Dossier de presse. Centre de Conservation et d Etude Archéologiques du Pas-de-Calais

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier de presse. Centre de Conservation et d Etude Archéologiques du Pas-de-Calais"

Transcription

1 Dossier de presse Centre de Conservation et d Etude Archéologiques du Pas-de-Calais Contacts presse : Direction régionale des affaires culturelles - Laurent Barrois / Conseil général du Pas-de-Calais - Céline Hannoir /

2 Depuis de nombreuses années, le Département du Pas-de-Calais manifeste un intérêt particulier pour la recherche archéologique sur le territoire. Pour Dominique Dupilet, Président du Département, chaque découverte archéologique est le reflet de notre héritage historique et doit être conservée afin d être étudiée et transmise aux générations futures. L histoire du Pas-de-Calais a laissé de nombreuses traces Notre Département se place au cœur d une vaste zone peuplée, aux échanges économiques et culturels intenses. Il a également été le terrain de nombreuses batailles au fil des siècles. Parmi les plus belles trouvailles, la découverte d une série de crânes néandertaliens en 1976, lors de l extension d une usine à Biache-Saint-Vaast et celle d une ville médiévale à Thérouanne, rasée en Ce site fait toujours l objet de recherches impulsées par le Service régional de l archéologie (DRAC) qui encadre le développement de l archéologie professionnelle. Conscientes de leur riche passé romain, les villes de Boulogne-sur-Mer et d Arras ont été les premières à créer des services territoriaux d archéologie et à favoriser la conservation des vestiges au sein de leurs musées. À partir des années 1990, la création du tunnel sous la manche et du TGV Nord conjuguée à la création des grandes plateformes logistiques, transforment le paysage. Cela contribue au développement des fouilles de sauvetage qui, avec la Loi de 2001 sur l archéologie préventive, s intègrent mieux dans le processus d aménagement et sont réalisées avant les travaux. Le Département et l État main dans la main pour le développement de l archéologie Le Département du Pas-de-Calais, dans le cadre de sa politique culturelle, protège et valorise le patrimoine culturel à travers ses recherches archéologiques, ses archives, et ses monuments historiques. 2

3 Le Centre départemental d archéologie est composé d une équipe d archéologues aux compétences variées et complémentaires. Il réalise toutes les étapes de l archéologie, de la fouille de terrain à l exposition, en passant par l étude des sites et des objets. Il dispose de l agrément en archéologie préventive ce qui lui permet de réaliser des opérations de diagnostics et de fouilles en amont des travaux d aménagements qu il facilite. Il réalise de manière prioritaire les opérations archéologiques pour ses propres aménagements, comme la voirie, les collèges ou les bâtiments. Il répond également à des sollicitations pour des travaux de maîtrise d ouvrage publique et privée. La réunion des compétences du Département et de l État permet un travail archéologique de qualité. Le Service régional de l archéologie de la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) assure le contrôle scientifique et technique des opérations d archéologie qu il prescrit. Il favorise l étude, la conservation et la valorisation du patrimoine archéologique. Il met à jour la carte archéologique nationale qui rassemble l'ensemble des données archéologiques disponibles. De 2009 à 2011, la conception du projet de Centre de conservation et d étude archéologiques du Pas-de-Calais (CCE) Pour conserver les vestiges archéologiques dans de bonnes conditions et en favoriser leurs études, le Département du Pas-de-Calais et la DRAC Nord-Pas-de- Calais ont décidé en 2009 la création d un Centre de conservation et d étude archéologiques, tête de réseau départemental, pour la conservation des collections archéologiques du Pas-de-Calais. Le 21 novembre 2011 à Arras, le Président du Conseil Général du Pas-de-Calais, Dominique Dupilet, et le préfet du Pas-de-Calais, Pierre de Bousquet ont signé la «Convention concernant la création et le fonctionnement du Centre de Conservation et d Études du Pas-de-Calais». La convention acte notamment la décision d investissement permettant la construction du CCE sur le site de Dainville à proximité des Archives départementales dans le cadre du futur pôle culturel départemental. 3

4 Imaginé, modélisé, le futur CCE est conçu : les travaux commenceront une année plus tard, en Budgets et moyens alloués pour le projet Les travaux de construction s élèvent à 3,8 millions TTC financés soit 1,5 million HT par la DRAC Nord-Pas-de-Calais (Ministère de la Culture et de la Communication). Le Département a, quant à lui, investi pour la réalisation du Centre de conservation et d étude archéologiques. Il a par ailleurs financé le mobilier intérieur pour Cette enveloppe a permis de doter le CCE d étagères mobiles compactes augmentant considérablement le volume de stockage. Le Département prend en charge le coût de fonctionnement du bâtiment : salaires, chauffage, eau, électricité et maintenance. Dans le cadre de sa démarche d Agenda 21, le Département s est engagé à promouvoir et construire des bâtiments performants pour l Homme et l environnement. Le bâtiment respecte les règles bio-climatiques grâce notamment à l utilisation d une isolation très performante. Chronologie de la réalisation juin 2010 : vote de l'autorisation de programme par le Conseil Général du Pas-de-Calais juillet 2010 : lancement du concours d architecte mars 2011 : désignation du lauréat du concours, agence De Alzua+, par la commission permanente mars-décembre 2011 : projet architectural 2012 : appel d offre pour les travaux août 2012 : démarrage des travaux octobre 2013 : livraison du bâtiment et déménagement des collections au CCE 2014 : ouverture aux chercheurs 4

5 Les missions du CCE Le Centre de conservation et d étude archéologiques du Pas-de-Calais a pour vocation de conserver les collections archéologiques découvertes dans le Département et de diffuser les connaissances archéologiques. Ses missions se déclinent en quatre activités principales : - Intégrer et gérer les collections découvertes dans le Pas-de-Calais - Réaliser l inventaire des collections et suivre leur mouvement : prêt pour exposition, sortie pour étude ou restauration - Assurer la conservation à long terme des collections et de la documentation associée - Accueillir des chercheurs et des intervenants extérieurs et leur donner accès aux collections. L établissement a également pour mission d apporter une expertise scientifique et technique pour l étude, la conservation et la gestion des collections archéologiques auprès des musées et des collectivités du Département. Ils peuvent faire appel à ses conseils et ses formations sur les étapes suivantes : - Réalisation des constats d états des collections - Assistance pour la documentation des collections - Réalisation de l inventaire des collections, indispensable pour appréhender le potentiel et la richesse des collections - Proposition de valorisation Un agencement fonctionnel et moderne L agencement des espaces a été optimisé afin d être le plus fonctionnel possible. Le bâtiment de plain-pied et la linéarité des circulations favorisent un déplacement doux des objets archéologiques. En outre, les espaces de traitement sont regroupés le long de la façade visible depuis la voie publique et permettent d expliciter la démarche de l archéologue aux riverains. Le CCE est composé de plusieurs modules regroupant plusieurs salles : - Accueil : d une surface de 50m², il permet d enregistrer les collections entrantes et de recevoir les visiteurs - Salle de traitement : 115 m² comprenant quatre plans de travail munis d éviers réglables 5

6 - Études et bureaux : 75 m² dédiés à la consultation des objets archéologiques, des rapports d opération et des archives de fouille - Laboratoires : 90 m² en 3 laboratoires. Le premier est destiné aux travaux de conservation, le second aux analyses et aux moulages et le troisième à la prise de vues - Conservation : plus de 800 m² d espace. Trois grandes réserves de 250 m ² sont affectées aux matériaux peu sensibles tels que les vestiges lithiques. Une autre réserve de 20 m² est dédiée à la conservation des matériaux organiques travaillés, objets en os, en cuir, et en bois. Les objets métalliques disposent d un espace de 30 m². La documentation (relevés, dessins, photos) sur les opérations archéologiques est archivée dans une réserve de 20 m² - Salle de réunion : 45 m² comprenant quarante-cinq places avec vidéoprojecteur. La salle est dédiée au partage des connaissances. - Chambre froide : 30 m² aménagés pour la conservation provisoire des objets en matières organiques gorgées d eau comme les bois et les cuirs. En juin 2013, le Département a voté la phase 2 du bâtiment qui permettra de regrouper toutes les activités du Centre départemental d archéologie. Elle ajoute de nouvelles salles de conservation, des salles pour l archéologie préventive ainsi qu un espace de médiation comprenant une salle d exposition et un espace pédagogique. Le bâtiment est parfaitement rectangulaire et atteint plus de m² de surface utile. 6

7 Ainsi, un partenariat fort entre tous les acteurs de la recherche archéologique permettra de réussir l intégration des collections inventoriées, au statut clarifié et d assurer une gestion raisonnée du passif de plusieurs dizaines d années de recherches archéologiques dans le Département. Cet outil, à la disposition des chercheurs, favorisera la visibilité de leurs travaux et du patrimoine départemental à l échelon national et international. 7

8 Centre de conservation et d étude archéologiques du Pas-de-Calais Adresse physique : Rue de Whitstable Dainville (accès par l avenue de l Hippodrome) Adresse postale : Conseil général du Pas-de-Calais Hôtel du Département Rue Ferdinand-Buisson Arras cedex Ouverture aux chercheurs sur réservation Les mardis et jeudis De 9h00 à 12h30 et de 13h30 à 17h00 Fermeture 1 mois l hiver et 1 mois l été Centre départemental d archéologie : Jean-Luc Marcy, directeur Sophie François, responsable scientifique du CCE Service régional de l archéologie : Stéphane Révillion, conservateur régional de l archéologie Marion Audoly, conservateur 8

Le Centre de conservation et d étude archéologiques du Pas-de-Calais

Le Centre de conservation et d étude archéologiques du Pas-de-Calais Le Centre de conservation et d étude archéologiques du Pas-de-Calais Petite histoire de l archéologie du Pas-de-Calais p. 7 Un Centre de conservation et d étude archéologiques pour le Pas-de-Calais >

Plus en détail

Dégagement d un fond d amphore, site de l Office de tourisme à Sisteron. Service départemental d archéologie

Dégagement d un fond d amphore, site de l Office de tourisme à Sisteron. Service départemental d archéologie Dégagement d un fond d amphore, site de l Office de tourisme à Sisteron Service départemental d archéologie Vue d ensemble de la ville de Riez, depuis le monument des quatre colonnes L ARCHÉOLOGIE DANS

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL CONCEPTION, GESTION, VALORISATION DE L'OPERATION ARCHEOLOGIQUE

MASTER PROFESSIONNEL CONCEPTION, GESTION, VALORISATION DE L'OPERATION ARCHEOLOGIQUE MASTER PROFESSIONNEL CONCEPTION, GESTION, VALORISATION DE L'OPERATION ARCHEOLOGIQUE Mention : Sciences de l'antiquité et du moyen-âge Spécialité : Conception, gestion et valorisation de l'opération archéologique

Plus en détail

ASSEMBLEE DE CORSE REUNION DU 13 MARS 2015 RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF

ASSEMBLEE DE CORSE REUNION DU 13 MARS 2015 RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE RAPPORT N 2015/O1/017 ASSEMBLEE DE CORSE 1 ERE SESSION ORDINAIRE DE 2015 REUNION DU 13 MARS 2015 RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF APPROBATION DU PROGRAMME

Plus en détail

PASSEPORT TERRITORIAL SUD-EST SNCF IMMOBILIER ACTEUR DU DÉVELOPPEMENT URBAIN INNOVANT

PASSEPORT TERRITORIAL SUD-EST SNCF IMMOBILIER ACTEUR DU DÉVELOPPEMENT URBAIN INNOVANT SNCF IMMOBILIER ACTEUR DU DÉVELOPPEMENT URBAIN INNOVANT QUI SOMMES-NOUS? NOTRE ORGANISATION TERRITORIALE AU SERVICE DES ACTEURS LOCAUX SNCF IMMOBILIER EN QUELQUES CHIFFRES 12 MILLIONS DE M 2 de bâtiments

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION. SÉANCE du 15 décembre 2010 RÉSOLUTION N 2010-15. Acquisition de locaux administratifs à Nantes. Rapport de présentation

CONSEIL D ADMINISTRATION. SÉANCE du 15 décembre 2010 RÉSOLUTION N 2010-15. Acquisition de locaux administratifs à Nantes. Rapport de présentation CONSEIL D ADMINISTRATION SÉANCE du 15 décembre 2010 RÉSOLUTION N 2010-15 Acquisition de locaux administratifs à Nantes Rapport de présentation 1. Présentation du projet Pôle Bois des Pays de la Loire à

Plus en détail

Plan Climat-Energie Territorial

Plan Climat-Energie Territorial Plan Climat-Energie Territorial Groupe de travail thématique : EPINAL, 16 Mai 2011 «Maîtrise de l énergie et valorisation des énergies renouvelables dans l habitat privé et social.» Plan Climat-Energie

Plus en détail

Devenez administrateurs des institutions de recherche et d enseignement supérieur

Devenez administrateurs des institutions de recherche et d enseignement supérieur Devenez administrateurs des institutions de recherche et d enseignement supérieur Un diplôme d envergure internationale Le master professionnel Administrateur des institutions de recherche et de diffusion

Plus en détail

L'ARCHEOLOGIE PREVENTIVE

L'ARCHEOLOGIE PREVENTIVE FICHE APPRENANT L'ARCHEOLOGIE PREVENTIVE ACTIVITE 1 DECOUVERTE DU THEME Regardez la fiche sur les fouilles archéologiques et réalisez les activités. 1.1. Complétez le tableau suivant avec le nom des étapes

Plus en détail

Ministre de la culture et de la communication. Cabinet de la ministre

Ministre de la culture et de la communication. Cabinet de la ministre Ministère de la culture et de la communication Inspection générale des affaires culturelles Délégation générale à la langue française et aux langues de France Ministre de la culture et de la communication

Plus en détail

Le patrimoine écrit en Languedoc- Roussillon. Henri GAY, conseiller pour le livre et la lecture DRAC Languedoc-Roussillon

Le patrimoine écrit en Languedoc- Roussillon. Henri GAY, conseiller pour le livre et la lecture DRAC Languedoc-Roussillon Le patrimoine écrit en Languedoc- Roussillon Henri GAY, conseiller pour le livre et la lecture DRAC Languedoc-Roussillon En Languedoc-Roussillon, un riche patrimoine écrit et graphique de plus de 500 000

Plus en détail

RÈGLEMENT DES AIDES FINANCIÈRES SUR FONDS PROPRES AUX PARTENAIRES

RÈGLEMENT DES AIDES FINANCIÈRES SUR FONDS PROPRES AUX PARTENAIRES Pour nous contacter : Véronique SERVE Tél. 04 73 14 68 05 / Fax : 04 73 14 68 92 Mail : veronique.serve@cafclermont-fd.cnafmail.fr > Pour télécharger les imprimés de demande, rendez-vous sur le site :

Plus en détail

Marché de maîtrise d œuvre pour la la rénovation énergétique et la réorganisation de l accueil de la Maison du Parc Livradois-Forez

Marché de maîtrise d œuvre pour la la rénovation énergétique et la réorganisation de l accueil de la Maison du Parc Livradois-Forez Marché de maîtrise d œuvre pour la la rénovation énergétique et la réorganisation de l accueil de la Maison du Parc Livradois-Forez MARCHE DE MAÎTRISE D ŒUVRE «PROCEDURE ADAPTEE» (ARTICLE 28 DU CODE DES

Plus en détail

CTI 2016-2021. Accompagnement des Communes. et des Territoires pour l Investissement dans la Vienne

CTI 2016-2021. Accompagnement des Communes. et des Territoires pour l Investissement dans la Vienne CTI Accompagnement des Communes et des Territoires pour l Investissement dans la Vienne 2016-2021 Dans un contexte de réduction des dotations de l État, cette nouvelle politique territoriale affiche la

Plus en détail

Tours, le 12 mai 2014. Présidence. Le Président de l université de Tours

Tours, le 12 mai 2014. Présidence. Le Président de l université de Tours Présidence Tours, le 12 mai 2014 Le Président de l université de Tours A Mesdames, Messieurs, les directeurs de composante et responsables administratifs Objet : lettre de cadrage budgétaire pour l année

Plus en détail

Selon les prescriptions de l article L du code de la construction et de l habitation, au moment du dépôt de permis de construire :

Selon les prescriptions de l article L du code de la construction et de l habitation, au moment du dépôt de permis de construire : RAPPORT Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique au dépôt de la demande de permis de construire et, pour les bâtiments de plus de 1000 m2, de la réalisation de l étude

Plus en détail

CULTURE EUROREGION DEUX APPELS A CANDIDATURES EN 2012 : AXE 1 : APPEL A PROJETS STRUCTURANTS AXE 2 : BOURSES A LA MOBILITE

CULTURE EUROREGION DEUX APPELS A CANDIDATURES EN 2012 : AXE 1 : APPEL A PROJETS STRUCTURANTS AXE 2 : BOURSES A LA MOBILITE CULTURE EUROREGION DEUX APPELS A CANDIDATURES EN 2012 : AXE 1 : APPEL A PROJETS STRUCTURANTS AXE 2 : BOURSES A LA MOBILITE I - CONTEXTE Les membres de l Eurorégion Pyrénées-Méditerranée souhaitent valoriser

Plus en détail

DOTATION GÉNÉRALE DE DÉCENTRALISATION

DOTATION GÉNÉRALE DE DÉCENTRALISATION DOTATION GÉNÉRALE DE DÉCENTRALISATION Concours particulier pour les bibliothèques municipales et départementales de prêt 1 ère fraction CONSTRUCTION, RÉNOVATION, RESTRUCTURATION, MISE EN ACCESSIBILITÉ

Plus en détail

Rénovation des serres du Jardin des Plantes. Présentation du programme

Rénovation des serres du Jardin des Plantes. Présentation du programme Rénovation des serres du Jardin des Plantes. Présentation du programme Le 10 mai 2016 Périmètre Contexte: missions Conservation et valorisation des collections botaniques. Production des plantes vertes

Plus en détail

représentant de la société Le Nid

représentant de la société Le Nid RAPPORT Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique au dépôt de la demande de permis de construire et, pour les bâtiments de plus de 1000 m2, de la réalisation de l étude

Plus en détail

LE LABEL «CENTENAIRE»

LE LABEL «CENTENAIRE» LE LABEL «CENTENAIRE» La Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale est un Groupement d intérêt public (GIP) créé par arrêté ministériel du 5 avril 2012, publié au Journal Officiel le 11 avril

Plus en détail

Articulation politique régionale RSE. et PRIDES

Articulation politique régionale RSE. et PRIDES Articulation politique régionale RSE et PRIDES Direction de l Economie Régionale, de l Innovation et de l Enseignement Supérieur (DERIES) Mission PRIDES 3 juin 2015 La Région, convaincue que la RSE constitue

Plus en détail

Ec nomie VERTE en région Paca (décembre 2015)

Ec nomie VERTE en région Paca (décembre 2015) STATISTIQUES ET INDICATEURS Ec nomie VERTE en région Paca (décembre 2015) Service Statistiques, Etudes et Evaluations Pôle emploi PACA Sommaire 3 Qu est ce que l économie verte? 4 Les chiffres clés de

Plus en détail

Grenelle de l Environnement

Grenelle de l Environnement 1 Grenelle de l Environnement Convention sur la mise en œuvre du programme d amélioration de la performance énergétique de 800 000 logements sociaux Entre L Etat, représenté par Jean-Louis Borloo, ministre

Plus en détail

«Le patrimoine culturel au 21 e s. pour mieux vivre ensemble. Vers une stratégie commune pour l Europe» DECLARATION DE NAMUR

«Le patrimoine culturel au 21 e s. pour mieux vivre ensemble. Vers une stratégie commune pour l Europe» DECLARATION DE NAMUR PRÉSIDENCE BELGE DU COMITÉ DES MINISTRES DU CONSEIL DE L EUROPE 6 ÈME CONFÉRENCE DES MINISTRES DU PATRIMOINE CULTUREL (23-24 AVRIL 2015) «Le patrimoine culturel au 21 e s. pour mieux vivre ensemble. Vers

Plus en détail

Présentation du Village d Artisans - TPE de Pornic. Dossier de presse

Présentation du Village d Artisans - TPE de Pornic. Dossier de presse Présentation du Village d Artisans - TPE de Pornic Dossier de presse Pornic, le 8 juillet 2011 Sommaire I- Un village d artisans TPE à Pornic : un tremplin pour les petites entreprises des secteurs de

Plus en détail

Dossier de Presse. Défense Mobilité 7 Avril 2011 CONTACTS PRESSE

Dossier de Presse. Défense Mobilité 7 Avril 2011 CONTACTS PRESSE Dossier de Presse Défense Mobilité 7 Avril 2011 CONTACTS PRESSE Défense Mobilité - Séverine Petitgas - 01 57 24 80 95 severine.petitgas@defense.gouv.fr Publicis Consultants - Cécile Draunet - 01 44 82

Plus en détail

ATELIER 3 Comment entraîner une large adhésion et participation des citoyens pour accompagner la préservation et à la reconquête de la biodiversité?

ATELIER 3 Comment entraîner une large adhésion et participation des citoyens pour accompagner la préservation et à la reconquête de la biodiversité? ATELIER 3 Comment entraîner une large adhésion et participation des citoyens pour accompagner la préservation et à la reconquête de la biodiversité? Donner des moyens à l AFB grâce aux redevances Il existe

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES DIAGNOSTIC EN 4 MOIS

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES DIAGNOSTIC EN 4 MOIS CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES DIAGNOSTIC EN 4 MOIS ACCORD CADRE MONO ATTRIBUTAIRE DE MAITRISE D ŒUVRE DANS LE CADRE DE LA RESTAURATION DE L EGLISE NOTRE DAME DU GRAND ANDELY, IMMEUBLE CLASSE AU TITRE

Plus en détail

Patrimoine Mondial ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE

Patrimoine Mondial ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE Patrimoine Mondial Distribution limitée 25 COM WHC-01/CONF.208/14 Paris, le 31 octobre 2001 Original : anglais/français ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE CONVENTION

Plus en détail

DE LA POLYCLINIQUE REIMS-BEZANNES

DE LA POLYCLINIQUE REIMS-BEZANNES DOSSIER DE PRESSE PREMIÈRE PIERRE DE LA POLYCLINIQUE REIMS-BEZANNES 21 JANVIER 2016 COURLANCY SANTÉ ET ICADE SCELLENT UN PARTENARIAT IMMOBILIER AVEC LE LANCEMENT DE LA POLYCLINIQUE DE REIMS-BEZANNES BEZANNES,

Plus en détail

I. FORMATION DES ARCHITECTES LIBERAUX : LES DISPOSITIFS DE SOUTIEN EXISTANTS

I. FORMATION DES ARCHITECTES LIBERAUX : LES DISPOSITIFS DE SOUTIEN EXISTANTS Le comité stratégique du Plan Bâtiment du Grenelle a réuni les organisations représentant les entreprises du bâtiment, les architectes, les bureaux d études et les grandes écoles du bâtiment, afin de renforcer

Plus en détail

Le site archéologique d Aubigné Racan OFFRE DE DÉCOUVERTE POUR LES SCOLAIRES

Le site archéologique d Aubigné Racan OFFRE DE DÉCOUVERTE POUR LES SCOLAIRES Le site archéologique OFFRE DE DÉCOUVERTE POUR LES SCOLAIRES Le site archéologique Présentation générale ans les méandres du Loir, en contrebas de l éperon fortifié dit du «camp de Vaux» se trouve le site

Plus en détail

Contribution de GrDF au Groupe de Travail «Rénovation des logements : du diagnostic à l usage»

Contribution de GrDF au Groupe de Travail «Rénovation des logements : du diagnostic à l usage» 27 juin 2014 Contribution de GrDF au Groupe de Travail «Rénovation des logements : du diagnostic à l usage» Présentation Structure : GrDF (Gaz réseau Distribution France) Contacts : Olivier ROULETTE olivier.roulette@grdf.fr

Plus en détail

grand événement 2016

grand événement 2016 La Fédération française de cyclotourisme présente son grand événement 2016 Rencontres! Fete du vélo! Joie! Dimanche 5 juin 2016 TOUTES À VÉLO STRASBOURG 2016 éminin ent f m e l b m e s rand ras! Le plus

Plus en détail

Au service de l énergie dans le respect de l environnement

Au service de l énergie dans le respect de l environnement Au service de l énergie dans le respect de l environnement Services Gestion Installation La maîtrise de l énergie et des fluides Notre force Optimiser votre efficacité énergétique À travers une expertise

Plus en détail

Demande de financement de mission ou projet archéologique

Demande de financement de mission ou projet archéologique 1 Demande de financement de mission ou projet archéologique TITRE de la mission ou du projet : PAYS : NOM et PRÉNOM du chef de mission ou du projet : INSTITUTION à laquelle est rattaché la mission ou le

Plus en détail

Appel à projets La Fabrique [Créativité et innovation numériques culturelles]

Appel à projets La Fabrique [Créativité et innovation numériques culturelles] Appel à projets La Fabrique [Créativité et innovation numériques culturelles] /// Règlement http://culturesconnectees.aquitaine.fr/la-fabrique - 1 - /// Contexte de l appel à projets La Région Aquitaine

Plus en détail

FAQs défiscalisation Malraux 2016

FAQs défiscalisation Malraux 2016 FAQs défiscalisation Malraux 2016 [vc_row][vc_column][vc_column_text] Home > Malraux > FAQs défiscalisation Malraux 2016 [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width=»2/3 ][vc_column_text]

Plus en détail

MANUEL DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ

MANUEL DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ «Ensemble, développons vos compétences» MANUEL DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ RÉACTIVITÉ ADAPTABILITÉ QUALITÉ PROXIMITÉ Dernière version consultable sur le site : http://ouestberre.gretanet.com MMQ K Septembre

Plus en détail

Conseil Régional de Tourisme Région Guelmim Es Smara

Conseil Régional de Tourisme Région Guelmim Es Smara Réf : 3_22_2_2 Titre : Définition du patrimoine immatériel : Projet de thèse La notion de patrimoine ne cesse de s élargir, connaissant une extension quasi-illimitée. Il devient donc nécessaire de redéfinir

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2016-2018 «RENOVATION ENERGETIQUE DES COPROPRIETES» REGLEMENT

APPEL A PROJETS 2016-2018 «RENOVATION ENERGETIQUE DES COPROPRIETES» REGLEMENT APPEL A PROJETS 2016-2018 «RENOVATION ENERGETIQUE DES COPROPRIETES» REGLEMENT 1. CONTEXTE ET ENJEUX Née de la fusion de plusieurs territoires au 1 er janvier 2014, la Communauté d agglomération Valence

Plus en détail

Conseil Municipal - 23 septembre 2015 - Rapport de présentation

Conseil Municipal - 23 septembre 2015 - Rapport de présentation Conseil Municipal - 23 septembre 2015 - Rapport de présentation 82/15 Contrat de co-développement 2015-2017 entre Bordeaux Métropole et la Ville Rapporteur : Madame le Maire 46 fiches actions à réaliser

Plus en détail

«Pour un accès de tous les jeunes à l art et à la culture» Consultation nationale sur l éducation artistique et culturelle

«Pour un accès de tous les jeunes à l art et à la culture» Consultation nationale sur l éducation artistique et culturelle «Pour un accès de tous les jeunes à l art et à la culture» Consultation nationale sur l éducation artistique et culturelle Intervention de M. Gérard DESQUAND, Vice-Président de l Institut National des

Plus en détail

Travaux. Travaux réalisés PARCS DE STATIONNEMENTS

Travaux. Travaux réalisés PARCS DE STATIONNEMENTS Travaux réalisés PARCS DE STATIONNEMENTS Travaux Rue de Strasbourg Un nouveau parking rue de Strasbourg (à proximité de la Poste) a vu le jour. Il permet d accueillir une quinzaine de véhicules. Coût de

Plus en détail

Faire des économies en copropriété : c est possible!

Faire des économies en copropriété : c est possible! Faire des économies en copropriété : c est possible! Le dispositif d'accompagnement à la rénovation énérgétique des copropriétés en Bourgogne avec le réseau des Espaces INFO ÉNERGIE en Bourgogne La rénovation

Plus en détail

L offre en immobilier d entreprise en. Seine-et-Marne. OBIE 7 Novembre 2014 présenté par

L offre en immobilier d entreprise en. Seine-et-Marne. OBIE 7 Novembre 2014 présenté par L offre en immobilier d entreprise en Seine-et-Marne OBIE 7 Novembre 2014 présenté par Avant propos GEMOFIS en quelques chiffres Un accompagnement sur mesure La force d un réseau, la proximité pour atout

Plus en détail

2015 : membre actif du réseau ALLIANCES : réseau d'entreprises de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) en Nord-Pas de Calais.

2015 : membre actif du réseau ALLIANCES : réseau d'entreprises de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) en Nord-Pas de Calais. Thierry RIGAUX 21 rue St Louis - BP 774 62327 Boulogne Sur Mer Email : thierry.rigaux@univ-littoral.fr Tél. : 0033 321 994 103 Expériences professionnelles Depuis décembre 2010 : Directeur du pôle universitaire

Plus en détail

ACCOMPAGNER ET SENSIBILISER

ACCOMPAGNER ET SENSIBILISER ACCOMPAGNER ET SENSIBILISER LES ACTEURS DU CADRE DE VIE Conseil d Architecture d Urbanisme et de l Environnement de la Charente-Maritime ARCHITECTURE, URBANISME ET PAYSAGE PROMOTION PRÉSERVATION INTÉGRATION

Plus en détail

Plan de Gestion UNESCO

Plan de Gestion UNESCO Plan de Gestion UNESCO - Rappels - Architecture générale du Plan de gestion Contexte du Plan de gestion Constat d état Diagnostic Gouvernance Plan d action Réunion du 23 janvier 2013 1 - Rappels 1.1 -

Plus en détail

DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT

DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT Organismes publics CONTACTS Adresser tous courriers à Monsieur le Président de la Région Languedoc-Roussillon A l attention de la Direction de l Environnement Hôtel de Région

Plus en détail

Programme de formation : «Coordonner et dynamiser un conseil local de santé mentale»

Programme de formation : «Coordonner et dynamiser un conseil local de santé mentale» 1 Programme de formation : «Coordonner et dynamiser un conseil local de santé mentale» Actuellement, plus de 100 Conseils locaux de santé mentale (Clsm) sont opérationnels dont plus de la moitié ont une

Plus en détail

Selon les prescriptions de l article L du code de la construction et de l habitation, au moment du dépôt de permis de construire :

Selon les prescriptions de l article L du code de la construction et de l habitation, au moment du dépôt de permis de construire : RAPPORT Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique au dépôt de la demande de permis de construire et, pour les bâtiments de plus de 1000 m2, de la réalisation de l étude

Plus en détail

Selon les prescriptions de l article L du code de la construction et de l habitation, au moment du dépôt de permis de construire :

Selon les prescriptions de l article L du code de la construction et de l habitation, au moment du dépôt de permis de construire : RAPPORT Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique au dépôt de la demande de permis de construire et, pour les bâtiments de plus de 1000 m2, de la réalisation de l étude

Plus en détail

CORPS-NUDS Quartier des Grands Sillons VIVEZ LA NATURE À DEUX PAS DU CŒUR DE VILLE

CORPS-NUDS Quartier des Grands Sillons VIVEZ LA NATURE À DEUX PAS DU CŒUR DE VILLE CORPS-NUDS Quartier des Grands Sillons VIVEZ LA NATURE À DEUX PAS DU CŒUR DE VILLE Corps-Nuds, une commune connectée au cœur d un écrin boisé Equipements publics, commerces et services ne manquent pas

Plus en détail

Formation linguistique des migrants

Formation linguistique des migrants Centre de Ressources POLITIQUE DE LA VILLE 2014 Formation linguistique des migrants Coordinateurs et formateurs : cinq stages pour acquérir des méthodes et améliorer sa pratique www.crpve91.fr 1 Sommaire

Plus en détail

LES MÉTIERS DE L INFORMATIQUE

LES MÉTIERS DE L INFORMATIQUE LES MÉTIERS DE L INFORMATIQUE À LA DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES CONTRÔLEUR PROGRAMMEUR INSPECTEUR ANALYSTE INSPECTEUR PROGRAMMEUR DE SYSTÈME D EXPLOITATION L ENVIRONNEMENT DE L INFORMATIQUE

Plus en détail

Bâtiment Infrastructures

Bâtiment Infrastructures 372 Bâtiment Infrastructures Le domaine fonctionnel Bâtiment Infrastructures regroupe les emplois relatifs à la conception, la maintenance et l exploitation des bâtiments, ouvrages et infrastructures dans

Plus en détail

Projet régional de l enseignement agricole en Nord - Pas-de-Calais

Projet régional de l enseignement agricole en Nord - Pas-de-Calais Projet régional de l enseignement agricole en Nord - Pas-de-Calais Projet régional de l enseignement agricole en Nord - Pas-de-Calais Projet régional de l enseignement agricole en Nord - Pas-de-Calais

Plus en détail

Dossier de presse Mars 2014. Devenir chef d entreprise avec Netto

Dossier de presse Mars 2014. Devenir chef d entreprise avec Netto Dossier de presse Mars 2014 Devenir chef d entreprise avec Netto Contacts presse : Audrey Postros - 01.69.64.12.49 - apostros@mousquetaires.com Vanessa Robineau - 01.69.64.29.07 - vrobineau@mousquetaires.com

Plus en détail

Stratégies et techniques de l opération archéologique MASTER 2

Stratégies et techniques de l opération archéologique MASTER 2 Stratégies et techniques de l opération archéologique MASTER 2 2 Le master 2 mention Archéologie, sciences pour l archéologie, parcours Stratégies et techniques de l opération archéologique (StoArch) prépare

Plus en détail

Note technique. Du Certiphyto territorial réglementaire aux pratiques «zéro pesticide» dans l espace public.

Note technique. Du Certiphyto territorial réglementaire aux pratiques «zéro pesticide» dans l espace public. Note technique Du Certiphyto territorial réglementaire aux pratiques «zéro pesticide» dans l espace public. Table des matières Le Certiphyto territorial, une obligation réglementaire p 2 La priorité du

Plus en détail

NOROIT : La première entreprise s installe sur le nouveau Village d Artisans-TPE de Loire-Atlantique

NOROIT : La première entreprise s installe sur le nouveau Village d Artisans-TPE de Loire-Atlantique Communiqué de presse 26 mai 2010 NOROIT : La première entreprise s installe sur le nouveau Village d Artisans-TPE de Loire-Atlantique Présenté à l occasion de son inauguration en septembre 2009, le premier

Plus en détail

Le Centre Pilote La main à la pâte de Metz-Montigny

Le Centre Pilote La main à la pâte de Metz-Montigny Le Centre Pilote La main à la pâte de Metz-Montigny L IMPLANTATION D UN NOUVEAU CENTRE PILOTE Un nouvel élan de la Maison pour la science en Moselle Depuis plus de dix ans, l opération La main à la pâte

Plus en détail

COMMUNE DE SEPMES. Périmètre de Protection de Monuments Historiques Modifié

COMMUNE DE SEPMES. Périmètre de Protection de Monuments Historiques Modifié COMMUNE DE SEPMES Périmètre de Protection de Monuments Historiques Modifié Agence Ecce Terra Service Départemental de l Architecture et du Patrimoine 36, rue de Clocheville BP 5949 37059 TOURS CEDEX Janvier

Plus en détail

QUAND LA COLLECTIVITÉ MULTIPLIE LES ACTIONS, ELLE CRÉE PLUS D INTERACTIONS. Les Solutions Vie Citoyenne du Groupe Chèque Déjeuner

QUAND LA COLLECTIVITÉ MULTIPLIE LES ACTIONS, ELLE CRÉE PLUS D INTERACTIONS. Les Solutions Vie Citoyenne du Groupe Chèque Déjeuner QUAND LA COLLECTIVITÉ MULTIPLIE LES ACTIONS, ELLE CRÉE PLUS D INTERACTIONS. LE GROUPE CHÈQUE DÉJEUNER N 3 MONDIAL SUR LE MARCHÉ DES SOLUTIONS SOCIALES, CULTURELLES, CADEAUX, ET DES DISPOSITIFS DE STIMULATION

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES N 04-2015

CAHIER DES CHARGES N 04-2015 CAHIER DES CHARGES N 04-2015 GROUPEMENT DE COMMANDES RELATIF A L ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE POUR LA REALISATION D UN CAHIER DES CHARGES EN VUE DE FAIRE REALISER LES DIAGNOSTICS ET PLANS DE PREVENTION

Plus en détail

Kendall PALAISEAU. À ce prix, sculptez votre avenir au gré de vos envies!

Kendall PALAISEAU. À ce prix, sculptez votre avenir au gré de vos envies! Kendall PALAISEAU À ce prix, sculptez votre avenir au gré de vos envies! Le centre-ville Palaiseau, une ville dynamique tournée vers l avenir et la nature! Palaiseau offre tous les avantages de la région

Plus en détail

Selon les prescriptions de l article L du code de la construction et de l habitation, au moment du dépôt de permis de construire :

Selon les prescriptions de l article L du code de la construction et de l habitation, au moment du dépôt de permis de construire : RAPPORT Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique au dépôt de la demande de permis de construire et, pour les bâtiments de plus de 1000 m2, de la réalisation de l étude

Plus en détail

MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET MINISTÈRE DE LA DÉFENSE

MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET MINISTÈRE DE LA DÉFENSE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Service de l'enseignement technique Sous-Direction des Politiques de Formation et d Éducation Sous-Direction des Établissements, des Dotations et

Plus en détail

PATRIMOINE RURAL NON PROTÉGÉ

PATRIMOINE RURAL NON PROTÉGÉ Appel à projets RESTAURATION ET VALORISATION DU PATRIMOINE RURAL NON PROTÉGÉ Règlement Annexe à la délibération n 16-906 L appel à projet est constitué d un règlement et d un dossier de candidature 1 APPEL

Plus en détail

LE BATIMENT ET LES TRAVAUX PUBLICS

LE BATIMENT ET LES TRAVAUX PUBLICS Janvier 2014 LE BATIMENT ET LES TRAVAUX PUBLICS Service Etudes CCI Indre Le bâtiment et les travaux publics Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE Page LE BATIMENT

Plus en détail

Le public acteur de son patrimoine.

Le public acteur de son patrimoine. FORMATION PERMANENTE DEPARTEMENT DES CONSERVATEURS Le public acteur de son patrimoine. Comment y répondre? Quels bénéfices pour l institution et le territoire? Les 24, 25 et 26 mai 2016 Programme prévisionnel

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Signature du partenariat territorial entre La Poste et les Genêts d Or

DOSSIER DE PRESSE. Signature du partenariat territorial entre La Poste et les Genêts d Or DOSSIER DE PRESSE Signature du partenariat territorial entre La Poste et les Genêts d Or Au service du recyclage professionnel et solidaire des papiers de bureau SOMMAIRE COMMUNIQUE DE PRESSE p. 2 À PROPOS

Plus en détail

Archéologie en Pays de France

Archéologie en Pays de France Un patrimoine sous vos pieds, Un nouveau musée près de chez vous! Archéologie en Pays de France Musée Tour Saint-Rieul Site d Orville Vallée de l Ysieux Roissy Porte de France Le projet en chiffres 3 470

Plus en détail

investir et s implanter en russie

investir et s implanter en russie investir et s implanter en russie tous les risques sont évidents quand vous savez ce que vous cherchez Maîtriser les risques en comprenant les us et coutumes des marchés locaux Les investissements sont

Plus en détail

Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination»

Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination» 79 Axe prioritaire 3 Lutter contre la pauvreté et promouvoir l inclusion Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination» Priorité

Plus en détail

LE PLAN LOCAL D URBANISME. «Ensemble, construisons notre Ville pour un véritable projet de territoire» 1 ÈRE RÉUNION PUBLIQUE 26 JANVIER 2016

LE PLAN LOCAL D URBANISME. «Ensemble, construisons notre Ville pour un véritable projet de territoire» 1 ÈRE RÉUNION PUBLIQUE 26 JANVIER 2016 PLAN LOCAL D'URBANISME VILLE DE COLMAR LE PLAN LOCAL D URBANISME 1 ÈRE RÉUNION PUBLIQUE «Ensemble, construisons notre Ville pour un véritable projet de territoire» 26 JANVIER 2016 ORDRE DU JOUR QU EST-CE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SESSION DU DÉPARTEMENT DU CALVADOS. Vendredi 22 septembre 2017

DOSSIER DE PRESSE SESSION DU DÉPARTEMENT DU CALVADOS. Vendredi 22 septembre 2017 DOSSIER DE PRESSE SESSION DU DÉPARTEMENT DU CALVADOS Vendredi 22 septembre 2017 Session du Département du Calvados Le Conseil départemental du Calvados se réunira, vendredi 22 septembre à partir de 9 h

Plus en détail

2016 DU 72 Secteur Chapelle International (18e) - Acquisition en VEFA auprès de SOGARIS d un volume abritant un data center. PROJET DE DELIBERATION

2016 DU 72 Secteur Chapelle International (18e) - Acquisition en VEFA auprès de SOGARIS d un volume abritant un data center. PROJET DE DELIBERATION Direction de l Urbanisme Service de l Action Foncière 2016 DU 72 Secteur Chapelle International (18e) - Acquisition en VEFA auprès de SOGARIS d un volume abritant un data center. PROJET DE DELIBERATION

Plus en détail

CONSEIL INTERMINISTÉRIEL DE L OUTRE-MER

CONSEIL INTERMINISTÉRIEL DE L OUTRE-MER PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE CONSEIL INTERMINISTÉRIEL DE L OUTRE-MER MESURES DU CIOM DECLINEES PAR TERRITOIRE POLYNESIE FRANCAISE Palais de l Elysée Vendredi 6 novembre 2009 Conseil Interministériel de

Plus en détail

GRAND EST - VALORISATION TOURISTIQUE DU PATRIMOINE BATI

GRAND EST - VALORISATION TOURISTIQUE DU PATRIMOINE BATI Délibération N 16SP-2926 du15/12/2016. Direction : Sports et Tourisme. OBJECTIFS Par ce dispositif, la Région Grand Est décide de soutenir le tourisme de séjour grâce à la valorisation du patrimoine. En

Plus en détail

MEMOIRE DESCRIPTIF. Projet de création d une liaison souterraine à 63 000 volts CORBIGNY-VIGNOL

MEMOIRE DESCRIPTIF. Projet de création d une liaison souterraine à 63 000 volts CORBIGNY-VIGNOL Renforcement du réseau de transport d électricité du Nivernais Projet de création d une liaison souterraine à 63 000 volts CORBIGNY-VIGNOL MEMOIRE DESCRIPTIF REGION BOURGOGNE DEPARTEMENT DE LA NIEVRE SEPTEMBRE

Plus en détail

Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement rural Fonds européen pour la pêche

Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement rural Fonds européen pour la pêche Comité de suivi des programmes européens de la période 2007-2013 Dossier de Presse FSE FEDER FEADER FEP Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement

Plus en détail

CANDIDATURE DE LA VILLE DE PARIS «NOUVELLES DYNAMIQUES DE RENOVATION DES LOGEMENTS» Sommaire :

CANDIDATURE DE LA VILLE DE PARIS «NOUVELLES DYNAMIQUES DE RENOVATION DES LOGEMENTS» Sommaire : CANDIDATURE DE LA VILLE DE PARIS «NOUVELLES DYNAMIQUES DE RENOVATION DES LOGEMENTS» Sommaire : 1- Spécificités du parc parisien et priorités politiques 2- Les dispositifs parisiens d incitation à la rénovation

Plus en détail

FICHE DE PRESENTATION SYNTHETIQUE DES MISSIONS DE L ERGONOME CONSEIL POUR UN PROJET ARCHITECTURAL INTRODUCTION

FICHE DE PRESENTATION SYNTHETIQUE DES MISSIONS DE L ERGONOME CONSEIL POUR UN PROJET ARCHITECTURAL INTRODUCTION FICHE DE PRESENTATION SYNTHETIQUE DES MISSIONS DE L ERGONOME CONSEIL POUR UN PROJET ARCHITECTURAL INTRODUCTION En conception architecturale, l ergonome conseil intervient soit en assistance à maîtrise

Plus en détail

Présentation VMF Vieilles Maisons Françaises

Présentation VMF Vieilles Maisons Françaises Présentation VMF Vieilles Maisons Françaises Colloque organisé par la Commission Italie de l Ordre des Avocats de Paris 21 novembre 2016 21 novembre 2016 VMF : acteur clé du patrimoine depuis 60 ans Fondée

Plus en détail

LA CONSERVATION DES ANTIQUITÉS ET OBJETS D ART 74.

LA CONSERVATION DES ANTIQUITÉS ET OBJETS D ART 74. LA CONSERVATION DES ANTIQUITÉS ET OBJETS D ART 74. Les conservations des antiquités et objets d art (CAOA) ont été créées, en France, par arrêté du 11 avril 1908. Leur ancienneté et leur caractère territorial

Plus en détail

CCE 026M C.G. P.L. 82 Patrimoine culturel. AVIS SUR LE PROJET DE LOI SUR LE PATRIMOINE CULTUREL Projet de loi 82

CCE 026M C.G. P.L. 82 Patrimoine culturel. AVIS SUR LE PROJET DE LOI SUR LE PATRIMOINE CULTUREL Projet de loi 82 CCE 026M C.G. P.L. 82 Patrimoine culturel AVIS SUR LE PROJET DE LOI SUR LE PATRIMOINE CULTUREL Projet de loi 82 Octobre 2010 Table des matières Introduction p. 2 1. Rappel des principales demandes du Conseil

Plus en détail

Phase Pré-programmation Analyse HQE du Site. Groupe scolaire élémentaire Site Caserne de Bonne - Grenoble

Phase Pré-programmation Analyse HQE du Site. Groupe scolaire élémentaire Site Caserne de Bonne - Grenoble PRESENTATION Phase Pré-programmation Analyse HQE du Site Groupe scolaire élémentaire Site Caserne de Bonne - Grenoble Groupe scolaire élémentaire PRESENTATION METHODE IMPLANTATION 1 - IDENTIFICATION DES

Plus en détail

Appel à candidatures visant à la cession de l immeuble situé au 34 Rue Winston Churchill à Roubaix

Appel à candidatures visant à la cession de l immeuble situé au 34 Rue Winston Churchill à Roubaix Appel à candidatures visant à la cession de l immeuble situé au 34 Rue Winston Churchill à Roubaix Dossier de consultation Cahier n 1 Règlement de consultation Date et heure limites de remise des dossiers

Plus en détail

GRAND EST - VALORISATION TOURISTIQUE DU PATRIMOINE BATI

GRAND EST - VALORISATION TOURISTIQUE DU PATRIMOINE BATI Délibération N 16SP-2926 du15/12/2016 Direction : Sports et Tourisme OBJECTIFS Par ce dispositif, la Région Grand Est décide de développer le tourisme de séjour grâce au renforcement de l offre de produits

Plus en détail

Conseil général des Yvelines. Direction des Routes et Transports BESR Décembre 2011. Politique départementale en faveur des circulations douces

Conseil général des Yvelines. Direction des Routes et Transports BESR Décembre 2011. Politique départementale en faveur des circulations douces Politique départementale en faveur des circulations douces Conseil général des Yvelines Rappel : évolution de la politique départementale des circulations douces Le Schéma de 1997 1 er schéma en 1997,

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012»

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» Conférence Consultative Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 20 octobre 2010 Marie-Christine ROGER Chef du bureau de la qualité et de la réglementation technique de la construction MEEDDM

Plus en détail

Conférence de presse Ecole Centrale de Nantes Audencia Nantes

Conférence de presse Ecole Centrale de Nantes Audencia Nantes Conférence de presse Nantes Paris, le 25 avril 2013 Photo de l arrêt du Tramway à Nantes qui porte le nom des deux écoles Dossier de presse 25 avril 2013 L École Centrale de Nantes et Nantes se rapprochent

Plus en détail

SENIOR INNOV : un nouvel élan pour les cadres seniors Cahier des charges pour un dispositif de formation-action

SENIOR INNOV : un nouvel élan pour les cadres seniors Cahier des charges pour un dispositif de formation-action SENIOR INNOV : un nouvel élan pour les cadres seniors Cahier des charges pour un dispositif de formation-action 29-10-2013 1 SOMMAIRE 1. LES ENJEUX ET FONDAMENTAUX DU PROJET page 3 2. LES OBJECTIFS ET

Plus en détail

L Innovation numérique au cœur du projet de MUDO-Musée de l Oise

L Innovation numérique au cœur du projet de MUDO-Musée de l Oise L Innovation numérique au cœur du projet de MUDO-Musée de l Oise Gilles Baud-Berthier, directeur du MUDO 5èmes journées d études régionales «Culture et Numérique» Applications et dispositifs numériques

Plus en détail

grand stade de la fédération française de rugby grand paris sud Bien plus qu un stade

grand stade de la fédération française de rugby grand paris sud Bien plus qu un stade grand stade de la fédération française de rugby grand paris sud Bien plus qu un stade 133 hectares Née de la rencontre de deux volontés, fédérale et territoriale, l implantation d un Grand Stade moderne

Plus en détail

Vendredi 8 avril 2011

Vendredi 8 avril 2011 www.laregion.fr Vendredi 8 avril 2011 La Région et la Banque Européenne d Investissement (BEI) mettent en place le Fonds photovoltaïque régional en partenariat avec trois banques régionales Muriel PIN

Plus en détail