Art. 1 Modifications La loi instituant une assurance en cas de maternité et d adoption, du 21 avril 2005, est modifiée comme suit :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Art. 1 Modifications La loi instituant une assurance en cas de maternité et d adoption, du 21 avril 2005, est modifiée comme suit :"

Transcription

1 Secrétariat du Grand Conseil Projet présenté par les députés : Initiateurs Date de dépôt : Date de dépôt PL Numéro d objet Projet de loi Modifiant la loi instituant une assurance en cas de maternité et d adoption (LAMat) (J 5 07) (en vue de l institution d un congé parental) Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Art. 1 Modifications La loi instituant une assurance en cas de maternité et d adoption, du 21 avril 2005, est modifiée comme suit : Art. 1 let. c (nouvelle) c) une allocation pour perte de gain en cas de congé parental (ci-après : allocation parentale) dès l échéance du droit à l allocation de maternité ou d adoption Art. 3, al. 2 et 4 (nouvelle teneur) 2 Les cotisations sont perçues sur le revenu déterminant tel que défini par l art. 5 al. 2 de la loi fédérale sur l assurance vieillesse et survivance du 20 décembre 1946 (LAVS). Leur taux est fixé périodiquement par le Conseil d Etat de manière à couvrir les frais découlant de l application de la présente loi. Il s'élève au maximum à 0,5%. 4 Les cotisations des salariés que l employeur n est pas tenu de payer et les cotisations des indépendants au sens de l art. 1a LAVS sont égales à la part du salarié.

2 Titre 2/5 Chapitre IIIA Allocation parentale (nouveau) Art. 9A Conditions, durée du droit et montant maximal (nouveau) 1 La mère et le père qui remplissent les conditions de la présente loi ont droit à une allocation de 120 jours ouvrés en tout, pris paritairement, à concurrence du gain assuré maximal défini à l article 10, al. 3, de la présente loi. 2 Le droit à l allocation s éteint au début de la scolarité de l enfant. 3 Sont réservées les prestations plus étendues prévues par le droit cantonal, les conventions collectives de travail ou le contrat individuel de travail. Art. 9B Modalités particulières (nouveau) 1 La mère et le père peuvent faire valoir leur droit à l allocation dès l accouchement ou le placement en vue de l adoption. 2 La demande d allocation parentale, unique dans tous les cas, précise : a) Le calendrier d exercice du droit par la mère et le calendrier d exercice du droit par le père, qui ne peuvent coïncider ; b) Le ou les taux de réduction de l activité professionnelle de la mère, respectivement du père. 3 Elle comprend : a) L accord de l employeur de l assuré qui exerce une activité dépendante ; b) Une attestation de la caisse de compensation AVS de l assuré qui exerce une activité indépendante. Art. 9C Primauté des indemnités fédérales et d autres indemnités sur l allocation parentale cantonale (nouveau) 1 L allocation d adoption n est versée que dans la mesure où, ajoutée aux prestations énumérées ci-dessous, elle ne dépasse pas le montant défini à l'article 10, al. 1, de la présente loi. 2 Sont visées les : a) indemnités journalières versées par l assurance-maladie sociale ou par un assureur privé; b) indemnités journalières de l assurance-chômage fédérale; c) indemnités journalières de l assurance-invalidité; d) indemnités journalières de l assurance-accidents; e) indemnités journalières de l assurance-militaire; f) allocations d'adoption versées par le canton ou le pays de domicile

3 3/5 Titre Art. 10, al. 1 (nouvelle teneur) 1 Les allocations sont versées sous forme d indemnités journalières. Elles sont égales à 80% du gain assuré. Art. 2 Entrée en vigueur La présente loi entre en vigueur le lendemain de sa promulgation dans la Feuille d avis officielle.

4 Titre 4/5 EXPOSÉ DES MOTIFS Mesdames et Messieurs les députés, Ce projet de loi vise à introduire une mesure importante pour concilier vie de famille et vie professionnelle. Pouvoir accueillir un enfant dans les meilleures conditions possible est indispensable tant à son développement harmonieux qu à l équilibre de sa famille. Aujourd hui encore, ce sont les femmes qui assument la grande majorité des tâches domestiques et éducatives alors même qu elles occupent souvent, elles aussi, un emploi à plein temps. Une évolution de ce schéma est nécessaire si l on souhaite réellement atteindre une société plus égalitaire. Fait encourageant, de plus en plus d hommes, même si cela reste très marginal en Suisse, souhaitent prendre une plus grande part dans l éducation de leurs enfants, ce qui passe notamment par une présence plus importante auprès d eux. Actuellement, les pères n ont droit qu à quelques jours de congé à l occasion de la naissance d un enfant, ce qui ne leur permet en aucun cas de participer significativement aux tâches familiales. L instauration d un congé parental permettrait une meilleure répartition de ces tâches qui sont aujourd hui quasi exclusivement accomplies par les femmes. Ceci n est pas sans conséquences. En effet, beaucoup de femmes abandonnent leur activité professionnelle totalement ou partiellement faute de possibilités de concilier famille et travail de manière adéquate, ce qui cimente les inégalités salariales qui subsistent entre les sexes et impacte négativement leurs perspectives de rentes. L absence de congé parental empêche de faire évoluer la répartition traditionnelle des rôles dans la prise en charge du travail familial. La progression de l égalité entre femmes et hommes requiert de combler la pénurie de places d accueil extrafamilial mais aussi de créer un véritable congé parental partagé entre le père et la mère. L instauration d un congé parental paritaire est un excellent moyen pour atteindre le but de l égalité dans les faits entre les femmes et les hommes. La Suisse, comme bien souvent dans ce qui a trait aux questions sociales, est en retard par rapport à nos voisins européens. Ce ne sont pas uniquement, comme on aurait tendance à présumer, les Etat scandinaves qui sont concernés par ces avancées sociales, mais tous les pays de l Union européenne. Ainsi deux modèles coexistent, l un instaurant un congé parental unique (Norvège, Suède, Portugal), l autre s ajoutant à un congé de maternité et de paternité (France, Italie, Belgique, Espagne, ).

5 5/5 Titre La commission fédérale de coordination pour les questions familiales (COFF) s est prononcée en 2010 en faveur d un congé parental d une durée maximale de 24 semaines. En 2011, la commission fédérale pour les questions féminines (CFQF) s est également prononcée en faveur d in congé parental préconisant un congé de 24 semaines partagé paritairement entre la mère et le père. Elle recommande aussi que le congé puisse être fractionné de sorte à offrir plus de flexibilité tant aux employé-e-s qu aux employeurs. La CFQF considère que les allocations parentales peuvent être financées par le régime des allocations pour perte de gain, mais aussi par la TVA. En 2010, la commission de la sécurité sociale et de la santé publique (CSSS) rendait un rapport sur l initiative cantonale déposée par le canton de Genève qui demandait aux chambres fédérales de permettre aux cantons qui le souhaitent d instaurer un congé parental financé par les cotisations paritaires de l assurance maternité cantonale. Elle se prononçait en faveur de cette initiative cantonale, mais sa position n est pas suivie par les chambres fédérales. Le présent projet de loi demande concrètement l instauration d un congé parental paritaire de 24 semaines. Ainsi, la mère et le père de l enfant devront prendre à tour de rôle 12 semaines chacun de congé parental entre la naissance de l enfant et son entrée à l école. Ce congé, ainsi que le recommande la CFQF pourra être fractionnée de sorte à permettre plus de flexibilité du point de vue professionnel et familial. Le droit fédéral autorise les cantons à légiférer sur le financement d un congé parental, mais sans modification du droit des obligations, ce fond ne pourrait pas être utilisé puisque le droit des obligations est exhaustif en matière de congés. Il faudrait que le canton de Genève procède de la même manière qu il l avait fait par le passé en matière de congé maternité. Les conditions favorables qu il proposait aux résidents genevois avaient servi d exemple au niveau fédéral. Les signataires pensent qu un tel projet de loi devient essentiel, sachant que la participation des femmes au marché du travail est toujours plus importante et que la volonté des hommes à s investir de plus en plus dans l éducation de leur progéniture grandissante. C est pourquoi les signataires espèrent que vous réserverez un bon accueil à ce projet de loi. Les Verts Les Socialistes Ensemble à Gauche

modifiant la loi d'application de la loi fédérale sur l'assurance maladie (J 3 05)

modifiant la loi d'application de la loi fédérale sur l'assurance maladie (J 3 05) Secrétariat du Grand Conseil PL 10469 Projet présenté par le Conseil d Etat Date de dépôt : 14 avril 2009 Projet de loi modifiant la loi d'application de la loi fédérale sur l'assurance maladie (J 3 05)

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil PL 11131-A

Secrétariat du Grand Conseil PL 11131-A Secrétariat du Grand Conseil PL 11131-A Date de dépôt : 25 juin 2013 Rapport de la Commission fiscale chargée d étudier le projet de loi du Conseil d Etat modifiant la loi sur l imposition des personnes

Plus en détail

modifiant la loi sur la gestion administrative et financière de l Etat (LGAF) (D 1 05)

modifiant la loi sur la gestion administrative et financière de l Etat (LGAF) (D 1 05) Secrétariat du Grand Conseil PL 11490 Projet présenté par le Conseil d Etat Date de dépôt : 11 juin 2014 Projet de loi modifiant la loi sur la gestion administrative et financière de l Etat (LGAF) (D 1

Plus en détail

UNION EUROPÉENNE Tableau comparatif des régimes de retraite de base

UNION EUROPÉENNE Tableau comparatif des régimes de retraite de base UNION EUROPÉENNE Tableau comparatif des régimes de retraite de base PAYS Durée minimale OUVERTURE DE DROIT Age normal de liquidation à la retraite DUREE DE VALIDATION MAXIMALE CALCUL DE PENSION ALLEMAGNE

Plus en détail

La situation financière des SNF françaises Quelques éléments de diagnostic élaborés à partir des comptes nationaux

La situation financière des SNF françaises Quelques éléments de diagnostic élaborés à partir des comptes nationaux La situation financière des SNF françaises Quelques éléments de diagnostic élaborés à partir des comptes nationaux 21 novembre 2014 Gilbert Cette 1. Définitions et sources Valeur ajoutée aux coûts des

Plus en détail

BASE DE DONNÉES 15.029 DES PERSONNES (BDP) CANTONALE

BASE DE DONNÉES 15.029 DES PERSONNES (BDP) CANTONALE BASE DE DONNÉES 15.029 DES PERSONNES (BDP) CANTONALE Rapport du Conseil d'etat au Grand Conseil à l'appui d'un projet de loi modifiant la loi concernant l'harmonisation des registres officiels de personnes

Plus en détail

LES NOUVEAUTÉS EN DROIT DES ASSURANCES SOCIALES

LES NOUVEAUTÉS EN DROIT DES ASSURANCES SOCIALES LES NOUVEAUTÉS EN DROIT DES ASSURANCES SOCIALES Anne-Sylvie Dupont Avocate, chargée d enseignement SOMMAIRE 1. LAMal: modification de la participation aux frais de l assurée en cas de complication de grossesse

Plus en détail

Accord intercantonal sur l harmonisation des régimes de bourses d études

Accord intercantonal sur l harmonisation des régimes de bourses d études Version de consultation du 25 octobre 2007 Accord intercantonal sur l harmonisation des régimes de bourses d études du I. Dispositions générales A. Objectifs et principes Art. 1 But de l accord Le présent

Plus en détail

J 5 07. Loi instituant une assurance en cas de maternité et d'adoption (LAMat) (9499) Dispositions générales. du 21 avril 2005

J 5 07. Loi instituant une assurance en cas de maternité et d'adoption (LAMat) (9499) Dispositions générales. du 21 avril 2005 Loi instituant une assurance en cas de maternité et d'adoption (LAMat) (9499) J 5 07 du 21 avril 2005 Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève, vu l article 16h de la loi fédérale sur les

Plus en détail

RESPONSABILITE CIVILE DU NOTAIRE 13.143

RESPONSABILITE CIVILE DU NOTAIRE 13.143 RESPONSABILITE CIVILE DU NOTAIRE 13.143 Rapport de la commission législative au Grand Conseil à l'appui d'un projet de loi portant modification de la loi sur le notariat (LN) (Responsabilité civile du

Plus en détail

RAI-Home Care Genève. Dispositif de formation et séquences d enseignement. Symposium RAI Bruxelles 2 0 0 8

RAI-Home Care Genève. Dispositif de formation et séquences d enseignement. Symposium RAI Bruxelles 2 0 0 8 RAI-Home Care Genève Dispositif de formation et séquences d enseignement Symposium RAI Bruxelles 2 0 0 8 la Suisse et ses 26 cantons Allemagne Autriche France Italie la population résidante 8'000'000 7'000'000

Plus en détail

Assurance-maternité et adoption dans le canton de Genève

Assurance-maternité et adoption dans le canton de Genève «Task Force LAMat» AMat Etat au 1 er janvier 2010 Assurance-maternité et adoption dans le canton de Genève Rapport avec le droit fédéral En date du 1 er juillet 2005, la législation fédérale sur les allocations

Plus en détail

Projet de loi modifiant la loi d'application de la loi fédérale sur l'aménagement du territoire (L 1 30)

Projet de loi modifiant la loi d'application de la loi fédérale sur l'aménagement du territoire (L 1 30) Secrétariat du Grand Conseil PL 9115 Projet présenté par le Conseil d Etat Date de dépôt: 13 novembre 2003 Messagerie Projet de loi modifiant la loi d'application de la loi fédérale sur l'aménagement du

Plus en détail

Vous fournissez un service d aide à domicile

Vous fournissez un service d aide à domicile Vous fournissez un service d aide à domicile à une personne handicapée ou en perte d autonomie Les services d aide à domicile et le chèque emploi-service Vous commencez à offrir de l aide à une personne

Plus en détail

Les prestations complémentaires AVS/AI pour les ressortissants étrangers domiciliés à Genève. SPC - Edition décembre 2013

Les prestations complémentaires AVS/AI pour les ressortissants étrangers domiciliés à Genève. SPC - Edition décembre 2013 Les prestations complémentaires AVS/AI pour les ressortissants étrangers domiciliés à Genève SPC - Edition décembre 2013 Page 2/9 Service des prestations complémentaires (SPC) Route de Chêne 54 1211 Genève

Plus en détail

LOIS ET DECRETS PUBLIES DANS LA FEUILLE OFFICIELLE

LOIS ET DECRETS PUBLIES DANS LA FEUILLE OFFICIELLE LOIS ET DECRETS PUBLIES DANS LA FEUILLE OFFICIELLE Feuille officielle numéro 41, du 19 octobre 2012 Référendum facultatif: délai d'annonce préalable: 8 novembre 2012 délai de dépôt des signatures: 17 janvier

Plus en détail

modifiant la loi d application du code pénal suisse et d autres lois fédérales en matière pénale (LaCP) (E 4 10)

modifiant la loi d application du code pénal suisse et d autres lois fédérales en matière pénale (LaCP) (E 4 10) Secrétariat du Grand Conseil PL 11404 Projet présenté par le Conseil d Etat Date de dépôt : 19 mars 2014 Projet de loi modifiant la loi d application du code pénal suisse et d autres lois fédérales en

Plus en détail

Congrès de la FFRC. 10-11 février 2014 à Paris. Jean-Claude Rivard

Congrès de la FFRC. 10-11 février 2014 à Paris. Jean-Claude Rivard Congrès de la FFRC 10-11 février 2014 à Paris Jean-Claude Rivard 1. Rappel de l accord sur les salaires du 4 juillet 2013 2. Thèmes de négociation pour 2014 : Les thèmes choisis sont en lien avec l actualité

Plus en détail

Les assurances sociales en Suisse: quel(s) impact(s) sur la vie des femmes?

Les assurances sociales en Suisse: quel(s) impact(s) sur la vie des femmes? Les assurances sociales en Suisse: quel(s) impact(s) sur la vie des femmes? Liliane Maury Pasquier La Chaux-de-Fonds, 22 novembre 2011 INTRODUCTION : Tout le monde a droit à une vie digne (art. 7 et 12

Plus en détail

concernant la protection de l enfant et de l adulte (LPAE)

concernant la protection de l enfant et de l adulte (LPAE) DSJ/Avant-projet du 5..0 Loi du concernant la protection de l enfant et de l adulte (LPAE) Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu la modification du 9 décembre 008 du code civil suisse (Protection de

Plus en détail

Réponse du Conseil communal à l interpellation no 11-609 du groupe PopVertsSol intitulée «De l argent immédiat pour une dette éternelle»

Réponse du Conseil communal à l interpellation no 11-609 du groupe PopVertsSol intitulée «De l argent immédiat pour une dette éternelle» Réponse du Conseil communal à l interpellation no 11-609 du groupe PopVertsSol intitulée «De l argent immédiat pour une dette éternelle» (Du 5 mars 2012) Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Le

Plus en détail

CREDIT SUPPLÉMENTAIRE URGENT 2013 13.043

CREDIT SUPPLÉMENTAIRE URGENT 2013 13.043 CREDIT SUPPLÉMENTAIRE URGENT 2013 13.043 Rapport du Conseil d'etat au Grand Conseil à l'appui d'un projet de décret portant octroi d un crédit supplémentaire urgent de 8.000.000 francs destiné à financer

Plus en détail

VI. travail et assurances sociales

VI. travail et assurances sociales VI. travail et assurances sociales A quelles règles êtes-vous soumis en tant qu employeur Ce chapitre vous fournit des indications sur les charges sociales obligatoires et sur certains aspects importants

Plus en détail

2.07 Cotisations Procédure de décompte simplifiée pour les employeurs

2.07 Cotisations Procédure de décompte simplifiée pour les employeurs 2.07 Cotisations Procédure de décompte simplifiée pour les employeurs Etat au 1 er janvier 2015 En bref La procédure de décompte simplifiée est inscrite dans la loi fédérale sur la lutte contre le travail

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit :

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Secrétariat du Grand Conseil PL 10909 Projet présenté par le Conseil d Etat Date de dépôt : 11 janvier 2012 Projet de loi modifiant la loi sur le tourisme (LTour) (I 1 60) Le GRAND CONSEIL de la République

Plus en détail

CREDIT SUPPLÉMENTAIRE URGENT 2010 - CNIP 10.022

CREDIT SUPPLÉMENTAIRE URGENT 2010 - CNIP 10.022 CREDIT SUPPLÉMENTAIRE URGENT 2010 - CNIP 10.022 Rapport du Conseil d'etat au Grand Conseil à l'appui d'un projet de décret portant octroi d un crédit supplémentaire urgent de 700.000 francs destiné à répondre

Plus en détail

Composition Présidente: Anne-Sophie Peyraud Josef Hayoz, Marianne Jungo Greffier-stagiaire: Simone Schürch

Composition Présidente: Anne-Sophie Peyraud Josef Hayoz, Marianne Jungo Greffier-stagiaire: Simone Schürch Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 605 2013 233 Arrêt du 21 avril 2015 I e Cour des assurances sociales Composition

Plus en détail

Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 2004 et 2013

Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 2004 et 2013 R EGARD SUR... Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 24 et 213 (application des règlements (CEE) n 148/71 puis (CE) n 883/24) Chaque année, les paiements effectués par la France en application

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil M 2157. Proposition de motion Pour des soins dentaires accessibles à toutes et tous!

Secrétariat du Grand Conseil M 2157. Proposition de motion Pour des soins dentaires accessibles à toutes et tous! Secrétariat du Grand Conseil M 2157 Proposition présentée par les députés : M mes et M. Anne Emery-Torracinta, Roger Deneys, Prunella Carrard, Marie Salima Moyard, Irène Buche, Marion Sobanek, Lydia Schneider

Plus en détail

REGLEMENT concernant le traitement et la prévoyance professionnelle des membres du Conseil communal (Du 16 janvier 2012)

REGLEMENT concernant le traitement et la prévoyance professionnelle des membres du Conseil communal (Du 16 janvier 2012) REGLEMENT concernant le traitement et la prévoyance professionnelle des membres du Conseil communal (Du 16 janvier 2012) Le Conseil général de la Ville de Neuchâtel, Vu l article 88 du Règlement général,

Plus en détail

DROITS ET MES OBLIGATIONS?

DROITS ET MES OBLIGATIONS? JE PARS À LA RETRAITE QUELS SONT MES DROITS ET MES OBLIGATIONS? PRÉSENTATION DE L AVS 1er pilier du système de sécurité sociale suisse sse Obligatoire Couvre les besoins vitaux Principe de la solidarité

Plus en détail

Destinataires: Directions et responsables du personnel d entreprises-membres

Destinataires: Directions et responsables du personnel d entreprises-membres Destinataires: E-MAIL info@aza.ch ZURICH 15 septembre 2011 Directions et responsables du personnel d entreprises-membres dont le siège de l entreprise et/ou les succursales se trouvent dans le canton de

Plus en détail

PARTICIPATION DES EMPLOYEURS AU FINANCEMENT DE LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE

PARTICIPATION DES EMPLOYEURS AU FINANCEMENT DE LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE PARTICIPATION DES EMPLOYEURS AU FINANCEMENT DE LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE CV Réf. : II-13-1-5 Pôle des services Date : 15.09.2012 services@cdg81.fr Ref : 7-9 Références : - Loi n 83-634 du 13

Plus en détail

04_04 Directive relative à la traduction des actes de poursuite et autres documents

04_04 Directive relative à la traduction des actes de poursuite et autres documents REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département des finances Office des poursuites Service des notifications 04_04 Directive relative à la traduction des actes de poursuite et autres documents Modifications,

Plus en détail

Québec, 22 octobre 2015

Québec, 22 octobre 2015 Québec, 22 octobre 2015 Un contexte propice à une réforme fiscale Le contexte économique et fiscal La croissance économique potentielle est appelée à être plus modeste (Pourcentage de croissance du PIB)

Plus en détail

Good practice: avance sur contributions d entretien

Good practice: avance sur contributions d entretien Good practice: avance sur contributions d entretien Extrait du rapport: Ehrler, Franziska, Caroline Knupfer et Yann Bochsler (2012) Effets de seuil et effets pervers sur l activité. Une analyse des systèmes

Plus en détail

Les assurances sociales et le travail à temps partiel

Les assurances sociales et le travail à temps partiel Les assurances sociales et le travail à temps partiel Informations utiles à toutes les personnes qui travaillent à temps partiel et assument la garde d enfants ou l assistance de parents. Informations

Plus en détail

Mémoire sur le rapport de la Commission d examen sur la fiscalité québécoise

Mémoire sur le rapport de la Commission d examen sur la fiscalité québécoise LIGUE DES CONTRIBUABLES Mémoire sur le rapport de la Commission d examen sur la fiscalité québécoise (Moins d impôt pour les Québécois) Préparé par Claude Garcia pour la Ligue des contribuables Présenté

Plus en détail

Modification de l ordonnance concernant l octroi d allégements fiscaux en application de la politique régionale

Modification de l ordonnance concernant l octroi d allégements fiscaux en application de la politique régionale Annexe 2: questionnaire pour la procédure de consultation Modification de l ordonnance concernant l octroi d allégements fiscaux en application de la politique régionale Questionnaire pour la procédure

Plus en détail

du 12 août 2015 2015... 1

du 12 août 2015 2015... 1 Rapport explicatif concernant le projet destiné à la consultation relatif à la modification de la loi sur l harmonisation des impôts directs des cantons et des communes (mise en œuvre de la motion 13.3728,

Plus en détail

Loi fédérale sur le dossier électronique du patient*

Loi fédérale sur le dossier électronique du patient* Projet de la Commission de rédaction pour le vote final Loi fédérale sur le dossier électronique du patient* (LDEP) du 19 juin 2015 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 95, al.

Plus en détail

Renforçons la classe moyenne!

Renforçons la classe moyenne! Renforçons la classe moyenne! Précisions sur la résolution du PDC suisse pour une classe moyenne forte. Introduction La classe moyenne est le cœur de notre société : elle inclut les familles, les retraités

Plus en détail

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

Pouvoir d achat - 124. Revenu mensuel en Autriche. Tableau: Revenu mensuel en Autriche Valide au 31 mars 2009

Pouvoir d achat - 124. Revenu mensuel en Autriche. Tableau: Revenu mensuel en Autriche Valide au 31 mars 2009 Revenu mensuel en Autriche ans d expérience, a) célibataire et b) marié et père de 2 enfants c) et d) sans revenir chaque jour à la maison et preste 5 heures supplémentaires Tableau: Revenu mensuel en

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit :

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Secrétariat du Grand Conseil PL 11533 Projet présenté par les députés : M mes et MM. Ronald Zacharias, Pascal Spuhler, André Python, Jean-Marie Voumard, Jean-François Girardet, Thierry Cerutti, Henry Rappaz,

Plus en détail

Loi fédérale sur l assurance-chômage obligatoire et l indemnité en cas d insolvabilité

Loi fédérale sur l assurance-chômage obligatoire et l indemnité en cas d insolvabilité Loi fédérale sur l assurance-chômage obligatoire et l indemnité en cas d insolvabilité (Loi sur l assurance-chômage, LACI) Projet Modification du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le

Plus en détail

Journées d économie de Lyon

Journées d économie de Lyon Journées d économie de Lyon Mercredi 9 novembre 2011 Clément Schaff, Mahdi Ben Jelloul www.openfisca.fr 1 Plan Présentation générale Présentation du logiciel Exemple de réformes: Bourguignon Muet Sterdyniack

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE TRAVAIL DES ASSISTANTS MATERNELS DU PARTICULIER EMPLOYEUR

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE TRAVAIL DES ASSISTANTS MATERNELS DU PARTICULIER EMPLOYEUR CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE TRAVAIL DES ASSISTANTS MATERNELS DU PARTICULIER EMPLOYEUR Conclue, à Paris, le 1 er juillet 2004 Entre LA FEDERATION NATIONALE DES PARTICULIERS EMPLOYEURS FEPEM D une

Plus en détail

Accord instituant un Compte Épargne Temps

Accord instituant un Compte Épargne Temps Préambule...2 Article 1 Bénéficiaires...2 Article 2 Alimentation du compte...2 2-1 Des congés payés annuels...2 2-2 Des jours de repos ARTT...2 2-3 Nombre maximum de jours cumulables au titre des congés

Plus en détail

LA COOPERATION RENFORCEE EN MATIERE DE DROIT DE LA FAMILLE DANS L UNION EUROPEENNE

LA COOPERATION RENFORCEE EN MATIERE DE DROIT DE LA FAMILLE DANS L UNION EUROPEENNE NOTE D INFORMATION : Joëlle Garriaud-Maylam Sénateur représentant les Français établis hors de France LA COOPERATION RENFORCEE EN MATIERE DE DROIT DE LA FAMILLE DANS L UNION EUROPEENNE A un mois et demi

Plus en détail

Convention sur les effets du divorce 1

Convention sur les effets du divorce 1 Convention sur les effets du divorce 1 entre (prénom, nom, date de naissance, rue, NPA, lieu) représenté(e) par (prénom, nom, rue, NPA, lieu) et (prénom, nom, date de naissance, rue, NPA, lieu) représenté(e)

Plus en détail

DBAI. Manuel concis. C est quoi, DBAI? Comment se connecter à DBAI? vous permet de revenir au tableau de bord, où que vous vous trouviez

DBAI. Manuel concis. C est quoi, DBAI? Comment se connecter à DBAI? vous permet de revenir au tableau de bord, où que vous vous trouviez Manuel concis DBAI C est quoi, DBAI? DBAI est un outil web de gestion des risques qui vous offre des informations commerciales et de crédit, en ligne. Via DBAI, vous avez un accès direct à la base de données

Plus en détail

2. Compétence d attribution et compétence territoriale des tribunaux en Allemagne

2. Compétence d attribution et compétence territoriale des tribunaux en Allemagne situation en juillet 2012 Note d'information des missions diplomatiques et consulaires allemandes en France sur les procédures de divorce en France et en Allemagne I. Compétence judiciaire 1. Compétence

Plus en détail

Société fiduciaire. Lausanne. Flexibilisation de l âge de la retraite

Société fiduciaire. Lausanne. Flexibilisation de l âge de la retraite Société fiduciaire Lausanne Flexibilisation de l âge de la retraite Bases légales AVS Age ordinaire de la retraite selon la Loi fédérale sur l'assurance-vieillesse et survivants (Art 21 al. 1 LAVS) : 65

Plus en détail

Initiative parlementaire Loi fédérale sur la continuation de l assurance des travailleuses dans la prévoyance professionnelle

Initiative parlementaire Loi fédérale sur la continuation de l assurance des travailleuses dans la prévoyance professionnelle 01.400 Initiative parlementaire Loi fédérale sur la continuation de l assurance des travailleuses dans la prévoyance professionnelle Rapport de la Commission de la sécurité sociale et de la santé du Conseil

Plus en détail

LE COMPTE EPARGNE-TEMPS

LE COMPTE EPARGNE-TEMPS Réf. : CDG-INFO2004-26/SB Personne à contacter : Sylvie BARON PLAN DE CLASSEMENT : 1-20-00 : 03.59.56.88.80 Date : le 10 novembre 2004 LE COMPTE EPARGNE-TEMPS REFERENCE JURIDIQUE : Décret n 2004-878 du

Plus en détail

Figure 1 : construction modulaire provisoire de type ALHO

Figure 1 : construction modulaire provisoire de type ALHO République et Canton de Neuchâtel COMMUNE DE L A T E NE Rapport du Conseil communal au Conseil général concernant une demande de crédit de 515 000 francs pour l'achat d'une construction modulaire provisoire

Plus en détail

Office de la Promotion Economique du Canton de Genève

Office de la Promotion Economique du Canton de Genève Office de la Promotion Economique du Canton de Genève Aspects fiscaux et comptables du 2ème pilier Florian Magnollay Expert-comptable diplômé Expert diplômé en finance et controlling Partner, Ernst & Young

Plus en détail

ACCORD DU 15 DÉCEMBRE 2011

ACCORD DU 15 DÉCEMBRE 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3364 Convention collective nationale RÉGIME SOCIAL DES INDÉPENDANTS IDCC : 2796.

Plus en détail

sur les estimations fiscales de certains immeubles (LEFI) (D 3 10) Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit :

sur les estimations fiscales de certains immeubles (LEFI) (D 3 10) Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Secrétariat du Grand Conseil PL 11397 Projet présenté par les députés : M mes et MM. Lydia Schneider Hausser, Christian Dandrès, Roger Deneys, Emilie Flamand-Lew, Cyril Mizrahi, Lisa Mazzone, Thomas Wenger,

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 608 SÉNAT SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2009-2010 Enregistré à la Présidence du Sénat le 5 juillet 2010 PROPOSITION DE LOI relative aux cotisations sociales versées par les auto-entrepreneurs, PRÉSENTÉE

Plus en détail

Easy Plan. L assurance de groupe pour la petite entreprise

Easy Plan. L assurance de groupe pour la petite entreprise L assurance de groupe pour la petite entreprise Easy Plan, une solution d assurance bien pensée Allianz souhaite répondre efficacement aux besoins spécifiques des petites entreprises en matière d assurance

Plus en détail

J 1 50.16. Contrat-type de travail des esthéticiennes (CTT-Esthé) Dispositions générales. Obligations du travailleur

J 1 50.16. Contrat-type de travail des esthéticiennes (CTT-Esthé) Dispositions générales. Obligations du travailleur Contrat-type de travail des esthéticiennes (CTT-Esthé) J 1 50.16 du 18 décembre 2012 (Etat au 1 er janvier 2013) LA CHAMBRE DES RELATIONS COLLECTIVES DE TRAVAIL, vu les articles 359 à 360f du code des

Plus en détail

Accord N 36 Le Compte Epargne Temps au GIE AtlantiCA En date du 25 septembre 2008

Accord N 36 Le Compte Epargne Temps au GIE AtlantiCA En date du 25 septembre 2008 Accord N 36 Le Compte Epargne Temps au GIE AtlantiCA En date du 25 septembre 2008 Les organisations syndicales signataires : CFDT, SNECA-CGC, SUD AtlantiCA TABLE DES MATIERES L ACCORD INDEX TABLE DES MATIERES

Plus en détail

Commission de Gestion du Conseil Général de la Commune de Sierre

Commission de Gestion du Conseil Général de la Commune de Sierre Commission de Gestion du Conseil Général de la Commune de Sierre Rapport concernant l octroi d un crédit d engagement pour la réalisation d une crèche pour la petite enfance et d un espace repas Sierre,

Plus en détail

Présentation du domaine de la Police des étrangers

Présentation du domaine de la Police des étrangers Présentation du domaine de la Police des étrangers Guy Burnens Juin 2015 Organigramme du SPOP Statistiques Canton de Vaud 2011 2012 2013 2014 Total de la population suisse et étrangères 721 643 729 971

Plus en détail

sortir l assurance invalidité du piège de la dette

sortir l assurance invalidité du piège de la dette 23 OCTOBRE 2011 FICHE THEMATIQUE : ASSURANCE INVALIDITE sortir l assurance invalidité du piège de la dette Au cours des 20 dernières années, l assurance invalidité suisse (AI) s est inexorablement enfoncée

Plus en détail

Résumé abrégé. des applications de. Tribut TAX et TAXEasy

Résumé abrégé. des applications de. Tribut TAX et TAXEasy Résumé abrégé des applications de Tribut TAX et TAXEasy TRIBUT SA, 3172 Niederwangen Tel 031 980 16 16 / FAX 031 980 16 19 Hotline: 08:00 12:00 031 980 16 17 Homepage: http://www.tribut.ch E-Mail: mailto:tribut@tribut.ch

Plus en détail

Comment définir une bonne politique de prévoyance professionnelle?

Comment définir une bonne politique de prévoyance professionnelle? Comment définir une bonne politique de prévoyance professionnelle? Florian Magnollay, Partner Expert-comptable diplômé Expert en finance et en controlling Responsable du marché Assurances Suisse Romande

Plus en détail

85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr

85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Compte épargne temps 85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Note d information du 9 mars 2010 Mise à jour du 1 er juin 2010 Références

Plus en détail

Mesure d accompagnement social personnalisé (MASP) avec perception et délégation de gestion des prestations APPEL A PROJET

Mesure d accompagnement social personnalisé (MASP) avec perception et délégation de gestion des prestations APPEL A PROJET Mesure d accompagnement social personnalisé (MASP) avec perception et délégation de gestion des prestations APPEL A PROJET Département du Doubs Pôle solidarités et cohésion sociale Délégation à l action

Plus en détail

Genre et forme de prestations Impôt cantonal Impôt fédéral direct

Genre et forme de prestations Impôt cantonal Impôt fédéral direct Kantonale Steuerverwaltung KSTV Rue Joseph-Piller 13, Case postale, 1701 Fribourg www.fr.ch/scc Imposition des rentes et des prestations en capital (état au 1 er janvier 2013) Aperçu de la pratique en

Plus en détail

relative au remboursement des frais de maladie et d invalidité en matière de prestations complémentaires (OMPCF)

relative au remboursement des frais de maladie et d invalidité en matière de prestations complémentaires (OMPCF) Ordonnance du 6 septembre 2010 Entrée en vigueur : 01.01.2011 relative au remboursement des frais de maladie et d invalidité en matière de prestations complémentaires (OMPCF) Le Conseil d Etat du canton

Plus en détail

3.01 Prestations de l AVS Rentes de vieillesse et allocations pour impotent de l AVS

3.01 Prestations de l AVS Rentes de vieillesse et allocations pour impotent de l AVS 3.01 Prestations de l AVS Rentes de vieillesse et allocations pour impotent de l AVS Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Lorsque vous atteignez l âge ordinaire de la retraite, vous avez droit à une rente

Plus en détail

Vu le message du Conseil d Etat du 28 novembre 2000 ; Sur la proposition de cette autorité,

Vu le message du Conseil d Etat du 28 novembre 2000 ; Sur la proposition de cette autorité, FO47X20101 Loi du 17 octobre 2001 sur le personnel de l Etat (LPers) Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu le message du Conseil d Etat du 28 novembre 2000 ; Sur la proposition de cette autorité, Décrète

Plus en détail

LOI POUR LE POUVOIR D ACHAT

LOI POUR LE POUVOIR D ACHAT Textes applicables : LOI POUR LE POUVOIR D ACHAT Loi n 2008-111 du 8 février 2008 J.O. du 9 février 2008 Circulaire DGT / DSS n 2008-46 du 12 février 2008. Circulaire ACOSS n 2008-039 du 18 mars 2008.

Plus en détail

Italie IMPOSITION DES RESIDENTS ITALIENS

Italie IMPOSITION DES RESIDENTS ITALIENS Italie IMPOSITION DES RESIDENTS ITALIENS Déductions et crédits d impôt Réductions d impôts Imposition des plus-values Imposition des revenus financiers Régimes spéciaux concernant les expatriés L impôt

Plus en détail

418.110. CHAPITRE PREMIER Dispositions générales. 3 juillet 2013

418.110. CHAPITRE PREMIER Dispositions générales. 3 juillet 2013 3 juillet 2013 Règlement d application de la loi sur les aides à la et du décret sur le fonds pour l'encouragement des études et de la professionnelle (RLAF) Etat au 1 er juillet 2014 Le Conseil d Etat

Plus en détail

Aide-mémoire Retraite et prestations de vieillesse. Pour votre sécurité sociale

Aide-mémoire Retraite et prestations de vieillesse. Pour votre sécurité sociale Aide-mémoire Retraite et prestations de vieillesse Pour votre sécurité sociale Retraite ordinaire Dans son règlement, la SVE fixe, d une manière générale, l âge de la retraite à 65 ans. L obligation d

Plus en détail

Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral des assurances sociales OFAS

Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral des assurances sociales OFAS Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral des assurances sociales OFAS Circulaire sur les subventions aux organisations de l'aide privée aux personnes handicapées pour les prestations concernant

Plus en détail

COMPTE EPARGNE TEMPS

COMPTE EPARGNE TEMPS WWW.SAFPT.ORG COMPTE EPARGNE TEMPS EFFET : 1ER JANVIER 2010 Texte de référence : Loi n 84-53 du 26 janvier 1984, modifiée, portant dispositions statutaires applicables à la fonction publique territoriale,

Plus en détail

Composition Présidente: Anne-Sophie Peyraud Josef Hayoz, Marianne Jungo Greffier-rapporteur: Marc Boivin

Composition Présidente: Anne-Sophie Peyraud Josef Hayoz, Marianne Jungo Greffier-rapporteur: Marc Boivin Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 605 2013 31 Arrêt du 13 février 2015 I e Cour des assurances sociales Composition

Plus en détail

LA CAISSE DE PENSION DE LA SSPH

LA CAISSE DE PENSION DE LA SSPH LA CAISSE DE PENSION DE LA SSPH Newsletter Rétrospective et perspectives Informations à nos assurés Compréhension du certificat d assurance Organisation de la Fondation Genève, janvier 2013 Rétrospective

Plus en détail

PROCESSUS RESSOURCES HUMAINES

PROCESSUS RESSOURCES HUMAINES PROCESSUS RESSOURCES HUMAINES 19.08.2015 PROCÉDURE Présence et Temps de Travail 1. GESTION DU TEMPS DE TRAVAIL 1.1. Cadres supérieurs Les dispositions du Titre I (Durée de Travail) du Code du Travail ne

Plus en détail

REGLEMENT DU COMPTE EPARGNE-TEMPS

REGLEMENT DU COMPTE EPARGNE-TEMPS Comité Technique Paritaire Réunion du 28 septembre 2010 Annexe 1 REGLEMENT DU COMPTE EPARGNE-TEMPS Règles d ouverture, de fonctionnement, de gestion et de fermeture du Compte Epargne-Temps (art 10 du décret

Plus en détail

Aspects de droit fiscal

Aspects de droit fiscal CENTRE DE DROIT NOTARIAL DE L UNIVERSITE DE LAUSANNE Planification matrimoniale et successorale en matière d assurance des 2e et 3e piliers Aspects de droit fiscal 1 Notion de prévoyance professionnelle

Plus en détail

www Sécurité sociale en Suisse: www.ofsp.admin.ch > Thèmes > Aperçu > Données de base

www Sécurité sociale en Suisse: www.ofsp.admin.ch > Thèmes > Aperçu > Données de base Vivre et travailler en Suisse + Le système de sécurité sociale en Suisse + Le système social* Le système suisse de sécurité sociale est relativement complexe: chaque branche a ses particularités. Cela

Plus en détail

modifiant la loi d'application de la loi fédérale sur le droit foncier rural (M 1 10)

modifiant la loi d'application de la loi fédérale sur le droit foncier rural (M 1 10) Secrétariat du Grand Conseil PL 10317 Projet présenté par le Conseil d Etat Date de dépôt : 28 août 2008 Projet de loi modifiant la loi d'application de la loi fédérale sur le droit foncier rural (M 1

Plus en détail

Réforme de l imposition des entreprises

Réforme de l imposition des entreprises Réforme de l imposition des entreprises 30 novembre 2010 - Martigny Laurent Tschopp Expert fiscal diplômé lic. oec. HSG Martigny Sion Sierre Crans-Montana Monthey Structure de la présentation Rappel des

Plus en détail

Plan social. pour le personnel au sol sous contrat de travail suisse. Swiss International Air Lines SA (SWISS) SEV-GATA PUSH SEC SSP

Plan social. pour le personnel au sol sous contrat de travail suisse. Swiss International Air Lines SA (SWISS) SEV-GATA PUSH SEC SSP Plan social pour le personnel au sol sous contrat de travail suisse Swiss International Air Lines SA (SWISS) et SEV-GATA PUSH SEC SSP Suisse Section Transports Aériens Sommaire 1 Objectif...3 2 Champ d

Plus en détail

LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT

LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT Série LÉGISLATION COMPARÉE LA DÉCLARATION DOMICILIAIRE n LC 141 Novembre 2004 - 3 - LA DÉCLARATION DOMICILIAIRE Sommaire Pages NOTE DE SYNTHÈSE... 5 DISPOSITIONS NATIONALES

Plus en détail

Loi sur le personnel de la Confédération

Loi sur le personnel de la Confédération Loi sur le personnel de la Confédération (LPers) 172.220.1 du 24 mars 2000 (Etat le 1 er juillet 2013) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l art. 173, al. 2, de la Constitution 1, vu le

Plus en détail

Accord-cadre sur le congé parental

Accord-cadre sur le congé parental (14 décembre 1995) Préambule L accord-cadre ci-joint représente un engagement de l UNICE, du CEEP et de la CES à mettre en place des prescriptions minimales sur le congé parental, en tant que moyen important

Plus en détail

Avantages sociaux futurs

Avantages sociaux futurs Avantages sociaux futurs Traitement comptable des obligations émises en vertu du projet de loi (PL) 54 État de la situation L article 255 du PL 54 (voir l annexe A) permet l émission d une obligation municipale

Plus en détail

Accord-cadre pour la collaboration intercantonale assortie d'une compensation des charges

Accord-cadre pour la collaboration intercantonale assortie d'une compensation des charges Accord-cadre pour la collaboration intercantonale assortie d'une compensation des charges (Accord-cadre, ACI) du 24 juin 2005 I. Dispositions générales 1. Principes Art. 1 But et champ d'application 1L'Accord-cadre

Plus en détail

CONSEIL DE LA CONSOMMATION AVIS

CONSEIL DE LA CONSOMMATION AVIS C.C. 206 CONSEIL DE LA CONSOMMATION AVIS sur les meilleurs moyens à mettre en œuvre pour limiter les entraves à la libre circulation des communications commerciales relatives aux rabais Bruxelles, 26 oktober

Plus en détail

Initiative socialiste pour des impôts équitables Commentaires Bernard Dafflon 1

Initiative socialiste pour des impôts équitables Commentaires Bernard Dafflon 1 Initiative socialiste pour des impôts équitables Commentaires Bernard Dafflon 1 L initiative socialiste pour des impôts équitables soulève des discussions souvent quérulentes entre défenseurs de l initiative

Plus en détail

Réforme III de la fiscalité des entreprises

Réforme III de la fiscalité des entreprises Réforme III de la fiscalité des entreprises Impact pour le Canton de Vaud et négociations Canton-Communes Union des Villes Suisses 9 janvier 2015 Claudine Wyssa, syndique de Bussigny Présidente de l UCV

Plus en détail