméra, se retrouver sous les projecteurs d un plateau de télévision représentent des situations peu ordinaires. Surtout,

Plus en détail

7ème. Forum International de la Cybersécurité. 20 et 21 janvier 2015 Lille Grand Palais. Cybersécurité et Transformation Numérique

7ème. Forum International de la Cybersécurité. 20 et 21 janvier 2015 Lille Grand Palais. Cybersécurité et Transformation Numérique Cybersécurité et Transformation Numérique 20 et 21 janvier 2015 Lille Grand Palais 7ème Forum International de la Cybersécurité Sous le Haut Patronage de Monsieur François Hollande Président de la République

Plus en détail

PRÉ-PROGRAMME. Les rendez-vous d affaires et de coopération hospitalière du bassin méditerranéen. www.hopitalexpomed.com. héral UNE MANIFESTATION

PRÉ-PROGRAMME. Les rendez-vous d affaires et de coopération hospitalière du bassin méditerranéen. www.hopitalexpomed.com. héral UNE MANIFESTATION PRÉ-PROGRAMME Les rendez-vous d affaires et de coopération hospitalière du bassin méditerranéen UNE MANIFESTATION EN ASSOCIATION AVEC EN PARTENARIAT AVEC UNE ORGANISATION FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE

Plus en détail

CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC

CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC «POUR UNE ENTREPRISE DES SERVICES A LA PERSONNE PROFESSIONNELLE ET PERENNE» FEDESAP : TOUR CIT, 3 rue de l Arrivée 75749 PARIS CEDEX 15 Tél : 01 45 38 44 11 contact@fedesap.org

Plus en détail

Initiative Internationale d Istanbul sur le Vieillissement Document de référence 4-6 Octobre 2013

Initiative Internationale d Istanbul sur le Vieillissement Document de référence 4-6 Octobre 2013 Initiative Internationale d Istanbul sur le Vieillissement Document de référence 4-6 Octobre 2013 INITIATIVE INTERNATIONALE D ISTANBUL SUR LE VIEILLISSEMENT DOCUMENT DE REFERENCE Au cours de la dernière

Plus en détail

Intervention de M. Assane DIOP Directeur exécutif, Protection sociale Bureau international du Travail, Genève ***

Intervention de M. Assane DIOP Directeur exécutif, Protection sociale Bureau international du Travail, Genève *** Atelier de présentation du Programme Améliorer les capacités institutionnelles pour la gouvernance des migrations de main-d oeuvre en Afrique du Nord et de l Ouest (Bamako, Mali, 3 au 5 mars 2009) Intervention

Plus en détail

Speech by Mr. Fathallah Sijilmassi UfM Secretary-General Private Sector Meeting Barcelona, 13-14 April 2015

Speech by Mr. Fathallah Sijilmassi UfM Secretary-General Private Sector Meeting Barcelona, 13-14 April 2015 Speech by Mr. Fathallah Sijilmassi UfM Secretary-General Private Sector Meeting Barcelona, 13-14 April 2015 Monsieur le Commissaire européen, Monsieur le Premier ministre Jomaa, Mesdames, Messieurs, Chers

Plus en détail

Découvrez EMLYON EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD. www.em-lyon.com

Découvrez EMLYON EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD. www.em-lyon.com Découvrez EMLYON EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD www.em-lyon.com Préparer des entrepreneurs pour le monde Mission EMLYON est une Business School européenne dédiée à l apprentissage du management

Plus en détail

Newsletter presse n 27

Newsletter presse n 27 Direction des Relations avec les Médias N 26/DRM/2014 Newsletter presse n 27 Nos projets Leviers de développement économique Edition électronique Mars 2014 Manel AIT-MEKIDECHE Newsletter n 27 Mars 2014

Plus en détail

Doctorate of Business Administration Programme francophone

Doctorate of Business Administration Programme francophone Mis à jour le 11-10-13 Doctorate of Business Administration Programme francophone 1. Présentation du programme DBA(F) Le programme Doctorate of Business Administration (DBA) assuré à distance par l American

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

Dr Philippe IBITOWA DIGEST

Dr Philippe IBITOWA DIGEST Dr Philippe IBITOWA Consultant en Communication Enseignant-Chercheur à l UFR Information-Communication et Art (Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody/Abidjan-Côte d Ivoire) Ivoirien 43 ans Célibataire

Plus en détail

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Compte rendu Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15 Compte rendu n 25 Audition, ouverte à la presse, de M. Patrice BÉGAY,

Plus en détail

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser»

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Odile Quintin Directrice générale de la DG Education et Culture Commission européenne Bruxelles,

Plus en détail

DOCUMENT L HISTOIRE DE L ÉDUCATION EN FRANCE

DOCUMENT L HISTOIRE DE L ÉDUCATION EN FRANCE 209 DOCUMENT L HISTOIRE DE L ÉDUCATION EN FRANCE Pierre Caspard Service d Histoire de l Éducation, France. En février 2013, Antoine Prost a reçu des mains du ministre de l Éducation nationale français,

Plus en détail

Investir l excellence et la solidarité

Investir l excellence et la solidarité Investir l excellence et la solidarité www.fondation.dauphine.fr CULTURE. ÉGALITÉ DES CHANCES. CAMPUS. RECHERCHE. INTERNATIONAL. ENTREPRENEURIAT La Fondation Dauphine Notre vision La Fondation Dauphine

Plus en détail

ALLOCUTION DE M. BENJAMIN HOUNTON CHARGE DU BUREAU DU HAUT COMMISSARIAT DES NATIONS UNIES AUX DROITS DE L HOMME POUR L AFRIQUE DE L OUEST

ALLOCUTION DE M. BENJAMIN HOUNTON CHARGE DU BUREAU DU HAUT COMMISSARIAT DES NATIONS UNIES AUX DROITS DE L HOMME POUR L AFRIQUE DE L OUEST ALLOCUTION DE M. BENJAMIN HOUNTON CHARGE DU BUREAU DU HAUT COMMISSARIAT DES NATIONS UNIES AUX DROITS DE L HOMME POUR L AFRIQUE DE L OUEST CONFERENCE REGIONALE SUR LA RATIFICATION DES INSTRUMENTS INTERNATIONAUX

Plus en détail

Thierry RIGAUX. Expériences professionnelles. 21 rue St Louis - BP 774 62327 Boulogne Sur Mer

Thierry RIGAUX. Expériences professionnelles. 21 rue St Louis - BP 774 62327 Boulogne Sur Mer Thierry RIGAUX 21 rue St Louis - BP 774 62327 Boulogne Sur Mer Email : thierry.rigaux@univ-littoral.fr Tél. : 0033 321 994 103 Expériences professionnelles Depuis décembre 2010 : Directeur du site universitaire

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE. Rabat Jeudi 4 avril 2013

CONFERENCE DE PRESSE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE. Rabat Jeudi 4 avril 2013 PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE Service de presse CONFERENCE DE PRESSE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE Rabat Jeudi 4 avril 2013 LE PRESIDENT : «Ce voyage et cette visite arrivent au terme de tous leurs moments

Plus en détail

La com, tout le monde en parle. Sans communication, pas de

La com, tout le monde en parle. Sans communication, pas de Êtes-vous fait pour la communication? La com, tout le monde en parle. Sans communication, pas de nouveau produit, pas d élus politiques, pas de spectateurs dans les salles de cinéma,pas de lecteurs pour

Plus en détail

Liste des masters ou spécialités des IEP (ouverts ou non ouverts à la mutualisation 2012-2013 IEP AIX

Liste des masters ou spécialités des IEP (ouverts ou non ouverts à la mutualisation 2012-2013 IEP AIX Liste des masters ou spécialités des IEP (ouverts ou non ouverts à la 2012-2013 IEP AIX IEP Intitulé Religion et société en Europe et en Méditerranée Management interculturel et médiation religieuse Journalisme

Plus en détail

Plan d action national en faveur du commerce équitable

Plan d action national en faveur du commerce équitable préparé sous la coordination des MINISTRE DELEGUE CHARGE DU DEVELOPPEMENT MINISTRE DELEGUE CHARGE DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ET DE LA CONSOMMATION Plan d action national en faveur du commerce équitable

Plus en détail

CANDIDATURE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR GENERAL DE L ENSAM

CANDIDATURE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR GENERAL DE L ENSAM CANDIDATURE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR GENERAL DE L ENSAM 1 ère partie Déclaration d intention JEAN-PAUL HAUTIER ADMINISTRATEUR PROVISOIRE ET DIRECTEUR DE LA RECHERCHE DE L ENSAM DIRECTEUR ES QUALITE DE

Plus en détail

EXAMEN MUTUEL DE L EFFICACITÉ DU DÉVELOPPEMENT DANS LE CONTEXTE DU NEPAD - INTRODUCTION

EXAMEN MUTUEL DE L EFFICACITÉ DU DÉVELOPPEMENT DANS LE CONTEXTE DU NEPAD - INTRODUCTION Distr.: GÉNÉRALE E/ECA/CM.38/6 6 avril 2005 NATIONS UNIES CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L AFRIQUE Vingt-quatrième réunion du Comité d experts de la

Plus en détail

the world s leading congress on technologies for connected cities and territories PARIS 2015 S E P T E M B R E PALAIS DES CONGRèS

the world s leading congress on technologies for connected cities and territories PARIS 2015 S E P T E M B R E PALAIS DES CONGRèS PARIS 2015 1 2 3 S E P T E M B R E PALAIS DES CONGRèS Sous le haut patronnage de : Monsieur le ministre des affaires étrangères Laurent FABIUS Madame la secrétaire d'état au numérique Axelle LEMAIRE the

Plus en détail

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement)

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Sommaire 1. Cadre de l étude...1 2. Objectif de l étude...2 3. Questionnements à étudier...2 4. Méthodologie...3

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions

Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Présentation Rassemblant les syndicats et associations

Plus en détail

Ambassador s Activities

Ambassador s Activities Ambassador s Activities 2013 Distributor: French Embassy in the UK - Press and Communications Services - 58 Knightsbridge, SW1X 7JT London E-Mail: press@ambafrance-uk.org Web: Intervention de SEM Bernard

Plus en détail

Formation Doctorale. Fiche Technique

Formation Doctorale. Fiche Technique Formation Doctorale Fiche Technique Intitulé : «Philosophie Appliquée et Problèmes de l Homme» Responsable de la Formation : Pr. Abdessalam BEN MAISSA, Université Mohammed V-Agdal, Département de Philosophie,

Plus en détail

TAKE THE LEAD! * MANAGEMENT - GESTION - FINANCE - ENTREPRENEURIAT

TAKE THE LEAD! * MANAGEMENT - GESTION - FINANCE - ENTREPRENEURIAT MANAGEMENT - GESTION - FINANCE - ENTREPRENEURIAT CYCLE BACHELOR PROFESSIONNEL Accès à Bac, Bac+1, Bac+2/Prépa CYCLE MASTÈRE PROFESSIONNEL ** Accès à Bac+3, Bac+4 Titre certifié par l État niveau II Bac+3

Plus en détail

PAUVRETE(S) ET DEVELOPPEMENT

PAUVRETE(S) ET DEVELOPPEMENT Comité mixte franco-marocain inter universitaire Action Intégrée (MA/02/62) PAUVRETE(S) ET DEVELOPPEMENT (le cas du Maroc) Premières approches Robert CHARVIN Professeur à la Faculté de Droit, des Sciences

Plus en détail

«LE Capital-Investissement : accelerateur de croissance de l economie tunisienne»

«LE Capital-Investissement : accelerateur de croissance de l economie tunisienne» «accelerateur de croissance de l economie tunisienne» Note conceptuelle LE MOT DU PRESIDENT Le Capital-Investissement - ou Private Equity - est un des moteurs du financement de l économie réelle et du

Plus en détail

lancent la Chaire SIRIUS :

lancent la Chaire SIRIUS : COMMUNIQUE DE PRESSE Toulouse, le 21 octobre 2013 Le CNES, Astrium, Thales Alenia Space, Toulouse Business School, & l Université Toulouse I Capitole, lancent la Chaire SIRIUS : La première Chaire internationale

Plus en détail

La Grande Ecole des Sciences de l Information

La Grande Ecole des Sciences de l Information Royaume du Maroc Haut Commissariat au Plan Ecole des Sciences de l Information (ESI) Rabat La Grande Ecole des Sciences de l Information Secteur : Enseignement supérieur public relevant de la formation

Plus en détail

Monsieur le directeur de l Agence française de développement, Messieurs les représentants de la délégation de l Union européenne,

Monsieur le directeur de l Agence française de développement, Messieurs les représentants de la délégation de l Union européenne, Premier comité de pilotage du projet de Gestion durable des zones côtières de la COI (GDZC-COI) Allocution du Secrétaire général de la Commission de l océan Indien, Jean Claude de l Estrac 1 er avril 2015,

Plus en détail

Contribution à la Consultation nationale des acteurs du soutien à la parentalité

Contribution à la Consultation nationale des acteurs du soutien à la parentalité Contribution à la Consultation nationale des acteurs du soutien à la parentalité dans le cadre de la «Mobilisation pour la petite enfance et la parentalité», menée par le Ministère délégué chargé de la

Plus en détail

REGLEMENT DU CONCOURS D INNOVATION ET TIC

REGLEMENT DU CONCOURS D INNOVATION ET TIC République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de la Pose et des Technologies de l Information et de la Communication Direction Générale de la société de l information REGLEMENT DU CONCOURS

Plus en détail

Symposium international

Symposium international Symposium international sur l interculturalisme DIALOGUE QUÉBEC-EUROPE Montréal Du 25 au 27 mai 2011 Interculturalisme et perspectives de l éducation à mieux vivre ensemble Contribution au chapitre 8 :

Plus en détail

RÉSUMÉ DU PLAN STRATÉGIQUE DE RECHERCHE (2013-2018) Une culture de l excellence en recherche et en développement

RÉSUMÉ DU PLAN STRATÉGIQUE DE RECHERCHE (2013-2018) Une culture de l excellence en recherche et en développement RÉSUMÉ DU PLAN STRATÉGIQUE DE RECHERCHE (2013-2018) Une culture de l excellence en recherche et en développement La recherche à l Université Sainte-Anne L Université Sainte-Anne, par son emplacement géographique,

Plus en détail

PROJET DE RAPPORT DES MINISTRES

PROJET DE RAPPORT DES MINISTRES AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA CONFÉRENCE DE L UNION AFRICAINE DES MINISTRES EN CHARGE DE LA COMMUNICATION ET DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION (CITMC-4) 4 ème SESSION ORDINAIRE KHARTOUM,

Plus en détail

LABORATOIRE DES ETUDES EN FINANCE, COMPTABILTE ET GESTION «LEFCG» ENCG. laboratoires. LM2CE et LAMSAD (FSJES) (ESTB)

LABORATOIRE DES ETUDES EN FINANCE, COMPTABILTE ET GESTION «LEFCG» ENCG. laboratoires. LM2CE et LAMSAD (FSJES) (ESTB) Laboratoire LABORATOIRE DES ETUDES EN FINANCE, COMPTABILTE ET GESTION «LEFCG» ENCG laboratoires LM2CE et LAMSAD () (ESTB) Axes de Recherche 1. Quelles innovations financières au service de l innovation

Plus en détail

CHARTE DES UNIVERSITÉS EUROPÉENNES POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE

CHARTE DES UNIVERSITÉS EUROPÉENNES POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE CHARTE DES UNIVERSITÉS EUROPÉENNES POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE European University Association Association Européenne de l'université Copyright 2008 par l Association Européenne de l Université

Plus en détail

son offre Executive Education

son offre Executive Education Destinée aux cadres supérieurs, dirigeants d entreprises et entrepreneurs menée en partenariat avec CentraleSupélecParis Lancée en Octobre 2015 Casablanca, le 2 juin 2015 L Ecole Centrale Casablanca annonce

Plus en détail

Les obstacles : Solutions envisageables :

Les obstacles : Solutions envisageables : 1. Quels sont les obstacles auxquels les citoyens européens doivent faire face dans l exercice de leurs droits? Que pourrait-on faire pour alléger ces obstacles? Les obstacles : Tout d abord, il y a un

Plus en détail

Royaume du Maroc Ministère de la Culture. Appel à projets culturels. Edition et livre. Edition et livre 1

Royaume du Maroc Ministère de la Culture. Appel à projets culturels. Edition et livre. Edition et livre 1 Royaume du Maroc Ministère de la Culture Appel à projets culturels Edition et livre 2014 Edition et livre 1 2 Edition et livre Appel à projets culturels Edition et livre 2014 Ministère de la culture, 1,

Plus en détail

Maghreb Startup Initiative

Maghreb Startup Initiative L EXCELLENCE au rendez-vous! Algérie Maroc Tunisie Edition pilote Une 1ère édition organisée simultanément dans les trois pays du Maghreb et déployée sur une année! (mai 2012 - mars 2013) Regional Sponsors:

Plus en détail

Intervention de S.E.M. Paul BIYA, Président de la République du Cameroun.

Intervention de S.E.M. Paul BIYA, Président de la République du Cameroun. 14 ème SOMMET DE LA FRANCOPHONIE Intervention de S.E.M. Paul BIYA, Président de la République du Cameroun. (Kinshasa, 12-14 octobre 2012) Point 7 à l ordre du jour sur le thème : «L Afrique dans la francophonie

Plus en détail