Marché de maîtrise d œuvre pour la la rénovation énergétique et la réorganisation de l accueil de la Maison du Parc Livradois-Forez

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Marché de maîtrise d œuvre pour la la rénovation énergétique et la réorganisation de l accueil de la Maison du Parc Livradois-Forez"

Transcription

1 Marché de maîtrise d œuvre pour la la rénovation énergétique et la réorganisation de l accueil de la Maison du Parc Livradois-Forez MARCHE DE MAÎTRISE D ŒUVRE «PROCEDURE ADAPTEE» (ARTICLE 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Date et heure limites de remise des offres : le vendredi 1 er avril 2016 à 12 h Date de publication lundi 7 mars 2016 Page 1 sur 8

2 Sommaire 1. Contexte La Charte et les ambitions du Parc Livradois-Forez Le bâtiment L évolution du bâtiment Les objectifs du projet Le programme de travaux Le budget prévisionnel Calendrier prévisionnel Mission Présentation générale Compétences : Pilotage de la mission Données mises à disposition du prestataire Annexes... 8 Page 2 sur 8

3 1. Le contexte 1.1. La Charte et les ambitions du Parc Livradois-Forez La Maison du Parc : un outil au service des élus et de la population. Achevée en juillet 2001, la Maison du Parc est conçue dans un esprit propre aux parcs naturels régionaux, liant respect des patrimoines et des paysages, et innovation technique et architecturale. Elle a été le premier bâtiment «haute qualité environnementale» d Auvergne. Elle a par ailleurs été sélectionnée pour le prix «Maîtrise d ouvrage» du Green Building Challenge en 2002, à Oslo, et nominée au prix «Architecture et lieux de travail 2002» d Architecture et Maître d ouvrage (Prix AMO). Il s agit d un bâtiment emblématique d un organisme attaché à un territoire et traduisant ses ambitions pour celui-ci. Les enjeux d image sont donc particulièrement importants et la démarche HQE qui a présidé à la construction du bâtiment participe à la cohérence de cette image. Rendre exemplaires les collectivités du territoire pour leurs consommations d énergie. Par ailleurs, le syndicat mixte du Parc Livradois-Forez s est fixé, dans sa Charte , comme objectif d accompagner les collectivités afin de les rendre exemplaires pour leurs consommations d énergie. Pour atteindre l objectif du «facteur 4» (réduction de 75% des consommations d énergie primaire), il est nécessaire de mener des rénovations sur une grande partie du patrimoine des collectivités du territoire du Parc Livradois-Forez mais aussi de les mener avec une ambition énergétique très volontariste, en cohérence avec les enjeux énergétiques actuels et futurs. Aussi, l exemplarité s applique en premier lieu sur l ensemble des bâtiments du siège du syndicat mixte du Parc Livradois-Forez à Saint Gervais-sous-Meymont. De plus, le syndicat mixte du Parc Livradois-Forez a été lauréat de l appel à projets «Territoire à énergie positive pour la croissance verte» du Ministère de l Ecologie, du Développement durable et de l Energie en février 2015 pour son projet «Expérimenter et développer des modèles économiques pour rénover des bâtiments (publics) et structurer la filière bois du Livradois-Forez». Ce programme comporte notamment un premier volet sur la rénovation énergétique des bâtiments publics, dont la Maison du Parc Livradois-Forez Le bâtiment La Maison du Parc Livradois-Forez dispose d une surface utile de 1950 m 2 environ. Elle est composée de plusieurs constructions basses, semi enterrées, étagées le long de la pente, décalées selon les courbes de niveaux et aux toitures recouvertes de végétation. Page 3 sur 8

4 L ensemble des bâtiments se fractionne en plusieurs parties interdépendantes. La salle des fêtes de la commune de Saint-Gervais-sous-Meymont préexistante à la construction a été intégrée au projet d ensemble et représente un espace attenant de 200 m 2 pouvant être utilisé à la fois par la commune et le Parc. La Maison du Parc Livradois-Forez abrite les services administratifs et logistiques du syndicat mixte du Parc et d organismes partenaires (Ciné Parc, Syndicat Ferroviaire, Association des bibliothèques du Livradois-Forez, Réseau Agricole) auxquels sont associés des espaces d accueil, d exposition et un centre de ressources. De nombreuses réunions des instances décisionnelles du syndicat mixte du Parc et d autres organismes partenaires sont organisées quotidiennement. Elle est un outil au service des élus du Livradois-Forez et des partenaires du Parc mais aussi un lieu ouvert aux habitants pour l organisation de réunions ou de conférences L évolution du bâtiment En 2008, un premier diagnostic énergétique et une étude de faisabilité pour une chaufferie bois énergie ont conduit le Parc à choisir une solution préconisant l installation d une chaudière à plaquettes forestières ou connexes de 130 kw, mise en service en octobre Celle-ci a été installée à l intérieur des bâtiments existants, avec une hydro-accumulation de 2 x litres et la construction d un silo enterré d une capacité utile de 60 m 3. La chaudière gaz propane existante de 225 kw assure l appoint. Le Parc a également mis en place une installation solaire thermique en toiture terrasse. L eau chaude solaire alimente le ballon d eau chaude des équipements sanitaires dédiés au public dans le hall. Ordres de grandeur des consommations d énergie en énergie primaire dans le bâtiment (chiffres moyens ) : - Consommations de bois énergie : kwhep (280 m 3 apparents de plaquettes soit 63 tonnes en 2014) - Consommations de gaz : kwhep (7 709 litres en 2014) - Consommations d électricité : kwhep ( kwh en énergie finale en 2014) En 2015, un audit énergétique a été réalisé avec comme objectif d étudier la faisabilité d une rénovation énergétique exemplaire du bâtiment avec plusieurs scénarios : - BBC Rénovation (- 40 % de la consommation actuelle en énergie primaire), - Facteur 4 (- 75 % de la consommation actuelle en énergie primaire), - Energie positive. Cet audit a fait ressortir une compacité du bâtiment faible, une isolation moyenne mais néanmoins existante, de nombreux ponts thermiques ainsi que la part importante des surfaces vitrées qui ne permettent pas d atteindre le dernier scénario. Néanmoins, l audit a permis de mieux appréhender les besoins et les solutions en termes : - d ambiance thermique hiver comme été pour les usagers ; - de régulation pour limiter la surconsommation d énergie récurrente du bâtiment depuis 2009 et mieux maîtriser les températures d ambiance. Page 4 sur 8

5 D autre part, en 2013, une étude de programmation pour le réaménagement de l espace accueil/information de la Maison du Parc naturel régional Livradois-Forez a été conduite. Cette étude avait pour objectif de repenser la fonction d accueil à la Maison du Parc (types de publics, scénographie vieillissante, fonctionnalité du hall, etc). Suite à cette étude, il a été décidé de recentrer la Maison du Parc sur ses activités administratives et de réorienter l accueil du public sur les différents offices du tourisme du territoire. Des besoins d une salle de réception et d une salle indépendante pouvant être prêtée aux différents acteurs du territoire ont également été identifiés. Ainsi, les travaux de performance énergétique et d aménagement devront être réalisés dans un esprit d optimisation de l outil de travail «Maison du Parc» tout en conservant un aspect d exemplarité pour le territoire (cf. Charte du Parc : qualité architecturale, choix des matériaux, performance énergétique, etc). 2. Les objectifs du projet Le projet comporte donc deux volets : la rénovation énergétique et la réorganisation de l accueil de la Maison du Parc Livradois-Forez, qu il s agira de conduire de manière conjointe dans le cadre d une opération de rénovation d un établissement recevant du public et des locaux de travail Le programme de travaux Le volet rénovation énergétique (régulation, ventilation et isolation) : Sur la base de l audit énergétique réalisé en 2015, des travaux ont été priorisés afin d améliorer significativement l ambiance thermique, été comme hiver, des locaux de la Maison du Parc dont : - l isolation des toitures de l ensemble du bâtiment principalement en plafond ; - la mise en place d un système de régulation thermique de la salle de conférence ; - l installation d un système VMC double flux ; - la modification d une grande partie des ouvertures (menuiseries et modification d allège) pour intégrer un système d aération naturelle et de brises soleil ainsi qu améliorer la performance des parois et des vitrages. Les vitrages devront également intégrer un système anticollision pour les oiseaux régulièrement victime des effets de reflets. L ensemble de ces travaux, qui seront réalisés avec des matériaux, épaisseurs et matériels qualitatifs (les isolants biosourcés seront privilégiés) permettront une baisse des consommations d énergie d au moins 50 % (en énergie finale) d après l audit énergétique. L étanchéité à l air est un des points clés lors de la réalisation de travaux pour l atteinte de l objectif d économies d énergie visées. Le maître d œuvre devra donc être en mesure de prouver sa compétence concernant cette thématique transversale à plusieurs lots. Le maître d œuvre développera la méthodologie (carnet de détail, tests, etc) qu il compte employer afin de maîtriser la thématique de l étanchéité à l air, de la phase APS aux phases chantier et de la rendre effective. Page 5 sur 8

6 Remarques : Les travaux réalisés devront permettre au maître d ouvrage de valoriser les CEE (certificat d économie d énergie). Le maître d œuvre devra intégrer dans sa mission les exigences minimums des fiches standardisées et fournir les justificatifs des matériaux et du matériel mis en œuvre pour cette valorisation ; une partie des travaux de maintenance et de régulation des installations de chauffage et ventilation préconisés dans l audit seront réalisés dès 2016 (hors mission). Le volet réorganisation de l accueil de la Maison du Parc : Après plusieurs années d utilisation des bâtiments, de nouveaux besoins en espaces ont été identifiés pour améliorer l activité du personnel (bureaux et accueil administratif) et l organisation de réunions. Ainsi, plusieurs pistes ont été recensées en interne par le Parc et les principes retenus sont les suivants : - création d espaces de bureaux supplémentaires avec la transformation d une petite salle de réunions (salle B) en bureaux ; cet aménagement a déjà été réalisé ; - modification des usages des espaces de scénographie de «l Atelier» avec la création : - au rez-de-chaussée, d une nouvelle salle modulable en salle de réunion et de réception (capacité en disposition : réunions 25 à 30 personnes, réception 50 personnes, repas 25 à 40 personnes) ; - au sous-sol, d une salle de réunion pouvant être utilisée de manière indépendante par des personnes extérieures ou en dehors des horaires d ouverture de la Maison du Parc (accès direct par l extérieur, zone indépendante pour l alarme, sanitaires, etc capacité en disposition réunion : 16 à 18 personnes) ; - réorganisation du hall d accueil avec le déplacement de l espace d accueil du public (banque et mobilier fixe) et de l espace d information et d exposition ; - en option : réorganisation la cuisine et de la salle de restauration du personnel Le budget prévisionnel Le montant prévisionnel des travaux est de HT. Tous les travaux connexes aux travaux et aménagements cités ci-dessus sont intégrés à la commande notamment : - les modifications des réseaux informatique et alarme ; - réfection ou renouvellement des hublots de toiture dans le hall ; - hors mobilier non fixe (tables et chaises) ; - accessibilité handicapé Calendrier prévisionnel Le calendrier prévisionnel pour la réalisation de la mission est le suivant : - Date de publication de l appel d offre : 1 er mars 2016 ; - Date de limite de réception des dossiers de candidature et d offres : le vendredi 1 er avril 2016 à 12h. - Calendrier des phases d études : o lancement de la mission: mai 2016 ; Page 6 sur 8

7 o APS chiffré (pour ajustement budgétaire) : mi-juin 2016 ; o APD et déclaration de travaux (ou permis de construire si nécessaire) : fin septembre 2016 ; - Démarrage des travaux : premier trimestre 2017 ; - Livraison : décembre Dans le cas de l engagement d une phase de négociation avec un ou plusieurs candidats, un entretien pourrait-être organisé entre le mardi 26 avril Les travaux de la Maison du Parc se dérouleront en grande partie en site occupé. Cette contrainte devra être prise en compte pour la réalisation de la phase chantier. Le prestataire proposera dans son offre un calendrier prévisionnel optimisé de sa mission et du déroulement du chantier. 3. Mission 3.1. Présentation générale La mission confiée à la maîtrise d œuvre est une mission dite «mission de base» avec des missions complémentaires conformément à l article 7 de la loi du 12 juillet 1985 dite loi MOP et aux dispositions de l annexe II de l arrêté du 21 décembre Elle comprend les éléments suivants : la mission de base : DIAG, APS, APD, PRO, ACT, VISA, DET, AOR ; des missions complémentaires : EXE, OPC ; une mission optionnelle : SSI. Pour la réalisation de la phase de diagnostic, le maître d œuvre devra prendra en compte : - l audit énergétique réalisé en 2015 ; - l intervention partielle sur le bâtiment ; Cette mission ne nécessite pas la réalisation d un relevé métré de l existant (plan d état des lieux existants en.dwg). La mission comprendra la réalisation des pièces graphiques et techniques nécessaires aux différentes démarches administratives (dossier de demande de subvention, permis de construire ou déclaration de travaux) ainsi que pour la réalisation de documents de communication auprès de nos différents partenaires Compétences : La mission sera réalisée par une équipe de maîtrise d'œuvre réunissant au minimum les compétences suivantes : architecture ; économie de la construction ; structure ; fluide et thermique. Page 7 sur 8

8 Le mandataire sera obligatoirement un architecte. Il pourra être assisté d un ou de plusieurs bureaux d études techniques suivant les compétences qu il jugera nécessaire à l opération. Les variantes dans la composition de l équipe sont acceptées Pilotage de la mission Le syndicat mixte du Parc naturel régional Livradois-Forez assure la maîtrise d ouvrage de cette mission. Un comité technique sera mis en place afin d accompagner le travail du maître d oeuvre. Il sera composé des représentants des compétences internes au Parc (direction, architecture, réseau et informatique, énergie, administration générale) et des partenaires techniques tels que l Aduhme (agence locale de l énergie du Puy-de-Dôme) Données mises à disposition du prestataire Le prestataire aura accès aux : informations préalables utiles à la compréhension du contexte et des attentes de la collectivité comme : la place de l'énergie et des énergies renouvelables dans ses préoccupations ; son organisation générale ; la gestion des aspects énergétiques (comptabilité énergétique, personne référente, prestataires extérieurs, ), etc, plans existants du bâtiment et des installations : Dossier des Ouvrages Exécutés au format numérique à la remise du bâtiment en 2001 hormis les mises à jour (chaudière bois entre autres), diagnostic thermique et énergétique de 2008, étude de programmation pour le réaménagement de l espace accueil/information de la Maison du Parc, factures d énergie des 3 dernières années et relevés des compteurs de consommations de chauffage et d'eau chaude sanitaire (ECS), contrats des fournisseurs d énergie (électricité, plaquette bois, gaz, etc.), contrats d exploitation et de maintenance des installations de chauffage, eau chaude sanitaire, climatisation, ventilation, éclairage, informations sur les éventuels travaux réalisés ou sur les changements d affectations survenus Carnet d exemples de mise en œuvre sur l enveloppe des bâtiments, Samuel Champouillon 4. Annexes Rapport d audit énergétique de 2015 ; Plans et coupe du bâtiment. Page 8 sur 8

Présentation des compétences et des qualifications des entreprises du bâtiment du Lot

Présentation des compétences et des qualifications des entreprises du bâtiment du Lot Présentation des compétences et des qualifications des entreprises du bâtiment du Lot Eau chaude solaire pour les professionnels du tourisme Jeudi 31 octobre 2013 Rôle et missions de la CAPEB Eco-conditionnalité

Plus en détail

Note : selon l importance et la nature de l opération ce cahier des charges pourra être adapté. PRESENTATION GENERALE DE LA MISSION

Note : selon l importance et la nature de l opération ce cahier des charges pourra être adapté. PRESENTATION GENERALE DE LA MISSION MEMENTO POUR LES MAITRES D OUVRAGE DEMARCHE HQE (HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE) ROLE ET MISSIONS DE L ASSISTANT A MAITRE D OUVRAGE (AMO) CAHIER DES CHARGES POUR UNE MISSION COMPLETE Note : selon l importance

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE MAITRISE D OEUVRE VILLE D ECULLY Hôtel de Ville Place de la Libération BP 170 69132 ECULLY CEDEX Tél: 04.72.18.14.99 (Service Marchés Publics) MAISON DE LA SOLIDARITE MAITRISE D OEUVRE

Plus en détail

Les aides financières de Hérault Energies LE GUIDE

Les aides financières de Hérault Energies LE GUIDE Édition 2014 Les aides financières de Hérault Energies LE GUIDE Éclairage public Maîtrise de l énergie + 1 PROGRAMME SPÉCIAL 2014-2015 Qui peut en bénéficier? Les communes adhérentes à la compétence électricité

Plus en détail

RENOV COPRO. des ménages :

RENOV COPRO. des ménages : RENOV COPRO L énergie, un enjeu majeur pour notre territoire Un tiers des habitants dépensent aujourd hui plus de 10 % de leurs revenus pour leurs factures d énergie. Les prix de l énergie ont augmenté

Plus en détail

Commune de Vollore-Montagne (63) Réaménagement de la Mairie et de l Ecole MARCHÉ DE MAITRISE D ŒUVRE «PROCÉDURE ADAPTÉE»

Commune de Vollore-Montagne (63) Réaménagement de la Mairie et de l Ecole MARCHÉ DE MAITRISE D ŒUVRE «PROCÉDURE ADAPTÉE» (63) Réaménagement de la Mairie et de l Ecole MARCHÉ DE MAITRISE D ŒUVRE «PROCÉDURE ADAPTÉE» Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) Date et heure limites de réception des offres : le vendredi

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2016-2018 «RENOVATION ENERGETIQUE DES COPROPRIETES» REGLEMENT

APPEL A PROJETS 2016-2018 «RENOVATION ENERGETIQUE DES COPROPRIETES» REGLEMENT APPEL A PROJETS 2016-2018 «RENOVATION ENERGETIQUE DES COPROPRIETES» REGLEMENT 1. CONTEXTE ET ENJEUX Née de la fusion de plusieurs territoires au 1 er janvier 2014, la Communauté d agglomération Valence

Plus en détail

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE (APPC)

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE (APPC) AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE (APPC) Annonce n : 109 IDENTIFICATION DE L'ORGANISME QUI PASSE LE MARCHE Type d organisme : Etablissement public administratif Nom et adresse officiels de l'organisme

Plus en détail

ENERPHIT : ANALYSE ECONOMIQUE D UNE RENOVATION DE MAISON INDIVIDUELLE

ENERPHIT : ANALYSE ECONOMIQUE D UNE RENOVATION DE MAISON INDIVIDUELLE LA MAISON PASSIVE LA MAISON PASSIVE ENERPHIT : ANALYSE ECONOMIQUE D UNE RENOVATION DE MAISON INDIVIDUELLE AVRIL 2016 La Maison Passive France 110 rue Réaumur - 75002 Paris 01 45 08 13 35 www.lamaisonpassive.fr

Plus en détail

1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions

1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions 1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions 2. Comment impliquer les usagers de vos bâtiments publics dans les économies d énergie? Usagers des bâtiments publics, communes, partagez

Plus en détail

Audit énergétique Hôtellerie et autres bâtiments destinés à l hébergement de personnes

Audit énergétique Hôtellerie et autres bâtiments destinés à l hébergement de personnes - 1 - Audit énergétique Hôtellerie et autres bâtiments destinés à l hébergement de personnes CAHIER DES CHARGES Mise à jour : mai 2016 1-1 - Avant propos Dans le cadre de leur politique commune de maîtrise

Plus en détail

Charte de confiance et d engagement dans la Rénovation Globale Performante pour les artisans et entreprises prêts à travailler en groupement

Charte de confiance et d engagement dans la Rénovation Globale Performante pour les artisans et entreprises prêts à travailler en groupement Charte de confiance et d engagement dans la Rénovation Globale Performante pour les artisans et entreprises prêts à travailler en groupement Enjeux énergétiques de l habitat - Le secteur du bâtiment est

Plus en détail

4.1.4 Développer l'utilisation efficace de l'énergie dans l'agriculture et la transformation alimentaire

4.1.4 Développer l'utilisation efficace de l'énergie dans l'agriculture et la transformation alimentaire Titre et référence de l opération 4.1.4 Développer l'utilisation efficace de l'énergie dans l'agriculture et la transformation alimentaire Type d opération 4.1 Investissements dans les exploitations agricoles

Plus en détail

Un corps de ferme transformé en 3 logements performants

Un corps de ferme transformé en 3 logements performants Cas pratique Un corps de ferme transformé en 3 logements performants «Cinq années passées au Sénégal, dont deux ans en pleine brousse en tant que volontaire du progrès pour le Service National, ça laisse

Plus en détail

Commune de GAREIN - Projet d Eco-lotissement et d Eco-constructions Maisons bois

Commune de GAREIN - Projet d Eco-lotissement et d Eco-constructions Maisons bois Commune de GAREIN - Projet d Eco-lotissement et d Eco-constructions Maisons bois 1. Préambule La commune de Garein a pour ambition de réaliser une opération pilote d écolotissement et d éco-constructions.

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D'INTERVENTION FEADER 121-9 bis Aide aux économies d'énergie Plan de performance énergétique (PPE)

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D'INTERVENTION FEADER 121-9 bis Aide aux économies d'énergie Plan de performance énergétique (PPE) Page 1 Mesure 121- Modernisation des exploitations agricoles Axe 1- Amélioration de la compétitivité des secteurs agricoles et forestiers Service instructeur Direction de l Alimentation, de l Agriculture

Plus en détail

MISSION DE DIAGNOSTIC EN VUE DE CORRIGER LES DEFAUTS DE CONSTRUCTION DU GYMNASE CHERELLES

MISSION DE DIAGNOSTIC EN VUE DE CORRIGER LES DEFAUTS DE CONSTRUCTION DU GYMNASE CHERELLES DÉPARTEMENT DE SEINE ET MARNE VILLE DE NEMOURS MISSION DE DIAGNOSTIC EN VUE DE CORRIGER LES DEFAUTS DE CONSTRUCTION DU GYMNASE CHERELLES MAIRIE DE NEMOURS Ville de NEMOURS SERVICES TECHNIQUES MUNICIPAUX

Plus en détail

AUTUN Saint Pantaleon

AUTUN Saint Pantaleon AUTUN Saint Pantaleon Réhabilitation de 102 logements Bâtiments 53-54 1. Le programme et les objectifs 2. La nature des travaux 3. L'approche financière 4. L'eau chaude sanitaire solaire 5. Les performances

Plus en détail

G / Bail forma diag perf

G / Bail forma diag perf G / Bail forma diag perf Arrêté du 3 mai 2007 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments existants à usage principal d habitation proposés à la location en France métropolitaine

Plus en détail

Note d information aux candidats

Note d information aux candidats PREFET DE CORSE MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Etudes relatives à la création d un pôle tertiaire à Ajaccio Lot n 1 : Etudes de faisabilité, de programmation et d assistance à maîtrise d

Plus en détail

MAISONS INDIVIDUELLES CONSTRUITES AVANT 1949

MAISONS INDIVIDUELLES CONSTRUITES AVANT 1949 DÉPARTEMENT ÉNERGIE SANTÉ ENVIRONNEMENT Division Energie Pôle Performance Energétique des bâtiments DÉPARTEMENT ECONOMIE ET SCIENCES HUMAINES Laboratoire Services Process Innovations ESE/DE/PEB-12.037RR

Plus en détail

Effilogis. rénovation mode d emploi en Franche-Comté. www.effilogis.fr

Effilogis. rénovation mode d emploi en Franche-Comté. www.effilogis.fr 2016 PARTICULIERS Un COLLECTIVITÉS investissement BAILLEURS SOCIAUX de bon sens Effilogis rénovation mode d emploi en Franche-Comté www.effilogis.fr HABITATION BBC Bon à savoir Une habitation rénovée Bâtiment

Plus en détail

Copropriété : Nom de la copropriété :

Copropriété : Nom de la copropriété : TRAVAUX D AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ELIGIBLES A L ECO-PRET A TAUX ZERO REALISATION D UN BOUQUET DE TRAVAUX, METROPOLE «FORMULAIRE TYPE COPROPRIETES FACTURES» CADRE A Données relatives

Plus en détail

1 - Règlement de consultation (RC)

1 - Règlement de consultation (RC) REGLEMENT DE CONSULTATION MARCHÉ PUBLIC DE MAÎTRISE D'ŒUVRE 1 - Règlement de consultation (RC) Opération Maître d ouvrage MAITRISE D ŒUVRE POUR LA REALISATION D UN PROJET DE MAISON DES ASSOCIATIONS ET

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. MISSION DE MAÎTRISE D ŒUVRE Création d un atelier relais

MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. MISSION DE MAÎTRISE D ŒUVRE Création d un atelier relais Communauté de Communes Florac - Sud Lozère MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Objet de la consultation : MISSION DE MAÎTRISE D ŒUVRE Création d un atelier relais Cahier des Clauses Techniques

Plus en détail

Construction d un centre technique municipal à Calvisson MARCHE DE MAITRISE D OEUVRE DOSSIER DE CONSULTATION

Construction d un centre technique municipal à Calvisson MARCHE DE MAITRISE D OEUVRE DOSSIER DE CONSULTATION Construction d un centre technique municipal à Calvisson MARCHE DE MAITRISE D OEUVRE DOSSIER DE CONSULTATION Procédure adaptée selon art 28 du CMP (avec possibilité de négocier) Remise des offres au plus

Plus en détail

Grenelle de l Environnement

Grenelle de l Environnement 1 Grenelle de l Environnement Convention sur la mise en œuvre du programme d amélioration de la performance énergétique de 800 000 logements sociaux Entre L Etat, représenté par Jean-Louis Borloo, ministre

Plus en détail

La méthode CQHE Concept Qualité Habitat Energie

La méthode CQHE Concept Qualité Habitat Energie Appel à idées Mai 2007 La méthode CQHE Concept Qualité Habitat Energie Remise des propositions : 06 juillet 2007 Technologie et construction Energie dans le bâtiment : PREBAT Appel à idées PREBAT Comité

Plus en détail

MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE LOI MOP RELATIVE AU PROJET DE REHABILITATION DES ANCIENNES ECOLES POUR Y INSTALLER UNE MEDIATHEQUE

MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE LOI MOP RELATIVE AU PROJET DE REHABILITATION DES ANCIENNES ECOLES POUR Y INSTALLER UNE MEDIATHEQUE DÉPARTEMENT DU GARD Arrondissement de Nîmes - Mairie de DOMAZAN 30390 Tél : 04 66 57 03 28 Fax : 04 66 57 09 74 mairie-domazan@wanadoo.fr MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE LOI MOP RELATIVE AU PROJET DE REHABILITATION

Plus en détail

RESIDENCE LE CLAIR VIVRE

RESIDENCE LE CLAIR VIVRE RESIDENCE LE CLAIR VIVRE 60 LOGEMENTS COLLECTIFS 23 et 25, avenue de Provence & 4 bis et 4 ter, rue de la Liberté 36160 St MARCELLIN HISTORIQUE 1963 : Livraison du bâtiment AB 23/25, av. de Provence 1965

Plus en détail

Appel à candidatures visant à la cession de l immeuble situé au 34 Rue Winston Churchill à Roubaix

Appel à candidatures visant à la cession de l immeuble situé au 34 Rue Winston Churchill à Roubaix Appel à candidatures visant à la cession de l immeuble situé au 34 Rue Winston Churchill à Roubaix Dossier de consultation Cahier n 1 Règlement de consultation Date et heure limites de remise des dossiers

Plus en détail

COPROPRIÉTAIRES SOYEZ COPRO-ACTIFS! Un accompagnement sur-mesure pour une gestion durable des copropriétés

COPROPRIÉTAIRES SOYEZ COPRO-ACTIFS! Un accompagnement sur-mesure pour une gestion durable des copropriétés COPROPRIÉTAIRES SOYEZ COPRO-ACTIFS! Un accompagnement sur-mesure pour une gestion durable des copropriétés Chef de file en matière d habitat depuis plus de 30 ans, la Communauté urbaine du Grand Nancy

Plus en détail

GUIDE DES AIDES FINANCIERES 2009. POUR LES COMMUNES ADHERENTES A LA COMPETENCE ELECTRICITE Article 3-1 des statuts

GUIDE DES AIDES FINANCIERES 2009. POUR LES COMMUNES ADHERENTES A LA COMPETENCE ELECTRICITE Article 3-1 des statuts GUIDE DES AIDES FINANCIERES 2009 POUR LES COMMUNES ADHERENTES A LA COMPETENCE ELECTRICITE Article 3-1 des statuts 1) L éclairage public des communes Investissements éligibles : l éclairage public des voies

Plus en détail

PRE-DIAGNOSTIC ENERGETIQUE et ETUDE de FAISABILITE d une CHAUFFERIE BOIS

PRE-DIAGNOSTIC ENERGETIQUE et ETUDE de FAISABILITE d une CHAUFFERIE BOIS PRE-DIAGNOSTIC ENERGETIQUE et ETUDE de FAISABILITE d une CHAUFFERIE BOIS DENOMINATION DE L'OPERATION : REVITALISATION DU CENTRE-BOURG DE GOUEZEC Installation d une chaufferie bois et d un réseau de chaleur

Plus en détail

PROJET DE CONSTRUCTION DES SERVICES

PROJET DE CONSTRUCTION DES SERVICES PROJET 63200 MENETROL T E L : 0 4. 7 3. 3 3. 4 3. 4 3 F A X : 0 4. 7 3. 6 4. 0 5. 2 3 W W W. M E N E T R O L. F R PROJET DE CONSTRUCTION DES DE LA COMMUNE DE MENETROL MODIFICATION DOCUMENT REUNION MAIRIE

Plus en détail

APPEL A PROJETS «Rénovation énergétique du parc immobilier de Martinique»

APPEL A PROJETS «Rénovation énergétique du parc immobilier de Martinique» APPEL A PROJETS «Rénovation énergétique du parc immobilier de Martinique» 2017 L impact environnemental des bâtiments se traduit à différentes échelles. Il y a les émissions de gaz à effet de serre dues

Plus en détail

SEHV PRESENTATION DE L INTERVENTION DU SERVICE ENERGIES DU SEHV

SEHV PRESENTATION DE L INTERVENTION DU SERVICE ENERGIES DU SEHV SEHV PRESENTATION DE L INTERVENTION DU SERVICE ENERGIES DU SEHV ORGANISATION Organisation du SEHV Un syndicat mixte ouvert intégrant o 200 communes de la Haute-Vienne o 18 EPCI o Conseil départemental

Plus en détail

La transition énergétique dans les bâtiments Evolution des pratiques. 26 avril

La transition énergétique dans les bâtiments Evolution des pratiques. 26 avril La transition énergétique dans les bâtiments Evolution des pratiques - 26 avril 2013 - 1 Présentation Le groupe ICF Habitat, filiale de la SNCF, est un acteur majeur de l habitat social en France avec

Plus en détail

Construction du siège de la Délégation Auvergne du Centre National de la Fonction Publique Territoriale à Clermont-Ferrand

Construction du siège de la Délégation Auvergne du Centre National de la Fonction Publique Territoriale à Clermont-Ferrand Construction du siège de la Délégation Auvergne du Centre National de la Fonction Publique Territoriale à Clermont-Ferrand LE PROJET Conception : 2011 juin 2013 Chantier : fév 2014 nov 2015 (20 mois) Centre

Plus en détail

LE GUIDE PRATIQUES DES BONNES. pour la rentabilité énergétique de votre site. Notre exigence à votre service

LE GUIDE PRATIQUES DES BONNES. pour la rentabilité énergétique de votre site. Notre exigence à votre service LE GUIDE DES BONNES PRATIQUES pour la rentabilité énergétique de votre site Notre exigence à votre service À l heure où les énergies et ressources deviennent de plus en plus rares et onéreuses, bien les

Plus en détail

Laëtitia Gouiffes Olivier Papin Jennifer Valencia Yves Priem Robin Chouleur / EN(JEU) COLLECTIF

Laëtitia Gouiffes Olivier Papin Jennifer Valencia Yves Priem Robin Chouleur / EN(JEU) COLLECTIF UN NOUVEAU SOUFFLE POUR LES BÂTIMENTS D HEBERGEMENT DE L E.N.T.E PROGRAMME DE REHABILITATION DE TROIS BÂTIMENTS D HEBERGEMENT AU SEIN DU CAMPUS DE L ENTE SUR LE SITE D AIX-LES-MILLES UN NOUVEAU SOUFFLE

Plus en détail

MIGRATION DE VAPEUR D'EAU

MIGRATION DE VAPEUR D'EAU MIGRATION DE VAPEUR D'EAU Maison individuelle (toutes époques de construction) OBJET L air ambiant contient naturellement de l eau sous forme de vapeur. Sa quantité varie en fonction de la température

Plus en détail

AVIGNON Vert Lumière. Vivre l authenticité d Avignon, à 800 mètres des remparts

AVIGNON Vert Lumière. Vivre l authenticité d Avignon, à 800 mètres des remparts AVIGNON Vert Lumière Vivre l authenticité d Avignon, à 800 mètres des remparts * Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC -, bâtiment basse consommation auprès de l organisme certificateur

Plus en détail

La modélisation thermique confrontée à la mesure : Influence de l imprécision des données d entrées sur le calcul de la consommation de chauffage

La modélisation thermique confrontée à la mesure : Influence de l imprécision des données d entrées sur le calcul de la consommation de chauffage La modélisation thermique confrontée à la mesure : Influence de l imprécision des données d entrées sur le calcul de la consommation de chauffage Centre d'études Techniques de l'équipement de l'ouest Au

Plus en détail

LES PROJETS DE LOI DU GRENELLE DE L ENVIRONNEMENT

LES PROJETS DE LOI DU GRENELLE DE L ENVIRONNEMENT 30 mai 2008 - Lille Réseau RAFHAEL LES PROJETS DE LOI DU GRENELLE DE L ENVIRONNEMENT GRENELLE de l ENVIRONNEMENT groupes de travail tables rondes finales discours de clôture 33 comités opérationnels 2

Plus en détail

Promotion des énergies renouvelables et des économies d énergies, de la préservation de la ressource en eau et de la mobilité durable

Promotion des énergies renouvelables et des économies d énergies, de la préservation de la ressource en eau et de la mobilité durable REGLEMENT DES AIDES DEPARTEMENTALES POLITIQUE DEVELOPPEMENT DURABLE DU CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L ORNE Promotion des énergies renouvelables et des économies d énergies, de la préservation de la ressource

Plus en détail

Audit énergétique des bâtiments départementaux et collèges

Audit énergétique des bâtiments départementaux et collèges Audit énergétique des bâtiments départementaux et collèges Principaux résultats AUEG - 2 juin 2015 LES BATIMENTS CONCERNEES Tous les bâtiments propriétés du Département Collèges Périmètre : 97 collèges

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique

Diagnostic de performance énergétique Diagnostic de performance énergétique Une information au service de la lutte contre l effet de serre (6.3.a bis) bureaux, services administratifs, enseignement N : 6142513 / 1 / 2 / 1 Réf. Ademe : 1434V4000104F

Plus en détail

Règlement de la consultation

Règlement de la consultation PROCEDURE ADAPTEE Marchés de Travaux Règlement de la consultation Maître d'ouvrage : Personne responsable du marché : MAIRIE DE CRION 12 Grande Rue 54300 CRION MAIRIE DE CRION Représentée par son Maire

Plus en détail

REHABILITATION ENERGETIQUE DE DIX MAISONS INDIVIDUELLES APPEL A CANDIDATURE. ADEME Direction régionale des Pays de la Loire

REHABILITATION ENERGETIQUE DE DIX MAISONS INDIVIDUELLES APPEL A CANDIDATURE. ADEME Direction régionale des Pays de la Loire REHABILITATION ENERGETIQUE DE DIX MAISONS INDIVIDUELLES APPEL A CANDIDATURE ADEME Direction régionale des Pays de la Loire 1. Description de l appel à candidature Avec 44 % du bilan énergétique, le secteur

Plus en détail

La Maîtrise d œuvre, les travaux et le suivi de chantier

La Maîtrise d œuvre, les travaux et le suivi de chantier La Maîtrise d œuvre, les travaux et le suivi de chantier Philippe Lacaze GIRUS 1 Assistance à Maîtrise d ouvrage Opportunité Faisabilité Ressources Bois MO: Décision lancement projet Diag. Esquisse APS

Plus en détail

Villes et Territoires Durables

Villes et Territoires Durables Villes et Territoires Durables Rénovation énergétique des villes de la reconstruction Construisons l énergie des villes et territoires Leviers pour des villes et territoires durables REDUIRE LA CONSOMMATION

Plus en détail

REPÈRES SYNDIC ET GESTION LOCATIVE

REPÈRES SYNDIC ET GESTION LOCATIVE REPÈRES SYNDIC ET GESTION LOCATIVE DATA ET CHIFFRES NEXITY H2 H1 H3 N 01 JUIN 2015 SOMMAIRE NOTRE AMBITION : ÉCLAIRER LES ENJEUX DES MÉTIERS DE SERVICES IMMOBILIERS par Frédéric Verdavaine, Directeur général

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES

MARCHÉ PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES MARCHÉ PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES MAILLE RUE DU 25 AOUT 37800 MAILLE Tél. : 02.47.65.24.71 Fax : 02.47.65.21.89 Courriel : secretariat@maille.fr MISSION DE MAÎTRISE D ŒUVRE POUR L EXTENSION

Plus en détail

«Bâtiments basse consommation d énergie Effinergie» en Languedoc-Roussillon. - Retour d expérience

«Bâtiments basse consommation d énergie Effinergie» en Languedoc-Roussillon. - Retour d expérience Rencontres énergivie Atelier retours d expériences «Bâtiments basse consommation d énergie Effinergie» en Languedoc-Roussillon - Retour d expérience 2007-2008 OBJECTIF : EXPERIMENTER LE LABEL BATIMENT

Plus en détail

Pour une rénovation énergétique réussie. AUEG - 26 avril 2016

Pour une rénovation énergétique réussie. AUEG - 26 avril 2016 Pour une rénovation énergétique réussie AUEG - 26 avril 2016 ETAT DU PATRIMOINE Un patrimoine bâti développé et très diversifié 96 collèges (+ équipements sportifs, salles polyvalentes, ) Mis a disposition

Plus en détail

FILIÈRE CONCERNÉE : Plantes à Parfum, Aromatiques et Médicinales.

FILIÈRE CONCERNÉE : Plantes à Parfum, Aromatiques et Médicinales. DÉCISION DU DIRECTEUR GÉNÉRAL DE FRANCEAGRIMER MEP/SMEF/ Délégation nationale de VOLX. BP 8 25 Rue Maréchal Foch 04130 VOLX Dossier suivi par : Denis Cartier-Millon Tel. : 04.92.79. 34.55 E-mail : denis.cartier-millon@franceagrimer.fr

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012»

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» Conférence Consultative Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 20 octobre 2010 Marie-Christine ROGER Chef du bureau de la qualité et de la réglementation technique de la construction MEEDDM

Plus en détail

Assistance à Maitrise d Ouvrage (A.M.O.) PA 01/15 SI2B

Assistance à Maitrise d Ouvrage (A.M.O.) PA 01/15 SI2B SYNDICAT INTERCOMMUNAL BIHOREL BOIS-GUILLAUME DE LA PISCINE «TRANSAT» Affaire suivie par François COUTARD 02.35.59.56.32 MARCHE DE SERVICES Assistance à Maitrise d Ouvrage (A.M.O.) RESTRUCTURATION ET EXTENSION

Plus en détail

ÉNERGÉTIQUE. Vers une réduction de la facture énergétique GUIDE PRATIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE

ÉNERGÉTIQUE. Vers une réduction de la facture énergétique GUIDE PRATIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE GUIDE PRATIQUE L AUDIT ÉNERGÉTIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE Vers une réduction de la facture énergétique Réaliser un audit énergétique est devenu obligatoire pour un grand nombre de copropriétés.

Plus en détail

Eco-prêt à taux zéro

Eco-prêt à taux zéro Eco-prêt à taux zéro L'éco-prêt à taux zéro vous permet de financer la rénovation énergétique de votre logement et ainsi de réduire vos consommations d'énergie et vos émissions de gaz à effet de serre.

Plus en détail

RAPPORT. «Se chauffer au bois dans le logement neuf performant» Association Abibois 4 bis allée du bâtiment 35000 RENNES.

RAPPORT. «Se chauffer au bois dans le logement neuf performant» Association Abibois 4 bis allée du bâtiment 35000 RENNES. RAPPORT «Se chauffer au bois dans le logement neuf performant» Association Abibois 4 bis allée du bâtiment 35000 RENNES 12, rue Jean-Marie David - 35740 Pacé Tél. : 02.22.51.24.30 contact@polenn.com Sarl

Plus en détail

REHABILITATION DU GROUPE SCOLAIRE DU GREGOIRE

REHABILITATION DU GROUPE SCOLAIRE DU GREGOIRE REHABILITATION DU GROUPE SCOLAIRE DU GREGOIRE Bâtiments GI - GII et GIV Juin 2010 Sommaire 1 Faisabilité énergétique juin 2006 Réhabilitation groupe scolaire du Grégoire IV Réhabilitation groupe scolaire

Plus en détail

Association Technique Energie Environnement

Association Technique Energie Environnement Association Technique Energie Environnement Contrat de Performance Énergétique : Quels retours d expériences, quel périmètre, quelles démarches? Lycée Nicolas APPERT 6 décembre 2016 Sommaire Organisation

Plus en détail

Département de l Hérault AUDIT ACCESSIBILITE POUR TOUS CONSEIL D ORIENTATION ENERGETIQUE. Novembre 2009

Département de l Hérault AUDIT ACCESSIBILITE POUR TOUS CONSEIL D ORIENTATION ENERGETIQUE. Novembre 2009 AUDIT ACCESSIBILITE POUR TOUS & CONSEIL D ORIENTATION ENERGETIQUE Novembre 2009 Le patrimoine immobilier du CG34 695 000 m² de SHON 79 collèges et 282 bâtiments administratifs et techniques 2 Le contexte

Plus en détail

Données administratives. Rue : Avenue Pierre Holoffe N : 21 Boîte : - CP : 1342 Localité : Limelette Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Avenue Pierre Holoffe N : 21 Boîte : - CP : 1342 Localité : Limelette Type de bâtiment : CP : 1342 Localité : Limelette Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Non disponible (+/- 1900) Année de construction :

Plus en détail

Au service de l énergie dans le respect de l environnement

Au service de l énergie dans le respect de l environnement Au service de l énergie dans le respect de l environnement Services Gestion Installation La maîtrise de l énergie et des fluides Notre force Optimiser votre efficacité énergétique À travers une expertise

Plus en détail

Les aides financières. équipement

Les aides financières. équipement Les aides financières équipement Modification à venir Le début d année 2011 augure des modifications dans les aides financières. Parution prochaine de la loi de finance. Les aides dans le neuf Nouveau

Plus en détail

«Aide à la rénovation BBC par étapes de logements individuels»

«Aide à la rénovation BBC par étapes de logements individuels» «Aide à la rénovation BBC par étapes de logements individuels» CONDITIONS D AIDES DETAILLÉES Version en date du 15 juin 2016 Page 1/10 I. Contexte PRÉSENTATION GÉNÉRALE Pour relever le défi du facteur

Plus en détail

GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE

GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE Institut National des Sciences Appliquées de Strasbourg GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE PROJET FFQCD (FRONT FRANCO-QUÉBÉCOIS DE COOPÉRATION DÉCENTRALISEE) DE RÉHABILITATION DES HABITATIONS

Plus en détail

Au cœur de la ville et de tous les transports

Au cœur de la ville et de tous les transports À proximité immédiate des écoles, universités, lieux de santé et commerces. Métro et lignes de bus au pied de la résidence. À 200 m du jardin des plantes. Proche du projet de la future gare TGV de Saint-Sever

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION

REGLEMENT DE CONSULTATION REGLEMENT DE CONSULTATION MARCHE DE MAITRISE D OEUVRE Maître de l'ouvrage FONDATION MEDECINS SANS FRONTIERES 8, rue Saint Sabin 75011 PARIS Objet du marché Réhabilitation et extension du centre de formation

Plus en détail

EFFINOV BOIS : Optimisation de solutions «seconde peau» en ossature bois pour la réhabilitation de bâtiments existants

EFFINOV BOIS : Optimisation de solutions «seconde peau» en ossature bois pour la réhabilitation de bâtiments existants EFFINOV BOIS : Optimisation de solutions «seconde peau» en ossature bois pour la réhabilitation de bâtiments existants L utilisation du bois répond parfaitement au respect de l environnement et aux attentes

Plus en détail

CONVENTION D AUDIT ENERGETIQUE SUR PLAN DANS LE SECTEUR RESIDENTIEL/TERTIAIRE

CONVENTION D AUDIT ENERGETIQUE SUR PLAN DANS LE SECTEUR RESIDENTIEL/TERTIAIRE Modèle de convention pour audit énergétique sur plan. NB : Chaque partie devra être développée et détaillée par le binôme auditeur. CONVENTION D AUDIT ENERGETIQUE SUR PLAN DANS LE SECTEUR RESIDENTIEL/TERTIAIRE

Plus en détail

La mention RGE et les aides financières qui en découlent. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.

La mention RGE et les aides financières qui en découlent. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine. La mention RGE et les aides financières qui en découlent Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr SOMMAIRE 1. Les missions et le rôle de l ALEC 2. La mention

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N : 120862 Valable jusqu au : 11/12/2022 Type de bâtiment : Appartement Année de construction : < 1949 Surface habitable : 21,05 m² Adresse : 66, rue du Général Leclerc 14800 DEAUVILLE Date de visite:

Plus en détail

Annexe 2 : Secteur biomasse énergie Fiche d instruction

Annexe 2 : Secteur biomasse énergie Fiche d instruction , Appel à projets Fonds Chaleur renouvelable en Provence-Alpes-Côte d Azur 2012 Annexe 2 : Secteur biomasse énergie Fiche d instruction 1) Cadre de l opération Le porteur de projet fournit les documents

Plus en détail

Guide de la rénovation thermique

Guide de la rénovation thermique Guide de la rénovation thermique et de la performance énergétique A B C D E F Dépensez moins Polluez moins Vivre mieux Les réponses aux questions que vous vous posez pour la rénovation de votre logement

Plus en détail

MARCHÉ DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES. Mission d assistance à maîtrise d ouvrage pour la réalisation d Agendas

MARCHÉ DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES. Mission d assistance à maîtrise d ouvrage pour la réalisation d Agendas MARCHÉ DE SERVICES CONTRAT DE PRESTATIONS DE SERVICES Conformément aux dispositions du décret n 2005-1742 du 30/12/05 pris en application de l Ordonnance N 2005-649 du 06/06/05 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES DIAGNOSTIC EN 4 MOIS

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES DIAGNOSTIC EN 4 MOIS CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES DIAGNOSTIC EN 4 MOIS ACCORD CADRE MONO ATTRIBUTAIRE DE MAITRISE D ŒUVRE DANS LE CADRE DE LA RESTAURATION DE L EGLISE NOTRE DAME DU GRAND ANDELY, IMMEUBLE CLASSE AU TITRE

Plus en détail

CERQUAL Points d actualité Rennes le 23 septembre

CERQUAL Points d actualité Rennes le 23 septembre CERQUAL Points d actualité Rennes le 23 septembre Un contexte en pleine évolution Crise économique internationale majeure - des acteurs économiques endettés - diminution des aides - avenir incertain Développement

Plus en détail

Conférence CEMATER. Contexte réglementation et financier

Conférence CEMATER. Contexte réglementation et financier Conférence CEMATER Les clefs du financement et du montage des opérations de rénovation énergétique des copropriétés Contexte réglementation et financier Catherine BONDUAU-FLAMENT Montpellier, le 15 octobre

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : 2012.06.75 / 1 Valable jusqu au : 07/09/2022 Type de bâtiment : Bureau Année de construction : < 1975 Surface habitable : 75 m² Adresse : 6, allée

Plus en détail

Atelier inter promotion COBBAC - REBBAC Présentation du projet : Structure multi-accueil «Pomme de Reinette» La Rochette - Savoie

Atelier inter promotion COBBAC - REBBAC Présentation du projet : Structure multi-accueil «Pomme de Reinette» La Rochette - Savoie Atelier inter promotion COBBAC - REBBAC Présentation du projet : Structure multi-accueil «Pomme de Reinette» La Rochette - Savoie LE CONTEXTE La Communauté de Communes La Rochette-Val Gelon : Créée en

Plus en détail

MPM / JT ALE St-Brieuc Appel à Projets Prébat BBC

MPM / JT ALE St-Brieuc Appel à Projets Prébat BBC Appel à Projets Prébat BBC 2008-2014 Bilan chiffré : AAP Bâtiments Basse Consommation 277 projets reçus, 252 éligibles, 177 lauréats 113 projets tertiaires et 64 résidentiels 77 projets neufs, 100 réhabilitations

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DU PROJET DE CONSTRUCTION DE LOGEMENT(S) DURABLE(S)

NOTICE DESCRIPTIVE DU PROJET DE CONSTRUCTION DE LOGEMENT(S) DURABLE(S) APPEL A PROJETS PERMANENT Documents à produire Les candidats constitueront un dossier comprenant : _ une copie du dossier de demande de permis de construire (la qualité du volet paysager sera déterminante)

Plus en détail

Marché public de maîtrise d oeuvre

Marché public de maîtrise d oeuvre CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES Procédure n 2017-00004 Marché public de maîtrise d oeuvre Objet : Mission de maîtrise d œuvre tous corps d état pour le réaménagement de la cafétéria Jean

Plus en détail

Les aides financières pour les copropriétés. 1. Chronologie générale... 2 2. Les aides aux diagnostics... 2

Les aides financières pour les copropriétés. 1. Chronologie générale... 2 2. Les aides aux diagnostics... 2 Les aides financières pour les copropriétés Maîtrise de l énergie et énergies renouvelables Mai 2016 Sommaire 1. Chronologie générale... 2 2. Les aides aux diagnostics... 2 2.1 Diagnostic énergétique...

Plus en détail

Sommaire. L opération Programme L engagement environnemental Le projet

Sommaire. L opération Programme L engagement environnemental Le projet EHPAD LES ULIS Sommaire L opération Programme L engagement environnemental Le projet Le choix de l énergie De l esquisse à l avant projet Puissance à retenir Coût global Conclusion EHPAD ULIS - COPIL du

Plus en détail

Appel à projets 2014 Photovoltaïque en autoconsommation

Appel à projets 2014 Photovoltaïque en autoconsommation Appel à projets 2014 Photovoltaïque en autoconsommation Cahier des charges des études de faisabilité préalables Version 4 Aout 2014 1 1 - Rappel de l appel à projets... 3 1.1 - Objet... 3 1.2 - Bénéficiaires...

Plus en détail

1. QUE DIT LA RÈGLEMENTATION EN MATIÈRE DE RÉNOVATION? 2. DIAGNOSTIQUER LE NIVEAU DE PERFORMANCE INITIAL 3. QUELS SONT MES OBJECTIFS DE RÉNOVATION?

1. QUE DIT LA RÈGLEMENTATION EN MATIÈRE DE RÉNOVATION? 2. DIAGNOSTIQUER LE NIVEAU DE PERFORMANCE INITIAL 3. QUELS SONT MES OBJECTIFS DE RÉNOVATION? 1 SOMMAIRE 1. QUE DIT LA RÈGLEMENTATION EN MATIÈRE DE RÉNOVATION? 2. DIAGNOSTIQUER LE NIVEAU DE PERFORMANCE INITIAL 3. QUELS SONT MES OBJECTIFS DE RÉNOVATION? 4. QUELQUES SOLUTIONS POUR ATTEINDRE LES OBJECTIFS

Plus en détail

Relance pour quatre lots infructueux suite a la suite d une consultation

Relance pour quatre lots infructueux suite a la suite d une consultation Relance pour quatre lots infructueux suite a la suite d une consultation 1 - Identification de pouvoir adjudicateur : - Catégorie : Syndicat Mixte de Gestion du Parc Naturel Régional de Camargue - Activités

Plus en détail

La réglementation 2020 enfoncera le clou du stockage de Carbone Jean-Marc Pauget, CNDB (Comité National Développement Bois)

La réglementation 2020 enfoncera le clou du stockage de Carbone Jean-Marc Pauget, CNDB (Comité National Développement Bois) La réglementation 2020 enfoncera le clou du stockage de Carbone Jean-Marc Pauget, CNDB (Comité National Développement Bois) Horizon 2020: le BEPOS. Quid de l énergie grise Bois et autres matériaux Réhabiliter

Plus en détail

Conception d une Charte graphique pour le Pays d Auge et d un mobilier de signalétique

Conception d une Charte graphique pour le Pays d Auge et d un mobilier de signalétique Cahier des charges Conception d une Charte graphique pour le Pays d Auge et d un mobilier de signalétique 1. OBJET DE LA MISE EN CONCURRENCE OBJET DU MARCHÉ Le présent marché concerne l assistance à maîtrise

Plus en détail

Performance énergétique du parc immobilier de Martinique. Informations et échanges du 04 avril 2017

Performance énergétique du parc immobilier de Martinique. Informations et échanges du 04 avril 2017 Performance énergétique du parc immobilier de Martinique Informations et échanges du 04 avril 2017 Points abordés Les enjeux énergétiques du parc immobilier de la Martinique, Le lancement d un Appel à

Plus en détail

LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives

LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives TOURCOING 27 septembre 2013 Marie-Hélène LEFEBVRE Éléments de contexte depuis les 30 dernières années : augmentation de 20% de la consommation

Plus en détail

MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE RESTAURATION DE L EGLISE SAINT OMER DE VALHUON

MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE RESTAURATION DE L EGLISE SAINT OMER DE VALHUON DEPARTEMENT DU PAS DE CALAIS MARCHE PASSE SELON PROCEDURE ADAPTEE MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE RESTAURATION DE L EGLISE SAINT OMER DE VALHUON DOSSIER DE CONSULTATION DE MAITRISE D OEUVRE REGLEMENT DE LA

Plus en détail

ROF 2007_001. Ordonnance. modifiant le règlement sur l énergie. Le Conseil d Etat du canton de Fribourg. Arrête: du 12 décembre 2006

ROF 2007_001. Ordonnance. modifiant le règlement sur l énergie. Le Conseil d Etat du canton de Fribourg. Arrête: du 12 décembre 2006 Ordonnance du 12 décembre 2006 Entrée en vigueur : 01.01.2007 modifiant le règlement sur l énergie Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du 9 juin 2000 sur l énergie; Arrête: Art. 1 Le règlement

Plus en détail

Guide des aides financières destinées aux particuliers

Guide des aides financières destinées aux particuliers 2016 Guide des aides financières destinées aux particuliers QUELLES AIDES POUR FINANCER SES TRAVAUX D ECONOMIES D ENERGIE? HAU CLEMENT, CHARGE DE MISSION DEVELOPPEMENT DURABLE, VILLES DE MARQUETTE-LEZ-LILLE

Plus en détail

Du Parc des Expositions à un Pôle de développement économique pour la Métropole, le Département et la Région Réunion du 17 décembre 2015

Du Parc des Expositions à un Pôle de développement économique pour la Métropole, le Département et la Région Réunion du 17 décembre 2015 Du Parc des Expositions à un Pôle de développement économique pour la Métropole, le Département et la Région Réunion du 17 décembre 2015 OMA UN ÉQUILIBRE FINANCIER CONSOLIDÉ Travaux Dépenses En M HT Recettes

Plus en détail