Météo Marine. Benjamin Aymard. Cours CNIF 18 Février 2014 Université Pierre et Marie Curie. ./IMAGES/logo-n

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Météo Marine. Benjamin Aymard. Cours CNIF 18 Février 2014 Université Pierre et Marie Curie. ./IMAGES/logo-n"

Transcription

1 Météo Marine Benjamin Aymard Cours CNIF 18 Février 2014 Université Pierre et Marie Curie 1/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

2 Cours Météo pratique Pourquoi les prévisions météo sont utiles? Element de sécurité (décision de sortir ou non) Choix des voiles Choix des zones de mouillage (abritées) 2/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

3 Cours Météo pratique Plan du cours Echelle globale et carte isobares Pression Vent Perturbations Houle Analyse et prévisions Sources d'information Cartes isobares Bulletins Météo Observations à bord 3/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

4 Echelle Globale Pression atmosphérique : Dénition Pression atmosphérique Figure: La pression atmosphérique est le poids d'une colonne d'air sur un mètre carré de surface terrestre. 4/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

5 Echelle globale Pression atmosphérique : Baromètre Figure: La pression atmosphérique se mesure à l'aide d'un baromètre. L'unité de mesure est l'hectopascal noté hpa. La valeur moyenne au niveau de la mer est 1013hPa. 5/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

6 Echelle globale Pression atmosphérique : Carte isobare Figure: Carte des isobares de surface : anticyclone, dépression et talweg. 6/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

7 Echelle Globale Pression atmosphérique : Figures barométriques A retenir Dépression : zone basse pression ; Anticyclone : zone haute pression ; Isobares : lignes le long desquelles la pression reste constante ; Talweg : zone avec isobares en V, prolongeant une dépression ; 7/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

8 Echelle globale Vent : vent géostrophique et vent réel Vent géostrophique = gradient de pression + force de Coriolis gradient de pression : diérence de pression entre deux points ; force de Coriolis, liée à la rotation de la Terre ; Réel : gradient de pression + force de Coriolis + friction (ex : au sol) Figure: Vent géostrophique : gradient de pression et force de Coriolis. 8/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

9 Echelle globale Vent : Champ de vent et ux Figure: Exemple de carte de champ de vent. 9/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

10 Echelle globale Vent : Flux Flux : Ecoulement général de l'air, parallèle aux isobares. N : temps froid et instable (grains, giboulées) ; NE : temps froid et sec en hiver, chaud et sec en été ; S : air chaud ; W : air humide. 10/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

11 Echelle globale Perturbations et fronts : Température et front Température de l'air : Dénition expérimentale : Ce que l'on mesure avec un thermomètre ; Dénition rigoureuse : énergie moyenne par particule qui compose l'air ; Equilibre : Expérimentalement, une mase d'air est dite à l'équilibre lorsque la température mesurée ne varie plus ; La mise à l'équilibre est un processus lent ; deux masses d'air de températures diérentes se mélangent donc dicilement ; la zone de séparation est appelée un front. 11/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

12 Echelle globale Perturbations et fronts : Vie d'une perturbation Perturbation = retour à l'équilibre suite à l'ondulation du front polaire, où une masse d'air froid passe sous une masse d'air chaud. Figure: Evolution d'une perturbation : Ondulation du front polaire, formation, maturité, occlusion. 12/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

13 Echelle globale Perturbations et fronts : Coupe d'une perturbation Figure: Coupe d'une perturbation et temps associé : Nuages, vent et pression. 13/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

14 Echelle globale Perturbations et fronts : Temps associé à une perturbation (au sud de la dépression) (1/5) Arrivée du front chaud Nuages : abaissement du plafond nuageux (cirrus, cirrostratus, altostratus) ; Vent : Secteur S-SE ; Pression : Baisse progressive. Cirrus. Cirrostratus. Altostratus. Figure: Arrivée du front chaud. 14/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

15 Echelle globale Perturbations et fronts : Temps associé à une perturbation (au sud de la dépression) (2/5) Passage du front chaud (brusque rotation du vent) Nuages : Nimbostratus (=pluie) ; Vent : S-W ; Pression : Valeur minimale. Figure: Passage du front chaud (nimbostratus = pluie). 15/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

16 Echelle globale Perturbations et fronts : Temps associé à une perturbation (au sud de la dépression) (3/5) Secteur chaud Nuages : stratus (brouillard) ; Vent : W ; Pression : stationnaire. Figure: Secteur chaud (stratus). 16/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

17 Echelle globale Perturbations et fronts : Temps associé à une perturbation (au sud de la dépression) (4/5) Passage du front froid (brusque rotation du vent) Nuages : Pluie, orages ; Vent : NW avec rafales ; Pression : stable, voir en baisse (attention!). Figure: Passage du front froid, forte instabilité. 17/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

18 Echelle globale Perturbations et fronts : Temps associé à une perturbation (au sud de la dépression) (5/5) Ciel de Traine (après le front froid) Nuages : cumulus, cumulonimbus (=orage!) Vent : NW à N Pression : hausse nette. Figure: Ciel de traîne. 18/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

19 Echelle globale Perturbations et fronts : Compléments Front occlus : front résultant de la réunion d'un front chaud et d'un front froid (qui est plus rapide). En général, synonyme de pluie. Talweg : axe de basse pression prolongeant une dépression (isobares en V). Synonyme de grains, mais aussi parfois d'orage. Parfois, cette zone abrite un front froid. 19/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

20 Echelle globale Etat de la mer : Houle et Fetch Notion de fetch : Le fetch est la distance en mer ou sur un plan d'eau au-dessus de laquelle soue un vent donné sans rencontrer d'obstacle (une côte) depuis l'endroit où il est créé ou depuis une côte s'il vient de la terre. Origine de la houle : Fetch élevé (ex : vent de N aux abords de Cherbourg) Vent contre courant (ex : Raz Blanchard, vent du N et courant vers le N) 20/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

21 Echelle globale Bilan : Comment analyser une carte isobare? Vérier la source et la date de l'information ; Identier les gures barométriques : situation anticyclonique (stable) ou dépressionnaire (instable)? ; Identier les dangers : dépressions (vants violents), front froids (grains, rafales, orages), talweg (idem)? Identier le vent : direction (presque parallèle aux isobares, des hautes vres les basses pressions)? intensité (en fonction de l'écartement des isobares)? Identier le ux (type de temps associé) Prévoir la houle Prévoir l'évolution possible (déplacement des fronts en rotation, déplacement des perturbations dans la direction du ux) 21/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

22 Analyse et prévisions Sources d'information Internet Météo France Met Oce U-Grib VHF Navtex CROSS Jobourg (secteur Manche) : canal 80 (appel sur le canal 16) ; CROSS Corsen (secteur Bretagne Nord) : canal 79 ; CROSS Etel (secteur Bretagne Sud et zone La Rochelle) : canal 63 ; CROSS Med (secteur Méditerrannée) : canal 63. Capitainerie 22/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

23 Analyse et prévisions Cartes isobares : Météo France Figure: Exemple de carte isobares Météo France. 23/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

24 Analyse et prévisions Cartes isobares : Met Oce Figure: Exemple de carte isobare du Met Oce. 24/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

25 Analyse et prévisions Cartes isobares : Fichiers Grib Figure: Exemple de carte U Grib. 25/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

26 Analyse et prévisions Bulletins météo Figure: Exemple de bulletin cotier Météo France. 26/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine Types de bulletin Bulletin Cotier (jusqu'à 20NM des côtes) Bulletin Large (jusqu'à 200NM des côtes) Bulletin Grand Large (traversées océaniques) Bulletin Météorologique Spécial (B.M.S.) si 7B prévu (dès 6B pour les anglais)

27 Analyse et prévision Bulletins Météo : Bulletin VHF Figure: Zones Météorologiques utilisées dans les bulletins VHF. 27/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

28 Analyse et prévisions Bulletin météo : Bulletin NavTex ZCZC EE UTC OCT 03 METEO-FRANCE BULLETIN ATLANTIQUE DU 09/10/2003 A 18 UTC VENT EN BEAUFORT. MER SIGNIFICATIVE TOTALE BMS LARGE NR 312- SITUATION GENERALE A 12 UTC ANTICYCLONE MN A L'W DE LA COROGNE SE DECALE VERS L'E EN S'AFFAISSANT, PREVU 1024 DANS LE GOLFE DE GASCOGNE CETTE NUIT PUIS SUR LA FRANCE DEMAIN. BROUILLARD SUR LE SUD DU GOLFE DE GASCOGNE DEMAIN. AU NORD DU 50N, PLUIE, AVERSES ET BROUILLARD. (...) CASQUETS, OUESSANT : SECTEUR OUEST 4 A 5, MOLLISSANT 3 A 4 DEMAIN SOIR. MER AGITEE. (...) TENDANCE POUR LES 24 HEURES SUIVANTES LE FLUX S'ORIENTE PROGRESSIVEMENT SUD-EST MODERE, LOC ASSEZ FORT AU NORD DE L'IRLANDE, MAIS OUEST REVENANT PROGRESSIVEMENT EST EN MANCHE. NNNN 28/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

29 Analyse et prévisions Bulletin météo : Capitainerie Figure: Bulletin Météo de la capitainerie de Cherbourg. 29/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

30 Analyse et prévisions Observations à bord : généralités Nuages : passages de fronts, grains (variation brusque de l'intensité du vent, souvent accompagné de pluie) ; Mer : apparition de moutons, risées ; Baromètre : passage de front ; 30/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

31 Analyse et prévisions Observations à bord : passage d'un grain Grain à l'approche. Dans le grain. Figure: Passage d'un grain. 31/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

32 Analyse et prévisions Observations à bord : apparition de moutons Mer calme (pétole). Apparition de mouton (il faut prendre un ris!). Figure: Apparition de mouton. 32/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

33 Analyse et prévisions Observations à bord : risées Figure: Risée, synonyme de rafale : il faut se préparer à choquer la GV. 33/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

34 Analyse et prévision Observations à bord : formation de cumulonimbus (principe) Cellule convective 1 Le soleil chaue le sol par rayonnement 2 Le sol chaue la masse d'air à son contact par conduction 3 La masse d'air s'élève, car elle devient plus légère, tout en étant remplacée par une masse d'air froid 4 La masse d'air d'air s'élève jusqu'à atteindre une masse d'air de même temprérature Dans certains cas, l'élévation est telle que l'air atteint la tropopause, et on parle de cumulonimbus (nuage d'orage, accompagné de vent violent, parfois de grêle). 34/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

35 Analyse et prévision Observations à bord : formation de cumulonimbus (cumulus) 35/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

36 Analyse et prévision Observations à bord : formation de cumulonimbus (cumulus castellanus) 36/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

37 Analyse et prévision Observations à bord : formation de cumulonimbus (cumulus congestus) 37/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

38 Analyse et prévision Observations à bord : formation de cumulonimbus (cumulonimbus) 38/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

39 Analyse et prévisions Bilan : exemple d'un WE CNIF Mardi : bulletin Windnder Mercredi : évolution bulletin Windnder Jeudi : Bulletin Météo France, carte isobare Met oce, chiers Grib Vendredi : Evolution MF, MO et Grib Au bateau : point baromètre Samedi : Bulletin capitainerie et smartphone (evolution MF, MO, Grib) si possible Départ : veille canal 16 et bulletin VHF Observation : nuages, mer, baromètre Dimanche : Bulletin VHF Observation : nuages, mer, baromètres Quelques principes à retenir Fiabilité : 3 jours grand maximum (prendre régulièrement la météo) ; Stabilité : surveiller l'évolution ; Varier les sources. 39/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

40 Complément Echelles de vent Echelle Beaufort : 1B (1 à 3 noeuds) ; 2B (4 à 6 noeuds) ; 3B (7 à 10 noeuds) ; 4B (11 à 16 noeuds) ; 5B (17 à 21 noeuds) ; 6B (22 à 27 noeuds) ; 7B (28 à 33 noeuds). Echelle qualitative Météo france : Léger (0 à 15 noeuds) ; Modéré (15 à 19 noeuds) ; Fort (20 à 33 noeuds) ; Coup de vent (34 à 47 noeuds). 40/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

41 Complément Circulation générale de l'atmosphère Figure: Circulation générale de l'atmosphère 41/41 18 Février 2014, UPMC Météo Marine

Généralités. Front froid

Généralités. Front froid Apprendre : Les masses d'air, les fronts Tester : Les dictons Pratiquer : Prévoir le temps Prévoir : Les dictons mois par mois Généralités Deux masses d'air de température différente qui se rencontrent,

Plus en détail

METEOROLOGIE. Aéroclub Besançon La Vèze. Cours MTO - Ivan TORREADRADO 1. F-SO au FL65 over LFQM

METEOROLOGIE. Aéroclub Besançon La Vèze. Cours MTO - Ivan TORREADRADO 1. F-SO au FL65 over LFQM METEOROLOGIE Aéroclub Besançon La Vèze F-SO au FL65 over LFQM Cours MTO - Ivan TORREADRADO 1 L air L atmosphère terrestre L humidité La stabilité, l instabilité La convection/l advection Les masses d air

Plus en détail

Cours Météo, Club Alpin Suisse, Section de Neuchâtel

Cours Météo, Club Alpin Suisse, Section de Neuchâtel Cours Météo, Club Alpin Suisse, Section de Neuchâtel Liens utiles pour les prévisions météorologiques http://meteo.chamonix.org/ 0900 55 21 65 (Haute Savoie) 0900 55 21 68 (Alpes romandes) Par SMS au numéro

Plus en détail

METEOROLOGIE CAEA 1990

METEOROLOGIE CAEA 1990 METEOROLOGIE CAEA 1990 1) Les météorologistes mesurent et prévoient le vent en attitude à des niveaux exprimés en pressions atmosphériques. Entre le niveau de la mer et 6000 m d'altitude, quels sont les

Plus en détail

AIDE A LA PLANIFICATION DE TRAJECTOIRE

AIDE A LA PLANIFICATION DE TRAJECTOIRE AIDE A LA PLANIFICATION DE TRAJECTOIRE EQUIPE FINISTERE COURSE AU LARGE Etape 1 : Perros-Guirrec/Bilbao Bulletin du Samedi 6 août - 24 heures avant le départ Documents réalisé par Jean-Luc NELIAS, et les

Plus en détail

B- Météorologie. En présence de cumulus alignés en bande parallèles vous prévoyez un vent: R : de même direction que les alignements

B- Météorologie. En présence de cumulus alignés en bande parallèles vous prévoyez un vent: R : de même direction que les alignements B- Météorologie Nuages Brouillard Les brouillards côtiers sont du type: R : brouillard d'advection Il y a brouillard dès que la visibilité est inférieure à: R : 1 km Les facteurs favorisant l'apparition

Plus en détail

Tout commence avec une histoire de masses d'air. Lorsque 2 masses d'air se rencontrent, des fronts se forment.

Tout commence avec une histoire de masses d'air. Lorsque 2 masses d'air se rencontrent, des fronts se forment. Tout commence avec une histoire de masses d'air. 2. Lorsque 2 masses d'air se rencontrent, des fronts se forment. Des nuages se forment dans le ciel, dont certains provoquent...... des hydrométéores, 4....

Plus en détail

Colloque des arbitres et des commissaires aux résultats Moulin mer

Colloque des arbitres et des commissaires aux résultats Moulin mer Colloque des arbitres et des commissaires aux résultats Moulin mer Bernard Simon- janvier 2015 Météorologie Web : Attention aux modèles utilisés dans les prévisions: (maillage / relief pris en compte/

Plus en détail

Météorologie. Pierre-Yves TISSIER 12 Février 2005

Météorologie. Pierre-Yves TISSIER 12 Février 2005 Météorologie Pierre-Yves TISSIER 12 Février 2005 L air La pression La masse volumique La température L humidité La formation des nuages La pression La masse volumique La température L humidité La formation

Plus en détail

1 of 5 16.04.2009 11:03

1 of 5 16.04.2009 11:03 1 of 5 16.04.2009 11:03 Actualités météorologiques 14 avril 2009 / Daniel Gerstgrasser, Bernd Konantz (traduction et adaptation par Olivier Duding) Pâques 2009 très doux Du Jeudi-Saint (9 avril 2009) au

Plus en détail

Etudes des nuages et de la convection autour des dépressions intenses des moyennes latitudes

Etudes des nuages et de la convection autour des dépressions intenses des moyennes latitudes Etudes des nuages et de la convection autour des dépressions intenses des moyennes latitudes Jérôme DREANO 28 Février 2014 1 Introduction Dans le modèle LMDZ, les paramétrisations physiques des nuages

Plus en détail

L inégale répartition de l énergie solaire est à l origine des courants atmosphériques

L inégale répartition de l énergie solaire est à l origine des courants atmosphériques L inégale répartition de l énergie solaire est à l origine des courants atmosphériques I/ Objectif : Dans la partie 2 du programme de seconde «enjeux planétaires contemporains : énergie et sol», sous partie

Plus en détail

Les perturbations tempérées. CO1 Climatologie et hydrologie

Les perturbations tempérées. CO1 Climatologie et hydrologie Les perturbations tempérées CO1 Climatologie et hydrologie Le plan du TD Les moyennes latitudes Les masses d air et le front polaire Les masses d air primaires Le modèle norvégien Le modèle récent La cyclogénèse

Plus en détail

Le climat. Fonctionnement de la machine climatique. Le forcage du soleil La réponse de l'atmosphère et de l'océan

Le climat. Fonctionnement de la machine climatique. Le forcage du soleil La réponse de l'atmosphère et de l'océan Le climat Fonctionnement de la machine climatique Le forcage du soleil La réponse de l'atmosphère et de l'océan L'évolution du climat L'effet anthropique sur l'évolution du climat L'évolution du climat

Plus en détail

Atmosphère instable : état de l atmosphère favorisant le mouvement vertical en présence d une couche d air froid au dessus d une couche d air chaud.

Atmosphère instable : état de l atmosphère favorisant le mouvement vertical en présence d une couche d air froid au dessus d une couche d air chaud. glossaire Altocumulus : nuage de l étage moyen (de 2 400 à 6 100 m) se présentant sous l aspect d un amas de galets en rouleaux, en couches ou en bancs, dont les éléments individuels sont plus gros et

Plus en détail

METEO n 1. !"#$%$&$'%() enveloppe gazeuse qui entoure la terre, sur quelques centaines de kilomètres. ( ( ( ( ( (

METEO n 1. !#$%$&$'%() enveloppe gazeuse qui entoure la terre, sur quelques centaines de kilomètres. ( ( ( ( ( ( n 1 "#%&'()*+,+ L atmosphère "#%&'%() enveloppe gazeuse qui entoure la terre, sur quelques centaines de kilomètres. ( ( ( ( ( ( *"+,-&&'%(./-&0,1/() Le gaz se raréfie avec l'altitude. 99% de la masse totale

Plus en détail

METEOROLOGIE. Test : Les NUAGES.

METEOROLOGIE. Test : Les NUAGES. METEOROLOGIE. Test : Les NUAGES. -II- Nuages & précipitations. 1 - La vapeur d'eau se présente sous forme : a) d'un gaz blanchâtre b) de petites gouttelettes d'eau en suspension dans l'air c) d'un gaz

Plus en détail

METEO MARINE. Un talweg correspond à des vallées qui se situent entre les dépressions et les hautes pressions.

METEO MARINE. Un talweg correspond à des vallées qui se situent entre les dépressions et les hautes pressions. METEO MARINE Si réglementairement, pour la plongée, il n est pas clairement stipulé que la connaissance de la situation et des prévisions météorologiques est obligatoire, elle est laissée sous la responsabilité

Plus en détail

Prévoir les bonnes journées : Les prévisions d'émagramme NOAA

Prévoir les bonnes journées : Les prévisions d'émagramme NOAA Prévoir les bonnes journées : Les prévisions d'émagramme NOAA Pour commencer Ce que je veux savoir pour aller voler Emagramme : définition, altitude, température, trucs et vocabulaire, humidité, rapport

Plus en détail

Notion de physique de l'atmosphère. + Complément. Fiche détaillée Niveau. (A partir de la 2nd)

Notion de physique de l'atmosphère. + Complément. Fiche détaillée Niveau. (A partir de la 2nd) Notion de physique de l'atmosphère + Complément Fiche détaillée Niveau (A partir de la 2nd) I. Bilan radiatif de la Terre et effet de serre Le Soleil et la Terre rayonnent dans des gammes de longueur d

Plus en détail

Conditions météorologiques du vendredi 20 au lundi 23/02/2015 Sur la Baie du Mont St Michel

Conditions météorologiques du vendredi 20 au lundi 23/02/2015 Sur la Baie du Mont St Michel Conditions météorologiques du vendredi 20 au lundi 23/02/2015 Sur la Baie du Mont St Michel Version 1 du 24/02/2015 L'heure légale correspond à l'heure UTC + 1 Ce document synthétise les conditions météorologiques

Plus en détail

)","$%-./012,+3 ) 0 -.401,"+

),$%-./012,+3 ) 0 -.401,+ ! " #"$%&&' ()$*+ )","$%-./012,+3 ) 0 -.401,"+ 5 6 Pression Altitude à laquelle règne cette pression hpa ft m 1013 Niveau de la mer 850 5 000 ft 1 500 m 700 10 000 ft 3 000 m 500 18 000 ft 5 500 m 400

Plus en détail

Naviguer à La Rochelle. Les effets de site

Naviguer à La Rochelle. Les effets de site 1 Naviguer à La Rochelle La Rochelle est un plan d eau agréable et assez compliqué pour que les régates y soient toujours intéressantes. Quelques recettes simples permettent d éviter les grosses erreurs,

Plus en détail

Grille de planification Expédition météo. Spécialiste de la cartographie Graffiti de ce que l équipe sait de la météorologie (10 minutes).

Grille de planification Expédition météo. Spécialiste de la cartographie Graffiti de ce que l équipe sait de la météorologie (10 minutes). Grille de planification Expédition météo Spécialiste de l atmosphère Spécialiste des vents Spécialiste des nuages Spécialiste de la cartographie Graffiti de ce que l équipe sait de la météorologie (10

Plus en détail

METEOROLOGIE BELGIAN AIR CADETS 1 METEOROLOGIE. I. L'ATMOSPHERE... 2 II. LA TEMPERATURE... 4 III. LA PRESSION ATMOSPHERIQUE... 8 IV. L'HUMIDITE...

METEOROLOGIE BELGIAN AIR CADETS 1 METEOROLOGIE. I. L'ATMOSPHERE... 2 II. LA TEMPERATURE... 4 III. LA PRESSION ATMOSPHERIQUE... 8 IV. L'HUMIDITE... METEOROLOGIE BELGIAN AIR CADETS 1 METEOROLOGIE. I. L'ATMOSPHERE.... 2 II. LA TEMPERATURE... 4 III. LA PRESSION ATMOSPHERIQUE.... 8 IV. L'HUMIDITE.... 11 V. LE VENT... 15 VI. STABILITE ET INSTABILITE (LABILITÉ)...

Plus en détail

Introduction : Démystifier la Météo!

Introduction : Démystifier la Météo! file:///c /Mes%20documents/voile/nouveausite/meteo/m_intro.html Introduction : Démystifier la Météo! La météo est une science. Mais elle est trop peu considérée comme telle. Que ce soient les bulletins

Plus en détail

Les fronts - définition

Les fronts - définition SCA 7146 INSTRUMENTATION ET TRAVAUX PRATIQUES II Les fronts - définition Front - zone de transition entre deux masses d air avec des caractéristiques différentes. -Les deux masses d'air sont de densité

Plus en détail

Cartographie de la météo. Cartographie de la météo. Cartographie de la météo. Types de cartes. Table des matières

Cartographie de la météo. Cartographie de la météo. Cartographie de la météo. Types de cartes. Table des matières SCA 7146 INSTRUMENTATION ET TRAVAUX PRATIQUES 3-1 Cartographie de la météo 3-2 Table des matières Types de cartes 3. La cartographie de la météo " Cartes de pression au niveau de la mer Modèle de pointage

Plus en détail

Définitions de la pression 1. Variations spatio-temporelles de la pression 2. Les causes des variations de la pression 3. Conclusion 4.

Définitions de la pression 1. Variations spatio-temporelles de la pression 2. Les causes des variations de la pression 3. Conclusion 4. Définitions de la pression 1 Variations spatio-temporelles de la pression 2 Les causes des variations de la pression 3 Conclusion 4 Exercices 5 Défini&on de la pression Rappel sur le poids et la masse

Plus en détail

NAVICAP. Cherbourg Réalisé le mercredi 22 janvier 2014 à 10 h 05

NAVICAP. Cherbourg Réalisé le mercredi 22 janvier 2014 à 10 h 05 Réalisé le mercredi 22 janvier 20 à 0 h 05 Situation hier vers midi Mercredi 22 janvier 20 A Anticyclone D Dépression Front froid Front chaud Occlusion 05 Isobare en hpa Situation prévue pour aujourd'hui

Plus en détail

GRALL Virginie. Météorologie : Définitions :

GRALL Virginie. Météorologie : Définitions : Météorologie : Définitions : - Météorologie : Etude des phénoménes atmosphériques, tels que les nuages, les précipitations ou les vents, pour comprendre comment ils se forment et comment ils évoluent en

Plus en détail

L'atmosphère est subdivisée en plusieurs couches qui ont pour nom troposphère, stratosphère, mésosphère et thermosphère.

L'atmosphère est subdivisée en plusieurs couches qui ont pour nom troposphère, stratosphère, mésosphère et thermosphère. L'ATMOSPHERE N 1 Def : enveloppe gazeuse qui entoure la terre, sur quelques centaines de kilomètres Répartition verticale : Le gaz se raréfie avec l'altitude. 99% de la masse totale de l'atmosphère se

Plus en détail

Les nuages : force de la nature

Les nuages : force de la nature Les nuages : force de la nature TPE 1ère S1 Lycée Maurice Eliot 2010-2011 Physique-Chimie / SVT PLAN I-PRINCIPE ET FORMATION DES NUAGES A- ASCENDANCE DUE A LA CONVECTION B- ASCENDANCE DUE A UN FRONT C-

Plus en détail

août La météo Congrès provincial de l AEFNB Journée de perfectionnement professionnel

août La météo Congrès provincial de l AEFNB Journée de perfectionnement professionnel août La météo Congrès provincial de l AEFNB Journée de perfectionnement professionnel Bienvenue Tribond - La danse de la pluie L oeil dans la météo A yous que la météo fit dans mon programme Météo everywhere

Plus en détail

La mousson indienne. CO1 Climatologie et hydrologie

La mousson indienne. CO1 Climatologie et hydrologie La mousson indienne CO1 Climatologie et hydrologie Le plan du TD Le contexte climatique et topographique le cycle saisonnier des pluies Le RS absorbé en surface Le cycle saisonnier des températures Les

Plus en détail

QCM n 15. 3 - Le niveau de vol maximal pour un ULM sans réserves d'oxygène est le : A : FL125. B : FL175. C : FL145. D : FL195.

QCM n 15. 3 - Le niveau de vol maximal pour un ULM sans réserves d'oxygène est le : A : FL125. B : FL175. C : FL145. D : FL195. QCM n 15 1 - Accompagné d'un passager, vous faites une navigation entre deux aérodromes sur un ULM équipé d'une radio. Les documents qui doivent obligatoirement se trouver à bord sont: 1 - votre licence

Plus en détail

MESSAGE CONSEIL IRRIGATION de LOT-ET-GARONNE

MESSAGE CONSEIL IRRIGATION de LOT-ET-GARONNE MESSAGE CONSEIL IRRIGATION de LOT-ET-GARONNE Réalisé en collaboration entre les techniciens de la Chambre d Agriculture de Lot-et-Garonne et de l ACMG N 08 14 août 2014 CLIMATOLOGIE Encore des Pluies localement

Plus en détail

Sciences de l atmosphère (SA 2010)

Sciences de l atmosphère (SA 2010) 1 Bastien Gendre Sciences de l atmosphère (SA 2010) 1. Introduction Pourquoi les sciences de l atmosphère sont-elles très importantes? Car elles nous permettent de connaître : - le temps et la météo -

Plus en détail

L'Oscillation Nord-Atlantique, qu'est-ceque

L'Oscillation Nord-Atlantique, qu'est-ceque JANVIER 2010 ET N.A.O. NEGATIVE (North Atlantic Oscillation) L'Oscillation Nord-Atlantique, qu'est-ceque c'est? L'oscillation nord-atlantique (ou North Atlantic Oscillation en anglais, d'où le sigle NAO),

Plus en détail

45. Episode Cévenol. L'épisode Cévenol est donc associé au vent local Marin, au blocage orographique et aux phénomènes liés à l'orage.

45. Episode Cévenol. L'épisode Cévenol est donc associé au vent local Marin, au blocage orographique et aux phénomènes liés à l'orage. 45. Episode Cévenol I. Caractéristiques. En automne, de violents systèmes orageux apportent quelques fois des précipitations intenses sur les régions méditerranéennes. L'équivalent de plusieurs mois de

Plus en détail

L événement 2015/16 et l explication du phénomène

L événement 2015/16 et l explication du phénomène Eidgenössisches Departement des Innern EDI Bundesamt für Meteorologie und Klimatologie MeteoSchweiz Abteilung Klima El Niño L événement 2015/16 et l explication du phénomène Août 2015 El Niño le phénomène

Plus en détail

Transport de chaleur océanique et atmosphérique. Les systèmes météorologiques aux latitudes moyennes. Cyclogenèse. Table des matières

Transport de chaleur océanique et atmosphérique. Les systèmes météorologiques aux latitudes moyennes. Cyclogenèse. Table des matières 6-1 Transport de chaleur océanique et atmosphérique SCA 7146 INSTRUMENTATION ET TRAVAUX PRATIQUES Table des matières 6-2 Les systèmes météorologiques aux latitudes moyennes jouent un rôle important dans

Plus en détail

Normandy Channel Race

Normandy Channel Race nticyclone épression Front froid Front chaud 1000 Situation prévue pour aujourd'hui vers midi 1005 1010 0 60 50 40 Occlusion Isobare en hpa 30 20 10 0 10 20 30 Horaires des Marées ------- Coefficient :

Plus en détail

Module F02 - Changements climatiques contemporains et futurs

Module F02 - Changements climatiques contemporains et futurs Module F02 - Changements climatiques contemporains et futurs Romain MARTEAU Contact : Romain.Marteau@u-bourgogne.fr 1. Le système climatique : Rappels des facteurs déterminants du système climatique Plan

Plus en détail

Chapitre 4. La circulation océanique

Chapitre 4. La circulation océanique Chapitre 4 La circulation océanique Equations du mouvement Force et contraintes agissant sur l'océan Equilibre géostrophique Circulation et transport d'ekman Upwelling Les cellules de circulation subtropicales

Plus en détail

2 Expérience: Le climat dans un contenant

2 Expérience: Le climat dans un contenant 1 Circulation atmosphérique et océanique 2 Expérience: Le climat dans un contenant (http://paoc.mit.edu/labguide/circ_exp_fast.html) 3 Circulation atmosphèrique Circulation atmosphérique: Mouvement de

Plus en détail

1. L'été le plus chaud que la France ait connu ces cinquante dernières années.

1. L'été le plus chaud que la France ait connu ces cinquante dernières années. 1. L'été le plus chaud que la France ait connu ces cinquante dernières années. La figure ci-dessous présente la moyenne sur la France des températures minimales et maximales de l'été (période du 1 er juin

Plus en détail

MESSAGE CONSEIL IRRIGATION de LOT-ET-GARONNE

MESSAGE CONSEIL IRRIGATION de LOT-ET-GARONNE CLIMATOLOGIE N 07 07 août 2014 MESSAGE CONSEIL IRRIGATION de LOT-ET-GARONNE Réalisé en collaboration entre les techniciens de la Chambre d Agriculture de Lot-et-Garonne et de l ACMG Pluies localement abondantes,

Plus en détail

RECUEIL DE QUESTIONS POUR LA PREPARATION A LA SESSION THEORIQUE DU BREVET FEDERAL DE PILOTE DELTA OU PARAPENTE

RECUEIL DE QUESTIONS POUR LA PREPARATION A LA SESSION THEORIQUE DU BREVET FEDERAL DE PILOTE DELTA OU PARAPENTE FEERTION FRNISE E VOL LIRE REUEIL E QUESTIONS POUR L PREPRTION L SESSION THEORIQUE U REVET FEERL E PILOTE ELT OU PRPENTE Fédération Française de Vol Libre - 4, rue de Suisse 06000 NIE Tél. 04.97.03.82.82

Plus en détail

OPTIQUE GEOMETRIQUE SPÉ MP I STIGMATISME DES SYSTEMES CATADIOPTRIQUES: 1 ) Cas du miroir parabolique

OPTIQUE GEOMETRIQUE SPÉ MP I STIGMATISME DES SYSTEMES CATADIOPTRIQUES: 1 ) Cas du miroir parabolique I STIGMATISME DES SYSTEMES CATADIOPTRIQUES: 1 ) Cas du miroir parabolique n est plus sur l axe, il n y a plus très denses au voisinage d une courbe Pour un point à distance finie, il n y a plus stigmatisme:

Plus en détail

La circulation générale océanique

La circulation générale océanique La circulation générale océanique Auteur : Bruno VOITURIEZ Président du Club des Argonautes, Membre de l Académie de Marine Les causes À l origine des courants marins et de leur configuration, on trouve

Plus en détail

Météorologie. L anémomètre et la mesure du vent

Météorologie. L anémomètre et la mesure du vent Commission sécurité et réglementation nautique. Météorologie Fiche formateur L anémomètre et la mesure du vent De plus en plus de voiliers sont équipés de girouette-anémomètre en tête de mât, voire même

Plus en détail

La notion de flux thermique. La convection. M21C : Confort thermique et énergétique - Cours n 3. La conductance La résistance

La notion de flux thermique. La convection. M21C : Confort thermique et énergétique - Cours n 3. La conductance La résistance M21C : Confort thermique et énergétique - Cours n 3 La notion de flux thermique La conductance La résistance La convection Principe physique L'effet thermosiphon Nicolas.ixier@grenoble.archi.fr Architectes

Plus en détail

Formation Pratique PPL (Pilote Privé) PHASE I

Formation Pratique PPL (Pilote Privé) PHASE I Formation Pratique PPL (Pilote Privé) PHASE I Le but de cette phase est l intégration de l élève dans le milieu aéronautique et lui permettre d'acquérir les connaissances nécessaires à son premier vol.

Plus en détail

PHENOMENES METEOROLOGIQUES DANGEREUX POUR L'AERONAUTIQUE

PHENOMENES METEOROLOGIQUES DANGEREUX POUR L'AERONAUTIQUE PHENOMENES METEOROLOGIQUES DANGEREUX POUR L'AERONAUTIQUE 1. TURBULENCES 1.1.GENERALITES La turbulence soumet les avions à des accélérations plus ou moins brutales se traduisant par des gains ou pertes

Plus en détail

Performances énergétiques. La conduction. La transmission thermique. Les phénomènes physiques concernés. Diagnostiquer avant de rénover

Performances énergétiques. La conduction. La transmission thermique. Les phénomènes physiques concernés. Diagnostiquer avant de rénover Performances énergétiques Diagnostiquer avant de rénover Claude CRABBÉ PRINCIPES DE BASE DE LA PHYSIQUE DU BATIMENT Architecture & Climat UCL IA concept Les phénomènes physiques concernés. La transmission

Plus en détail

* fermeture le lendemain

* fermeture le lendemain MOIS DE JANVIER 2011 Samedi 1 01h35 08h43 14h09 21h14 Dimanche 2 02h41 09h42 15h15 22h09 Lundi 3 03h38 10h32 16h10 22h56 Mardi 4 04h26 11h15 16h57 23h37 Mercredi 5 05h07 11h54 17h37 *00h14 Jeudi 6 05h45

Plus en détail

9. Front froid. A l'avant : tendance à la baisse Sur le front : minimum relatif (thalweg) A l'arrière : tendance à la hausse Baisse franche

9. Front froid. A l'avant : tendance à la baisse Sur le front : minimum relatif (thalweg) A l'arrière : tendance à la hausse Baisse franche 9. Front froid I. Caractéristiques. Limite au sol, séparant deux masses d'air ayant des caractéristiques différentes, tel que la masse d'air froid à l'arrière remplace l'air chaud situé à l'avant du front.

Plus en détail

Anatomie d'une dépression Niveau : Tous Thème : Météorologie

Anatomie d'une dépression Niveau : Tous Thème : Météorologie Objet : Description des différentes parties d'une dépression atlantique Durée : 30 mn Matériel : Les nuages ne se promènent pas au hasard dans le ciel. Leur répartition constitue un véritable système nuageux.

Plus en détail

1. Situation de Sud Ouest

1. Situation de Sud Ouest 1. Situation de Sud Ouest I. Caractéristiques. perturbé, venteux et doux sur les côtes Atlantiques et le Val de Loire, durant quelques jours. Situation classique en hiver, ou d'une fin d'automne mais possible

Plus en détail

MON JOURNAL HEBDOMADAIRE

MON JOURNAL HEBDOMADAIRE LUNDI DATE : vous avez présentés vous avez exercées MARDI DATE : vous avez présentés vous avez exercées MERCREDI DATE : vous avez présentés vous avez exercées JEUDI DATE : vous avez présentés vous avez

Plus en détail

La météorologie par François FEUILLEBOIS

La météorologie par François FEUILLEBOIS La météorologie par François FEUILLEBOIS A - Masse d air et forces en présence Le moteur de la météorologie est thermique, il repose sur l échauffement causé par la proximité du soleil à l équateur, et

Plus en détail

Page 1 sur 10. Chap. 12 LA CIRCULATION ATMOSPHERIQUE GENERALE

Page 1 sur 10. Chap. 12 LA CIRCULATION ATMOSPHERIQUE GENERALE Page 1 sur 10 Chap. 12 LA CIRCULATION ATMOSPHERIQUE GENERALE - Déterminer les causes de la circulation atmosphérique ; - Décrire le mécanisme de la circulation atmosphérique générale et ses variations

Plus en détail

Ville. Type de temps. Ville. Type de temps. Voici le bulletin météo découpé dans Le Soir durant la 1ère semaine de janvier au

Ville. Type de temps. Ville. Type de temps. Voici le bulletin météo découpé dans Le Soir durant la 1ère semaine de janvier au Voici le bulletin météo découpé dans Le Soir durant la 1ère semaine de janvier au moment où les températures étaient au plus bas sur une bonne partie de l Europe. Réponds aux différentes questions en allant

Plus en détail

Dépression et Anticyclone

Dépression et Anticyclone Dépression et Anticyclone Les cartes météo sont tracées à l'aide de relèvement de pression qui permettent de tracer des lignes d'égale pression : Les ISOBARES. Ces lignes allant de 5 hpa en 5 hpa (hectopascals)

Plus en détail

Météorologie. Comprendre les phénomènes météorologiques, et leur observation.

Météorologie. Comprendre les phénomènes météorologiques, et leur observation. Météorologie Comprendre les phénomènes météorologiques, et leur observation. Documentation Site Météo AQUOPS-CyberScol, 1995-2012 pour les Images et textes. Mise en page SRPM Guy Sommaire Notions de Météorologie

Plus en détail

Synthèse du cours n 7

Synthèse du cours n 7 Synthèse du cours n 7 - La géographie des pressions > 3 km résulte simplement de la géographie des températures (chaud = expansion de la colonne vers le haut avec élévation des niveaux géopotentiels) avec

Plus en détail

Thème général: L exploration des océans un défi pour les scientifiques?

Thème général: L exploration des océans un défi pour les scientifiques? Thème général: L exploration des océans un défi pour les scientifiques? Problématique: Dans quelle mesure les scientifiques du XXI e siècle réussissent-ils à perfectionner les techniques de recherche du

Plus en détail

La qualité de l air en relation avec les conditions atmosphériques. II ) Que faire face à la pollution liée aux conditions atmosphériques?

La qualité de l air en relation avec les conditions atmosphériques. II ) Que faire face à la pollution liée aux conditions atmosphériques? La qualité de l air en relation avec les conditions atmosphériques. Sommaire : I ) Influence de la climatologie : *VENT *TEMPERATURE *ENSOLEILLEMENT *PRESSION ATMOSPHERIQUE *HUMIDITE *PRECIPITATIONS II

Plus en détail

METEOROLOGIE Bases 14/02/2015 PLAN DU COURS 1-COMPOSITION THERMOSPHERE. Mesopause. Menopause MESOSPHERE. Stratopause. Tropopause TROPOSPHERE

METEOROLOGIE Bases 14/02/2015 PLAN DU COURS 1-COMPOSITION THERMOSPHERE. Mesopause. Menopause MESOSPHERE. Stratopause. Tropopause TROPOSPHERE METEOROLOGIE Bases Philippe THOUZEAU Moniteur BEES1 Parapente 1 1-éfinitions 2 écroissance verticale de la -LES ECHANGES E PLAN U COURS 1-ifférents état de l eau 3-Evolution du temps/ciel/vent au passage

Plus en détail

La circulation à la surface des océans

La circulation à la surface des océans La circulation océanique La surface des océans n est jamais immobile. Un transport de colossales quantités d eau et d énergie s opère à travers un système de circulation à l échelle du globe. Les courants

Plus en détail

ACTIVITÉ. Configuration de la pression en surface. Matériel. Pointage et analyse de la pression aux stations sur cartes météorologiques.

ACTIVITÉ. Configuration de la pression en surface. Matériel. Pointage et analyse de la pression aux stations sur cartes météorologiques. ACTIVITÉ Configuration de la pression en surface Lorsque vous aurez complété cette activité, vous devriez être en mesure de : Dessiner des lignes d'égale pression (isobares) pour présenter la configuration

Plus en détail

FRONTS ET PERTURBATIONS

FRONTS ET PERTURBATIONS FRONTS ET PERTURBATIONS 1 FRONTS ET PERTURBATIONS 1. CARACTERISTIQUES DE L'ATMOSPHERE 1.1. Description de l'air 2. CHAMPS DE PRESSION 2.1. Isobares 2.2. Gradient de pression 3. VENT 3.1. Caractéristiques

Plus en détail

QCM5 - P H Y S I Q U E

QCM5 - P H Y S I Q U E QCM5 - P H Y S I Q U E 1. Une pression de 3 bars équivaut à : (Pa : Pascal) a. 300 Pa b. 3000 Pa c. 30000 Pa d. 300000 Pa 2. La pression atmosphérique vaut : a. 25 bars b. 1 bar c. 10 bars d. 100 bars

Plus en détail

CONSTRUIS TA PROPRE STATION AVEC METEOZ

CONSTRUIS TA PROPRE STATION AVEC METEOZ CONSTRUIS TA PROPRE STATION AVEC METEOZ Aujourd hui, c est décidé : tu deviens apprenti météorologue grâce à Meteoz! Il fait beau : c est l occasion idéale pour construire ta propre station météo et faire

Plus en détail

En dehors des pistes situation avalancheuse critique en général Édition: 15.1.2016, 17:00 / Prochaine mise à jour: 16.1.

En dehors des pistes situation avalancheuse critique en général Édition: 15.1.2016, 17:00 / Prochaine mise à jour: 16.1. Page 1/6 En dehors des pistes situation avalancheuse critique en général Édition: 15.1.2016, 17:00 / Prochaine mise à jour: 16.1.2016, 08:00 Danger d'avalanche actualisé le 15.1.2016, 17:00 région A Fort,

Plus en détail

DOSSIER : COMMENT DEBUTER DANS L'INTERPRETATION DES MODELES?

DOSSIER : COMMENT DEBUTER DANS L'INTERPRETATION DES MODELES? DOSSIER : COMMENT DEBUTER DANS L'INTERPRETATION DES MODELES? Par Arnaud M. Ce dossier est destiné aux personnes intéressées par la météorologie, et désirant interpréter les cartes fournies par le modèle

Plus en détail

CARACTÉRISTIQUES ET ÉTAT ÉCOLOGIQUE

CARACTÉRISTIQUES ET ÉTAT ÉCOLOGIQUE CARACTÉRISTIQUES ET ÉTAT ÉCOLOGIQUE MANCHE - MER DU NORD JUIN 2012 ÉTAT PHYSIQUE ET CHIMIQUE Caractéristiques physiques Climatologie marine Hervé Le Cam, Franck Baraer (Météo France, direction interrégionale

Plus en détail

Partenariat Météo-France / FNHPA SAISON 2012

Partenariat Météo-France / FNHPA SAISON 2012 Partenariat Météo-France / FNHPA SAISON 2012 Les principes : Partenariat METEO-FRANCE / FNHPA Toujours un «package météo» à 3 niveaux, avec : - un bulletin d affichage destiné à vos clients - un service

Plus en détail

DÉPRESSION. On distingue différents types de dépression. A l'échelle synoptique, la dépression est dite :

DÉPRESSION. On distingue différents types de dépression. A l'échelle synoptique, la dépression est dite : DÉPRESSION Surface sur laquelle la pression barométrique est relativement plus basse que celles des régions avoisinantes et ce pour un même niveau horizontal de comparaison. Les dimensions des zones dépressionnaires

Plus en détail

Bilan radiatif de la Terre et changement climatique

Bilan radiatif de la Terre et changement climatique Bilan radiatif de la Terre et changement climatique François-Marie Bréon Chercheur au Laboratoire des Sciences du Climat et de l Environnement Unité Mixte CEA-CNRS La Machine Climatique Atmosphère Système

Plus en détail

L'INFLUENCE DU SOLEIL

L'INFLUENCE DU SOLEIL Objet : La circulation générale de l'air dans l'atmosphère Durée : 20 mn Matériel : L'INFLUENCE DU SOLEIL Les rayons du soleil frappent la terre parallèlement entre eux. Il en résulte un réchauffement

Plus en détail

Notions de Météorologie. Ou comment essayer de comprendre le temps qu il aurait dû faire

Notions de Météorologie. Ou comment essayer de comprendre le temps qu il aurait dû faire Notions de Météorologie Ou comment essayer de comprendre le temps qu il aurait dû faire Introduction Le rayonnement solaire aborde la Terre avec une incidence différente selon la latitude Incidence des

Plus en détail

BILAN DE LA JOURNEE SANS VOITURE sur l'agglomération de POITIERS

BILAN DE LA JOURNEE SANS VOITURE sur l'agglomération de POITIERS 24h/24 @ indice en ligne www.atmo-poitou-charentes.org BILAN DE LA JOURNEE SANS VOITURE sur l'agglomération de POITIERS Association Régionale pour la mesure de la Qualité de l'air en Poitou-Charentes Rue

Plus en détail

NAVICAP. Toulon Vieille Darse Réalisé le mardi 08 septembre 2015 à 15 h 22

NAVICAP. Toulon Vieille Darse Réalisé le mardi 08 septembre 2015 à 15 h 22 Vieille Réalisé le mardi 08 septembre 015 à 15 h Situation hier vers midi Mardi 8 septembre 015 A Anticyclone D Dépression Front froid Front chaud Vieille Occlusion 1015 Isobare en hpa Situation prévue

Plus en détail

Programme individuel de formation. Formation Télé-pilote de drone

Programme individuel de formation. Formation Télé-pilote de drone Programme individuel de formation Formation Télé-pilote de drone Pilotage de Drone Civil De Type Multi-rotor Et au métier de la prise de vue aérienne. Programme de formation 2015 Durée : Formation théorique

Plus en détail

CARACTÉRISTIQUES ET ÉTAT ÉCOLOGIQUE

CARACTÉRISTIQUES ET ÉTAT ÉCOLOGIQUE CARACTÉRISTIQUES ET ÉTAT ÉCOLOGIQUE GOLFE DE GASCOGNE JUIN 2012 ÉTAT PHYSIQUE ET CHIMIQUE Caractéristiques physiques Climatologie marine Hervé Le Cam, Franck Baraer (Météo France, direction interrégionale

Plus en détail

Sujet 3 - Formation des nuages

Sujet 3 - Formation des nuages Sujet 3 - Formation des nuages 1 - Qu'est-ce un nuage?... 1 2 - Changements de phase... 1 3 - Relations quantitatives de définition de l humidité de l air... 3 4 - Causes de refroidissement... 8 5 - Les

Plus en détail

32. Variations spatiales de températures

32. Variations spatiales de températures 32. Variations spatiales de températures Quelles sont les facteurs faisant varier les températures? Quelques paramètres Exemples/Géographie Tmin Tmax T instantannée La Nature des sols Le relief La météo

Plus en détail

Le CEL exprime la quantité d eau liquide condensée présente dans un mètre cube d air humide (g/m 3 )

Le CEL exprime la quantité d eau liquide condensée présente dans un mètre cube d air humide (g/m 3 ) QU EST CE QUE LE GIVRAGE? Le givrage est dû à la présence d eau sous forme liquide à des températures négatives. En impactant, elle se transforme en glace : il y a accrétion sur l avion. Tair < 0 C Fin

Plus en détail

Notion de champ. PARtiE 3. Le programme. Évaluation diagnostique p. 216. CoMPrEndrE Champs et forces

Notion de champ. PARtiE 3. Le programme. Évaluation diagnostique p. 216. CoMPrEndrE Champs et forces PARtiE 3 Manuel unique, p. 216 ( Manuel de physique, p. 102) Notion de champ séquence 1 Le programme notions et contenus Exemples de champs scalaires et vectoriels : pression, température, vitesse dans

Plus en détail

Introduction à la dynamique du climat

Introduction à la dynamique du climat Introduction à la dynamique du climat Didier Swingedouw didier.swingedouw@u-bordeaux1.fr http://dods.ipsl.jussieu.fr/dssce/public_html/gdpublic.html Qu est-ce que le climat? Définition du climat Larousse

Plus en détail

Prévision fine de la météo du parapente à la Réunion.

Prévision fine de la météo du parapente à la Réunion. A) Les modèles numériques Prévision fine de la météo du parapente à la Réunion. Il y a deux types de modèles : les modèles globaux (prévision à l échelle de la planète entière) et les modèles locaux (adaptation

Plus en détail

Une lueur dans l aube

Une lueur dans l aube 5 n Photographier le ciel de nuit La lumière zodiacale Une lueur dans l aube Lorsque le ciel est particulièrement limpide, sans aucune source de lumière, ni même la présence d un croissant de lune, il

Plus en détail

Introduction générale

Introduction générale Introduction générale Le parapente, activité apparemment simple, facile à apprendre, fait cependant appel à des sciences complexes : La mécanique des fluides qui nous aide à comprendre pourquoi ça vole

Plus en détail

Paysage de nuages. Objectif. Matériel. Vue d ensemble. Résultats didactiques. Durée. Niveau

Paysage de nuages. Objectif. Matériel. Vue d ensemble. Résultats didactiques. Durée. Niveau Objectif Aider les élèves à identifier certaines caractéristiques des nuages. Permettre aux élèves d observer les nuages, de les décrire avec un vocabulaire simple et de comparer leurs descriptions avec

Plus en détail

CONDITIONS METEOROLOGIQUES

CONDITIONS METEOROLOGIQUES 10 BULLETIN MENSUEL DU MOIS D OCTOBRE 2014 SITUATION DU CRIQUET PELERIN AU MALI ----------------------------------------------------------------------------------------------- Résumé les conditions écologiques

Plus en détail

PARAPENTE PARAPENTE. Manuel de formation. Ce manuel a été téléchargé sur http://www.sxb.rte.fr/ffp-manuel

PARAPENTE PARAPENTE. Manuel de formation. Ce manuel a été téléchargé sur http://www.sxb.rte.fr/ffp-manuel PARAPENTE PARAPENTE Manuel de formation Fédération Française de Parachutisme Ce manuel a été téléchargé sur http://www.sxb.rte.fr/ffp-manuel Il est la propriété de la Fédération Française de Parachutisme,

Plus en détail

énergie pour le bâtiment

énergie pour le bâtiment Paris Val de Seine 1 ère année/2012-2013 AMBIANCES.D.D.DECOUVERTE b Enseignante Ljubica Mudri POUR UNE ARCHITECTURE DURABLE AMBIANCE THERMIQUE Notions de base & étude des déperditions des parois POUR UNE

Plus en détail