1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions"

Transcription

1 1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions 2. Comment impliquer les usagers de vos bâtiments publics dans les économies d énergie? Usagers des bâtiments publics, communes, partagez vos économies d énergie à 50/50% 3. Comment accompagner vos habitants dans leur projet de rénovation? Assistance aux projets territoriaux de rénovation énergétique des maisons individuelles 4. Fonctionnement du réseau des relais climat

2 1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions 2. Comment impliquer les usagers de vos bâtiments publics dans les économies d énergie? Usagers des bâtiments publics, communes, partagez vos économies d énergie à 50/50% 3. Comment accompagner vos habitants dans leur projet de rénovation? Assistance aux projets territoriaux de rénovation énergétique des maisons individuelles 4. Fonctionnement du réseau des relais climat Monde 4 t / hab. Europe 9,3 t / hab. France 8,2 t / hab. Alsace 8,8 t / hab. 2 t +20% consommation d énergie de 1990 à % d énergies non renouvelables et pourtant fin des réserves vers 2100 Equilibre

3 1 600 kteq CO 2 soit 6,8 tonnes / habitant Emissions GES Alsace du Nord en 2009 (évolution 2009 / 1990 : +3%) Consommation d énergie Alsace du Nord en 2009 (évolution 2009 / 1990 : +20%) Bâtiments 30% 7% Transport 31% 19% Agriculture 12% 5% Industrie 24% 12% Agriculture 1% 23% Bâtiment 44% 29% Transport 20% 27% Industrie 33% 2% Extraction de l'énergie 2% Déchets 2% 11% Agir localement : REDUIRE ses émissions de GES et ses consommations d énergie ADAPTER le territoire aux changements Facteur 4 = t / an Agir avec : COLLECTIVITES ENTREPRISES CITOYENS, ASSOCIATIONS Agir sur 3 axes de travail : BATIMENTS TRANSPORTS ENERGIES RENOUVELABLES

4 Bâtiments Concertation mobilité évaluation Relais et charte d engagement Mobilité : communication / sensibilisation entreprises covoiturage tourisme Energies renouvelables Urbanisme 1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions 2. Comment impliquer les usagers de vos bâtiments publics dans les économies d énergie? Usagers des bâtiments publics, communes, partagez vos économies d énergie à 50/50% 3. Comment accompagner vos habitants dans leur projet de rénovation? Assistance aux projets territoriaux de rénovation énergétique des maisons individuelles 4. Fonctionnement du réseau des relais climat

5 Estimation de la dépense énergétique annuelle 9 M 140 millions kwh teqco 2 Une réduction de 10% = teqco 2 Il n y a pas de petites économies! Répartition de la facture énergétique 1200 bâtiments publics Eclairage public 15% Carburant véhicules 15% Bâtiments 79% de la facture 85% de la consommation Ecoles 21 % Logements 18 % Socio culturel 17 % Administratif 16 % Sport 11 % Ateliers 9 % Eglises 6 % Divers 3 %

6

7

8

9

10 Niederbronn-les-Bains Etat des lieux des consommations, planification maintenance et travaux Une sensibilisation des usagers des écoles, de la mairie, des annexes, de la serre municipale, du musée La mise en place d une charte par type de structure Fondation du Football Un Guide Eco Geste pour un club plus vert Une campagne d affichage et des outils pédagogiques

11 1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions 2. Comment impliquer les usagers de vos bâtiments publics dans les économies d énergie? Usagers des bâtiments publics, communes, partagez vos économies d énergie à 50/50% 3. Comment accompagner vos habitants dans leur projet de rénovation? Assistance aux projets territoriaux de rénovation énergétique des maisons individuelles 4. Fonctionnement du réseau des relais climat

12 logements (résidences principales) 31% collectifs 69% individuels (moyenne France 55%) * Bâti ancien Reconstruction Construction réglementée Taux de renouvellement 1,5% Moyenne de consommation 360 kwh / m² / an 1 ère réglementation thermique réglementation thermique kwh/m²/an Rénovation BBC : 104 kwh/m²/an *Source : INSEE 2005

13 t Emissions GES Bâtiments Alsace du Nord évolution 1990/2009 Total Bâtiments t Résidentiel t +2% de 1990 à % de 2000 à t Tertiaire t +7% de 1990 à % de 2000 à t +22% de 1990 à % de 2000 à er consommateur d énergie 30% des émissions de GES 21% résidentiel 9% tertiaire Facteur t / an à 2000 logements rénovés / an

14 Phase 1 information, communication 2 renseignements techniques et économiques 3 maîtrise d œuvre, préparation du projet et accompagnement jusqu à réception des travaux 4 réalisation des travaux* 5 certification de la bonne réalisation des travaux 6 fonctionnement du bâtiment après travaux et baisse des charges d énergie Assistance aux projets territoriaux de rénovation énergétique des maisons individuelles Quels objectifs? Rénover plus de logements à un niveau BBC Faire émerger des offres globales Mieux coordonner les interventions financières publiques et privées sur un territoire Qui est concerné? Les établissements bancaires Les collectivités Les associations Les entreprises Les assurances

15 Qu est ce qui est financé? L accompagnement humain La communication La maîtrise d œuvre Le suivi des consommations L évaluation des performances énergétiques Les investissements liés aux travaux ne sont pas financés A partir du 1 er janvier 2013, seules les visites énergétiques intégrées à un dispositif retenu seront financées Quelles modalités? Une réflexion collective pour un territoire donné Un dépôt des dossiers avant le 1 er octobre 2012 Une réunion du jury en octobre 2012 Un financement à partir du 1 er janvier 2013

16 AGIR sur le bâtiment existant Opération de Haguenau Enjeu planétaire : réduction de la consommation d énergie primaire d un facteur 4 en France d ici 2050 Le secteur le plus consommateur en France est le bâtiment : il représente 43% des consommations énergétiques Potentiel d économies très important. AGIR en priorité sur l isolation des toitures 30% des déperditions se font par les toitures et 20% par le renouvellement d air La thermographie aérienne est un bon moyen de contrôle Atteindre la basse consommation en rénovation Seule une rénovation performante des bâtiments existants permettra d atteindre le facteur 4

17 Montage de l opération 1 ère étape : la thermographie aérienne en mars ème étape : la restitution personnalisée des résultats à la Foire de Printemps de Haguenau du 26 au 28 avril ème étape : l accompagnement des particuliers dans la réalisation de leurs travaux d isolation : programme trisannuel Haguenau : habitants en foyers 45 % de maisons particulières 60 % du bâti d avant 1975 (70 % du bâtiment alsacien date d avant 1975 (source ADEME)) Pourquoi la thermographie aérienne? Mobilisation forte de la population Haguenau thermographiée le 27 mars 2008

18 Résultats attendus La réalisation de travaux d isolation dans le bâti existant Objectif de 100 dossiers instruits par année pleine Privilégier l isolation des combles, toitures terrasses et parois opaques Viser une haute performance énergétique : label BBC effinergie 104 kwh/m 2 /an Le dispositif d accompagnement L espace INFOENERGIE de l Alsace du Nord comme structure relais Permanences à l Hôtel de Ville Informations, sensibilisation Aide aux montages des dossiers Les aides financières Cofinancement des travaux d isolation par ES Energies Strasbourg et la Ville de Haguenau : 8 TTC/m 2 d isolant posé (plafond : 100 m² par opération : toiture ou murs) Soutien des banques locales ( Société Générale, banque populaire) Soutien des fournisseurs d isolants Crédits d impôts, TVA réduites, prêts à taux zéro

19 Garanties de résultats Visite énergétique préalable à tout travaux d isolation Prise en charge conjointe par l ADEME et la Région Alsace Coût pour le particulier : 100 TTC Travaux d isolation en adéquation avec les préconisations de la visite énergétique selon le principe du label BBC compatible Travaux d isolation réalisés par un professionnel du bâtiment et ayant suivi les modules de formation sur l efficacité énergétique proposée par la FFB Alsace, comme gage de qualité. Aide financière locale Premiers résultats 618 fiches contacts remplies à la Foire de Printemps entretiens à l Espace Info Energie d octobre 2008 à octobre 2009 : La majorité des demandes concernent un propriétaire occupant de maison individuelle 58 % des bâtiments dates d avant visites énergétiques réalisées au 28 octobre chantiers terminés, aidés par la Ville et ES 3 chantiers en cours, sollicitant l aide de la Ville et de ES

20 Et depuis : 4 dossiers dont 5 opérations (1975 d aides de la Ville ) 2010 : 44 dossiers dont 64 opérations ( d aides) Suite à l envoi d environ 1000 courriers personnalisés et une nouvelle vague de communication (Foire de printemps, journal communal, site Internet etc.) 2011 : 43 dossiers dont 54 opérations ( d aides) 2012 : à ce jour, 14 dossiers dont 20 opérations (7 353 d aides) Les CEE sont entièrement reversés à ES Energies Strasbourg Des propriétaires ont décidé de faire eux-mêmes les travaux d isolation et ne peuvent donc prétendre à l aide financière page 9 Evolution du dispositif Aides 2009/2010 : maisons individuelles et collectifs 8 /m² d isolant posé, plafonnés à 800 pour les murs et 800 pour la toiture (l isolation de la toiture étant obligatoire, avant l isolation des murs) (cumulation des aides) Visite énergétique obligatoire Professionnels à choisir parmi une liste (FFB) Aides 2011/2012 : on conserve l aide existante pour les maisons individuelles on augmente les plafonds pour l isolation des murs des bâtiments collectifs (1600, au lieu de 800 ) La visite énergétique n est plus obligatoire (suite aux décisions prises par l ADEME) Plus de liste de professionnels Exonération de la part communale de la taxe foncière (bâtiment < 1989) et les bâtiments BBC 2010 : 39 foyers ont été exonérés de la taxe foncière, pour un montant de 9745,31 page 10

21 Evolution du dispositif (suite) Pour 2013, on envisage : d augmenter les aides pour les maisons individuelles, afin de s aligner sur les autres aides existantes (Auchan, Total, etc.) d augmenter les aides pour les bâtiments collectifs, afin d inciter à la rénovation (aide variable en fonction de la taille du collectif) d aider davantage les particuliers les moins aisés (partenariat avec les aides du CG 67 et l ANAH) d aider davantage les rénovations exemplaires (BBC) peut-être une nouvelle thermographie, dans quelques années page 11

22 Phase Contenu Intervenants Coûts 1 information, communication 2 renseignements techniques et économiques 3 maîtrise d œuvre, préparation du projet et accompagnement jusqu à réception des travaux 4 réalisation des travaux* 5 certification de la bonne réalisation des travaux Thermographie aérienne Foire de printemps Mailing Flyers, site internet, portes ouvertes Conseils EIE Visite énergétique Choix rénovation Liste de professionnels Liste de professionnels Aide à la MO par BE Aides et exonération complémentaires Aides aux travaux Suivi des travaux Test intermédiaire Test final étanchéité à l air 6 fonctionnement du bâtiment après travaux et baisse des charges d énergie 1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions 2. Comment impliquer les usagers de vos bâtiments publics dans les économies d énergie? Usagers des bâtiments publics, communes, partagez vos économies d énergie à 50/50% 3. Comment accompagner vos habitants dans leur projet de rénovation? Assistance aux projets territoriaux de rénovation énergétique des maisons individuelles 4. Fonctionnement du réseau des relais climat

23 Format des ateliers Sujets à traiter Boite à outils Communication : brève et actus

24 Qui et quoi est concerné? Collectivités, associations et bailleurs sociaux. Concerne en principe un ensemble de bâtiments, exceptionnellement, un seul bâtiment. C est quoi et pour quoi? Outil d'orientation et d aide à la prise de décision Analyser la situation énergétique d un patrimoine, identifier et hiérarchiser les améliorations possibles et enfin, d intégrer les travaux liés aux économies d énergie et aux énergies renouvelables dans les plans de gestion de patrimoine. Livrables A l issue de l audit énergétique simple, le maître d ouvrage disposera : D un état des lieux et des marges de progrès pour l ensemble du patrimoine. D un rapport d audit par bâtiment. De quoi s agit il? Dispositif volontaire mis en place par l ADEME et la Région Alsace Dispositif dédié aux propriétaires occupants souhaitant réaliser des travaux d économies d énergie. Comment? 1. Prise de contact avec un conseiller Espace Info Énergie (validation) 2. Réalisation d une visite détaillée par un bureau d études indépendant 3. Fourniture des éléments suivants : description des travaux à réaliser compatibles avec les classes A ou B de l'étiquette énergétique (104 kwhep/m2.an maximum), classement par ordre de rentabilité économique des travaux préconisés, évaluation des économies d'énergie réalisées et du coût des travaux sous forme de deux scénarios (un intermédiaire et un au niveau des 104 kwhep/m2.an). A partir du 1 er janvier 2013, seules les visites énergétiques intégrées à un dispositif retenu seront financées

25 De quoi s agit t il? Dispositif réglementaire obligatoire lors de la mise en vente ou en location d un logement. Permet d informer le futur propriétaire ou locataire sur la consommation énergétique d un logement (réelle ou estimée) et les émissions de gaz à effet de serre associées. Que fournit le DPE? Une étiquette énergie Une étiquette climat Pour l habitant : des conseils pour maîtriser la consommation (recommandations de gestion et de comportement) Pour le propriétaire : des recommandations de travaux d économie d énergie AGIR SUR chauffage - 1 C logements tonnes 2x3 km / semaine de moins en voiture ménages tonnes Chauffer avec une EnR logements tonnes Réduire de 10% sa consommation ; d énergie 144 communes % tonnes Réaliser les pistes cyclables qui permettront ces déplacements ; 24% Remplacer par EnR 15% conso. chauffage 144 communes tonnes

LES PROJETS DE LOI DU GRENELLE DE L ENVIRONNEMENT

LES PROJETS DE LOI DU GRENELLE DE L ENVIRONNEMENT 30 mai 2008 - Lille Réseau RAFHAEL LES PROJETS DE LOI DU GRENELLE DE L ENVIRONNEMENT GRENELLE de l ENVIRONNEMENT groupes de travail tables rondes finales discours de clôture 33 comités opérationnels 2

Plus en détail

LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives

LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives TOURCOING 27 septembre 2013 Marie-Hélène LEFEBVRE Éléments de contexte depuis les 30 dernières années : augmentation de 20% de la consommation

Plus en détail

Effilogis. rénovation mode d emploi en Franche-Comté. www.effilogis.fr

Effilogis. rénovation mode d emploi en Franche-Comté. www.effilogis.fr 2016 PARTICULIERS Un COLLECTIVITÉS investissement BAILLEURS SOCIAUX de bon sens Effilogis rénovation mode d emploi en Franche-Comté www.effilogis.fr HABITATION BBC Bon à savoir Une habitation rénovée Bâtiment

Plus en détail

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE > EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE IDENTITE DE L ENTREPRISE Mairie de Brignac 56 430 Brignac SIREN : 156 448 922 Numéro de client : 456-D PERIMETRE Nombre de sites étudiés 2 Votre Empreinte Carbone Energétique

Plus en détail

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE > EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE IDENTITE DE L ENTREPRISE Mairie de Brignac 56 430 Brignac SIREN : 156 448 922 Numéro de client : 456-D PERIMETRE Nombre de sites étudiés 2 EDF Direction Commerce Origine

Plus en détail

MODALITES D ATTRIBUTION DE L AIDE - Isolez futé! - ;

MODALITES D ATTRIBUTION DE L AIDE - Isolez futé! - ; Subventions pour l isolation performante - Communauté de Communes de Feurs-en en-forez - Communauté de Communes des Collines du Matin - MODALITES D ATTRIBUTION DE L AIDE - Isolez futé! - ; I.1. Descriptif

Plus en détail

BILAN. Faits marquants 2014 du réseau des Espaces INFO> ÉNERGIE en Lorraine

BILAN. Faits marquants 2014 du réseau des Espaces INFO> ÉNERGIE en Lorraine BILAN Faits marquants 2014 du réseau des Espaces INFO> ÉNERGIE en Lorraine LORRAINE Ce document vous propose de revenir sur les faits marquants de l année 2014, une année marquée par une montée en puissance

Plus en détail

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie?

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie? Contruire Basse Consommation : on y va? Rénovation des bâtiments communaux Comment mobiliser son gisement d économie? ASDER le 20 mars 2012 Programme : Connaître son patrimoine : suivi des consommations,

Plus en détail

Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles

Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles Mars 2012 Dans le cadre de la mise en place de leur Plan Climat Energie Territorial (PCET), la Ville de Besançon

Plus en détail

ECO PRET 0% en toute confiance

ECO PRET 0% en toute confiance ECO PRET 0% L'éco-prêt, pour qui, pour quoi? L'éco-prêt à taux zéro est un engagement du grenelle de l'environnement. Il permet,grâce à la rénovation énergétique de réduire les consommations d'énergie

Plus en détail

Plan Climat-Energie Territorial

Plan Climat-Energie Territorial Plan Climat-Energie Territorial Groupe de travail thématique : EPINAL, 16 Mai 2011 «Maîtrise de l énergie et valorisation des énergies renouvelables dans l habitat privé et social.» Plan Climat-Energie

Plus en détail

«Les aides financières 2016 pour la rénovation énergétique» Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires

«Les aides financières 2016 pour la rénovation énergétique» Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires «Les aides financières 2016 pour la rénovation énergétique» Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr SOMMAIRE Les aides de l Etat La TVA à taux réduit Le crédit

Plus en détail

Villes et Territoires Durables

Villes et Territoires Durables Villes et Territoires Durables Rénovation énergétique des villes de la reconstruction Construisons l énergie des villes et territoires Leviers pour des villes et territoires durables REDUIRE LA CONSOMMATION

Plus en détail

UN PLAN CLIMAT À L HORIZON 2020

UN PLAN CLIMAT À L HORIZON 2020 UN PLAN CLIMAT À L HORIZON 2020 Diminuer les émissions de gaz à effet de serre de la région Centre de 40 % Depuis la fin du XVIII e siècle, notre modèle de civilisation est fondé sur une exploitation intensive

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique

Diagnostic de performance énergétique Diagnostic de performance énergétique Une information au service de la lutte contre l effet de serre (6.3.a bis) bureaux, services administratifs, enseignement N : 6142513 / 1 / 2 / 1 Réf. Ademe : 1434V4000104F

Plus en détail

Le Bois : un matériau d avenir pour les collectivités Rénovation et sobriété énergétique. CRANSAC 11 octobre 2016

Le Bois : un matériau d avenir pour les collectivités Rénovation et sobriété énergétique. CRANSAC 11 octobre 2016 Le Bois : un matériau d avenir pour les collectivités Rénovation et sobriété énergétique CRANSAC 11 octobre 2016 L ADIL de l Aveyron - Espace Info Energie Rôle et missions Information et conseil sur toutes

Plus en détail

Guide des aides financières destinées aux particuliers

Guide des aides financières destinées aux particuliers 2016 Guide des aides financières destinées aux particuliers QUELLES AIDES POUR FINANCER SES TRAVAUX D ECONOMIES D ENERGIE? HAU CLEMENT, CHARGE DE MISSION DEVELOPPEMENT DURABLE, VILLES DE MARQUETTE-LEZ-LILLE

Plus en détail

Promotion des énergies renouvelables et des économies d énergies, de la préservation de la ressource en eau et de la mobilité durable

Promotion des énergies renouvelables et des économies d énergies, de la préservation de la ressource en eau et de la mobilité durable REGLEMENT DES AIDES DEPARTEMENTALES POLITIQUE DEVELOPPEMENT DURABLE DU CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L ORNE Promotion des énergies renouvelables et des économies d énergies, de la préservation de la ressource

Plus en détail

EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUES DES COLLECTIVITÉS

EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUES DES COLLECTIVITÉS EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUES DES COLLECTIVITÉS COEP CAHIER DES CHARGES RÉGION CENTRE PCI CAHIER DES CHARGES RÉGION CENTRE PRÉSENTATION DU CABINET, cabinet spécialiste des économies et de la gestion d énergie

Plus en détail

Politique de rénovation énergétique en France

Politique de rénovation énergétique en France Politique de rénovation énergétique en France Sofia ECOOBCHTINA 2017 Le secteur du bâtiment, enjeu central de la transition énergétique et environnementale - 2 - Chiffres clés : Les grands chiffres 28.8

Plus en détail

CANDIDATURE DE LA VILLE DE PARIS «NOUVELLES DYNAMIQUES DE RENOVATION DES LOGEMENTS» Sommaire :

CANDIDATURE DE LA VILLE DE PARIS «NOUVELLES DYNAMIQUES DE RENOVATION DES LOGEMENTS» Sommaire : CANDIDATURE DE LA VILLE DE PARIS «NOUVELLES DYNAMIQUES DE RENOVATION DES LOGEMENTS» Sommaire : 1- Spécificités du parc parisien et priorités politiques 2- Les dispositifs parisiens d incitation à la rénovation

Plus en détail

Grenelle de l Environnement

Grenelle de l Environnement 1 Grenelle de l Environnement Convention sur la mise en œuvre du programme d amélioration de la performance énergétique de 800 000 logements sociaux Entre L Etat, représenté par Jean-Louis Borloo, ministre

Plus en détail

Les CEE au profit de tous les acteurs d un territoire : Comment stimuler son PCAET? 24 janvier 2017 Bordeaux Intervenant : Ludovic ENTEMEYER

Les CEE au profit de tous les acteurs d un territoire : Comment stimuler son PCAET? 24 janvier 2017 Bordeaux Intervenant : Ludovic ENTEMEYER Les CEE au profit de tous les acteurs d un territoire : Comment stimuler son PCAET? 270 000 habitants 20 communes 45 000 étudiants 1 SCOT de 476 communes et 570 000 habitants Créer une dynamique territoriale

Plus en détail

Rentabilité d un projet de rénovation énergétique de logement privé. Le dispositif de soutien existant et ses limites

Rentabilité d un projet de rénovation énergétique de logement privé. Le dispositif de soutien existant et ses limites Rentabilité d un projet de rénovation énergétique de logement privé Le dispositif de soutien existant et ses limites 1 Le secteur résidentiel : un enjeu majeur 30% des consommations d énergie finale 13%

Plus en détail

QUELLES SONT LES AIDES FINANCIÈRES POSSIBLES POUR MON CLIENT? Gilles LAUVRAY Conseiller Info Énergie d'aleda

QUELLES SONT LES AIDES FINANCIÈRES POSSIBLES POUR MON CLIENT? Gilles LAUVRAY Conseiller Info Énergie d'aleda QUELLES SONT LES AIDES FINANCIÈRES POSSIBLES POUR MON CLIENT? Gilles LAUVRAY Conseiller Info Énergie d'aleda Chèque Logement MIP 1500 / 1000 QUELLES SONT LES AIDES FINANCIÈRES POSSIBLES POUR MON CLIENT?

Plus en détail

Un corps de ferme transformé en 3 logements performants

Un corps de ferme transformé en 3 logements performants Cas pratique Un corps de ferme transformé en 3 logements performants «Cinq années passées au Sénégal, dont deux ans en pleine brousse en tant que volontaire du progrès pour le Service National, ça laisse

Plus en détail

RENOVEZ DURABLE! Logements particuliers 2012-2015

RENOVEZ DURABLE! Logements particuliers 2012-2015 Appel à projets RENOVEZ DURABLE! Logements particuliers 2012-2015 Programme expérimental d aides aux particuliers Amélioration des performances énergétiques et environnementales dans la rénovation de l

Plus en détail

Une réponse sur le terrain : Le Conseil en Energie Partagé (CEP)

Une réponse sur le terrain : Le Conseil en Energie Partagé (CEP) Une réponse sur le terrain : Le Conseil en Energie Partagé (CEP) Journée d information collectivités : La réhabilitation du patrimoine immobilier des collectivités : enjeux, démarches et opportunités.

Plus en détail

Colloque Bâtiment. Actualités s Grenelle, contexte réglementaire, accompagnements financiers. Le 17/12/2009. Hakim HAMADOU

Colloque Bâtiment. Actualités s Grenelle, contexte réglementaire, accompagnements financiers. Le 17/12/2009. Hakim HAMADOU Colloque Bâtiment Actualités s Grenelle, contexte réglementaire, r accompagnements financiers Le 17/12/2009 Hakim HAMADOU Les défis : Le Grenelle pour le bâti Ressources ; Émissions ; Adaptation Les objectifs

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Vire, 20 ème ville de France, première en Basse Normandie récompensée pour ses efforts et ses résultats dans le domaine de l Environnement La ville de Vire a été labellisée Cit'Ergie

Plus en détail

Audit énergétique Hôtellerie et autres bâtiments destinés à l hébergement de personnes

Audit énergétique Hôtellerie et autres bâtiments destinés à l hébergement de personnes - 1 - Audit énergétique Hôtellerie et autres bâtiments destinés à l hébergement de personnes CAHIER DES CHARGES Mise à jour : mai 2016 1-1 - Avant propos Dans le cadre de leur politique commune de maîtrise

Plus en détail

Conférence CEMATER. Contexte réglementation et financier

Conférence CEMATER. Contexte réglementation et financier Conférence CEMATER Les clefs du financement et du montage des opérations de rénovation énergétique des copropriétés Contexte réglementation et financier Catherine BONDUAU-FLAMENT Montpellier, le 15 octobre

Plus en détail

Opération RENOVEE Dispositif de rénovation énergétique des logements. Salon des écoterritoriales -18 Avril 2013

Opération RENOVEE Dispositif de rénovation énergétique des logements. Salon des écoterritoriales -18 Avril 2013 Opération RENOVEE Dispositif de rénovation énergétique des logements Salon des écoterritoriales -18 Avril 2013 Opération renov EE : le contexte L Opération renov EE s inscrit dans les objectifs de : Agenda

Plus en détail

Donner la priorité à une rénovation profonde du parc existant

Donner la priorité à une rénovation profonde du parc existant Colloque du Syndicat des Energies Renouvelables Lyon - 21 février 2013 Donner la priorité à une rénovation profonde du parc existant Pierre HERANT Chef du Service Bâtiment de l ADEME Directeur de la Fondation

Plus en détail

Marché de maîtrise d œuvre pour la la rénovation énergétique et la réorganisation de l accueil de la Maison du Parc Livradois-Forez

Marché de maîtrise d œuvre pour la la rénovation énergétique et la réorganisation de l accueil de la Maison du Parc Livradois-Forez Marché de maîtrise d œuvre pour la la rénovation énergétique et la réorganisation de l accueil de la Maison du Parc Livradois-Forez MARCHE DE MAÎTRISE D ŒUVRE «PROCEDURE ADAPTEE» (ARTICLE 28 DU CODE DES

Plus en détail

Les aides financières pour les copropriétés. 1. Chronologie générale... 2 2. Les aides aux diagnostics... 2

Les aides financières pour les copropriétés. 1. Chronologie générale... 2 2. Les aides aux diagnostics... 2 Les aides financières pour les copropriétés Maîtrise de l énergie et énergies renouvelables Mai 2016 Sommaire 1. Chronologie générale... 2 2. Les aides aux diagnostics... 2 2.1 Diagnostic énergétique...

Plus en détail

Transition énergétique et logement

Transition énergétique et logement La transition énergétique, un axe central du développement durable Présentation : Transition énergétique et logement Vendredi 29 mai 2015 / Sommaire I. Présentation de Logisens II. Environnement réglementaire

Plus en détail

Scenario de mutation Facteur 4 du secteur habitat-tertiaire Prospective Facteur 4 & mutation énergétique d un territoire

Scenario de mutation Facteur 4 du secteur habitat-tertiaire Prospective Facteur 4 & mutation énergétique d un territoire Scenario de mutation Facteur 4 du secteur habitattertiaire Prospective Facteur 4 & mutation énergétique d un territoire 10 novembre 2011 La stratégie du scenario Facteur 4 Viser le facteur 4 à horizon

Plus en détail

Réduire votre facture énergétique

Réduire votre facture énergétique Comment économiser l énergie dans ma commune? Exemples - Témoignages - Échanges Réduire votre facture énergétique Intervenant M. Yvan PAUGET, Conseiller en Energie Partagé 03 84 47 83 30 06 32 58 92 15

Plus en détail

REHABILITATION ENERGETIQUE DE DIX MAISONS INDIVIDUELLES APPEL A CANDIDATURE. ADEME Direction régionale des Pays de la Loire

REHABILITATION ENERGETIQUE DE DIX MAISONS INDIVIDUELLES APPEL A CANDIDATURE. ADEME Direction régionale des Pays de la Loire REHABILITATION ENERGETIQUE DE DIX MAISONS INDIVIDUELLES APPEL A CANDIDATURE ADEME Direction régionale des Pays de la Loire 1. Description de l appel à candidature Avec 44 % du bilan énergétique, le secteur

Plus en détail

COPROPRIÉTAIRES SOYEZ COPRO-ACTIFS! Un accompagnement sur-mesure pour une gestion durable des copropriétés

COPROPRIÉTAIRES SOYEZ COPRO-ACTIFS! Un accompagnement sur-mesure pour une gestion durable des copropriétés COPROPRIÉTAIRES SOYEZ COPRO-ACTIFS! Un accompagnement sur-mesure pour une gestion durable des copropriétés Chef de file en matière d habitat depuis plus de 30 ans, la Communauté urbaine du Grand Nancy

Plus en détail

Présentation de l Audit Global Partagé. 14ter à 20 rue G. Lauriau et 27 rue C. Gaillard Montreuil. 2. Etat des lieux de la copropriété

Présentation de l Audit Global Partagé. 14ter à 20 rue G. Lauriau et 27 rue C. Gaillard Montreuil. 2. Etat des lieux de la copropriété Présentation de l Audit Global Partagé 14ter à 20 rue G. Lauriau et 27 rue C. Gaillard 93100 Montreuil Plan de la présentation 1. Introduction 2. Etat des lieux de la copropriété 4. Plan de financement

Plus en détail

Les aides financières. équipement

Les aides financières. équipement Les aides financières équipement Modification à venir Le début d année 2011 augure des modifications dans les aides financières. Parution prochaine de la loi de finance. Les aides dans le neuf Nouveau

Plus en détail

Aduhme, déjà 15 ans!

Aduhme, déjà 15 ans! Aduhme, déjà 15 ans! De l inspection thermographique aux CEE en passant par les travaux d amélioration thermique des bâtiments : Clermont-Ferrand s engage Odile VIGNAL, adjointe au Maire en charge de l

Plus en détail

Rénovation en copropriété

Rénovation en copropriété Rénovation en copropriété Atelier aides financières : déroulement étapes par étapes 10 mai 2016 Sommaire Présentation intervenants/dispositifs Introduction du cas pratique Avant signature des devis Après

Plus en détail

Le Conseil en Energie Partagé le service énergie des petites communes

Le Conseil en Energie Partagé le service énergie des petites communes Le Conseil en Energie Partagé le service énergie des petites communes L enjeu énergétique pour les communes 2 De nouveaux enjeux pour les communes Obligations, incitations, RT 2012, fin tarifs réglementés

Plus en détail

DEVELOPPEMENT DURABLE : L EXPERIENCE DU CH St LÔ

DEVELOPPEMENT DURABLE : L EXPERIENCE DU CH St LÔ DEVELOPPEMENT DURABLE : L EXPERIENCE DU CH St LÔ Ronan Talec, Directeur des services économiques, logistiques et techniques, CH St Lô et Coutances Quelques chiffres-clés - CH Mémorial de Saint-Lô 527 lits

Plus en détail

Eco-prêt à taux zéro

Eco-prêt à taux zéro Eco-prêt à taux zéro L'éco-prêt à taux zéro vous permet de financer la rénovation énergétique de votre logement et ainsi de réduire vos consommations d'énergie et vos émissions de gaz à effet de serre.

Plus en détail

«RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE

«RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE «RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE L HABITAT» 28 SEPTEMBRE 2010 Avec la participation de : Monsieur Laurent DUBUC, expert en rénovation énergétique Monsieur Nicolas KATUSZYNSKI, Président de la chambre syndicale

Plus en détail

PROGRAMME RHEA 2 Région Accompagner - Evaluer : Une politique publique au service de la réhabilitation

PROGRAMME RHEA 2 Région Accompagner - Evaluer : Une politique publique au service de la réhabilitation PROGRAMME RHEA 2 Région Accompagner - Evaluer : Une politique publique au service de la réhabilitation Direction de l Habitat et de l Aménagement Service Habitat Foncier Urbanisme Le Soutien régional à

Plus en détail

Logement social et habitat durable

Logement social et habitat durable Logement social et habitat durable Projet européen ECOHABITAT Programme INTERREG IVB SUDOE Séminaire annuel 6 mars 2012 1/ Une prise en compte nécessaire 2/ Une méthode déclinée 3/ Le Zoom sur Midi-Pyrénées

Plus en détail

Service Intégré de Rénovation Energétique pour la Région Grand Est

Service Intégré de Rénovation Energétique pour la Région Grand Est Service Intégré de Rénovation Energétique pour la Région Grand Est Bernard GERBER, Région Grand Est, vice-président de la Commission Environnement Matthieu FLAHAUT, Région Grand Est, chef de projet Oktave

Plus en détail

Travaux de performance énergétique Aides financières en copropriétés 2017

Travaux de performance énergétique Aides financières en copropriétés 2017 Travaux de performance énergétique Aides financières en copropriétés 2017 Mise à jour janvier 2017 RL - TD Fiche réalisée par l ALE de l agglomération lyonnaise De nombreuses aides existent pour des projets

Plus en détail

Le Schéma Régional du Climat, de l'air et de l'énergie SRCAE

Le Schéma Régional du Climat, de l'air et de l'énergie SRCAE Le Schéma Régional du Climat, de l'air et de l'énergie SRCAE le 22 mars 2013 Brigitte LOUBET DRIEE/SECV Véronique CHARBEAUX - CRIF 1 SRCAE : le document stratégique régional Il fixe les grandes orientations

Plus en détail

BILAN ENERGETIQUE DU PATRIMOINE PUBLIC

BILAN ENERGETIQUE DU PATRIMOINE PUBLIC Année 2009 BILAN ENERGETIQUE DU PATRIMOINE PUBLIC N 2 Commune de St-Médard sur Ille Contexte - Grenelle - Convention des Maires 3 x 20 en 2020 (par rapport à 2006) - Conseil en Energie Partagé Réduction

Plus en détail

Rénover votre patrimoine

Rénover votre patrimoine Comment économiser l énergie dans ma commune? Exemples - Témoignages - Échanges Rénover votre patrimoine Intervenants Patrick MICHE, Chef de service équipements collectifs du SIDEC p.miche@sidec-jura.fr

Plus en détail

dans le neuf et l'existant

dans le neuf et l'existant Guide et recommandations pour des dans le neuf et l'existant LE CONTEXTE Économies d énergie : contexte et cadre règlementaire en vigueur... 3 Les dispositifs d aide au financement... 4 Concilier sobriété

Plus en détail

Comment obtenir un audit énergétique efficace dans une copropriété?

Comment obtenir un audit énergétique efficace dans une copropriété? Comment obtenir un audit efficace dans une copropriété? Franconville, le 8 octobre 2014 Sommaire Contexte et enjeux Cadre réglementaire L audit Communication auprès des copropriétaires L accompagnement

Plus en détail

Guide des Aides financières

Guide des Aides financières Guide des Aides financières Aides pour les particuliers Aides votées par le Conseil Communautaire de Lannion-Trégor Communauté le 17 janvier 2017 Le présent document recense l ensemble des aides que propose

Plus en détail

Colmar 14 juin Les Certificats d Economies d Energie (CEE)

Colmar 14 juin Les Certificats d Economies d Energie (CEE) Colmar 14 juin 2013 Les Certificats d Economies d Energie (CEE) Un mécanisme financier destiné à stimuler les économies d énergie, notamment dans le secteur de l habitat existant. Principe des CEE : une

Plus en détail

L agglomération grenobloise

L agglomération grenobloise Quatrième rencontre du réseau Régional «Energie Climat» des collectivités Le 2 juin 2009 Atelier 2 : comment mobiliser les communes dans mon Plan Climat Energie Territorial L agglomération grenobloise

Plus en détail

La maîtrise de l énergie dans le secteur du bâtiment : une action prioritaire du Plan climat. de la Région Languedoc-Roussillon

La maîtrise de l énergie dans le secteur du bâtiment : une action prioritaire du Plan climat. de la Région Languedoc-Roussillon La maîtrise de l énergie dans le secteur du bâtiment : une action prioritaire du Plan climat de la Région Languedoc-Roussillon Le Languedoc-Roussillon est la région française démographiquement la plus

Plus en détail

La rénovation énergétique en copropriété. 28 novembre forum copropriétés

La rénovation énergétique en copropriété. 28 novembre forum copropriétés La rénovation énergétique en copropriété l Alec SQY Agence Locale de l Energie et du Climat de Saint-Quentin-en-Yvelines Objectif : promouvoir les économies d énergies et les énergies renouvelables Publics:

Plus en détail

CONSEIL EN ENERGIE PARTAGE

CONSEIL EN ENERGIE PARTAGE CONSEIL EN ENERGIE PARTAGE ALEC OUEST ESSONNE SYNTHESE 2016 Nicolas CHANTELARD nicolas.cep@alecoe.fr 4 Boulevard Dubreuil 91400 ORSAY 01.69.41.45.68 1 SOMMAIRE 1. Description du territoire d action...

Plus en détail

Enquête "énergie" sur le patrimoine bâti des collectivités territoriales en Haute-Savoie décembre 2013

Enquête énergie sur le patrimoine bâti des collectivités territoriales en Haute-Savoie décembre 2013 Enquête "énergie" sur le patrimoine bâti des collectivités territoriales en Haute-Savoie décembre 2013 Direction départementale des Territoires de la Haute-Savoie Ministère de l'écologie, du Développement

Plus en détail

auditelec Le confort pour moins d énergie Un service

auditelec Le confort pour moins d énergie Un service auditelec Le confort pour moins d énergie Un service qu Qu est-ce auditelec? Auditelec se présente comme une analyse de la consommation d énergie de votre logement et fournit les mesures à prendre afin

Plus en détail

CHANGEMENT CLIMATIQUE, ENERGIE ET BATIMENT: LA NOUVELLE DONNE

CHANGEMENT CLIMATIQUE, ENERGIE ET BATIMENT: LA NOUVELLE DONNE CHANGEMENT CLIMATIQUE, ENERGIE ET BATIMENT: LA NOUVELLE DONNE Jean Carassus s Directeur du département Economie et Sciences Humaines du CSTB Professeur à l Ecole des Ponts ParisTech Sommaire 1/ Le bâtiment

Plus en détail

La politique «énergie-climat» du PETR du Pays Midi Quercy

La politique «énergie-climat» du PETR du Pays Midi Quercy La politique «énergie-climat» du PETR du Pays Midi Quercy Assemblée des Territoires -atelier "l appropriation locale la production d'énergies renouvelables" 1 Historique 2004 : Etude «bilan énergétique

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt

Appel à manifestation d intérêt Appel à manifestation d intérêt Plateformes locales de la rénovation énergétique du logement privé Présentation 1. Objectif L objectif des plateformes locales est d accompagner les particuliers dans la

Plus en détail

«MIEUX CHEZ MOI» - PROGRAMME D AMELIORATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVES DOSSIER DE PRESSE. Contact presse

«MIEUX CHEZ MOI» - PROGRAMME D AMELIORATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVES DOSSIER DE PRESSE. Contact presse DOSSIER DE PRESSE «MIEUX CHEZ MOI» - PROGRAMME D AMELIORATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVES Contact presse Corine BUSSON-BENHAMMOU Responsable des relations presse Ville d Angers/Angers Loire Métropole

Plus en détail

Stratégie française de l efficacité énergétique

Stratégie française de l efficacité énergétique Stratégie française de l efficacité énergétique Implications pour la couverture JT UNCP 4 et 5 avril 2013 Constat en France En 2010 le bâtiment représente en France : 44% des dépenses d énergie 20% des

Plus en détail

La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte. LOI n du 17 août 2015

La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte. LOI n du 17 août 2015 La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte LOI n 2015-992 du 17 août 2015 Réussir la transition énergétique : des objectifs clairs et volontaires Réussir la transition énergétique

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Réunion d échanges Jeudi 16 février Les territoires à énergie positive pour la croissance verte en Dordogne

DOSSIER DE PRESSE. Réunion d échanges Jeudi 16 février Les territoires à énergie positive pour la croissance verte en Dordogne DOSSIER DE PRESSE Réunion d échanges Jeudi 16 février 2017 Les territoires à énergie positive pour la croissance verte en Dordogne Le département compte 7 territoires lauréats. Les trois quarts de la population

Plus en détail

Politique Energie-Habitat

Politique Energie-Habitat Politique Energie-Habitat 2008 : Agenda 21 = politique engagée sur le développement durable 2008 : Thermographie aérienne + permanence «Espace Info Energie» 2009 : Construction d une maison éco-performante

Plus en détail

La mention RGE et les aides financières qui en découlent. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.

La mention RGE et les aides financières qui en découlent. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine. La mention RGE et les aides financières qui en découlent Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr SOMMAIRE 1. Les missions et le rôle de l ALEC 2. La mention

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) DIAGSOLOGIS 81 route du Rhin Napoléon 67000 Strasbourg Tél. : 03 88 43 37 59 / 06 15 54 38 29 - Fax : 03 88 39 67 80 RCS : 513247189 Compagnie d assurance : HISCOX n HARCP 0083339 Diagnostic de performance

Plus en détail

économies d énergie Collectivités Zoom : Retour sur les études aides à la décision

économies d énergie Collectivités Zoom : Retour sur les études aides à la décision économies d énergie Collectivités Vos interlocuteurs : Thierry Barras (dép. 37 et 41), Pierre-Louis Cazaux (dép. 18 et 36), David Magnier (dép. 45 et 28) L ADEME apporte des aides aux collectivités afin

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Le Plan Climat Energie Départemental 8 décembre 2011 Julien GALLIENNE Chargé d actions plan climat énergie CG93 DEA Plan de la présentation Le PCED adopté : Enjeux et objectifs d une politique climat-énergie

Plus en détail

Gestion énergétique du patrimoine bâti des collectivités. Dijon 18 juin 2013

Gestion énergétique du patrimoine bâti des collectivités. Dijon 18 juin 2013 Gestion énergétique du patrimoine bâti des collectivités Dijon 18 juin 2013 AMORCE 750 adhérents : - 510 collectivités (regroupant 60 millions d habitants : 7 CR ; 40 CG ; 175 syndicats Intercommunaux

Plus en détail

COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE

COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE Grenoble Alpes Métropole Communauté d'agglomération regroupant 27 communes 400 000 habitants Compétence de l'agglo : - Habitat - Développement économique - Mobilité et transports - Espaces naturels et

Plus en détail

TÉMOIGNAGE DE LA VILLE DE CAILLOUX SUR FONTAINES

TÉMOIGNAGE DE LA VILLE DE CAILLOUX SUR FONTAINES Syndicat Intercommunal de Gestion des Energies de la Région Lyonnaise TÉMOIGNAGE DE LA VILLE DE CAILLOUX SUR FONTAINES Par Laurence FIGEAC DGS de Cailloux 31 janvier 2012 [1] informations et environnement

Plus en détail

Revisiter la politique de l habitat sous l angle d un Plan Climat Energie Territorial (PCET): L exemple de Nantes Métropole

Revisiter la politique de l habitat sous l angle d un Plan Climat Energie Territorial (PCET): L exemple de Nantes Métropole Revisiter la politique de l habitat sous l angle d un Plan Climat Energie Territorial (PCET): L exemple de Nantes Métropole Michel MORAND, Direction de l habitat Alban MALLET, Direction Energies Environnement

Plus en détail

La maison de la Rénovation Seine-Eure vous accompagne dans vos projets de rénovation

La maison de la Rénovation Seine-Eure vous accompagne dans vos projets de rénovation La maison de la Rénovation Seine-Eure vous accompagne dans vos projets de rénovation Les habitants des 37 communes de l Agglo Seine-Eure peuvent bénéficier de ce nouveau service Comment y accéder? Un nouveau

Plus en détail

EQUIPEMENTS D'ÉCONOMIE D'ÉNERGIE = CRÉDIT D'IMPÔT DÉVELOPPEMENT DURABLE (CIDD)

EQUIPEMENTS D'ÉCONOMIE D'ÉNERGIE = CRÉDIT D'IMPÔT DÉVELOPPEMENT DURABLE (CIDD) EQUIPEMENTS D'ÉCONOMIE D'ÉNERGIE = CRÉDIT D'IMPÔT DÉVELOPPEMENT DURABLE (CIDD) Les travaux amenant à des crédits d'impôts ne concernent que ceux qui sont effectués dans la résidence principale du foyer

Plus en détail

genda 70 actions pour une ville durable Notre ville durable

genda 70 actions pour une ville durable Notre ville durable M H a genda M 21 R H 70 actions pour une ville durable E E Notre ville durable L Agenda 21, qu est-ce que c est? Un nouveau projet de société Issu du Sommet de Rio en 1992, l Agenda 21 local est un plan

Plus en détail

Changement climatique Nous pouvons agir! Forum angevin du climat 5 juin 2010 Bilan de la concertation

Changement climatique Nous pouvons agir! Forum angevin du climat 5 juin 2010 Bilan de la concertation Changement climatique Nous pouvons agir! Forum angevin du climat 5 juin 2010 Bilan de la concertation Antony TAILLEFAIT Doyen de la Faculté de Droit, d Economie et de Gestion Jean-Claude ANTONINI Président

Plus en détail

Contribution au Groupe de travail Plan Bâtiment Durable. Région Grand Est, site de Strasbourg

Contribution au Groupe de travail Plan Bâtiment Durable. Région Grand Est, site de Strasbourg Contribution au Groupe de travail Plan Bâtiment Durable Région Grand Est, site de Strasbourg 1. Identification... 1 Structure : Région Grand Est... 1 en partenariat avec l ADEME Délégation Alsace Champagne-Ardenne

Plus en détail

LES TROPHEES DU SIGERLy

LES TROPHEES DU SIGERLy LES TROPHEES DU SIGERLy Prix «éco-énergies» Prix «CEE» Prix «énergies renouvelables» Prix «éco-lumières» Prix «cadre de vie» Prix «coup de cœur» Prix «lumières» Prix «éco-énergies» La commune qui a entrepris

Plus en détail

Le dispositif des Certificats d économies d énergie (CEE) Principes, Evolutions, Exemples. Jonathan KUHRY

Le dispositif des Certificats d économies d énergie (CEE) Principes, Evolutions, Exemples. Jonathan KUHRY Le dispositif des Certificats d économies d énergie (CEE) Principes, Evolutions, Exemples Jonathan KUHRY Une incitation aux économies d énergie Un dispositif innovant, introduit par la Loi POPE, en 2005

Plus en détail

Guide de la rénovation thermique

Guide de la rénovation thermique Guide de la rénovation thermique et de la performance énergétique A B C D E F Dépensez moins Polluez moins Vivre mieux Les réponses aux questions que vous vous posez pour la rénovation de votre logement

Plus en détail

Au service de l énergie dans le respect de l environnement

Au service de l énergie dans le respect de l environnement Au service de l énergie dans le respect de l environnement Services Gestion Installation La maîtrise de l énergie et des fluides Notre force Optimiser votre efficacité énergétique À travers une expertise

Plus en détail

La Communauté d agglomération aide ses habitants à améliorer ou rénover leur habitat

La Communauté d agglomération aide ses habitants à améliorer ou rénover leur habitat Vendredi 22 janvier 2016 COMMUNIQUÉ DE PRESSE La Communauté d agglomération aide ses habitants à améliorer ou rénover leur habitat La Communauté d agglomération Saint-Dizier, Der & Blaise, engage un Programme

Plus en détail

Bilan général : principaux éléments

Bilan général : principaux éléments PIG d Amélioration de l Habitat Communauté de Communes du Canton de Quillebeuf-sur-Seine Bilan général : principaux éléments en partenariat avec Le PIG : une action incitative pour agir sur l amélioration

Plus en détail

L énergie et le climat en Côtes d Armor

L énergie et le climat en Côtes d Armor L énergie et le climat en Côtes d Armor - Panorama - DE LA COP 21 À LA COOP(ÉRATION) 22 : ENSEMBLE POUR L'ÉNERGIE ET LE CLIMAT EN CÔTES D'ARMOR Rencontre du réseau T3D 06/11/2015 - Yffiniac Panorama de

Plus en détail

Points de vigilance. 9 décembre 2015

Points de vigilance. 9 décembre 2015 RT 2012 - infiltrometrie Points de vigilance 9 décembre 2015 POINT SUR LA REGLEMENTATIO. LA PERMEABILITE A L AIR :POINT DE VIGILANCE EN CHANTIER RT 2005 BBC 2005 RT 2012 Performances: Cep

Plus en détail

PROSPER outil de prospective stratégique territoriale de transition énergétique

PROSPER outil de prospective stratégique territoriale de transition énergétique PROSPER outil de prospective stratégique territoriale de transition énergétique 8 juin 2016 Atelier TEPOS ------------------ Rencontres annuelles du CLER 8-9-10 juin 2016 - La Rochelle Sommaire 1. Principes

Plus en détail

Les aides financières issues du Grenelle de l Environnement

Les aides financières issues du Grenelle de l Environnement Les aides financières issues du Grenelle de l Environnement Logements neufs basse consommation Rénovation énergétique des logements existants Janvier 2010 Première partie Contexte général et objectifs

Plus en détail

Enjeux du développement durable. Limiter les consommations énergétiques. Inciter et promouvoir la maîtrise de la demande énergétique

Enjeux du développement durable. Limiter les consommations énergétiques. Inciter et promouvoir la maîtrise de la demande énergétique Quelles sont les vulnérabilités du territoire liées au changement climatique? 2 Fiche Axe 1 Lutter contre le changement climatique, Protéger l atmosphère et faciliter les déplacements énergie et climat

Plus en détail

Syndicat Mixte Ardèche Verte. PIG Accueil des Actifs

Syndicat Mixte Ardèche Verte. PIG Accueil des Actifs Syndicat Mixte Ardèche Verte PIG Accueil des Actifs Comité de Pilotage 8 juillet 2008 Quintenas 8 juil 08 PIG Accueil des Actifs 1 L ordre du jour Rappel bref des objectifs et du dispositif Actions d information

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012»

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» Conférence Consultative Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 20 octobre 2010 Marie-Christine ROGER Chef du bureau de la qualité et de la réglementation technique de la construction MEEDDM

Plus en détail